Partagez | 
 

 Kyra et le reste du monde [PV Kazuki - En cours]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Invité
« Invité »
(#) Kyra et le reste du monde [PV Kazuki - En cours]  Lun 10 Nov 2008 - 13:33

Le vol fut long… Très long… Et la patience n’était pas une qualité que Dieu avait octroyée à Kyra. Mais il fallait dire que la compagnie d’une fille à ses coté durant le voyage fut très apprécié. Elle parlait bien, elle devait sûrement faire partie d’une famille aisée, et celle-ci répondait au doux nom de Hana. Le même prénom que la Mère du jeune Kojima et ce fut sûrement pour cette raison que Kyra un peu plus librement sans ajouter une dose de sarcasme ou autre.
Une fois arrivé à l’Aéroport de Kobe, un homme l’attendait avec une pancarte sur laquelle il y avait marqué son Prénom et son Nom. Le jeune homme soupira, son père lui avait envoyait une escorte, enfin une escorte, un résidu capable de conduire une voiture ainsi que transporter ses bagages. Kyra s’avança alors vers l’Homme et lui donna ses bagages.

« Rends toi utile, cela changera pour une fois. Je t’attends à la voiture. »

Voilà qui était une entrée en matière quelque peu froide, voir même glaciale, mais bon que voulez vous, il était comme ça et ne changerais pour rien en monde. Une façon unique et parfaite d’écraser les gens, de leur montrer qu’ils sont inférieurs à lui. Une limousine l’attendait devant le hall de l’Aéroport. Le jeune Kojima entra dans la voiture, mit son Iphone en mode MP3, et regarda un morceau du Journal de Lyra. Le seule Morceau qu’elle lui avait confié avant qu’il parte. Une seule personne pouvait parler de Kyra de façon exacte. C’était Lyra, sa sœur jumelle mais caché de tous, pour la simple et bonne raison que leur Amour était un inceste. Laissez moi vous dire ce qu’elle pense exactement de lu, peut être que vous comprendrez un peu plus sa personnalité.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Extrait du Journal de Lyra :

Je te connais depuis trop longtemps, sais anticiper tes réactions, je sais ce que tu détestes, je sais parfaitement ce qui peut attirer ton attention, ce qui au contraire te débecte ou te révolte. Et pourtant, malgré tout ça, je ne peux pas te supporter, je t'exècre, tu n'es même pas mon pire ennemi, ça serait encore un euphémisme de te qualifier de cette façon.

Je ne supporte pas et ne supporterai jamais ton orgueil démesuré, le regard hautain que tu poses sur moi, le sentiment de supériorité qui t'anime, la façon dont tu me souris hypocritement mais aussi et surtout ta condescendance. C'est un peu comme si tu savais à quel point je t'abhorre et que tu en jouais. Ton rictus empoisonné me fait horreur, j'aimerais vomir toute l'aversion que je ressens pour toi. Au lieu de ça, je me contente de jouer la même comédie que toi. Rien n'est plus facile que de te duper. Je n'ai jamais été un livre ouvert pour toi, c'est plutôt un grimoire scellé.

Tu m'exposes tes problèmes, tu feins de t'intéresser aux miens. La simple idée de te crever les yeux a dû me traverser l'esprit des dizaines de fois, j'ai arrêté de compter le jour où la lame est passée à quelques centimètres à peine de ton orbite oculaire. Une contraction sarcastique s'est dessinée sur mon visage, j'avais envie de l'enfoncer plus fort, plus loin, te voir souffrir et en rire. Mais tu as juste souri et déjà ma véhémence était étouffée.

Je t'ai en horreur mais qu'en est-il de mon subconscient ? Ai-je déjà rêvé de t'échiner ou d'arracher tes veines ? Voir ton liquide vermeil et vital s'écoulait lentement sur les dalles froides ? Est-ce qu'une seule fois, une seule, j'ai ressenti un enivrement abyssal à te voir peu à peu perdre le souffle ? Je n'ai, jusqu'à présent, j'avais ressenti autre chose que des sentiments violemment passionnels à ton égard. Et si, tout simplement, je t'aimais ? D'un amour délétère et insondable...
Je voudrais qu'une fois, une seule, tu admettes tes erreurs. A toujours rejeter la faute sur les autres, tu t'es mis à croire que le seul qui pouvait bien faire, c'était toi. Toi, ton égo surdimensionné, ton mépris pour les autres, la façon dont tu les toises, dont tu leur parles. Tes mots sont du venin que tu craches impunément sur les sujets les plus faibles, ceux qui ne feront que gonfler davantage ton orgueil. Il serait vain de te répondre sur le même ton, tu as toujours le dernier mot, même si la chute est loin d'être subtile, même si toi aussi tu trouves ça grotesque et même si tu sais que le silence qui suit n'est pas une marque de respect mais juste un mutisme provocateur.

Malgré ça, comment expliques-tu que je ressente autant de désir pour toi ? Je t'admire secrètement, j'essaye de t'égaler, j'aimerais moi aussi pouvoir adopter la même nonchalance. Mais il n'en est rien, je resterais à jamais la pâle copie de ton personnage pompeusement grandiloquent, excessif en toute circonstance. Jamais tu ne remarqueras ma présence, ça serait trop d'honneur et tu ne pourrais pas t'abaisser à ça. Seul ton bonheur compte, on ne peut accorder d'attention qu'à tes faits et gestes, qu'à ton image lisse et surfaite.

Je voudrais tellement que tu tombes de haut, que ton univers soit complètement anéanti du jour au lendemain. Je t'écorcherais le cœur, pire j'irai jusqu'à ton âme, je détruirais chaque parcelle de ton être et tant pis si j'y laisse ma peau. Le plus important sera fait. Tu comprendrais à quel point c'est dur de se faire une place, tu prendrais conscience du mal que ça fait d'être ignoré, tu viendrais ramper en pleurant jusqu'à moi. Et là, crois-moi, je t'assènerais le coup fatal. Mais jamais, jamais, je ne t'aiderais à te relever.

Crève, lâche, il est trop tard.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

A la fin de cette lecture, la voiture s’arrêta et le chauffeur ouvrit la porte. Kyra sortit, pris ses bagages, et se dirigea vers l’entrée de la Kobe Hight School. Les écouteurs étaient toujours sur ses oreilles, Everlasting de Galneryus passait en boucle depuis son arrivée. Il entra et ne vit personne ce qui n’était pas une mauvaise chose. Il attendait que quelqu’un vienne s’occuper de lui. Pourquoi ? Dur de s’orienté dans un endroit ou l’on est nouveau.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Kyra et le reste du monde [PV Kazuki - En cours]  Lun 10 Nov 2008 - 16:35

Pour ne pas changer, Kazuki s'était levé en retard. Tant pis, il n'irait, encore pas, en cours. Il prit son temps pour s'habiller. Tout en se demandant ce qu'il allait faire, il enfila ses chaussures, prit son lecteur mp3 et sa guitare avant de se lancer au dehors. Pour une fois, il faisait le style de temps que le jeune homme préférait, pas trop de soleil, ciel bleu, une légère brise.

*Parfait* Il sourit. *J'ai trouvé ce que je vais faire...*

Depuis qu'il était arrivé à Kobe, Kazuki avait pris l'habitude de jouer dans la rue. Il ne voulait pas spécialement passer pour un clochard, mais il ne voulait surtout pas jouer tout seul, il trouvait ça plutôt glauque. Il se dirigea donc vers la sortie, en passant devant le hall. Il était tout dans sa musique, il avançait droit devant lui, sans vraiment faire attention. Soudain, il revint sur ses pas. Non, il ne rêvait pas. Il connaissait la silhouette qui se tenait seule devant le hall. Il l'appela de loin.

- Kyra !

Kyra était le leader plus ou moins élu tacitement du groupe de metal mélodique Kazuki, Psychosocial Instinct. C'était quelqu'un que beaucoup de monde ne parvenait pas à comprendre, mais Kazuki l'appréciait particulièrement pour cela. Plus exactement, ce que Kazuki aimait chez Kyra, c'était le fait qu'il se fiche de l'opinion des gens sur lui, exactement comme Kazuki. Il avait été d'une grande aide pour le jeune homme quand celui-ci avait perdu Karin. Ce qui avait été le plus dur à cette époque là, ce fut les gens qui venaient lui dire qu'ils étaient désolés, qu'ils comprenaient ce qu'il ressentait. Comment pouvaient-ils comprendre cela? Il s'était peu à peu replié sur lui même, se réfugiant dans la guitare. Il à gagner la plupart de son niveau actuel à ce moment là, ne supportant pas la comparaison. A l'intérieur même du groupe, il voulait être le meilleur. Mais peu importe combien il essayait, Kyra faisait les mêmes efforts que lui.

Kazuki prit conscience de plusieurs chose. Un, qu'il n'était pas tout seul. Deux, que Kyra était comme lui, qu'il voulait être le meilleur. Plus tard, Kyra demanda à entendre l'histoire de Kazuki. Ce qui surpris le plus le jeune homme, ce fut de ne pas entendre Kyra se lamenter sur le sort de Kazuki. Ils développèrent une confiance mutuelle, mais il n'avaient jamais été très démonstratifs l'un envers l'autre. Ils étaient amis, ils le savaient pas besoin de se le dire à tout bout de champ.

Mais, par tous les diables, qu'est-ce-que Kyra faisait ici? Il le découvrirait bien assez tôt. Pour l'instant il voulait savoir comment allait son ami.

- Ça fait plaisir de te voir, mon vieux. Tu vas bien?

Il regarda Kyra et attendit sa réponse.


Dernière édition par Kazuki Takahashi le Mar 11 Nov 2008 - 15:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Kyra et le reste du monde [PV Kazuki - En cours]  Lun 10 Nov 2008 - 18:13

Cela faisait déjà quelque minute que Kyra était dans le Hall sans que personne ne vienne à sa rencontre. D’un coté il n’en avait strictement rien à foutre. Seul avec sa musique, il ne pouvait pas être mieux. Son Iphone sonna, le jeune homme regarda de qui venait l’appel… Il fut étonné lorsqu’il vit que c’était sa sœur jumelle. Il écouta la sonnerie, avec une très forte hésitation à répondre. Puis il finit par décrocher.

« Hallo ? »

Mais plus rien… Lyra venait de raccrocher. Les lèvres de Kyra dessinèrent un rictus qui voulait en dire long. Elle n’avait pas encore envisageait de lui parler. Il fallait dire que leur dernière discussion avait finis en confession sur l’oreiller. Certes pour certaine personne cela pouvait paraître glauque mais pour Kyra et Lyra c’était naturel. C’est alors qu’une voix qu’il lui était familière l’interpela. Le jeune Kojima se retourna et ce fut avec stupeur qu’il constata que Kazuki était dans cet établissement.

Les deux se connaissaient depuis déjà pas mal de temps, depuis la création du groupe qui faisait fureur à Tokyo mais qui fut contraint à se dissoudre lorsque Kazuki et Kyra partirent. Bien sûr les raisons de leurs départ furent garder secret histoire que les Médias ne viennent pas prendre d’assaut l’école. Ils étaient beaucoup plus populaires qu’ils ne le pensaient.

C’est vrai que les deux jeunes hommes avaient vécus pas mal de chose ensemble enfin surtout Kazuki. Kyra lui avait demandé un jour de lui raconter son histoire et Kazu le fit sans problème. Et ce fut à partir de ce moment là qu’ils nouèrent quelque chose de fort. Leur amitié était indestructible mais en apparence elle n’était pas flagrante. D’ailleurs cela ne leur posaient pas de problème. Dans leur groupe, ils étaient quelque peu rival mais aucun des deux n’arrivé à surpasser l’autre. Leurs niveaux étaient le même dans tout ce qu’ils entreprenaient.

C’est à ce moment précis que Kyra esquissa un sourire sincère. Cela faisait longtemps qu’ils ne s’étaient pas vu presque plus de 6 mois. Kazu était arrivé en début d’année et lui en plein milieu. Et depuis le départ de Kazu, ils avaient « coupé » les ponts. Mais le jeune Kojima était heureux de revoir son Ami. C’est alors qu’il se dit que son exile ici ne serait peut être pas si ennuyant que ça.

A croire que les deux jeunes hommes avaient la même façon de penser. D’un coté c’était normal, c’est pour ça d’ailleurs qu’ils s’entendaient si bien. Que l’un avait besoin l’autre était là et vice versa.


« Ben je vais plutôt bien… Enfin le terme exact serait « mieux ». Pour être franc j’avais une hantise de me retrouver ici. Pourquoi ? Tu me vois rester tranquille dans un Lycée comme celui-ci, je suis pas le genre de mec à vivre pour l’école mais beaucoup plus la musique. »

Il rangea son Iphone dans sa poche et prit ses affaires sur son dos. Un sac et une guitare rien de plus. Il avait tout le nécessaire pour survire seul dans cette jungle remplie d’amazonienne. Kyra était un traqueur et il comptait bien faire sa réputation ici.

« Je suppose que tu as toujours la même guitare électrique, ta fameuse ESP que tu ne quittais jamais ? »

Il n’avait pas besoin de réponse car il savait très bien qu’il avait raison.

« Tu dois sûrement te demander ce qui m’emmène ici ? Ben on va simple, j’ai touché aux drogues et donc mon père a décidé de me relancer dans le parcours scolaire. Finis les cours particuliers avec les profs aussi jeune que moi et que je pouvais draguer. Donc Me voilà ici a Kobe avec Toi comme seul repère. »

Il marqua une pause et rajouta.

« Ouais je sais ça fait Gay mais bon » Puis il explosa de rire.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Kyra et le reste du monde [PV Kazuki - En cours]  Lun 10 Nov 2008 - 20:53

Pour tout avouer, Kazuki adorait Kobe. Seulement, même s'il était d'un tempérament mesuré, il avait besoin d'un minimum d'action. Et être avec Kyra allait lui apporter ce qui lui manquait. IL écouta ce que Kyra avait à dire.

« Ben je vais plutôt bien… Enfin le terme exact serait « mieux ». Pour être franc j’avais une hantise de me retrouver ici. Pourquoi ? Tu me vois rester tranquille dans un Lycée comme celui-ci, je suis pas le genre de mec à vivre pour l’école mais beaucoup plus la musique. »


Kazuki sourit, les études n'étaient pas non plus sa priorité, même si il était plutôt bon en cours.

- En même temps, t'a vu, c'est pas pour ce que je vais en cours que je vais pouvoir te donner des conseils là dessus.
dit-il en riant.

Il tripota machinalement l'étui de sa guitare qui pendait sur son épaule. Il faisait ça souvent, un peu comme un tic. Il regarda Kyra ranger son IPhone dans sa poche et éteignit son propre ITouch. Lorsque Kyra fit allusion à sa Crying Star, Kazuki sourit. Lui qui n'avait jamais aimé les guitares aux formes fantaisistes avait trouvé cette ESP majestueuse.

- Toujours. Il sourit. Et toi? Toujours la même guitare avec un nom imprononçable. La, euh... ESP Horizon FR II finition Black cherry, si je me souviens bien.

Il souriait, vraiment heureux de ne plus être tout seul. Cependant, il attendait de savoir ce que Kyra pouvait bien finir ici. Il ne fut pas déçu, ni étonné d'apprendre que Kyra avait fini par toucher à la drogue. Il n'était pas spécialement inquiet. Kyra avait assez de force mentale pour ne pas tomber dans la dépendance et, le cas échéant, pour s'en sortir. Iil raconta sa propre histoire à son ami.

- Bah moi ta vu y'a six mois j'ai commencé à pas mal "déconner". C'est pour ca que tu m'as pas vu en cours, si jamais tu y'es allé. Je passait mon temps avec vous à jouer, ou alors en solo dans la rue. Tu te souviens? C'est comme ça qu'on avait commencé en passant. Et mes parents ont pas beaucoup apprécié, je te parle pas du groupe, mais du fait que je jouais dans la rue. Ça leur a pas plu, du coup je suis arrivé ici y'a à peu près un mois. Mais bon, comme ils sont pas la pour vérifier, j'ai continué.
dit-il en souriant.

Et quand Kyra ajouta que sa déclaration faisait un peu gay, Kazuki ne put s'empêcher d'exploser de rire.

- Je savait bien que le monsieur voulait me baiser. (spéciale dédicace xD) Bon allez, on va poser tes affaires dans ma chambre et je t'emmène en balade. Prend ta gratte...

Il pris le chemin de sa chambre et fit signe à Kyra de le suivre.

------
EDIT du 9.01 par Callista : le sujet étant très mort depuis longtemps, je verrouille. Si toutefois Kyra voulait y répondre, merci de m'envoyer un MP avec le lien du sujet ...
Revenir en haut Aller en bas
 
Kyra et le reste du monde [PV Kazuki - En cours]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kobe High School :: Hors RPG :: Poubelle :: Archives des rps :: Anciens rps-
Sauter vers: