Partagez | 
 

 Premiers pas...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Invité
« Invité »
(#) Premiers pas...  Dim 29 Juin 2008 - 21:15

Malgré que l'hiver fût toujours présent, un soleil radieux était présent sur l'école. La plage accueillait ses premiers visiteurs et la vie allait toujours aussi bien sur l'île. Malgré la joie qu'il pouvait régner, les cours, l'école, toutes les peines de la jeunesse étaient présentes et tout le monde devait se présenter à l'aurore en cours. 10h passé, un bruit dans le soleil attira les élèves ennuyés à regarder par la fenêtre, à quelques habitations plus loin, un hélicoptère vint se poser et il en sortit un jeune homme. Je dis un jeune homme mais cela aurait très bien pu être une jeune femme, la distance ne pouvait absolument pas donner d'idée sur qui il était. L'homme en question c'était Mimura, ou Shinji pour les personnes le connaissant.

Du haut du bâtiment, le jeune homme suivit son oncle qui le fit passer par les escaliers pour pouvoir descendre et atterrir dans la rue, il avait préféré passé par la que passer sur les toits et gêner l'attention des élèves, cela aurait été la cohue générale sur les toits. Une fois dans la rue, Shinji passait tranquillement, il se retourna vers son oncle et d'un signe de la tête, lui dit au revoir. Il ne préférait pas le serrer dans ses bras, l'embrasser. Il n'était pas dans ce genre, même si son oncle était une personne respectable et qui méritait cela. Devant la bâtiment, il le fixa, attentif à tout les mouvements. Il avança, posa un pied déterminé sur le petit chemin qui amenait jusqu'à la porte d'entrée. Devant, il avala sa salive fixant toujours. Dans ses oreilles il avait des écouteurs. Passant ses titres favoris pour éviter de stresser, il les retira et poussa la porte pour pénétrer dans l'immense demeure. La température était différente de l'extérieur, plus fraiche. Peut-être était-ce du aux nombreuses fenêtres ouverte. Malgré tout il régnait un calme plat à l'intérieur. Aucun bruit, aucun élève dans les couloirs juste lui à faire le piquet devant la porte. Il se remémora ses quelques derniers moments passés avec son oncle. En parlant de son oncle, il doit déjà être retourné à son bar et à son activité. Shinji songea un instant à le prévenir de son arrivé mais cela serait inutile. Il avança et posa sur une chaise qui se tenait en face lui, sa valise et sa veste pour pouvoir marcher tranquillement et sans problème. Il pensa à ce qu'il allait pouvoir vivre ici, de grande aventure, peut-être UNE aventure même si cela ne comptait pas beaucoup pour lui. En parlant d'aventure, il se retourna vers son sac et prit son ballon, vérifiant sa présence il le reposa et il savait que la première pièce à visiter sera le gymnase.

" J'vais attendre un peu si quelque viens, sinon, j'vais m'entrainer un peu ! "


Il poursuivit sa visite solitaire en tournant en rond, il s'apprêtait surement à vivre sa plus grande aventure.


[Premier post court :/]
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Premiers pas...  Dim 29 Juin 2008 - 22:10

Kobe High School...Oui, un simple nom et pourtant, le bâtiment en jetait carrément de l'extérieur. Elle s'extasia un instant avant de reprendre ses esprits. La demoiselle se sentait déjà comme elle, non pas que le contraire soit inhabituel, quelque soit l'endroit, elle arrivait à trouver ses marques dès les premiers instants et là, ce fut encore le cas. Serait-il possible qu'elle soit tombée amoureuse de l'établissement ? Le coup de foudre, ça existe non ? Débile...Il n'y a que Blanche-Neige ou encore Cendrillon qui peuvent affirmer avoir trouvé chaussure à leur pied, le prince charmant en somme mais jamais au grand jamais une simple étudiante ne pourrait lire les traits du prince charmant dans une façade si singulière surtout que ce n'est que la surface...L'intérieur reste encore inexploré et un mystère entier. Tout comme beaucoup trop de choses de ce monde mais cela, nous n'en ferons pas cas.

Elle laissait derrière elle beaucoup de choses, étrangement, personne ne l'avait emmené, elle avait dû se débrouiller par la seule force de son caractère. Ses parents avaient prétexté ne pouvoir laisser le bar derrière eux. Son père avait, avec son ton diplomate qu'elle lui connaît si bien, déclamé de si belles paroles qu'elle en aurait presque été touché. Sa mère de son côté lui avait donné une tape dans le dos, comme une bourrade amicale et s'en fut. Seul sa tante lui planta une bise sonore sur les deux joues, la roua de câlins, l'étouffant presque. Vous voyez un peu le désordre familial, une meilleure amie en tant que mère, un copain en tant que père, une tante qui devrait seulement tenir son rôle de tante et non, elle avait été obligé de remettre la jeune fille en place, de s'occuper d'elle à l'image d'une réelle génitrice. Hélas, les choses n'avaient pas tourné en la faveur de tout le monde bien qu'elle ne pouvait se plaindre de sa vie, elle n'était pas idéale certes, mais elle restait la sienne et pour rien au monde elle ne l'échangerait. On peut croire que chaque personne rêve de mieux, que l'on veut toujours avoir le dessus, que réellement, il y a toujours plus heureux mais chacun possède ses propres soucis, ses propres problèmes et quand on compare, au final, on est bien heureux dans la vie que l'on mène. Loin d'être parfaite et idéale, elle reste tout de même celle qu'on affectionne...

Mais évitons le mélodrame voulez-vous ? Aiko se décida à franchir la large porte pour mettre les pieds dans un lieu désert. Même dans les anciennes écoles qu'elle avait fréquenté, il y avait toujours du monde. Se pourrait-il que les cours et les professeurs soient tellement intéressants pour que personne ne s'autorise de sécher ? Ce n'était pas envisageable. Elle observa un instant les alentours, cherchant quelqu'un des yeux et heureusement, elle n'était finalement pas seule. Un jeune homme d'environ son âge d'après ce qu'elle pouvait en juger à cette distance se trouvait également dans les parages. Non pas que jouer les loups solitaires ne l'enchantait pas, mais un peu de compagnie ne fait jamais de mal, n'est-ce pas ? Notre Alice en visite de son pays des merveilles s'avança alors vers l'inconnu. Ses cheveux mi-longs étaient relevés en une queue de cheval dont quelques mèches rebelles s'échappaient tout de même pour venir voleter le long de son visage au teint clair. Ses yeux pétillaient de bonne humeur, leur couleur s'alliant au débardeur bleu ciel qu'elle portait. Un simple jean noir finissait de l'envelopper. Lorsqu'elle parvint enfin auprès du nouveau certainement, tout comme elle, elle arborait un large sourire.

- Hiiiiiii !

POurquoi user d'une expression anglaise alors que nous nous trouvons au Japon ? Aiko n'est pas une fille difficile donc, l'emploi de différentes langues ne la gêne guère, elle ne possède pas de préjugés à ce propos.

- Je m'appelle Aiko, Kisaragi Aiko. Je pensais...Enfin, je suis plutôt sûre que tu es nouveau ? Oui, non ? A moins que tu sèches ? Je t'ai démasqué dans ce cas...

D'humeur plutôt joyeuse, elle n'en était pas moins quelque part assez mal à l'aise, elle ne connaissait personne ici.

[ Et moi je m'excuse de la médiocrité du post =(, avec le match à côté c'est dur dur ]
Revenir en haut Aller en bas
 
Premiers pas...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kobe High School :: Hors RPG :: Poubelle :: Archives des rps :: Anciens rps-
Sauter vers: