Partagez | 
 

 En plus elle nous fait une crise... [PV Rin et l'infirmière si elle peut^^]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
« Invité »
(#) En plus elle nous fait une crise... [PV Rin et l'infirmière si elle peut^^]  Mar 9 Déc 2008 - 19:24

Hideki avait plongé dans un profond sommeil. Il dormait paisiblement, la musique ne le réveillait pas, elle rythmait ses rêves. Cependant ces derniers n’étaient apparemment pas fait pour durer, du moins pas sous cette forme. En effet bien rapidement tout tourna au cauchemar dans l’esprit du jeune garçon. Des images lugubres défilèrent dans son esprit et malgré son envie de les faire disparaître il ne pouvait rien y faire. Le même cauchemar depuis des mois, toujours la même chose, la même scène, les mêmes personnes, les mêmes actions. Cela ne cesserait donc jamais ? Il était pour le moment condamner à ne connaître que de très rares nuits calmes et loin de l’horreur du monde des songes. Beaucoup de gens élaboraient des théories sur le fait qu’une personne revoyait toujours la même chose chaque nuit mais le blond ne croyait pas à tout ça. Ce qu’il savait c’est qu’à chaque fois il était terrorisé et que l’habitude ne changeait en rien le fait qu’il soit troublé à chaque réveil. Cette fois n’échappa donc pas à la règle. L’adolescent se réveilla en sursaut, se redressant sur son lit en position assise. Des perles de sueurs coulaient le long de son front. Il baissa alors le casque de son mp3 et s’apprêta à entendre alors le calme de la nuit. Mais un bruit de chute attira son attention, il se tourna rapidement et vit Rin allongée sur le sol, tentant de ramper vers la sortir. Il fut surprit et se demandait à quoi elle jouait mais en voyant qu’elle se stoppa net et ayant entendu le bruit étrange de sa respiration il comprit que quelque chose ne tournait pas rond. En temps normal il n’y aurait pas prêté attention mais il ne pouvait tout de même pas laisser crever une fille dans sa chambre, il retira donc son mp3 et compagnie et se leva rapidement de son lit. Il s’approcha ensuite de la jeune fille et lui parla.

« Oh qu’est ce qui te prends… Rin tu fous quoi bordel ?! »

Cependant Hideki comprit rapidement que s’énerver contre elle serait bien vain dans une telle situation. Aussi il se baissa et la prit dans ses bras, passant un bras sous ses jambes et l’autre dans son dos, il n’eut pas trop de mal à la soulever. Il ouvrit ensuite la porte de la chambre d’un coup de pied et sortit dans les couloirs. Il s’en fichait qu’on le voit uniquement vêtu d’un T-shirt et d’un caleçon comme il se fichait royalement que ses pieds entrent en contact avec un sol littéralement gelé. L’adolescent n’était pas très content de devoir faire tout ça et il se promit qu’elle allait en baver pour tout ça. Seulement pour le moment il n’avait pas vraiment le temps de penser à tout ça surtout qu’il ne savait pas du tout ce qui lui arrivait. Il marchait donc rapidement et entra dans l’infirmerie à l’aide d’un grand coup de pied. Il posa ensuite la jeune fille sur un lit sans plus attendre et cria à l’adresse de l’infirmière qu’il n’avait pas le loisir d’avoir dans son champ de vision.

« Y’a quelqu’un dans cette putain d’infirmerie, y’a du taff pour vous… »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: En plus elle nous fait une crise... [PV Rin et l'infirmière si elle peut^^]  Mar 9 Déc 2008 - 21:12

    Rin ouvrit les yeux péniblement, sans doute à cause de la lumière. Elle cligna plusieurs fois ceux-ci avant de relever la tête et d'essayer de comprendre ce qui avait bien pu se passer. Tout d'abord la première chose qui l'étonna fut le fait de ne plus se trouver dans sa chambre mais dans une pièce inconnue avec un inconnu à ses côtés ? Non, lorsqu'elle regarda droit dans les prunelles du jeune homme elle distingua le regard glacial et méprisant de son colocataire. Sans s'attarder là-dessus, l'adolescente continua de chercher le nom du lieu dans lequel elle demeurait à présent. Heureusement, elle n'eut pas beaucoup de mal à deviner : des lits blancs, des boîtes de médicaments, des appareils d'analyses…cela ne pouvait être que l'infirmerie. L'autre énergumène avait l'air d'aller parfaitement bien pourtant, alors c'était son état physique qui devait être la cause de cette venue ici. Soudain, une image lui vint à l'esprit : elle allongée sur le sol rampant vers la sortie. Bien sûr…

    * J'ai dû faire une nouvelle crise et suis tombé dans les pommes après *

    Cette parfaite synthèse fit jaillir une déclaration. Le rebelle avait dû laisser sa fierté de côté le temps de la porter jusqu'au lit, un effort surhumain évidement. Elle supposa que vu son caractère impossible, cet "accident" allait avoir des répercutions dans l'avenir et qu'il lui ferait payer très cher de l'avoir emmené dans cette salle. Quoiqu'il en soit s'il y avait bien une chose que la jeune fille détestait autant que son voisin : c'était bien l'univers médical. En clair, les médecins, infirmières, médicaments…et surtout les hôpitaux qui la font fuir comme la peste. La simple pensée d'un vaccin lui donne des sueurs froides et celle d'une prise de sang la nausée. Autant dire qu'il valait mieux, d'après elle, déserté l'infirmerie au plus vite. Aussi, elle se leva brusquement et annonça dans le vide, au cas où ses propos intéresseraient les murs et les meubles.

    - Il est hors de question que je reste ici. Je vais parfaitement bien et ce n'est pas la première fois que cela m'arrive, je suis pourtant toujours en vie, non ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: En plus elle nous fait une crise... [PV Rin et l'infirmière si elle peut^^]  Jeu 18 Déc 2008 - 10:56

Tranquillement en train de faire l'inventaire dans son infirmerie, Sakura faisait passer le temps comme elle pouvait, car il n'y avait personne et parce qu'elle avait hâte que la journée se termine pour retrouver Hikaru à l'appartement. Depuis le 14 février, l'infirmière passe son temps, lorsqu'elle est dans son lieu de travail, à ranger, nettoyer afin de s'occuper l'esprit. Mais malgré cela, la scène de la réanimation dans un bang de sang, reste gravé dans sa mémoire et passe en boucle, comme si l'élève qu'elle n'avait pu sauver la hantait et lui faisait payer d'avoir été incompétente.
La jeune femme se dirigea vers l'armoire se trouvant non loin de la porte et commença à écrire son sur bloc note, ce qui y manquait où que ne devrait plus tarder à manquer. Tout à coup, la porte s'ouvrit brusquement et manqua de la percuter. Ne comprenant pas tout ce qui se passait, elle vit un jeune homme ne portant qu'un T-shirt et un caleçon, déposer une jeune fille inconsciente sur un des lits. L'inconscience de la demoiselle, la bloqua quelques secondes, car la scène passa une nouvelle fois. Le jeune homme qui venait de défoncer la porte, hurla en faisant quelques jurons sur son infirmerie, qui la sortit de ses mauvaises pensées.
Sakura se dirigea vers l'impoli, qui se trouvait non loin d'elle au final et lui dit gentiment.


" Pas besoin d'être aussi vulgaire, je t'es entendu et à l'avenir merci de ne pas insulter mon lieu de travail. Peux-tu fermer la porte s'il te plaît, je me charge d'elle."

Le temps qu'elle parle au blondinet, la jeune fille s'était réveillée et comptait se faire la mal. Sakura se tourna vers elle et lui dit avec une voix calme.

" Si vous êtes là c'est qu'il y a forcément une raison. Je suis désolée, mais avant de vous laisser partir je dois savoir ce qu'il s'est passé. D'accord ? "

Sakura alla chercher une couverture et la donna au jeune homme.

" Tiens, tu dois avoir froid dans cette tenue. Tu dois avoir un sacré mental pour sortir à cette époque de l'année comme ça pour amener une amie à l'infirmerie. En tout cas, je t'admire."

Après avoir parlé en toute sincérité à l'adolescent, elle pris une chaise et s'installa à mi-distance entre lui et la jeune fille, avant de dire en les regardant alternativement.

" Bien ! Je vous écoute! "
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: En plus elle nous fait une crise... [PV Rin et l'infirmière si elle peut^^]  Dim 21 Déc 2008 - 15:18

Hideki cru qu'il allait assassiner l'infirmière. Il se cassait la tête à emmener Rin ici et voilà qu'on lui faisait des reproches sur son comportement. Comme à son habitude il n'appréciait pas du tout cela, aussi quand elle lui demanda de fermer la porte et il la poussa avec le pied et elle claqua violemment. Au moins elle était fermée et tan pis si certains élèves avaient été réveillés par tout le bruit qu'il venait de faire, cela ne l'intéressait en aucune faon. C'est alors que sa colocataire reprit connaissance et tenta de partir. Il était hors de question qu'elle sorte d'ici, elle l'avait assez embêté comme ça, elle se ferait examiner qu'elle le veuille ou non. Apparemment l'infirmière était d'accord avec lui sur ce point là et demanda à la jeune fille de restait là, qu'elle devait savoir ce qu'il s'était passé. L'adolescent s'adossa donc contre un mur, les bras croisés, attendant que le temps passe, observant la scène. La jeune femme revint alors vers lui et lui envoya une couverture, elle lui dit ensuite que ce qu'il avait fait était bien, qu'elle l'admirait. Une profonde envie de rire le saisit alors. Elle était sérieuse là? Elle croyait vraiment qu'il avait fait tout ça parce que Rin était son amie? Alors là c'était la meilleure! Le blond laissa tomber la couverture au sol, n'ayant pas froid il n'en avait pas besoin. Certes il était parcouru de frissons mais il s'en fichait. Il se tourna alors vers la femme qui se trouvait là et lui lança un regard noir et glacial. Il reprit ensuite la parole. Son ton n'était en rien plus agréable que précédemment hormis le fait qu'il ne criait pas. Non il n'en avait pas besoin sa voix en elle même était assez tranchante.

"Cette fille n'est pas mon amie et si je l'ai amené ici c'est juste parce qu'on aurait dit qu'elle était en train de crever en plein milieu de la chambre... Elle s'est évanouie et respirait mal ça vous va comme petit résumé?"

Hideki était plutôt sur la défensive sur ce coup et une chose était certaine, si l'une des deux filles osaient lui faire la moindre remarque il risquait de définitivement péter un câble. Déjà il se réveillait précipitement, ensuite l'autre qui agonise et une infirmière stupide qui croyait qu'il avait des amis?! Il fallait arrêter là, c'était devenu n'importe quoi et le blond tenait bien faire comprendre à tout le monde qu'il n'agissait pour personne et que ce qu'on pensait de lui l'importait peu. Mais apparemment ici tout le monde le cherchait. Il allait sans doute s'énerver avant son départ de ce fichu pensionnat et c'était certain qu'il allait en frapper plus d'un. L'adolescent n'était pas du genre calme et posé. Il resta tout de même dans la pièce, attendant de voir ce qui allait se produire ensuite. Il ne comptait pas rester éternellement et avait bien l'intention de repartir dans la chambre mais il voulait juste vérifier que sa camarade ne s'en aille pas aussi facilement. Il avait bien vu qu'elle 'n'était pas à l'aise dans cet endroit, ce serait sa punition pour l'avoir fait sortir du lit et transportée jusqu'ici. Elle pourrait se plaindre, se débattre il la forcerait à rester autant qu'il le voudrait bien qu'il se fasse profondément chier ici.

*Deux cruches réunies dans une même pièce je suis gâté... Que des crétins ici c'est une catastrophe, j'ai jamais vu ça...*
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: En plus elle nous fait une crise... [PV Rin et l'infirmière si elle peut^^]  Dim 21 Déc 2008 - 16:18

Elle se rasseya sur le lit, mit ses jambes contre sa poitrine inexistante. Cette situation lui donnait mal à la tête. Avoir rencontré cet imbécile l'avait mis d'une humeur massacrante et devoir rester ici, dans cette infirmerie à l'entendre l'insulter de la sorte l'énervait plus que tout. L'infirmière avait beau être patiente cela ne lui suffisait visiblement pas. A croire qu'il fallait qu'un mot vulgaire sorte de sa bouche toutes les trente secondes pour qu'il soit satisfait. La jeune femme n'avait fait que rallumer la mèche en prétendant qu'il était ami. Comment deux êtres aussi dissemblables auraient pu l'être ? Sur le fond, peut être que quelques points communs devaient exister et encore. Depuis que leurs routes s'étaient croisées, il la traitait comme une moins que rien, elle qui venait d'une famille où chaque employé la considérait comme une reine. Le contraste et la chute aux enfers n'en était que plus désastreux. Le choix autrefois perpétuel était désormais bien réduit.

* Je ne peux pas lui répondre, je ne peux pas m'en aller. Que suis-je censé faire pour ne pas me faire tuer ou renvoyé de ce lycée de malheur ? *

Elle aurait tellement voulu disparaître dans un trou de souris. Son cœur allait exploser tant elle se sentait mal et pourtant, aucune larme ne venait à ses prunelles. Surement parce que le dégout et l'indifférence avaient pris le dessus sur la colère et la tristesse. Son père voulait qu'ici elle se trouve des amis qui parviennent à la supporter. Non seulement elle récupère un colocataire des plus arrogants, mais elle perd également le peu de dignité, qu'après son histoire avec Shinji, il lui reste. La vie est injuste, trop injuste. L'adolescente supposa que la meilleure solution demeurait d'expliquer précisément ce qui s'était vraiment passé. Au moins, l'infirmière serait contente, cela restait quelque chose de gagné. Après tout.

- Il a parfaitement raison et il vaudrait mieux pour vous ne pas prononcer dans la même phrase "amie" "lui" et "moi". Bien sûr ce n'est qu'un conseil personnel. Je n'ai pas envie d'être le témoin de son prochain meurtre, cela serait trop dangereux. De plus, ce type et moi-même ne représentons absolument rien l'un pour l'autre. L'unique raison pour laquelle cette chose à mes côtés m'a apporté dans cette pièce demeure l'excuse supplémentaire qu'il pourra en tirer pour m'insulter, me frapper comme une simple peluche. Je continue d'affirmer que je vais parfaitement bien. J'ai juste fait une crise d'asthme comme il m'arrive souvent d'en faire, le problème est que j'ai oublié mon médicament à la maison. Il vous suffit de m'en procurer et l'affaire sera close.

Elle avait parlé d'une voix calme et claire. Rin ne désirait en aucun cas qu'elle se méprenne sur ses sentiments ou sur le contexte. Elle espérait désormais que la demoiselle allait suivre son discours à la lettre pour que nulle complication ne survienne par la suite. Soudain, son ventre se mit à grogner. Avec les évènements d'aujourd'hui, elle avait eu le ventre noué toute la journée, elle qui mange comme quatre d'habitude. Maintenant qu'il était éveillé, il réclamait sa dose quotidienne de nourriture, laquelle bien entendu ne pouvait pas être procuré à cet instant. Aussi, elle s'appliqua à comprimer son ventre à avec ses mains.

EDIT Admin : pas de réponse depuis décembre, je verrouille
Revenir en haut Aller en bas
 
En plus elle nous fait une crise... [PV Rin et l'infirmière si elle peut^^]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kobe High School :: Hors RPG :: Poubelle :: Archives des rps :: Anciens rps-
Sauter vers: