Partagez | 
 

 La constellation. . .(PV Haru)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Invité
« Invité »
(#) La constellation. . .(PV Haru)  Mer 2 Sep 2009 - 21:03

Il était assez satisfait du repas. De la bonne nourriture qu'il a savouré dans les bonnes proportions, un calme qui a duré pendant tout le repas et une compagnie qu'il appréciait. Que demander de plus?
Il avançait tranquillement, pourquoi se pressé? Haru était à coté de lui. Quand il y repensait cette Haru ressemblait beaucoup à celle qu'il avait connu. Toutes deux sont chaleureuses mais aussi fragile. Il était quasiment sur qu'elle devait être aussi sinon plus triste que lui de se quitter. Son coeur se remis à saigner à cette pensée.
Au fait,n'était-il pas devenu trop proche d'elle? Non, surement pas. Il entretenait juste une relation d'amitié avec elle et encore, il venait seulement de la rencontré cet après midi.
Il sortit dehors, l'air était frais, c'était agréable de sentir le vent caresser son visage.


-On va se poser sur la petite colline là bas si ça te dérange pas?

Il avait pointé le doigt sur ladite colline et attendit son acquiescement pour se diriger là bas. Une fois arrivé, il s'asseya, une jambe replié avec son bras gauche sur le genoux, l'autre détendu par terre.

-Tu n'as pas froid?

Il attendit la réponse et souria lorsqu'elle répondit par la négative.
Il pointa ensuite son doigt vers un point très brillant dans le ciel.


-Tu vois l'étoile qui brille le plus là bas? C'est Venus mais les gens l'appellent aussi l'étoile du berger.

Il indiqua un autre point qui brillait moins.

-Tu vois le point lumineux qui se déplace à vitesse constante? C'est un satellite.

Il aimait bien regarder les étoile la nuit, alors forcement il en connaissait un grand nombre. Il pouvait continuer comme ça toute la nuit si elle ne l'arrêtait pas.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: La constellation. . .(PV Haru)  Sam 5 Sep 2009 - 10:11

    Même si ce dîner improvisé n'avait pas duré très longtemps, Haru l'avait tout de même supporté. En plus de ce qui s'était passé cette journée, elle était sûre d'avoir beaucoup de chose à raconter à ses parents le week-end prochain.

    Elle se souvenait qu'avant d'arriver dans cette école, elle avait eut une énorme boule au ventre. Cela lui avait fait peur de se retrouver dans un endroit où elle ne connaissait personne. Heureusement, elle avait su parler à certains d'entre eux, et à les apprécier. Mais elle ne pouvait pas encore dire s'ils étaient ses amis. Après tout, elle n'avait passé que quelques instants avec eux. Peut-être à part Miyu, qui partageait sa chambre, mais là aussi ce n'était pas à 100%. Pas loin sans doute.


    - On va se poser sur la petite colline là bas si ça te dérange pas ?

    Elle fit un signe négatif de la tête. Elle le suivit en haut de la colline, qu'il pointait du doigt, et une fois arrivés, elle s'assit à côté de lui.

    - Tu n'as pas froid ?

    - Non, ça va.

    Puis, Askelon se mit à décrire tout ce qu'il voyait dans le ciel. Les étoiles, les constellations...il lui montra même un satellite. Comme il avait l'air d'aimer faire ça, elle ne l'interrompit pas. Il finit quand même par faire une pause, pour souffler, il avait dit tellement de choses.

    - Je ne savais pas que tu t'y connaissais en astronomie.

    Évidemment qu'elle ne le savait pas, il ne le lui avait pas dit. Mais quand on ne s'était rencontré que depuis le début de l'après-midi, c'était normal.
    L'air était frais ce soir. Mais ça ne la dérangeait pas. Du moins, pas pour l'instant.


Dernière édition par Haru Kawai le Dim 20 Sep 2009 - 19:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: La constellation. . .(PV Haru)  Dim 6 Sep 2009 - 14:30

Au bout d'un moment, il interrompit son monolongue pour contempler les étoiles en silence. Si on tendait l'oreille, on pouvait entendre le concert des cigales de la forêt. C'était la première fois qu'il était autant attaché à un endroit. Mais chassé le naturel et il revient au galop, encore une fois il ne pouvait s'empêcher de penser au nombre de jours qu'il lui restait ici. C'était ridicule d'être obsédé pae quelque chose d'hypothétique, pourtant. . .
Il devait être aux alentours de dix heures moins le quart, l'air s'était refroidi, et le vent se levait, tout cela était annonciateur d'une bonne pluie. Sauf que vu que le vent était assez faible, la pluie ne devrait pas arriver de sitot et il était bien comme ça, allogé dans l'herbe, les mains derrière la tête.Il entendit Haru éternuer à coté de lui.
-A tes souhaits

Il avait dit cela machinalement en anglais plus par habitude qu'autre chose, il ignorait d'ailleurs si le conceptdu " à tes souhaits" était présent au Japon.
Le vent se mit soudain à gagner en intensité et l'air se refroidit rapidement. Il sentit une goutte, puis plusieurs s'écraser sur son visage, la pluie venait d'arriver plus vite que prévu et ne cessait de gagner en intensité.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: La constellation. . .(PV Haru)  Dim 6 Sep 2009 - 16:05

    Haru regarda sa montre. Il était presque 22h. Il y avait également le ciel qui s'était recouvert de quelques nuages, mais ça ne dérangeait aucun des deux jeunes gens de regarder les étoiles. Celles encore visibles du moins. C'était assez étrange de voir le ciel dégagé, puis couvert, de nouveau dégagé, etc... Il y a tout de même quelque chose qui ne se modifiait pas de la même façon, c'était la température. Celle-ci allait decrescendo. Elle devint plus fraîche qu'il y a quelques heures. C'était tout à fait normal quand on savait quelle heure on était. Sauf qu'Haru avait, une nouvelle fois, montré combien elle pouvait se montrer tête en l'air parfois. Comme elle n'avait pas prévue ce temps, elle n'avais pris qu'une veste avec elle. Et même si elle l'avait sur elle, elle éternua. Puis, elle entendit une phrase en anglais. Elle se retourna et comprit très vite que c'était Askelon qui l'avait dite. Cela voulait sans doute signifier À tes souhaits. Il l'avait dit en anglais, et bien elle lui répondit de la même manière :

    - Thank you. ^^

    Cependant, il n'y avait pas que la température qui s'était invitée. Peu de minutes après, elle sentie une goutte tomber sur son nez. Puis, une autre sur sa jambe, et pleins d'autres qui s'en suivirent. Haru avait bien compris : il pleuvait. Pour l'instant, la pluie était légère, pas de quoi s'affoler. Les nuages dans le ciel n'étaient pas gros et pas nombreux, donc la pluie n'allait sûrement pas durer longtemps. Mais ce n'était pas la durée qui inquiétait le plus la jeune fille, c'était l'intensité. Haru espérait qu'elle n'allait pas s'intensifier, sinon comment elle allait faire ? Là, ça pouvait aller, elle avait mis sa veste sur sa tête, mais elle savait bien que ce n'est pas avec ça qu'elle allait se protéger entièrement. Sa tête ne serait peut-être pas mouillée, mais le reste de son corps, si. Mais bon, ce n'était que de l'eau.

    *Bon sang...c'est maintenant que ça doit arriver ? Espérons que je ne vais pas être malade.*
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: La constellation. . .(PV Haru)  Dim 6 Sep 2009 - 17:36

*Merde*

C'était rare qu'il soit grossier, mais faut dire que après s'être pris une énorme goutte dans l'œil, il pouvait durement resté polie. En plus la pluie ne cessait de s'intensifier. Lui ça allait, la pluie ne le gênait que quand il se prenait des gouttes dans l'œil comme tout à l'heure. Par contre Haru était bien partie pour être enrhumée, bien qu'elle avait une veste, sa jupe ne couvrait que la moitié de ces jambes. Askelon se leva en vitesse, à coté de lui Haru fit de même. Une bourrasque le fit cligner des yeux et virevolter ses cheveux, ça craignait, actuellement, il avait du mal à voir devant lui.
Inutile de s'abriter sous un arbre, leurs branches pourrait les blesser. Au moins, il arrivait toujours à distinguer la forme de Haru, mais pour combien de temps?
Le mieux aurait été de filer directement à l'école, mais quand on ne pouvait pas voir plus de 2 mètres en face de soi, c'est difficile. Il tâtonna un moment dans le vide et finalement réussi à attraper l'épaule de Haru. Au moins, il était sur de ne pas être séparé d'elle.


-On ferait mieux de s'abriter!!!!!!

Il cria à moitié pour se faire entendre par dessus le bruit du vent. Bon, ce qu'il dit était un peu inutile mais comme ça, si il se déplaçait, elle le suivrait. Selon ces souvenirs, il y avait une sorte de boule en béton avec un trou à l'intérieur. D'ordinaire, il ne voyait en cela qu'une cachette pour des couples et un jeux pour les gus qui s'amusaient à l'escalader. Lui voyait en cela un abri.

-Suis moi!!!!!

Il ferait plutôt mieux de dire accroche toi à moi car il la guidait en tenant sa main. Si il se souvenait bien, le drole d'édifice devrait se trouver à environ 100 mètres droit devant lui.
Mauvais calcul, il était à environ 60 mètre et il faillit rentrer dedans si Haru ne l'avait pas retenu. Il chercha l'ouverture à tatons, fit rentrer Haru dans le trou puis enfin lui.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: La constellation. . .(PV Haru)  Mar 8 Sep 2009 - 21:20

    Et bah voilà. Ce qui devait arriver arriva. Haru était complètement trempée. La veste, qu'elle avait mit sur sa tête ne l'avait protégée qu'à moitié. À part sa tête, tout le reste était mouillé. La pluie, qui n'avait été que légère jusqu'à présent s'était transformer en une bourrasque d'eau et de vent. Sous la puissance de celui-ci, Haru faillit perdre sa veste, mais réussi à la retenir. Elle essayait, tant bien que mal, à la garder sur sa tête, pour ne pas trop recevoir de goutte, mais c'était peine perdue.

    Quand Askelon se leva, la jeune fille le dinstinguait avec un peu de difficulté. Elle se leva aussi, cela ne servait à rien de rester assis. C'était le meilleur moyen de tomber malade.
    Elle sentit soudain unemain sur son épaule, qui devait être celle d'Askelon. Il lui cria quelque chose à l'oreille.


    - On ferait mieux de s'abriter !!!!!!

    Oui, il avait raison. Mais où ? Avec tout se vent, Haru ne parvenait presque plus à percevoir le sol à plus de trois mètre, au moins.

    - Suis moi !!!!!

    Elle ne posa pas de question. S'il lui avait dit ça, c'est qu'il devait connaître un endroit où ils pourraient s'abriter, le temps que la pluie cesse. Il lui avait prit la main, ce qui lui permettait de mieux la guider. Ils n'avaient pas fait 60 mètres qu'Haru releva un peu la tête, et entrevut une masse grise. Cela devait être l'abri en question. Vu d'ici, du moind ce qu'elle voyait, cela paraissait assez grand.
    Contrairement à elle, son guide n'avait pas eut l'air de remarquer qu'ils étaient arrivés, et fonçait direct dans cet abri circulaire. Elle le retint à temps, ce qui lui évita de se faire une bosse, en plus de ses vêtements trempés. Il la remercia d'un abaissement de tête, puis, visiblement, chercha l'entrée. Quand il l'eut trouvée, il la fit entrer en premier, puis la rejoignit.

    Après avoir posé, et étalé, sa veste trempée à côté d'elle, Haru remarqua que l'abri était assez grand pour accueillir, au maximum, quatre personnes. Approximativement. C'est bien. Il avait de la place, au moins.


    - Ça fait du bien d'être au sec.

    Ses cheveux étant mouillés, eux aussi, elle les éssora afin qu'ils le soient un peu moins. Elle laissa passer un petit silence, le temps que son camarade se mette à son aise, puis dit simplement :

    - Heureusement que tu connaissais cet endroit, sinon je ne sais pas comment on aurais fait.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: La constellation. . .(PV Haru)  Dim 13 Sep 2009 - 17:32

*C'est bien ma veine*

Certains l'envieraient, d'autres l'en voudraient d'être dans un si petit espace avec une si jolie fille. Lui pour le moment ne trouvait pas qu'il avait tellement de chance. En tant que grand amateur des espaces ouverts, se retrouver enfermé dans un lieu si petit le mettait mal à l'aise. . . et de mauvaise humeur.
Un mouvement de Haru attira le regard de Askelon qui s'était contenté de regarder la paroi adverse depuis son entrée ici. Elle essora ces cheveux. . . comme on essore un linge et cela l'aurait peut-être fait sourire en temps normal, mais là, il n'eut aucune réaction.
Bon d'accord, c'était lui qui avait eut la brillante idée de les emmener dans ce trou et qu'il devrait assumer les conséquences de ces actes, d'autant plus que la pluie ne faiblissait pas à l'extérieur, mais bon. . . on aime ou on aime pas.
Il resta muet face à la phrase de Haru et une ambiance des plus inconfortable commençait à régner. Il se força à se détendre, chose difficile, mais après tout, ce n'était pas de la faute de la jeune fille si la pluie s'était intensifié.
De l'eau gouttait de temps à autre de sa tête, contrairement à elle, il ne les a pas sécher et cela faisait du bruit. Il soupira une fois, puis deux, puis trois. . .
Il ne savait pas quoi dire et ne savait que faire. Il attrapa une branche et la vit tourner entre ses doigts. Le silence commençait à devenir de plus en plus pesant.
Il cherchait sujet de discussion mais n'en trouva aucun.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: La constellation. . .(PV Haru)  Mer 16 Sep 2009 - 18:45

    Haru sentait bien que son compagnon se sentait un peu mal à l'aise. Qui ne le serait pas dans une telle situation ? Elle aussi l'était un peu, mais elle s'efforçait de ne rien montrer. Ses cheveux étaient encore mouillés, mais moins qu'avant. Ce qui l'énervait, c'est qu'elle n'avait rien pour les attacher. Elle aurait bien aimé le faire pour ne pas se sentir encore plus trempée qu'elle ne l'était déjà. Elle avait peut-être étalé sa veste comme elle l'avait pu, mais cela n'aurait pas l'air de servir à grand chose, étant donné l'humidité qu'il y avait, apportée par la pluie. Celle-ci ne faiblissait pas, et n'avait apparement pas l'intention de le faire avant un certain moment. Il fallait donc trouvé quelque chose à faire pour passer le temps. Elle regarda Askelon et constata qu'il semblait, autant qu'elle, exaspéré par ce silence. Elle voulait bien faire quelque chose, discuter, mais de quoi ? Comme le jeune homme, elle se mit à soupirer. Pour l'instant, il n'y avait que ça à faire.

    Les minutes passèrent sans qu'aucun des deux daigne prendre la parole. À un moment, Haru ne faisait que regarder la pluie, ce qui lui fit penser à une chanson que lu avait apprise sa mère, qui s'appelait Amefuri (Jour de pluie). Elle ne put s'empêcher de la chanter, doucement.
    (listening here)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: La constellation. . .(PV Haru)  Jeu 17 Sep 2009 - 23:05

La chanson de Haru eu le mérite de le distraire et de mettre sa mauvaise humeur de coté. Askelon ne disait rien pendant qu'elle chantait, il se contentait de l'écouter sans faire de bruits, traçant des figures circulaires par terre avec un bâton.
Les paroles de ladite chanson le laissait pensif. Sa mère était-elle déjà venu le chercher à l'école? Avait-il déjà fait quelque chose de gentil comme donner un parapluie à quelqu'un sous le même temps que actuellement?
De la mauvaise humeur, il passa de la mélancolie. Le jeune homme posa le baton et attendit que Haru terminait de chanter avant de poser une question.


-Que représente cette chanson pour toi? Ou plutôt, qu'est ce qu'elle signifie?

Drôle de question dont il ignorait la raison même qui l'a poussé à la poser. Il baissa sa tête et fit tourner le baton entre ses doigts. D'aussi loin qu'il s'en souvienne, après s'être mis à voyager, il n'avait plus vraiment fait attention aux autres, sauf à l'autre Haru. A ce moment là il regrettait de ne pas lui avoir consacrer plus d'attention, il regrettait de ne lui avoir dit que par téléphone qu'il était parti, il regrettait de ne plus avoir pris de ses nouvelles depuis un an.

*Au final je ne suis qu'un lâche, j'ai passer mon temps à éviter les autres et dès que j'en rencontre une avec qui je m'entend, je pars sans lui dire pourquoi, sans accepter les conséquences*

Askelon murmura:

-Désolé.

Il se promit d'essayer de la recontacter dès que cette foutue pluie serait terminé, ce qui était loin d'être le cas actuellement.
Une émotion dut transparaitre sur son visage car Haru le regardait bizarrement.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: La constellation. . .(PV Haru)  Ven 18 Sep 2009 - 19:14

    - Que représente cette chanson pour toi? Ou plutôt, qu'est ce qu'elle signifie ?

    Elle le regarda, avec un air curieux. Pour, ce fut une question plutôt bizarre. Enfin, c'en était une parmis tant d'autres, mais elle ne s'attendait pas à l'entendre. Mais le côté positif, c'est que cette sensation de malaise s'estompait peu à peu. S'ils continuaient à parler, ou au moins à ne pas laisser régner le silence, elle disparaîtrait complètement. Du moins, c'est ce qu'Haru espèrait. Néanmoins, malgré ce souhait, elle ne trouvait pas quels mots elle pourrait utiliser pour répondre à ces questions.

    - Oh, tu sais, ce n'est pas parce qu'elle signifie quelque chose. C'est juste que, quand j'étais petite, ma mère m'a apprit cette chanson. Alors, chaque fois qu'il pleuvait, je la chantait. C'est tout.

    Même si elle se sentait moins tendue qu'il y a peu, Askelon lui, semblait plongé dans ses pensées. Le bâton, qu'il avait utiliser pour dessiner dans la terre, dansait maintenant entre ses doigts. À quoi pouvait-il bien penser ? Elle se pencha un tout petit peu pour mieux voir sa tête, et remarqua qu'il n'y avait pas seulement un air songeur sur son visage, il y avait aussi un air triste. Cette hypothèse se confirma quand elle entendit un "Désolé" sortir de sa bouche.

    - Quelque chose ne va pas ?

    Haru n'aurait pensé que la conversation tournerait de cette manière. Elle aurait préféré parler de choses qui rendaient les gens souriants, ou dont ils aiment discuter. Mais il semblerait qu'aujourd'hui, ce ne soit pas le cas. Ce soir, pour l'instant, elle ne voyait que de la nostalgie. Et cette pluie battante et soufflante, qui ne semblait pas vouloir s'arrêter, n'était pas là pour arranger les choses.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: La constellation. . .(PV Haru)  Sam 19 Sep 2009 - 22:50

-C'est rien, rien du tout.

On était loin de l'ambiance bon enfant du début, là l'atmosphère était plutôt triste, voire sombre. Actuellement il était en train de faire le point sur tout ce qu'il a fait, un constat sur sa vie en quelque sorte. Et le résultat n'était pas des plus roses de son point de vue. Niveau relation, il s'était servi de l'excuse "je pars n'importe quand" trop souvent pour justifié le fait qu'il n'avait jamais cherché à se faire des amis. Askelon préférait rester loin des autres pour ne pas les blesser, c'est ce qu'il se disait au début, mais c'était plutôt parce qu'il ne voulait pas se blesser soi-même. Il était peureux, il n'avait jamais voulu aller loin dans une relation, parce qu'il avait peur de faire mal aux autres mais aussi parce qu'il ne voulait pas avoir des responsabilités. De ce fait, avec le temps le jeune homme s'était enfermé dans son monde, loin des autres.
Il soupira, mit une main dehors pour la mouiller et s'hydrata le visage avec. Askelon n'avait pas les idées claires ce soir. Il regarda sa montre. 10h13.


-Le couvre feu est passé.

Et cela n'augurait rien de bon.

-Désolé de t'avoir entrainé dans cette galère.

Si il ne lui avait pas proposé de l'accompagner dehors, si il ne lui avait pas adresser la parole dans la forêt, rien de tout ceci ne se serait certainement pas arrivé. Le garçon aux cheveux quasi bleues s'en voulait beaucoup ce soir.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: La constellation. . .(PV Haru)  Dim 20 Sep 2009 - 18:26

    - Ce n'est rien, rien du tout.

    En général, quand les gens disaient cette phrase, c'est que la vraie réponse était tout le contraire. Mais, ils répondaient ça pour ne pas ennuyer leurs interlocuteurs ou, tout simplement, parce qu'ils n'avaient pas envie d'en parler. Donc, Haru ne chercherait pas à en savoir plus. Pas pour l'instant.
    D'ailleurs, en cette minute, ce n'est pas ça qui la préoccupait. Ce pour quoi elle était inquiète, est que cette fichue pluie n'avait toujours pas daigné faiblir, ne serait-ce qu'un petit peu. En plus, la nuit était tombée depuis longtemps.


    - Le couvre feu est passé.

    Voilà une chose qui renforça un peu plus son inquiètude. Ils allaient sûrement se faire disputer le lendemain, quand ils seraient rentrés. Cependant, est-ce qu'ils seront revenus aux dortoirs avant le lendemain ? Haru se disait que, si ce n'était pas le cas, ils seraient probablement obligés de dormir ici, dans cette mini-grotte. Il y avait peut-être assez de place mais quand même, dormir dans un endroit pareil... cela ne lui était jamais arrivé. Alors, non seulement il pleuvait, il faisait nuit noire, et comme si cela ne suffisait pas, il commençait aussi à faire froid. Et vu l'heure tardive où ils se trouvaient, la température allaient rapidement faire du decrescendo. Cela n'arrangerait vraiment pas les choses.
    Elle éternua encore une fois.


    - Désolé de t'avoir entraîné dans cette galère.

    Haru regarda Askelon. On aurait dit qu'il culpabilisait, qu'il se rendait responsable de la situation. Pourquoi ça ? Il n'était pas déclencheur de mauvais temps, si ?
    Quoiqu'il en soit, il se faisait du mal pour rien. Aucun des deux, ni lui ni elle, n'aurait pu prévoir la venue de ce sale temps. Haru, naturellement dotée d'une nature gentille et généreuse auxprès des autres, n'aimait pas voir les gens s'en faire pour si peu. Alors, elle se rapprocha de son camarade d'infortune, et posa sa main droite sur son épaule gauche.


    - Arrête, Askelon. Tu n'as pas à t'en vouloir pour des choses aussi insignifiantes que celle-ci. Le seul inconvénient, c'est que nous serons certainement grondés, mais nous survivront à ça, pas vrai ? ^^

    Elle espérait vivement qu'il soit vite d'accord avec elle. S'il y avait une chose qu'elle détestait voir, c'était un visage sans sourire. Elle voulait que celui de son compagnon revienne au plus vite à sa place.
    À ce moment, le vent s'engouffra légèrement dans leur abrit, ce qui eut pour effet de faire grelotter la jeune fille. Elle aurait ben remit sa veste, mais celle-ci, avec la pluie et l'humidité, était trop fraîche. Elle mit les deux mains devant sa bouche avant d'éternuer une troisième fois.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: La constellation. . .(PV Haru)  Mar 22 Sep 2009 - 17:05

*Se faire disputer? Possible si un pion nous voit mais pas question d'écouter son speech*

Askelon n'était pas d'humeur à se faire disputer ce soir et il est même plus que probable qu'il ignorerait un surveillant si il les surprenait.
Il entendit un éternuement, la troisième fois d'après lui mais il n'était pas sur car il n'avait pas fait attention. Le jeune homme avait froid, c'était indéniable, mais certainement moins que la pauvre fille qui s'enrhumait en face de lui. Il retira sa veste et la tendit à Haru.

-Tiens met ça.

Comme il s'y attendait elle refusa au début.

-Prend le ou je la jette dehors.

Le garçon espérait ne pas avoir à arrivé à cette extrémité, il y tenait à cette veste, mais pas question de regarder quelqu'un mourir à petit feu en face de lui. Il attendit un moment, le temps qu'elle décide puis n'ayant plus la patience d'attendre, il la mit de force sur elle, comme une couverture.
Il aurait bien voulut ne pas avoir à faire ça, mais Askelon n'était pas de bonne humeur ce soir.


-Tu la gardes jusqu'à ce qu'on rentre.

Peut-être avait-il fait le mauvais choix tout à l'heure. . . peut être aurait-il dut courir avec elle vers le pensionnat, ils seraient tremper jusqu'au os mais au moins il ne serait pas dans ce trou à rats.
Il attendit un moment, le temps qu'elle se réchauffe.

-Tu veux qu'on essaye de retourner dans l'école?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: La constellation. . .(PV Haru)  Mar 22 Sep 2009 - 19:41

    Ce n'était vraiment pas le moment de tomber malade. Normalament, c'était en hiver que l'on tombait malade, on attrapait pas un rhum, ou autre chose, en plein milieu du printemps. Et pourtant, Haru avait peur que cela n'arrive. Si seulement sa veste n'était pas encore un peu humide, et moins froide, elle l'aurait remise. Mais, vu que ce n'était pas le cas, elle se résignait à attendre la fin de la pluie pour rentrer et se réchauffer, quitte à s'enrhumer. De toute façon, un rhum n'était pas une chose dramatique. C'était seulement gênant pendant quasiment une semaine, c'est tout.

    - Tiens met ça.

    Les mains autour d'elle sur ses bras, elle tourna la tête et vit Askelon lui tendre sa veste à lui. Mais il devait avoir froid lui aussi. Elle se voyait mal lui priver de la seule chose qui le tenait au chaud. Donc, bien sûr, elle refusa de prendre son vêtement. Seulement, il insista pour qu'elle la prenne. Elle hésitait mais ne se décidait toujours pas à accepter sa proposition. Du coup, il perdit passiance et mit sa veste sur les épaules de la jeune fille. Elle le regarda d'un air surpris, mais elle ne fit rien. Elle se mit à regarder le sol, en tenant la veste avec sa main gauche. C'était gentil de sa part.

    - Tu veux qu'on essaye de retourner dans l'école ?

    Essayer d'y retourner ? Haru jeta un coup d'oeil dehors. La pluie était toujours présente, mais elle était moins importante. Même s'il y avait toujours autant de vent.
    Donc, qu'est-ce qu'elle allait décider ?.. Humm....... Après mûres réflexions, elle décida que rien ne les retenaient dans un endroit pareil, et qu'il valait mieux essayer de rentrer. De toute façon, elle ne souhaitait pas passer sa nuit ici.


    - Oui, je veux bien essayer. Tant pis si on se mouille encore, de toute façon on l'est déjà.

    Étant donné qu'ils s'apprêtaient à sortir de leur abrit, Haru se plaça devant l'embouchure. Sauf qu'elle se rappela qu'elle ne devait pas oublier sa veste à elle. D'un autre côté, vu qu'elle avait celle d'Askelon sur le dos, quand elle la reprit, elle ne la remit pas, mais la tendit au jeune homme.

    - Tiens. Moi je te passe la mienne. ^^

    S'il n'acceptait pas, tans pis, elle la porterait sur le bras.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: La constellation. . .(PV Haru)  Jeu 24 Sep 2009 - 14:41

-Merci.

Il avait dit ce mot tout simple sur un ton dénué de sentiment, il était fatigué, mais pas seulement physiquement, son état psychologique n'était pas très stable et il commençait à avoir de petites pulsion suicidaires. Le plus tôt il se reposera, le mieux ce sera.
Cependant, au lieu de mettre la veste de la jeune fille sur sa tête pour se protéger de la pluie, Askelon la cala sous son bras pour qu'elle ne le gêne pas dans sa course.
La visibilité était bien meilleur que tout à l'heure, mais elle restait quand même présente.

-En courant en ligne droite on arrive bien à l'entrée c'est ça?

Il en était quasiment sur, mais mieux valait demander l'avis de Haru pour être sur.


-Dans ce cas on y va . . .

Il poussa un soupir et sorta, à peine fit-il un pas que ces cheveux se mirent à voltiger. Askelon serra plus fortement la veste qu'il tenait. Il ne manquerait plus qu'il la perde. Le garçon jeta un regard derrière lui de temps à autre pour vérifier que Haru était bien derrière lui. Cela lui faisait du bien d'être sous un ciel ouvert, la pluie n'était pas si désagréable le vent ne le gênait pas tellement non plus.

Au bout d'un moment, ils arrivèrent en face de la grande porte sans trop d'embuches et il ralentit et se mit à marcher. Il actionna la poignée puis poussa. . . rien ne se produisit.


-Elle est fermée. . .
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: La constellation. . .(PV Haru)  Jeu 24 Sep 2009 - 19:28

    - En courant en ligne droite on arrive bien à l'entrée c'est ça ?

    - Oui, je pense.

    Bon. Et bien, il était temps d'y aller.
    Haru mit la veste, qu'elle avait sur les épaules, sur sa tête et la tint avec ses deux mains. Elle ne savait pas quelle distance ils allaient parcourir, mais ça lui était égal. Ce qui importait, c'est qu'ils rentrent, se mettre à l'abri, en essayant bien sûr d'éviter les éventuels surveillants qui auraient eut la bonne idée de rester éveillé jusqu'à minuit. Même si on n'était pas encore rendu à cette heure.

    Enfin bref, Haru sortit après Askelon, et se ressut, dès qu'elle fut à l'extérieur, une bourrasque de vent dans la figure. Elle mit ses bras autour de son visage, tout en tenant la veste avec ses mains. Heureusement, elle avait assez de visibilité pour voir où elle allait. Encore heureux que les lampadaires du parc étaient toujours allumés. Cela aurait été plus difficile de voir le chamin sans eux.

    Quand ils furent devant la porte d'entrée, Haru put retirer la veste de sa tête, étant donné qu'il y avait une sorte de toit en pierre au-dessus d'eux. Cependant, il eut un problème : la porte était fermée. Zut ! Il fallait que cela arrive maintenant.


    - C'est pas bon ça. Comment on va faire ? Est-ce qu'il y une autre entrée ?

    Et s'il y en avait pas, elle ne voyait pas vraiment ce qu'il feraient. En tout cas, elle ne voulait pas rester dehors toute la nuit. Et elle n'était sûrement pas la seule.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: La constellation. . .(PV Haru)  Sam 26 Sep 2009 - 21:38

-Je ne sais pas, on a qu'à faire le tour.

Différentes options se proposaient à eux, croiser les doigts en espérant trouver une fenêtre du rez de chausée ouverte, défoncer la grande porte ou une fenêtre, ou alors dormir dehors et crevé de froid.

*Je n'aurais jamais dû lui demander de m'accompagner, je n'aurais peut-être même dû ne pas lui adresser la parole dans la forêt. Maintenant la voila en train de tomber malade par ma faute.*

La moindre des choses étaient donc de faire en sorte de la faire rentrer par tout les moyens, peut importe le prix à payer. Il avisa au bout de quelque pas une vitre d'apparence assez fine qui devait donner dans un placard et poussa la vitre qui tremblait. Effectivement, elle semblait être cassable. Avant que Haru ne lui demandait ce qu'il faisait, Askelon donna un coup de coup et la brisa au centre. Le bruit devait était couvert par celle de la pluie et du vent et ce serait étonnant que quelqu'un l'ait entendu.
Le cambrioleur en devenir fit tomber avec ses mains les morceaux qui étaient encore collé à la fenêtre pour qu'ils ne se blessent pas.

-On y va?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: La constellation. . .(PV Haru)  Dim 27 Sep 2009 - 17:34

    Même si la pluie devenait de moins en moins forte, le froid gagnait en intensité. Mais ça allait, c'était supportable, mais pour combien de temps. Non, il ne fallait pas être pessimiste. Ils allaient sûrement trouver un moyen d'entrer dans le batiment et regagner leur chambre. Maintenant, il était là le problème. Par où entrer ? Ils n'avaient pas contourner la moitié de la batisse qu'ils devinèrent qu'il n'y avait pas d'autre porte, hormis la grande de l'entrée principale.

    *C'est bien notre veine. La porte est fermée, il n'y en a pas d'autre... comment on va faire pour entrer, casser une fenêtre ?*

    Cela semblait être la seule alternative qui pourrait les aider. Ce dont elle redoutait avec cette méthode, c'est que des gens entendent le bruit. Mais en fin de compte, cela paraissait peu probable, avec le bruit de la pluie et du vent réunis.
    En s'avançant pour rejoindre Askelon, qui avait disparu derrière un peu plus loin, elle entendit un léger craquement, comme si quelque chose s'était brisé. En apercevant le garçon, et en s'approchant un peu plus, elle remarqua que celui-ci avait cassé une vitre, et dégagé tous les bouts de verre qui auraient pu les blesser.


    - On y va?

    - Oui.

    C'était rudimentaire, mais efficace comme moyen. Et si quelqu'un découvrait cette fenêtre brisée, ils leur diraient que cela était à cause du temps. Après tout, c'était une cause acceptable.
Revenir en haut Aller en bas
 
La constellation. . .(PV Haru)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kobe High School :: Hors RPG :: Poubelle :: Archives des rps :: Anciens rps-
Sauter vers: