Partagez | 
 

 Cours de théâtre second acte [ terminer ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar
Invité
« Invité »
(#) Cours de théâtre second acte [ terminer ]  Ven 31 Juil 2009 - 20:52

" Driinnnnnnnnnggggggggg !!!!!....... BLAM !! "



Ces bruits devenus courant dans la vie de tout les jours depuis longtemps dans la civilisation humaines résonnèrent dans la chambre d'un appartement d'une ville japonaise, et plus précisément de la chambre d'un homme. Sa taille ainsi que son visage évoquaient un adulte aux environs de la trentaine, ce qui approuva cette hypothèse fut qu'il est dans un appartement réserver aux professeurs et il ne connaissait pas beaucoup d'élèves qui y dormaient. Revenons donc à ces bruits plutôt sonores ayant retenti dans la pièce, il ne s'agissait ni plus ni moins que de notre cher Hikaru qui ne supportant pas son réveil l'avait balancer contre le mur sans ménagement. Heureusement il était très bon bricoleur et pourrait donc le refaire marcher mais cela devait être la énième fois qu'il le brisait, il faut dire qu'il n'avait pas passer une nuit excellente et il pouvait être d'humeur massacrant en se levant. Et c'est donc avec une tête de déterrer qu'il se leva et s'habilla après un petit déjeuner plutôt rapide et peu complet, et oui notre charmant jeune homme dans ces cas là ne fait plus beaucoup attention à grand chose mais fort heureusement dès qu'il entra dans le lycée sa bonne humeur ainsi qu'un sourir revinrent. Arpenter les longs couloirs frais du bâtiment était très agréable surtout par le temps ensoleiller et chaud qui régnait aujourd'hui sur la région, le Japon à beau ne pas être un pays réputé pour avoir un climat chaud il n'empêche que l'été il arrive qu'il y fasse aussi chaud qu'en France par exemple. Ses pas le menèrent dans un premier temps en direction de la salle des professeurs et cette fois ci il ne se perdit pas et put y parvenir sans le moindre mal, lorsqu'il entra il eu la bonne surprise de croiser le professeur d'arts plastiques. Il le reconnut d'après les bribes d'informations sur son physique qu'il avait put entendre mais aussi surtout car la rumeur a plus courante circulant sur lui était qu'il adorait boire du café et par conséquent il se trouvait naturellement devant la machine à café. Après l'avoir saluer chaleureusement il prit quelques feuilles dont certaines parlaient d'élèves en particulier, il prit également une tasse du breuvage noirâtre et sorti en lui disant un petit au revoir.

Il souriait tandis qu'il parcourait l'aile ouest du lycée en direction de sa salle de classe qu'il affectionnait tellement car le soucis du détail et de l'ambiance avait été pousser jusqu'à reproduire à l'identique une salle de théâtre. Une autre raison de la naissance de ce sourir sur son visage qui faisant craquer plus d'une femme mais surtout une en particulier, chaque fois qu'il se rendait dans sa salle pour faire cours c'était aux heures où les élèves étaient en cours donc il ne rencontrait pas grand monde sur son chemin. C'était dans un sens un grand bien pour lui car il aimait avoir des instants de calme et de plénitude comme celui ci mais en même temps étant quelqu'un de très gentil et sociable il adorait bavarder avec quelqu'un qu'il soit élève, prof ou bien encore un surveillant. Cela lui fit penser qu'il n'avait pas encore eu l'occasion de pouvoir discuter pleinement avec un membre du personnel de ce lycée même si il les avaient déjà croiser au hasard d'un couloir où que ce soit à la cantine. Penser à tout cela fit passer le temps plus vite qu'il ne l'aurait penser et il arriva rapidement dans une double-porte asser spéciale, elle était en bois avec quelques dorures sur les côtés et les poignées avaient été taillées à l'ancienne comme celles du 16ème siècle pour reproduire fidèlement les théâtre du temps de Molière par exemple. En les poussant et en rentrant dans la salle un parfum spéciale entra dans ses narines, ce fut d'abord la poussière et l'odeur du bois qu'il inspira puis vinrent celles des rideaux de la scène et celui du tissu des sièges qui composaient les nombreuses rangées à sa droite. Il s'avança un peu et commença par allumer les lumières de l'endroit avant de poser ses papiers sur le petit bureau face à l'estrade, il alla ensuite ouvrir les rideaux dévoilant une grande scène en bois de chêne dont l'odeur enveloppa la pièce, occupé dans ses actes il n'entendit pas un élève entrer.


( bon petit poste mais comme le cours débute ca ira ^^)


Dernière édition par Hikaru Nabeshima le Mer 28 Avr 2010 - 22:42, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Cours de théâtre second acte [ terminer ]  Ven 31 Juil 2009 - 21:22

Je m'étais levée de bonne humeur ce matin et je m'étais habillé en vitesse. Une robe blanche avec quelques petits noeud marron par-ci, par-là, des ballerines blanches et 2 petites barrettes turquoises pour coincées ma mèche rebelle et me voilà partis. Je pris ma guitare et sortis de la chambre. Il y avait beaucoup d'élève dans le couloir mais je réussis à me frayer un passage. Je descendis petit-déjeuner à la cantine. Rien de succulent et ma barre de céréale quotidienne fut bien vite engloutie. Le petit chocolat chaud me remonta le moral, en berne ces temps ci, et je repartis pour un petit tours dans le lycée.
Je déambulais dans les couloirs, quand j'eus l'idée d'aller voir si la salle de musique était déjà occupé. Si non, j'y serais bien allé m'entrainer un peu. Je pris la direction de cette salle mais à mi-chemin, je tombais sur une salle inconnu pour moi. La porte était ouverte et ça sentais bon les vieux théâtre parisiens, où j'étais allée petite avec papa.
La salle était bien la salle de théâtre, un écriteau l'annoncait à côté. J'entrais sans faire de bruit. Un homme, la trentaine, se tenait debout. Un professeur peut être. Le prof' de théâtre même sûrement.

-Excusez moi. Je m'apelle Yui Sasaki et je suis en 2ème année. Il y a un cours là ?

Le prof' ne m'avait pas vu et sursauta quand je parla. Je me sentis gênée. Je dérangeais toujours...

-Excusez moi de vous avoir déranger. Je m'en vais... Pardon...


Le prof' lui parla et elle décida de rester pour ce cour.

(Désolé pour le petit post...)


Dernière édition par Yui Sasaki le Ven 31 Juil 2009 - 21:57, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Cours de théâtre second acte [ terminer ]  Ven 31 Juil 2009 - 21:26

Tout comme à son habitude, Sojiro se leva d'un bon pied, dès la première sonnerie du réveil. Il passa une main dans ses cheveux pour les remettre en place, car il étaient du genre assez fous le matin au réveil, et posa un regard sur la chambre. Apparemment il était le premier réveillé, encore une fois. D'un accord commun avec sa soeur, ils s'étaient dits que le premier levé réveillait le deuxième. Il alla donc la voir en descendant du lit et posa doucement sa main sur son bras nu qui dépassait de la couette. Apparemment cela suffit car il voyait déjà ses yeux papillonner.

Il passa vite fait aux sanitaires, se passa un coup d'eau sur la figure après avoir fait un tour aux toilettes et une fois de retour dans la chambre, où d'autres colocs avaient finis par se réveiller, il entreprit de passer un tee-shirt blanc qui était assez adapté pour la journée car sur le devant, il y avait quelques mots inscrits : « Qui suis-je ? ». Il enfila un bon jean un peu rapiécé mais très confortable, une bonne paire de tennis aux pieds et c'est parti pour une journée. Le sac jeté sur l'épaule droite et c'est parti !

Un petit déjeuner avalé tranquillement entre amis, une visite à Keyako, son furet qui logeait dans un coin de la salle commune et le voilà fin prêt pour la première heure de cours de la journée. Selon le planning : théâtre, le cours optionnel qu'il avait choisi ! Il était déjà allé une fois et se rappelait qu'il avait pioché comme personnage un homme assez imbu de lui-même que tout le monde critiquait derrière son dos.

Il arriva alors devant la porte de la salle. Ce qu'il aimait c'est que cette salle était dans un coin un peu reculé du lycée réservé pour les occasions, à côté de la grande salle peut-être... Et donc, par rapport au reste du bâtiment, cette porte était peu banal dans un couloir de cours tout à fait normal !

Peu importe, le voilà qui entre dans la salle sans trop de bruit. Les lumières étaient allumés. Et la première personne qu'il vit, à sa grande surprise, fut Yui, son amie, enfin une fille avec qui il s'entendait bien. le prof était un peu plus loin.


« Bonjour. Dit-il tout souriant, tout d'abord au prof, puis en regardant Yui »


Petit post ? Tu te fous de moi là ?! Pour la peine voilà mon petit post è_é
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Cours de théâtre second acte [ terminer ]  Ven 31 Juil 2009 - 21:54

Bip!! , Bip!! , Bip!!! Tac!!

Alala maudit réveil, tout les jours la même chose, sa devient pénible à force, mais bon...tout élèves qui doient subir ce supplice doit avoir à présent l'habitude, enfin... peut être pas tous, il y a a certainement des exceptions, mais Miyu ne fait pas partit de ces cas là... .
La jeune blondinette... est toujours dans son lit, les yeux à moitiés ouverts, elle commence à se lever, les cheveux en pagaille... elle tourneson regard vers Haru et atsu... qui dorment toujous comme des marmottes.

-hum....gémit elle.

Mais bon....c'est elle qui le veut, c'est elle qui a désidé de son propre plein-grès de participer à cour qui n'est pas obligatoire... surtout que...c'est du théâtre, et Miyu adore le théâtre!! elle a déjà eu l'occation d'en faire plus jeune...c'est comme cela qu'elle sait découvert un vrai talent dans ce domaine.
Sa fatigue commence enfin à tombée, la forme commence à venir...c'est ce qu'il faut, vaux mieux ne pas imaginer Miyu en train de faire du théâtre dans l'état d'un zombi, surtout pas, sa ferait peur... mais ce n'est encore jamais arrivé et... croisons les doigts pour que cela n'arrive jamais.
La jeune fille fait son lit, comme à son habitude, prend ses affaires du jour et se dirige vers la salle de bain sans faire de bruit. En quelques minutes elle sais passer en mode princesse en laissant de coté le mode zombie, comme ses son premier cour, elle préfère parêtre présentable devant le professeur qu'elle n'a encore jamais vu, enfin, peut être croisé mais bon.... le mieux pour ne pas être stressée, c'est d'être naturel et garder son calme. Elle regarde dans le miroire pour vérifier si tout est parfais alors.... maquillage impecable, coiffée à la perfection... pour les fringues: la mini jupe et parfaite, pas froisée, le top guess aussi et de même pour les ballerines sans oublier une chose...les bijoux....bon, tout va pour le mieux, elle regarde l'étagère et remarque qu'elle à juste oublié quelque chose pas très important...le parfum ^^.

Alalal on se demande bien combien de temps cela prend tous les jours...mais à quelle heure se reveille t'elle? le mieux, c'est de ne pas se poser la question .
Bon...maintenant, dirction la sortit et ne pas s'arrêter jusqu'à la salle de cour.
Miyu se dérige à pas de loup vers la porte son sac à la main, elle l'ouvre et la referme doucement, puis, dans les couloir aussi faut pas faire de bruit, y en qui dorment encore.

Quelques minutes plus tard, après avoir courru dans les escliers, essoufflée elle arrive... .

-bon bha...je rentre, je suis peut être la seule, héhé première arrivée...peut être... marmonne t'elle à elle même

Elle ouvre la porte et la referme très vite derrière elle, son regard se tourne en premier vers le tables....deux d'élève , elle reconnait Yui Ssaki, une fille qu'elle connait depuis peu, puis un garçon, elle regarde en direction du prof

-AAH!! fait elle en sursautent euh....bonjours sensei continue t'elle en rougissant euh Salut Ssaki euh...salut dit elle à l'autre jeune homme.

Il est vrai que le jeune blonde n'a pas l'habitude de parler avec les adultes, vraiment pas...à peine elle les regarde et Hop, elle devient rouge comme une pivoine ^^ c'est dans sa nature, c'est ce qui la rend charmente.
Ne sachant que dire, elle se met à regarder ailleur, pose son sac et s'assoie...ses yeux saphir se pose sur le professeur....hum..... c'est quoi son petit nom? ......petit blocage...elle ne bouge plus, le regard vide, elle réfléchit..."ha!! voila c'est HIka...Hikaru Nabeshima"pense t'elle , mais elle ne se rendait pas compte que son regard été resté coinsé sur le prof...le malaise, Que faire, elle n'ose pas venir vers Sasaki...c'est vrai qu'elle là connait pas vraiment mais bon....
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Cours de théâtre second acte [ terminer ]  Ven 31 Juil 2009 - 23:16

Quand elle entendit le réveil, Rya venait de se rendre dans la salle de bain. Elle se dépêcha d’aller l’éteindre pour éviter qu’il réveille ses colocataires. Elle finit de tresser ses cheveux, s’habilla d’un petit top noir, avec un jean, enfila son sac puis ses baskets. Elle sortit silencieusement de la chambre. Elle traversa le couloir, le hall puis la cour et se dirigea vers la cantine.

A cette heure-ci, elle était presque seule à y être. Elle s'installa devant son plateau de petit déjeuné, et elle sortit de son sac son emploi du temps pour savoir par quelle matière elle débutait sa journée.

Cours de théâtre

Rya avait décidé de participer à ce cours, pas pour la beauté de son professeur comme pensait certaine mais parce qu’elle pensait que le théâtre lui permettrait peut-être de s’ouvrir un peu plus aux autres.

Dès qu’elle eut finit, elle sortit de la cantine et se dirigea vers sa classe. Quand elle fut arrivée, devant la porte de sa salle, il n’y avait aucun signe de vie. Elle poussa la porte et fut éblouit par la splendeur de la salle. Elle y pénétra et vit qu’il y avait Sojiro, un garçon blond qui était dans sa classe d’espagnol. Ainsi que Miyu et Yui, avec qui elle avait déjà fait connaissance.

Elle s’approcha d’elles et les salua ainsi qu‘à Sojiro, puis leur demanda :

« Excusez pour la question, mais… Il est où le prof ? »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Cours de théâtre second acte [ terminer ]  Ven 31 Juil 2009 - 23:56

Antonny Pitterson s'était reveillé un tout petit peu en avance cette matiné là, d'un côté c'est normal il attendait avec impatience le cours de théâtre. C'est une matière qu'il avait déjà pratiqué dans son lycée à New York. Il se leva lentement pour ne pas réveiller ses colocataires et il se rendit dans la salle de bain pour se laver les dents. En se regardant dans le miroir, il revit ses bandages sur son visage et ses deuw oeils aux beurres noirs. Sa fait déjà depuis quelques jours qu'il s'est fait tabassé par quelques rebelles de quatrièmes années mais heureusement il avait ce moment là les esprits en places. Tout va bien maintenant pour lui. Pendant qu'il se frottait les dents, il entendit le reveil du dortoir sonné. En étant réveillé Antonny Pitterson sursauta quand même et il s'habilla en vitesse en une espèce de tenue de travail. Poiur être plus précis un polo blanc avec une cravate noir, un jean . Il quitta ensuite son dortoir et il se rendit à la cantine pour prendre son petit déjeuner. Il déjeuna à la cantine pendant environ 20 minutes, il y avait quand même pas mal de monde dans les couloirs à cet heure ci. Après avoir pris son déjeuner, il se dirigea vers son casier pour faire ces affaires de la matiné mais sans faire expret il fit tomber ses affaires de son cartable. L'intello entendit la sonnerie et alors là je peux vous dire qu'il a vraiment stressé et il rangea en grande vitesse tout ces affaires de cours. Il coura très vite vers la salle de théâtre, il ouvrit la porte et il eu le reflex de dire avec son air d'intello :

Bonjour monsieur!

Il s'aperçut pendant quelques secondes qu'il y avait quelques élèves. La plupart de ces camarades de classe il les connaissaient comme Miyu même qu'il a un tout petit peu rougit, Rya et Yui mais il n'a jamais parler à Sojiro. Il s'approcha de ces camarades et il commença à dire en attendant le cour :

J'ai trop hâte que le cour commence!


Dernière édition par Antonny Pitterson le Sam 1 Aoû 2009 - 10:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Cours de théâtre second acte [ terminer ]  Sam 1 Aoû 2009 - 6:57

Natsu qui était dans le lycée depuis deux jours déjà, elle devait bien commencer les cours. Le réveil n'avait pas encore sonné, il était assez tôt. Elle se leva doucement pour ne pas réveiller ses colocataires qui était surement arrivées en pleine nuit.
Elle partit prendre un petit déjeuner pendant 30 minutes. Elle a pris son temps. La cantine commençait à se remplir.
Elle remonta dans la chambre, se lava, s'habilla avec un chemisier blanc, par dessus elle mit une veste noir et en bas s'était une jupe blanche à carreau noir. Ses chaussures étaient des petits souliers fermés. Elle se brossa les dents.
Elle regarda le planning des cours qu'on lui avait donné deux jours auparavant, à son arrivée. Elle vit qu'il y avait un cours de théâtre. Elle se disait qu'elle pourrait y aller pour faire des rencontres, puisqu'elle était nouvelle.


"Apprendre le théâtre pourrait se révéler amusant aussi." dit-elle à voix basse.

Elle prépara son sac, l'emmena et se mit en route pour le théâtre. Elle suivait le plan qu'elle avait reçu. Elle finit par arriver devant une double-porte en bois, avec des dorures sur les côtés, poignée dorée.

"On se croirais au 16ème siècle... En tout cas... J'ai peur... Mais j'y arriverais, j'essaierais de... faire de mon mieux." murmura-t-elle.

Elle se décida finalement de rentrer, elle vit plein de personne qu'elle ne connaissais pas. Elle se mit à rougir devant tout ce monde. Elle continua de les regarder, puis avança. Elle se décida de se présenter aux autres par simple politesse.

"Bonjour.... Je m
'appelle Natsu Shizuka et je... suis nouvelle... Enchantée..."

[Hrp : Miyu Yamazaki n'est pas là parce qu'elle part en vacances aujourd'hui, pour deux semaines donc elle ne pourra pas répondre au RP théâtre. Elle m'a demandé de faire passer ce message ^^]


Dernière édition par Natsu Shizuka le Jeu 6 Aoû 2009 - 13:12, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Cours de théâtre second acte [ terminer ]  Sam 1 Aoû 2009 - 10:08

    C’était une bien drôle de journée qui commençait pour notre jeune Ryôma Echizen. Lui qui d’habitude était gréviste des cours, était plutôt motivé aujourd’hui. En effet, il y’avait à l’affiche un cour optionnel (il faut bien le dire …) de Théâtre. Passionné de cet art, notre jeune tennisman n’eu même pas à réfléchir et posé le pourquoi du comment : il y allait de pied ferme. Mais bon, n’allons en aucun cas trop vite.

    Il était 7h30 quand Ryô fut réveillé par cet objet très commun que tout le monde appelait « réveil ». Pour une fois qu’il n’avait pas envie de l’envoyer valser contre le mur, notre jeune homme esquissa un sourire et se redressa dans son lit. Puis, soupirant et écartant sa couverture, il passa ses jambes au dessus du bord du matelas et, posant ses pieds sur le carrelage froid de sa chambre, il se leva. Il se dirigea sans grand hâte vers l’armoire en bois et en sortie des habits.

    Avec tout cela, il se dirigea vers la salle de bain. Un coup d’œil dans le miroir et un soupire plus tard, il laissa couler de l’eau dans le lavabo. Formant comme un récipient avec ses mains, il les plaça en dessous de l’eau et se mouilla le visage. Les yeux fermé, il garda ses mains sur la figure. L’espace de quelques instants on n’entendait plus que l’eau, coulant du robinet à rythme régulier. Puis, soupirant à nouveau, il enleva ses mains et se regarda à nouveau dans la glace. Esquissant un sourire amusé, notre Ryôma éteint l’eau et s’habilla. Enfilant un polo bleu turquoise sur un jeans bleu délavé, il pensa déjà au cour.

    A vrai dire, plus il y pensait, plus il stressait. Non pas qu’il avait peur de ne pas être ’à la hauteur ‘ mais plutôt sur le fait qu’il ne connaissait pas le prof. Peut-être que s’en était un près de la retraite qui allait leur faire faire des pièces à la ‘Hamlet’.


    *être ou ne pas être. Telle est la question*

    Ryô se marra tout seul à cette pensée.
    Ayant fini de s’habiller, il constata qu’il était 7h45. Pile dans les temps. Chaussant ses biens aimés convers, attrapant son sac au passage, il sorti de la chambre, ferma la porte derrière lui et parti en direction de la salle dans laquelle il aura le cour. Heureusement, il n’eu aucun mal à la trouver.

    La porte était déjà ouverte. Ainsi, notre tennisman chevronné entendit les quelques voix d’élèves qui émanaient de la pièce.
    Affichant un sourire, Ryô entra d’un pas décider, mais stoppa rapidement. Tous ces élèves étaient inconnus pour lui. La plupart étaient des filles. Il n’y avait que 2 garçons, 3 avec lui. Mais quand même.
    Il soupira pour se donner du courage, puis, saluant le prof d’un simple « bonjour » jovial, il se dirigea vers un petit groupe.
    Une jeune fille aux cheveux longs et noir parlait avec un jeune homme aux cheveux longs et blond. Tout les deux semblaient âgés. 17 ans surement.
    S’approchant d’eux d’un pas décidé, il s’arrêta et, tout sourire il lança :


    « On ne se connaît, mais on à un court ensemble, autant qu’on fasse connaissance. Si vous n’y voyez pas d’inconvénient, évidemment~ »

    Il devint légèrement hésitant vers la fin de sa déclaration …
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Cours de théâtre second acte [ terminer ]  Sam 1 Aoû 2009 - 23:15

Lorsque Kohana entendit son réveil sonner, celle-ci sursauta. Quelle idée de se réveiller ainsi! Mais en même temps, c'était quand même elle qui s'était inscrite à ce cours de Théâtre... Finalement, après quelques grognements de sa part, Kohana se leva, boudeuse. Elle était toujours comme ça quand elle était obligée de se lever. Elle se dirigea vers la douche en emportant ses produits ansi que sa serviette et ses vêtements. Une douche chaude. Voilà ce qui allait la réveiller... Après avoir passé un peu plus d'une demi-heure sous la douche, Kohana se sécha et enfila ses affaires. Très simple. Une petite robe d'été ferait l'affaire. Juste une robe blanche ainsi que des tongs s'accordant parfaitement à sa robe. Kohana alla déposer sa serviette et ses produits sur le fauteuil près de son lit, puis descendit prendre son petit-déjeuner. Pareil. Quelque chose de très simple qui n'allait pas l'alourdir. Juste un chocolat chaude et une tartine de pain recouverte de confiture, avec un peu de jus de fruit. Elle n'avait pas faim. Après avoir débarrassé son repas, elle se dirigea vers les couloirs.

C'était la première fois que Kohana se rendait dans cette salle. C'était la première fois qu'elle suivait un cours de théâtre. Enfin, tout du moins ici. Quand elle était petite, sa mère l'avait inscrite à un cours de théâtre d'un mois, et Kohana s'était amusé plus que jamais. Elle avait juré d'en refaire. Et elle avait trouvé l'endroit. Plongée dans ses pensées, elle ne vit pas qu'elle était arrivée devant la salle. Grande porte en bois sombre et dorée à la fois. Imposant... Elle ne prit conscience qu'elle était là quelques minutes après son arrivée. Elle avait dû passer pour une poire devant les élèves qui allaient en cours, restant plantée là devant la porte comme une idiote. M'enfin... Elle ouvrit l'imposante porte beaucoup plus légère qu'elle ne laissait paraître, elle y découvrit que plusieurs élèves étaient déjà présents. Elle laissa vagabonder son regard, jusqu'à comprendre qu'elle ne connaissait personne. Telle une nouvelle. Elle remarqua également qu'ils étaient, la plupart tout du moins, plus âgés qu'elle. D'un coup, elle se laissa intimidée. Mais bon, elle était là pour apprendre, justement, à vaincre sa timidité. Elle salua le professeur et se dirigea vers une jeune fille, qui avait sûrement le même âge qu'elle, seule. Sûrement une nouvelle. Il y en avait beaucoup ses derniers temps. Ce n'était pas un dégout, plutôt une satisfaction. Lorsqu'elle fût assez près pour se faire entendre, elle prit son courage à deux mains et lui dit :

- Salut, moi c'est Kohana. Et toi ?


[HRP : Je pars bientôt, je ne serai peut-être pas là pour suivre le cours complètement, et je m'en excuse... ]
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Cours de théâtre second acte [ terminer ]  Sam 1 Aoû 2009 - 23:18

Les cauchemars ont au moins un aspect positif: ils nous rappellent que la vie peu toujours être pire.

L'eau de la douche coulait depuis environ deux heures. Et depuis deux heures il y avait une jeune fille assise, prostrée sur elle même, en pyjama sous l'eau, pour dissimuler les larmes silencieuses qui baignaient ses joues. Elle n'avait pas beaucoup de qualité, ou autre choses comme cela mais au moins en tant que colloc, elle n'était pas dérangeante: silencieuse, rarement là et surtout son réveil ne sonnait jamais. Elle finit par se relever chassant son pyjama et se lava à fond. Taylor s'était décidé à dormir et voilà le résultat, on ne l'y reprendrait plus. Elle se rinça méticuleusement puis sortit de la douche, une serviette autour d'elle, essora ses cheveux les laissant retombés dans son dos puis attrapa son haut de pyjama pour l'essorer aussi, puis elle répéta l'opération avec son pantalon. il y avait des fringues dans un coin de la salle de bain. Elle se brossa les dents, puis se sécha les cheveux et finit par se sécher le corps. Elle resta un moment adossé la serviette autour d'elle au lavabo, tenant de reprendre ses esprit. La douche froide ne l'avait pas aidée... Malheureusement. Elle finit par s'habiller un jean sombre et un tee-shirt manches longues gris et violet. Plus des sous vêtements évidemment.

Elle rassembla ses affaires et retourna dans sa chambre prenant bien soin de ne pas faire de bruit. Elle étendit son pyjama et posa ses affaires de toilettes puis nourri Saki avant de la gratouillait un peu puis attrapa son sac et sortit de sa chambre. Elle déambula un moment sans but dans les couloirs, croisant quelques élèves, mais il était encore tôt elle décida donc d'aller dans le parc puis elle s'y installa tentant d'oublier tout cela. elle triturait son emploi du temps lorsqu'elle vit le mot rajouté à la main: théâtre. Elle resta un moment interdite, woo elle avait oubliée... Elle se releva et gagna l'aile dans laquelle se trouvait la salle, d'un pas tranquille, nan pas pressée non plus... Taylor arriva devant la salle, la porte était ouverte, une vieille prote comme dans le temps, hum... magnifique porte puis elle fit un pas dans la pièce et regarda. il y avait un prof, logique, et quelques élèves dont Koh, Miyu et Soji. Elle n'avait pas fait attention qu'il manquait quelqu'un dans sa chambre. elle sourit aux deux filles, elle ne serait pas trop perdue au moins, bien, bien. Elle s'avança et regarda le prof:

"Bonjour. Pardonnez mon retard, si retard il y a..."


Elle s'inclina légèrement et se dirigea vers le blondinet, il était gentil et puis elle tentait de revenir à la civilisation non? Alors elle devait faire des efforts, et puis parler à des gens sympa n'avait jamais été un calvaire pour elle. elle le regarda et salua tous les élèves, puis elle dit à Soji:

"Salut Sojiro!"


Elle lui offrit un sourire ainsi qu'à tous les gens qui étaient à côté de lui, oui elle avait décidé de laissé les quelques dernières heures derrière elle, pour profiter d'un cours qui ne pouvait qu'être bien. Le théâtre, la musique et toute les autres matières optionnelles leur permettaient de sortir des feuilles et des pupitres. Alors elle aimait bien.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Cours de théâtre second acte [ terminer ]  Dim 2 Aoû 2009 - 1:31

Tsukiko s'éveilla lentement, encore dans les vapes. Elle avait passé une nuit sans rêve et s'était éveillée grâce aux rayons du soleils qui traversaient avec peine le volet. La brunette sursauta tout d'un coup: quelle heure était-il ?! Elle chercha avec empressement son portable et regarda l'heure: heureusement pour elle, les cours n'avaient pas commencés et elle s'était même réveillée avant que son réveil ne sonne. Elle coupa ce dernier pour ne pas réveiller les autres occupants de la chambre et sortie de cette dernière pour une toilette rapide.

Une fois fait, elle rentra dans la chambre, prit son sac de cours et sortit pour voir à la lumière du couloir son emploi du temps. En premier cours était marqué "Théâtre", elle nota donc le numéro de la salle dans un coin de sa tête et se dépêcha d'y aller après un rapide passage au réfectoire, elle avait un peu trop traîné sous la douche et risquer d'arriver après la sonnerie. Une fois arrivée devant la salle, qui était facile à repérer grâce à ses poignées travaillées avec soin et précision et qui de plus était grande ouverte aux yeux des élèves marchant dans le couloir, elle entra en disant à voix basse un "Bonjour" adressé à toute la classe.

Elle aperçut alors une tête connue et se précipita vers elle, un sourire écartant ses lèvres.


"Salut Yui ! Bien dormie ?"

Tsukiko fit une bise à son amie sans attendre sa réponse puis vit qu'elle était entouré de beaucoup de gens. Le rouge lui monta alors aux joues et elle dit alors d'une voix peu sûre:

"Ah, euh... B-Bonjour..."

Un petit rire nerveux la secoua tandis qu'elle se gratta la nuque. La brunette espérait qu'elle n'avait pas gaffé dès le début du cours...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Cours de théâtre second acte [ terminer ]  Dim 2 Aoû 2009 - 1:39

Maëlle dormait toujours, ne sentant pas son portable vibrer à côté de son oreiller. pas qu'elle soit de nature feignante au contraire mais là elle n'avait pas envie... Trop de choses lui manquaient... Puis Lyng vint léchouiller son visage, ronronnant bruyamment dans le but d'avoir des croquettes ou quelques choses à manger. Elle le repoussa légèrement puis il se recoucha contre elle. Elle finit par se lever pour lui mettre à manger puis ayant la flemme de se recoucher elle fila à la douche avec toutes ses affaires. elle resta un moment sou sla douche, puis s'habilla: un jean délavé un peu trop large pour elle et un tee-shirt noir aussi quelque peu large. elle n'était pas féminine, elle n'en avait pas besoin. De là où elle venait elle était connue pour être un vrai mec alors pourquoi changer? Et puis le seul qui mériterait qu'elle soit un peu plus féminine ne la regardait pas comme il devrait là voir alors... elle finit de se préparer, attachant ses cheveux encore humides sans s'en soucier et se brossant les dents avec application. puis elle revint, attrapa son sac et une veste en cuir. elle s'assit sur son lit prenant son portable, et embrassant le chat noir puis sortit. en sortant de sa chambre, elle regarda son portable et vit un appel manqué: Arisa...

"Mer**"

elle s'éloigna et une fois dans le hall, elle rappela sa soeur. Elle s'en voulait depuis le temps qu'elle attendait le coup de fil. A croire que sa soeur était devenue si connue qu'elle était surbooké au point de ne plus lui téléphoner... elle trouvait cela assez blessant se demandant bien pourquoi elle ne lui téléphonait que si peu... Elle tomba évidemment sur le répondeur et laissa un message:

"Ouais c'est moi. Désolée mais j'avais pas de cours ce matin alors je dormais un peu... Je te rappellerais plus tard... J't'aime soeurette."

Elle raccrocha et rangea son portable dans sa poche. elle prit la direction de la bibliothèque puis croisa des élèves qui parlait de théâtre et la elle impacta. Elle regarda sa montre, ouf elle n'était pas encore trop à la bourre. elle se mit à courir dans les couloirs, et finit par trouver la salle, pas trop longtemps après. Elle regarda la porte et sourit, très belle porte comme dan sles théâtres. Logique non? Elle entra et regarda, il y avait déjà foule et elle vit un prof. Elle n'était pas trop essoufflée, habituée mais ses joues étaient quelques peu rosies quand même. Elle coupa son portable et entra. Des sièges, une scène des rideaux, comme dans un théâtre et re logique. Maëlle sourit légèrement et dit à l'adresse du professeur:

"Bonjour, je vous pris d'excuser mon retard..."


Elle s'inclina, en effet juste avant qu'elle ne s'engage dans le couloir la sonnerie avait retentit donc elle était en retard. Et comme elle était polie, elle s'excusa. Puis la jeune fille se dirigea vers les autres tout en les saluant d'un signe de tête.


Dernière édition par Maëlle Connors le Dim 2 Aoû 2009 - 16:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Cours de théâtre second acte [ terminer ]  Dim 2 Aoû 2009 - 17:11

Neiry savait qu’elle pouvait commencer à des heures différentes le lendemain en se levant, à la base, elle ne comptait pas aller au cours de théâtre. En effet depuis qu’elle était arrivée la jeune fille ne dormait que très peu. Du coup elle ne mettait pas de réveil, donc elle ne comptait pas se réveiller si tout se passait bien, après tout, c’était un cours optionnel. De toute manière que pouvait-elle faire si elle y allait, Neiry n’avait pas de complexe quand il y avait deux ou trois personnes pour faire connaissance, mais dans ce qui est ambiance de classe, elle était discrète et faisait tout pour ne pas se faire remarquer. La jeune rousse n’aimait pas se mettre en avant surtout en cours, car l’ambiance qu’il y avait parfois avec les classes pouvait être moqueuse. Enfin bref. Ce matin là, la jeune fille s’était endormi jusqu’à se cauchemars… Il n’était pas très tôt après tout… Juste 5h du matin… Finalement si elle pouvait et qu’elle n’oubliait pas elle irait surement. Comme quoi prendre des décisions à l’avance pouvaient s’avérer inutile…

La jeune rousse c’était levée, avait prit des vêtements discrets, un pantalon large noir, un peu comme un bagui, même si s’en était pas vraiment, sinon en haut, elle avait un débardeur noir lui aussi, bien coupé pour mettre en valeur ses attributs féminin, plus communément appeler des seins. La jeune fille s’était doucher la veille au soir pour se changer les idées mais à vrai dire, ça n’avait pas vraiment marché… Tant pis, après tout, maintenant elle commençait à avoir l’habitude, elle fit sa toilette rapidement se passant de l’eau froide sur le visage afin de finir de se réveiller. Neir prit en faisant le moins de bruit possible, sa housse de guitare dans laquelle se trouvait sa guitare sèche, et les affaires qu’elle avait besoin pour la journée. La rouquine n’utilisait pas encore les casiers elle avait encore un peu de mal à se repéré dans les couloirs et le plan qu’on lui avait fournit au début de l’année ne l’aidait en rien. Il faut dire qu’elle avait un peu de mal à se repéré sur un plan et autant le dire tout de suite elle était nul en géographie. Il était tôt elle était prête depuis un moment maintenant elle décida de partir à la recherche de sa salle de cours, tant qu’à faire, autant ne pas arriver en retard, sinon la jeune fille se taperai l’affiche et c’était à tout prix ce qu’elle voulait éviter. Finalement elle arriva devant la salle mais il n’y avait personne dans les couloirs, tous étaient en train de dormir profondément, confortablement installer dans leur lit. Elle s’assit en face de la porte, une très belle pièce d’architecture. Dans son pays on étudiait beaucoup l’art des monuments les techniques employés. Elle avait même apprit à dessiner ce qu’il fallait pour lorsqu’elle partait en sortie avec sa classe, le lendemain pouvoir réétudier ce qu’ils avaient vu la veille, et avec des souvenirs c’est bien trop difficile. Face à la porte elle se mit à la dessiner, c’était devenue une habitude, elle ne savait pas vraiment si ça lui plaisait ou non, bien entendu elle se rendait compte qu’il y avait un travail monstre et que c’était une jolie pièce mais pour vous faire comprendre l’idée, elle n’aurait pas su si ça lui aurait plus de la mettre chez elle, ou si elle préférait autre chose… Neiry passa bien une heure à dessiner la porte puis elle s’éloigna pour se dégourdir les jambes, à présent le professeurs ne tarderait surement plus à arriver dans sa salle, elle avait entre une demi heure et une heure d’avance par rapport à la sonnerie, mais la jeune fille ne regardait pas son portable, elle avait bien trop peur d’avoir des messages ou des appels en absences. Depuis que chaque jour quelqu’un l’appelait, elle ne mettait même plus son portable en mode vibreur, elle faisait en sorte que seulement l’écran s’allume, en clair elle ne le remarquait pas, ce n’était pas la solution mais pour aujourd’hui ça la serait. Finalement elle se cala dans un escalier surement celui qui montait au toit, elle s’était quand même pas mal éloigné de la salle de cours, ce qui n’était pas franchement une bonne idée sachant que e cours n’allait pas tarder à commencer, elle se mit à sortir sa guitare et à jouer un petit morceau, un qu’elle jouait souvent. Concentrer dans sa chanson elle n’entendit pas la sonnerie retentir. Finalement c’est un élève surement en retard lui aussi lui la sortie de sa chanson, il courait et la bouscula, donc elle releva les yeux et vit qu’il n’y avait plus personne dans les couloirs donc, elle rangea sa guitare et s précipita vers là où elle s’était motivé à aller… Le théâtre… La jeune fille mit un temps court, pour arriver derrière la porte mais elle s’était éloigné beaucoup et de se fait il lui fallut quand même un moment pour arriver à destination. Le professeur avait fermé la porte, elle était donc en retard, et la jeune fille demandait toujours si elle allait oser quand même entrer… Finalement elle inspira un bon coup, puis se lança, elle frappa à la porte les yeux clos. La rouquine attendit quelques instants, puis se permis d’entrer dans la salle. Elle resta muette, regarda le professeur, mignon, il est vrai. Mais son regard était comme mort, à partir du moment où elle avait passé la porte, cette flamme de vie qu’on peut trouver dans les yeux de tous avait disparut, dans ceux de Neiry. Le regard fixe, presque dans le vide, même si elle fixait le bureau à côté duquel le prof se trouvait. Puis elle regarda la salle, les rayons de lumière de cette mâtiné éclairaient des petites particules de poussière… La scène était usé d’avoir servit, d’avoir été foulé mais dans un parfait état. Tout allait très bien ensemble Neiry trouvait cela magnifique. Finalement, de sa voix pleine d’accent italien, et pas très forte, qu’elle se demanda si le professeur l’avait entendu, elle dit :

"Je vous demande pardon"

Après tout c’était compréhensible sa frase était dans un japonais moyen, et comprenait quelques erreurs de prononciations, mais c’était la première fois qu’elle était aussi « parfaite ».

Finalement, elle alla s’installer au fond de la classe, posant ses affaires, elle resta tout de même debout à côté de sa chaise, le professeur avait peut-être une tête de gentil il n’empêche qu’il pouvait la refuser de son cours pour être arrivé en retard…
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Cours de théâtre second acte [ terminer ]  Dim 2 Aoû 2009 - 20:22

L'air qui était si calme en ce début de matinée ne fut troubler en premier lieux que par le bâillement sonore du professeur qui bien qu'étant réveiller ne put le retenir, après tout il lui faudrait tout de même bien entamer le cours pour être sur d'être enfin bien réveiller. Il ne fit pas attention à l'élève qui rentra à cet instant dans son dos, enfin il n'avait jamais eu l'ouïe fine et si il était dans le cirage il pouvait laisser passer un tank derrière lui sans l'entendre. De toute manière la jeune élève qui était entrée, car oui il s'agissait bien d'une fille et plutôt jeune à en juger par son visage fin et ses yeux pétillants, semblait aux premier abords un peu timide et elle aurait tout aussi bien put attendre un siècle avant de s'adresser à lui. Peut être fut-ce sa beauté qui l'a arrêter, oui il était un peu orgueilleux du moins beaucoup sur son physique qu'il trouvait très charmeur et les réactions de la gente féminine n'avaient fait que confirmer ses pensées. Non dans ce cas présent on va dire que c'était plus par peur de l'inconnue, l'univers dans lequel elle s'aventurait lui était étrange et mystérieux ce qui n'était pas peu de chose pour elle. Toutefois elle avait trouver la salle sans grande difficulté ce qui suggérait qu'elle devait être en deuxième année car elle ne pouvait être nouvelle sinon elle ne serait pas en avance sur l'heure, et sans doute pas en 3ème ou 4ème année car trop jeune pour cela. Non elle était sûrement en deuxième année, de toute façon le moment n'était pas à tergiverser sur toutes ces interrogations puisque lorsqu'elle s'adressa à lui sans qu'il s'y attende il sursauta brusquement sur place.

* Ca y est on veut déjà me tuer alors que j'ai à peine commencer mon cours, et en plus c'est une gamine qui va m'enterrer u_u quelle mort glorieuse.... Bon aller on arrête les bêtises j'ai une nouvelle élève. "

-Excusez moi. Je m'appelle Yui Sasaki et je suis en 2ème année. Il y a un cours là ? Excusez moi de vous avoir déranger. Je m'en vais... Pardon...

Il n'eut même pas le temps de dire quelque chose ou bien de lui souhaiter la bienvenue dans cette salle que déjà la pauvre enfant gênée allait sortir de l'endroit, confus il mit rapidement en ordres ses pensées et l'interpella calmement et d'un voix douce et chaleureuse.

- Attendez jeune fille, vous pouvez rester si vous le désirez. J'allais effectivement commencer mon cours et vous y avoir me ferait très plaisir

Avec la chance qu'il a la jeune fille fut convaincu par ses paroles et peut être même par son beau sourir qui sait, elle resta finalement et alla s'asseoir sur un siège non loin de lui. Son regard resta sur elle pendant quelques secondes et la suivit jusqu'à ce qu'elle soit assise, il alla ensuite se positionner à son bureau pour attendre les autres arrivants en espérant qu'il y en ai d'autres mais avec les petites fiches qui parlaient de son cour il ne devrait pas rencontrer beaucoup d'absentéisme. Mais déjà cela se présentait bien puisque la première arrivante était entrée plusieurs minutes avant la première sonnerie de la journée ce qui est un bon point amis en plus elle semblait avoir réfléchit à la question de venir ici et avait en définitive était venu. Il espérait juste que ce serait le cas pour bon nombres d'autres élèves ce matin, ce qui était amusant à observer c'est que bien qu'ils soit tous de classes et d'âges différents on retrouvait certains détails comportementaux similaires comme une timidité ou bien une gêne à parler avec des gens qu'on ne connait pas et aussi un besoin d'exprimer certains sentiments d'ordinaires enfouis et qu'on n'ose pas exprimer. Le théâtre est une matière qui permet, à ceux qui décident de s'y ouvrir, de pouvoir découvrir un autre monde où les sentiments et les émotions dominent et où on peut laisser parler son coeur et son âme sans aucune crainte car étant un univers à part ce qui s'y passe est différent de la réalité mais toutefois cela vous permet d'expérimenter dans votre quotidien ce que vous avez accomplit en jouant.

Ayant pris quelques fiches qui trônaient seules sur son bureau il se retourna vers la nouvelle arrivante qui se nommait donc Yui et qui comme il l'avait deviner était en deuxième année, il espérait que cette fois ci il aurait une grande diversité d'âge et de classe car c'est ce qui est le mieux pou son cours car comme cela il peut mélanger les élèves dans leurs groupes de deux et donner ainsi de curieux résultats. Il s'assit sur le bord de son bureau et faisait face à la jeune Sasaki donc mais aussi aux nombreuses rangées de sièges et pourrait ainsi mieux voir les prochains arrivant car il n'avait qu'à tourner la tête à 45° et pouvait voir la double porte. Sa patience ne fut pas mise à l'épreuve puisqu'un nouvelle élève se présenta à lui et il eut la bonne surprise de retrouver l'un de ceux qui s'étaient joint à lui auparavant, lui rendant son sourir il le laissa s'asseoir avant de s'adresser à lui d'une façon plus chaleureuse qu'avec un autre élève d'ordinaire. Put être était ce parce qu'il avait décider de revenir au cours et c'était une chose qu'il appréciait beaucoup et d'ailleurs il lui semble l'avoir entendu dire que cette matière lui plaisait beaucoup. Non content d'avoir un élève passionné par son cours il avait tout de suite remarquer en le voyant qu'il était fait pour le théâtre et jouer des pièces de Molière, son visage ainsi que ses cheveux lui donnait l'air d'un gentilhomme du 17ème siècle ce qui le rendait parfait pour ses pièces.

- Sojiro c'est bien cela ? Je suis content de voir que tu assistes une fois de plus à ce cours, ça me fait plaisir de te retrouver, je pense que tu as eu le temps de t'imprégner de ton personnage. En revanche dans le cas où ton amie ne viendrait pas je te placerais peut être avec quelqu'un que tu ne connaitrais pas si ça ne te dérange pas ?

Il conclue sa phrase sur un petit rire et un grand sourir réconfortant et chaleureux, eh oui c'était sa grande qualité que d'être gentil et généreux avec son entourage, il ne voulait pas imposer de choses dont ses élèves ne voudraient pas car il n'était pas comme certains professeur et préconisait plus de mettre ses élèves à l'aise. Le silence qui suivit sa phrase fut d'abord interrompu par la réponse du jeune homme et presque immédiatement après dans un parfait timing des bruits de pas se firent entendre dans le couloir jouxtant la salle, une jeune fille visiblement du même âge que sa première arrivante donc dans la même classe entra en refermant rapidement la porte derrière elle. Son regard alla en premier lieux sur ses camardes déjà présent ce qui est logique puis enfin elle porta ses yeux sur lui et le surpris en sursautant et poussant un petit cris qu'elle étouffa bien vite. Elle le salua ensuite tout en rougissant, ayant honte de sa réaction, décidément soit toutes les élèves féminins de cette école sont étrange soit il leur fait plus d'effet qu'il ne le pensait. Chassant vite cette pensée stupide de son esprit, il lui adressa un regard gentil qui lui faisant comprendre qu'il n'avait aucun mal et qu'elle pouvait aller s'asseoir auprès de ses camarades ce qu'elle fit après être devenue plus rouge qu'une tomate. Ses réactions de timidité envers les adultes étaient mignonnes si l'on peut dire et il pensa un instant la mettre avec le jeune blondinet , peut être cela lui serait-il profitable.

Comme lors de tout à l'heure une nouvelle élève fit son apparition peu de temps après que la précédente ne soit arrivée ou entrée peu importe, cette énième arrivante sembla toutefois plus âgée que ses prédécesseurs et peut être bien même dans la même classe que le jeune Sojiro. Elle portait sur elle un petit haut noir qui n'était pas provoquant mais lui allait bien, ainsi qu'un jean et des baskets constituant l'habit type de l'étudiant d'aujourd'hui. Ses cheveux étaient coiffés en une longue tresse descendant dans son dos et portait son sac de cours à l'épaule, elle pénétra lentement dans la salle laissant ses yeux se balader sur le moindre détail de la pièce semblant comme admirer l'ensemble. Visiblement la beauté des lieux lui faisait oublier tout le monde extérieur puisqu'elle se dirigea vers le jeune blond ainsi que les deux première filles à être entrées ici, elle les salua et demanda à son ami où se trouvait le professeur du cours. Un silence se fit entendre et une mouche aurait put voler, son esprit était partagé entre le fou rire ou bien l'exaspération, bon d'accord il pouvait parfois passe inaperçu dans une foule mais là tout de même ils n'étaient que quelques personnes dans la salle et en plus il était seulement à quelques mètres d'eux alors pour le rater il fallait soit ne rien voir et dans ce cas des lunettes s'imposent soit on le confondait avec un surveillant ou un élève plus vieux mais même là il fallait faire fort pour une telle erreur. Décider à ne pas commencer le cours dans une mauvaise ambiance il se contenta simplement de se racler la gorge asser bruyamment pour démarquer sa présence et ainsi capter son attention.

Alors qu'il allait lui faire une remarque sur le fait d'avoir disons zapper sa présence ainsi il fut encore interrompu par l'entrée d'un nouvel élève, décidément on allait l'empêcher de faire une remarque sur un élève à chaque fois qu'il en aurait l'occasion ou quoi ? Pourtant cet arrivant là différait des autres qu'il avait put voir pour le moment, tout d'abord il était habiller d'une autre façon et ce qui le démarquait le plus était une cravate noir sur son polo blanc qui lui est plus classique tout comme son jean. Son visage évoquait quelqu'un travaillant beaucoup et étant sérieux dans les cours ce qui le conforta, seulement le point très négatif étaient ses deux yeux au beurre noirs très visible même avec les quelques bandages dessous et ne devant dater que de quelques jours. Bon il n'était pas du genre à se mêler des affaires des autres mais tout de même il ne pouvait tolérer le comportement de élèves lui ayant fait cela et il comptai bien tirer cette affaire au clair. Mais au moins lui prit le soin de bien le saluer et entra après qu'il lui ai fait un signe de tête pour l'autoriser à entrer et se joindre à eux. Lorsqu'il laissa entendre que le début du cours était trop long à attendre il esquissa un sourir, eh bien lui au moins il ne cache pas son enthousiasme pour les cours. Il sembla être le plus jeunes de tout les élèves présents ici mais ne le resta pas pour longtemps car en effet une autre jeune fille de son âge et qui semblait il venait tout juste d'arriver sans doute il y a un jours ou voir deux. Cela se reconnaissait facilement à son attitude timide et un peu craintive, en les regardant tous elle avait vu qu'elle ne connaissait pas quelqu'un et ce serait peut être un peu dur pour elle mais elle devrait vite pouvoir s'intégrer, elle se présenta poliment à eux et il lui rendit son salut en souriant et lui proposa de s'asseoir devant lui pour pouvoir ainsi l'aider un peu.

Décidément il faut croire que les élèves ont décider d'affluer dans con cours, ses petites fiches ont fait plus d'effet qu'il ne pensait, puisque une fois de plus la grande porte boisée s'ouvrit sur un nouvel étudiant qui était également asser jeune. Bon ben il aurait un grand nombres de jeunes élèves dans ce cours ci mais le bon côté des choses c'est que en générale ce sont ceux qui ont le plus de sentiments à faire ressortir et donc sont les plus intéressants pour le théâtre car possédant un grand potentiel. Ayant aussi sans doute 15 ans comme plusieurs autres présent ici, au moins il semblait être bien réveiller pour une heure asser matinale puisque le bonjour qu'il lui adressa était très joyeux. A en juger par les habits qu'il porte ainsi que sa casquette noir et blanche et même son corps en entier, il devait sûrement être quelqu'un de sportif et devait pratiquer son sport régulièrement. D'après le regard qu'il jeta sur l'ensemble des personnes assises là, il était évident de deviner que lui non plus ne connaissait probablement personne ici, dans ce cas il le mettrait peut être avec Miyu ou bien Natsu mas nous verront bien ce qu'il adviendra.


Dernière édition par Hikaru Nabeshima le Dim 2 Aoû 2009 - 20:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Cours de théâtre second acte [ terminer ]  Dim 2 Aoû 2009 - 20:23

Après cela d'autres élèves finirent aussi par se succéder pour la plus grande satisfaction de notre jeune Hikaru dont le sourir grandissait à chaque entrée d'un ou une élève dans cette merveilleuse salle. D'ailleurs peut être bien était ce la beauté des lieux qui incitait aussi les étudiants à y venir, pour les plus jeunes d'entre eux c'était également un moyen de pouvoir vaincre leurs timidité. Une jeune et joli étudiante blonde fit son entrée à son tour le saluant respectueusement puis se dirigeant vers Natsu qui ne connaissant personne s'était installer seule près de lui lorsqu'il le lui avait proposer. Elle se présenta à elle et il put distinguer son nom, " Kohana" semblait-il, peut être deviendraient-elles amis qui sait et ainsi un des groupes serait déjà former ce qui serait un gain de temps pour lui. De nouvelles minutes défilèrent ainsi permettant aux élèves de pouvoir faire connaissance entre eux, et pour lui de les observer pour voir qui irait bien avec qui, jetant par moments quelques coup d'œil sur les fiches de personnages de théâtre sur son bureau. Après un certain temps la fameuse sonnerie de cloche japonaise qui indiquait le début des cours finit par retenti dans tout le lycée de façon asser sonore pour que chaque personne s'y trouvant soit sure de l'entendre et ne puisse pas prétexter ne pas savoir que les cours débutaient. Hélas il ne put commencer son petit discours d'introduction de cours, n'ayant eu le temps que d'attirer leur attention ainsi que le silence, que la première retardataire arriva en le saluant mais s'excusa tout de même de son retard.

- Bon comme je ne suis pas un tyran contrairement à un de mes collègues, dit-il avec un sourir, et que la cloche vient à peine de sonner tu peux rentrer sas problème. Par ailleurs tu t'excuse au cas où et c'est bien.

Lui qui espérait dans un premier temps commencer son cours attendit tout de même quelques minutes avant de le faire, vu la malchance qu'il avait eu plus tôt il pariait que ça n'était pas fini et attendit donc d'autres élèves. Son attitude put paraitre étrange ou même très bizarre auprès de ses élèves mais bon c'était pas le plus important pour lui, son objectif principale était de faire son cours et par la même occasion d'aider ces jeunes à exprimer les sentiments qu'ils refoulent. Bientôt une élève fit une entrée timide dans la salle, si le professeur de théâtre avait put parler on l'aurait entendu gueuler un énorme " BINGOOOOOOOOO J'AI LE JACKPOT !! " mais il se contenta de le chanter dans a tête comme un gamin. Cette arrivante se dirigea rapidement vers le jeune Yui assise devant lui et lui parla avant de remarquer que tout le monde la regardait, extrêmement gênée elle ne dit plus mot et s'assis gentiment sans dire mot. Il ne prit même pas la peine de répondre à cela et se contenta de lever les yeux au ciel et de se dire que décidément le comportement féminin a parfois bien des mystères. Une autre élève arriva cependant mas comme l'autre puisqu'elles n'étaient en retard que de quelques petites minutes il consenti à les laisser assister au cours, en revanches pour les prochain retardataires il serait peut être moins indulgent. Même si il n'était pas quelqu'un de méchant, pour lui la ponctualité était importante et quelques minutes de retard peuvent être acceptable mais beaucoup moins lorsque c'est au-delà. La dernière arrivante s'était quand même excuser poliment et de plus elle s'était incliner vers lui ce qui montrait un respect des règles à observer face à un professeur surtout dans un cas où l'on doit s'excuser. Il jugea que le moment de commencer son cours était peut être venu lorsqu'il entendit quelqu'un frapper à la porte, si c'était un surveillant il n'y aurait aucun problème mais si c'était un élève cela serait peut être différent. Après que son autorisation fut donner à la personne derrière, la construction ancienne en bois servant à communiquer avec le couloir s'ouvrit lentement et une petite tête apparut dans l'entrebâillement. Game over c'est pas un surveillant, d'après la voix japonaise de moyenne qualité et l'accent présent dedans il jugea qu'elle devait plutôt parler l'italien et ne devait pas être douée avec leur langue. Même si ce détail ne suffisait pas à pardonner un retard il pensa un instant la renvoyer de la salle mais le regard qu'elle avait le fit change d'avis, il lisait dedans beaucoup de choses tristes et lui rappelant un peu les yeux qu'il avait étant petit. Soupirant face à son sentimentalisme et sa trop grande sensibilité il lui fit un geste indiquant qu'il acceptait qu'elle reste mais son regard disait bien qu'il vaudrait mieux qu'elle bosse.

- BIEN ! Je pense que nous allons pouvoir commencer ce merveilleux cours. Pour ceux et celles qui n'ont pas encore le plaisir de me connaitre, je m'appelle Hikaru Nabeshima et je suis donc votre professeur de théâtre. Dans ce cours vous devez bien vous doutez qu'on ne vas pas passer notre temps à écrire, la plupart de l'heure voir même sa totalité sera consacré à la pratique. Le but est bien sur de vous ouvrir à cet univers et état d'esprit très spécial, mais doit aussi vous permettre de pouvoir exprimer certain sentiments que d'ordinaires vous n'osez pas faire ressortir et gardez au fond de vous, et pourquoi pas vous permettre aussi de vous connaitre mieux. Je vais vous faire passer des fiches où sont écrits les descriptions de différents personnages d'une pièce, à vous de choisir celui que vous voudrez incarner ensuite. Je tien à dire que je vous encourage à choisir une personnalité différente de la votre, en général les résultats sont très intéressants et drôles. Sojiro tu veux bien les distribuer ?




( si jamais d'autres élèves arrivent sachez que à partir du poste de Taylor la sonnerie aura retenti donc les autres seront en retard )
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Cours de théâtre second acte [ terminer ]  Dim 2 Aoû 2009 - 22:26

Le professeur me rapella et je decidai de rester dans le cours. Le théâtre, ça serait peut être bien... Soudain, je sortis de mes révasserie quand j'ntendis quelqu'un entrer. Je me retournai et vis Soji. Depuis ma "fuite", je ne l'avais plus croisé. Il me dit bonjour et je lui répondis. Je n'étais pas bien de l'avoir laissé comme ça.

-Soji, excuse moi pour la dernière fois... Mon grand père va mieux d'ailleurs, il est sorti de l'hôpital. D'ailleur, j'aimerais me faire pardonner de t'avoir quitté si précipitamment. Ca te dirait de venir au resto avec moi ? J'en connais un français, le patron est sympa et il est dans un coin de la ville tranquille.

J'étais anxieuse de demander ça. Je devais être rouge comme un tomate tellement j'avais chaud. Y a pas de clim' ici ! Je n'avais jamais invité de garçon, encore moins au restaurant. Soudain Miyu rentra, et je me retournai pour la voir et lui dire bonjour. Je pris une feuille de papier et notai des indications pour se rendre au restaurant et un petit plan. Je ne dessinai pas bien, et ce fut une catastrophe. Puis plusieurs élèves rentrèrent. Je les connaissait un peu tous. Mais surtout Tsukiko était là. Je l'embrassai chaleureusement car je me sentais bien en sa présence. Puis après que Neir arriva, un peu en retard, le prof' prit la parole.

- BIEN ! Je pense que nous allons pouvoir commencer ce merveilleux cours. Pour ceux et celles qui n'ont pas encore le plaisir de me connaitre, je m'appelle Hikaru Nabeshima et je suis donc votre professeur de théâtre. Dans ce cours vous devez bien vous doutez qu'on ne vas pas passer notre temps à écrire, la plupart de l'heure voir même sa totalité sera consacré à la pratique. Le but est bien sur de vous ouvrir à cet univers et état d'esprit très spécial, mais doit aussi vous permettre de pouvoir exprimer certain sentiments que d'ordinaires vous n'osez pas faire ressortir et gardez au fond de vous, et pourquoi pas vous permettre aussi de vous connaitre mieux. Je vais vous faire passer des fiches où sont écrits les descriptions de différents personnages d'une pièce, à vous de choisir celui que vous voudrez incarner ensuite. Je tien à dire que je vous encourage à choisir une personnalité différente de la votre, en général les résultats sont très intéressants et drôles. Sojiro tu veux bien les distribuer ?-

Un rôle ? Quoi, mais je savais pas ? Je n'étais pas très à l'aise en public. Pas très timide, mais parler devant beaucoup de monde me faisait peur comme même. J'attendis alors pour voir les rôles et me faire une idée.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Cours de théâtre second acte [ terminer ]  Mar 4 Aoû 2009 - 13:01

Rya sentit qu’elle venait de poser une question idiote, d’après le silence qu’il se fit juste après.
Elle regarda ses camarades et eut un sourire gêné.

Quand elle entendit un petit raclement de gorge, la jeune fille su alors qu’elle venait vraiment de poser LA question idiote par excellence.

… Je suis irrécupérable…

Elle avait été tellement impressionné par la salle qu’elle n’avait pas fait attention à tout le monde. La jeune fille pensait qu’elle avait bien commencer le cours, et espérait que le professeur n’allait pas la prendre en grippe pour ne pas l’avoir vu.

Plusieurs élèves arrivèrent, et un garçon, Ryôma s'approcha de nous.

« On ne se connaît, mais on à un court ensemble, autant qu’on fasse connaissance. Si vous n’y voyez pas d’inconvénient, évidemment~ »

Rya se présenta. Quand tous les élèves furent là, tous s'installèrent. Elle était contente que Yui, Miyu et Antonny participaient à ce cours également, cela la rassurait un peu. Ryôma était derrière nous et elle lui sourit. Le professeur attendit quelques minutes avant de commencer le cours au cas où, pensa Rya, qu’il y est des retardataires.

Au moment où allait prendre la parole, une élève arriva. Rya se tourna vers la nouvelle arrivante et chose étonnante, la nouvelle l’avait émue. La sportive voyait bien qu’elle était un peu perdue, et quand elle s’excusa pour son retard, Rya sut qu’elle était étrangère ce qui était une difficulté de plus pour s’intégrer. Le professeur l’accepta malgré son retard.

Sympa, le prof…

Quand la nouvelle eut finit de s’installer, le professeur prit la parole :

« - BIEN ! » Rya sut qu’il avait parlé fort pour que tous les élèves présents deviennent attentifs. Presque tous sursautèrent, enfin c’était l’impression qu’elle avait eu, et elle ne peut que sourire. « Je pense que nous allons pouvoir commencer ce merveilleux cours. Pour ceux et celles qui n'ont pas encore le plaisir de me connaitre, je m'appelle Hikaru Nabeshima et je suis donc votre professeur de théâtre. Dans ce cours vous devez bien vous doutez qu'on ne vas pas passer notre temps à écrire, la plupart de l'heure voir même sa totalité sera consacré à la pratique. Le but est bien sur de vous ouvrir à cet univers et état d'esprit très spécial, mais doit aussi vous permettre de pouvoir exprimer certain sentiments que d'ordinaires vous n'osez pas faire ressortir et gardez au fond de vous, et pourquoi pas vous permettre aussi de vous connaitre mieux. Je vais vous faire passer des fiches où sont écrits les descriptions de différents personnages d'une pièce, à vous de choisir celui que vous voudrez incarner ensuite. Je tien à dire que je vous encourage à choisir une personnalité différente de la votre, en général les résultats sont très intéressants et drôles. Sojiro tu veux bien les distribuer ? »

Il ne perd pas de temps… Toute de suite à la pratique. Cela va être un massacre je le sens bien…


Dernière édition par Rya Ashina le Mar 4 Aoû 2009 - 22:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Cours de théâtre second acte [ terminer ]  Mar 4 Aoû 2009 - 19:28

Le garçon aux cheveux noirs de 14 ans de première année attendait impatiemment que le cours de théâtre commençait à temps, ce qui est très étrange dans son caractère c'est qu'il est déjà mature, il se comporte déjà à cet âge là comme un adulte alors que la plupart des adolescents de son âge sont encore trop immature, Comme par exemple des adolescents ne vont jamais en cours alors que l'enseignement scolaire pour Antonny Pitterson c'est un monde qui sert à créer le futur, l'avenir pour ensuite réaliser ce que l'on rêve depuis l'enfance. En gros avoir un (e) fiancé (e), des enfants, un travail et de l'argent. D'après la grande hypothèse du garçon aux cheveux noirs le théâtre est une matière qui va servir à imaginer notre futur, notre avenir quoi. Pour aller plus loin à apprendre à libérer des vrais sentiments pour ceux qui nous tiennent très cher au fond de notre coeur et apprendre surement qu'est-ce que c'est que la vie quotidienne. Pour ceux qui sont dans le cas contraire c'est tant pis pour eux, pour le New-Yorkais de première année c'est très simple pour lui ce genres de personnes qui trainent dans la rue à fumer des cigarettes remplis de nicotine qui s'en foutent des études scolaires se sont des gros boulets de première, ils n'ont strictement rien compris à la vie. Ils ratent une grande chance qu'ils n'auront peut-être jamais dans leurs vie quotidienne mais ils vont quand même avoir une chance mais de façon horrible qui auront regrettr de louper les cours. C'est de devenir SDF (sans domicile fixe). C'est pour le garçon aux cheveux noirs un cauchemar de ne pas avoir de foyer et d'argent mais il y a qu'une seule solution, survivre. Mais aussi la façon de s'habiller dans les cours avec une cravate sur son polo lui fait d'un adolescent dans le clan des intellos.

Il observa donc la salle de cours de théâtre, elle très spéciale cette salle de cours comparé aux autres pièces. On se croirait dans une vraie salle de théâtre ou des acteurs jouent plusierus roles en scène. Pendant qu'il observait la décoration de cette salle de cours, d'autres élèves de différents années arrivaient mais une élève arrivait à temps même si elle était un peu en retard. Cette fille devait être une étrangère mais, de toute façon Antonny Pitterson est aussi un étranger sauf que la jeune fille de quatrième année était une italienne d'Italie et avec un peu de chance le professeur de théâtre l'accepta magré le petit retard. Le jeune garçon préferait ne pas parler car il commença déjà à se chauffer les neuronnes, il était extremment concentré même si le cours n'avait pas encore commencer. Il se concentrait parce qu'il sentait qu'il allait y avoir une partie pratique. Antonny Pitterson n'a pas du tout faux, au contraire c'est vrai et il l'apprit lorsque le professeur de théâtre prit sa parole :

« - BIEN ! Je pense que nous allons pouvoir commencer ce merveilleux cours. Pour ceux et celles qui n'ont pas encore le plaisir de me connaitre, je m'appelle Hikaru Nabeshima et je suis donc votre professeur de théâtre. Dans ce cours vous devez bien vous doutez qu'on ne vas pas passer notre temps à écrire, la plupart de l'heure voir même sa totalité sera consacré à la pratique. Le but est bien sur de vous ouvrir à cet univers et état d'esprit très spécial, mais doit aussi vous permettre de pouvoir exprimer certain sentiments que d'ordinaires vous n'osez pas faire ressortir et gardez au fond de vous, et pourquoi pas vous permettre aussi de vous connaitre mieux. Je vais vous faire passer des fiches où sont écrits les descriptions de différents personnages d'une pièce, à vous de choisir celui que vous voudrez incarner ensuite. Je tien à dire que je vous encourage à choisir une personnalité différente de la votre, en général les résultats sont très intéressants et drôles. Sojiro tu veux bien les distribuer ? »

Lorsqu'il apprit qu'il allait y avoir des groupes et qu'ils allaient tous passés en scène. Il commençà à être heureux. Il souria et il marmona :

Yehhhh! Je sens que je vais m'amuser!

Il regarda Miyu, Rya et Yui en souriant vers eux.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Cours de théâtre second acte [ terminer ]  Mar 4 Aoû 2009 - 20:25

Natsu, regarda la salle et ses senpais. Une fille qui venait d'arriver, s'approchait et pris la parole.

- Salut, moi c'est Kohana. Et toi ?

"Enchanté Kohana. Je suis Natsu. C'est cool que quelqu'un s'adresse à moi, surtout que je suis toute nouvelle. Tu penses qu'on pourrait être ensemble pour jouer ? Si on joue en binôme évidemment, ce serais bien ! Surtout que tu as l'air super sympa Very Happy..."


Elle regarda les élèves, essaya de tous les distinguer. Hmmm... C'était dur ! Mais elle avait le sens de l'oeil, et pouvait dire facilement selon leur manières qui était en quelle année... 2ème année, 3ème année, 1ere année, 3ème année, 1ère année, 2ème année, .... mais elle n'eut pas le temps de finir que le professeur eut commencer déjà son discours.

"-BIEN !" Natsu se dit que c'était pour attirer les élèves qui bavardaient en attendant le cours. Elle le regarda, et fut attentive en un instant.

"Je pense que nous allons pouvoir commencer ce merveilleux cours."


*Merveilleux cours ? Il se prends pour Kami-sama ou quoi U_u ?* Elle aimait critiquer comme cela pour rire, car elle se disait que ça pouvait être drôle...


"Pour ceux et celles qui n'ont pas encore le plaisir de me connaitre, je m'appelle Hikaru Nabeshima et je suis donc votre professeur de théâtre."

*Cooool...*

"Dans ce cours vous devez bien vous doutez qu'on ne vas pas passer notre temps à écrire, la plupart de l'heure voir même sa totalité sera consacré à la pratique. Le but est bien sur de vous ouvrir à cet univers et état d'esprit très spécial, mais doit aussi vous permettre de pouvoir exprimer certain sentiments que d'ordinaires vous n'osez pas faire ressortir et gardez au fond de vous, et pourquoi pas vous permettre aussi de vous connaitre mieux."


*La pratique ? Il veut me buter ou quoi ? D8 Des sentiments que je n'ose pas faire ressortir d'ordinaire, que je garde au fond de moi ? La haine, la tristesse... l'amour peut être, je n'en ai jamais réellement eu en fait...*


"Je vais vous faire passer des fiches où sont écrits les descriptions de différents personnages d'une pièce, à vous de choisir celui que vous voudrez incarner ensuite. Je tiens à dire que je vous encourage à choisir une personnalité différente de la votre, en général les résultats sont très intéressants et drôles. Sojiro tu veux bien les distribuer ?"

Elle reçut le papier. Elle vit un personnage complètement différent de sa personnalité habituelle. Machiavélique, Rancoeur envers son prochain, malpoli, grossier... Le prof précisa que ce sera en binôme. Elle se dit que a deux ne pourrait pas être si mal que ça, tant qu'elle ne tombe pas avec quelqu'un ayant un trop bon jeu d'acteur, sinon elle serait aussi coincé qu'un... elle n'en sait rien. Elle espérait tomber sur quelqu'un ayant un jeu d'acteur comme elle.

[Hrp : Au théâtre, si vous regardez Skip Beat ils parlent du jeu d'acteur, donc là elle aimerait jouer avec quelqu'un ayant un jeu d'acteur comme le sien xB]
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Cours de théâtre second acte [ terminer ]  Mer 5 Aoû 2009 - 13:08

    « - BIEN ! Je pense que nous allons pouvoir commencer ce merveilleux cours. »

    Et bien. ‘Merveilleux cours’ ? Faut croire que ce prof était vraiment sûr de lui. Peut-être un peu trop. Certes, c’était du théâtre, mais faut quand même ne pas exagérer. Mais bon, là n’est pas notre problème. Venons en-plutôt à cette jeune fille que notre tennisman venait de rencontrer et de laquelle il n’eu aucun problème à s’approcher. Effectivement, étant d’une nature ouverte il n’avait généralement aucune difficulté en ce qui concernait les premières approches. Mais soit, voyant qu’elle lui souriait gentiment il s’empressa de lui rendre la pareil, tout en continuant d’écouter ce que le prof avait à dire.


    « Pour ceux et celles qui n'ont pas encore le plaisir de me connaitre, je m'appelle Hikaru Nabeshima et je suis donc votre professeur de théâtre. »

    Plaisir ? Euh, ouai s’il le disait, fallait peut-être le croire. Quoique notre jeune homme puisse croire, ce dénommé Hikaru donnait l’impression d’être plutôt bien aimé.

    « Dans ce cours vous devez bien vous doutez qu'on ne va pas passer notre temps à écrire, la plupart de l'heure voir même sa totalité sera consacré à la pratique. »

    Et encore heureux tient ! Ecrire pendant les cours de théâtres n’était pas vraiment quelque chose de vraiment primordial. Mais soit, de toute façon il fallait bien de la théorie en plus de la pratique. De toute façon, étant passionné de théâtre et plutôt motivé pour un cours, notre jeune tennisman n’aurait aucun mal de suivre le cours, encore faut-il que le prof le rende intéressant.

    « Le but est bien sur de vous ouvrir à cet univers et état d'esprit très spécial, mais doit aussi vous permettre de pouvoir exprimer certain sentiments que d'ordinaires vous n'osez pas faire ressortir et gardez au fond de vous, et pourquoi pas vous permettre aussi de vous connaitre mieux. »

    Ryô ne connaissait pas ces prétendus sentiments. C’était logique d’un côté. Car, comme venait de le préciser M. Nabeshima, ils étaient encore inconnus. ‘Fin il ne l’avait pas dit comme ça, mais de la sorte dont il l’avait prononcé, Ryô pouvait très bien s’imaginer comment il comprenait cette logique.

    « Je vais vous faire passer des fiches où sont écrits les descriptions de différents personnages d'une pièce, à vous de choisir celui que vous voudrez incarner ensuite. Je tien à dire que je vous encourage à choisir une personnalité différente de la votre, en général les résultats sont très intéressants et drôles. Sojiro tu veux bien les distribuer ?»

    Ah génial ! Ryô allait enfin pouvoir montrer sa vrai (ou fausse oO) personnalité. Justement, il adorait ce genre défit qui était de se changer complètement.
    Donc, ayant plus ou moins hâte que ce dénommé Sojiro fasse son travail, il déposa son sac sur le sol et croisa les bras devant lui, attendant qu’il reçoive sa fiche.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Cours de théâtre second acte [ terminer ]  Ven 7 Aoû 2009 - 13:55

Tsukiko s'était assise à côté de Yui, silencieuse. Elle n'osait plus rien dire vu qu'elle était arrivée en retard et garda donc la bouche close, observant la salle de cours. C'était une grande salle reproduisant les théâtres de l'ancien temps, de ceux qui acceuillaient de célèbres comédien et écrivain comme Racine ou Molière. De lourds rideaux de velour encadraient une scène en bois vide. Devant cette dernière, dans le coin droit, trônait le bureau du professeur.

En parlant de professeur, alors que Tsukiko se demandait comment ils avaient pu trouver les fonds pour construire une salle de classe aussi belle, ce dernier commença à parler. Il exposa son nom, sa profession pour ceux qui en doutait encore. Il ajouta que les cours seraient surtout basés sur la pratique et non la théorie ce qui rassura grandement la brunette: elle n'avait jamais aimé la pratique et surtout pas dans le théâtre. Si l'on voulait être machiniste c'était important, mais pour ceux qui jouaient sur scène l'important était de s'entraîner sans arrêt à répéter les mêmes scènes, les mêmes phrases pour trouver la juste intonation.

Alors que la jeune fille souriait doucement, le prof parla de distribuer des listes de personnages pour une future pièce. Tiens ? Mais de quel genre de pièce parlait-il ? Tsukiko espérait que les personnages seraient assez nombreux et variés pour qu'elle puisse trouver son bonheur. Elle attendit donc que le dit Sojiro distribue les feuilles en silence, se demandant déjà quel genre de personnages elle pourrait jouer.


[Rah,désolé du post bateau \o\""]
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Cours de théâtre second acte [ terminer ]  Ven 7 Aoû 2009 - 14:37

(jai pas d'inspi désow)

Certains avaient observé avec intérêt l’entrée de la jeune fille. Il est vrai qu’elle n’était pas moche à regarder, mais peu importait. Cette dernière c’était installé au dernier rang loin de tous. Même malgré le fait qu’elle soit en retard, elle remarqua que tous les élèves présents ne se connaissaient pas et qu’ils faisaient connaissance lorsque le professeur était silencieux. Elle avait été accepté en cour c’était une bonne chose. Quoi que si ça n’ait pas été le cas, elle aurait rallé pour la forme mais elle n’en aurait pas fait une montagne. Qu’aurait elle put faire de toute manière c’était toujours les instituteurs qui avait le dernier mot ! Peut-être aurait elle tenter de se taper l’incrustation dans la salle de théâtre pour la dessiner vu qu’elle adorait ça. Sinon elle serait peut être resté derrière la porte à dessiner la belle porte en bois ou à jouer encore de la guitare. De toute manière pas une journée ne passait sans qu’elle ne joue un enchainement de notes qui formait un morceau. Pourtant c’était que des compositions. Pas de titre pas de paroles, rien que des improvisations qu’elle ne rejouerait surement jamais. Après s’être installé et avoir sortie de quoi prendre des notes de se que disait le professeur. Ou pour dessiner une idée, une scène n’importe quoi ... Neiry reposa sa guitare dans sa housse sur le siège juste à côté d’elle. Au moins s’il y avait un autre retardataire, même si il y avait très peu de chance, en voyant qu’il restait plein de place libre et que celle à côté de la jeune fille aux cheveux couleur feu était occupé par sa guitare, il se dirait surement ou n’oserai surement pas la déranger pour ne pas plus gêner que ça le cours. Neiry en effet se refermait de plus en plus sur elle-même et fuyait la compagnie des gens qu’elle ne connaissait pas. On pourrait même ajouter qu’elle fuyait la compagnie aussi de ses amis ou de ses connaissances, car dans la salle il y en avait mais la jeune fille n’avait pas cherché à aller avec eux, les laissant libre et seul. Neiry observa le professeur, il n’était pas bien vieux et plutôt mignon, mais là n’était pas la question. Ce dernier lui aussi avait du rouge dans les cheveux, un coté un peu roux, comme elle ? Une grande question tout à fait inutile et qui n’avait rien à voir avec le sujet du cours. Bref concentrons nous. Notre très cher Hikaru, professeur et maitre de l’assemblé en ce jour donna les consignes. Jusqu’au fond de la classe, endroit où était la jeune fille la voix masculine portait parfaitement se qui permit à la jeune italienne ne comprendre sans trop de difficulté et sans avoir à tendre l’oreille. Une autre chance et elle devait bien le reconnaitre c’est que la classe était plutôt silencieuse pendant que le professeur parlait s’était bien différent que dans son pays. En effet en Italie il y avait un raffut monstre, il était parfois difficile de suivre se que l’enseignant disait et il fallait parfois le faire répété. Bon élèves comme mauvais élèves réagissaient comme ça en cours là-bas, tous y allaient de leur commentaire sur quelque chose. Et personne ne disait rien, mais Neiry reconnaissait que si un étranger venait, il aurait surement du mal à choper les quelques mots du professeur, car dans un pays étranger quand on commence tout juste les cours le silence est important. Bien entendu les pratiques, le silence, le contenue des cours avait de grandes différence suivant le pays, c’est pour cela qu’il était difficile de comparer les niveaux, vu qu’on n’étudiait pas les même choses. Au niveau des notes dans certains pays les élèves stationnaient plutôt autour de 12/20 alors que dans certains autres c’était plutôt du 8/10. Mais on ne comparait pas les sujet juste le niveau ce qui était absurde. Les consignes étaient donc les suivantes : Le charmant professeur allait faire des groupes, et ensuite les élèves devraient incarner un personnage qui s’éloignait le plus possible de leur personnalité. Pendant que le jeune Sojiro qui avait été réclamé pour distribuer les fiche avec les différents personnages écrits dessus, Neiry du fond de la classe se mit à observer tout le monde. Son regard était vide de toutes expressions, de tout sentiments, comme si elle était vide, comme si il n’y avait plus rien en elle, comme si elle étai morte de l’intérieur, comme si c’était un robot et non quelqu’un de vivant, comme un être humain. Ces yeux renvoyaient l’idée que plus rien n’avait plus d’importance. Ce qu’elle avait du mal à saisir et à définir c’est qu’elle devait jouer un personnage différent d’elle. Mais elle se demandait qui elle était réellement, est ce que ce n’était pas quelque chose qui dépendait du point de vue des gens, quelque chose qu’on n’était pas apte à juger nous même, et puis après tout ces derniers temps elle ne cessait de changer. Le regard des gens, quelque chose que souvent on avait du mal à gérer, ce n’était pas eux qui décidaient de notre personnalité, et en jouant une autre le regard des gens présent dans cette salle n’allaient il pas être différent de celui qui aurait été normalement si jamais il ne s’était rien passé ? Devait-elle être quelqu’un de différent par rapport à la façade qu’elle exposait chaque jour, ou différente par rapport à celle qu’elle était au fond d’elle-même, celle que personne ne connaissait réellement et celle qu’elle ne voulait faire connaitre. La jeune fille ne savait pas vraiment qui elle était, de nature discrète mal à l’aise, mal dans sa peau. Pourtant loin d’être timide, peu bavarde, devait elle jouer la pouf amie de tout le monde et parlant tout le temps. De plus en plus elle séchait les cours se rapprochant des rebelle devait elle jouer un intellectuel. ? Tant de questions tournaient dans sa tête, elle était complètement perdue. Avait-elle bien fait de venir à ce cours qui la mettrait forcément à l’épreuve, qui pouvait lui rappeler toutes ces choses qu’elle ne supportait plus, ces choses qu’elle fuyait sans jamais oser l’avouer. Dans cette salle, et cela ne faisait aucun doutes, on pouvait trouver des personnes de différents caractère, mais dans l’impression que tous ces gens donnait, on pouvait penser que tous entrait dans la catégorie des gentils, que personne ne cherchait à nuire aux autres. Tous ceux que Neiry regardait abordaient une expression bienveillante et accueillante. Pour ne pas se sentir trop à part la premier chose que tout le monde avait fait c’était de se mettre ensemble et commencer à faire connaissance, ou restant simplement ensemble silencieusement. La rouquine avait dérogé à cette règle se mettant en marge de tous les autres, à l’écart au fond de la salle de classe. Ce qu’elle put se douter à observer les gens comme ça sans qu’ils ne s’en doutent, c’est que la plupart choisirait des personnages méchants sans cœur, car ils semblaient tous gentils. Bien entendu elle pouvait se tromper, mais en attendant personne n’avait râlé par rapport à ce qu’avait donné comme consigne Hikaru, personne ne s’était mis en avant, tous semblait très discret, voire timide. Neiry ne parlait pas, de toute manière elle n’allait pas parler seule, mais elle préférait en cours cerner les gens avant de prendre le risque de prendre la parole. Car en effet selon elle prendre la parole était un risque. Un risque de se tromper, un risque de faire une erreur, un risque de se ridiculiser, un risque qu’on se moque de vous… Bref j’en passe. Prendre la parole, passer devant ses camarades de classe avait toujours été quelque chose qui lui faisait peur. Sauf quand elle connaissait tout le monde et était vraiment sur de les connaitre à 100%. Mais là il faut avouer qu’elle avait peur. Peur de se qu’ils pourraient penser d’elle de comment elle allait être jugé, et plus elle y pensait plus elle avait peur. Finalement Sojiro arriva vers elle, la jeune fille lui sourit malgré qu’on puisse voir au fond de ses yeux que sourire n’était la chose qui allait avec son état d’être, juste un sourire par politesse. Neir prit en douceur la fiche et commença à déchiffrer tranquillement les caractères japonais. D’ailleurs elle n’était pas au bout de ses peines. Avec n crayon à bois, sur sa feuille elle écrivait se qu’elle comprenait, mais ne comprenait pas tout. Surement qu’à ne pas parvenir à tout traduire elle ferait une erreur. Bon elle devait se calmer. Si elle regardait un groupe passer avant elle peut être que ça la tranquilliserait. Enfin le contraire était lui aussi possible, car si le groupe excellait, il serait dur de les égaler. Enfin bref pour le moment elle devait traduire ce qu’elle avait sous, les yeux avant de s’angoisser inutilement pour la suite. Peut-être que Hikaru avait tout prévu, c’était quand même lui le maitre de jeu, le metteur en scène, il devait faire les groupe, mais avant il aurait surement besoin de leur prénoms. Et puis il avait déjà pensé à un ordre de passage. Bref, la rouquine ne savait pas à quoi s’attendre et devait patienter le temps que l’enseignant explique la suite.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Cours de théâtre second acte [ terminer ]  Ven 7 Aoû 2009 - 17:25

Kohana s’était approché d’une dénommée Natsu, qui était nouvelle. Elle n’avait pas tellement connue la solitude lors de son arrivée, grâce à Miyoko qu’elle connaissait déjà puis, plus tard, grâce à Taylor, qui justement était présente à ce cours de théâtre. Elle s’était dirigée vers un garçon nommé Sojiro. Elle irait lui dire bonjour plus tard, elle avait tout le temps du cours. Elle voulut commencer à discuter avec Natsu pour apprendre un peu plus sur elle et vice versa mais elle n’eut pas le temps que déjà le professeur prit la parole. Il fût coupé plusieurs fois par des élèves en retard mais les acceptait tous. Sympa comme prof, pas comme certains comme il l’avait précisé… Il s’arrêta un instant, pour ne pas être encore Une Fois interrompu par des élèves en retard. Croyant qu’il allait être silencieux pendant un petit moment, Kohana commença à parler à Natsu et sursauta au point de faillir tomber lorsque le professeur prit la parole une nouvelle fois. Elle était rouge pivoine et espérait qu’à part Natsu, personne de l’avait vu. Apparemment, son souhait avait été réalisé. Elle se redressa, faisant comme ci rien ne s’était passé. Elle aurait passé pour une gourde si elle était tombée, juste au pied du professeur. Enfin, elle essayait de ne plus y penser et de se concentrer sur ce que disait le professeur. Il s’appelait Hikaru Nabeshima et expliquait qu’on ne passerait pas notre temps à écrire, que la pratique était quelque chose d’essentiel pour le théâtre. Il lui faisait penser à son ancien professeur, lorsqu’elle était petite, qui expliquait qu’il fallait répéter des centaines de fois une scène pour pouvoir la jouer vraiment, en étant vraiment dans le ton et le caractère de son personnage. Il dit également qu’il nous passerait des fiches personnages d’une pièce et choisir celui que l’on voudrait incarner, de préférence une autre personnalité que la nôtre. Apparemment il connaissait Sojiro, il avait dû être présent à son ancien cours, puisqu’il lui demanda de distribuer les fiches. Lorsque celui-ci saisit les fiches que le professeur lui tendait, mon sac se mit à vibrer, puis à sonner.

-Oh non, pas ça !

En effet, son portable était devenu fou. Elle ouvrit la poche avant de son sac et attrapa son portable à toute vitesse et arrêta l’appel.

-Je suis désolé sensei j’étais pourtant sûre de l’avoir éteint !!

*Quelle gourde je suis alors, c’est bien de se faire remarquer comme ça ! Grr*

Juste avant d’éteindre son portable, Kohana reçut un SMS. Elle le lit vite fait pour voir le contenu du message et laissa remonter dans sa gorge un « Oh ». Le message était constitué de :

« Je te rappelle que tu as un rendez-vous chez le médecin aujourd’hui, ne sois pas en retard ! Ta cousine Aki »

Sa cousine travaillait dans une ville pas loin de Kobe dans une petite boutique dont elle était la patronne et Kohana et elle s’échangaient souvent des e-mails. Elle jeta un coup d’œil à sa montre, elle pouvait encore y être à l’heure.

-Sensei, j’avais complètement oublié, mais j’ai un rendez-vous chez le médecin aujourd’hui et je risque d’être en retard. Me permettez-vous d’y aller ??

Elle attendit la réponse du professeur impatiemment, il fallait qu’il dise oui.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Cours de théâtre second acte [ terminer ]  Sam 8 Aoû 2009 - 14:06

Taylor avait vu les élèves rentrer un à un, attendant non loin du groupe formé autour de Sojiro une quelconque réponse de celui ci si réponse il y avait. Il semblait attirer les gens, il rayonnait de bonne humeur et semblait gentil alors les gens allaient vers lui sans souci de toute évidence. Si leurs routes ne s'étaient pas déjà croisées elle ne l'aurait pas fait... Dénoter, elle y était habituée. Il y avait quelques têtes connues mais la plupart elle ne les connaissaient pas, c'était assez déroutant de voir jouer, prendre la parole, faire vivre un personnage devant des inconnus l'effrayait un peu dans le fond. Surtout si elle devait jouer quelqu'un de différent d'elle... Genre une fille ouverte, gentille, un peu gourde ou pimbêche sur les bords? Ah la pimbêche elle savait l'imiter pour sur. Mais bon, passons l'heure n'était pas encore à cela. La dernière arrivée fut Neiry qui semblait bien triste et lointaine, elle fut surprise par son attitude et son regard mais ne dit rien pour deux raisons: l'une était qu'elle était trop loin de la jeune fille et l'autre que cela ne la regardait pas. Elle regardait Koh' et au moment ou elle allait la saluer, le professeur commença à parler. Elle écouta attentivement ce qu'il dit. Hikaru avait l'air quelque peu prétentieux, mais rien de bien méchant et cela était bien vite rattraper par la patience et la gentillesse qu'il avait eu envers les retardataires. Tous les profs n'étaient pas comme lui. Il semblait plutôt ouvert, cela était rassurant aussi, faire du théâtre avec un vieux con fermé et exigeant très peu pour elle...

Elle écouta les consignes, et comme elle le craignait il faudrait différer de son caractère habituel. Bon ce n'était pas si terrible, elle s'adaptait bien et puis elle avait croisé beaucoup de monde dans son enfance ou à Tokyo, alors elle avait un idée d'à peu près tous types de caractères, ce qui était assez marrant. En effet parfois elle se prenait à imaginer des gens et à inverser leur caractère. Les imaginer dans des situations risibles ou méchantes différent de d'habitude. Je n'ai pas dit que c'était marrant pour tout le monde, mais elle en riait, parce qu'elle n'avait que ça à faire. Elle était devenu un peu sournoise avec le temps. Elle avait les mains dans les poches, avait posé son sac non loin d'elle et attendait à présent que Sojiro passe pour distribuer les fiches. Le prof lui avait parlé, de toute évidence il était là pour le cours précédent. Son regard revint sur lui, elle le détailla un instant avant de regarder ailleurs. Elle détailler tous les élèves, lorsque le portable de Koh sonna et qu'elle s'excusa pour un départ précipité. Le prof allait-il râler? Peut-être ou pas. C'était bien le style de Kohana d'être tête en l'air... Elle sourit légèrement, puis regarda le professeur curieuse.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Cours de théâtre second acte [ terminer ]  Sam 8 Aoû 2009 - 14:25

Le professeur avait accepté leur présence en cours malgré le retard. Elle s'était incliné avant de rentrer dans la salle complètement et de détailler les autres. Elle ne connaissait personne, c'était bien sa veine tiens... Si elle était assez ouverte, elle aimait bien parler avec les autres, et tout. Puis elle se rendit compte qu'elle avait oublié sa manche. Elle contempla son bras découvert, laissant son bras gauche nu, et visible cette horrible cicatrice... Elle se retint de grogner et ne s'en énerva pas. Rester zen, elle avait finit par s'y habituer, à défaut d'autre chose et puis avec les gars qu'elle côtoyait c'était mieux parce que c'était tous des têtes à claques. Mais elle les aimait bien au fond. Elle regarda le prof et l'écouta. Le plaisir? C'était un marrant visiblement, l'humour c'était important surtout pour le théâtre mais là c'était un peu déplacé quand même... Elle se dit que la prétention n'était pas toujours un défaut si elle était contrôlée. Elle se prononcerait plus tard. Il n'avait pas la tête d'un petit con aigri mais elle ne l'aurait pas parié prof, alors bon...

Il donna les consignes, changer de personnalité? Hum, excellent exercice quoique difficile à mettre en œuvre. D'où le fait que c'était un bon exercice, enfin elle le pensait mais elle n'était pas une experte loin de là. Mais nous sommes tous ancré en nous, on se cherche, on se connaît un peu, on se découvre, alors laisser tomber tout notre travail sur nous même le temps d'incarner quelqu'un d'autre c'est pas toujours évident. Elle regardait les élèves un par un, tous différents et dans le fond tous pareils. Un même but: vivre. Ils avaient des moyens différent de le faire, mais c'était la même chose. Elle attendit que ce Sojiro passe pour prendre sa fiche avec son rôle. Se mettre dans la peau d'un autre était fascinant pour elle et cela lui permettait de laisser son vieux caractère de côté quelques heures, et de tout oublier. Bah oui, c'était un moyen comme un autre de s'évader non? Et elle pensait que cela lui apprendrait aussi beaucoup de choses sur elle même et sur sa façon de voir le monde, peut-être avait-elle raison, elle le saurait plus tard. Arisa aurait aimé ce cours, elle en était certaine.

Puis elle se dit qu'il serait bon de faire connaissance un peu, mais pour ça elle attendrait d'avoir eu sa fiche et de savoir à combien ils joueraient car elle n'avait pas entendu cette info. Peut-être l'avait-il dit, ou peut-être pas. Parfois elle avait des infos qui lui passaient sous nez si elle pensait à autre chose, alors elle ne l'avait peut-être pas entendu... Et elle n'avait pas envie de se faire remarquer, alors pour l'instant elle ne dirait rien. Elle regarda à nouveau autour d'elle, puis ouvrit son sac pour voir si elle n'avait sa manche mais non, évidemment. Tsss, franchement... Bref, elle se redressa et attendit un peu.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Cours de théâtre second acte [ terminer ]  Sam 8 Aoû 2009 - 19:38

Yui se tourna vers lui et répondit en souriant avant de commencer d'un air un peu gênée :

-Soji, excuse moi pour la dernière fois... Mon grand père va mieux d'ailleurs, il est sorti de l'hôpital. D'ailleurs, j'aimerais me faire pardonner de t'avoir quitté si précipitamment. Ça te dirait de venir au resto avec moi ? J'en connais un français, le patron est sympa et il est dans un coin de la ville tranquille.

Le jeune homme était plus que surpris. Mais en tout cas, il était heureux que son grand père aille mieux. Une attaque tout de même... Mais c'est le fait qu'une fille l'invite au resto qui lui paraissait étonnant, étonnant mais très sympathique ! Sojiro lui adressa un de ses plus beaux sourires et lui répondit.

- Ce sera avec plaisir, surtout si c'est un français, ça va me rappeler la cuisine de maman ! Tu sais, pas besoin de t'excuser, ça se comprend plus que bien... et en plus tu es parti en payant l'addition au complet, j'ai pas payé les boissons, jte dois des sous.

Le temps de discuter, pas mal d'élèves entrèrent. Il y en avait plus qu'au premier cours même ! Mais pas d'Izura à l'horizon... dommage. Tant, pis,ça ne le dérangeait pas de se mettre avec quelqu'un d'autre mais bon, c'était surtout qu'ils avaient préparés nu truc ensemble. Dans les gens qui étaient rentrés, il en connaissait plusieurs de vue, il y en avait de sa classe, mais à part Yui, il 'y avait que Taylor qu'il connaissait assez. D'ailleurs, elle le salua et fut bien content que se soit elle qui vienne vers lui pour une fois.

C'est alors qu'après la sonnerie, alors qu'il y avait encore quelques personnes qui entraient, le prof donna le départ du cours avec la traditionnelle présentation... toujours aussi prétentieuse et amusante. Il remarqua aussi que dès qu'il commença à parler de pratique, plusieurs élèves firent les yeux ronds.

A la fin de son discours, il lui demanda de distribuer les feuilles de personnages. Sojiro ne réagit pas tout de suite parce qu'il était un peu parti dans ses pensées mais il secoua la tête, décroisa les bras et alla prendre la papiers que le prof lui tendait. Il passa alors devant tout le monde, en profitant pour sourire à celle-ci, dire bonjour à celui-là... Il redonna les feuilles restantes au Sensei et reprit sa place, non loin de Yui et Taylor. Il questionna le prof du regard, se demandant s'il aurait dû prendre aussi une feuille ou pas. Le jeune homme haussa les épaules et sortit une pochette de son sac dans lequel il avait gardé la feuille du personnage qu'il avait choisi la dernière fois.


Déso, jsuis pas du genre à faire 40 lignes :P
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Cours de théâtre second acte [ terminer ]  Dim 9 Aoû 2009 - 20:25

Il avait remarquer en souriant après son petit discours que plusieurs élèves avaient ouvert de grands yeux sous la surprise en entendant ses paroles, mais que peut il bien y avoir de si surprenant que ça ? Ils sont dans un cours de théâtre il va donc forcément y avoir l'interprétation de rôles de leur part, bon peut être que puisqu'ils n'ont jamais fait de cours dans cette matière ils ne savent pas à quoi s'attendre et il allait donc devoir les aider ou tout du moins ceux qui n'y connaissent rien car heureusement il avait Sojiro avec lui pour les aider et peut être que certains en connaissent plus qu'il ne le pense, en observant certains il n'avait pas vu la même lueur dans leurs yeux signe que le théâtre n'est pas inconnu à certains. Qu'importe il allait vite le découvrir en les faisant jouer devant lui mais si ce qu'il pensait était juste alors cela allait peut être lui faire revoir l'ordre de ses binômes car il serait préférable de mettre une personne ayant déjà fait de la comédie ou d'autres pièces avec quelqu'un qui ne s'y connait pas trop ainsi ils pourraient faire connaissance tout en travaillant dans une bonne ambiance. En regardant toutes ces têtes il finit par tomber sur une élève qui avait un comportement bien différent des autres, c'était la fille visiblement qui avait sursauter en le voyant chose dont il riait toujours intérieurement, elle différait donc de ses camarades puisque la jeune demoiselle s'était endormi et semble plongée dans un profond sommeil. Il ne put s'empêcher d'être attristé de constater une telle chose dans son cours mais si il la renvoyait dans son lit elle pourrait croiser un surveillant et alors ce dernier ne serait sans doute pas aussi indulgent que lui. Soupirant devant sa trop grande générosité il finit par la laisser là mais ce n'est pas pour autant qu'il ferait moins de bruit pour elle, enfin il n'eut pas besoin de s'en soucier longtemps puisqu'un portable sonna soudainement remplissant l'air d'un bruit pouvant être agaçant à la longue. Il regarda un peu sévèrement l'élève d'où provenait cette interruption qu'il n'aimait guère dans un cours, elle s'excusa en prétextant l'avoir pourtant éteint même si cela ne la sauverait pas, se demandant ce qu'il allait faire il n'en eut cependant pas le temps puisqu'elle lui dit ensuite qu'elle avait visiblement un rendez-vous médical qu'elle avait oublier. Mouais enfin quand même oublier un rendez vous comme ça il faut vraiment être dans la lune, elle lui demanda l'autorisation de pouvoir y aller et ne voulant pas risquer d'avoir des ennuis pour lui avoir fait rater ça il lui permit d'y aller mais exigea d'avoir un certificat à son retour.

Ce petit soucis régler il la regarda sortir avant de reporter son attention sur le reste des élèves et voir si personne d'autre n'aurait quelque chose à dire, une question ou bien encore autre chose sur le cours. Tout ceci serait sûrement amusant car la plupart seront un peu déboussolés de change aussi brutalement de personnalité mais contrairement à ce qu'on croit tous cela peut être une formidable opportunité d'explorer quelque chose de nouveau en soit et qui sait peut être adopter cet état d'esprit. Il jeta un coup d'oeil vers le petit intello de la salle et remarqua avec plaisir que ce dernier semblait enjoué de commencer enfin la pratique, il devait surement en avoir mare de rester assis et il ne le comprenait que trop bien cela car lui même n'a pas été quelqu'un qui restait toujours bien gentiment assis derrière son bureau toute la journée. Il regarda à nouveau tout les élèves présents et constata avec soulagement que aucun autre ne semblait avoir oublier un rendez-vous important que n'importe quel autre évènement qui le dispenserait de cours. Chacun d'entre eux recevait une fiche où figurait le nom de divers personnages ainsi que une biographie résumée de leur vie pour pouvoir cerner son caractère et se motivations ainsi que la situation dans laquelle ils seront, Sojiro une fois fini de donner une feuille à tous ses camarades lui rendit le reste et s'assit à sa place attendant le début. Il lui lança un petit regard interrogateur voulant sûrement vouloir dire ce qu'il devait faire pour son personnage, il se contenta de hausser les épaule et sorti une fiche d'une pochette qu'il lui tendit, cette dernière contenant les détails du personnage qu'il avait choisit au cours précédent. Lorsque tout le monde eut enfin en mains les détails des personnages à choisir il se leva et prit la voix de façon plus calme et posé cette fois ci.

- Avant toute chose je pense qu'il serait bien que ceux d'entre vous qui ont déjà fait du théâtre m'en fasse part pour que je puisse arranger les binômes que vous prendrez. J'en profite également pour vous expliquez le déroulement du cours, lorsque vous aurez choisit vos personnages je vous placerais ensuite par groupes de deux et je vous regarderais évoluer ensemble.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Cours de théâtre second acte [ terminer ]  Dim 9 Aoû 2009 - 21:25

Rya n’avait pas remarqué qu’un portable avait sonné, et même que l’élève concerné était parti précipitamment du cours, tellement elle était entrain d’étudier la fiche où était inscrit les personnages. Se tournant vers Miyu pour lui demander son avis, elle vit celle-ci entrain de dormir. Elle pensa la réveiller en premier lieu, mais si elle s’était endormit en cours c’est qu’elle devait vraiment être fatiguée.

Rya se concentra de nouveau sur la liste des personnages et voyant qu’elle n’arriverait pas à choisir, elle se tourna vers Antonny, et c’est là qu’elle vit que Natsu participait également à ce cours. Elle lui sourit, puis reporta son attention sur Antonny et lui murmura :

« Excuse, mais d’après toi, lequel est le plus éloigné de ma personnalité ? »

Le jeune garçon répondit tout en montrant à Rya LE personnage qui était totalement à l’opposée de la personnalité de la jeune fille. Et c’est bien sûr ce qui faisait peur à la sportive. De jouer le rôle de…

Le professeur Nabeshima prit alors la parole ce qui fit sortir Rya de ses pensées. Elle se remit correctement dans son siège et leva les yeux vers lui.

« Avant toute chose je pense qu'il serait bien que ceux d'entre vous qui ont déjà fait du théâtre m'en fasse part pour que je puisse arranger les binômes que vous prendrez. »

Juste après, plusieurs mains s’élevèrent, dont celle d’Antonny, ce qui surprit Rya grandement. Le prof leur jeta un regard puis continua.

« J'en profite également pour vous expliquez le déroulement du cours, lorsque vous aurez choisit vos personnages je vous placerais ensuite par groupes de deux et je vous regarderais évoluer ensemble. »

Rya se dit alors :

Qu’est-ce que je disais ? Un massacre ?

Elle jeta un coup d’œil à sa fiche et du bien l’admettre. Le seul rôle qui était à l’opposée de sa personnalité c’était celui de la pimbèche…

C’est pire qu’un massacre, ça va être une catastrophe…
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Cours de théâtre second acte [ terminer ]  Dim 9 Aoû 2009 - 21:42

Soji distribua les fiches des personnages et j'y jetai un coup d'œil. Que choisir dans toutes ces personnalités si différentes ? Il y en avait qui me ressemblait, mais j'avais le sentiments que le prof' ne voudrait pas, et ce qu'il ajouta me confirma mon impression.

- Avant toute chose je pense qu'il serait bien que ceux d'entre vous qui ont déjà fait du théâtre m'en fasse part pour que je puisse arranger les binômes que vous prendrez. J'en profite également pour vous expliquez le déroulement du cours, lorsque vous aurez choisit vos personnages je vous placerais ensuite par groupes de deux et je vous regarderais évoluer ensemble.

Je n'avais jamais fait du théâtre, j'avais juste vu des pièces classiques dans des théâtres parisiens... A l'époque où papa et maman étaient encore vivants... Je déroulai la fiche et lut toutes les personnalités. Je ne savais que choisir... J'aurais bien pris la timide, mais ce serait ne pas se prêter au jeu... Et puis, le prof' avait déjà remarquer que je l'étais et ne serait sûrement pas content... Se faire engueuler par ce prof' était la dernière chose que je souhaitais... Je regardais Tsukiko, assise à côté de moi et voulut lui poser une questions. Mais je ne voulais pas casser ce silence. Je réfléchis donc en silence...

Après que tout le monde est dit son choix, j'hésitais toujours, le choix étant très dur pour moi. Je n'avais aucune envie de m'ouvrir aux autres... J'avais mes problèmes et eux les leurs... Et puis, j'étais timide un point c'est tout ! Je levais les yeux et croisa le regard de plusieurs personnes. Je tournais la tête et donna un coup de pieds à Tsukiko, pour lui montrer mon probable choix... Je le lui pointait du doigt sur la feuille et attendait ça réaction... Elle rit et me dit oui de la tête... C'était si improbable que ça ?

Une séductrice. Voilà mon contraire, moi qui bégayer quand je parlais à un garçon, moi qui rougissait à chaque invitation, moi la petite Yui sans expérience dans le domaine amoureux... Ça allait être très difficile mais ce serait sûrement drôle. Je fis le tour de la salle du regard et vis tout ces gens que je connaissais. J'allais devoir essayer d'en séduire un ? Eh bin... C'est parti pour l'aventure !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Cours de théâtre second acte [ terminer ]  Dim 9 Aoû 2009 - 22:46

Taylor sourit à Soji lorsqu'il passa pour la fiche qu'elle prit. Elle la consulta, et se demanda lequel elle pourrait prendre. Elle remercia le blondinet puis reprit sa lecture, tranquillement écoutant ce que disait le prof quand même, en cours c'était parfois utile. Elle examina chacun des personnages se demandant lequel pourrait lui correspondre, enfin plutôt être son opposé. Puis elle jeta un regard autour d'elle se demandant avec qui elle allait tomber. Barf elle s'en fichait, c'était du pareil au même finalement. L'adolescente finit par trouver un rôle qui lui allait pas mal: une jeune femme douce et avenante style mamie gâteau. Ouais c'était bien ça, parce qu'elle était pas du tout comme ça. Elle sourit légèrement, bon, ca devait pas être trop dur à jouer, quoique vu elle pourrait se planter quand même, on ne savait jamais et puis c'était elle et elle était poursuivie par la guigne, alors... Elle jeta un coup d'oeil à la ronde encore une fois pour regarder les autres, et voir un peu ce qui l'attendait. Elle n'avait jamais fait de théâtre, et c'était justement pour cela qu'elle était là: retrouver des activités nouvelles, n'ayant en aucun cas lien avec son passé qu'elle fuyait avec tant de force. Et puis il fallait un début à tout non? Mais elle doutait vraiment d'avoir du talent pour ça, elle verrait bien. Elle aurait pu aussi jouer le rôle d'une mathématicienne, mais elle doutait vraiment de savoir le faire, alors le premier lui riait bien.

Elle s'installa dans un siège, histoire d'attendre et commença à réfléchir un peu sur les tenants et les aboutissants d'un tel rôle. Elle se souvint d'avoir vu une mère et son fils un jour qu'elle traînait dans un parc de Tokyo, elle était resté un moment dans la semi obscurité de la ruelle ou elle était à les observer, se disant que cette époque là était bien loin pour elle... Elle se souvint aussi que cette journée là c'était mal finie mais bon, passons ce n'était pas l'important là, elle avait juste trouvé un bon filons pour son rôle. Elle resta un moment à regarder sa feuille, un binôme c'était mieux qu'un trinôme ou pire un quatuor, finalement ce n'était pas si mal, avec un peu de chance elle tomberait que quelqu'un de pas trop con. Elle connaissait deux trois personnes ici, alors peut-être que pour une fois elle aurait de la chance. Elle ne se sentait pas de taille à jouer un tel rôle, mais finalement n'était ce pas la le but du théâtre? Se dépasser et délaisser tout ce qui faisait de nous nous pour rentrer dans un autre personnage? Alors elle le ferait, et elle s'en faisait la promesse, comme un défi à elle même.

Elle attendait à présent calmement que les binômes soient faits.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
« »
(#) Re: Cours de théâtre second acte [ terminer ]  

Revenir en haut Aller en bas
 
Cours de théâtre second acte [ terminer ]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kobe High School :: Hors RPG :: Poubelle :: Archives des rps :: Anciens rps-
Sauter vers: