Partagez | 
 

 Quand on mange ses pensées perdu dans sa bouffe...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Invité
« Invité »
(#) Quand on mange ses pensées perdu dans sa bouffe...  Mar 30 Juin 2009 - 19:53

-Pv Kenji (mon super lacheur)

Samedi vous connaissez ce jour où la plupart des étudients n'ont pas cours. Il est vrai qu'en italie on a aussi cours ce matin là, mais on travail du lundi au samedi mais que le matin... Mais dans ces pays ou on étudie toute la journée, le samedi est censé être un jour de repos... Pourtant ce matin là une jeune fille rousse c'était levé tôt, pourtant voilà que ça faisait plusieurs nuit qu'elle ne dormait pas, et pour une fois que celle ci dormait, elle aurait souhaiter pouvoir continuer... Elle s'était diriger tout de suite vers les douches histoire de prendre une douche froide pour se réveiller... Sans même se secher, elle s'était véti d'un joli petite robe blanche et noire très féminine... Elle s'était brosser les cheveux resté humides, et s'était tout de même maquillé un peu. Doucement elle était retourner ensuite dans sa chambre et à taton dans le noir avait préparer son sac avec les affaires qu'elle avait besoin pour étudier... Sa housse de guitare, avec guitare plus des lives... Ce matin là elle était donc aller à la blibliotèque essayer de se concentrer pour une fois sur quelque chose de constructif qu'on appelait aussi des devoirs... Mais elle n'était parvenu à rien, son ventre criait famini, elle n'avait pas manger depuis la veille midi, il était normale qu'elle ai faim donc à peine midi indiqué par la pendule, elle avait foncé au self... À présent elle attendait parmi ces nombreux élèves inconues pour accéder au self sur le temps de midi... Elle passa prit son plateau ces couverts... Un verre... non il lui glissa des mains... On lui tendit un balais et on lui demanda de balayer, elle le fit comme elle put gêner par son sac et par toute les personne qui en profitaient pour doubler en jouant des coudes... Alors la madame du self lui proposa de s'installer et de revenir ballayer, elle prit donc le plat du jour des pattes dites à la carbonara... La jeune fille adorait ça dans son pays mais dans un self c'était plus difficile... Elle posa son plateau sur une table isoler elle sortie ces bouquin mais garda sa guitare avec elle, la jeune fille ne s'en séparait que sous la douche ^^. Elle se remit à balayer quand elle tomba à terre bousculer par quelqu'un...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Quand on mange ses pensées perdu dans sa bouffe...  Jeu 27 Aoû 2009 - 19:28

Il s'était levé tôt aujourd'hui, et il en profita pour prendre une bonne douche froide matinale. le contact de l'eau froide avec la peau était au début désagréable, mais si on prenait le temps d'attendre, cela s'avérait souvent très plaisant, si bien qu'il devenait difficile de quitter la douche. C'est ce qu'il qu'il fit cependant, il prit soin de bien se sécher avec sa serviette puis il mit sa chemise noir et son jean bleu. Au bout d'un moment, après avoir dévoré un bouquin, il commençait à avoir faim. Il se dirigea vers la cantine mais manque de chance, une énorme queue l'accueillit.
Il patienta, la queue avançant au compte goutte. A un moment donné, il entendit un bruit de verre cassé, pas étonnant vu le nombre de personne qui se bousculait. Il se posa sur la pointe de ses pieds et vit qu'il se rapprochait des couverts. Juste à coté, il distingua le haut d'une housse ou d'un sac et un manche à balais. Il se reposa normalement et vit qu'une dispute venait d'éclater chez ceux qui étaient juste en face de lui. Il ignorait la raison et s'en contrefichait, du moment qu'il ait à mangé. Il venait de s'approcher de l'endroit ou le verre était tombé, la personne s'étant baissé pour mieux mettre les débris dans un ramasse poussière, il ne sut donc pas s'il connaissait ou non la personne. En face la dispute montait d'un cran et les deux gus commençait à se pousser. L'un deux heurta Askelon qui réussi à ne faire tomber aucun verre ni couverts mais bouscula du coup la personne en train de balayer.
C'était Neiry. Encore une fois elle avait sa guitare avec elle, pas pratique pour balayer. Il observa le sol et vit que le ramasse poussière s'était retourné, laissant des débris de verre par terre. Il tendit son plateau à la jeune fille qui venait de lacher le balai.


-Tu peux me prendre à manger et poser mon plateau à coté de toi s'il te plait? Je vais balayer à ta place.

Avant que la jeune fille n'émette une objection, il ramassa le balai et rassembla les débris avec.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Quand on mange ses pensées perdu dans sa bouffe...  Ven 28 Aoû 2009 - 9:38

(sachant que kenji ne répond pas, s'il veut un pv, on va dire qu'il re demandera ou que je lui en créerait un aujourd"hui^^ post un peu minable desow)

Neiry s'était donc mise à balayer, sans broncher, c'était se dont elle avait à faire après tout et n'avait pas tant que ça le choix. Le regard vide elle ressembllait à un robot. alors qu'elle avait pour ainsi dire fini elle se fit bousculer et tout se renversa. La jolie rousse ne dit rien, regardant juste autour d'elle savoir qui était le coupable bien qu'elle ne lui dirait rien. on acte était donc inutile et elle baissa rapidement les yeux pour se remettre à sa tache. Pour ça il fallait qu'elle récupère le balias, mais la un plateau se présenta à elle. Neiry leva les yeux et tomba sur des yeux bleus, elle ne pu s'empècher de sourire à Akelon. La jolie rousse saissit le plateau et alla le déposer non loin du sien, puis elle revient, c'était sa punition pas celle d'ask, elle voulait lui dire d'aller manger avant que ça soit froid, et continuer de balaiyer mais il avait déjà fini. Vraiment elle n'était pas douer pour balayer... Ce n'est pas sa guitare qui la gènait elle faisait tout avec, mais c'est que le balais et elle, s'était un peu difficile... Finalement elle dit simplement


"Merci Askelon"

Ses yeux était vide, poser dans le vague...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Quand on mange ses pensées perdu dans sa bouffe...  Ven 28 Aoû 2009 - 14:14

Ask ne balayait pas souvent mais il n'avait aucune difficulté à le manier si bien qu'il fini son travail en moins d'une minute. Neiry revint plus rapidement que prévu, sans doute pour reprendre le balai et continuer supposa t'il, mais manque de chance pour elle, il venait de terminer le boulot.

"Merci Askelon"

Les yeux de la jeune fille était étrangement vide, elle devait surement avoir passé une nuit blanche. Il attendit un moment, impassible face aux chuchotements qu'il entendait derrière lui, puis finalement il décida de la "réveiller" en lui tapotant l'épaule.

-Tu peux me montrer ou tu as mis mon plateau s'il te plait?

Elle acquiesça par un hochement de tête et avança. Lui se contentait de la suivre. Elle s'était placé à une table pour deux personnes et avait mis le plateau d'Askelon en face du sien. Il regarda son assiette: pâtes à la carbonara, enfin quelque chose de comestible pensa-t'il. Il s'asseya après que Neiry eut fait de même.

-Bon appétit.

Il n'eut aucune réponse. La jeune fille était apparemment encore dans son monde. Avec tout ce bruit, personne ne pourrait entendre sa discussion avec elle, bien qu'il aurait aimé pouvoir parler dans la forêt avec elle.

-Dis moi, je suis quoi pour toi?

Question étrange mais il n'aimait pas voir Neiry dans cet état, cela le mettait aussi mal à l'aise et il était prêt à tout pour la faire sourire.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Quand on mange ses pensées perdu dans sa bouffe...  Ven 28 Aoû 2009 - 14:37

Neiry était un peu perdu en effet, elle dormait un peu debout, mais ce n'était pas une nouveauté. Elle le guida jusqu'a une table qui n'était au milieu, du self, collé à un mur pour ne pas avoir l'impression d'être au milieu de tous les regards... Il lui dit bon appétit, ce n'est pas une parole qu'elle entendait souvent, au début elle ne la comprit pas et passa un temps a réfléchir, puis elle déduit la traduction... Pas sur de pouvoir reprononcer quelque chose de ressemblant elle préféra se taire, regardant son assiète, allait ellle manger... Pouvait elle avaler quelque chose ? Puis il posa une question qui la dérouta...

Elle releva les yeux et le fixa, que pouvait elle répondre, puis elle détourna le regard, ne s'attardant pas longtemps sur chaque point sur lequel ses yeux se posaient... Comment décrire se qu'elle ressentait..?


"Tu es quelqu'un a qui je tiens beaucoup"

La rouquine le regarda puis développa

"si javais les mots en italien je ne suis pas sure de pouvoir les traduire correctement, et puis est ce qu'une simple traduction signifie la même chose ou cela ne dépend-il pas de la culture, qu'on a ?

Elle était un peu pomé, et puis elle se savait étrangère, et elle ne voulait blesser personne, par des erreurs de tradution ou des faux pas qu'elle pouvait faire...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Quand on mange ses pensées perdu dans sa bouffe...  Ven 28 Aoû 2009 - 20:48

"Tu es quelqu'un a qui je tiens beaucoup"

Ces mots lui firent chauds au cœur mais avait-elle conscience de ce qu'elle venait de dire, était-elle vraiment. . . elle même? Etait ce dans sa nature d'être toujours triste? Ou pouvait-elle être d'une autre humeur? Chaque fois qu'il la voyait, elle semblait toujours sur le point de pleurer.

"si javais les mots en italien je ne suis pas sure de pouvoir les traduire correctement, et puis est ce qu'une simple traduction signifie la même chose ou cela ne dépend-il pas de la culture, qu'on a ?

Il hocha la tête.

-Je vois ce que tu veux dire.

Il n'existait pas de traduction exact entre les mots de différentes langues, il s'agit juste d'une version rapprochée. La langue est une barrière infranchissable. Une bibliothèque peut vouloir dire " centre de livres " dans une langue et " centre de connaissance dans une autre ".

-Pour moi aussi tu est quelqu'un de très chère à mes yeux.

-C'était vrai, il tenait beaucoup à Neiry, elle était l'une des rares personnes pour qui il s'inquiétait. Elle était aussi une des rares personnes dont il appréciait la présence. Il lui pinça les joues et les étira doucement de manière comique..

-C'est pourquoi je veux que tu souris au lieu d'avoir toujours l'air d'un cochon qui va à l'abattoir.

Il se demanda tout un coup si une fille si triste pouvait sourire. Il espéra que oui et ferait tout pour que ce soit le cas.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Quand on mange ses pensées perdu dans sa bouffe...  Sam 29 Aoû 2009 - 14:30

"... je veux que tu souris..."

Elle retira les main du jeune homme et apres un temps à chercher ses mots, elle expliqua :

"Se ne sont pas avec les lèvres qu'on sourit, mais avec le coeur, par les... l'inter...mediaire..."

Elle grimaça, peu sure d'elle avant de continuer

"des yeux..."

Un sourire pouvait n'être qu'une façade, on pouvait voir au fond des yeux le réelle sentiment d'une personne. La peur, la tristesse étaient les deux sentiment qu'on remarquait le mieux, mais il y en avait tellement que c'était parfois difficile. Neiry regarda au fond des yeux d'askelon, une flamme de vie brillait, même s'il avait parfois quelques traces de tristesse, au fond il luttait, aimait la vie... Neiry baissa les yeux, à qui savait lire dans les siens aurait put avoir peur, être attrister. Jamais plus elle ne voulait faire de mal à qui que se soit. Plus jamais les autres ne devaient souffrir par sa faute. La flamme dans les yeux de Neiry pouvait disparaitre tout à fait à certains moments, le reste du temps elle était flaiblarde, difficile à distingué. Elle voulait apprendre a ne plus rien laisser parraitre, mais comment s'en rendre compte..? Elle regarda ses pattes, et commença à prendre une fouchettes, quelques mmouvement rapides, et les pattes étaient autour de sa fourchette en quantité raisonnable, pas un spaghetto ne dépassait ou ne devait être coupé. Elle apporta le tout à sa bouche. Elle macha et avala avec difficulté... C'était horrible...

"comment les gens réussissent ils à manger ça .?"

Elle regarda un peu autour d'elle, tout le monde semblait apprécier. Pour elle s'était imangeable... la rouqine poussa son assiete sur le coté de son plateau, jamais elle ne pourrait manger ça...

"Toi tu es né ici ?"

Neiry parvenait à se détendre, elle ne sourait pas encore, mais on pouvait voir sur son visage des traits détendu, elle ne pensait plus à ses soucis pour le moment, et du coup la tristesse s'évaporait un peu... Seul marques restaients celle de ses poignets qu'elle s'efforçait de ne pas montrer : De longues entailes sur l'interrieur des avants bras, qu'elle dirigeait soit vers la table soit vers elle... Avait-il deviner son pays natal ..?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Quand on mange ses pensées perdu dans sa bouffe...  Sam 29 Aoû 2009 - 21:05

Elle lui retira ses mains de ses joues. IL sourit, il aimait bien faire ça avec ses parents et il avait hâte d'en faire de même avec sa sœur.

"Se ne sont pas avec les lèvres qu'on sourit, mais avec le cœur, par les... l'inter...mediaire..."

Il attendit, le temps qu'elle face une grimace et continue.

"des yeux..."

Il comprit ce qu'elle voulait dire même si elle s'était mal exprimé. Cependant il n'était pas d'accord, il existe une différence entre un sourire faux et un sourire sincère. Certes, les yeux dévoilent tout, mais c'était toujours mieux de voir un vrai sourire en face de soit.
Il fixa un moment la jeune fille du regard. Elle avait sans cesse cet air triste qui l'accompagnait comme sa guitare. Il ne connaissait toujours pas son histoire et n'avait aucune intention de la forcé. La dernière fois qu'il avait demandé, ça avait fini avec des larmes à la plage.
Elle fit quelques mouvements expert avec sa fourchette et des spaghettis s'enroulèrent parfaitement autour de sa fourchette.
Pourtant quelque chose le tracassait, lorsqu'elle avait utilisé sa fourchette, sa manche avait monté un peu vers le haut et il crut voir des stries.


"comment les gens réussissent ils à manger ça .?"

Il ignora la question et se concentra sur le poignet de la jeune fille. Si c'était bien ce qu'il avait vu, il avait toute les raisons de s'inquiéter.

"Toi tu es né ici ?"

Il hocha la tête. Il attendit le moment ou elle posa sa fourchette pour lui attraper la main et remonter le manche de la jeune fille. Il avait vu juste, la jeune fille s'était scarifié. Il la regarda un moment dans les yeux et murmura un " idiote ".
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Quand on mange ses pensées perdu dans sa bouffe...  Dim 30 Aoû 2009 - 9:44

"idiote"

Qu'il fut été urler parler ou mururemer, neiry aurait réagit pareil. Neiry récupéra son bras et le mit contre elle. Elle vait déjà entendu des filles qui se scarifait entendre dire qu'elle étaient stupide de faire ça, qu'elles n'en avaient pas besoin, la rouquine ne s'était jamais occuper de se problème, bien entendu elle ne comprenait pas. Mais c'était avant. Maintenant chque fois qu'elle se crispait, elle en avait besoin pour se détendre. Proche d'un sourire quelques temps plus tôt, maintenant elle n'en avait plus enive. Elle aurait voulu partir à toute jambes loin. Mais elle ne le fit pas. La jolie rousse ne voulait pas blesser Askelon. Elle ne chercha pas à manger quoi que soit d'autre, son repas avait prit fin. Les idées s'enchainait dans sa tête jamais elle n'aurai put tout traduire...

*Che cosa posso rispondere a questo... Un male secondo gli altri... Un bene... non lo so... Nessuno può capire, non posso spiegare... Ho male.*

Spoiler:
 

Neiry fixa sa guitare, sans un mot. Elle sorti le pendantif qui à défaut d'être sous son tee shirt descendait jusqu'a sa poitrine, elle le serra dans sa main... Gerer... Elle y arriverai... Voilà finalement se qu'elle réussit à dire à Askelon, avec une voix neutre dénuer de tout sentiment comme s'il n'y avait plus rien en elle un peu comme un robot, juste une pointe d'accent pour la trahir...

"Je suis mauvaise, je finis toujours par blesser les gens à qui je tiens, je ne mérite que la solitude, et encore... J'ai comprit la leçon, ça ne se reproduira plus...

Son visage était vide, plus rien, même la tristesse dans ses yeux avait disparut, ils étaient vide. Plus de vie, pas de mort, pas de joie ni de tristesse : RIEN. Pour ponctuer ses mots elle se leva et rammassa sa guitare. Elle regarda son plateau encore plein. Peut-être pouvait elle en faire profiter quelqu'un avant de le débarasser ...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Quand on mange ses pensées perdu dans sa bouffe...  Dim 30 Aoû 2009 - 10:50

Une tonne de pensée défilait dans la tête de la jeune fille, Askelon le voyait à ses yeux. Il s'en voulait encore une fois, Neiry était détendu une seconde plus tôt et voila que maintenant elle reste stoïque.
Tant pis, maintenant que la bouteille est débouchée, il faut la boire. Il ignorait les pensées qui traversait la tête de la jeune fille et ne souhaitait pas les connaitre, ça devait être quelque chose de personnel. Il la vit serrer ce qui devait être un pendentif. Au moins elle avait quelque chose sur quoi s'appuyer.
Au bout d'un moment elle le regarda dans les yeux, plus rien ne traversait le regard de Neiry. Il eut un frisson, elle avait actuellement le même regard que lui avant. Avant qu'il n'arrive à Kobe, avant qu'il n'apprenne la naissance de sa sœur.


"Je suis mauvaise, je finis toujours par blesser les gens à qui je tiens, je ne mérite que la solitude, et encore... J'ai comprit la leçon, ça ne se reproduira plus...

Il ne savait pas ce qu'il voulait faire le plus, l'embrasser ou la gifler? Il détestait ce genre de phrase affirmative déprimante mais il ne pouvait malheureusement faire aucune des deux options précédentes

-Tu n'es pas quelqu'un de mauvaise, au contraire. Tu es juste perdu.

Il regarda rapidement autour de lui, Neiry avait choisi un bon quoi, leur table était à l'abri de la majorité des regards et il y avait tellement de boucan que personne n'entendrait leur conversation.
Elle se leva et il fit de même, pas question de la laisser seule, elle serait capable de s'enfoncer une fourchette dans le bras. Il n'avait même pas eu le temps de toucher à son plat mais il s'en fichait, il n'avait plus faim.
Il ne savait pas pourquoi, mais il voulait s'occuper de Neiry, peut-être afin d'avoir fait au moins quelque chose d'utile dans sa vie ou peut-être parce qu'elle lui ressemblait, peut -être parce qu'elle était comme lui..

-Tu pourrais me jouer un air de guitare? Dans la forêt, la ou il n'y a personne?

Quel dise non ne le tracassait pas vraiment, quoiqu'elle dise, quoiqu'elle fasse, ou qu'elle aille, il l'accompagnerait.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Quand on mange ses pensées perdu dans sa bouffe...  Dim 30 Aoû 2009 - 11:19

Neiry ne s'attendait vraiment pas à ça, elle remit son pendentif sous son tee shirt. Elle regarda un instant Askelon avant de lui répondre :

"D'accord"

Prise au dépourvu elle ne savait plus quoi dire ni rien, elle prit donc son plateau et alla le débarasser quelqu'un pendant qu'elle traversait le self l'appella il était interesser par son plat de pattes, elle lui donna lui faisant cadeau de l'assiete, ensuite elle mit sur le tapis roulant son plateau. Elle attendit Askelon, avant de prendre la porte pour ensuite aller a la foret...

(post minable je fais la suite a la foret^^)
Revenir en haut Aller en bas
 
Quand on mange ses pensées perdu dans sa bouffe...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kobe High School :: Hors RPG :: Poubelle :: Archives des rps :: Anciens rps-
Sauter vers: