Partagez | 
 

 Des flammes, de la chaleur. [pv kiryu]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Invité
« Invité »
(#) Des flammes, de la chaleur. [pv kiryu]  Jeu 11 Sep 2008 - 10:06

Une journée de cours tous aussi barbants les uns que les autres venait de se terminer. Eh oui, Yume avait suivi tous les cours de la journée, ce qui constitue un exploit pour lui. En même temps, il s'ennuyait fermement s'il n'y allait pas. On était en février, il faisait froid, et en plus il pleuvait des cordes. De quoi ne pas vouloir sortir. Et il n'avait rien à faire à l'intérieur, nulle part où aller sans craindre de se faire remarquer et suivant de qui il s'agit, se faire réprimander pour se trouver ailleurs qu'en cours. Bien que de toute façon quand il n'y allait pas, il se faisait engueuler après, quand l'administration avait prit connaissance de ses absences de la journée. De temps en temps il arrivait à se faire excuser en passant à l'infirmerie, sous prétexte d'un mal de ventre ou d'une grosse fatigue le forçant à rester couché tranquile dans un des lits de là bas, en profitant pour faire la sieste.

C'était la fin de l'après midi, et bien qu'il ait des devoirs à faire, il n'avait pas du tout envie de s'y mettre. Il alla alors directement errer dans les couloirs, slalommant entre les élèves nombreux à cette heure ci, se dirigeant à divers endroits. Ses pas finirent par le guider dans un salle à moitié vide, à son grand étonnement. Il s'agissait de la salle commune, qui normalement se remplissait juste après les cours. Il n'avait pas du tout pour habitude de s'y rendre à ces horaires là, prenant grand d'éviter la foule le plus souvent possible. Mais cette fois ci, il allait quand même s'y installer, sans aucune raison particulière. Un signe ? Qui sait.

Les mains dans les poches, il entra aussi discrètement que possible dans la pièce, prenant soin de ne croiser aucun regard, et alla s'installer dans le coin où il y avait le moins de monde. Par chance, ce coin là se trouvait tout près de la cheminé, dans laquelle dansaient quelques joyeuses flammes orangées. Ceci eut pour effet d'apporter queluqe réconfort au brun qui avait legerement froid, ayant sous estimé la température du jour en choisissant ses vêtements le main même. Il rapprocha le fauteuil de la cheminée, afin de mieux profiter de la chaleur émanant de celle ci. Une fois installé, son regard alla directement se poser sur les flammes qui sans cesse se mouvaient dans l'espace qui leur était réservé, comme fières de montrer leur talent.

Yume était comme fasciné par cette chorégraphie qui jamais ne répettait le même mouvement, les flammes grandissant, rapettissant... sans jamais s'arrêter. Les coudes sur les genoux, la tête posée sur ses mains, le jeune homme était comme hypnotisé. Si bien qu'il ne faisait plus attention à ce qui se passait autour de lui.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Des flammes, de la chaleur. [pv kiryu]  Jeu 11 Sep 2008 - 15:59

Kiryu avait suivi les cours de la journée d'une oreille, consacrant la majorité de son temps à rêvasser, à dessiner, à écrire ou à faire des sudokus ou des mots fléchés. Les activités pouvaient être nombreuses si l'on attirait pas trop l'attention des profs. Et Kiryu était au cours des années passé maître dans l'art de se faire oublier. Il faut bien admettre que ne pas se rendre en cours facilite le camouflage vu que les profs ne savaient même pas à quoi il ressemblait ...

Or la torture venait de se terminer, et Kiryu accueillit le chant de la cloche salvatrice avec plaisir. Enfin il allait pouvoir se dégourdir un peu les jambes après avoir perdu une journée entière de son existence dans une salle de cours.
Ce qu'il trouvait le plus déprimant, en hiver, c'est que les cours commencent avant que le jour ne soit levé et se terminent après la tombée de la nuit. Celà lui donnait l'impression de ne plus pouvoir profiter de la lumière du Soleil. Son bonheur fut malheureusement de courte durée, car le professeur leur annonça qu'ils avaient un devoir à rendre le lendemain. Noté, précisa le professeur.


Oh joie et délices ... encore une soirée de perdue ...

Il soupira un peu plus bruyamment que prévu et s'enfuit de la salle de cours avant que le prof ne lui fasse une remarque désobligeante. Il erra un moment dans les couloirs, satisfait de pouvoir marcher tranquillement en laissant son esprit vagabonder, et profitant de cette petite balade pour mémoriser un peu la configuration des lieux.

Après ce petit tour d'horizon du lycée, il retourna dans sa chambre prendre un goûter rapide puis, se munissant de son sac à dos, se dirigea tel un condamné vers la salle commune pour faire son DM. Il espérait y trouver des 5ème années entrain de travailler ensembles, mais il n'y en avait aucun. Il reconnut quelques élèves des classes inférieures mais la plupart des visages lui étaient inconnus. Il remarqua notamment que le seul élève qui ne travaillait pas ou ne chahutait pas était entrain d'admirer le jeu des flammes dans la cheminée. Il s'assit à une table et maugréant et attaqua le premier exercice. Au bout d'une vingtaine de minutes il avait terminé. Il lui en restait encore cinq. Il se leva, rangea son exercice rédigé dans son sac, attrapa l'énoncé, le mit en boule et le balança dans la cheminée.
Puis il tira sa chaise vers la cheminée pour se délecter de la combustion de son ennemi.
Il se tourna vers le jeune homme qu'il avait aperçut en entrant et qui n'avait pas bougé de sa place, perdu dans la contemplation des flammes.


" Excuse-moi. j'espère que je ne t'ai pas ennuyé. Est-ce que cela te dérange si je m'assieds là ?
Au fait je m'appelle Kiryu Oroshi, je suis en 5ème année. "
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Des flammes, de la chaleur. [pv kiryu]  Jeu 11 Sep 2008 - 18:12

Le temps passait, et Yume ne le voyait pas filer. Son regard restait figé sur les flammes qui au contraire, se mouvaient sans cesse. Il ne faisait pas du tout attention aux mouvements autour de lui, au bruit autour de lui, enfermé dans sa bulle. Si bien que la boule de papier volante qui venait de terminer sa course dans les flammes le fit sursauter, surpris de cette soudaine et brève apparition. Le jeune homme détourna le regard de son centre d'intérêt du moment pour localiser d'où venait cette boule et pourquoi. Il fut de nouveau surpris de découvrir à une table non loin de lui, un garçon qui lui semblait légèrement plus âgé, en train de ranger ses affaires. Il venait de bosser sans doutes, et s'apprêtait à partir, usant de la cheminée comme d'une poubelle. Profitant de son attention porté sur les affaires qu'il rangeait, Yume en profité pour l'observer discrètement, chose qu'il ne faisait que lorsqu'il était sûr que la personne observée ne puisse le remarquer.

Le premier détail qui le frappa, fut la couleur de ses cheveux. Il trouvait cette couleur étrange, et surtout l'admirait pour avoir oser porter cette couleur. Enfin, personnellement, il ne l'aurait jamais fait, c'est vraiment trop voyant, à son goût. Ses yeux, cachés derrière de discrètes lunettes, de la même couleur, étaient tout aussi étranges, mais étaient assortis avec ses cheveux, ça lui allait plutôt très bien. L'ensemble de son visage dégageait une impression de calme et tranquillité, lui donnant un certain charme.

Voyant qu'il avait terminé de ranger ses affaires, ne lui restant plus que la fermeture éclair de son sac à zipper, Yume posa à nouveau son attention sur les flammes, dans lesquelles la boule de papier n'était presque plus, noircie et à moitié en cendres. Il l'observa finir de se consumer, n'osant plus cette fois regarder ailleurs que dans cette direction.

Jusqu'à ce qu'il perçu une voix masculine qui semblait lui parler à lui. À lui ? Oo Bah euh oui. C'était rare que les gens l'abordent, probablement parce que lui même ne semblait pas vouloir qu'ils viennent, bien que c'était ce qu'il espérait, n'arrivant pas à aller vers les autres de lui même. Il tourna aussitôt la tête vers l'individu qui venait de lui parler, pour découvrir qu'il s'agissait du même qu'il avait observé, quelques secondes plus tôt. Son visage se mit à rougit soudain légèrement, quelque peu gêné. Il se mit alors à bafouiller, rougissant de plus belle, honteux de réagir ainsi, se retrouvant totalement bête face à lui:

Euh.... Oui! euh nan nan, tu peux >_< Enchanté, Yume! Je m'appelle Yume ^^°

Se retrouvant dans un silence naissant, Yume s'efforça de trouver vite fait de quoi enchainer la conversation, bien que ne trouvant rien de bien intéressant à dire. Parler de la pluie et du beau temps ,,, euh nan, pas besoin de rajouter une couche sur la pluie qui ne cessait de tomber depuis le lever du jour, voire même avant... Ne prenant pas la peine de réfléchir plus, ne voulant pas faire traîner, et enchaîner comme une conversation normale, il ajouta donc:

Tu... tu faisais tes devoirs ?

Euh, oui, sujet vraiment nul... Enfin bon ça pourrait aussi être autre chose, on peut écrire plein de choses sur du papier, et qu'on voudrait ensuite jeter.
Revenir en haut Aller en bas
 
Des flammes, de la chaleur. [pv kiryu]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kobe High School :: Hors RPG :: Poubelle :: Archives des rps :: Anciens rps-
Sauter vers: