Partagez | 
 

 Hit Him...[pv]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Invité
« Invité »
(#) Hit Him...[pv]  Jeu 5 Mar 2009 - 18:14

Bande Son

Courir, encore, toujours, sentir la douleur dans les poignet, sentir une partie de soit s'enlever avec sa transpiration, sentir le choc contre vos poigns, sentir vos poumons qui vous font mal tellement vous respirez vite, parfois trop vite, par saccade. Le sport contenait toujours une part de sadomasochisme, je ne ferais pas une dissertation de philosophie dessus, mais croyez moi sur parole.
Et Harima en était pleinement conscient. Et pourtant il continuait. depuis combien de temps frappait il ce sac? Cela, il n'aurait sut le dire, après les cours, il était rapidement rentré chez lui pour s'asseoir, et il n'avait vu aucun colocataire. Alors il était sortie pour aller dans cette salle de boxe, personne, non, vraiment, il fallait dire que rare était les gens à venir dans ce coin, c'était un endroit tranquille dont seul les habitué où les sportif désireux de trouver un peu de calme allait.
alors il était partis dans la salle, frappant sans aucun répit le sac face à lui, enchaînant les crochets aussi bien que les uppercuts.

Hum, il devait bien être le seul dans la salle. D'ailleurs, il ne portait pas son habituel costard-cravate (ce qui pour faire de la boxe était bien plus pratique). Non, à la place, son pantalon était bien plus ample et la chemise cravate avait était délaissé pour une tee-shirts digne de l'armée américaine.
Ses poings par contre n'était pas revêtu des traditionnels grossiers gants de boxes mais plutôt de bandages. Il avait un côté un peu out-sider, le tee-shirts moulant ses pectoraux de façon avantageuses, il avait tout d'un boxeurs professionnels et plus grand choses du professeur de philosophie excentriques que tous voyaient. Il en devenait attirant comme ça....

Les poings du fanatique de Platon frappèrent une nouvelle fois le sac avant que l'organisme ne réclame sa ration d'eau. Sauf que malencontreusement, notre professeur si doué avait oublié de prendre de l'eau. Stupide action. Il stoppa donc son "tabassasse" pour regarder autour de lui; Il aperçut un ban ou était déposé une bouteille d'eau; Il s'approcha donc de la dite bouteille et lâcha à voie haute :


-A qui appartient cette bouteille?

Franchement, hormis Harima, il devait y avoir personne...personne, si ce n'est cette jeune fille qu'il n'avait pas vu entrer.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Hit Him...[pv]  Mar 10 Mar 2009 - 11:30

Pour certain, le sport était une épreuve éprouvante. Pour beaucoup de filles en fait. POur moi, ce qui était éprouvant c'est de ne pas pouvoir en faire quand je veux. C'est une manie chez moi, il faut que je bouge, que je trépigne, que je sois speed. A croire que je suis une droguée au sport. Rien que le mot me donne envie de sauter partout, de courir et de faire des tricks avec mon skateboard.

Pourtant, le skateparke auquel l'école donnait accès ne me plaisait pas. Je voulais peut être bien être seule pour une fois. Ca ne m'arrivait pas souvent. Je détestais être seule à la base mais là... Le mal du pays peut être me dominait il aujourd'hui... Je m'étais renseigné que ça soit auprès de ma mère ou auprès des quelques personnes dans Kobe que je connaissais et je finis par entendre parler d'une salle de sport. Plus précisement de boxe. Bon... Je n'étais pas une fada de boxe mais il devait bien y avoir quelque chose dans cette salle pour qu'elle ait la réputation du bouche à oreille!

Je pris une journée de week end pour aller dans cette salle de sport. Je me suis dit que d'y aller en semaine n'était:
1) Pas raisonnable (ouais, j'ai dit que j'allais me tenir tranquille alors...)
2) Surement y aurait il plus de personne en semaine! (stratégique!)
3) Les gens étaient dehors le week end. Si je me perdais, je pouvais demander mon chemin.

Alors je partis, planche à roulettes dépassant du sac, et m'étais décidé à faire ce que je pouvais du trajet au pas de course. Je remplis une bouteille d'eau que j'avais fourré dans mon sac, accroché les rollers l'un à l'autre pour qu'ils tiennent, pandouillant chacun d'un côté du sac, et partis en marchant d'abord, une fois mes étirements exercé.

Au bout de cinq minutes, mes pieds me démangèrent alors je les fis courrire. Il faisait assez chaud mais pas trop pour que courir reste supportable. Ca faisait du bien de opuvoir enfin bouger ses gambettes! Courir. Je me sentais libre dans un sens et ça s'était important pour moi. J'avais comme des ailes aux pieds. J'étais porté. Ca faisait du bien à mon petit corps désireux de mordre dans le vie à pleines dents.

Quand je vis le batiment, que ma mère m'avait gentillement signalé sur une carte, j'étais quand même crevée. Une fois à l'intérieur, l'obscurité me brula les yeux. Pas habitué. Je pris une goulée d'eau et posa la bouteille ainsi que mon sac sur un banc (personne n'allait me voler de toute façon) et pus voir qu'un homme s'entraînait sur un sac de sable. Ne voulant pas le déranger, je suis allé chercher les toilettes toute seule (ouais! Comme une grande!). Je fis ce que j'avais à faire et, pour ne pas user l'eau propre de ma bouteille, j'ai passé ma tête sous le robinet.
Quand j'eus fini, je revins dans la salle de sport et vis l'homme ma bouteille à la main.


-A qui appartient cette bouteille?

Cette phrase avait une allure scolaire je trouvais... Comme quand un prof demandait: "Tout le monde à compris ou je dois répéter?". S'était marrant. Bon, il fallait quand même que je lui réponde puisqu'il me regardait. En même temps, j'étais la seule personne ici. Lui mis à part.

- C'est la mienne mais vous pouvez y aller, dis je avec un sourire amical.

Il n'avait pas l'air bien méchant... Puis... J'avoue que si le monsieur pouvait m'apprendre comment on tape ça serait pas plus mal... Je ne me souviens jamais si il faut rentrer le pouce quand on donne un coup de poing ou pas... Question existencielle~
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Hit Him...[pv]  Mar 10 Mar 2009 - 20:02

Le professeur de philosophie jeta un coup d'oeil à la jeune fille, l'étudiant du regard comme il l'aurait fait avant un deal. Hum, ce n'était pas une japonaise pur souche, elle avait un teint bien trop bronzé, elle avait un peu un côté garçon manqué, pas dans le genre pas féminine, mais plutôt dans la "philosophie d'être".
Oui, c'est un peu complexe à expliquer, d'autant que nous ne sommes pas en cours, mais disons que bien qu'ayant des formes affichant clairement sa féminité, elle avait un côté un peu garçon, presque rebelle.
Tout cas est-il que c'était une sportive. Bah oui, être dans une salle de boxe à cette heure n'était pas commun...

Enfin, peut être était elle étudiante au lycée, si c'était le cas, elle était soit nouvelle, soit Harima ne l'avait jamais croisée. En effet, son visage, ne lui disait rien mais alors rien du tout. Même pas un vague ressemblance...
Non, rien. L'ancien yakuza resta silencieux et, se saisissant de la bouteille d'eau, il but une longue gorgée désaltérant.
Ah! Ca faisait du bien! Le liquide non alcoolisé (pour une fois) caressa le gosier de l'acier taulard qui afficha une satisfaction non dissimulé. Il reposa la bouteille et reporta son attention sur la jeune femme. Tout d'abords, il ne dit rien, la fixant avec un certains intérêt. S'asseyant doucement sur l'un des petits bancs de bois qui peuplaient la salle, il retira ses bandages pour se masser doucement les phalanges. Soudain, alors qu'il commença à refaire les bandages dans le but avouer de recommencer à frapper le sac, il lâcha :


[/b]-Ce n'est pas courant de voir des gens à ce genre d'heure, encore moins des jeunes filles....Rassures moi, tu n'es pas un homme!

Un sourire sarcastique naquit sur le visage du professeur, même si la personne était gentil avec lui, il se sentait obligé d'utiliser de l'humour noir et rarement approprié. On pouvait le dire, c'était un gros connard de service; Cependant il continua :

-Enfin, Merci pour ton Eau...L'on me nomme Harima...

Juste son prénom, pas besoin d'entrer dans les détails. Enfin, on remarque quand même le merci. Et oui, il arrivait de temps en temps à l'adorateur de Platon d'être un peu gentil...Enfin, gentil, Polie correspondait certainement mieux.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Hit Him...[pv]  Mer 11 Mar 2009 - 4:03

Il avait une manière de me scruter et de me regarder bien à lui... Je ne savais pas à quoi il pensait en me regardant comme ça mais je n'avais jamais été regardée de la sorte! 'Space ce gars moi j'dis! Peut être analysait il mon comportement? Ouais, il devait faire parti de ce genre de personne qui peut cerner tout le monde mais qui devait être difficile à comprendre. En même temps moi et mes apprioris... Je me gourrais toujours alors... J'étais une fonceuse, une bucheronne comme on dit. Mais je n'aimais pas être comme ça! Malheureusement, on ne change pas du jour au lendemain parcequ'on la décidé.

Peut être qu'il essayait de savoir d'ou je viens?... En même temps, là y'avait pas photo que je ne me considérais pas comme étant japonaise. J'étais Amériacaine de Venice Beach et point final! Moitié jap' s'était vrai mais ce côté là ne se voyait pas. Heureusement que ma mère s'était remise à me parler japonais avant que nous ne partions pour l'Orient, sinon, j'aurais été bien embêté! Je ne savais que trop bien ce que les jeunes de mon age faisaient aux étrangers...

Il but gouluement ma bouteille d'eau et fut satisfait du contenue d'après ce que j'en vis et qu'il ne me cacha pas. Il recommença à me fixer de son air insondable. Ahahha Stop! Il me rendait nerveuse ce type à me regarder comme ça! Son regard ne me lacha pas pour autant quand il se mit assis pour retirer les bandages qu'il avait au poings (oh! Je le faisais aussi ça! Quand je mettais mes protèges poignets pour le Roller... Je ne mettais pas les protections pour me protéger mais parceque j'aimais le style que cela me donnait... Bref!) et se les massa avant de s'adresser une nouvelle fois à moi.


- Ce n'est pas courant de voir des gens à ce genre d'heure, encore moins des jeunes filles....Rassures moi, tu n'es pas un homme!

Il eut un sourire que je ne pus m'empêcher de lui rendre. J'aimais toutes les sortes d'humour. Je n'étais pas stupide et susceptible au point de croire qu'il pensait réellement que j'étais du sexe opposé. Surtout que j'avais fait le minimum pour que mes formes soient mises en valeur alors bon. Autant prendre la phrase à la rigolade!

-Enfin, Merci pour ton Eau...L'on me nomme Harima...
- Moi c'est Jin. Et au cas où vous auriez toujours des doutes sur mon sexe maintenant que je vous ai dit mon nom, je peux vous assurer que je suis une fille!
dis je fièrement en croisant mes bras sous ma poitrine.

Trouver quelqu'un qui avait de l'humour était rare. Alors bon, autant en profiter quand cela arrivait nan?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Hit Him...[pv]  Jeu 12 Mar 2009 - 19:49

Un léger sourire naquit sur le visage du professeur de philosophie, elle venait de lui arracher ce sourire par sa réplique, pleine de malice et intelligente avec un bonne humour, voila les premiers impressions que lui donnait cette jeune femme.
Le professeur resta donc silencieux, ne disant rien, n'ajoutant rien pendant quelques instant, que pouvait il d'ailleurs bien dire?
L'ancien yakuza commença a remettre ses bandages sur ses poings, oui, c'était vrai qu'il préféré faire ça a des gants car ça donnait un air un peu plus classe, un peu plus "rebelle", mais c'était aussi par habitude, en prison, les gants n'était pas vraiment quelques choses de disponible, et quand vous passez votre temps libre entre la salle de musculation et la bibliothèque, vous apprenez rapidement deux trois truc pour pas vous faire mal. Et ça faisait partie des choses simples mais très appréciable.

Le bandage fini, le professeur commença a frapper à nouveau le sac, ses mains "gantées" de blancs frappant avec force le tissus, chaque coup faisant légèrement onduler le dit sac. Si la cible avait été un être humain, nul doute que le premier coup l'aurait jeté au sol, chaque frappe était distribué avec une précision chirurgicale, chacun des coups donné dans le but de terrasser l'adversaire virtuel. Soudain, non sans continuer de frapper, sa voie lâcha :


-Et que fait une demoiselle dans ce genre d'endroit...Ce n'est pas un centre commerciale...

Bien entendu, Harima avait très bien compris que la jeune fille n'était pas du genre de ces filles à rester dans les centres commerciales, a faire du shopping tout en pouffant de rire. Mais c'était plus fort que lui, il se devait de titiller les gens, de les faire chier. C'était instinctif.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Hit Him...[pv]  Dim 22 Mar 2009 - 19:04

Un sourire! L'homme était donc bien du même humour que moi. Il n'ajouta rien. Il se contentait de me regarder en souriant. Mon sourire malicieux et ironique ne me lachait pas. J'aimais être mystérieuse mais je n'aimais pas qu'on me traite de garçon! Pourtant, j'avais pris sa remarque à la légère. Peut être qu'avec le recul j'avais commencé à être plus raisonnable et moins susceptible. Ou peut être était ce du au fait que j'étais moins exigente avec le sexe opposé? Bah. On s'en fout!

Je suivais ses actions du regard. Il reserra ses bandages autour de ses poignets. Il devait en savoir des choses sur les sports de combats! Si seulement je savais moi aussi... Mais j'étais une fille. Ma mère ne voulait même pas que je fasse de la Capoeira. Alors que ça ne concernait pas que les hommes! Il y a beaucoup de filles qui font de la Capoeira! Ma mère s'en foutait. Elle trouvait que me laisser skater ou faire du roller était déjà assez. Qu'il ne fallait pas en rajouter avec les sports de combat. Pfff...
Une fois qu'il décida que ses bandages étaient en place, il commença à frapper dans le sac à nouveau... Moi je n'aimais pas rester là comme une idiote mais je ne voyais pas quoi faire... Peut être un peu de corde à sauter. NON! C'est pas un truc de fille!! A mons que les boxers ne soient des fillettes? Nan mais oh!

Ses poings faisaient un bruit effrayant contre le sac de sable alors que je partais chercher une corde à sauter quelque part dans la pièce. Ca devait bien se trouver quelque chose puisque s'était une salle de sport. Une fois que j'en eu une sous la main, je me suis remise près de l'homme mais pas trop. Je suis pas une pot de colle. C'est juste que je trouvais stupide de m'éloigner de lui alors que nous discutions, voilà tout. En plus, il reprit la parole et ne pouvait s'adresser qu'à moi puisque nous étions seuls dans ce complexe.


-Et que fait une demoiselle dans ce genre d'endroit...Ce n'est pas un centre commerciale...

Oh! Monsieur voulait continuer à essayer de me taper sur les nerfs. Evidemment, ça ne marchait pas. Toutes ses phrases passaient pour de la déconnade avec moi. Alors je me mis à rire avant de commencer à sauter à la corde, soufflant en rythme. J'en fis un ou deux pour m'échauffer avant de m'arrêter pour lui répondre. S'était bien connu qu'il ne fallait pas parler en même temps que de faire du sport. Ca essouflait plus vite.

- Bein en fait, je me suis faite virer du centre parcequ'ils considéraient que je n'étais pas une demoiselle convenable pour ce genre d'endroit. Vous en pensez quoi vous?

Non, je ne drague pas. Je flirte. Je taquine. J'aime faire ça. Et c'est lui qui a commencé!
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Hit Him...[pv]  Mar 24 Mar 2009 - 19:24

Une fraction de second, Harima s'arrêta de frapper, il avait une envie de rire, mais alors, un de ses fou rire dont on ne peut s'arrêter, le genre de chose qui vous laisse plié en quatre par terre. Sans pour autant arrêter de frapper le sac de frappe, le professeur lâcha un nouveau regard sur la jeune demoiselle, elle avait un air réellement amusant avec sa corde à sauté, en faite, tout chez elle était amusant. D'ailleurs sa dernière parole :

- Bein en fait, je me suis faite virer du centre parce qu'ils considéraient que je n'étais pas une demoiselle convenable pour ce genre d'endroit. Vous en pensez quoi vous?


C'était amusant comme personne quelqu'un qui ne se prend pas au sérieux, c'était même assez rare en ces temps, alors bon. En plus, quand on est jolie et drôle..;Attendez, je vous vois venir, nan, notre ancien yakuza n'avait pas le béguin pour Jin, mais alors pas le moindre du monde, enfin, s'il avait été bien plus jeune, je ne dis pas, mais il savais s'imposer les limites de l'âge te du concevable par la société., Il ne cherchait surtout pas à être arrêté pour détournement de mineur!
Enfin, laissons faire ce jeu d'adolescent, s'il allait trop loin il suffirait de le stopper aussi simplement qu'il avait commencé. Et puis, ça fait du bien de rire merde! Enfin, Harima recula un peu du sac pour délivrer sporadiquement de puissant coup de pied, frappant avec son tibia le sac de frappe et ceux avec une précision casi-chirurgicale. Il lâcha cependant entre deux coups :


-...Je penses pas en effet que tu sois le type de personne à fréquenter ce genre d'endroit! plutôt les squat parc et les salles de boxes....

Le professeur se stoppa, pris un air penseur et commença à compter sur ses doigts, les nombres remplacé par :

-Mais attends....
1° garçon manqué
2° pratique le sport à outrance
... Tu es une lesbienne...Mais c'est bien, tu t'affiches sans honte!


Holalala Harima c'est méchant, c'est d'une basse! Parler de ça c'est mal! Pourquoi ? hein? juste pour emmerder son monde et avoir une personne de plus qui le haïssait? Non, franchement, il ne pouvait pas se retenir deux secondes et fermer sa gueule pour dire des trucs plus intelligent et concret! Quel être abjecte il était, et le pire c'est qu'il le savait et qu'il aimait cela!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
« »
(#) Re: Hit Him...[pv]  

Revenir en haut Aller en bas
 
Hit Him...[pv]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kobe High School :: Hors RPG :: Poubelle :: Archives des rps :: Anciens rps-
Sauter vers: