Partagez | 
 

 Promenade en amoureux ( PV Kazuki ^^ )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
« Invité »
(#) Promenade en amoureux ( PV Kazuki ^^ )  Lun 30 Mar 2009 - 14:22

La demoiselle s'était laissée faire par le jeune homme. Il l'embrassait, la serrait contre lui, il ne faisait que ça, mais Fujumi aimait tellement ça. Il l'entourait, la protégeait, elle adorait sentir les mains du jeune homme sur elle. Elle sentait presque l'adrénaline monter en elle, du désir pour le jeune homme. Mais elle essayait de se calmer, de ne pas penser à ça, de toute façon, elle profitait de ces moments d'intense bonheur, avec Kazuki, son Kazuki, son Amour. Le jeune homme était heureux, cela faisait le bonheur de la demoiselle. Elle adorait sentir l'emprise du jeune homme sur elle, il ne la voulait que pour lui, et elle n'était qu'à Lui, pour la vie. La demoiselle rêvait de tout ce qu'ils pourraient faire dans le futur, elle avait plein de projets en tête. Le jeune homme en avait déjà un en tête, il voulait se promener avec sa bien aimée. La demoiselle adorait l'idée du jeune homme, mais ne lui dit pas tout de suite, histoire de le faire languir un peu. Vicieuse, mais c'était gentil, elle aimait jouer avec le jeune homme, et il aimait ça, donc autant en profiter. Elle lui souriait toujours, mais plus malicieusement qu'avant. Allait-il accepter la proposition du jeune homme, ou refuserait-elle ? La demoiselle fit un bisou d'une rapidité déconcertante, puis se leva, elle enfila ces chaussures, mit son manteau, puis attrapa le jeune homme par les mains. Elle le tira presque violemment vers elle, le choc fut assez violent, mais doux à la fois. La demoiselle avait eu le temps de passer ses mains autour du corps du jeune homme, et de l'embrasser, pour encore goûter son bien aimé. La demoiselle lui fit un clin d'oeil, prit une des mains du jeune homme, après l'avoir laissé prendre de quoi se couvrir, et sortir de la pièce direction le dehors.

Les deux tourtereaux marchèrent longtemps, longtemps. La demoiselle n'avait pas dit à Kazuki où ils allaient, elle voulait lui faire la surprise. Après tout c'était sa guide, donc bon, elle lui faisait visiter un peu la ville. D'ailleurs, le chemin fut plus long que d'habitude parce que la demoiselle avait fait un détour pour que le jeune homme prenne un peu ses repères. Fujumi souriait bêtement en marchant, elle sentait la chaleur de la main du jeune homme envahir son corps, ça lui faisait un bien fou. Les deux amoureux arrivèrent là où la jeune femme le souhaitait. Ils entraient dans la forêt, les rayons du soleil passaient entre les feuillages, et traversaient les nombreuses gouttes d'eau douce qui glissaient le long des herbes fraîches de cet immense bois. Une petite brise se déplaçait de gauche à droite, doucement, s'insérait de temps en temps dans les cheveux de la donzelle, ça lui faisait du bien, elle en frissonnait. La demoiselle marchait toujours, et commença à dire :


" C'est ici que je viens que je vais pas bien... C'est un peu comme un coccon protecteur... Mais... Maintenant tu es là, donc si jamais l'un ne va pas bien, on pourra compter sur l'autre... Tu sais que je serai toujours là pour toi... "

La donzelle s'arrêta, lâcha la main de son jeune homme, puis regarda celui-ci. Fujumi fit un clin d'oeil à son Kazuki, puis reprit doucement :

" On peut parler maintenant... Vas y commence... Je t'écoute... "

( J'espère que ça ira ^^' . C'est pas top, mais bon... Rolling Eyes . J'espère que ça t'inspirera Very Happy . Bisous Wink )
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: Promenade en amoureux ( PV Kazuki ^^ )  Mar 31 Mar 2009 - 20:25

Ils avaient marché comme ça pendant assez longtemps. Kazuki avait l'impression que Fujumi était perdue, ou qu'elle faisait un détour. Mais peu importe la raison de cette longue marche. Ça lui faisait voir du pays et puis... c'était du temps passé avec Elle. Au bout d'un certain temps, personne ne pourrait dire combien exactement, ils s'arrêtèrent. Les deux amants se trouvaient à l'orée d'une forêt. Le soleil, encore haut dans le ciel, traversait le feuillage des arbres, formant un voile de lumière. Les arbres n'étaient pas encore habillés de toutes leurs feuilles mais cela n'empêchait rien à leur beauté. L'endroit était tout simplement magnifique, d'une beauté incomparable qui réconforte n'importe qui, qui émerveille les gens... un petit paradis sur Terre.

La demoiselle voulait que Kazuki parle. D'ailleurs c'était lui qui avait proposé de sortir pour discuter. Mais malgré tout, il ne savait pas trop quoi dire. Il ne voulait pas lui raconter sa vie, son passé mais lui parler du reste. Seulement, le "reste" était si vaste qu'il ne savait pas par où commencer. Et puis il ne pouvait pas parler du reste sans raconter un peu sa vie. Pendant qu'il réfléchissait, une dizaine d'oiseaux s'envolèrent non sans bruit au dessus des arbres. A quelques mètres d'eux se trouvait un cognassier décoré de quelques fleurs rouges qui venaient sûrement d'éclore. Sans un bruit il se dirigea vers le plant, en cueilli une fleur, puis revint vers Fujumi. Il la lui présenta, sans pour autant la lui donner et prit la parole :


" J'aime beaucoup ces fleurs là. Elles fleurissent très tôt dans l'année, et puis elles donnent de la couleur au paysage... Dans le jardin de ma grand-mère, il y en avait plein et elle m'avait dit un jour que ces fleurs annonçaient le printemps. Alors à chaque fois que j'allais chez elle, quand j'étais petit, je courais dans le jardin pour voir si y'en avait et savoir si c'était le printemps. Et comme à cet âge je comprenais pas cette histoire des saisons, même en hiver ou en automne j'allais voir si elles m'attendaient. Alors forcément ça faisait rire mes parents et ma grand-mère. Et puis un jour ma grand-mère est morte... Du coup je suis plus allé voir les fleurs de cognassier dans le jardin. Alors maintenant quand j'en vois, je repense à tous ces souvenirs... Ca me rend pas triste, c'est la vie, tout le monde meurt un jour, mais je me dis que j'aimerai bien aller chez elle encore une fois, pour voir si les fleurs m'attendent au fond du jardin et si le printemps est là..."

Puis il se tut. La nature repris sa symphonie. Une légère brise a soufflé sur les deux tourtereaux soulevant leurs cheveux avec grâce. Kazuki s'accroupit, posa délicatement la fleur par terre puis se releva. Puis le jeune homme reprit en souriant :


" Donc voilà ça c'est pour parler de quand j'étais gamin. Maintenant tu sais que j'aime les cognassiers, si c'est pas génial ! Bon allez à ton tour maintenant ! Dis moi tout !"


(Bon voilà. C'est moyen moyen mais j'ai un peu bâclé. Si t'arrives pas à enchainer je peux compléter ou changer un peu Wink.)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: Promenade en amoureux ( PV Kazuki ^^ )  Mar 31 Mar 2009 - 21:50

Kazuki aimait les fleurs. La demoiselle trouvait ça adorable. C'est rare que le sexe masculin aime ces petites pétales douces à couleurs si diverses qui parfument notre air. La demoiselle adorait la façon dont le jeune homme parlait de sa vie, c'était un peu comme s'il lui lisait un roman. Elle était très touchée par l'histoire de son bien aimé. La demoiselle n'avait pas eu la chance de connaître ses grands-parents, autant des deux côtés, et n'avaient jamais eu de photos d'eux. C'était surement parce qu'ils étaient morts avant sa naissance, et que ses parents n'étaient pas en accord avec eux donc ils lui ont caché qu'elles avaient eu des grands parents. La demoiselle s'interrogea brièvement là-dessus, puis se dit qu'après tout, c'était la vie comme disait Kazuki. On ne peut pas sans cesse refaire le monde à sa façon, même si le Paradis existe, il ne sera jamais parfait. La demoiselle ne croyait pas aux religions, donc le Paradis et L'Enfer, elle n'y croyait pas non plus. Enfin pas réellement...

La demoiselle admirait la beauté du paysage qui les entourait, elle et son bien aimé. Il était simple mais avait pourtant une magnificence qui était presque impossible d'obtenir autre part. C'était pour cela que la demoiselle venait se réfugier ici, les jours de peine, de tristesse ou de souffrance. Ce paysage l'apaisait, la rendait presque plus forte, la soutenait dans les moments où personne ne pouvaait la consoler à part la brise fraîche qui emportait les problèmes de notre Fujumi dans une autre partie de la planète. La donzelle se sentait libre, l'air traversait ses frissons, rien ne pouvait plus arrêter le bonheur de la jeune femme. Elle était forte à présent, et comptait ien le rester pour longtemps, très longtemps. Dans tous les cas, elle le serait pour son homme. Son Kazuki qu'elle voyait le sourire aux lèvres, perturbé encore, mais il parlait, pour elle c'était signe de confiance. Un sentiment qu'elle n'avait jamais réussi à transmettre chez les autres, qu'elle dispersait maintenant partout autour d'elle, même sous elle. La demoiselle regardait le jeune homme avec ses grands yeux marrons. Puis, pour répondre au désir de son bien aimé, elle se mit à parler d'elle, chose, je répète, d'inhabituelle.


" J'étais très acrobate quand j'étais petite... Des fois, lorsque mes parents s'engueulaient trop, je courais, puis je partais dans les arbres... Isl m'ont toujours protégés... En quelque sorte, ils me comprennent je pense... Pendant toute mon enfance, je me suis amusée à donner des noms aux arbres, à leur faire des calins, même des cadeaux, à les nourrir... J'étais ridicule, mais ils ne me rejetaient pas, c'était ça que j'aimais chez eux... Et malgré le fait d'avoir déménagé, j'arrive à retrouver un peu cette complicité que j'ai avec eux... Ils me laissent monter dans leurs branches... En échange de quoi, je les protège de tout ce qu'ils détestent, comme la pollution, la maltraitance, ou encore la destruction... Il y a eu beaucoup d'associations sur la protection del'environnement quand j'étais à l'école, et j'étais toujours la première à m'engager dans des manifestations, ou à faire des exposés sur la nature... J'étais assez bizarre quand j'étais petite... "

La demoiselle souriait bêtement en regardant la fleur que le jeune homme avait posé par terre quelques minutes plus tôt. Elle aimait la nature et Lui aussi, ça leur faisait de nouveau un point commun, mais cette fois-ci, il était positif. Ca donnait encore plus d'espoir en leur couple et en leur avenir. Que de bonheur en si peu de temps, quoi rêver de plus ? Un hamburger peut être ? Non je rigole ^^ . La demoiselle ne savait pas trop quoi ajouter d'autre, elle pouvait lui parler de sa préférence entre le jour et la nuit, le blanc et le noir, mais était-ce vraiment la réponse que le jeune homme attendait de sa bien aimée ? Fujumi en était pas sûre, et ça la mettait un peu dans l'embarras. Malgré cela, elle essaya de ne pas y penser, puis se dit qu'elle devait voir si le jeune homme lui répondrait à ce genre de questions. Elle réfléchit pendant quelques temps à la formulation qui serait la plus adaptée pour se faire comprendre simplement et sans avoir la nécessité de se répéter. Au bout de quelques minutes, elle se lança.

" Parle moi de tes goûts... Tes préférences... Préfères-tu la spontanéité ou la raison ? ... Par exemple... "

La question était sans aucun doute un peu compliqué, cependant ça llait permettre à la jeune femme de savoir si le jeune homme l'avait compris, et si oui, s'il allait lui répondre. Elle savait que oui, mais quelle réponse allait-il lui donner ? Mystère et boule de gomme ^^ ...

( T'en fais pas, j'ai été très inspirée, plus que ces derniers temps d'ailleurs ^^ . Merci Very Happy . Mais t'as pas à t'en faire, ça m'arrive aussi de bacler donc reste zen Rolling Eyes . Bisous Wink )
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: Promenade en amoureux ( PV Kazuki ^^ )  Sam 11 Avr 2009 - 22:11

Fujumi souriait et regardait le sol. Elle avait l'air heureuse. Quoi de plus normal pour quelqu'un qui vivait une telle histoire. Kazuki aussi souriait, et il était heureux. Quoi de plus normal pour quelqu... Non on se répète là. Tout ça pour affirmer sans se tromper que ces deux jeunes gens étaient heureux comme personne, et que, sans aucuns doutes, ils le resteraient longtemps.

Fujumi avait posé une drôle de question. La spontanéité ou la raison ? Kazuki se demandait où est-ce qu'elle avait bien pu pêcher quelque chose comme ça. Toujours est-il que Kazuki devait répondre, et qu'il ne savait pas par où commencer. Il avait peur de commencer un de ces longs discours interminables. Il aimait beaucoup parler à n'en plus finir, mais dans la plupart des cas son ou ses interlocuteurs s'ennuyaient à mourir (pour ne pas être vulgaire). Bon bref. Allez Kazuki, lance toi !


" Hum, comment dire, c'est compliqué. Je dirai que... j'peux pas répondre à cette question. La spontanéité et la raison... Disons que la spontanéité est une forme de liberté. Si on suit le dictionnaire, ça donne ça. - Spontanéité : Capacité d'agir soi-même, sans être incité ni contraint par quelqu'un d'autre. - Donc tu fait ce que tu veux, quand tu veux, où tu veux, comme tu veux. Et d'un autre côté la raison... Pfff, j'en sais rien, j'ai jamais été bon dans ce genre de réflexions."


Il retrouva son sourire, regarda Fujumi dans les yeux. Cette question l'embêtait vraiment, s'il s'y mettait vraiment, il pourrait y répondre mais là... il n'était pas dans le coup. Il lui fallait des choses simples, il ne voulait pas se casser la tête aujourd'hui. Il voulait répondre mais il n'y arrivait pas... Une autre fois peut-être. L'adolescent, se retourna, fit un ou deux pas vers un arbre puis fit volte face et reprit la parole, bien décidé à ne pas fournir de réponse satisfaisante aujourd'hui :

" Non, je vois vraiment pas. J'ai pas trop la tête à ça. Par contre le reste, si ! Par exemple mes goûts... Euh, j'aime manger des bonnes choses, surtout du chocolat. J'adore la musique. C'est tellement... Génial. Ça redonne la forme, ça détend. Mais ce que je préfère c'est la vieille musique occidentale. Le bon rock des années 60-70, y'a qu'ça de vrai... J'adore le taekwondo aussi, c'est super pour se défouler. Mais j'en fait plus. Bon bien sûr y'a le dessin. Sans le dessin je sais pas ce qu'aurai été ma vie... déjà que c'était pas top jusqu'à hier... Et puis, ya toi aussi..."


Le jeune homme s'arrêta de parler, s'il voulait, il pourrait continuer pendant encore longtemps mais c'était au tour de Fujumi de parler maintenant... C'était à elle de parler, de tout et de n'importe quoi... Kazuki conclut :

" Bon à ton tour maintenant, dis moi tout !"



(Bon je reprend moyennement bien, j'aurai pu faire mieux mais je trouvais pas mes idées =/ Allez A+)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: Promenade en amoureux ( PV Kazuki ^^ )  Dim 12 Avr 2009 - 15:40

La demoiselle regardait le jeune homme sans aucune expression, elle souriait tout simplement. Elle attendait bien sagement une réponse de la part de celui-ci, qui avait l'air préoccupé. Il réfléchissait, la demoiselle le voyait, mais elle se demandait si elle ne l'avait pas mis un peu dans l'embarras avec sa question qui était - on peut le dire - assez philosophique. La demoiselle se posait la question de savoir si son interlocuteur préférée allait lui répondre juste en choisissant une des deux propositions, oou allait-il argumenter avec des exemples jusqu'à en partir pour un monologue d'une heure. Cela n'aurait pas dérangé la demoiselle qui, de toute amnière, adorait entendre son bien aimé lui parler, cela la rassurait. Elle baissa la tête, puis se mit à marcher autour du jeune homme en attendant, toujours sagement, une quelconque réponse. La demoiselle fut surprise de voir que le jeune homme connaissait la définition du mot spontanéité par coeur. S'amusait-il à apprendre le dictionnaire par coeur ou était-ce juste de la culture générale ? La demoiselle en ria au fond d'elle, trouvant amusant la façon dont le jeune homme réfléchissait. Elle se rendit vite compte que celui-ci n'avait pas très envie de réfléchir sur ce genre de sujets, qui était pour le moins l'un des plus compliqués, mais aussi déprimants. La donzelle qui marchait toujours, écoutait toujours son bien aimé lui parler. Il répondait aux nombreuses questions que notre Fujumi lui avait posé sans broncher. Elle était contente de se dire qu'elle pouvait lui parler sans forcément rentrer en conflit avec lui, à la différence de la relation qu'avaient les parents de notre petite demoiselle.

Bref, toute leur petite conversation avançait, doucement mais sûrement. A chaque pas que la demoiselle faisait autour de son bien aimé, son sourire s'intensifia un peu plus. Elle se préparait mentalement à avoir mal aux mâchoires, mais était plus attentive aux réponses du jeune homme concernant la deuxième question que notre donzelle avait posé à celu-ci. Elle le regardait de temps en temps droit dans les yeux, puis reposait son regard vers le sol. Notre demoiselle ne s'arrêtait plus de marcher, ses pas étant réguliers, elle se laissa entraîner par le vent qui soufflait paisiblement. Les phrases du jeune homme la berçaient, elle se sentait plus proche de lui à chaque mot qu'il disait. Ils avaient tout de même pas mal de points en commun, en particulier l'amour qu'ils éprouvaient l'un pour l'autre. " Il y a toi aussi , une phrase qui fait rêver. Cette phrase lui était dédiée. Elle était contente de faire partie de sa vie, et que lui fasse partie de la sienne. Il l'aimait, elle l'aimait, ils étaient proches, le bonheur les entourait, ils étaient heureux. La demoiselle s'arrêta à son point de départ, puis se retourna vers le jeune homme. Elle lui souria, lui envoya un baiser, un clin d'oeil, et se lança à son tour dans un long monologue sur elle et sa vie.


" Merci... "

Un court silence s'installa entre les deux tourtereaux avant que la demoiselle reprenne la parole, et se mette à marcher en direction de son bien aimé.

" J'adore le chocolat comme toi, mais je fais du sport... Lorsque j'ai, même juste une minute de libre, je cours vers les salles de sport et je m'entraîne... J'exagère mais bon... "

De nouveau un silence s'installa, plus long, la demoiselle baissa la tête, mais continuait toujours à marcher dans la même direction.

" Donc je suis très sportive... Je suis très gourmande... Heureusement que je fais du sport, parce que sinon je ressemblerai à rien... Mon fruit préféré c'est le litchi... Je chante pas mal, mais je sais pas si je chante bien ou pas... Sinon... J'aime beaucoup la musique aussi... Je suis quelqu'un de très implusif, susceptible, donc en gros faut pas me chercher... Mais t'en fais pas je te ferai rien... "

A peine avai-elle fini sa phrase que la donzelle avait collé son corps contre celui de son bien aimé, avait passé ses bras autour du cou du garçon. Elle l'embrassa longuement, doucement, langoureusement. Elle adorait sentir ses lèvres contre celles de son homme. Elle était heureuse, et elle voulait le lui montrer, c'était grâce à lui si elle se sentait bien dans sa peau, dans son corps et dans sa tête. Elle lui en était extrèmement reconnaissante, et comptait bien lui apporter tout le bonheur qu'il lui avait donné auparavant. La demoiselle ne s'arrêtait plus de l'embrasser et de l'enlacer, elle était heureuse, bien, confiante, et elle voulait que Kazuki ressente aussi cela. Elle voulait qu'il ressente le bonheur, les petits bonheurs que lui apportait la puissance de l'amour...

( Voilà ^^ J'espère que ça t'inspirera, heureuse que tu sois enfin de retour, en bonne santé, en pleine forme ^^ . Rebienvenue parmi nous ! :cheers: . Bisous Wink )
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: Promenade en amoureux ( PV Kazuki ^^ )  Lun 13 Avr 2009 - 21:27

Que dire de plus ? Et bien franchement je ne sais pas. Ils étaient heureux, ils s'aiment, elle aimait le chocolat, le sport, la musique et elle était susceptible. Évidemment si on présentait quelqu'un de cette manière, tout le monde se dirait : c'est madame tout le monde. Mais bon... il y avait Ça. Seulement Ça, comme je dis, et bien nos deux amants n'y pensaient plus. Il s'embrassaient tendrement, l'un dans les bras de l'autre, à l'orée d'une forêt et sous le soleil. Une scène on ne peut plus normale, dans un lieu tout à fait normal, mais dont les acteurs ne sont pas tout à fait normaux. Le gars a failli mourir, effraye tous ses proches et ne dort pas de la nuit. La fille se prostituait, a quitté ses parents qui étaient en prison ou dans la galère et ne sais plus quoi faire. Et pourtant, ils sont heureux. C'est une chose difficile à admettre car ils sortent chacun d'un horrible calvaire mais ils s'en foutent. Avec l'aide de l'autre ils réussiront à faire passer tous ces souvenirs par dessus bord, et à vivre comme n'importe qui...

Coupez ! On éteint les projecteurs, on remballe les caméras, le tournage est fini pour aujourd'hui. Le beau jeune homme et la belle jeune fille peuvent s'arrêter, retourner dans leurs loges puis rentrer chez eux. Mais il ne se sont pas arrêtés. Cela faisait trop longtemps qu'ils attendaient un moment comme celui-là pour s'en aller sans se poser de questions. Ils sont restés une bonne demi-heure, sans rien dire, à gazouiller tranquillement, bercés par la brise fraiche, ne pensant plus qu'à l'autre, ne faisant plus qu'un, et se disant : "Alors c'est ça, le bonheur ?" Et oui ils l'ont trouvé ce bonheur immense qu'ils désiraient plus que tout au monde, et ils sont pas prêts de le laisser s'en aller.

Mais toutes les choses ont une fin. Après cette "petite" pause, Kazuki dit :


" OK à mon tour maintenant. Euh... (Il regarda le ciel, comme s'il y cherchait quelque chose à dire.) J'aime pas trop le cinéma. En fait je trouve jamais vraiment le temps d'y aller ou de regarder un film à la télé. J'préfère lire ou dessiner. En fait je connais presque aucun acteur ni réalisateur. Quand je regarde un film je me préoccupe pas de ça."

Il s'arrêta un peu, cherchant ses mots, et réfléchissant. Personne ne sait ce qu'il a pensé mais on peut s'en faire une petite idée. Toujours est-il qu'il serrait encore Fujumi contre elle. Il relâcha un peu son étreinte et reprit la parole :


" On marche un peu ? Montre moi le chemin."
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: Promenade en amoureux ( PV Kazuki ^^ )  Dim 26 Avr 2009 - 18:09

Tout était beau dans le petit monde que s'était forgé les deux tourtereaux. Aucun problème, aucun malheur ne pouvait les atteindre. La barrière était bien trop solide pour que ces petits insectes viennent les embêter. Leur produit anti-insectes était très efficace, et d'ailleurs heureusement pour eux. Fujumi se doutait que rien ne serait toujours rose, mais elle voulait faire de son mieux pour que ce soit le cas le plus souvent possible. Mais tout de même, elle angoissait un peu. Elle ne savait aps du tout comment réagir si jamais leur couple ne devenait plus très stable. Elle avait tellement vu de jeunes couples s'engueuler dans les rues de cette ville. Elle avait toujourseu peur qu'elle vive ça elle aussi. Elle ne voulait pas être confrontée à ce genre de choses avec Kazuki, il en serait trop blessé, et ses intentions étaient toutes autres. Elle voulait le souteni;r l'aimer, et non le détruire comme il l'avait été dans le passé. Elle essayait de se dire que, si cette situation arrivait, elle essayerait de tout faire pour que leurs disputes soient le plus calmes possible, elle éviterait d'aggraver leur situation. Là certes, ils étaient bien, mais avant ce n'était pas le cas, elle ne voulait de nouveau être confrontée à cette souffrance qui l'avait rongé jusqu'aux os. Et lui, comment vivrait-il avec cela ? Ils avaient remontés la pente, ils avaient affrontés leurs destinées, ce n'était surement pas à cause d'une engueulade qu'il fallait qu'ils assistent à un revirement de situations.

Fujumi ôta ses pensées sombres de son esprit pour se consacrer entièrement à celui qui l'aidait à remonter la pente à grands pas. Rien qu'en le regardant, le sourire lui venait automatique. Son sourire était contagieux, il avait vraiment tout pour plaire, et elle se demandait bien pourquoi Dieu lui avait envoyé un ange comme celui-ci. Elle l'aimait tellement, et ce qu'elle aimait le plus chez lui, c'est qu'il l'acceptait telle qu'elle était et qu'elle avait été. Parce que même s'il fallait oublier le passé, ça faisait tout de même partie de la donzelle, et elle ne pourrait jamais s'en détachert complètement. Elle était pris au piège, heureusement beaucoup des barreaux qui l'entourait; avaient cédé au bonheur ravageur. La demoiselle souriait, riait presque à la grande réflexion que le jeune homme portait sur ses réponses. Bon elle n'avait pas grand chose à dire, elle était un peu pareille. Bref, la donzelle souriait gaiement, regarda son prince charmant d'un air intérrogateur lorsque celui-ci se mit à regarder le ciel en réfléchissant sur la réponse qu'il pourrait bien donner à sa tigresse ( j'avais envie ^^ ). La demoiselle le regarda lorsqu'il finit de lui raconter son rejet des conneries télévisées pour une préférence au dessin. Elle lui souria comme pour le remercier de sa réponse. Elle l'embrassa au coin des lèvres, lui prit la main. Entremêla ses doigts avec ceux du jeune homme, et partirent tous deux s'enfoncer un peu plus encore dans la forêt.

La demoiselle un peu plus en avant par rapport au jeune homme, laissa glisser sa main contre les écorces des arbres. Elle aurait tellement avoir une tente, comme ça, ils pourraient rester ici pour l'éternité, admirer tout simplement la nature, en être proche, et se sentir revivre comme lorsque le bourgeon éclot. La demoiselle s'arrêta un demi-seconde le temps que le jeune homme soit de nouveau à son niveau. Ils repartirent bras dessus bras dessous. Le demoiselle regarda chaque coin de la forêt à chaque pas qu'elle faisait. Elle embrassait de temps en temps son amoureux sur la joue, ou dans le creux de l'oreille. Elle le regarda des fois longuement. Ils n'avaient pas de se parler, Fujumi se sentait trop bien. Cette sensation d'apaisement, de soulagement, de confiance la rendait heureuse. Elle se sentait enfin vivre, dans les bras de Kazuki... Dans le coeur de Lui... De
Kazuki...


( Désolée, j'espère que c'est bien ^^ Voilà, sincèrement désolée pour le retard ! :oops: Bisous Wink )
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: Promenade en amoureux ( PV Kazuki ^^ )  Mer 29 Avr 2009 - 18:23

Y a des jours comme ça... Tenez par exemple, une journée normale où il a cours, et bien Kazuki aimerai qu'elle s'écoule le plus vite possible parce qu'il s'ennuie à mourir. Quoi d'autre encore... Un jour où il pleut, et où il ne sait pas comment s'occuper et bien le jeune homme aimerai passer directement au lendemain, tout en espérant que cette autre journée sera meilleure. Mais là... Cette journée il voulait qu'elle passe le plus lentement possible. Pour toujours si c'était possible. C'était ce genre de journée où l'on ne perçoit rien comme d'habitude. Un oiseau qui passe et c'est l'occasion d'admirer sa splendeur et sa grâce. Une fleur quelque part et on peut la cueillir, la sentir, en prenant tout son temps. Alors que d'habitude on n'aurait pas remarqué l'oiseau et on serait passer à côté de la fleur sans même lui jeter un coup d'œil. Mais là Kazuki savourait. Il croquait chaque instant passé avec Elle à pleines dents. C'était l'occasion de profiter de sa présence car peut-être qu'il n'aurait plus beaucoup des journées comme ça... qui sait.

Ils marchaient main dans la main, souriant parfois, contemplant l'Autre, et sans un mot. De temps en temps ils s'arrêtaient, s'embrassaient, souriaient puis repartaient. Kazuki ne savait pas quelle heure il était, il s'en foutait. Il n'avait pas mangé quoi que ce soit depuis son réveil mais il n'avait pas faim...

Les deux tourtereaux continuaient leur promenade. Au bout d'un certain temps, la forêt fut moins dense, la lumière jaillissait et révélait complètement la beauté de la nature. Puis, ils arrivèrent au bord d'un lac, pas très grand mais pas moins beau pour autant. Cet endroit, tout aussi magnifique que le reste de la forêt rémora quelques chose au jeune homme. Il dit donc de sa voix habituelle :


" Tout ça... c'est tellement beau. Ça me fait penser au lac des cygnes. Un jeune homme, Siegfried, doit se marier mais n'a personne dans son cœur. Au bord d'un lac, il rencontre une magnifique jeune fille, Odette, habillée de plumes. Ils tombent amoureux et dansent. Mais la demoiselle est victime d'une malédiction jetée par un sorcier. Le jour, elle est un cygne, et la nuit, elle redeviens une femme. Ayant appris ce secret, et comprenant la souffrance qui en découle, le jeune homme lui déclare son amour ce qui affaiblit la malédiction. Le sorcier, fou de rage apparait alors. Siegfried menace de le tuer mais Odette l'en empêche. Si le sorcier meurt et que le sort n'est pas brisé, il sera irréversible. Pour le détruire il faut qu'elle se marie. Le sorcier fait tout pour les en empêcher mais n'y parvient pas. Finalement, leur amour détruit la malédiction et Siegfried tue le sorcier. Odette et Siegfried vivent ensuite heureux jusqu'à la fin de leurs jours..."


Suite à son récit, Kazuki se tut, contemplant le paysage et tenant la main de Fujumi dans la sienne. Pas un mot ne sortit durant plusieurs minutes. Quelques canards nageaient sur le lac, le vent soufflait créant ainsi de toutes petites vagues. Les arbres faisaient danser leurs branchages... Kazuki rompit le silence :

" Finalement, c'est un peu comme pour nous..."


(Super, tu es de retour ! Very Happy Allez, voilà pour toi, j'attends ta réponse Wink )
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: Promenade en amoureux ( PV Kazuki ^^ )  Ven 8 Mai 2009 - 13:31

Le silence régnait entre les deux tourtereaux. Un silence qui n'était pas pesant, bien au contraire. Ils s'y sentaient bien, et ça leur permettait à chacun de se retrouver avec lui-même ou avec l'Autre. Ils étaient paisibles, beaux à marcher si légèrement dans la forêt, se frayant un chemin dans les arbres et les fleurs. La demoiselle avait l'impression que son histoire resemblait à celle d'un conte de fées. Elle se repassait le jour où elle était allée dans un vidéo club et avait vu tous les dessins animés pour enfants qui étaient sur les étagères. Elle se souvenait de la tête qu'elle avait tiré, et de la remarque que le garçon de la caisse lui avait faite : Surprise ? C'était le moins qu'on puisse, elle n'avait jamais imaginé qu'il y aurait pu avoir autant de conte de fées, d'histoires qui finissent bien dans les dessins animés. De princesses, de princes, d'amours éternels. Toutes ces choses qu'elle n'avait jamais pu connaître et qu'elle vivait pleinement à présent. Le bonheur qu'elle croquait à pleines dents, telle Blanche Neige croquant sa pomme empoisonnée, pour finalement être sauvé par son prince charmant. Notre Fujumi qui avait vécu un enfer, en avait été sorti aussi simplement qu'elle s'y était réfugiée. Elle était heureuse de vivre tout ça, mais avait peur des conséquences que cela pourrait avoir si jamais elle Le perdait. Que deviendrait-elle ? Comment ferait-elle pour survivre sans son soutien, sans l'amour que le jeune homme lui portait ? Elle avait tant à donner, et voulait tout lui donner, rien qu'à Lui. Il avait tant fait pour elle, et elle était prête à tout faire pour lui. Mais si un jour il tombait amoureux d'une autre, et s'il devait partir, comment devrait-elle réagir ? Elle, qui n'avait jamais été confrontée à ça, n'avait aucune idée de la façon dont elle devrait s'y prendre si un jour elle était obligée de faire face à ce genre de situations déstabilisantes.

La demoiselle avait peur, ce qui était tout à fait normal. Cependant, elle essayait tant bien que mal de le cacher, elle ne voulait surtout pas gacher ce moment si précieux et si intense avec Lui. Elle l'aimait trop. Elle l'aimait assez pour accepter ses choix, et s'il le fallait le laisser partir. Malgré cela, elle serait extrèmement triste, et perdrait surement sa confiance en soi. Puis... Soudain, elle se dit que ça pouvait lui arriver aussi. Tomber amoureuse de quelqu'un d'autre, et devoir quitter Kazuki. Elleavait peur que ça lui arrive, elle l'aimait de trop pour pouvoir le quitter. Mais en y réfléchissant bien, la demoiselle savait ce qu'elle voulait, et ferait tout pour que ses voeux s'exaucent. Elle écouta avec attention et angoisse le récit de son amant, tout en laissant apparaitre de nouveau sur son visage, un sourire enjoliveur. Elle ne le regarda pas, continuant leurs marches, mais freinant un peu leur allure. Après les longs moments de silence qu'il y avai entre nos deux amoureux, Kazuki brisa la silence. La demoiselle lui laissa avec délicatesse le temps de finir, pour enchainer et s'enchainer à Lui.


" Jamais personne ne nous séparera... Mais... Je suis prête à tous les sacrifices pour ton bonheur... Sache le... "

A peine eut-elle fini sa phrase, que la demoiselle encercla le cou du jeune homme avec ses bras, et posa ses lèvres sur les fines du jeune homme. Un baiser doux, tendre, léger, mais tout de même intense. Un intense bonheur que la demoiselle avait peur de perdre, mais qui ferait tout pour le garder. Puisse le vent ne pas l'emporter avec lui aujourd'hui...

( Euh... Un : je suis sincèrement désolée du retard, deux : j'espère que c'est bien, trois : je te remercie d'avoir été aussi patient ^^ . Bisous Wink )
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: Promenade en amoureux ( PV Kazuki ^^ )  Dim 17 Mai 2009 - 17:45

" Jamais personne ne nous séparera... Mais... Je suis prête à tous les sacrifices pour ton bonheur... Sache le... "

Pourquoi de telles paroles ? Pourquoi maintenant, ici ? En avait-elle besoin ? Avait-elle peur que Kazuki s'en aille ? Avait-elle peur que leur amour s'estompe un jour ? Mais si elle avait peur d'une telle chose, elle n'en avait pas moins raison. Kazuki y avait pensé aussi. Même si aujourd'hui ils s'aimaient, nul ne pouvait affirmer que cet amour ne s'en irait jamais. Il pouvait toujours se passer ceci ou cela, rien n'était impossible. Mais d'un autre côté si l'on affirme que rien n'est impossible, on sous entend aussi qu'il se peut que leur amour dure de longues années. On dit souvent : Quand on veut, on peut. Or le jeune homme voulait que jamais il ne soit séparé de Fujumi. Et apparemment c'était le cas pour la jeune fille aussi. Ils le voulaient tous les deux, alors il y arriveraient, aucuns doutes la dessus.

" Tu n'aura pas besoin de te sacrifier pour moi... Je suis déjà le plus heureux des hommes, je n'ai rien à envier aux autres, j'ai tout ce dont j'ai besoin. Tant que je t'aimerai et que tu m'aimera je serai heureux. Et comme tu l'as si bien dit, jamais personne ne nous séparera."

Kazuki se tut. La nature rompit le silence de toute sa puissance. La nature... Élément que l'homme n'a pas réussi à maitriser complètement. Le seul moyen que l'humanité aie trouvé pour parvenir à ses besoins et de la détruire, ma la nature reviens toujours à la charge pour lui rappeler qu'elle est immortelle. Pourtant, le temps d'un instant, le temps d'une parole, de quelques mots, il a semblé que la nature se soit prosternée, comme pour marquer son respect envers se qui venait de ce passer, comme pour montrer que même la nature ne pourrait pas détruire ce qui venait de se créer. Cet amour qui allait durer aussi longtemps qu'il le pourrai, sans que rien ne vienne l'en empêcher.

Les des tourtereaux reprirent leur marche, faisant le tour du lac, sans un mot, main dans la main, sentant la présence de l'Autre tout près d'eux, pensant à l'Autre... Ils s'arrêtèrent encore un fois, s'embrassèrent encore un fois. Puis Kazuki s'allongea par terre, regardant le ciel. Il croisa le regard de Fujumi, il lui sourit. Le jeune homme croisa ses bras derrière sa tête, ferma les yeux un instant. Le vent, très léger effleurait son visage et soulevait quelques mèches de ses cheveux. Oui, il était heureux, personne ne pouvait le nier. Il ne lui restait plus qu'à savourer cet instant, en espérant qu'il avait eu raison lorsqu'il avait dit que personne ne les sépareraient... Il le voulait... Il le pouvait !

(Voilà désolé pour le retard, mon PC était cassé =( M'enfin je suis de retour, pour te jouer un mauvais tour ! Very Happy Voilà à toi de répondre maintenant !)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: Promenade en amoureux ( PV Kazuki ^^ )  Ven 22 Mai 2009 - 18:43

Fujumi sentait comme un poids dans l'air après qu'elle ait parlé. Elle ne voulait pas gacher ce précieux moment avec sa moitié. Elle était heureuse, mais elle restait tout de même effrayée par ce qu'elle ne connaissait pas comme, par exemple, l'amour. Elle avait vu des tonnes de couples s'aimer un jour, se disputer un autre, etc, jusqu'à finalement rompre, se remettre ensemble. Fujumi, elle, n'aurait pas assez de forces pour supporter ce genre de choses, et elle savait que ce serait de même pour Kazuki, qui étaient tous les deux, autant fragile l'un que l'autre. Fujumi savait ce qu'elle voulait à présent, et c'était bien plus qu'une petite amourette. Elle aurait aimé vivre éternellement auprès de Kazuki, mais cette chose lui était malheureusement refusée. Cependant, elle avait tout une vie pour l'aimer, le chérir, le désirer, le taquiner, peut être aussi s'engueuler. En tout cas, à partir de maintenant, elle était à lui, rien qu'à lui, et ne vivrait pas sans lui. Elle ne savait pas trop comment s'y prendre en amour, mais elle était sûre d'une chose, jamais elle ne serait pot de colle. Elle avait souvent entendu dans les conversations que les mecs détestaient ce genre de filles, donc il fallait mieux éviter d'être comme ça. De toute façon, cela ne serait pas trop un problème pour la demoiselle, qui a plutôt tendance à fuir les gens. Mais là, c'était différent. Fujumi n'avait jamais été aussi proche de quelqu'un, et avait peur que cela l'influence dans ses habitudes, et dans ses idées, et quelconques autres choses de ce genre. Un peu perdue comme fille, mais Fujumi aimait Kazuki, et serait prête à tout pour l'aimer encore et encore.

Le temps passait, mais Fujumi avait l'impression que c'est un instant était éternel. Que le temps s'était figé. Elle était heureuse, la main dans celle d'un garçon extraordinaire, qui la comprenait, l'aimait malgré son parcours. Elle ne savait pas pourquoi, mais elle avait l'impression d'être coupable du sort qu'elle avait eu jusqu'ici, c'était un peu le cas, mais à la base, ça ne l'était pas du tout. C'était elle qui avait choisi de continuer, mais elle ne regrettait pas forcément, car malgré tout, elle avait gagné pas mal d'argent. Seulement, elle allait beaucoup en perdre à présent, et elle se posait beaucoup de questions sur son avenir. Elle ne montrait pas l'angoisse à son amoureux, car après tout, c'était grâce à lui si elle avait pu enfin se débarasser de ce fardeau. Et d'ailleurs, elle lui en serait reconnaissante à vie, et cette reconnaissance, elle comptait la lui montrer chaque jour de sa vie. La demoiselle souriait dans le vague, c'était légèrement ridicule, mais c'était bien la seule fois que ça lui arrivait. Puis, Kazuki s'arrêta, il s'allongea, regardait Fujumi. Un petit sourire fut renvoyé des deux côtés. Ils étaient mignons tous les deux. Le jeune homme avait fermé les yeux, la demoiselle se pencha vers lui, et l'embrassa. Elle embrassait ses lèvres ses joues, son nez son front, son cou, avec une intense douceur, et une immense tendresse. Elle s'allongea à côté du jeune homme, sur le côté. Le côté ventrale de la demoiselle était collé sur le côté gauche du jeune homme. Elle avait posé sa main gauche sur le torse du garçon, et avait, doucement, passé sa main en dessous du te shirt de celui-ci. Elle ferma les yeux à son tour, se laissant abandonner à des rêves exquis. Les images de ces instants se répétaient dans sa tête, elle n'en était pas lassée, au contraire, elle les savourait. Une, deux... Dix, vingt minutes passèrent sous le silence. La nature s'était un peu calmée, mais elle était tout de même encore bruyante. La demoiselle se rapprocha encore de son amoureux, elle mit sa jambe gauche sur celle du jeune homme, avec délicatesse, puis murmura doucement, laissant le vent emporter ces deux petits mots, doux et réconfortants :


" Je t'aime... "

( J'espère que tu vas pas faire des trucs méchants ! hein ! T'inquiète pas , c'est pas grave, je suis en retard aussi ^^' . Bref merci d'avoir quand même répondu =) . Bisous Wink )
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: Promenade en amoureux ( PV Kazuki ^^ )  Sam 23 Mai 2009 - 22:21

Trois mots seulement... Trois mots qui en disaient long. "Je t'aime". Fujumi l'avais déjà dit plusieurs fois à son amant mais ce coup-ci, cette phrase avait... touché Kazuki. Oui c'est ça, elle l'avait touché ! C'était exactement ce dont il avait besoin, à ce moment précis. Ces mots scellaient leur amour. Une grosse chaine et un gros cadenas qui n'étaient pas près de se briser. Désormais Kazuki en était sûr, plus aucun doute n'osait persister : cet amour durerait encore et encore ! Ils seraient côte à côte pour toujours... Quoiqu'il arrive.

Ils étaient tous les deux allongés dans l'herbe, serrés l'un contre l'autre. Kazuki avait un peu l'impression d'être la peluche d'une petite fille qui le serrait de toutes ses forces, et qui jamais ne le lâchait. Il s'allongea sur le côté, son visage face à celui de la jeune fille. Il l'embrassa plusieurs fois sur les lèvres puis colla son front au sien. Il y eut un court silence. Le jeune homme le rompit en prenant la parole :


" Moi aussi..."

Il l'embrassa à nouveau. Ce fut un long baiser, agréable, doux, épicé comme il faut, ni trop sucré ni trop salé. Puis ils restèrent allongés dans l'herbe, le sourire aux lèvres. Kazuki passa son bras autour de Fujumi. Finalement c'était un peu sa peluche elle aussi. Tout comme Fujumi peu de temps avant, le jeune homme passa délicatement sa main sous le haut de Fujumi. Il avait un peu peur qu'elle réagisse mal. Peut-être qu'elle repenserait à ce qu'elle faisait avant ou à ce que d'autres lui avaient fait avant... Il verrait bien, il fallait essayer. Et au pire des cas il attendrait, le temps qu'il faut, ils l'avaient tout entier le temps justement. De toute manière ce n'est pas ça qui briserait leur amour. Il y aurait peut-être un tout petit froid de rien du tout entre eux et puis après... Tout redeviendrait comme avant. Moyennant quoi il les fit délicatement basculer. Il tenait la tête de Fujumi, lui au dessus d'elle. Il l'embrassa sur le front, puis sur le nez. Il passa par les lèvres avant de déposer un baiser ou deux dans son cou. Il parvint jusqu'à l'épaule, descendit encore un peu...

Allait-elle accepter cela ? La peur que Kazuki avait éprouvé peu avant allait-elle se révéler vraie ? Tout ce passerait-il comme il le souhaitait ? A cause de cela, il n'y était pas allé trop fort, on ne sait jamais. Ce n'était pas l'envie qui manquait mais il préférait être vraiment sûr que tout se passerait bien.
Il attendait maintenant la réaction de sa bien aimée. Quelle qu'elle serait, il l'accepterait. Il l'aimait et la comprendrait...

(Bon finalement j'ai eu le temps d'écrire ce soir Very Happy j'ai suivi ton idée mais j'y suis pas allé trop fort quand même ^^ A toi de jouer, bon courage Cool )
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: Promenade en amoureux ( PV Kazuki ^^ )  Dim 24 Mai 2009 - 14:50

Le sourire monta automatiquement aux lèvres de la demoiselle. Kazuki ne s'arrêtait plus d'embrasser Fujumi, ce qui ne déplut en aucun cas à la jeune femme. Elle se sentait voler, comme si elle avait bu du red bull. Mais là, c'était des milliards de fois mieux, c'était tellement bon, tellement fort ce qu'elle vivait. Elle en avait le souffle coupé, des fois il fallait qu'il pense à respirer pour se remettre à s'époumoner. La demoiselle se serrait de plus en plus contre sa moitié. Quel bonheur d'être enfin en sécurité, d'avoir enfin trouvé quelqu'un à qui on pouvait se confier librement, sans être jugée. C'était tellement bon pour elle, tellement rassurant, elle se sentait bien. Quelle sensation de bien-être, elle en pouvait presque plus d'avoir tant de bonheur d'un coup. Elle arrêta pas de regarder Kazuki, elle lui adressait des petits clins d'oeil, des baisers, des sourires tendres. Il lui apportait réconfort, calme, sérénité, tendresse, tout ce dont une femme désire, et que Fujumi n'avait jamais pu avoir, ni pu obtenir avant. Maintenant, tout cela coulait comme de l'eau de source. Elle en avait en abondance, elle en avait même presque trop, et ne savait pas comment remercier celui qui lui apportait autant de bonheur. Il ne lui demandait rien en retour, hors que, maintenant, elle avait tant à offrir, à partager avec celui qu'elle aimait, et avec qui elle désiraitvivre jusqu'à la fin de ses jours.

Plus le temps passait, plus le désir montait entre les deux amoureux. Un désir dangereux. La demoiselle avait un peu peur, mais elle ne le montrait pas à son compagnon, de peur de le faire fuir, ou de l'effrayer ou autre. La demoiselle se laissa faire dans un premier temps, mais sa peur devenait de plus en plus forte. Elle s'en voulait aussi énormément de réagir de cette façon, malgré la confiance qu'elle avait en Kazuki. Mais avait-elle totalement confiance ? Après tout, ça pouvait se comprendre, cela ne faisait pas très longtemps qu'ils étaient ensemble, et ils se connaissaient que peu malgré le fait que chacun connaissait le passé de l'autre. Le corps de la jeune fille chauffait, mais se refroidissait sitôt que sa peur refaisait surface. Elle ne pouvait pas aller plus loin, elle le savait mais comment le faire comprendre à Kazuki sans qu'il le prenne mal ? Elle ne voulait pas qu'il fuie. Elle ne doutait pas de lui, mais s'il partait, cela voudrait-il dire qu'en réalité il ne souhaitait que ça ? Non, la demoiselle ne pouvait pas concevoir cela. Elle savait qu'il n'était pas comme ça, il était différent de tous ceux qu'elle avait rencontré jusqu'ici. Elle avait peur de se voiler la face, mais était persuadée qu'il l'aimait. Elle le savait.


" Kazuki... Attends... S'il te plaît... "

Les mains de la jeune fille s'étaient posées sur le torse du jeune homme pour le freiner. Son corps entier tremblait. Elle était effrayée. Allait-il partir ? Ou accepterait-il qu'elle le... Rejette ? Est-ce que c'était vraiment un rejet ? Non, elle le voulait Lui, elle ne voulait que Lui, que partager cela avec lui, mais pas pour l'instant. Son passé n'était pas encore tout à fait derrière elle, elle avait encore besoin de temps. Elle espérait que Kazuki pourrait le comprendre. Espérons le...

( Voilà j'espère que c'est bien ^^ . J'adore ton RP comme d'hab =) Ca va etre intéressant de voir comment ça va évoluer . Allez . Bisous Wink )
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: Promenade en amoureux ( PV Kazuki ^^ )  Dim 24 Mai 2009 - 21:26

On parle souvent de l'intuition féminine. Certains disent qu'il s'agit d'une sorte de sixième sens qu'elles auraient. Et selon ces mêmes personnes, les hommes seraient incapables de sentir que quelque chose va se passer, que quelqu'un va arriver. Kazuki n'y croyait pas. Non pas qu'il était macho ou sexiste mais il ne voyait pas pourquoi les femmes et les hommes seraient différents. Selon lui à part quelques éléments de la morphologie - peut-être de la psychologie aussi - différaient. C'est tout. Aucun des deux n'est supérieur à l'autre. Et donc à partir du moment où il pensait cela, il était impossible selon lui que les femmes aient un sixième sens que n'aient pas les hommes. Donc, soit ils avaient tous les deux ce don, soit aucun des deux n'en avait. Et ce qui venait de se passer prouvait en quelque sorte que les hommes comme les femmes peuvent sentir que quelque chose va se passer. Kazuki avait comment dire, pensé qu'il était possible que Fujumi n'accepte pas ce que, lui, il voulait. Mais, pas complètement sûr de lui, il avait essayé. Comme on dit : qui ne tente rien n'a rien. Cette tentative fut un échec. Le jeune homme comprenait. Après ce qu'elle avait vécut, après la page qu'elle venait à peine de tourner n'importe qui aurait réagit comme elle. S'il fallait attendre encore un peu, ils attendraient. Généralement le lycéen est impatient mais là il savait qu'il pourrait attendre. Il aimait Fujumi, connaissait ses raisons et compatissait.

Elle avait posé ses mains sur le torse du jeune homme. Elle le regardait et il la regardait. Le vent soufflait encore, très légèrement. Il sourit du coin des lèvres. Non pas qu'il était déçut mais plutôt qu'il était content. Oui c'est ça, la réaction de Fujumi ne l'étonnait pas et c'est le contraire qui l'aurait étonné. Ça le rassurait de savoir que Fujumi ne voulait pas tout de suite en arriver à ce genre de choses. Elle n'en avait peut-être pas conscience mais d'un certain côté elle lui montrait qu'elle ne le considérait pas comme une de ces personnes qu'elle voyait le soir et qui passaient vite, très vite à l'assaut. Elle lui montrait qu'elle le considérait comme quelqu'un d'autre, comme quelqu'un de spécial. Avec lui, elle avait tout son temps, il était inutile de se presser. Il n'était pas question d'argent mais bien d'amour fou. Un amour qui - on l'aura suffisamment rappelé - va durer, et durer encore.
Sur quoi il dit, le sourire encore logé au bord de ses lèvres :


" D'accord... C'est comme tu veux. Je comprends ta réaction. S'il faut attendre on attendra. On est jeunes, on a de longues années devant nous."
Le sourire de l'adolescent s'élargit.
" Je t'aime Fujumi. Je m'en irait pas pour si peu. Je serais toujours là, quoi qu'il arrive. Je pense savoir pourquoi tu ne veux pas... S'il faut attendre que la page soit complètement tournée, que le livre soit fermé, et bien on attendra, main dans la main, côtes à côtes. Et on aura vite fait de ranger ce vieux bouquin aux oubliettes..."

(Oula j'étais inspiré ce coup-ci Very Happy Ça promet pour la suite ! )
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: Promenade en amoureux ( PV Kazuki ^^ )  Mar 26 Mai 2009 - 20:14

Fujumi était gênée, confuse devant Kazuki, même si celui-ci avait essayé de la rassurer. Il l'acceptait telle qu'elle était avec ses qualités et ses défauts. Elle n'aimait pas lui refuser des choses, elle se rendait compte de cela. Elle avait envie de tout lui donner, et elle le ferait d'ailleurs. Enfin, presque tout. Il fallait avoir des petits secrets dans la vie d'un couple, c'est ce qui pimentait un peu la vie. Mais bon, elle ne souhaitait pas aller au point de l'énerver. Elle se donnait un délai, il fallait qu'elle oublie dans les six mois. Elle ne voulait pas qu'il s'impatiente, elle voulait pas qu'il aille voir ailleurs, c'était pas possible. Elle ne savait plus trop quoi faire maintenant. Elle ramena son corps contre celui du jeune homme. Elle attendit ni de rien et repensait sans cesse à ce que son amoureux lui avait dit il y a quelques minutes de cela. Elle caressait doucement le cou du jeune homme, puis ferma ses yeux. Elle ne voyait rien, c'était noir. Mais elle adorait ne rien penser comme ça, ça la libérait. Le corps chaud du jeune homme la rassurait, la réchauffait aussi. Le temps commençait à se rafraichir, et le ciel avait des petites airs d'obscurité. La demoiselle se détacha un peu de son amoureux, se leva, regarda son ange pendant de longues minutes, lui souria et partit au bord de l'eau. Elle laissait le bout de ses doigts glissés sur l'eau, et le vent soulever sa chevelure. Ses vêtements volaient légèrement au vent, comme s'ils flottaient sur l'eau. Fujumi était dos au jeune homme, elle lui jetait des coups d'oeil de temps en temps. Elle souriait dans le vague, puis gênée, et un peu triste, elle dit doucement :

" Tu sais j'en ai autant envie que toi... J'aime pas être bloquée comme ça... J'aime pas te refuser une chose si merveilleuse, même si ça n'a pas été le cas pour moi... Je veux pas te faire patienter non plus... C'est pas facile tous les jours... "

Un petit sourire s'afficha sur les lèvres de la demoiselle, elle se releva doucement, mais resta toujours dos à son amoureux.

" Je ferai de mon mieux pour que j'oublie tout ça au plus vite... Tu peux compter sur moi... Et puis je t'ai toi, ce sera beaucoup plus facile pour moi... Mais ça ne t'empeche pas de glisser tes mains sur ma peau... Après tout, je suis entièrement à toi maintenant... "

Fujumi frissonna. Elle avait les larmes aux yeux. Elle était triste, parce qu'elle avait l'impression que Kazuki lui e voulait même s'il assurait le contraire. Elle n'avait dicernée aucune haine dans le reagrd de son amoureux, aucune déception, et pourtant Fujumi était persuadée qu'au fond de lui, ces deux sentiments étaient présents. Son pessimisme habituel, qui était plutôt devenu rare ces derniers temps, faisait surface de nouveau et envahissait la demoiselle comme les nuages le faisaient très facilement dans le ciel. Elle ne savait pas trop quoi dire, ni comment réagir, que faire pour qu'il continue à l'aimer malgré ses réticences. Elle se sentait mal, elle était prête à lui donner tout maintenant si cela pouvait lui permettre d'avoir encore quelques instants avec son adorée. Elle regarda au lieu se frictionnant les bras doucement, pour ne pas perdre la chaleur que lui avait si gentiment transmise son amoureux. Elle baissa la tête progressivement, observa un escargot qui avançait doucement devant elle. Elle attendait. Mais quoi ? Qu'attendait-elle réellement ? Du réconfort ? De la compassion ? Une échapattoire ? Qu'il s'en aille ? En tout cas, ce qui était sûr, c'est qu'elle l'attendrait toute sa vie s'il le fallait... Elle attendrait son retour... Elle l'attendrait Lui...

( Moi aussi, même si c'est pas très long ^^ J'ai hate de voir la suite aussi Very Happy Bisous Wink )
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: Promenade en amoureux ( PV Kazuki ^^ )  Mar 26 Mai 2009 - 21:42

Le soleil avait déjà commencé sa lente descente dans le ciel. Les oiseaux cessaient chacun leur tour de chanter, le monde s'assombrissait. Fujumi se tenait devant Kazuki, dos à lui. Elle venait de dire ce qui lui pesait sur le cœur. Elle s'était tue... Kazuki n'en était pas sûr mais il croyait qu'elle pleurait ou du moins qu'elle était triste. Cela prouvait au moins que ce qu'elle venait de dire était bien vrai. Elle voulait elle aussi mais elle ne pouvait pas. Et elle n'aimait pas ne pas pouvoir le faire et ferait tout pour y arriver. On sentait aussi dans sa voix qu'elle disait la vérité. Kazuki était près à attendre et elle était prête à y arriver le plus vite possible.

L'adolescent s'approcha d'elle, lentement, pas par pas. Une fois arrivé à son niveau il passa ses bras autour d'elle, colla son torse contre son dos et son front contre sa tête, sentant l'odeur des cheveux de sa bien aimée - Rassurez-vous, c'était une odeur très agréable - . Ils restèrent ainsi quelques minutes, à écouter la nature se prosterner devant la nuit qui reprenait peu à peu son territoire qu'elle avait perdu le matin même. Il faisait de plus en plus frais mais Kazuki n'avait pas froid. Il espérait qu'il en était de même pour Elle. Il déposa un baiser dans des cheveux, puis dans son cou avant de relâcher un peu son étreinte pour lui prendre les mains. Ils les caressait du bout des pouces puis prononça doucement, très doucement quelques mots au creux de son oreille :


" J'attendrai le temps qu'il faudra.. S'il faut attendre un mois, j'attendrai un mois. S'il faut attendre un an j'attendrai un an. Je t'aime et jamais je ne partirai. Tu verras... J'ai besoin de toi. j'ai besoin de t'avoir à côté de moi, tous les jours. Il n'y a qu'avec toi que je suis heureux... Je t'aime."


Kazuki avait dit ce qu'il avait dit à dire. Il pensait avoir été assez complet. Il était allé droit au but, sans faire de détour et avait dit lui aussi ce qu'il avait sur le cœur. Il avait peut-être répété certaines choses déjà dites avant mais c'était nécessaire. Il lâcha l'une des mains de Fujumi, n'en tenant désormais plus qu'une. Leurs doigts étaient entrelacés. Elle avait la main chaude. C'était une chaleur agréable, réconfortante. Un chaleur qui criait "Moi aussi je t'aime !" et qui ne voulait plus lâcher celui qu'elle aimait. Kazuki recula un peu, d'un ou deux pas. Il regarda à nouveau Fujumi et lui sourit.

" On rentre ? Il fait un peu froid tu trouves pas ? Et puis j'ai un peu faim."

Il sourit d'avantage et était sur le point de rire. Il ne savait pas pourquoi. Peut-être à cause de son "Et puis j'ai un peu faim" qui concluait bizarrement. Il n'y avait rien de drôle et pourtant il voulait rire. Il réussit à se retenir et attendait désormais de savoir si Elle aussi voulait rentrer, main dans la main bien sûr, vers le futur qu'ils désiraient tant voir...

[Bon voilà pour ce soir. J'avais envie de les faire rentrer mais si tu veux pas je peux modifier tout ça Very Happy ]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: Promenade en amoureux ( PV Kazuki ^^ )  Ven 29 Mai 2009 - 23:26

Main dans la main, Fujumi regardait son amoureux, avec un faible sourire. Puis elle baissa doucement la tête, elle se sentait coupable. Elle détestait cette sensation, elle voulait tellement faire plaisir à Kazuki. Elle voulait tout lui donner, elle était un peu obsédée par ça. Elle était prête à touot lui céder. Comment rattraper ça ? Elle essayait de trouver un moyen pour ne pas qu'il soit déçu tout de même. La jeune femme s'approcha du jeune homme posa sa main libre sur le torse du jeune homme, puis sortit son autre main de l'emprise de celle de Kazuki pour la poser à côté de sa soeurette. Fujumi avança, collant son corps contre celui de jeune homme. Ses mains tremblaient, le reste de son corps aussi, son coeur battait à une telle vitesse qu'on ne pouvait pas compter les battements. Fujumi releva la tête, plongea ses yeux dans ceux de Kazuki. Elle les ferma puis posa doucement ses lèvres sur celles du jeune homme. Un baiser qu'on aurait pu croire de court et de doux, se transforma en un baiser long, intense. La demoiselle aggripait le tee-shirt du jeune homme qu'elle tirait de toutes ses forces vers elle. Leurs langues se rencontrèrent, s'entremêlaient. Fujumi aurait souhaité que jamais ce baiser ne cesse ou qu'il se transforme en quelque chose d'encore plus fort. Le corps de Fujumi était chaud comme la braise, impossible pour elle de se contrôler, le feu avait pris le dessus, l'avait complètement envoutée. Fujumi resserrait son emprise sur le jeune homme à chaque instant. Elle voulait qu'ils ne forment plus qu'un. Elle passa doucement une main en dessous du tee-shirt du garçon, sans pour autant relâcher son emprise. Elle sentit le corps froid du jeune homme, elle pouvait donc en déduire qu'elle avait au moins atteint le 100°C. Comment résister ? Pourquoi résiste-t-elle ? Il pouvait le faire, maintenant, à cet instant précis. Personne aux alentours, aucune loi qui leur interdisait quoi que ce soit. De plus, ils en avaient autant envie l'un que l'autre. Que leur corps s'unisse, qu'ils se partagent, qu'ils se montrent leur amour, leur attirance, leur attraction. La jeune demoiselle ne pouvait se retenir, mais pourtant il le fallait.

Ce fut d'un coup qu'elle s'écarta du jeune homme, se retourna dos à lui, le corps tremblant, à quelques pas de son amoureux. Que lui prenait-il ? Qu'avait-elle ? Jamais elle n'avait senti une telle attraction, elle l'aimait, elle l'adorait mais... En avait-elle peur ? Un peu. Il lui fallait du temps pour tous ses problèmes passent, seulement, elle n'avait pas envie d'attendre. Elle ne se sentait pas entièrement prête, et pourtant le désir y était. Que de contradictions, qui avaient le malin plaisir d'énerver la jeune femme. Puis elle se rendit compte de sa réaction un peu excessive de s'être écartée de son être cher. Elle fit de nouveau face à lui, plongea ses yeux tourmentés, rouges dans ceux de son amoureux, rebaissa la tête. La demoiselle, voulait s'excuser, mais malgré ses efforts rien ne sortait. Il le fallait, allez Fujumi.


" Désolée..."

Un baiser tendre, un regard, et un entremêlement de mains, quelques pas en avant. La jeune femme s'arrêta, regarda Kazuki, lui fit un clin d'oeil. Allez viens mon amour, on rentre. Je vais te préparer à manger. Cela fut ce que son petit signe de tête voulait dire. Ils allaient rentrer. Il fallait rentrer...

( Voilà ^^ Désolée pour le retard encore.. -_-" . J'étais inspirée, j'avais le corps qui tremblait, pendant que j'écrivais lol ! Par contre, qui commence le RP ? Allez, Bisous Wink )
Revenir en haut Aller en bas
 
Promenade en amoureux ( PV Kazuki ^^ )
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kobe High School :: Hors RPG :: Poubelle :: Archives des rps :: Anciens rps-
Sauter vers: