Partagez | 
 

 [ Arrivé... à peine paumée xD ( PV Takeuchi) ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
« Invité »
(#) [ Arrivé... à peine paumée xD ( PV Takeuchi) ]  Jeu 31 Juil 2008 - 1:50

  • Rei arriva enfin à l'aréoport, après un voyage exténuant de plusieurs heures. L'avion avait tardé de plusieures heures, et le jeune homme avait été retenu. Pendant une bonne heure on lui avait fait croire que ses valises s'étaient paumées ou étaient restées à Sanjo. Finalement, c'étaient les valises de quelqu'un d'autre et Kei put enfin avoir les siennes. Le jeune homme eut besoin de plusieurs cafés sérrés avant de se diriger vers les taxis à l'éxtérieur. En sortant, il dégagea ses yeux en repoussant doucement ses cheveux. Il faisait un beau temps, et l'air était frais. Le jeune homme se remplit les poumons d'oxygène, après ces longues heures durant lesquelles il avait respiré de l'air préssurisé. Il rentra dans le premier taxi qui'il trouva et lui indiqua sa destination: la Kobe High School. Rei s'installa sur la banquette arrière, en soupirant d'aise. Il était loin de cette famille oppressante, loin de cette petite ville à la mentalité si fermée, et loin du souvenir de son frère. Il n'aurait pas pu demander mieux. Finalement, qu'attendaient-ils de lui? Qu'il devienne le fils parfait dont ils revaient? Qu'il devienne comme ses frères? Il n'était pas comme eux. Il avait pourtant essayé de ne pas déçevoir sa mère. Mais il est devenu tout ce qui était si haissable aux yeux de cell-ci: guitariste, drogué, bisexuel. Elle l'avait envoyé ici pour qu'il ' change ', qu'il 'retrouve le chemin'...Quant à lui, hors de question de changer ses habitudes pour l'instant. Il voulait devenir musicien, il le deviendrait. Après tout, la musique a été pendant longtemps la seule chose qui le rattachait à la réalité. Sa musique était une manière de s'exprimer, d'etre lui-meme... D'un geste mécanique, il porta la main à la chaine en argent qui avait appartenu à son frère. Rei savait qu'il l'avait toujours adoré, et accepé pour ce qu'il était. Il ne put s'empecher de se trouver assez perdu et seul dans cette grande ville.

    Pour l'instant, Kei aurait tout simplement voulu dormir. Evidemment, le chauffeur était un de ces chauffeurs bavards qui ne vous lacheront pas tant qu'ils ne vous auront pas raconté leur vie. Keiji resta muet en se feignant intéressé. Il était bien trop fatigué pour se battre avec celui-ci pour avoir la paix. Le jeune guitariste posa sa tete sur le coté du taxi, près de la fenetre grande ouverte. Il avait bien fait de s'asseoire sur la banquette arrière. Rei sortit son mp3 et porta les écouteurs à ses oreilles, alors que l'homme continuait son monologue interminable. Après une bonne demi-heure de route, le taxi freina enfin, avant de s'arreter complètement. Rei rangea furtivement son lecteur et descendit à son tour du véhicule. Le chauffeur l'aida à décharger ses bagages. En effet, Rei était assez chargé. Il avait sa valise, tout de meme assez grande, ainsi que son sac. Ajoutez à ceci une guitare dans son étui rigide, un ampli ( assez petit, mais tout de meme) et une planche multi-effets. Enfin, imaginez ce bordel sur un garçon qui ne devait à peine atteindre les 40 kilos. Rei paya et adressa un dernier mot au chauffeur.

    - Merci pour la discution, ce fut très intéressant.

    Le chauffeur sembla satisfait et repartit. Rei, quant à lui, avait un léger sourire moqueur. Ce fut passionant, vraiment. En riant intérieurement, le jeune homme s'arrangea pour porter tous ses bagages à la fois.
    Le jeune homme hissa avec soin l'étui de sa guitare sur son épaule et entra, avec un soupir. Certes, l'endroit était magnifique. Il n'était pas tombé sur les beaufs, c'était déjà ça. Par contre, personne ne semblait etre là pour l'accueillir. Très vite, le jeune brun se retrouva planté au milieu du hall, ne sachant où aller. L'endroit était très grand, et rien ne signalait les chambres. Il marmonna pour lui-meme, d'une voix à peine audible.

    - Hm... Génial, j'ai trouvé le hall. Et la je suis censé faire quoi?

    Aparamment, aucun accueil n'était prévu. Rei posa son sac sur sa valise et se massa l'épaule. Il était plus lourd que ce qu'il ne pensait... Sans perdre son sang-froid, il remarqua une personne qui était aussi seule. D'une voix assez forte et assurée, il demanda des informations, en espérant que l'on puisse l'aider.

    - Désolé, je suis nouveau et je viens d'arriver... Pour tout dire, je suis complètement paumé.


Dernière édition par Rei Asako le Dim 17 Aoû 2008 - 10:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: [ Arrivé... à peine paumée xD ( PV Takeuchi) ]  Sam 9 Aoû 2008 - 16:40

[Post de passage]


Son chauffeur à elle l’avait laissé à la grille, Miharu ne voulant pas qu’on la voie arriver avec une voiture si luxueuse. Sa valise à la main, qu’elle ne faisait pas rouler par contradiction ("je ne suis pas une femmelette, je peux porter ma valise"), elle avait traversé le chemin à pied pour, en plus, rentrer par une porte annexe au hall. Ce n’était pas son jour et elle avait décidé de ne rien faire comme il fallait. Alors que d’autres auraient été exaltés de faire leur entrée à Kobe, Miha détestait déjà cet endroit. Le hall apaisa un peu ses ardeurs. Il était immense et frais, ce qui la séduit malgré elle. Elle fit d’abord quelques pas, le nez en l’air, se demandant comment serait la situation ici. Seule, elle quitta son masque de "ne me touche pas, je mords" pour un visage calme, un peu inquiet.

Pour couronner son envoi à Kobe, sa mère adoptive l’avait déguisée en demoiselle. Miharu, garçon manqué, portait une robe en tissu épais et lisse. Elle lui arrivait au dessus du genou, dévoilant des jambes nues et blanches, galbées par le port de talons hauts. Courbes moulées et décolleté léger, elle était très féminine. Ses cheveux noirs avaient été coiffés et lissés, et le ton gris clair de la robe mettait en valeur la teinte turquoise de ses yeux. Si elle pouvait se voir à travers les yeux des autres, la jeune fille aurait vu que cet accoutrement la rendait femme et attractive. Mais renfrognée dans sa bulle de rébellion, elle se sentait simplement travestie.


*Vivement que je me change.*

Ne sachant pas trop si elle devait attendre ici, elle s’assit sur sa valise, reprenant déjà son envie de râler. Elle n’aimait pas patienter et préférerait explorer l’endroit de suite. Résignée, elle se mit alors à penser à son parcours et son départ pour ce lycée.

Elle l’avait eu mauvaise, le jour où Kumiko lui avait annoncé qu’elle l’avait inscrite pour rentrer en cours d’année dans un lycée. "Tu te feras de nouveaux camarades, et puis c’est important de suivre des cours". Ouais ouais. C’était surtout pour la cadrer et en faire une fille à maman comme Yumi et Sachiko, ses filles naturelles. Miharu n’avait pas envie de suivre des cours et de se faire des amis. Mais que pouvait-elle faire ? Refuser aurait déclenché un climat gênant à la maison et s’enfuir à nouveau… était trop risqué. Avec un pincement au cœur, l’adoptée reconnut qu’elle ne voulait plus dormir dehors et qu’elle avait besoin de ce confort qu’elle connaissait depuis plus d’un an. Ce malaise changea bientôt pour de l’agacement. Cette Kumiko était pompante, avec ses attentions mielleuses et ses filles parfaites. C’était de sa faute si elle se retrouvait dans un lycée de gentils bourges où elle allait s’ennuyer, avec en plus la nécessité de ne pas se faire renvoyer.

A la colère se mêla le chagrin, car elle remontait évidemment à la source de son adoption par la famille Matsuo.


*Pourquoi m’as tu laissée toute seule ?*

Les larmes qu’elle retint emplirent sa poitrine d’un soupir de rancœur. Son frère l’avait trahie. Il l’avait abandonné deux fois et n’avait pas tenu sa promesse. Si ils étaient restés ensemble, elle aurait vécu rien qu’avec lui, sans personne pour les éloigner. Honteuse de sa peur et de sa peine, elle la camouflait en ressentiment. Assise là, elle bouillonnait de fiel.

C’est à ce moment qu’une voix retentit. Miharu avait déjà entendu un brouhaha, mais cette fois cela lui était adressé et la fit sursauter. Redressée, elle scruta avec stupeur, d’un regard noir, le jeune homme plus jeune qu’elle qui lui avait demandé de l’aide pour s’orienter. Furieuse, tant par ses pensées que par la rupture de sa solitude, elle lui répondit sèchement.


"C’pas mon problème. J’suis pas un guide."

Et elle fit demi-tour aussi sec, tirant sa valise avec elle pour prendre un escalier. On aurait pu voir un nuage sombre et enragé au dessus de sa tête, tandis qu’elle disparaissait de la vue du pauvre nouveau qui était juste arrivé au mauvais moment.
Revenir en haut Aller en bas
 
[ Arrivé... à peine paumée xD ( PV Takeuchi) ]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kobe High School :: Hors RPG :: Poubelle :: Archives des rps :: Anciens rps-
Sauter vers: