Partagez | 
 

 Une première rencontre dans un nouveau lycée [PV Kenji Mizushima]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
« Invité »
(#) Une première rencontre dans un nouveau lycée [PV Kenji Mizushima]  Lun 26 Oct 2009 - 19:37

Une voiture noire roulait au milieu de la campagne encore sombre. Le jour commençait à peine à pointer son nez. A l’intérieur de la voiture, une jeune fille aux longs cheveux roux était installée sur la banquette arrière, partageant son siège avec quelques bagages. Elle observait de ses grands yeux verts le paysage encore endormi, l’esprit bercé par la musique que diffusait son gros casque vert et blanc, fixé sur ses oreilles. Elle était sur le point de s’endormir lorsque le chauffeur, Nora, lui dit :

Michiyo ! On est presque arrivé, ne t’endors pas !

La jeune fille secoua la tête pour se réveiller, bien qu’elle soit très fatiguée. Cela faisait deux bonnes heures qu’ils roulaient dans la pénombre sur cette route déserte au milieu de nulle part. Ce voyage semblait interminable. Voyant que la jeune fille ne répondait rien, le chauffeur continua :

Tu as l’air de t’ennuyer… Tu n’as qu’à écrire de nouvelles chansons ! Tu as du retard d’après ce que m’a dit Honjo-san !

Shinobu Honjo… La manager de Michiyo Ishimaru, ou plutôt celle de Chupp, la nouvelle chanteuse Pop-Rock de l’archipel. Cette femme d’une trentaine d’années ne laissait jamais Michiyo tranquille. Elle exigeait d’elle toujours plus de travail, toujours plus de chansons et toujours plus de discrétion. C’est d’ailleurs elle qui a décidé de faire changer d’établissement la rouquine, en plein mois de Mai, pour préserver l’identité de la jeune chanteuse qui allait être découverte par un de ses anciens camarades de Kyoto… En pensant à cela, Michiyo sentit son cœur se serrait un peu. Elle ne voulait pas quitter son ancien lycée, elle avait réussi à se faire pleins d’amis, elle avait passé d’excellents moments avec eux… Elle avait même son propre petit studio en plein centre-ville… Et la voilà qui doit de nouveau quitter ses amis, sa maison, sa vie quotidienne, absolument tout pour aller vivre dans un pensionnat à Kobe où elle ne connaît personne...

Elle était perdue dans ses pensées lorsqu’elle remarqua que le paysage avait changé. Elle était devant un immense bâtiment d’un étage seulement avec une grande cour et un parc, entouré par une immense forêt. Le bâtiment semblait récent, de couleur claire avec de grandes baies vitrées. La voiture s’arrêta soudain sur un parking.

On est arrivé ! s’exclama Nora. Te voilà à la Kobe High School !

En disant ces mots il descendit de la voiture, et ouvrit le coffre pour sortir la guitare de Michi’, rangée dans un étui noir. Michiyo sortit elle aussi et saisit sa valise et son sac à dos. Elle prit la guitare et les papiers que Nora lui tendait :


Voilà la clé de ta chambre, ton emploi du temps, le règlement et quelques papiers à remplir. Tes autres valises sont déjà dans ta chambre normalement. J’espère que tout se passera bien pour toi ici. Et surtout fait attention à ce que personne ne découvre qui tu es ! Bonne chance Michi’ !

La jeune fille acquiesça en souriant. Elle le regarda monter dans la voiture et secoua sa main pour lui dire au revoir pendant qu’il s’éloignait. Lorsque la voiture fut hors de vue, elle soupira un grand coup pour reprendre courage et murmura :

Et bien c’est parti pour une nouvelle vie ici !


Elle regarda alors la grande cour vide. Il devait être à peine 7h et il faisait drôlement froid d’après elle. Elle était seule au milieu de cette grande cour, facile à trouver au milieu de ses couleurs pâles. Elle portait une casquette en laine violette, un grand manteau noir lui arrivant aux genoux, décoré avec de petites broderies très colorées sur les poches, un jean bleu foncé et des bottes en cuir marron. Elle décida de s’avancer vers l’établissement, histoire d’être un peu au chaud et de déposer tous ses bagages dans sa chambre.

Elle entra alors dans un immense hall, avec de grands escaliers sur les côtés. Elle regarda la clé de sa chambre… Apparemment il s’agissait de la Numéro 15… Elle n’était pas vraiment plus avancée en sachant cela. On lui avait surement expliqué comment accéder à sa chambre mais elle avait complètement oublié. Elle chercha alors dans le hall quelqu’un pour la renseigner un peu plus… Elle tourna la tête à gauche, personne… Elle tourna la tête à droite… Bingo ! Il y avait un jeune homme de son âge à peu près, aux cheveux bruns, plutôt grand et avec de beaux yeux bleus foncés cachés par quelques mèches. Il avait les traits fins et Michiyo le trouva assez mignon. Il était là, seul, ne bougeant pas comme s'il attendait quelque chose... Ou alors il était tout simplement perdu dans ce grand bâtiment, tout comme la rouquine. Tant pis s'il ne pouvait pas l’aider, Michiyo se dirigea vers lui pour, au moins, se présenter.

Elle commença à marcher lorsque sa valise en roulant fit un brouhaha impressionnant, brisant le silence du grand hall.

Raaah, maudite valise, tu ne peux pas être un peu plus discrète ? dit Michiyo en s’adressant à son bagage.

Elle releva la tête et remarqua que le jeune homme la regardait à présent, forcément avec tout le bruit qu’elle faisait... Il la regardait en souriant avec un air amusé. Michiyo lui sourit aussi, les joues légèrement rouges. La rouquine continua son chemin jusqu’à lui et elle lui dit avec son sourire habituel, respirant la joie de vivre et l’optimisme :


Salut ! Je m’appelle Michiyo Ishimaru, mais tu peux m’appeler Michi’ ! Je suis nouvelle et je viens tout juste d’arriver ici... Et pour tout avouer, je suis déjà un peu perdue… Tu ne saurais pas où se trouvent les chambres, que je puisse déposer mes valises et ma guitare ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: Une première rencontre dans un nouveau lycée [PV Kenji Mizushima]  Dim 8 Nov 2009 - 19:28

Quelle journée fatiguante... Kenji n'était arrivé à rien, que ce soit en cours ou avec ses harmonicas. Il avait très mal dormi la veille, était arrivé en retard à la moitié de ses cours - pas de plus de cinq minutes, dieu merci ! - et n'avait rien sorti de bon musicalement parlant. Tout cela, auquel venait s'ajouter la fatigue, l'avait rendu de très mauvaise humeur et il aurait bien envoyé balader bon nombre de ceux qui étaient venus lui parler, professeurs y compris, si un petit morceau de bonne conscience n'avait pas persisté au fin fond de son cerveau. Sans parler à beaucoup de monde donc, il avait diné vite fait bien fait avant de se coucher vers à peine 9h30 du soir...

Encore une fois il dormit très mal. Il avait chaud, soif, pensait à tout un tas de choses aussi inutiles que débiles les unes que les autres et les quelques fois où il réussissait à trouver le sommeil, il se réveillait 5 minutes plus tard à cause d'un cauchemar. Il se leva donc très tôt - vers 5 heures - pour mettre un terme à son calvaire. Il s'habilla et sortit sans aucun bruit de la chambre n°14 pour ne pas réveiller ses "colocataires", direction, les sanitaires. Une douche, un coup de brosse à dent, tout ce qui va avec et le tour était joué ! Toujours très discrètement, il retourna dans sa chambre poser ses affaires et en prendre quelques autres. Il partit ensuite déambuler dans les couloirs. Malgré l'obscurité et l'absence de monde, il n'était aucunement angoissé. Au contraire cette ambiance le détendait et compte tenu de la journée qui l'attendait c'était l'idéal.

Il continua donc sa promenade allant où bon lui semblait en chantonnant quelques petits airs de musique dans sa tête. La journée, qui s'annonçait plutôt mal quelques minutes avant, ne serait peut-être pas si mauvaise que ça. De mélodie en mélodie, il finit par trouver quelque chose d'entrainant et qui pourrait servir de base à un nouveau morceau. Seulement jouer de l'harmonica dans les couloirs où il n'était pas censé se trouver n'était pas le mieux qui soit. Il décida donc de se diriger vers le hall d'entée. Au moins là-bas, personne ne l'entendrait et il pourrait donc s'exprimer comme bon lui semblait.

Une fois sur place, il s'assit sur un banc, pas trop loin de l'entrée. Il posa ses affaires par terre, puis sortit un harmonica de sa poche arrière. Crayon et papier à musique prêts à servir, il essaya de rejouer la mélodie et la nota. Assez vite il arriva à quelque chose de satisfaisant. Un blues en Sol, un rythme ternaire donc, des contre-temps à n'en plus finir et tout un tas d'autres éléments. Il passa largement une demi-heure là dessus et au final il avait 4 grilles, soit 48 mesures. Bon c'était quand même fait à la va-vite mais il aurait le temps de revenir dessus le soir-même et les jours à suivre. C'était sa première composition depuis son arrivée au lycée, et cela le réjouissait encore plus. Il pensait maintenant aux prochaines vacances, où il pourrait faire écouter toutes ses trouvailles à son grand-père. Il avait tellement hâte de le revoir...

Maintenant qu'il en avait terminé avec sa musique, il resta assis sur son banc, à ne rien faire qu'à attendre que quelque chose se passe. Il était tout excité. Décidément, cette journée risquait d'être superbe. Plus en tout cas que celle de la veille...

Les minutes s'écoulaient les une après les autres et Kenji était toujours au même endroit. Au bout d'un moment une jeune fille, qui devait avoir à peu près son âge entra dans le hall par dehors. Kenji la remarqua car ses valises faisaient un bruit infernal. Devant cette scène, le jeune homme se mit à sourire, se rappelant sa propre arrivée, qui n'avait pas été aussi discrète qu'il l'aurait souhaité. La jeune fille s'était donc approchée de lui avant de lui parler. Elle s'appelait Michiyo Ishimaru et disait être nouvelle. Elle était perdue et ce n'est que quand elle en parla que le lycéen remarque la guitare qu'elle avait avec elle.


*Tiens, une musicienne... Comme moi. *
songea-t-il.

Toujours assis sur son banc il lui répondit, le plus simplement possible :

" Salut. Moi c'est Kenji. Le chemin pour aller aux chambres est peut-être un peu dur à expliquer comme ça. Le mieux c'est encore que j't'accompagne !"


Il se leva, rangea ses papiers dans son sac, mit son harmonica dans sa poche puis fit face à la nouvelle venue, un léger sourire au lèvres :


"Bon bah t'as qu'à me suivre. Tu veux que j'prenne une de tes valises peut-être ? Ça sera plus simple..."
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: Une première rencontre dans un nouveau lycée [PV Kenji Mizushima]  Mer 11 Nov 2009 - 21:27

Michiyo observait le jeune homme, assis sur un banc, plutôt décontracté. Il répondit simplement à la jeune fille en se présentant. Il s’appelait donc Kenji et il proposait même à la jeune fille de l’accompagner jusqu’aux chambres. La rouquine acquiesça en souriant. Elle ne s’attendait pas à tant de la part d’un inconnu ! Elle qui pensait que ses débuts dans cette école seraient peut être difficiles, elle était ravie du premier contact qu’elle avait eu avec quelqu’un du lycée !

Le jeune homme rangea alors dans sa poche ce qu’il avait dans les mains. La rouquine remarqua qu’il tenait un harmonica. C’était donc un musicien… Une fois ses affaires rangées, le garçon se leva. Ce qu’il était grand par rapport à elle ! Elle devait lui arriver sous l’épaule. Elle se sentit soudain toute intimidée face à sa grande taille. Quand elle habitait encore en France, elle faisait toujours partie des plus petits, mais au Japon, elle avait une taille moyenne, voir une grande taille… Elle ne croisait que peu de gens vraiment plus grand qu’elle et avait oublié l’effet que ça lui faisait. Kenji proposa alors de porter une des valises de Michiyo. Surprise, elle oublia soudain son malaise du à la différence de taille et s’exclama pleine d’enthousiasme avec un grand sourire :


Merci Beaucoup !

Michiyo remarqua alors l’air surpris du jeune homme. Elle devait avoir dit quelque chose d’étrange, mais quoi ? Elle réfléchit alors un instant sur ce qu’elle venait de dire avant de se rendre compte qu’elle s’était exprimée en français, comme souvent lorsqu’elle était contente. Elle s’expliqua alors :

Euuh Merci beaucoup je veux dire ! Je suis désolée je viens de te remercier dans une autre langue donc c’est normal si tu n’as pas vraiment compris !

Michiyo eut l’impression que Kenji était encore plus perturbé par sa réponse qu’auparavant. Elle s’empressa alors de rajouter quelques explications :

En fait je suis française et quand je suis d’humeur joyeuse j’oublie où je suis et je reprends ma langue natale ! Pourtant ça fait maintenant deux ans que je suis au Japon, j’aurais du perdre cette habitude. Enfin bref je parle trop et je ne réponds pas à ta question ! Oui je veux bien que tu prennes une de mes valises ! C’est vraiment gentil de ta part !


La rouquine lui tendit alors sa fameuse valise à roulette. Elle n’était pas bien lourde mais faisait un boucan d’enfer. Elle garda sur elle sa guitare, qu’elle avait du mal à laisser à quelqu’un. Non pas qu’elle n’avait pas confiance en lui, simplement elle aimait avoir sa guitare sur elle, c’était un peu comme son casque, une sorte de lien entre le monde réel et son monde de musique.

Kenji prit donc sa valise et commença à avancer tranquillement. La jeune fille le suivit donc en silence tout d’abord, ne sachant pas trop de quoi parler. Puis elle se souvint de l’harmonica ! Il s’agissait d’un instrument que Michiyo avait toujours eu envie d’essayer. Depuis toute petite elle trouvait le son de l’harmonica reposant et harmonieux. Hélas elle n’a jamais eu l’occasion d’en faire. Elle décida alors d’engager la discussion la dessus pleine d’enthousiasme ::


Dis, j’ai vu que tu avais un harmonica. Tu sais en jouer ? J’adore le son de cet instrument ! J’ai toujours voulu en faire, mais moi et les instruments à vent… Ce n’est pas trop ça hélas…Tu voudrais bien me faire écouter un morceau un jour ? Tu composes toi-même ou pas ? Si c’est le cas je te dis bravo, ce n’est vraiment pas évident de composer !


Michiyo savait de quoi elle parlait. Pour composer les quelques chansons de son single et futur album, elle pouvait mettre des jours avant de trouver l’inspiration. Elle se rappela alors les conseils de sa manager, Shinobu. Elle lui avait dit qu’elle pouvait s’inscrire au club ou au cours de musique de son lycée ou de jouer avec d’autres personnes pour progresser en guitare. Par contre elle avait l’interdiction formelle de chanter. Sa voix est trop reconnaissable lorsqu’elle chante et elle serait tout de suite reconnue. Alors qu’en jouant de la guitare, impossible de deviner que c’est une musicienne professionnelle ! Elle a certes un bon niveau mais beaucoup de gens pensent qu’il n’est pas suffisant pour être pro. Donc jouer de la guitare ne devrait pas lui poser de problème par rapport à son identité.

Elle finit par ajouter :


Moi je joue de la guitare depuis longtemps mais j’ai beaucoup de mal à composer des chansons… D’ailleurs j’aimerais m’inscrire au club ou au cours de musique s’il y en a un ici, histoire de progresser un peu ! Tu ne saurais pas s’il y en a un ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: Une première rencontre dans un nouveau lycée [PV Kenji Mizushima]  Jeu 12 Nov 2009 - 18:57

La demoiselle avait prononcé quelques mots pour le moins bizarres... Soit elle était très mauvaise en Japonnais, soit c'était une langue étrangère. Kenji en fut vraiment étonné, mais Michiyo s'expliqua presque aussitôt. Elle venait bien d'un autre pays. Malgré l'explication confuse qu'avait tenté de donner la nouvelle venue, il avait fini par comprendre qu'elle était française, qu'elle vivait au Japon depuis deux ans seulement et que son erreur était un vieux réflexe plutôt qu'autre chose.

Après ce court moment de confusion, la jeune fille revint à la proposition que Kenji avait fait quelques secondes plus tôt et accepta qu'il l'aide à porter ses affaires. Elle lui tendit une valise, ni trop grande ni trop petite qu'il prit sans tarder avant de marcher en direction des chambres. Celle qu'il accompagnait ne mit pas longtemps à lui emboiter le pas et aucuns deux deux lycéens ne parla pendant un certain temps avant que la lycéenne ne prenne la parole.

Elle avait remarqué que Kenji avait un harmonica avec lui et lui avait posé tout un tas de questions. Elle avait l'air pour le moins bavarde mais le jeune homme ne trouvait pas ça désagréable. Au contraire, il n'avait parlé à personne depuis un peu plus d'une journée et avait besoin de papoter un peu. Mais pour être bavarde elle l'était vraiment car Kenji n'eût même pas le temps de répondre qu'elle était repartie, parlant d'elle cette fois. Elle - et Kenji avait le remarquer en voyant ce qu'elle avait dans le dos - jouait de la guitare depuis pas mal de temps et composait même quelques chansons. Elle demanda ensuite s'il y avait un club de musique à Kobe. Une fois son discours terminé, le jeune garçon réussit à prendre la parole avant qu'elle ne reparte dans un monologue encore plus long :

" Oulala ça fait pas mal de choses à la fois... Donc oui je joue de l'harmonica, depuis qu'je suis tout petit d'ailleurs. C'est mon grand père qui m'a appris. En fait il vient de Californie, aux états-unis, et dans son village c'est un peu la tradition de jouer de l'harmonica. Quand j'l'ai entendu pour la première fois j'ai su que c'était ça qu'il me fallait, et il a tout d'suite été d'accord de m'apprendre à en jouer. Il m'a appris plein de choses, il dit même que je suis meilleur que lui maintenant mais c'est impossible. Pour moi il sera toujours plus fort que moi, je peux pas le dépasser... Mais bon j'raconte un peu ma vie là faut qu'je m'arrête un peu..."


Il avait plus ou moins tout déballé. Maintenant qu'il était parti rien ne l'arrêterait, d'autant plus qu'il s'agissait de musique. Il ne connaissait Michiyo depuis quelques minutes à peine mais il se sentait suffisamment à l'aise avec elle pour parler d'un peu tout sans retenue. Il ne savait pas pourquoi... Mais revenons à nos moutons, il fallait qu'il finisse de répondre aux questions de la demoiselle, si possible sans s'éloigner trop du sujet. Il reprit donc :

" Pour répondre à ta question, oui je compose. De temps en temps, quand l'inspiration vient. D'ailleurs je venais juste de terminer une ébauche... Et bien sûr que je te jouerai quelque chose ! Avec plaisir même ! Puisque c'est demandé si gentiment..."

Encore une fois, Kenji marqua une courte pause. Maintenant qu'il y repensait, il se rendait compte qu'il n'avait que rarement l'occasion de jouer devant des spectateurs. Pourtant il adorait ça. A part quelques amis à lui et sa famille, il n'avait put montrer son talent que peu de fois devant un public inconnu, dans des festivals ou des pianos bars. Et en y réfléchissant il se dit qu'il pourrait essayer de jouer un peu plus devant les autres. Ça ne pouvait qu'être bénéfique. Après cette courte réflexion, il continua son discours, toujours à propos de la musique :

" Bon par contre pour un club ou des cours de musique je suis pas sûr qu'il y en ait ici. En fait je suis là depuis un peu plus d'une semaine donc j'ai pas encore vraiment pensé à ça. J'ai vaguement entendu parlé d'un cours collectif, mais je crois pas que ce soit très régulier. Tout ce que je sais c'est qu'il y a quelques autres élèves qui jouent de la musique, surtout des guitaristes je crois, et je suis sûr qu'il y en a qui sont d'accord de jouer avec d'autres. Moi le premier d'ailleurs !"

Bon voilà, il avait fait le tour de toutes les questions posées par Michiyo. Les deux lycéens continuaient de marcher en direction des chambres, mais il restait encore un bon bout de chemin avant d'y être. Le lycée était tellement grand... Il faudrait donc continuer de meubler le silence qui régnait dans les couloirs vu l'heure qu'il était, mais cela semblait être chose facile vu que les deux jeunes gens étaient assez bavards. Il n'y eût donc encore une fois qu'un court silence avant que quelqu'un ne reparle, mais ce fut Kenji qui cette fois-ci reprit le premier :

" Et donc t'as dit que t'écrivais quelques chansons ? Tu joue quoi ? Du rock ? De la pop ? Du reggae ? Et puis tant qu'à faire, tu pourras pas me faire écouter une chanson ou deux ? Si je joue y a pas d'raisons que tu fasse rien en retour ! Enfin si ça te gêne pas trop bien sûr... "
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: Une première rencontre dans un nouveau lycée [PV Kenji Mizushima]  Dim 22 Nov 2009 - 11:22

C’est lorsque Michiyo eut fini de poser ses questions qu’elle se rendit compte qu’elle avait été extrêmement bavarde, ne laissant pas le temps au pauvre Kenji de répondre. Elle allait s’en excuser et surement repartir dans un nouveau monologue lorsque le jeune garçon qui l’avait jusqu’alors écouté sans rien dire, il n’avait pas eu vraiment le choix de toute façon, répondit à ses nombreuses interrogations.

Il commença par lui raconter que c’était son grand-père qui lui avait appris à jouer dès sa plus tendre enfance et qu’il considérait son grand-père comme un maitre en la matière. Cette histoire rappela à la jeune fille sa propre histoire, ses tout débuts dans la musique, lorsque son père lui apprenait à jouer. Elle se souvint alors de tous les moments qu’elle avait passé avec son paternel dans le garage de sa maison à apprendre, à s’amuser avec les sons jusqu’à les maitriser.

Kenji lui raconta une grosse partie de sa vie ainsi… Il semblait à l’aise avec Michiyo qui l’écoutait attentivement. La rouquine était heureuse de voir qu’il parlait avec elle sans retenue, comme s’ils étaient déjà assez proches alors qu’ils venaient tout juste de se rencontrer. Il y a à peine 5 minutes ils ne s’étaient encore jamais vus ! Lorsque Kenji lui dit qu’il voulait bien lui faire écouter sa musique, Michiyo sourit de tout son cœur ! Elle adorait écouter les autres jouer ! Pour elle, entendre quelqu’un jouer, c’est un peu comme si on cette personne lui montrait une partie de son âme. C’est un raisonnement assez particulier mais pour Michiyo, c’est tout à fait logique ! Après tout, les gens qui font de la musique le font avec leur cœur, non ? De plus, cela faisait longtemps que Michiyo n’avait pas entendu le son d’un harmonica en vrai et elle s’en réjouissait d’avance !

Le jeune homme lui expliqua alors qu’il ne savait pas trop s’il y avait un cours de musique, tout simplement parce qu’il était nouveau lui aussi, ce qui étonna Michiyo. Elle pensait que c’était un « vieil » élève du lycée. Mais d’un autre côté cela faisait un nouveau point commun entre les deux adolescents.

Ils continuèrent à marcher ainsi, Kenji trainant la valise de la rouquine tandis qu’elle le suivait en observant un peu les environs histoire de se familiariser avec ce nouvel établissement. Ce lycée avait l’air drôlement grand d’ailleurs, bien assez pour qu’elle s’y perde dès le premier jour… Puis Kenji prit la parole et lui en demanda un peu plus sur son style de musique. La jeune fille s’empressa de lui répondre, ravie de pouvoir parler de sa passion, même si elle ne devait pas trop en dire :

J’écris quelques chansons dans le genre pop-rock, enfin ça dépend surtout de mon humeur, dit-elle en riant. Mais j’adore tous les styles de musique sinon ! C’est juste que j’ai plus de facilité à créer des chansons dans ce style-là ! Je ne sais pas trop pourquoi d’ailleurs… Peut-être parce que c'est ce qui correspond le plus à ma personnalité !

Soudain, Michiyo se rendit compte qu’elle allait recommencer à « monologuer » si elle continuait comme ça. Elle était vraiment trop bavarde… Elle se demanda d’ailleurs si elle n’ennuyait pas Kenji en étalant sa vie ainsi… Elle changea alors de sujet et répondit à une autre de ses questions :


Hum sinon, je serais vraiment ravie de te faire écouter un morceau, dit-elle alors en souriant. J’adore jouer en public !

C’était vrai. Même si depuis quelques temps elle n’avait pas eu l’occasion de jouer devant d’autres personnes que les gens de sa maison de disque… Elle était donc vraiment contente d’avoir la possibilité de jouer devant quelqu’un d’autre ! Surtout qu’elle pourrait jouer juste pour le plaisir, sans se prendre la tête…

Ils continuèrent à marcher tous les deux dans le lycée encore silencieux lorsque Michiyo réengagea la discussion, voulant en savoir plus sur le jeune homme, par simple curiosité :


Et donc tu m’as dit être nouveau toi aussi ? Tu viens d’où ? Ca n’a pas été trop dur de quitter ton ancienne école pour venir ici ? Moi j’ai trouvé ça plutôt triste mais bon je n’ai pas vraiment eu le choix… Et puis est ce que tu t’es habitué à cet endroit ? Je veux dire, les gens sont sympa ici ? Quoiqu’il n’y a pas de raisons pour qu’ils ne le soient pas, mais bon on sait jamais. Et les profs ils sont comment ? C’est difficile d’arriver en cours d’année ou t’arrives à suivre ?

Encore une fois la rouquine avait trop parlé. Ca ne se fait pas de poser autant de questions d’un coup ! Surtout à une personne rencontrée il y a tout au plus quelques minutes ! Elle s’arrêta alors net dans son interrogatoire, attendant au moins la réponse du jeune homme. Ce dernier devait la prendre pour une surexcitée… Ce n’était pourtant pas le cas… Elle était juste contente de faire la connaissance de quelqu’un aimant la musique, ce qui avait éveillé sa curiosité !

Je suis désolée, tu dois me prendre pour une folle à poser autant de questions… Surtout ne te force pas si tu n’as pas envie d’y répondre je comprendrais très bien, finit par dire la jeune fille d’un air un peu triste.

[ Désolée pour le temps que j'ai mis pour répondre >< J'ai eu un max de boulot pour le lycée alors je n'ai pas eu le temps de Rp... Encore désolée ><" ]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: Une première rencontre dans un nouveau lycée [PV Kenji Mizushima]  Lun 23 Nov 2009 - 19:18

Les deux lycéens marchaient encore et toujours vers leur but ultime : les chambres ! Kenji trainait la valise de la demoiselle derrière lui et commençait à avoir un peu mal au bras. Il ferait avec de toute manière. Il s'était proposé pour la porter, et ne pouvait donc pas la lui refourguer. Michiyo quand à elle portait le reste de ses affaires, dont sa guitare, sans sembler en souffrir. Tout en marchant elle répondit à la question posée par le jeune homme, et se mit à déblatérer à propos de sa musique, de ce qu'elle chantait et de ses goûts.

Kenji avait vu juste en se l'imaginant chantant dans un style pop-rock, ce qui, selon lui, allait très bien à la personne en question. Elle avoua ensuite aimer tous les styles de musique. Un peu comme Kenji d'ailleurs, car même s'il avait une large préférence pour le Blues, le Jazz et le Rock, il savait apprécier les autres styles musicaux à leur justes valeurs, ce qui était plutôt rare pour quelqu'un de son âge. Cela lui permettait donc de s'ouvrir plus facilement aux autres, car la musique est souvent un élément décisif quand à l'intégration dans un groupe.

Michiyo accepta ensuite la proposition de Kenji, ce qui lui décrocha un léger sourire. Il avait très hâte de la voir jouer et chanter. Il n'avait aucune idée de ce que cela donnerait mais il savait qu'il apprécierait ce qu'elle ferait tout autant qu'elle n'aimerait jouer devant un public. D'autant plus qu'il jouerait en retour, et que lui aussi aimait jouer devant les autres pour partager sa passion...

Une fois cette discution achevée, la rouquine réengagea la discution à propos d'un tout autre sujet. Elle déballa donc une quantité industrielle de questions à propos du jeune homme, lui demandant de parler de lui, de sa vie, de son ancienne école etc... Elle s'excusa ensuite d'être peut-être un peu trop bavarde. Kenji s'était bien rendu compte qu'elle parlait beaucoup - sûrement trop d'ailleurs - mais ça ne le dérangeait pas du tout. Lui pouvait parler au moins autant qu'elle selon la personne qu'il avait en face de lui et ne pouvait donc pas se permettre de critiquer une pipelette. Non mécontent de parler à nouveau, il répondit presque aussitôt aux interrogations de la nouvelle :


" Oh t'inquiètes pas pour ça ! C'est pas moi qui vais rater une occasion de papoter un peu, alors tu peux y aller, pose toutes les questions que tu veux, j'y répondrai, j'ai rien à cacher ! Du moins je crois...

Et donc pour revenir à ton petit interrogatoire, je viens de Kyoto. Pas du centre ville mais pas trop loin des temples et de tous les trucs touristiques non plus... Et puis pour l'école c'est un peu comme toi. J'ai trouvé ça dur de quitter tout le monde comme ça, d'un coup. Et en dehors de mes meilleurs amis, je sais pas trop ce que sont devenus les autres. En fait j'étais dans un lycée privé qui a fait faillite. On sait pas trop pourquoi mais y a surement une histoire de magouille financière là-dessous. Et du coup tout le monde s'est fait éjecté, et moi j'ai atterri là..."

Il s'arrêta un peu avant de reprendre :

" Mais bon j'm'étale un peu là. Pour en revenir à ici, c'est un endroit génial. Franchement il a rien à envier à mon ancien lycée. Au contraire ! J'ai pas encore fait le tour de tous les élèves mais ceux avec qui j'ai déjà parlé son tous très sympa. Tu va pas t'ennuyer ! Et puis t'aura pas d'mal non plus à t'intégrer... Enfin ça dépend de toi bien sûr, mais moi j'ai eût aucuns problèmes pour l'instant. Et vu comme t'es bavarde ce s'ra pareil pour toi !

Bon et bien il avait tout dit. Rien à rajouter, rien à corriger. Les deux jeunes gens s'approchaient de plus en plus des chambres et leur discution prendrait certainement bientôt fin. Cependant ils avaient encore un peu de temps devant eux pour discuter encore, et mieux se connaitre. Pour en profiter quelques minutes de plus, Kenji ralenti très légèrement le pas. Il s'arrêta même un peu, pour refaire ses lacets, et tout en ce faisant, il dit :

" Bon ça fait un peu copié collé mais toi, tu viens d'où ? Et puis pourquoi t'es venue ici plutôt qu'ailleurs ?"



[HRP : Pas grave, je comprends. Et puis j'ai d'autres RP en cours, donc je suis pas spécialement pressé Wink]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: Une première rencontre dans un nouveau lycée [PV Kenji Mizushima]  Sam 28 Nov 2009 - 11:07

A son grand soulagement, Kenji accepta de répondre à l’interrogatoire de la jeune fille. Peut-être n’était-elle pas la seule à être bavarde ? Il venait donc de Kyoto,, il était triste de quitter ses amis mais s’était bien intégré au lycée et trouvait les gens sympathiques… Michiyo écoutait l’histoire avec attention lorsqu’elle se rendit compte d’un simple détail. Il venait de Kyoto ?! Mais… mais… Elle aussi ! L’esprit de la jeune fille se mit à faire des liens stupides entre des choses inutiles. Ils étaient peut-être dans le même lycée ? Peut-être qu’ils s’étaient déjà rencontrés ? Peut-être qu’il avait entendu les rumeurs la concernant ? Peut-être… Minute Papillon ! Il avait aussi dit que son ancien lycée avait fait faillite, or ce n’est pas le cas de son ancien lycée à elle, qu’elle a quitté de manière plus ou moins volontaire. Toutes ses précédentes questions disparurent alors de son cerveau qui venait d’échapper de peu à la surchauffe ! La réflexion, c’était pas trop son truc, surtout à une heure matinale.

Elle regarda alors sa montre, 7h30… En effet il était encore tôt mais les cours allaient bientôt commencer et elle n’avait toujours pas déposé ses valises et n’était même pas encore arrivé à sa chambre ! D’un autre côté, on ne pouvait pas dire qu’elle était particulièrement pressée de retourner en cours… Elle n’en voudrait d’ailleurs pas à Kenji s’il se perdait dans l’établissement, la faisant ainsi rater les premières heures de cours… C’est beau de rêver !
Cependant Michiyo remarqua que le jeune homme avait ralenti le pas depuis un petit moment, il n’était peut-être pas bien pressé de la ramener à sa chambre, voulant discuter encore peu avec la jeune fille, histoire de passer le temps. Cette idée fit sourire la jeune fille. Il s’arrêta d’ailleurs quelques mètres plus loin pour refaire ses lacets et il en profita pour demander à la jeune fille ce qu’elle faisait ici, ce à quoi elle répondit aussitôt, contente de pouvoir reprendre la parole :


Et bien, moi aussi je viens de Kyoto, figure-toi ! Mais mon lycée n’a pas fait faillite, c’est moi qui l’ait quitté pour plusieurs raisons…

Elle laissa sa phrase en suspens. Impossible pour Michiyo d’en dire plus. Il ne fallait pas que quelqu’un découvre qu’elle était la chanteuse Chupp, sinon elle pouvait dire Adieu à sa tranquillité… Elle finit par reprendre :

J’étais dans le lycée Sakuraro. Je ne sais pas si tu connais, c’est un assez grand lycée mixte du centre ville. L’uniforme des filles était beige et rouge… Particulièrement mignon ! Je l’adorais ! En France, on n’a pas d’uniforme… Et d’ailleurs c’est dommage qu’il n’y en ait pas ici non plus… Bref je m’écarte un peu du sujet ! Donc j’ai du quitté mon lycée pour diverses raisons que je ne peux pas trop expliquer…

La jeune fille remarqua le regard interrogateur du jeune homme. C’est vrai qu’avec une explication aussi peu précise, on peut se poser des questions. Elle rajouta assez maladroitement :

Ah ! Non, mais t’en fais pas ! C’est pas une histoire louche ou quelque chose de genre hein ! Je ne suis pas une psychopathe qui a été renvoyé de son lycée parce qu’elle a brisé les vitres à coup de batte de base-ball ! C’est juste que c’est assez compliqué et que je suis sure que l’explication complète t’ennuierait plus qu’autre chose !

En y réfléchissant, ce n’était peut être pas plus rassurant comme explication… Tant pis ! Ce qui était dit était dit, on y pouvait rien ! Elle continua alors :

J’ai pas réellement choisi ce lycée par contre, si ça ne tenait qu’à moi, j’aurais bien arrêté les cours… Mais bon, ce n’est pas très sérieux comme attitude alors j’ai intégré ce lycée parce qu’on me l’avait vivement conseillé !

Le jeune homme se releva alors et ils continuèrent à marcher de manière assez lente. Il y avait maintenant un peu plus d’agitation dans le couloir, ils rencontrèrent quelques élèves allant à droite à gauche, avec en général un air un peu endormi… Cette ambiance particulière, un peu comme si le lycée était en réalité une immense maison où vivait une grande famille composée de plusieurs centaines de membres, donna envie à Michiyo d’en faire partie elle aussi, de cette grande famille !

Soudain elle se rendit compte que le décor avait quelque peu changé… Première chose que Michiyo remarqua : un nombre d’élèves beaucoup plus élevé qu’auparavant s’agitant dans tous les sens, entrant et sortant par des portes de chaque côté du couloir. Elle regarda plus attentivement ces lieux de passages pour voir des numéros sur chaque porte… Lorsqu’une d’elles s’ouvrit, la rouquine eut tout juste le temps de voir un lit avant que la porte ne se referme. Ils étaient donc enfin arrivés vers les chambres, après plusieurs minutes de marche plutôt agréable. Michiyo avait hâte de voir à quoi ressemblait sa chambre et avec qui elle allait la partager… Elle sortit alors les clés qu’on lui avait données et dit le numéro qu’elle y lisait :


Numéro 15 alors…

Elle regarda alors l’inscription la plus proche : numéro 19. Ils étaient donc juste à côté. Michiyo rechercha alors sa porte. Elle vit alors un peu plus loin la fameuse numéro 15 !
Elle dit à Kenji :


Ah voilà je crois que j’ai trouvé ma chambre ! C’est celle-ci apparemment !

Elle regarda de ses grands yeux verts le jeune homme qui l’avait amené ici et lui avait ainsi tenu compagnie. Il trainait encore la valise de Michiyo, dont le bruit était maintenant à peine audible. Il fallait dire qu’il y en avait du boucan dans ce couloir entre les voix, les cris, les claquements de portes, les pas pressés… La rouquine sourit au jeune homme qui se tenait là, en face d’elle, après tout c’était un peu son premier ami ici ! Elle lui dit :

Merci beaucoup de m’avoir accompagné jusqu’ici ! Je crois que je n’aurais jamais pu trouver toute seule ! Ah ! Merci aussi d’avoir tiré ma valise aussi ! C’est vraiment adorable de ta part !

Elle s’arrêta deux secondes cherchant un moyen pour le remercier… Ah ! Trouvé ! Mais peut-être était-ce trop ? Oh et puis zut ! La jeune fille suivit son idée et s’avança vers le jeune homme. Son visage était maintenant près du sien, elle pouvait voir ses yeux bleu/violacé s’écarquiller de surprise. Il ne s’attendait surement pas à une telle approche d’un coup. Ce regard fit rire la jeune fille qui finit par déposer un léger baiser sur la joue de Kenji, tout en lui murmurant un « Merci » en français, avant de reculer d’un coup. Tout ceci se passa en 3 secondes, le jeune homme n’eut pas vraiment le temps de réagir. Michiyo avait par contre un air particulièrement enjoué, ou plus exactement l’air d’une gamine venant de piquer quelques cookies dans la cuisine sans se faire prendre. Elle finit par rajouter toujours avec ce même air :

Ca c’est pour te remercier ! Ah et c’est purement amical, hein ! Ne te fais pas d’idées, rigola la jeune fille. J’espère qu’on se reverra bientôt ! Et puis j’ai hâte de t’entendre jouer de l’harmonica !

[ HRP : Et voilà x3 Au final j'ai eu pas mal d'idées et c'est devenu assez long ! J'espère que ça te va :p ]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: Une première rencontre dans un nouveau lycée [PV Kenji Mizushima]  Dim 29 Nov 2009 - 22:12

Les deux lycéens ne tardèrent pas à arriver à destination. Michiyo avait débité un flot incommensurable de mots pour répondre aux interrogations de Kenji. Celui-ci s'en était accommodé mais n'avait ensuite plus rien dit. Après ceci, il ne tardèrent donc pas à trouver la chambre de la demoiselle, la numéro 15. Entre temps un petit paquet de personnes avait croisé leur chemin. Il était en effet l'heure de se préparer à aller en cours, et de nombreux élèves se dirigeaient vers les sanitaires ou bien allaient prendre leurs petit-déjeuner.

Il était temps pour les deux jeunes gens de se séparer. Michiyo découvrirait son nouvel environnement, et Kenji se préparerait lui aussi à aller en cours. Cela ne le réjouissait d'ailleurs pas vraiment. Il aurait largement préféré discuter encore avec sa nouvelle camarade, mais il en était ainsi. Il n'eut pas le temps de répondre aux remerciements de la demoiselle que celle-ci fit quelque chose auquel lui ne s'attendait pas. Disons que ça ne faisait pas partie des façons de faire des japonais, bien que lui s'en contrefichait royalement, de ces façons de faire. Il fut étonné, cependant, par le baiser qu'elle déposa sur sa joue.

La demoiselle dit ensuite quelque chose que Kenji ne comprit pas. Ce n'était vraisemblablement pas de japonais. Ce n'était pas non plus de l'anglais ou du chinois, il s'en serait rendu compte. Et c'était encore moins thaïlandais ou quelque chose comme ça. Quoi alors ? Une langue occidentale peut-être. L'Europe ? C'est vrai qu'elle avait parlé de la France en abordant le sujet des uniformes. C'était peu-être du français alors...


*Encore une.* pensa-t-il, tellement fort qu'on aurait put l'entendre.

En effet c'était déjà la deuxième personne d'origine française qu'il rencontrait dans ce lycée. Sûrement une simple coïncidence... Mais passons, Kenji n'eut pas vraiment de temps de méditer la dessus. Michiyo reparlait déjà, expliquant son geste. Elle n'avait pas l'ai de regretter ce qu'elle venait de faire mais préféra ne pas prendre de risques. Elle expliqua donc que c'était un geste purement amical. Ca tombait bien, Kenji n'avait pas pensé à quoi que ce soit d'autre. Il répondit :

" Oui bien sûr, t'inquiètes pas, je m'suis pas fait d'idées ! A bientôt donc. J'espère que tu va te plaire ici. De toute manières y a pas de raisons que ce soit pas l'cas. "

Il lui sourit puis se retourna avant de prendre le chemin de sa propre chambre. sans ajouter un mot de plus il s'éloigna de sa nouvelle amie, en espérant pouvoir à nouveau discuter avec elle, de musique ou de quoi que ce soit d'autre. Décidément, ce lycée grouillait de gens tous aussi géniaux les uns que les autres, et Kenji avait hâte d'en connaitre encore d'autres...



[Un post court donc, comme promit Wink Et c'est ainsi que se termine notre RP ]
Revenir en haut Aller en bas
 
Une première rencontre dans un nouveau lycée [PV Kenji Mizushima]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kobe High School :: Hors RPG :: Poubelle :: Archives des rps :: Anciens rps-
Sauter vers: