Revenir en haut
Aller en bas


Recensement des membres jusqu'au 31 Octobre !
Les comptes non-recensés seront supprimés lors de la maintenance alors n'oubliez pas de poster dans ce sujet !

Partagez
 

 Toujours à l'heure ! [Ft. Himeko]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Joji Tavahr
■ Age : 47
■ Messages : 117
■ Inscrit le : 18/06/2019

■ Mes clubs :
Toujours à l'heure ! [Ft. Himeko] WHBiQrbToujours à l'heure ! [Ft. Himeko] GkZd5iQ


Mon personnage
❖ Âge : 17
❖ Chambre n° : L-8
❖ Arrivé(e) en : Janvier 2016
Joji Tavahr
« Elève ; en 5ème année »
https://www.stupeflip.com/cunmetier/
(#) Toujours à l'heure ! [Ft. Himeko]  Toujours à l'heure ! [Ft. Himeko] EmptyVen 4 Oct 2019 - 17:54

_______________________-x-_______________________

La dernière fois qu'il s'était autant préparé mentalement à retrouver quelqu'un, c'était pour une certaine amie d'enfance, qui avait tôt fait de disparaître de sa vie en emportant trop confortablement de nombreuses occasions à jamais retrouvées. A l'instar de cette même nuit, le blondinet était de retour aux guets de sa fenêtre, seule lumière vacante d'un campus endormi.

Il ne trouvait pas le sommeil, comme c'était régulièrement le cas lorsqu'il était supposé le trouver. Et malgré toute l'ironie qu'il pouvait y avoir dans la dualité d'être autant premier en sieste que premier en insomnies, les faits étaient établis; impossible de fermer l’œil. La cause ? Son cerveau, qui lui même accusait la centaine de réflexions qui le turlupinait.

La seule chose dont il était sûr, c'est qu'il ne pouvait être en retard à l'unique événement important de la journée. Événement qui n'était ni la révision des examens en approche, ni l'heure du goûter. Pour aucune de ces deux raisons il n'avait donné sa parole, et de facto, il saurait se pardonner son absence.

L'aube ne tarderait pas à se montrer, il n'y avait plus qu'à attendre patiemment, et battre le rythme de son ennui sur le rebord de sa fenêtre. Il s'était déjà préparé, par peur de s'endormir deux heures avant le début de la journée. Ainsi organisé, aucune raison de s'inquiéter, il suffisait d'attendre une heure propice, où il ne serait pas dévisagé pour avoir été trop matinal.

Un battement de cil, et il observa le décors. Les yeux mi-clos, il comprit qu'il était en cours. Le derniers cours de la journée. Il n'avait pas le souvenir de s'être assoupi, alors jusqu'à preuve du contraire, il avait fait un sans fautes. L'alerte retentit, les élèves se lèvent pour débarrasser le plancher de la salle, et avec sa latence habituelle, Joji en fit de même.

D'apparences tranquilles, c'est en sifflotant qu'il se dirigea jusqu'à la salle du club de Kendo. L'oisiveté étant le meilleur des camouflages, le pauvre jeta un regard à l'heure. Il était à l'heure. Mieux, il était même en avance. Une grande inspiration plus tard, toute la confiance et le courage possibles avaient été mobilisés. Il ouvrit la porte avec un poil de nonchalance, espérant secrètement n'y trouver personne.

" Booooooooonjour. " Sa voix monotone comme un sonar, il la laissait se répercuter sur les murs, avant de faire quelques pas pour entrer dans l'antichambre de la violence légale.
____________________________________________________

---------------------------------

Parole : #9900ff -x- Pensée : #663399
Toujours à l'heure ! [Ft. Himeko] 1570151709-maba
Revenir en haut Aller en bas
Himeko Funakoshi
■ Age : 30
■ Messages : 39
■ Inscrit le : 11/09/2019

■ Mes clubs :
Toujours à l'heure ! [Ft. Himeko] GkZd5iQ


Mon personnage
❖ Âge : 27 ans
❖ Chambre n° : Appart. C-202
❖ Arrivé(e) en : Avril 2015
Himeko Funakoshi
« Personnel ; prof d'histoire-géo »
(#) Re: Toujours à l'heure ! [Ft. Himeko]  Toujours à l'heure ! [Ft. Himeko] EmptyVen 4 Oct 2019 - 20:48

Toujours à l'heure
Ft. Joji Tavahr


Jeudi 15h30.

Himeko-San avait fini le cours avec les 4e année.
Elle adorait dispenser les cours au 4e années lorsqu'on a des élèves comme Gideon Tanaka ou Aniya Kimino qui sont passionnés, cela ouvre la porte au débat et à la discussion.
Aujourd'hui elle avait rendez vous au club de Kendo. Enfin elle passait à chaque fin de semaine pour évaluer les performances de ses étudiants. Parfois elle participait avec eux à l'entraînement afin de les guider ou de lors quelques conseils bienvenus dans leur pratique. Cependant aujourd'hui, Kimino-san l'avait retenu pour une question qui le taraudait. Elle avait eu le loisir de lui répondre, mais cet échange l'avait mis quelque peu en retard...
Une fois l'étudiant sorti de la salle, elle se dépêcha dans les couloirs, le bruit de ses talons résonnant.
Elle regarda l'horloge accroché au dessus de la porte du dojo. 15h45. Les élèves n'allaient affluer que vers 16h.
Elle se déchaussa, et coulissa la porte discrètement, sans bruit comme on lui avait appris. Elle aperçut un grand étudiant blond. Ah. Il était bien venu. Et en avance.
- Bonjour M. Tavahr.
Elle remarqua de fait sa mine déconfite et fatiguée.
- Je vois que cette nuit vous a été profitable, et que vous avez respecter vos engagement. Vous m'envoyez ravie.
Même si le visage inexpressif de Himeko-chan ne laissait pas transparaître, cette dernière avait osé un semblant de taquinerie, mais que personne n'avait compris.
- Bien jeune homme, veuillez me suivre, lui demanda-t-elle.
Ellr s'engouffra dans la réserve pour en ressortir un bulletin d'inscription, ainsi qu'une tenue de kendo.
- Remplissez ceci M. Tavahr. Dit elle en lui tendant la feuille. Et ensuite enfilez cela.
Elle le regarda comme ci elle le jaugeait.
- Je vous aiderais pour revêtir votre Hakama correctement. Je me permet de doutez sur vos capacités à le mettre correctement, mais n'y voyez aucune offense, ou insulte de ma part, Monsieur, bien sûr.


code by EMME




---------------------------------

Toujours à l'heure ! [Ft. Himeko] O4jh
Revenir en haut Aller en bas
Joji Tavahr
■ Age : 47
■ Messages : 117
■ Inscrit le : 18/06/2019

■ Mes clubs :
Toujours à l'heure ! [Ft. Himeko] WHBiQrbToujours à l'heure ! [Ft. Himeko] GkZd5iQ


Mon personnage
❖ Âge : 17
❖ Chambre n° : L-8
❖ Arrivé(e) en : Janvier 2016
Joji Tavahr
« Elève ; en 5ème année »
https://www.stupeflip.com/cunmetier/
(#) Re: Toujours à l'heure ! [Ft. Himeko]  Toujours à l'heure ! [Ft. Himeko] EmptyVen 4 Oct 2019 - 21:23

_______________________-x-_______________________

" Tiens, au moins elle m'a dit bonjour.. " Décidément, cela valait le coup d'être à l'heure, si c'était pour attendre une dizaine de minutes tout seul. Il dut se retenir de toutes ses forces pour éviter de faire une blague, son épaule n'avait pas encore pleinement repoussée, ça n'aurait pas été sage. Il inspirait profondément, remarquant que la référente ne se gênait pourtant pas pour se moquer de sa fatigue. On lui avait trop fait la blague pour qu'il ne s'en rende pas compte. " Je me suis entraîné dur, c'est pour ça. "

La discussion s'entamait tranquillement. Joji attendait, mains dans les poches, la suite des événements. Il se demandait bien ce que l'avenir lui réservait, surtout lorsque le futur avait la forme d'une professeure tortionnaire et exigeante. Cette dernière lui demanda de le suivre, et alors il s'exécuta paisiblement, regardant quand même la devanture de chaque salle.. Étrange, il n'y avait nul part écrit " commissariat ".

Son œil s'arrêta un instant sur le formulaire proposé, ou plutôt imposé. Le temps d'opiner du chef, il saisit un de ses stylos puis se mit à le remplir rapidement. Il n'était pas encore sûr de ce qu'il renseignait sur ce formulaire.. Sûrement une déposition carcérale. Une fois ce dernier mit de côté, son regard s'arrêta sur la tenue étrange tendue, et surtout sur les trop nombreuses formules de politesse de la professeure.

" Ça devrait aller, je sais encore enfiler un peignoir. " D'une main assez nonchalante, il se saisit de la tenue traditionnelle, sa dextre allant défaire d'un geste expert sa cravate. Il retira également sa chemise, ne gardant que son t-shirt noir. Le fameux " peignoir " vint ensuite à être enfilé par dessus, sans négligence, mais sans gestes experts. C'est en se rendant compte que son col était étrangement désaxé qu'il comprit son erreur. " Ah. C'est vraiment obligatoire comme tenue ? "
____________________________________________________

---------------------------------

Parole : #9900ff -x- Pensée : #663399
Toujours à l'heure ! [Ft. Himeko] 1570151709-maba
Revenir en haut Aller en bas
Himeko Funakoshi
■ Age : 30
■ Messages : 39
■ Inscrit le : 11/09/2019

■ Mes clubs :
Toujours à l'heure ! [Ft. Himeko] GkZd5iQ


Mon personnage
❖ Âge : 27 ans
❖ Chambre n° : Appart. C-202
❖ Arrivé(e) en : Avril 2015
Himeko Funakoshi
« Personnel ; prof d'histoire-géo »
(#) Re: Toujours à l'heure ! [Ft. Himeko]  Toujours à l'heure ! [Ft. Himeko] EmptyVen 4 Oct 2019 - 23:01

Toujours à l'heure
Ft. Joji Tavahr


- Ça devrait aller, je sais encore enfiler un peignoir.
Himeko-san ne releva pas son manque de respect. Non. Du moins pas tout de suite. Elle attendit que le jeune se déshabille en face d'elle. Elle jugea sa corpulence et sa stature : un torse bien bâti plutôt sec, mais un manque cruel d'entretien Elle le regarda enfiler l'hakama, jusqu'à ce que le jeune homme se rende compte que la tenue n'avait pas été mise correctement.
- Ah. C'est vraiment obligatoire comme tenue ?
Sans répondre Himeko-San passa derrière lui, défit la ceinture avant de lui renfiler son Hakama correctement. Pendant qu'elle l'habillait sa langue se délia.
- Monsieur Tavahr, j'ai eu l'indiscrétion de me renseigner sur votre personne après notre rencontre. D'après votre dossier, vous venez d'Ecosse, je crois... J'apprécie beaucoup la culture écossaise, et je trouve leur folklore très intéressant. Mais vous conviendrez Tavahr-san que qualifier, le kilt écossais en tartan, de vulgaire jupe peut vous sembler blessant... Du moins si vous cherissez les coutumes de votre patrie d'origine. Et bien...
Dit elle en serrant la ceinture plus que nécessaire,
- Traitez notre tenue traditionnelle japonaise de peignoir est tout aussi insultant. De plus, vous comprendrez M. Tavahr, que cela ne vous en déplaise, le port du hakama est obligatoire pour pratiquer le kendo.
Elle repassa devant lui, et lui ajusta le col.
- De plus Monsieur laissez moi vous informer, qu'en dépit de vos réticences, cette tenue vous va à ravir. dit elle sans la moindre once d'ironie aucune, elle avait reçu une éducation où le bon mot était de mise quelque soit la situation.


code by EMME


Revenir en haut Aller en bas
Joji Tavahr
■ Age : 47
■ Messages : 117
■ Inscrit le : 18/06/2019

■ Mes clubs :
Toujours à l'heure ! [Ft. Himeko] WHBiQrbToujours à l'heure ! [Ft. Himeko] GkZd5iQ


Mon personnage
❖ Âge : 17
❖ Chambre n° : L-8
❖ Arrivé(e) en : Janvier 2016
Joji Tavahr
« Elève ; en 5ème année »
https://www.stupeflip.com/cunmetier/
(#) Re: Toujours à l'heure ! [Ft. Himeko]  Toujours à l'heure ! [Ft. Himeko] EmptySam 5 Oct 2019 - 0:32

_______________________-x-_______________________

C'était tout de même une science étrange, que celle de glorifier un objet du quotidien une fois que ce dernier est pourvu d'un nom n'étant pas celui qu'il devrait porter de base. Un simple bas rayé devient un Kilt, le symbole stéréotypé d'une nation, et un peignoir amélioré devenait un objet intouchable. Peut-être était-ce ça que l'on appelait le patrimoine.

Joji se massait la nuque, se rendant progressivement compte de l'erreur historique qu'il venait de faire, et potentiellement l'insulte masquée que cela représentait pour une amoureuse des traditions locales. Lorsque la ceinture qui venait de lui couper sa respiration avait finit de témoigner de l'agacement du professeur, il reprit la parole plus respectueusement.

" Vous avez raison. C'était pas ce que je voulais dire.. " La situation avait quelques petits relents gênants. L'adolescent qui se faisait remonter les bretelles et ajuster le col par un encadrant, c'était un tableau trop habituel pour être apprécié. " Juste que je pensais pas que ce serait aussi compliqué d'enfiler un vêtement.. Mais bon. J'apprendrais, surtout si c'est obligatoire. "

Il avait détourné le regard, comme pour essayer de s'épargner un peu de l'instant. Il inspirait profondément, en s'efforçant d'être le plus immobile possible pour ne pas rendre la manipulation plus pénible. Une fois son col ajusté, il se pensait hors de danger, avant que l'ultime remarque n'arrive, et lui fasse dresser une mèche. " Ah.. Ouais. Merci. " Plus par méfiance envers l'ironie que par l'embarras d'un potentiel compliment, il éluda bien vite le sujet en se frottant la nuque.

Sa tenue parfaitement ajustée par des mains expertes, il prit bien vite un pas de recul, croisant les bras en observant son professeur. Il avait le visage sérieux des grandes occasions. " Quitte à être là, autant essayer pour de vrai.. " c'était-il dit. Ainsi pour l'occasion il cesserait ses plaisanteries et sa désinvolture habituelle. " Et maintenant, m'dame ? "

____________________________________________________

---------------------------------

Parole : #9900ff -x- Pensée : #663399
Toujours à l'heure ! [Ft. Himeko] 1570151709-maba
Revenir en haut Aller en bas
Himeko Funakoshi
■ Age : 30
■ Messages : 39
■ Inscrit le : 11/09/2019

■ Mes clubs :
Toujours à l'heure ! [Ft. Himeko] GkZd5iQ


Mon personnage
❖ Âge : 27 ans
❖ Chambre n° : Appart. C-202
❖ Arrivé(e) en : Avril 2015
Himeko Funakoshi
« Personnel ; prof d'histoire-géo »
(#) Re: Toujours à l'heure ! [Ft. Himeko]  Toujours à l'heure ! [Ft. Himeko] EmptySam 5 Oct 2019 - 19:01

Toujours à l'heure
Ft. Joji Tavahr


Tavahr-san l'avait remercier tout en se frottant la nuque en détournant le regard. Attitude que les adolescents mâles adoptait souvent, d'après ce que Hime-chan avait constaté.

- Et maintenant, m'dame ? dedant Tavahr-san.
- Et bien... J'espère que vous ne serez pas déçu , Monsieur, comme nombre de débutants, quand vous apprendrez que vous ne pourrez pas manier d'armes avant au moins trois séances... Aujourd'hui, vu que vous êtes novice et que c'est en partie, suite à ma requête que vous êtes là et je vous en remercie, je me chargerais de vous enseigner les noms respectifs des différents équipements relatifs au kendo et nous travaillerons ensuite sur le placement de vos pas. Êtes vous d'accord Monsieur avec ce programme ?

Himeko-san ne dispensait que rarement des cours à ses élèves sauf lors des séances précédant les tournois, ou à la demande des étudiants en difficultés. L'équipe de kendo de Kobe n'avait pas un niveau exceptionnel à part Kinbabu-san et Takehiko-san, la plupart de ses membres avaient débuté ce noble art entrant au lycée.

Cette première séance permettrait à Himeko-san de déterminer la motivation du jeune Tavahr-san. Elle avait été très en colère contre lui, la dernière fois. Mais aujourd'hui, en dépit de son manque de respect, qui ne semblait pas intentionnel, de le voir venir en avance et cette lueur qui s'était allumée dans son regard lorsqu'il avait croisé les bras contre son torse, lui inspirait un certain potentiel chez ce garcon. Himeko-san attrapa son menton entre son pouce et son index...

Oui, elle allait en faire un jeune homme digne et respectable. Prouver à ceux qui s'étaient moqués ouvertement de son idéalisme, qu'avec de la patience, de la rigueur, de la justesse mais aussi de la bienveillance, le système scolaire était capable de faire sortir le meilleur de ses étudiants.


code by EMME


[/quote]
Revenir en haut Aller en bas
Joji Tavahr
■ Age : 47
■ Messages : 117
■ Inscrit le : 18/06/2019

■ Mes clubs :
Toujours à l'heure ! [Ft. Himeko] WHBiQrbToujours à l'heure ! [Ft. Himeko] GkZd5iQ


Mon personnage
❖ Âge : 17
❖ Chambre n° : L-8
❖ Arrivé(e) en : Janvier 2016
Joji Tavahr
« Elève ; en 5ème année »
https://www.stupeflip.com/cunmetier/
(#) Re: Toujours à l'heure ! [Ft. Himeko]  Toujours à l'heure ! [Ft. Himeko] EmptySam 5 Oct 2019 - 21:42

_______________________-x-_______________________

Si cela lui allait ? Ce n'était pas comme s'il avait vraiment le choix. Il trouvait toutefois l'idée plaisante; que de débuter par un cours théorique. Au moins il n'aurait pas à décoller du sol et à perdre un bras pendant l'opération. Il réceptionna donc la nouvelle avec un sourire d'apparence polie, lequel trahissait surtout son confort grandissant. " Je ne saurais être plus d'accord. Il faut bien commencer quelque part. "

Toujours de marbre, il écoutait tranquillement les premières explications du professeur, dans un silence trop religieux pour lui-même. Pour toutefois ne pas risquer de s'enraciner à force de rester debout comme un poteau au milieu de la salle, il s'installa en tailleurs sur le sol, l'oreille toujours attentive. Il s'autorisa un petit jeu idiot, celui de compter mentalement le nombre de fois où le mot " monsieur " serait prononcé. C'était effectivement très insouciant, mais cela avait le mérite de le garder concentré; chacun ses méthodes, dirons-nous.

Avant toutefois que le professeur ne débute son laïus, il s'autorisait une remarque, qu'il jugeait pertinente. Il attendit le bon moment pour la placer, par crainte des représailles s'il venait à couper la parole à la demoiselle. " Je ne sais pas si c'est bien utile de le préciser, m'dame, mais j'ai jamais fait de sports de ma vie. Et à moins qu'on se mette à noter la sieste, je suis pas sûr d'être récompensé pour une quelconque activité sportive un jour. ". Ces cernes et sa mémoire criaient le concert du mensonge. C'était selon toutes vraisemblances le paresseux le plus insomniaque de Kobe, et un des bagarreurs juvéniles les plus récidivistes de Glasgow.

Toutefois, aucune de ces deux tares n'allaient l'aider aujourd'hui, et il en avait conscience. C'était sans doutes pour se protéger lui-même des exigences de l'enseignante qu'il se sentit de désamorcer la chose. Peu importe l'image qu'elle se faisait de lui : elle le surestimait. -Ou en tout cas c'est ce dont il était intimement convaincu-.
____________________________________________________

---------------------------------

Parole : #9900ff -x- Pensée : #663399
Toujours à l'heure ! [Ft. Himeko] 1570151709-maba
Revenir en haut Aller en bas
Himeko Funakoshi
■ Age : 30
■ Messages : 39
■ Inscrit le : 11/09/2019

■ Mes clubs :
Toujours à l'heure ! [Ft. Himeko] GkZd5iQ


Mon personnage
❖ Âge : 27 ans
❖ Chambre n° : Appart. C-202
❖ Arrivé(e) en : Avril 2015
Himeko Funakoshi
« Personnel ; prof d'histoire-géo »
(#) Re: Toujours à l'heure ! [Ft. Himeko]  Toujours à l'heure ! [Ft. Himeko] EmptySam 5 Oct 2019 - 22:43

Toujours à l'heure
Ft. Joji Tavahr


La position debout semblait peser au jeune homme, qui préféra s'asseoir à terre adoptant une position de tailleur.
- Monsieur Tavahr, je peux concevoir que vous ne supportiez pas de rester debout durant mes explications fastidieuses. Mais si vus souhaitez vous asseoir, je vous demanderais, d'adopter la position du seiza, s'il vous plait.
Position qu'elle adopta elle même pour illustrer ses propos. Elle continua alors de lui montrer les différents équipements relatifs au kendo. Une fois son explication terminée, le jeune homme la regarda avant d'émettre une remarque que la jeune femme s'était déjà faite :
- Je ne sais pas si c'est bien utile de le préciser, m'dame, mais j'ai jamais fait de sports de ma vie. Et à moins qu'on se mette à noter la sieste, je suis pas sûr d'être récompensé pour une quelconque activité sportive un jour.
Elle plongea son regard dans le sien, sans relever la subtile taquinerie que son élève dissimulait dans sa phrase. Le fixant plusieurs secondes ainsi, sans rien dire, laissant le silence gênant s'installer, elle finit par clore doucement ses paupières :
Dans notre pays, nous avons ce proverbe. Il est impossible de se tenir debout en ce monde sans jamais se courber.
Elle rouvrit les yeux pour le fixer.
Tavahr-san... Je me moque de votre passé... de ce que vous avez fait ici ou en Ecosse. Peu m'importe si vous avez été élève exemplaire, ou si vous avez fait l'école buissonnière. Je vous parle d'aujourd'hui et de maintenant. Si vous le souhaitez, et le permettez, j'essayerais de vous assister pour devenir quelqu'un de meilleur. Je ne parle pas de vos qualités physiques, ou de vos notes, mais bien de votre tempérament, en affûtant votre motivation, votre détermination, votre confiance, j'essayerais de vous guider pour trouver les clés de votre réussite sociale, et pourquoi pas... de votre bonheur.

Himeko-chan avait été sincère. Elle avait trouver dans le kendo et dans l'enseignement des repères qui l'avaient aidé à surmonter certaines épreuves, et elle espérait qu'elle pourrait les transmettre à un élève tel que M. Tavahr, qui n'avait pas l'air de savoir où il allait, visiblement.
Les autres élèves commençaient à arriver et la saluait. Elle leur fit un signe de tête avant de se relever.

- Bien, Monsieur, relevez-vous. Si vous me permettez, je vais vous montrer le positionnement des pas lors d'un combat au sabre.


code by EMME



---------------------------------

Toujours à l'heure ! [Ft. Himeko] O4jh
Revenir en haut Aller en bas
Joji Tavahr
■ Age : 47
■ Messages : 117
■ Inscrit le : 18/06/2019

■ Mes clubs :
Toujours à l'heure ! [Ft. Himeko] WHBiQrbToujours à l'heure ! [Ft. Himeko] GkZd5iQ


Mon personnage
❖ Âge : 17
❖ Chambre n° : L-8
❖ Arrivé(e) en : Janvier 2016
Joji Tavahr
« Elève ; en 5ème année »
https://www.stupeflip.com/cunmetier/
(#) Re: Toujours à l'heure ! [Ft. Himeko]  Toujours à l'heure ! [Ft. Himeko] EmptySam 5 Oct 2019 - 23:26

_______________________-x-_______________________

Le blondin étira ses bras, non sans un certain flegme, pétri par des années de pratiques et de contemplation. Définitivement d'humeur docile, il s'évita toutes réflexions inutiles, et se contenta de rectifier sa posture en l'imitant autant que faire se peut. Son attention fut ensuite pleinement dédiée à l'équipement relatif à ce sport de l'extrême. Son scepticisme transpirait un peu trop de son air incertain.. l'équipement avait des allures étranges.. " Je sais pas si j'vais frapper des gens ou récolter du miel avec ça, moi.. "

Toujours était-il qu'il attitra d'office une partie de son cerveau à la mémoire et l'apprentissage du nom de chaque instruments, outils, et termes relatifs au Kendo. Sans doutes que cela ferait partie d'un questionnaire futur où l'erreur ne serait aucunement pardonnée, il était donc préférable de mettre toutes les chances de son côté. Quelques questions le taraudaient quant à l'apparence étrange de l'uniforme, cependant il les refoula aussitôt.

Le silence imposé après sa remarque sur ses médiocres performances sportives fut assez gênant. Le futur étudiant hésitant entre du mépris vis à vis de ses piètres conditions physiques ou le jugement par rapport à son amour de la sieste facile. Le calme fut toutefois rompu par un proverbe dont il ne comprenait aucunement le sens. Pour palier à son ignorance, il opina simplement du chef, préférant confirmer des mots qu'il ne saisissait pas que de remuer la terre en l'attente d'une leçon quelconque.

Sa mine s'assombrit quelque peu cependant à l'arrivée de la tirade, qui annonçait les véritables idées du professeur. Cette fois, ce serait lui qui imposerait un bref silence. " Pardon mais en quoi ça vous importe particulièrement, ma réussite ou mon tempérament ? Vous faîtes ça avec tous les élèves ? " La dernière question avait des intentions rhétoriques, personne ne pouvait avoir autant de motivations. Mais si elle avait eut l'indiscrétion de se renseigner sur son dossier scolaire, il pouvait bien s'en autoriser un peu.

Joji se releva d'un bond, évitant de rallonger sa liste de questions, et surtout de mettre un pas en trop dans l'indiscrétion en posant la véritable interrogation qui le taraudait. Les épaules jusqu'à lors tendues se libérèrent du poids de la pression. Il avait encore la mine défigurée par un semblant de frustration, mais il avait toute une vie pour y remédier. Pour l'heure, il fallait déjà survivre.

" Allez. Je suis prêt. "
____________________________________________________

---------------------------------

Parole : #9900ff -x- Pensée : #663399
Toujours à l'heure ! [Ft. Himeko] 1570151709-maba
Revenir en haut Aller en bas
Himeko Funakoshi
■ Age : 30
■ Messages : 39
■ Inscrit le : 11/09/2019

■ Mes clubs :
Toujours à l'heure ! [Ft. Himeko] GkZd5iQ


Mon personnage
❖ Âge : 27 ans
❖ Chambre n° : Appart. C-202
❖ Arrivé(e) en : Avril 2015
Himeko Funakoshi
« Personnel ; prof d'histoire-géo »
(#) Re: Toujours à l'heure ! [Ft. Himeko]  Toujours à l'heure ! [Ft. Himeko] EmptyDim 6 Oct 2019 - 18:10

Toujours à l'heure
Ft. Joji Tavahr


- Pardon mais en quoi ça vous importe particulièrement, ma réussite ou mon tempérament ? Vous faîtes ça avec tous les élèves ?

Hime-chan le regarda sans rien répondre. Elle avait tellement d'argument à sa question, qu'il serait bien long de tous les énumérer. Elle aurait pu lui dire que dans l'institution scolaire japonaise, dans un système qui ne pardonnait pas les erreurs, il risquait de passer à la trappe et qu'en tant que professeur elle essayait d'aider ses élèves qui semblent en difficulté avant que le système ne le fasse. Non. Elle n'avait pas besoin de se soucier de la réussite de tout le monde, certains élèves se passaient très bien de ses services. Mais Himeko avait à cœur d'aider les causes perdues.

De plus elle aurait pu lui dire qu'elle avait déjà essayé "d'aider" plusieurs de ses camarades, mais tous avaient refusé son aide.
M. Tavahr aurait pu en faire de même, ne pas respecter son engagement, ne pas s'inscrire au club et simplement écoper de deux heures de colle qui ne représentaient rien face aux nombreuses heures de travail qu'allait lui demander le kendo. Par ailleurs pourquoi était-il venu en avance ?

Inconsciemment, ne souhaitait-il pas qu'on se soucie de sa personne ? Qu'on l'aide à se prendre en main ? N'était il pas fatigué, ironiquement, d'être pointé du doigt comme étant un paresseux flegmatique. Un "bon à rien" avait écrit un de ses professeurs.
Himeko-san en était persuadé. M. Tavahr n'était PAS un bon à rien.

Mais elle ne dit rien. Elle laissa le silence planer, elle avait saisi que Tavahr-san fuirait à l'instant même où il entendrait les projets qu'elle avait pour lui. Mais le temps ferait son travail, et bientôt le jeune homme se trouvera face à de nouvelles opportunités, qu'il finirait par accepter.

Elle se leva donc sans rien dire.
- Allez. Je suis prêt.

Réellement ? Elle regarda le positionnement de ses jambes. C'était parfait. Elle glissa au sol et lança un coup dans les jambes de son élève, qui tomba inévitablement.

That's it:
 


Elle se releva. Pratiquer l'aïkido avec un palazzo n'était pas la chose la plus pratique. Elle se dirigea vers son élève encore au sol avant de lui demanda :
- Savez vous monsieur pourquoi êtes-vous tombés ? Je vous laisse réfléchir à cette question, le temps que j'aille me changer. Je ne peux pratiquer ainsi, voilà pourquoi je vous avais affirmer que la tenue était obligatoire, dit-elle.

Elle le laissa en sol pendant qu'elle se dirigea vers les vestiaires du dojo.


code by EMME



---------------------------------

Toujours à l'heure ! [Ft. Himeko] O4jh
Revenir en haut Aller en bas
Joji Tavahr
■ Age : 47
■ Messages : 117
■ Inscrit le : 18/06/2019

■ Mes clubs :
Toujours à l'heure ! [Ft. Himeko] WHBiQrbToujours à l'heure ! [Ft. Himeko] GkZd5iQ


Mon personnage
❖ Âge : 17
❖ Chambre n° : L-8
❖ Arrivé(e) en : Janvier 2016
Joji Tavahr
« Elève ; en 5ème année »
https://www.stupeflip.com/cunmetier/
(#) Re: Toujours à l'heure ! [Ft. Himeko]  Toujours à l'heure ! [Ft. Himeko] EmptyDim 6 Oct 2019 - 19:32

_______________________-x-_______________________

Allait-il devoir s'habituer à ne jamais avoir de réponses à ses questions importantes ? Le silence de nouveau pesant souleva un brin d'agacement chez le blondin national. Toujours bras croisés, son esprit s'échappa pendant une petite seconde de la situation. Même le plus pesant et méprisant des silences formulait en soi une réponse. Il fallait simplement savoir la lire sous le bon angle. Malgré tout, en ce moment, Joji ne se sentait pas l'âme d'un diseur de bonnes aventures, et alors se contenta d'imaginer qu'il avait vu juste quant aux motivations du professeur.

Des motivations qu'il supputait plus égoïstes que la situation voulait bien laisser entendre. Des motivations qui en vérité rendait la présence du jeune homme assez dispensable. Un oeil vers la fenêtre, et vers le monde moins binaire en dehors, lui fit se demander s'il ne ferait pas mieux de partir. Il plaça la bouche en coin, se rendant compte qu'il n'était alors absolument plus " Prêt " pour quoi que ce soit.

Ainsi quand le silence fut rompu, et qu'il se retrouva au sol sans véritablement comprendre comment il était arrivé là, il soupira intérieurement, acquiesçant simplement à l'intervention du professeur. " Quand je disais être prêt, c'était pour la leçon, pas pour une balayette.. ". Ces mots ne firent qu'accompagner l'absence d'Himeko. Toujours au sol, car il préférait de loin être allongé que debout, il observait la silhouette s'éloigner.

S'il voulait partir, c'était l'occasion rêvée. Se faufiler en catimini où la vie le mènera et lui aussi s'évanouir dans la nature jusqu'à la prochaine convocation, où il prétextera un soudain mal de ventre. " Pfah. Quel enfer. " Il observait maintenant le plafond, comme si les dalles de ce dernier allaient lui apporter une quelconque réponse.

Finalement, il décida de repousser l'échéance inévitable, préférant la résistance à la fuite. Il se redressa sur ses genoux, et attendit simplement le retour du professeur, l'accueillant avec un regard moins affûté et concentré que les minutes passées, mais une réponse sans doute pointilleuse. " La posture et le regard; je dirais. "
____________________________________________________

---------------------------------

Parole : #9900ff -x- Pensée : #663399
Toujours à l'heure ! [Ft. Himeko] 1570151709-maba
Revenir en haut Aller en bas
Himeko Funakoshi
■ Age : 30
■ Messages : 39
■ Inscrit le : 11/09/2019

■ Mes clubs :
Toujours à l'heure ! [Ft. Himeko] GkZd5iQ


Mon personnage
❖ Âge : 27 ans
❖ Chambre n° : Appart. C-202
❖ Arrivé(e) en : Avril 2015
Himeko Funakoshi
« Personnel ; prof d'histoire-géo »
(#) Re: Toujours à l'heure ! [Ft. Himeko]  Toujours à l'heure ! [Ft. Himeko] EmptyMar 8 Oct 2019 - 18:44

Toujours à l'heure
Ft. Joji Tavahr


- Quand je disais être prêt, c'était pour la leçon, pas pour une balayette...
Et bien ceci était le début du cours, M. Tavahr, dit Himeko avant de se retourner.
Elle alla se changer. A la différence de ses étudiants, dont le hakama était noir ou bleu foncé, le sien était d'un somptueux rouge, et d'une excellente qualité. Un cadeau de son père.
Elle repensa à ce que venait de lui lui dire M. Tavahr.
Pourquoi prenait-elle à cœur cet enseignement d'un noble art pour une jeune homme qui ne semble pas s'y intéresser ? Elle espérait qu'il changerait d'avis... Qu'il changerait tout en court, en réalité.
Elle attacha ses cheveux pour qu'ils ne la gênent pas et revint dans le dojo. Himeko-chan le retrouva assis sur ses genoux, ravie de voir qu'il avait retenu quelque chose, ne serait-ce que la position du seiza.
Les bonnes surprises continuèrent avec la réponse que lui offrait M. Tavahr à sa question.
- La posture et le regard; je dirais.
- C'est presque cela Tavahr-san, vous êtes perspicace m. En effet le regard joue un rôle essentiel dans la lecture des mouvements de votre adversaire. Mais ce n'est pas tant le regard qui est responsable de votre chute que la position de vos pieds. Pour assurer un équilibre maximal, votre pied dominant est situé à l'avant et votre second pied est situé à l'arrière, d'un écart équivalent à votre hanche. La plante des pieds est solidement ancré dans le sol, tandis le talon du pied arrière est légèrement soulevé.  
Elle lui expliqua la position tant dis qu'elle l'imita elle-même.
- Essayez-donc monsieur. Je corrigerais si besoin est.
Alors qu'elle le regardait s'exécuter, son élastique céda et ses cheveux noirs ébènes virvoltèrent autour de son fin visage.
- Oh no ... lâcha-t-elle en anglais sans s'en rendre compte, et en essayant de retenir ses cheveux avec une main.


code by EMME


[/quote]

---------------------------------

Toujours à l'heure ! [Ft. Himeko] O4jh
Revenir en haut Aller en bas
Joji Tavahr
■ Age : 47
■ Messages : 117
■ Inscrit le : 18/06/2019

■ Mes clubs :
Toujours à l'heure ! [Ft. Himeko] WHBiQrbToujours à l'heure ! [Ft. Himeko] GkZd5iQ


Mon personnage
❖ Âge : 17
❖ Chambre n° : L-8
❖ Arrivé(e) en : Janvier 2016
Joji Tavahr
« Elève ; en 5ème année »
https://www.stupeflip.com/cunmetier/
(#) Re: Toujours à l'heure ! [Ft. Himeko]  Toujours à l'heure ! [Ft. Himeko] EmptyMer 9 Oct 2019 - 13:36

_______________________-x-_______________________

C'est en voyant Himeko dans sa tenue vraisemblablement personnalisée qu'il haussa un sourcil plus haut que jamais. Et par la même; qu'il se demanda pourquoi il était effectivement resté. Ce n'était probablement pas pour se prouver quoi que ce soit, et encore moins pour tenter de faire ses preuves auprès du professeur. Ce n'était pas non plus par amour des sports de combat, et encore moins par déclaration d'amour envers les traditions nationales.

Il était ainsi volontairement resté au milieu d'une salle qu'il n'aimait pas particulièrement, auprès d'une personne sur qui il était mitigé, à apprendre un sport qu'il ne voulait pas tellement connaître. Tout ça dans la parfaite incompréhension, comme si il avait été embarqué par un train dont il ne voulait plus descendre, bien au delà de la simple peur d'une sanction scolaire. Toujours était-il qu'il était là, et qu'il avait honoré sa parole; le reste était assez optionnel. Cependant, quitte à être prisonnier volontaire, autant rentabiliser un peu son temps.

L'adolescent se releva alors bien vite, écoutant d'une oreille à l'attention partiale les explications du professeur. Il se rassurait d'un sourire, heureux d'avoir pu soutirer sa première bonne réponse. Une fois l'aspect théorique sur la posture à adopter établi, il imita instinctivement le geste de lui-même. Sa représentation était probablement perfectible, mais elle avait le mérite de respecter toutes les indications qu'Himeko lui avait fournie.

Joji s'autorisa ainsi à baisser la tête pour guetter avec plus d'attention sa propre posture et le placement de ses jambes, et une fois pleinement satisfait, releva la tête vers sa professeur. Son record personnel de haussement de sourcil fut battu, à la découverte d'Himeko en prise avec ses propres cheveux. L'étudiant ne put s'empêcher de pouffer innocemment de rire, refoulant malgré tout les mille et une blagues qui lui venaient en tête.

La méfiance excessive du blondin prit toutefois le relais. Peut-être que cela n'était qu'une mise en scène pour tester sa focalisation, et qu'au moindre geste il subirait une ultime balayette.. Il était bien trop dangereux de défaire sa posture, et étant dépourvu d'élastiques, impossible de venir en aide à la jeune dame. Il resta donc planté là, un peu bêtement, dans sa posture d'appui. "Je peux rester comme ça encore un peu, prenez votre temps." Ce n'était pas si terrible, mais c'était assez ironique.

" Je ne vous aurais pas imaginé jurer en anglais. Pour une amoureuse convaincue des traditions japonaises, c'est inattendu. " Sa pensée s'était changée un peu trop rapidement en parole; mais cette question aurait l'intérêt de combler le bref instant re-coiffage & gêne.

____________________________________________________

---------------------------------

Parole : #9900ff -x- Pensée : #663399
Toujours à l'heure ! [Ft. Himeko] 1570151709-maba
Revenir en haut Aller en bas
Himeko Funakoshi
■ Age : 30
■ Messages : 39
■ Inscrit le : 11/09/2019

■ Mes clubs :
Toujours à l'heure ! [Ft. Himeko] GkZd5iQ


Mon personnage
❖ Âge : 27 ans
❖ Chambre n° : Appart. C-202
❖ Arrivé(e) en : Avril 2015
Himeko Funakoshi
« Personnel ; prof d'histoire-géo »
(#) Re: Toujours à l'heure ! [Ft. Himeko]  Toujours à l'heure ! [Ft. Himeko] EmptyJeu 10 Oct 2019 - 0:15

Toujours à l'heure
Ft. Joji Tavahr


Alors qu'elle retenait ses cheveux d'une main, elle entendit le jeune étudiant rire.
Elle lui lança un regard d'abord sévère, puis qui se radoucit, lorsque que l'étudiant se calma. Oui la situation devait être cocasse, mais il en fallait beaucoup à Himeko-chan pour rire ou même en sourire.
- Je peux reste comme ça encore un peu, prenez votre temps dit-il.
- Et bien, restez ainsi, Trop de hâte éloigne du but ; pour y parvenir, hâtez-vous lentement, dit elle. En réalité, derrière cette parole de sagesse, dont il y ait peu de chance que Tavahr-san ne comprenne, cela l’arrangeait bien que l'étudiant se concentre sur sa posture plutôt que sur sa détresse capillaire
Elle alla fouiller dans son sac pour y trouver un stylo, qui ferai office d'attache et revint vers son élève.
- Je ne vous aurais pas imaginé jurer en anglais. Pour une amoureuse convaincue des traditions japonaises, c'est inattendu.
Hime-chan le fusilla du regard. En réalité, elle était plus en colère contre elle même,  pour s'être exprimer en anglais plutôt qu'en japonais, que contre son étudiant.
Elle n'était pas venue au monde dans l'archipel nippon et n'avait passé que 10 ans au Japon, sur ses 27 années de vie. Cet incident était la preuve, que malgré tout ses efforts, les nombreux déménagements avaient eu un réel impact sur la jeune femme.
- Sachez, Monsieur Tavahr, pour votre gouverne, que tout d'abord je n'ai pas juré. Jurer est inconvenant, et même désagréable. C'est une bien mauvaise habitude que de jurer à tout va, et cela témoigne d'un véritable manque de contrôle de soi !
Elle enchaina dans un anglais parfait :
- Parler une autre langue, ne vous empêche pas d'apprécier profondément la culture, les traditions et les mœurs d'un pays, surtout quand il s'agit du sien !

Elle soupira, avant de reprendre son cours :
- Vous avez gardé la pose, c'est parfait. Je vois quelques petits détails à perfectionner, mais à force d'adopter cette pose régulièrement à chaque entrainement hebdomadaire, vous formerez votre corps à se remémorer de l'emplacement de vos membres.

Elle avait enfin sortit l'idée qui lui restait en tête depuis qu'elle s'était changée. Elle avait mentionné les entrainement réguliers, chaque semaine. La fin de l'année approchait, d'ici quelques semaines, et Hime-san doutait qu'une fois passé à l'université, M. Tavahr souhaite poursuivre ces entrainements.


code by EMME


Revenir en haut Aller en bas
Joji Tavahr
■ Age : 47
■ Messages : 117
■ Inscrit le : 18/06/2019

■ Mes clubs :
Toujours à l'heure ! [Ft. Himeko] WHBiQrbToujours à l'heure ! [Ft. Himeko] GkZd5iQ


Mon personnage
❖ Âge : 17
❖ Chambre n° : L-8
❖ Arrivé(e) en : Janvier 2016
Joji Tavahr
« Elève ; en 5ème année »
https://www.stupeflip.com/cunmetier/
(#) Re: Toujours à l'heure ! [Ft. Himeko]  Toujours à l'heure ! [Ft. Himeko] EmptyJeu 10 Oct 2019 - 8:14

_______________________-x-_______________________

La situation était assez hilarante. D'une part il maintenait sa posture pour éviter de se faire remonter les bretelles, d'autres part son regard taquin appréciait le petit spectacle d'inconvenance. Sur quelqu'un de " normal " cela aurait été bien anecdotique, voire ennuyant. Mais Himeko ne lui apparaissait pas exactement comme quelqu'un de normal, ou plutôt de " classique ". Ainsi la voir se débattre avec ses propres cheveux le rassura sur le fait qu'elle était bien humaine malgré tout, et sur le fait qu'il y avait bien un cœur qui battait derrière toutes ces périphrases.

Son compteur en était à 5 " Monsieurs " lorsque le professeur exposa sa défense. Tel l'incarnation prophétique de l'innocence qu'il était, Joji leva les mains, comme pour se rendre. " Je ne juge pas. Je ne juge pas. Chacun ses problèmes.." Il ne put cependant retenir son léger sourire malicieux.. " Et vous savez.. personne ne vous a demandé de vous justifier.. ". Comment avait-il fait pour ne pas rigoler, là était la question. Toujours était-il qu'il se sentait obligé de ne pas laisser cette très légère trahison d'elle-même à l'abandon.

Il répondit après coup un peu plus sérieusement, abandonnant le ton de la plaisanterie. Il s'agissait de ne pas réveiller les instincts meurtriers de la jeune dame lui faisant face. " Vous avez raison, sinon. Même si personnellement j'ai jamais vraiment éprouvé de l'intérêt envers une quelconque culture. Pas plus que je me sens vraiment fier à l'idée d'appartenir à une nation de traditions etc... Ça viendra peut-être plus tard ? " Sa posture fut ré-adoptée à mesure qu'il approchait de la fin de sa tirade. " Je ne vous imaginais simplement pas parler anglais. Surtout sans accent. " Ce qui n'échapperait ni à son oreille, ni à sa mémoire.

Il se libéra d'un profond soupire, avant de parfaire sa posture et la soumettre au jugement de la dame. Abritant pendant un moment un peu de fierté, il n'écouta qu'une partie de la phrase, y répondant par plusieurs hochements de tête bien dociles. " Qu'est-ce que je pourrais améliorer, vous pensez ? " Après avoir formulé sa question, il se figea une seconde, comme si la fin de l'intervention d'Himeko lui revenait à l'oreille. " Attends attends, pardon ? "

" J'ai peut-être.. enfin, sûrement mal entendu, madame. Mais j'ai cru pendant un bête instant de folie que vous suggériez un entraînement hebdomadaire. Pourriez-vous, - je vous prie - éclairer ma lanterne ? " Il dut arrêter sa piètre imitation ici, autant par peur qu'on le repère que parce qu'il n'avait pas le vocabulaire adéquat. Sa parole avait été donnée - et honorée - pour une séance, et une inscription. Ainsi à moins que dans le formulaire qu'il avait rempli plut tôt il était indiqué une mention en bas de page le forçant à vendre son âme au Kendo, rien ne pouvait le contraindre à être si actif. " Plus d'activités, moins de temps libre. Moins de temps libre, moins de sieste. Comment je vais trouver le temps de roupiller moi.. Pas sûr qu'elle me laisse dormir pendant ses cours. "
____________________________________________________

---------------------------------

Parole : #9900ff -x- Pensée : #663399
Toujours à l'heure ! [Ft. Himeko] 1570151709-maba
Revenir en haut Aller en bas
Himeko Funakoshi
■ Age : 30
■ Messages : 39
■ Inscrit le : 11/09/2019

■ Mes clubs :
Toujours à l'heure ! [Ft. Himeko] GkZd5iQ


Mon personnage
❖ Âge : 27 ans
❖ Chambre n° : Appart. C-202
❖ Arrivé(e) en : Avril 2015
Himeko Funakoshi
« Personnel ; prof d'histoire-géo »
(#) Re: Toujours à l'heure ! [Ft. Himeko]  Toujours à l'heure ! [Ft. Himeko] EmptyVen 11 Oct 2019 - 19:26

Toujours à l'heure
Ft. Joji Tavahr


- Et vous savez... personne ne vous a demandé de vous justifier...

Himeko se troubla un millième de seconde, avant de reprendre son air calme et posé habituel... Comment... Que... signifiait cela ? Elle ne comprenait pas ce sentiment. C'était la première fois depuis peut être 10 ans qu'on arrivait à percer dans son être insondable...
Le jeune homme lui expliqua ensuite qu'il n'avait pas d'attrait pour une culture particulière, et lui fit remarquer qu'il ne s'attendait à ce qu'elle parle anglais sans accent.
Elle leva un sourcil interrogateur. Son élève avait donc cette image d'elle, celle de la japonaise amoureuse de sa culture qui ne maitrise l'anglais que partiellement.
Si il savait... Elle maitrisait l'anglais aussi bien, peut être mieux que le japonais; après une adolescence passée à Londres, et ses multiples vacances dans leur manoir à Édimbourg, elle était parfaitement capable de reproduire l'accent écossais ou britannique selon la situation.

Qu'est-ce que je pourrais améliorer, vous pensez ?
Cette phrase la tira de ses souvenirs. Hum...
- L'écart entre vos pieds me semblent un peu trop étroit. Veuillez aussi à ce que votre pied dominant pointe bien dans la position dans laquelle vous voulez progresser. La semaine prochaine, nous verrons comment gagner en vitesse et se déplacer en arrière, puis dans une quinzaine de jour, vous pourrez enfin tenir un shinai entre vos mains et de là découlera la partie de l'entrainement la plus intense.

Himeko-chan parlait comme ci M. Tavahr allait assister à l'ensemble des entrainements de façon hebdomadaire, ne lui laissant pas le choix. Et ce sous-entendu n'était pas tombé dans l'oreille d'un sourd :
- J'ai peut-être.. enfin, sûrement mal entendu, madame. Mais j'ai cru pendant un bête instant de folie que vous suggériez un entraînement hebdomadaire. Pourriez-vous, - je vous prie - éclairer ma lanterne ?

Avez vous lu la charte du club qui se trouvait sur le bulletin d'adhésion que vous avez rempli plutôt ? Il est clairement stipulé que votre présence à l'entrainement hebdomadaire est obligatoire, et que vous vous engagez à être ponctuel, assidu, respectueux de l'ensemble des membres et du matériel, mais je pense que vous le savez sans doute mieux que moi, vu que vous l'avez lu pas plus tard qu'il y a... une heure, dit elle en consultant l'horloge accrochée au mur. Elle avait refermé son piège sur sa pauvre proie...
Bien maintenant que vous avez la position, je vais vous montrer comment se déplacer. C'est le pied situé à l'avant, qui se déplace, le pied arrière ne fait que suivre...

Lancée dans cette explication, Himeko-chan ne remarqua pas tout de suite la mine de Tavahr-san qui se décomposait.


code by EMME



---------------------------------

Toujours à l'heure ! [Ft. Himeko] O4jh
Revenir en haut Aller en bas
Joji Tavahr
■ Age : 47
■ Messages : 117
■ Inscrit le : 18/06/2019

■ Mes clubs :
Toujours à l'heure ! [Ft. Himeko] WHBiQrbToujours à l'heure ! [Ft. Himeko] GkZd5iQ


Mon personnage
❖ Âge : 17
❖ Chambre n° : L-8
❖ Arrivé(e) en : Janvier 2016
Joji Tavahr
« Elève ; en 5ème année »
https://www.stupeflip.com/cunmetier/
(#) Re: Toujours à l'heure ! [Ft. Himeko]  Toujours à l'heure ! [Ft. Himeko] EmptyVen 11 Oct 2019 - 20:15

_______________________-x-_______________________

Une fulgurance de lucidité le fit se re-focaliser sur la situation. Peu importe à quel point leur rencontre avait été étrange, et à quel point cet entraînement l'était encore d'avantage, au bout du compte, ce n'était qu'un professeur et un élève, dans un cadre scolaire. L'étudiant se sentit soudainement quelque peu déstabilisé par le fait d'entretenir autant de réflexions et d'acidité envers une enseignante, et résolut le problème d'un simple haussement d'épaule, trahissant sa future inconsidération.

Les conseils de nouveau prodigués, il rectifia sa posture avec toute l'assiduité qu'il pouvait déployer, corrigeant la posture de ses pieds, la droiture de son dos, et la stabilité de son regard. Le temps paraîtrait long jusqu'à l'obtention du fameux sabre d'entraînement, et le serait probablement encore plus avant la première séance où il ne servirait pas de mannequin. Aussi dans l'espoir un peu naïf de raccourcir cette durée, il s'était appliqué à sa posture, qui contre toutes attentes, avait une certaine allure. Une allure très formelle et scolaire, mais une allure correcte, ou au moins acceptable.

Le bref succès chancela derechef à la seconde évocation de cours hebdomadaire, et à l'explication maléfique qui dormait derrière. Les yeux du blondin venaient de lui faire faux-bond, en trahissant son agacement pendant une seconde. Sa déception souvent rattrapée par son ingéniosité, il reprit son sourire habituel bien trop rapidement pour que cela ne soit pas suspect. Il ne répondit aucunement à l'annonce des entraînements hebdomadaires, ni en bien, ni en mal. La remarque avait simplement glissé dans la conversation et dans son esprit.

Un plan plus élaboré que les plus prestigieux des cambriolages de casino avait déjà été fomenté dans un coin de sa tête. Un plan qui serait à double tranchant, mais qui lui permettrait sans nul doute de se subtiliser à ses obligations vis à vis du club de Kendo, qui ne pouvait pas tant faire exception à celui de littérature; Celui de l'étudiant fragile, stressé, et sous pression.

Si le piège tendu se refermait trop sur lui, pour s'en extraire, il irait simplement raconter les circonstances étranges de sa rencontre avec le professeur, la perte de son bras et le " chantage " fantasmé qui lui avait mit tant de pressions en ces périodes de presque examens qu'il avait dû y céder en silence. L'administration prévenue, si sa démission du club ne fonctionnerait pas, il aurait toujours la carte des insomnies maladives à brandir, qui se retrouveraient étrangement accentuées par l'activité physique stressante et trop régulière.

Il acquiesça alors, pour garder ce plan B sous le coude en cas de véritables pépins. Il se retrouva en dépit de tout abattu par ce propre constat; s'il mettait un peu de son intelligence au service de son futur, sa vie n'en serait sans doutes que meilleure, pourquoi lui fallait-il faire d'efforts intellectuels que quand il s'agissait de s'enfuir ?

" Oh, d'accord. " Il revint de nouveau dans la conversation, plaçant un pied en avant, et rôdant en demi-cercle sur les quelques mètres disponibles autour, comme un genre de prédateur assez ridicule. Sa posture ne changeait pas, elle ne faisait qu'osciller devant le professeur sous la forme de légers mouvements. " Genre, comme ça, ou il faut avancer aussi ? " La défense plutôt que l'attaque. La riposte plutôt que la reddition. Il était redevenu incroyable docile, maintenant qu'il était convaincu d'avoir un échappatoire.
____________________________________________________

---------------------------------

Parole : #9900ff -x- Pensée : #663399
Toujours à l'heure ! [Ft. Himeko] 1570151709-maba
Revenir en haut Aller en bas
Himeko Funakoshi
■ Age : 30
■ Messages : 39
■ Inscrit le : 11/09/2019

■ Mes clubs :
Toujours à l'heure ! [Ft. Himeko] GkZd5iQ


Mon personnage
❖ Âge : 27 ans
❖ Chambre n° : Appart. C-202
❖ Arrivé(e) en : Avril 2015
Himeko Funakoshi
« Personnel ; prof d'histoire-géo »
(#) Re: Toujours à l'heure ! [Ft. Himeko]  Toujours à l'heure ! [Ft. Himeko] EmptyDim 13 Oct 2019 - 16:14

Toujours à l'heure
Ft. Joji Tavahr

- Essayez d'avancer en même temps jeune homme. C'est bien continuez. Maintenez toujours l'écart entre vos jambes, et ne posez pas le talon au sol. Gardez votre équilibre et veillez à votre stabilité sur vos appui.

Himeko-chan était ravie de voir que l'élève semblait intéressé et faisait des efforts. Si sa motivation et son sens de l'écoute se maintenaient tout au long de l'entraînement, M. Tavahr pourrait arriver à des résultats très rapidement.
Hime-chan espérait que Tavahr-san n'allait pas se jouer d'elle, car sincèrement elle souhaitait lui apporter son aide.

Elle lança un regard à son étudiant, qui avançait en ligne en droite, fixant ses pieds. Elle allait lui demander de relever la tête quand elle aperçut une de ses autres étudiants, Shitara-san, qui s'entraînait sur ses coups de bokken. Beaucoup trop concentrée sur son sabre, elle s'apprêtait à frapper Tavahr-san qui gardait la tête baissée !
Sans réfléchir, d'un geste rapide précis, elle arriva à la hauteur de Monsieur Tavahr et le tira par la manche. Elle reçut un violent coup de sabre sur l'épaule et en grimaça de douleur. Elle ferma les yeux, fronça les sourcils et se pinça les lèvres, avant d'entendre Shitara-san crier et de réouvrir les yeux
- Sensei ! Vous allez bien ?! Je suis désolée ! Dit elle en courbant le dos et baissant la tête.
- Ce n'est... rien Shitara-san. J'ai déjà subi plus douleureux. Faites attention la prochaine fois. Regardez bien devant vous et ne vous concentrer pas uniquement sur vos mains ou sur le pommeau.
Pour ce geste, vous avez beaucoup mis trop de force dans votre coup, et vous êtes trop crispée Mademoiselle. Vous finirez par souffrir de courbatures, les gestes doivent être lents, souples, amples et précis. Refaites moi deux cent suburi* supplémentaires.
Dit Himeko en retrouvant son air placide, froid et légèrement hautain habituel.
La douleur s'assombrissait son regard, qui aurait pu paraître méprisant, même si cela n'était pas le cas.
- Ou.. Oui Sensei ! S'écria l'étudiante en se relevant et en s'éloignant en courant.
Himeko-san soupira. Shitara-san était à la limite des larmes en partant... Hime-chan pressentait que la jeune fille serait absente au prochain entraînement, avec cet incident. Hime avait cette fâcheuse habitude de faire fuir ceux qui l'approchaient.
Elle se tourna vers Tavahr-san.
- Seconde leçon pour vous Monsieur. Levez la tête lorsque vous avancez. Sinon vous devenez une cible facile pour votre adversaire.
La douleur n'avait absolument pas disparu. Au contraire elle augmentait au fur et à mesure que le temps défilait. Mais Himeko avait revêtu son masque de porcelaine. Rien sur son visage ne laissait paraître de la douleur, même si le moindre de ses mouvements lui lançait dans l'épaule.



*suburi : coup de sabre dans l'air appelé swing en anglais


code by EMME


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
« »
(#) Re: Toujours à l'heure ! [Ft. Himeko]  Toujours à l'heure ! [Ft. Himeko] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Toujours à l'heure ! [Ft. Himeko]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kobe High School :: Dehors ; Le campus :: Le bâtiment Yamanaka :: Salles des clubs-
Sauter vers: