Partagez | 
 

 Le bal de la St Valentin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Invité
« Invité »
(#) Re: Le bal de la St Valentin  Sam 18 Oct 2008 - 23:46

Lies avait entendue parlé du bal de la St-Valentin. Elle se rendis donc au bal habillait avec une magnifique robe noire, une rose dans ses cheveux et des rangers comme chaussures(ba oui c'est une rebelle tout de même XD)

Tenue de Lies:
Spoiler:
 

Elle entra enfin dans la salle de bal où il y avait déjà pas mal de monde. Elle ne reconnue personne de ses connaissances. La musique était pas mal mais pas aux goûts de la jeune fille.

*Alors c'est ça le fameux bal de la St-Valentin? Je me demande si il est la lui.*

Elle chercha quelqu'un des yeux mais le trouva pas et se dit que finalement elle aurait du rester sur le terrain de foot à courir. Lies se dirigeât vers le buffet et prit une boisson non alcoolisé(ba oui elle est mineur même si elle boit déjà)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: Le bal de la St Valentin  Dim 19 Oct 2008 - 16:30

Kaho ce faissait rouspeter par Misa

-D accord je reste laaaa je vais pas m enfuire promis je vais profiter de cette soirer et apres m occuper de mes bricole a la fin de ce bal alors c est ok comme sa?

Kahoko rigola quand Misa lui dit qu elle irait elle cherchait en lui tiran les cheuveux mais elle savait bien qu elle disait sa pour rigoler.
Puis Misa nous demanda a Kaho et Yusu si on avait faim la ont voyaient bien la gourmandise apparaitre de Misa comme elle adorait mangait.
Yusu etait d accord et demanda a Kaho si elle l etait aussi

-Bien sur comme sa Misa qui a eu l iddé c est a elle de decider ce que nous prenons comme nourriture

*Meme si je sais par avance qui vas gagner lool*

Kaho alla s assoir a coter d une table et elle ce ^preparait pour ce coucours

-Misa comment tes venu cette iddée?

Puis Kaho regarda Misa qui etait en train de reflechir et Yusu lui qui etait parti chercher la nourriture.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: Le bal de la St Valentin  Dim 19 Oct 2008 - 22:33

Une chose était certaine pour notre jeune japonaise : elle ne pouvait pas reprocher à son cavalier de ne pas être franc avec elle. Au contraire, Kazuki lui avoua très sincèrement qu’il avait même complètement oublié le bal et ne s’en était rappelé qu’au dernier moment, ce qui expliquait son retard. Sakura le regarda fixement pendant qu’il lui expliquait cela mais finit par sourire. Peut-être aurait-elle pu se vexer que son ami ait oublié qu’ils devaient se retrouver mais ce ne fut pas le cas. Après tout, il était venu en fin de compte et c’était le plus important aux yeux de la jeune fille.

-Au moins, t’as pas cherché à monter une excuse qui tient pas la route pour te justifier. J’avoue que j’apprécie ton honnêteté.

Tout en souriant, la jeune fille le vit sortir quelque chose de derrière son dos.

-Ceci c'est pour me faire pardonner...

Kazuki montra une rose à la jeune fille, puis s’approcha un peu plus d’elle pour l’attacher dans les longs cheveux noirs de cette dernière. Sakura sentit ses joues prendre une teinte rose soutenue lorsqu’il s’exécuta, en même temps qu’elle ressentait un pincement étrange quelque part du côté de son estomac. Et ces sensations ne s’estompèrent pas lorsque Kazuki la dévisagea à nouveau pour lui répéter à quel point il la trouvait magnifique ce soir. Sakura lui adressa un sourire gêné et le remercia.

-Merci pour la fleur, t’étais pas obligé mais c’est très gentil de ta part…


Elle sourit un peu plus, et rougit davantage, lorsque le jeune homme employa l’expression « charmante compagnie » pour la désigner. Lorsqu’il la dévisagea, elle soutint un peu son regard, plongeant ses grands yeux verts dans ceux de son ami mais finalement, ce fut elle qui détourna le regard en premier. Elle suivit ensuite Kazuki jusqu’à un banc où les deux jeunes gens restèrent un moment à discuter tranquillement. La soirée de la St-Valentin était un vrai succès, les couples se formaient ou se retrouvaient un peu partout, aussi bien parmi les élèves que parmi les professeurs. Sakura n’y prêtait guère d’attention cependant, elle se sentait suffisamment bien avec Kazuki pour ne pas s’intéresser le moins du monde à ce qui se passait autour d’eux. En fin de compte, son amie Meiko avait eu raison de la pousser à aller à ce bal. Elle se mit à sourire en imaginant la réaction de la jeune blonde si elle voyait Sakura à cet instant, assise tranquillement à discuter avec un jeune homme craquant en tous points, entourée de couples qui dansaient, s’embrassaient ou jouaient à des jeux de séduction plus ou moins évident… Dommage pour Meiko qu’elle ne soit pas au lycée de Kobe, vraiment. (Et là la joueuse a un flash : les persos prédef ça existe XD Meiko à Kobe, ça va le faire XD). Lorsque Kazuki évoqua la visite du lycée que Sakura lui avait fait faire, avec une autre élève, lors de son arrivée et qu’il la remercia, la jeune fille eut un large sourire.

-Tu m’as déjà remercié pour ça, tu sais. Ca m’a fait plaisir de t’aider. Et puis… ça se fait pas de laisser les nouveaux venus complètement perdus à la porte du lycée.

La jeune fille adressa un sourire malicieux à son ami, s’étonnant elle-même de son attitude. Eh bien au moins, il n’y avait pas de doute, elle était détendue en sa présence ! Mais il fallait admettre qu’elle avait toutes les raisons de l’être, Kazuki était très agréable d’une manière générale et la jeune fille se rappelait également l’avoir écouté jouer de la guitare dans sa chambre, lors de la fameuse visite du lycée. Sakura adorant l’art sous toutes ses formes, elle ne pouvait pas oublier que le jeune homme était aussi musicien à ses heures et qu’elle adorait ça. En somme, ils avaient un certain nombre de choses en commun et la jeune fille dut bien admettre qu’elle aimait passer du temps avec lui pour en découvrir d’autres.
Au bout d’un moment, tandis qu’il discutait, Kazuki s’interrompit et sembla d’un coup plutôt gêné. Sakura aperçut même de la rougeur apparaître sur son visage et elle se demanda ce qui pouvait bien le rendre soudain si nerveux. Elle eut très vite la réponse, cependant et ce fut à son tour de dévisager le jeune homme, ne sachant quoi répondre sur le coup. Lorsqu’elle ouvrit la bouche pour enfin dire quelque chose, son ami se leva et l’invita à danser. Sakura accepta et, plaçant sa main dans celle du jeune homme, elle le suivit sur la piste de danse. La jeune fille était toutefois un peu gênée, elle n’avait guère l’habitude de danser et les morceaux que le DJ étaient surtout propices au rapprochement des couples, ce qui était logique pour un bal de St-Valentin. Mais elle parvint tout de même à oublier tout cela lorsqu’elle se retrouva à danser avec Kazuki. Jetant un regard autour d’elle, elle se dit que pour beaucoup de ses camarades féminines, le mot bal rimait nécessairement, avec les mots « belle robe du soir », « prince charmant » et « danse qui dure toute la nuit ». Sans doute les jeunes filles étaient-elles des « traumatisées » des contes de fées mais en tout cas, cela expliquait sans mal les sourires épanouis étalés sur les visages d’à peu près toutes les danseuses. Quant à Sakura… elle souriait bien sûr. Elle souriait à son charmant cavalier avec qui elle passait une bonne soirée et dont elle appréciait de plus en plus la compagnie. Elle ne chercha d’ailleurs absolument pas à le lui cacher. Elle fixa Kazuki l’espace d’un instant, cherchant un peu ses mots puis lui dit d’une voix douce :


-Tu sais, je trouve que c’est une bonne idée qu’on ait décidé d’aller ensemble à cette soirée. Je passe un très bon moment. Et…

Les joues un peu plus roses, elle accorda un délicieux sourire à son cavalier et acheva sa phrase, les yeux brillants.

-Je suis d’accord pour qu’on aille ensemble en ville, ça serait sympa.

Sakura sut au sourire du jeune homme avec qui elle dansait que sa réponse lui convenait tout à fait.

*J’arrive pas à croire que j’ai dis un truc pareil moi… Je dois être en train de rêver, c’est pas possible autrement…*

En tout cas, rêve ou réalité, le principal pour la jeune fille, c’était que ça n’arrête pas…
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: Le bal de la St Valentin  Dim 19 Oct 2008 - 22:48

Bien qu'il se désolait d'avoir baisser ses barrières à un tel niveau et en plus devant elle, non pas qu'il ne voulait pas s'ouvrir à elle bien au contraire, mais il préfèrerait lui ouvrir son cœur plutôt que le passé douloureux et peu flatteur qu'il cachait. Elle lui répondit que c'était normal, toute personne à un moment ou un autre laisse entrevoir ce qu'il y a au fond d'elle et dans cette phrase il sentait bien que durant sa vie elle avait aussi connut des moments très difficiles que ce soit avec des hommes ou surement avec des élèves qu'elle avait prise en affection et à qui il avait dut arriver quelque chose. Mais néanmoins il était sure que son passé lui était sans doute plus noir et plus douloureux qu'elle et elle était loin de se douter ce qu'il avait put vivre. Sortant de ses pensées qui étaient loin d'être réjouissantes et il ne voulait pas retomber dans l'état d'esprit dans lequel il était il y a quelques minutes, après tout il était ici pour être sakura au bal de la St Valentin et non pour se morfondre dans ses vieux souvenirs. Il tourna le tête vers sa ravissante cavalière et la regarda s'approcher en même temps qu'elle lui prenait le bras comme un lycéen allant à son bal de fin d'année.

- Tu as raison Sakura, après tout venir à un bal et le rater est quelque peu stupide. J'ai peut être dut déjà te le dire mais je le redirais encore une fois car je ne risque pas de m'en lasser : tu es absolument sublime dans cette tenue, a vrai dire l'éclat de la lune elle même n'est pas aussi admirable.

Il ne se lassait plus depuis qu'il l'avait rencontrer d'admirer ses magnifiques yeux noisettes dans lesquels il aurait put se noyer pour l'éternité tant leur éclat l'hypnotisait. Il se décida en même temps qu'elle entamait de se lancer vers le bâtiment à marcher avec assurance, il ne vit en revanche pas le petit regard timide qu'elle lui adressa visiblement enjouée au plus haut point d'être présente à cet évènement et qui plus est en sa compagnie car il l'avait bien remarquer que nombres de personnes de la gente féminine se retournaient derrière lui et il se doutait bien qu'elle profiterait de cette occasion pour en faire enragée plus d'une. Plus ils se rapprochaient de l'entrée plus la musique ainsi que ses paroles se faisaient distinctes, il commença à réfléchir à un moyen de passer un agréable moment et une idée lui vint soudainement en tête, un slow sur l'une des plus belles chanson d'amour au monde serait sans doute l'une des meilleures choses qu'il puisse faire. Lorsqu'ils poussèrent le portes de la salle et rentrèrent ensemble à l'intérieur plusieurs regards se dirigèrent instantanément vers eux ce qui eut pour effet de troubler la jeune femme mais avec l'assurance d'hikaru il la rassura et l'intima de se mêler à la foule saluant plusieurs professeurs présents. Il lâcha le bras de sa compagne quelques minutes lui expliquant qu'il allait voir le responsables de la sono pour passer une musiques en lui expliquant qu'elle allait apprécier. Il la laissa donc là en proie avec des dizaines de questions et se fraya un passage dans la foule avant de finalement arriver à destination, il glissa un peu d'argent au responsable et lui expliqua quelle chanson il voulait qu'il passe, ceci fait il retourna auprès de sa fabuleuse cavalière et lui dit que tout était prêt. Bien sur ne sachant pas de quoi il parlait elle le questionna sur ce qu'il était aller faire et avant qu'il puisse répondre une musique se mit en route résonnant dans toute la salle, n'importe qui aurait reconnut l'air enchanteur de " Ti Amo de Umberto Tozzi " l'une des plus belles chansons italiennes d'amour, toujours sous le choc elle reporta ses yeux sur son cavalier et ce dernier la regarda avec un grand sourire et sur un ton des plus doux qu'il puisse faire s'adressa à elle.

- Est-ce que tu me ferais l'immense plaisir de m'accorder cette danse très chère?


EDIT By Andrew : Hikaru, au nom de tous les yeux des membres, et des invités ... Je t'en supplie, arrêtes d'écrire en orange pétant ... Rolling Eyes. Le rouge je tolère mais là ... Rolling Eyes. Surtout avec le nouveau design, orange à éviter Laughing.


Dernière édition par Hikaru Nabeshima le Lun 20 Oct 2008 - 21:34, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: Le bal de la St Valentin  Dim 19 Oct 2008 - 23:59

Le jeune homme avait eu beaucoup de mal à accepter la vie en communauté, seulement chaque jour lui semblait plus simple et plus heureux depuis qu'il avait rencontré Izura...
Les joues un peu rosies de la jeune femme la rendait encore plus craquante, et si le garçon était fait de glace, il ne serait probablement déjà plus qu'une flaque bleutée.
Mais il préférait son enveloppe charnelle et ne tenait pas réellement à se transformer en un élément liquide.
Alors plutôt que de s'imaginer en Cap'tain Igloo, il prit sa plus douce voix pour confier à Izura que grâce à elle il avait réussi à se sentir bien, même avec son passé, car elle lui avait dit que c'était par rapport à ça qu'il était devenu l'homme qu'elle aimait...
Heinrich fit le plus beau des sourires à sa partenaire de vie et de danse... Elle resta presque bouche bée, mais semblait tout de même plutôt heureuse, bon allez, vraiment heureuse.


Elle lui dit qu'il arrivait à danser, une perche tendue pour le jeune homme qui répliqua que c'était grâce à elle, qui était bonne professeur... Elle répondit alors qu'elle voulait bien être sa professeur dans toutes les matières... Heinrich sourit et
murmura à sa cavalière :


« J'espère bien te surpasser dans certains domaines... »

Il la taquina donc en retour, puis finit par une note plus tendre, disant que c'étaient les plus beaux moments de sa vie... Elle ajouta qu'ils devaient faire en sorte qu'il n'ait qu'une vie de bons moments...

« Avec toi à mes côtés, tout est possible... »

Il lui sourit en la regardant dans les yeux puis elle l'embrassa tendrement... Le jeune homme répondit à cet instant à ce doux baiser, cessant la danse, attirant juste Izura contre lui...

Le temps s'était arrêté pour les deux jeunes gens tandis que le bal continuait pour les autres et battait son plein. Il se faisait tard et quelques couples d'une vie ou d'un soir s'éclipsaient.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: Le bal de la St Valentin  Lun 20 Oct 2008 - 0:22

Izura rougit encore un peu plus quand Heinrich l'enferra encore plus dans ses bras, les collant tous deux. Lui qui quelques instants semblait presque géné par la présence d'autres personnes, il les avait vite oublier. Quelques instants ou plusieurs heures? La jeune femme n'avait pas vue le temps passer. Il avait filer sans même qu'elle ne s'en redisse compte. De plus, elle aurait été incapable de dire quelle musique était passé, quels couples s'étaient retrouvés.... Elle ne c'était interessé qu'à son cavalier.


Mais que voulez vous? Quand l'on a ce genre de partenaire, l'on comprend aisément pourquoi le reste n'a guère plus d'importance.


La jeune femme commençait à se rendre compte qu'elle ne sentait presque plus ses pieds. Guère habituée aux talons, elle avait dansé avec toute la soirée et n'allait pas tarder à en sublir les conséquences. Mais tant pis. Sa tenue avait été apprécié. Il faudrait qu'elle pense à remercier toutes les personnes qu'elle avait vue aujourd'hui, car bien qu'elle ait été plus que sceptique sur le résultat, Heinrich avait semblé apprécier.

Il la taquina, lui disant qu'il espérait la surpassait dans quelques domaines. Souriant, la jeune femme releva son visage vers lui.


_Pas que quelque domaine. Il y en à beaucoup. lui assura t elle d'une voix douce.


Puis son esprit vagabonda. Son cadeau. Allait il plaire au jeune homme? Ce serait son premier, elle éspérait bien que oui. Et puis, quand allait elle lui donner? Allait il la raccompagner, ou serait il trop fatigué? Où iraient ils?


Bref, la jeune femme commençait à se poser un amas de questions inutiles. Car après tout elle verrait bien plus tard. Elle se rendit d'elle même à cette conclusion, souhaitant profiter de l'instant présent.


_Je t'aime. répéta t elle pour la énième fois de la soirée à son cavalier, levant son regard doré vers celui bleu azur qui la regardait avec tendresse.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: Le bal de la St Valentin  Lun 20 Oct 2008 - 20:49

Ikki était debout face a la jeune femme , il avait la tête baissée et n'arrivait pas a la regarder dans les yeux . La scne qui venait de se passer venait de le plonger dans un état de mal être des plus prononcé . Ikki ne savait deja plus quoi faire , la jeune cuisiniere le perturbait tellement qu'il ne savait meme plus quoi dires ou même pensée . Cependant il n'allait pas rester la a ne rien faire toute l soirée , la jeune femme espérait surement passer une soirée des plus sublime et c'était son rôle a lui de faire en sorte que sa cavaliere garde un souvenir ne serait ce que correct de cette évenement . Ikki prit alors tout son courage en main afin de reprendre la parole mais il fut devancé par la jeune femme dans son élan , elle veait de poser sa main sur son bras , c'était la premiere fois que le jeune homme avait un contact physique avec la jeune femme . Ikki devint alors aussi rouge qu'une tomate et il n'arriva pas a relever la tête pour la regarder en face , il avait les yeux rivés sur le sol , mais cela ne pouvait point durer , il devait se rprendre , se ressaisir . Il subissa alors l'assaut de sa partenaire , la jeune femme était vraiment quelqu'un de completement opposé a lui , elle était confiante , sur d'elle et tellement rayonnante . Ikki était en admiration face a le jeune femme . Enfin suite a cette éloge notre jeune garçon fut a nouveau tourmenté par sa partenaire car la jeune femme venait de lui murmurer un compliment , elle venait de dire qu'il était " ravissant " . Ikki fut choquée par cette nouvelle , a telle point qu'il trouva dieu sait comment le courage de relever les yeux face a la jeune femme , il avait toujours la main de la jeune femme sur son bras mais il ne fit pas attention a ce détails , il avait fait un léger pas en avant , ses yeux pétillaient d'une lueur indescriptible , mélangeant a la fois la surprise et la confusion , il était tout a fait craquant , il avait un teint rouge tres prononcé sur le visage et lorsqu'il prit la parole il était a quelques millimetres des lèvres de la jeune femme . Sa voix était a la fois douce mais tres audible .

" Vou.....Vous aussi Shiméni Sensei , vous êtes magnifique , bien plus que moi " .

Ikki n'avait pas remarqué que dans son élan il était vraiment tres proche de la jeune femme , il fondit alors sur place lorsqu'il s'en aperçut , il n'avait d'aileurs pas comprit comment il avait pu sortir une telle phrase aussi naturellement , comme quoi la jeune cuisiniere exerçait une sorte d'attraction sur notre jeune homme . Ikki était donc suite a cette découverte plus que rouge , sa teinte de peau était maintenant d'une couleur inconnue . Il avait mit ses mains sur son visages et celle ci le brulerent tellement il bouillonait , il avait fait un pas en arriere si grand qu'il se cogna la tête contre le mur . Il poussa alors un gémissement de plainte , comme quoi il était vraiment le roi de la gaffe .

" ITTTEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEE "

Ikki se tenait alors la tête et exercait de legere caresse sur l'endroit endolorie , il resta ainsi une poignée de secondes ainsi puis il reporta son regard sur la jeu femme . Une larme coula alors de son visage , il était vraiment honteux de cette situation , il ne savait plus quoi faire , il regarda alors la jeune femme et baissant la tête une nouvelle fois il lui dit d'un ton larmoyant .

" Par.....Pardon Shiméni Sensei , je suis pitoyable , je perd vraiment tous mes moyens face a vous , je ne sais plus quoi faire quand je vous regarde , j'ai honte de moi même . "

Ikki baissa encore plus la tête et faisant une sorte de courbette a la jeune femme . Il reprit alors la parole en relevant cette fois le visage vers elle , il la fixa droit dans les yeux pour une fois , mais il ressemblait plus a un enfant perdu qu'a un adulte plein de confiance . Il prit alors la parole d'un ton peu rassuré .

" Je suis vraiment désolé mais pour ne rien vous cachez , c'est la premiere fois pour moi que je passe une soirée avec quelqu'un , je veux dire par la que je ne connais vraiment rien a tout ça , la preuve je ne sais meme pas quoi faire pour vous faire passer une soirée qui ne serait qu'un tant sois peu convenable . "

Ikki baissa alors les yeux , il était éffondré , il venait de tout gâcher , a peine venait il de passer quelques secondes avec la jeune femme que déja il était dans tous se états . Ikki n'eut donpsa le courage de la regarder en face mais il arriva tout de même a sortir une derniere tirade d'un ton remplit de sincérité .

" Est ce que vous accepteriez de me montrer comment prendre soin d'une dame Shiméni Sensei ? car je veux vraiment que vous passiez la meilleur soirée du monde même si je ne suis rien pour vous je suis quand même votre cavalier ce soir et je veux que vous gardiez un merveilleux souvenirs de cette fête . Je sais que je suis timide et réservé mais je suis pres a faire beaucoup d'effort pour qu'a la fin de cette soirée vous soyiez heureuse . "

Ikki était donc debout face a la jeune femme , il avait le regard rivés sur le sol , ses long cheveux noirs tombaient legerement en avant , il était vraiment malheureux a cette instant cependant il espérait réellement que la jeune femme lui tende la main car il était sincere dans ses dernieres paroles , il voulait que Callista en rentrant chez elle ce soir est un sourire sur le visage et non pas une mine triste et déçue . Ikki attendit donc le coeur battant a puissance maximal que la jeune femme réagisse a son mélodrame .
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: Le bal de la St Valentin  Lun 20 Oct 2008 - 22:13

Dans le coin où ils étaient, personne ne pouvait les déranger. Ils jouaient toujours à ce jeu de séduction qui allait surement mal finir ... Ryoma usait de ses charmes et il savait comment faire fondre Nina sur place. Très soucieuse de sa tenue vestimentaire, elle demanda son avis à Ryoma qui lui répondit qu'elle était sublime et que si quelqu'un lui disait quelque chose sur sa tenue, elle n'avait qu'à répondre qu'elle prenait soin d'elle afin de plaire à son partenaire ... Mais quel partenaire ? Ryoma ? Sa phrase semblait être à double sens et Nina commençait a voir clair dans son jeu. Il lui fit un sourire éclatant. Elle lui répondit alors d'une voix sensuelle :

"Et j'éspère que cela plaît à mon partenaire ..."

Elle ajouta un clin d'oeil à sa phrase. Il lui ramena sa boisson, lui répondit qu'il n'avait pas l'intentio de la souler et qu'il n'avait pas besoin de cela. Nina but cul sec mais avec grâce son verre puis lui demanda :

"Pourquoi tu dis que tu n'as pas besoin de me souler? Tu comptes me faire quelque chose ?"

Nina lui fit un sourire puis lui dit ensuite d'une voix assez pressée :

"Je m'ennuie un peu ici ... pas toi ?"

Nina passa son pied discrètement sur celui de Ryoma en attendant un réaction de sa part. Elle le regardait toujours droit dans les yeux avec son regard de braise
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: Le bal de la St Valentin  Mer 22 Oct 2008 - 13:26

Ichigo lui sourit lorsqu'elle entendit la réponse du jeune homme.

-A ok! Mais de toute façon, même si tu le pensais vraiment, c'est pas le cas, du moins, pas à ce que je vois^^

Elle lui refit un sourire tout mimi, puis se tut, car elle ne savait pas quoi dire d'autre. Elle se sentait bien, et même se sentait de mieux en mieux et de plus en plus a l'aise en sa compagnie. Elle en avait presque oublier tout son gêne, et pouvait donc profiter pleinement de la soirée, et de son cavalier, surtout. elle le regarda se servir à manger, et resserra un peu sa main, sans le faire exprès. il se regardèrent alors simultanément et se sourire tous les deux avec un sourire charmeur et tendre. Ichigo ne rougissait plus, mais à chaque fois que Satoru lui souriait, elle se sentait de mieux en mieux, comme sur un petit nuage qui ne cessait de s'envoler dans le ciel bleu. Elle lâcha la main du jeune homme quelque secondes, le temps que il se prenne à manger, et qu'elle aille se chercher un verre de jus d'orange, son deuxième, (mais on s'en fiche, y a pas de vodka dedans hein?^^ zut alors^^). Puis, à peine deux minutes après, car elle avait fait vite et le jus d'orange ne semblait pas être la boisson préférée des étudiants... elle se redirigea vers son compagnon. Elle n'osa, tout d'abord, rien lui dire, et n'osa pas non plus lui reprendre sa main, et elle commença a le regarder, tout simplement, puis soudain, elle fut prise comme d'un élan, et lui prit la main tendrement, sans en ressentir la moindre gêne. C'est alors qu'elle lui demanda tout doucement si il voulait danser avec elle, et la réponse ne se fit pas attendre.


« O… o… oui ! J’attendais que tu me le propose ! »

Cette réponse la fit sourire : peut être était il aussi intimidé qu'elle? mais il avait sur de lui pourtant... Mais peut être que c'était juste pour se donner contenance? Enfin, on s'en fiche, tout ce qui compte c'est que Ichigo le trouvait vraiment trop mignon, et qu'elle avait vraiment envie de le prendre dans ses bras, bonne idée donc, d'aller danser, non? Bin quoi, faut bien avoir un but non? XD

-bon bin on y va alors!?!

Le jeune homme ne lui répondit pas, et lui repris la main, que Ichigo avait du lâcher pour laisse le jeune homme manger (snif^^) puis la tira doucement pour aller vers la piste. Elle le suivit sans broncher, et une fois arriver la bas, se sentit pendant quelques fractions de secondes, assez gênée, bien que ce n'était pas la première fois qu'elle dansait avec un garçon, et qu'elle savait donc danser plutôt correctement. Elle pensa alors

*merci ma tante d'avoir organisée toutes ces soirées!!! Maintenant je vois que c'est utile en fait!*


Elle sourit intérieurement, puis prit confiance en elle, et attira le garçon contre elle, lui tenant par le cou, et posa sa tête sur son épaule. Elle ne sut pas trop quoi faire d'autre, tellement elle se sentait bien. Son cerveau était bugait, et elle avait vraiment envie d'arrêter le temps, bien que cela était impossible, elle le savait bien... Elle espérait que ça ne gênait pas le jeune homme qu'elle se tienne si proche de lui, car elle s'était vraiment collée à lui, sans être trop gênée, car d'une part, elle avait de le serrer dans ses bras depuis le début de la soirée, et de deux, elle n'allait pas se tenir à 10 mètres de lui non? ça faisait stupide, un peu... Bref! elle ferma alors les yeux profiter pleinement du moment, et sans savoir pourquoi, elle prononça un mot, un seul, qui n'avait pas vraiment de raison apparente d'être prononcé,et que même Ichigo ne savait pas pourquoi elle le dit

-merci...

Elle resserra un peu plus son étreinte. Elle ne se sentait plus du tout gênée maintenant, comme si ça faisait longtemps qu'il se connaissait.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: Le bal de la St Valentin  Mer 22 Oct 2008 - 17:38

Une fois que la fin de sa phrase effleura l’oreille de sa partenaire, celle-ci s’empressa de répondre, et de suite, Satoru lui reprit la main, et tous deux se dirigèrent vers la piste. Ce trajet était assez étrange pour celui-ci. En effet, à chaque pas, ses jambes ne cessèrent de trembler plus, et il avait de moins en moins confiance en lui. Pourquoi tout ces effets pour que quelques pas ? Peut-être que la douce main d’Ichigo y était pour quelque chose…Une fois arrivé au niveau des autres danseurs, qui déjà étaient dans les bras l’un de l’autre, Satoru prit assez maladroitement sa partenaire au niveau de ses hanches, et se mirent à danser. La chanson venait juste de commencer,

Clique ^^

et le jeune homme essaya de se laisser bercer au doux son de la musique. A vrai dire, ce n’était pas aussi difficile qu’il se l’imaginait, enfin au début. La chose a sérieusement commencé à se compliquer quand la jeune fille s’approcha et posa sa tête sur son épaule. Dire qu’il se sentait presque qu’à l’aise ! Ce contact soudain fit rougir légèrement Satoru, qui au fil de la musique commençait à reprendre confiance en lui, et se débrouiller de mieux en mieux à danser. Finalement, il trouvait cela agréable, et bizarrement se sentait plutôt bien. Au bout d’un certain moment, il serra un peu plus fort sa partenaire, (sans l’écrabouiller quand même !), et son regard perdu se posa sur elle. Sa longue robe traînait quasiment par terre, il remarqua qu’ils dansaient à l’unisson. Mais après une brève réflexion, il se dit qu’il n’y avait rien de plus normal, en dirigeant les regards vers les autres couples. Les lentes secondes passaient à une vitesse effroyable. Le jeune homme aurait tellement voulu rester des heures avec la jeune fille. C’est vrai que c’est ce que c’est le rêve de tout jeune homme, (et celui des vieux par la même occasion !). Ensuite, prit place dans son cerveau une petite réflexion : Ichigo, si elle s’était rapproché comme ça de lui, c’est peut-être qu’elle ressentait la même chose… En moins fort probablement… Quoique. Son regard se dirigea ensuite vers le doux visage d’Ichigo, et le jeune homme, ne pouvant résister à la tentation, lui caressa lentement sa petite joue, au risque de se prendre un jolie poing dans le nez. Mais heureusement, la jeune fille ne réagit pas comme ça, et broncha à peine.


*Qu’elle est chouuuu*

pensa Satoru à ce moment précis, encore plus que d’habitude. Le reste de la danse se déroula sans particularité particulière, si l’on excluait les battements du cœur du jeune homme qui ne cessait de ralentir, puis accéléré… (fonction croissante puis décroissante, la période est *paaaaf* trop de maths accentue le délire) Vint ensuite la dernière note de la musique, signe de tristesse, telle l’alouette qui annonçait le départ de Roméo. Pourquoi les moments magiques ne dureraient-ils pas éternellement ? (Parce que sinon, on crèverait de faim… A moins que de manger une pizza ça soit magique ?… Méditons sur cette douce phrase…). Desserrant peu à peu leur étreinte, un « merci » s’échappa de la bouche de sa cavalière. Sans vraiment comprendre les raisons de ce qu’elle venait de dire, Satoru s’approcha très près d’ Ichigo, et lui chuchota d’une voix aiguë :

« De rien… Ca m’a fait très plaisir de danser avec toi… Tu veux faire quoi ? M’accorderais-tu une autre danse ? »


Dernière édition par Satoru Zagawe le Dim 26 Oct 2008 - 16:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: Le bal de la St Valentin  Mer 22 Oct 2008 - 19:19

Heinrich sourit lorsque la jeune femme lui dit qu'il n'y avait pas quelques domaines mais beaucoup...
Il secoua la tête pour lui faire signe que « non, pas tant que ça ».

Il observa la jeune femme en souriant... Elle semblait dans ses pensées, ce qui l'attira dans les siennes. Son cadeau pour Izura était dans sa poche et tout le monde commençait à partir...
Quelle heure était-il ? Sûrement tard maintenant.

_Je t'aime.

La voix de sa bien aimée le fit sortir de ses pensées. Plongeant son regard dans celui de la jeune femme, Heinrich se pencha lentement pour l'embrasser, un doux baiser qui conclut parfaitement cette soirée.

Sentant des picotements dans les pieds et se disant que cela devait être bien pire pour Izura, montée sur des talons.
Rompant ainsi le baiser, tout en lui soufflant un "Je t'aime aussi" à l'oreille, il posa son front sur celui de sa partenaire.

« Tu n'as pas trop mal aux pieds ? On peut aller s'asseoir, ou même ailleurs... »

C'est vrai que au final, où qu'ils soient, c'était la même chose, quand ils étaient ensemble tout était bien, beau, parfait...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: Le bal de la St Valentin  Mer 22 Oct 2008 - 21:10

Ryoma debout regardait la jeune femme d'un œil coquin . Il ne pouvait s'empecher de la dévorer des yeux tellement elle était craquante dans sa petite tenue rose . Ryoma venait de lui ramener un petit verre de vodka , il savait que c'était le liquide d'alcool que la jeune femme adorait par dessus tout . Ryoma lui fidèle a ses habitudes ne buvait point . Il dégustait tranquillement son verre de boisson sans lâcher du regard sa partenaire . La jeune femme lui avait aussi demandé son avis sur sa tenue vestimentaire , Ryoma e s'était donc pas gêné pour lui dire ce qu'il pensait , il n'y aurait que lui , il aurait déjà sauté sur la jeune femme tellement il l'a désirait ardemment . Il avait aussi glissé par ci par la quelques petites phrases plutôt provocatrices et dont le sens était des plus ambiguë . Pour preuve Nina avait souligné ce fait et lui avait ainsi posé une question sur un timbre de voix qui rendait tout fou notre jeune garçon . Malgré son air calme Ryoma ne tenait pas en place , il était pris de nombreuses pulsions , surtout sexuelles , a l'égard de son professeur . Cela était mal ? non pourquoi cela le serait ? il avait face a lui une femme superbe qui n'hésitait pas a user de ses charmes pour l'attirer alors pourquoi Ryoma devrait refouler ses pulsions . Notre jeune garçon prit donc une gorgée de sa boisson puis prit la parole d'un ton tres doux , mais aussi tres coquin .

" Oh oui Sensei , cela me plait beaucoup même , et je pense que vous l'avez remarqué . "

Ryoma la regarda avec des yeux de braise puis reprenant une gorgée de son verre il approcha ses lèvres tout pres de l'oreille droite de la jeune femme puis lui dit dans un souffle tres chaud .

" Si je compte vous faire quelque chose ? qui sait , peut etre que oui , peut etre que non . E vous Sensei vous voulez que je vous fasse quelque chose pour me demander cela sur ce ton la ? "

Ryoma laissa le bord de sa joue frôlé le visage de la jeune femme , puis il reporta ensuite son verre a ses lèvres , il était revenu dans sa position initial . La jeune femme venait de lui faire une proposition , apparemment elle s'ennuyait ici , Ryoma ne savait pas si c'était de sa faute ou non , il reprit donc la parole d'une voix plus sérieuse qu'auparavant .

" Vous vous ennuyez Sensei ? est ce de ma faute ? C'est vrai que je ne vous ai pas encore proposé une petite danse , a moins que vous ne désirez quitter la salle pour partir dans un autre endroit ? Si tel est votre désire je vous suivrais . "

Ryoma la regarda puis finissa son verre , il le posa ensuite la table qui était tout près de lui puis reposa son regard d'ange dans les yeux de sa partenaire . Il la fixait sans la lâcher ne serait qu'une seul fois , il ne voyait plus ce qui se passait autour de lui tellement la jeune femme l'attirait .
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: Le bal de la St Valentin  Mer 22 Oct 2008 - 21:17

Ichigo sentit alors les mains de son partenaires sur ses hanches, et la musique démarra. C'était le tout début, et dès les premières notes, Ichigo se sentit comme flottante sur un autre nuage. Un léger frisson la parcourue toute entière. Le couple commença alors à se balancer au rythme de la musique. Bien que Ichigo avait déjà danser plusieurs fois, elle n'avait jamais danser dans ces conditions, et c'était beaucoup mieux! impossible à définir! Si seulement le temps pouvait s'arrêter... Ce ne serais pas de refus! C'est même ce que la jeune fille souhaitait le plus au monde en ce moment. mais qu'est ce qu'elle se sentait bien! Elle avait sa tête posée contre l'épaule de Satoru, et se sentait comme une princesse. il était attentionné et doux, gentil, mignon... Il la faisait littéralement fondre.

[PS : j'adoreuh cette chanson!!!!!!! ]

Elle sourit alors toute seule, sans que son partenaire la voit, car elle se sentait heureuse. Elle réouvrit à moitié les yeux, et vit les autres couples danser, mais ils lui parurent au second plan, comme si ils n'étaient que décoration. Elle referma les yeux lorsqu'elle sentit l'étreinte du jeune garçon se resserrer. Elle resserra alors la sienne également, mais pas trop, pour ne pas non plus paraitre trop passionnée. (bin ouais quoi, faut pas exagérée, elle a 14ans la fille, pas 17 comme moi^^, mais passons^^) C'est alors q'un contact sur la joue d'Ichigo la fit encore plus tremblait. c'était le contact de la main se Satoru sur le doux visage de la jeune fille. Ichigo ne savait pas comment répondre à cette marque d'affection, alors elle ne fit rien, et du plus, rien de ce qui ne lui venait à l'esprit ne lui semblait approprié. Des pensée, ou plutôt une pensée traversa alors l'esprit de le jeune fille. Elle ne savait pas ce qu'elle ressentait, ou plutôt, n'osait pas se l'avouer, car elle avait toujours était très franche, mais la, ne voulait pas aller trop vite... Alors elle décidait tout simplement de ne rien se dire, à elle, pas plus qu'au jeune homme. Néanmoins, cette pensée qu'elle s'interdisait depuis tout à l'heure, depuis le début de la soirée, peut être même un peu avant, lui vinrent à l'esprit sans pour autant pouvoir les contrôler...

*est ce que... tu ne serais pas en train de tomber amoureuse? ou plutôt, est ce que tu n'est pas tomber amoureuse?*

Elle rougit légèrement, non pas d'avoir pensé ça, mais par le simple fait que c'était peut être, sans doute, vrai. Mais elle ne savait pas ce que ressentait Satoru, et ne voulait pas le presser, alors elle ne dit rien, et se contenta de rester comme elle était, car elle pensait qu'elle ne pouvait pas être mieux que en ce moment même! Elle se souviendrait de ce moment pendant très longtemps, c'est sur!!! Les battements de son coeur se faisaient de plus en plus réguliers, de plus en plus posés, de plus en plus calmes. [ah non, pas de maths! Stop it! J'en peut plus lol^^ sur [-1;9] la fontion f(x) est croissantes... snif^^:[ ].

La musique s'arrêta alors, et Ichigo sentit la tête du jeune homme se relevé, et l'entendit répondre à son "merci" qu'elle avait laisser échapper. elle leva la tête à son tour, en entendant la voix douce du jeune homme. Elle leva légèrement la tête pour regarder ses yeux (bin oui, elle est plus petite quand même^^) et vit que le jeune homme la regardait profondément. Elle lui sourit tendrement, puis répondit à sa question, en chuchotant, sur le même ton qu'il lui avait posé la question.

- Moi aussi ça m'a fait très plaisir de danser avec toi! Je veux bien re-danser avec toi... Jusqu'à ce que tu veuille arrêter, ça me va tant...


Elle avait faillit rajouter "tant que je suis avec toi", mais n'osa as le faire, sans vraiment savoir pourquoi. Elle ne baissa pas la tête, car elle ne voulais pas quitter les yeux profonds du jeune homme, mais n'osait pas les regarder trop...

Spoiler:
 
^.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: Le bal de la St Valentin  Mer 22 Oct 2008 - 22:27

"Ce que je veux c'est que tu ne me laisses pas rentrer seule ..."

Voici la phrase que Nina avait lancé à Ryoma d'un ton provocateur mais très sérieux. Elle avait regardé Ryoma boire son verre tranquillement et l'écoutait lui dire que sa tenue lui plaisait beaucoup. Nina lui sourit mais ne dit cependant rien. Nina avait évoqué son ennui a Ryoma. Il croyait que cela était de sa faute et avoua qu'il ne l'avait même pas invitée à danser. A cette phrase elle répondit :

"Ce n'est pas plus mal ..."

Elle lui fit un clin d'oeil. Puis Ryoma avait continué en lui demandant si elle voulait danser ou aller ailleurs. Nina racla sa gorge puis répondit sensuellement à Ryoma :

"Je n'ai pas envie de danser devant tous ces gens, je préfère qu'on reste seuls, et au calme ..."

Elle remouilla ses lèvres avec sa langue. Elle se dirigea vers Ryoma puis lui demanda :

"A moins que tu ne veuilles danser ?"

En attendant sa réponse, Nina ne le lacha pas des yeux et attrapa sa main.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: Le bal de la St Valentin  Jeu 23 Oct 2008 - 19:49

[alala t’as pas fait beaucoup avancé le truc XD j’ai plus trop d’idée… Mais bon j’vais essayé d’faire un truc pas trop niais x)]

La jeune fille paraissait de plus en plus rayonnante au fur et à mesure que le regard de Satoru s’y attardait. « C’est le temps que tu perds pour ta rose qui la rend si importante à tes yeux… ». A la fin de la danse, Ichigo ne se fit pas supplié pour continuer ce moment magique, mais quelque chose le gêna un peu : elle ne semblait pas avoir fini sa phrase avant de rapprocher ses lèvres. Sans vraiment réfléchir, Satoru lui répondit d’un voix plutôt sensuelle :

« Tant que quoi ? Au fait, je t’avais dis que tu étais ravissante dans cette robe ? »

Satoru fixa quelque temps son regard légèrement incliné sur ses yeux couleur rubis, en attendant sa réponse. Le jeune homme reprit ensuite la main de la jeune fille et l’entraîna tendrement vers lui, pour qu’elle cale sa tête sur son épaule, comme pour la danse d’avant. Son cœur ne pouvait pas battre plus vite, [la fonction avait atteint son maximum XD au fait, c’est pas f(x) qui est croissante, mais la courbe représentative de la fonction XD]. C’était ça le bonheur ? Un sentiment de bien être, de sécurité, d’agréable, et même plus ? Lui qui croyait que ça n’existait pas… La danse était cette fois un peu plus lente, et la piste moins remplie. Les couples étaient partis pour la plupart vers le buffet, se servir à manger ou à boire, et discutait. Cependant, dans ladite piste, régnait une ambiance romantique, et de calme. Le jeune homme sentait ses pommettes roussir légèrement. Il se sentait si bien qu’il resserra son étreinte encore plus qu’auparavant. Le temps passait, et sans vraiment réfléchir, il chuchota à l’oreille de sa partenaire :

« Je suis tellement bien avec toi… »

Il s’éloigna ensuite légèrement de la jeune fille, regrettant dés les secondes suivantes ses paroles. Il en avait dit trop, et peut être été même trop sincère. Il aurait sûrement du garder ça pour lui… Le jeune homme se sentait tellement ridicule ! Perdre tout ses moyens face à cette jeune demoiselle… N’était-ce pas humiliant pour un jeune homme ? Il avait dit de manière plutôt explicite ce qu’il ressentait, et depuis, le gêne commença à s’installer du côté du jeune homme. La danse continuait, et les jambes de Satoru tremblèrent de plus en plus. Il frissonnait assez régulièrement, et sentait sa température corporelle augmenter…

[court court désoléeeee]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: Le bal de la St Valentin  Jeu 23 Oct 2008 - 21:32

Ryoma debout venait de finir son verre et attendait patiemment la réponse de cavaliere . La jeune femme lui fit par de ses sentiments sur ce qu'il venait de dire quelques secondes auparavant . Il pensait que la jeune femme s'ennuyait par rapport a lui , il fut donc rassuré lorsque Nina lui dit le fond de sa pensée . Cependant avant tout cela la jeune polonaise lui avait murmurer une tirade qui lui avait mis la puce a l'oreille . Il n'était pas sur d'avoir bien comprit ce que la jeune femme voulait . Ryoma lui dit alors d'un ton serieux .

" Qu'est ce que je dois comprendre par la Sensei ? "

Il ne voulait pas interpréter mal ce que la jeune femme avait dit c'était la raison pour laquellle il avait posé une question aussi " débile " a sa partenaire . Ryoma la regada donc dans les yeux , son regard était illuminé tellement la jeune femme resplendissait de beauté face a lui . Ryoma écouta ensuite la jeune femme parler , apparement elle ne voulait vraiment pas rester ici a danser devant tout ce peuple , c'est vrai que lui non plus n'était pas un grand adepte de la danse malgré le fait qu'il se débrouillait plûtot bien . Il poussa donc un soupir de soulagement interieurement et regarda la jeune femme . Elle mit un point final a sa tirade en lui prenant la main , Ryoma se laissa faire puis il prit la parole de sa voix douce et tendre , sa main caressant celle de la jeune femme .

" Et bien moi non plus je ne veux pas vraiment danser Sensei , comme vous l'avez dit je prefererais que l'on passe la soirée dans un endroit plus calme , vous avez une idée ? personnellement non . Je vous suivrais ou vous le souhaiterez . "

Ryoma la regarda et lui fit un sourire angélique , son regard ne la lachait pas et il ne voulait pas du tout la lacher , il aurait pu rester ainsi a la contempler des heures durant tellement la jeuen femme était belle . Il attendit donc la réponse de sa cavaliere esperant qu'elle est une idée plus qu'allechante pour la suite des évènements .
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: Le bal de la St Valentin  Jeu 23 Oct 2008 - 21:51

Nina regardait Ryoma. Elle l"écouta parler, il ne savait aparemment pas ce qu'il devait comprendre de ses sous-entendus. Nina sourit alors d'un air moqueur. Il continua, lui répondant que lui non plus ne voulait pas vraimet danser, et qu'il préférait aller dans un endroit plus calme mais qu'il n'avait aucune idée de cet endroit. Heureusement qu'ils parlaient français car beaucoup de gens auraient douté de quelque chose. Ryoma caressa la main de Nina. Il lui dit qu'il la suivrait ou elle le souhaitait. Elle prit alors une voix plus sérieuse mais terriblement sensuelle et dit :

"Il va falloir que tu prennes des décisions seules, tu comprends ce que tu veux, moi je remonte a mon appartement"

Elle lui fit un clin d'oeil puis l'embrassa sur la joue après s'être assurée de n'être vue par personne. Elle fit un pas pour se diriger vers la sortie de la grande salle. Son appartement était le seul endroit qui lui était venu en tête. En effet, en ce début de soirée, ses colocataires étaient loin de rentrer ...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: Le bal de la St Valentin  Jeu 23 Oct 2008 - 22:26

Ryoma observait sa partenaire , il ne la lachait pas du regard et succombait facilement a ce regard de biche . De plus la jeune femme était fort bien vêtue et cette tenue ne faisait qu'attiser l'appetit que Ryoma éprouvait pour la jeuen femme . Il lui avait donc posé une question , ne voulant pas se faire de fausses idées il avait demandé a l'intéressé de lui faire part de ses véritables envies mais la jeune femme fut catégorique avec notre jeuen garçon , elle lui dit d'un ton sensuel que c'était a lui de prendre des décisions par moment . Elle marquait un point , mais c'éatit dans sa nature Ryoma était ainsi et ne changerait sans doute jamais , il n'aimait pas se faire des idées pour ensuite être décue sur la fin . Cependant la jeune feme vint conforter ses dires en lui déposant un bref baiser sur la joue . Ryoma rougissa legerement et repensa ensuite au dernier mot que la jeune femme avait dit . Son appartement ? ila vait bien comprit , mais pourquoi ils iraient ensemble la bas ? Ryoma en avait une vague idée mais ses vieux démons frappant a sa porte il ne préféra pas trop s'avancer . Cependant la jeune femme ne se comporterait pas ainsi si elle ne désirait pas véritalbment quelque chose . Ryoma la regarda donc s'éloigner , son premier reflexe fut de glisser sa main dans sa poche , de saisir son porte feuille et de l'ouvrir en prenant garde que sa cavaliere ne le regarde pas . Il ouvrit le compartiment secret et la il poussa un cri de joie interieur , son poing gauche se serra et on vit sur son visage une mine rejouit .

** Yattaaaaaaaaaaaaaaaaa j'en aiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii **

Ryoma reprit ensuite son calme et remit son porte monnaie a sa place , ila vait bien prit soin de prendre ses précautions et il avait eu raison . il ne savait pas si il devrait s'en servir mais apparement il fut satisfait d'avoir pris des mesures au cas ou sa soirée se finirait en beauté . Ryoma avanca donc d'un pas précipité et une fois proche de sa cavaliere il la saisissa par la taille délicatement sans que son geste soit malsain , il ne voulait pas que les autres pensent qu'il y a quelque chose entre lui et la jeune femme . A vrai dire pour le moment il n'y avait rien , mais la soirée était encore loin , tres loin d'être finie . Ryoma prit donc la parole une fois pres de son professeur et lui d'une voix coquine .

" Que diriez vous que l'on boivent un autre verre tranquillement une fois chez vous Sensei ? Nous verrons ensuite comment la soirée finira . En tout cas j'ai hâte d'être seul avec vous . "

Ryoma et la jeune femme sortirent de la grande salle et s'éloignerent tranquillement , une fois arrivé devant la grande porte du hall Ryoma tourna la tête afin de voir si personne n'était la puis il approcha ses lèvres de celle de l'oreille de la jeune femme e lui dit toujours sur le meme timbre de voix .

" J'ai vraiment hâte Sensei "

Il ponctua la fin de sa phrase par une doux baiser sur la joue de la jeune femme . Apres cela il pris soin d'ouvrir la porte pour laisser passer son professeur puis ils emboiterent le pas direction l'appartement de Nina .
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: Le bal de la St Valentin  Ven 24 Oct 2008 - 18:42

[Gomen pour mon absence si longue ^^''']


Ainsi donc le beau jeune homme qui l'accompagné n'était qu'autre que son frère, de toute manière il aurait était difficilement imaginable de penser autre chose, puis une ravissante femme s'invita au groupe. C'était la cavalière du ledit Ryoma. Rykka leur accorda un agréable sourire, ils étaient magnifiques. Mais dans son esprit un tourbillon de question la harcelait. En effet, elle semblait la reconnaître, n'était ce pas Mademoizelle Valentina la professeur de français de l'établissement? Enfin elle ne put porter plus longue reflexion car le couple les salua et sans attendre s'éclipsa en leur souhaitant une agréable soirée.
Soma qui n'avait pas prononcé un seul mot depuis qu'elle était arrivée finit enfin par briser son muettisme. Il répondit à son compliment les yeux pétillent et un tendre sourire accrochait à ses douces lèvres. L'espace d'un instant le jeune homme semblait avoir était décontenancé par la présence de la jeune femme, mais fidèle à lui même il avait repris le dessus et d'une voix beaucoup plus sereine il rassura sa cavalière qu'il n'avait pas vraiment attendu longtemps et profitant de l'occasion la complimenta à nouveau. Rykka sentit comme un leger noeud se détendre dans le bas de son estomac, elle semblait convenir à l'attente de ce magnifique dieu. Elle lui sourit mais ne dit rien le laissant terminer. Avec délicatesse il lui présenta son bras, puis lui proposa d'une voix enjoué d'entrer à leur tour dans la grande salle en fête.
Toujours ce petit sourire au lèvre qui rendait la jeune femme lumineuse, Rykka fit un bref hochement de tête puis elle passa son bras autour de celui de son cavalier. D'un pas lent ils s'avancèrent donc dans le lieu convenu. Quand elle posa ses yeux sur la grande salle, elle eut un hoquait de stupéfaction. C'était féerique. Bien sur pour la saint Valentin les lieux étaient menés par belle couleur rougoyante contrasté d'or et de palliettes, des rubans, de manifique fleurs mais en dehors de toutes cette décoration débordante Rykka fut impressioné par l'architecture même du batiment. Etrange n'est ce pas? Cela ressemblait à celle des abbayes, ou même de vieux monastère et ce type de construction fascinait la jeune femme. Ce fut dans un douxmurmure qu'elle laissa entrevoir à Soma sa stupéfaction:

" C'est splendide..."

Au centre de la salle, sous la grande voute centrale de pierre froide, beaucoup de personne s'étaient avancés et dansé sur le méliodieux rytme des violons. Cette scène était à la fois magique et impresionnante. Rykka aimait être surprise, et la elle en fut ravie. Mais à vrai dire, même si toutes ses robes virvoletaient au rytme somptueux de magnifiques valses Rykka n'avait pas d'envie si pressante de se joindre à eux. Maintenant qu'elle était près de sa divine compagnie elle préférait profité de sa présence. Elle voulait le connaitre plus, surtout que leur dernière rencontre n'en avait été que des plus exquise. Alors d'une voix douce et enjoué, tout en prennant bien soin de regarder son compagnon elle lui demanda:

" Tu veux boire quelques choses? Je crois que j'ai apperçu un buffet un peu plus loin.."

Elle ponctua sa phrase d'un ravissant sourire, car d'autant qu'elle n'était pas pressé de danser, elle l'était d'avantage que de rester planter la. De nombreuse personnes leur lançé des regards en coin, comme s'il était surpris de voir Soma en sa compagnie, et pas que cela soit dérangeant Rykka devait s'avouer que ce n'était pas la meilleur manière de se sentir à l'aise. Puis sans vraiment attendre de réponse, Rykka s'avvança naturelement vers l'endroit qu'elle avait précédement désigné. Tout en marchant et non sans arrière pensait elle ajouta au jeune homme de son timbre de voix toujours aussi agréable et mélodieux:

" Je suis heureuse de recroisait l'ange aux yeux si profond que les cieux "

Elle eut un petit rire étouffé, en effet la dernière fois qu'ils s'étaient vu Rykka s'était eclispée comme une brise effémère, et avait été légèrement impoli. Elle l'avait fuit car il était bien l'un des rares à lui tenir tête. Il était attitant et destabilisant, mais Rykka ne semblait pas doutait qu'elle avait un effet similaire sur sa personne. S'ils décidaient de continuer leur "jeu" la suite de cette fête n'en serait que des plus rebondissante. Arrivé devant le grand banquet nappé de soyeux napons blancs, la jeune femme ne prononça plus aucun mot laissant libre réplique à ce splendide compagnon.

Elle était sur d'une seule chose: la soirée s'annonçait merveilleuse.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: Le bal de la St Valentin  Ven 24 Oct 2008 - 20:54

[t'inquiète c'est pas grave^^ bon, je vais essayer de trouver quelque chose pour faire avancer le shmiblique alors^^ * se creuse la tête^^*]

La danse était donc fini, et les deux jeunes gens étaient resté un petit temps à se regarder dans le blanc des yeux, sans trop parler, mais avec des regards qui, disaient énormément de choses! Lorsque les mots sortirent de sa bouche, elle n'avais pas eu le temps de les contrôler, elle s'était alors coupée au beau milieu de sa phrase, et le jeune homme lui avait donc demander de finir, mais d'une voix très sensuelle qui fit encore frémir Ichigo, ainsi que son cœur. Elle lui répondit alors, finissant sa phrase, naturellement, en lui répondit d'une voix très sensuelle aussi.

-Je disais que je voulais bien faire ce que tu veux tant que... tant que je suis avec toi.

Elle suivit sa phrase d'un sourire charmeur, puis répondit à sa question qui n'en était pas franchement une.

-merci beaucoup! Tu es très beau aussi! Magnifique!

Elle refit le même sourire au jeune homme. Elle ne savait pas trop quoi faire, et par bonheur, la musique lui donna une idée. Elle prit alors son compagnon par le cou, tr-s tendrement, en le serrant un peu, mais pas trop, du moins, pas comme la fin de la danser dernière, et reposa sa tête sur son épaule. elle se sentait si bien! Elle ne cessait de penser cela, mais c'était tellement comme dans un rêve! et pourtant, c'était la réalité... Trop bien! Si seulement ce moment pouvait s'éterniser! Ce serait vraiment super! Elle remarqua que la piste de danse se vidait un peu, mais dès lors, de nouveaux couples arrivaient, remplissant l'espace vide. beaucoup de monde affluait autour du banquet, certain parce que qu'il étaient célibataire, ou du moins, pas accompagné, d'autre parce qu'il devaient juste avoir faim... Enfin bon. Tout en dansant encore, ichigo sentit alors un souffle très doux sur sa tempe. c'était Satoru qui lui chuchotait quelque chose, qui ne lui laissa plus aucun doute sur ses sentiments. Elle mit un certain temps à lui répondre, ne sachant pas quoi répondre, alors pour combler ce silence, elle le serra encore plus fort, sans pour autant l'étouffer. Au bout d'une certain temps, elle lui répondit quand même

- Je me sens tellement bien avec toi aussi!

La chanson, qui était "Take my Breath Away (lien en dessous^^), se finit alors, et Ichigo ne sut pas tellement quoi faire encore une fois. Le moment était passé tellement vite. Elle voulais danser, mais d'une autre côté, elle aurait bien voulu aller faire un tour avec Satoru, dehors, ou juste dans le hall, car le monde, et pas seulement ça d'ailleurs, lui avait donné chaud, et elle se sentait étouffée. Elle lui proposa alors d'aller faire un tour

-tu veux aller te promener un peu? dans le hall, ou dehors, enfin, dans un endroit ou il fait plus frais... J'ai un peu chaud là...

Elle lui fit un sourire, car elle s'était un peu éloignée de son épaule, de façon à voir sa tête en oblique, mais la reposa immédiatement. Elle attendit sa réponse, et en même temps, elle s'éloigna de lui, et lui prit les deux mains, tout en le fixant dans les yeux. Elle se sentait bien comme ça aussi. Elle lui refit un sourire, en plus du nombre incalculable qu'elle en avait déja fait, mais ne savait pas trop quoi dire, ni quoi faire... Elle n'allait pas le tirer par la manche et lui dire de venir dehors quand même... XD.

[désolé, je fais pas trop avancer... Je sais pas trop quoi dire^^)


Chanson ===========>ici<===========
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: Le bal de la St Valentin  Ven 24 Oct 2008 - 22:01

J'ai honte de la longueur de ce post, mais manque d'inspi, là... ^^'

_____________________________________________________________


Alors qu'il dansait avec Sakura, Kazuki ne pouvait s'empêcher de la regarder dans les yeux. Il anticipait aussi avec appréhension la réponse de la jeune fille à sa proposition de sortir un jour avec lui. Il commençait a se dire:

*J'aurais pas du....*

Il s'interrompit dans ses pensées, la surprise dut même ce peindre un instant sur son visage. IL contempla Sakura d'un air un peu stupide l'espace d'un moment. Puis enfin il ouvrit la bouche et dit d'une voix douce et d'un air assuré à l'oreille de la jeune fille: (et oui ce pauvre type se rappelle maintenant qu'il est un mec et se comporte enfin comme tel ><)

- C'est vrai, ça me fait plaisir tu sais...


Il continua de danser toujours sans quitter la jeune fille des yeux, se laissait simplement bercer par la musique, profitant de cet instant où elle n'était rien qu'avec lui, et il voulut que cet instant dure toujours.

*Mince* se dit-il *serais-je devenu sentimental?*

Il savait que ce n'était pas le cas. Il avait été attiré par l'"aura" qu'elle dégageait depuis qu'il l'avait rencontrée. Depuis à chaque fois qu'il la croisait, il la dévorait littéralement des yeux. Il dansait avec elle et n'avait qu'une envie.

Il avanca doucement la tête.

-Euh...


Il avait envie d'elle. Il posa doucement ses lèvres sur les siennes...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: Le bal de la St Valentin  Sam 25 Oct 2008 - 0:12

Si Akira prenait une allure fermée, voir autiste, elle ne l'était pas du tout en réalité. Son intelligence, sa capacité au comportementalisme lui faisaient décortiquer les moindres gestes, attitudes et dires de Yume, pour voir plus clair en lui. C'était un petit jeu dans lequel elle était passée maîtresse avec le temps, considérant les réactions des gens comme de simples stimuli/réflexes conditionnés. Yume semble particulièrement naïf, ou docile à son mode d'analyse. En même temps il ne fallait pas être psychologue pour voir qu'il semblait aimer la solitude, de par ses attitudes et le timbre de sa voix,neutre par conséquent. Akira le regarda un instant. Il avait un visage lisse à l'ovale parfait, et une bouche qui semblait être là que pour le décor,l'utilisant surement que par nécessité.

"Merci...Tu t’appelles comment ? Moi c’est Yume, Enchanté ."


Akira réfléchi un moment,détournant son regard, son regard se posa sur un groupe de jeunes filles gloussant du moins elles en avaient l'air... Des filles super mignonnes... l'image de Haya et Yae s'imposa à son esprit sans qu'elle puisse rien y faire. Ces petites était pour elle l'une des plus belles filles de Kobe,bien qu'elle ne connaissait que très peu de filles ici,à croire que chaqu'une de ses nouvelles rencontre était des beautés... Un instant la brune sembla perdue dans une étrange réflexion, occultant la présence de Yume, et même que sa dernière gorgée était encore dans sa bouche,elle l'avala d'un trait et suçota légèrement sa lèvre supérieur. Akira plissa les yeux de colère. Putain pourquoi pensait-elle à elles maintenant? Cependant, elle avait bien compris avec le regard de biais que le jeune homme parlait d'elle. C'est pas beau de mentir. Etre enchanté de connaitre Akira, bah voyons !


"De rien "


Net et incisif, comme toujours. Akira soudain agaçée, restée ainsi toute une soirée faisait surement peine à voir, pourtant elle savait très bien que sa petite taille contre celle des "autres géants",si elle se levait elle aller ressembler à une certaine gamine de dix ans perdue dans la cours des grands. Elle détestait qu'on l'infantilise. Elle avait grandi sans jamais avoir été une enfant, quoi de plus beau que des parents préfèrent ne jamais l'avoir conçue. Aussi, elle n'était plus une gosse; elle ne l'avait jamais été. Et ce n'était pas son mètre soixante qui l'empêchait d'être dangereuse.
Akira se retourna vers Yume et lui sourit franchement. mais le sourire d'Akira n'avait jamais rien d'engageant ni même de sympathique. C'était un sourire mauvais, en coin. Le sourire de quelqu'un de néfaste mais intelligent. En gros? Elle se foutait de sa gueule là. Elle aussi devait se venger sur quelqu'un,non ?! comme sur celui qui était enchanté de la connaitre...quel douce conversation... La jeune fille au allure de gamine finit par regretter son sourire narquois,tant de méchanceté dans un si petit corps ! c'est trop misérable, optant une tout autre grimace,plus enfantine (qui irait beaucoup mieux à Akira) elle tira la langue.


"Ne soit pas enchanté. J'te rassure, moi je suis enchantée de connaitre quelqu'un aussi indifférent par cette soirée que moi."


Pour la première fois, Akira aligna une phrase sans grimacer ou bien se montrer froide. le ton de la voix de la jeune fille était doux et mélodieux. Elle fini son verre, le déposant finalement près d'elle.La brune ébaucha un sourire, dévoilant l’éclatant feston de ses dents blanches et parfaitement régulières, ses longues mèches ébènes dansant dans son mouvement quand elle rejeta légèrement la tête en arrière pour rire. Ses joues se fendirent de deux adorables fossettes. Elle avait rit de son oublie, eh bien la Dure qui devient douce comme un marshmallow,elle finit par déposait l'un de ses index sur ses lèvres se décidant enfin à se présenter


"J'oubliais, moi c'est Akira ^^ j'imagine que connaitre mon nom ne t'intéresse pas".


La conversation avec ce Yume semblait de plus en plus facile pour notre gamine sauvage.Ne regrettant plus totalement son arrivée au bal,bien que la plupart des autres élèves ricanaient , ne prêtant pas attention à ce qui se passaient, trop absorbés par leur vieux délire de mâles post-pubères retardés de la cervelle.


"Au fait, Yume,tu veux faire quelque chose en particuliers ? "


Dernière édition par Akira Yatahi le Lun 3 Nov 2008 - 3:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: Le bal de la St Valentin  Sam 25 Oct 2008 - 10:59

Izura regarda Heinrich qui lui proposait d'aller s'asseoir. C'est vrai que ses pieds lui donnaient l'impression d'être en compote. Et puis, lui aussi devait en avoir assez de danser. Après tout il n'aimait ni danser, ni être en présence de trop de monde. Il avait surmonter sa phobie pour elle, pour lui faire plaisir. il semblait même y avoir pris un peu d'intérêt, voir même d'amusement. Mais il ne fallait quand même pas trop exagérer.


_Où désires tu aller? Je te suis. lui fit elle avec un grand sourire, stoppant leur danse sans pour autant chercher à se libérer de leur étreinte.


Avisant un regard autour d'elle, la jeune femme se rendit compte que déja pas mal de couple s'étaient isolés ou étaient en train de partir. Cela faisaient plusieurs heures qu'ils dansaient. Diable, que le temps passaient vite!


_J'ai un cadeau pour toi. Il est dans ma chambre. continua t elle.


Elle repensa aux deux paquets qu'elle avait glissé sous son lit la veille, ou l'avant veille vu l'heure qu'il devait être. Ce qui leur avait permis de passer la journée de préparation à l'abri de la folie qui avaient pris tous les gens qui étaient venus la voir. Elle frissonna en repensant à cela. Encore une fois, elle se promit de passer un savon à son "père". Il y avait des limites quand même. C'était simplement un bal, pas le couronnement de la reine d'Angleterre!

Revenant aux cadeaux, elle croisa encore une fois les doigts, espérant qu'ils lui plairaient. Izura attendit la réponse d'Heinrich, le fixant toujours avec un grand sourire, au chaud contre lui.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: Le bal de la St Valentin  Sam 25 Oct 2008 - 22:07

La jeune femme regardait son cavalier, un sourire éclatant aux lèvres. Hikaru se tourna vers elle en prenant la parole. Il approuva les dire de Sakura avant de faire une pause presque inexistante, et lui faire un des plus beaux compliments qu’elle est entendu.

- J'ai peut être du déjà te le dire mais je le redirais encore une fois car je ne risque pas de m'en lasser : tu es absolument sublime dans cette tenue, a vrai dire l'éclat de la lune elle même n'est pas aussi admirable.

Le cœur de l’infirmière bondit dans sa poitrine et elle sentit quelques légers picotements sur ses joues. Elle se tourna vers Hikaru et lui dit, les joues légèrement rosées et les yeux pétillants :

« Merci du compliment Hikaru. Je peux en dire de même pour toi. Tu es très beau dans ton costume ! Un vrai gentleman ! »

Elle lui fit un clin d’œil puis regarda devant elle, avant de commencer à avancer et jeter des petits regards timides vers Hikaru de temps à autre. Le son de la musique prenait de l’ampleur et faisait battre le cœur de la jeune femme de plus en plus vite. Quand ils poussèrent les portes, de nombreuses personnes se turent, laissant place à une petite atmosphère pesante qui gênait quelque peu la jeune femme. Son cavalier, en un regard réussi à lui faire oublier ce soucis et ils se dirigèrent vers quelques professeurs afin de les saluer. Le gentleman lâcha le bras de Sakura, en lui expliquant qu’il devait aller voir le DJ et qu’elle allait apprécier. La jeune femme acquiesça, puis patienta, seule dans cette foule de couple. Elle s’approcha des petits fours non loin d’elle et en mangea quelques uns, afin de passer le temps. L’infirmière battait le pied au rythme de la musique et enviait les certains jeunes qui dansaient. Elle aurait bien aimé les rejoindre, mais à son âge elle ne serait pas admise dans leur groupe et les autres adultes la trouveraient bizarre. Hikaru revint à ses côtés et lui dit que tout était prêt, ce qui titilla la curiosité de la jeune femme. Elle lui demanda ce qu’il était aller faire avec le DJ et avant qu’il ne réponde quoi que se soit la musique changea d’un coup. Sakura reconnu, dès les premières notes, la mélodie de la renommée chanson d’amour italienne « Ti Amo ». La jeune femme, en voyant le sourire de son cavalier comprit immédiatement, que cela lui était adressé. Sakura restait plantée sur place, la main devant bouche, les yeux pétillants d’émotions. Elle ne s’attendait vraiment pas à une telle attention. Elle ne cessait de regarder Hikaru dans les yeux, qui venaient de l’inviter à danser avec une voix douce et un sourire enchanteur. Sakura répondit à son sourire et accepta l’invitation.

Comment pourrais-je refuser ?

Elle lui pris la main et le suivit vers la piste, sans le lâcher un instant du regard.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: Le bal de la St Valentin  Dim 26 Oct 2008 - 20:28

Sortir avec Kazuki ? Sakura avait accepté spontanément, presque sans réfléchir à la question. Après tout, elle aimait être avec Kazuki, passer du temps avec lui, apprendre à le connaître, parler de tout et de rien avec lui comme ils l'avaient fait un peu plus tôt, alors pourquoi se serait-elle demandé pendant des heures si elle voulait ou non sortir avec lui? Autant répondre le plus sincèrement du monde, comme elle l’avait d’ailleurs fait. Sauf que… ça n’était pas vraiment dans ses habitudes. Sakura n’agissait quasiment jamais de manière aussi spontanée ou plus exactement, ça faisait des années qu’elle ne s’était pas comportée comme ça. En général, elle pesait ses mots avant de parler, en mesurait les conséquences… Mais là… La jeune fille s’était juste fiée à ce qu’elle avait envie de faire et dire, tout simplement. Et pour qu’une chose pareille arrive, il fallait que Kazuki soit vraiment quelqu’un de spécial pour elle. Et c’était le cas.
Avant de venir à Kobe High School, Sakura avait passé une année dans un lycée pour jeunes filles à l’autre bout de la ville. Pendant cette période, elle n’avait pas eu l’occasion de fréquenter des garçons et même si ça avait été le cas, elle ne l’aurait pas fait. Elle était alors bien trop renfermée et avait perdu toute confiance envers les membres du sexe opposé. Mais quand elle avait appris qu’elle devait intégrer un nouveau lycée, mixte qui plus est, Sakura avait tout de suite songé qu’elle allait devoir prendre un peu sur elle pour que tout se passe bien. Rien ne l’obligeait à sympathiser avec des garçons, mais elle ne pouvait pas non plus être froide et indifférente avec eux, ne serait-ce que parce qu’elle les croiseraient souvent, dans les couloirs ou en cours. Tout en gardant sa réserve, la jeune fille avait donc tenté de ne pas trop se renfermer sur elle-même et quelques temps après son arrivée, elle avait rencontré Kazuki et avait vite sympathisé avec lui. Elle trouvait le jeune homme très agréable et s’était très vite sentie bien en sa compagnie. Elle avait une grande confiance en lui et ne se lassait pas du temps passé ensemble, c’est pourquoi elle avait à peine pris le temps de réfléchir avant d’accepter de sortir avec lui.
Sa réponse eut l’air de surprendre Kazuki et l’espace d’une seconde, Sakura se demanda s’il n’aurait pas préféré une réponse négative. Réflexion totalement stupide que le jeune homme dissipa vite, murmurant à l’oreille de sa cavalière que la réponse positive lui faisait plaisir. Sakura lui sourit et plongea son regard dans le sien. Rien n’avait changé par rapport aux deux ou trois minutes précédentes. Ils étaient toujours dans la grande salle du lycée, en train de danser au milieu d’une petite foule d’autres couples, la musique était la même... Rien n’avait changé… sauf que Sakura, elle, n’avait plus vraiment conscience des gens autour d’elle, ni de l’endroit où elle était. Elle sentait vaguement qu’elle était en train de danser avec Kazuki et qu’elle ne le quittait pas yeux mais c’était tout. Le reste n’avait plus la moindre importance. Et si le temps pouvait s’arrêter pour que l’instant présent dure éternellement, cela conviendrait tout à fait à Sakura. Elle se sentait tellement bien qu’elle imaginait mal comment elle pourrait être mieux. Encore que…
Kazuki approcha lentement son visage du sien.


-Euh...

Sakura lui lança un simple regard interrogateur, se demandant s’il avait une nouvelle fois l’intention de lui murmurer quelque chose. Mais elle comprit assez vite que ses intentions étaient toutes autre lorsqu’elle sentit les lèvres du jeune homme se poser sur les siennes et qu’il l’embrassa tendrement. Un peu surprise, la jolie brune ne cherche néanmoins pas à repousser Kazuki et ferma les yeux, un long frisson courant le long de son dos. Le morceau passé par le DJ s’interrompit au même moment que le baiser et le couple s’arrêta de danser, se dévisageant l’espace d’un instant. Le moment magique était en train prendre fin, beaucoup trop tôt d’ailleurs… Les joues de Sakura avait pris une teinte rose foncé qui n’avait pas grand chose à voir avec le fait qu’elle ait dansé. Elle finit par détourner le regard et baissa la tête, cherchant vaguement quoi dire pour cacher sa gêne.

- Euh, ça te dirait qu’on aille boire quelque chose ? Je meurs de soif moi.


Bon, d’accord, elle aurait sûrement pu trouver de mieux. Mais après tout, c’était loin d’être faux. Elle avait vraiment envie de boire quelque chose de rafraîchissant et se dirigea donc d’un pas décidé vers le buffet. Arrivée là, elle saisit un verre de jus de fruits et commença à boire tranquillement, savourant le contact du liquide frais qui coulait lentement dans sa gorge. Kazuki était à côté d’elle et la jeune fille se demanda intérieurement comment lui faire comprendre qu’elle avait apprécié ce qui venait de se passer. Le jeune homme était à côté d’elle, un verre dans une main, l’autre laissé libre. Il parcourut brièvement la salle des yeux avant de regarder à nouveau Sakura. Cette dernière finit son verre en silence, puis inspira profondément, reposa son verre et glissa sa main dans celle de son cavalier. Levant les yeux vers lui, elle lui adressa un magnifique et surtout très large sourire, espérant qu’il comprendrait le message en lisant dans les yeux pétillants de la jeune fille.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: Le bal de la St Valentin  Lun 27 Oct 2008 - 16:11

[c’est couuuurt mais j’aurais plus d’idées pour la suite, promis ! ]

La jeune fille aux yeux émeraudes avait continué sa phrase d’un air si sensuel, que Satoru en eut des frissons, et c’est peut-être l’explication qui pourrait élucider la raison de sa soudaine prise de parole. Il l’avait très longtemps regretté, jusqu’à ce qu’il s’aperçoive de la réponse de la jeune fille. Il se sentit à nouveau bien, son cœur s’était comme libérer d’une casserole. Comment une jeune fille pouvait faire ressentir ça à un gamin de son âge ? Cette sensation était juste unique, il ne voulait pas que ça s’arrête. Aussi, le simple fait que ses sentiments paraissaient réciproques, libérait d’un poids assez hallucinant le cœur sensible du jeune homme. Il n’aimait pas des masses la chanson, mais cela ne lui dérangeait qu’à moitié. Il ne s’en préoccupait que très peu, juste histoire de repérer le tempo, et caller ses pas sur les temps. La danse continuait, certains couples rejoignaient la danse en plein milieu, d’autres partaient, mais Satoru ne s’en souciait pas. Il regardait le petit visage d’Ichigo. Les notes s’enchaînaient, les pas se succédaient à une vitesse folle. La danse était certes lente, mais lorsque le bonheur la jeune fille proposa d’aller dehors, à cause de la chaleur qui commençait à être étouffante. Le jeune homme ne pouvait pas cacher que lui aussi avait vraiment chaud, ses pommettes étaient déjà rouge écarlate. Il lui répondit alors :

« Moi aussi je commence vraiment à avoir chaud… Tu viens ? »

Satoru lui saisit alors la main, et tout deux se dirigèrent à vrai dire, Satoru n’y avait pas réellement. Ce qui était sûr, c’est qu’ils quittaient la pièce aux décors si romantique, les ballons rouges et roses qui flottaient dans les airs… Le jeune homme saisit alors la poignée de la salle, et ouvrit la porte assez rapidement. Il fut étonné par la fraîcheur de la température qui régnait à l’extérieur.

« Waaa ça caille ! T’as froid ? »

Satoru la regardait droit dans les yeux, et plus le temps passait, plus il avait envie de la prendre dans ses bras, ou de rapprocher ses lèvres des siennes. Ils étaient seuls maintenant, le ciel était sans nuage, et les premières étoiles étaient déjà apparut. Au loin, on entendait le souffle d’une chanson douce, Satoru ne la connaissait pas, mais la trouvait tellement belle… Un peu comme Ichigo au premier cours de sport. Elle avait monopolisé son regard pendant plusieurs secondes…
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: Le bal de la St Valentin  Lun 27 Oct 2008 - 17:34

Soma était donc posté devant Rykka , il la contemplait avec des yeux émerveillés . La jeune file était splendide , magnifique , étincelante . Soma ne trouvait même plus les mots pour la décrire tant la jeune femme était belle . Soma avait eu du mal a reprendre ses esprits et ce ne fut qu'après le départ de son frère qu'il brisa son mutisme . Soma complimenta la jeune femme , comment ne pouvait il pas le faire ? elle était d'une beauté effrayante . Soma se sentait comme envouté en sa compagnie . Suite a cela il lui proposa donc d'aller dans la grande salle , il avait invité la jeune fille a lui prendre le bras , ce que Rykka fut après avoir embellis son visage d'un sourire encore plus craquant qu'a l'accoutumée . Soma pénétra ensuite avec elle dans la grande salle , celle ci était bondé , des regards se posèrent sur eux lorsqu'ils arrivèrent , Soma aperçu son frère dans un coin de l salle mais ne fit pas attention a lui , il était trop occupé par sa compagne qui rayonnait de mille feux . La jeune femme semblait émerveillé par la beauté de la salle , Soma n'était pas plus étonnée que cela puisqu'il l'avait vu depuis un moment maintenant . Rykka elle ne cessait d'observer la pièce , c'est vrai qu'elle était magnifique , mais Soma la trouvait bien fade a côté de la jeune fille qui l'accompagnait . Rykka laissa donc un son sortir de bouche , elle dit les yeux émerveillés que la salle était splendide , c'était un fait , mais Soma ne rajouta rien a cela , il se contenta de la regarder . Rykka resta donc pendant un court instant a observer la pièce puis après quelques secondes elle fit une proposition a Soma , notre jeune garçon ne put que prendre la parole d'un ton enjoué et lui dire avec douceur .

" Oui je veux bien , c'est une très bonne idée . "

Soma tourna alors la tête vers le bar puis embarqua la jeune fille dans son sillage , une fois devant celui ci Soma la regarda et enleva son bras du sien avec un peu de réticence certes mais cela était pour une juste cause . Il prit alors la parole et lui dit de sa voix douce , un sourire angélique accroché aux lèvres .

" Que veux tu boire Rykka ? "

Soma attendit ensuite sa réponse puis repensa enfin aux dires que la jeune fille avait prononcés avant de se rendre devant le bar , elle avait donc hâte de le revoir , Soma la regarda un court instant et se remémora leur première rencontre . C'était un instant magique , la jeune fille avait ait preuve de beaucoup d'agilité pour lui tenir tête mais elle avait fini par partir précipitamment , Soma ne savait et ne saurait sans doutes jamais si c'était de la peur qu'elle avait éprouvé a cette instant ou bien si c'était un coup calculé a l'avance . Il ne voulait d'ailleurs pas le savoir . Il la regarda donc puis s'approcha a nouveau d'elle . Il posa sa mains sur sa joue et la caressa tendrement , son regard noir se plongea dans le sien puis sa douce voix s'éleva .

" Moi aussi Rykka , j'avais hâte de te revoir , très hâte même car la dernière fois tu m'as quitté de manière précipité , cela a donc eu l'effet d'attiser la flamme que j'avais en moi . Je compte donc bien profité de cette soirée avec toi . "

Soma la regarda puis lui fit un tendre sourire , le jeu de séduction pouvait donc reprendre , il avait hâte de voir ou cela allait les mener et jusqu'où chacun de nos deux adolescents pourraient tenir . Rykka plaisait énormément a Soma , il était certains qu'il ne la lassait pas indifférente mais il était sur d'une chose , il ne céderait pas le premiers a la tentation .
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: Le bal de la St Valentin  Lun 27 Oct 2008 - 22:26

[j'adore ton poste!!!!!]

Les deux jeunes gens, que l'ont pouvait maintenant appeler "couple", plutôt que autre chose, s'arrêtèrent de danser à la fin de la chanson. Ichigo avait vraiment très chaud, d'une part, à cause de la température de la allait, et en plus, du fait de ses sentiments pour le jeune homme. Elle se demandait vraiment comme il était possible de ressentir toutes ces choses en même temps, alors qu'il n y en avait pas une seule qu'elle avait déjà ressentit. Mais Satoru tait tellement gentil, tellement beau, tellement... Tellement parfait aux yeux de le jeune fille. Elle avait tellement envie de le serrer fort dans ses bras, de se reblottir contre lui, encore et encore... Ses sentiments envahissait son esprit, et elle ne pouvait plus penser à rien d'autre qu'à ce beau jeune homme. Même les personnes occupant la salle lui était sortit de l'esprit, elle se fichait de tout, à part du fait qu'elle soit avec la personne avec qui elle avait le plus envie d'être en ce moment même. Ichigo étouffait donc dans cette salle, et elle avait donc proposée d'aller faire un tour dehors. La réponse du garçon avait était positif.


-j'arrive, je te suis...

Le jeune homme la pris alors par la main, et tous les deux s'élancèrent dehors. Alors que la température intérieur était approximativement celle d'une chaudron en ébullition, celle de dehors était plutôt comme un bain de glace... Des nuages de vapeur s'échappait de la bouche des jeunes gens lorsqu'ils parlaient, ou qu'ils respiraient. Ichigo frissonna, de frois cette fois ci.

-en effet, ça caille! Je suis gelée, d'un coup! Mais ça fait du bien un peu de fraicheur! c'est un vrai chaudron la bas dedans! non?


Ichigo remarqua alors que le jeune homme la regardait dans le blanc des yeux. Elle ne sut pas alors ce qui se passa dans sa tête, certainement un fusible qui disjoncta, mais elle s'avança près de Satoru et se blottit contre lui, le serrant très fort. Elle ne s'était pas rendue compte de la transition, et lorsqu'elle réouvrit les yeux, elle se retrouva dans les bras du jeune homme. Elle le regarda alors levant légèrement la tête, scrutant son regard, et espérant que ce là ne le gênerait pas. Elle était si bien comme ça... Elle lui adressa un petit sourire tendre, et referma les yeux, ne pensant plus qu'à eux. Même le froid de cette fin de mois de février ne la faisait pas réagir...

[désolé, pas très long non plus... Mais j'ai aussi des idées après]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: Le bal de la St Valentin  Mar 28 Oct 2008 - 17:55

[merciii =D moi aussi j'aime bien le tien, surtout la fin n___n]

Le jeune homme était amusé par la réponse que lui avait formulé sa cavalière, et ne pu s’empêcher de laisser échapper un petit rire de sa bouche. En répondant, il regardait la jeune fille d’un air amusé, mais mignon.

« Un chaudron un peu romantique quand même ! »

Satoru se retrouvait paralysé non seulement par le froid, mais aussi l’approche étonnante de la jeune fille. A vrai dire, il ne s’attendait pas du tout que la jeune fille vienne dans ses bras. Il la serra alors contre son torse, et la regardait tendrement. Ses yeux se posèrent sur son petit visage, et il décolla ensuite une main de ses hanches pour caresser tendrement les joues fraîches de la jeune fille. Elle paraissait heureuse dans ses bras, ses paupières se rouvrirent, pour laisser place à ses habituels yeux émeraudes, encore plus rayonnants sous le ciel étoilé. Accompagné de se regard à couper le souffle, une petit sourire tendre venait de faire son apparition. Comment résister à tant de charme ? Satoru ne savait pas, la solution était peut-être sous son nez ! Ne dit-on pas que pour résister à la tentation, il faut y succomber ? Il ne savait pas combien de temps ils étaient rester dans les bras l’un de l’autre ? Ce contact si agréable, ledit couple l’avait rompu par un regard, et un sourire coquin, à l’unisson. Juste avant, Satoru avait rapproché sa bouche de l’oreille de la demoiselle pour lui suggérer d’aller s’asseoir au niveau du banc, à côté du stade. Satoru prit alors la main d’Ichigo, mais la relâcha presque aussitôt, le temps nécessaire qu’il lui a fallu pour s’apercevoir que sa partenaire avait les lèvres qui commençaient à devenir violette, et qu’elle commençait vraiment à trembler. Il enleva rapidement sa veste et la déposa sur les épaules de la jeune fille. Une fois l’action accomplie, il la serra une nouvelle fois dans ses bras, et lui chuchota à l’oreille :

« Ca va mieux maintenant ? »

Il décida enfin de la relâcher après ces courtes paroles, et lui saisit la main. Ils se dirigèrent ensuite vers le banc le plus proche. Au loin, la musique continuait de résonner, le doux son n’avait aucun mal à résonner dans sa tête, tel une berceuse romantique. Cet enchaînement de note semblait traduire tout ce qu’il ressentait pour la jeune fille, même s’il ne parvenait pas du tout à en déchiffrer les paroles. En plus de la musique relaxante, le froid de la nuit qui s’ajoutait à celui de la journée semblait avoir apaisé le jeune homme, et il ne se sentait plus du tout mal à l’aise. L’intimité y était peut-être pour quelque chose. Cet amalgame de sentiments divers qui, finalement en venait au même s’accentuèrent pendant la courte marche de la porte au banc. Une fois arrivé à destination, l’atmosphère était semblait encore plus calme, la douceur de la nuit se mêlait étroitement à la musique qui n’était plus qu’un piètre son face au silence du crépuscule. Après avoir vérifié que le banc était bel et bien sec, Satoru s’y assit légèrement après Ichigo. Une légère brise glaciale atteignit le jeune garçon qui frissonna imperceptiblement. Il n’y avait pourtant ni rose, ni rouge, ni piste de danse, ni ballon en forme de cœur, mais l’ambiance était aussi romantique pour ne dire plus. Après avoir regarder tendrement la jeune fille, il détourna son regard en tournant vers le ciel étoilé. Cette étendue infinie qui s’offrait devant ses yeux l’avait toujours passionné et émerveillé. D’un voix rêveuse, il dit d’une voix douce :

« Tu es la plus belle des étoiles »

Il avait dit ça sans réellement réfléchir. Il aurait pu trouver quelque chose de plus construit, de plus poétique, mais ces paroles lui étaient sortit du fond du cœur…

[la douce musique de fond --> ~~
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: Le bal de la St Valentin  Mar 28 Oct 2008 - 20:16

Ichigo rigola également lorsqu'elle entendit la réponse de son cavalier. Elle le regarda de ses grands yeux émeraudes et lui sourit tout en lui répondant.

-très romantique même! Mais bon, il fait je ne sais pas combien de degré la dedans... C'est ce que je voulais dire^^

Elle rigola légèrement pendant quelque secondes, puis se reprit, mais laissa tout de même un sourire, non pas amusé, mais tendre, tout en continuant de regarder Satoru. Il étaient donc dehors, et Ichigo s'était blottit dans les bras du jeune homme. Une douce musique de fond laissait l'atmosphère très romantique, tout en étant intime. personne n'était autour d'eux, ils pouvaient respirer librement, être tranquilles. Satoru serra également Ichigo contre lui, et lui caressa la joue. Les deux jeunes gens se souriaient tendrement, tout en se regardant droit dans les yeux. Qu'est ce que la jeune fille se sentait bien! Elle aurait tant aimé rester comme ça pour un temps plus long, mais malheureusement, la température n'était pas de cette avis. Ichigo était devenue toute blanche, car elle n'avait pas de veste, et sa robe n'avait pas de manche longue, et ses gants ne montaient que jusqu'au coude. Elle commença à trembler légèrement. Un léger souffle chaud vint alors sur le cou d'Ichigo, en même temps que des paroles prononcées d'une voix très douce, de la part de Satoru. Il voulait aller d'assoir sur un banc. Pourquoi pas? tant qu'elle restait avec lui, Ichigo était d'accord. Ils se décolèrent alors, et le jeune homme pris la main de la demoiselle pour l'entrainer avec lui. Il la relâche presque aussi tôt, et Ichigo ne compris en premier lieu, pas pourquoi. Ce ne fut que lorsque la veste du jeune homme se posa sur ses épaules qu'elle compris pourquoi il lui avait lâché la main. Que c'était attentionné de sa part! Mais n'avait il pas froid? Il n'avait qu'une chemise dessous... Sans avoir le temps de dire quelque chose, son cavalier lui avait repris la main, et l'avait entrainer avec lui sur un banc, sec, bien que la pierre glacée ne réchauffa pas les deux jeunes gens.

-je vais mieux, mais... et toi? tu n'as pas froid?

Ichigo tenait toujours la main du jeune homme. Elle ne savait pas vraiment quoi faire, alors elle la serra encore plus fort, et regarda les étoiles. Une ambiance paisible régnait. La musique douce de fond était très apaisante, et le silence des lieux également.rien ne pouvait troubler cette intimité qui c'était imposée. C'était beaucoup mieux que dans un rêve! Cette ambiance tellement romantique, ce jeune homme qui se faisait emballer le cœur de Ichigo, un beau ciel étoilé... Que demander de plus? Si un moment pouvait être qualifié de parfait, c'était bien celui-ci! Le bonheur et la joie envahissait de plus en plus le cœur de la jeune fille. Elle détacha alors son regard des étoiles pour le poser sur celui du garçon qui avait alors prononcé une phrase. une seule, mais cette phrase en question avait fait fondre le cœur de Ichigo comme de la glace exposée au soleil. Elle le regardait d'un regard très tendre, très doux. Ses yeux brillaient de mille et une lueurs. Elle resserra alors sa main sur celle de Satoru, et se rapprocha de lui, jusqu'à se trouver très proche de lui. ils se touchaient. Ichigo posa alors sa tête sur l'épaule de son cavalier, et continua de le regarder. Elle lui lâcha la main, puis leva la sienne légèrement, d'une geste un peu hésitant, puis la posa sur la joue du jeune homme. Les mots prononcés dernièrement l'avait fait se sentir comme sur un nuage, encore plus qu'avant, et elle ne se sentait pas gênée, ou presque pas, car elle avait un sentiment positif par rapport aux sentiments du jeune homme. Elle pensait qu'il l'aimait bien, même si il l'aimait moins qu'elle. Elle lui répondit alors simplement, car elle ne savait pas trop quoi dire d'autre. Elle avait cependant réfléchi, mais rien ne lui avait traverser l'esprit.

-merci... Je me sens si bien quand je suis avec toi...

Sa tête était toujours tournée vers la sienne, et sa main, toujours posée sur sa joue, le caressait doucement et tendrement.
Revenir en haut Aller en bas
 
Le bal de la St Valentin
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kobe High School :: Hors RPG :: Poubelle :: Archives des rps :: Anciens rps-
Sauter vers: