Revenir en haut
Aller en bas


Partagez
 

 Arrêtez de le réveiller numéro 436 - Pv Joji

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Alexander L. Iwasaki
■ Age : 25
■ Messages : 256
■ Inscrit le : 24/02/2019


Mon personnage
❖ Âge : 25 ans
❖ Chambre n° : A-306
❖ Arrivé(e) en : Avril 2015
Alexander L. Iwasaki
« Personnel ; informaticien »
(#) Arrêtez de le réveiller numéro 436 - Pv Joji  Arrêtez de le réveiller numéro 436 - Pv Joji EmptyMer 9 Oct 2019 - 16:32

Il est dix heures, voilà déjà deux heures que je travaille du coup, rien de particulier, juste la routine, pas de soucis bizarres, d'un nombre important de tâches ou faire ou quoi. Rien de tout cela, c'est même plutôt calme ce matin, j'ai des choses a faire mais je peux prendre mon temps de vérifier à 200 % que c'est bien fait et tout et même de vérifier des ordinateurs dont certains se sont plaint, qui auraient pu avoir un problème, tous vont bien, sauf un qui a eu besoin d'un coup de dépoussiérage avant que la poussière crée vraiment des problèmes de performance...

Du coup je finis par me prendre une petite pause, surtout qu'il y a pas eu de nouveaux signalements pour le moment, je préviens mes collègues et me dirige vers un coin tranquille ou boire, thermos de café dans mon sac, a l'arrière de mon fauteuil, je commence à avoir un peu soif à force de travailler...

Je me dirige vers un coin que je sais proche de la où je suis, prenant donc un café et observant un peu partout autour le temps que celui-ci coule, jusqu'à que mon regard tombe sur un élève endormi a deux pas de là. Eeeeeeh ? Étrange ça... Surtout que ça doit pas être confortable du tout en plus, dans un couloir, assis par terre...

Mmmmmh... Je sais pas s'il a pas cours et qu'il en profite pour faire une sieste dans un coin de couloir où il pense ne pas être dérangé, ou si c'est qu'il est tombé du lit un peu trop tôt pour son corps et qu'il en profite pour grappiller quelques minutes de sommeil précieuses... Bon, je pense quand même le réveiller, ça sera toujours moins risqué pour lui que s'il tombait sur un professeur ou surveillant qui peuvent savoir en moins de 5 minutes s'il sèche ou non...

Je lui tapote donc doucement l'épaule.

- Euuuuh... Désolé d'essayer de te réveiller alors que tu en as sûrement besoin de ce sommeil mais c'est que tu dors dans un couloir et si tu tombe sur un surveillant ou un professeur je suis pas sur que tu t'en sorte pour rien, je peux te donner un café si t'en as besoin pour être assez réveillé pour survire ton prochain cours, je peux attendre que un coule à nouveau pour moi.

J'espère que le réveil va pas être trop dur pour lui... Ou que il va pas tout simplement murmurer un « merci » avant d'aller dodo ailleurs et risquer d'avoir de gros problèmes...

---------------------------------

Alexander parle en japonais en : #cc0000

Alexander parle en anglais en : #0033ff

Alexander parle en français en : #ff9900


Dernière édition par Alexander L. Iwasaki le Jeu 10 Oct 2019 - 19:51, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Joji Tavahr
■ Age : 47
■ Messages : 122
■ Inscrit le : 18/06/2019

■ Mes clubs :
Arrêtez de le réveiller numéro 436 - Pv Joji WHBiQrbArrêtez de le réveiller numéro 436 - Pv Joji GkZd5iQ


Mon personnage
❖ Âge : 17
❖ Chambre n° : L-8
❖ Arrivé(e) en : Janvier 2016
Joji Tavahr
« A l'université ; 1è année »
https://www.stupeflip.com/cunmetier/
(#) Re: Arrêtez de le réveiller numéro 436 - Pv Joji  Arrêtez de le réveiller numéro 436 - Pv Joji EmptyMer 9 Oct 2019 - 18:23

_______________________-x-_______________________

Les emplois du temps d'ici étaient bien particuliers, ou en tout cas ils l'étaient quand on les suivait à la lettre, chose qu'il n'avait techniquement jamais fait de toute sa vie d'écolier modèle. Puisqu'il n'y avait techniquement pas d'heures attitrées à la " Sieste ", discipline pourtant ô combien importante aux yeux de Joji, il fallait aménager ses propres créneaux.

Aujourd'hui tombait bien, il avait pile une heure entre deux cours, et ainsi avait tout le luxe de se prélasser à l'orée des couloirs, dans l'idéal au plus proche de sa future salle de cours pour éviter de s'égarer dans le labyrinthe que représentait encore l'établissement. Il alla donc gentiment s'asseoir aux abords d'un mur, non loin de la sacro-sainte salle. Un livre sur les genoux, et la tête vaguement baissée, il prenait le camouflage presque parfait d'un étudiant en pleine révision.

C'était sans compter sur la longueur sous-estimée de sa sieste, et les quelques bruits de ronflements qui ne tromperaient personne en vérité. Le rêve dans lequel il évoluait lui parut soudainement très étrange. Il entendait une voix l'appeler au delà de la cime qui l'abritait dans ses songes. Cette voix était inconnue, et étrangement sympathique.

Comme pour être sûr qu'il n'était plus en train de rêver, il ouvrit les yeux instinctivement, immédiatement réveillé comme après une année entière de sommeil. " Aeh ? Oh. Bonjour. " Une main inerte vint à frotter ses yeux, et déposer le livre fictif à ses côtés. Son oeil vint à se déposer sur l'individu lui faisant face, s'ouvrant un poil plus grand en remarquant qu'il était adulte. " Merde. "

Il ne se souvenait pas de le savoir surveillant, et encore moins professeur. Pour autant il l'avait déjà aperçu, le tout était de savoir où. Le dernier endroit où il l'avait aperçu placerait sur l'échelle de la souffrance où sa sieste illégale se situait. Dans le doute, il répondit avec la même bonhomie qu'il pensait lire dans l'oeil de son interlocuteur.

" Je reposais juste un peu mes yeux.. " Ce qui excusait l'image; mais pas le son. " Je.. Je dis jamais non à un café. Merci, monsieur. Vous.. êtes donc pas surveillant ou prof' ? " Et ainsi il attendit patiemment la boisson qui le sortirait un peu de son coma et du flou qui dormait encore au coin de ses prunelles.
____________________________________________________

---------------------------------

Parole : #9900ff -x- Pensée : #663399
Arrêtez de le réveiller numéro 436 - Pv Joji 1570151709-maba
Revenir en haut Aller en bas
Alexander L. Iwasaki
■ Age : 25
■ Messages : 256
■ Inscrit le : 24/02/2019


Mon personnage
❖ Âge : 25 ans
❖ Chambre n° : A-306
❖ Arrivé(e) en : Avril 2015
Alexander L. Iwasaki
« Personnel ; informaticien »
(#) Re: Arrêtez de le réveiller numéro 436 - Pv Joji  Arrêtez de le réveiller numéro 436 - Pv Joji EmptyMer 9 Oct 2019 - 20:18

Oh, il semble se réveiller, disant un bonjour malgré qu'il soit à peine réveillé, frottant ses yeux et remarquant apparemment qu'il s'est fait réveillé par un adulte... Ouais, ça doit pas forcément lui faire plaisir ou le rassurer sur ce qu'il risque de lui arriver... Surtout s'il pense que je suis surveillant ou professeur...

En tout cas je le laisse retrouver ses esprits quelques instants, avant qu'il parle de nouveau, d'abord pour justifier son air endormi, disant qu'il fermait juste les yeux, ça va que je suis pas surveillant ou professeur car je suis pas certain qu'ils goberaient cela, à moins qu'ils sont sur qu'il sèche pas de cours ou quoi... Surtout vu le bruit qu'il faisait, je l'avais pas remarqué de suite mais il me semble qu'il ronflait légèrement.

Puis il me fait savoir qu'il veut volontiers du café, me demandant si je suis surveillant ou prof... Alors d'abord autant lui donner le café, puis répondre à sa question.

- Tiens, voilà le gobelet, fais attention il est chaud et c'est du café sucré. Et pour répondre à ta question je suis ni surveillant, ni professeur, je suis l'un des informaticien chargé de l'entretien du parc informatique de l'établissement... Donc on peut dire que tu as été sauvé de quelques minutes stressantes voir d'une heure de colle si tu étais tombé sur d'autres personnes... Après je peux tout à fait comprendre la sieste mais bon, dans un couloir c'est pas le mieux, normalement c'est dans un lit qu'il faut faire ça, voir à l'infirmerie si tu as des problèmes à propos de ça. Rassure toi hein, c'est pas pour autant que je vais passer une demi heure à chercher un surveillant juste histoire de vérifier si t'as le droit de dormir...


Je m’interromps quelques instants, vérifiant que mon interlocuteur aie son gobelet de café bien en main avant d'en refaire couler un pour moi.

- Enfin voilà quoi... Et désolé si tu as pas l'habitude du tutoiement c'est venu tout seul... Si tu veux savoir comment je m'appelle c'est Alexander Iwasaki, a toi de voir si tu veux me tutoyer ou non, tu fais comme tu le veux.

Je le laisse encore quelques instants tranquille, je vais éviter de parler trop d'un coup en sachant que il vient juste de se réveiller le pauvre... Je prends mon gobelet de café une fois qu'il est prêt, observant l'élève face à moi, vu son visage il doit sûrement être en cinquième année, en tout cas je vais lui poser la question plutôt que de faire des suppositions...

- Et du coup t'es en quelle classe et tu t'appelles comment ? T'en fais pas, c'est pas pour te ficher, juste pour savoir à qui je m'adresse, vu que je me suis présenté, à ton tour si tu le veux.

---------------------------------

Alexander parle en japonais en : #cc0000

Alexander parle en anglais en : #0033ff

Alexander parle en français en : #ff9900
Revenir en haut Aller en bas
Joji Tavahr
■ Age : 47
■ Messages : 122
■ Inscrit le : 18/06/2019

■ Mes clubs :
Arrêtez de le réveiller numéro 436 - Pv Joji WHBiQrbArrêtez de le réveiller numéro 436 - Pv Joji GkZd5iQ


Mon personnage
❖ Âge : 17
❖ Chambre n° : L-8
❖ Arrivé(e) en : Janvier 2016
Joji Tavahr
« A l'université ; 1è année »
https://www.stupeflip.com/cunmetier/
(#) Re: Arrêtez de le réveiller numéro 436 - Pv Joji  Arrêtez de le réveiller numéro 436 - Pv Joji EmptyJeu 10 Oct 2019 - 7:50

_______________________-x-_______________________

Rien de tel qu'un café pour aborder une conversation et un réveil le plus sereinement possible. Grand adepte de cette divine boisson qui avait pour habitude de combler ses lacunes en termes d'énergies et de vivacités, Joji en but immédiatement une gorgée, remerciant le jeune homme d'un énième hôchement de tête. C'était sans doutes possibles le réveil " imposé " le plus agréable qu'il avait vécu depuis son retour au Japon. Pas de sourcils étranges au dessus de lui pour le dévisager, pas de remarques acides sur son mode de vie, et surtout, pas de pertes d'épaules en vue.

Il l'avait écouté avec attention, et malgré sa méfiance instinctive envers les adultes - surtout ceux de cet établissement -, il croyait déceler une gentillesse certaine dans ses mots. Quelqu'un d'apte à comprendre l'importance de la sieste et de ne pas le blâmer pour une petite escapade involontaire; c'était forcément quelqu'un de bien.

C'est rassuré qu'il accueillit la nouvelle de la profession d'Alexander, un informaticien n'avait effectivement aucun intérêt à le pincer et à appeler une sanction pour lui. " Heureusement que je suis tombé sur vous, clairement. Merci d'être si compréhensif d'ailleurs, la plupart s'embêterait pas autant que vous j'imagine. " Il ricana un instant. " Je ne sèche pas les cours, j'ai juste une heure de battement entre deux, alors j'ai voulu rattraper un peu de ma nuit. " Joji aurait pu invoquer la légendaire excuse du stress des examens, des insomnies à cause de l'intégration, et un milliard d'autres raisons, mais il se sentait d'humeur honnête.

" Normalement je peux dormir à l'infirmerie de temps en temps, vu que j'ai des " troubles importants du sommeil " apparemment. Je me sentais juste pas de faire tout le chemin et risquer de me perdre en route. " Il acquiesçait à ses propres mots, comme pour donner un indice qu'il disait la vérité, et au moins il avait le mérite de rassurer l'informaticien sur le fait qu'il ne laissait pas passer un délinquant notoire. " Vu que j'arrive pas à fermer l’œil de la nuit, même une dizaine de minutes, c'est important. "

Une gorgée de café vint à accompagner la dernière intervention. D'une main habile, l'étudiant recoiffa sa tignasse blonde encore assoupie. " On peut se tutoyer, bien sûr. Il faudra juste me pardonner si j'oublie de temps en temps, c'est assez rare que je tutoie les adultes. Joji Tavahr; en cinquième année. Enchanté. "

Puisqu'ils se tutoyaient déjà, ils pouvaient sans doute se serrer la main par politesse. L'étudiant se redressa quelque peu, cependant toujours harnaché à son mur, et tendit sa main vers l'informaticien, lui souriant amicalement. " Je me repère encore mal, mais on est pas exactement à côté de la salle d'info'; Vous êtes en pause ? Enfin, tu es en pause ? " Il espérait que cela soit le cas, autrement il s'en voudrait un peu de faire perdre de précieuses minutes de travail au jeune homme.
____________________________________________________

---------------------------------

Parole : #9900ff -x- Pensée : #663399
Arrêtez de le réveiller numéro 436 - Pv Joji 1570151709-maba
Revenir en haut Aller en bas
Alexander L. Iwasaki
■ Age : 25
■ Messages : 256
■ Inscrit le : 24/02/2019


Mon personnage
❖ Âge : 25 ans
❖ Chambre n° : A-306
❖ Arrivé(e) en : Avril 2015
Alexander L. Iwasaki
« Personnel ; informaticien »
(#) Re: Arrêtez de le réveiller numéro 436 - Pv Joji  Arrêtez de le réveiller numéro 436 - Pv Joji EmptyJeu 10 Oct 2019 - 10:48

Je laisse l'élève parler tranquillement, d'abord il me remercie, et me remercie aussi de pas sauter immédiatement sur le fait qu'il est forcément en tort, je hoche la tête et le laisse continuer, il m'explique qu'il ne sèche pas mais qu'il a une heure de battement entre deux cours. D'accord... Bon, même en cas d'une heure de trou dormir dans le couloir c'est pas vraiment la meilleure idée mais je le laisse poursuivre.

Il m'explique donc qu'il à des problèmes de sommeil et qu'il voulait pas se risquer de se perdre, enchaînant juste après sur le fait que même une dizaine de minutes c'est important... Ah oui, en effet, j'ai bien fait de le réveiller en douceur, lui proposer un café je sais pas si j'avais bien fait du coup... Ça va l'aider à tenir mais pas vraiment à dormir, ouais... Je m'attendais pas à ça en le voyant dans le couloir, un élève fatigué possiblement à cause des cours ou d'une mauvaise nuit de sommeil comme ça oui, mais à ce point...

Il boit une gorgée de café et me dit son nom, Joji Tavahr, d'accord, je retiens, il me tend sa main ensuite et demande ce que je fais moi, si je suis en pause ou que je travaille, sûrement qu'il veut pas oser me faire perdre du temps de travail... Je lui serre donc la main et vient immédiatement le rassurer.

- Oui, effectivement je suis en pause, c'est assez calme ce matin en plus du coup je pense pouvoir rester un peu la, m'assurer à ce que tu sois bien réveillé ou à t'accompagner à l'infirmerie si tu en as besoin... Car tes soucis de sommeil doivent être assez sérieux quand même pour que l'infirmière soit mise au courant et que tu puisse dormir la bas si tu en as vraiment besoin... Après au moins si tu dors la bas si tu es en retard ensuite ça doit pouvoir être justifié, si tu dors dans un coin du couloir je pense pas le professeur sera si clément... Bon, on a du déjà te dire tout ça à ton arrivée, mais ça serait bête de se prendre une sanction juste pour ça...

S'il à l'habitude de grappiller quelques minutes de sommeil comme ça je pense qu'il a du être sanctionné plus d'une fois... Et se prendre une sanction pour ça c'est un peu con, après s'il risque de se  perdre je le comprends tout à fait et je comprends qu'il ose pas aller à chaque fois à l'infirmerie même en ayant vraiment besoin... Mais je sais pas si tout ses professeurs sont au courant de ce problème, ou s'il le dit que ça soit pris au sérieux et pas comme une tentative d'excuse de dernière minute... Bref, tant que je suis la je peux l'aider un peu si besoin, s'il à besoin de se faire accompagner jusqu'à l'infirmerie ou s'il à juste besoin de discuter un peu avant qu'il se réveille, surtout qu'avec ce genre de problème ça va être compliqué à l'université quand il y sera...

---------------------------------

Alexander parle en japonais en : #cc0000

Alexander parle en anglais en : #0033ff

Alexander parle en français en : #ff9900
Revenir en haut Aller en bas
Joji Tavahr
■ Age : 47
■ Messages : 122
■ Inscrit le : 18/06/2019

■ Mes clubs :
Arrêtez de le réveiller numéro 436 - Pv Joji WHBiQrbArrêtez de le réveiller numéro 436 - Pv Joji GkZd5iQ


Mon personnage
❖ Âge : 17
❖ Chambre n° : L-8
❖ Arrivé(e) en : Janvier 2016
Joji Tavahr
« A l'université ; 1è année »
https://www.stupeflip.com/cunmetier/
(#) Re: Arrêtez de le réveiller numéro 436 - Pv Joji  Arrêtez de le réveiller numéro 436 - Pv Joji EmptyVen 11 Oct 2019 - 7:02

_______________________-x-_______________________

De plus en plus réveillé, l'étudiant vagabond reprenait doucement ses couleurs, et la fraîcheur de son teint revint à sa juste place. Le café faisait office de véritable soutien en cet instant de souffrance et de perdition, ce qui expliquait pourquoi il l'avait déjà terrassé de moitié en une si petite poignée de minutes. Il souriait à l'officialisation de sa rencontre avec l'informaticien, reprenant aussitôt sa place contre le mur.

La plupart des gens trouveraient une certaine gêne dans le fait de s'assoupir à la vue de tous au beau milieu d'un couloir. S'exposer ainsi au jugement de chacun, à la mesquinerie et à l'aveu un peu lâche de sa propre paresse assumée, c'était une certaine forme de confession de faiblesse, sinon de vulnérabilité. Pour autant, Joji n'en n'avait cure. L'esprit des uns était le mystère des autres, et s'il était trop paresseux pour faire le déplacement vers un lit, il l'était forcément lorsqu'il s'agissait de faire l'effort de guérir la sournoiserie des autres.

Par chance, cela semblait également passer au delà des considérations d'Alexander, et c'est peut-être ce qui le rendait si amical aux yeux du blondinet. Pour sceller le pacte imaginaire, il releva délicatement le menton. " C'est gentil de ta part. Les réveils comme ça c'est assez rare, alors va falloir en profiter. " Il ricana à sa propre remarque, cette dernière étant autant pour lui-même que pour son vis-à-vis.

" Il n'y a rien de bien sérieux, sinon. J'arrive juste pas à dormir la nuit, ce qui arrive à tout le monde j'imagine ? On fait tous des cauchemars, après tout. " Il avait soudainement besoin d'être un peu rassuré. " Après le fait de tout le temps dormir en plein jour ça doit m'empêcher de fermer l'oeil la nuit, rien de plus. Rien d'alarmant. " Il semblait trop d'accord avec ses mots pour qu'ils ne soient que pure vérité, et se justifier ainsi n'apportait vraisemblablement rien de bon.

" C'est assez rare que je dorme en plein couloir, ou d'habitude c'est assez peu de temps pour que ça ne pose de problèmes à personne. Je devrais arrêter quand même, c'est vrai que c'est idiot de se faire coller pour ça. " Une main un peu nerveuse vient à gratter sa nuque. N'y avait-il sérieusement jamais songé avant ? Des dangers scolaires que cela représentait ? Il n'était pourtant pas exempt de toutes sanctions à cause de cela.

" C'est sans doute pas la peine d'aller à l'infirmerie pour si peu, je suis déjà pas mal réveillé. En plus je vais pas tarder à devoir retourner en cours j'imagine. Autant rester là, aye ? " Ils pourraient sans doutes reprendre le fil d'une conversation normale après cette ultime demande.

____________________________________________________

---------------------------------

Parole : #9900ff -x- Pensée : #663399
Arrêtez de le réveiller numéro 436 - Pv Joji 1570151709-maba
Revenir en haut Aller en bas
Alexander L. Iwasaki
■ Age : 25
■ Messages : 256
■ Inscrit le : 24/02/2019


Mon personnage
❖ Âge : 25 ans
❖ Chambre n° : A-306
❖ Arrivé(e) en : Avril 2015
Alexander L. Iwasaki
« Personnel ; informaticien »
(#) Re: Arrêtez de le réveiller numéro 436 - Pv Joji  Arrêtez de le réveiller numéro 436 - Pv Joji EmptySam 2 Nov 2019 - 20:45

Bon, Joji apprécie mon geste, je pense qu'il apprécie avantage cela que de risquer d'être collé ou d'avoir un avertissement... Joji me parle un peu plus en détails de ses soucis de sommeil, disant que pour lui tout est relativement bien normal et que c'est rien de très alarmant. Mouais, ça doit être un minimum préoccupant si l'infirmière est au courant et qu'il a le droit d'aller faire la sieste à l'infirmerie s'il le sent pas... Je sais pas si c'est qu'il cherche à se rassurer ou qu'il veut pas que je m'inquiète au delà du temps qu'on passera dans ce couloir à discuter par contre.

M'enfin, il continue tranquillement, ajoutant que même si c'est rare il devrait songer à arrêter, ça serait idiot d'être collé pour cela... Je hoche la tête pour approuver, vaut mieux qu'il réduise les siestes minutes dans le couloir et qu'il aille en faire une dans un lit, déjà qu'il a des soucis de ce côté, autant qu'il dorme du mieux qu'il peut.

Puis il finit sur le fait qu'il préfère rester la, que c'est pas la peine de faire le chemin pour aller à l'infirmerie, les cours reprennent sûrement bientôt donc il préfère rester la à discuter... Ça me gêne pas, de toute manière je suis encore un peu en pause puis même si ma pause se finit je suis à peu près sûr qu'on aura le temps de continuer un peu notre conversation proprement avant que je sois appelé de nouveau.

- Bah, toi qui voit après tout... Tant que je suis pas appelé on a le temps de discuter. Mmmmmh... Du coup Joji, tu aimes bien faire quoi pour t'occuper en dehors des cours ? Plus des trucs en extérieur ? En intérieur ? Devant un écran ? Des trucs mal vus par certains ? Tu peux me dire ce que tu veux... Ou juste une partie, en retour je répondrais à cette question après toi.

Bah ouais, car quitte à rester la encore un peu, autant se connaître un peu, je suis pas sur que Joji voudra me revoir un jour ou juste papoter une nouvelle fois pendant que j'ai pas de boulot et que lui est pas en cours... En tout cas j'espère que ça lui changera un peu les idées.

---------------------------------

Alexander parle en japonais en : #cc0000

Alexander parle en anglais en : #0033ff

Alexander parle en français en : #ff9900
Revenir en haut Aller en bas
Joji Tavahr
■ Age : 47
■ Messages : 122
■ Inscrit le : 18/06/2019

■ Mes clubs :
Arrêtez de le réveiller numéro 436 - Pv Joji WHBiQrbArrêtez de le réveiller numéro 436 - Pv Joji GkZd5iQ


Mon personnage
❖ Âge : 17
❖ Chambre n° : L-8
❖ Arrivé(e) en : Janvier 2016
Joji Tavahr
« A l'université ; 1è année »
https://www.stupeflip.com/cunmetier/
(#) Re: Arrêtez de le réveiller numéro 436 - Pv Joji  Arrêtez de le réveiller numéro 436 - Pv Joji EmptyHier à 11:27

_______________________-x-_______________________

Ce qui de base n'était qu'une simple sieste légèrement mal maîtrisée au milieu du couloir se transforma en une potentielle sanction disciplinaire pour infraction au règlement, pour finalement prendre les airs d'une conversation tout à fait sympathique. La vie n'avait décidément de cesse de le surprendre, surtout ces derniers mois.

Son sourire bien sympathique conserva son éclat naturel, l'éclat propre aux rares moments où il se sentait en forme et pleinement reposé. La sympathie du surveillant l'invita à acquiescer à chacune de ses remarques, tandis que l'idée d'apprendre à le connaître lui paraissait de plus en plus envisageable.

" Discuter ? Avec plaisir ! " L'étudiant releva le menton, tant par respect que pour éviter de paraître trop fatigué et irresponsable pour tenir un simple échange. Le café l'y aidait beaucoup. " Hé bien.. A dire vrai je sais pas vraiment si j'aime quelque chose de particulier. J'imagine que faire la sieste ne compte pas vraiment, même si comme tu as pu le voir j'ai une certaine maîtrise dans cette pratique. " Et ce n'était pas peu dire.

" J'aime pas vraiment les activités à l'extérieur pour être honnête, sauf quand il pleut ou qu'il fait un peu froid. Pas de sports par contre, rien de tout ça. Parfois j'aime juste être à la fenêtre et somnoler en écoutant de la musique. " Il passa une main le long de son menton, se rendant compte que sa réponse actuelle n'avait rien à voir avec celle qu'il aurait pu donner quelques mois auparavant. Le constat le fit soupirer, puis reprendre. " J'aime bien faire la tournée des bars aussi, mais pas seul. C'est un peu triste seul. " Et c'était sans doutes la raison pour laquelle il n'avait jamais mis les pieds dans un bar depuis son retour au Japon.

" Je ne sais pas si c'est décevant ou rassurant à tes yeux, mais sinon je n'ai pas de vices cachés. Mon pire délit c'est de dormir dans les couloirs, et de temps en temps arriver en retard en cours. En dehors de ça, je suis sage comme une image. " Il le pensait sincèrement, au moins autant qu'il estimait inutile le fait de faire mention de ses tatouages et de son addiction au tabac et à l'alcool.

" Et alors te concernant ? " Il rapatria ses jambes prés de lui, pour y déposer ses bras. Le surveillant avait dit être disposé à lui répondre, alors il comptait bien saisir sa chance. Avec un peu de chance, ils avaient quelques points communs.

____________________________________________________

---------------------------------

Parole : #9900ff -x- Pensée : #663399
Arrêtez de le réveiller numéro 436 - Pv Joji 1570151709-maba
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
« »
(#) Re: Arrêtez de le réveiller numéro 436 - Pv Joji  Arrêtez de le réveiller numéro 436 - Pv Joji Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Arrêtez de le réveiller numéro 436 - Pv Joji
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kobe High School :: Kobe High School ; Le Lycée :: Le bâtiment principal :: Couloirs & casiers-
Sauter vers: