Partagez | 
 

 L'arrivée de Mitsuko [Libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
« Invité »
(#) L'arrivée de Mitsuko [Libre]  Sam 21 Fév 2009 - 11:30

    Mitsuko, arriva dans le hall. Ca y est, elle était enfin arrivée. Elle s'impatientait d'arriver à sa chambre, afin de poser ses bagages, plutôt lourds. Elle était vêtue d'une robe noire et portait son rosaire, un cadeau de départ de son ancien internat. La jeune fille, assez angoissée à l'idée d'adresser la parole à quelqu'un, préférait rester dans son coin et tout observer : la pièce, les couleurs, les gens qui passaient. Elle trifouillait sans relâche son rosaire, auquel elle accordait de l'affection. Affectionner un objet, venant de quelqu'un d'autre, elle aurat trouvé cela très ridicule. Pourtant, Mitsuko affectionnait son rosaire. Ses yeux, d'un rouge rubis flamboyant, dévoilaient son état d'esprit actuel : elle était assez stressée au vu de sa future intégration ici. Sans doute avait-elle peur de revivre ce qu'elle avait vécu auparavant. Elle était consciente de sa différence, mais attristée du jugement injuste que lui avaient porté ses anciens camarades. Mais était-ce peut-être ici le premier point d'un nouveau départ ?

    M'y voilà enfin, dit elle.

    Elle joua avec une mèche de ses cheveux, pensive. Elle se posait tellement de questions sur cet endroit et les gens qui y étaient!

    * Je me demande si l'accueil sera le même qu'aux autres établissements où je figurai avant. De toute manière, je suis là pour mes études, rien d'autre. C'est ça que je dois penser. De toute façon il ne me reste plus qu'un an et demi vu que nous sommes déjà en cours d'année. Espérons seulement que je tiendrai le coup ici... *

    Elle continua son analyse des lieux. Spacieux, chaleureux... D'après elle, il ne fallait pas se faire de films trop vites. Les autres endroits où elle était allée lui avaient procuré cette même première impression et s'étaient avérés pénibles, angoissants et non chaleureux au final. Elle inspecta sa tenue : robe noire, rosaire, cheveux détachés, bottes... tout semblait en ordre.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: L'arrivée de Mitsuko [Libre]  Sam 21 Fév 2009 - 11:56

Seshiru venait de se faire déposer par son chauffeur qui la suivait partout où elle allait.
Elle descendit d'un pas gracieux de la voiture blanche et attendit que ses bagages soient posés à ses côtés. Son chauffeur sortit ses legers bagages et les déposa à ses côtés, comme prévu.
Il lui fit un sourire triste. C'est vrai quoi... Il ne la verrait plus pendant il-ne-savait-combien-de-temps, et malgrès son mauvais caractère, hautain et arrogant, Seshiru avait toujours été gentille avec lui.

Elle lui souriat à son tour, prit ses bagages Louis Vuitton et avança d'un pas sûr et certain vers la grande cour qui s'offrait à elle.
Le bâtiment était immense, le jardin était aussi vert que celui de chez elle, débordant de fleurs exotiques et rayonnants sous le soleil.
Elle ne se retourna pas, elle détestait les adieux.

Elle s'était aujourd'hui vêtue d'une simple chemise blanche et par dessus, un corset rôse bonbon. Elle avait mis une mini-jupe-pas-assez-mini-à-son-goût qui lui arrivait à la mi-cuisse et des bottes à talons en daim blanches.
Ses cheveux châtains-roses d'une couleur inidentifiable mais si unique attachées en deux douces couettes hautes.

Arrivant devant le bâtiment, elle abandonna à regret la douce fraîcheur du vent matinale pour s'enfoncer dans le grand hall.
Le hall qu'elle avait vu en photo dans la brochure était aussi beau et aussi accueillant que prévu ce qui satisfat un petit coin intérieur de sa personne.
Par contre, le seul hic.. Il n'y avait personne, sauf une jeune fille.

Devant elle, se tenait une jeune fille aux cheveux blancs brillants, habillée d'un joli corsaire noir que Seshiru se promit de dégoter dans un magasin pas loin d'ici.
Elle s'approcha doucement. Il fallait bien que quelqu'un fasse le pas, et Seshiru n'avait jamais été timide..


"Bonjour..." dit-elle d'une voix qu'elle pense "sympathique"

Avoir des amis n'a jamais été son point fort.
Elle n'en avait jamais vraiment eu, trop hautaine et se croyant trop "supérieure" à eux pour ça.
Seshiru a toujours été le genre de personne "je-m'en-foutiste" mais au fond d'elle, elle a souvent été jalouse des groupes d'amis..
Elle soupira, repensant à cette époque pas-si-lointaine-que-ça et reporta son attention sur le présent.
Et plutôt sur la jeune fille se tenant devant elle.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: L'arrivée de Mitsuko [Libre]  Sam 21 Fév 2009 - 12:05

    Mitsuko vit arriver une fille. D'apparence, au vu qu'elle semblait avoir un chauffeur, elle devait venir d'une famille très aisée, ce qui était son parfait opposé. La jeune fille, mignone d'apparence, s'approcha d'elle. Mitsuko l'ignora un court instant, mais se dit que ce n'était finalement pas la meilleure méthode. Elle passa sa main dans ses cheveux et soupira discrètement. La fille qui s'avançait alors dangeureusement vers elle était bien habillée, et vu que Mitsuko avait elle-même des goûts vestimentaires excentriques, elle ne pensa rien de négatif envers la fille qui s'avançait vers elle. Son coeur battait à toute haleine : cette jeunette (d'apparence plus jeune qu'elle tout du moins) allait-elle lui parler ? Mitsuko, au contact difficile devrait réagir de quelle manière ? Elle n'en savait rien. Soudain la peur s'avéra réelle : la demoiselle avait engagé une discussion. Mitsuko détourna le regard quelques secondes avant de répondre.

    Hum; bonjour! murmura t-elle.

    Aurait-il été plus favorable de dire "Salut!" ou "Comment tu vas?" ou d'autres expressions basiques que les gens se disaient chaque jour ? Elle abaissa son regard aux couleurs du rubis vers le sol et fixa ensuite la demoiselle dans les yeux.

    *Que faire ?* pensa t-elle.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: L'arrivée de Mitsuko [Libre]  Sam 21 Fév 2009 - 12:55

La jeune fille devant elle se retourna.
Elle avait un joli visage de félin, arborant de longs cheveux blancs argentés brillants et de yeux rouges flamboyants. Seshiru fut d'abord impressionnée par ses yeux de couleur si unique qu'elle en oublia de sourire poliment.
Puis, elle se reprenna.

Elle allait changer. Elle allait devenir sociable, être ... sympa? Etre généreuse.
Enfin, du moins, elle essayerait.


"Hum; bonjour!" répondit la jeune fille d'un murmure.

Celle-ci baissa les yeux un instant avant de les relever et de les fixer dans les yeux vert émeraude de Seshiru.
Celle-ci mordilla sa lèvre inférieure, une habitude prise depuis qu'elle était au collège afin de séduire les plus beaux garçons de l'école. Maintenant, dès qu'elle était stressée, ses dents droites et blanches mordillaient sans cesse la lèvre inférieure. Non pas qu'elle était stressée par la jeune fille devant elle, mais elle reflechissait à la façon d'agir.
Elle voulait changer.. Mais c'était plus dur que prévu.

Elle releva son menton, se tirant de ses reflexions et lui fit un petit sourire bref.


"Je m'appelle Seshiru Tamaki. Enchantée."

Puis elle pensa. Elle venait de parler comme si elle parlait à un adulte inconnu, essayant d'être trop polie et adorable!

** Mer*e... J'aurais ptete du lui dire un truc du genre "Jsuis Seshiru Tamaki. Et toi?" ** pensa-t-elle.

Puis elle se ravisa, laissant sa lèvre inférieure tranquille.
Il ne fallait tout de même pas qu'elle change du tout au tout. Si elle lui avait parlé trop tranquillement et poliement, ca n'était pas si grave que ca.. si?
Elle soupira, ne sachant que dire.

Elle? ne sait pas quoi dire?

Qu'attendait-elle au juste de cette conversation?
Elle voulait certes avoir quelques amis dans son entourage, mais cette fille semblait assez réservée et timide. Assez solitaire et dans son coin. Le contraire de Seshiru en gros.
Elle qui adore sortir sans cesse, rencontrer de nouvelles têtes, acheter de nouvelles fringues (encore?!), faire la fête... Elle qui méprise tant les gens parce qu'ils n'étaient pas à la hauteur de ses espérences en tant "qu'amis."

Tout d'un coup, elle ne savait plus vraiment qu'est ce qu'elle faisait là.
Elle était venue dans cette école juste pour désobéir à son put*in de père, mais maintenant, elle n'avait plus aucun but..
Elle posa ses bagages par terre puis s'y asseya dessus et croisa les jambes.

Avait-elle oublié qu'il y avait quelqu'un en face d'elle?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: L'arrivée de Mitsuko [Libre]  Sam 21 Fév 2009 - 13:25

    Mitsuko se sentait dévisagée. Mais cette impression; elle l'avait adoptée depuis des années; à cause du comportement de ses anciens camarades vis-à-vis d'elle. La demoiselle qui se tenait devant elle n'avait pas l'air désagréable; mais Mitsuko ne cessait d'être méfiante. Peut-être cette fille était-elle une enquiquineuse ? Mais peut être aussi qu'elle ne l'était pas. Mitsuko plongea dans le regard de la jeune fille; d'une couleur emeraude ravissante; contrastant avec ses cheveux. Elle était plus jolie que Mitsuko le pensait quelques minutes avant. Soudain; la jeune fille commença à se mordiller la lèvre. Mitsu avait-elle fait ou dit quelque chose qu'il ne fallait pas ? Avait-elle commis une erreur sur le plan social de l'être humain ? Aurait-elle dû dire le fameux "salut!" que tout le monde connaissait. Elle s'égara dans ses pensées; ne sachant plus quoi faire; plus quoi dire. Si elle se plantait dès le départ; ce ne serait pas de bonne augure pour la suite!

    Enchantée Seshiru. Mon prénom est Mitsuko, je m'appelle Mitsuko Komatsu.

    Seshiru; avait l'air adorable. Le genre de fille que tout parent aimerai avoir. Enfin c'est l'une des premières impressions qu'elle donnait à Mitsu; peut-être se trompait-elle ? On ne le saurai que plus tard, il était trop tôt pour déterminer quoi que ce soit. Mitsuko rajusta sa robe, repositionna son rosaire et tenta de sourire. Elle n'avait pas l'habitude, alors le sourire qu'elle fit donnait une impression de "faux", comme si ce n'était pas naturel.

    * Si je ne dis rien; la conversation n'aboutira jamais. Il vaut mieux que je trouve quelque chose à dire... *

    Dis moi Seshiru; tu m'as l'air plus jeune; tu es en quelle année ? Tu te plais ici ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: L'arrivée de Mitsuko [Libre]  Sam 21 Fév 2009 - 13:51

Seshiru entendit la réponse de Mitsuko.
Mitsuko... C'était un joli prénom, mais elle n'allait sûrement pas le lui dire.
Peut-être plus tard, mais pas maintenant...

Elle releva la tête (elle était assise sur sa valise) et découvrit le sourire de Mitsuko.
Elle devina tout de suite que c'était un faux sourire, un "fake" comme le disait-on si souvent. Elle l'avait deviné parce que.. c'était le même sourire que le sien.
Un sourire faux, poli à souhait qui ne montre aucun sentiment ni aucune émotion.
Ce sourire que Seshiru avait si souvent utilisé devant les inconnus, devants les parents et les profs afin de faire chavirer leur coeur et d'être la petite fille si adorable et si modèle que personne ne pourrait imiter.
Ce sourire, elle venait de le voir sur Mitsuko.

Ca faisait assez bizarre, c'était comme ci, elle venait de se rendre compte, qu'après toutes ses années de méprise, d'arrogence et d'égocentricité, elle venait de voir qu'elle n'était pas aussi.. spéciale, aussi unique.
Que son sourire qu'elle personne d'habitude arrivait à imiter se retrouver entre les lèvres d'une fille qu'elle ne connaissait même pas.

Mais la jeune fille en question n'avait pas l'air aussi hautaine et égocentrique que Seshiru. Au contraire, elle fit un effort afin de combler l'impolitesse de non-continue-de-conversation de Seshiru.


"Dis moi Seshiru; tu m'as l'air plus jeune; tu es en quelle année ? Tu te plais ici ?
-J'ai 16 ans. Je suis en 2e année, je devrais être en troisième normalement.. enfin, je me suis peut-être trompée dans le formulaire.. (elle se releva et dépoussiera sa jupe et fit un petit sourire bref) Je ne sais même pas ce que je fais ici.. J'étais venue pour me venger de mon père au début, parce qu'il m'énervait à toujours vouloir que j'hérite de son put*in d'entreprise.. Mais à présent, je ne sais même plus où est mon "chez moi"... J'ai envie de rentrer, mais d'un autre côté je... (elle s'interrompis, se rendant compte qu'elle commençait un monologue qui racontait sa vie. Horreur. Elle ne racontait jamais, jamais sa vie, à personne.) Désolée. Je raconte ma vie comme ça... Et toi?" dit-elle.

Elle n'avait jamais autant raconté sa vie à une personne inconnue. Super, un nouveau reccord...
Elle se mordilla de nouveau la lèvre inferieure, ce tic commençait à l'agacer car elle devait sans cesse se remettre du gloss et celui-ci finissait deux fois plus vite que prévu.
Esperons que Mitsuko n'allait pas lever les yeux aux ciel et partir en courant.

C'était la première fois que ca arrivait.. Elle était perdue. Prise par son propre piège.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: L'arrivée de Mitsuko [Libre]  Sam 21 Fév 2009 - 14:23

    "J'ai 16 ans. Je suis en 2ème anne, je devrais être en troisième normalement, enfin je me suis peut-être trompée dans le formulaire..."

    Mitsuko rigola à ces paroles. Non pas à la manière d'un rictus; loin de là. Mais plutôt comme si on venait de lui faire une bonne blague, comme si on avait cela juste pour la faire rire. Rire qu'elle stoppa très vite, car elle se trouvait elle-même stupide à rire. Elle reprit un air neutre, stoïque et réfléchit à ce qu'elle pourrait ajouter à ces mots.

    Mais tu es jeune! Concrètement tu n'es pas censée en hériter tout de suite non ? Et puis avoir un avenir professionnel aussi prometteur que directrice d'entreprise, c'est une chance ? J'aimerai bien être à ta place.

    "J'aimerai bien être à ta place"; Mitsuko n'avait jamais dit cette phrase à quiconque. Trop affectueuse sans doute; elle pensait que cette expression conviendrai; au final oui. Si seulement Seshiru la prenait dans le bon sens, ça pourrait être un bon signe d'arrivée dans le domaine social de Mitsuko.

    Ne t'excuse pas; mis à part ma mère; personne ne m'a jamais parlé de lui. Les gens m'ont toujours évitée parce que je les intimidais; je ne suis pas < normale >. Misuko reprit son soufle avant de poursuivre le dialogue. Et bien je suis en 4ème année & j'ai 17 ans. Si je suis ici c'est pour les études, même si à la base j'ai juste fuit mon ancien établissement.

    Mitsuko; pour une première discussion; veillait à ne pas trop parler d'elle. Elle n'aimait pas parler d'elle-même. En premier lieu parce que personne ne s'y interressait et en second lieu car elle était beaucoup réservée pour ce genre de chose. Cependant, elle découvrait pour la première fois ce qu'était un VRAI dialogue, des paroles censées, franches mais pas forcémment émotives. Quelque chose de basique sans doute, mais nouveau pour elle. Elle souria, de manière sincère cette fois. D'ordinaire, Mitsuko souriait très peu. Elle trouva d'ailleurs bizarre d'éprouver l'envie et le besoin de le faire. Seshiru n'avait pourtant rien fait d'extraordinaire à ce moment là, mais elle paraissait seule, même si au premier abord on ne l'aurait pas cru. Beaucoup de choses, d'apparence déjà, différenciaient les deux filles. Pourtant, Mitsuko avait l'impression de discuter avec quelqu'un de < semblable >.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: L'arrivée de Mitsuko [Libre]  Sam 21 Fév 2009 - 18:31

Seshiru eut un petit sourire lorsque Mitsuko ria. C'était une des premières fois que quelqu'un riait "pour de vrai" pas parce qu'elle les faisait peur .. ou autre.

"Mais tu es jeune! Concrètement tu n'es pas censée en hériter tout de suite non ? Et puis avoir un avenir professionnel aussi prometteur que directrice d'entreprise, c'est une chance ? J'aimerai bien être à ta place.
-Je sais, je sais. dit-elle sans parler de quelque chose de précis. Mais, mon père ne le voit pas de cet oeil là. J'ai des bonnes notes tu vois, et les autres adultes m'ont toujours adorés (Elle fit un petit sourire nostalgique) Enfin bref. Tu dis que tu aimerais bien être à ma place, mais tu ne me connais pas vraiment.. enfin, mon père non plus.."

C'est vrai que personne ne la connaissait vraiment telle qu'elle était. Sauf peut-être son chauffeur car elle lui racontait toujours sa vie et celui-ci la conseillait toujours. Elle n'avait jamais eu de vrais amis sur qui elle pouvait compter, seulement des petits chiots qui la suivaient juste pour qu'elle leur paie des choses hors de prix. Son père non plus la connaissait pas. Il était toujours absent, faisant de Seshiru quelqu'un de très solitaire au fond d'elle.

"Ne t'excuse pas; mis à part ma mère; personne ne m'a jamais parlé de lui. Les gens m'ont toujours évitée parce que je les intimidais; je ne suis pas < normale >"

Sans savoir pourquoi, Seshiru se sentit un peu plus à l'aise avec Mitsuko.
Peut-être n'étaient-elles pas si differentes que ca?
Sauf que elle, si les gens ne racontaient pas leur vie, c'est parce que, Elle, racontait beaucoup trop la sienne, sans vraiment laisser les autres s'exprimer.


"Et bien je suis en 4ème année & j'ai 17 ans. Si je suis ici c'est pour les études, même si à la base j'ai juste fuit mon ancien établissement." poursuivit-elle.

Elle était là pour les études? Ca ne lui avait jamais traversé l'esprit qu'une personne puisse venir dans une école ... pour les études. Enfin si, pour les écoles d'élite et tout ca ...
Mais, comme elle n'avait jamais eu de problèmes avec les études (ou quoique ce soit d'autre d'ailleurs), elle ne savait pas vraiment ce que c'était d'étudier .. vraiment.


"Tu sais... J'ai l'impression qu'on est pas si differentes que ça.." dit-elle avec un petit sourire dans le coin.

C'était vrai. Par dessus leurs apparences, Seshiru avec son apparence de petite fille modèle adorable et par dessus tout très riche, Mitsuko avec son style propre à elle et sa beauté féline et si unique, ces deux filles se ressemblaient.
Elles étaient des solitaires, que personne ne comprenaient vraiment, cachés sous leur apparence.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: L'arrivée de Mitsuko [Libre]  Sam 21 Fév 2009 - 18:45

    Mitsuko eu un sentiment de joie lorsqu'elle vit Seshiru sourire, mais elle ne le montra d'aucune manière. Elle n'était pas encore assez sociable pour ça. Bien qu'elle ne le sera probablement jamais.

    Je vois où tu veux en venir. J'aimerai bien te connaître d'avantage, bien que je ne me sois jamais interressée à qui que ce soit en principe. Tu ne dois pas passer beaucoup de temps avec ton père pour qu'il te connaisse si mal. Je me trompe ?

    Elle réfléchit à la situation de Seshiru. Une jolie jeune fille, riche, ayant une carrière prédéfinie qu'elle refuse de suivre, un père qui la connaît mal... Oui, Seshiru, aux yeux de Mitsu, a dû avoir une enfance assez triste, solitaire pour parler & raisonner ainsi. Pas du type tragique bien évidemment, mais monotone, sans émotions particulières. Ce moment de réflexion fit penser à Mitsuko que finalement, en ayant des vies bien différentes, elles ont quelques similarités si l'on est objectif et qu'on ne regarde pas vraiment les détails.
    Mitsuko sentit Seshiru bien pensive. C'était étrange. Elle pensa qu'elle avait encore dit quelque chose qu'elle n'aurait pas dû.

    Quand je dis que je suis là pour les études, c'est simplement parce que je n'ai pas vraiment de vie sociale et que je n'ai pas de famille. Je n'ai aucun but dans la vie... hormis vivre, mais c'est plutôt une obligation qu'un objectif. Si je peux alors éviter de devenir ce qu'était ma mère, il vaut mieux que je travaille dur. J'ai beaucoup négligé mes études au collège, poursuivit-elle, il faut donc que je sois sérieuse dorénavant. Mais disons que je n'avais pas été spécialement aidée non plus.

    " Tu sais... j'ai l'impression qu'on est pas si différentes que ça... " ces mots confirmèrent les pensées de Mitsuko.Elles avaient bel et bien des points en commun. C'était une première, car depuis la mort de sa seule et unique amie, Mitsuko n'avait jamais eu de similarités particulières avec une personne, ni d'affinités d'ailleurs. Elle était contente de connaître enfin quelqu'un avec qui elle pourrait se lier. Mais il était trop dur pour elle d'appliquer cela. Elle n'avait pas eu d'amie depuis des années et pensait toujours que les amis n'étaient pas indispensables. Après tout, elle avait toujours fait sans...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: L'arrivée de Mitsuko [Libre]  Sam 21 Fév 2009 - 21:14

Seshiru hocha la tête à la question de Mitsuko. C'était vrai. Il y avait qu'elle n'avait pas passé une journée en compagnie de son père. Ca lui manquait... un peu. Mais, elle n'y pouvait rien. Il était toujours trop occupé à faire marcher son entreprise.. D'un côté, elle comprenait. Il aimait son travail, et celui-ci ne lui laissait jamais de repos. Mais d'un autre côté, elle se disait qu'il pourrait quand même faire des efforts quelques fois. Mais, les années sont passées et Seshiru avait abandonné l'idée que son père puisse vouloir passer du temps avec sa fille.

"Quand je dis que je suis là pour les études, c'est simplement parce que je n'ai pas vraiment de vie sociale et que je n'ai pas de famille. Je n'ai aucun but dans la vie... hormis vivre, mais c'est plutôt une obligation qu'un objectif. (Seshiru haussa ses sourcils fraîchement épilés) Si je peux alors éviter de devenir ce qu'était ma mère, il vaut mieux que je travaille dur. J'ai beaucoup négligé mes études au collège, il faut donc que je sois sérieuse dorénavant. Mais disons que je n'avais pas été spécialement aidée non plus. dit Mitsuko
-Moi, je n'ai jamais connu ma mère. Elle est morte après m'avoir accouché. Disons que je suis pas une fille qui porte chance. (elle eut un petit sourire) Mais, elle ne m'a jamais vraiment manqué. J'ai toujours eu ce que je voulais, c'est vrai quoi. J'ai eu tous les habits que je voulait, les sacs, les chaussures, les jouets, l'argent, les notes, la beauté (elle souriat) Je suis un peu égocentrique c'est vrai. Mais bon. Ma mère ne m'aurait jamais donné l'amour que je voulais, je le sais. Elle n'a jamais été maternelle envers quiquonque, et avait un très mauvais caractère. Je crois que je tiens d'elle. conclut Seshiru avec un sourire amusé même si ce qu'elle venait de dire n'avait rien d'amusant.

Seshiru eut une petite vague de nostalgie..
Elle dans sa grande chambre remplie de jouets mais si vide de sentiments..


[HJ: Désolée, le post est très cort >___<]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: L'arrivée de Mitsuko [Libre]  Sam 21 Fév 2009 - 21:30

    [HJ : ne t'en fais pas =)]

    Mitsuko écouta les propos de Seshiru. Elle fut un peu émue de voir que la jeune fille pensait que sa mère ne l'aurait pas aimée. Décidemment; à croire que personne n'aimait ses parents dans cet établissement!

    C'est tragique. Mais je ne vois pas pourquoi elle ne t'aurait pas aimée. Je pense le contraire. Mais bon; je ne connais pas ta famille et je n'ai pas non plus connu ta mère. La mienne m'aimait; mais ne le montrait pas. Nous avions nos gestes; nos regards; nos mots à nous pour nous montrer notre affection; mais c'était toujours détourné; on ne le faisait pas de manière totalement directe.

    Mitsuko éprouvait un sentiment d'amicalité avec Seshiru à présent. Des similarités; des façons de dire les choses... Mitsuko n'allait pas jusqu'à penser qu'il s'agissait de l'amitié ou de l'amour; et puis il était impossible que ce soit de l'amour puisque Mitsu aimait les hommes {HJ : MDR!}; mais elle se sentait de plus en plus proche avec la demoiselle. A présent; leurs différences n'inquiétaient plus Mitsuko. Elle regardait et écoutait tout ce qui venait de Seshiru; comme si on lui contait une histoire; comme dans un livre. Pour une fois qu'elle s'interressait à quelqu'un!

    Seshiru; tu n'as vraiment pas l'air d'avoir reçu beaucoup d'affection. Et d'après ce que tu me dis; la plupart des choses que tu as reçues n'étaient que matérielles. Je pense que tu es une fille bien; mieux que ce que tu peux paraître au premier coup d'oeil. Tu sembles si triste. Aurais-tu toi aussi bâti un mur autour de ton coeur ?

    Mitsuko n'avait jamais parlé à quiconque de manière aussi émotive. Cela l'étonnait elle-même; mais elle pensait chaque mot qu'elle disait. Seshiru avait l'air d'une fille bien; mais qui manquait d'amour. En quelque sorte; elle lui renvoyait une image d'elle-même...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: L'arrivée de Mitsuko [Libre]  Sam 21 Fév 2009 - 22:13

Seshiru eut un petit sourire amusé. Un mur autour de son coeur? Quelle façon poetique de décrire l'insociabilité de cette jeune demoiselle. Et puis, au fond d'elle, Seshiru pensa qu'elle avait raison. C'était une fille bien. Elle n'avait pas certes beaucoup d'amis grâce à son gros coeur, mais, si elle avait un mauvais caractère c'était une sorte de .. protection?

Elle releva ses yeux verts émeraudes vers ceux couleur rubis de Mitsuko. C'était une des premières fois qu'elle "ouvrait son coeur" à quelqu'un. C'était une des plus longues "vraies" conversation qu'elle n'avait jamais eu.
La plupart des conversations qu'elle avait consistait à parler de soirées organisées, robes, habits, marques, sacs et chaussures.. et aussi un peu de garçons, avouons-le. Mais, jamais elle n'avait autant parlé avec un sentiment si profond.

En y repensant, elle se rendit compte qu'elle ne connaissait pas beaucoup de personnes comme Mitsuko. Au début, elle avait eu l'impression qu'elle était timide, solitaire, renfermée sur elle-même. Une fille qui ne pensait qu'à elle en gros. Mais, en fin de compte, Mitsuko se montrait d'une oreille très attentive, d'un brin de sensibilité et d'un grand coeur. La plupart des filles qu'elle connaissait aurait sans doute soupiré d'un grand soupir comme lorsque vous en avez marre de quelqu'un et de ses paroles. Mais Mitsuko l'écoutait attentivement, comme si son histoire interressait quelqu'un d'autre que elle et son chauffeur.


"On ne va pas dire que je suis triste, proprement parlé. Je suis juste... perdue? Mais tu sais, j'ai l'habitude. Et puis, ca ne me dérange pas trop. Du moment qu'il y a une fête aux alentours. (elle souria. On reconnait bien là la vraie Seshiru.) Mais, au fond, j'ai toujours été un peu jalouse de toutes ces bandes d'amis.. de vrais je veux dire. J'en ai jamais eu.. Enfin, après tout, je comprend. Je suis pas très sociable, très mesquine et un peu trop matérialiste. J'ai jamais compris comment les hommes préhistoriques ont pu vivre sans boutiques... Enfin bref! (Elle s'interrompis quelque secondes en passant un regard un peu gêné Mitsuko) Tu penses que je suis trop superficielle hein? C'est pas vraiment ma faute.. J'ai du m'attacher à ses choses depuis toute petite... Je me rappelle.. Quand j'étais petite, mon père s'était absenté durant deux semaines pour partir en Norvège. Il me manquait et ma bonne a allumé la télé pour que je le voie. Et quand je l'embrassait, c'était la télé que j'embrassait... Je comprend pas comment j'ai pu l'aimer autrefois. Enfin bon." dit-elle en soupirant.

Elle se rendit tout d'un coup compte qu'elle parlait trop. Beaucoup trop. Mitsuko avait l'air de commencer à bien l'apprécier et elle, au lieu d'écouter son histoire, elle racontait la sienne. Non, il ne fallait pas que ça continue.
Elle avait tellement l'habitude d'être la Seshiru-égocentrique-si-belle-mais-si-hautaine qu'elle n'avait pas pris soin d'écouter ce que Mitsuko avait à dire.
Elle aussi avait un passé, un présent et un futur.
Pourquoi fallait-il qu'elle parle autant d'elle si rapidement alors que la jeune fille n'en avait surement rien à faire?

Elle fit un petit "Hum" de la gorge et une petite teinte rosée colora ses joues douces.


"Excuse moi. Je m'emporte, je ne t'ai meme pas demandée de me raconter ta vie.. Enfin, ton passé, ou ton présent.. bien que tu sois en train de parler avec moi et c'est tout.. ou ton futur? Enfin, parle quoi. Je ne parle que de moi depuis tout à l'heure!"
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: L'arrivée de Mitsuko [Libre]  Sam 21 Fév 2009 - 22:32

    Personnellement; je n'ai jamais été vraiment jalouse des groupes d'amis; contrairement à toi. N'en ayant jamais eu; je n'ai jamais ressenti l'utilité de former une bande; ou quelque chose de similaire. J'ai toujours vécu sans. Et quelque chose que l'on a jamais connu ne peut pas nous manquer.

    Elle réfléchit un court instant aux mots qu'elle venait de prononcer. Certes; elle n'avait jamais été jalouse des gens qui riaient comme des fous; qui s'enlaçaient ou parlaient < d'amitié > dans le sens du vécu; mais elle avait toujours ressenti l'envie de connaître ça au fond; même si elle ne l'avait jamais avoué vraiment; de peur de paraître beaucoup trop faible. Elle s'était concertée dans l'idée qu'elle n'avait pas besoin de ça.

    Je ne pense pas que tu es superficielle. Tu as simplement grandi dans un milieu opposé au mien. Tu as connu des choses que je n'ai jamais connu. Voilà tout.

    Elle adressa un sourire mélancolique à Seshiru. Une fois de plus; elle avait fait preuve d'honnêté. Seshiru n'était pas superficielle aux yeux de Mitsuko; elle avait juste été gâtée pour combler l'absence de son père; ce qui visiblement ne la rendait pas particulièrement heureuse. Mitsuko éprouva du dégoût face au comportement du père de Seshiru. Le même dégoût qu'elle éprouvait pour son propre père qui n'avait jamais donné signe de vie. S'il était mort; cela ne pourrait que râvir Mitsuko; se disant que des gens comme lui n'étaient pas indispensables au monde dans lequel nous vivions.

    Que je te raconte ma vie ?

    Mitsuko était gênée. Elle aimait entendre Seshiru parler d'elle; mais Mitsuko; qu'allait-elle bien pouvoir raconter ? Elle non plus n'avait pas eu d'enfance gaie; elle n'était pas gâtée ni particulièrement affectionnée. Parler de ses tentatives de suicide ? De la mort de sa mère ? De la mort de la seule amie qu'elle avait eu ? De son père qu'elle n'avait jamais connu ? Mitsuko n'en éprouvait pas le besoin; au contraire; elle ne souhaitait pas particulièrement reparler de ces évènements douloureux. Son passé était à exclure de la conversation pour l'instant. Peut-être que plus tard elle se confierai; mais là; elle ne voulait pas.

    Mon passé n'est pas bien interressant. Quant à mon présent; rien de très extraordinaire; je suis venue ici pour mes études; comme je l'ai déjà dit. Et mon futur ? Je ne sais pas ce qu'il donnera; à vrai dire; on ne sait jamais ce que l'avenir nous réserve!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: L'arrivée de Mitsuko [Libre]  Dim 22 Fév 2009 - 14:31

Seshiru avait l'impression de "refleurir" lorsque Mitsuko prononça ces paroles. Elle ne la trouvait pas si superficielle que ça. C'était un avis comme les autres et Seshiru tenta de le prendre en compte. La plupart des personnes qu'elle avait rencontré la traité de fille égocentrique, superficielle et quelque peu hypocrite.

"Que je te raconte ma vie ?" répeta Mitsuko d'un air gêné.

Oh oh. Peut-être avait-elle touché un point sensible?
Mitsuko sembla reflechir a ce qu'elle pouvait raconter. Elle avait l'air d'une fille plutôt solitaire à ce qu'elle racontait. Elle n'avait jamais eu d'amis? Seshiru n'aurait pas dit cela en la voyant la première fois. Elle avait plutot l'air d'une fille accomplie, très mûre et independante.


"Mon passé n'est pas bien interressant. Quant à mon présent; rien de très extraordinaire; je suis venue ici pour mes études; comme je l'ai déjà dit. Et mon futur ? Je ne sais pas ce qu'il donnera; à vrai dire; on ne sait jamais ce que l'avenir nous réserve!
-Tu as raison. J'esperais changer un peu en venant ici, mais si ca se trouve je ne changerai jamais, et je pensais pas rencontrer des gens aussi rapidement. J'ai l'impression qu'on va bien s'entendre. Ne m'en veux pas trop si je parle trop de ma vie.. Tu es la première personne à qui je raconte ma vie. Enfin.. vraiment je veux dire. Pas de ce que je possède, ni ce dont j'ai envie.. (Elle soupira d'un air théâtral) Enfin bref! Esperons qu'on s'amusera bien ici quand même.. enfin, même si tu es là pour étudier."

Elle souriat d'un petit sourire si connu son visage, un sourire espiègle et malin. Un sourire qui ressemblait plutôt à la Seshiru si hautaine d'autrefois qu'à la Seshru sentimentale d'aujourd'hui.
Même si Mitsuko était là pour étudier, elle esperait qu'elle allait quand même pouvoir s'amuser avec elle. Seshiru est plutôt du genre "Carpe Diem", vivant au jour le jour. Son avenir était déjà tracé de toute manière, meme si elle ferait tout pour que ça ne soit pas le cas. Au pire, si Mitsuko voudrait vraiment bosser, Seshiru pourrait toujours l'aider.

Elle, aider quelqu'un? Ca serait nouveau...
Elle avait toujours excelé partout, elle filerai bien un petit coup de main à Mitsuko non? Même si elle était en quatrième année et elle qu'en deuxième..
Ca faisait presque une heure qu'elles papotaient ainsi et Seshiru venait de remarquer que personne n'était venu les accueillir. C'était assez étrange tout de même. Elle sortit une feuille pliée en trois qu'elle avait glissé sur la pochette devant de sa valise Louis Vuitton.


Chère mademoiselle Tamaki,
Après examen de votre candidature et de votre situation, le lycée de Kobe High School a le plaisir de vous accueillir dans notre prestigieux établissement.
La rentrée pour vous s'effectuera le [date].
Vous serez accueillie par un ancien élève qui vous fera visiter l'établissement et qui vous montrera votre chambre qui est la chambre n°10.

Merci de [blablabla]


Seshiru fronça les sourcils à la relecture de cette lettre qu'elle avait recu il y a deux semaines. Elle sera "accueillie par un ancien élève"? Apparement, celui-ci avait completement zappé son boulot.
Elle releva ses yeux vers Mitsuko. Elle aussi on l'avait oublié?
Ca n'était pas très sérieux.. Elle s'apprêtait à telephoner à son père pour se plaindre quand elle se ravisa. Elle avait oublié qu'elle était en froid avec lui..
C'était dur tout de même de ne pas pouvoir être completement satisfaite.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: L'arrivée de Mitsuko [Libre]  Dim 22 Fév 2009 - 18:56

    Pourquoi souhaites-tu tant changer ? Le peu que j'ai vu de toi me plaît. Tu es... différente de ces autres filles. J'ai vraiment du mal à te comprendre. Nous amuser ? (Mitsuko soupira) Il faudra que tu m'apprennes, je ne me suis vraiment jamais < amusée > comme tu dis. Ca m'étonne un peu d'être la première personne à qui tu te confies ainsi. Tu es sympathique, mais vrai qu'avec la vie que tu mènes, ça ne doit pas être évident pour toi.

    Mitsuko regarda autour d'elle. Il n'y avait que très peu de monde. A croire que c'était désert à cette heure-ci. Puis, elle vit Seshiru lire un papier, à vue d'oeil, une sorte de document officiel ou de lettre officielle. Elle tendit la main vers Seshiru, en attente que celle-ci lui donne le papier qu'elle avait en main.

    Je peux ?

    Mitsuko fit un clin d'oeil complice à Seshiru. En y réfléchissant, ça lui était venu comme ça, soudainement. C'était la première fois qu'elle agissait de cette manière. Puis, elle ajouta.

    Un papier de l'école ? Au fait, à quelle chambre es-tu ? Je suis à la n°10, dans un grand couloir là bas (elle pointa du doigt une sorte d'allée). Je ne connais pas encore tous mes colocataires, j'espère juste qu'ils sont gentils. A vrai dire, j'ai déjà rencontrée l'une d'elles, elle s'appelle Sarah. Mais sur la liste des résidant de notre chambre il y avait inscrit Seshiru... Seshiru Tamaki! Serait-ce toi ?

    Mitsuko espérait de tout son coeur qu'il s'agissait de la même Seshiru. C'était la personne avec qui elle avait le plus discuté depuis son arrivée, et également celle avec qui elle se sentait le plus proche à l'heure actuelle. Pouvait-elle lui donner le statut d'amie ? C'était encore un peu trop tôt pour Mitsu. Après tout, cela faisait si longtemps qu'elle n'avait pas eu d'affinités avec quelqu'un depuis l'accident de son ancienne meilleure amie. Qui était par la même occasion, sa seule amie. Mitsuko eut des sueurs froides en y repensant.

    Je suis désolée, ça va un peu trop vite pour moi. Je m'emporte trop rapidement. C'est trop... pour l'instant.

    Elle fit un pas en retrait, baissa la tête, et inspira un grand coup.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: L'arrivée de Mitsuko [Libre]  Lun 23 Fév 2009 - 11:36

Seshiru eut un petit sourire dans le coin lorsque Mitsuko lui disa que le "peu qu'elle avait vu d'elle lui plaisait". Sûrement parce qu'elle ne la connaissait pas avant... C'était la fille la plus garçe, mais la plus cool de tout le collège.
Elle replaca une de ses mèches qui s'était échappée de ses couettes derrière ses oreilles. Et puis, si Mitsuko ne "savait pas s'amuser", elle lui apprendrait. Ca n'était pas un problème... Apprendre à s'amuser n'était pas aussi difficile. Un peu d'alcool, de musique, de beaux garçons ainsi que des belles robes de soirées et le tour est joué!
"Ca m'étonne un peu d'être la première personne à qui tu te confies ainsi." Ah? Seshiru avait-elle l'air si bavarde que ça? Pourtant, à sa personnaliité et à sa posture, on n'aurait pas dit.

La feuille à la main, elle vit Mitsuko tendre la sienne.


"Je peux?" demanda-t-elle.

Seshiru haussa les épaules. Bien sûr, pourquoi pas? Elle lui tendit la feuille. Mitsuko lui fit alors un clin d'oeil complice. Tiens? Cette fille était beaucoup plus ouverte qu'elle en avait l'air.. Seshiru fit un petit sourire complice.

"Un papier de l'école ? Au fait, à quelle chambre es-tu ? Je suis à la n°10, dans un grand couloir là bas. (Seshiru haussa ses sourcils lorsque sa camarade tendit son doigt vers un grand couloir. La chambre 10? Elles étaient donc colocataires! Tant mieux, au moins, elle la connaissait un peu déjà. Elle ne serait pas perdue dans le monde de Kobe..) Je ne connais pas encore tous mes colocataires, j'espère juste qu'ils sont gentils. A vrai dire, j'ai déjà rencontrée l'une d'elles, elle s'appelle Sarah. Mais sur la liste des résidant de notre chambre il y avait inscrit Seshiru... Seshiru Tamaki! Serait-ce toi ?" continua Mitsuko

Seshiru fit un grand sourire. Bien sur que c'était elle! Y'avait-il d'autres Seshiru par ici? Sûrement pas comme elle alors!
Si elles seraient colocataires, alors ce serait génial! Elle lui "apprendrait à s'amuser façon Seshiru", l'aiderait peut-être (elle n'est qu'en deuxième année!) pour ses études, ferait du shopping avec elle. Mitsuko lui presenterai peut-être les boutiques où elle achete ses fabuleux vêtements?
Seshiru eut un petit sourire en pensant à tout cela lorsque Mitsuko fit d'une petite voix.


"Je suis désolée, ça va un peu trop vite pour moi. Je m'emporte trop rapidement. C'est trop... pour l'instant."

Mitsuko recula d'un pas en baissant la tête. Elle inspira un coup. Seshiru eut une vague d'inquiétude qui la traversa. Elle avait dit quelque chose qu'il ne fallait pas? Son tic revint. Elle mordilla sa lèvre inférieure avec insistance.
Elle avança d'un pas, mettant la main sur le front de Mitsuko afin de voir si celle-ci avait de la fièvre. Peut-être était-elle fatiguée? Elle avait sûrement besoin de se reposer.
Son front n'était pas très chaud, mais elle commençait à avoir de la fièvre tandis que sa nuque perlait de petites gouttes de sueur froide.


"Viens, je t'emmene." dit-elle en empoignant son bras.

Seshiru avait de très bons reflexes. Elle ne disait pas des choses inutiles telles que "Est ce que tu vas bien?" ou "Ca va aller?" ou autres choses aussi bêtes et inutiles.
De l'autre bras, elle prit sa valise et mit celle de Mitsuko par dessus. Sa valise avait une très bonne "option". Elle avait un truc sur lequel tirer. Seshiru pouvait ainsi tirer sa valise ainsi que celle de Mitsuko sans avoir à les porter.
Elle avança doucement vers le grand couloir que Mitsuko avait montré du doigt il y a un instant.

En marchant, Seshiru reflechissait à ce qu'elle avait appris pour son Brevet de Secourisme qu'elle avait passé un an plus tôt. Elle était certes un peu jeune, mais elle était la meilleure élève de sa classe dans tous les domaines alors ils l'avait laissé passé.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: L'arrivée de Mitsuko [Libre]  Sam 28 Fév 2009 - 14:06

    Mitsuko comprit en voyant le sourire de Seshiru, qu'il s'agissait bien d'elle. Elle éprouva de la joie à l'idée de pouvoir la voir plus souvent. Seshiru, depuis qu'elle la connaissait, était devenue son oxygène. Cela faisait tellement de temps qu'elle n'avait pas trouvé de personne avec qui elle pourrait autant s'entendre! Ses yeux se remplirent de petites lueurs, on pouvait voir, si l'on s'approchait et que l'on regardait bien, la dose de bonheur qui émanait maintenant de Mitsu. Son arrivée à Kobe, et sa rencontre avec Seshiru, étaient sûrement les meilleurs évènements de sa vie.
    Seulement, si la jeune fille tentait de regarder les choses objectivement, cela allat un peu trop vite à son goût. Trop rapide, trop vif, trop bref. Elle ne voulait pas se presser, de peur de passer à côté de d'autres bons moments. Seshiru était, malgré ce qu'avaient toujours pu dire ou penser les autres, d'après Mitsuko, une fille bien. En réalité, Mitsuko comparait les gens de son entourage. Si l'on comparait Seshiru à toutes les autres personnes qu'elle avait rencontré au cours de sa vie, elle serait la plus apte à devenir son amie.
    Oh... mais euh...
    Mitsuko se fit entraîner par Seshiru. Encore un petit passage à l'infirmerie ? Cela devenait répétitif, elle y avait déjà été il y a peu. Peut-être l'emmenait-elle à leur chambre ? Possible. Pourtant Mitsuko ne se sentait pas mal physiquement, mais mal moralement, vu tous les évènements qui s'étaient produit depuis son arrivée. La rencontre avec Seshiru, Kansuke, Sarah, Anzu... tous ces gens, en si peu de temps... Mitsuko se demandait quelle tournure tout cela allait prendre en fin de compte. Et sa valise ? Seshiru la tirait. Non, Mitsuko ne voulait pas être chouchoutée, elle pouvait se débrouiller seule.
    Attend Seshiru, je préfère la prendre. Je ne sais pas où tu m'emmènes, mais il est hors de question que je me fasse autant aider pour si peu. Je vais bien, ne t'en fais pas. Ca passera. Ce n'est rien. C'est juste... euh... la lumière.
    Evidemment, Mitsuko savait mieux que quiconque que la lumière n'était pas le problème actuel. Evidemment, la luminosité trop forte l'agassait et la fatiguait très vite, mais ce n'est pas pour autant qu'à ce moment même, c'était le souci. Non, son souci c'était la rapidité des choses, la rapidité à laquelle elles s'enchaînaient. Mitsuko n'avait pas l'habitude.
Revenir en haut Aller en bas
 
L'arrivée de Mitsuko [Libre]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kobe High School :: Hors RPG :: Poubelle :: Archives des rps :: Anciens rps-
Sauter vers: