Partagez | 
 

 Deux arrivées en une...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Invité
« Invité »
(#) Deux arrivées en une...  Mar 13 Oct 2009 - 17:26

Rya s’était levée un peu plus tard que d’habitude, elle n’était pas vraiment d’humeur à se faire ses exercices surtout après ce qui s’était passé hier matin.
Elle ne voulait pas encore ressentir cette peur, elle ne le pouvait pas surtout…
Elle se leva pour chasser ses souvenirs, se doucha et attacha ses cheveux encore humide en une longue tresse, par habitude plus que par nécessité. Elle s’habilla d’un jean noir avec un sous-pull rouge uni avec un léger décolleté en V. Elle fit son lit pour une fois qu’elle avait le temps, enfila ses baskets, prit son sac et sortit.

La jeune sportive n’avait pas vraiment faim mais se força quand même à avaler une pomme qu’elle avait gardé de son repas de la veille à la cantine, (si on pouvait appeler ça un "repas") tout en se dirigeant à son premier cours de la journée.

Tout se passa comme d’habitude : les profs essayaient de ne pas être endormant, les rebelles s’amusaient comme ils le pouvaient, les intellos écoutaient et copiaient exactement ce que disaient les profs et le reste de la classe rêvaient…

Rya termina sa matinée avec une bonne nouvelle, son seul cours de l’après-midi était annulé. Elle rattraperait son retard dans ses exercices qu’elle n’avait pas eut le courage de faire ce matin.
Mais avant, comme il n’était que onze heures environ, elle décida, avant d’aller déjeuner, de se faire une pause « lecture. » Cela peut-être l’aiderait à se détendre un peu.

Comme sa seule colocataire ne venait que pour y dormir, et sachant qu’à cette heure la salle commune serait bondé, la jeune fille décida d’aller dans sa chambre.

Arrivé devant la porte de celle-ci quelques minutes après, elle fouilla dans son sac, en sortit ses clés et rentra. Elle ne ferma pas la porte à clé pensant ne pas être dérangée. Elle rangea les affaires qu’il y avait dans son sac, mit celui-ci aux pieds de son lit avant de s’allonger tranquillement en prenant son livre qui trainait sur la table de chevet tout en y plaçant ses clés.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Deux arrivées en une...  Mar 13 Oct 2009 - 17:37

[HS : Je viens du hall; dans le topic qui se trouve : ici]

Dakota esquissa un sourire ; la fille rencontrée dans le Hall lui avait donné envie de voir cette école de plus près. Si la plupart des élèves était comme cette fille du Hall, l’année scolaire promettait d’être drôle. La jeune américaine sentait qu’elle allait se plaire ici. Même si son ancienne école allait drôlement lui manquer, elle était persuadée qu’ici elle serait bien aussi. Après tout ici, elle n’était qu’une nouvelle élève de plus. Là-bas elle était Dakota Grey, la fille du drogué qui avait fait une overdose dans sa salle de bain. Une nouvelle école signifiait aussi une nouvelle vie pour Dakota. Loin de toutes ces rumeurs engendrées par les choix de son défunt père.

En montant les escaliers tout en galérant avec sa valise, elle se demanda un instant si l’internat lui plairait. Elle qui avait l’habitude de rentrer chez elle chaque soir, elle devait s’habituer à remonter dans la chambre qu’elle partagerait dorénavant avec des inconnus. Etant fille unique, jamais elle n’avait du partager sa chambre, ses jouets, ou même ses parents. Elle n’était pas égoïste pour autant, mais elle appréciait beaucoup le fait d’être seule pour faire ce qu’elle souhaitait. Et quelque chose lui disait qu’à plusieurs par chambre, et pas nécessairement avec des gens du même âge, ce serait difficile pour elle. Elle espérait donc que ses camarades de chambre seraient normaux : pas de gothiques attirés par le satanisme, ou de hippies fana de bougies parfumées … Tant que chacun respectait les goûts et l’intimité des autres, il ne devrait pas y avoir de problème.

Elle arriva enfin au premier étage, et s’arrêta quelques secondes pour reprendre son souffle. Sa valise était extrêmement lourde, et même si elle avait de la force pour une fille, monter les escaliers avec cette chose à bout de bras était épuisant. Reprenant son souffle, elle observa le couloir, croisant le regard de certains élèves qui se trouvaient là. Choisissant de les ignorer, elle sortit de la poche de sa veste le petit morceau de papier sur lequel elle avait noté le numéro de sa chambre : 19. Restait plus qu’à la trouver. Elle attrapa la poignée de sa valise, et se tourna vers la droite. Après quelques pas, elle repéra la chambre 18, et tourna la tête pour apercevoir la porte qui portait le numéro 19. Au bout de quelques secondes, elle se décida à entrer dans la pièce, puisqu’elle faisait un peu tache à observer ainsi une porte fermée dans un couloir où passaient des élèves.

Elle ouvrit alors la porte et entra … pour voir qu’elle n’était pas seule. Une fille était allongée sur un lit – le sien sans doute – et lisait, seule. Il n’y avait personne d’autre dans la chambre. Surprise de trouver quelqu’un à cette heure là, alors que les élèves étaient censés être en cours pour la plupart, elle vérifia qu’elle ne s’était pas trompée de chambre, puis, voyant que ce n’était pas le cas, elle fit quelques pas, sa valise toujours en main.

- Euh .. salut.

Laissant la porte ouverte, elle amena sa valise jusqu’à un lit qui semblait vide, et posa dessus le sac qu’elle portrait à l’épaule. Se tournant vers la fille, elle soupira légèrement, détestant faire cela.

- On va faire simple. Moi c’est Dakota, je suis nouvelle et apparemment on est colocataires. Enchantée.

Elle ponctua le tout d’un léger sourire et d’un petit signe de la main, peu décidée à en dire plus. Après tout, vu la connaissance qu’elle avait faite dans le Hall, il valait mieux pour elle qu’elle reste discrète. On ne sait jamais sur qui on peut tomber …

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Deux arrivées en une...  Mar 13 Oct 2009 - 18:30

Rya venait d’entamer le premier paragraphe du premier chapitre de son livre quand une jeune fille, pas très commode en apparence, entra sans frapper dans la chambre.
Se redressant un peu sur le lit la sportive la regarda vérifier si elle ne s’était pas trompée de chambre, en la saluant ensuite avec hésitation.
Rya remarqua la valise et le sac que portait la nouvelle arrivante, et un mince sourire se dessina sur ses lèvres. Elle referma son livre et le mit à côté de ses clés sur la table de nuit, pendant que la demoiselle déposait avec peu de douceur ses affaires sur un des lits disponibles.
Rya se redressa complètement sur le sien et regarda une nouvelle fois l’arrivante.
Mais quand elle prit la parole, la jeune fille sut tout de suite qu’elle devrait essayer de contenir le plus longtemps qu’elle pourrait, l’irritation qui allait monter en elle si son interlocutrice l’a prenait encore pour une demeurée.

« On va faire simple. Moi c’est Dakota, je suis nouvelle et apparemment on est colocataires. Enchantée. »

Elle lui fit un sourire et un petit geste de la main qui devait surement, pensa Rya, cacher le fait qu’elle n’était pas vraiment heureuse de la voir.

Celle-ci, essayant de faire comme si elle n’avait rien remarqué, répondit à son sourire avant de dire d’un ton accueillant mais sans pouvoir empêcher une de ses remarques de sortir :

« Enchantée également. Moi c’est Rya, Rya Ashina je suis en troisième année. Et oui, une valise et un sac cela se remarque et j’en ai déduit que tu étais ma nouvelle coloc. »

Rya se leva et s’approcha de Dakota, et continua.

« Tu as une petite armoire pour ranger tes affaires et un bureau à toi. On est trois normalement mais tu verras que notre colocataire ne vient que quelques fois et juste pour y dormir. Je ne sais même pas comment elle s’appelle alors… Si tu as besoin d‘aide pour quelque chose demande-moi. »

Voyant le peu de réaction de la part de sa « camarade », la sportive lui sourit puis retourna vers son lit, tout en reprenant son livre sur la table de chevet…
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Deux arrivées en une...  Ven 16 Oct 2009 - 6:04

    Chihi bailla, encore une fois. Sa journée passé dans l'avion commençait à lui peser assez lourd, et il ne pu qu'apprécier l'annonce inespéré, s'empressant aux passagers de boucler leur ceinture et de libérer leur petit tablette.
    Dans un léger soupire, Hiro souleva son livre à la reliure fatiguée, pour le glisser dans son sac, et se permit de s'endormir encore une fois, sans doute plus de la dixième depuis la dernière escale.

    Une brusque secousse se chargea de l'éveiller, et Chihi reformula son "bienvenue" étouffé en un bâillement. Le soleil brillait par son hublot, mais cela ne le gênait plus vraiment... Ce n'était pas la première fois qu'il se levait aujourd'hui. Il était parti la veille, pratiquement à la même heure à laquelle il arrivait. Mais avec la fatigue en plus...

    Dans le terminal, il retrouva rapidement sa valise, marchant un peu comme un zombi, cependant... Il effraya un chauffeur, qui lui ouvrit prudemment la porte, et il embarqua alors dans son taxi, qui le mena directement au lycée. Sa mère n'arrivant qu'à la fin de la semaine, il ne pouvait plus que faire cela, pour être héberger. Par chance, il s'était arrangé avec le CPE par téléphone, et ils en été arrivé, d'un commun accord, à lui céder sa journée. Il pouvait donc dormir comme il voulait, mais on ne lui avait pas conseillé. Il devait vivre normalement, et se coucher... Comme d'habitude. Ce qui n'allait pas accroitre son espérance de vie, vu ses habitudes...
    En regardant par la fenêtre, il aperçut le reflet de la mer, par-dessus les bâtiments, certains un peu moche. Puis elle disparut, pour laisser place à des troncs, plein de troncs d'arbres. Son lycée ne donnait donc pas sur la mer... dommage. Pour une fois qu'il pouvait la voir, et vivre à coté...

    Après un certain temps, que Chihi combla en comptant le nombre d'arbre, une secousse le réveilla, encore une fois. Puis, le taxi ralenti doucement, pour s'arrêter finalement devant un bâtiment, pas bien haut, mais toutefois imposant.

    Il sortit alors d la voiture, passa une main dans les cheveux tout en s'étirant, avant que la voix de son conducteur ne l'interpelle, lançant notamment un chiffre plutôt exorbitant. Il fallu un moment à Chihi pour se rendre compte qu'il devait arrêter de compter en euros. Il sortit alors un gros billet, dépassant la somme exigée, sortit sa valise du coffre et s'éloigna du taxi, dont une voix s'élevait de temps à autre, pour lui rappeler qu'il avait de la monnaie à récupéré. Mais il n'en avait cure, et continua longuement, jusqu'à que le chauffeur ne le rattrapa, et fourra la monnaie dans la poche de son jean.

    Arrivé devant les portes-vitrées, il aperçut son reflet. Par chance, il n'avait pas de cernes, mais on pouvait déceler un certain manque de sommeil. Son pull fin, ivoire, lui allait bien, même avec son jean chocolat.
    D'ailleurs, la pensée lui vint qu'il lui faudrait mettre au frais les nombreuses boites de mont-blanc, histoires qu'elles ne tournent pas. Puis il entra, et sortit de sa poche arrière un plan, imprimé à la va-vite avant de partir, et se dirigea sans tenir compte des indications menant à la vie scolaire vers sa chambre. Sa valise commençait à peser. Dans un long couloir, il arriva finalement à une porte, au numéro 19 émaillé. Une profonde inspiration, qui se transforma derechef en un bâillement, il toqua un coup et entrât.

    Il y avait une fille devant lui, et une autre près d'un lit. Sans vraiment écouter leur conversation, il inspira et fit un:


    -Salut tout le monde...

    Puis, il se souvint qu'au Japon, rares étaient les personnes parlant le français. Il recommença alors, de manière plus claire et courtoise:

    -Bonjour, je suis intégré dans cette chambre...

    Puis il avança, frôlant l'autre fille, toujours debout, pour prendre le lit près de la fenêtre, et laissa doucement choir sa valise., et s'allongea sur son lit, sans vraiment se soucier de la tête des deux autres filles, sans doute colocataires. Puis il se retourna, et s'allongea à plat ventre et pu enfin les regarder.


[Ok, gomen si j'ai pas fait très long... J'ai perdu la main, vu que je rp plus depuis un ptit mois, je dirai...]
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Deux arrivées en une...  Mer 21 Oct 2009 - 3:51

    [Désolée de pas avoir répondu avant ... Je crois que j'ai plus d'inspi quand je suis au boulot xD ... Si la fin ne vous va pas, dîtes le ^^ ]

    Dakota détestait cela. Se présenter revenait à avouer qu'on était nouvelle, et que l'on ne connaissait personne. Et ça, elle n'aimait pas du tout. D'une nature calme et discrète, surtout depuis la mort de son père, Dakota n'aimait pas parler d'elle. Et une nouvelle école incitait à de nouvelles rencontres, et donc de nouvelles discussions. L'avantage de son ancienne école ? Tout le monde, où du moins une grande partie de l'école, en savait un peu sur elle. Où quand quelqu'un ne la connaissait pas, il demandait à un autre élève ... C'était un avantage mais aussi un inconvénient : les rumeurs allaient tout aussi vite à se répandre, et ça, Dakota en avait fait les frais. C'est aussi dans ces moments là qu'on voit qui sont nos vrais amis. Et curieusement, la plupart des gens qui se disaient "proches" d'elle, avait fini par lancer des rumeurs et faire parler d'elle. Certes sa manière de se présenter avait pu paraître étrange, et peut-être que la fille devant elle l'avait plutôt mal prise mais Dakota préférait faire court; elle n'allait pas non plus lui débiter sa biographie ... Après tout, elles auraient tous le temps d'apprendre à se connaître, surtout si elles partageaient la même chambre au cours de l'année.

    La fille face à elle répondit à son maigre sourire, et se présenta à son tour comme étant Rya, élève en 3ème année. Un peu plus jeune qu'elle donc. Elle continua en disant que vu qu'elle avait une valise, elle en avait déduit qu'elle était nouvelle. Dakota ne releva pas, mais esquissa un léger sourire. Au moins la fille le prenait à peu près bien, et elle n'avait pas l'air d'être du genre à se laisser faire. La jeune américaine l'observa pendant qu'elle lui expliquait qu'elle avait un bureau et une armoire à elle; puis sortit de son observation en l'entendant dire que si elle avait besoin de quelque chose, il lui suffisait de le lui demander. Sur ces mots, elle retourna sur son lit et récupéra le livre qu'elle était en train de lire. Elle allait lui répondre quand elle fut interrompue par un coup porté à la porte. Tournant la tête vers celle-ci, Dakota remarqua alors qu'un autre élève, un garçon, venait d'entrer dans leur chambre. Lui aussi portait une valise, signe qu'elle n'était pas la seule nouvelle à arriver aujourd'hui. Le garçon les salua, dans un français plus que correct. Dans son ancien lycée, on proposait des cours de français. Vu que le Canada n'était pas très loin; le lycée pensait que ce serait un plus pour certains élèves qui voudraient continuer leurs études dans ce pays. Elle avait préféré prendre cette langue plutôt que l'espagnol, jugeant que le français lui servirait sans doute plus un jour. Mais elle n'avait que les bases, puisqu'elle n'avait qu'à peine quelques mois de pratique de cette langue. Contrairement au japonais qu'elle maîtrisait plutôt bien, le français restait une langue quasi inconnue pour elle.

    Le garçon comprit qu'il avait utilisé le français, et se reprit pour les saluer à nouveau, en japonais cette fois, expliquant qu'il était aussi dans cette chambre. Surprise, la jeune fille l'observa s'avancer dans la pièce, et se poser sur le lit qu'il avait choisi. Toujours debout tandis que les deux autres étaient à présent allongés sur leurs lits respectifs, Dakota esquissa un sourire.

    - Les chambres sont mixtes !?

    C'était plus une affirmation qu'une question. Elle était surprise, même si cela ne se voyait pas tellement. Cette école était étrange, et elle avait hâte de voir le reste.

    - Ca peut-être marrant après tout ...

    Souriant à ses colocataires, elle se retourna vers son lit, et ouvrit sa valise pour la vider. Elle avait l'impression de passer son temps à faire et à défaire des sacs. Quand elle aurait enfin mis ses affaires dans son armoire, et qu'elle aurait prit ses marques dans sa chambre et dans l'école; elle se considèrerait vraiment comme chez elle ici. Attrapant une pile de jean, elle fit quelques pas et ouvrit son armoire pour y poser ses affaires, puis elle se tourna vers ses colocataires.

    - Pourquoi vous êtes ici, dans cette école ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Deux arrivées en une...  Mer 21 Oct 2009 - 12:51

[T'inquiètes pas, on s'est bien que tu travailles beaucoup et on comprends que tu sois occupée Very Happy]

Rya venait de se réinstaller tranquillement sur son lit et allait recommencer à lire quand un nouveau bruit se fit près de la porte. Pensant que cette la nouvelle, elle baissa son livre et vit avec surprise un jeune homme blond de même taille qu‘elle, lui aussi avec une valise, entré. Elle le regarda quelques secondes avec perplexité, puis se reprit quand il prit la parole.

« Salut tout le monde... »

Rya comprit ce qui venait de dire, mais se rendit compte surement en même temps que le nouveau venu qu’il venait de parler en français.
Le jeune homme, en parlant français, venait sans le savoir, éveillé la curiosité et l’intérêt, purement intellectuel, de Rya.
La jeune fille posa son livre une nouvelle et dernière fois sur sa table de chevet, avant de se redresser sur le lit en même temps que le jeune homme les salua encore mais en japonais cette fois.

Avant qu’elle puisse dire quoique se soit, le jeune homme s’avança dans la pièce en évitant de justesse de bousculer Dakota puis s’étala de tout son long sur l‘un des lits encore disponible, laissant sa valise aux pieds de celui-ci.

Rya avait appris grâce aux recherches qu’elle avait fait pour trouver cette école, que Kobe High School était l’un des seuls à faire des chambres mixtes. Malgré cela, elle avait été attiré par ce pensionnat même si c’était le souhait de son « père » inconnus… Tsuka le lui avait apprit peu de temps après qu’elle lui avait demandé si elle pouvait s’inscrire dans cette école, la seule qui l’attirait sans qu’elle sache pourquoi.
Bien sûr, quand Rya avait su qu’elle n’allait avoir que des colocataires féminins, cela l’avait soulagé, dans un sens. Ce temps était donc révolu et il fallait bien qu’elle se fasse à l’idée de partager sa chambre avec un garçon.

Voyant alors la demoiselle, toujours debout, esquisser un sourire, puis dire que les chambres étaient mixtes, Rya en déduit qu’elle ne devait pas être au courant et que c’était une découverte pour elle.
Elle sourit en entendant une nouvelle remarque de la part de sa colocataire, tout en pensant que sa chambre n’allait plus être aussi vide et calme avec une telle fille.

Dakota, toujours en souriant, lui tourna le dos, et commença à déballer ses affaires, Rya regarda alors le jeune homme.

« Enchantée également » Dit-elle en français tout en espérant l’avoir surpris. Puis, elle continua en japonais.
« Comme tu le vois, tu vas être entouré de filles. Moi, c’est Rya, je suis en troisième année. »
Elle montra ensuite d’un geste de la main Dakota et la présenta.
« Et voici Dakota. »

Celle-ci, après avoir rangé plusieurs jeans dans son armoire, se tourna vers eux.

« Pourquoi vous êtes ici, dans cette école ? »

Rya la regarda, assez perplexe. La jeune fille se savait directe, et cela lui avait valu quelques ennuis parfois mais elle n’avait jamais été confronté à une autre personne aussi directe qu’elle… Et cette Dakota était ce qu’on pouvait dire une personne directe. Mais la sportive se sentait à l’aise pour l'instant avec ses deux nouveaux colocataires...

Elle sourit alors à la jeune fille et prit quelques secondes avant de répondre à sa question. Rya savait qu’il y a quelques temps, elle n’aurait pas répondu à cette question ayant peur de la réaction de ses interlocuteurs… Mais grâce à un jeune garçon, elle avait apprit qu’elle était née par amour de sa mère envers son géniteur.

Voyant que le jeune homme tardait à répondre, la jeune fille répondit à la question de Dakota.
Comme son habitude, Rya fut franche, tout en étant évasive, mais toujours avec un sourire sur le visage.

« Je suis à Kobe depuis peu, et c’est-ce lycée qui m‘attiré dès le début… J’ai apprit ensuite que le seul souhait de mon ’géniteur’ envers moi était que je sois dans ce lycée… »

Pour éviter d’autres questions face à cette réponse, Rya continua.

« Et vous alors ? Vous venez d’où ? »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Deux arrivées en une...  Jeu 22 Oct 2009 - 5:52

    Ah... Midi. Heure du havre de paix presque universel. On s'en approchait à grand pas.

    Cool.

    Retour à la réalité. Chihi sortit de sa douce rêverie pour regarder ses nouvelles colocataires.
    Il hocha la tête à la réponse en français que lui avait donnée la fille sur son lit, sans vraiment discerner en quelle langue elle venait de parler. Il était assez fatigué pour ne pas s'embarrasser à réfléchir à des trucs aussi niais.
    Commençant à fermer doucement, mais irrémédiablement les yeux, le jeune homme agita un cou sa tête, et suivit les présentations. La fille sur le lit semblait plus active et énergique que lui, qui restait cependant pas une référence. Sa remarque était marrante, et le premier mot qui vint à son esprit était
    *harem*. Elle le regardait avec un regard gentil, qui semblait dissimuler un intérêt. Un sourire se dessina sur son visage, et ses lèvres s'entrouvrirent.

    -Ah... Enchanté Rya et Dakota, Chihiro Takei.

    C'était chose toute assez bref, mais il n'en avait pas vraiment cure. Il roula encore une fois sur son lit, se mettant dangereusement près d'un bord, sans pour autant percevoir la menace de 40cm.
    Puis il vit la jeune femme, seule encore debout, qui commençait à ranger son armoire, et il décida de l'imiter, histoire de ne pas commencer à la jouer pacha, habitude qu'il avait du mal à perdre. Il se leva alors, et ouvrit doucement la fermeture éclair de sa valise, faisant apparaître ses rollers, deux-trois jeans, des pulls, des tee-shirt et... Une boite de capote.

    Chihiro rabattit d'un coup le haut de sa valise, pestant intérieurement face à la bienveillance problématique de sa mère. Puis, jetant un coup d'œil par-dessus son épaule, il mira les deux autres colocataires, examinant leurs réactions, essayant de deviner si elles avaient entre-aperçu la boite violette flashy. Puis il rouvrit doucement, et fourra rapidement la moite, la cachant par sa manche, dans sa table de nuit. Puis, d'un air qu'il espéra naturel, il sortit un pull ivoire à col roulé, et ouvrit son placard. Il était vide et embaumait le neuf.
    Ah si, une vielle carte de visite jaunissait dans un coin, portant un nom à moitié effacé. Il commença à ranger peu à peu ce que sa valise contenait, répondant en même temps à Dakota, qui venait de poser une question.
    Celle-ci était pourtant un peu froide. Elle lui rappelait plus un interrogatoire qu'autre chose. Sans en tenir compte, il répondit après Rya, et engloba notamment sa question.


    -Je reviens de Suisse, et vu qu'il y a des étrangers ici, je me suis dit qu'il serait sympa de m'y ressourcer. Donc je me fait une année sabbatique en attendant de revenir dans le climat.


    Il termina en silence de ranger, cachant rapidement de leur vue les pots de mont-blanc, précieux comme de l'or, dans un coin de son armoire. Après quelques courtes minutes, il lui apparut que rien ne pourrait être mieux que comme ça (bourré et à moitié en vrac: deux piles de vêtements confondus), il referma les deux battants de bois, qui claquèrent dans un petit bruit métallique.
    Puis il remonta sur son lit, sans enlever ses chaussures, et s'allongea de coté, regardant pleinement ses colocataires. Celle qui était sur le lit était plutôt mignonne, d'aspect sportif, plus jeune, sans doute. Sa tresse lui donnait un air de candeur, contrastant avec ses yeux verts vifs. L'autre, Dakota, était d'un autre type. Plus petite, elle semblait être de son age, cependant. Mais semblait nettement plus sombre, moins ouverte. Mais peu importait.


    -Alors, vous venez toute deux d'arriver ? Ah nan, pas toi, Rya ? Tu connais un peu le coin ? Tu pourrais nous aider à nous repérer ?

    Il avait pris l'initiative d'utiliser la première personne du pluriel, incluant la renfermée avec eux. Si elle ne voulait pas, elle pourrait toujours refuser, mais bon. Il fallait bien commencer à connaitre le coin, pour s'y intégrer...


[Court, mais je voulais répondre durant cette heure de perm inespérée ^^
Cadeau pour la rapidité, ce ne sera pas toujours comme ça.]
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Deux arrivées en une...  Jeu 29 Oct 2009 - 19:06

Rya fut surprise de la réponse du Chihiro. Une année sabbatique dans un lycée pensionnat n’était pas vraiment vu pour la jeune fille comme le meilleur moyen pour se ressourcer mais bon, chacun son point de vue.
Elle regarda alors quelques secondes la jeune fille, Dakota, qui semblait concentré dans le rangement de ses affaires. Rya ne savait pas pourquoi, mais son intuition lui disait qu’une tristesse, un malheur dans sa vie l’empêchait aujourd’hui de se lier facilement avec les autres, et cela éveillait également la curiosité de la jeune sportive… Et peut-être qu’un jour elle pourrait l’aider.
Mais ce n’était pas demain la vieille qu’elle y arriverait, d’après le peu qu’elle avait vu d’elle, Rya en déduisait que Dakota avait un sacré caractère…

Chihiro avait répondu à sa question tout en commençant à ranger ses affaires, prenant exemple sur Dakota, et pour Rya, il avait une drôle de manière de les ranger.
D’abord, il avait ouvert sa valise pour la refermer de suite. Il l’avait ré-ouverte plus doucement, et avait pris quelque chose dans sa manche pour le mettre dans sa table de nuit…
Et ce n’était pas la seule chose, il cacha aussi quelque chose dans son armoire, mais la sportive ne put voir ce que c‘était, et peu à peu elle avait pensé qu’il devait être accro à des médicaments, ou peut-être pire…

Mais dès qu’il s’allongea sur son lit, avec ses chaussures ce qui pour Rya n’était pas propre, et prit la parole, cela ramena la jeune fille sur Terre.

« Alors, vous venez toute deux d'arriver ? Ah nan, pas toi, Rya ? Tu connais un peu le coin ? Tu pourrais nous aider à nous repérer ? »

Rya lui sourit sincèrement, malgré les quelques questions qu’elle se posait sur lui, et le regarda pour répondre d’une voix normale, comme Dakota était toujours occupée avec ses valises.

« Oui, je suis là depuis fin avril, deux semaines donc. Je sais me repérer dans l’école, j’ai même encore mon plan donc si l’un de vous à un problème, je serais ravie de vous aider, du mieux de mes capacités. »

Elle souriait toujours, mais de peur que Dakota se sente un peu exclus de la conversation, Rya tourna son regard vers elle, et même si la jeune fille était toujours concentrée sur ses valises, elle lui demanda.

« Et toi alors, Dakota, tu viens d’où ? Et qu’est-ce qui t’as amené ici ? »

Pour éviter également qu’elle se sente mal à l’aise, Rya continua tout en s’adressant également à Chihiro.

« Heu… Dites-le si je suis trop curieuse, ou indiscrète. C’est que je suis plutôt contente de votre venue, je commençais à déprimer un peu dans cette chambre un peu vide…
Même si le calme peut faire du bien parfois… »


Sa dernière phrase, la jeune fille la prononça en regardant surtout Dakota.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Deux arrivées en une...  Jeu 29 Oct 2009 - 19:39

    [Chihiro : je précise qu'on a volontairement modifié l'ordre de nos posts; sinon j'aurais pas pu répondre. Remercie donc Rya xD. En espérant que nos réponses te permettront de passer le temps demain pendant ton voyage ^^]

    Dakota s'était retournée pour leur poser la question. Etrangement, en la posant, elle se demanda une seconde si elle serait mal perçue. Non pas qu'elle manquait de tact, mais après réflexion, la jeune fille se dit que la question était sans doute trop rapide; pas assez subtile. Mais bon, elle était comme ça; directe, et sa rencontre avec la fille dans le Hall l'avait un peu énervée en plus ... Attendant une réponse, elle attrapa d'autres vêtements de sa valise, et les rangea dans l'armoire. Ce fut la fille, Rya, qui répondit en premier à la question, expliquant qu'elle était ici parce que c'était le souhait de son "géniteur". Dakota ne releva pas, jugeant qu’elle n’avait pas à poser de questions à la jeune femme ; elle-même n’aimant pas forcément qu’on lui en pose sur ses parents, et encore moins sur son père. C’était aussi ça l’avantage d’un nouveau pays, d’une nouvelle école : pas de questions déplacées, de rumeurs ; où toute autre chose en relation avec son histoire personnelle. Ici, personne ne connaissait son passé, et à moins qu’elle n’en parle elle-même – où que quelqu’un d’assez sadique et curieux ne la googleise {= rechercher quelqu’un sur Google xD} pour trouver les coupures de presse de sa petite ville.

    Presque aussitôt, Rya changea de sujet et demande d’où eux venaient. Dakota tourna la tête vers le garçon de la chambre, qui était lui aussi en train de vider sa valise et de ranger ses affaires dans son armoire ; et écouta sa réponse. Ainsi il venait de Suisse, ce qui expliquait son très bon français et était là pour se ressourcer. *Drôle de raison d’être dans une école* pensa la jeune fille. Esquissant un léger sourire, elle continua à ranger, tout en écoutant la conversation. Chihiro continua sur sa lancée, demandant à Rya si elle était là depuis longtemps et si elle pourrait les aider à se repérer, vu qu’ils étaient tous deux nouveaux. Rangeant une pile de jean, Dakota s’imagina un instant en train de faire une visite guidée de l’école, visite organisée par Rya bien sûr. Cette image la fit sourire, évidemment. Elle fut sortie de ses pensées par la jeune fille, qui expliqua qu’elle était arrivée quelques semaines auparavant, qu’elle savait donc se repérer dans l’école et qu’au pire, elle avait un plan pour eux s’ils se perdaient. Dakota avait le même dans son sac ; même si elle n’avait pas encore eu l’occasion de le sortir. D’ailleurs, elle n’y avait même pas pensé en arrivant dans le Hall d’entrée. Cela aurait été plus simple pour elle si elle l’avait sorti de son sac, pour chercher les chambres, plutôt que d’attendre que la fille qu’elle avait rencontré lui donne le chemin. Chemin qu’elle ne connaissait pas non plus d’ailleurs. Mais peu importe, elle avait bien rigolé avec cette rencontre plus qu’étrange dans le Hall …

    Rya la fit sortir à nouveau de ses pensées ; en lui demandant d’où elle venait, et qu’est-ce qui l’avait amenée ici. Dakota arrêta son geste, et resta quelques secondes avec son pull dans les mains, ne sachant que dire. La question, même si elle était la même que celle qu’elle avait posé quelques minutes auparavant, la surprenait quand même. Elle ne s’y attendait pas, et sa réaction la surpris un peu. Elle ne pensait pas que le fait qu’on lui demande pourquoi elle était ici, lui fasse se remémorer ces dernières semaines. Secouant légèrement la tête, elle posa le pull dans l’armoire, et tout en observant son contenu, le regard plus dans le vide qu’autre chose, elle essaya de répondre à sa colocataire. Celle-ci venait juste de dire que si elle était trop curieuse, il suffisait de le dire. Pendant une seconde, Dakota eut envie d’esquiver la question, de dire que c’était trop curieux en effet, et de continuer à ranger comme si de rien était. Mais elle se rappela la froideur avec laquelle elle s’était présentée à Rya ; et le fait qu’elle-même avait posé la question. Elle aussi avait été un peu curieuse, et ses deux colocataires avaient répondu à sa question ; curiosité ou pas. Affichant un sourire sur son visage, elle se tourna alors vers Rya et se décida enfin à lui répondre.

    - Ne t’inquiètes pas, ce n’est pas indiscret. Et puis, si ça l’était, on ne répondrait pas, si ?

    Elle se retourna vers son armoire et ferma les deux portes, prenant quelques infimes secondes pour fermer les yeux, cherchant ce qu’elle allait dire pour paraître être une élève normale, et sans histoire, sans passé étrange. Elle se retourna alors vers ses deux colocataires, et fit quelques pas vers sa valise à présent vide de tous vêtements. Seuls quelques effets personnels étaient encore présents. Elle releva alors la tête vers Rya, et esquissa un sourire.

    - Je viens d’une petite ville dans le Wyoming, aux Etats-Unis. Ma mère a décidé de revenir dans son pays d’origine, c’est donc comme ça que je me suis retrouvée ici, au Japon.

    C’était peu, certes, mais c’était tout de même une réponse. Et elle n’avait pas tellement envie d’étaler sa vie comme ça, à la première question. Elle ne cacherait pas son passé, mais ne le dévoilerait pas d’elle-même non plus. Elle retira sa veste qu’elle posa au pied de son lit, se retrouvant ainsi en débardeur - que sa grand-mère avait catalogué le matin même de "haut suffisamment court pour faire le trottoir et rapporter de l'argent". Instinctivement, elle tira légèrement sur le bas de son débardeur pour cacher son piercing; comme elle le faisait depuis deux mois pour ne pas que sa mère le voit; et attrapa sa valise pour la poser au sol avant de la faire glisser sous son lit. Ce qu’il restait dedans pourrait attendre un peu avant d’être rangé. Elle s’assit alors sur son lit et observa la chambre quelques secondes, tout en triturant, sans s'en rendre compte, le bout de tissus noir qu'elle portait au poignet.

    - Ca a tout de même l’air mieux que mon ancien lycée.

    Regardant ses colocataires, une question lui vient en tête. Elle n’avait pas trop lu le règlement de l’école - vu qu’il était écrit en japonais et que le japonais écrit était une faiblesse pour elle encore - et avait à peine écouté sa grand-mère quand elle le lui avait lu, et se posait donc une question. Vu que l’internat – et le fait d’être dans un pays inconnu - était une première pour elle, il allait falloir qu’elle s’habitue à certaines choses.

    - Dîtes, est-ce que vous savez si on a le droit de voir notre famille le week-end ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Deux arrivées en une...  Ven 30 Oct 2009 - 17:11

    Chihiro se sentait vraiment bien, sur son lit. Au final, il était entouré d'une fille a l'aspect sportif, plutôt mignonne, et d'une autre fille portant un joli haut, plus un top, qu'il ne voyait que rarement en Suisse [Oui, il y fait tellement froid... Comment ça les préjugés ? è_é]. En fait, cela dissimulait avec peine un piercing, dont le jeune homme n'eut que le temps d'entre-apercevoir le reflet argenté.
    Ce même reflet fut rapidement dissimulé, d'un reflex presque pudique qu'eut Dakota.

    *Mignon... Elle n'assume pas son piercing ?*

    Cette même jeune femme pudique venait de répondre. Une américaine ? En effet, il y avait donc quelques étrangers ici... Ça ne le changerait pas trop de l'école internationale...
    Puis il observa celle-ci s'installer sur son lit, et jouer avec le petit bandeau noir autour de son poignet. Elle semblait un peu nerveuse...

    Puis son attention se porta à Rya. Celle-ci n'arrêtait que peu de faire passer son regard de Dakota à lui, dans une certaine joie. Chihi pouvait presque la comparer avec un enfant devant deux superbes cadeaux de Noël, et elle le confirma par ses paroles. Ce qui laissa présager à Chihi qu'elle devait sans doute être célib.
    L'année promettait, c'était fou...

    Chihi sourit, et se leva pour s'allonger sur la largeur du lit simple de Rya, se mettant à ses cotés, et répondit alors à la question que venait de poser Dakota.


    -Je crois bien... Mais pourquoi l'interdirait-il aussi ? Nous sommes au lycée, pas en prison...

    Puis il se mit sur le dos, complètement à l'aise sur le lit de sa nouvelle colocataire. Il espérait ne pas trop la gêner, mais bon... Autant casser la vitre avec le maximum de soin...
    Quoiqu'il en faisait pas vraiment dans la dentelle, ce midi...
    Mais qu'importait, il fallait bien le faire.

    Pourtant, avant de se prendre un pied ou autre chose bien placer pour récompenser son direct, il se releva et s'assit sur le lit, tout en demandant à Rya, d'une voix calme, bien qu'une pointe d'amusement le traversait.


    -Euh... Dis moi, il y a quoi, comme activités ici ? Tu fais quoi, toi, par exemple, dans tes temps libres ?

    Tout en se remettant en tailleur, Chihi sourit. Si avec ça il ne se prenait pas une baffe...
    A ce niveau, ce n'était plus casser la glace, mais plutôt le prémisse d'un rencard amoureux, avec Dakota qui tenait la chandelle...
    Quelle vision... Bien que celle-ci semble plutôt jolie, assise sur son lit, avec son top... Son pantalon assorti était aussi sympa. Que des tons bleus, mais tout de même.. Mais il persistait une sorte de gêne, quelque chose qui semblait gripper son "envol" vers les autres...

    Il faudrait s'y attaquer... A coup de crème mont-blanc ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Deux arrivées en une...  Ven 30 Oct 2009 - 18:41

Rya savait que pour une fois elle exprimait un peu trop ses sentiments, mais elle voulait donner bonne impression à ses deux nouveaux colocataires.

La réponse de Dakota était simple, et la jeune sportive pensa que s’était déjà un premier pas, petit mais un premier pas tout de même. Elle s’assit alors sur son lit, mettant sa valise sous celui-ci, tout en triturant un tissu noir à son poignet, et demanda si on pouvait voir sa famille le week-end.

Rya réfléchit quelques secondes, essayant de bien se rappeler le contenue du règlement de l’école. Elle allait lui répondre quand à sa plus grande perplexité, Chihiro se leva en souriant et alla s’asseoir à côté d’elle, sur SON lit.

Il ne sait pas que c’est perso, un espace personnel… La définition est dans l’expression pourtant…

Elle le regarda répondre à la question de Dakota, puis alors que sa perplexité commençait se transformer en une petite irritation, il s’allongea sur SON lit, totalement à l’aise. La sportive baissa la tête, réfléchissant à la meilleure façon pour faire poliment dégager Chihiro de son espace personnel…

Après quelques secondes, ne trouvant aucune idée, elle jeta un petit regard à Dakota qui exprimait toute son incompréhension, et lui demandait son aide…

Pensant alors grâce à son regard, que sa colocataire, un peu plus vieille qu'elle, était de son côté, elle se tourna vers Chihiro qui, sans qu’elle le remarque s’était redressé, et lui demanda.

« Euh... Dis moi, il y a quoi, comme activités ici ? Tu fais quoi, toi, par exemple, dans tes temps libres ? »

Et là, elle le vit faire une chose qu’elle-même n’aurait jamais eut l’idée. Il s’assit sur SON lit, en tailleur, avec ses chaussures dégoutantes. Rya, était bien irriter par le sans gêne de son nouveau colocataire et avant qu’il fasse une autre chose de désagréable qui réduise le peu de sympathie qu’éprouvait la sportive a son égard à néant, elle répondit à ses questions avec un grand sourire.

« Je suis experte en arts martiaux, donc je passe souvent mon temps libre aux terrains pour m‘entraîner, quand je ne le passe pas avec mon copain. Le reste à toi de le découvrir… »

Son sourire était toujours sur son visage mais le ton de sa voix changea, il était un peu plus sec, et on percevait un peu son irritation.

« Sinon, je suis gentille, mais faudrait que tu saches, que l’espace personnel, comme le nom l’indique, c’est personnel, donc si tu pouvais retourner sur TON lit où là tu aurais tout le loisir de le dégueulasser avec TES chaussures, tu seras très gentil… »


Rya refit face à Dakota, lui sourit sincèrement, et répondit plus clairement à sa question.

« Si tu veux passer le week-end avec ta famille, tu dois juste prévenir l’administration où tu vas et à quelle heure tu pars et tu reviens, et si il y a aucun problème, un surveillant prévient ta famille et si il te convoque quelques jours après, c’est juste pour te prévenir si c’est bon où non. »

Un peu mal à l’aise après son petit éclat, Rya regarda Dakota en espérant qu’elle le comprendrait et qu’elle pourrait l’aider…

Elle n’aimait pas quand elle ne pouvait pas s’empêcher de dire son irritation, et le problème c’est qu’elle le faisait toujours en étant désagréable ce qui pouvait blesser ses interlocuteurs. Elle ne le faisait pas exprès, et avait essayer de se contrôler.
Mais s’était encore pire, comme l’expression le disait « chasser le naturel il revient au galop… »
Alors elle s’était résigner même si cela n’était pas dans sa vraie nature.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Deux arrivées en une...  Mar 3 Nov 2009 - 17:04

    Assise sur son lit, elle se demanda un instant si même si elle avait le droit de sortir de l’école, elle le ferait ? Retourner à la maison de ses grands-parents n’était pas vraiment ce que l’on pouvait appeler une partie de plaisir ; où alors juste pour voir son grand-père qu’elle adorait. Parce que bon, elle adorait sa mère ; moins sa grand-mère, mais elle savait aussi que lorsqu’elle franchirait la porte de la maison, Kaya, sa mère, lui sauterait dessus pour avoir une discussion à propos de ce fameux piercing. A tous les coups, la grand-mère ajouterait un truc du genre "si ça se trouve, elle se drogue aussi", Kaya éclaterait en sanglot, la grand-mère grommellerait et le grand-père lèverait les yeux au ciel en tentant de rassembler le calme de tout le monde. Finalement, l’idée de rentrer dans la maison familiale ne lui plaisait pas tant que cela. Elle fut sortie de ses pensées par Chihiro qui venait de se lever pour aller s’allonger sur le lit de Rya, juste à côté d’elle. Il lui répondit alors qu’il pensait que oui, ils avaient le droit de sortir, qu’après tout ils n’étaient pas en prison. Dakota le vit se mettre sur le dos, semblant totalement à l’aise avec le fait d’être sur le lit d’une autre personne, qu’il connaissait à peine. Encore plus à l’aise, il s’assit en tailleur sur le lit, sans même enlever ses chaussures ; puis questionna Rya sur les activités à faire dans l’école, et se permit même de lui demander ce qu’elle faisait de son temps libre. Dakota croisa quelques secondes le regard implorant que lui jetait sa colocataire ; et esquissa un léger sourire gêné, se demanda une seconde si elle n’était pas de trop dans cette chambre.

    A voir, Chihiro avait « craqué » sur Rya, et ne se gênait pas pour le montrer. Sa colocataire répondit alors qu’elle était experte en Arts Martiaux, qu’elle passait donc pas mal de temps aux terrains pour s’entrainer, et ajouta finalement qu’elle passait le reste de son temps libre avec son copain. Dakota se retint de rire. Elle ne savait pas si Rya disait cela par pure vérité, où si c’était un mensonge inventé de toute pièce pour expliquer gentiment, et sous forme de paraphrase, qu’elle n’était pas intéressée. Quoiqu’il en soit, c’était un bon moyen pour mettre les points sur les "i" dès maintenant. Dakota se taisait, laissant ses deux colocataires régler leurs "différents", écoutant et suivant tout de même la conversation. Rya venait d’expliquer, gentiment mais avec une légère pointe d’irritation, que son lit était son espace personnel, et que de ce fait, il n’était pas autorisé à y venir sans son autorisation. En gros, c’était cela qu’elle lui reprochait.

    Rya se tourna alors vers elle avec un sourire sincère puis ajouta que si elle voulait passer le week-end avec sa famille, il suffisait juste qu’elle prévienne l’administration. C’était aussi simple que cela. Avec un sourire, elle remercia alors la jeune fille.

    - D’accord, je vois. Merci pour ces précisions Rya; je verrais avec mes grands-parents donc.

    Dakota observa ses deux colocataires quelques secondes, avant de poursuivre avec un sourire légèrement moqueur

    - Hum … Si vous voulez, je peux quitter la chambre et vous laisser seuls. J’ai une école entière à visiter, je peux être partie quelques heures.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Deux arrivées en une...  Lun 9 Nov 2009 - 6:43

    Chihiro sourit discrètement face à la réaction de Rya.
    Au final, il suffisait de brusquer un peu les gens pour en savoir plus qu'il n'en dirait à la normale. Et ça va plus vite, notamment.
    Par son acte, bafouant dans la plus grande liberté les règles de bienséance et de politesse, il en avait appris plus sur ses passes-temps. Ainsi, elle était bel-et-bien sportive. Et aussi en couple, à sa mi-surprise. Ou tout du moins le prétendait-elle.Si elle n'était ici que depuis quelques semaines, elle devait être tombé sur un vrai tombeur, pour être en couple dans un si court laps de temps.

    Et pour finir cette liste assez complète, elle était assez stricte sur l'hygiène et la propreté. Aussi le jeune homme, et unique élément masculin de la chambre, commença à espérer qu'elle ne sera pas des maniques, obligeant tout le monde à ranger de manière quasi militaire. Ils étaient au lycée, que diable.
    Cependant, le ton ironique, et la douceur aigre se dégageant de ses paroles lui donnant furieusement envie de gifler sa nouvelle connaissance.
    Non pas qu'il se sentait froissé par ses paroles, mais il haïssait à un très haut point qu'on lui parle ainsi, en utilisant les jeu de contraste.
    Un frisson de dégout courut sur son épiderme, et il se leva rapidement pour se se ré assoir sur son lit.

    Le sourire faux, porteur d'ironie, de Rya résumait à lui tout seul ce qu'il haïssait dans l'être humain.
    Après quelques secondes, il fit un effort pour peindre un sourire sur son visage à l'expression glacée.

    il déporta alors son attention sur Dakota, a qui Rya venait de répondre. Celle-ci afficha alors un sourire polis, et la remercia, omettant complètement sa réponse.

    Son sourire fugace vacilla, et adopta une expression faciale "normale", plus fermée.
    Alors Dakota s'adressa à eux de façon légèrement moqueuse, leur donnant une intimité qui lui semblait porteuse d'un certain danger. Dans son état d'animosité envers l'autre maniaque, il ne tiendrait que quelques minutes avant de lancer une réplique cinglante, et se ferait démonter comme un mannequin des magasins de vêtements d'ici une demi-heure.
    Il éclata d'un rire discret, presque silencieux, devant ce futur possible que lui offrait Dakota, mais ce garda de répondre, préférant écouter la réponse de Rya.

    Tout en laissant un blanc suffisant pour laisser comprendre qu'il ne répondrait pas, il regarda par la grande fenêtre, qui donnait sur le parc, les premières gouttes d'une averse sournoise. Les traitresses, annonciatrice de l'annulation d'un tour dehors sans parapluie, glissèrent doucement sur la vitre, tandis que d'autres tambourinèrent sur le carreau.


[Pas de paroles... ^^
Et sinon, désolé pour le retard qui vous a énervée, mais suite à des probs avec ma mère, je n'ai pas eu accès à internet... Mais bon, C'est posté, maintenant... Désolé du retard><]
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Deux arrivées en une...  Lun 9 Nov 2009 - 12:57

Mon copain… Qu’est-ce qui m’a prit de sortir ça… ? On s’est embrassé, ça veut pas dire ‘être en couple’…

Elle vit du coin de l’œil, Chihiro retourné sur son lit, et vu la tête qu’il tirait, elle l’avait vexé. Au moins, elle savait maintenant que ce jeune homme était un peu susceptible sur les bords. Elle n’y pouvait rien mais elle n’aimait pas que des étrangers se comportent très familièrement avec elle comme si ils se connaissaient depuis toujours… Et surtout dérangé et salir ses affaires.
Elle regarda le dessus de son lit et heureusement il n’y avait rien… En son fort intérieur, Rya savait qu’à force de grandir, elle avait trouvé les principes des arts martiaux très apaisant, et le rangement de ses affaires étaient comme le disait Tsuka le seul moyen pour elle d’être en accord avec elle… Et son passé.
La jeune fille ne savait pas quand cela avait commencé mais le fait était que pour elle aujourd’hui le fait de toucher à ses affaires, ou juste s’asseoir sur son lit, c’était comme si on essayait de voir en elle, de la contrôler, de pénétrer dans sa bulle… Et cela la terrifiait…

Dakota la remercia pour les précisions qu’elle lui avait apporter, et sans savoir pourquoi elle leva les yeux vers elle, et la vit regarder Chihiro puis elle-même, puis dit, avec un petit ton moqueur.

« Hum … Si vous voulez, je peux quitter la chambre et vous laisser seuls. J’ai une école entière à visiter, je peux être partie quelques heures. »

D’abord, Rya la regarda, perplexe… Qu’est-ce qu’elle sous-entendait ? Y aurait-il quelque chose qu’elle aurait loupé ? Elle se tourna vers Chihiro pour essayer de comprendre mais le voyant entrain de regarder par la fenêtre, comme si il boudait. Puis, en quelques secondes, le chemin se fit… Dakota pensait qu’il y avait une certaine attirance en Chihiro et elle…

Rya baissa les yeux, et commença à pouffer. Elle essaya autant qu’elle put de se retenir, mais quelques instants plus tard, un rire cristallin sortit de ses lèvres.

Après une ou deux minutes, elle réussit à se calmer, même si elle avait encore les joues rouges, et répondit à la jeune fille toujours avec un sourire aux lèvres.

« Je suis désolée, vraiment mais je viens juste de comprendre ce que tu sous-entendais… Et non, t’inquiètes pas tu peux rester.

Puis, espérant que le jeune homme avait fini de bouder, elle leur demanda à tous les deux.

« Cela me fait penser, voulez-vous que je vous fasse une visite guidée ? Au moins juste vous aidez à vous repérez sur le plan ? »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Deux arrivées en une...  Lun 7 Déc 2009 - 10:43

[Et avec (même pas Laughing) un mois de retard : tadaaaaaaaaaam, voici ma réponse xD. Vraiment désolée pour l’attente, ça se reproduira plus xD]


Elle n’en démordrait pas : il y avait quelque chose entre ces deux là, même si aucun des deux ne semblait le remarquer. A la façon dont le jeune garçon la regardait, le fait qu’il s’adresse plus à Rya qu’à Dakota elle-même, et qu’il soit allé directement sur son lit à elle, étaient de bonnes preuves. Certes, aucun des deux n’avait hurlé un "mais c’est n’importe quoi" pour répondre à sa proposition de les laisser tous les deux seuls, mais Dakota remarqua cependant que Chihiro n’avait rien dit, et s’était contenté de tourner la tête vers la fenêtre, sans rien essayer de dire pour démentir. Et pour Dakota, le silence restait la meilleure des affirmations possibles.

Ce fut Rya qui rompit le silence en premier, en pouffant de rire. Elle se stoppa quelques secondes plus tard, expliquant qu’elle était désolée mais qu’elle venait tout juste de comprendre l’allusion de la jeune fille. Dakota esquissa un sourire. Avait-elle effectivement mis du temps pour comprendre – et donc était-elle mentalement en retard ? – où avait-elle réfléchi à la proposition durant les quelques secondes qui s’étaient écoulées depuis ? Dakota restait quand même persuadée que la seconde solution était la plus censée, et celle qui pouvait expliquer le tout – après tout, Rya n’avait pas l’air mentalement retardée, donc la solution la plus plausible restait celle où elle avait pris du temps pour penser à tout cela ; voir se faire un film dans sa tête, pourquoi pas ?

- Tant pis … Mais bon, vous aurez d’autres occasions de vous retrouver seuls. Après tout, nous sommes colocataires, non ?

Dakota s’allongea sur son lit avec un sourire non dissimulé, et laissa ses jambes pendre dans le vide. Plaçant ses mains derrière sa tête, elle observa son nouveau plafond, très différent du plafond étoilé qu’elle avait dans son ancienne chambre, depuis qu’elle avait fêté ses 6 ans. Son père pensait lui faire une surprise, et avait collé des stickers étoilés et fluorescents partout au plafond. Ce qu’il n’avait jamais su, c’est que, enfant, elle avait toujours eu la trouille de ces étoiles qui s’éclairaient seules lorsque la lumière s’éteignait … A la mort de son père, elle avait été tentée d’arracher les stickers et de repeindre le tout – surtout que les étoiles sur un plafond, quand on est une ado ; c’est un peu neuneu … - mais elle s’était souvenue du sourire qu’il affichait quand il lui avait montré son cadeau. A présent, le plafond de sa chambre devait foutre la trouille à une autre fillette de 6 ans, qui vivait entourée de ses deux parents et pourquoi pas d’un petit frère …

Elle fut sortie de ses pensées par Rya qui venait de leur proposer, à tous les deux, de leur faire une visite guidée de l’école ; voir de juste les aider à lire le plan. Tournant légèrement la tête vers Chihiro, elle l’observa quelques secondes, essayant de voir à quoi il pouvait penser ; avant de reporter son attention sur le plafond.

- Hum … Pourquoi pas ? Après tout, ça pourrait être amusant, nous rapprocher aussi par la même occasion. Et puis ainsi, cela évitera que nous nous perdions. Moi je suis d’accord. Et toi Chihiro ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Deux arrivées en une...  Dim 27 Déc 2009 - 13:23

Chihiro aimait bien cette jeune femme. Son air peu convaincu lorsque Rya lui avait répondu à la négative, après avoir contenu d'une manière un peu ridicule un rire nerveux.
Ce qui n'avait pas emperché Dakota de lui répondre qu'ils auraient des occasions de se retrouver seuls.
Dans un grand sourire, il lança, un peu rieur:

-Ne t'inquiète pas... Notre amour profond survivra à cette intrusion.

Tout en espérant ne pas avoir attirer les foudres de l'intéressée, il lui sourit à son tour, et commença à imaginer un petit traquenard afin de piéger la sportive un peu brusque.
Il pourrait lui prendre la main, mais ici, c'était pas bien vu. Retourner s'assoir sur son lit, non plus.
Pour le moment, Chihi n'avait pas vraiment d'idée, mais cela lui viendrait bien, au bout d'un moment.
En attendant, il écouta la proposition de Rya, sur la visite guidée.

Dans un sourire, il hocha la tête, et entendit aussi la réponse de Dakota.
En effet, cela promettait, une visite de ce genre. Mais cela ne le dérangeait pourtant pas de se perdre. C'était en se perdant qu'il était tombé sur des personnes intéressantes, qui avaient fait progresser sa vie.
Comme le jour où il s'était trompé de chambre d'internat, rencontrant sa première chérie...
S'arrêtant de penser à se genre de souvenirs, il répondit dans un petit sourire, et tentât de glisser une petite allusion qui prolongerait la profusion dans les réflexions de Dakota.


-Je suis d'accord, on pourra mieux faire connaissance, mieux se connaitre.

Tout cela dit en regardant Rya, d'un air plutôt affectueux.
Si avec ça, il ne s'attirait pas ses foudres. Et les soupçons de Dakota.


    [20 jours plus tard...
    Suis désolé, c'est assez TRÈS court... Mais j'ai pas beaucoup d'inspi ^^" La prochaine fois, promis, ce sera bien mieux.
    Et bon anniv à Rya]
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Deux arrivées en une...  Dim 27 Déc 2009 - 15:50

[Oui, je réponds vite mais j'avais déjà ma réponse depuis quelques temps ^^ Si l'un de vous deux y voit quelque chose qui le gêne pour sa réponse, dites-le et je changerais. bisou]

Rya, comme le supposait Dakota, avait effectivement pensé à sa proposition ou plus exactement à ce qui en découlait. Mais pas du tout pour les mêmes raisons.
La jeune fille pensait que si sa colocataire pouvait supposer qu’il y avait quelque chose entre eux, est-ce que Jude pourrait le penser lui aussi ? Et si à cette question la réponse était oui, en aurait-il été jaloux ?

De toute façon la réponse était facile à fournir puisque il y avait rien entre elle et Chihiro, surtout qu’il venait de se rencontrer. Et pis, la jeune fille pensait que de toute manière, seule Jude la voyait vraiment comme une fille, voire une femme, puisqu‘il l‘avait embrassé à plusieurs reprises, et non pas seulement comme la sportive un peu brutale sur les bords…

Dakota, voulant avoir surement le dernier mot, ajouta.

« Tant pis … Mais bon, vous aurez d’autres occasions de vous retrouver seuls. Après tout, nous sommes colocataires, non ?
Bien entendu, elle fit comme si le sujet était clos et s’allongea sur son lit, avec un sourire fier…

Rya pressentait qu’elle allait entendre parler par quelques sous-entendu de sa pseudo relation avec Chihiro pendant quelques temps. Mais comme Tsuka le lui avait dit, le meilleur moyen pour que les racontars cessent étaient de faire comme si ils avaient déjà cessé.

Elle proposa alors une visite guidée de l’école à ses deux colocataires, tout en se retenant ( ô miracle ?) de répliquer à la remarque de Chihiro. Mais, Rya était quand même quelque peu surprise qu’il réponde à Dakota avec humour alors qu’il y avait même pas un instant, il était entrain de bouder…
Pas de chance, le seul garçon de la chambre était, en plus de squatter sans permission le lit des autres, une personne lunatique, tout ce qu’elle adorait bien sûr. Leur colocation allait être quelque chose. Mais bon, il fallait espérer qu’il n’était pas lunatique au point de péter un plomb pour un tube de dentifrice mal rebouché… Et si ils ne touchaient pas à ses affaires, il aurait aucun problème avec Rya.

Dakota répondit qu’elle était partante pour la visite guidée qui pourrait, d’après elle, les rapprocher en plus du fait que cela pouvait être amusant.

Comme Rya s’était concentrée sur Dakota, puisqu’elle avait répondu en premier à sa question, elle n’avait pas remarqué le sourire qui était apparu sur le visage de Chihiro. Mais quand sa colocataire lui demanda, toutes deux s’étaient tournées vers lui.

Et Rya ne fut pas déçu. Même si elle n’était jamais sorti avec un garçon, et ne venait d‘entrer dans le « monde du couple, » il y avait très peu de temps, elle avait eut plusieurs garçons en tant qu’amis et donc connaissait leur manière de penser.
Quand Chihiro répondit à Dakota avec un petit sourire et tout en la regardant, elle, avec un air bizarre, la sportive en déduisit que les propos de leur colocataire avait fait leur petit bout de chemin. Et que cela allait être pour son grade…

Oui, c’était certain, avec ses ceux-là comme colocataire, sa tranquillité qui jusqu’ici avait été sa seule amie, sa seule compagne de chambre, allait être rare à présent.
Dakota, malgré le fait qu’elle avait un caractère assez fort, et une certaine manie à jouer les entremetteuses, Rya pensait que toutes deux pourraient s’entendre.
Avec Chihiro, même si elle avait eut jusqu’ici une bonne entente avec le sexe opposé, son instinct lui disait de se méfier de lui, et en tant que pratiquante d’arts martiaux, Rya écoutait toujours son instinct. Mais, malgré cela, elle pensait qu’elle pourrait aussi s’entendre un minimum avec lui.

Elle s’accroupit pour prendre le plan qu’elle avait mit dans sa valise qui était rangée sous son lit, puis se releva. Elle alla prendre son sac à bandoulière qu’elle mit au pied de son lit.
Se rasseyant en tailleur sur ledit lit, puisqu’elle était en chaussette, elle leur demanda, tout en leur indiquant de l’index les lieux, qu’elle disait, sur son plan.

« Vous voulez commencer par quoi ? La cantine, l’infirmerie, l’administration, les salles de cours ou les terrains de sport ainsi que le gymnase… ? » Puis, les regardant à tour de rôle, elle leur sourit et termina. «  À vous de voir. »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Deux arrivées en une...  Mer 17 Mar 2010 - 5:29

[HS : J'ai souhaité répondre quand même, même si ça fait super longtemps - et que mon post est court, et un peu pourrave xD. A vous de voir si vous continuez ou pas Wink. Je laisse le choix de l'endroit à celui qui voudra ^^]


Allongée sur son lit tout en observant le plafond, elle se demanda pendant un instant si cette école était plus grande que son ancien lycée, et s'il y avait plus de choses aux alentours. Rya leur avait proposé de visiter; c'était un bon moyen pour avoir une réponse à ses questions mais aussi pour connaître un peu mieux l'école afin de ne pas s'y perdre. Non pas qu'elle ait un sens de l'orientation déplorable, mais elle se méfiait encore des caractères japonais qu'elle avait du mal à lire. Un jour où l'autre cela lui porterait préjudice, elle en était sure. Chihiro la fit sortir de ses pensées en disant qu'il était d'accord pour la visite, que cela leur permettrait de faire plus ample connaissance. Dakota esquissa un sourire, se doutant bien de qui il voulait faire connaissance, mais s'abstient de tout autre commentaire.

La jeune américaine entendit un bruit qu'elle identifia comme un objet tiré au sol; puis entendit Rya se lever de son lit pour faire quelques pas dans la chambre. La jeune fille se releva alors, délaissant sa contemplation du plafond de la chambre, et se rassit sur son lit, observant sa colocataire qui énonçait les lieux à visiter. Elle leur demanda alors par quoi ils voulaient commencer. Dakota observa le plan que Rya tenait dans ses mains, sentant qu'elle allait devoir traduire pas mal de mot si elle voulait comprendre leur signification. Elle jeta un oeil à Chihiro toujours assis sur son lit, puis reporta son attention sur le plan.

- Hum …

Comme rien ne lui venait pour commencer la visite, elle se leva doucement de son lit, tout en fixant le plan, puis s'approcha de Rya. Un léger sourire sur les lèvres, elle leva son index, ferma les yeux l'espace d'une seconde et abattit son doigt sur la feuille.

- On commence ici ?

Elle releva alors son doigt, et observa le plan en tentant de déchiffrer le nom de l'endroit qu'elle venait de désigner au hasard.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Deux arrivées en une...  Dim 18 Avr 2010 - 9:14

Chihiro sourit devant la mimique de Rya. C'était presque délicieux pour le jeune homme de taquiner joyeusement la sportive avec des sous-entendus. Et surtout de faire croire à Dakota qu'il y avait quelque chose entre eux. C'était quelque peu irréaliste, vu leur différences de caractères... Rya semblait être une jeune fille sympathique, gentille, attentionnée, vu la volonté d'aider ses colocataires, mais une relation entre eux serait pétillante. Voir explosive.
La pulpe ne resterait pas au fond bien longtemps.
De son lointain lit, notre blondinet insatiable vit la jeune femme sortir un plan de son sac, et en pointât rapidement quelques endroits.
Par la distance, Chihiro n'avait pas vraiment distingué grand chose, et voyait surtout un gribouillis noir. Comme des spaghettis a l'encre de sèche sur une nappe immaculée. Avec a priori plein de petits noms écrits, désignant les lieux. Et le tout en Kanji, bien sûr. S'il lui restait quelques bases, il n'arrivait pas à trop voir, de là.
Aussi se leva-t-il, pour se rapprocher du plan, imitant le mouvement de Dakota.
Cette dernière regardât longuement la carte, avec un air plutôt... mal à l'aise ? Sans trop comprendre, il ne pipa mot, se contentant de garder le silence (une première) et de déchiffrer un peu les lieux.

Un doigt fin se posa alors sur la feuille. Relevant la tête, il en découvrit la propriétaire, qui proposa de commencer la visite depuis ce lieu-ci. Dakota proposait donc...Le vestiaire garçon du gymnase ?!
La regardant avec des yeux un peu interloqué, Chihiro se demandât sérieusement si la jeune femme à coté de lui n'avait pas une grande envie de les voir ensemble... On aurait dit une entre-metteuse, tout d'un coup.


-Heu... Pourquoi pas.


Ce fut tout ce qui sortit de ses lèvres, et pas de chance, ce fut du français. Boarf, ça revenait de temps à autre, quand il était interloqué. Ça serait gênant en cours, mais pas d'un gravissime fulgurant. Pas comme s'il désirait visiter les vestiaires du sexe opposé. Ce fut à ce moment-là que Chihiro se rendit enfin compte qu'il avait gagné quelques rougeurs dans ses réflexions. Pas mal, Dakota... Pour faire rougir le blond, il fallait en avoir, dans la caboche. Même s'il espérait quand même qu'il ne s'agissait que d'une erreur. On aurait presque dit qu'elle avait choisi par hasard?
Naaan, quand même pas. Même avec des souvenirs de japonais plutôt écartelés par l'âge, on pouvait reconnaître le signe masculin, tout de même... D'où la conclusion hâtive et pas loin d'être bête de se dire que Dakota souhaitait vraiment visiter le sanctuaire de la virilité et du masculin.
Se tournant vers Rya, il souleva poliment un sourcil, marquant son interrogation. Après tout... Aujourd'hui, c'était à elle de décider où ils iraient. Enfin bon, si elle acceptait, il pourrait commencer à se poser des questions, quand même.
Au final, la visite promettait.Et il n'y aurait pas une bout de pulpe au fond de la bouteille, à ce train...


[et hop... un mois de retard T.T]
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Deux arrivées en une...  Dim 18 Avr 2010 - 12:43

[Chihiro, ne t'inquiètes pas, on comprend ^^ Dem, tu vas me tuer je pense... Very Happy Mais c'est la faute de Chihiro, il m'a donné envi de répondre XD !]

La visite guidée lui était apparu comme un bon moyen pour éviter à ses nouveaux colocataires de faire comme elle, c’est-à-dire se perdre. Cependant, en sortant la carte de l’établissement, Rya n’avait pas envisagé qu’ils aient tous les deux du mal avec la langue japonaise écrite.

Voyant Dakota se relever pour observer pendant plusieurs secondes la carte sans pour autant trahir une quelconque émotion, Rya trouva son manège quelque peu étrange, mais chacun lisait une carte à sa façon. Même si celle de Dakota était plutôt singulière et faisait plutôt penser qu’elle était entrain de regarder sans comprendre grand chose un tableau.
Chihiro se leva quelque peu pour regarder lui aussi le plan ce qui fit que l’attention de Rya se concentra de nouveau sur lui.

La jeune fille avait l’impression qu’il arrivait en un regard à lire en elle comme si elle n’était qu’un simple livre ouvert… Et elle n’aimait absolument pas cela, ce qui expliquait ses pulsions d’irritations que d’habitude elle arrivait très bien à gérer. Sans l’expliquer, rien que par sa présence, Chihiro arrivait à la mettre mal à l’aise, et le peu de son côté lunatique qu’elle avait vu, la laissait totalement perplexe et même si pour l’instant elle ne se l’avouait pas, plutôt vulnérable… Chihiro était une menace, elle le savait et cela l’irritait. Comment arriver à se protéger de quelqu’un qui un instant éprouve une émotion et à la seconde suivante l’émotion contraire.
Elle arrivait toujours à tenir les gens à distance même Jude… Il y avait toujours une partie de son cœur qui avait jamais vu le monde, et Rya était déterminée que cela reste ainsi.

Elle revint au présent quand Dakota pointa du doigt un des lieux sur la carte. Se penchant pour voir lequel s’était, Rya fut gênée par la proposition de Dakota. Mais d’un autre côté, vu les propos qu’elle tenait depuis tout à l’heure entre Chihiro et elle, Rya n’était très étonnée non plus du choix de sa colocataire. Regardant Chihiro pour voir ce qu’il en pensait, le voyant rougir un peu, elle ne put s'empêcher de se demander si son visage aussi avait prit quelques couleurs… Ce qui si cela n’était pas déjà fait, allait venir très vite. Rya en était certaine.

Na sachant ni que dire ni que faire, elle reprit en japonais la phrase de Chihiro sans même se rendre compte qu’il avait parlé français.

« Pourquoi pas, en effet. Mais… Heu… Dakota, si tu es d’accord… On visitera le gymnase dans son ensemble avant de… Avant que tu ailles voir le vestiaire des garçons… ? »

Alors là, la jeune fille savait qu’elle était devenue cramoisie. Elle se tourna vers Chihiro et croisa son regard. La lueur interrogatrice dans ses yeux reflétait la sienne parfaitement et Rya eut l’impression de rougir encore plus, même si elle savait que cela devait être impossible.

Détournant le regard la première, Rya se mit à observer Dakota sans pour autant comprendre ce qui motivait la jeune fille d’aller… là.
Peut-être n’était-ce que le fruit du hasard, ou elle avait voulu leur faire une blague à Chihiro et elle pour voir comment ils réagiraient, ce qui n’étaient pas vraiment drôle, mais c’était une possibilité…
Évitant soigneusement d’écouter la petite voix en elle qui disait qu’il pourrait s’agir également d’un moyen détourner de lui signifier encore que Chihiro en « craquait » pour elle, et que l’inverse était vrai, Rya préféra attendre la réponse de la jeune fille avant de faire d’autres hypothèses farfelues…
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
« »
(#) Re: Deux arrivées en une...  

Revenir en haut Aller en bas
 
Deux arrivées en une...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kobe High School :: Hors RPG :: Poubelle :: Archives des rps :: Anciens rps-
Sauter vers: