Partagez | 
 

 Qu'allons nous faire aujourd'hui? Comme tout les jours, un cours de philosophie!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar
Invité
« Invité »
(#) Qu'allons nous faire aujourd'hui? Comme tout les jours, un cours de philosophie!  Mar 11 Aoû 2009 - 18:30

Tu sais quoi, hier soir je me faisais chier, oh, pas qu'un peu hein, du genre beaucoup, du genre le mec qui a rien a foutre. Pourquoi? Car je devais faire un cours, un cours pour les quatrième année, et vue que je savais pas quoi faire, j'avais penser un truc du genre "dissertation, faut il toujours dire la vérité".
Mais vraiment, ça m'aurait fiat chier de corriger les copies, ou juste de mettre une notre sans la lire, sérieusement. Alors au finale, je me suis couché en me matant une chaîne de télévision, c'était des dessins animés américain, rien de très glorieux, mais ça faisait passer le temps. Puis y a en eu un, je sais pas, il m'a tout de suite plus. C'était Minus et Cortex (lien dessous).

Putain, j'ai encore le générique dans la tête, c'est cortex et minus...et minus et cortex...Passons, donc ouais, je sais pas, ça m'a fait tilt!Ouais, comment mes élèves réagirais face à cette question. Alors j'ai commencer a écrire mon cours, comme doté d'une frénésie.
A 8h12 du matin, j'avais fini mon cours. Crevé, je me suis couché, car oui, je n'avais cours qu'a partir de 14h. Alors, trente minutes avant que la sonnerie n'annonce mon cours, je m'étais levé.
Une douche rapide, un café, un sandwich, et hop, j'avais fini, j'étais dans la salle de cours, dans cinq minutes, ça allait commencer. Je regardait ma liste d'élève et soupirais.
Barf, j'allais me marrer pendant ce cours...

Spoiler:
 


Dernière édition par Harima Hagi le Mer 12 Aoû 2009 - 20:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Qu'allons nous faire aujourd'hui? Comme tout les jours, un cours de philosophie!  Mar 11 Aoû 2009 - 19:12

Teiku jeta un coup d'oeil à son horaire pour connaître quel cours il allait avoir maintenant. Philosophie... génial. Cette manière n'avait jamais été son fort. Bien au contraire. Le jeune homme allait se faire ridiculiser à coup sûr. L'espace d'un instant, il s'était même dit qu'il allait sécher. Pourtant, l'idée d'avoir une retenue alors qu'il venait d'arriver dans cet établissement n'était pas plaisante non plus. Bon, autant souffrir pendant une heure que de perdre du temps à ne rien faire pendant son heure de col. Cela ne l'empêcha pas de prendre son temps avant d'arriver en classe. Un petit retard ne serait pas trop grave après tout. Du moins il l'espérait. Il fit donc une halte au parc et se mit à écouter de la musique. Et oui, il n'avait que ça à faire. Cela avait le don de le détendre. Teiku viendrait donc peut-être de bonne humeur au cours de philosophie. Enfin, il ne faut tout de même pas espérer de miracle. Aller à se genre de cours ne lui ferait jamais plaisir. Après tout, il n'en voyait pas l'utilité. Pouvoir donner un argument sur un sujet qui demande réflexion. Mais comment certaines personnes pouvaient aimer une chose pareille! Il fallait vraiment être fou pour aimer ce genre de chose.

Au bout de cinq minutes environ, la musique toucha à sa fin. Teiku rangea donc son appareil dans sa poche, ramassa son sac qu'il avait déposé et prit la direction de la salle de classe. Mais où se trouvait cette dernière? Ben oui, il ne connaissait pas encore le chemin de toutes les pièces... Ne surtout pas paniquer. Il finirait bien par trouver. En espérant que ce ne soit pas trop tard. Après un très long moment à arpenter les couloirs, il finit par reconnaître des gens de sa classe en regardant par une fenêtre. Ah enfin! On ne pouvait pas dire que Teiku était à l'heure, bien au contraire. Il fut par contre content de constater qu'il n'était pas le dernier. Cela lui éviterait trop de problèmes. Il finit ensuite par toquer à la porte avant de rentrer.

- Euh... désolé, je me suis perdu.

Et voilà, le jeune homme n'avait même pas commencé le cours qu'il était déjà honteux. Franchement, ça commençait bien!
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Qu'allons nous faire aujourd'hui? Comme tout les jours, un cours de philosophie!  Mar 11 Aoû 2009 - 19:15

La sonnerie venait de retentir, Malek devait partir en philosophie, c’était bien les deux heures où Malek pouvait dormir les yeux ouverts et, faire comme s’il écoutait. Comme qui dirait la sieste après le repas.
Il traversa une partie de la cour de récréation pour atteindre le bâtiment, il chercha la salle qu’il ne mit pas longtemps à trouver. Le jeune lycéen était souvent en retard, mais cette fois ci, il était à l’heure, du moins presque…

« Bonjour. » Pesta t-il au professeur.

Il n’avait jamais dit bonjour à aucun de ces professeurs, jusqu’au jour, où il s'était fait ardemment punir par la directrice. Il s’était assit au fond de la classe, à droite, contre le mur. Il était légèrement avachi et il bailla de tout son coffre en mettant la main devant la bouche. Il se grattait les cheveux tout en regardant les autres élèves, mais il finit par regarder son portable car rien d’intéressant s’y passer.

Personne ne se trouvait à côté de lui, puis valait mieux pas au grand risque de se faire tabasser et, la seule personne qui pouvait partager sa table n’était d’autre que Sun Johnson. Il fini par ranger son portable dans la poche de son bermuda et, tapota des pieds nerveusement, lasse… Il fit ‘genre’ de sortie une feuille et un stylo, prêt à entendre les âneries qui allaient s’écouler pendant les deux heures de cours : Car Malek ne participai pas, voir très peu.

Comme d’habitude cette pièce sentait une odeur de clope ce qui donna à notre jeune lycéen l’envie de fumer : Il râla intérieurement.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Qu'allons nous faire aujourd'hui? Comme tout les jours, un cours de philosophie!  Mar 11 Aoû 2009 - 19:49

Un cours de philosophie… Bof, pas trop motivé qu’est la petite anorexique aux yeux vairons !! Il faut dire qu’elle en avait jamais fait au paravent, c’était donc son tout premier cours de philosophie et cette dernière n’était point motiver !! Les raisons sont qu’elle avait toujours entendu les autres dire que la philo c’était de la m****, nul et ennuyant !! Alors la miss Lou est encore en train de s’imaginer le pire, comme d’habitude… Enfin bon, la demoiselle est motivée pour n’importe quel cours en ce moment, il y a des instants comme ça ou il y a des petits coups de fatigue et puis sa maladie n’arrange pas les choses…
Le matin elle n’est pas allée en cours, beaucoup trop faible pour ce lever… vers 11h00, elle ce décida tout de même de sortir du lit, elle alla prendre une douche, se laver les dents s’habiller… le rituel du matin quoi !! Sauf qu’elle n’as pas pris se petit déjeuner et qu’elle a attendu patiemment que le self s’ouvre !! Bon il faut qu’elle n’ait pas beaucoup mangé non plus…
Après ce fameux repas, elle repartit dans sa chambre prendre ses affaires, son sac, crayon, cahier et compagnie pour ce diriger vers la salle de cours !! Elle hésitât un peu : « mais qu’est ce qu’ils vont penser de mon absence de ce matin » c’est ce qu’elle a pensé… Mais enfin Lou, il y a juste à te regarder pour savoir qu’il y a quelque chose qui cloche chez toi, il y aura toujours des gens qui vont te regarder et t’ignorer car la maladie fait peur, d’autre vont ce montré plus compréhensible envers toi !!
Elle arriva devant la salle en ce demandant ce qu'il allait l'attendre pour ce premier cours de philo, elle allait découvrir ce qu'était cette matière !! La jeune fille rentra dans la salle, vit deux élèves déjà arriver !! Elle n'est pas la première, heureusement pour elle, elle déteste arriver en premier !!

« Bonjour »

Dit-elle au professeur !! Et alla s’installer au fond de la salle à côté du mur !!
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Qu'allons nous faire aujourd'hui? Comme tout les jours, un cours de philosophie!  Mar 11 Aoû 2009 - 19:59

    Une journée de cour qui ne commençait qu’à 14h rimait avec réveil à 12h. Notre guitariste ne sera donc pas en stress et aura tout le temps du monde pour se préparer, manger rapidement et très certainement gratter encore quelques minutes les cordes de son acoustique d’amour.

    Ce furent donc, les premiers rayons du soleil qui réveillèrent notre jeune homme. Très rapidement la technologie repris le dessus sur la nature et l’objet qui s’appelait ‘réveil’ se mis à sonner. Un horrible ‘driing’ qui avait le don de vous mettre sur les nerfs dès le début de journée. D’autant plus que ce fameux objet marquait le début d’une longue et ennuyeuse après-midi de cour. Pourquoi l’école existe ? Pourquoi y’a-t-il des personnes assez suicidaire pour se nommer ‘prof’ et ainsi embêter les élèves qui avaient, sans aucun doute, beaucoup mieux à faire que d’aller assister à un cour. La philosophie par dessus tout. Certes, une matière plutôt apprécié de notre adolescent, mais bon. Passons.

    Sun se réveilla donc et, après une rapide douche, il retourna dans son chambre. Habillé d’un jeans bleu délavé et de sa chemise blanche & cravate habituelle, il constata avec plaisir qu’il lui restait encore 1h30. Du temps qu’il allait tuer jouant de la guitare, comme il se l’était promis. L’étudiant s’assit donc sur lit et pris sa guitare sur ses genoux. Tout en échauffant rapidement ses doigts, son esprit divaguait et il se sentit triste. Non sa ne lui prenait pas souvent, mais depuis qu’il avait rencontré et couché avec Malek, ses pensés étaient omnibulés par ce jeune homme. Cette après-midi de cour signifiait, entre autre, une après-midi de plus de gâcher pendant laquelle ils auraient pus se voir.

    M’enfin, n’y pensons plus. Bien que ce fût beaucoup plus simple de le dire que de le faire, Sun se concentra pleinement sur son instrument et ne vit donc pas l’heure passé.
    Il était donc 13h45 quand le jeune homme jugea bon de regarder sur la montre. Pris d’une rapide panique, il se leva en hâte, déposa sa guitare à sa place et sortie de la chambre, attrapant, au passage, sa veste noire, son sac et une barre de céréale. Fermant la porte derrière lui, il se dirigea rapidement et engloutie tout aussi rapidement son maigre repas de midi.

    En passant devant les salles ouvertes il y jeta un rapide coup d’œil. Bah oui, on peu bien espérer y voir son amant. Malheureusement la salle des 4èmes années était trop proche de la fin du couloir. Sun s’arrêta donc devant mais regarda vers le fond. Soupirant il se décida tout de même d’entrer mais resta fixé sur le perron de la porte, observant longuement le prof. Rapidement, une odeur de cigarette s’enfouillât dans ses narines et notre guitariste plissa légèrement les nez. Mais, esquissant un rapide sourire, il salua gentiment le prof et se tourna vers la classe. Seulement deux élèves présents.

    Il marcha donc machinalement en direction du fond de la classe quand son regard se posa sur … MALEK ? Qu’est-ce que … ah mais oui. Il était lui aussi en 4ème année. Comment avait-il put oublier ce détail ? Sun secoua légèrement la tête, amusé puis, affichant un charmant sourire il s’approcha de la table qu’occupait le jeune homme et, de sa voix éternellement calme et joviale, il dit :


    « Je suppose que cette place n’est pas encore prise. De toute façon j’aurais bien vite fais de virer celui qui vient te déranger. »

    Tout en s’installant, il déposa son sac à ses côtés et observa tendrement Malek.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Qu'allons nous faire aujourd'hui? Comme tout les jours, un cours de philosophie!  Mer 12 Aoû 2009 - 0:42

    Après s’être réveillée vers 8 heures, et s’être habillée d’un jean, d’un pull blanc à col en V et de ses baskets, Kalindra se dirigea vers la bibliothèque, comme elle en avait prit l’habitude depuis son arrivée quelques semaines auparavant. Non pas qu’elle soit un ras de bibliothèque, ou l’une de ces intellos à lunettes qui passerait son temps le nez plongé dans un bouquin, mais la jeune russe aimait par-dessus tout lire des romans. Le seul problème qu’elle rencontrait, c’était la langue. N’étant pas japonaise à 100%, et n’ayant surtout jamais vécu au Japon, la jeune fille avait énormément de mal à lire en entier certains livres de la bibliothèque. Même si sa mère lui avait enseigné la langue de son père qu’elle n’avait, jusqu’à récemment, jamais connu – vu que celui-ci s’était sauvé comme un voleur en apprenant la grossesse de sa maîtresse – Kalindra maîtrisait mieux l’oral que l’écrit. Mais la jeune fille ne désespérait pas, et continuait d’apprendre. Bon, évidemment, il lui fallait toujours un dictionnaire dans son sac pour certains mots qu’elle jugeait trop compliqué à comprendre.

    Vers 13h30, elle remonta le parc où elle s’était installée pour réviser après manger, et rentra à nouveau dans l’école, pour assister à son cours de l’après midi : philosophie. Elle n’avait pas trop eu l’occasion de pratiquer cette matière dans son ancienne école vu que le prof était tout le temps en congé maladie pour dépression, donc elle n’en savait pas grand-chose. Elle espérait juste que le cours se passerait bien, et qu’elle comprendrait tout. Elle n’était pas une tête mais elle aimait apprendre de nouvelles choses. Sans doute que la philosophie lui permettrait d’apprendre un peu plus, même si le cours était donné en japonais, et qu’elle aurait sans doute du mal à tout comprendre.

    Sortant de ses pensées, elle se rendit alors compte qu’elle se trouvait devant sa salle de classe. Elle jeta un coup d’œil à l’intérieur et remarqua alors qu’elle ne connaissait personne, ce qui était relativement normal vu qu’elle n’avait rencontré qu’une poignée d’élèves depuis son arrivée. Et Soma n'avait pas l'air d'être arrivé encore. Le prof, elle ne le connaissait pas, ce qui était aussi normal d'ailleurs. Enfin si, elle avait vu sa photo dans le journal de l'école, sur lequel elle était tombée à la bibliothèque. Rassemblant ses souvenirs, elle revit alors l'article, qui le décrivait comme étant un "barje", où plutôt un type ayant assassiné des gens. Evidemment, Kalindra ne croyait pas ce genre de choses, sortant tout droit de la tête d'une femme qui apparemment prenait malin plaisir à lancer ce genre de rumeurs ... Prenant son courage à deux mains, la jeune russe entra alors dans la salle, ses livres dans les bras, et se tourna vers le professeur, esquissant un léger sourire.

    "Bonjour Senseï"

    Bon, elle s’était au moins adaptée à saluer les professeurs comme il se devait. Du moins, elle l’espérait. Elle avait encore tellement à apprendre sur ce pays, que ça lui filait le vertige. D’un rapide coup d’œil, elle remarqua que les 4 élèves déjà présents étaient quasiment tous au fond de la salle. Etaientt-ils tous pas motivés, ou avaient-ils peur que le prof ne les mange ? Doucement, elle posa donc ses livres sur la seconde table côté fenêtre, et s’asseya sur la chaise, attendant de voir comment allait se passer le cours.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Qu'allons nous faire aujourd'hui? Comme tout les jours, un cours de philosophie!  Mer 12 Aoû 2009 - 1:52

....La mer. D'un bleu sans fond, mais pourtant tellement limpide. L'impression de contempler une toile de penture à l'huile sur un décor de cinéma, comme quelque chose d'incongrue. Izura se trouvait en plein milieu de l'eau, et partout à la fois. La seule chose différente de l'immensité marine qu'elle pouvait observer était le ciel. Mais la césure entre ces deux là étaient loin d'être nette. Mais en même temps, elle voyait des centaines de choses. Du petit poisson coralien qui jouait dans les algues verdoyantes, à la particule de poussière qui tournoyait dans un rayon ensoleillé. Vaguement conscsiente de rêver, la jeune femme se sentait tout simplement bien. Elle était partout à la fois. Avec un sourire, elle commença à jouer avec les vagues dont l'écume blanche s'enroulait autour de sa taille. Mais le jeu devient plus vif et rapide. Alors que le ciel s'assombrissait, elle commençait à se sentir en danger. La vague était enroulé autour de son bras et la secouait dans tous les sens. Ne pouvant y échapper, elle cria tout en se redressant d'un bond.


Connaissez vous ce moment où vous avez vraiment l'impression d'être seul au monde? Et bien, ce fut ce que la jeune femme ressentie quand elle se retrouva debout au milieu d'un cours d'histoire. Les autres élèves se tournèrent vers elle en riant. Mais la rof ne tira pas la même tête du tout. Izura se laissa retomber sur sa chaise en soupirant. Elle allait encore avoir droit à un sermont. Elle s'excusa rapidement, et, pivoine, tenta desepéremment de se faire oublbier pour le quart d'heure restant. Ce fut avec grand plaisir qu'elle entedit la sonnerie rententir. Aussitot, elle prit son sac et s'enfuit dans le couloir. Elle se hata vers le parc, sans savoir pourquoi et ce qu'elle avait comme heure de cours après. Avec un soupir, elle s'engouffra dans le jardin verdoyant et s'assit au pied d'un arbre.


_Plus ça va, plus tu fais n'importe quoi! s'engueula t elle d'une voix lasse.


Depuis quand était elle si fatiguée? Pas la moindre idée. Se lassait elle de son "nouvel" environnement? Ou n'acceptait elle pas le départ des personnes tendres à son coeur?
Se frottant le visage pour faire partir ses idées noires, la jeune femme sortit une cigarette de son sac. L'allumant fébrilement, elle tira sa première bouffée avec avidité, avalant la fumée brulante qui explosa dans sa gorge. Elle prit ensuite une nouvelle taffe, mais plus doucement, cette fois, savourant le gout amer du tabac.


*Ca aussi c'est nouveau. Depuis quand tu fumes dans la journée toi?* plaisanta t elle à moitié.


Les minutes passèrent doucement. Elle ne se concentrait plus que sur sa cigarette, qui diminuait beaucoup trop vite à son gout. Une fois arrivée au filtre, elle tergiversa un moment à en prendre une nouvelle. Avec un soupir de résignation, elle fouilla dans son sac pour en sortir un chewin gum à la menthe. Pas le temps de fumer encore. Et pas l'envie non plus. Autant se débarasser un minimum de l'odeur.

Resignée, Izura se leva. Tpotant sur son jean pour en faire tomber les brins d'herbe, elle se dirigea doucement vers la salle de cours. Une fois arrivée dans le couloir, elle inspira à fond et muni son visage d'un grand sourire enjoué. Bien plus simple que d'éternelles questions sur un air maussade. Sans oublier de jetter sa suvrerie, elle poussa la porte du cours de philosophie.


_Bonjour sensei! salua t elle le professeur brun, à l'odeur de tabac froid. Elle repensa à l'article du journal de l'école. Vraiment, un vrai journal à rumeurs celui ci. Donc elle allait passer plusieurs heures avec un assassin.


*Moué, espérons quand même que ce ne soit pas grace à ses cours parce que sinon....* pensa t elle, amusée.


La jeune femme s'aventura plus profondément dans la classe, non sans omettre de répéter sa salutation générale à ses camarades. Elle s'apperçut qu'elle était dans les premiers arrivés bien que le cours n'allait pas tarder à commencer. Elle se rendit aussi compte des nouvelles têtes qu'elle n'avaient pas encore apperçus dans ses autres cours, ou tout simplement enregistré. Deux jeune hommes, qui se contemplaient...ou plutot se dévoraient du regard, deux jeune filles aussi, à l'air doux, bien que l'une semblait plus inquiète de l'endroit où elle se trouvait avec des joues rouges. Une nordique, pensa Izura, sans savoir pourquoi. Instinct?
Sans se qestionner davantage, elle partit s'installer au fond, contre les fenêtres. Guère dans l'intention de snobber ses camarades, mais plutot pour jouir de la vue si jamais ce cours se révélait...mortel.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Qu'allons nous faire aujourd'hui? Comme tout les jours, un cours de philosophie!  Mer 12 Aoû 2009 - 7:39

La sonnerie retentit brusquement, me faisant sursauter brutalement... Il faut vraiment que je m'habitue à cette "mélodie"... Mais passons...

Un petit instant après, et je pris mon carnet où étaient écrits les différents cours de la semaine... Un cours de philosophie... Eh bien, eh bien... Voilà une chose qui commence bien mon après-midi de lycéen... Ironiquement parlé, bien sûr!
Je rangea le carnet, puis partit en trottant un peu vers la salle de cours.

Après un moment, je stoppa devant une porte... La porte de la salle où se déroule le cours de philosophie...
Je toqua timidement, et ouvris légèrement... Je passa ma tête hérissée de cheveux roux clairs à travers l'entrebâillement et regarda l'intérieur de la pièce... Il n'y avait que quelques élèves, deux garçons qui se regardaient face à face et deux filles... Je poussa un soupir de soulagement, heureux de ne pas être en retard comme dans les cours précédents...

Je m'avança et salua le prof : "Bonjour..." avec un sourire timide... Remarquant qu'il n'y avait personne au 1e rang des bureaux alignés, je m'assis à une des tables situées à côté de la fenêtre, afin de pouvoir voir les évènements qui se passent à l'extérieur de la salle de cours...
Puisque les cours de philosophie ne m'ont jamais motivés et m'envoyaient aux pays des rêves quelques fois tellement que c'est ennuyeux...
J'observai mes camarades de 4e année, mais je ne rappelais plus de leurs noms et prénoms...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Qu'allons nous faire aujourd'hui? Comme tout les jours, un cours de philosophie!  Mer 12 Aoû 2009 - 9:02

Kia s'était à peine installé qu'il enttendit un son étrange, ça devait surment être la sonnerie qui annonçait le début des cours. Kia hésita, puis il se dirigea vers les salles de cours pour essayer d'arriver à peu près à l'heure (ça aurait fait mauvaise effet si Kia commençait déjà à sécher les cours alors qu'il venait juste de commencer l'école). Kia prit donc son carnet pour regarder à quel cours il devait participer, PHILOSOPHIE !!!, un petit sourir aparut sur les lèvres de Kia, la philosophie était une des seuls matière qu'il aimait bien étudier (ça devait bien être le seul ^^). Kia ne perda pas un instant, il alla rejoindre sa salle sans perdre de temps.

*Il ne faudrait pas que j'arrive en retard pour le seul cours auquel je souhaite assister vraiment sinon mon année sera fichue, il faut vraiment que j'accélère.*

Kia courru et arriva dans les temps devant la salle, la porte était déjà fermé, il prit donc l'initiative de frapper à la porte puis de rentrer. Il ouvrit la porte et découvrit qu'il n'était pas le dernier. Kia poussa un grand soupir avant de s'adresser à son professeur de philosophie :

"Bonjours sensei, je m'appel Kia Heinz, je vien d'arriver hier donc je pense que vous ne devez pas m'avoir sur votre liste d'élève"

Kia alla s'assoir au millieu du premier rang et regardait ses camarades en attendant le début du cours, il ne connaissait aucune personne présente, il se sentait un peu seul et un peu perdu, mais il savait très bien qu'ici comme ailleur, il allait très vite se faire aprécier de certains de ses camarades.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Qu'allons nous faire aujourd'hui? Comme tout les jours, un cours de philosophie!  Mer 12 Aoû 2009 - 10:00

Askelon avait passé la matinée à lire un livre et à se promener un peu partout, d'abord la salle commune, ensuite quand il y avait trop de monde le parc, et quand le parc se remplissait, il allait dans la forêt pour pouvoir jouir du calme de ce lieu. Il resta dans la forêt jusqu'à ce que la cantine ouvre et partit dix minutes avant l'ouverture de celle ci.
Il n'aimait pas faire la queue à la cantine, la plupart du temps il y avait quelques crétins qui essayaient de gruger ou qui mettaient des mains aux fesses, profitant du fait qu'il y avait beaucoup de monde et que ainsi ils avaient moins de chance de se faire attraper. Quelques personnes étaient arrivés avant lui, mais heureusement il n'y avait pas encore foule.
Alors que le jeune homme s'installait sur une table, la sonnerie retentit, suivit quelques minutes plus tard par un vacarme assourdissant. "Le troupeau va bientôt arriver" pensa-t'il.
Quoiqu'il en soit, il finit son repas assez vite et alla vers la bibliothèque de l'école, avant de faire demi-tour. Le bibliothécaire était parti manger. Il lui restait environ une heure trente avant le début du cour de philosophie et il en profita donc pour sortir flâner en ville. Il alla dans le centre commercial avec son sac pour voir les nouveautés en livres et mangas, puis repartit histoire d'arriver pile quand la sonnerie retentirait dans Kobe. Il avait calculer juste, à peine entrait-il dans l'enceinte de l'école que le sonnerie se fit entendre. Il aimait bien les sonnerie japonaises, en Angleterre elles étaient du genre à crever les tympans.
Le jeune homme savait qu'il avait philosophie et se dirigea donc vers la salle de cour. Il ne savait pas comment était les cours de philo au Japon. Il en avait déjà eu en Angleterre, la plupart lui firent passer l'heure à regarder par la fenêtre mais certain étaient intéressant.
Il entra dans la salle de classe et vit une personne qui devait être le prof. Il lui hocha la tête et dit un simple:


-Bonjour

Il regarda la salle, manque de chance sa place habituelle, c'est à dire celle du fond contre la fenêtre était prise par une fille qu'il ne connaissait pas. De plus, il ne vit personne qu'il connaissait dans la salle. Tant pis, il s'installa à l'avant dernière table du fond contre la fenêtre, sortit ces affaires, et vu que tout le monde n'était pas encore là en profita pour lire.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Qu'allons nous faire aujourd'hui? Comme tout les jours, un cours de philosophie!  Mer 12 Aoû 2009 - 16:24

* Premier cours de Philo… Pourquoi pas ? Voyons voir c'que ça peut donner.* , pensa Yumi en regardant son emploi du temps.

C’était à peu près la seule matière qui lui donnait envi d’aller en cours aujourd’hui. Elle se sentait d’humeur à débattre sur tout et n’importe quoi. En plus, elle était nouvelle dans ce pays et n’avait encore jamais assisté à un cours de Philo dans cette partie du globe. Elle espérait être agréablement surprise par le sujet ou par la façon d’enseigner du professeur.

* En France les cours étaient tellement ennuyeux ! * , se remémora-t-elle.

Une fois lavée et habillée, elle descendit à la cantine pour prendre son petit déjeuné. Il était 09:00 du matin, une belle journée s’annonçait.
Elle prit son temps pour manger, le cours de Philo n’était qu’à 14:00 et elle n’avait rien à faire en attendant.
Une fois dehors, elle s’installa sous un arbre, dans le parc, et passa le temps en détaillant les nuages qui flottaient calmement dans le ciel tout bleu.


* Un lapin carnivore… une console wii… la tête de Frankenstein… *

Elle rigolait toute seule en réfléchissant à la forme que prenaient les moutons blancs sur le fond bleu pâle.
Et puis, la sonnerie retentit… Yumi se leva rapidement en jetant un coup d’œil à sa montre.

* Wouaoo… déjà 14:00 * , se dit elle paniquée.

Pas le temps d’manger, elle courut jusqu’au bâtiment où se trouvait la salle de Philosophie.
Après quelques minutes de course effrénée dans les couloirs, elle la trouva.
Elle fit une entrée fracassante dans la classe pensant être la dernière élève (et donc la seule en retard).


- BONJOUR ! …hum… je… je suis désolée… je suis en retard… non ? , demanda-t-elle confuse.

Mais, voyant le visage surpris du professeur, elle se retourna face à la classe, et découvrit la cruelle vérité : Yu venait de se ridiculiser pour rien… la moitié de la salle était encore vide.
Trop gênée pour regarder le prof et attendre sa réponse, elle se dirigea rapidement vers la table la plus proche située au deuxième rang, un peu à l’écart quand même, et s’assit sans dire un mot…
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Qu'allons nous faire aujourd'hui? Comme tout les jours, un cours de philosophie!  Mer 12 Aoû 2009 - 21:53

Que de galère ! Soma se leva , écoeuré , il avait une flemme monstre de pointer ses fesses en cours . Encore pire quand il regarda quelle matière il avait . Philo ..... Philo ! Il adorait cette matière en temps normal mais la c'était pas son jour . Enfin il se leva en grommelant un nombres d'injnures incalculable . Et ouais encore une sale nuit . Cela devenait une habitude d'ailleurs . Enfin il partit en direction de son armoire et après avoir sortit un jean délavé et une veste a capuche blanche il partit en direction de la salle de bains torse nu avec tout son bazar . Dans les couloirs les élèves comme d'hab allaient et venaient . Soma ne se préoccupait pas d'eux , il était dans son petit monde ce matin . Enfin il se lava rapidement , il était déjà 1h30 . Une fois sa toilette bien terminé il se coiffa et mit ensuite sa capuche sur sa tête de moitié . Il partit ensuite dans sa chambre et prit ses affaires de cours . Il vérifia qu'il ne manquait rien puis une fois que tout était prêt il mit son casque sur ses oreilles et partit en direction de sa salle de cours . En chemin il voulut voir si son frère était la mais il reconça rapidement a cette idée . Déballant donc les escaliers il entendit la sonnerie du coup il accelera un peu le mouvement . Une fois arrivée près de sa salle il vit son nouveau professeur . Il le regarda , coupa sa musique et enleva son casque , baissa sa capuche puis dit d'une voix calme .

" Bonjours Sensei "

Il observa l'homme deux minutes , il allait aimer ce professeur , allez savoir pourquoi mais c'était son impression . Enfin il regarda rapidement ses camarades , encore et toujours de nouvelles têtes , c'était une habitude . Soma ne fit pas attention aux gens de sa classe mais il alla s'assoir près de la jolie Kalindra . Cela faisait fort longtemps qu'il ne l'avait vu . Enfin une fois arrivée a sa hauteur il posa son sac sur sa table et s'assit près d'elle . Il lui fit un sourire puis prit la parole doucement .

" Bonjours belle demoiselle , je viens encore t'embêter un peu . "

Soma lui fit un sourire et s'assit d'un air las , il observa son professeur , il était loin de se douter que cette homme et lui avait une connaissance en commun et pas des moindres .
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Qu'allons nous faire aujourd'hui? Comme tout les jours, un cours de philosophie!  Jeu 13 Aoû 2009 - 10:39

// je fais sonner la sonnerie, tout personne postant après pourra décider s'il était déjà en cours ou pas. Libre a vous d'arriver en retards. A vos risque et péril.//

Mais regardez moi ça, les branleurs quoi, sincèrement, ça arrive, ça vous fait un sourire alors qu'en faite c'est trop de l'hypocrisie. je les laissait entrer comme ils voulaient, moi, je n'attendais que la sonnerie avant de pouvoir commencer, légalement, je ne pouvais pas les envoyer chier, ils étaient encore à l'heure, mais, que celui qui arrive en retards craigne ma colère mouhahahahahaha. Pardon, je m'emporte de temps en temps, mon côté maître du monde. D'ailleurs...Je fus interrompu dans mes pensées par..;Une sorte de nain de jardin (comparé a moi, tout le monde était un nain de jardin), hyper actif :

"Bonjours sensei, je m'appel Kia Heinz, je viens d'arriver hier donc je pense que vous ne devez pas m'avoir sur votre liste d'élève"


Je l'ai regardé incrédule avant de balancer un léger :

-Ouais, enfin tu sais je m'en bat les c...

Mais le gamin ne put jamais entendre ce que je disais, étant lui même déjà parti se chercher une place. Bon, alors parmi les élèves on avait le pestiféré qui m'avait mal parler, des allumés du bocal, et, le summum, une nana qui se croyait en retards. Ce qui était vrai, mais la sonnerie venait de retentir. Je détestais les sonneries, c'était la merde, ça faisait un vacarme d'enfer. J'étais pour des colliers électrifiés. Si le porteurs n'étaient pas dans la salle de cours à l'heure prévue, il se prenait une décharge et mourrait. Simple et efficace. Mais je pense que si j'avais donné cette idée à l'administration, on m'aurait envoyé chez un psy...encore...Quoi que, revoir Kenshi n'était pas déplaisant...héhé. Arriva alors un nouveau élève en retards. Allez, vas, je te laisse tranquille, je suis dans un bon jours, d'ailleurs, il me disait un truc, pas vraiment, mais, comme si il avait un lien de parenté avec quelqu'un que je connaissais.
Enfin, vas y casses toi, ça me saoul de pas te reconnaitre. Bon, ils étaient tous assis, bien, il manquait encore du monde, des souffres douleurs en puissance!
Je me raclait la gorge et lâchait de ma voie puissance :


-Bon! Bonjours à tous, je suis votre professeur, je pense que vous avez tous lut le journal de Kobe, enfin, si vous savez lire, ce qui me laisse dubitatif. Mais passons, ici, vous écrirez quand je vous le direz, si vous avez un stylo entre les mains et que j'ai pas dit décrire, c'est que vous suivez pas le cours. S'en suivra une sanction.
De même, je n'accepterais aucun manque de respect. Je le rappel, comme me l'a dit le directeur qu'il est interdit de manger, lire, écouter de la musique ou de se servir de son téléphone portable.
Je vous autorise cependant a fumer et a boire, si vous le faite silencieusement et si vous ne gêné par votre voisin.
@

Comme pour marquer mes mots, j'ouvris une fenêtre et m'alluma une cigarette. Je dévisageait chaque élèves pour qu'ils puisse voir mon regard noir et carnassier. Je ne leur laisserais aucun faux pas, et ils le savaient. Je m'approchaient ensuite du tableau et écrivait :
Citation :

Comment Conquérir le Monde?

Je regardais la salle et lâcher :

-Un volontaire pour répondre, ou faut que je choisisse ma victime?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Qu'allons nous faire aujourd'hui? Comme tout les jours, un cours de philosophie!  Jeu 13 Aoû 2009 - 14:38

    Assise à sa place, Kalindra observait les élèves de sa classe, qu’elle ne connaissait pas d’ailleurs. Ils avaient tous l’air … comment dire ? Ennuyés ? Pas motivés ? Tandis qu’elle observait, 6 élèves entrèrent à leur tour dans la salle de classe, dont deux filles seulement. Ce qui montait le nombre de filles à 4. Super, elles étaient en infériorité numérique. Elle fut sortie de ses pensées en voyant Soma entrer dans la salle de cours, saluer le professeur, avant de venir s’assoir juste à côté d’elle, expliquant qu’il venait pour l’embêter encore un peu. La jeune fille esquissa un sourire.

    "Si tu m'embêtais vraiment, je ne t’aurais pas laissé t’assoir à côté de moi'

    Souriant toujours, elle se tourna vers le prof lorsque la sonnerie retentit, signalant alors le début du cours. C’est alors que le prof se présenta, sans toutefois donner son nom, et ajouta qu’ils devaient le connaître s’ils avaient lu le journal de l’école. Difficile d’avoir raté cet article : la moitié des élèves l’avaient lu, et l’autre moitié en avait entendu parler dans les conversations de couloirs. Il termina son speech en disant qu’il les autorisait cependant à fumer et à boire pendant le cours. Comme pour donner l’exemple, il s’approcha de la fenêtre, l’ouvrit, et s’alluma une cigarette. Le cours promettait d’être marrant. Il s’approcha alors du tableau, et écrivit une phrase que Kalindra eut du mal à reconnaître et à comprendre. Le prof se retourna alors et demanda si il y avait un volontaire pour répondre, où s’il devrait choisir sa victime tout seul. Ca laissait présager la sentence si la victime ne savait pas répondre.

    Bon, en même temps, Kalindra ne risquait pas de répondre si elle ne comprenait pas la question. Elle attrapa donc son dictionnaire qui se trouvait tout en haut de sa petite pile de livres, et l’ouvrit pour chercher le fameux mot qu’elle ne comprenait pas. Mais peut-être que d’ici à ce qu’elle ai trouvé, un élève répondrait à la question, et l’éclairerait donc un peu.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Qu'allons nous faire aujourd'hui? Comme tout les jours, un cours de philosophie!  Jeu 13 Aoû 2009 - 17:23

Bon, heureusement, Teiku n'avait pas eu de problèmes pour être arrivé en retard. C'était déjà ça. Vraiment, il aurait trouvé bien dommage d'avoir des ennuis à peine être rentré dans un établissement. Comment aurait réagit ses parents en découvrant que leur fils commençait fort dès le premier jour. Bon allez, rien ne s'était passé, inutile de penser à cela plus longtemps. Maintenant, il devrait peut-être mieux écouter en cours. Enfin, faire semblant d'écouter.

Malheureusement, il fut obligé de s'installer à l'avant de la classe. Il semblerait qu'il n'était pas le seul dans sa classe à ne pas apprécier le cours de philosophie, la plupart des élèves s'était pressés dans le fond de la classe. Voila une bonne raison pour arriver à l'heure. Sinon, toutes les bonnes places sont prises. Enfin, Teiku déballa ses affaires. Il sortit alors tout tout ce dont il aurait certainement besoin. Il passerait peut-être pour un élève studieux alors qu'il n'écouterait rien. Mais bon, les cours sont tellement ennuyeux! Lui, il voulait faire autre chose que rester assis à ne rien faire. En plus, il serait peut-être mort avant la fin de ses études. Enfin, il n'aimait pas trop penser à cela non plus. La chimio était suffisante pour lui rappeler qu'il avait une tumeur. Bon, ça suffit, il fallait qu'il arrête qu'il de se morfondre un point c'est tout!

Lorsqu'il sortit de ses pensées, le garçon constata que le professeur avait allumé une cigarette. A oui quand même. C'était assez surprenant. Et oui, vous l'aurez compris, Teiku n'avait pas écouté le moindre mot de ce que le professeur venait de dire. Il remarqua quand même qu'il y avait quelque chose de marqué au tableau. Lorsqu'il vit la phrase, l'adolescent ne put s'empêcher de faire la grimace. Et il s'étonnait encore de ne pas aimer cette matière. Mais regardez moi le sujet! Bon, il fit tout de même semblant de suivre et sorti une feuille ainsi que son stylo: première erreur. Mais, malheureusement pour lui, l'objet ne semblait pas vouloir écrire... Après avoir vérifié le niveau d'encre, il constata que la cartouche était encore à moitié pleine. Bizarre, le stylo fonctionnait bien au cours précédent. Viens ensuite la deuxième erreur: il se mit à secoua l'objet sans y remettre le capuchon au préalable. Résultat, il jet d'encre sortit de la plume avant de faire une jolie tache sur la chemise du professeur. Teiku mit les mains devant son visage se maudissant pour ce qu'il venait de faire tandis que quelques élèves qui avaient remarqué la scène se mirent à rire.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Qu'allons nous faire aujourd'hui? Comme tout les jours, un cours de philosophie!  Jeu 13 Aoû 2009 - 18:21

Malek laissa tomber son stylo quand son regard croisa celui de Sun et, son visage s’étira d’un petit sourire suivit d’un rire discret. Le slave posa son coude sur la table, sa joue sur la paume de sa vie et, ses yeux pétillants fixaient le garçon qui avait pris place à côté de lui : Le cour de philosophie n’allait pas être si désagréable que ça.

« Je ne te savais pas si possessif... » Dit-il d'un ton amusé.

Légèrement, il plissa les yeux quand la sonnerie retentit, ce son était vraiment désagréable, strident, énervant et trop long…

Malek dévia ses yeux vers le professeur qui avait prit la parole, ce type était vraiment allumé : Il se demandait même comment il avait fait pour être professeur et surtout être engagé… Il engage vraiment n’importe qui dans l’éducation nationale.

*Conquérir le monde ?* Pensa Malek dubitatif.

« L’argent. » Balança Malek haut et fort. « Avec le fric on peut faire tout ce que l’on veut… Mais bon… Faut être un minimum intelligent…. » Il soupira, « Mais de toute façon, à quoi ça servirait de conquérir le monde ? » Lentement, Malek se souleva pour appuyer son dos contre le siège de sa chaise en regardant le professeur.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Qu'allons nous faire aujourd'hui? Comme tout les jours, un cours de philosophie!  Jeu 13 Aoû 2009 - 20:28

La sonnerie venait de retentir , notre jeune garçon était assit près de sa camarade préféré a savoir la petite Russe Kalindra . Mhhh c'est vrai il faut le dire Soma en aurait bien fait son casse-croute , bref ce n'était pas le moment ni l'endroit pour déblatérer si oui ou non Kalindra était un coup potentiel ou pas . Oula comment il parlait .... Enfin le professeur se mit a prendre la parole , Soma connaissait son nom car il avait entrevu l'article du journal mais il se fichait royalement de la vie de son professeur , si il était compétent cela lui irait parfaitement . Enfin l'homme énonça rapidement les règles de son cours , il allait l'adorer décidément . Enfin il fut quelque peu étonné par son règlement concernant la cigarette , c'était bien la seule chose que Soma n'aimait pas . Enfin il s'en fichait un peu , ce qui l'intéressa ce fut surtout le sujet que le professeur écrivit au tableau . Intéressant , très intéressant même . Soma observa son professeur , il avait l'air d'être le genre d'homme qui faisait ce qui lui plaisait , de ce fait Soma en conclut que ce sujet devait beaucoup lui plaire . Était il mégalomane ? Il allait avoir sa réponse dans le cours . Enfin il observa Kalindra quelque secondes , la jeune fille cherchait dans un dictionnaire , surement qu'elle ne comprenait pas . Soma lui fit un sourire mais décida de la laisser faire seule , il fut sortit de sa rêverie par un de ses camarades qui répondit d'une très bonne marnière a la question , en tout cas Soma était d'accord avec lui . Enfin notre jeune garçon prit la parole d'une voix calme comme a son habitude .

" Je suis tout a fait d'accord avec mon camarade Sensei . L'argent , quand on a l'argent , on a le pouvoir . Et quand on a le pouvoir on a les femmes . Notre société étant malheureusement axé sur le fric et le sexe , la question ici est plus profonde . Les hommes étant des éternels insatisfaits ils en veulent toujours plus , ce sont aussi les pires créatures au monde , capable des pires vilenies , de ce fait nous devons plus nous pencher sur les moyens a mettre en œuvre pour être le conquérant plutôt que les moyens de conquérir car avoir l'argent est une chose , avoir le pouvoir en est une autre , reste a savoir comment vous utilisez votre cerveau qu'en pensez vous ? Car la pire arme de l'homme n'est elle pas son intelligence ? "

Soma regarda son professeur , il était très emballé par le sujet , il avait hâte que le professeur réponde a toutes ces questions , si bien sur il y consentait .....
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Qu'allons nous faire aujourd'hui? Comme tout les jours, un cours de philosophie!  Ven 14 Aoû 2009 - 7:39

Deuxième sonnerie... Des élèves entrant dans la salle... Puis, je me rendis compte que qu'il y avait rarement des personnes au premier rang... Bon, ce n'est pas surprenant si on ne veut pas se faire interroger par le prof...

Ce denier avait allumé une cigarette après avoir annoncé quelques paroles... Des choses du genre ce que l'on peut faire ou non, etc... Tout le baratin habituel, dirais-je... Puis, il avait écrit une phrase, une seule, une question au tableau...

"Comment conquérir le monde?"

Comment? Je ne sais pas... J'ai d'autres préoccupations que de conquérir le monde... Bien plus importantes que d'aller un monde qui ... me fait souffrir... Je ne disais rien... Je déteste parler de choses qui ne sont pas importantes pour moi... Je me pose d'autres questions que celle-ci...

Puis, après quelques instants... J'entendis deux élèves s'exprimer... Haut et fort... Leurs avis... Qui se portent sur l'argent, se succédant à l'intelligence... Que dire? Je ne sais rien du sujet... De plus, il ne m'intéresse pas...

Je sortis une feuille quadrillée et ma trousse... Puis, sortit mon critérium de ma trousse et commença à gribouiller des petits dessins au coin de la feuille, discrètement pour ne pas être vu par le prof... Je jetais des coups d'œil au prof de temps en temps... Écoutant à moitié son cours...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Qu'allons nous faire aujourd'hui? Comme tout les jours, un cours de philosophie!  Ven 14 Aoû 2009 - 11:28

Zombie ? Momie ? Entre les deux ? En gros une sorte de mort vivant... encore en cours de résurrection, pas encore tout à fait réveillé. L'odeur de chairs en décomposition en moins. Il avait quand même prit une douche... Bref pour passer les détails le gosse avait la tête de celui dont on se demande ce qu'il a fait la veille. Enfin, dans son cas, inutile de se le demander. Comme à son habitude, il avait fait la cour à ces magnifiques demoiselles célestes qui guident les marins en naufrage, accompagné par son vaillant garde du corps.
Magnifique promenade nocturne - et pas très autorisée - entre les arbres de la forêt du pensionnat, dont il devait connaître pas mal des détails à présent.

Seulement, là il était en cours... de philosophie. Et ça n'aidait pas vraiment à se réveiller. Affalé depuis quelques minutes déjà sur la table la plus au fond de la salle qu'il avait pu trouver, il était entré sans être particulièrement visible - métamorphose en ectoplasme en cours - et ignorant les tourtereaux, paons et autres volatiles, ne prenant même pas la peine de saluer le gypaète en chef autrement que par un long bâillement qu'il ne pu contenir.
Continuer sa nuit... commencée pendant les cours du matin, et interrompue pendant la pause de midi pour cause de remplissage d'estomac. Afin d'éviter la liquéfaction... Même changé en truc seulement à moitié existant et espérant être complètement invisible pour professeur rapace en chef, c'était plus pratique de pouvoir encore se servir de ses bras. Au moins pour dessiner ! Au cas où l'oiseau de proie ouvre le bec un peu trop fort...
Ce qui n'était pas le cas pour le moment, et il avait posé sa tête sur ses bras croisés sur la table.

Hmum... ?
Ha il avait dit quelque chose ?
Tant pis.
Ses yeux qui n'aspiraient qu'au repos se posèrent par hasard sur le tableau tandis que la course du visage prenait le sens inverse au réflexe entamé précédemment, retournant vers la table.
Quelques mots y étaient écris...
Il plissa les yeux pour essayer d'en avoir une image plus nette.


"Comment conquérir le monde ?"

Heu... ? A quoi ça servirait d'abord ? C'est bien de l'avoir, mais après faut le garder, et c'est encore plus chiant qu'aller le chercher.
Que du tracas du tout ça. Pleins d'emmerdes en perspective. Il avait mieux à faire que s'embêter avec tout ça. Il préférait de loin vivre tranquillement en se moquant des autres. Et puis ça sentait meilleur. Parce que là, c'était même plus du fumier, mais carrément du lisier !

Et puis c'était quoi cette question d'abord ? Qu'est-ce que ça venait faire dans un cours de philo ?
...
Et puis c'était quoi la philo d'abord ?

Rah, quel casse tête !
Les coudes sur la table, il se prit la tête entre les mains.

Et puis non, ça valait pas le coup de se déménager les neurones. Retour à la sieste. Et il laissa retomber sa tête entre ses bras.
Bonne nuit !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Qu'allons nous faire aujourd'hui? Comme tout les jours, un cours de philosophie!  Ven 14 Aoû 2009 - 11:47

    Comment conquérir le monde ? C’est bien ma veine. J’ai cinq minutes de retard, la chemise sortie négligemment du pantalon, la cravate nouée à la va-vite et un air de touriste. Pour couronner le tout, j’arrive aussi essoufflé que si j’avais couru un cent mètres et je crois que le prof n’est pas du genre à accepter les retards. A son allure, je doute soudain de ma prestance. La clope au bec, il vient de jeter au vent cette question. Moi qui avait oublié quel cours j’avais, me voilà averti. La philosophie… le mot même peut donner des frissons. Je déglutis silencieusement et me jette très rapidement à l’eau, remarquant que c’est la seule manière potable de m’en sortir entier :

    « Je me porte volontaire pour être votre victime, Monsieur. Pardonnez mon retard, il se trouve que mon réveil n’était pas décidé à m’aider à conquérir la salle de cours… »

    Je rassemble encore plus vite mes connaissances pour ne pas être à cours d’idées et m’empresse de continuer :

    « Conquérir a tout d’abord deux sens. En effet, conquérir veut dire acquérir par les armes, soumettre par la force mais cela signifie aussi acquérir une forte influence sur quelque chose. Lorsque l’on parle de conquérir le monde, il nous faut envisager ces deux sens. Il existe plusieurs formes de conquête : culturelle, politique, territoriale, religieuse, littéraire, etc…

    Commençons par la conquête littéraire. Pour moi la lecture, c'est un guide et un dictionnaire qui enrichit notre imagination. Ca nous fait voir des choses qui ont eu lieu mais que l'on a pas vu, ou des choses qui n'ont jamais eu lieu ! C'est à partir de ça que l'on crée, que l'on invente... Et sans cette imagination on serait des animaux. On n'aurait même pas idée de penser au futur. La lecture apporte un bagage culturel appréciable (tant à ses propres yeux qu'au regard des autres) pour peu que l'on soit capable de faire la part des choses (ce n'est pas parce que Freud te dit que l'origine des maux se trouve dans le complexe d'Oedipe (ou d'Electre pour les charmantes créatures féminines du lycée) que tu vas te mettre à éplucher ton passé et prendre toutes ces théories pour argent comptant). Par ailleurs la lecture quelle qu'elle soit développe l'imagination : d'abord parce qu'elle la nécessite contrairement à un film. En dernier lieu, la lecture apporte également un vocabulaire plus riche (enfin il faut ouvrir le dico et pas simplement zapper le mot) et une capacité de raisonnement par la confrontation de nos idées à celles de l'auteur. On peut donc dire que la lecture nous permet d’englober le monde grâce à des mots et ainsi mieux le comprendre pour mieux le conquérir.

    Culturellement, comme disait Malraux, « la culture ne s’hérite pas, elle se conquiert. » La culture s’allie d’ailleurs avec le plan économique. En effet, c’est grâce aux firmes multinationales que des entreprises comme McDonald se retrouvent implantées dans le monde entier. On parle même d’américanisation du monde. Par conséquent, on peut en conclure que la culture américaine a su conquérir le monde grâce à des parts de marché importantes. Il y a aussi la mondialisation dont on parle beaucoup mais qu’on ne sait pas vraiment définir. J’appuie donc l’opinion des deux autres quand ils disent que le fric est un moteur de conquête assez impressionnant. Mais y’a quand même un problème avec cette conception matérialiste. On peut certes acheter beaucoup de choses avec de l’argent mais juste un exemple, on peut acheter une prostituée mais on peut pas acheter l’amour. Quand on parle culture, on pense aussi à la religion. Comme par exemple les croisades qui servaient justement à conquérir le monde en récitant leurs cantiques à qui voulaient bien l’entendre et ce, même par la force. Cela nous amène donc à une conquête plus brutale comme la guerre.

    Cette fois-ci, c’est conquérir avec la force. Cela pourrait être la définition même de la tyrannie ou de la dictature car la dictature se définit comme un régime arbitraire et coercitif, incompatible avec la liberté politique, le gouvernement constitutionnel et le principe de l’égalité devant la loi. Néanmoins, on peut se poser la question suivante : peut-on conquérir le monde grâce à la démocratie ? L’emploi du verbe conquérir est contradictoire avec le mot démocratie. C’est pourquoi cette question gêne. Il faut retenir la seule connotation qui paraît possible quand on parle de démocratie : la conquête des cœurs, celle des esprits, la lutte pour la mise en pratique généralisée de valeurs universelles. N’y a-t-il qu’une forme de démocratie possible et une seule ? Certainement pas pourtant l’état actuel du monde est tel que presque tous les États se disent démocratiques. Conquérir le monde, soit ! Mais par quel moyen légitime ? Et qui exercera ce droit, au nom de qui et avec quels moyens ? Il ne suffit pas que chaque pays soit réellement démocratique. Il faut absolument que la gestion du monde le soit réellement aussi. Et puis, pour que la démocratie ne soit pas malade, il faut que, si elle conquiert un jour le monde, ce soit pour le rendre plus sûr et pour y faire vivre les gens heureux. La démocratie ne peut survivre et se développer que si elle est constamment entretenue et contrôlée, et le peuple éduqué au civisme. On peut dire que l’on est au stade infantile de la démocratie qui a à peine deux siècles, il me semble. Il faut que la démocratie s’enrichisse, qu’elle se marie à la société civile. »


    Entre temps, j’ai cherché une place du regard, me suis assis et j’ai continué à parler, pendant longtemps. C’était comme si je ne pouvais plus m’arrêter, comme si une muse me soufflait un discours que je ne comprenais même pas. Et pourtant, c’était bien moi qui était en train de répondre à cette question pour le moins alambiquée. De plus je n’avais pas fini. Il faut que je conclus. Ou peut-être dois-je ajouter autre chose à ma réponse, je ne sais pas. Bref, je reprends :

    « Nietzsche disait que « la valeur d’une chose réside parfois non dans ce qu’on gagne en l’obtenant, mais dans ce qu’on paye pour l’acquérir – donc ce qu’elle coûte ». Ainsi, si on parvient à conquérir le monde, à l’acquérir, qu’adviendra-t-il ensuite ? Qu’en ferons-nous ? Car c’est bien joli tout ça mais ce n’est même pas sûr que l’on puisse tout contrôler. Par contre, cela remet en cause notre liberté extérieure qui nous permet d’agir sur le monde en repoussant toutes les barrières qui entravent nos actions. En bafouant notre liberté extérieure, on perd notre rapport au monde.
    En conclusion, conquérir le monde paraît assez simple. Beaucoup d’argent, une bonne dose de démocratie, de la culture à en revendre et voilà, on a le monde entre nos mains… »


    Finalement, je me tais. C’est moi où il n’y a plus de bruit dans la classe ? Mon regard posé sur le prof, j’esquisse un léger sourire, presque gêné.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Qu'allons nous faire aujourd'hui? Comme tout les jours, un cours de philosophie!  Sam 15 Aoû 2009 - 23:44

J'entre dans la salle de cours et regarde un mec causer pendant cinq bonnes minutes...
Une fois qu'il l'a fermée, tous les regards se sont tournés sur moi, et j'ai sourit le mieux que je pouvais avant de dire:
« Bonjour Monsieur, veuillez excuser mon retard: je crois que j'ai trop tardé dans la bibliothèque... »

Le beau gosse qui avait récité un discours alors que j'entrai avait une place libre à côté de lui, je m'y installai avant de lui sourire l'air de me présenter du regard... Une sorte de langage codé quoi...

La classe était étonnement silencieuse, et le prof avait l'air amusé par ses nouveaux élèves...
Il avait l'air sympa remarquez...

Tout à coup, un jeune home à la chevelure noire répondit à mon voisin & au professeur, l'air sûr de lui...


Dernière édition par Chelsea Windson le Dim 16 Aoû 2009 - 14:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Qu'allons nous faire aujourd'hui? Comme tout les jours, un cours de philosophie!  Dim 16 Aoû 2009 - 12:10

    « Je ne te savais pas si possessif... »

    Ah ouai ? Et bien, son amant se trompait sur toute la ligne ou alors il ne le connaissait vraiment pas. M’enfin lorsque notre jeune homme avait trouvé l’amour, il était près à tout pour ne plus le mâcher. Quitte à ce qu’il en vienne aux mains avec un autre.
    Regardant Malek et son petit sourire amusé, Sun esquissa à son tour un charmant sourire. L’espace de quelques instants, une pensé l’effleura. Evidement, cette pensée était porté sur les innombrables baisés qu’ils avaient déjà échangé. Il avait envi de recommencer, ressentir à nouveau cette douceur inégalable.

    Malheureusement, ses pensés furent gène par le bruit de la craie sur le tableau. Notre guitariste se détourna de Malek et porta son attention sur le prof, puis sur ce qu’il avait écrit.


    *comment conquérir le monde*

    Notre jeune homme arqua les sourcils et porta son regard sur Malek. Celui-ci avait pris la parole et disait quelque chose comme quoi avec l’argent et l’intelligence on pouvait conquérir le monde. Mouais … . Un autre élève plussoyait ce qu’avait dit son amant en ajoutant d’autre chose.
    Sun porta son regard sur les autres de la classe, puis entendit une voie qui provenait bout de la classe. De l’entrée pour être plus précis.
    Le regardant, il prit en compte qu’il répondait à cette fameuse question. Mais en fait, il débitait tout un discourt et Sun avait plus l’impression qu’il était hors sujet. M’enfin, il écouta le début, puis décrocha complètement. Un beau gosse intello. Sun soupira et baissa son regard sur sa table. Se penchant en avant, il posa ses coudes dessus et mit sa tête dans le creux de sa main.

    Pendant qu’il parlait, ce jeune homme s’était installé à une table puis arrêta tout discourt et un silence gêner se mit en place dans la salle.
    Alors, redressant la tête, Sun brisa ce silence d’une voix calme :


    « Argent, arme, livre … oké. Tout cela peu servir. Mais si, comme l’a dit mon voisin, l’intelligence ne va pas avec on peut tout de suite tout remballer et rentrer à la maison. » Sun se redressa complètement « Je disais donc qu’avec un minimum d’intelligence on peu se servir d’argent, d’arme et apprendre à lire, mais nous ne pouvons très certainement pas échafauder un plan qui tienne débout. Donc si on est intello… » Le jeune guitariste lança un léger coup d’œil vers le retardataire « c’est bien. Mais si en plus on arrive à atteindre le sommet de la politique, alors là c’est encore mieux. Prenez donc l’exemple de l’Amérique et de son Président. Ce cantinent est la première puissance mondial. Si on arrive à atteindre le titre de ‘président des USA’, notre conquête du monde est déjà presque atteint. Evidement, cela demande un bon nombre d’année d’étude, et plusieurs milliers de cartouche d’encre. Ce n’est donc pas facile du tout d’arriver à conquérir le monde, comme pourrait le pensé Cortex. »

    Esquissant un sourire satisfait, Sun se redressa et s’adossa à son dossier, soutenant le regard du prof.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Qu'allons nous faire aujourd'hui? Comme tout les jours, un cours de philosophie!  Lun 17 Aoû 2009 - 11:32

Kansuke était en retard, il le savait bien !
Voila ce qu'il en coûtait, de se coucher tard, même en restant simplement dans le lit, les yeux ouverts. M'enfin, maintenant, il n'avait d'autre choix que d'y aller, après tout. Et il ne devait pas être le seul à l'être, c'est ce qui le rassurait, d'une certaine manière. Il prit rapidement son cartable, ou plutôt...Sa sacoche qui lui servait donc de sac, qu'il portait en bandouillère, et courut rapidement en dehors de la chambre. Alors qu'il allait refermer la porte, il se rendit compte qu'il avait oublié d'y mettre sa trousse, laquelle lui avait servi la veille, car il dessinait, juste un peu avant d'aller au lit. Kansu' fit demi-tour, rouvrant la porte, attrapant sa trousse, sans prendre la peine de la ranger dans le sac. C'était son premier cours de philosophie, alors, déja qu'il était en retard, ce n'était pas une raison pour se dire "Je suis bien trop en retard pour y aller...."
Surtout qu'il n'était pas si en retard que ça, et bien heureusement, se rappelait de la salle dans laquelle les quatrièmes années devaient avoir cours. Cette fois parcontre, il ne prit pas le risque de courir dans les escaliers, mais marchait tout de même de façon à ne pas trop perdre de temps à les prendre.
Finalement, il arriva dans la salle, et la plupart des élèves étaient d'ailleurs déja là, comme il l'avait pensé. La plupart ? Hum....Plus ou moins, disons.


"- Bon-Bonjour, Sensei ! Vraiment navré ! Je...Me suis levé en retard."

Dès qu'il le put, il s'installa, là, près de la fenêtre. Quelquechose était écrit au tableau : "Comment conquérir le Monde ?"
Le sujet ? Sans aucun doute. Il n'y réfléchissait pas pour le moment, et se contentait de rapidement sortir ses affaires, et de ne pas trop déranger le cours qui avait déja commencé. De là où il était, il apercevait le nouvel élève "aux cheveux de palmier" comme certains en parlaient par moment. En tous cas, il ne savait rien de lui, mais ne se moquait pas du tout de sa coupe de cheveux.
Maintenant près à écouter, il regardait attentivement le professeur et les élèves, voir comment les choses s'enchaineraient.


* Conquérir le monde ? Bonne question, Sensei...*

Il n'avait, personnellement, jamais songé à une telle chose. Ou peut-être quand il était petit, mais ça remontait à longtemps, maintenant !
Kansu' réfléchissait tranquillement, car c'était le sujet qu'avait lancé le professeur, et par conséquent, il fallait faire un minimum pour trouver des réponses, et participer au cours, ce qu'il comptait bien faire.
Il avait bien des idées, mais elles allaient et venaient, n'étaient pas assez bien construites pour se permettre d'être dévoilées.
Kansuke sortit une feuille quadrillée, sur laquelle il marquerait les choses qui lui passaient par la tête concernant la question, afin de ne pas les laisser se perdre dans ses pensées.
Quelqu'un allait-il faire une suggestion ?
Certainement. En tous cas, il attendait de voir ce que ses présents camarades avaient l'intention de proposer.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Qu'allons nous faire aujourd'hui? Comme tout les jours, un cours de philosophie!  Lun 17 Aoû 2009 - 17:34

Steph avait vu la veille qu'il avait un cours de philo le lendemain, il c'était posé la question très simple qu'es que je fait ? je vais en cours m'en merder, ou je sèche sachant que j'ai une chance de revoir Risa... aaaaahhh cette merveilleuse surveillante... le rêve fut vite briser quand il eu la perspective de voir une autre surveillante qu'elle. Alors le choix fut décider il irait en en cours!

Heureusement pour lui le cours ne commencerait que a 14h il avait alors toute la mâtiné pour faire ce qui voulait, mais c'est pas pour autant qu'il arriverait en avance, surtout que la philo c'est sympa quand le prof et sympa et le cours pas soporifique, il avait entendu des rumeurs comme quoi le prof est spécial, Steph s'en réjouissait d'avance. Steph avait une vrai vie de rebelle, toujours faire ce qu'il ne faut pas faire, bien sur tout les pions le connaissait comme le mauvais garçon qui fume souvent, qui écoute sa musique a fond avec son casque magnifique. Mais on s'égare, il n'est que 12h passé, l'heure ou tout bon lycéen irait manger, hors lui il était plutôt parti voir ailleurs, genre dans sa chambre a se reposer pour être un peu en forme pour le cours, étant donné qu'il a fait le con tout la nuit!

13h 46, c'est l'heure où le jeune homme se réveilla remonter a bloc pour foutre le boxon dans le cours. Alors il commença par la première étape, s'habiller, oui mais pas n'importe quoi. Il pris un simple tee shirt noir avec la faucheuse dessus avec plusieurs crane éparpillé a ses pieds et en fond une croix celte, le haut était fait, maintenant c'était au bas, un jean c'est sur, mais lequel ? un troué? un normal? ou un normal pré usé? il opta pour le pré usé. Les chaussure c'était simple il n'en avait qu'une seule paire c'est des chaussure de skater avec une tête de mort sur le coté. Le tour des bijou arriva, alors bien sur sa croix, ses bracelet a piques, ses boucle d'oreilles, ses bague et puis c'est tout. Fin près il était déjà 13h50, alors le temps qu'il arrive la bas il serait en retard tant mieux comme ça il pourrait faire son entré tranquille. maintenant c'était au accessoire, bien sur son briquet, ses clopes, son casque adoré avec son baladeurs, son portable et je crois que c'est tout.

En partant il pris son sac qui montre bien ses idéaux, et partit de sa chambre, pour aller en cours de philo. Il s'alluma une clope tranquillement sur le chemin avec son casque a fond sur les oreille faisant ainsi profiter au gens de passage sa merveilleuse musique qui est le métal!
Il arriva à la porte, sortit son portable pour voir l'heure, cool, il était en retard, la porte était fermé, sa clope a peine consumer et sa musique toujours a fond. Il ouvrit la porte avec énergie mais pas trop, le prof était entrain de fumer quand au élèves il était peu, mais tant mieux il y avait de la place, sans dire bonjour au prof, mais juste en faisant le signe des métalleux, il partit s'asseoir, si il avait pris le temps de connaitre ses élèves il aurait reconnu tout de suite Steph le métalleux!

Se foutant royalement qui y avait dans cette classe il pris une table vers le fond et s'installa tranquillement, regardant vite fait ce qu'il y avait écrit au tableau, "Comment conquérir le monde?"
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Qu'allons nous faire aujourd'hui? Comme tout les jours, un cours de philosophie!  Mer 19 Aoû 2009 - 12:44

Rima se leva à l'heure ce jour là, assez tard mais quand même à l'heure. Non pas parce qu'elle en avait envie, mais plutôt parce qu'elle était obligée. Elle s'était faite plusieurs fois prendre en train de sécher les cours alors qu'elle est arrivée il n'y a pas très longtemps. Elle préférait aller en cours en ce moment. Elle se leva de con lit et se dirigea vers son bureau où était posé son emploi du temps. Aujourd'hui elle avait Philosophie, c'est bien la première fois qu'elle y allait et honnêtement, elle avait envie d'y être, elle préférait les matières littéraires aux matières scientifiques, bien sûr pour le peu de temps qu'elle allait en cours en ce moment, elle pouvait pas vraiment dire cela.

Elle n'avait pas vraiment faim ce matin là. C'était rare chez elle, qui attendait toujours avec impatience les repas. Peut-être parce qu'elle avait vraiment la flemme, où alors c'est qu'hier soir, elle avait vraiment trop mangée. Bref...elle préférait pas y penser et se rendit devant sa penderie. Elle avait pris un haut noir simple et une veste cloutée, avec un jean troué aux genoux et des escarpins noirs. Elle voulait pas se prendre la tête, quoique sa tenue était plutôt originale...elle mit une petite chaine en argent avec un pendentif en forme de croix sur le poignet où il y avait son tatouage et une chaine plus épaisse autour de son cou. Elle de dirigea vers son miroir pour essayer de coiffer ses cheveux, assez difficile à dompter le matin. Elle prit sa brosse et commença à se peigner. elle laissa quelques mèches rebelle sur son visage, qui ne la dérangeait pas. Elle regarda la cicatrice qui apparaissait à chaque fois qu'elle levait ses cheveux, elle était assez voyante. Elle soupira et remit ses cheveux en place. Elle avait vraiment trainée et l'heure elle passait vite...Elle prit son sac et ferma violemment la porte de sa chambre. Malgré les talons qui ornaient ses chaussures, elle marchait vite & se dirigeait vers les escaliers du Hall. Malgré la vitesse qu'elle prenait, elle arriva en retard en cours de Philo. Elle les yeux ciels. Même avec des efforts, c'était pas gagné pour elle. Elle ouvra la porte et n'essaya de pas regarder les gens qui la fixés. elle regarda la prof et lui fit signe de s'excuser avant de rejoindre une place. Elle regarda très vite quelques élèves et aperçut Sun. Elle lui adressa un sourire discret et s'assit à sa place, elle posa un coude sur la table et leva les yeux ciels.


"Comment conquérir le monde?"

**Hum...Pourquoi pas en formant un Gang?**

Elle pensait sa ironiquement, quoique...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Qu'allons nous faire aujourd'hui? Comme tout les jours, un cours de philosophie!  Mer 19 Aoû 2009 - 23:23

Kanade était entré avec les premiers élèves qui avait franchis les portes de la classe. Il s'était installé sur un bureau au milieu de la salle. Pas devant avec les intellos, pas derrière avec les frimeurs. Il voulait justes se fondre dans la masse, ne pas se faire remarquer comme à son habitude.
De nombreux étudiants avaient prit place dans la salle, seul devant un tableau, un homme aux cheveux noirs regardait d'un air hautains les élèves tours à tours. Kana se demanda un instant ce à quoi il pouvait bien penser.

Le prof lança quelques brèves consignes de conduite avant d'écrire un sujet au tableau. Puis devant l'inactivité de ses étudiants il lança une brève invective. Kanade sourit devant ce prof à la limite de la provocation. Faire cours en fumant, il aura tout vu.

Ses yeux survolèrent les quelques mots traces sur le tableau. " Comment conquérir le monde ? " Quelques élèves répondirent à la question à voix haute. Ils prônaient l'argent comme moyen de conquête. Un ou deux firent des citations et donnèrent des exemples à en faire mal à la tête. Kana soupira doucement et passa un regard discret par la fenêtre.

* Comment conquérir le monde ? L'argent ... Non, l'argent ne permet de contrôler le monde que sur le plan financier, si un homme prend le dessus sur tous les marchés, il prend seulement les directives économiques. Pour moi, conquérir le monde ne prend pas ce sens. Si on ne fait que conquérir les marchés, il y aura toujours des opposants ... De plus l'argent n'est pas accessible à tout le monde, cette manière de conquête n'est donc valable que pour quelques riches. Le monde existe parce que les humains existent. Je pense que si un homme voulait conquérir le monde, n'importe quel homme j'entends, il devrait d'abord contrôler les esprits, soit être adulé par toute la population. Pour être aimé, il faut que les personnes se reconnaissent en vous, soit ce conquérant doit être bon acteur, tout le monde ne se séduit pas de la même manière. Il faut d'abord qu'il cerne les personnes à qui il a à faire, puis doucement rentrer dans leur jeu et faire en sorte de devenir un modèle, par des détours arriver à leurs faire penser que ses idées sont les meilleurs, puis ensuite leur faire comprendre qu'il est le modèle à suivre, que si il domine eux domineront aussi. Il obtiendra ensuite tout ce qu'il veut d'eux en devenant une sorte de prophète... *
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Qu'allons nous faire aujourd'hui? Comme tout les jours, un cours de philosophie!  Jeu 27 Aoû 2009 - 1:03

Il n'avait pas fait attention aux élèves présents dans la salle, trop occupé à observé un nuage qui formait une sorte de main. Il leva brièvement la tête, reconnu Rima, croisa son regard et se retourna à la contemplation du ciel. La voix du taré qui lui servait de prof le tira de sa semi-torpeur, il leva la tête au tableau et lu:
"Comment conquérir le monde?"
En lisant cette phrase, Askelon poussa un soupir. Quel intérêt y a-t'il à le conquérir? Telle est la question qu'il se pose à l'instant même.
Tout un coup il n'eut plus aucune motivation pour travailler pendant ce cours et préféra ce concentrer sur ce qui se passait par la fenêtre. De temps à autre la voix d'un élève le faisait revenir dans la réalité, mais il n'écoutait pas le baratin de ces personnes.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Qu'allons nous faire aujourd'hui? Comme tout les jours, un cours de philosophie!  Jeu 27 Aoû 2009 - 15:43

    Il y a plein de chose que je déteste chez mes élèves, les imbéciles et les retardataires. Cette classe comportait pas mal de retardataire, et au moins un imbécile, celui qui venait de me renverser de l'encre dessus. Vraiment, si nous avions été, quoi, un an en arrière? MA main aurait attiré dans ce qui lui servait de sale gueule. Mais cette pulsion meurtrière fut contenu par 1° ma place de professeur, 2° le fait que si j'étais viré, j'aurais du mal a voir Kenshi et 3° l'arrivé de retardataire.
    Le premier fut tout simplement époustouflant, me montrant sa vision de la prise du monde d'une façon tout a fait spectaculaire, nul doute, ce gamin avait de la culture, et pas la moindre. Il y avait aussi, la, le mec, hum, si on en croyait la photographie, Soma...
    Il avait en sommes bien résumé l'être humain. Mais passons, maintenant qu'ils avaient a peu près défini les divers moyens de prendre le pouvoir, il fallait leur montrer comment le garder, ah, machiavel, si tu nous écoutes, tu serais content. Je lâchais soudainement en regardant celui qui avait débité un pavé de philosophie :


    -C'est pas mal Raoul, plutôt intéressant comme analyse.

    Raoul, en hommage a Raoul Duke, héros psychédélique de Las Vegas PArano, avec ses théorie et son débit vocale impressionnant. Fabuleux Jhonny Depp. JE lâchais un sourire, ce qui était assez rare, mais celui-ci était carnassier, et était à l'encontre de Teiku. Je lui lâchais :

    -Enlève ton haut, maintenant ou tu sautes par la fenêtre.

    Je reportait instantanément mon attention sur les élèves et continuer :

    -Ainsi, nous sommes d'accords, il faut savoir garder le pouvoir, mais, comment faire? L'on parle d'intelligence, les dictateur était il intelligent? Quelqu'un peut il me dire comment lui garderait le pouvoir?

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Qu'allons nous faire aujourd'hui? Comme tout les jours, un cours de philosophie!  Jeu 27 Aoû 2009 - 17:01

Sans affaires de cours, ni rien même pour prendre des notes, la veste sur posée sur une épaule, chemise ouverte pour exhiber son torse et une cigarette à la bouche, Ten'shi se pointa en cours.

Ne frappant pas, alors que la cloche avait déjà sonnée depuis fort longtemps, il entra dans la salle de cours, et fila s'assoir directement à la place la plus proche de la sortie. Ainsi, il sera le dernier arrivé et le premier sorti. Moins on voit le sprofs, mieux on se porte, n'est-ce pas ?

Une fois assis, il posa un regard sur le professeur.

Il reconnu Harima Hagi, qu'il avait déjà croisé dans les couloirs mais sans lui avoir pour autant adressé la parole. Il était donc en cours de philosophie... en cours de sièste.

Aussi, il vit alors une belle tâche d'encre sur son "sensei", et ne put se retenir de lâcher à voix basse.


Il est bien beau c'te prof.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Qu'allons nous faire aujourd'hui? Comme tout les jours, un cours de philosophie!  Jeu 27 Aoû 2009 - 17:29

Neiry s'était lever comme tout le monde, mais avait -elle dormi, ça c'était une autre question. Oublier de mettre son réveil, une erreur de débutant... Elle parcouru l'emploi du temps, le cours avait déjà commencer et depuis pas mal de temps... Zut ! Mais elle connaissait la sanction, si elle n'y allait pas elle aurait une heure de colle, si elle y allait... Enfin bref ça ne pouvait pas être pire que ça l'était éjà... Elle se résolut don à aller au cours de philo... Une housse de guitare sur l'épaule, contenant tout se dont elle avait besoin dont une guitare...

Arrivé devant la salle de cours elle prt une grande inspiration... La jolie rousse hésitait toujours à entrer ou non... finalement elle prit son ourage à deux mains et frappa à la porte. La jeune fille attendit un peu, puis ouvrit la porte, elle vit le professeur et crut qu'elle allait faire demi-tour. Elle entendit la fin de son discour, soit il n'avait pas entendu lorsqu'elle avait frapper, soit il n'avait pas eu envie de s'interrrompre, mais peut importait, maintenant, elle était la en plan dans l'encadrement de la porte Debout alors que tous les autres étaient assis, en vu de tous.... Ce prof qu'elle connaissait...

Bien sur la salle dans laquelle elle venait d'entrer était enfumé, mais peut importait, finalement elle prit la parole :


"Un service contre un autre, comment garder le pouvoir, en promettant se que les gens attende... Ou par la force, en leur faisant peur. Les gens qu'on craint on leur obéit sans poser de question..."

Les yeux bleus de la jeunes filles étaient rivés sur le sol, si elle avait été seule elle aurait laissé coulé ses larmes, mais elle n'était pas seule beaucoup de tête était tourner vers elle , elle se contenta de garder une expression neutre et froide...


"je vous pris de m'excuser pour mon retard"

La jeune italienne avait bien entendu son acent et son japonais un peu déformé, mais plus le temps passait meilleur son expression devenait. Elle se dirigea vers une place seule, elle n'osait pas imposer sa présence à qui que se soit, à moins que quelqu'un la rejoigne ou lui demande de sassoir a coter de lui (d'elle) Neiry n'avait jamais de camarade de table.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
« »
(#) Re: Qu'allons nous faire aujourd'hui? Comme tout les jours, un cours de philosophie!  

Revenir en haut Aller en bas
 
Qu'allons nous faire aujourd'hui? Comme tout les jours, un cours de philosophie!
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kobe High School :: Hors RPG :: Poubelle :: Archives des rps :: Anciens rps-
Sauter vers: