Partagez | 
 

 Mission sauvetage! [PV Neiry + convoqués par MP =p] [Terminé~]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Invité
« Invité »
(#) Mission sauvetage! [PV Neiry + convoqués par MP =p] [Terminé~]  Lun 13 Juil 2009 - 5:37

[Suite de ceci *click*]

La salle d'arts plastiques, débarrassée de ses tables et les chevalets utilisés pendant le cours ayant réintégré -avec Bruce, qui goûtait un repos bien mérité après avoir posé avec talent- la réserve d'où ils avaient été tirés, paraissait étrangement vide. Le nom du prof était encore inscrit sur le tableau, et ledit prof posa sans douceur les pots de peinture dont il était chargé sur son bureau, qui était donc placé sur l'estrade surplombée par ledit tableau. Ce bureau était parfait, bien placé, tout à fait adapté à son rôle de perchoir. Il était temps de faire en sorte que les murs soient dignes de ce meuble.
Pivotant vers l'étudiante, Hidekazu tapota le couvercle d'un des pots.


"Rien dans le carnet, mais tu dois rester ici et m'aider à repeindre les murs, ok?", lui adressa-t-il sans se départir du sourire qu'il arborait déjà depuis un moment.

Le "ok?" était bien évidemment purement rhétorique, il était hors de question de laisser fuir cette volontaire involontaire, et sur ces bonnes paroles le prof extirpa un tournevis de sa poche pour faire sauter le couvercle d'un des pots de peinture. Gris clair. Sobre, efficace, et passablement traces-de-crayons-et-autres-saloperies-en-tous-genres-proof. En un mot, parfait.

La lumière solaire, claire et fébrile, qui éclairait uniformément la classe via les larges fenêtres sans rideaux, serait assurément très bonne s'il avait été question de dessiner. Hidekazu avait déjà eu l'occasion de le constater, lors du seul cours qu'il avait donné pour l'instant l'orientation de la pièce avait permis aux élèves de se placer librement autour de leur majestueux modèle sans qu'aucun ne soit plongé dans l'ombre. Mais, en l'occurrence et en l'état actuel des choses, ce que cette lumière mettait en valeur présentement, c'était que cette salle était particulièrement mal entretenue. Les murs étaient effectivement dégradés, et une bonne quantité de particules de poussière flottaient dans l'air, se mouvant lentement, en suspension.

Sautant à nouveau au bas de l'estrade et jetant à la volée sa veste sur son bureau, le prof ouvrit vivement toutes les fenêtres, ce sur quoi un courant d'air traversa la salle, faisant claquer la porte.


"Magnifique." , ponctua-t-il.

Allez, dehors la poussière. Quant au reste, il y avait assez de peinture pour y remédier. Revenant prestement sur ses pas, il saisit deux rouleaux et en tendit un vers l'étudiante.


"Au boulot, hop!"

Certains auraient certainement trouvé la punition assez bizarre, voire disproportionnée -courir dans les couloirs, l'infraction était on ne peut plus mineure- mais cette idée n'aurait pas effleuré l'esprit de Shirogane. Ce n'était même pas une sanction à proprement parler, le prof d'arts avait de toute façon prévu de tomber sur le dos du premier élève qu'il trouverait pour lui faire repeindre la classe.

… Un bac à peinture, quelque part? Il avisa un récipient qui pourrait remplir cet office, y versa partiellement le contenu du pot précédemment ouvert, et y passa son rouleau qu'il claqua négligemment sur le mur le plus proche. Ouais. Quand la première recrue se serait un peu accoutumée au boulot, il irait capturer encore un ou deux élèves.


Dernière édition par Hidekazu Shirogane le Sam 16 Jan 2010 - 15:33, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Mission sauvetage! [PV Neiry + convoqués par MP =p] [Terminé~]  Lun 13 Juil 2009 - 8:56

"Pas cours d'arts aujourd'hui."

Ce professeur semblait assez compréhensif, il faisait un effort pour lui parler lentement afin qu'elle comprenne... Il lui dit qu'il n'y avait pas de cours d'arts plastiques, pourtant elle en était sûre c'était aujourd'hui... C'était-elle perdu plus longtemps que ce qu'elle ne pensait... Ou pendant qu'elle jouait de la guitare la jeune fille ne s'était-elle pas rendu compte d'une sonnerie... Heureusement que l'art plastique était un cours facultatif... La jeune fille n'aurait pas aimé se faire repéré en séchant involontairement en un cours... Mais bon vu qu'il disait qu'il n'y avait pas cours, elle n'avait pas cours, il devait surement être son prof, sinon il ne l'aurait pas affirmer de la sorte, il aurait fait plutôt une supposition, une incertitude... Quelque chose quoi... Maintenant il fallait peut être qu'elle se remette à l'heure et qu'elle aille normalement à ses cours.. Une seule erreur dans la journée était bien suffisant mais peu importait pour l'instant car de toute manière la jeune rousse ne pourrait pas aller en cours tant que se professeur n'en aurait pas fini avec elle et visiblement, il n'était pas celui qui se veut le plus aimable et semblait aimer taquiner ses élèves... Du moins c'est cette sensation qu'il donnait avec se sourire afficher, même quand il donnait des consignes ou grondait ses élèves...


"Qu'est-ce que c'est qu... Carnet...? Ah, non non, j'en veux pas!"

Après ces mots il lui rendit le carnet... Ce professeur, si s'en était bien un et qu'elle ne se trompait pas était décidément bizarre... Il ne lui mettait pas de mot, peut être procédait il comme ça à cause des internes qui ne rentrait jamais chez eux... D'ailleur elle faisait partie de ces élèves, mais elle ne profitait pas de cette situation... Le fait de savoir que jamais ses parents ne signerait un mot dans son carnet suite à une sanction la rendait triste, et lui rappellait cette scène qu'elle s'efforçait d'oublier mais qui chaque nuit la hantait... La jeune fille serra les dents pour ne pas se laisser envahir par le chagrin suite à ses sombres pensées, elle ne voulait pas qu'on puisse voir qu'elle allait mal... Neiry gardait un sourire, qui jamais plus n'avait été sincère... Et écoutait docilement, comme si vider de tout, elle ne vivait plus réellement, comme un robot qui obéit sans poser de question... voilà un peu se qu'elle était devenue...

Neir suivit celui qu'elle pensait être le prof dans la salle... C'est à ce moment là qu'elle eut quelques affirmation à ce qu'elle pensait. Il semblait que c'était la salle de dessin, donc d'arts plastiques, à moins qu'il y en ait plusieurs, mais ça la jeune fille ne pouvait pas le savoir... Des traces de crayons de peinture... ornaient les murs... La jeune fille ne se doutait pas que la porte du fond cachait un squellette... D'ailleur cela risquait d'être une réelle épreuve si elle se retrouvait nez à nez avec se dernier... Pour cause de son passé, car elle n'avait rien contre Bruce ^^ La jeune fille dans son observation regarda le tableau avec le nom du professeur... Elle n'aimait pas ses signes japonais dès qu'il exprimaient un nom, elle avait toujours trouver cela difficile... La jeune fille prit un stylo et écrit le nom en traduisant les simbole... Ce qui la sortie de ses pensées et de sa traduction fut Hidekazu qui tapota le couvercle d'un des pots. La jeune fille se retourna et le regarda

"Rien dans le carnet, mais tu dois rester ici et m'aider à repeindre les murs, ok?"

La jeune fille comprit assez vite là phrase et elle se mit à sourire un peu plus, elle allait répondre quelque chose, mais elle ne fit que le penser très fort

*J'imagine que j'ia pas le choix*

Elle c'était retenu car elle ne voulait pas être insolante ça n'aurait rien fait pour arranger son cas, pire, ça l'aurait empirer...

"Magnifique."

Neiry ne savait absolument pas de quoi il parlait, mais elle ne demanda pas....

"Au boulot, hop!"

Neiry docile ne posa aucunes question et commença à peindre, elle dégagea d'abord l'angle avec un pinceau puis elle fit le reste au rouleau... Elle avait déjà repeind plusieurs fois des murs, et commençait à ne plus avoir besoin de faire attention... Sauf que les fois précédentes elle était avec ses amis et que accéssoirement elle se faisait un peu d'argent, mais c'était avant l'accident... A cette pensée elle se figea, et dans le plus grand silence elle respira un bon coup avant de reprendre...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Mission sauvetage! [PV Neiry + convoqués par MP =p] [Terminé~]  Mar 14 Juil 2009 - 22:26

Le jeune prince avait fort mal dormis cette nuis là, il avait cherché tant bien que mal un objet très précieux pour lui. Il n’arrivait pas à remettre la main dessus, et ça l’agaçait au plus haut point, il y a que très peu de chose qui ont une importance pour le Von Ludwig mais cela si. Il avait perdu un bracelet sans valeur mais c’était un cadeau du jeune garçon qu’il avait aimé plus jeune. Son seul souvenir n’ayant pas le droit de le revoir et il avait disparu, il l’avait toujours sur lui et n’arrivait pas à voir où il avait bien pu passer. C’est avec difficulté qu’il tomba dans un sommeil agité. Une nuit bien difficile remplis de vieux cauchemar, remplis de sang et de mauvais souvenir. C’est donc très fatigué qu’il se réveilla le lendemain et en plus de cela le corps endoloris du à un surplus de tension.

Il n’y a donc pas à dire la journée commençait on ne peut plus mal, il était alors totalement dans son monde ne comprenant rien à rien, il se prépara machinalement et bien plus rapidement qu’habituellement. Il avait mit en bas quelque chose qu’il utilise très rarement pour ne pas dire jamais, il trouve sa bien trop volumineux, puis bien trop salissant à son gout. Mais dans l’état dans le quel il était il n’y fit pas trop attention, il venait d’enfiler ses legwarmer de cyber punk, celle qu’il porte mesure dans les quatre-vingt-dix centimètre, on les places au-dessus de ses chaussures, qu’elle couvre comme toute une partie de la jambe. Les sienne sont en fourrure de renard teinte en trois bande coloré, en partant de bas en haut nous avons un rose fuchsia, un bleue flashy et du noir. Elles sont tenues par des sangles accrochées à des jarretières placées en haut de sa cuisse. (à peut de chose pret quelque chose dans se genre la sans la résille : clikeuh) Et il avait en plus de cela, uniquement une salopette. Et la salopette n’est pas des moindre, elle est tout en cuire noir bien moulant, s’arrêtant à mi-torse, le bas, se qui devait faire office de pantalon, enfin la de short ressemblait plus à un boxer et le tout était recouvert de deux bande rose formant les brettelles . Soit quelque chose d’absolument immonde, Zephyrin ne sait même plus pourquoi il avait acheté cela. Mais heureusement pour lui, il était totalement imberbe se qui était un avantage car en ayant mit cela, si jamais cela avait été le contraire le résultat n’en aurait été que bien pire.

Il erra alors dans les couloirs de Kobe ainsi vêtu, alors qu’il arriva par on ne sait qu’elle moyen près du parc il eu comme un flash. Son sac était tombé la veille en cours d’art plastique, et le bracelet devait très certainement être dans le sac en question ! Le prince devait d’urgence retournée dans la salle d’art plastique, mais comment faire pour y aller d’ci … Il n’en avait pas la moindre idée mais fer ais tout son possible pour la rejoindre. Et trois quart d’heure plus tard totalement perdu dans les couloir pourtant pas compliqué de Kobe le Von Ludwig pensais que se couloir avait purement et simplement disparu de l’école, la chance lui souris enfin. Il tomba enfin dans le couloir des salles de cours. Il n’y croyait plus et pourtant c’était bien vrais !

Il couru alors dans le couloir et ouvrit en trombe la porte du cours de mathématique se rendant alors compte de son erreur ne su quoi dire et ressortit aussi vite qu’il était rentré. Repris alors sa respiration et se mit alors devant la bonne porte, il venait de vérifier trois fois mais le problème, il ne savait pas s’il y avait du monde ou pas derrière cette porte… Puis non ça l’importait peu, il fallait qu’il récupère son bracelet coute que coute. C’est alors qu’il ouvrit la porte en trombe sans même faire attention à qu’il y avait dans la salle et analysa le sol dans l’espoir de retrouver l’objet qui lui avait causé tant de tracas, faisant alors abstraction à tout le reste. Chose que le prince ne fait pas habituellement, même si on en a pas l’impression il fait toujours attention à se qui l’entour et retient se qui est important, la se qui l’entour ne l’importe pas, il essaye désespérément de retrouver quelque chose qui ne fait peut être pas partit de se qui l’entour.

Plus il regardait plus ça lui semblait impossible, mais là, il vit quelque chose luire dans un coin il plongea alors vers cette lueur d’espoir et ramassa l’objet de ses désire et commença à sautiller de joie. Zephyrin avait retrouvé la seul preuve restante de son ancien amour. Mais après la joie, son cerveau reprit une activité plus naturel et se rendit alors compte d’où il était et de se qui l’entourait. Et pire encore de comment il était habillé.

Il vit se charmant professeur avec qui il c’était bien amusé la veille, le nécrophile qui d’ailleurs avait perdu son squelette, il devait être triste et chercher quelqu’un pour se consoler. Mais on ne trouve pas facilement à se mettre un cadavre sous la dent et malheureusement pour lui le prince n’avait pas encore envie de mettre fin à ses jours. Et il regarda alors le reste de la classe. Il y avait une jeune fille qu’il ne pense pas avoir déjà vu qui devait être l’esclave peintural du charmant professeur et qui grisait cette salle, chose qui certes ne pouvait pas lui faire de mal mais le gris c’était trop neutre pas assez expressif. En un mot, Zephyrin n’aime pas le gris, car trop …. Enfin pas assez … bref, c’est une couleur qu’il n’apprécie pas. Voyant alors qu’il n’était pas à ça place, il dit un petit « au revoir « et se dirigea vers la sortit.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Mission sauvetage! [PV Neiry + convoqués par MP =p] [Terminé~]  Sam 18 Juil 2009 - 17:48

Hidekazu continuait d'étaler distraitement la peinture, observant du coin de l'œil la jeune fille, qui manipulait un pinceau avec application. Peignant méthodiquement l'arête concave de l'angle entre deux murs, elle s'attaqua ensuite à la surface plane avec soin. Ah, les élèves, ça peut quand même être pratique, parfois.

Il poursuivit négligemment son aplat, réfléchissant aux meilleurs endroits pour capturer d'autres étudiants, la plupart étant certainement en cours ou hors de l'école. Il n'en fallait pas tellement, de toute façon, la salle était certes grande mais pas immense. Débouler en plein milieu d'un cours en annonçant que tel ou tel élève faisait semblant d'oublier qu'il avait été convoqué à cette heure précise serait tout à fait envisageable -et puis le jeune prof aurait peut-être l'occasion de faire connaissance avec un de ses collègues qu'il n'aurait pas encore croisé-, mais une multitudes d'autres solutions tout aussi marrantes était envisageable: traîner le premier élève croisé dans le couloir vers la salle d'arts plastiques, feindre un exercice d'évacuation -vers la salle d'arts plastiques-, inventer des infractions absurdes au règlement intérieur sanctionnées par un kidnapping immédiat et sans appel... Il n'avait que l'embarras du choix.

… D'ailleurs, peut-être même que la première victime était sur le point de se présenter spontanément: l'ouïe affutée du prof avait repéré du bruit dans le couloir, ce sur quoi, la porte précédemment claquée sous l'effet du courant d'air s'ouvrit à la volée. Ne se retournant pas immédiatement, Hidekazu écouta tranquillement le raffut que faisait ce qui que ce soit qui venait de faire irruption tout en continuant de faire rouler le rouleau le long du mur, avec une attention toute feinte. Un moment de flottement silencieux, et les pas se dirigèrent de nouveau vers la porte.

Le prof fit instantanément volte-face pour rattraper l'élève avant qu'il ne... Tiens, Léopard. Enfin, aujourd'hui c'était plutôt Autruche Mutante des Profondeurs de l'Espace Intersidéral. Réprimant une violente envie de pouffer de rire, il bondit vers l'étudiant pour l'empêcher de sortir, et arrêta ce dernier au moment où il souffla un 'Au revoir' évasif. Au revoir? Hors de question.


"Ah non, maintenant que tu es entré, je ne te laisse pas ressortir." , annonça le jeune prof, employant le ton glacial qui lui était usuel quand il donnait cours. Pour s'en défaire aussitôt, au profit d'un large sourire plein d'enthousiasme: "Ranger 01 ici présente a besoin d'équipiers pour l'aider à sauver le monde. Et le sauvetage du monde commence par celui des murs de la salle d'arts plastiques, bien entendu... Donc tiens, je te fais l'insigne honneur de te laisser mon rouleau, et bienvenue dans l'équipe, Ranger 02!"

Il fourra son rouleau encore imbibé de peinture dans les mains du jeune homme avant que celui-ci n'ait le temps d'émettre une quelconque objection, et lui asséna une petite tape dans le dos pour le pousser vers le mur à moitié repeint.

"La planète est en danger. Continuez, je reviens." , lança-t-il en ouvrant la porte.

Il s'engagea dans le couloir sans se soucier de l'éventuelle réaction des deux élèves. A vrai dire, il hésitait encore un peu sur le lieu et la manière idéale d'attraper un troisième volontaire forcé, mais trouvait que 'trois' était un bon chiffre, le mot sonnait bien, c'était équilibré, et puis pour faire des poses sentai potables, c'est un chiffre qui commence à être suffisant. Un seul élève à capturer, donc. Facile.

… Et effectivement, Hidekazu refit son apparition dans la salle d'arts à peine quelques minutes plus tard, accompagné d'une jeune fille blonde -elle n'était pas présente à son cours, mais elle ferait certainement l'affaire malgré cette faute de goût manifeste-, à qui il passait un bras autour des épaules, comme il en avait vite pris l'habitude quand il voulait coincer un élève. Celle-ci n'était pas trop réticente, mais il fallait rester vigilant, on ne sait jamais.


"Je vous présente Ranger 03!" , lança-t-il gaiement à la cantonade, peu soucieux du fait que ladite Ranger 03 n'ait aucune idée de ce qu'elle venait faire ici. "Je l'ai trouvée par là-bas, elle avait l'air de s'ennuyer, alors elle va sauver le monde aussi." , déclara-t-il, satisfait.

La planète peut se rassurer, elle n'est pas encore tirée d'affaire mais c'est tout comme.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Mission sauvetage! [PV Neiry + convoqués par MP =p] [Terminé~]  Dim 13 Sep 2009 - 10:34

Post a ecouter avec la musique d'Indiana Jones se serais même pas dérangeant u.u

Vous avez devants vous un spécimen rare. Une Haru. Voyez-vous cette espèce non identifié à une drôle façon de se déplacer. Plutôt que, par exemple, descendre des marche la voici a glissé sur la rambarde. Tellement plus intéressent .... plus sensationnel plus... Bref continuons u.u

La voici resplendissante (bah oui) dans sa bien connu chemise rouge, bien trop grande pour elle. A dévaler cette foutue rampe domicilier au centre du Hall habituel (è_é phrase même pas longue). Cette drôle de ... Chose u.u, à aujourd'hui, comme vous pouvez le constatez attacher ses cheveux en deux couettes. Je dois reconnaitre elle ne le faisait plus depuis un certain temps. Mais n''est elle pas plus belle comme ça ? Elle est magnifique (et le premier qui dit le contraire Gard à lui è_é) Dans ces mouvement une pointe d'insouciant certaine. Oui même plus que certaine, parfois déconcertante. Oui ce n'étais pas la première fois qu'elle descendait cette rampe! Oui elle s'était manger plusieurs fois une malheureuse personne qui passé par là. Oui cela ne lui avait pas servit de leçon. Mais aujourd’hui c'est une nouvelle Femme qui glisse sur cette rampe et aucune personne de bousculé. Tant de grâce, que dis-je, quelle prestance u.u. Ou pas.

Bon on va pas non plus passé deux heure sur cette entré renversante ? Si. Bon d'accord on continue. Mais non, j'avance j'ai compris ...

Harumi est considéré comme... Étourdie, maladroite, gamine et aussi connu comme , une pile éléctrique Oui oui! ( oui va si oui oui ,Oui oui !!!) Infatigable et toujours la en train de sauter partout. Sa vous agace ? Elle n'a pourtant encore rien fait. C'est juste une arrivé. Le pire C'est peut être la sortie.

Journée comme les autre, evidament. Une déscente comme d'habitude , une pile éléctrique comme d'habitude. Un prof d'art p qui vous accoste comme ... Hé mais non c'pas comme d'habitude ça. Que veux t-il. Hmm méfiance c'est peux être un espion. Es t-il vraiment ce qu'il dit. Il se déclare commandant. Tout va bien il est du bout coté. Quel coté ? Comme si je la savais. Vous avez déjà essayé d'entré dans la tête d'une blonde pareil ? Bon courage mon chére. L'étourdie le suis tranquillement. Gentil fille. Quelque questions naturel en cours de chemin " Ou allons nous ? " ( tain sa me fait penser a dora xD)Pas re réponse. Il fallait sans douter. Peut être vas ton me confier une mission de grande importance se dit elle. Elle était bien loin du compte....

La salle d'art p. Une annonce et une Harumi avec des yeux remplis d'admiration.
Prométeur tout ça.

Ranger trois ? Sauvez le monde ?
Mon dieu c'est trop . Admiré la façon dont ses yeux se sont mit soudaiment a brillé. C'est trop tard. On ne peut visiblement rien pour elle. C'est inévitable. Elle va recommencé.

" KYAAAAAAAAAAAAAAAAA"


Un cris ? Oui mais de joie bien sur. Ella attrapa soudaimenet la main de son " commandent e la secoua forcement.

" A vos ordres. Oh mince ma tenue. Comment sauver le monde ainsi. Commandent je revien"


Et avant même que celui ci n'est put dire quel que chose elle lui passa entre les jambes pour sortir de la piece. Oui notre chere professeur avez bloqué l'aaccés il fallais bien trouver un moyen de sortir.

Je dois reconnaitre que pour les expression faciales celle des autres membre de l'équipe valais fortement le detour.

La blonde venait de fuir ? Non Elle était juste partie se changer. Mais c'était pas vraiment beau a voir.
La blouse de chimie comme tenue de combat et une de ses cravatte soigneusement attaché sur sa tête. Non Haru n'était pas de retour d'une fete trop arrosé. Elle s'était juste préparé a la bataille.

" Ranger 3 Prét a sauvez la terre mon commandent!!!"
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Mission sauvetage! [PV Neiry + convoqués par MP =p] [Terminé~]  Mar 22 Sep 2009 - 17:22

Le prince était encore un peu déphasé, il n’arrivait pas trop a comprendre se qu’il se passait, on lui parlait de sauver le monde, de repeindre une salle, il ne voyait aucun rapport dans tout cela. Vraiment ils étaient tous très étranges ses japonais, puis il n’avait rien fait de particulier pour être désigner. Mais vu son état végétatif il n’avait rien pu dire avant que le professeur disparaisse à nouveau. L’appelant ranger deux … Vraiment quelle imagination ils ont ses japonais. Et C’est alors qu’il remarqua qu’on lui avait entre les mains un rouleau à peinture. Il ne saisissait pas trop se qu’il devait faire … Lui peindre ?! C’était une très bonne blague, jamais il ne ferait une chose pareille. Zephyrin qui c’était trouver être de très bonne humeur se voyait maintenant bouillir de rage et d’incompréhension.

Il était seul avec « ranger un », n’ayant pas la moindre envie de parler avec cette personne il se contenta de l’ignorer dignement en attendant que le professeur revienne pour qu’il puisse s’expliquer avec lui. Mais cette attente permis de transformer sa rage en une douce colère, froide et sèche ! Bien que son accoutrement soit des plus ridicules il récupéra son maintien princier et avait un regard froid. Il avait maintenant bien plus de prestance qu’il y a cinq minutes, il pourrait résister sans s’effondrer ! A partir de maintenant, le germanique resta les yeux braquer sur la porte ne faisant rien d’autre, ne voulant pas extérioriser ses sentiments sur quelqu’un d’autre que Monsieur Shir… Que cet espèce de professeur d’art plastique.

Le voilà, il arrivait accompagner d’une blonde à couette, l’allemand trouvait que son visage lui rappelait étrangement quelqu’un, il se souvenait l’avoir déjà vu …. Mais où ? Enfin cela l’importait peu, ce n’est pas à elle qu’il voulait parler, mais à l’autre avec sa mèche décoloré. Mais alors qu’il s’approchait dangereusement de cette dit personne, la blonde a couette se faufila entre ses jambes. Zephyrin se contenta d’un simplement haussement de sourcille, elle voulait être prête pour sauver le monde … Comme si le monde pouvait êtes sauver par un telle personne, vraiment qu’ils sont saugrenue les gens qui vivent en se lieu. Enfin toujours est-il qu’il profita des quelques secondes de stupeur qui semblaient l’avoir prise pour clamer haut et fort ses penser. Enfin bien entendu avec élégance et manière.


« Monsieur, je vous serais gré de me donner quelque explication. Car je suis quasiment certain de n’avoir enfin aucun article du règlement qui pourrait entrainer une punition. De plus, je subodore que se genre de chapitre n’est de toute façon guère légale. J’ai donc toute les raison de penser que vous abusé de votre pouvoir. Pouvoir que je considère ridicule, mais le genre humain maximise toujours l’étendu de ses pouvoir aussi faible qu’ils soient. Si cela ne vous dérange pas je vais recentrer le sujet en vous disant que je n’accepterais pas d’être abaisser à un rang aussi misérable que celui que vous voulez me donner. Ne pensez pas pouvoir faire se que vous voulez de moi ! »

Et voila, fier de sa tirade d’un intérêt limité, Zephyrin reprit sa route d’un pas las et se retrouva nez à nez avec la petite fille blonde dans une tenue encore plus étrange qui lui cria dans les oreilles comme quoi elle était prête à sauver le monde… Dans un tel accoutrement… Le Von Ludwig n’était peut être pas en état de juger sur se point car il était certainement le pire de la salle. Il ne pouvait cependant pas partir sans une dernière apparition.

« Merci bien pour cette très intéressante rencontre, mais je ne participerais point au sauvetage de se monde en peignant cette salle, comme déjà dis, je ne suis nullement un domestique ! Vous pouvez vous plaindre à la direction, je n’en aurais que faire. Père ne sera certes pas content en l’apprenant, j’aurais peut être droit à quelque remontrance mais cela restera bien moins humiliant que d’être un simple serviteur de monsieur. Surtout quand on sait que le Monsieur en question n’est qu’un moucheron pour moi. Tous cela pour juste vous dire, que si j’avais été une autre personne j’aurais peut être joué avec se rouleau joyeusement en sautillement comme le fait si bien cette étrange personnage avec une tenue des plus incongrue. Je n’aurais plus qu’une chose à vous dire, je vous souhaite de passer un agréable moment que vous devez adorer vous autre manant. »

Et il fit une magnifique révérence digne de la cours victorienne et se reprochât dangereusement de la porte.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Mission sauvetage! [PV Neiry + convoqués par MP =p] [Terminé~]  Lun 19 Oct 2009 - 6:13

Ranger 03 s'était laissée traîner sans opposer de résistance, elle avait eu l'air un peu paumée au premier abord mais rien de plus, ce qui était très satisfaisant. Ranger 01 était plutôt docile elle aussi, puisque quand Hidekazu franchit à nouveau la porte, la jeune étrangère était encore affairée à peindre avec soin. Elle avait progressé plus rapidement qu'il ne l'espérait: peut-être avait-elle peur qu'il ne la renvoie, la frappe ou quelque chose comme ça, puisqu'elle semblait ne pas saisir tout ce qu'il racontait. Il ne comptait pas faire ce genre de choses, mais n'avait pas non plus l'intention de le rappeler à l'étudiante, il n'aurait pas voulu contrarier sa productivité. Un tel acte aurait très probablement été fatal pour la planète, et peut-être même l'équilibre de l'univers tout entier.

En revanche, Ranger 02 affichait une mine résolument courroucée. Alors que le prof s'apprêtait à l'attraper pour lui demander ce qui le contrariait à ce point dans cette noble tâche qui venait de lui être assignée, la jeune fille blonde fraîchement ramassée se jeta à terre et s'enfuit à toute vitesse. Comme il était évident qu'elle allait revenir -et si ce n'était pas le cas, il la coincerait ultérieurement quelque part pour lui faire part de son erreur stratégique-, Hidekazu ne s'en formalisa pas. Et justement, Ranger 02 semblait avoir devancé sa question. Le jeune homme s'était éloigné du mur et campé à quelque pas de la porte, tentant une posture digne. Ce qui, lorsqu'on portait une salopette de sadomaso sous acide et des chaussettes en plumage d'autruche de l'espace, relevait clairement de l'impossible.

En l'occurrence, le jeune prof n'était pas du tout impressionné, et accueillit le discours de l'élève avec un rictus à peine dissimulé. Pas d'infraction au règlement, illégalité, abus de pouvoir, misérable, blablablabla. Rien de très surprenant ni original.


"Primo, il n'a jamais été question de..." , commença-t-il, avant d'être bousculé par Ranger 03.

La jeune fille déboulait à nouveau dans la classe, comme prévu, et avait endossé sa tenue de combat. Très élégante, cette cravate, surtout autour de la tête. Elle constituait certainement une protection très efficace contre les intrusions télépathiques et autres trucs du genre, ce qui était toujours appréciable quand on se lançait dans la lutte contre les forces extraterrestres. Il n'y avait pas de temps à perdre. Hidekazu bondit encore sur l'estrade, où il prit un rouleau neuf sur le bureau, qu'il encastra sur un manche avant de revenir le donner à l'étudiante.


"Ranger 03, fight!"

L'autruche mutante profita de cet instant d'inattention pour tenter de se carapater plus ou moins discrètement, puis se ravisa. Il n'avait pas encore assez bavassé, apparemment.
Le prof d'arts, qui s'y attendait un peu pour avoir eu l'occasion de rencontrer l'énergumène durant son cours, surgit derrière lui et l'arrêta d'une main ferme sur l'épaule. Il savait que l'étudiant n'aimait pas ça.


"Léopard..."

Le garçon s'était certes changé mais ce surnom était d'une esthétique indiscutable.

"Qu'en dehors de ce bahut tu sois Vicomte des collines méridionales de Pluton, Prince de Lituanie Septentrionale ou Reine des vertes vallées de Papouasie-Nouvelle-Guinée, je m'en fiche éperdument, parce qu'il se trouve que tant que tu es ici tu es un élève, au même titre que tous les autres. Il s'avère que les élèves sont censés obéir aux profs et..."

Et il n'allait pas le laisser s'évader si facilement. Le jeune homme avait encore le rouleau à peinture en mains, en plus. … S'évader? Avec le rouleau en mains? Oooh. Relâchant son emprise sur l'épaule du garçon, il le laissa franchir la porte.

"Monsieur Von Ludwig Zephyrin!" , appela-t-il d'un ton faussement affecté dès que ce dernier eut posé un pied hors de la salle.

Si Hidekazu se bornait à ne jamais appeler les élèves par leur nom, ça ne signifiait pas qu'il l'ignorait: il pouvait en effet nommer sans problème tous les élèves qui s'étaient présentés à son premier cours, ainsi que quelques autres qu'il avait croisés ou dont la tête lui revenait pour une raison ou une autre. Il faisait mine d'oublier les noms par commodité.


"Maimaimais, qu'avez-vous donc entre les mains? Vous savez qu'il est interdit d'emmener le matériel hors de la salle sans autorisation? Nous autres manants on aime pas trop qu'on nous pique nos trucs, on est trop crevards pour en acheter d'autres, après. En tout cas! Cette infraction au règlement de l'école sera sanctionnée par une retenue immédiate ici-même."

Sans poursuivre plus loin, il fit volte-face tout en remontant les manches de sa chemise, histoire d'aller peindre un peu, tout de même. Parce qu'entre Ranger 01, silencieuse mais d'une efficacité redoutable et Ranger 03 qui bondissait en tous sens, le sauvetage progressait à une allure inespérée.


Dernière édition par Hidekazu Shirogane le Lun 18 Jan 2010 - 5:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Mission sauvetage! [PV Neiry + convoqués par MP =p] [Terminé~]  Sam 5 Déc 2009 - 15:02

Neiry qui docilement avait déjà commencer à peindre, bien entendu elle n'allait pas très haut, elle n'était pas si grande que ça, elle allait laisser le boulot a des gens plus grand, comme ce gars arrivé après elle qui n'en foutait pas une... Il avait des attitudes qui lui paraissait bizarre il semblait un peu efféminé... Gay peut être, mais bien entendu il faisait ce que mon lui semblait. Quand le professeur rentra de nouveau accompagné d'une blonde, qui ressorti et entra de nouveau peu après... Neiry se mis à écouter ce que ce ranger 02 avait à dire... Il faut dire qu'elle en oublia un peu sa tache... Le japonais que parlait se type, était trop étrange, elle tourna la tête comme si ça pouvait l'aider à mieux comprendre...

« Monsieur, je vous serais gré de me donner quelque explication. Car je suis quasiment certain de n’avoir enfin aucun article du règlement qui pourrait entrainer une punition. De plus, je subodore que se genre de chapitre n’est de toute façon guère légale. J’ai donc toute les raison de penser que vous abusé de votre pouvoir. Pouvoir que je considère ridicule, mais le genre humain maximise toujours l’étendu de ses pouvoir aussi faible qu’ils soient. Si cela ne vous dérange pas je vais recentrer le sujet en vous disant que je n’accepterais pas d’être abaisser à un rang aussi misérable que celui que vous voulez me donner. Ne pensez pas pouvoir faire se que vous voulez de moi ! »

Elle lâcha par mégarde son rouleau tachant le sol comme une maladroite... C'était la première fois qu'elle n'arrivait pas à comprendre plus de deux mots, surtout dans une longue tirade... Du moins elle comprenait certains mots, mais ensembles ils ne voulaient rien dire... Etait elle la seule à ne pas avoir comprit ...? Puis il en remis une couche :

« Merci bien pour cette très intéressante rencontre, mais je ne participerais point au sauvetage de se monde en peignant cette salle, comme déjà dis, je ne suis nullement un domestique ! Vous pouvez vous plaindre à la direction, je n’en aurais que faire. Père ne sera certes pas content en l’apprenant, j’aurais peut être droit à quelque remontrance mais cela restera bien moins humiliant que d’être un simple serviteur de monsieur. Surtout quand on sait que le Monsieur en question n’est qu’un moucheron pour moi. Tous cela pour juste vous dire, que si j’avais été une autre personne j’aurais peut être joué avec se rouleau joyeusement en sautillement comme le fait si bien cette étrange personnage avec une tenue des plus incongrue. Je n’aurais plus qu’une chose à vous dire, je vous souhaite de passer un agréable moment que vous devez adorer vous autre manant. »

La rouquine était un peu comme pétrifier, avait elle un problème a ne pas plus comprendre tout à coup la langue de se pays, était elle malade, elle commençait réellement à paniquer... Elle se retenait sur le bord de la table et ses yeux allait à tour de role sur chacune des personnes présentes... Essayant de savoir si c'était elle qui avat un problème ou non... tous les autres semblaient comprendre ce n'est pas ce qui la rassurait... Lorsque c'est le prof qui enchaina se fut encore pire, La jeune fille crut qu'elle délirait totalement...

"Qu'en dehors de ce bahut tu sois Vicomte des collines méridionales de Pluton, Prince de Lituanie Septentrionale ou Reine des vertes vallées de Papouasie-Nouvelle-Guinée, je m'en fiche éperdument, parce qu'il se trouve que tant que tu es ici tu es un élève, au même titre que tous les autres. Il s'avère que les élèves sont censés obéir aux profs et..."

*vorrei che qualcuno mi spiega*

Spoiler:
 

"Maimaimais, qu'avez-vous donc entre les mains? Vous savez qu'il est interdit d'emmener le matériel hors de la salle sans autorisation? Nous autres manants on aime pas trop qu'on nous pique nos trucs, on est trop crevards pour en acheter d'autres, après. En tout cas! Cette infraction au règlement de l'école sera sanctionnée par une retenue immédiate ici-même."

Voilà que maintenant le prof collait un élèves qui pour elle était déjà collé... Mais elle délirait... Le prof prit un rouleau pour lui et commençait déjà par venir non loin... Heureusement qu'elle avait prit de l'avance, rapidement elle chercha son rouleau des yeux... Appeuré... Tel un animal sauvage qu'on ne cesse de traquer... D'ailleur cela pouvait se lire dans ses yeux... La rouquine ramassa son rouleau le trempa dans la peinture et continua son oeuvre... Le gris c'était terne, sa allait avec elle au fond... Mais des nuance sur le mur donnerai un occupation et de l'inspiration aux futures jeunes présent dans cette salle... Et puis au moins ça avait de l'originalité, mais peut être que le professeur n'en avait que faire de l'idée d'une étrangère... Mais plus elle y pensait plus continuer en gris l'ennuyait...

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Mission sauvetage! [PV Neiry + convoqués par MP =p] [Terminé~]  Ven 18 Déc 2009 - 17:29

C’est fou comme cette journée promettait d’être animée. Tout pour plaire, un prof sadique sur les bords (Juste sur les bords ??), un prince révolté en peau de léopard, une élève a priori sérieuse (a priori…) et bien sur notre chère blonde National.
Bien sur celle-ci, après s’être fait littéralement embarqué par le prof d’art plastique, n’avait put, après l’annonce du projet du jour manifesté une joie un peu trop voyante. Une tenue aussi était venu parfaite ce coté, euh comment dire… Spécial propre a l’étourdie. A son retour, muni de sa blouse de chimie et d’un pinceau gracieusement prêté par le commandant en chef, elle commença sa part de travaille
Pour toujours bien sur, sauver la terre, il est bon parfois de faire des rappelles, histoire que le lecteur ne se met pas dans la tête de fausses idées, comme par exemple, que ce petit comité ne faisait que repeindre la salle. C’est bien plus. Oui, tellement plus…
Joyeusement elle trempa le rouleau dans la si merveilleuse peinture, grise. Restant plusieurs secondes a admiré son mur encore blanc et a réfléchir au meilleur moyen pour que le travaille sois vite et bien fait (euh bien c’est pas gagné) elle eut comme un éclair de génie. Seulement pour elle, bien sur. Vous vous demandez alors la nature de sa découverte non ? C’est fou comme j’aimerais vous faire mariné mais voila qu’elle a déjà commencé ce délicieux carnage. Posant son pinceau dégoulinant de peinture. La logique voudrait qu’avec des gestes calmes elle passe de haut en bas de nombreuse fois, afin de recouvrir la surface dite. Trop banal, bien sur. Non elle voyez-vous elle choisi de faire les choses a sa façon. On la vit alors se mettre prés du rouleau fermé un œil et calculer sa trajectoire. Que de concentration, on pouvait même noter son petit tirage de langue habituel quand elle se concentré vraiment.

1, 2, 3 Go

Elle venait de se lancer, son plan ? Faire le tour de la salle avec son pinceau. Imaginé donc la jeune blonde le rouleau en main, entrain de faire le tour de la salle avec ce fameux rouleau. Laissant les gouttes tombés au sol les une après les autres sans vraiment s’en soucier. De toute façon la blonde faisait elle vraiment attention a quelle que chose ? Surement pas. Trop d’excitation. Elle sauvait le monde après tout. Pour augmenter le supplice de ces chers compagnons elle se mit à chantonner une chanson inconnue, mais entrainante toute fois. Plus rien n’avait d’importance. Ni la conversation du prof avec monsieur Léopard, ni l’élève sérieuse ne l’interpeller. Rien d’autre que sa course infernal pour rempli cette salle de peinture grise è_é. Après tout le prof n’avait pas précisé qu’il fallait seulement peindre les murs non ? De toute façon même si il l’avait dit cette information serait entrée par une oreille et sorti par l’autre.

La voici innarrétable, son rouleau a la main et reprenant de la peinture en cas de besoin. C’est comique, mais surement encore plus quand elle se mit à courir en criant « youhouuuuu ». Le prof surement trop occupé avec Le jeune Mister Léo ne l’arrêta pas. Mais pour combien de temps encore allé elle pouvoir mettre sans dessus dessous cette salle d’art plastique…


[d'solé c'est un peu court et pas super TT ]
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Mission sauvetage! [PV Neiry + convoqués par MP =p] [Terminé~]  Sam 16 Jan 2010 - 15:32

[Désolé de 1/manipuler un peu Zeph comme ça m'arrange et 2/expédier la fin de ce topic de façon si expéditive, mais il faut vraiment qu'on le boucle sinon il va s'éterniser et je voudrais lancer mon deuxième cours...]

L'étudiant continuait à s'enfuir et Hidekazu était encore planté dans l'embrasure de la porte. Est-ce qu'il était encore nécessaire d'aller le récupérer, outre par pur plaisir sadique de l'embêter un peu plus longtemps? Le jeune prof, sans vraiment faire volte-face, promena son regard sur les murs de la salle. Ces derniers étant décidément de plus en plus gris, que les Rangers soient en effectif réduit ne posait pas franchement problème, et puis il en avait un peu marre de galoper dans tout le lycée alors qu'il avait à peine joué avec la peinture. Et il tenait à être au moins partiellement responsable de la disparition de cet hideux blanc sale auparavant décoré de gribouillages suspendus à la hâte au profit d'un splendide gris, neutre et tellement pas fun qu'il ne pouvait que stimuler l'énergie créative.

Le prof déserta donc la porte pour revenir vers son bureau, sans se démonter ni se soucier davantage de ce que pouvait faire l'autruche germanique en pleine évasion du zoo du cosmos. Contrairement à ce qu'il avait pu prétendre en cherchant la premier prétexte venu pour sanctionner arbitrairement l'étudiant, le matériel ne manquait pas, et il n'eut qu'à remuer pendant quelques instants le bazar entassé sur son bureau pour en extirper un rouleau, dont il ôta l'emballage et encastra sur un manche d'un geste sec. Avant de reprendre son travail, il surveilla du coin de l'œil les deux élèves restantes: la jeune gaijin avait toujours l'air complètement perdue, limite terrifiée, mais continuait d'appliquer la peinture avec application, et la dernière recrue agrippait fermement un rouleau apposé contre le mur, tirant la langue avec l'air d'un sniper venant de repérer sa cible. En résumé, tout était parfait.

Les rayons de soleil qui filtraient encore allègrement par les fenêtres, ou plutôt inondaient la pièce via les larges vides occasionnés par l'ouverture totale de toutes les fenêtres précitées, faisaient luire la peinture à peine posée. Et tous les murs brillaient, indiquant clairement que le travail était presque achevé. Hidekazu laissa traîner son rouleau dans le bac à peinture, et comme d'habitude sans songer une seule seconde à l'égoutter, partit le promener sur un mur qui présentait encore quelques surface de cet odieux blanc dégueu'. Alors qu'il ne prêtait aucune attention à ce qui pouvait se passer dans le reste de la pièce, un 'Youhouuuuu!' enthousiaste retentit, immédiatement suivi d'un bruit de pas à la cadence anormalement précipitée.


"Qu'est-ce que tu fous, Ranger 0..." , commença-t-il, se retournant pour constater la réponse de ses propres yeux, éventuellement avant de l'entendre.

Il n'en eut pas le temps. En revanche, il vit très clairement une cravate passer à toute vitesse juste sous son nez et sentit tout aussi clairement un truc humide traverser sa chemise de gauche à droite. Il baissa les yeux sur un trait de peinture gris, pile de la largeur d'un rouleau, barrant le vêtement, tandis que la petite blonde galopait joyeusement tout autour de la salle, tâchant le sol sur tout son pourtour. Elle ne prit évidemment pas la peine de traiter le tableau différemment, et celui-ci se retrouva aussi strié d'une bande nette et uniforme d'une extrémité à l'autre.

Le jeune prof prit une inspiration pour dire quelque chose, mais se ravisa. Regarda le tableau encore quelques instants. En fait, il l'aimait bien comme ça. Et puis ce n'était pas comme s'il comptait y écrire des romans. Il donnait les instructions à l'oral, et si les élèves n'écoutaient pas, ils ne pouvaient s'en prendre qu'à eux-mêmes.

En plus, les murs étaient maintenant tous intégralement gris, du sol au plafond.

"RANGERS, STOP" , hurla-t-il, projetant ses deux mains ouvertes devant lui.

Le rouleau mal essoré qu'il tenait encore projeta un vague éclat gris, occasionnant une trace supplémentaire sur le sol.


"… Je vais faire semblant de ne pas avoir remarqué que Ranger 03 a ruiné le tableau, ma chemise, ainsi que tout le périmètre extérieur du carrelage, et je proclame donc que notre mission s'achève sur une victoire totale. La mauvaise nouvelle, c'est que vous n'aurez pas besoin de sécher le couvre-feu, même si j'aurais trouvé ça plutôt marrant. Vous pouvez recommencer à faire semblant d'être des étudiantes normales."

La Terre pouvait bien exploser, maintenant. Au moins, la salle d'arts plastiques était présentable.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
« »
(#) Re: Mission sauvetage! [PV Neiry + convoqués par MP =p] [Terminé~]  

Revenir en haut Aller en bas
 
Mission sauvetage! [PV Neiry + convoqués par MP =p] [Terminé~]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kobe High School :: Hors RPG :: Poubelle :: Archives des rps :: Anciens rps-
Sauter vers: