Revenir en haut
Aller en bas


Partagez
 

 Si dur c'est de reprendre les cours -

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Vassilissa Ueda
■ Age : 22
■ Messages : 32
■ Inscrit le : 14/11/2019

■ Mes clubs :
Si dur c'est de reprendre les cours - TaFwF3A Si dur c'est de reprendre les cours - RQOTqXW


Mon personnage
❖ Âge : 16 ans
❖ Chambre n° : L-1
❖ Arrivé(e) en : Avril 2016
Vassilissa Ueda
« Elève ; en 2ème année »
(#) Si dur c'est de reprendre les cours -  Si dur c'est de reprendre les cours - EmptyMer 20 Nov 2019 - 16:54


Lundi 4 avril 2016 - 15h35 après les cours.

En cette fin de journée, la première de l’année scolaire, Vassilissa n’adressa pas la parole à un seul de ses camarades. Elle restait assise à sa place près de la fenêtre, pensive, tentant d’écouter un maximum ses professeurs. Clairement, son attention allait vers ses dernières vacances d’été passées avec ses meilleures amies restées à Sapporo. Bien entendu, elles continuaient à s’échanger des mails, pour entretenir les liens, mais ils se détérioreraient avec le temps. 

Cela la déprimait, alors ses pensées chevauchaient les nuages et elle sursautait à chaque bruit. Elle remarqua tout de même qu’une de ses collègues arborait une crinière acajou. Cela l’intrigua et discrètement elle se mit à lui lancer des regards sans oser jamais croiser le sien. Elle ne sut pas non plus retenir son nom de famille, pour éventuellement aller la voir là, après les cours. Sa présentation devant les autres ne sut pas la satisfaire non plus. Par moment, quand l’angoisse l’étreignait, un accent russe se laissait entendre, il choisit ces minutes décisives pour s’exprimer. Une vraie catastrophe. 

D’ailleurs, n’oublions pas non plus de parler des infrastructures alentours, gigantesques, sauvages et effrayantes. Elle ne s’y retrouvait pas et le week-end du deux au trois avril n'y changea rien. Il lui fallait au minimum presque une semaine entière pour tenter de se familiariser avec les lieux. Elle espérait secrètement qu’une âme charitable la prenne par la main et lui fasse explorer les moindres recoins de l’école. Pour éviter d’arriver en retard à l’avenir, encore, fallait-il qu’elle se montre agréable et avenante. 

Les écouteurs fichés dans les oreilles à la pause et le regard rivé sur l’écran de son smartphone ne furent pas la démonstration d'un comportement attirant. Pourtant, elle mit toutes les chances de son côté ; certes, elle portait encore son uniforme d’école, mais elle se coiffa d’un chignon, à l’aide d’une broche d’argent aux fleurs de cerisiers qu’elle plaça en son creux pour faire tenir les dernières mèches rebelles. Peut-être que son choix vestimentaire ne fut pas le bon, peut-être aurait-elle dû se vêtir de manière plus moderne, peut-être que les astres ne s’alignèrent pas correctement afin de lui assurer gloire et succès. Elle rangea ses affaires et se promit de faire mieux le lendemain. Elle sortit rapidement de la classe, déçue par elle-même elle devint boudeuse et presque ronchonne.

---------------------------------

Vassilissa, murmure en japonais dans cette couleur et rouspète en russe dans cette autre couleur.
Revenir en haut Aller en bas
Mitsuki Iroka
■ Age : 20
■ Messages : 80
■ Inscrit le : 02/11/2019

■ Mes clubs :
Si dur c'est de reprendre les cours - M9CeBJb Si dur c'est de reprendre les cours - IAFtyoQ


Mon personnage
❖ Âge : 16 ans
❖ Chambre n° : L-4
❖ Arrivé(e) en : Septembre 2014
Mitsuki Iroka
« Elève ; en 2ème année »
(#) Re: Si dur c'est de reprendre les cours -  Si dur c'est de reprendre les cours - EmptyDim 24 Nov 2019 - 17:11

Lundi 4 avril 2016


La journée de la rentrée se termine avec la douce sonnerie de la fin des cours. Je n’ai rien de prévu aux clubs aujourd’hui. Il faut reprendre en douceur ! Chaque nouvelle rentrée amène son lot de vieilles têtes mais aussi de nouveaux. J’ai vite repéré dans la classe une nouvelle jeune fille aux cheveux rouges. Faut dire, qu’on n’est pas si nombreux à se permettre cette excentricité.

Elle a l’air plutôt timide et seule, alors je profite de la fin de cours pour aller l’aborder. Il faut aider les autres et mettre les petits nouveaux à l’aise, non ? Enfin, j’ai à peine le temps de dire à mes amis que je les laisse tomber aujourd’hui, qu’elle est déjà sortie ! Je prends rapidement mes affaires et m’élance dans le couloir. Heureusement, elle n’a pas pu aller bien loin.

« Hey ! Ueda-chan ? »

Je pose brièvement ma main sur son épaule, amicalement, avant de marcher à ses côtés. Je cherche dans mon sac quelque chose à manger, avant d’observer son joli visage.

« Pas trop dur le premier jour ? »

Youhou ! J’ai retrouvé mes Poky au chocolat ! J’ouvre le paquet et commence à en grignoter. Je le tends vers elle, la bouche pleine et lui en propose d’un signe de tête, en agitant le paquet.

---------------------------------


Ne faire que rêver, c'est passer sa vie à dormir.

Parle en japonais en #3366cc
Parle en anglais en #b354a0
Revenir en haut Aller en bas
Vassilissa Ueda
■ Age : 22
■ Messages : 32
■ Inscrit le : 14/11/2019

■ Mes clubs :
Si dur c'est de reprendre les cours - TaFwF3A Si dur c'est de reprendre les cours - RQOTqXW


Mon personnage
❖ Âge : 16 ans
❖ Chambre n° : L-1
❖ Arrivé(e) en : Avril 2016
Vassilissa Ueda
« Elève ; en 2ème année »
(#) Re: Si dur c'est de reprendre les cours -  Si dur c'est de reprendre les cours - EmptyJeu 28 Nov 2019 - 10:17


Un intrus, ou plutôt une intruse éclata délicatement, par une main posée sur son épaule, sa sphère intime. Vassilissa sursauta et voulut accélérer le pas sans se retourner, mais l’ombre écarlate s’aligna sur son axe horizontale, de sorte à occuper en partie le couloir dans lequel elles se trouvaient.

L’ombre écarlate… Sa camarade à la même chevelure, celle-là même qu’elle regrettait de ne pas avoir déjà abordé ? Son ventre se noua et l’angoisse menaça de définitivement la transformer en bête sauvage, quand la jeune fille lui demanda si sa journée s’était bien passé, en lui proposant, en plus, une douceur elle éclata :

« Excuse-moi, je ne voulais pas te dévorer du regard pendant les cours, enfin je veux dire je ne sais même pas comment tu t’appelles, j’ai oublié et j’espérais que tu viennes me voir, mais en fait, c’est gênant puisque tu sembles avoir retenu mon nom… Mais tu sais, je ne voulais pas te fuir, vraiment, crois-moi, j’ai juste du mal quand on me touche. »

Sa tirade fit se retourner quelques élèves, peut-être bien effrayés par notre petite qui cria presque, son fort accent russe en prime à cause du stress. Dans la précipitation, elle n'avait pas remarqué la gêne qu'elle occasionnait. Elle continua tout de même à marcher, plus lentement cette fois, en réfléchissant à la manière dont elle pourrait relancer la conversation. Sa décision fut prise finalement assez rapidement, alors d’une voix beaucoup plus douce et posée elle poursuit :

« Et donc… Comment dois-je t’appeler ? Tu es dans cet établissement depuis… Longtemps ? Et heuuuuu, pourquoi tu es venue me voir ? Eeeet tu te teins les cheveux de cette manière depuis quand ? »

Elle s’arrêta ne sachant pas où aller, heureusement rien ne la pressait, elle pourrait prendre le temps de faire sa connaissance et pourquoi pas, s’en faire une amie. Elle souriait discrètement et trépignait d’importance à l’idée d’en connaître un peu plus sur sa collègue.

---------------------------------

Vassilissa, murmure en japonais dans cette couleur et rouspète en russe dans cette autre couleur.


Dernière édition par Vassilissa Ueda le Dim 1 Déc 2019 - 0:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Mitsuki Iroka
■ Age : 20
■ Messages : 80
■ Inscrit le : 02/11/2019

■ Mes clubs :
Si dur c'est de reprendre les cours - M9CeBJb Si dur c'est de reprendre les cours - IAFtyoQ


Mon personnage
❖ Âge : 16 ans
❖ Chambre n° : L-4
❖ Arrivé(e) en : Septembre 2014
Mitsuki Iroka
« Elève ; en 2ème année »
(#) Re: Si dur c'est de reprendre les cours -  Si dur c'est de reprendre les cours - EmptyVen 29 Nov 2019 - 17:54

« Excuse-moi, je ne voulais pas te dévorer du regard pendant les cours, enfin je veux dire je ne sais même pas comment tu t’appelles, j’ai oublié et j’espérais que tu viennes me voir, mais en fait, c’est gênant puisque tu sembles avoir retenu mon nom… Mais tu sais, je ne voulais pas te fuir, vraiment, crois-moi, j’ai juste du mal quand on me touche. »

Oups. Je n’aurais pas dû la toucher sans lui demander son accord avant ! En tout cas, elle parle autant que moi, même si j’ai du mal à comprendre la logique de ses pensées. Elle n’a pas l’air méchante, ça doit être dur de passer toute la journée seule. En tout cas elle parle fort et j’adresse un sourire aux élèves qui nous regardent. Moi aussi, je me fais souvent remarqué. « Mitsuki, sois plus calme ! Mitsuki, parle moins fort ! ». En tout cas, elle a réussi l’exploit de me faire taire ! Je réfléchis à comment relancer la conversation : m’excuser pour l’avoir touché par exemple ? Mais ma camarade de classe me devance :

« Et donc… Comment dois-je t’appeler ? Tu es dans cet établissement depuis… Longtemps ? Et heuuuuu, pourquoi tu es venue me voir ? Eeeet tu te teins les cheveux de cette manière depuis quand ? »

J’éclate de rire. J’ai l’impression de rencontrer mon alter égo ! Moi aussi, je suis du genre à mitrailler les gens de questions pour apprendre à les connaitre. Je m’arrête en même temps qu’elle, lui tendant toujours le paquet de Pocky au cas où. Les Pocky peuvent nous sortir des situations même les plus complexes !

« Désolée, je ne me moque pas de toi ! D’habitude c’est moi qui pose autant de question aux gens, donc ça me fait rire de trouver quelqu’un comme moi ! Alooors, je m’appelle Iroka Mitsuki, mais tu peux m’appeler par mon prénom, Mitsuki si tu veux. Je suis ici depuis septembre 2014. Je suis venue te voir car tu es nouvelle, et c’est bien de faire connaissance avec nos camarades, enfin je trouve ! Et mes cheveux… Ca fait quelques temps, je ne sais plus trop. J’utilise des produits naturels faits maisons, par ma maman. J’avais envie de changer un peu du châtain. »

Je prends une grande inspiration pour respirer. J’ai l’habitude de beaucoup parler, mais la j’ai eu un débit plutôt rapide pour ne rien oublier. Je montre de ma main libre le couloir.

« Tu veux que je te fasse visiter un peu ? Quitte à faire connaissance, autant ne pas rester en milieu du couloir ! »

Je lui adresse un clin d’œil. J’ai pleiiiin de questions à lui poser, mais j’attends patiemment mon tour. Elle a l’air un peu stressée, alors j’imagine que je dois d’abord la mettre à l’aise ?

---------------------------------


Ne faire que rêver, c'est passer sa vie à dormir.

Parle en japonais en #3366cc
Parle en anglais en #b354a0
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
« »
(#) Re: Si dur c'est de reprendre les cours -  Si dur c'est de reprendre les cours - Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Si dur c'est de reprendre les cours -
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kobe High School :: Kobe High School ; Le Lycée :: Le bâtiment principal :: Couloirs & casiers-
Sauter vers: