Partagez | 
 

 Un bleu si profond... [pv Henrich ^^ ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
« Invité »
(#) Un bleu si profond... [pv Henrich ^^ ]  Lun 28 Juil 2008 - 10:15

Arrivé depuis la veille, Yume n’avait pas perdu de temps pour reprendre ses vieilles habitudes, du temps de son ancien lycée, après le départ de son plus qu’ami. Le matin, il s’était réveillé naturellement. Il avait banni le réveil, et s’en moquait de se réveiller bien trop tard pour être à l’heure au premier cours. C’et donc comme bien souvent qu’il se réveilla sous les coups de 10 heures. Il n’y avait personne de sa chambre, bien évidement, puisque tout le monde était en cours. Il prit ses affaires de toilette et alla se doucher rapidement, avant de revenir poser ses affaires et repartir aussitôt. Il n’avait rien à faire dans sa chambre. Il erra quelques dizaines de minutes dans les couloirs, en prenant soin d’éviter les surveillants qui ne manqueraient pas de lui rappeler qu’il était censé être en cours. En cours de quoi d’ailleurs ? Il ne connaissait même pas son emploi du temps. A quoi cela pouvait il bien lui servir de le connaître, vu qu’il ne le consultait que de temps en temps, quand il décidait d’aller en cours.

Ce jour là, il faisait un temps magnifique, le ciel d’un bleu immaculé. Il faisait déjà très chaud, pour l’heure qu’il était. Il imaginait mal ce que ça pourrait donner plus tard dans l’après midi. Se retrouvant dehors, il se retourna pour regarder le grand bâtiment silencieux derrière lui. Des fenêtres alignées en hauteur, il vit quelques têtes d’élèves concentrés sur leur travail, ainsi que quelque uns dans la lune, regardant le paysage, ne faisant pas attention à lui. Il sourit, puis repartit, franchissant le portail de fer délimitant le domaine du pensionnat. Depuis le temps qu’il souhait aller en ville et qu’il n’y avait pas encore été (depuis à peine trois jours en fait, venant d’arriver), il se sentait heureux. Libre comme le vent, il marchait, celui-ci soufflant doucement d’un air frais sur son visage.

Après avoir marché une dizaine de minutes dans le centre ville, laissant ses pas le guider, ses yeux se baladant un peu partout autour de lui, il s’arrêta quelques secondes devant une boulangerie dont les odeurs semblaient l’appeler. Incapable de résister, son estomac criant famine, il se mit à la suite des quelques personnes qui faisaient la queue. Il ressortit de la petite boutique un croissant en main, dans lequel il mordit à pleines dents.
Il continua sa marche, jusqu’à tomber cette fois sur une boutique dont l’enseigne attira ses yeux. Il s’agissait d’une petite animalerie. A travers la porte en verre, il voyait l’intérieur, une tonne d’accessoire pour prendre soin des animaux. Ne voyant pas ceux-ci, probablement en retrait dans la boutique, il pénétra à l’intérieur de celle-ci. Il marcha tranquillement dans les rayons, contemplant les laisses, puis s’arrêtant devant les jouets pour chiens quelques instants, un sourire sur le visage, le regard pensif. Il aimerait tant avoir un chien, un animal à lui, qui lui tiendrait compagnie sûrement mieux que n’importe qui (ou presque) d’autre.
Ses pas les guidèrent ensuite vers les enclos où se trouvaient plusieurs chiots représentant plusieurs races, tous aussi mignons les uns que les autres. Il fit le tour, s’arrêtant soudain devant un petit braque de Weimar, qui le fixait de ses yeux bleu azur. Attendrit, Yume s’arrêta pour le regarder, ne pouvant le toucher, une vitrine les séparant. S’il avait un chien, ce serait probablement un comme ça qu’il aurait. Ou celui là précisément ? Mais il n’avait pas assez d’argent, et il ne serait sûrement pas accepté au pensionnat. A moins qu’il ne le cache...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: Un bleu si profond... [pv Henrich ^^ ]  Lun 28 Juil 2008 - 11:58

Heinrich était un jeune homme qui se considérait libre, car c'est la seule chose qui lui avait toujours appartenu pendant sa vie... Enfant, il ne parlait pas, n'allait pas à l'école, passait sa vie dehors, dans les arbres, il ne jouait pas, il observait, il revenait pour apprendre avec sa mère adoptive, mais il ne travaillait pas, il s'enrichissait l'esprit... Puis, quand il fut adolescent, il décida de partir, car il était libre de choisir son futur et son présent... Il ne souhaita certes pas devenir un prostitué, mais il choisit de vivre en enfer plutôt que d'aller rejoindre le paradis. Devenant presque adulte, il avait même décidé de redevenir un adolescent, plus précisément d'être comme tous les autres. Et si cette situation vient à lui déplaire, alors il changera encore... Il est libre...
Et c'est un de ces doux matins, où le jeune homme, malgré la chaleur pesante était vêtu d'un tee-shirt à manches longues blanc pour ne pas que l'on voit ses cicatrices, ainsi qu'un pantalon noir.
Il s'était levé très tôt, comme à son habitude ou plutôt, à cause du fait que son sommeil n'était jamais bien grand... Et, en ayant assez d'attendre dans son lit que celui-ci revienne, il avait plutôt préféré se lever, sans faire de bruit afin de ne pas réveiller ses colocataires... C'était une matinée sans cours pour lui... Alors autant en profiter et ne pas rester enfermer... Il était sortit avec son violon, comme s'il avait besoin de cet ami inséparable pour pouvoir mieux vivre... Il saisit la poignée de l'étui dans sa main gauche, puis partit, refermant la porte derrière lui.
Il passa aux sanitaires, pour faire quelques ablutions, puis finit par sortir du pensionnat. Le parc était rempli d'une douce atmosphère, Heinrich marchait, marchait encore, et finit par arriver en ville...
Fort heureusement, il n'y avait pas encore beaucoup de monde en ville... Et c'était tant mieux car il ne supportait pas la foule. Il en profita pour la visiter de jour, il la connaissait par cœur, cette ville, il avait dormi dehors, il avait vécu dehors dans cette ville, se cachant de tout ce qui aurait pu lui tenter... Même si... Oh... Il reconnut la boulangerie qu'il volait de temps à autre... Il se mit alors à courir pour y échapper, et finit par s'arrêter devant l'animalerie de la ville...
Il se tourna alors et s'aperçut qu'il était devant un endroit horrible... On y enfermait des animaux, alors que ceux-ci devraient être libres... Il soupira, il était triste et énervé à la fois, comment pouvait-on faire une chose pareille à des animaux innocents...
Il se décida à entrer, rejoignant l'endroit où les animaux étaient séquestrés, et il vit alors un jeune homme, enfin, un beau jeune homme, qui semblait regarder un chiot avec tendresse... Si il l'aimait, il devait le libérer de cette prison... C'était trop horrible de le laisser à l'intérieur de cette cage de verre...
Il s'approcha de ce garçon, qui n'avait pas l'air beaucoup plus âgé que lui... Il posa alors son étui à violon à terre, et sortit de sa poche droite de pantalon son porte-feuille... Il avait gagné beaucoup d'argent dernièrement, la prostitution était le genre d'activité illégale qui rapportait beaucoup, surtout dans une grande ville comme Kobe...
Bref, il n'avait pas envie de s'étendre sur ce sujet, même dans ses pensées. Il sortit une masse d'argent assez importante, en fait, le prix du chiot, car oui, il avait un prix... Chose qui semblait normal, après tout, on était dans un espace de vente, mais pour Heinrich, c'était la goutte qui faisait déborder le base, comment peut-on se permettre de vendre des choses qui ne nous appartiennent pas ? Il soupira, un soupir mêlé de rage et d'amertume.
La main tremblante, il tendit l'argent au jeune homme, l'interpellant par la même occasion :


"Libères-le s'il te plaît... Il a besoin de toi."

Il remarqua alors la ressemblance entre l'animal et ce jeune homme... Les mêmes yeux d'un beau bleu azur... Il se dit que c'était sûrement une drôle de manière de rencontrer ou même de parler avec quelqu'un, mais il fallait qu'il aille droit au but... Il refuserait probablement son argent, mais pourtant, il fallait qu'ils soient tous libres...
Mais... Ce qu'il savait pertinemment c'est que même en libérant tous les animaux de cette animalerie, cela recommencerait, ils renouvelleraient leur "stock"...
C'était un combat probablement idiot et inutile, et une chose sûre, c'est qu'il était sans fin...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: Un bleu si profond... [pv Henrich ^^ ]  Mar 29 Juil 2008 - 2:50

Yume resta plusieurs minutes à regarder ce chien, le temps comme arrêté tout autour de lui, ne continuant que pour cet animal et lui. La petite bête aux yeux bleus s’était détournée de son attention et s’était mise à jouer avec ce qui restait d’un ancien jouet en caoutchouc rouge. Il fut bientôt rejoint par son camarade de cage, un petit Jack Russel qui semblait plus âgé que lui, mais plus petit en taille. Le regard de Yume continua de le fixer pendant encore quelques secondes, avant de se lever en direction de la petite fiche correspondant au chiot qui avait attiré son attention. Ses yeux cherchèrent le prix, le localisant rapidement, c’est ce qui était écrit le plus gros. Il fit une petite moue. C’est cher, un chien ! Il savait qu’il n’obtiendrait pas cet argent, il se voyait mal demander à ses parents de lui prêter de l’argent sans pouvoir leur dire la raison, ni aller voler cet argent où que ce soit.

Il soupira, s’apprêtant à se retourner et partir direction la sortie, après laquelle une fois franchie il oublierait probablement ce chien, ou du moins tenterai. Ou alors il réfléchirait à un moyen de l’avoir. Mais malheureusement l’argent ne venait pas de nulle part .... Expression qui fut aussitôt contredite par une main qui se tendit devant lui, tenant quelques billets plus ou moins neufs. Yume écarquilla les yeux, surprit par cette apparition soudaine au moment où il songeait qu’il en aurait bien besoin. Il releva les yeux vers le propriétaire de la main. Il s’agissait d’un garçon de probablement son âge, ce qui étonna Yume. Il n’était pas en cours ? Peut être séchait il, comme le jeune brun. Bah, peu importe la raison de sa présence en ville, ce n’était pas ses affaires. Toujours est il qu’il lui tendait de l’argent (une certaine somme que comme ça Yume ne pouvait pas connaître, juste deviner qu’elle était énorme), et le suppliait de sauver le chien qu’il regardait précédemment.

Bien qu’il ait effectivement besoin d’argent s’il voulait libérer ce chien, pour reprendre les mots de son interlocuteur, il ne pouvait pas accepter cet argent qu’il lui tendait, bien que très tentant. Il ne le connaissait pas, il ne savait pas d’où venait cet argent. Il regarda tour à tour le visage de ce jeune inconnu et sa main, puis finit par dire, quelque peu gêné, ne sachant comment le dire :

Non, je peux pas.... C’est pas que je veux le laisser mais je veux pas ton argent...

Il ne savait même pas pourquoi il prenait la peine de justifier. Il pourrait très bien à peine dire non, puis repartir sans rien dire d’autre, il aurait très bien comprit. Il tourna la tête en direction du chien qui à présent se reposait, allongé en boule juste à côté de la gamelle à moitié renversée. Cette petite boule de poils était si mignonne...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: Un bleu si profond... [pv Henrich ^^ ]  Mar 29 Juil 2008 - 11:06

Heinrich se sentait un peu bête parfois, mais aujourd'hui, pour changer, il se trouvait en fait très idiot... Il savait que l'argent, ça ne se donnait pas comme ça, il savait que pour un jeune homme, un chien, c'était souvent une trop grande responsabilité...
Et puis, il faut dire que l'argent qu'il lui tendait, il aurait été plus heureux qu'autre chose de s'en débarrasser... Mais il savait aussi que personne n'en voudrait...
Il regarda le garçon, il lui dit non, il ne voulait pas de son argent... Quelque chose de normal sûrement... Heinrich se résigna alors et rangea l'argent dans son porte-feuille, ou d'autres billets de plus étaient visibles... Il tourna son regard vers le chien, le jeune musicien ne le trouvait pas spécialement mignon, ni beau, ni adorable, non... Il ne voyait qu'un chien... Un mammifère de race canine... Rien de plus, rien de moins... Mais, ce qu'il voyait, qui était pour lui le plus important, c'est qu'un animal était séquestré, et même si celui-ci n'avait pas l'air d'être spécialement maltraité, il serait mille fois plus heureux dans un foyer doux et confortable que dans une cage de verre froide... Et puis, cela embêtait aussi Heinrich qu'un chien soit si domesticable, il était facile de le prendre pour un jouet, surtout quand ils sont d'une si petite taille... Combien de chiens sont abandonnés parce qu'ils sont devenus trop grands, trop imposants pour leur maître ? Mais bon, ce n'était pas au jeune homme de juger, il n'était pas assez âgé pour avoir un tel comportement, avant d'être adulte, il devait se taire, c'était comme ça... Et aussi, vu ses problèmes niveau état civil, il valait mieux pas trop la ramener s'il ne voulait pas aller à l'orphelinat ou pire, que l'on contacte ses parents, les vrais, qu'il n'a jamais ou disons, presque jamais vu... Cette pensée refroidit tout de suite Heinrich, qui, lentement, il finit par lâcher :


"Je savais que tu n'en voudrais pas mais... Je voulais au moins essayer..."

Il ne souhaitait pas importuner ce jeune homme plus longtemps... Il avait sûrement une vie plus intéressante que ça... Alors, après l'avoir observé une énième fois, il décida de sortir de l'animalerie, reprenant son violon avec lui... Il se sentait en plus gêné d'avoir dérangé quelqu'un de la sorte... Et il ne s'était même pas présenté alors qu'ils avaient l'air d'avoir le même âge... Cela gêna encore plus le jeune, qui pressa le pas pour sortir de ce magasin qui sentait bon les animaux, mais presque un peu trop fort pour que ce soit naturel...
Il se retrouva dans la rue, et ne savait pas vraiment quoi faire... Il vint à se demander si le jeune homme n'était pas du même lycée que lui, ou plutôt, du pensionnat... Mais dans ce cas il ne devait pas être de sa classe, car il ne l'avait jamais vu...
Il soupira, en se disant que vu la manière dont il s'était comporté, le jeune homme ne voudrait de toute façon plus lui parler... Alors bon, autant l'oublier, lui, comme le sort de tous les animaux qui peuplaient cette animalerie...
Il resta adossé quelques instants sur un mur proche de la vitrine de l'animalerie, puis se décida enfin à partir... Les gens commençaient à s'amasser ici, il était temps pour lui de rentrer au pensionnat...



[HRP : version "qui m'aime me suive" :P]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: Un bleu si profond... [pv Henrich ^^ ]  Mer 30 Juil 2008 - 0:03

Suite à sa réponse, le jeune homme rangea les billets dans son porte monnaie sans rien dire. Un simple coup d’œil discret indiqua à Yume que contrairement à lui, il était loin de manquer d’argent. Enfin bon, ce n’était pas ses affaires, c’était comme ça, et tant mieux pour lui. Leur regard à tous deux se reporta sur le chien, laissant un court silence s’installer. Celui-ci se brisa lorsque son interlocuteur reprit la parole, n’insistant pas sur sa proposition, mais apparemment déçu qu’il n’ait pas accepté. Ce qui déstabilisa légèrement Yume, qui du coup ne sut quoi lui répondre, ni quoi faire. Après un échange de regards silencieux, le jeune homme dont il ne connu pas le nom repartit, emportant avec lui un... bah un étui de ce qui semblait être un violon. Tiens, bizarre, Yume ne l’avait même pas vu quand il était arrivé. Musicien ? Tiens c’est marrant, il était loin de l’imaginer. Bon en même temps il ne l’avait que durant à peine plus de 5 minutes, alors autant dire que ça ne comptait pas.

Il le regarda s’éloigner, accélérant le pas plus très loin de la sortie, comme pressé de sortir. Il lui suivit des yeux jusqu’à ce qu’il disparaisse totalement, son regard restant encore quelques secondes là où il était juste avant d’être hors champ de vue. Il commença alors à s’imaginer tout un plan pour essayer d’obtenir le chien. Comment le voler, sans se faire prendre ? >< Il pourrait demander à un soigneur s’il pouvait le prendre dans ses bras pour euh ... l’observer de près >< Et une fois dans les bras il partirait avec sans demander son reste >< Nan il avait quand même pas mal de chances de se faire chopper. Et s’il se faisait chopper il risquait fort d’être ensuite viré du pensionnat où il venait à peine d’arriver. Et en bonus il aurait le droit à une sacrée engueulade avec ses parents. Donc non, à éviter.

Il jeta un dernier regard au chien et contourna les cages pour aller voir rapidement les rongeurs, sans vraiment s’attarder là bas, puis finit par sortir de la boutique. Un petit signe de tête à la vendeuse qui s’ennuyait à son comptoir pour lui dire au revoir, et le voila de nouveau dans la rue. A présent, il n’avait plus envie de faire grand-chose, mais n’avait pas non plus envie de retourner au pensionnat. Arrêté quasi au milieu de la rue, il regarda de chaque côté, histoire de voir lequel lui plaisait le mieux pour repartir. Il vit alors à quelques dizaines de mètres de lui, lui tournant le dos, le garçon de tout à l’heure. Il le fixa quelques secondes, puis décida de le suivre. Ainsi, il verrait bien ou il va, et il venait de trouver une occupation. Il s’amusa alors à le suivre le plus près possible, sans pour autant se faire remarquer ou voir. Ainsi, il se cachait derrière les gens, derrière les murs ou les étalages des boutiques, etc. De temps en temps le jeune homme se retournait, et Yume partait se cacher en vitesse là où il le pouvait, manquant parfois de se ramasser au sol...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: Un bleu si profond... [pv Henrich ^^ ]  Mer 30 Juil 2008 - 14:47

Heinrich n'avait plus rien à faire en ville, et puis, cela l'avait rendu de mauvaise humeur d'y retourner, la nuit il connaissait Kobe, mais le jour, c'était autre chose, tout lui paraissait profondément désagréable... Il avait envie d'être seul, de ne pas avoir d'obligations, comme celle de rester dans le pensionnat... Il savait au fond de lui-même que c'était pour son bien, qu'il devait se tenir à la promesse qu'il avait fait à sa mère défunte, quelques mois plus tôt... Il changerait pour qu'elle ait enfin une raison d'être fière de lui. Même si, il le savait pertinemment, les morts ne pouvaient pas être fiers. Enfin, ce qui le dérangeait pendant sa marche était quelque chose de encore différent par rapport à ses pensées. Il se retourna de nombreuses fois, c'était presque comme un espoir. Car il pensait encore à ce jeune homme qu'il avait croisé dans cet endroit affreux. Il avait une tête assez juvénile, mais son regard avait tout dit pour lui, Heinrich savait pertinemment qu'il souhaitait que ce chien devienne son compagnon, et par ailleurs, ils allaient bien ensembles...
Bref, se retournant, Heinrich ne vit rien du tout... Cela ne le gênait pas particulièrement, mais cela le décevait un peu tout de même, sans qu'il puisse savoir pourquoi... Lui aussi souhaitait probablement avoir un compagnon, quelqu'un sur qui compter, si possible plusieurs personnes... On appelait ça un "groupe d'amis" ou encore une "bande", Heinrich l'avait lu dans un magazine, et dans plusieurs bandes dessinées, et à vrai dire, il avait envie de se retrouver dans ce genre de groupe, d'être dans cette condition... Ça avait l'air vraiment agréable, être protégé, et protéger aussi, des gens auxquels on tient, à qui l'on peut tout dire... Mais voilà, derrière lui, il n'y avait qu'une foule compacte prête à l'avaler... Du moins dans l'esprit de Heinrich, car en réalité il n'y avait pas autant de monde que ça, mais pour quelqu'un qui s'avère être agoraphobe, c'est déjà beaucoup trop. Il accéléra le pas une fois encore, il se sentait un peu mal, son rythme cardiaque devenait lui-même de plus en plus rapide. Et finalement, il arriva au parc bien plus rapidement qu'il ne l'aurait pensé... Il sourit légèrement et voulu se trouver un coin au calme... Loin du pensionnat et de la grille, alors il alla dans un des coins, là où les lycéens n'allaient que rarement, quand ils avaient besoin de calme, et ne souhaitaient pas se mêler à la foule. Une fois son endroit trouvé, il posa son étui à terre et l'ouvrit, sortant de celui-ci son violon et son archet de manière délicate. Il commença alors à jouer, regardant le ciel bleu où aucun nuage n'était visible.
Il avait besoin de jouer, c'était comme une impulsion, son corps et son esprit lui demandait la même chose : "joue !", et Heinrich s'exécutait sans rien demander de plus, car jouer de la musique, c'est ce qu'il aime et le fait vivre.
Il ne souriait pas, ne montrait aucun signe de tristesse, de joie, ou de souffrance... Après un morceau plutôt léger dans le ton, il posa son violon sur l'étui et retroussa les manches de son tee-shirt. On pouvait voir quelques cicatrices sur son bras... Mais il se pensait seul, alors n'avait aucun problème, surtout que c'était plus facile pour jouer...
Il reprit son violon et joua à nouveau, une musique plein d'énergie, qui ne ressemblait en rien au caractère du jeune homme, mais bon, ça l'aidait à voir plus loin, à être plus positif...
Positif... Non, ce n'était vraiment pas lui tout ça...



[HRP : Pardon, c'est court...]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: Un bleu si profond... [pv Henrich ^^ ]  Dim 3 Aoû 2008 - 1:23

Yume ne s’était pas encore fait repérer, à sa plus grande satisfaction. Il continuait sa filature, mais au fur et à mesure qu’ils avançaient, il y avait de moins en moins de monde dans la rue. Enfin non, ce n’est pas tellement qu’il y en avait moins, mais elle était devenue plus large, et après quelques intersections, la foule s’était dissipée. Il devenait alors plus difficile de passer inaperçu. Il dut ralentir un peu pour s’éloigner, mais ne le quittait pas des yeux pour ne pas le perdre, et se retrouver seul au milieu d’une ville qu’il ne connaissait pas. Surtout qu’il n’avait pas regardé autour, et ne savait en conséquence pas du tout où il pouvait être. Bien sûr, n’ayant pas de plan sur lui, et de toute façon n’arrivant pas à se guider avec ce genre d’outils, il était juste un peu mal barré. Enfin bon il pouvait encore aller demander aux passants. Chose qu’il n’aimait pas du tout faire.

Il avait remarqué le changement d’allure, un peu plus rapide, qu’avait prit celui qu’il « poursuivait ». Avait il sentit qu’il était suivi ? Question sans réponse, mais de toute façon quelle qu’elle soit, cela ne changerait rien. Ils arrivèrent rapidement dans le parc, que Yume avait peu parcouru depuis son arrivée. Le suivre discrètement devenait alors plus compliqué, la fréquentation encore plus faible que dans la rue. Mais il lui restait encore les arbres et les bancs pour se cacher. A présent, il pouvait le suivre de plus loin, ayant moins de risques de le perdre. Il se laissa donc « guider » jusqu’à arriver dans un coin reculé du parc où il n’y avait personne. Il le regarda s’installer, et sortir un violon de son étui, commençant à jouer. Trop loin pour entendre quelque note que ce soit, Yume décida de se rapprocher, le plus près possible sans se faire remarquer.

Yume fit un grand tour histoire de rester caché le possible derrière bosquets et arbres, et se rapprocha par derrière lui, se retrouvant alors à quelques mètres seulement, derrière un arbre, à écouter ce qu’il jouait. La douce mélodie était agréable à écouter, mais elle ne dura pas. Le garçon dont il ne connaissait d’ailleurs pas le nom posa son violon pour retrousser ses manches avant de le reprendre. De là où il était, Yume ne voyait pas très nettement mais distinguaient quand même ce qui ressemblait à des cicatrices sur ses bras. Intrigué, Yume l’observa encore quelques secondes avant de mettre fin à son jeu. Il marcha vers lui à découvert, d’un démarche pourtant non sûr de lui, ayant peur de le déranger et de se faire jeter, surtout. Mais bon, qui ne tente rien n’a rien, il n’avait rien à perdre, il ne le connaissait même pas ! Il tenta alors l’approche banale, restant quand même un peu en retrait :

C’est sympa... ce que tu joues ^_^ Tu en fais depuis longtemps ?

De nature plutôt curieux, il n’avait pu s’empêcher de lui poser cette question. D’après ce qu’il avait entendu, ce devait être pas loin d’une bonne dizaine d’années de musique qui devait avoir derrière lui. Il fit quelques pas se rapprochant de lui, un léger sourire tentant de remplacer son expression neutre.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: Un bleu si profond... [pv Henrich ^^ ]  Lun 4 Aoû 2008 - 21:12

Heinrich jouait calmement, il voulait donner ce qu'il avait sur
le coeur, ce qu'il avait dans les doigts et au fond de lui... Mais sa
musique était hypocrite... Il jouait une mélodie énergique, presque du
celtique... Alors que de l'énergie il lui en manquait tellement...
Il pensait, tout en jouant, à cet homme qu'il avait croisé à
l'animalerie... Il aurait voulu agir différemment afin de parler avec
lui au lieu de l'agresser comme ça avec son argent... Maintenant, c'est
sûr il ne l'achèterai pas... Ah, ce que ce monde était pénible... L'argent... Il n'y a que ça d'important c'est sûr, ça sert à tout, même
à acheter les gens...
Enfin, c'était une belle journée que ce monde offrait aux deux jeunes gens, et même si en ce moment Heinrich n'avait ni envies ni buts, au moins, il était en vie et la vie lui offrait quelques bons moments... Du moins, depuis qu'il était arrivé au pensionnat, il lui semblait que la vie était un peu plus douce. Arf, en parlant de ça, il se sentait mal d'avoir parlé ainsi à ce jeune homme, à tous les coups il l'avait mis de mauvaise humeur...
Bref, il finit enfin par ouvrir les yeux, sortant de ses pensées, s'apercevant qu'il jouait encore, mais surtout, que le jeune homme était devant lui.
Il s'arrêta alors de jouer, en plein morceau certes, mais pour une fois cela ne le gêna pas, c'était comme une pensée interrompue.
Il adressa un fin sourire au jeune homme qui était arrivé, il avait l'air encore plus joli comme ça à dire vrai... Mais en fait, Heinrich essaya de chasser rapidement cette pensée.
Il répondit directement au jeune homme, d'une voix douce et chaleureuse, en fait, il voulait paraître plus agréable que ce qui s'était passé dans l'animalerie...

"Cela doit faire longtemps oui... Je ne sais pas exactement... Sûrement depuis que j'ai 5 ou 6 ans... Je n'en ai aucun souvenir, pardon."

Il posa son violon sur l'étui et croisa les bras, avant de finalement rabattre ses manches sur ses bras afin de cacher ses cicatrices au jeune homme, mais en fait c'était sûrement déjà trop tard...
Il était donc un peu gêné à ce moment là... Et, à vrai dire, il réussit à cacher un peu sa gêne, même si le fait que le jeune homme se soit rapproché ne le mit pas à l'aise... Alors, il préféra s'excuser...

"Je suis désolé pour tout à l'heure, j'ai du te paraître un peu étrange..."

*En même temps, j'étais étrange...*

Il essaya de sourire pour cacher un peu sa gêne, mais c'était plus une grimace qu'autre chose, Heinrich ne savait pas sourire...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: Un bleu si profond... [pv Henrich ^^ ]  Jeu 7 Aoû 2008 - 0:38

Alors qu’il arrivait devant lui, le jeune homme s’arrêta de jouer. Ce qui était bien dommage, Yume aimait bien ce qu’il jouait, bien que cet air lui était totalement inconnu. Contrairement à ce qu’il pensait, il ne se fit pas renvoyer paître, mais plutôt accueilli sur un ton totalement différent de celui qu’il avait lors de leur dernière « conversation », si l’on peut appeler cela comme ça. il fut étonné de sa réponse, il jouait vraiment bien alors pour le temps depuis lequel il faisait de cet instrument. Instrument que d’ordinaire Yume n’aimait pas tellement, sauf quand c’est vraiment bien joué. Faut dire que les débutants qui ne font que des couacs ne sont pas du tout agréables à écouter pour l’oreille, mais bon, faut bien passer par là.

Enfin bref, là n’est pas la question, le jeune homme dont il ne connaissait pas le nom venait de répondre à sa question, et il fallait bien qu’il répond quelque chose en retour. Mais il n’en eu pas le temps, il enchainait déjà en s’excusant, après avoir rabaissé ses manches. Yume était toujours aussi intrigué mais voyant sa gêne à peine perceptible, il préféra ne rien dire. Le jeune brun sourit. Etrange, c’était le bon mot. Faut dire quelque qui se pointe en tendant quelques billets te demandant de l’utiliser pour acheter ce que tu fixes, ce n’est pas courant. Nan, ça ne lui était encore jamais arrivé.

Un peu ... ^^°

Il remarqua le sourire, ou tentative de sourire sur les lèvres de son interlocuteur. Etant lui-même parfois pas vraiment à l’aise avec les autres, il le comprenait un peu. Mais pourtant il n’avait pas l’air bien méchant. Enfin, il l’espérait XD
Il se rendit alors compte que ni l’un, ni l’autre ne connaissait l’identité de l’autre. Légèrement honteux de ne pas s’être présenté plus tôt, il se hâta alors de le faire, une main tendue vers lui :

Ah, au fait ^^’ Je m’appelle Yume ^^ Et toi ? ^^
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: Un bleu si profond... [pv Henrich ^^ ]  Jeu 7 Aoû 2008 - 14:10

Heinrich regardait le jeune homme avec intérêt. Lorsqu'il fixait le jeune homme dans les yeux, il retrouvait le même bleu azur qu'il avait vu auparavant dans le regard du petit chiot... Mais la ressemblance s'arrêtait là, non, Yume ne tirait pas la langue, n'avait pas le poil frisé, ou autres similitudes de ce genre... Bref, tout ça pour dire que le regard de Yume le captivait. Yume, le prénom du jeune homme qui était en face de lui, et puisque Heinrich connaissait son identité, il était peut-être temps de lui dévoiler la sienne...
Il avança ses doigts fins vers ceux du jeune homme et lui serra la main.


"Je m'appelle Heinrich..."

Pas facile de se présenter à une inconnu avec un tel prénom... Il faudrait peut-être qu'il se décide à en changer un jour ou l'autre, car après tout, ce n'est pas comme si il y était attaché... Non, il n'aimait pas ses origines.

Il se sentait tout de même mal à l'aise, face à ce jeune homme auquel il n'avait pas spécialement bien parlé... Surtout que à sa place, Heinrich lui-même aurait sûrement mal pris qu'on lui parle ainsi... Il s'inclina une nouvelle fois, comme pour faire comprendre à Yume qu'il était vraiment désolé de son comportement pas, mais tout de même, il aimerait bien connaître le fin mot de l'histoire, et finit par reprendre la parole après quelques secondes de silence pendant lesquelles Yume devait probablement essayer de prononcer son prénom dans sa tête.

"Dis-moi, est-ce que tu vas adopter ce chien ?"

Bon, comme première nouvelle approche, ça faisait peut-être un peu trop direct... Il décida donc de développer en explications.


"Je ne supporte pas de voir des animaux enfermés ainsi, donc j'ai vu ta présence comme une opportunité de ce chiot d'être libéré... Mais, si tu es ici tu dois être pensionnaire, alors je comprends que ce soit compliqué de prendre un chien avec toi..."


Il soupira, le mieux pour lui était sûrement de ne plus penser au chiot, ni à l'animalerie, ni même de retourner en ville en plein jour ! C'était trop compliqué, il risquait de se faire reconnaître par les commerçants qu'il avait volé, étant plus jeune... Ils devaient probablement se rappeller du jeune homme chétif au cheveux bleus qui apparaissait puis disparaissait comme le vent, apportant avec lui quelques provisions afin de survivre, surtout l'hiver.
Bref, toujours est-il que Heinrich devait se reprendre et avoir l'air plus sympathique envers Yume, parce que la première approche n'avait pas du être agréable pour le garçon... Et en plus, il avait l'air d'avoir le même âge que lui... Même s'il ne l'avait pas (encore) vu en classe...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: Un bleu si profond... [pv Henrich ^^ ]  Dim 10 Aoû 2008 - 23:06

Il se passa quelques secondes durant lesquels rien se ne passa, à part un court échange de regards, avant que la main de .... euh ..... lui serra la sienne. Yume fut tout d’abord surpris par son prénom. Il lui était impossible de le prononcer, et déjà ne s’en souvenait qu’à peine. Il se demanda alors d’où il était, avec un tel prénom. Bien que d’un naturel très curieux, il ne lui posa pas la question ; peut être la poserait il plus tard.... ou pas. Yume sentait qu’il n’était pas très à l’aise, se semblait désolé pour il ne voyait pas vraiment quoi. Certes, il lui avait parlé un peu bizarrement, presque agressé en lui tendant son argent lui donnant presque l’ordre d’acheter le chiot avec. Puis il était repartit avec quasi sans rien dire, comme si de rien n’était une fois que Yume avait refusé. Mais bon, il n’y avait pas là de quoi s’incliner ainsi. Enfin, c’était ce que pensait Yume.

Ne ‘y attendant pas vraiment, le sujet dériva à nouveau à propos du chien. De la façon dont était tournée la question, la réponse ne pouvait être qu’incertaine. Adopter le chien, pour l’instant non. Quant à s’il voulait adopter le chien, la réponse était oui, bien sûr. Il n’eut pas le temps de donner sa réponse, que Hanirishu continuait sur sa lancée, expliquant le pourquoi du comment. Il soupira à son tour. Lui non plus à vrai dire n’aimait pas trop voir ces bêtes là enfermées, et aimerait tellement avoir un chien, que ce soit celui qu’il avait vu, ou un autre, dans quelques années, voire moins, quand il aurait de quoi se l’acheter. Et puis, le fait qu’il soit pensionnaire ne l’empêcherait pas d’avoir un chien. Au pire, il le cacherait dans un coin et viendrait le voir régulièrement, comme ça il aurait enfin une bonne raison de sécher les cours, bien que cette raison ne soit pas acceptée par les professeurs. Tiens, à propos de pensionnaire, vu qu’il lui en parlait ainsi, il était fort probable qu’il y était lui aussi. Yume ne l’avait encore jamais vu. Ce qui est normal, après tout, étant là depuis pas très longtemps. Surtout qu’il allait rarement en cours et évitait de croiser du monde. ‘Fin bref. C’est d’un ton incertain, regardant sur le côté, qu’il répondit :

Ben ... Je sais pas... J’aimerai bien ... Il était mignon... Fin remarque les autres aussi hein ... ^^°

Il reporta son regard sur Hanirishu, avant de complétement changer de sujet, curieux de savoir s’ils étaient tous les deux dans le même pensionnat. De toute façon, il y avait peu de chances que ce ne soit pas le cas, il n’y avait pas tant que ça de lycées dans la ville, bien que celle-ci soit grande. Et celui où il était était le plus proche d’ici.

Au fait, tu es au pensionnat nan ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: Un bleu si profond... [pv Henrich ^^ ]  Lun 11 Aoû 2008 - 10:20

Heinrich était en effet pas du tout à l'aise devant ce jeune homme... D'une part parce qu'il lui avait mal parlé lorsqu'il l'avait vu à l'animalerie, et d'autre part parce que le jeune homme était en fait quelqu'un de très sympathique, il lui avait gentillement parlé. Surtout, il ne semblait pas du tout lui en vouloir, alors que le jeune homme s'était incliné à plusieurs reprises, Yume n'en avait rien fait, se contentant de lui sourire. Un sourire agréable par ailleurs.
Heinrich s'était présenté, mais il aurait mieux fait de donner son nom de famille, qui était japonais... Car Heinrich n'était pas simple à dire pour un japonais. Enfin, lui ça ne le dérangeait pas, on l'avait toujours appelé comme ça, même sa mère adoptive avait réussi.
Elle avait peut-être mis une dizaine de jours pour réussir à bien le prononcer, mais tout de même...
Et d'ailleurs Yume avait l'air de se triturer les méninges avec ce prénom...
Enfin, il valait mieux enchaîner sur autre chose, quitte à mal enchaîner, ce que fit d'abord Heinrich en demandant au jeune homme s'il comptait adopter le chien... Mais il se rattrapa avant que Yume puisse y réfléchir et reprit ses excuses en expliquant son geste... Il valait mieux s'excuser et se justifier au maximum pour que le jeune homme le comprenne.
Le jeune homme sembla réfléchir, peut-être allait-il finalement accepter sa proposition ? Hm... Rien n'était moins sûr, il avait probablement autre chose en tête...
Il lui dit qu'il aimerait bien, évidemment, il mit en avant que le chiot était mignon, mais, c'est vrai qu'il fallait voir toutes les autres choses à côté, comme le fait que dans le pensionnat, Heinrich ignorait si les animaux étaient autorisés, et que si ce n'était pas le cas, il faudrait trouver un endroit où le cacher, et cela risquait d'être bien compliqué.
Il remarqua que Yume avait détourné le regard. Etait-il gêné d'avoir refusé son argent, et avec ça, de ne pas avoir libéré le chien ? Heinrich préféra le rassurer sur ce point, il comprenait que c'était compliqué...


"Oui je vois..."


Puis le jeune homme envchaîna sur autre chose, il se demandait si Heinrich était du pensionnat. Le jeune homme hocha la tête avant de répondre :

"Oui, et toi aussi, je suppose ? Je suis en 4ème année... J'ai 17 ans..."

Autant que la prononciation fut complète... Cela était plus simple pour connaître et reconnaître les gens... Il ajouta ensuite, de peur de se faire apostropher avec son prénom sans en comprendre le sens :

"Tu peux m'appeller Maeda, c'est mon nom de famille..."

Et il savait pertinnement que son nom de famille était japonais, alors cela aiderait probablement Yume. Il lui décocha un fin sourire, attendant sa réponse.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: Un bleu si profond... [pv Henrich ^^ ]  Mar 12 Aoû 2008 - 13:41

La question de savoir s’il allait prendre le chien ou pas ne sortait pas de son esprit, essayant de voir les bons côtés et les mauvais, de chercher maintes solutions pour l’avoir si jamais il décidait que oui. Mais le problème majeur était bien sûr l’argent. L’argent, toujours l’argent. Bien qu’il avait changé le sujet de conversation, il gardait en tête l’image du chiot qui le fixait de ses yeux bleus, de magnifiques yeux, s’alliant parfaitement à la couleur cuivrée de son pelage.

Ses doutes, enfin quasi certitudes furent confirmées quand Hanirish répondit à sa question. Et il n’avait pas tort en pensant qu’ils devaient à peu près avoir le même âge, puisqu’ils avaient le même. La différence était dans leur classe, il semblait avoir un an d’avance par rapport à Yume. Bah, tant mieux pour lui, hein. Cela expliquait aussi pourquoi il ne l’avait jamais vu dans les quelques cours auquel il avait assisté. Quoiqu’il y a bien les options, mais bon comme leur nom l’indique, c’est optionnel, et Yume n’allait pas s’encombrer se cours en plus. Sauf si à la limite le cours était intéressant, mais même dans ce cas là, il fallait qu’il soit vraiment motivé pour y aller.

Oui ^^ Je suis en 3ème, j’ai 17 ans aussi ^_^

C’est tout souriant qu’il lui répondit. Il voulait éviter d’avoir à prononcer son prénom, n’y arrivant pas tellement et ne voulant pas l’énerver à mal le prononcer. Heureusement, il n’en avait pas encore eu l’occasion. Et puis il semblait avoir remarqué ses difficultés, lui proposant de l’appeler par son nom, qui était beaucoup plus simple à prononcer. Il sourit, mais un peu gêné quand même. Il n’aimait pas tellement appeler les gens par leur nom, même s’il ne les connaissait que peu. Mais il ferait bien un effort, puisque sinon il écorcherait son prénom, ce qui n’était pas mieux. Et puis, il avait finit par réussir à sourire, même si ce n’était qu’un petit sourire, cela faisait plaisir à Yume. Il ne l’avait pas vu souvent sur ses lèvres, celui là. Mais Yume était bien déterminé à le faire sourire un peu plus. Mais comment ? Ah ça, c’est une bonne question.

D’acc ^^ Dis .... ça te dit d’aller grignoter quelque chose ? ^_^

Bien qu’il ait mangé il y a peu de temps un croissant en arrivant en ville, cela n’avait pas suffit à le rassasier, et son ventre venait d’émettre un petit gargouillement, provoquant un léger rosissement de ses joues, puis un petit rire.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: Un bleu si profond... [pv Henrich ^^ ]  Mer 13 Aoû 2008 - 10:36

Heinrich regardait le jeune homme. Il avait l'air soucieux, ou plutôt songeur. On voyait bien que la discussion se poursuivait dans sa tête, devait-il ou non prendre le chiot ? Heinrich espérait qu'il le voyait toujours comme un possible mécène... Car Heinrich avait maintenant plus d'argent que de raison... Du moins, bien assez pour acheter un chien, il n'avait pas à trop dépenser s'il ne voulait pas retourner dans des bras sales prochainement.
À cette pensée, le jeune homme fit une moue insatisfaite, mais se reprit vite, répondant à Yume sur le fait qu'il était bien du pensionnat, poussant même en donnant son âge et sa classe, pensant que cela
intéresserait probablement son interlocuteur, qui lui répondit en ce sens donnant son propre âge et classe. Oh, il avait 17 ans aussi, mais était en 3ème année. Heinrich était-il en avance ? Il l'ignorait... Peut-être était-ce normal...
Amusé par la réaction du jeune homme, semblant toujours réfléchir intensément lorsqu'il pensait au prénom du jeune homme, Heinrich décida de lui donner son nom de famille... Après tout, il en avait l'habitude, peu de personne prononçait son prénom sans erreur, ou sans que cela fasse une impression bizarre au jeune homme... Une sorte de japoniserie. Presque une japo-niaiserie d'ailleurs, mais Heinrich ne tenait pas aller sur ce terrain là.
Mais cela arracha un sourire à Heinrich, qui l'accorda au jeune homme, juste avant que celui-ci l'interpelle. Il lui demanda si il voulait aller manger quelque chose avec lui. Hm. Pourquoi pas. Après tout, il n'avait encore rien mangé, et son estomac risquait bientôt de lui faire une scène.
Mais le jeune homme n'eut pas le temps de répondre qu'un grondement se fit entendre, provenant tout droit du ventre de Yume, qui se mit à rougir, puis à rire. Heinrich eut un mince sourire pour le garçon et lui répondit :

"Je suppose que je ne peux pas refuser ça à ton estomac."

Il commença à ranger son violon, puis referma l'étui. Il se releva l'étui en main et regarda le jeune homme.

"Tu souhaites aller au pensionnat ou autre part ?"

Heinrich était plutôt content de se faire un nouvel ami. Yume avait l'air de quelqu'un d'aussi sympathique que discret. Juste ce qui fallait à Heinrich.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: Un bleu si profond... [pv Henrich ^^ ]  Mar 9 Sep 2008 - 10:00

Lorsque son ventre se mit à gronder, réclamant un repas qu'il n'avait pas encore vraiment eu, Yume fut agréablement surpris de voir apapraitre à son tour un sourire bien que discret sur le visage de son interlocteur. Il avait réussi, un peu... mais il continuait d'espérer de lui en retirer d'autres.

Son sourire était toujours présent sur ses lèvres, mais il s'agrandit lorsque Maeda accepta sa proposition. Au moment où il avait demandé, il avait juste proposé ça comme ça, sans vraiment se poser lui même de questions avant. C'était un peu égoiste de sa part; il avait faim, il proposait d'aller manger, sans se soucier de son interlocuteur. Enfin si, puisqu'il le lui avait proposé, sinon il serait partit comme ça. Mais ça ne se fait pas, donc il ne l'aurait pas fait. Heureusement, Maeda accepta sa proposition. Enfin bon, s'il ne l'avait pas acceptée, il n'y serait pas allé, et puis c'est tout. Mais son ventre lui disait le contraire, et avait entreprit de le lui faire savoir, donc c'était comme insister pour qu'il vienne même s'il ne le voulait pas.

Il s'observa silencieusement ranger son instrument dans son étui, son regard restant posé sur le violon, jusqu'à ce qu'il disparraisse dans la boîte. Du violon, il en avait déjà fait quand il était petit, mais avait vite arrêté, n'ayant aucune motivation particuière et du coup ne se débtrouillant pas très bien. Ce fut un idée de ses parents, qui se rendirent vite compte que ce n'en était pas une bonne. Pourtant, la musique, il aimait bien, mais aurait aimé faire d'un autre instrument que le violon. Et de peur de décevoir ses parents s'il échouait à nouveau, il ne leur avait pas demandé de changer.

Maeda ayant rangé ses affaires, il faisait à présent face à Yume, lui demandant où il comptait aller manger. Alors ça, il n'y avait pas pensé. Encore une fois il ne pensait qu'à son estomac, et ne s'était pas soucié du comment. Il lui proposait au pensionnat, ou autre part. Autre part aurait été pas mal, mais justement, ce autre part, il ne le connaissait pas. Yume s'aventurait pour la premiere fois en ville et n'avait donc pas eu le temps de repérer quoi que ce soit... à part l'animalerie.

Euh ... bah, où tu veux =D

Du coup, il s'était contenté de cette réponse. Comme ça, s'il choississait le self du pensionnat, cela lui irait, de toute façon ils ne mangeait pas mal là bas, du peu qu'il avait fréquenté. Et s'il choisissait la ville, il pourrait choisir un endroit qu'il connait bien, et comme ça le ferait connaître à Yume.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: Un bleu si profond... [pv Henrich ^^ ]  Jeu 11 Sep 2008 - 14:07

Heinrich aimait bien la présence du jeune homme, il était discret mais sympathique. Yume lui demanda s'il souhaitait aller manger quelque que part, et le grognement du ventre de Yume se joint à cette question. Un fin sourire étira les lèvres du jeune musicien, oui, vraiment ce jeune homme était quelqu'un d'attachant. Ce qui voulait dire pour Heinrich qu'il pourrait s'en faire facilement un ami, et il en était heureux, car il en avait besoin, depuis le temps qu'il était seul... Il voulait connaître l'amitié, pour essayer de revivre, de changer...

C'est ainsi qu'il accepta l'invitation du jeune homme. Oh en fait, l'estomac de Heinrich ne réclamait que rarement à manger tellement le jeune homme était habitué à la diète, mais néanmoins le musicien savait pertinemment qu'il devait se nourrir pour rester en vie, alors c'est ce qu'il faisait, un peu...
Cela faisait déjà de trop nombreuses heures qu'il n'avait pas eu grand chose dans l'estomac, et comme il ne buvait pas énormément non plus, Heinrich était plutôt maigre.
Alors c'était une bonne occasion de se remplir la panse, et puis, une invitation au niveau de Heinrich ne se refuse pas, si Yume l'avait mal pris par la suite cela lui aurait fait un ami en moins, et ça ce n'était vraiment pas possible pour lui...


Il commença à ranger son violon avec soin... C'était un instrument précieux, et celui coûtait très cher, et avait une valeur inestimable à ses yeux... De plus que les violons sont des instruments qui prennent de la valeur au fil des années...
Autant dire que Heinrich y tenait plus qu'à sa guitare ! Il avait eu la chance d'être adopté par une femme qui était
musicienne... Depuis tout petit il était habitué au sons, aux instruments, et il avait toujours adoré ça.
Alors il avait travaillé comme un acharné pour produire de jolis sons, au violon, au piano, au saxophone, à la guitare
etc. Et il était difficile, arrivé à un bon niveau, de produire de plus jolis sons. Il n'était pas satisfait parce qu'il faisait au piano par exemple... Oh il arrivait à jouer des tas d'œuvres sans problème. Mais il voulait être plus fort, faire mieux, être parfait. Ce qui était bien évidemment impossible, mais pour lui c'était comme une revanche sur la vie...

Il prit son étui à violon et regarda Yume avant de lui demandait si il avait une idée d'un lieu de repas agréable... Il lui fit un sourire et attendit sa réponse. Mais celle-ci eut du mal à venir, apparemment il n'y avait pas vraiment songé...
Yume devait être nouveau, se souvint Heinrich, qui ne l'avait pas croisé auparavant, alors peut-être qu'il connaissait mal la ville...
Etait-ce une chance ou une malédiction pour Heinrich ? Il ne savait pas vraiment...
Il ne souhaitait pas retourner en ville, car quand il y avait été, il avait eu l'impression d'être reconnu, alors s'ils restaient longtemps au même endroit, il finirait par être repéré et peut-être même livré à la police...
Il fit une tête gênée et avoua en baissant la tête :


« Je ne suis pas le bienvenu en ville, alors il faudrait peut-être mieux que l'on aille manger au self du pensionnat... »

Il se crispa un peu, puis pour s'excuser, ajouta :

« Mais, je pourrais te faire visiter un peu la ville, il faudra juste que je me change... »

Il savait qu'il en disait un peu trop, mais il tenait à s'expliquer, et puis, si il voulait que cette amitié dure, il fallait bien qu'il se confie un peu à Yume, sinon il finirait par découvrir son passé lui-même et là ce ne serait peut-être pas pareil.
Heinrich eut une tête désolée, il avait peur que le jeune homme le prenne mal, après tout c'est lui qui avait proposé d'aller manger... Peut-être avait-il envie de manger en ville et de la visiter après ? Heinrich ne se sentait pas très fier....
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: Un bleu si profond... [pv Henrich ^^ ]  Dim 14 Sep 2008 - 15:07

La question que posa Heinrich à Yume, lui demandant où ils pourraient manger, l'avait légèrement déstabilisé, n'ayant pas pensé à ce problème avant de faire sa proposition. Il aurait vraiment aimé manger dans la ville, et ainsi découvrir un endroit sympathique, histoire de changer du self de leur pensionnat. Il devina, à l'expression qui apparut sur le visage de son interlocuteur au moment où il lui avait répondu, que ça n'allait pas être possible. Il fut intrigué de sa réaction, les questions se mettant à fuser dans sa tête. Pourquoi n'était il pas le « bienvenue », comme il le disait ? Qu'avait il bien pu faire pour qu'il en soit ainsi ? Peut être était ce simplement qu'il ne se sentait pas tellement à l'aise, cela n'était pas bizarre, en soi. Tout le monde n'aime pas forcément se retrouver dans un endroit empli d'inconnus, préférant rester en terrain connu et sûr. Oui, ce devait sûrement être ça.

Mais même pour cette raison, il n’avait pas à se sentir aussi gêné, Yume comprenait parfaitement. Faisant attention à ce qu’il disait, ce que son corps exprimait, il ne comprenait lui-même en fait pas grand-chose. Plein de question ses posaient dans sa tête, mais il n’osait les formuler, de crainte de dire quelque chose qu’il ne faudrait pas, une gaffe est si vite arrivée. Et puis ça pourrait être aussi mal vu de se montrer aussi curieux de choses qui très probablement n’étaient pas ses oignons.

Quant à la proposition qui suivi ensuite, concernant la visite de la ville, Yume n’en était que ravi, c’était beaucoup plus agréable de découvrir une ville à plusieurs que tout seul. On découvre des choses qu’on ne serait pas allé voir seul, le temps passe et on ne le voit pas filer.
Mais comme pour précédemment, la dernière partie de sa phrase l’intriguait. Il avait besoin de se changer ? Pourtant rien n’allait pas dans sa tenue actuellement, à moins qu’il ne soit sûr de se tâcher en mangeant, mais bon, quand même. Et là encore, pourquoi prenait il une expression désolée ? S’il vraiment qu’il se change, Yume n’allait pas non plus lui en vouloir, il l’attendrait, et puis c’est tout. Tentant de le rassurer, et lui montrer qu’il n’avait pas à être désolé, Yume lui sourit, et lui répondit :

Y’a qu’à faire comme ça ! On y go ?

Sans attendre de réponse, il commença à s’éloigner en direction de la sortie du parc la plus proche de l’entrée du pensionnat, qui par chance se trouvait non loin de là. Ils n’étaient ainsi que moins loin de leur repas, ce qui convenait encore mieux à l’estomac du jeune brun. Il se retourna après avoir fait quelques pas, attendant qu’Heinrich le rejoigne, et continua ensuite de marcher à ses côtés, adaptant sa vitesse de marche à la sienne.

A peine 5 minutes plus tard, ils se retrouvaient à l’entrée du pensionnat, la grille à moitié fermée, de façon à ne pouvoir laisser passer que des piétons. Jusqu’à présent, ils avaient marché en silence, Yume l’esprit occupé par ses questions. Commençant à être mal à l’aise par le silence, et toujours aussi curieux de connaître les raisons de son nouvel ami – encore faut il que ce soit réciproque, mais c’est ainsi qu’il le considérait, à présent, il finit alors par lui demander, d’une voix quelque peu hésitante :

Au fait, pourquoi tu ne voulais pas rester en ville ? Enfin ; si tu veux pas répondre, c’est pas grave, hein ^^°
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: Un bleu si profond... [pv Henrich ^^ ]  Lun 15 Sep 2008 - 23:44

Heinrich s'interrogea sur le lieu dans lequel Yume aimerait manger... Et sa parole dépassa sa pensée lorsqu'il demanda à son nouvel ami où il souhaitait manger... Car évidemment le jeune musicien savait d'ores et déjà où il ne voulait pas manger, c'est à dire à l'extérieur... Évidemment, il n'avait pas vraiment d'intérêt à se présenter dans le centre-ville où pendant plusieurs années il avait chapardé diverses choses, dont de la nourriture... Alors si c'était pour aller manger au restaurant... Cela ne le faisait pas trop, surtout que vu que ce matin même il semblait avoir remarqué que le responsable d'une échoppe l'avait reconnu... Donc valait mieux pour lui ne pas se montrer à nouveau. Seulement Yume avait l'air d'avoir opté pour le centre-ville, justement ! Heinrich fit une sorte de moue sans le
vouloir, et tenta d'expliquer à son camarade que cela n'était pas envisageable pour lui... Il dit simplement qu'il n'était
pas le bienvenu en ville. Ainsi, sans plus entrer dans les détails, Heinrich avait pu faire comprendre à son ami que cela le
dérangeait fortement... Et son interlocuteur comprit tout de suite, étant donné qu'il ne lui fit pas de scène, même si le musicien pouvait lire la déception sur le visage du jeune homme. Alors fit un effort surhumain pour proposer à celui-ci d'aller visiter la ville après leur repas...
Par contre, il faudrait que le jeune musicien se cache, et pour cela, il fallait qu'il se couvre, dirons-nous... Car il fallait dire que sa touffe bleue se remarquait...


Il était vraiment désolé de ne pas pouvoir proposer à Yume une simple sortie en ville, un restaurant puis une petite balade toute simple... Mais non... La simplicité n'était pas le crédo de Heinrich, il ne l'avait jamais réellement connue, car il avait toujours eu peur...

Alors, se cacher était une habitude, paraître était ce qu'il faisait constamment, être simple était une chose qu'il ne pouvait s'accorder... Car il savait qu'au moindre relâchement... Il perdrait.

Yume lui sourit alors et lui donna son approbation, lui demandant s'ils pouvaient y aller...
Heinrich acquiesça, mais se rendit rapidement compte que le fait qu'il ait acquiescé ou pas n'avait pas changé grand chose, puisque le jeune homme s'éloigna sans rien ajouter, ni même sans regarder la réaction de l'autre garçon.
Il haussa les épaules et marcha donc, au départ assez lentement, car il réfléchissait, et étudiait Yume dans le même temps... Cependant il accéléra le pas quand Yume se retourna pour l'attendre, lui faisant un mince sourire.


L'entrée n'était pas bien loin, et le self non plus... Ce qui devait plaire à Yume, pensa Heinrich.
Il ne décrocha pas un mot... Il ne savait pas vraiment quoi dire, et puis, il fallait dire qu'il se sentait toujours un peu gêné de sa conduite...
S'il n'avait pas une histoire si compliquée, il ne serait pas forcé de se cacher ou de se méfier ainsi, de préférer les endroits isolés, ou ne pas souhaiter à tout prix se fondre dans la masse. Ce qui manquait au jeune musicien était avant tout une bonne dose de liberté... Mais la liberté, on ne l'obtient pas en un claquement de doigts. Il faut la mériter, et parfois l'injuste s'en mêle... Autant dire que les plus chanceux se croient libre sans l'être...
La liberté...
Chose qui pourrait être le sujet du prochain cours de philosophie.


Ils arrivèrent à l'entrée, ils passèrent entre la grille, Heinrich jeta un coup d'œil à son ami... Il se demandait s'il devait
fournir des explications... D'après ses lectures, dans l'amitié, la confiance c'est très important...
Devait-il faire confiance à Yume ? Garderait-il le secret de son passé ? Et... Plus important encore, Heinrich était-il prêt ? Etait-il capable de se dévoiler à quelqu'un qui lui était presque inconnu ?
Yume brisa le silence... D'une voix qui sembla peu assurée, il demanda à son ami pourquoi il ne tenait pas à rester en ville...

Heinrich regarda le jeune homme, qui ajoute qu'il n'était pas obligé de répondre... Mais... À vrai dire c'était très important pour le musicien.
Un vrai choix cornélien, car il avait peur qu'en mentant ou en ne disant rien, en se renfermant sur lui-même, Yume décide de se séparer de cet « ami » qui ne parlait pas.
Il décida donc de lui répondre, le plus sincèrement possible, et diable si Yume ne souhaitait plus le voir après, il n'était pas un criminel après tout !

«J'ai vécu à la rue pendant un moment. Pour survivre j'ai dû voler de la nourriture et des vêtements... Et...»

Il montra ses cheveux du doigt, puis son tatouage.

« J'ai ces signes distinctifs, qui me laissent penser que si j'y retourne, ils vont m'attraper. Ce n'est pas que je ne veux pas les rembourser, c'est que j'ai bien peur que ce ne soit pas ça qu'ils veuillent. »

Il fallait dire que la rue n'était pas le domaine des gentlemen. Heinrich détourna le regard, fixant l'entrée du pensionnat tout en marchant avant d'ajouter :

« Et je crois que l'on m'a repéré ce matin. Alors je ne tiens pas à ce qu'ils me voient à nouveau, et que l'homme pense à une hallucination. »

Il sourit alors à Yume, il ne voulait pas non plus s'apitoyer sur son sort, et encore moins que le jeune homme refuse son invitation.

« Mais tu verras, cet après-midi, ils n'y verront que du feu. »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: Un bleu si profond... [pv Henrich ^^ ]  Mar 23 Sep 2008 - 18:08

Après avoir fait quelques pas en direction de la sortie du parc, Yume s’était retourné pour attendre Heinrich qui lui sourit légèrement. Bien qu’il avait l’ait sympa, pour le peu de temps qu’il avait passé avec lui, Yume le trouvait un peu bizarre. Mais bon, il souriait déjà un peu plus qu’au départ. Ils marchèrent ainsi jusqu’au portail du pensionnat, dans un silence des plus total, un silence des plus dérangeants. C’est entre autre pour cela que Yume finit par le briser, en posant sa question. Mais aussitôt dite, aussitôt les remords commençaient à l’envahir, avant même d’avoir une réponse. Et si c’était LA question à ne pas poser ? Bien sûr, son interlocuteur pouvait choisir de ne pas répondre. Yume se sentit coupable d’avoir posé cette question si soudainement, et ne pouvait à présent qu’attendre de voir quelle serait sa réaction, réaction qu’il redoutait. Et s’il lui répondait un « c’est pas tes affaires » sur un ton presque agressif, il aurait tout perdu u_u.

Au final, il eut droit à une réponse, ne s’y attendant quasiment pas. De nature pessimiste, il doutait fortement en obtenir une, mais finalement ce fut le cas. Mais il était loin d’imaginer une telle réponse. Il ne savait pas quoi dire, comment réagir. Bien sûr il ne pouvait pas lui en vouloir pour ça, après tout il ne le connaît pas comme ça, et puis c’est du passé. Il resta silencieux, ne trouvant ses mots. Dans une situation comme celle-ci, valait mieux ne rien dire que dire des choses inutiles. Le temps d’une petite pause, Heinrich se retourna, et continua le chemin vers le self, reprenant en même temps son monologue, que Yume écoutait attentivement, sans pour autant trouver quelque chose à dire. Effectivement, s’il avait été vu, valait mieux pour lui qu’il ne se pointe pas en ville de suite ; Yume comprenait ainsi mieux pourquoi il parlait de se changer, quelques minutes plus tôt. Il se contenta de hocher la tête, lui renvoyant son sourire, souhaitant montrer que ce qu’il venait de dire n’avait pas changé ses pensées à son propos, puisqu’il le connaissant au moment présent, et non pas à son passé. Après tout, on a tous une partie de sa vie dont on n’est pas forcément fier, et dont il n’est pas facile d’en parler.

J’espère pour toi alors ^_^

Il avait l’air sûr de lui, lorsqu’il affirma qu’il passerait inaperçu. Autant, cacher ses tatouages ne serait pas un problème, mais pour ses cheveux, cela se révélerait plus compliqué, semble t’il. Enfin bref, ils verraient bien. Un grognement se fit à nouveau entendre, provenant toujours du ventre de Yume. Celui-ci sourit, puis pressa le pas pour les quelques mètres qui leur restait à parcourir.

Heureusement, il n’y avait pas encore beaucoup de monde, et ils ne firent pas la queue longtemps. De même, beaucoup de places étaient libres, ils avaient l’embarras du choix. Etant passé en premier, Yume choisit une table libre éloignée des autres tables déjà prises, histoire d’avoir un peu de tranquillité, et par habitude aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: Un bleu si profond... [pv Henrich ^^ ]  Jeu 25 Sep 2008 - 11:53

Heinrich ne voulait pas paraître trop bizarre au jeune homme, mais ce qui était difficile, car en fait, il était étrange. Alors, il essaya de faire comme s'il était un jeune homme normal, mais il était tellement peu habitué à être avec quelqu'un de son âge, il ne savait pas comment agir avec Yume, alors quand celui-ci lui faisait un sourire, le jeune homme faisait de même... Du moins essayait.
Le musicien n'était pas dérangé par le silence qui régnait entre eux, en fait, il appréciait le silence, mais, sans savoir pourquoi, il avait l'impression que cela dérangeait un peu... Alors quand il lui demanda pourquoi il devait se cacher... Heinrich, après quelques hésitations, décida de lui répondre sincèrement, de lui raconter une partie de son histoire, sans explication sur le pourquoi il s'était retrouvé à la rue.
De plus, le jeune homme avait remarqué que Yume avait un air assez gêné après lui avoir posé cette question...
Evidemment, cela gênait un peu le jeune musicien de se confier ainsi, de se dévoiler à une personne qu'il ne connaissait pas... Mais encore une fois, une amitié se construit sur une relation de confiance, et Heinrich voulait avoir confiance en Yume, il voulait qu'il lui fasse confiance, il voulait l'avoir comme ami.

Alors Heinrich lui dit ce qu'il devait lui dire... Il s'expliqua calmement pour une fois, et... Voyant que Yume ne savait pas quoi dire, il continua de marcher vers le self pour ne pas perdre de temps, mais aussi pour paraître un peu moins bizarre, comme ça il réussit à s'expliquer.
Il le vit hocher la tête et lui décocha un petit sourire afin qu'il ne s'inquiète pas, enfin, s'il s'inquiétait... Du moins... Il voulait être son ami, alors il voulait être sympathique, et pas trop bizarre.
Le jeune musicien espérait que Yume comprendrait aussi mieux sa démarche et sa réaction quand il voulut manger en ville. Alors, il ne dit rien de plus, trop en dire serait trop en faire, peut-être que Yume penserait ensuite qu'il lui mentait, qu'il racontait n'importe quoi pour se rendre intéressant...
Le jeune homme lui dit alors qu'il espérait qu'ils ne le reconnaîtraient pas. Heinrich hocha la tête avec un sourire. Il était passé maître dans l'art de raconter des bobards aux adultes et de paraître quelqu'un d'autre.
Il entendit le grognement du ventre de Yume, et accéléra le pas pour le suivre et rester à ses côtés. Au final, ils arrivaient au self, et l'estomac de Yume allait enfin pouvoir se calmer.
Il n'y avait pas grand monde, Heinrich laissa Yume passer devant et il choisit une table éloignée des autres, ce qui rassura Heinrich, au moins il ne risquait pas de paraître trop étrange pour son côté solitaire.
Il s'assit donc en face du jeune homme avec son plateau, au menu du jour : nouilles et quelques fruits. Le jeune musicien ne mangeait pas énormément... D'une part il n'en avait aucune envie, d'autre part il n'avait jamais appris à beaucoup manger et son estomac s'était rétréci alors il ne pouvait pas manger beaucoup.
Mais ce n'était pas grave, il était bien comme ça. Il se leva pour aller chercher de l'eau, qu'il posa sur la table. Puis se rassit.
Heinrich regarda Yume et lui souhaita un bon appétit... Il mangea lentement, et après quelques fines bouchées, demanda au jeune homme :


« Ton estomac va mieux ? »

Il sourit et reprit son repas, ne pas paraître étrange, ne pas paraître étrange...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: Un bleu si profond... [pv Henrich ^^ ]  Mar 14 Oct 2008 - 23:55

Installés à une table un peu à part, Heinrich et Yume n'avaient pas encore échangé de mots depuis leur dernier échange, quelques minutes auparavant. Yume contemplait le contenu de son plateau, la même chose que celui d'Heinrich, avec un bol de riz en rab, histoire d'avoir plus à manger, son estomac criant famine. Il contempla ensuite son verre, qui bien sûr était vide, et remarqua qu'il n'y avait pas de pot d'eau sur la table. Il n'eut pas le temps de faire quoi que ce soit que déjà son nouvel ami (et seul ami, par la même occasion) se leva. Yume en déduisit qu'il allait en chercher un, et devina juste, quand il le vit revenir avec un pot qu'il venait de remplir. En fait, cela tombait bien, car Yume détestait aller chercher l'eau, et se débrouillait toujours pour que ce soit les autres qui le fassent s'il était avec des gens, ou alors ne buvait pas s'il était seul. Et ça marchait, il n’y était pas encore allé une seule fois de l’année, que ce soit dans ce lycée ou dans celui où il était juste avant.

Heinrich se ré installa à table, et commença à manger, après lui avoir souhaité bon appétit (chose que le brun lui renvoya), Yume en faisant de même à son tour. Absorbé les premières minutes par son repas, il ne parlait pas plus qu’avant, jetant de temps en temps quelques regards à son compagnon, qui ne semblait pas avoir grand appétit, au contraire de Yume qui avalait son repas à grande vitesse, manquant de s’étouffer à deux reprises. Puis Heinrich lui demanda des nouvelles de son estomac, qui cette fois ne répondit pas, trop occupé. Du coup, Yume répondit à sa place :

Oui ! ^^ Mais y’a encore plein de place ^^

Il reprit quelques bouchées, prenant un rythme un peu plus calme. C’est quand même mieux pour digérer, probablement, et puis s’il mangeait vite après il aurait mal au ventre, ou faim dans pas longtemps. Entre deux bouchée, il lui demanda, à son tour :

Tu n’as pas très faim ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: Un bleu si profond... [pv Henrich ^^ ]  Ven 17 Oct 2008 - 22:16

Heinrich était assez content d'aller manger avec un ami, au final. Non pas pour aller manger, ça il s'en fichait évidemment, mais d'être avec un ami...
Il avait presque envie d'acheter un T-shirt à Yume avec une jolie inscription, disons, couleur verte, disant "Je suis l'ami de Heinrich", ou du moins... Quelque chose du genre...
Sortant de ses pensées un peu, voire très idiotes, le jeune homme constata qu'il n'y avait pas d'eau sur leur table et se décida à aller en chercher, plutôt que d'attendre que ce soit Yume qui le fasse... Il fallait toujours compter sur soi-même au lieu de compter sur les autres, car au moins cela évitait les mauvaises surprises.
Il dut attendre derrière quelques personnes, ce qui l'agaça un peu, car ils étaient bruyants et qu'il n'aimait simplement pas les gens, ou du moins quand il y avait trop de gens.
Le musicien se rassit à table un peu plus tard, avec un sourire pour Yume.
Le jeune garçon en face de lui mangeait rapidement, il allait finir par avoir un mal d'estomac tout autre s'il continuait ainsi... Mais bon, ce n'était pas à Heinrich de lui faire la leçon après tout.
Le jeune homme, pour plaisanter mais aussi pour savoir réellement ce qu'il en était...
Le garçon en face de lui répondit qu'il avait encore de la place, ce qui fit sourire le musicien.
Alors, tout en admirant la nourriture du plateau repas de son camarade disparaître dans un gouffre, il avalait quelques petites bouchées. C'est sûrement le contraste entre ces deux attitudes devant un repas plus ou moins équilibré que Yume lui demanda s'il n'avait pas faim.

Heinrich lui fit un sourire pour le rassurer, puis répondit :

"Je n'ai jamais beaucoup mangé, c'est tout..."

C'est vrai que quand il était à la rue il se contentait de tellement peu que son estomac n'était pas habitué à tant d'afflux de nourriture.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: Un bleu si profond... [pv Henrich ^^ ]  Lun 29 Déc 2008 - 18:29

Le jeune homme fixait son interlocuteur, les baguettes dans la main suspendues dans l’air, en attente de sa réponse. S’il lui répondait que non, Yume s’en voudrait de l’avoir amené là, seulement pour assouvir sa faim, et le contraindre de le regarder manger. Mais sa réponse, qui n’était pas loin d’être ça, le rassura tout de même. Si c’était normal, alors autant ne pas s’inquiéter plus. Tout en continuant de lui sourire, Yume répondit par un Ah d’accord ^^ » enthousiaste, puis reporta son attention sur son repas qu’il termina en silence. Lorsqu’il eut terminé, il attendit qu’il en soit de même pour Heinrich, son regard parcourant la salle, s’arrêtant de temps en temps sur Hein’ pour voir s’il avait terminé. Yume sourit à la vue d’une fille qui, au moment de servir un verre, versa trop vite et fit dépasser le liquide du verre, se précipitant ensuite pour éponger tout ça avec sa serviette en papier.

Lorsque son ami eut terminé, Yume attendit quelques instants, puis lui lançant un regard demandant s’ils pouvaient à présent y aller. Il devinait qu’Heinrich n’aimait pas tellement cet endroit, et de toute façon lui non plus. Ayant son accord, il se leva et prit son plateau pour aller l’emmener à la plonge. Il attendit le musicien à la sortie, puis marcha à ses côtés en direction de euuh .... Bonne question. Qu’il n’hésita pas à lui poser :

On va où là ?

A peine eut il posé cette question, qu’il entendit un miaulement qui lui parut étrangement familier. Il se retourna pour apercevoir un chat gris tigré qui le fixait avec ses yeux verts grand ouverts. Ce fut d’abord une expression de surprise qui apparu sur son visage, pour ensuite laisser place à un sourire chaleureux. Il alla vers l’animal et le prit dans ses bras pour revenir vers Heinrich, avec un grand sourire.

Tiens regardes ^^ J’te présente Tiki ^^ C’est mon cat ^^ L’est mignon hein ? ^^


[dsl pour le retaaard >< ]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: Un bleu si profond... [pv Henrich ^^ ]  Ven 27 Fév 2009 - 14:34

Rien n'était plus plaisant que d'avoir le ventre plein, enfin tout était relatif chez Heinrich, mais tout de même. Tout paraissait plus facile une fois que tout allait bien pour l'estomac.
Alors par petites bouchées Heinrich tentait tout de même de mieux s'alimenter que d'habitude, histoire de se comporter un peu plus normalement mais certainement pas comme Yume, ça ce serait bien au-dessus de ses forces.
Heinrich n'observait personne, la tête presque baissée, il se contentait d'admirer son plateau repas. En fait, il n'aimait pas trop cette énorme pièce bruyante et bondée. C'était très oppressant et il avait l'impression d'être constamment observé bien que ce ne fut évidemment pas le cas, qui s'intéresserait à lui après tout ?
N'en pouvant plus de manger, le jeune homme leva la tête et croisa le regard de son ami, il sourit légèrement et quand celui-ci lui demanda s'ils pouvaient partir, Heinrich acquiesça sans attendre. Tout comme son ami, il se leva sans trop faire de bruit, rangea sa chaise, enfila son manteau et apporta son plateau jusqu'au service de plonge.
Il se dirigea vers la sortie où il retrouva Yume, ensuite, ne sachant pas trop ce qu'ils devaient faire, il suivit simplement le jeune homme jusqu'à ce que celui-ci ne lui demande où ils devaient aller puis qu'il s'arrête.
Heinrich avait lui aussi entendu un bruit étrange, une sorte de... Ah d'accord, c'était un chat en fait. Yume s'en approcha avec un sourire, le prit délicatement dans ses bras et revint auprès du musicien. Le jeune homme sourit en voyant ce joli chat frotter sa tête contre le torse de son ami.

"C'est un très joli chat..."


Heinrich leva la main pour le caresser doucement... Autant il se sentait toujours un peu timide, ou disons étrange avec les êtres humains... Mais les animaux c'était différent, il avait une totale confiance en eux, il n'avait pas peur d'eux et évidemment les animaux le ressentaient et le chat ferma les yeux de plaisir.
Puis le jeune homme le laissa tranquille, enlevant sa main pour observer Yume avec un sourire.


"Il a l'air content de te retrouver."
Revenir en haut Aller en bas
 
Un bleu si profond... [pv Henrich ^^ ]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kobe High School :: Hors RPG :: Poubelle :: Archives des rps :: Anciens rps-
Sauter vers: