Partagez | 
 

 - Pv Neiry Amyas -

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
« Invité »
(#) - Pv Neiry Amyas -  Sam 6 Juin 2009 - 16:15

    Juin. Le samedi 6 plus exactement. LA journée s’annonça très longue et difficile pour notre jeune Ryô. OK on était samedi, ok il n’avait pas cour mais osef de tout cela ! Il se sentait nul. Pourquoi cette sensation tout à coup ? ENFER BLÂME ET DAMNATION oô un bon Ryô était toujours souriant et d’humeur égale. Ouai tu parle - -‘. Chacun avait ses journées de malheur et de bonheur. Mais pourquoi aujourd’hui ? Oui bon on se tait ! C’est comme et rien ni personne ne pourra changea notre jeune tennisman.

    Ce fût donc, de forte mauvaise humeur, que l’adolescent fut réveillé par un objet que l’on appelait plus communément réveil. Lorsque ce truc se mit à sonner, Ryô avait comme une salle envie de l’éteindre en l’envoyant valser contre le mur, des fois que sa pourrais marcher oô. Mais il se reteint à temps et, écartant la couverture, il se redressa et s’assit sur le lit. Son regard se fixa sur le ciel. Durant toute la semaine il avait été d’un bleu immaculé, mais là il était d’un gris immaculé. D’autant plus que le vent s’était levé, Ryô ne se sentait pas très motivé pour sortir. Mais bon, il fallait bien prendre l’aire. Surtout que ce n’était pas un sportif dans son genre qu’une pluie allait retenir dans sa chambre. Ce fut donc, très lentement, que notre jeune homme posa ses pieds nus sur le carrelage froid et marcha d’un pas nonchalant vers son armoire pour y sortir ses habits de sport. Il les prit sur le bras et alla dans la salle de bain.

    Une fois dedans il laissa tomba ses affaires et s’appuya sur le lavabo. Les mains de par et d’autres sur les rebords, il resta figé un instant, le regard baissé, à observer l’eau s’écoulant dans les égouts. Soupirant, il mit ses mains en dessous du robinet et laissa l’eau couler dedans. Puis, fermant les yeux il y plongea son visage et se figea à nouveau. Laissant doucement glisser ses mains sur les joues il porta son regard sur le miroir et observa l’image qui s’y refléta. Un jeune homme détruit ? Non. Plutôt un jeune homme connaissant une nostalgie éphémère. Fermant les yeux, Ryô soupira à nouveau et se détourna de son image.

    Il se baissa ensuite, se déshabilla et enfila son t-shirt et son short. Puis, épaulant son sac contenant ses raquettes, il chaussa ses baskets et sortie de sa chambre. Il marcha le long du couloir désert, descendit les escaliers et sortie du Hall. Puis se dirigea rapidement au pas de course vers les courts.

    Il déposa son sac sur le banc, pris sa raquette et quelques balles avant de se placer sur le court, en face du mur. Fronçant les sourcils, il lança sa balle et la. Celle-ci alla rebondir sur les briques et revint vers lui. Se déplaçant légèrement sur le côté et se plaçant correctement, Ryô la frappa à nouveau avec bien plus de force qu’auparavant.

    Il n’avait même pas joué 20 min que déjà il était trempé. La pluie ayant détrempé la terre battue du court, ses baskets avaient changé de couleur. Ses cheveux noirs lui collaient sur le front. Un mince filet de sueur coulait le long de son visage. Ses yeux bruns lançaient des éclairs. Néanmoins, il sentie que son énervement commençait petit à petit à disparaître. Esquissant un sourire discret, Ryô alla rechercher la balle et recommença ses échanges de tirs avec le mur. Frappant la balle avec beaucoup de force et de précision, elle atteint le mur à chaque fois au même endroit.

    Notre jeune tennisman chevronné jouait depuis une heure. Il n’avait ni vu le temps passé ni pris en compte son entourage…
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: - Pv Neiry Amyas -  Dim 7 Juin 2009 - 10:01

Nous étions donc au début du mois de juin, cela ne faisait pas très longtemps que Neiry était arrivé à kobe... Mais elle s'y sentait déjà bien... Elle avait croiser des gens qui ne lui paisait pas vraiment dans la façon de paraitre devant les autres, mais tant qu'on la lissait tranquille pour elle ça allait... Les personnes de sa chambre, semblait gentils, elle n'avait pas vraiment commencer à faire connaissance avec eux... Mais n'avait pas eut de soucis... Ce matin là, comme une habitude, son portable à côté de son oreillé... Il aurait pu lui servir de réveille si elle avait eut le courage de planifié une horrraire... Mais elle ne l'avait pas fait... On était samedi, elle n'avait pas cours, elle ne pensait pas qu'elle devait sortir de la chambre alors pourquoi ne pas rester dormir... Mais le destin ne fut pas du même avis... son portable vibra... Elle le laissait toujours en vibreur la nuit pour ne pas qu'il la réveille en sursauts... La juste le fais que son matelas vibre ne réveillait pas les autres mais la faisat sauter du lit....

C'était un appel donc rapidement et le plus silencieusement possible elle sortie de la chambre, en chemise de nuit, et répondit au téléphone...

"Pronto... Vado il meglio che posso... Vedermi per ascoltarmi suonare della chitarra ? Non ti ricordi che sono andata via... Non ti ha detto ...? Mia famiglia ..."

Spoiler:
 

Sa voix se brisa elle ne pu plus continuer, elle fondit en larmes... La personne qui avait appeller comprit qu'elle ne pourait pas lui expliquer et qu'i s'était passer quelque chose de grave... Il raccrocha... Neiry regarda ensuite l'heure, et fut choquer, de voir qu'ilé tait si tot.. Pourquoi avait il appeller à cette heure ci... Elle se rappella ensuite qu'il y avait du décalage horraire, mais en parvient pas à se rappeller combien de temps. Tant pis, ce n'est pas ce qu'il y avait de plus important, elle ne voulait pas avoir des nouvelles de son pays, elle ne voulait plus jamais y penser... Sa lui faisait trop de mal...

Maintenant qu'elle était debout et déjà en train de pleurer, elle savait qu'elle ne parviendrait pas à redormir.. il fallait d'abbord qu'elle se change les idées... Elle ne voulait pas qu'on la voit comme ça... Elle rerentra dans la chambre prit ses affaire pour se laver et s'habiller... Elle alla aux douches... Se lava et s'habilla ensuite elle passa rapidement dans la chambre où elle prit sa guitare et sortie...

Elle était vétu d'un haut manche courtes, très largue,dévoillant une de ses épaule, et laissant apparaitre la brettelle du soutiens gorge... Il était assez large pour ne coller nul par à la peau, et assez cintré pour laisser paraitre ses formes féminines... Il était d'une couleur pastelle passe partout pour ne pas se faire remarquer. En bas elle portait un jean gris assez sombre... Et finalement une paire de basquets... bien qu'elle ne soit pas une grande sportive, elle trouvait que ces chaussures était els plus confortable et en portait donc tout le temps... Quand elle arriva dehors, elle remarqua qu'il pleuvait et ne faisait pas très chaud... Cependant elle n'avait pas envie de prendre le risque de croiser quelqu'un alors qu'elle avait les yeux rouge signe qu'elle avait pleurer... Elle avait les cheveux libres, elle pourrait ainsi cacher ses larmes... Elle serra sa guitare contre elle et commença à se diriger vers un des lieu qu'elle ne connaissait pas.... Les terrains... Ètant donné qu'il était le matin, et qu'il était assez tot, elle pensait qu'elle ne trouverait personne... Qui était assez fout pour aller jouer sous la pluie et surtout si tot... Allez faire son jogging à la limite ele comprenait c'est aussi pour cela qu'elle évitait le parc ou la foret...

Elle arriva vers les terrains mais ne vit tout d'abbord personne... Heureusement se dit elle...eelle se mit sur un banc et commença à sortir sa guitare... malgré la pluie elle avait besoin de jouer... Et comme il n'y avait personne ici c'était plus pratique... Dans le lycée elle risquait de réveiller quelqu'un, et elle ne voulait pas etre surprise en train de jouer... Elle n'aimait pas vraiment avoir un public surprise... Lorsqu'elle voulu poser la housse de son instrument à coté d'elle elle remarqua les affaires de tennis de quelqu'un... Elle releva la tête en espérant qu'il n'y aurait personne, que c'était un étourdit qui avait oublier ses affaires là.. Mais rapidement elle trouva un garçon en train de taper une balle... Elle le regarda... Et par automatisme ses doits se mirent à gratter les cordes doucement... Dans un rythme qui s'accordait bien avec l'échange entre le garçon et le mur...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: - Pv Neiry Amyas -  Mer 10 Juin 2009 - 21:54

    Une douleur. De la sueur. Du mal à respirer. Mais quel bonheur ! Le bonheur de se retrouver sur un court, raquette en main devant un mur. Frapper dans la balle avec une telle rage. Pour Ryô il n’y avait rien de mieux afin d’enlever toute tristesse ou énervement et envoyer le tout contre le mur avec la balle. Du bien-être tel que celui-ci, il n’y avait que cela de vrai.

    Cela faisait maintenant bien 3h qu’il c’était réveiller. Avec un ultime et souple mouvement de son poignet gauche, le jeune homme renvoya la balle contre le mur. Celle-ci ricocha sur les briques et s’en alla au loin. Ryô la suivie, amusé, du regard. Ah il se sentait heureux ! Heureux oui … mais à quel point ? Pourquoi ne trouvait-il pas un autre moment que le court pour se sentir bien dans sa peau. Et bien, à question bête, réponse bête - -‘. Le tennis c’était une passion et une passion ne s’explique pas.

    Toujours le regard rivé sur l’endroit où la balle termina sa course, Ryô continua à sourire et baissa doucement sa raquette, détendant ses muscles. Alors qu’il effectua ce geste, il sentie une légère douleur dans son poignet. Rien de bien méchant. Et à vrais dire il l’appréciait énormément. Maso’? Peut-être. Mais ce n’était pas ça. Cette douleur était plutôt une signification qu’il avait bien ‘bosser’ son coup droit, ce qui le rendait de très bonne humeur.

    Il se dirigea alors tranquillement vers ses affaires. Arriver à mis chemin entre le banc et le mûr, une douce mélodie d’instrument vint à lui. Ryô stoppa subitement. Ecoutant, il leva les yeux vers le banc. Son regard tomba sur une jeune fille, assise à côté de ses affaires, guitare sur les genoux. Il sourit à nouveau en repensant au temps où il avait voulu commencer lui aussi l’apprentissage de cet instrument. Mais bon, lui et la musique … il y’avait une sacré différence.

    Mais soit, là n’est pas le problème. Notre jeune homme observa donc l’inconnue puis se mit doucement en marche. La première chose qu’il remarqua était bien évidemment la guitare, posée sur ses genoux vêtus d’un pantalon gris. Avec son pull couleur pastel elle semblait vouloir se fondre dans la masse, ne pas se faire remarquer. Cette pensé arrache un sourire amusé à notre jeune homme. IL avait eu lui même un temps de ‘noir’ où une couleur passe partout. Mais il avait très vite compris que le sombre ne lui convenait pas. De cette manière il opta plus facilement pour un t-shirt à couleur vive.

    M’enfin, osef de sa petite vie sans grande importance. Il se dirigea, souriant et de bonne humeur, vers le banc et, se baissant, il ramassa son sac et le posa sur le banc à côté de la fille. L’observant du coin de l’œil, il enfila son survêt et s’assit à côté d’elle, gardant tout de même une certaine distance. Il prit quelque gorgé de son eau fraîche puis, reposant la bouteille à côté de lui, il se passa une main dans ses cheveux mouillés, ébouriffant quelques mèches, puis se tourna vers la jeune fille. Posant son regard ébène sur elle, il sourit et dit d’une voix calme et posé :


    « Et bien, bravo. Ta guitare à un super son et puis tu joue très bien aussi. Soit, c’était juste une petite introduction pour ne pas commencer la conversation par un ‘salut’ banal. Je suppose que tu es nouvelle. ‘Fin je ne t’ai jamais remarqué dans le Lycée. D’un côté sa fait longtemps que je ne suis plus sortie. M’enfin. Tu t’appel comment ? Pour ma part appel moi comme tu veux même si je pense que Ryôma sera le plus adapté. »

    Oui il parlait beaucoup, mais certainement pas dans le but de vouloir mettre son interlocuteur mal à l’aise. Bien au contraire …
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: - Pv Neiry Amyas -  Sam 13 Juin 2009 - 11:15

Les point commun de la musique et du sport était qu'après s'être entrainé un moment on avait mal... Mais quand on aimait la douleur ne comptait plus... Neiry était une musicienne... Mais elle n'imposait jamais rien à quiconque, elle préférait jouer seule... Pas besoin de public... Après si les gens aimaient ça et voulaient écouter... Elle leur jouait une chanson et se mettait a jouer... Mais si vraiment elle n'avait pas envie, elle ne le ferait pas.. Mais ces derniers temsp, elle jouait casiment tous les jours... Elle ne s'arrêtait jamais; ou presque... Pour la jeune fille, la musique lui permettait d'oublier... De ne plus penser come pour sortir de sa tête... Sauf qu'aujourd'hui ça ne semblait pas marcher... Les larmes, Neiry avait réussit à les bloquer dans ses yeux... Mais elle avait la gorge nouer, et une boule dans le ventre... Depuis combien de temps cet appel l'avait-il réveillé, elle ne cherchait pas à savoir, elle ne voulait juste plus y penser, ne pas penser à ce qui l'avait pousser a tout lacher, ce qui l'avait pousser à être là sans personne qu'elle connaissait réellement... A qui aurait put elle confier tout ce qu'elle avait sur le coeur...? Elle continuer de jouer, les yeux dans le vagues pourtant elle fixait le garçon à la basse... avant elle le regardait jouer mais à présent sa vision c'était flouter et elle ne faisait plus vriament attention... quand elle sortit de ses pensées elle en le vit plus en train de taper, la balle... La jeune fille ne le vit plus du tout, elle ne comprit pas en un premier temps... Et le chercha un instant du regard... Il s'était déplacer... La raquettes basse... Les muscles décontractés... Lorsqu'elle croisa son regard, elle détourna les yeux... Elle ne voulait pas qu'on puisse y lire sa tristesse... Neiry évitait toujours de fixer quelqu'un dans les yeux... Elle savait que c'est par là qu'on pouvait lire tout de quelqu'un... La jeune fille l'avait déjà fait à des moment... Mais elle ne voulait pas qu'on puisse voir à quel point elle allait mal... Elle voulait être une jeune fille comme les autres... Voilà pourquoi les couleurs qu'elle portait servaient elles aussi à faire qu'elle se fonde dans la masse... Elle ne connaissait pas bien le japon et ses habitude plus la langue... Mais de se fait, elle ne savait pas vraiment comment s'adapter... Ryô parla :

« Et bien, bravo. Ta guitare à un super son et puis tu joue très bien aussi. Soit, c’était juste une petite introduction pour ne pas commencer la conversation par un ‘salut’ banal. Je suppose que tu es nouvelle. ‘Fin je ne t’ai jamais remarqué dans le Lycée. D’un côté sa fait longtemps que je ne suis plus sortie. M’enfin. Tu t’appel comment ? Pour ma part appel moi comme tu veux même si je pense que Ryôma sera le plus adapté. »

Quand le jeune homme la félicita... Sur ses talent de musicien et qu'il félicita la guitare... Elle sourit... Même si la joie n'était pas au rendez-vous, elle tachait quand même de gaire bonne figure... Mais elle s'arrêta doucement de jouer... Elle avait entendu ce qu'il disait... Mais n'arrivait pas à traduire certaines chose... Avec des fautes de japonais qui ne génait pas trop la compréhension... Et un accent italien important... Elle dit :

"Je ne suis pas sur d'avoir, tout compris très bien (très bien tout compris...)... Mais en effet je suis nouvelle... C'est jolie Ryôma.... Je m'appelle Neiry..."

LA voi de Neiry était plus faible qu'en temps normal, elle avait cette boule dans la gorge... Sa voix était douce, mais s'il y avait un peu de bruit elle aurait été recoverte... Elle gardait le sourire en regardant Ryô mais ses yeux exprimaient la tristesse... Elle était émotive... Et meme si elle parvenait à sourire... Elle ne réussissait pas à cacher le mal être qu'on lisait dans ses yeux... Neiry n'était pas une de ses filles très bavardes, elle essayait de s'adapter, à la personne qu'elle avait en face. Ce qui est certain c'est qu'elle détestait être come toutes ses filles qui parle seulement de shopping, de coiffure... de rien quoi ... Elle ajouta afin, d'éviter de se perdre dans ses pensées...

"Tu es seulement tennis man ou un sportif méritant fort dans tous les domaines ...?"

Neiry n'était pas une grande sportive... Mais quand elle était encore dans son pays natale... Avant la catastrophe, trainant principalement avec des garçons, il lui arrivait de lacher sa guitare et de faire quelques partie dans différent domaines... Le tenis il est vrai elle n'avait jamais vraiment essayé... Mais le foot, elle était plus forte que les filles qui n'était pas très sportive... En plus de ça le foot était très important en italie ... La majorité des filles lorsque le cours de sport avec du foot était anoncé, elles trainaient des pieds... Neiry quand à elle cherchait à jouer contre les mecs c'était toujours plus amusant il se passait bien plus de chose... Elle avait fait un peu de basket et réussissait à mettre des paniers pour le reste elle avait un peu de mal... En effet elle préférait nettement la musique mais si on lui proposait de faire un match... Elle acceptait....

(en manque d'inspiration désolée...)

Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: - Pv Neiry Amyas -  Mar 23 Juin 2009 - 15:49

    "Je ne suis pas sur d'avoir, tout compris très bien (très bien tout compris...)... Mais en effet je suis nouvelle... C'est jolie Ryôma.... Je m'appelle Neiry..."

    Ryôma jolie ? oô et bah. C’était bien la première qu’on le lui disait. Et bien, pourquoi pas. Il pensait, lui, que son nom n’avait vraiment rien d’exceptionnel. C’était plutôt un nom typiquement Japonais. Alors que Neiry ? A vrai dire il n’avait jamais entendu un nom de ce genre. C’était même la première fois. Mais après tout pourquoi pas ? Il fallait bien de tout pour faire un monde et quoi de mieux qu’un nom original que l’on n’entendait pas partout ?

    Notre jeune homme, son sourire éternel sur les lèvres, reprit une gorgé de son eau fraîche et s’apprêtait à rétorqué quelques chose du genre ’modeste’, mais cette fameuse Neiry ne lui laissait même pas le temps d’ouvrir la bouche, que déjà elle ouvrit à nouveau la bouche et reprit la parole:


    "Tu es seulement tennis man ou un sportif méritant fort dans tous les domaines ...?"

    Ryôma abaissa lentement sa bouteille d’eau. Il pris le bouchon et la referma, tout en réfléchissant à ce qu’il pourrait bien répondre. Dire qu’il était fort dans tout le sport était mentir, mais dire qu’il était nul dans n’importe quel sport était ne pas dire la vérité.
    Le jeune tennisman reporta son attention sur la jeune fille et, lui adressant un sourire, il dit d’une voix calme et posée :


    « Et bien, c’est assez difficile de répondre à cette question. Evidement, étant donné ma longue pratique du tennis, j’excelle plus ou moins dans ce sport. J’avoue que je ne suis jamais vraiment intéressé, au niveau pratique, des autres sport du type basket ou football. Mais je pense qu’avec la force, l’endurance et l’agilité que me procure le tennis je pourrais faire mes preuves dans d’autres sports. Mais après il faut encore que la tactiques va avec et tout. Donc pour répondre à ta question initial : te dire que je ne suis pas un sportif méritant dans tout les domaines serait te mentir. Mais te dire que je suis nul dans tout les autres sport que le Tennis, serait aussi te mentir.
    J’espère que tu comprend ce que je viens de dire … »



    [je suis vraiment vraiment désolé pour le temps de réponse et en plus de ça j'ai fait une réponse très nulle ...]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: - Pv Neiry Amyas -  Jeu 25 Juin 2009 - 8:47

(t'inquiete pas c'est pas grave ^^, c'est déjà bien d'avoir poster avant de partir en vacances ^^, faudra que tu me dise si j'ai des idées qui te plaise pas ... je peux toujour éditer... note aux admins je ne met pas la traduction de mon italien car je la fais redire la même chose, ce n'est juste pas préciser que c'est la traduction...)

Les noms, les sonorités qui plaisait à certaines personne pouvait être banal pour d'autre... Ryôma était peut être un nom courant au japon... Mais Neiry n'était pas japonnaise... Elle était peut être le mieux placé pour apprécier des noms qui pour ici, étaient considérés comme banal... Elle n'avait pas cette habitude là... Bien habituer aux "Fabio", "Stafano", "Guido" et j'en passe... Le nom de la jeune fille était différent... Il ne la rattachait pas à son pays... Ses parents avait il voulu faire originial... où c'étaient ils interresser à faire ressembler se nom aux sonortés d'un autre pays.... Elle ne savait pas... Et jamais plus elle ne pourrait demander... La jeune fille baissa les yeux ... Bien entendu Neir ne voulait pas oublier... Mais elle voulait pourvoir avoir quelques instants de répit... Ne plus avoir à supporter cette souffrance qui lui déchirait le coeur en mille morceaux... Bien entendu elle ne montrait rien... Un sourire affiché qui cachait tout... Des fois elle était vraiment submergé et elle laissait couler ses larmes, comme tot ce matin là... Mais elle évitait le plus possible... La jeune fille n'avait rien à faire de la pitié des gens... Ses yeux étaient les seuls qui pouvaient la trahir souvent ils parlaient pour elle... Mais est ce que beaucoup de monde fixait les autres dans les yeux où était elle la seule à voir en un regard tellement de choses...

Depuis qu'elle avait changer de pays elle avait cesser d'essayer de lire dans les yeux des autres. La jeune fille avait surement comprit que parfois on préférait que certaines choses restent caché à tout jamais... Tant de questions tournaient dans sa tête... Avait elle encore les trace des larmes qui avait coulés juste avant... Elle n'en savait rien... Ryô répondit à sa question...

« Et bien, c’est assez difficile de répondre à cette question. Evidement, étant donné ma longue pratique du tennis, j’excelle plus ou moins dans ce sport. J’avoue que je ne suis jamais vraiment intéressé, au niveau pratique, des autres sport du type basket ou football. Mais je pense qu’avec la force, l’endurance et l’agilité que me procure le tennis je pourrais faire mes preuves dans d’autres sports. Mais après il faut encore que la tactiques va avec et tout. Donc pour répondre à ta question initial : te dire que je ne suis pas un sportif méritant dans tout les domaines serait te mentir. Mais te dire que je suis nul dans tout les autres sport que le Tennis, serait aussi te mentir.
J’espère que tu comprend ce que je viens de dire … »


"Je pen..."

Son téléphone portable vibra dans sa poche ce qui la fit s'intérompre et sursauter surtout... Elle sortie le combiner regarda le numéro et l'heure... Son coeur battait la chamade... Elle se mit à avoir chaud... très chaud... Sa respiration s'accéléra... La jeune fille ne souriait plus... Quand le portable s'arrêta enfin de vibrer... Car elle n'avait pas répondu... elle répondit à toute allure à Ryôma...

"Scusa mi... Sì, sì credo che ho capito quello che hai detto"

La jeune fille vit à la tête de Ryô qu'il n'avait pas comprit... Elle sut donc qu'elle n'avait pas du parler en japonais, mais surement en italien... quelle galère... Le jour où elle aurait un problème grave et qu'on l'amenait aux urgence, elle risquait d'avoir du mal de tout comprendre... Aussi de pouvoir s'exprimer...

"Je dois te présenter deux fois mes excuses..."

Dit elle en souriant à nouveau...

"Je comprend se que tu dit, même si je ne peux pas en être sûre, il y a juste les termes compliquer avec lesquels j'ai du mal, et si on parle trop vite... Mais sinon j'y arrive^^"

La personne qui l'avait appeller retenta sa chance... Le portable de la jeune fille se remit à vibrer... c'est que ça devait être important... La gorge de Neiry se serra, elle était incapable de trouver ses mot en japonais.. Elle regarda Ryô, elle ne savait pas si elle devait décrocher, et en même temps elle ne voulait pas être impoli face à lui...
Revenir en haut Aller en bas
 
- Pv Neiry Amyas -
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kobe High School :: Hors RPG :: Poubelle :: Archives des rps :: Anciens rps-
Sauter vers: