Partagez | 
 

 Cours d'histoire géo

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Cours d'histoire géo  Sam 10 Jan 2009 - 19:59

Son regard passant de la fillette à sa feuille, où son dessin prenait peu à peu forme, Yume était totalement en dehors du cours. Il entendait, certes, ce qui se disait dans la classe, mais n’écoutait pas. Il lui aurait été impossible de répéter quoi que soit, et même de répondre à une question, puisqu’il ne se rendrait même pas compte qu’on lui parle.
Alors qu’il avait le regard porté sur la petite fille, un mouvement attira son attention. Non loin devant, à quelques tables de lui, s’était levé Zephyrin. Celui-ci commença à blablater, Yume ne comprenant pas grand-chose, surtout parce qu’il ne savait pas ce qu’ils étaient censés dire. Apparemment parler d’un pays. Et se présenter. Yume sorti quelques instants de ses rêveries pour l’écouter, un petit sourire apparaissant sur ses lèvres. Nan, il était quand même marrant ce gars ... Non pas que ce soit méchant, cette pensée, mais il était dur de ne pas rire intérieurement quand on l’écoutait parler avec ses grands airs de Monsieur Je Sais Tout. Ce Monsieur se rassit une fois son monologue terminé, et le jeune brun garda son regard posé sur lui encore quelques secondes, avant de le reporter sur ce qui se passait de l’autre côté de la fenêtre.

Le cours continua ainsi, des élèves prenant la parole l’un après l’autre, jusqu’à ce que la voix du prof parvint aux oreilles de Yume. Celui-ci continua son observation, néanmoins attentif à ce qui se disait. Un blablatage sur les retards, et sur ceux qui dormaient. Il se retint de rétorquer que puisqu’il ne souhait pas apprendre, il était donc logiquement autorisé à s’en aller, mais préféra se taire, puisque de toute façon, c’est le professeur qui a raison, et cela a toujours été comme ça. Et puis, comme si ce n’était pas de trop, il leur fila un exo à faire. Sortir une feuille. Epreuve de grande difficulté pour Yume. Surtout qu’il n’était même pas sûr d’en avoir. Des blanches pour dessiner, il en avait toujours, mais des feuilles à carreaux, ça... Après un bref coup d’œil au tableau, où le prof commençait à écrire le questionnaire, Yume se pencha vers son sac pour en chercher une feuille, qu’il trouva, légèrement froissée. Tant pis, ça ira très bien pour ce que c’est. Il attendit que tout soit noté au tableau, avant de commencer à écrire quoi que ce soit, ni même à réfléchir. Yume soupira quand il fut annoncé que ce serait ramassé, et qu’ils ne savaient même pas ce qu’il allait advenir de ces copies. Il espérait juste que ce ne soit pas noté, parce qu’il risquait très probablement le carton. Nouveau soupir, et, à contre cœur, il entreprit de répondre aux questions.

Spoiler:
 


N’ayant pas réponse à tout, et s’en foutant royalement, Yume s’était permis quelques commentaires plus pour lui que pour le prof, mais qu’il avait la flemme d’effacer. La dernière partie fut pour lui la plus difficile. Il n’en avait rien à faire des autres pays, surtout les plus lointains, et préféra laisser des vides, ou alors remplir au hasard quand il n’était pas très sûr. Il lui semblait que Sydney n’était pas la capitale, mais de toute façon il ne connaissait pas d’autres villes dans ce pays, alors il mit cela au pif. De toute façon, cela n’avait aucune importance. Il retourna sa feuille quand il eut terminé, puis retourna à ses occupations initiaes, à savoir dessiner.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Cours d'histoire géo  Dim 11 Jan 2009 - 19:43

Il écouta alors la réponse assez complète chose très étonnant sachant que l’Europe n’est pas un continent qu’on étudie, en dehors de l’Europe bien entendu. Il y avait donc des élèves assez intéressant à moins qu’il est eu vents du sujet de se cours et on alors préparé leurs coup à l’avance. Car la jeune fille qui répondit sur la Slovaquie était bien documenté sur le sujet. D’ailleurs derrière son air assez candide, on voyait bien qu’elle avait un goût prononcer pour le travaille et cela lui plaisait. Le Prince avait hésité à répondre à la question de cette jeune fille qui avait encore oubliée de se présenter. Au japon la politesse n’existerait elle donc pas ? Il se posait encore et toujours cette même question, mais il avait bien compris que le problème venait surtout des élèves.

Et alors Le professeur pris l’enfant qui avait tout l’air d’être sa fille dans ses bras. Le jeune allemand se dit qu’elle était vraiment mignonne mais jamais il ne l’avouerait même sous la torture ! Monsieur Itashi avec sa « fille » dans ses bras il prit enfin son rôle en t’en que Professeur, c'est-à-dire qu’il reprit les élèves sur leurs fort taux de participation, et sur leurs ensommeillement peu naturelle au vu de leurs avancé de la journée. Le prince est pleinement réveillé, il a eu ses 14 heures de sommeilles obligatoire sans quoi il a beaucoup de mal. Mais de toute façon, jamais il ne montre de faiblesse. Puis surtout le retard, chose qu’aucun Von Ludwig n’arrive à supporter, jamais être en retard ! Donc cet enseignant lui plaisait bien, même si le début du cours était réellement simpliste, il ne pouvait pas lui tenir rigueur, c’est juste qu’il avait un niveau trop élevé par rapport à la moyen. Mais tout va pour le mieux, il va enfin commencer quelque chose de plus sérieux. Le prince attendit qu’il est finit de marquer les consignes pour sortir une feuille et alors commencer. Les consignes étaient simples, trop simple. Il décidât alors de compliquer la chose par lui-même. Il sortit alors une pochette plastique dans laquelle il avait mit ses feuilles. Un jolie stylo plume en main et c’était partit pour répondre !




Il finit alors de noter, mais un problème arriva, il avait beau essayer de se souvenir de la capital de l’Australie il n’y arrivait pas, quand il réfléchissait, il pensait tout de suite à Sydney et à son opéra. Donc, bon il savait qu’il n’aurait pas une note parfaite, puis la remarque pour la première question risquait fortement de lui déplaire. Mais cela lui importait peu, donc il retourna sa feuille, il ne voulait pas chercher trop loin. Il ne s’en souvenait plus il n’allait pas en faire une maladie. Il n’avait rien d’autre à faire que d’attendre, il survola la classe du regard, et vit donc que cela ne devrait plus trop tarder soit pour signaler la fin du cours, soit pour passer à autre chose.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Cours d'histoire géo  Lun 12 Jan 2009 - 15:40

Après avoir dévoilé son côté prof sadique, Zahn observa patiemment les élèves qui sortaient une feuille. Certains étaient dépités, d’autres s’en foutaient royalement. La seule chose que le jeune professeur remarqua, c’est que quand on prononçait les mots ‘ramasser’ et ‘noter’ que les élèves se réveillaient. Peut-être devrait-il revoir ses méthodes de travail et adapter ses cours pour les élèves de maintenant : des marmottes flemmardes … En tout cas, il y en avait une qui semblait s’amuser, c’était Kendra. La petite fille était tranquillement assise devant le bureau, sur l’estrade et mangeait son gâteau tout en regardant les élèves travailler. Au moins, elle était sage, chose que Zahn ne pensait vraiment pas de sa part. En même temps, il ne la connaissait pas vraiment. Mais tout ce qu’il voyait pour l’instant, c’est qu’elle n’avait pas le même caractère que sa mère. Et heureusement d’ailleurs. Alors qu’il était perdu dans ses pensées, une autre élève fit son entrée dans la salle. Zahn crut d’abord à une bonne grosse blague de la part de n’importe qui, mais la jeune fille lui tendit un papier écrit de la main de l’infirmière, attestant qu’elle avait elle-même souhaité aller en cours. Zahn esquissa un sourire, et répondit alors à la question de la jeune élève.

"Tant que tu as un mot, je n’ai rien à dire. Cependant, le cours est bientôt terminé. Tu peux donc aller t’assoir, et prendre une feuille pour répondre aux questions qui figurent au tableau. Fais ce que tu peux."

Il attendit que la jeune fille s’installe à une place et s’assit lui-même à son bureau, avant de prendre dans son sac, un tas de copies qu’il devait finir de corriger pour le lendemain. Il laissa passer environ 15 minutes, puis observa la classe qui était toujours plongée dans les questions à remplir. La sonnerie allait bientôt retentit, et Zahn se leva alors, s’adressant à la classe.

"Le cours est terminé. Merci de me rendre vos copies en partant, je verrais moi-même si elles seront notés où non. J’aimerais que pour le prochain cours, chacun d’entre vous soit à l’heure et attentif au cours. Je ne donne pas de devoirs d’un cours à l’autre en général. Mais si l’attention des élèves est aussi basse la prochaine fois, je serais obligé de revoir mes méthodes. Et je suis persuadé que vous avez mieux à faire le soir que de faire des dissertations, non ?"

Esquissant un sourire, il attendit que la cloche sonne pour retourner à son bureau pour ranger les copies qu’il avait sorti. Puis il attrapa les affaires de Kendra et les rangea dans son sac, avant de se tourner vers la petite fille, lui faisant comprendre qu’il était l’heure de rentrer. La prenant dans ses bras, il observa les élèves poser leurs copies avant de sortir de la classe.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Cours d'histoire géo  Mer 14 Jan 2009 - 13:34

Taylor attrapa son sac et u rangea les feuilles qui restaient sur sa table et sa maigre trousse. Elle ferma son sac et attendit un moment en regardant la jeune fille et en repensant à ce qu'avait dit le professeur... Des dissertations... Pas qu'elle n'aimait pas ça mais elle avait d'autres choses à faire surtout que ce n'était pas très compliqué d'écouter un cours, surtout un cours d'histoire. Elle aimait beaucoup mais parfois elle avait du mal à se concentrer surtout en ce moment. Elle se dit que la prochaine fois elle s'obligerait à écouter. Elle finit par se lever et mit son sac sur son épaule. Elle se dirigea vers le bureau et posa sa copie sur celle déjà posée par ses camarades et regarda la petite. Elle aimait les enfants même si en général elle ne le montrait pas. Elle aurait aimée avoir une petite soeur. Elle dit:
"Au revoir Mr Itashi."
Elle sourit légèrement à l'enfant et se dirigea vers la sortie de la salle. Maintenant qu'elle était libre de faire ce que bon lui semblait elle se sentait de nouveau très vide. Arriver dans un nouvel endroit était habituel pour elle mais elle n'aimait toujours pas ça. Elle se dit que la bibliothèque lui paraissait une bonne idée, à moins qu'elle ne se décide à aller visiter la chambre où elle devait aller à un moment ou à un autre. Elle se demanda comment serait ses collocataires. Elle sortit de la salle et s'éloigna.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Cours d'histoire géo  Mer 14 Jan 2009 - 14:06

La fin du cours! Enfin, elle pourrait sortir de cette slle de torture. Quoi que, ce jours là, Miya n'a encore rien fait, à part être en retard. Elle suoria doucement, s'étira légèrement, mais discrètement, se leva, prit son sac et alla vers le bureau. Elle posa sa feuille sur la pile qui se faisait lacha un petit 'au revoir' à peine audible, car elle était toujours aussi perturbée par la présence de cette jeune enfant qui n'avait pas sa place ici. Mais bon, ne jamais poer de questions, ne jamais trop s'inteesser à ce qui en vous regarde pas, sinon, ça se retourne contre vous. Mais toutde même, une fille de cet age. D'ailleurs, quel age avait elle?! Elle ne le savait pas mais s'en moquat aussi légèrement, il faut le dire. Elle sortit alors de la salle, lacha un léger soupir avant de se diriger dans le couloir sans but précis, n'ayant pas l'envie d'aller à son prochain cours. pas à l'heure du moins, pas aujourd'hui.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Cours d'histoire géo  Dim 18 Jan 2009 - 13:48

Enfin la liberté! Du moins pour le moment...Quand sonna la fin du cours, Sarah rangea ses affaires rapidement dans son sac et réobserva une dernière fois sa copie, pur réflexe au cas où elle aurait vu une erreur ou une réponse qui ne lui serait pas venue à l'esprit quelques minutes plus tôt. Honnêtement que ce soit noté ou pas Sarah avait répondu et ne voulait plus s'en soucier. Surtout que le professeur ne donnait pas de devoir pour le prochain cours : une aubaine! Les dissertations n'étaient pas le point faible de la jeune fille bien au contraire elles constituaient bien souvent ses meilleures notes mais elle appréciait ne pas avoir à travailler en dehors des cours. Autant Sarah pouvait être une élève des plus studieuses en cours autant une grande feignante en dehors. Elle se leva, alla déposer sa copie sur le bureau du prof le gratifiant d'un " Au revoir " poli et d'un sourire à la petite fille assise puis, d'un pas nonchalant, elle sortit de la salle de cours. Une fois la porte franchie, elle s'arrêta quelques mètres plus loin songeant à ce qu'elle allait bien pouvoir faire maintenant. Elle ne se souvenait plus si elle avait cours et si oui de quoi et où. Elle avait juste envie de visiter un peu plus le bâtiment mais ne savait pas par où commencer. En plus, elle n'avait vraiment pas envie de tomber sur des élèves en plein cours eux aussi. Elle ouvrit son sac et en extirpa son emploi du temps. Rien après. Elle était tranquille. Elle le rangea et vit en même temps l'état de sa main gauche : totalement barbouillée au stylo noir! Des étoiles, des mots sans sens particulier, divers petits signes.

* Note à moi même : ne pas tendre ma main gauche pour serrer la main à quelqu'un. On me prendrait pour une taggueuse en manque xD*

Des heures à occuper s'offraient à elle. Elle partit dans une direction sans savoir où elle la conduirait.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Cours d'histoire géo  Mar 20 Jan 2009 - 1:52

Alors que certains élèves étaient encore en pleine réflection, une nouvelle retardataire entra. Celle-ci s'excusa et présenta un mot au professeur qui lui dit que l'heure était presque finie mais qu'elle pouvait tout de même s'installer à une table et répondre, au maximum de ces capacités, aux questions écrites sur le tableau. La jeune fille au chapeau s'installa sur une table et Keitô ne fit plus attention à elle. Il regarda sa feuille, sans réelle raison, puis porta son regard sur la petite fille qui mangeait toujours son gâteau, sans faire de bruit. C'était rare de voir des bambins aussi sage, mais est-ce que cela durera éternellement ? Rien n'est moins sure. Enfin. Le jeune indigo regarda à présent le prof qui était assis à son bureau et semblait occupé, selon Keitô, à corriger des devoirs d'une autre classe. Puis quelques minutes plus tard, il releva la tête, se leva de sa chaise et dit à haute voix que le cours était terminé avant de demandé à ce que chacun dépose sa copie sur son bureau. Il informa qu'il ne donnait pas de devoir à faire pour le cours suivant en général, mais que si l'attention des élèves n'étaient pas plus élevée, il changerait surement ses méthodes et donnerait des dissertations à rédiger. L'adolescent violacé ne dit rien et ne pensa à rien d'autre qu'à son père qu'il l'attendait.
La sonnerie retentit et immédiatement deux jeunes filles se levèrent, déposèrent leur devoirs et s'éclipsèrent. Légèrement surpris, il ne bougea durant quelques secondes et remua la tête d'une façon blasée. Il rangea ses affaires, sans oublier de laisser en dehors sa feuille d'interrogation. Le musicien attrapa son sac d'une main, sa feuille d'interro dans l'autre, et tel un homme d'affaire allant rendre un rapport, il se dirigea vers le bureau, où le directeur commençait à ranger ses affaires. Keitô attendit que Sarah soit sortie avant de parler au directeur, d'une façon poser, calme et d'une extrême politesse, tout en déposant sa copie.


" Je viens vous informer que je ne pourrais me assister aux cours de cette après-midi. Mon père vous fait part de ses plus plates et sincères excuses, mais cette absence est d'ordre professionnelle et ne peut être ajournée. Je rattraperais les cours manquants soyez sans craintes. Sur-ce, veuillez m'excusez Sensei, mais je vous attendu. "

Il se courba à 90° afin de s'excuser et lui présenter ses respects. Keitô se redressa ensuite et tourna les talons, marchant droit et de façon très classe. Le " chien " de son père l'attendait à la porte et n'en revenait pas. Réaction normale lorsque l'on connaissait le jeune homme. Il n'avait pas tenu d'aussi long discourt depuis de nombreuses années. La raison d'un tel changement ? Il se mettait dès à présent dans son rôle de bon fils d'entreprise. Arrivé à la porte de la salle, il se retourna et regarda Zephyrin. Son regard déterminé, en croisant le sien, s'adoucit légèrement. Un sourire apparu sur son visage et à la manière d'antan, il se pencha en avant, un bras dans le dos et l'autre s'écartant doucement, comme s'il tenait un chapeau. Keitô releva la tête, et dit du façon solennelle, toujours en le saluant.

" A bientôt Von Ludwig-san "

Puis il partit sans se retourner, le regard de nouveau déterminé. Le majordome se mit à son niveau et tenta de savoir pour qu'elle raison il avait agit ainsi.

" Pourquoi donc as-tu salué de cette façon un garçon de foire qui s'habille de façon aussi. . ."

Keitô s'arrêta et jeta un regard meurtrier au majordome, qui ne savait plus au se mettre.

" Je ne te permet pas d'être aussi familier avec moi. Rappelle toi qui je suis. Je ne pense pas que mon père apprécierait que je lui apprenne la façon dont son majordome particulier traite son fils unique. "

- Je. . .Oui veuillez m'excusez jeune maître. Je. . .

" Et autre chose Ken, si j'entends encore sortir de ta bouche de telles infamies sur Von Ludwig-San, je te jures que tu ne finiras pas seulement à la porte, mais dans ta nouvelle demeure au cimetière le plus proche. Suis-je clair ? "


Le visage de Ken devint livide. Immédiatement, celui-ci s'inclina le plus qu'il pouvait et balbutia des excuses. Le regard du jeune homme changea de nouveau et redevint normal.

" Allons-y, oto-san doit s'impatienter. "

Ils reprirent tous deux leur route, le serviteur restant bien derrière le maître, ayant compris la leçon. Se méfier de l'eau qui dort. Arrivé dans la voiture, le paternel, légèrement remonté demanda des explications. Et aux grands étonnements de Ken, Keitô prit toutes les responsabilités. Une nouvelle leçon à retenir avant de partir vers la réception, qui s'annonçait être longue et ennuyeuse.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Cours d'histoire géo  Mar 3 Fév 2009 - 20:45

Alors qu’il venait de terminer de répondre aux questions, l’attention de Yume fut attirée par l’entrée d’une fille dans la classe, s’excusant de son retard considérable en tendant un justificatif au prof. N’ayant rien d’autre à faire, il la suivit des yeux lorsqu’elle alla s’asseoir, puis reporta son regard sur le prof qui s’était mis à corriger quelques copies en retard. Il soupira, et attendit que le temps passe, dessinant sur une feuille à part des croquis ressemblant à rien.

Ce n’est que quelques longues minutes plus tard que M. Itashi leur annonça la fin du cours, bien que la sonnerie n’ait pas encore retenti. Il blablata encore une fois sur leur manque de participation en cours, menaçant de leur trouver une autre occupation s’ils continuaient. Yume soupira, s’en moquant totalement. De toute façon, le prochain cours, il ne viendrait pas. La cloche sonna, il rangea les quelques affaires qu’il avait de sorties et se leva, se trouvant parmi les premiers à s’en aller. Il posa sa feuille de réponses sur le bureau du prof en passant, lui lançant un bref regard froid avant de s’en aller sans rien dire.

Une fois sortit de la salle, il se laissa porter par ses pas, ignorant totalement s’il avait cours ou pas juste après, et de toute façon s’en moquait royalement. Il irait probablement se poser dans un coin tranquille où personne n’irait le déranger, et y passerait le reste de l’après midi.
Revenir en haut Aller en bas
 
Cours d'histoire géo
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kobe High School :: Hors RPG :: Poubelle :: Archives des rps :: Anciens rps-
Sauter vers: