Partagez | 
 

 Passage à l'hôpital

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
« Invité »
(#) Passage à l'hôpital  Mer 2 Jan 2008 - 15:27

Son sac sur le dos, tenant le petit chat noir serré contre lui et soutenant le professeur Imagawa de son bras libre, Zahn arriva devant l'hôpital. Et il était temps. Sur la route, le professeur montrait de plus en plus de signes d'évanouissement. Si bien que le jeune directeur s'était demandé plusieurs fois s'ils allaient arriver avant que celui ci ne tombe dans les vapes. Passant les portes de l'hôpital en soutenant son collègue, Zahn remarqua que la salle d'attente était bondée, comme d'habitude. La dernière fois qu'il était venu dans cet hôpital, c'était pour voir son père. Autant dire que ça ne lui laissait pas de bons souvenirs. S'approchant de l'accueil où se trouvait une jeune femme un peu plus vieille que lui, Zahn fut arrêté dans son élan par une infirmière pas très commode qui lui lança méchament :

"Les animaux sont interdits dans l'enceinte de l'hôpital"

Regardant l'infirmière qui avait l'air de s'être levée du mauvais pied, Zahn lui répondit sur le même ton :

"Si vous croyez que je vais laisser mon chat dehors pour conduire mon collègue aux urgences ou que je vais abandonner mon collègue pour rammener mon chat chez moi et revenir après, vous vous foutez le doigt dans l'oeil. Ce chat, je viens de l'acheter, il est vaciné et n'a pas la rage, par contre vous ..."

Tout en souriant, il regarda l'infirmière s'éloigner avec un regard noir. Il se retourna vers Naganori qui semblait plus qu'au bout du rouleau et lui dit :

"Vous voyez, au moins je n'ai pas du vous assomer pour venir ici. Vous allez aller vous faire soigner et quand vous serez de nouveau sur pied, vous pourez faire cours!"
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: Passage à l'hôpital  Mer 2 Jan 2008 - 20:11

Ils arrivèrent aux portes de l'hopital que le directeur a dû presque enfoncer pour les ouvrir en même temps que de porter son chat et le blessé. Une infirmière plutôt peu sympathique se fit rabattre son caquet par monsieur Itashi. Naganori essaya de rire de la scène mais manqua de pau de s'etouffer avec son propre sang. Ils arrivèrent devant la file d'attente, la femme s'occupant de l'accueil ne mit pas un heure à réagir lorqu'elle aperçut le corps presque innerte du professeur, elle ouvra la barrière de secours et fit passer Naganori ainsi que son "porteur" en première ligne. Un chirurgien sortit de son bloc opératoire où il venait d'executer son operation pour se diriger devant le nouveau venu.

"Bonjour messieurs, je vais être le chirurgien qui va vous prendre en charge. Je m'appelle Takayanagi Akamatsu. Eh bien ! Je ne sais pas où vous avez trainé monsieur mais je vois qu'en tout cas ces blessures ne sont pas de simples commotions..."

Naganori lui coupa la parole.

"-J'ai subit un deboitage d'epaule, une infection provoquée à l'alcool par entaille profonde de morceaux de verre qui entrainèrent une légère hémoragie qui n'a pas cicratisée ou très peu. De plus, je suis atteint de plusieurs cotes brisées qui pourraient être à l'origine d'une dechirure de certains muscles de mon abdomen. Pour finir, j'ai prit plusieurs coups au niveau du visage, montrant peut être quelques fêlures au niveau de ma machoire inférieure et possibilité que mes yeux soient atteints de légères rougeurs dûes à une trop grosse quantité de lumière à UV envoyé directement par des phares de voitures speciaux. Hemoragies à plusieurs endroits du corps et contusions plus que nombreuses, mon sang ne s'arrête plus de remplir mes organes internes qui pourrait provoquer ma mort si je ne m'exerçais pas à faire fonctionner mes bronches.

-Qu... qui êtes vous monsieur ?

-Naganori Imagawa, professeur de bilogie dans un des lycées de cette ville.

-Non, je voulais dire qui êtes vous pour pouvoir faire un diagnostic aussi pointilleux de votre organisme ?

-Un doctorat m'a simplement suffit même si j'aurais voulu aller plus loin..."


Le chirurgien fit demander une salle d'operation devant les deux professeurs, Naganori se sentit obligé de protester.

"-Avec toutle respect que je vous dois docteur Akamatsu, si je sais ce qui arrive en ce moment à mon organisme, je peux aussi dire que je n'ai aucunement besoin d'un operation, de petite envergure ou plus. Je crois que...

-Et moi je crois qu'avec le diagnostic que vous m'avez fait, c'est un miracle que vous soyez encore de ce monde. Laissez faire ceux qui tiennent le scalpel et pas les propres blessés."


Le professeur se tut, il savait qu'il avait tort et laissa faire ce qu'il considera comme le bon jugement. Le chirurgien regarda Zahn.

"Si vous êtes de sa famille, vous pouvez patienter dans la salle d'attente, sinon laissez nous un numero qui nous permettra de contacter vous même ou un de ses proches dès qu'il sera remit sur pieds."


Dernière édition par le Mer 2 Jan 2008 - 21:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: Passage à l'hôpital  Mer 2 Jan 2008 - 21:48

Zahn fut surprit de la rapidité avec laquelle l'infirmière les fit passer en priorité. Le chirurgien sortit du bloc opératoire et se dirigea vers eux puis interrogea le professeur Imagawa sur ses blessures. Celui ci lui fit une liste complète avec tous les détails necessaires, comme l'aurait fait un chirurgien. Le professeur essaya de protester, il ne voulait pas d'opération mais le chirurgien lui coupa la parole, lui expliquant qu'il savait mieux que lui et qu'il valait mieux subir l'opération.

Zahn regarda le professeur qui avait rendu les armes, prêt à passer sur le billard. Puis le chirurgien lui demanda s'il était un membre de la famille et lui dit que sinon, il pouvait laisser un numéro où le contacter pour avoir des nouvelles. On lui avait déjà dit ça il y a quelques mois, et les nouvelles qu'on lui avait alors donné n'avait pas été bonnes. Zahn préférait attendre plutôt que de rentrer chez lui. Il regarda le chirurgien et lui dit :

"Je ne suis pas un membre de la famille mais cet homme est mon collègue. Je préfère attendre que partir."

Puis il se tourna vers le professeur qui avait l'air totalement à bout de forces. Avec un sourir qui se voulant rassurant, il lui dit :

"Je vous laisse avec le docteur Akamatsu, je suis sûr que vous êtes entre de bonnes mains. Voulez vous que je prévienne quelqu'un professeur?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: Passage à l'hôpital  Mer 2 Jan 2008 - 23:05

Le directeur de Naganori s'etretint un bref instant avec le chirurgien au sujet du retour de Naganori après operation. Zahn en conclut qu'il préfèrera rester ici pour attendre le blessé. Il demanda ainsi au professeur si il fallait prevenir quelqu'un pour lui.

"Merci mais je pense que personne ne doit être informé de mon hospitalisation."

Il fit un signe de tête à Zahn avant d'être conduit dans une chambre pour qu'il se change. Après avoir mit un temps penible à se deshabiller puis à se preparer pour l'operation, il entra dans le bloc. On l'installa sur la civière puis on lui administra de la morphine, le chirugien avait prévu que Naganori resisterait à 0.5mL du produit, c'est pourquoi il demanda de lui en administrer 2mL. Autant dire qu'avec cela, il n'allait pas broncher pendant un bon moment. Il s'endormit au bout de dix minutes, anormal pour un blessé qui n'en prendrait normalement que une voire même pas trente secondes...

Trois heures plus tard...


Naganori etait reveillé depuis deja deux heures mais on ne lui permit de sortir de sa chambre qu'à partir de ce moment. Il s'etait rhabillé beaucoup plus vite que ce qu'il s'etai deshabillé avant l'operation. Il sortit furtivement de la chambre, il devait en realité attendre encore au moins une heure avant de pour voir ressortir mais le resultat etait là : ses douleurs n'etaient plus aussi intenses et son envie de cracher du sang s'etait dissipée. Il rejoigna Zahn dans la salle d'attente.

Desolé de vous avoir fait attendre, ils tenaient à me garder encore sous observation. Je vous remercie de tout coeur d'avoir veillé pour moi monsieur Itashi. Vous pourrez être sur que je vous suis redevable.

Il afficha un sourire beaucoup plus naturel que celui qu'il avait affiché à leur rencontre devant l'animalerie.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: Passage à l'hôpital  Mer 2 Jan 2008 - 23:52

Le professeur épondit à Zahn qu'il n'y avait personne à prévenir puis celui ci le regarda s'éloigner en compagnie du chirurgien. Espérant que tout se passe bien, le jeune directeur alla s'assoir en salle d'attente, sous l'oeil mauvais de l'infirmière de l'entrée. Posant son sac sur un siège, Zahn observa les gens dans la salle d'attente. Ils étaient moins nombreux que dans la salle d'attente des urgences. Il y avait un couple, deux adolescents qui avaient des coupures au visage, une vieille dame et une femme enceinte en pleurs et seule avec ses deux enfants. Le jeune homme s'assit face à cette dernière et posa le chat sur ses genoux. Il s'était enfin décidé sur son prénom, en observant les poils du chaton. Celui ci se tenant à peine en équilibre sur les genoux de son nouveaux maître, avait les poils tous noirs, sans aucune autre couleur apparente, à part le bleu de ses yeux. Attrapant le chaton, le mettant à hauteur de ses yeux, Zahn lui parla tout bas, pour ne pas que les autres personnes de la salle le prenne pour un dingue.

"Shadow, ce sera ton nouveau prénom, j'espère qu'il te convient."


Le chaton lui répondit par un miaulement qui fit sourire son maître. Le reposant sur ses genoux, il le laissa jouer avec la lanière de son sac à dos. Au bout de quelques minutes, l'un des deux enfants de la jeune femme enceinte s'approcha de Zahn et lui demanda s'il pouvait jouer avec le chaton. La petite fille était mignone, elle avait a peu près 6 ans. Zahn lui sourit, elle lui rappelait sa nièce, Emily. Il posa le chaton au sol et laissa la petite fille jouer avec lui, tout en les surveillant quand même.

Trois heures plus tard, Zahn avait récupéré son chaton, puisque la petite fille était partie avec sa mère et son frère, voir leur père qui était sorti de chirurgie. Le jeune directeur avait passé le temps en lisant un magasine puis s'était fait adressé la parole par la vieille dame assis avec lui dans la salle d'attente. Il avait un peu discuté avec elle puis elle était repartie. C'est alors que le professeur Imagawa réapparut dans la salle d'attente, remerciant le jeune directeur d'être resté à l'attendre, lui disant qu'il lui était redevable maintenant. Zahn se leva, attrapa le chaton et remit son sac sur son dos. Il sourit au professeur qui avait l'air d'aller un peu mieux quand même.

"Ne dîtes pas de bêtises, vous ne me devez rien. Dîtes moi, ne devriez vous pas rester encore en observation? Vous venez d'être opéré, êtes vous sûr que vous pouvez déjà repartir?"


Croisant le regard de l'infirmière de l'entrée, Zahn se pencha vers le professeur et lui dit en désignant la femme :

"Quoique si j'étais à votre place, je fuyerais aussi. Je ne sais pas pourquoi, mais notre infirmière scolaire m'inspire plus confiance que celle-ci."
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: Passage à l'hôpital  Jeu 3 Jan 2008 - 0:57

Naganori s'attendait à ce que Zahn ne soit aucunement envieux d'une redevance quelconque envers le blessé. Il continua ensuite sur le fait qu'il comprennait certes son envie de partir au plus vite d'ici : l'infirmière n'inspirait pas bien confiance.

"Il est vrai que mademoiselle Iroka est bien charmante et sympathique que cette infirmière bornée et depourvue de toute hospitalité."

il s'empressa de sortir relevant un peu le col de sa chemise pour ne pas se faire repérer par l'infirmière chargée de le surveiller. Naganori signa le relevé des sorties et donna un stylo retractable à la femme de l'accueil.

"Si l'infirmière vous ennuie, enfoncez lui la mine dans la main, je peux vous assurer qu'elle ne reviendra plus à la charge."

Il fit un clin d'oeil à la femme qui lui renda en un sourire. Il prirent ensuite la sortie, Naganori ayant vu un taxi se depêche de lui faire signe.

"Je crois que je vous dois au moins de vous raccompagner chez vous respectueusement. Ne vous inquietez pas pour ce qui est de l'argent, je ne suis pas riche mais je ne dois pas faire non plus les rues pour m'en trouver contrairement à ce que l'on pourrait croire avec mon apparence."

Il attendit que Zahn reponde à son appel pour continuer le chemin du retour en taxi.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: Passage à l'hôpital  Jeu 3 Jan 2008 - 1:45

L'infirmière de KHS était bien plus sympathique que celle ci, ça c'était sur. Le jeune directeur sourit en pensant que non seulement elle et le professeur Imagawa avaient été au bal ensemble, mais qu'en plus, ils étaient colocataires. Drôle de coïncidence. Il se demanda aussi comment s'était terminé le bal, vu qu'il l'avait précipitamment quitté pour s'expliquer avec Kerry. Explication un peu étrange d'ailleurs en y repensant. Zahn suivit le professeur jusqu'à l'accueil, portant toujours son chaton contre lui et sourit en le voyant donner un stylo à la gentille infirmière. Puis il l'entendit lui donner un judicieux conseil en cas de problème avec sa collègue. Se retenant de rire, il suivit le prof jusque dehors. Puis celui ci lui adressa la parole, lui disant qu'il se devait de le racompagner jusque chez lui. Il plaisanta sur sa situation financière et Zahn sourit.

"C'est vrai que vous faîtes peine à voir comme ça. On croirait que vous avez fait un combat de boxe et que vous avez perdu. Enfin, estimez vous heureux, ça aurait pu être pire que ça."

Pensant au fait que mademoiselle Iroka soit la colocataire du professeur, Zahn se demanda si elle était au courant de l'histoire. Quoi que s'il rentrait dans son appartement et qu'elle s'y trouvait, il devrait sans doute lui expliquer. Hélant un taxi, Zahn dit au professeur pour le taquiner :

"Mais bon, je suis sûr que votre colocataire va prendre soin de vous pendant votre convalescence."


Il attendait la réaction de son collègue lorsque le taxi arriva vers eux.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: Passage à l'hôpital  Jeu 3 Jan 2008 - 11:48

Le directeur avait bien accentué sur l'allure que degageait Naganori, il est vrai qu'avec du sang un peu partout sur ses vêtements, on pourrait même se demander si il ne sort pas d'une boucherie. Zahn fit quelques allusions sur Sakura, le blessé se tourna vers lui, le sourire aux lèvres.

"Je comprends bien que sa compagnie me fera un plus grand bien, la solitude est mon domaine mais lorsque l'on est blessé moralement ou physiquement, il vaut mieux ne pas rester seul..."

Il n'eut pas le temps de finir sa phrase qu'il vit l'infirmière grincheuse sortir pour se diriger rapidement vers les deux professeurs.

"Je crois qu'il ne vaut mieux pas rester ici trop longtemps, l'atmosphère devient un peu pesante."

Il laissa Zahn entrer dans le taxi avant d'en faire de même et de laisser seule l'infirmière qui n'eut assez de temps pour les rattraper. Le chauffeur demanda si il fallait qu'il s'arrête pour attendre cette dernière mais Naganori lui fit signe de continuer le chemin. Il repensait encore une fois à Nabeshi, esperant le revoir un jour et de ce fait, le plus rapidement possible. Il n'aurait jamais esperé le le voir après son infiltration chez le terroriste mais il a bien pu reparler un court instant avec lui dans la forêt. Pourquoi pas dans un endroit plus propice la prochaine fois ? Il sortit de ses pensées, regardant à nouveau le directeur, il lui montra par son regard qu'il etait amusé de la situation qui venait de se derouler sur le trottoir il y a quelques minutes. Il sourait aussi parce qu'il comprennait où voulait en venir Zahn sur le fait de Sakura, le blessé n'avait plus une hausse de timidité à present, il pouvait vivre pleinement maintenant que son esprit etait tranquillisé.

FIN DU TOPIC
Revenir en haut Aller en bas
 
Passage à l'hôpital
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kobe High School :: Hors RPG :: Poubelle :: Archives des rps :: Anciens rps-
Sauter vers: