Revenir en haut
Aller en bas


Partagez
 

 Parce que le ménage n'est pas qu'une affaire de femme !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Milan Cray
■ Age : 28
■ Messages : 359
■ Inscrit le : 16/07/2019

■ Mes clubs :
Parce que le ménage n'est pas qu'une affaire de femme !  M9CeBJb Parce que le ménage n'est pas qu'une affaire de femme !  TEWzgIo


Mon personnage
❖ Âge : 20 ans
❖ Chambre n° : U-10
❖ Arrivé(e) en : Avril 2015
Milan Cray
« A l'université ; 2è année »
(#) Parce que le ménage n'est pas qu'une affaire de femme !  Parce que le ménage n'est pas qu'une affaire de femme !  EmptyLun 16 Déc 2019 - 11:44

Chiffon en main, aujourd'hui je suis chez la famille Morgan à m'occuper du ménage. Depuis le début de l'année, j'ai trouvé ce petit job en plus de tout ce que je fais déjà. Mais il faut dire qu'entre l'inscription en nouvelle année et ce voyage scolaire (que je ne regrette absolument pas hein !!) je commence avec un sacré trou dans mon budget annuel. Je crois que ça va être vraiment tendu pour m'en sortir financièrement, mais tant que mon banquier ne m'appelle pas, on va dire que ça va. Bref, en cette fin d'après midi de samedi, je suis dans la maison version manoir à astiquer le mobilier, traquant le moindre grain de poussière avec mon chiffon jaune !

Et je ne suis pas le seul à avoir pour tâche de rendre cet endroit absolument impeccable. Les domestiques, ce n'est pas ce qui manque ici. Et pour la plupart, leur expérience ne se limite pas à quelques heures de ménage chez des particuliers. Heureusement, j'ai vécu de l'autre côté du miroir pendant très longtemps, je sais parfaitement quelles peuvent être les attentes de personnes issues d'un tel milieu. C'est probablement ce qui m'a permis de décrocher un tel job, bien plus que mon efficacité avec un plumeau à la main... Mais pour ce détail, les plus expérimentés de la maison ne me laissent pas l'occasion de perdre inutilement de précieuses secondes, me reprenant régulièrement sur la meilleure façon de gérer tous ces bibelots pour aller au plus vite sans prendre le risque d'en laisser échapper un ou d'oublier le moindre centimètre carré.

Étrangement, ça ne me déplait pas tant que ça de me retrouver dans ce rôle de simple sous fifre. Oui bon, je n'ai pas trop à me plaindre, ces gens là ne sont pas aussi désagréables que pouvait l'être ma famille à l'époque, et mes collègues (si tant qu'on puisse en parler de la sorte) sont plutôt bienveillants. Quoi que parfois un peu exigeant...

- "Non, pas cette pièce. C'est le bureau de monsieur et il est actuellement occupé. On s'en chargera plus tard, continue plutôt vers le petit salon."

L'une des femmes de chambre qui était occupée dans le même coin de la maison me reprend immédiatement alors que ma main allait s'emparer de la poignée de la porte du bureau. Bien sûr que je me doute que c'est le genre de pièce à laquelle je ne dois pas avoir accès, mais déjà, je ne savais pas que le bureau se trouvait ici. Non mais on en parle du nombre de pièces dans cette baraque ?! Ensuite... Ok, peut-être que je suis quand même un peu curieux....

Mais je n'ai pas très envie de me faire virer si vite (surtout quand on voit le niveau de la paye). Je me contente donc d'acquiescer alors que la jeune femme poursuis sa route de l'autre côté. Pourtant, je ne suis pas immédiatement sa recommandation.

---------------------------------

"Tired of being what you want me to be I don't know what you're expecting of me
Put under the pressure of walking in your shoes Every step that I take is another mistake to you"

Linkin Park - Numb

Parce que le ménage n'est pas qu'une affaire de femme !  58318_s

Milan parle plus souvent en japonais : #cc3333 mais peut se débrouiller en anglais : #cc6633
Revenir en haut Aller en bas
Ashley Morgan
■ Age : 20
■ Messages : 57
■ Inscrit le : 04/08/2019

■ Mes clubs :
Parce que le ménage n'est pas qu'une affaire de femme !  RQOTqXW


Mon personnage
❖ Âge : 17 ans
❖ Chambre n° : L-4
❖ Arrivé(e) en : Début Février 2016
Ashley Morgan
« Elève ; en 3ème année »
(#) Re: Parce que le ménage n'est pas qu'une affaire de femme !  Parce que le ménage n'est pas qu'une affaire de femme !  EmptySam 18 Jan 2020 - 0:11

Dans la demeure des Morgan.

Tout ce déroule comme à sont habitude ou presque, car oui en effet Owen Morgan est rentrée de sont dernier voyage d'affaires et donc la résidence en-boite toujours un peu plus le pas en présence de monsieur.
Les nouveaux employés doivent vite prendre le plis si il ne veulent pas ce faire remonter les bretelles en personne, heureusement cela arrive que très rarement tous sont d'excellent employés à la grande satisfaction d'Owen.

Aujourd'hui le père de famille et chef de la maison à beaucoup à faire dans sont bureau comme à chaque retour, notamment discuter avec sa fille aînée Ashley.
La demoiselle avais étais cherchée dans sa chambre par le valet Victor, le plus anciens membre du personnels, il étais bien une des rares personnes à qui l'adolescente s'adresser avec un minimum de respect.
Elle étais donc accompagnée jusqu'au fameux bureau, arrivée devant Victor s'adressa à la demoiselle :

Victor : " Ça vas aller mademoiselle Ashley. "

La jeune femme posa sont regard sur le vielle homme :

Vous savez comment il est tout autant que moi Victor mais j'apprécie l’intention vous pouvez disposez et... Merci.

La jeune Morgan pris un inspiration en posant sa main sur la poignet de porte, toca et une fois prête elle ouvris la porte et la franchie d'un pas, entrant dans la pièce spacieuse, encore quelques pas et la porte ce ferma derrière elle puis le silence.
Sans sourciller Owen continuer d'écrire sans faire attention à sa fille s'avant pertinemment qu'elle étais présente.

La pièce étais grande on pouvais y vivre facilement tant le confort étais présent dans celle-ci, un tableau d'Owen Morgan étais suspendu juste derrière la dite personne.
Les autres murs étais eux aussi couvert de tableaux, des peintures du père d'Owen, et du père à sont père et ainsi de suite tout ça sur plusieurs générations de Morgan.
Le père de famille étais sur accouder sur sont grand bureau de bois, une relique mais parfaitement conserver.
Au centre de la pièce pour tapis une peau de bête un Grizzli, la jeune femme n'étais particulièrement fan de ce tapis.
Des fauteuils chesterfield étais disposer dans la pièce, une bibliothèque recouvrait un des murs c'étais une collection plutôt impressionnante l'adolescente avais beaucoup lu de ses livres étant petite.
Quoi qu'il en sois la demoiselle n'avais jamais aimée les bureaux de sont père que ce sois celui de sont enfance à Sheffield ou que ce sois celui-ci à Kobe.

Père vous m'avez fait venir, j'aimerais au moins que vous prêtiez attention à moi.

Owen releva les yeux : " Je te prête attention depuis ta naissance Ahsley, sauf que tu ne la pas compris. "

Le visage du père ce déforma lorsque qu'il ce rendis compte de la tenue de sa fille.
L'adolescente avais pas changée sont habitude de mettre un pantalon moulant, un décolleter m'étant un avant sont opulence poitrine pour sont âge, et bien sûr des bijoux luxueux la couvrent de la tête aux pieds.

Owen : " Encore dans ces tenues de petite dévergondées ! Tu sais à quel point cela m’exaspère ! Tu vas me faire le plaisir de d'habillée correctement dorénavant ! "

C'est vous qui voulez vendre mon cul pour avoir des contrats juteux ! Je m'habille comme je le souhaite ! Je ne vous laisserez pas contrôlez ma vie pour vous affaire !

Owen : " Change de langage immédiatement ! Plus tu vieillie plus tu es une petite hautaine ! Je suis ton père tu me dois obéissance absolut ! Si je décide d'offrir ta main à quelqu'un tu devra l’acceptée sans dire un mot !
Si tu crois que je n'ai pas des retours de ton comportement de petite allumeuse ! Ashley tu n'est pas une de ses potiches tu es une Morgan ! "

Une Morgan quand cela vous arrange le reste du temps je suis juste un contrat ! Et non je ne serais aussi docile que Gwen qui elle accepte ceci sans broncher !

Owen : " Ta soeur au moins sais où est sa place comparer à toi Ashley ! Baisse dans ton maintenant ! Que tu le veuille ou non tu as mon sang et tu vas devoir revenir dans le droit chemin comme lorsque que tu étais enfant ! "

Je ne suis plus une enfant ! Maman elle me respecte au moins ! Vous ne méritez pas de l'avoir pour femme !

Le père ce lève alors et ce dirige d'un pas lourd vers sa fille ce retrouvent à quelques centimètre de sa fille.
Le père et la fille ce regarder tout deux d'un regards noir, tout comme deux félins face à face.

Owen : " Ashley Morgan tu vas te reprendre en main c'est moi qui te le dis jeune effrontée ! "

Sans un mot l'adolescente regardée toujours sont père envahie par une colère et une envie de faire quelque chose mais quoi ? Ca la jeune femme ne savais trop, au fond d'elle Ashley rêvée de se lâchée totalement, mais une part d'elle-même la retenais.
Puis d'un ton bas et méprisante :

Je vous hais.

La jeune Morgan fis alors demi-tour et ce dirigas vers la porte et commença à l'ouvrir.
Le chef de famille étais fous de rage des propos que venait de tenir sa fille et de plus qu'elle lui tourne le dos.

Owen : " Ashley reviens immédiatement ici petite impertinente ! "

La jeune femme ouvrir la porte et la passa sans se retournée aveuglée par sa colère elle ne remarquas pas le jeune homme juste devant elle et le percuta.

Aie mais putain de larbin tu peux pas ouvrir les yeux ?!

---------------------------------

Ash ne te respecte pas en #Anglais #0099ff / Ash ne te respecte pas non plus en #Japonais #ff6600 / Ash ne te respecte toujours pas en #Français #660066 / et pour finir Ash ne te respectera pas aussi en #Allemand #009900

Parce que le ménage n'est pas qu'une affaire de femme !  Ash%20Signa
Revenir en haut Aller en bas
Milan Cray
■ Age : 28
■ Messages : 359
■ Inscrit le : 16/07/2019

■ Mes clubs :
Parce que le ménage n'est pas qu'une affaire de femme !  M9CeBJb Parce que le ménage n'est pas qu'une affaire de femme !  TEWzgIo


Mon personnage
❖ Âge : 20 ans
❖ Chambre n° : U-10
❖ Arrivé(e) en : Avril 2015
Milan Cray
« A l'université ; 2è année »
(#) Re: Parce que le ménage n'est pas qu'une affaire de femme !  Parce que le ménage n'est pas qu'une affaire de femme !  EmptyDim 26 Jan 2020 - 17:40

Après une mise au point rapide avec l'une des employées de maison bien plus habituée que moi à ce poste (ce qui n'est en réalité pas très difficile), je me retrouve seul dans ce couloir. Chacun a un rôle précis et doit s'occuper de faire briller certains endroit de ce manoir. Décidant que je pouvais m'attarder un peu plus ici avant de repartir en direction d'un grand salon (je commence enfin à réussir à me repérer à peu près à cet étage !), je me stoppe en entendant des voix s'élever de derrière la porte interdite. Ouais, celle où on vient explicitement de me dire que je n'étais pas autorisé à rentrer.

Ma curiosité prenant évidemment le dessus, je ne peux m'empêcher de m'arrêter juste à côté, faisant mine de prendre grand soin de certain bibelots qui trônent non loin. Je tends l'oreille, intrigué par le ton qui monte. Je sais, un employé modèle se devrait de partir dans la direction opposée afin de laisser un minimum d'intimité, mais on va dire que je suis encore débutant...

La cloison épaisse, probablement pour éviter que des oreilles indiscrètes ne trainent trop facilement, ne me facilite pas vraiment la tâche. Difficile de suivre le cours de la conversation. Tout juste si j'arrive à comprendre que ça parle de fringues. Pourtant, c'est cool les fringues ! Enfin ce qui est sûr en tout cas, c'est que l'une des voix appartient au maître des lieux, la seconde à une fille, qui a visiblement les moyens de lui tenir tête.

Absorbé comme je suis à tenter de décrypter ce qui est en train de se passer derrière cette fameuse porte (bah chacun s'occupe comme il peut, c'est franchement chiant de devoir faire le ménage quand même !), je ne me rend compte qu'au dernier moment que la conversation a dû prendre fin, et qu'il ne vaudrait mieux pas qu'on me voit ici. Je m'apprête à déguerpir. Trop tard. La poignée s'actionne, la voix du chef qui passe par l'ouverture m'indique au passage l'identité de celle qui se trouve avec lui et... Ce n'est que grâce à un arrêt d'urgence suivi immédiatement par un pas en arrière que j'évite de me prendre la porte qui s'ouvre brutalement. En revanche, je ne suis pas assez rapide pour éviter de me faire percuter par...

Ok, on évite le décolleté, c'est pas pro du tout ça hein, alors remonte les yeux Milan ! Voilà, c'est bien, regarde cette fille dans les yeux, c'est beaucoup mieux ! Mon rythme cardiaque multiplié par trois à cause de tous ces facteurs, j'ai désormais l'impression de ressembler à un gamin pris en flagrant délit de vol de bonbons. Et je n'ai bien entendu pas le temps de faire le tri dans mes pensées pour sortir une explication, que je me fais déjà aboyer dessus. Je tente tout de même un sourire type de remords, tout en levant mon plumeau, comme si ça pouvait expliquer quoi que ce soit.

- "Oh, pardon, excusez-moi heu... Mademoiselle Morgan j'imagine..."

Je m'écarte assez précipitamment de la demoiselle qui parait à deux doigts de réussir l'exploit de lancer des éclairs avec ses yeux. Ouah, super ambiance. Ça faisait longtemps que je n'avais pas senti cette tension énorme dans l'atmosphère. Heureusement, j'ai eu le temps de m'y habituer, et me faire traiter de larbin ne me fait finalement aucun effet.

- "Je ne voulais pas vous déranger mais... Si je peux me permettre, vous ne paraissez pas très bien, est-ce que... Je peux faire quelque chose pour vous aider ?"

Un ton légèrement hésitant, qui vient davantage d'une habitude prise quand je sens que je risque de me faire engueuler au moindre mini dérapage que d'une réelle difficulté à trouver mes mots, je prends ma tête typique de gentil garçon serviable et bien élevé. Ce qui contraste assez fortement avec l'agressivité qui se dégage de la miss. Mais vu l'ambiance dans laquelle j'ai été élevé, il en faut bien plus pour me voir prendre mes jambes à mon cou à fuir tout contact avec elle. Au contraire. Je crois qu'elle m'intrigue un peu trop pour mon propre bien. Enfin, si j'agissais toujours avec prudence, ça ce saurait.

---------------------------------

"Tired of being what you want me to be I don't know what you're expecting of me
Put under the pressure of walking in your shoes Every step that I take is another mistake to you"

Linkin Park - Numb

Parce que le ménage n'est pas qu'une affaire de femme !  58318_s

Milan parle plus souvent en japonais : #cc3333 mais peut se débrouiller en anglais : #cc6633
Revenir en haut Aller en bas
Ashley Morgan
■ Age : 20
■ Messages : 57
■ Inscrit le : 04/08/2019

■ Mes clubs :
Parce que le ménage n'est pas qu'une affaire de femme !  RQOTqXW


Mon personnage
❖ Âge : 17 ans
❖ Chambre n° : L-4
❖ Arrivé(e) en : Début Février 2016
Ashley Morgan
« Elève ; en 3ème année »
(#) Re: Parce que le ménage n'est pas qu'une affaire de femme !  Parce que le ménage n'est pas qu'une affaire de femme !  EmptyMer 12 Fév 2020 - 16:05

Une fois le jeune homme percuter, ce dernier fut visiblement frapper premièrement par les yeux qui ce situé plus bas chez Ashley Morgan, avant de vite regarder les bons.
Essayant d'expliquer le pourquoi du comment en s'excusent au passage, mais l'adolescente toujours folle de rage n'écouta pas, et entendant la voix de sont père la suivre.

Owen : " Ashley ce n'est pas une façon de s'adresser aux petits personnels, surtout que ce jeune garçon à ton âge. N'oublie jamais que si tu dois t'as situation dont tu joue si souvent, c'est à moi que tu la dois.
Et nous en revenons donc au faite que tu m'appartiens et qu'il à moi de décider avec qui et où tu ira si j'en ai l'envie. "

Un court instant la demoiselle lâcha alors le jeune serviteur du regard et retourna sa tête vers sont père. Sa long et fine chevelure suivie alors d'un mouvement gracieux le geste de la tête d'ange de la jeune fille, surement que certains d'entre eux finir dans le visage de l'adolescent qu'elle avais percuter en sortant de la pièce.

Je suis une personne pas une vulgaire chèvre que l'on troc. J'ai votre nom oui et j'en joue effectivement. Parce que ça me permet de me sentir vivante. Vous n'avez aucun droit de choix pour moi, maman elle le comprend, parce que elle m'aime elle. Pour vous Gwen et moi on est que de la monnaie, une opportunité.
Vous avez peut-être dressée Gwen pour qu'elle sois la bonne fifille à sont papa qui obéie à la moindre futur demande, mais pas moi. Si il le faudra je vous mordrez, je ne suis pas comme ça, ma cage dorée j'ai décidée d'en profité comme il faut et quand je voudrais en sortir vous ne pourrez pas m'en n’empêchez.


Le visage d'ange de la jeune femme se tourna alors à nouveau vers le garçon étant au mauvaise endroit au mauvais moment, et Ash lui saisi la manche au niveau de l'épaule :

Et ça là. Ce garçon n'est qu'un pauvre gueux misérable sans un sous obliger de venir ici nettoyer des bibelots qui même en économisent tout sa vie ne pourra pas s'en payer un seul. Vous savez pourquoi ? Parce que ce pauvre minable est né du mauvais coté de la rive et doit donc servir les plus riches, ainsi vas le monde.
Je suis née avec une cuillère en argent dans la bouche alors pourquoi je devrais la partager ?
Je suis comme je suis Ashley Morgan, sublime femme et riche, tout me sourie pour faire comme je le désire.


Une fois sont explication fini, la donzelle descendis sa main jusqu'au poignet de Milan et commença alors à partir tout en l’entraînent avec elle, le tenant fermement. Sans un mot et ne laissent pas particulièrement le choix au jeune homme qui n'avais rien demander, Ashley conduisit sont camard quelque part traversent la grande demeure.
Soudain la jeune femme arriva devant une porte, pas n'importe quelle porte celle-ci avais une plaque visé dessus " Ashley ".
Elle ouvrit la porte et pénétra à l'intérieur tout en continuent de tenir le garçon par le poignet.
Une fois à l'intérieur de sa chambre, l'adolescente fit un mouvement avec sont bras vers l'avant pour faire passer Milan devant elle, et ferma la porte à clef quand elle lâcha enfin prise.
La belle jeune femme étais appuyée dos contre la porte tenant le système de fermeture entre ses doigts, elle regarda alors le serviteur.

Que-ce que tu faisait là ? Depuis quand mon imbécile de père emploie des mecs de mon âge ? Tu as tout entendu quand j'étais dans sont bureau ? Répond sale pouilleux !

---------------------------------

Ash ne te respecte pas en #Anglais #0099ff / Ash ne te respecte pas non plus en #Japonais #ff6600 / Ash ne te respecte toujours pas en #Français #660066 / et pour finir Ash ne te respectera pas aussi en #Allemand #009900

Parce que le ménage n'est pas qu'une affaire de femme !  Ash%20Signa
Revenir en haut Aller en bas
Milan Cray
■ Age : 28
■ Messages : 359
■ Inscrit le : 16/07/2019

■ Mes clubs :
Parce que le ménage n'est pas qu'une affaire de femme !  M9CeBJb Parce que le ménage n'est pas qu'une affaire de femme !  TEWzgIo


Mon personnage
❖ Âge : 20 ans
❖ Chambre n° : U-10
❖ Arrivé(e) en : Avril 2015
Milan Cray
« A l'université ; 2è année »
(#) Re: Parce que le ménage n'est pas qu'une affaire de femme !  Parce que le ménage n'est pas qu'une affaire de femme !  EmptyVen 14 Fév 2020 - 16:37

Vous savez ces moments où vous aimeriez juste être parfaitement invisible ? Bah c'est exactement ce que je ressens actuellement. Oh oui, je sais, je l'ai un peu cherché à me retrouver au beau milieu de cette joute verbale père/fille, mais c'est que je ne pensais pas m'y retrouver impliqué. Et la demoiselle n'a pas l'air de vouloir se démonter. Si je n'étais pas aussi mal à l'aise, peut-être que cette réaction m'aurait fait sourire. J'aurais aimé être capable de tenir tête à mon père comme elle le fait actuellement. Peut-être que ça aurait évité que j'en vienne à cette décision extrême de nouvelle vie.

Mais la fille rebelle de la famille me sors rapidement de mes pensées en m'attrapant par la manche, plutôt très claire sur ses intentions. La suivre sans protester. Le père n'ajoutant rien, je n'ose pas prononcer le moindre mot supplémentaire, me contentant de la suivre dans ce labyrinthe que représente toujours pour moi le manoir. C'est vrai que les mots employés par la jeune femme pourrait en vexer plus d'un, touchant suffisamment leur égo pour justifier un énervement, voir même un refus direct de céder à ce qui ressemble a priori à un caprice. Mais pour avoir été de l'autre côté dans le passé, j'ai parfaitement conscience de ma position, et l'entendre évoquer ma situation à travers des paroles irrespectueuses ne m'atteint pas vraiment.

Non, en fait ce serait même étrangement l'inverse. Parce que maintenant qu'on se retrouve tous les deux dans ce qui doit manifestement être sa chambre, la miss adossée contre la porte, les bras croisés en signe évident de contrariété, j'ai du mal à retenir un sourire amusé, que je réprime d'abord en pinçant les lèvres, mais un rire franc m'échappe finalement lorsqu'elle termine son pugilat.

- "Je... Je suis vraiment désolé ahah mais, c'est que je ne m'attendais pas du tout à ça. Et puis, vous posez tellement de question..."

Me reprenant après cette légère perte de contrôle, je ne perds pas de temps pour rattraper ce moment gênant qui pourrait me valoir une nouvelle pluie d'insultes.

- "Alors, hum, je ne faisais que ce pour quoi votre père me paye. Mais, je viens juste d'arriver du coup, j'ai peut-être encore un peu de mal à me repérer ici. Et, non, j'ai seulement entendu des voix s'élever... Enfin, peut-être que j'ai capté quelques mots... Mais seulement sur la fin, loin de moi l'idée de me mêler de ce qui ne me regarde pas !"

Ok, c'est carrément mon genre en fait, mais ce n'est sûrement pas le moment de faire état de ma curiosité maladive.

- "Et, c'est peut-être vrai que je n'ai pas vraiment d'argent, mais j'ai quand même de quoi me doucher tous les jours et même un toit où dormir. Alors, il me semble que certains de vos termes pour me désigner ne sont pas parfaitement adaptés."

Je garde toujours le même ton calme et posé, presque amical, pour énoncer cette vérité. Bon, je ne suis pas susceptible d'accord, mais qu'elle puisse sous-entendre que je me laisse aller à une hygiène déplorable... Peut-être que ça m'a un tout petit peu  embêté. Je veux bien avoir beaucoup de défauts (être fauché peut rentrer dedans) mais le physique, j'ai plus de mal à encaisser.

Si je sais parfaitement où est-ce que je me trouve (du moins, l'identité de la pièce, puisque j'aurais bien du mal à la situer géographiquement dans ce manoir), je n'ose pas trop regarder les détails composant cette pièce. Même si la propriétaire m'y a amené d'elle-même eh bien... Ça reste un peu délicat. Je me contente donc de garder mes yeux orientés vers les siens, le regard parfois fuyant davantage dans un soucis de respect que par réel besoin de quitter l'éclat de ses yeux qui reflètent sans difficulté la force de caractère dont elle fait preuve.

- "Vous... Heu, il y a une raison pour laquelle je me trouve ici.... ?"

Ooook là par contre, il y a peut-être un léger malaise. Non mais parce que objectivement, je n'ai pas la moindre idée de ce qui l'a poussée à avoir une telle réaction. Elle doit bien avoir des femmes de chambre pour s'occuper de cette pièce. Bah oui, parce que je reste quand même un mec ! Dans sa chambre. A elle. Une nana carrément trop belle et qui en a sûrement un peu trop conscience ! Mais sur laquelle je n'ai pas non plus le droit de poser les yeux autrement que comme simple serviteur. Et ça, ce n'est franchement pas évident !

---------------------------------

"Tired of being what you want me to be I don't know what you're expecting of me
Put under the pressure of walking in your shoes Every step that I take is another mistake to you"

Linkin Park - Numb

Parce que le ménage n'est pas qu'une affaire de femme !  58318_s

Milan parle plus souvent en japonais : #cc3333 mais peut se débrouiller en anglais : #cc6633
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
« »
(#) Re: Parce que le ménage n'est pas qu'une affaire de femme !  Parce que le ménage n'est pas qu'une affaire de femme !  Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Parce que le ménage n'est pas qu'une affaire de femme !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kobe High School :: Kobe ; les alentours :: Le centre-ville-
Sauter vers: