Partagez | 
 

 Poussez-vous, je suis là [Natsumi Akifuji & Libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Invité
« Invité »
(#) Poussez-vous, je suis là [Natsumi Akifuji & Libre]  Dim 15 Nov 2009 - 20:11

Le taxi s’arrêta sur le côté de la rue. Shade ouvrit la portière et s’assit dans la voiture. Elle grimaça en réalisant à quel point les sièges étaient inconfortables. Puis, elle lança d’une voix indifférente :
-Kobe High School.
Et le taxi démarra. La jeune femme s’appliqua à regarder par la fenêtre au lieu de dévisager le chauffeur qui la répugnait. Elle essaya tant bien que mal d’oublier la puanteur que dégageaient les aisselles de l’homme, mais n’y parvint pas. N’y tenant plus, elle lança sur le ton de la conversation :
-Le déo, ça existe.
L’homme parut surpris, puis, comme s’il ne s’en était pas rendu compte plus tôt, il sentit son dessous de bras avec application tout en essayant de voir la route. La Bolivienne considéra se geste comme dégoûtant mais se garda de faire un commentaire, pour une fois. Elle vit le visage du chauffeur esquisser brièvement une moue dégoûtée à cause de sa propre odeur, puis il prit un air renfrogné. Il n’était pas enchanté de se faire insulté de la sorte, apparemment. Pourtant, Shade n’avait dit cela qu’en pensant au bien de la société.
Le reste du trajet se fit en silence. La jeune femme gardait son regard rivé sur l’extérieur; Elle essayait de se repérer pour mieux situé l’école par la suite. Finalement, elle sentit la voiture s’arrêter. Par la fenêtre, elle pouvait voir l’immense école de Kobe, avec les élèves qui affluaient de toute part. Tout de suite, Shade la trouva attrayante, quoi que peut-être un peu trop peupler.
La Bolivienne remis ce qu’elle devait au chauffeur, pas une cent de plus. Celui-ci émit un grognement mais ne dit rien.

Shade oublia bien vite la route en taxi pour se concentrer sur l’immense école devant elle. Déjà, elle ne savait pas vraiment où aller. Elle gravit, avec sa valise, les quelques marches qui menaient à la porte principale. Elle regarda d’un air intrigué autour d’elle. Les élèves ne prêtaient pas attention à elle, ce qu’elle jugea très bien. Elle n’aimait pas être entouré.
Il lui fallait néanmoins quelqu’un pour l’aider à se repéré. La Bolivienne n’était pas quelqu’un de très sociable, mais quand il fallait, il fallait! Du coup, elle regarda autour d’elle à la recherche de quelqu’un ayant le « profil parfait ». Pour elle, cela signifiait quelqu’un de calme, de préférence seul, et qui lui montrerait le chemin sans trop en demandé. Elle fixa son choix sur une jeune fille beaucoup plus jeune, qui semblait timide. Shade se dît que si la fille était timide, elle n’en demanderait pas trop à quelqu’un de plus vieux et plus expérimenté.
La Bolivienne s’approcha. Avec un air blasé, elle tapa d’un doigt sur l’épaule de la fille, qui était dos à elle. En même temps, elle demanda d’un air qui se voulait sympathique mais sans plus :
-Hey, tu peux m’aider?
Lorsque la petite, qui était sans doute en première année, se retourna, Shade en profita pour la détailler. Elle avait de longs cheveux noirs, très beaux et soyeux. Ses yeux étaient d’un beau bleu.
Shade se demanda un instant si elle avait fait un bon choix, puis se dit qu’elle ne le saurait qu’une fois que la petite aurait répondu à sa question.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Poussez-vous, je suis là [Natsumi Akifuji & Libre]  Mar 17 Nov 2009 - 18:55

6h55 était affiché sur le réveil, encore 5 min à se tourner dans tout les sens avant de devoir se lever et aller se préparer.
6h57, toujours dans son lit, le temps passe très lentement pour Natsumi.
7h00. Le réveil sonne, la journée commence enfin pour Natsumi. Elle se leva pris son petit déjeuner et s’habilla avec un jeans bleu clair des converses marron, une chemise noire des boucles d’oreilles en argents et c’est tout. Aujourd’hui elle n’avait pas envie de beaucoup se maquiller alors se contenta d’un brin de mascara et le reste elle s’en foutait. Elle prépara son cartable qu’elle n’avait pas envie de préparer la veille. Ses colocataires était déjà partis elle ne les avait même pas vu prendre leur petit déjeuner.

Elle était enfin prête pour aller en cour, mais elle avait 30 minutes d’avance, se tournant les pouces dans sa chambre elle décida de sortir et d’aller faire un tout dans la cour pour dessiner. Natsumi a toujours aimée dessinée les paysages. La cour n’était peut-être pas le meilleur paysage au monde, mais le parc était trop loin, elle n’aurait pas eu le temps de faire quoi que ce soit. Sur le chemin elle se dit qu’il serait peut-être temps d’aller faire un petit tour au cour d’art plastique, mais entre toute les options qu’elle compte faire si elle se rajoute l’art plastique elle ne s’en sortira pas, la seule solution sa aurait été de supprimer une de ses options, mais elle avait très envie de rencontrer le prof d’art plastique. Lors de ses cours elle avait entendus dire qu’il était très bizarre.

Lorsqu’elle fut enfin arriver dans le hall, il n’y avait pas grand monde, remarque c’est normal ils devaient tous être entrain de se préparer dans leur chambre, faut dire que lorsque Natsumi alla en cour pour la première fois, il y avait pas mal de retard (dont elle), les élèves ont sans doutes du mal à se réveiller. Enfin bref, elle sortit du hall sans trop de difficulté, elle n’avait plus que 15 min, c’était assez peu juste pour dessiner. Elle marcha vers un banc lorsque quelqu’un tapa sur son épaule légèrement. Natsumi se retourna et on lui dit :

-Hey, tu peux m’aider?

La jeune fille avait devant elle une jeune fille qui avait l’air d’avoir 18-19 ans, elle devait sûrement être en 4ème ou en 5ème année, mais ce n’était qu’une hypothèse. En tout cas ce qui était sûr c’est qu’elle était nouvelle à Kobe high school. La fille qui était devant Natsumi n’avait pas l’air d’être japonaise elle avait des cheveux, ayant l’air un peu violet, sa lui rappela son amie Koyuki, mais ils n’étaient pas aussi foncé. Ses yeux étaient d’une couleur noisette lorsqu’on les regardait de près. Enfin assez de description faut que tu lui répondes Natsumi :

« Ha…euh…oui bien sur t’es nouvelle j’imagine tu veut que je t’aide pour quoi ? »

La jeune fille regardait la nouvelle étudiante avec un sourire, qui pouvait paraître peut-être agaçant, elle repris un peu de son soufle et continua :
« A au faite je m’appelle Natsumi. Enfin c’est juste pour préciser. »


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Poussez-vous, je suis là [Natsumi Akifuji & Libre]  Ven 20 Nov 2009 - 17:37

Ok. Elle avait peut être un peu poussé mais là… il en faisait un peu trop non ?
Koyuki, était adosser a un arbre et regarder de partout, comme si elle était suivie. Ou pourchasser.


Nan mais n’importe quoi…soupira elle intérieurement. C’est n’importe quoi. Je voulais seulement le toucher et lui qu’Est-ce qu’il fait ? Il me cour après ! Nan mais quel mauvais caractère se chat !

Non vous avait bien lu. Koyuki se fait poursuivre par un chat. Voici toute l’histoire : Alors qu’elle venait de finir de se préparer pour se cours du matin, la jeune fille a subitement eu envie de sortir. Comme elle penser qu’elle ne mettrait pas longtemps, elle n’a pas pris ses affaires et c’est directement diriger vers la lisière du bois, a côté de Kobe. Mais voilà, en marchant, elle a vue un petit chat, tout noir, tout mignon et surtout tout petit. Surement un chaton. Elle c’est alors avancer, et a appeler le chat en lui tendant la main. Alors que le chaton, tout doucement, commencer à se rapprocher, un chat, très gros celui là, c’est avancer, l’air très en colère. Elle avait fait une grimace au chat, mais voyant que sa ne lui avait pas plus non plus c’est elle c’est mise à courir. La suite, vous connaissez.

Bon je crois qu’il est partie. Il faut que je retourne chercher mes affaires où je vais être en retard.

En faite pas tellement vu qu’elle est sortie très tôt. En regardant soigneusement autour d’elle elle réussi à rejoindre le hall. De la elle se dépêcha de rallier sa chambre. Elle avait décidé d’attendre dans le hall, que des personnes de sa classe descendent. En faite, elle voulait voir Natsumi. Elle voulait s’excuser de l’avoir laissé comme sa, dans le centre commercial, alors que la jeune fille avait était si gentille avec elle. Et drôle aussi. C’est fou se que Natsumi était maladroite. Elle se souviendrait toute sa vie se moment, ou elle parler sans s’en rendre compte et ou elle était tombé a cause d’un papier de bonbon. Toute sa vie. Au moins.
Elle entra dans sa chambre, pris son sac qu’elle avait repérer en arrivant et repartie. Lorsqu’elle arriva dans le hall, elle crut à une intervention de dieu (même si elle n’y croyait que nénies). Il y avait aussi, une fille, de 18-19 ans, qui parlé avec elle. Elle décida de quand même lui parler. Elle s’approcha et appela Natsumi le temps de la rejoindre :


-Natsumi ! Sa va ? Je peux te parler ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Poussez-vous, je suis là [Natsumi Akifuji & Libre]  Sam 21 Nov 2009 - 4:11

« Ha…euh…oui bien sur t’es nouvelle j’imagine tu veut que je t’aide pour quoi ? »

Shade soupira discrètement de découragement. Elle n’avait pas parié sur le bon cheval, comme disait l’expression. L’autre l’énervait un peu. Alors qu’elle songeait à cela, une autre expression lui vint en tête. À moins que son sub-conscient l’ait inventé. En tout cas, elle disait : « S’il faut mentir pour atteindre ses fins, alors soit! ». Cette pensée la fit sourire. Ce n’était pas mal, comme expression. Elle se promit de l’appliquer.
Premièrement, au lieu de répondre à la question par un « Laisse tomber, tu m’énerves », elle s’efforça de sourire. L’autre lui dit son nom, Natsumi, et alors, que Shade s’apprêtait à lui donner son nom, elle fut interrompue par une jeune fille qui semblait de l’âge de Natsumi. Elle avait de très longs cheveux mauves, qui lui donnaient un air d’ange gothique. Bon, c’est une étrange comparaison, d’accord… Mais c’est ce que la petite avait inspiré à Shade. Elle était vraiment très jolie, ses grands yeux noisettes lui donnant un petit air innocent. Bon, revenons donc à ses propos… :

-Natsumi ! Sa va ? Je peux te parler ?

Shade lui lança un regard noir, le genre de regard qui te donne en vie de disparaître six pieds sous terre. La Bolivienne était furieuse : De quoi la petite se mêlait? Justement lorsqu’elle allait recevoir l’information qu’elle cherchait, il fallait absolument qu’on l’interrompe. Elle n’aimait pas ça. Mais peu importait, elle l’aurait quand même, se renseignement, pensa-t-elle. Tout sauf intimidé par les deux élèves de première année, Shade décida d’en finir. Elle lança d’une voix froide et pressante :

-Alors, où sont les chambres? La chambre 23?

La Bolivienne regardait les petites de haut, attendant une réponse et rien de plus. Pour elle, deux minutes de conversation, c’était déjà bien trop. Vous l’avez devinez, elle n’est pas très sociable. Non, vraiment pas.
Durant le petit blanc que causa son intervention, Shade détailla les jeunes filles. Outre leur physique, elles semblaient toute deux sociable et enjouer. Pas de chance. Elles devaient se connaître, puisque que la nouvelle venue, dont Shade ignorait le nom, avait appelé Natsumi par son prénom. Alors, la Bolivienne se trouvait devant deux jolies jeunes filles gentille et sociable, et amie. Au sens de Shade, ç’aurait été aussi bien de se retrouver face à une horde de chien enragé, tant qu’à y être…
L’élève de cinquième sourit. À peu près n’importe qui aurait pu croire à un vrai sourire; En faite, c’était ses propres pensées qui la faisaient sourire. Elle était bizarre, elle se trouvait bizarre. Plus étrange encore, elle aimait ça.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Poussez-vous, je suis là [Natsumi Akifuji & Libre]  Mer 25 Nov 2009 - 13:51

Natsumi regardait la jeune fille qui était dressée devant elle. Elle soupira un moment, puis elle fit un drôle de sourire, on aurait dit qu’il était crispé, et peut-être qu’il l’était, en tout cas ça avait tout l’air d’un sourire forcé. * Wouu, on dirait qu’elle ne m’aime pas.* Même si elle savait cela Natsumi continua à sourire bêtement. Natsumi allait ouvrir la bouche pour dire un petit « Alors ? » mais quelqu’un se mit à parler avant même qu’elle n’eut put dire quoi que ce soit :

-Natsumi ! Sa va ? Je peux te parler ?

C’était Koyuki, une jeune fille que Natsumi avait rencontrée lors de son escapade au centre commerciale. La jeune étudiante s’approcha des deux jeunes filles qui étaient entrain de ce parler. Natsumi répondit à Koyuki tout en lui souriant :

« Heu oui sa va, sa va heu désolé je suis un peu occupé là faut que je renseigne une nouvelle élève, enfin plus tard si tu veut. »

Natsumi se tourna vers la jeune fille de 5ème année, elle lançait un regard noir à Koyuki, Natsumi ne savait pas pourquoi, elle n’avait rien fait de mal pourtant, enfin bref… la nouvelle élève dit à Natsumi :

-Alors, où sont les chambres? La chambre 23?

Elle avait l’air pressée ou alors elle ne voulait pas que cette conversation s’éternise. *Bon Natsu, tu peut pas être amie avec tout le monde, enfin tu peut pas être apprécié de tout le monde.* Pensa la jeune fille. Sans plus attendre Natsumi lui répondit :

« Heu la chambre 23…ba c’est pas très loin de la mienne et je suis pas très bonne pour les explications tu veut que je te montre le chemin. » Demande t-elle

Natsumi avait oublier que Koyuki était à coter d’elles, elles, ne voulant pas l’abandonné en la remballant, elle lui dit :

« Heu toi aussi tu veut venir avec nous ? Tu pourras me parler. »
Lui dit-elle un sourire légée au lèvre.


[Désolé pour la longueur et pour le retard ^^' ]
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Poussez-vous, je suis là [Natsumi Akifuji & Libre]  Mer 25 Nov 2009 - 18:25

« Heu oui sa va, sa va heu désoler je suis un peu occupé là faut que je renseigne une nouvelle élève, enfin plus tard si tu veux. »

La jeune fille failli ne pas entendre Natsumi. Elle observer la fille qui lui faisait face. Dans son regard, on voyait bien qu’elle n’avait pas envie de s’attarder.de plus, en la voyant arriver, elle lui avait lancé un regard noir, du genre « d’abord une petite fille timide maintenant une qui se teint les cheveux, manquer plus que sa ! ». Elle demanda donc a Natsumi :

-Alors, où sont les chambres ? La chambre 23 ?

Koyuki n’aimer pas se genre de personne. Qui prend les gens de haut et qui leur parle avec indifférence et mépris. Elle décida toute fois de rester polie. Pas comme la fille. Elle n’en eu toute fois pas le temps, car Natsumi avait compris que la fille en face d’elle n’avait pas envie de s’attarder.

« Heu la chambre 23…bah ce n’est pas très loin de la mienne et je suis pas très bonne pour les explications tu veux que je te montre le chemin. » Demande t-elle

Pas une très bonne idée, se dit Koyuki.

En effet, si la nouvelle n’avait pas envie de s’attarder avec elles, la proposition de Natsumi était déplacée. Voir chiante pour la nouvelle. En tout cas, comme Koyuki connaissait un peu Natsumi, sa proposition ne l’étonna pas. Elle est se genre de fille qui essaye de faire attention au autre sans y parvenir vraiment. En plus, Natsumi est un livre ouvert, le genre de fille a qui tu parle une fois et même si elle t’a pas parlé beaucoup, tu en sais long sur elle. Pas que Koyuki ne l’aimer pas hein?! Au contraire, elle trouver la jeune fille amusante et tout et tout…seulement pour des gens comme la nouvelle (dont elle ne connaissait pas le nom) on pouvait vite se lasser et s’énerver.

« Heu toi aussi tu veux venir avec nous ? Tu pourras me parler. » Lui dit-elle un sourire légée au lèvre.

Alors la, je crois que la nouvelle y réfléchira a deux fois avant de demander son chemin a quelqu’un. Elle aurait mieux fait de voir le CPE ou une personne du genre.
Koyuki sourit intérieurement. Par contre, elle n’allait rien faire pour aider la nouvelle. Pas qu’elle penser mettre la fille dans une salle situation (non elle connaissait trop se genre de personne pour savoir qu’elle son directe et parfois blessante) juste qu’elle ne voulait pas que Natsumi soit la seul à être remballer.


-Ho je veux bien si sa ne pose pas de problème. Au passage, moi je m’appelle Koyuki ! Koyuki Shihaki ! Et toi, quelle est ton nom ?

En tous cas, se qui est sur, c’est que cette fille et elle n’allait pas être de grandes amies ! Et tout porté à croire que c’était réciproque !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Poussez-vous, je suis là [Natsumi Akifuji & Libre]  Dim 29 Nov 2009 - 16:12

Il y avait une certaine tension entre les filles. Shade soupira discrètement. Elle n’aurait pas dû être si brusque. Décidément, elle n’était pas douée en relation humaine. Elle ferma les yeux pour une seconde, et respira un bon coup. Elle essaierait maintenant d’être plus… Aimable.
C’est alors que Natsumi proposa de lui montrer le chemin, avec la jeune fille aux cheveux mauve. Shade était un peu découragé, mais ne laissa rien paraître. Elle afficha même un léger sourire, pour dire qu’elle était d’accord.

-Ho je veux bien si sa ne pose pas de problème. Au passage, moi je m’appelle Koyuki ! Koyuki Shihaki ! Et toi, quel est ton nom?

Le "si ça ne pose pas de problème" attira l'attention de Shade. Hmmm... Est-ce que ça posait un problème? Elle se voyait bien dire "Si, sa pose un problème". Mais elle se retint. Tout ce qu'elle voulait, c'était trouvé sa chambre, et que la fille aux cheveux mauves l'accompagne n'était pas vraiment un problème
L’élève de cinquième tourna alors la tête vers celle qui s’était nommé comme étant Koyuki. Elle la regarda un instant, juste assez pour détailler son joli minois. Elle avait de grands yeux noisette qu’elle avait remarqués plus tôt pour leur air innocent. Ils se démarquaient indiscutablement de ses longs cheveux mauves. Une de ses propres mèches violettes tombant sur se yeux, elle se dit que la petite avait fait un plutôt bon choix de couleur.
D’une voix qu’elle voulait… Sympathique, elle répondit à la jeune fille en choisissant bien ses mots :

-Enchanté Koyuki. Moi c’est Shade.

La jeune femme sourit pour appuyer ses dires. Sa façon de parler la dégoûtait elle-même. Elle se sentait tellement stupide… Elle se demandait comment la plupart des filles arrivaient à le faire sans se haïr. Ne se sentait-elle pas un peu… Cruche, de parler comme si tout les intéressait? Shade décida qu’elle ne comprendrait jamais, alors il valait mieux qu’elle arrête de chercher.
Shade attendit quelques secondes, se demandant quand elles allaient y aller. Puis, déjà à bout de patience, elle lança, en essayant de ne pas faire paraître son impatience mais plutôt de paraître enjoué :

-Alors, on y va?

Elle lança alors un regard presque suppliant vers l’endroit où les chambres devait être, bien qu’elle n’en soit pas absolument sûre. Elle avait hâte de s’installer, et de quitter les jeunes filles. Au moins, se dit Shade, Koyuki et Natsumi l’aurait aidé à développer sa… Patience. Et peut-être même sa sociabilité… Bien que Shade soit persuadé qu’une mauvaise expérience n’allait pas l’encourager à récidiver.
Le regard de la fille au cheveux mauves semblait pesé sur elle, comme un mauvais esprit qui te hante. Shade se sentait presque… Mal-à-l’aise. Et elle ne trouvait pas ça très agréable. Elle se demanda un instant ce que Koyuki pouvait bien lui vouloir, mais ne s’attarda pas sur cette question; Elle n’en avait simplement aucune idée.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Poussez-vous, je suis là [Natsumi Akifuji & Libre]  Mar 1 Déc 2009 - 19:37

Koyuki accepta avec plaisir la proposition de Natsumi. Elle présenta alors à la nouvelle arrivante et lui demanda son prénom. *A oui c’est vrais t’aurai du lui demander son prénom toi aussi, t’es bête ma pauvr’* Pensa la jeune fille. Natsumi avait l’impression de détecter une sorte de tension entre les deux jeunes filles, mais ce n’était peut-être qu’une intuition à près tout. L’élève présumé de 5ème années se tourna vers Koyuki, elle avait l’air de l’observer, puis elle dit :


Enchanté Koyuki. Moi c’est Shade.

*Et moi je compte pour du beurre ?* Pensa Natsumi. Bien qu’elles soient trois, elle n’avait rien à se dire, le silence était un peu pesant, puis Shade leur dit :

-Alors, on y va?


Natsumi se tourna vers elle. *Aumoin elle, elle enlève ce silence* Natsumi lui répondit de suite :


« Heu oui oui on y va, bon je vais te montrer. »

Natsumi se mit devant les deux jeunes filles. Elles arrivèrent dans le hall. Natsumi salua quelques personnes qu’elle connaissait. Le hall était plein, touts les élèves allait bientôt aller en classe. Mais il restait encore aumoin 5-10 minutes aux filles pour aidé Shade à trouver sa chambre.*C’est qu’elle chambre déjà ? A oui la 23. En plus c’est pas très loin de la mienne je vais pouvoir aller posé mon carnet dans la chambre.* Natsumi marchait dans le hall suivit des deux jeunes filles. Puis elle décida d’entamer la conversation.

« A oui Koyuki c’est quoi déjà que tu voulait me dire ? »


[Alors aujourd’hui je crois que je fais pas trop de rp…bien ^^’ désolé…*va au coin*]
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Poussez-vous, je suis là [Natsumi Akifuji & Libre]  Mer 2 Déc 2009 - 15:02

Enchanté Koyuki. Moi c’est Shade.

En faite, Shade avait régis beaucoup mieux qu’elle ne le penser. Combien de fois elle avait tenté d’aider des gens que qu’il c’était retourner contre elle ! Alors en voyant Shade, elle a tout de suite commencé à s’emballer. Mais bon, il ne faut pas vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tuer. C’est bien connu. Elle décida quand même de se faire pardonner en essayant de l’importuner le moins possible.

-Alors, on y va ?

Même si il y a des choses qui ne change pas et qu’elle ne peut changer, elle a toujours voulue comprendre les gens. Mais la, elle s’attaquer a un trop gros morceau.

« Heu oui oui on y va, bon je vais te montrer. »

Après un long silence, ponctué des bruits de leur pas, Natsumi se tourna vers elle.

« A oui Koyuki c’est quoi déjà que tu voulais me dire ? »

Ho. Koyuki avait complètement oublié cette partie là.

- heu… en faite je voulais m’excuser d’être partie l’autre jour. Je tes laisser toute seul au centre commercial et sur le coup je n’ai pas réfléchie. Alors voilà j’espère que tu ne m’en veux pas et que tu accepte mes excuses. Ce jour là, je me suis totalement remise en question et… je devais faire le point. Tout seul. Alors, pour me faire pardonner, je voulais te proposer d’y retourner, et que l’on passe une super journée. Enfin, si sa te tente.

Elle se rendit compte qu’elle venait de répéter plein de fois le mot excuse. Elle failli, rigoler, parce que cela ne lui ressembler pas. De parler d’elle. Elle attendit néanmoins la réponse de Natsumi, en sachant toute fois se qu’elle allait dire. Elle ne se voyait pas se faire remballer par Natsumi. D’ailleurs, elle se demanda si cela arriver a cette dernière de s’énerver.

C’est une très bonne question, se dit elle, qui mérite peut être réflexion.

Ce dont elle n’avait pas envie maintenant.
Les trois filles se dirigeaient vers le couloir des dortoirs. Plus exactement vers la chambre 23. Lorsqu’elle regarda sa montre, celle-ci indiqué qu’il ne rester plus que 10 minutes avant le début du cours. Heureusement qu’elle avait pris son sac. Mais escorter Shade jusqu’à sa chambre ne devrait pas prendre des heures. Elle aura surement le temps de rentrer en cours sans être en retard.
Elle refit surface, stoppant le flot de pensées qui venait de la submerger et attendit la réponse de Natsumi.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Poussez-vous, je suis là [Natsumi Akifuji & Libre]  Sam 23 Jan 2010 - 16:05

Le topic est fermée on ne va plus répondre ^^'
Revenir en haut Aller en bas
 
Poussez-vous, je suis là [Natsumi Akifuji & Libre]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kobe High School :: Hors RPG :: Poubelle :: Archives des rps :: Anciens rps-
Sauter vers: