Revenir en haut
Aller en bas


Partagez
 

 Les aléas de la rentrée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Yukiko Harada
■ Age : 26
■ Messages : 368
■ Inscrit le : 03/05/2017

■ Mes clubs :
Les aléas de la rentrée Dr1vT6E Les aléas de la rentrée M9CeBJb


Mon personnage
❖ Âge : 20 ans
❖ Chambre n° : U-3
❖ Arrivé(e) en : Début Décembre 2014
Yukiko Harada
« A l'université ; 2è année »
(#) Les aléas de la rentrée  Les aléas de la rentrée EmptySam 30 Nov 2019 - 13:51

Les aléas de la rentrée

Ça faisait un moment que je n'avais pas vu ma sœur. Depuis ses derniers temps, je faisais en vérité à peu près tout pour l'éviter. J'évitais tout le monde en fait, et je comptais bien à ce que ce soit comme ça pendant un moment. Par un concours de circonstance absolument magique, elle changeait de chambre et était partie la veille de la rentrée pour faire le transfert.
J'allais entamer une année beaucoup trop remplie, mais qui ne me laissait pas la place à la réflexion autre que scolaire. Quand j'en avais parlé avec maman.... Bien que parler soit un bien grand mot, il s'était plutôt passé que ma mère m'avait pris à part et m'avait forcée à me "recentrer sur mes études", j'avais dit oui pour avoir la paix et m'enfuir au plus vite.
Bref tout ça pour dire, fin de journée, le jour de la rentrée, Tessa n'est pas là. J'ignore où elle est... Peut-être à la douche ? Ou avec un rancard raté ? Toujours est-il que je suis seule dans la chambre.
Je contemple autour de moi son état. Des dessins virevolteraient presque si le chat ne les avait pas aplatis de sa royale personne. Heureusement qu'il est là pour mettre un peu d'ordre... C'est l'un des seuls tranquilles dans cette chambre. Je l'envie un peu de pouvoir faire ce qu'il veut...
Ma machine à coudre a bien pris la poussière depuis la dernière robe que j'ai faite. Il reste sur le côté des cadavres de projets. Ils ne verront probablement jamais le jour...

Je devrais me motiver à aller voir ma sœur. Je devrais me lever de mon lit. Je devrais faire autre chose que me morfondre. Je devrais aller lui dire la bienvenue dans sa nouvelle chambre. Je devrais, et pourtant, je reste assise sur le lit. Je n'ai pas envie d'aller voir comment le monde va. Le monde devra venir à moi s'il veut savoir ce que je deviens.

Je m'allonge. Avant de revenir dans ma chambre, j'en ai profité pour déposer mes demandes pour quitter les clubs de cuisine et de musique et chant pour intégrer celui de natation et d'arts plastiques. C'est bien la seule chose qui me satisfait. J'ai le sentiment que profiter de l'eau chlorée de la piscine me permettra de laver mes pensées et de me centrer sur autre chose...

Codage par Libella sur Graphiorum (modifié)

---------------------------------

Parlons peu, parlons japonais ! #0099ff
Parlons toujours peu, parlons anglais ! #00cc00
Parlons encore peu, parlons français ! #ff0000
Parlons beaucoup, parlons Espagnol ! #ff9900

Votre Idole est là ! (Tessa's art)
Les aléas de la rentrée Signak10

Revenir en haut Aller en bas
Meyuki Harada
■ Age : 22
■ Messages : 1497
■ Inscrit le : 16/02/2017

■ Mes clubs :
Les aléas de la rentrée FRFf7at Les aléas de la rentrée KbCJmVA Les aléas de la rentrée LbP1uVo


Mon personnage
❖ Âge : 17 ans
❖ Chambre n° : U-8
❖ Arrivé(e) en : octobre 2014
Meyuki Harada
« A l'université ; 1è année »
(#) Re: Les aléas de la rentrée  Les aléas de la rentrée EmptyMar 7 Jan 2020 - 23:46

Les aléas de la rentrée ♫

La journée avait eu un peu de mal à démarrer, normal après deux semaines de vacances en même temps, mais bon… la première journée de cours à l’université s’était passée sans trop d’encombre et c’était ça le principal ! J’avais eu le temps de récupérer après le cours de Biologie, et les trois heures de médecine, même si c’était impressionnant, ça m’a vachement hypée !

Et toute cette hype était autant palpable que je marchais bien guillerette en direction de la chambre de Tessa et Yukiko. Les bras chargée d’un plateau de cookies fraichement cuits au club de cuisine, j’ouvre la porte en trombe et crie :

AHHHH ! BOUM BEBE !

Ne m’en voulez pas, je ne connais le film qu’en français. Et la principale intéréssée reconnaîtra sans le moindre mal d’où ça vient ! Je scrute la pièce du regard, confirmant l’absence de Tessa comme elle le disait dans son message vu qu’elle sort du kendo seulement, et mes yeux tombent sur ma sœur. J’espère qu’elle ne dormait pas, parce qu’avec mon entrée fracassante elle a du faire un bond d’au moins deux mètres !

Codage par Libella sur Graphiorum


---------------------------------

Meyuki parle : Japonais en #cc66cc, Français en#00cc66 et Anglais en cc0066

Les aléas de la rentrée Meyusi10
Hugging Cookie
Revenir en haut Aller en bas
Yukiko Harada
■ Age : 26
■ Messages : 368
■ Inscrit le : 03/05/2017

■ Mes clubs :
Les aléas de la rentrée Dr1vT6E Les aléas de la rentrée M9CeBJb


Mon personnage
❖ Âge : 20 ans
❖ Chambre n° : U-3
❖ Arrivé(e) en : Début Décembre 2014
Yukiko Harada
« A l'université ; 2è année »
(#) Re: Les aléas de la rentrée  Les aléas de la rentrée EmptyJeu 23 Jan 2020 - 23:51

Les aléas de la rentrée

- Ah, laisse moi deviner... toi, tu es très intelligente...

Des années de conditionnement pour en arriver à cette réponse, et pas devant n'importe qui. L'objet de ma fuite vient de débarquer comme elle le fait habituellement : en furie. Il faudrait se dire que le manque de synchronisation dans nos corps respectifs vient de nos gènes néanmoins ça serait extrêmement réducteur. Puis il faudrait que j'avoue avoir sur-réagit de peur en voyant une tempête cyclonique tressés conquérir mon territoire.
Son regard est franchement fier d'elle, je peux le deviner rien qu'à son sourire. Et ça doit être un coup monté : elle a un plateau de cookies, une Tessa absente et je n'ai aucun moyen de fuite. Ma sœur domine de toute sa hauteur mon salut. A l'aide !!! A la séquestration !!! A moi !!! A moi !!! A moi !!!....

Trop tard...

Je me relève avec l'absence de dignité qu'il me reste et je fais face à... un plateau de cookies. C'est un euphémisme de dire qu'elle me l'a mis sous le nez, je crois qu'elle me le ferais manger jusqu'à ce que je lui dise que ses cookies sont délicieux (parce que oui ils le sont mais je ne lui dirais jamais sinon ils ne seront jamais encore meilleurs !).

J'en prend un, je prend un kleenex et je m'installe au bout du lit, tout en invitant son plateau à prendre une place au milieu du lit. Elle n'aura pas le choix, si elle me veux, je me protégerais à coup de cookie !

Codage par Libella sur Graphiorum (modifié)

---------------------------------

Parlons peu, parlons japonais ! #0099ff
Parlons toujours peu, parlons anglais ! #00cc00
Parlons encore peu, parlons français ! #ff0000
Parlons beaucoup, parlons Espagnol ! #ff9900

Votre Idole est là ! (Tessa's art)
Les aléas de la rentrée Signak10

Revenir en haut Aller en bas
Tessa Yorke
■ Age : 29
■ Messages : 4448
■ Inscrit le : 17/10/2013

■ Mes clubs :
Les aléas de la rentrée GkZd5iQ Les aléas de la rentrée Dr1vT6E


Mon personnage
❖ Âge : 20
❖ Chambre n° : U-3
❖ Arrivé(e) en : Mai 2013
Tessa Yorke
« A l'université ; 2è année »
(#) Re: Les aléas de la rentrée  Les aléas de la rentrée EmptyVen 24 Jan 2020 - 10:04

Soufflant un bon coup, je retire mon Kendo Men*. Je le garde sous mon bras pour rejoindre les vestiaires. Je suis en nage après cette séance où j’ai forcé au maximum pour vider mes pensées négatives. Dans les vestiaires, je retire mes gants et le reste de protection obligatoire. Je pose le tout sur un des bancs et ouvre ensuite mon casier. Je m’empresse d’envoyer un message à Meyuki pour lui dire que je suis seulement dans les vestiaires. Il faut que je finisse de retirer le reste de mon équipement et me douche avant de pouvoir partir. Par habitude, je vérifie deux ou trois fois mes boites de réception en quête de messages de Jamie mais il ne m’a toujours pas contacté malgré mes centaines de messages et le fait que j’ai dit que j’avais changé d’avis. Cela me frustre au plus au point et c’est en soupirant que je vais à la douche pour me changer un peu les idées.

Un quart d’heure plus tard, je suis lavée, changée et j’ai rangé mes affaires de kendo là où il faut. Tout en marchant vers le dortoir, je me tresse les cheveux. Je prends tout mon temps pour y aller parce que je sais ce qui m’y attend : une Meyuki surexcitée et une Yukiko blasée ? Je ne sais pas trop ce qu’elle a mais elle ne semble plus trop elle-même en ce moment et ce depuis plusieurs semaines déjà. J’ai tout le loisir de l’observer parce que maintenant on est dans la même année et le comble ? Elle suit les mêmes cours que moi. Pas un ou deux mais tous !! Genre si je ne partais pas du campus entre le moment des cours et des clubs, je la verrais vingt-quatre heures sur vingt-quatre. Elle est même dans le club d’Arts Plastiques… en bref, le seul moment où je peux l’éviter c’est le club de kendo. Ce n’est pas comme si on trainait ensemble malgré tout ça mais bon. A mi-chemin du dortoir, j’oublie un truc important et fait demi-tour direction le bâtiment avec les salles de club. J’ai complètement zappé que j’avais gardé la clé et que je dois aller fermer la salle d’art plastique. Au moins, ça me fait un peu de répit avant le grand show.

*Kendo Men = casque de kendo

---------------------------------

Les aléas de la rentrée Signature%20Tessa
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
« »
(#) Re: Les aléas de la rentrée  Les aléas de la rentrée Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Les aléas de la rentrée
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kobe High School :: Université ; Kobe Daigaku :: Les dortoirs :: Chambres-
Sauter vers: