Partagez | 
 

 Coucher de soleil et nuit étoilé...[libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
« Invité »
(#) Coucher de soleil et nuit étoilé...[libre]  Ven 7 Aoû 2009 - 15:30

Kohana arriva sur la plage, un peu béate par la beauté du paysage… Un coucher de soleil est toujours magnifique, avec son ciel au teint rosé, le soleil brillant à peine, caché par un petit nuage violet, touchant presque l’eau, illuminant une barque bordé par les vagues calmes et posées, un oiseau passant devant… Même si elle en avait déjà vu auparavant, elle restait toujours autant émerveillée devant ceux-ci, comme ci c’était la première fois qu’elle en voyait un… Elle s’approcha un peu plus de la plage pour pouvoir toucher le sable et s’allonger dessus pour s’imprégner du spectacle qui se déroulait devant ses yeux.

Elle dût rester une bonne heure car le soleil était maintenant couché, laissant quelques rayons s’échapper, laissant également apparaître la nuit étoilée. Elle profita des quelques derniers rayons pour enlever sa robe d’été, blanche et légères, ainsi que ses sandalettes assorties à sa tenues. Elle avait pensé à prendre son maillot de bain et l’avait mis juste en dessous de ses vêtements. Oh, rien de très complexe, juste un maillot de bain 2 pièces, bleu clair s’accordant avec la couleur de la mer au soleil, quelques perles par-ci par là, rien de plus. Elle attacha d’une trêve ses cheveux ondulés en une queue de cheval et s’avança vers la mer. Elle y trempa ses pieds, jusqu’à ce que l’eau lui arrive aux cuisses. Elle était un peu froide, normal pour une fin de journée, mais sans plus. Elle y rentra facilement pour que l’eau lui arrive maintenant à son cou. Puis elle prit sa respiration et plongea dans les vagues. Elle resta un petit moment sous l’eau, appréciant le calme qui régnait dans les profondeurs. Elle n’y avait pas souvent droit, alors autant en profiter… Elle remonta à la surface, et se mit en position d’étoile, comme lorsqu’elle l’avait appris à l’école primaire. Elle pouvait ainsi regarder les étoiles maintenant bien visibles dans le ciel.

Le vent commença à souffler et Kohana dût sortir de l’eau si elle ne voulait pas tomber malade. Elle n’avait pas pensé à prendre une serviette et remit donc sa robe alors qu’elle était encore mouillée. Elle essora ses cheveux et enleva le chouchou qui formait sa queue. Ensuite elle s’allongea par terre pour regarder les étoiles. Elle les observa un long moment, sans bouger, rien que battre des cils. Plusieurs minutes passèrent sans pour autant qu’elle les compte. Elle était juste bien, à l’aise ici. C’était son milieu, l’eau et le ciel à la fois. Elle restée allongée à admirer ses « boules » de lumières jusqu’à apercevoir une étoile filante. A ce moment là, elle ferma les yeux et fit un vœu. Rien qu’un seul, celui qu’elle faisait depuis qu’elle était petite. Elle laissa courir une larme sur sa joue et se releva, secouant sa robe pour enlever le sable qui s’y collait et marcha tranquillement sur le bord de la plage, touchant la mer des pieds à chaque fois qu’une vague s’approchait, tenant dans sa mains gauche ses chaussures. Puis, doucement elle remonta jusqu’à arriver au bord de la rue. Elle continua à marcher, le bâtiment n’était pas loin. Il devait être tard. Elle rentra pieds nus, les cheveux dans le vent, pensive.


Dernière édition par Kohana Itagaki le Mar 22 Sep 2009 - 22:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: Coucher de soleil et nuit étoilé...[libre]  Sam 19 Sep 2009 - 23:45

( Je vais tenter de te sortir de la solitude ^^ désoler si c'est pas aussi long que ce que tu as fait, j'espère que ça te va)

Aujourd'hui, s'annonçait beau. C'était une journée de fin de semaine, les cours ne recommençaient que lundi prochain et en ce samedi il avait le temps de profiter de sa journée. Les devoirs pourraient bien attendre demain. Malgré le petit vent frisquet, le soleil tapait si fort, que la température extérieur était parfaite. Un idée parvint dans la tête d'Éric : aller faire un petit tour à la plage. Et pourquoi pas? Mais il n'avait pas envie de se baigner, seulement de se promener un peu les pieds dans le sable tranquillement au bord de l'eau. Il se vêti d'un jeans et d'une chemise puis d'un paire de lunette de soleil et d'une veste au cas où il aurait froid. Il se dirigea vers la plage en suivant les directions qui l'indiquait car la dernière fois il s'était perdu. C'était au retour vers le pensionnat, il avait décidé de prendre un chemin à travers le bois et était allé totalement dans la mauvaise direction. Il se promis de ne plus jamais refaire cette erreur.

Le chemin n'était pas si long que ça quand on savait comment se rendre, il était même très simple. Mais à sa grande surprise, la plage était pleine de monde. Il y en avait partout: les filles qui voulaient commencer très tôt à se faire bronzer, les gars qui voulaient montrer leur muscles, les normaux qui ne faisaient que se baigner ou prendre du soleil et quelques personnes agées qui s'était contrairement aux autres mieux habiées pour ne pas avoir froid. Éric ne s'attendait pas à ça, et son plan de la journée s'écroula. Alors il décida de s'éloigner un peu de la plage. Il n'aimait pas ça quand il y avait trop de gens, c'était bruyant et anti relaxant. Il fit demi-tour et marcha pendant quelques minutes jusqu'à se que le sable de la plage se tranforme peu à peu en herbe verte.

Étant trop fatigué pour choisir un endroit caché, il s'étendit près du chemin. Il plaça sa veste sous sa tête et enfila ses lunettes de soleil pour se couvrir de ses rayons. Et sans s'en rendre compte, tout le bruit disparut, tout était calme. Le vent soufflait mais il ne l'enttendait pas, le sentait seulement. Cela ne prit que quelques minutes qu'il s'assoupit sans s'en rendre compte au bord de la route qui menait à la plage.


Dernière édition par Éric Weis le Lun 28 Sep 2009 - 19:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: Coucher de soleil et nuit étoilé...[libre]  Dim 20 Sep 2009 - 12:28

Kohana s'aimait pas se rendre sur la plage pendant la journée. Il y avait toujours trop de monde qui voulait profiter du soleil pendant qu'il était encore là, tout le monde était tassé pour laisser une petite place à l'autre. Ça n'en valait pas la peine. C'était pour ça que Koha préférait y aller en fin de journée, quitte à y rester pendant la nuit, le calme y était assuré. Mais elle n'aimait pas non plus rester enfermé à l'intérieur alors que le soleil brûlait de mille feux dehors. Elle adorait le contact que faisait les rayons sur sa peau... C'est pour ça qu'elle sortit faire un tour, juste un tour.

Elle se baladait comme cela pendant plus d'une demi-heure lorsqu'elle entendit du bruit. Elle s'était rapprochée de la plage sans s'en rendre compte, et elle entendait les jeunes enfants crier après leurs cerfs-volants ou encore les chiens qui aboyaient pour attraper en plein vol le frisbee qu'on leur lancait... Elle aurait dû regarder où ses pieds l'emmenait... Elle voulut repartir lorsqu'elle croisa quelqu'un allongé dans l'herbe, muni de ses lunettes de soleil.

-Salut !

Oups, il s'était probablement assoupi. Elle ne savait pas si c'était bien de le réveiller ou non . Apparemment il n'aimait pas non plus les bruits qui étaient présents sur la plage. C'était sûrement pour cela qu'il s'était éloigné... Ne cherchant pas à le réveiller, Kohana s'écarta de l'endroit où il se trouvait, et, par hasard et avec de la chance, trouva un endroit sur la plage ou personne ne s'était installé. Enfin, c'était au milieu des dunes mais au moins elle serait tranquille... Elle s'allongea sur le sable chaud et ferma les yeux. Comme c'était agréable ce silence...


[HRP : Tkt d'habitude je fais pas si long que ça, ça me gêne pas du tout =) ]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: Coucher de soleil et nuit étoilé...[libre]  Dim 20 Sep 2009 - 23:41

Tout était si calme, si silencieux. Il ne pouvait rêver mieux, il aurait pu rester ici des heures et des heures. Soudain une voix féminine vint interrompre ce silence si parfait. Après quelques secondes, il rouvra les yeux, mais il n'y avait personne. Il regardit un instant autour de lui jusqu'à remarquer une jeune fille qui s'écartait de lui. Il retira ses lunettes de soleil en se levant légèrement afin de mieux voir c'était qui. Une inconnue, il ne la connaissait pas du tout. Puis il reposa ses lunettes sur son nez, et s'étendit de nouveau dans l'épaisse herbe qui faisait presque comme une matelas. Il l'oublia rapidement et retomba dans un sommeil profond. Cette sieste fut sans rêve. Il était sûrement trop fatigué pour seulement penser à quelque chose.

Après quelques minutes il se réveilla... des minutes selon Éric. Quand il rouvrit les yeux, tout était noir. Ne se procupant pas de ça, il referma les yeux puis les rouvrit tout de suite après surpris de se qu'il venait de voir. Qu'est-ce qu'il venait de voir? Rien justement, les arbres était caché dans l'obscurité, seul les lumières sur le bord du chemin permettait de les reconnaître. Il retira ses lunettes pour voir si c'était à cause d'elles que tout était si sombre. Il se leva d'un bond surpris. Aucune voix ne venait de la plage, tout le monde était parti. C'était la deuxième fois que ça lui arrivait de s'assoupir a la plage et de se retrouver la nuit. Ce n'était pas quelques minutes qui avait du défiler, mais plutôt quelques heures. Il ne voulait pas se perdre comme la dernière fois, il suivrait le chemin. Il décida de rentrer. C'était pas une très bonne idée de errer ici trop tard. Il devait y avoir des gangs de rues qui venaient s'y promener de temps en temps.

Il s'empara de sa veste et se mit à marcher vers le chemin quand tout à coup il aperçu quelqu'un d'étendu par terre. Il changea de direction et alla la rejoindre. Une fois rendu à destination il se pencha vers la jeune fille. Oui c'était bien une fille. Ne serait-ce pas la jeune fille de tantôt, celle qui lui avait dit salut? Elle lui ressemblait. Il l'observa un instant pendant qu'elle dormait encore puis hésitant il la secoua légèrement à l'aide d'une de ses mains.


-Aller réveille...

Il recommença jusqu'à se que celle-ci se réveille puis garda le silence. Elle s'aperceverait sûrement d'elle même qu'il faisait maintenant nuit.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: Coucher de soleil et nuit étoilé...[libre]  Mer 28 Oct 2009 - 22:40

Kohana rouvrit les yeux, essayant de se souvenir où elle se trouvait. Celle-ci se leva trop vite et un vertige arriva alors. Se tenant la tête, elle regarda autour d'elle. Ces souvenirs revinrent, elle s'était allongée au milieu des dunes à la plage. Il ne faisait pas plus clair tout à l'heure ? Elle regarda alors le ciel et s'aperçut que la nuit était tombée. Déjà. Le ciel était rempli d'étoiles, un nuage recouvrait partiellement la lune... cette beauté qu'elle venait voir tous les soir sur la plage ou bien elle la regardait de sa fenêtre. C'est alors qu'elle remarqua qu'un jeune homme était à ses côtés. *Mon dieu ! Qu'est ce que je fais là ?!* Elle était prête à lui donner un gros coup pour se reculer et partir en courant lorsque ce visage lui rappela quelque chose. Mais oui! C'était cet homme là qu'elle avait rencontré tout à l'heure dans l'après midi, celui qui s'était allongé dans l'herbe, celui qui s'était sûrement assoupi... Ca y'est ! Après s'être pris un "van", elle s'était avancé dans cet endroit reculé de la plage, au calme, s'était allongé et s'était sûrement endormie et il devait l'avoir réveillée comme elle l'avait fait pour lui...

Kohana se leva tranquillement, secoua ses vêtements et regarda le jeune homme. Elle le détailla, il portait toujours ses lunettes de soleil, pas sur ses yeux tout du moins, sa veste à la main... Il devait s'être endormi lui aussi car ses yeux étaient à peine ouverts. Elle coiffa de la main ses cheveux sûrement en pétard, il ne fallait pas la voir quand elle se réveillait, c'était vraiment une horreur... Elle n'était pas vraiment présentable mais bon... Pourquoi avait-elle la manie de s'endormir sur la plage, chaque fois c'était la même chose et chaque fois elle rencontrait quelqu'un, en particulier un homme. Pas qu'elle était contre, mais quand même... Elle allait lui parler, le remercier de l'avoir réveillée pour ne pas qu'elle dorme pendant la nuit entière sur la plage, lorsqu'elle vit une étoile filante. C'était toujours aussi beau. Elle devait avoir l'air bête mais elle était toujours épanouie devant ces spectacles. Elle ne savait pas quand elle arrêterait de les voir, non ? Après ce petit moment de splendeur, on pas que le garçon qu'elle avait devant les yeux était moche, il était d'ailleurs plutôt beau... elle lui dit :

- Salut ! C'est pas toi qui était dans l'herbe tout à l'heure ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: Coucher de soleil et nuit étoilé...[libre]  Ven 30 Oct 2009 - 20:49

Après un moment qu'Éric la brassait doucement pour la réveiller, elle finit par ouvrir les yeux. Elle ne dit rien puis d'un coup elle se leva à moitié très rapidement ce qui le fit sursauter. Ensuite elle se mit à regarder autour d'elle. Éric pensait qu'il y avait peut-être quelque chose derrière lui qu'elle observait alors par réflexe il se retourna aussi et remarqua qu'il n'y avait rien du tout. Lorsqu'il revena vers la jeune fille, celle-ci regardait le ciel. Il leva la tête aussi. Il remarqua qu'il était maintenant, plutôt dégagé. Mais même à ça on ne voyait pas tant d'étoile que ça à cause de la lumìere que faisait la ville qui se trouvait juste à côté. Il remarqua après un instant, un étoile filante qui avait filé à toute vitesse. Il n'était pas sûre si c'était un avion ou réellement une étoile mais ça l'importait peu.

Il se retourna vers l'endormie. Elle avait l'air perdu et pas tout à fait elle même, elle regardait partout ne prêtant même pas attention à lui. Il restait figé attendant une réaction de sa part mais rien. Finalement après un moment, la jeune fille le regardit. Elle avait l'air plutôt jolie même si elle était dans l'ombre et qu'il avait de la difficulté à voir les traits de son visage. Il se sentait un peu mal à l'aise. Il avait peut-être fait une gaffe en la réveillant mais si c'e'tait le cas, elle avait très bien réagi.

- Salut ! C'est pas toi qui était dans l'herbe tout à l'heure ?

Éric ravala sa salive et répondit presque aussitôt:

-Heu... t'as une bonne mémoire...

Il y eut un petit moment de silence alors qu'il décide de reprendre.

-Tu t'es endormi... alors il était tard, alors je t'ai réveillé... j'suis désolé si tu voulais dormir.

Normalement les gens ne restaient pas à dormir sur la plage toute la nuit. Surtout qu'à cet endroit il y avait souvent des gangs de rues qui s'y ramassaient lorsqu'il était plus tard. Ils allumaient des feux et brûlaient n'importe quoi. Tout les matins on pouvais voir les traces laissées sur la plage. Mais pour l'instant, tout était calme alors il n'y avait encore aucune raison de paniquer.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: Coucher de soleil et nuit étoilé...[libre]  Ven 30 Oct 2009 - 22:26

Kohana, toujours aussi endormie, peinait à garder ses yeux ouverts. Normal pour une personne venant de se réveiller...Toujours laissant vagabonder de haut en bas et de gauche à droite son regard, puis fixant, pas trop, le garçon qui se présentait devant elle, Kohana ne perçut pas tout de suite qu'il lui avait parlé. C'était la première fois qu'elle entendait sa voix. Elle était assez grave, normal pour une voix de garçon adolescent, mais pas trop, ce qui laissait le charme présent dans le timbre de sa voix.

-Heu... t'as une bonne mémoire...

Étonnant. En général, quand Kohana se réveille, c'est plutôt du genre où est-ce que j'ai mis ça hier, qui t'es toi..., enfin, ce genre là... Mais bizarrement, lorsqu'un inconnu se présente devant elle, ses manies changent...

-Heu... Apparemment...


Un peu gêné par le regard qu'il portait sur elle, il devait l'être tout autant vu comment elle le fixait elle aussi, celle-ci se fixa comme objectif de le remercier de l'avoir réveillée, de ne pas l'avoir laissé sur la plage alors que les gangs de la ville allaient se manifester d'un moment à l'autre, de tout ça à la fois, lorsque, à nouveau, le jeune homme prit la parole :

-Tu t'es endormi... alors il était tard, alors je t'ai réveillé... j'suis désolé si tu voulais dormir.


Il bégayait. Etrange. En général, quand ils la voyaient, les hommes passaient leur chemin sans tourner le visage. Elle n'était pas superbe c'est vrai, elle le savait. Mais lui s'était arrêté pour la "protéger" des dangers du soir. C'était gentil. Même plus que gentil. Écoutant surtout le ton qu'il employait, Kohana ne saisit pas tout de suite le sens de la phrase. Il dût attendre sa réponse un bon moment car à son réveil, en général, Kohana n'était pas très vive. Mais apparemment, aujourd'hui c'était complètement l'inverse qui se passait... Lorsque celle-ci comprit les paroles qui venaient de sortir de sa bouche, Kohana se sentit encore plus gêné qu'elle ne le fût auparavant.

-Mais, mais non... Pas du tout ! Au contraire ! Merci de m'avoir réveillé, c'est pas top comme endroit pour trainer la soirée... Merci...

Elle se répéta et bégaya elle aussi, de plus en plus étrange... Comme si quelqu'un leur avait jeté un sort pour que les deux se sentent gênés l'un envers l'autre... Mais au moins, elle lui avait dit, elle s'était lâché, enfin. Elle se posait la question, savoir pourquoi elle n’avait pas osé juste lui dire merci, rien de plus… Enfin… Elle sentit le rose monter sur ses joues, et du coup, elle rougit encore plus. Qu’est ce que c’était que cette timidité inventée ? Elle ne le savait pas et, n’empêche, ça l’énervait royalement… Elle voulait finir par le découvrir. Mais en attendant, elle restait plantée là, comme une idiote, remerciant un inconnu plus vieux qu’elle. Etrange.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: Coucher de soleil et nuit étoilé...[libre]  Mar 3 Nov 2009 - 3:05

C'était un peu ridicule. On aurait dit que les mots leur échappait. Les deux faisaient des petites pauses régulièrement en répondant à l'autre. Au moins ils ne répétaient par leur mot que ceux qui bagayaient vraiment beaucoup.

-Heu... Apparemment...

Celà le fit sourire légèrement vu le malaise qu'il y avait entre les deux, commençant leur phrase par heu... tout temps on aurait dit qu'ils suivaient une façon de parler qu'on leur avait dit de respecter. Alors cette fois-ci il s'efforça de ne pas redire ce mot ridicule aucun autre du même genre mais à la place, il fit des pauses placées n'importe où. La jeune demoiselle, elle, était déjà moins pire que lui dans sa façon de parler, elle avait l'air un peu plus naturelle.

-Mais, mais non... Pas du tout ! Au contraire ! Merci de m'avoir réveillé, c'est pas top comme endroit pour trainer la soirée... Merci...

Enfin, elle avait une réaction normale. Elle avait tellement l'air endormi quelques secondes plus tôt et n'avait pas du tout l'air surprise d'être le soir mais là elle avait l'air de commencer à comprendre un peu la situation. Mais même à ça, elle n'avait pas l'air très inquiète de traîner à cet endroit, à cette heure. Il devait vraiment commencer à être tard.

Il rougit encore plus lorsqu'elle le remercia, mais heureusement la noirceur pouvait couvrir ses traits un minimum. Il se leva par la suite rejoignant le chemin qui n'était pas loin, disons quelques mètres de là. Il se retourna pour voir si elle le suivait afin de retourner au pensionnat mais elle était toujours par terre assise. Elle avait l'air figé ou carrément dans la lune. Il la regardit un instant attendant une réaction mais rien. Il passa sa main fit quelque mouvement mais elle resta toujours là sans bouger. Finalement il lui parla, ça marcherait peut-être mieux.

-Alors... heu... tu comptes venir ou rester là? dit-il en souriant, amusé.

Peu après ça il entendit des voix au loin. Il ne voyait pas encore qui pouvaient être la cause de tant de bruit mais ils avaient l'air de s'en venir par là. Ils avaient donc rester là trop tard. Mais tant qu'il ne se faisait pas remarquer, ça serait correct. Mais comment faire, presque tout était plat à part la forêt qui était proche mais pas assez pour ne pas se faire repérer. Peut-être aussi que ces personnes ne leur feraient rien, étant seulement une gang d'amis qui voulaient aller se droguer. Ce n'était pas tout le monde qui était des assassins. Alors il resta la lui aussi, debout.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: Coucher de soleil et nuit étoilé...[libre]  Sam 7 Nov 2009 - 13:17

Ne serait-ce pas du rouge que Kohana voyait à peu près sur le jeune homme ? Cette pensée la fit rougir elle aussi, peu après lui. Toujours aussi figée, elle le regarda partir. Enfin... Elle le voyait partir, mais ne réagissait pas... Il avait fait plusieurs pas lorsqu'il se retourna, la regarda et lui sourit. Elle lui rendit son sourire avec autant délicatesse que possible, comme lui avait fait. Elle vit qu'il s'approchait à nouveau vers elle, puis passa sa main devant ses yeux. Ce mouvement la fit sursauter, mouvement qu'il ne repéra pas, heureusement. Ces yeux lui sourirent en même temps que sa bouche s'ouvrit :

-Alors... heu... tu comptes venir ou rester là?

Elle allait lui répondre, après avoir compris la question, elle était encore dans les vapes, lorsqu'elle entendit de voix au loin. Elle tourna la tête et lui aussi, il avait surement remarqué ses bruits. Encore des jeunes avec leurs bouteilles d'alcool et leurs drogues... Mieux valait ne pas rester là...

- Je vais rentrer moi aussi, lui dit-elle toujours aussi souriante...

Alors elle se leva et secoua ses vêtements, prit ses chaussures dans ses mains tant qu'elle aurait les pieds dans le sable. Elle lui fit signe de le suivre et se dirigea ves les bâtiments.

- Alors, comment tu t'appelles ? Moi c'est Kohana. Mais tu peux m'appeler Koh'.

Elle n'était plus aussi timide avec lui comme tout à l'heure. Il lui voulait du bien, contrairement à d'autres personnes. Et puis il était lui aussi du pensionnat. Enfin, elle l'espérait, elle serait humilié sinon. A cette pensée, elle rougit, mais heureusement, elle lui tournait le dos. Les lumières éclairant la route, et celle-ci se trouvant tout près, il l'aurait remarqué si il regardait son visage. En attendant qu'il réponde, elle enfila ses chaussures rapidement, gardant au maximum son équilibre, essayant de ne pas vaciller. Puis, en continuant d'avancer, doucement, elle le regarda.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: Coucher de soleil et nuit étoilé...[libre]  Mer 11 Nov 2009 - 0:53

Après un moment la jeune fille répondit toujours en affichant un large sourire sur son visage.

- Je vais rentrer moi aussi,

Ensuite elle se leva. Éric lui tendit la main pour l'aider mais elle se mit debout toute seule. Elle secoua son linge, pris ses souliers et se mit à marcher. Éric la suivit et se dirigèrent tout deux vers le pensionnat.

- Alors, comment tu t'appelles ? Moi c'est Kohana. Mais tu peux m'appeler Koh'.

Même s'il pouvait l'appeler Koh, il préférait l'appeler par son nom complet, il n'était pas encore assez familier avec elle et il ne se sentait pas à l'aise de lui donner déjà des surnoms. Il répondit à son tour.

-Moi c'est Éric... mais il n'y a pas vraiment d'abréviation, il fit une petite pause et sourit. Tu peux m'appeler Ric si ça te chante mais ça change pas grand chose...

Il faisait maintenant vraiment noir maintenant. Mais les lampadaires les éclairaient assez pour qu'ils retrouvent leur chemin. Après un moment. Des bruits se rapprochèrent. Il y avait une gang de jeunes, c'était sûre. Tout deux continuèrent à marcher et Éric essaya de les ignorer. Finalement cette gang finit par arriver. Ils étaient une dizaine, pas tant que ça pour des jeunes qui trimbalaient à cette heure. Ils passèrent à côté mais l'un des jeunes les arrêtèrent. Les autres firent pareils

-Vous savez que c'e dangereux de traîner ici à ces heures là? Surtout en étant que deux, ça pourrait être pas prudent... en tout cas, je vous dis ça en conseil d'amis.

Puis le gars lui sourit et fit un clin d'oeil à Kohanna puis repartit avec ses copains en route vers la plage. Éric fut vraiment surpris, les jeunes dangereux ici,c'était plutôt eux non? Pourtant ils avaient l'air assez gentil. Ils étaient une grosse gang, peut-être qu'ils venaient traîner ici seulement pour niaiser un peu entre amis, mais celà aurait surpris Éric vu qu'il y en avait quelques-uns la cigarette à la bouche et le sachet de drogue sortit.

-Pour tout dire... je ne m'attendais pas à ça, dit-il à Koh.

Puis ils s'en allèrent après vers le pensionnat. La plupart des lumières étaient éteintes à part pour les quelques-uns qui déconnaient dans leur dortoir où ailleurs. Ils croisèrent quelques autres personnes en s'en revenant ; un ou deux couples qui allaient surement à un rendez-vous romantique, quelques-uns tout seul qui marchait très lentement et leur tête était caché sous leur gros capuchon et une autre gang qui avait l'air d'aller fêter elle aussi. Peut-être était-ce pour ça que le pensionnat était si peu éclairé, tout le monde était sortit.

-Et les élèves se demandent pourquoi ils sont si fatigués lorsqu'ils ont des cours... pourtant, la réponse est plutôt évidente, commenta Éric sur se qu'il venait de voir ne s'attendant pas à une réponse de la part de Kohanna.

Le trajet ne fut pas très long qu'ils étaient déjà sur le terrain du pensionnat. Encore là on pouvait apercevoir quelques personnes sur les bancs en train de fumer ou même de dormir.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: Coucher de soleil et nuit étoilé...[libre]  Lun 23 Nov 2009 - 21:36

Ric. Ric-ric. Elle allait l’appeler comme ça lorsqu’elle se ravisa. En silence, ils continuèrent d’avancer dans le noir. Un bruit interrompit le calme qui se baladait entre eux. Le gang s’était rapproché, il n’était plus qu’à quelques mètres d’eux. Pas assez près cependant pour déterminer leur nombre. Soudain, un jeun homme, surement le chef de la bande, s’avança jusqu’à paraître sous la lumière du lampadaire. Il les regarda, d’abord, puis fit signe à ses amis de se rapprochait. Kohana, un peu paniquée mais n’ayant pas perdu son sang-froid, regarda Eric pour voir comment il réagissait. Calme. Il était tout simplement calme, aucun signe ne montrait qu’il était inquiet, angoissé.

-Vous savez que c'e dangereux de traîner ici à ces heures là? Surtout en étant que deux, ça pourrait être pas prudent... en tout cas, je vous dis ça en conseil d'amis.


Kohana sursauta : la voix du garçon était grave, mais pas autant qu’elle ne l’imaginait. Conseil d’amis ? Mon œil… En tout cas, rien de très grave ne se passa, la peur de Kohana s’envola petit à petit jusqu’à ce qu’il lui adressa un clin d’œil et sourit à Eric, qui restait toujours aussi inexpressif. Puis, sortant de sa poche de veste en cuir un sachet rempli de poudre blanche, elle s’inquiéta encore plus. Ils n’allaient tout de même pas les droguer de force ? En général, c’était comme ça que ça se passait… Puis le gang partit, un gars s’alluma une cigarette, un autre ouvrit une canette de bière. *C’est ça, allez vous droguer plus loin, gang à la noix…*

-Pour tout dire... je ne m'attendais pas à ça.

-Je te préviens, moi non plus ! lui répondit-elle, en souriant.

Se dirigeant à nouveau vers le pensionnat, ils quittèrent peu à peu la plage, croisant toutes sortes de personnes trainant à cette heure de soirée.


-Et les élèves se demandent pourquoi ils sont si fatigués lorsqu'ils ont des cours... pourtant, la réponse est plutôt évidente !

Quoi répondre à ça ?

Ils continuèrent la route jusqu’à entendre à nouveau des bruits. Encore un gang. Sûrement plus nombreux que tout à l’heure, sûrement encore plus dangereux que tout à l’heure. La peur de Kohana qui s’était effacée tout à l’heure revint en trombe. Le gang s’approcha de plus en plus. Une vingtaine, ils étaient une vingtaine. Kohana ravala sa salive et aperçut que Ric-Ric n’était plus aussi calme que tout à l’heure. Enfin quelque chose d’humain. Elle avait eu peur qu’il vienne de Pluton plutôt qu’il vienne de Mars. M’enfin… Elle regarda à nouveau le gang, lorsqu’un gars de la bande, sûrement un peu saoul vu le nombre de canettes vides que trainait son sac ouvert, la cigarette à la bouche et le sachet de drogue dépassant de la poche *mais qu'est ce qu'ils ont tous à se droguer ici ?*,prit la parole :

-Salut poupée, ça gaze ?


Il ajouta à ses paroles un clin d’œil. Ca pouvait être flatteur tout comme ça pouvait être terrifiant. Elle prit plutôt la deuxième partie de la chose. Tout de suite les mauvaises idées apparaissaient dans sa tête, les articles de journaux et les titres à scandales, les filles adolescentes disparues...Elle était toujours aussi terrifiée, lorsqu’il reprit la parole :

-Vous savez que c’est pas bien de trainer dehors sans adulte ? Il rigola. Vous ne devriez pas être seuls ici, surtout que je suis là maintenant.

S’étant rapproché d’eux, Kohana comprit qu’il faisait 3 têtes de plus qu’elle et elle se sentit ridiculement petite. Ce gars leur souffla la fumée de sa cigarette en pleins sur leur visage. Par réflexe et surtout naturellement, Kohana se mit à tousser jusqu'à en avoir une quinte de toux. Elle finit par râler un bon coup et en silence, quoi que pas si silencieux que ça, car apparemment le gars l'avait entendu.

-Qu'est-ce que tu dis toi ? Je t'ai dit de parler ? Non alors parle pas c'est compris !


Apeurée, Kohana détourna son visage de ce gars. Il allait prendre son visage lorsque soudain, le chef du gang s’approcha de Ric-ric, et lui dit :

-Tu devrais te protéger et protéger ta copine un peu mieux tu sais.


Ouh là… Cette conversation allait mal tourner… Ca se sentait, vu le ton des paroles du gars. Tout le monde attendait que Ric-ric réponde au chef. Tout allait dépendre de sa réponse.
Alors, tout le monde se tourna vers lui, y comprit Kohana, et lui mettait comme qui dirait la pression. Oui, tout allait dépendre de sa réponse.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: Coucher de soleil et nuit étoilé...[libre]  Ven 27 Nov 2009 - 20:14

Une fois le gang parti, ils continuèrent leur chemin silencieusement. Mais ce ne fut pas long, qu'à nouveau des bruits de rire de cris vinrent briser ce silence. Un autre gang??? C'était possible, et ils ne faisaient rien pour passer inaperçu. Éric commençait à regretter de s'être endormi sur la plage aujourd'hui, ça allait commencer à être mouvementé comme soirée. Après un moment une vingtaine de jeunes se rapprochèrent d'eux. Éric commençait à être tendu, il aurait voulu s'être caché plus tôt et les avoir laisser passer leur chemin mais là il était trop tard.

-Salut poupée, ça gaze ?

S'adressaient-ils à eux? Éric préférait croire que non mais malheureusement ce ne fut pas le cas. Il se retourna et remarqua un garçon, ou plutôt un homme musclé un à peine plus petit que lui mais avec un air beaucoup moins angélique.

-Vous savez que c’est pas bien de trainer dehors sans adulte ? Il rigola. Vous ne devriez pas être seuls ici, surtout que je suis là maintenant.

Là, ça commençait à être dangereux; ils étaient content d'avoir pu trouver un jolie petit couple qui se promenait. Ça n'allait pas être très gai comme rencontre. Et lorsque le chef de la bande se rapprocha, il leur souffla dessus en mettant en évidence l'odeur de la cigarette. Éric tourna sa tête de côté et l'ignora mais Kohanna elle se mit à tousser. Ça n'allait pas améliorer les choses. La meilleur chose à faire était de rester calme mais Koh n'avait peut-être pas compris ça.

-Qu'est-ce que tu dis toi ? Je t'ai dit de parler ? Non alors parle pas c'est compris !

Éric ne dit rien. Ce n'était pas lui qui était visé même qui avait impression d'avoir été oublié. Il essaierait de rester calme tant qu'il n'y aurait rien de ''physique'' qui se passerait. Mais ça n'allait pas être facile pour autant surtout avec se qu'il avait dit:

-Tu devrais te protéger et protéger ta copine un peu mieux tu sais.

Ce n'était pas trop dans ses habitudes mais un peu comme par réflexe il ferma ses poing et frappa cet abruti de toute ses forces. Il tomba par terre mais pas vaincu pour autant. Il se frotta la joue et lorsque les autres membres de la gang allaient intervenir, il leur fit signe de rester où ils étaient. Puis sans se relever il plaqua Éric sur le sol. Le pauvre Ric-Ric ^^ reçu une paire de coup de poing puis se défendit par la suite. C'était assez égal, sauf qu'à ce rythme ce serait sûrement lui qui finirait K.O. Il savait qu'il n'aurait pas dû faire ça, mais si l'attention pouvait porter sur lui au lieu de sur Kohanna elle pourrait aller appeler la police. Le problème: les autres la verraient sûrement partir. Mais il n'avait pas trop le temps de penser à ça. Il était en pleine bataille là.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: Coucher de soleil et nuit étoilé...[libre]  Mer 27 Jan 2010 - 12:52

Kohana regardait Éric qui n'avait toujours pas bougé, sauf que sa main avait formé un poing. *Ouh là, ça va finir mal...* Elle ne vit pas le poing de Ric-Ric partir et heurter le visage du chef de la bande. Elle échappa un petit cri de terreur, pourquoi avait-il réagi comme ça, il allait se mettre tout le monde sur le dos ! Mais le chef exécuta un signe de la main visé aux autres gars de la bande pour leur dire de le laisser seul. Il se jeta alors sur Ric-Ric et roula à terre. A ce mouvement, Kohana échappa un nouveau petit cri, étouffé par sa terreur. Combat égal ? Mon œil ! Ric-Ric ne faisait pas le poids face à l'homme. Soudain, Koh' comprit pourquoi il avait réagi comme cela : pour créer une diversion. Et en effet, ça marchait ; les hommes de la bande admiraient le combat, laissant la jeune fille seule. Elle pouvait s'enfuir, rester là choquée ou se mêler au combat. N'ayant pas tellement envie de se battre, surtout face à ces hommes, elle opta pour la première solution. Mais elle n'allait pas s'enfuir comme ça, alors que Ric-Ric lui avait sauver sa peau. Elle décida d'aller appeler la police. Jetant un coup d'oeil vers Ric-Ric, elle aperçut qu'il la regardait lui aussi. Elle lui fit un clin d'oeil en guise de réponse, pour lui montrer qu'elle avait compris.

Elle avait peur, les hommes pouvaient à tout moment se mettre à courir derrière elle, cherchant à l'arrêter... Ravalant sa salive, Kohana s'écarta doucement et le plus silencieusement possible de cette scène. Ça y'est, elle avait fait le plus gros, elle se trouvait maintenant à un peu plus de 2 mètres de la bagarre. Il fallait maintenant trouver une cabine téléphonique pour pouvoir appeler la police. Cherchant des yeux, elle finit par trouver une cabine, à un peu plus de 500 mètres. Il fallait qu'elle se dépêche, Ric-Ric n'allait pas tenir longtemps. Elle jeta un coup d'œil à la scène, les hommes maintenant détachaient un peu le regard de la scène, sachant que c'était leur chef qui allait gagner. Ils n'allaient pas tarder à s'apercevoir que la jeune fille avait disparu. Elle se mit à courir le plus vite possible, et elle sentit le vent sur son visage et dans ses cheveux. Cela faisait longtemps qu'elle n'avait pas couru comme cela. Très longtemps. Mais cette fois-ci c'était pour une urgence. Elle ne se laissa pas porter par ses pensées, cligna des yeux et s'aperçut qu'elle n'était plus qu'à quelques pas de la cabine. Entrant dedans en claquant la porte, elle composa rapidement le numéro de la police. Elle expliqua rapidement la situation, encore essoufflée par sa course. Ils allaient arriver. Maintenant, allaient-ils arriver à temps ?


[HRP : Un peu court, je sais, mais je suis à cours de temps... ]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
« »
(#) Re: Coucher de soleil et nuit étoilé...[libre]  

Revenir en haut Aller en bas
 
Coucher de soleil et nuit étoilé...[libre]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kobe High School :: Hors RPG :: Poubelle :: Archives des rps :: Anciens rps-
Sauter vers: