Partagez | 
 

 Un dîner parmi tant d'autres [Fini~]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Invité
« Invité »
(#) Un dîner parmi tant d'autres [Fini~]  Mar 4 Aoû 2009 - 23:04

Tsukiko poussa un long soupir. La journée de cours venait de se terminer et tant mieux ! Elle en avait marre de rester assise toute la journée sur une chaise peu confortable à écouter des cours peu intéressants. Heureusement il ne lui restait qu'environ 3 ans de cours et elle aurait enfin finit ce calvaire... Tout du moins pour le lycée. Après, il y aurait les universitées ou les écoles, ou même la fac... La vie n'était qu'une succession de cours tous plus ou moins intéressants en fait. Enfin, au moins après le lycée elle pourrait s'orienter vers une filière qui l'intéressait.

Dans tous les cas, elle n'était encore qu'une élève de deuxième année, il était 18h et elle avait terriblement faim. Elle prit donc la sage décision d'aller poser ses affaires de cours dans sa chambre, de se changer si besoin et d'aller dîner. Oui, c'était une solution provisoire à ses problèmes convenable, elle en était convaincue. Et puis peut être qu'avec un peu de chances, elle croiserait Yui dans la chambre et elles pourraient dîner ensemble. La brunette s'étonnait elle même, de temps en temps, de l'efficacité de ses idées.

Elle se dirigea donc vers les escaliers et gravit les marches avec lenteur, elles aussi commençaient à lui taper sur les nerfs. Elle poussa un léger juron quand elle faillit glisser et s'étaler la tête la première sur les marches en marbre puis arriva enfin au niveau des dortoirs. Elle chercha rapidement le numéro de sa chambre dans son esprit puis, une fois trouvé, elle alla dans cette dernière.

Quand elle ouvrit la chambre, surprise: elle était vide. Mince. Cela voulait-il dire qu'elle allait devoir manger seule ? Voilà qui était fâcheux. Tsukiko poussa un gémissement en posant son sac de cours sur son bureau: qu'allait-elle faire ? Le mieux était d'attendre que quelqu'un arrive. Elle attendit donc 5, 10, 15, 20 min. Toujours personne. La fille unique était à la limite du désespoir. Elle décida donc, vu que son ventre criait famine, d'"aller quand même dîner. Avec un peu de chance, elle verrait des conaissances là-bas.

Elle se dirigea vers le self après avoir changé de chaussures et attaché ses cheveux. Elle n'avait pas l'habitude de ne pas avoir les cheveux lâches mais ce n'était pas si désagréable que ça... Elle le ferait plus souvent. Elle arriva donc à la cantoche comme on dit familièrement. Heureusement pour elle, il n'y avait que peu de queue et elle put passer rapidement. Elle prit ce qu'on lui proposer au menu, de toute façon quoi qu'elle prenne ce ne serait pas fameux, et chercha une place du regard.

Elle aperçut de loin une masse de cheveux qui lui semblait familière et, surtout !, qui semblait être seule. Tsukiko s'approcha donc de cette personne dont elle se souviendrais de la provenance plus tard et lui demanda doucement en désignant la chaise en face de la personne qui s'avérait être de sexe masculin:


"Excuse moi, la place est prise ?"


Dernière édition par Tsukiko Amane le Lun 9 Nov 2009 - 19:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Un dîner parmi tant d'autres [Fini~]  Mer 5 Aoû 2009 - 19:18

Kieru avait terminé sa journée tranquillement, c’était un jour de semaine où il n’aurait jamais le temps de rentrer jusqu’à chez lui, ni l’envie par ailleurs. Il était un peu joyeux et s’était directement rendu à la cantine après les cours. Son ventre criait famine et il n’y avait pas grand-chose qui pourrait arrêter ces cris si ce n’est que de manger. De toute façon Kieru aimait manger et ne ratait jamais une occasion de manquer un repas quand il a vraiment faim. Ce jour-ci il était encore plus affamé que d’habitude car c’était un jour qu’il avait détesté. La journée avait été trop rude et il n’avait pas pu profiter pleinement de tout ce qui l’entourait. Il n’avait pas bien pu observer et consacrer du temps à ce qu’il pouvait apercevoir tout au long de la journée.

Kieru était un des premiers à être servit tellement il était allé vite dans les couloirs pour se rendre à la cantine. Il avait prit le menu du jour, sentant que de toute façon il n’y aurait pas mieux à manger. Il n’appréciait pas réellement la cantine de cet internat. Pas plus qu’une autre cantine d’ailleurs. Il détestait manger quelque chose qu’il ne se préparait pas lui-même ou qui ne sortait pas d’un cuisinier assez cordon-bleu. Dans sa famille entière il n’y avait que lui qui pourrait savoir comment cuisiner correctement. C’était aussi parce qu’il n’avait pas le choix de se faire à manger qu’il avait commencé à apprendre correctement la cuisine. Chez lui, sa mère ne lui faisait pas à manger, elle ne lui avait jamais fait à vrai dire.

Là il n’était plus trop concentré, il était assez fatigué et il s’était déjà mis à remplir son estomac à grand coup de fourchette. Kieru mangeait avec des couverts plus communs en France plutôt que les baguettes Japonaise. En fait, il avait de la peine à supporter d’avoir un jeu de main confiant en tenant deux baguettes, plutôt que de simplement tenir un objet comme un stylo. Il revisualisait sa journée et ne trouvait pas quoi penser, il s’était mit à manger plus rapidement, souhaitant oublier cette journée abominable.

Aussi, il eut une réaction plutôt expressive lorsque la fille qui venait d’arriver à côté s’était mise à parler. Pourquoi toujours aller si vite pensait-il, il lui fallait tout de même, comme à son habitude pouvoir considérer l’inconnu qui se place pour parler avant même de pouvoir à son tour lui adresser la parole. Pourquoi fallait-il que la vie se passe si rapidement ? Tous étaient pressés pour lui, mais en fait il avait réalisé après de longue année d’expérience que c’était lui qui était lent. Une lenteur plutôt remarquable étant donné qu’elle lui était utile à observer correctement. Bref, cette fois il n’avait pas pensé à la considérer avant même de lui répondre. Et puis quoi encore, s’il devait se plier à tous les caprices de la vie dans une seule journée, ce serait ce jour-ci qu’il choisirait. Il hocha la tête, percutant du regard la chaise qui se trouvait devant lui, il était contrarié depuis le matin même, et ça ne faisait que de continuer. Il n’avait pas remarqué qu’il avait adopté une attitude assez froide. S’il avait remarqué il serait tellement surpris qu’il pourrait même s’en vouloir et s’enfermer loin de tout signe de vie pour le restant de la journée.


« Tout est libre. »


Il avait aussi parlé plus ou moins directement, il n’y avait rien à ajouter et ne comptait rien ajouter. Après tout, la journée était gâchée jusqu’à la moelle, il n’avait plus rien à perdre, ni à gagner, si ce n’est une claque tout aussi directe que ses paroles. Il esquissa tout de même un sourire accueillant ne souhaitant pas transmettre sa frustration à la personne d’à côté. Habituellement il aurait même caché tout ce qui pouvait influencer la pensée des autres. Mais il voulait faire grève juste pour aujourd’hui.

Il réalisa seulement après quelques instants qu’il était en train d’agir comme il ne voudrait jamais agir. C’est alors qu’il transforma sa mauvaise humeur et bonne humeur. Bien entendu ce n’était que des apparences, des traits du visage et des sourcils joyeux qui s’était modelé. Il avait reprit son habitude de toujours mais il avait laissé quelques doutes planer dans l’air. Il pourrait tout abandonner une fois dans sa chambre ou dans son lit. Loin des autres, bien évidement pour éviter toute question indiscrète et dérangeante.


« Tu peux t’asseoir, c’est plus marrant de manger en discutant… Je me présente, je m’appelle Kieru. »


Il s’était présenté en premier, encore une chose qu’il allait pouvoir regretter très certainement, c’était tout aussi quelque chose qu’il faisait rarement, pour ainsi dire, il ne le faisait jamais. C’était aussi pour ça qu’il n’avait donné que son prénom, il ne voulait certainement pas dérivé dans quelque chose d’inhabituelle. Enfin, dériver plus fortement.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Un dîner parmi tant d'autres [Fini~]  Ven 7 Aoû 2009 - 12:07

Un silence plutôt froid aceuilli la réponse de Tsukiko. Elle n'en tena pas compte et en profita plutôt pour observer son interlocuteur: un garçon de taille et de corpulence moyenne avec des cheveux aussi noir que l'ébène. Quelqu'un de banal et passe partout alors. Au moins, ils se ressemblaient sur ce point. Malgré son côté "transparent", la jeune fille avait l'impression de l'avoir déjà vu, mais où... ?

C'est à ce moment là qu'une réponse parvint à ses oreilles: un "Tout est libre" dit plus ou moins sympatiquement. Il fallait croire qu'elle n'était pas la seule à avoir passé une mauvaise journée... A moins qu'il ne soit peu aceuillant de caractère ? Tsukiko haussa des épaules: cela importait peu tant qu'elle ne dinait pas seule. Au moins elle pourrait essayer de discuter avec lui, ça l'occuperait et en plus ça lui permettrait de ne pas trop penser à la bouffe immonde qu'elle s'apprétait à ingurgiter.

Elle s'assit donc en face de l'inconnu, posant doucement son plateau pour ne pas faire trop de bruits inutiles. Elle n'entama pas tout de suite son repas, observant toujours l'inconnu. Elle était sûre de l'avoir déjà, ou tout du moins croisé. Il lui sourit alors cordialement et se présenta briévement. Tiens ? Un changement d'humeur ? Oh, elle n'allait pas se plaindre, c'était tout bénef pour elle après tout. Elle se présenta à son tour, souriante:


"Tsukiko, enchantée."

C'est là que l'information arriva jusq'au cerveau et la jeune fille ne put réprimer un "Ah !" de surprise, qu'elle poussa en portant la main à sa bouche. Elle demanda alors quelque peu précipitament:

"Tu es en seconde année non ? Si oui, on est dans la même classe ! Je me disais bien que je t'avais déjà vu quelque part..."

Cette fois, Tsukiko lui fit un grand sourire ravi et sincère: elle ne parlait pas à un parfait inconnu, c'est déjà ça. Et puis comme ça elle pourrait trouver des sujets de conversations bateau comme parler de leur profs, des cours, tout ça... Cela la rassurait en un sens, ce n'est pas comme si elle était lachée dans un grand trou sans rien pour se raccrocher. Elle attendit la réponse de Kieru en mangeant son plat qui était une sorte de mixture un peu bizarre à vrai dire.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Un dîner parmi tant d'autres [Fini~]  Ven 7 Aoû 2009 - 16:36

Kieru regardait Tsukiko s’asseoir en face de lui. A vrai dire il ne se rappelait pas la connaître, ni même l’avoir vu. Mais il était certain d’une chose, c’est qu’elle n’était pas une personne qui aimait manger seule. En fait, il pensait qu’elle avait besoin de compagnie pour l’accompagner dans sa journée. Quelque chose qu’il arrivait facilement à comprendre même si elle ne finissait pas vouloir manger avec lui. Il la regarda un peu plus profondément pour chercher les détails qu’il n’avait pas eu le temps de trouver avant. C’est vrai qu’il n’avait pas encore considérer la fille pour éviter de la mettre mal à l’aise lorsqu’elle était debout, et peut-être même pour éviter de la faire fuir. Mais cette fois-ci c’était différent, elle était assise en face de lui et elle s’était déjà présentée.

« Enchanté, Tsukiko. »


C’était après avoir fait les présentations que Kieru ingurgita encore un peu de son plat, à grande dent mais en faisant attention à la manière avec laquelle il s’y prenait. Il ne voulait pas se sentir sale par rapport à Tsukiko qui était une fille et qui donc devait très certainement faire attention à ce genre de détails. Il prenait une bouchée avant de regarder encore Tsukiko qui n’avait pas trop l’air de comprendre qu’il était en train de manger. A vrai dire, elle avait peut-être oublié qu’ils étaient dans une cantine, parce qu’elle n’avait toujours pas touché à son plateau. Elle avait même préféré parler plutôt que de manger, après tout, pourquoi ne pas faire la discussion plutôt que d’avaler ce truc dégoutant de la cantine.

"Tu es en seconde année non ? Si oui, on est dans la même classe ! Je me disais bien que je t'avais déjà vu quelque part..."


Elle avait vu juste et elle devait très certainement avoir remarqué Kieru lors d’un cours. Malheureusement malgré la compétence de Kieru pour considérer et difficilement oublier les gens et les choses importantes, il avait cette fois-ci complètement passé à côté de Tsukiko. C’était quelque chose de pas naturel du tout et surtout ce n’était pas fréquent. Il la regardait encore plus intensément à présent il voulait bien vérifier s’il l’avait bien vu quelque part, mais en fait, il s’était aussi dit que c’était peine perdue, il oublie très difficilement un visage, et le visage de cette fille ne lui disait rien du tout.

« Ooh… Peut-être qu’on est dans la même classe… Enfin… Enfin… Je ne me souviens pas t’avoir vu… Quelque part… Désolé… »


Il soupira un long moment après avoir dit cette phrase, un soupir qui voulait très certainement annoncé la gêne de Kieru à propos de tout ceci. C’était là qu’elle s’était mise à manger, il s’était dit qu’elle mangeait enfin. Il n’aurait plus besoin de se priver lui aussi de manger, de la regarder simplement de lui parler. Cette fois, il avait juste arrêté un moment de manger pour sortir ces deux phrases. Son plateau était bien entamé déjà et Kieru en était presque dégouté. Il la regarda un moment avant de continuer.

« La prochaine fois, je ne te raterais pas à ce cours là. Désolé. Et sinon… Tu manges quoi ?»


Il continuait encore et encore à s’excuser, il n’aimait pas trop le faire mais c’était sa personnalité qui était comme ça, il faisait les choses qu’il n’aimait pas faire et il mangeait les choses qu’il n’aimait pas manger. On aurait presque pu dire que Kieru s’en fichait royalement en fait, mais il avait trop fin et il aurait presque été prêt à manger n’importe quoi. Il avait aussi changé de sujet pour ne pas trop casser l’ambiance et avait porté son sujet sur le plat que mangeait Tsukiko. Il attendait sa réponse et comptait peut-être faire une petite blague stupide après celle-ci. Parce que il avait beau s'intérésser au plat qu'elle mangeait, il ne pouvait pas réellement voir ce que c'était.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Un dîner parmi tant d'autres [Fini~]  Jeu 20 Aoû 2009 - 8:41

Tsukiko, pendant le moment qu'elle avait passé à observer Kieru, savait qu'elle était elle aussi étudiée par le jeune homme. Cela ne la dérangeait pas outre mesure à vrai dire, tant que ce n'était pas d'un mauvais oeil tout le monde pouvait poser son regard sur elle plus ou moins longuement. Elle avait ensuite observé le plat de Kieru mais, en tout honnêteté, elle ne savait pas ce que c'était. Pas plus que ce qui était dans sa propre assiette d'ailleurs... Mais mieux valait ne pas y penser, pas alors qu'elle allait justement manger cette chose inconnue. Peut être que c'était le fruit de sombres expériences visant à augmenter la capacité intellectuel des élèves pour qu'il y ait un plus fort taux de réussite au bac ? Ca donnait des frissons dans le dos rien que d'y penser.

Alors qu'elle avait - enfin - entamé son plat, Tsukiko fut un peu prise de court par la réponse de Kieru : elle ne pensait pas qu'il répondrait aussi vite. Il disait ne l'avoir jamais vu et s'en excusait, ce à quoi la brune répondit par un sourire:


"Ce n'est pas grave voyons... Tu devais sûrement te concentrer sur le cours et c'est pas plus mal."

Elle reprit ensuite sa fourchette et replongea l'instrument dans la nourriture, mangeant par petites bouchées en n'hésitant pas à mieux faire passer la chose avec un grand verre d'eau. C'était vraiment infect... Tout en se forçant à manger, la jeune fille jetait quelques coups d'oeil à Kieru, qui mangeait lui aussi en silence. Il avait l'air d'avoir du mal avec la nourriture, mais moins que Tsukiko... Le jeune homme en face d'elle coupa le silence. La brunette sourit à nouveau en entendant sa première phrase, puis regarda son plat, décontenancée. La question fatidique était tombée : mais qu'y avait-il dans cette assiette ?!

"Euh... Ses sourcils se froncèrent, signe de réflexion. Je ne sais pas vraiment, et à vrai dire, je crois que je n'ai même pas envie de savoir..."

Elle finit par poser ses couverts dans son assiette et par la pousser le plus loin possible d'elle, pour se saisir par la même occasion d'un yaourt et d'une cuiller. Elle demanda à Kieru tout en ouvrant le pot:

"Et toi ? Qu'as-tu choisit parmi les nombreux et succulents plats de cette cantine ?"

Irony inside bien sûr, je ne vous le cache pas. Tsukiko attendit donc la réponse du brun tout en remuant sa cuiller dans son pot.

[Désolé, pas d'inspi...]
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Un dîner parmi tant d'autres [Fini~]  Sam 22 Aoû 2009 - 18:47

"Ce n'est pas grave voyons... Tu devais sûrement te concentrer sur le cours et c'est pas plus mal."


Quoi ? Elle rigolait ? Le garçon était bien entendu quelqu’un qui faisait attention au cours, mais de la à ce concentrer en dehors de quelque chose dont il avait de la peine à assimiler était impensable. D’ailleurs, c’était plutôt quelque chose d’assez rare, ça arrivait pour ainsi dire pratiquement jamais. C’était cette facilité qu’il avait sans même s’en rendre compte et puis bon, il était ainsi surtout parce qu’il travaillait aussi chez lui, il n’y avait pas que les cours dont il devait ne serait-ce faire attention.
Il regarda la fille avec un peu plus d’attention voyant que ses expressions changeaient assez souvent.


« Et sinon… Tu manges quoi ?»


"Euh... Ses sourcils se froncèrent, signe de réflexion. Je ne sais pas vraiment, et à vrai dire, je crois que je n'ai même pas envie de savoir..."

C’était là qu’elle vira l’assiette d’un air répugné.

"Et toi ? Qu'as-tu choisit parmi les nombreux et succulents plats de cette cantine ?"


C’était vrai que la « bouffe » donnait vraiment l’envie de courir au toilette, mais c’était tout de même quelque chose qui remplissait l’estomac, encore heureux que le fruit n’était pas en pâté comme l’était le contenu de l’assiette de Kieru. A quoi bon tenter de manger quelque chose d’assez dégueulasse alors que l’on en à pas l’envie. Le garçon, lui mangeait uniquement part faim, et encore… Il s’y forçait un peu.

« Je crois que j’avais demandé le menu du jour… Ils ont du se tromper avec du plastique ou du caoutchouc. Après tout, la texture et le goût est tout comme… »


Quoi qu’il en soit il voulait vraiment achever cette journée au plus vite, que ce soit dans cette cafétéria ou dans les couloirs, ce jour n’était pas le sien et son comportement pouvait assez varier selon son humeur placardée comme jamais.
Il prit la banane qui était accompagnée à son plat et commença à l’éplucher. Heureusement qu’il y avait quelque chose qui allait être bon dans ce menu. A vrai dire, il aurait même préféré manger un sandwich, ce qu’il comptait principalement faire la prochaine fois qu’il aurait un creux.


« Vraiment… C’est crade… Mais j’avais faim… J’ai encore faim… » - Il soupira un long moment.
« A quoi bon ? » - Il croqua dans la banane épluchée auparavant.
« Ca, c’est quelque chose de vrai » -Dit-il la bouche pleine.
« J’en prendrais encore une… Tu en veux un bout ? » - Reprit-il en montrant la banane.


Il haussa les épaules en attendant une réaction de la fille. C’était quelque chose d’assez nostalgique pour lui la banane dans une cafétaria. Ca montrait à quel point tout pouvait être différent, il pensait qu’une banane écrabouillée n’était pas mieux qu’un menu basique et dégueu. Pour lui, la banane signifiait un moment de réconfort dans une cafétaria. Quelque chose de vrai, de bon, de vraiment très bon si l’on compare le menu au dessert. A vrai dire, c’était la seule chose qui pouvait encore le retenir dans cet endroit, même s’il était venu principalement en sachant ce qu’il allait manger.

« Sortons de cet endroit… non ? » - Dit-il directement après avoir finit ça dernière phrase.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Un dîner parmi tant d'autres [Fini~]  Sam 29 Aoû 2009 - 14:56

C'est vrai qu'a y regarder de plus près, Kieru avait l'air d'être un garçon sage et obéissant. Sûrement timide et moyen en cours, même s'il devait faire de son mieux en travaillant chez lui. Un garçon passe partout en somme, pas exceptionnel mais pas non plus insipide, même si on pouvait douter de ce dernier point... En fait, plus Tsukiko y pensait, plus elle voyait devant elle un adolescent lambda. C'était le genre de personne qui était agréable, avec qui on pouvait parler, mais qui ne marquerait jamais l'esprit.

Cela lui fit penser à son arrivée au lycée. Dray avait été violent et assez agaçant, c'est vrai, mais au moins elle se souviendrait de lui. Il ne ferait peut être pas de grandes choses, il en ferait plutôt des mauvaises à son humble avis, mais au moins il avait laissé sa marque. Alors que Kieru... Qu'est-ce qui allait bien pouvoir rester de lui ? A son enterrement, que dirait-on à part que c'était un père de famille aimant et attentionné mais dépêchez-vous parce que nous n'avons pas que ça à faire d'enterrer un vieux ?

C'est à ce moment là que Tsukiko commença à avoir un peu pitié de lui. Oui, c'était méchant, oui, c'était digne des pires commères, mais il n'empêche que là, maintenant, elle ressentait de la pitié mêlée à de la compassion. Elle n'avait pas vraiment fait attention à la réponse de Kieru et ne fit donc qu'un petit rire poli à la fin de son ironique réponse à propos de son plat. Il se saisit ensuite de sa banane et l'entama, rappelant à la brunette qu'elle avait un yaourt à finir.

Il se mit ensuite à marmonner dans sa barbe à propos de la nourriture, puis demanda à Tsukiko si elle voulait un bout du fruit jaune qu'il avait commencé. Cette dernière refusa poliment, posant au même moment son pot de yaourt vide dans son assiette et sa cuiller à côté. Il proposa alors quelque chose qui sembla comme... Un rayon de soleil. Oui, c'est ça, un rayon de soleil qui illuminait le repas.

Sortir donc. Sortir d'ici, fuir les bavardages bruyants de leur camarades, fuir les odeur de graisse et de friture, aller respirer l'air pur et se dorer la pilule sous le soleil du mois d'Avril. Oui, ce programme lui plaisait bien. Elle afficha donc un petit sourire et sans demander son reste, se leva. Elle se dépêcha de poser son plateau dans les compartiments prévus à cet effet, puis revint à la table et se rassit.


"A toi de choisir le lieu !" dit-elle en souriant doucement. Elle se demandait quel genre de lieu il allait choisir... Un lieu clos ou ouvert ? Dans ou dehors le lycée ? Elle attendait sa réponse, curieuse.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Un dîner parmi tant d'autres [Fini~]  Jeu 10 Sep 2009 - 20:28

"A toi de choisir le lieu !"

Le garçon haussa rapidement un sourcil, il se demandait bien pourquoi Tsukiko la suivrait alors qu’ils ne se connaissent qu’à peine. A vrai dire, il ne la connaissait même pas, son prénom était gravé mais il n’en savait rien de son caractère. Il se demandait comment elle pouvait avoir l’envie de le suivre déjà, il se souvenait qu’une autre personne l’avait déjà suivit avant, il se souvenait que cette même personne lui avait dit être quelqu’un de confiance. En bref, il se demandait surtout s’il était ce genre de personne, une personne de confiance qui ne fait qu’élargir son entourage. Un entourage presque futile, inutile selon lui, mais ça restait quelque chose qu’il souhaitait tout de même avoir.
Elle lui proposait même de choisir le lieu, mais comment Kieru pourrait aller à un endroit en dehors de cet internat sans se perdre, non, il était même sûr que ça allait se produire, mais elle lui avait demandé sans même savoir. A part lui, il y avait personne qui savait qu’il était quelqu’un de très désordonné, quelqu’un qui se fiche même du regard des autres, quelqu’un qui sait que s’il arrive en retard, il ne pourra pas être gêné.
Il se souvint rapidement d’un endroit qu’il avait entre-aperçu à son arrivée à Kobe, un endroit qui était assez magique, assez myhtique. Bien entendu, il ne se trouvait pas très loin de l’internat, mais il n’y avait jamais pensé à y retourner.


« Dit… Tu veux venir avec moi dans un endroit tout près de l’internat ? »

Il posa les restes de sa banane sur le plateau qui lui allait finir sa course au même endroit que le plateau de la fille. Il revint vite s’asseoir avec un petit sourire en coin. Il savait qu’il était un peu brusque, mais il venait de lui proposer d’aller avec lui, il se demandait si elle allait accepter de tout de même sortir de l’internat, après tout la nuit commençait à se lever, et la lumière finissait gentiement par s’estomper.

« C’est tout près de l’internat… » - Il se frotta la tête en soupirant.
« J’irais seul sinon, après tout tu dois te demander pourquoi me suivre… »

Il se leva doucement, fouilla ses quelques affaires qu’il avait dans ses poches, puis redressa son regard sur la fille, attendant sûrement une réponse. Elle pouvait être positive ou positive sa réponse, car tout ce que la fille allait lui répondre pouvait le satisfaire, sa journée avait été horrible et pouvait se finir en beauté, que ce soit avec ou sans cette fille. Encore un acte égoïste, ça commençait à se répêter de plus en plus, ça commençait à le ronger d’agir comme ça, mais il se disait aussi que d’un côté, lui aussi y avait le droit.
Son regard tomba sur la fille, et il la considérait encore une fois très arduement. Il fallait bien qu’il se souvienne d’elle, même si c’était pas de ses ressources d’oublier une personne sur qui, il ne laissait pas son regard indifférent.


« Il y a tant d’endroit magnifique à visité, à deux ce sera plus amusant » - se murmura-t-il rapidement.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Un dîner parmi tant d'autres [Fini~]  Mer 21 Oct 2009 - 8:33

Tsukiko, assise en face de Kieru, attendait patiemment la réponse de ce dernier. Allait-il choisir un lieu en ville ? Dans le lycée même, ses alentours ? Qui sait, peut être même qu'il choisirait un lieu interdit aux élèves à la base, même s'il n'avait pas l'air d'être ce genre de garçon. Non, à l'avis de la brunette, ce serait sûrement un beau paysage. Elle jeta un coup d'oeil par la fenêtre : la nuit commençait à tomber et le ciel se teintait de multiples couleurs, variantes de bleu nuit et de rouges, faisant un dégradé assez enchanteur pour la rétine.

Ce lycée était quand même un endroit sympathique, en fin de compte. L'endroit où il était battit n'était ni trop proche du centre ville ni trop éloigné, plutôt calme, était bien entretenu... De plus, les cours étaient de qualité, heureusement pour eux. Soudainement, une voix masculine la sortit de sa réflexion. Elle eu le temps de comprendre "près de l'internat" avant que la personne qui lui parlait, Kieru entre autre, ne se leva précipitamment pour poser son plateau à l'endroit même où la jeune fille avait posé le sien, quelques minutes plus tôt.

L'idée monta à son cerveau, petit à petit. Une fois qu'elle eu assemblé tous les morceaux de la phrase, ses yeux s'illuminèrent et un petit sourire s'accrocha au coin de ses lèvres. Oui, sortir près de l'internat lui dirait bien. De toute façon elle n'avait aucune idée du lieu où ils pouvaient aller, alors s'il avait une idée elle le suivrait.

Kieru revint finalement, ayant posé son plateau, et se tourna vers Tsukiko. Il répéta ce qu'il venait de dire, comme quoi il proposait de sortir près de l'internat, puis ajouta qu'elle n'était pas obligé de venir, qu'elle ne devait pas se sentir obligé.


"Si ça ne m'intéressait pas, je te l'aurais déjà dit !" dit elle en souriant doucement.

Elle se leva alors et commença à paniquer en ne voyant pas son sac. Elle se rappela soudainement que maintenant elle était en internat et qu'elle avait déjà posé son sac. Elle soupira doucement : qu'est-ce qu'elle pouvait avoir la mémoire courte parfois... Elle remit donc la chaise à sa place, resserra son élastique puis regarda Kieru. Il marmonnait dans sa barbe, ce qui fit hausser un des sourcils de Tsukiko qui haussa ensuite des épaules : y a des gens, comme ça, qui aime parler à eux mêmes. Elle sourit donc et se tourna vers le jeune homme, pour demander d'une voix plutôt joyeuse à l'idée de sortir respirer l'air frais dans un endroit inconnu :


"Bon, on y va ?"

[Tu peux, comme Dray, me lapider/taper/noyer/etc (rayez la mention inutile)]
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Un dîner parmi tant d'autres [Fini~]  Dim 25 Oct 2009 - 2:33

    Son regard était éblouissant, ses yeux avaient une touche de féminité, de timidité alors que ses lèvres passaient par le viril, le masculin. Kieru semblait si loin, si distrait par ses pensées, si enfouit dans ses idées. Son corps ne voulait pas bouger, ainsi il était resté assis encore un moment alors que la fille était déjà debout. Ses pensées étaient différentes tout à coup, c’était comme si la cafétéria, son bruit et son odeur était parvenu à lui rappeler quelque chose, à lui évoquer un soupçon de souvenir. Il n’osait même pas imaginer ce souvenir, ses doigts, ses mains et ses avant bras ne rêvaient plus que d’une seule chose : de plonger le plus profondément possible dans une mer de souvenirs heureux.
    Le garçon se leva doucement, sourit légèrement à la fille avant d’aller recherche une autre banane. Il revint rapidement, puis se dirigea vers la sortie où il attendit Tsukiko. Il éplucha le fruit avant de l’amener à sa bouche, puis fit deux ou trois pas en direction du parc. Aller dans le parc serait un endroit bien trop facile, trop banal pour Kieru. Non, lui préférait de loin les endroits très peu fréquenté, un endroit où se trouverait que des insectes, quelques écureuils et de nombreux oiseaux. Oui, pour lui c’est ça un endroit fabuleux. La ville, le bruit et la lumière ne veulent pour lui strictement rien dire. Tout ce qu’il peut y avoir de bon se trouve loin de tout ça, mais en même temps, il ne faut pas que ce soit inaccessible.
    Kieru s’était avancé de quelques pas encore, il s’aventurait en longeant la forêt qui bordait le parc à présent. Il la longeait si bien qu’il faisait mine à quelques fois de s’y aventurer. Sa banane mordait peu à peu la langue du garçon alors que lui avançait longuement en savourant la nature qui les entourait. On pouvait voir la ville d’ici, la bordure entre le parc et la forêt s’arrêtait par un croisement, et pourtant, il décida de couper cette bordure et de suivre par la forêt, ce petit chemin de terre accompagné d’un petit muret de pierre. Ce muret longeait la côte et la forêt, il était la frontière des deux éléments, et c’était cette même frontière que Kieru venait d’écraser, il avait grimpé sur ce muret assez épais pour y mettre deux personnes l’une à côté de l’autre, debout sur la pierre.
      -Il tourna rapidement son regard vers la fille, avant de le retourner sur l’eau, à sa droite.-« On y est bientôt. »
    Le ciel commençait à noircir et la lune semblait se mettre à briller de plus en plus. Un coucher de soleil qui se couchait loin de la ville était pour lui un moment qu’il pouvait savourer sur ce muret. Il avançait encore, un peu plus lentement, pour bien laisser le temps à la fille de se précipiter derrière lui. Peut-être que pour la fille, tout pouvait paraître absurde et inutile, mais pour le garçon, passer un moment dans cette frontière représentait beaucoup. Il pouvait ignorer et oublier tout ce dont il se souciait et enfin approuver le plaisir que peut procurer la vie. Oui, pour lui c’était ça le bonheur. Être libre comme un oiseau.

_________________ _ _ _

A présent, tout ce dont il pouvait s’inquiéter était quelque chose d’assez proche et d’assez lointain. Mais il était certain qu’il ne fallait en aucun cas que tout se rapporte à cette quiétude qu’il conservait en ce moment. En fait, Kieru avait besoin de marcher, de penser et aussi d’avoir ce sentiment jouissif que d’être aimé. C’était rare pour son cas, à vrai dire, son cœur savait pertinemment que si tout ça pouvait lui être attribué, tout serait si simple. Depuis ce jour où sa mère l’a embarqué avec elle dans le cœur de Kobe, loin de la France, il lui fallait beaucoup plus qu’un simple merci pour savoir que sans le vouloir, celle qui l’a mené jusqu’ici avait fait en sorte que ses yeux s’ouvrent beaucoup plus tôt que prévu. C’était ainsi qu’il avait, avec peine accepter le fait que sa mère, aussi désagréable soit-il pouvait tout de même l’aider, sans même qu’elle le veuille. Oui, l’instinct maternel, aussi mal gérer qu’au possible, reste tout de même efficace pour son protégé. Il avait appris cela en arrivant à Kobe. Parce que depuis son arrivée il comprit bien assez tôt que sa vie d’avant n’était qu’un apprentissage pour celle qu’il parcourt maintenant. Sa vie a changée, certes. Mais son comportement, son caractère et sa vision des choses ne sont plus du tout les mêmes. Il en avait assez d’être sans arrêt dans ses pensées tristes, et dans son passé. Non, ce qu’il désirait maintenant, c’est vivre au présent, et profiter un maximum de la vie…
_ _ _ ________________

    Un banc semblait s’engager à l’horizon de cette route artificiellement droite. C'était la où se rendait très lentement Kieru.


[Mince, je viens de remarquer que je n'ai pas posté au bon endroit. A toi de voir si tu veux continuer ici ou bien créer un poste dans la forêt ( l'endroit où je t'emmène!). A toi de voir! (: ]
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Un dîner parmi tant d'autres [Fini~]  Mer 4 Nov 2009 - 23:55

(Hop là, voilà le nouveau topic :) clique ici~)
Revenir en haut Aller en bas
 
Un dîner parmi tant d'autres [Fini~]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kobe High School :: Hors RPG :: Poubelle :: Archives des rps :: Anciens rps-
Sauter vers: