Partagez | 
 

 Moment de faiblesse [qui veut et Ichigo obligée xP]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Invité
« Invité »
(#) Moment de faiblesse [qui veut et Ichigo obligée xP]  Dim 23 Nov 2008 - 18:15

[un post pas super >< désolée ]

-A ton avis !

Ces quelques mots dont l’intensité avait beau être faible, étaient dits d’une manière assez sèche. Cet effet était intensifié par le fait qu’elle réponde au tac au tac. En tout cas, Satoru s’en voulait encore plus d’être sorti avec ce temps glacial. Ichigo avait attrapé froid et il ne pouvait s’en remettre qu’à lui. Même s’il devait l’oublier, il ne pouvait pas s’empêcher de penser à elle, ses paroles, ses magnifiques yeux en passant par ses cheveux lisses. Satoru murmura alors un :

« Désolé »

A peine audible. Dépité, il se rangea les plateaux, le sien limite plein, et revint voir son ancienne partenaire. Elle devenait d’une couleur de plus en plus étrange, le blanc et le rouge s’alternait sur la douce peau probablement brûlante de son visage. Ils se dirigèrent ensuite vers l’internat, Satoru essayait pourtant de prendre la jeune fille de telle sorte qu’elle ne tombe pas, mais il avait l’impression de ne rien arranger. Ils ne se disaient pas le moindre mots, montaient marche par marche les escaliers, avançaient à l’unisson, et lentement vers la chambre 5, leur nouvelle chambre. C’était sa troisième, et ils ne s’étaient pas vraiment liés d’amitié ou de quoique ce soit (à part l’indifférence peut-être) avec ses anciens coloc’. Là, tout aurait pu bien se passer : il était avec sa cousine… Mais aussi avec Ichigo. Vraiment, il avait la poisse.
Ils arrivèrent enfin devant la porte de la chambre, la jeune fille tourna lentement la poignée, en lâchant le jeune homme, qui la regardait d’un regard plutôt étrange. Quelques secondes plus tard, sa main brûlante ressaisit celle du jeune homme, qui était de plus en plus inquiet. La jeune fille en effet, semblait de plus en plus mal, et avait de moins en moins d’énergie. Elle luttait contre je ne sais quoi, pour rester debout, et ne pas s’écrouler en plein milieu du couloir. Mais la fièvre, et quelques autres facteurs divers n’ont pas voulu que tout se passe comme la raison le souhaitait : Ichigo n’en pouvait littéralement plus et s’écroula dans les bras du jeune homme. Après une série de mouvements, cette dernière se retrouva dans les bras du jeune homme comme une petite princesse, et la déposa lentement sur son lit. A vrai dire, elle était plus lourde que le jeune homme l’imaginait, et ce n’était pas de la première simplicité. Une fois la jeune fille allongée sur son lit (heureusement, c’était le plus près de la porte), il lui murmura


« Aller, dors »

Et lui enleva ses chaussures. Le jeune homme la regarda, et s’accroupit à côté de son lit. Il se dirigea alors sa bouche vers son oreille pour lui dire :

« T’inquiète pas, je veille sur toi… »

Il n’avait pas tenu, il ne pouvait pas. Satoru ne pouvais pas s’empêcher de laisser la jeune fille comme ça, de faire comme s’il ne la connaissait pas. Sans réfléchir, il s’approcha dangereusement de son visage et lui déposa un petit baiser sur les lèvres.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Moment de faiblesse [qui veut et Ichigo obligée xP]  Dim 23 Nov 2008 - 21:40

[niark, et si je veux pas moi^^ lol je déconne^^]
[oh non, je l'aime bien moi^^]


Ichigo ne prit pas le temps de répondre à l'excuse du jeune homme. Elle essayait déjà assez de lutter contre soi même, pour partir sur un sujet qui ne avait pas vraiment la peine d'être abordé dans ces circonstances là. Elle laissa donc le jeune homme l'aider à se lever, poser les plateaux... puis le conduire à sa chambre, enfin, la leur, puisque le hazard qui avait mal ou bien fait les choses selon les points de vue, les avait mit dans la même chambre... Il étaient donc arrivés à traverser toute la cour et à se rendre devant la chambre. il est vrai que au premier abord, on pouvais croire que Ichigo faisait un peu exprès, mais ce n'était pas le cas... Elle était vraiment mal en point. Elle se laissa porter jusqu'à son lit, comme une princesse, et ferma les yeux, non pas par fatigue, mais parce que c'était tellement agréable de se faire porter comme ça par celui qu'on aime... C'était juste une impression d'être seule au monde, d'être heureuse, et de n'avoir aucun problème... il est vrai que le simple fait d'être avec lui rendait ichigo heureuse, et nerveuse à la fois, de peur de paraître ridicule ou on ne sait quoi d'autre, enfin, de ne pas plaire à Satoru. Elle sentit alors que son dos touchait le matelas de son lit, et ouvrit les yeux, voyant les détails de sa nouvelle chambre pour l'une des premières fois, si ce n'est celle où elle était allée porter ses bagages. elle remarqua que son lit était fait, mais que ses valises étaient encore posées sur le sol, et encore remplies de toutes ses affaires personnelles. Ell réussi à penser qu'il faudrait qu'elle les défassent, une fois qu'elle serait remise sur pied...


Elle sentit une voix apaisante lui parler, lui dire de dormir... chose que Ichigo ferait bien... Ses yeux commencèrent à se fermer. Elle sentit qu'on lui enlevait ses chaussettes, Très peu de temps après, elle sentit cette même voix lui chuchoter, certainement tout près de son oreille, car elle sentit le souffle chaud du jeune homme sur son cou, des mots qui semblaient très tendres, de la façon dont Ichigo les avait interpréter, tout du moins. Elle sourit faiblement à ses mots. Elle voulut alors ouvrir les yeux, avant de s'endormir, afin de lui prendre la mains, et de le regarder, comme pour se sentir protéger. Elle n'eut cependant pas le temps de faire tout ça. Alors qu'elle commençait à ouvrir faiblement les yeux, elle vit le visage du jeune homme, ses yeux, ses lèvres... Se raprocher doucement du visage de la jeune fille, et sentit un doux contact sur ses lèvres. Le jeune home venait de lui déposer un baiser, certes, petit, mais qui en disait très long. Elle ferma les yeux entièrement, et lui sourit, avant de chercher sa main, qu'elle trouva avec un peu de mal, après avoir tâter pendant quelque secondes. Elle la serra très fort, comme pour se sentir protéger.

Elle ne mit pas très longtemps à trouver le sommeil. Elle avait certes, mal un peu de partout, mais les conditions faisaient qu'elle se sentait bien, et que ses douleurs physique passaient en seconds. Elle ne cessa pas de sourire avant de trouver le sommeil, et continua de serrer la main du jeune homme, tendrement, doucement... et ne fit que pense à lui. C'est avec son image dans sa tête qu'elle aprvint à trouver le sommeil. Un sommeil paisible, plein de beaux rêves, en compagnie du jeune homme bien entendu. C'était tellement beau, tellement bien... Comme un rêve... Avant de s'endormir pour de bon, elle se tourna sur le côté, face au jeune homme, et exerça une forte pression sur sa main. Elle était déjà dans un demi sommeil, et avait oublié se qui l'entourait. Elle avait commencer à rêver. Elle était avec SAtoru, et lui disait qu'elle l'aimait... Ses mots cependant ne furent pas que en rêves... Ses lèvres s'entrouvrirent légèrement afin de laisser passer quelque mots...

-Suki... Anata ga suki...

Elle s'endormit alors, sans vraiment savoir combien de temps, ni où elle se trouvait. Elle se réveilla, quelques instants après, sans vraiment savoir combien de temps elle avait dormit. Elle préféra garder les yeux fermer, car elle venait de se remémorer e qui s'était passer, et si c'était un rêve, alors elle ne voulait pas affronter la réalité tout de suite... Elle voulait encore être dans cette ambiance, tellement agréable et romantique... Ce qui venait de se passer, ou ce qu'elle avait rêver, elle ne savait plus trop, tellement ça ressemblait à un rêve, était vraiment ce qu'elle avait souhaité de plus chè la veille, alors qu'ils venaient de se séparer... Et cela semblait se réaliser... un sourire se dessina alors sur ses lèvres, et son conscient reprit le dessus. Elle garda néanmoins toujours les yeux fermés.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Moment de faiblesse [qui veut et Ichigo obligée xP]  Sam 29 Nov 2008 - 16:20

[Xp pas le choix héhéhé J’ai énooormément fait avancer le truc XD]

Ca n’avait plus de sens. Pourquoi avait-il fait ça ? Ces simples mouvements avaient remis totalement en cause ses derniers dits. Comme pour se rassurer, il se dit que le petit sourire dessiné sur le visage de la jeune fille signifiait probablement qu’elle était heureuse. Mais pourquoi avait-elle pleuré ? Toutes ses questions s’enchaînaient dans sa tête, si bien qu’il oublia pendant un léger instant qu’il tenait de plus en plus fortement la main de la jeune fille, comme s’il avait peur de la perdre. En fait, cette peur lui envahissait réellement l’esprit. Dés cette constatation, il relâcha lentement son étreinte, histoire de ne pas couper la circulation du sang de la jeune fille, et que sa main ne soit pas confondu avec celle d’une schtroumpfette géante.
Il la regardait, elle semblait vouloir dire quelque chose, mais ses mots furent emportés par le doux vent, sans parvenir à l’oreille de Satoru. Elle semblait heureuse, c’est tout ce qu’il savait. Cependant, le reste restait pire que flou. Le jeune homme ne savait toujours pas ce qui l’avait fait pleurer, et si elle était vraiment heureuse, sa fièvre ne lui permettait peut-être pas de se défendre ou de faire quoi que ce soit.
Des hypothèses les plus farfelues les unes que les autres lui traversaient l’esprit, cependant, bien qu’elles soient totalement improbables, ces simples hypothèses ne cessaient de l’inquiéter. Il ne sait pas combien de temps il était rester à se torturer l’esprit comme ça, mais au bout d’un certain temps, il décida d’y mettre fin, et s’allongea alors sur son lit, un manga à la main. Décider, c’est bien beau, mais y arriver, c’est plus dur. Et oui, ses petits yeux se déconcentrèrent vite, et son cerveau se révélait dans l’incapacité des plus totales à rester concentré. Il se dit ensuite qu’il pourrait suivre son emploie du temps : il avait auparavant décider de passer l’après midi à jouer de son instrument. Bien résolu à se vider l’esprit, il se dirigea vers une salle, mais trois pas plus tard, il retourna au point de départ, avec la peur que la jeune fille soit réveillée et ait besoin de quelque chose. Bien que la jeune fille dormait toujours sur ses deux oreilles, Satoru préféra rester dans la chambre, de peur qu’elle se réveille brusquement. Il la regarda encore dormir, même malade, elle restait mignonne. Il choisit ensuite de défaire son violon de la mallette, et fit quelques sourds pizzicato, qui s’envolèrent dans l’air chaud de la pièce. Ce petit jeu dura bien une heure.
Tout à coup, il s’aperçut que le sommeil de la jeune fille semblait moins fort, et qu’elle bougeait plus régulièrement. Il se précipita vers elle, comme un gosse vers ses cadeaux de noël, sauf qu’il ne braillait pas partout. Il était assis en tailleur à côté d’elle, attendant la moindre réaction. Peut-être n’était-ce qu’une impression ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Moment de faiblesse [qui veut et Ichigo obligée xP]  Dim 21 Déc 2008 - 10:46

[désolé pour le temps d'attente, j'avais mes bas blancs, et plein de truc à faire...]

Ichigo avait du passer un peu plus de une heure à dormir, Elle s'était réveillée, se sentant encore peu mal, et donc, elle n'avait pas ouvert les yeux tout de suite, Elle se remémora doucement tout ce qui s'était passé : elle à la cantine, presque en tombant dans les pommes, puis elle se rappela de la personne qui l'avait accompagnée jusque dans sa chambre, enfin, leur chambre, puisqu'elle avait changé le matin même,,, Elle rougit légèrement à cette pensée,,, Elle se souvint également que il lui avait déposé un petit baisé sur les lèvres,,, Ou alors était ce un rêve? Elle ne pouvait pas savoir, la volonté que ce soit vrai, et dans ce cas, l'incrédulité de ce geste, ou d'autre part, le rêve, si beau qu'elle n'aurait pas voulu se réveiller,

Au bout de un quart d'heure environ, elle ouvrit le yeux, regardant le plafond, Elle ne savait pas si le jeune homme se trouvait toujours à ses côté, ou si il était parti,,, Elle risqua un coup d'oeil vers le côté, et vit à son plus grand bonheur que Satoru était toujours près d'elle, Elle lui sourit un petit peu, et se redressa sur son lit, et s'appuya contre le mur, Dans un premier temps, elle ne sut pas quoi dire, alors elle regarda un peu partout, voyant les bagages qui n'étaient pas encore déballés,,, En dernier, elle regarda le jeune homme, Non pas qu'elle ne voulait pas le regarder, mais elle avait un peu de mal vu les évènements de la veille,,, Pour ne pas paraître trop gênée, elle commença à lui adresser quelque mots, essayant tant bien que mal de soutenir son regard, et ses yeux magnifiques

Merci de m'avoir aidée,,, Dis,,, tu es resté ici tout le temps que je dormais?

Elle commença à frissonner un peu, après tout, elle n'était pas totalement guérie, et se dit que un passage à l'infirmerie serait sans doute le bienvenue, juste pour des médicaments ou autre,, D'un autre côté, elle ne voulait pas être privée de faire du tennis, juste parce qu'elle avait eu un malaise, et que elle avait une angine un peu prononcée... Elle essaya de ramener toutes les forces qu'elle avait en elle pour paraître mieux, ce qui marchait un peu, puisqu'elle avait de nouveau de l'énergie. Elle se leva alors, et commença à faire les cent pas dans sa chambre, parce qu'elle ne savait pas vraiment quoi faire d'autre... Elle essaya de regarder le moins possible le jeune homme, mais ne put s'empêcher au bout d'un certain de le regarder, en lui adressant un joli sourire.


-Tu,,, as rangé tes affaires?

Elle avait posée la question la plus idiote qui lui était passée par la tête, mais elle n'aimait pas trop le silence, alors, il fallait qu'elle brise à tout prix... et puis, dès qu'elle se trouvait avec la personne qu'elle aimait, elle sentait son cerveau être de la semoule [ comme la personne qui écrit derrière, mais moi, c'est tout le temps^^ XD]. Elle prit alors ses bagages personnels, et entreprit de les poser sur son lit, puis de les ouvrir, Tout en faisant cela, elle regarda par le fenêtre, et vit que il faisait soleil, bien que le paysage était tout blanc, et que l'air semblait plutôt froid. Elle commença à ranger ses affaires dans l'armoire qui lui était prêtée. Elle s'arrêta au bout d'un moment, et se posa sur son lit, en soufflant, car elle venait de penser que les deux jeunes personnes devraient peut être s'expliquer quant à leur comportement idiots de la veuille... même si c'était beaucoup plus facile à dire qu'à faire.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Moment de faiblesse [qui veut et Ichigo obligée xP]  Mer 24 Déc 2008 - 11:39

Il faut croire que la vie du jeune homme est visiblement loin d’être passionnante. Il n’avait que ça à faire, attendre pendant trois plombes une jeune fille qu’il fait pleurer… C’est peut-être simplement la chose appelée sadisme qui prenait possession de lui. Sadisme ou pas, ça en revenait au même. Cela faisait maintenant une bonne heure que le jeune homme tuait le temps à des activités silencieuses, et son inspiration étant à la limite du néant, pas la peine d’en faire une dissertation pour vous dire qu’elles étaient pour le moins ennuyantes. L’activité qui semblait la plus passionnante d’après son cerveau véritablement dans une période créative, était de regarder la jeune fille.

Et mince, ce manque cruel était contaminateur. Le frêle esprit fiévreux d’Ichigo ordonna à ses yeux verts comme la mousse sur les troncs d’arbres orientés Nord de regarder le plafond. Les pupilles vide fixé sur les quelques fissures traduisaient probablement un intérêt hors du commun sur la plomberie, et sur la maçonnerie, et un conseiller d’orientation, psychologue ou je ne sais quoi, vous aurait directement donné un livre sur le béton à la fin de votre rendez vous. Les cerveaux réduits à ceux d’un poireau évolué, les deux jeunes personnes restèrent comme ça pendant un temps indéterminé, n’excédant tout de même pas les dix minutes. Après un rapide coup d’œil vers Satoru, la jeune fille décida enfin de reprendre son cerveau de primate évolué et laisser celui de patate dans l’armoire. Ces nouveaux neurones lui permirent de s’asseoir sur son lit. Ichigo imita ensuite les caméras des banques nationales : elle tourna la tête à intervalle de temps régulier, pourquoi ? Dieu seul le sait.

Mais que faisait notre jeune Satoru pendant tout ce temps ? A vrai dire, il ne savait pas quoi faire lui-même. Il analysa alors également la chambre de fond en comble, pour dénicher la moindre petite fissure à sa portée.

Une petite voix atteint ensuite ses tympans, et cette dernière le fit descendre de ces rêveries, autrement dit de sa débilité extrême. Il mit quelques secondes avant de formuler cette phrase. Pour faire durer le suspense ? Lui-même ne savait pas.



« De rien. Moui… On peut dire ça comme ça… »


Tout le monde applaudit Satoru ! Il a eu une bonne heure pour réfléchir à des possibilités de questions comme celle-ci, et voici sa merveilleuse réponse ! Et le tout va s’améliorer : alors que la jeune fille se lève péniblement, avec ses vêtements légèrement froissés, le jeune homme restait là, totalement dépassé par la situation. Au bout de quelques secondes, il fit de même, et se dirigea avec une allure assez lente vers son lit, où il s’affala. Son matelas était tout aussi mœlleux que l’autre. Il tendit son bras pour saisir un manga, et se mit à regarder d’un air blasé les différents dessins, sans prendre la peine de lire. Il consacra tout de même une attention particulière à Ichigo, qui s’était mise à faire les cent pas à travers la chambre. Quelques instants plus tard, Satoru lâcha sa bande dessinée sur sa valise, et une autre phrase issue de la bouche de la jeune fille vint chatouiller ses tympans :


« Tu as rangé tes affaires ? »


Il fallait dire que c’était la question existentielle. Les deux jeunes gens ne savaient visiblement plus comment tuer l’ennuie, la monocorde vie de l’internat. Satoru trouvait dans un premier temps la question un peu bête, mais en s’apercevant que sa valise était hors du champ de vision de la jeune demoiselle, il se contenta de répondre :


« Non, pas encore… J’ai la flemme »


Satoru se sentait mal, il savait de moins en moins comment agir, et la panique commençait à s’emparer de lui. Il décida de se lever, et de se rapprocher de la jeune fille, dont le regard était dirigé vers la cour recouverte de neige, ce paysage à la fois hostile et fascinant. Sans tenir compte de la raison, et de l’intelligence, le jeune garçon se dirigea vers la jeune fille, et la prit dans ses bras, de telle sorte qu’elle ne puisse pas se retourner. Il lui glissa ces quelques mots dans l’oreille droite :


« Ca va mieux ? Tu vas pas me refaire ta crise d’hier soir j’espère … »


Crise n’était peut-être pas le meilleur mot, mais en s’abstenant de l’intelligence, on doit bien s’en contenter.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Moment de faiblesse [qui veut et Ichigo obligée xP]  Dim 28 Déc 2008 - 20:38

[genre, t'es obligé de me regarder^^ XD]


Ichigo venait donc de se réveiller Après avoir mis quelque instant pour reprendre ses esprits, elle s'était levée et avait commencer à regarder tout ce qui se trouvait dans la chambre, à part la personne qui était avec elle, non pas parce qu'elle ne voulait pas le voir, bien au contraire, mais parce qu'elle ne pouvait pas se résigner à le regarder,,, Étrange sentiment, puisqu'elle était folle amoureuse de lui., mais bon, que voulez vous, l'amour est étrange...
Après avoir donc regarder le plafond, les murs, la fenêtres, les valises, les lits... et ne sachant plus quoi faire, elle avait décidé de parler au jeune homme, toujours en évitant soigneusement de croiser son regard. Bien qu'elle savait que la question qu'elle venait de poser était complètement stupide, elle voulait non seulement parler au jeune homme, mais en plus, rompre ce silence persan qui s'était installé dans la chambre... Ce genre de silence gêné mettait la jeune fille tellement mal à l'aise,,, surtout dans la situation ou se trouvait actuellement les deux jeunes gens.

Elle attendait donc la réponse du jeune homme, qui ne si fit plus attendre. Sa voix était légèrement hésitante, mais al réponse n'en était pas moins claire, si simple. Peut être ressentait il la même chose qu'elle... Lorsqu'il prit la parole, Ichigo ne put alors s'empêcher de poser ses yeux sur lui. Elle fut alors parcourut d'un immense frisson qu'elle eu du mal à cacher, et qui l'a mis mal à l'aise, encore plus que ce qu'elle n'était déjà. Pour rompre ce silence, la demoiselle posa une question encore plus stupide que la précédente... [la pauvre, trop désespérée, elle sait plus quoi faire^^]

Encore une fois, la réponse du garçons fut simple, et claire... La réponse fit tirer à Ichigo un petit rire discret. Elle se sentait étrangement bien au fond d'elle. Mal à l'aise, mais bien... Plutôt étrange, mais de toute façon, depuis que la jeune fille avait connu Satoru, elle se sentait bien, même si en surface, elle paraissait mal,,, Compliquée les filles, ne?


-Je comprends, je ne les ai pas rangé non plus,,, la flemme aussi^^ pas que ça à faire^^

Elle avait sortit cette phrase d'un ton naturel, comme si rien ne s'était jamais passé entre eux... Le jeune fille avait alors tournée la tête pour regarder par la fenêtre. IL ne neigeait pas, mais le paysage était tout blanc, et c'était tout simplement magnifique... Elle tourna alors son corps entier par la fenetre, et s'avança près de celle ci, de façon à voir se qui se passait en bas. Certain se contentant de marcher, mais beaucoup s'était occupé de faire des batailles de boule de neige, ou à faire des bonhomme de neige... Le nombre d'élèves qui se trouvaient dehors étaient néanmoins moindre, les autres étaient certainement parti en ville, ou était allé sans la salle commune...

Elle sentit alors que quelqu'un bougeait derrière elle, mais ne se retourna toujours pas, trop occupée à contempler le paysage. Elle sentit alors un souffle chaud près d'elle, et avant qu'elle ai eu le temps de se retourner, deux mains vinrent la serrer, l'attirant contre un corps qu'elle ne voyait pas, mai qu'elle pouvait nommer sans doute. Satoru venait de la prendre dans ses bras. Ce fut comme si tout s'était arrêté. Le cerveau de Ichigo s'était mis en mode bug. Pour tout dire, elle ne comprenait pas vraiment ce qui lui arrivait... Mais elle ne voulais bouger pour rien au monde. Elle se sentait trop bien dans ses bras. Elle ne pouvait pas se retourner, mais si elle avait pu, elle aurait certainement oublier tout principe et embrasser le jeune homme, d'un baiser plein de sentiments d'amour. Elle lui aurait dit je t'aime... Elle ferma lentement les yeux, alors que lune voix qui murmurait retentit à son oreille. Le jeune homme lui demandait si elle n'allait pas recommencer à faire se crise... Elle se sentait tellement bien, qu'elle ne régit pas, bien qu'elle pensait que ce n'était pas entièrement de sa faute... Même si c'est vrai, elle avait un peu commencé... Elle ne voulait pas répondre tout de suite, de peur de casser le moment, si bien, si beau, si parfait... Elle se posa alors contre lui, et se laissa aller, fermant les yeux, et ne voulant qu'une seule chose dans la moment actuel : rester comme ça! Elle décida néanmoins au bout d'un moment de lui répondre


« non... »

C'est tout ce qu'elle lui répondit, mais c'était tout ce qu'il y avait à répondre. Usant un peu de sa force, la jeune fille se retourna alors, de façon à se retrouver face contre Satoru, Elle posa sa tête contre son épaule pendant quelque minutes, secondes, heures? Elle ne savait pas la notion du temps qui coulait, et s'en fichait royalement pour tout dire... Elle était si bien que rien ni personne ne pouvait la rendre malheureuse... Elle passa ses petits bras autour du cou du jeune homme, et le serra lpus fort, tendrement. Elle se remémora alors la veille, quand il était dehors... S'était tellement beau... tellement bien... tellement parfait... Comment avait elle pu être aussi idiote et fondre en larme alors qu'elle avait simplement à dire je t'aime? Logique qu'il l'ai prit mal... Elle chassa ces pensées de son esprit, et ne concentra que si le garçon. La seule personne qu'elle aimait...Elle se laissa alors aller, laissant son esprit de côté. Elle posa une main sur la joue du jeune homme, et commença à la caresser. Après quelque secondes d'hésitation, elle décolla sa tête de l'épaule sur laquelle elle était blotti, et déposa un baiser sur les lèvres du jeune homme. Un baiser tendre, et amoureux. Ce contact la fit frissonner, ce qu'elle ne put d'ailleurs pas cacher. Elle ne reposa pas sa tête où elle était avant, mais regarda le garçon dans les yeux. Les yeux de Ichigo étaient pétillants de joie et de bonheur, d'amour également. Son regard était tendre... Elle compte jusqu'à trois dans sa tête, sans vraiment savoir pourquoi, puis se lança

-je t'aime...

Ses trois mots qui lui avaient été si difficiles à dire... elle les avait enfin sortit! Elle sourit légèrement au jeune homme et reposa sa tête contre son épaule, toujours une main derrière son cou, et une sur la joue du garçon. Elle ferma les yeux, et ne fit plus rien, ayant qu'une seule crainte : se faire rejeter... Mais elle ne pensait pas que ce soit vraiment envisageable... C'était lui qui l'avait prise dans les bras, pas elle qui l'avait serré en premier...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Moment de faiblesse [qui veut et Ichigo obligée xP]  Ven 2 Jan 2009 - 12:54

Ses doux cheveux lisses caressaient maintenant le visage du jeune garçon, ce contact qu’il avait recherché depuis une éternité était désormais réalité. La chimère n’était donc plus intouchable. Pour jouir le plus possible de ce doux moment, Satoru resserrait de plus en plus son étreinte, de peur qu’on lui retire sa perle lumineuse. Ses reflets blonds sur sa chevelure couleur châtaigne était tel le rayon de bonheur que procurait cette jeune fille qui atteignait peu à peu le cœur blessé de Satoru.
[C’était ton cadeauw de noël XD]

Si l’on omet les quelques frissons à peine perceptible du jeune homme, on pourrait dire que cette situation est comme la vie en générale, ennuyeuse de chez ennuyeuse. Mais ce moment d’inaction, de blanc total avait un effet ascenseur aux souvenirs du jeune homme, qui atteignirent rapidement (5 étages pour être plus précis) sa mémoire. Il repensait à son passé, à ses parents dont il n’avait plus de nouvelles depuis déjà un bon bout de temps. Il pensait à son secret qui était enfouie dans sa mémoire à tout jamais, il pensait, il pensait… Jusqu’à ce qu’un petit, « je t’aime » lui parvienne à ses tympans, prononcé d’une voix douce et claire, qu’il reconnu immédiatement.

Il se sentait tout de même mal, tout lui renvoyait à un souvenir, et il était projeté dans la scène de la St Valentin, où Ichigo se mit à pleurer dans ses bras. Ce souvenir lui fit un petit mal au cœur, mais rien comparé à son vécut.
Le jeune homme revint peu à peu dans son état habituel, et au bout d’un temps qu’il n’arrivait pas à déterminer, arriva plus ou moins à profiter de l’instant présent. Satoru s’aperçut qu’il serrait vraiment fort la jeune fille contre son torse, qu’il desserra son étreinte en murmurant un petit


« Pardon ».

Il tourna autour de sa petite protégée, pour lui cacher ce paysage glacé, mais rayonnant, pour l’embrasser. Un baiser passionné pour montrer leur réconciliation peut-être. Tout désormais serait comme avant, le cours normal des choses reprendrait le dessus. Satoru était heureux, ces quelques jours à tenter d’oublier la jeune Ichigo n’était pas une « piece of cake » ! Surtout qu’il avait cette forte impression de l’aimer, beaucoup même. Le jeune homme déposa sa main sur la joue chaude d’Ichigo pour ensuite la descendre lentement jusqu’à son cou. Satoru la mit ensuite derrière son dos, et l’autre de ses main se dirigea vers la longue chevelure de la jeune fille, et d’un geste plutôt brusque, il fit en sorte que Mademoiselle Tête de Ichigo se retrouve juste dessous la sienne, sur son torse, et continua de la caresser.

De peur de se montrer trop possessif, il s’écarta de la jeune fille, et lui fit un petit sourire. Il se dirigea ensuite vers son lit et commença la lourde tache de ranger ses affaires.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Moment de faiblesse [qui veut et Ichigo obligée xP]  Mar 13 Jan 2009 - 22:11

[quand c'est pas bac blanc c'est que faut que je bosse en semaine pour pouvoir sortir le WE^^ désolé^^)

[pas compris l'histoire du cadeau de noel... XD]

Ichigo se sentait si bien dans ses bras... Son étreintes était si douce... Même si elle se resserrait, la jeune fille ne disait mot, ne voulant pas casser ce moment. Elle resta donc ainsi, contre lui, pendant un temps peut être très court? Peut être très long? Elle s'en fichait royalement. Tout ce qu'il lui importait, c'était de savoir avec qui elle était en ce moment, et il se trouvait qu'elle se trouvait être avec la personne qu'elle aimait, alors que demander de plus? Elle ne pensait à rien du tout, n'avait aucune craintes. Elle vivait purement l'instant présent, sans se soucier de ce qui l'attendant à la sortie.

Elle espérait que Satoru se trouvait être dans la même situation qu'elle, qu'il se sentait aussi bien. Elle sentait les bras du jeune homme se refermer de plus en plus autour d'elle. Ses gestes étaient toujours très doux, mais il serrait quand même un peu fort, et Ichigo commençait à avoir du mal à respirer. Elle fut tout de même soulager que il la lâche un peu, si c'était pour la reprendre dans ses bras après, bien entendu (franchement, qui veut partir des bras de son chéri? XD).

Un peu avant qu'ils se séparent pour environ trois longues secondes, Ichigo avait enfin réussi à trouver le courage de dire ce qu'elle avait voulu dire la veille au soir. Ces trois mots étaient sortis presque naturellement, comme si elle les avait toujours dit. Puis, comme pour illustrer ses paroles, elle avait donner à la personne qu'elle aimait un minuscule baiser. Un baiser très petit certes, mais qui ne renfermait pas moins ce qu'elle ressentait.

Le jeune homme l'avait donc ensuite lâchée pour la reprendre quelques instants après dans ses bras, mais du côté opposé (enfin, ils avaient fait demi tour quoi^^). Cette action fut suivit d'une autre, toute aussi troublante. (dérivée de 2x², f'(x)=4x... U_U). A peine Ichigo s'était re-blottit contre son amoureux et avait posée sa tête sur son épaule, comme elle était avant, qu'elle releva sa frimousse afin de regarder dans les yeux le jeune hommes. Sans dire un mot, leur deux lèvres se rapprochèrent, et enfin se cherchèrent, se frôlèrent, puis se trouvèrent, laissant passer entre eux un baiser passionné, mais surtout, du moins, pour Ichigo, la preuve de son amour pour lui.

Si le temps devait s'arrêter, qu'il le fasse maintenant! Si ce baiser aurait pu durer plus longtemps... Mais bon, on est pas dans Harry-Potter (wingardium leviosa^^ :sort:, et on est pas des sorcier, et retarder le temps, ou même l'arrêter, et tout simplement impossible, tout le monde le sait ça non? (je l'ai apprit y a pas si longtemps XP^^).

Une fois ce pure moment de bonheur passé donc, les deux amoureux retrouvèrent leur position de départ, c'est à dire que Ichigo avait sa tête contre son épaule, et que le jeune homme la caressait tendrement. Ils restèrent un moment comme ça.

Au bout d'un certain temps, ils se séparèrent, (c'est qu'on ne peut pas non plus rester toute la vie comme ça non plus^^ c'est sniffant mais bon,, U_U) et la jeune fille regarda d'un regard très doux le jeune homme aller chercher sa valise, la poser sur son lit et commencer à la vider. Elle regarda alors la sienne et remarqua qu'elle l'avait déjà vidée, et qu'elle n'avait rien à faire. Elle se mit alors à regarder un peu par la fenêtre, et à ranger un peu, c'est à dire faire son lit, mettre son pyjama sous son lit, et non pas au dessus, ou au pied du lit tout froisser, comme elle le faisait habituellement... et tout et tout quoi.

Elle remarqua tout de même que à part le « je t'aime » et le « pardon » il n'avait pas échangé un seul mot. Elle décida alors d'entamer un conversation, comme elle n'aimait pas le silence, et était très bavarde :


« dis moi, tu viens d'où en fait? Tu vis avec tes parents? »
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
« »
(#) Re: Moment de faiblesse [qui veut et Ichigo obligée xP]  

Revenir en haut Aller en bas
 
Moment de faiblesse [qui veut et Ichigo obligée xP]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kobe High School :: Hors RPG :: Poubelle :: Archives des rps :: Anciens rps-
Sauter vers: