Partagez | 
 

 [TERMINER]Un cinéma? Oké, mais en solitaire~ [PV YUme]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Invité
« Invité »
(#) [TERMINER]Un cinéma? Oké, mais en solitaire~ [PV YUme]  Dim 15 Nov 2009 - 22:50

    Il y’avait des jours comme ça où Sun n’avait vraiment pas envie de sortir de toute la journée. Il se sentait nul, déprimé et seul. Horriblement seul. Et pourtant, il n’arrivait pas à s’expliquer tout ces sentiments. Il avait de bons résultats, il lui suffisait de foutre le pied dehors, ne serait-ce que dans le couloir, afin de trouver quelqu’un avec qui il pourrait faire ami-amie ou ami-ami. Mais aujourd’hui Sun n’avait envie de rien. En fait, il n’avait même pas envie de se lever. Il ne voulait que rester dans son lit et dormir. Dormir toute la journée. Il n’avait même pas faim. Il regarderait sa guitare prendre la poussière toute la journée.

    Pourtant il faisait beau dehors. Le soleil brillait, aucun nuage ne recouvrait le ciel. Tout le monde semblait joyeux. Mais merde ! Pourquoi ? Pourquoi le monde était-il ainsi fait ? Mais en fin, brefons. Sun réussi à garder parole et resta toute la journée enfermé dans sa chambre. Son ventre criait famine, il avait la gorge desséché mais il n’en avait rien à faire. Il restait des heures allongé sur son lit, bras croisés derrière sa tête, écouteur dans les oreilles à se repasser 36 000 fois la même chanson, la même mélodie. Ses coloc venaient et repartaient. Mais le pire dans toute cette histoire était, bien évidement, que Sun n’avait aucune raison à être dans cet état. Il avait beau chercher et chercher, il ne trouvait pas pourquoi.

    Mais soit, il était 17h30 lorsque notre jeune déprimé trouvait enfin le courage de se lever. IL était encore en pyjama. Dehors la nuit commençait à tomber. Il ouvrit la fenêtre et rapidement un froid mordant vint s’engouffrer dans les mailles de son pyjama, ce qui le fit grelotter. Alors, apparemment sur un coup de tête, Sun décida de sortir prendre l’aire et aller au cinéma. Il enfila donc rapidement un jeans sur lequel il enfila son sweat-shirt bordeaux à capuche. Il chaussa ses converses noires puis engouffra 2 billets de 1000 yen et les fourra dans la poche de son pantalon, avant de sortir de sa chambre, puis du hall et enfin de l’enceinte du lycée.

    A sa dernière visite de la ville, Sun avait repéré un cinéma ainsi qu’un film qui venait de sortir. « Sweeney Todd », lequel avait l’aire vraiment pas mal.
    Notre jeune homme ne mit pas longtemps à arriver à destination et se mit derrière dans la queue et attendit. Pendant ce temps, il s’amusait à observer les gens quand son regard se fixa sur un jeune homme. Sun était sûr de l’avoir déjà aperçut quelque part, mais où ? De plus, il savait qu’il connaissait son nom, mais comment allait-il ? Il ne s’en rappelait plus …


Dernière édition par Sun Johnson le Sam 2 Jan 2010 - 18:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: [TERMINER]Un cinéma? Oké, mais en solitaire~ [PV YUme]  Dim 22 Nov 2009 - 10:06

Il y a à peine quelques jours, Yume s’était acheté un bouquin sur un coup de tête. Il avait remarqué, sur la tranche de celui-ci, le nom d’un auteur qu’il aime beaucoup, et fut de suite attiré par l’objet. Après une rapide lecture du résumé, il l’avait finalement acheté. Lui qui, d’ordinaire, ne lisait pas beaucoup. Depuis ce jour là, il passait ses soirées à lire, et en à peine 4 jours, il avait terminé le bouquin. A 4h du matin, exactement, la veille au soir (ou ce matin même, au choix selon le point de vue). En même temps, il ne pouvait pas s’arrêter en plein milieu, alors que l’intrigue battait son plein, et que progressivement, il découvrait le profil du coupable de telles atrocités. Du coup, il n’avait pas vu l’heure passer, et avait combattu contre la fatigue qui lui faisait fermer les yeux contre sa volonté.

Il s’endormi évidemment rapidement après avoir terminé sa lecture, et ne se réveilla qu’une douzaine d’heures après cela, soit aux environs de 16h. Il n’avait pas vraiment faim en se réveillant, et se sentait fatigué, comme quelqu’un qui a trop dormi. Se relevant lentement pour s’asseoir dans son lit, il jeta un coup d’œil autour de lui. Personne. Un autre coup d’œil vers la fenêtre lui indiqua qu’il faisait grand beau dehors, et, à la luminosité, il devinait que la journée était déjà bien avancée. Mais quelle heure était-il ? Un autre coup d’œil vers son radio réveil le fit écarquiller les yeux : déjà 16h passées ! Il avait dormi autant ! Ça expliquait pourquoi la chambre était déserte... Avec un temps pareil, et à cette heure ci, il était évident que les gens n’allaient pas rester enfermés à l’intérieur. Ils sortaient se promener, trainasser, faire du shopping, allaient au cinéma... Cinéma ! Merde ! Le jeune homme se souvint subitement qu’il s’était donné rendez-vous avec un ami au cinéma à 17h15. Il ne lui restait que peu de temps pour aller se doucher, d’habiller, manger un truc en vitesse (sans compter le fait qu’à cette heure ci le réfectoire est fermé), et se rendre sur place, ce qui, rien que ça, prenait déjà une dizaine de minutes.

Il se dépêcha alors, prenant ses affaires en vitesses pour aller se doucher. Une dizaine de minutes et quelques secondes plus tard, il était de retour dans sa chambre, tout beau tout propre, les cheveux encore humides et en bataille. Il ouvrit la porte de son placard et prit des fringues presque au hasard. Il enfila ainsi un vieux jean troué au genou, et un T-shirt un peu trop grand pour lui, qu’il avait acheté à un concert de son groupe de rock préféré, et auquel il tenait beaucoup. Il accrocha une petite chaine sur le côté de son pantalon, puis enfila ses Converses noires aux lacets blancs. Il attrapa son sac qui trainait par terre, et se précipita vers la porte, avant de faire demi-tour, pour récupérer un gilet noir qu’il noua autour de ses hanches. Sait-on jamais, des fois qu’il fasse un peu frisquet.

Au final, Yume ne prit pas le temps de chercher quelque chose à manger, et se rendit directement au cinéma. Il arriva sur place à 17h10, très légèrement en avance. Il regarda autour de lui, mais ne vit pas la personne attendue. De toute façon, il était en avance, alors ce n’était pas étonnant. Il se posta donc dans un coin en s’adossant contre le mur du bâtiment, regardant toujours autour pour guetter l’arrivée de son ami. Les minutes passaient, et il fut bientôt 17h30, puis 17h40, et toujours rien en vue. Il soupira, puis baissa les yeux pour regarder ses pieds. L’avait il oublié ? Était-il simplement en retard ?

Au bout d’un certain temps, Yume sentit comme un regard peser sur lui, et releva la tête, cherchant d’où pouvait provenir cette impression. Presque aussitôt, ses yeux se posèrent sur un garçon dans la file d’attente pour la caisse. Il ne lui fallu pas trois plombes pour reconnaître cet individu. Il se souvenait très bien de lui, il l’avait croisé il y a quelques jours déjà dans les couloirs du lycée, alors qu’il s’apprêtait à sécher un cours. Croisé était un bien petit mot, étant donné qu’ils s’étaient entre guillemets couru après à plusieurs reprise, pour au final n’échanger que quelques mots, et ne pas savoir grand-chose l’un de l’autre. D’ailleurs, Yume ne se souvenait pas de grand-chose, à part que ce jeune homme n’était pas totalement Japonais. Son nom, il ne s’en souvenait pas tellement. Il savait juste qu’il était très court, encore plus court que le sien. Ah oui, et puis ces yeux. Ça, il ne pouvait pas y oublier. Comment oublier cette particularité ? Impossible. Croiser ce regard lui faisait d’ailleurs autant d’effet que lors de leur première rencontre. Yume détourna le regard pour continuer sa recherche de la personne attendue. Toujours pas de signe de lui. Mais qu’est ce qu’il foutait ?! Il se décida alors à l’appeler, au moins il serait fixé. S’il répondait. Par chance, il put l’avoir, pour avoir la confirmation de ce qu’il doutait : son ami avait complètement oublié et prévu autre chose à la place, suggérant ainsi à Yume d’y aller sans lui. Celui-ci soupira et raccrocha au nez de son correspondant.

Après quelques instants, il reporta son regard sur l’étranger qu’il avait rencontré quelques jours auparavant, l’observant ainsi furtivement. A première vue, il semblait seul comme lui, mais ne semblait attendre personne. Etrange. Il fallait vraiment être bizarre pour aimer aller au cinéma tout seul. Ce qui était d’ailleurs ce que ferait probablement le japonais, puisqu’à présent il était sur place. Ouais mais d’une autre côté, il y avait lui. Seul, qui plus est. Et Yume avait bien envie de l’approcher à nouveau. Problème, il n’osait pas. Qu’est ce qu’il pourrait bien dire ? Bon d’un autre côté, s’il n’y allait pas, ils iraient chacun de leur côté tout seul. Alors autant essayer. Au pire hein, il ne risquait pas grand-chose.

Il prit alors son courage à deux mains, et s’avança vers la file d’un air naturel, comme si de rien n’était, puis arriva au niveau de son camarade. Les mains dans les poches de son jean, il lança un regard au mec dont il ne se souvenait plus du prénom, et lança :

T’es seul ?

Il avait une voix pas très assurée, et se forçait à ne pas trop paraître mal à l’aise. Il regrettait déjà d’être venu. Mais bon, trop tard, il ne pouvait plus faire demi-tour. Dans sa lancé, il continua, tentant de prendre un peu d’assurance :

Tu vas voir quoi ? Y’a presque trop de choix ici...
Et de monde...

Il avait rajouté ces derniers mots à voix basse, plus pour lui-même que pour autre chose. En effet, il n’aimait pas tellement quant il y a du monde, et encore plus d’attendre debout...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: [TERMINER]Un cinéma? Oké, mais en solitaire~ [PV YUme]  Jeu 26 Nov 2009 - 12:51

    Une journée qui avait mal commencé et qui continuait mal, pouvait-elle bien se terminer ? Sun en doutait fortement. Il n’avait envie de voir personne, et pourtant il allait se foutre dans un cinéma remplis de personnes de tout âge, de toute humeur, de toute odeur et de tout sexe. Un peu maso notre Sun ? Sans doute, mais mine de rien, il n’avait pas eu le choix. Ou peut-être que si ? Non, notre jeune guitariste aimait ses lieux bondés, et, malgré son humeur du jour, il ne pouvait résister à aller au cinéma. Des fois qu’il y rencontrerait des gens qu’il connaissait.
    Et ce fût bel et bien le cas !

    Très vite, alors qu’il était en train d’écouter discrètement une conversation entre deux lycéen sur le pourquoi du comment le cassoulet de midi était dégueulasse-ils ne devaient sans doute pas être à KHS, vu qu’on y avait servit des brocolis à la crèmes, qui n’étaient, évidement, pas beaucoup plus appétissant que le repas dont parlait les autres- Sun laissa porta son attention sur les autres gens de la file, s’arrêtant plus longtemps sur un jeune homme. Certes, notre guitariste savait exactement de qui il s’agissait, vu qu’ils s’étaient courut après dans les couloirs pour en savoir plus l’un sur l’autre. Pourtant, ça n’avait rien donné de plus et Sun s’était retrouvé seul dans le 4ème étage avec comme seul information, le prénom de l’inconnu. Yume. Voilà ! C’était ça le nom qu’il cherchait. Comment l’avait-il put oublier ? M’enfin, alors que Sun l’observa, ce dernier croisa un instant son regard avant de reporter son attention dans une autre direction. Peut-être qu’il cherchait quelqu’un ? Ou alors il était aussi venu en solitaire au cinéma. Il fallait vraiment être c*n pour aller voir un film, seul. Mais nous n’allons pas monopoliser des phrases pour ce sujet.


    T’es seul ?

    Sun, s’étant retourné vers le fameux cassoulet qui avait maintenant été remplacé par facebook –superbes conversations, faut bien dire ce qui est- fût assez étonné en voyant Yume à côté de lui. Seul ? Bah, à moins que l’inconnu voie autre chose ou un partenaire potentiel pour notre jeune homme, il était bien seul. Mais il n’eu pas le temps de répondre que Yume reprit la parole, lui demandant ce qu’il allait voir.

    Notre jeune homme porta son attention sur les affiches, puis à nouveau sur Yume. Il le fixa quelques instant, puis, affichant un gentil sourire, il dit de sa voix calme et posé :


    « Eh bien, Yume, comme tu peux le remarquer je suis seil. Et puis, en ce qui concerne les films … » Sun jeta à nouveau un coup d’œil aux films proposé « J’hésite entre ‘Gran Torino’, ‘Sweeney Todd’ ou encore ‘twilight II’ … »

    Evidement, pour le dernier film, il avait parlé d’un ton ironique si bien qu’il fallait vraiment être con pour ne pas remarquer qu’il se foutait de se film.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: [TERMINER]Un cinéma? Oké, mais en solitaire~ [PV YUme]  Sam 28 Nov 2009 - 22:48

Depuis qu’il avait entreprit d’approcher cette personne et de lui parler, Yume ne cessait de se dire qu’il n’aurait pas dû. Dans la logique des choses, il aurait dû s’en aller, aller faire un tour éventuellement au centre commercial, ou dans le parc, avant de rentrer, ou tout simplement rentrer. Mais jamais il n’aurait du l’approcher, ce mec. En plus, ce n’était pas son genre, d’aborder les gens. Bon certes, ce n’était pas un parfait inconnu, ils avaient déjà « parlé », mais bon quand même. Juste pour quoi ? Se présenter, et encore Yume n’avait pas du tout été bavard, et puis c’est tout. Le japonais n’avait pas osé lui parler plus, et l’autre avait finit par partir. Ce qui d’ailleurs était compréhensible : à quoi bon rester avec quelqu’un qui parle pas et qui semble ignorer votre présence ?

En plus, si Yume n’avait pas bien regardé, ou alors qu’une deuxième personne accompagnant le jeune homme aux yeux étranges le rejoignait, il ne serait donc plus seul. Et Yume se retrouverai comme un con à poser une question con. De toute façon, c’était trop tard, il ne pouvait pas revenir en arrière. Ou du moins, devrais trouver une excuse pour s’en aller. Mais à quoi ça rime, quelqu’un qui vient te voir, te demande si t’es seul, ce que tu vas regarder, et se casse ensuite ? La suite semblait en fait toute tracée, et c’est ce qui faisait peur au japonais.

Au final, et heureusement pour lui (au moins, l’avait pas l’air con – juste seul, aussi u_u ), le jeune-homme-intéressant-dont-il-ne-se-souvenait-plus-du-nom lui répondit qu’effectivement il était seul. Il jeta un regard vers les affiches des films qui se trouvaient au dessus de l’entrée du bâtiment. Yume suivit son regard pour fixer à son tour les affiches. Il ne semblait pas ya voir grand-chose d’intéressant, en fait. Passait même dans deux salles le fameux Twilight qui avait eu tant de succès lors du précédent volet. Yume n’avait d’ailleurs pas été le voir, n’avait jamais été intéressé par ce film, et ne l’était pas plus pour la suite. D’ailleurs, son camarade ne semblait pas non plus l’apprécié, au vu (ou plutôt l’ouïe) du ton ironique qu’il utilisa en le mentionnant. Il sourit alors légèrement, puis reprit, baissant la tête pour regarder ses pieds :

Ah ... Je suis seul aussi, en fait... J’peux squatter avec toi ?

Yume n’avait jamais vraiment été doué pour s’incruster quelque part, que ce soit dans une conversation, un groupe, etc. Il préférait rester à l’écart et attendre que les autres viennent. Sauf que là pour une fois, il essayait de changer, et avait quelque peu de mal. Il espéra que son interlocuteur accepte, et surtout qu’il ne se moque pas de lui. C’est vrai que ça faisait un peu tâche, genre « j’ai pas d’amis, j’veux pas aller au ciné tout seul ». Même si c’était quand même un peu ça, il n’aimerait pas être mal vu par cette personne...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: [TERMINER]Un cinéma? Oké, mais en solitaire~ [PV YUme]  Dim 29 Nov 2009 - 18:06

    Mine de rien, Sun fût soulagé d’avoir trouvé un quelqu’un avec qui il pourrait passer la soirée. Parce qu’aller au cinéma, certes, c’était cool, mais y’aller seul l’était bien moins que d’y aller à deux ou en groupe d’amis. Ce fût donc en affichant une mine réjouit que Sun accepta volontiers le squattage de Yume. Et puis, ce serais l’occasion où jamais d’en apprendre un peu plus sur l’inconnu, dont il ne connaissait, finalement, que le nom. DE toute façon, s’ils voulaient passer ensemble la soirée, il fallait bien qu’ils parlent un peu. Parce qu’une soirée muette, n’était pas le fort de notre jeune homme.
    Donc, de son timbre de voix habituelle, il dit
    :

    « Mais y’a pas de soucis. Tu peux évidemment rester avec moi. Mais je te préviens, je risque fort d’aller voir Twilight »

    Cette fois ci, il avait parlé d’un ton sincère. Et pour cause: maintenant qu’ils étaient à deux, Sun pouvait mettre en place le plan qu’il avait échafaudé en voyant l’affiche de ce film. Il brulait d’envie d’aller dans la salle, rien que pour pourrir une soirée des fans hystériques qui criaient quand deux personnages s’embrassaient et qui pleuraient quand un des héros tant aimé mourrait. Oh oui, Sun se sentait motivé à le faire, surtout que, vu la tête que tirait Yume, il ne serait sans doute pas difficile de le mettre dans son camp. Posant sur lui un sourire déterminer, il dit approcha sa bouche de son oreille et lui chuchota :

    « Oui, je veux vraiment voir Twilight. Mais pas juste pour le voir. J’ai horreur de ce film, et pourtant j’ai envie de payer 1800 yen pour voir de la merde » Il s’arrêta quelque instant, afin de voir la mine perplexe de Yume. Sun afficha un sourire amusé et, pendant qu’ils avançaient dans la file, il continua « donc voilà mon plan. On y va ensemble, et on pourrit une soirée à des inconnus. On lance des remarques qui n’on rien à voir et on passe un bon moment. Sa te va ? »

    De toute façon, il ne lui laissait pas vraiment le choix. Car les voilà qui arrivaient à la caisse. Sans hésiter d’avantage, Sun afficha un joyeux sourire et dit à l’attention de la caissière :

    « Deux places pour Twilight, s’il vous plait »
    « Vous avez encore de la chance, ce sont les deux dernière places »

    Se retenant pour ne pas exploser de rire devant la mine dépiter de la bonne femme et en entendant les pleurs et les cris de fureurs des fane-girls, Sun paillât les deux places et tendit un ticket un Yume. Evidement, vu que Sun venait de payer les deux places, il laissa l’honneur à Yume de payer un grand paquet de pop-corn. Une fois paré pour passer une bonne soirée à se foutre de la gueule de tout le monde, Sun et Yume se dirigèrent rapidement vers la salle, qui était, elle, bondé jusqu’à pas possible.

    Après avoir fait chier quelques gens pour qu’ils se décalent, nos deux jeunes hommes réussirent à trouver une place l’un à côté de l’autre. Sun, lançant un regard complice à Yume souffla un « prêt ? » avant que les lumières ne s’éteignent et que les bandes annonces commençaient à défiler sur le grand écran. Notre jeune guitariste rigolait en lui, songeant à la soirée qu’il allait passer en compagnie de l’adolescent.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: [TERMINER]Un cinéma? Oké, mais en solitaire~ [PV YUme]  Sam 5 Déc 2009 - 9:27

Heureusement pour Yume, la réponse du jeune homme fut favorable, et il ne semblait pas être dérangé de sa présence imposée. D’emblée, il ajouta que finalement, il y avait de fortes chances qu’il veuille regarder Twilight. Pourtant, d’après l’expression ironique qu’il avait eue quand il en avait parlé précédemment, il ne semblait pas vraiment apprécier ce film. Et là, il semblait sérieux en disant cela. Peut être Yume avait il mal perçu son intonation tout à l’heure ? Mais bon de toute façon, le japonais n’avait pas tellement envie de jouer les chiants, et avait décidé qu’il suivrait l’avis de son camarade, même si cela ne lui plaisait pas tellement. Après tout, au moins, ça fait un film de moins, et il pourra critiquer, pour l’avoir vraiment vu. C’est juste qu’il sera un peu perdu s’ils regardaient vraiment ce film.

Yume lui sourit, et se contenta de le remercier poliment, s’efforçant de paraître agréable. C’est alors qu’il le vit approcher son visage du sien sans prévenir, et Yume, surprit, esquissa un léger mouvement en arrière pour l’éviter. Il avait cru, l’espace d’un instant, que ce presque inconnu, allait l’embrasser. En plus, en public ! Mais en fait non, il s’était rapproché de son oreille pour lui parler. Yume se sentit rougir légèrement, gêné par cette proximité. En plus, ce que le jeune homme lui dit le rendit perplexe. Il ne comprenait pas qu’on puisse vouloir aller voir un film dont on a horreur, comme il le dit si bien. Il le dévisagea alors, lorsqu’il éloigna son visage, et lui lança un regard interrogatif. La réponse à sa question imaginaire ne tarda pas, et il eut droit à un plan bien plus qu’étrange. Enfin, plutôt, surprenant. Jamais il n’avait fait ça, et jamais cela ne lui serait venu à l’idée. Les films qu’il n’aime pas, il ne va pas les voir, un point c’est tout.

En guise de réponse, il se contenta d’un « euh, ouais... » d’un ton pas vraiment sûr de lui. Il avait dit oui pour ne pas le contrarier, mais il n’avait pas vraiment envie de faire ce qu’il disait. A présent, il avançait dans la file, aux côtés de son ami (s’il pouvait à présent ainsi le considérer). Ils finirent par arriver à la caisse, au bout de quelques minutes. Yume n’eut pas le temps de dégainer son porte monnaie que déjà l’autre (toujours impossible de se souvenir de son nom) demandait deux places pour le film, prenant ainsi les deux dernières. Yume sourit intérieurement en entendant les cris de déception derrière lui, mais s’en foutait royalement, à présent. Et de toute façon, il ne ferait pas changer d’avis son camarade. Ce qui le gênait surtout, en fait, c’est qu’il lui paya sa place, alors que ça, ça n’était pas du tout prévu. Il essaya de négocier pour le rembourser, en vain. Du coup, pour se rattraper, il alla acheter un paquet de pop corn et des boissons. Il faudrait bien ça pour s’occuper pendant un film nul.

La bouffe dans les mains, il suivi son ami qui se fraya un passage tant bien que mal jusqu’à deux places côte à côte. Alors qu’il lui demandait s’il était prêt, Yume sentait comme une bouffé de stress, à l’idée de devoir faire ce qu’il lui avait proposé. Les publicités et bandes annonces lui parurent durer une éternité, jusqu’à ce que le film se lance enfin. Dans le noir, il se sentait déjà un peu plus à l’aise, ne voyant pas les gens autour de lui. Il laissa passer le début du film sans rien dire, et surtout parce qu’il ne voyait pas quoi dire. Commenter ainsi les films, ce n’était pas son genre. Et puis, il préférait que ce soit son camarade qui commence.

Mais peu à peu, et même plutôt rapidement, Yume sentit ses paupières devenir lourdes, jusqu’à ce qu’il ne puisse plus les empêcher de se fermer. Le fond sonore s’éloignait peu à peu, jusqu’à paraître lointain, mais encore présent. Ce n’est que lorsqu’il sentit du mouvement autour de lui, se faisant bousculer par sa voisine qui enfilait sa veste, qu’il se réveilla, et se rendit compte qu’il s’était endormi. Il jeta un œil à sa boisson encore pleine, puis à son voisin qui se rhabillait aussi. Gêné, il ne dit aucun mot et remis sa veste à son tour, se levant et patientant que les gens devant (ou derrière, à qui irait le plus vite) avancent. Arrivés à la sortie, à l’air libre et moins confinés dans une foule dense, où de plus ils pouvaient mieux s’entendre, Yume s’adressa alors à son camarade, très gêné, en baissant les yeux :

J’suis désolé, j’ai pas pu m’empêcher de dormir... >_<

Sans oser affronter son regard, il regarda alors sa montre. Il devait être assez tard, il faisait déjà presque nuit. En effet, il était déjà 20 heures passées, le film avait duré presque deux heures. Et il avait faim, surtout.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: [TERMINER]Un cinéma? Oké, mais en solitaire~ [PV YUme]  Lun 7 Déc 2009 - 15:05

    Il y’avait des jours où Sun avait vraiment de superbes idées. Faut dire ce qui est : se foutre de la gueule d’un film, des personnages et des scènes absurdes d’un film pour gamin, gamines et midinette surexcitées, relevait d’une idée de géni … ou pas. Et je dirais plutôt que ici c’était le ‘ou pas’ qui avait bien plus d’importance que le reste. Car oui, vu la tronche que tirait Yume, il n’avait pas vraiment l’aire enchanté de sa, pourtant superbe, proposition Mais Sun ne lui avait pas laissé le choix –sinon Yume se serait cassé rapidement voir un autre film-.

    M’enfin, quoi qu’il en soit, ils étaient entrés dans la salle et avait attendu patiemment le début du film. L’un à côté de l’autre. Les pubs défilaient aussi rapidement –ou plutôt lentement …- que les bandes annonces. Durant ce temps, infiniment long, Sun tourna légèrement la tête vers Yume et posa discrètement son regard sur lui. Tentant tant bien que mal de transpercer l’obscurité afin de voir ses traits, notre jeune homme ne fit plus attention à l’écran, à ses risques et périls.

    Alors qu’il avait ton attention porté sur l’adolescent à ses côté, le film venait de commencer. Une musique niaise, pour un générique niait, rythmé par les hurlements hystériques de toute la salle.Sun n’y était pas préparer et renversa la moitié de son paquet de pop-corn qui allèrent se cacher dans les cheveux et les vêtements des gens derrière lui, ce qui lui valait quelques jurons. Mais Sun se contenta de sourire, portant son regard sur l’écran où défilait maintenant les personnages. Tous moches et qui jouaient horriblement mal. Très vite, Sun pouvait prédire la plupart des repiques et ne se priva pas de les dires à haute voix pour ensuite rigoler. Le tout d’une façon pas vraiment discrète. Les gens à côté de lui le fusillèrent du regard, mais si vous croyez que notre jeune homme en avait quelque chose à faire, vous vous trompez complètement. Il était plutôt content de gâcher la soirée à des inconnus. Sadique, insensible et égoïste ? C’est le moins que l’on puisse dire, effectivement.

    Mais bien que notre jeune homme se sente plutôt motivé, l’ennuie fini tout de même à prendre le dessus. Même pas 45 min-durant lesquelles notre guitariste s’était bien fait engueulé- étaient passées que Yume s’était endormis. Sun lui lança un regard et souris. Il ne pouvait apercevoir que sa silhouette, mais tant pis. Il était chou quand même.

    M’enfin, Sun continua donc seul à se foutre de la gueule de ce navet et ce durant tout le film, ne laissant pas de répit aux inconnus, qu’il faisait royalement chier. Mais bon, notre jeune homme n’étais pas aussi dégueulasse que ça et les laissa tranquille afin qu’ils puissent savourés les 20 dernières minutes. 20 minutes durant lesquelles le sommeil et l’ennuie prirent réellement le dessus et le voilà qui sentait ses yeux se fermé. Il lâcha son paquet de pop corn, qu’il n’avait pas réussi à finir. Le contenue alla s’éparpiller sur le sol. Sa tête tomba sur le côté et le bruit des combats du film s’atténua, jusqu'à disparaître complètement.

    Pour sa part, ce fût Yume lui-même qui le réveilla. Sans vraiment faire exprès, il l’avait légèrement poussé. Sun se redressa vivement sur son siège et ouvrit les yeux. Tout d’abords éblouis par la lumière qui lui semblait intense, notre jeune homme cligna quelques instants des yeux puis se tourna vers Yume. Celui-ci s’excusa parce qu’il n’avait pas put s’empêcher de s’endormir. Sun lui adressa un sourire puis s’étira et bailla discrètement avant de reporté son attention sur son ami, si il pouvait réellement le considéré comme tel.


    « Tu n’as rien raté de bien important. Le seul truc marrant c’était la mouche qui s’est fait gobé par un brochet dans le lac »

    Tout en disant ses conneries, Sun s’était levé et, Yume le suivant, s’était dirigé vers la sortie, s’en foutant des pop-corn et des plaintes qu’émettait les autres envers lui. Mwahaha, sur ce coup là il avait, effectivement, été sadique. Mais bon, ce fût heureux et de bonne humeurs qu’il sortie du cinéma et s’engagea, Yume à ses côtés, sur le trottoir. Puis, se tournant vers l’adolescent, il posa son regard vairon sur lui et lui sourit, avant de déclarer :

    « Je ne sais pas toi, mais si je ne mange pas tout de suite je vais crever sur place. En plus je n’ai même pas pu finir mon pop-corn, et j’ai oublié ma boisson sur le comptoir … une pizza ou des sushi, ça te dit ? »

    Sun soutint le regard de Yume et continua de sourire, espérant secrètement que la réponse sera positive. Mais, évidement, il n’avait même pas vraiment exagéré en disant qu’il mourrait de faim …
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: [TERMINER]Un cinéma? Oké, mais en solitaire~ [PV YUme]  Ven 11 Déc 2009 - 9:02

Durant quasiment tout le film, Yume avait pu se reposer, endormi par l’ennui que lui procurait ce film. Au début, les voix provenant du film se mêlaient aux images de son rêve. Et puis, peu après, s’ajoutèrent la voix de son voisin qui, comme il l’avait prévu, critiquait le film à voix haute, rien que pour emmerder les autres. Yume n’y prêta pas tellement attention, mais ces paroles le firent sourire, tant qu’il ne dormait pas encore vraiment. Et puis peu à peu, il n’entendait plus rien et était totalement plongé dans ses rêves. Jusqu’à ce que des mouvements autours de lui le réveillent. Au vu de l’écran et du générique qui y défilait, ainsi que de la lumière dans la salle, il n’avait pu que conclure que le film était terminé. Il avait remarqué au sol le pop corn, mais ne dit rien, et fit comme s’il n’avait rien vu.

Gêné, il s’était aussitôt tourné vers son camarade – ami ? – pour s’excuser de s’être endormi. En réponse, il eut droit à un sourire de Sun. Tiens ! Il se souvenait de son prénom ! Comme quoi, dormir ça peut être bénéfique. Comment il avait pu oublier aussi ? Ce n’était pas du tout courant, puisqu’étranger. Sun se détourna quelques instants, bailla, puis reporta son attention sur Yume. Il lui précisa qu’il n’avait rien loupé (ce dont Yume ne doutait pas une seule seconde). Le japonais sourit à l’étranger, et le suivit jusqu’à la sortie du cinéma en restant silencieux. Il observait les gens autour d’eux. Des groupes de filles surtout, de leur âge en moyenne. Elles avaient l’air toutes excitées, et discutaient avec entrain du film qu’elles venaient de voir. On entendant des remarques débiles, qui désespéraient Yume. Il soupira, puis ils s’éloignèrent du cinéma.

Un peu plus loin, alors que le silence s’était installé entre eux, Sun se tourna vers Yume, tout en marchant. Sentant son regard sur lui, Yume le regarda à son tour, croisant son regard bicolore. Yume se sentit légèrement rougir, et lui lança un regard interrogateur. La réponse ne se fit pas attendre, et Sun lui proposa d’aller manger car il avait faim. Ça tombait bien, Yume aussi avait faim. Cela faisait déjà un moment que son ventre gargouillait de temps en temps, et heureusement, ça ne s’entendait pas. Lui par contre sentait l’impression bizarre, comme des chatouillis dans le ventre. Sun lui proposait à choisir entre pizza ou sushis. Mais Yume n’avait envie de ni l’un ni l’autre. Il avait faim, mais pas de ça. C’est marrant, comme on peut avoir faim de quelque chose en particulier. Certains appellent ça la gourmandise. Mais dans un cas où la faim est vraiment là, c’est n’est pas de la gourmandise, non ? Ou les deux, alors. C’est avec un sourire que le Japonais répondit à la question de son ami :

Je préfèrerai des okonomiyaki. On m’a parlé d’un restau sympa, j’aimerai bien tester.

Il n’attendit pas de savoir s’il était d’accord ou pas pour cette proposition. Au pire, il mangerait des sushis, mais Yume lui voulait vraiment un okonomiyaki. Tout en marchant, il réfléchissait et essayait de se rappeler où était ce fameux restaurant. Après avoir pensé au chemin qu’ils devraient emprunter pour y aller, il s’arrêta, puis fit demi-tour.

C’est par là, en fait.

Il ne ralentit pas, continuant dans la bonne direction. De toute façon il savait que Sun le suivrait, et qu’il le rattrapera. Marchant, s’aventurant dans les rues tel dans un labyrinthe, ils finirent par trouver le restaurant. Yume entra en premier dans le bâtiment, et fut tout de suite accosté par un serveur. Celui-ci était jeune, et plutôt mignon, en fait. Il leur demandé s’ils avaient réservé, question à laquelle Yume répondit que non, et le serveur enchaina en leur demandant combien ils étaient. Jetant un bref regard vers Sun pour le désigner, le Japonais répondit ensuite qu’ils étaient deux. Après courte réflexion, le serveur leur attribua une table dans un coin de la salle et disparut aussitôt. Yume le suivit du regard avant de reporter son attention sur Sun et lui sourit à nouveau.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: [TERMINER]Un cinéma? Oké, mais en solitaire~ [PV YUme]  Sam 12 Déc 2009 - 15:52

    Sun, accompagné de Yume, était sorti du cinéma et s’était dirigé, sans but précis, vers la droite. Peut-être qu’il trouverait une sushi-bar par là-bas. Au pire ils reviendraient sur leur pas.

    Je préfèrerai des okonomiyaki. On m’a parlé d’un restau sympa, j’aimerai bien tester

    Eh >_< mais Sun avait envie de Sushi ! Ou alors autre chose ? Pourquoi ne pas tester ces okonomiyaki, donc la simple prononciation du nom était compliqué, mais en tout cas, des sushi devraient figurés sur son plat. M’enfin, alors qu’ils marchaient, notre jeune homme croisa le regard de pas mal de gens qui le dépassaient, et ce n’était pas le genre de regard agréables à voir. Mais plutôt le genre « si tu m’approche, t’es mort ». Après avoir réfléchis quelques instants, notre fouteur de merde dans un cinéma, se dit que ces gens avaient eu le malheur de partagé la salle dans laquelle il avait clamé haut et fort à quel point ce film était nul.

    La tête légèrement baissé, notre jeune homme observa les gens du coin de l’œil, si bien qu’il ne prit pas en compte qu’un petit groupe de gens s’était arrêté en peut devant et observait les deux jeune hommes. Leur lançant des coups d’œil qui ne voulait rien dire de bon, ils parlaient. Sans doute sur Sun. Ce dernier commençait à se sentir de plus en plus mal à l’aise et ne fut que plus rassuré lorsque Yume fit demi tour, lui indiquant qu’il s’était trompé de chemin et qu’en fait c’était de l’autre côté. Alors, sans hésité d’avantage, Sun se retourna et lui emboita le pas, accélérant légèrement.

    Plus ils s’éloignèrent du groupe et plus notre guitariste de détendit. Quand en fin ils arrivèrent au prétendu restaurant, Sun esquissa un sourire rassuré et entra derrière Yume. Ce dernier ce fit rapidement accosté par un des serveurs. Il était très typé Japonais, comme tous les habitants de ce pays, en fait. Mais il n’avait rien de spécial. Il était même plutôt maigrichon et son sourire n’était pas jolie, comparé à celui de Malek.

    Alors que Sun commença à repenser à la relation qui avait entretenu avec ce jeune homme, il suivit Yume et s’installa sur la chaise en face de lui. Il l’observa quelques instants, mais vu interrompu par le serveur, qui était revenu. Avec un sourire forcé, Sun prit les cartes, qu’il lui tendit et en donna une à Yume
    .

    « Je peux servir quelques chose à boire ? »

    Tu peux, évidement, mais la question est plutôt si on veut quelque chose à boire, abrutie. Evidement, vous vous doutez que Sun n’avait pas parlé fort et l’avait juste pensé. Jetant un coup d’œil vers Yume, notre homme l’interrogea du regard puis reporta son attention sur le serveur.

    « Un ramune Kiwi, pour moi et puis, sans même devoir considérer votre carte, je prendrais votre plat de 4 maki ainsi qu’un okonomiyaki. En ce qui concerne mon compagnon, il vous dira lui-même ce qu’il veut. »

    Il tendit à nouveau sa carte au serveur puis attendit que Yume prenne sa commande et que le server fût partie avant de prendre la parole. D’une voix calme et posée, il dit :

    « Désolé de t’avoir entrainé dans ce film. J’espère que t’as quand même pus bien dormir … »

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: [TERMINER]Un cinéma? Oké, mais en solitaire~ [PV YUme]  Dim 13 Déc 2009 - 17:52

Yume, en décidant d’aller dans ce fameux restaurant d’okonomiyaki, n’avait pas prit en compte l’avis de Sun. Qui d’ailleurs n’avait en fait rien dit. Le japonais ne se demanda même pas si son camarade était d’accord ou pas, puisqu’à la base il proposait des sushis ou des pizzas. Mais bon, il l’avait suivi, c’est déjà ça. S’il n’était vraiment pas d’accord, il le lui aurait fait savoir, quand même.

Arrivés dans le restaurant, après que le serveur leur ait désigné une table, Yume s’y dirigea et s’y installa. Le serveur les avait placés à une table à deux, collée contre le mur au fond de la salle. Accroché au mur, se trouvait une estampe plutôt jolie. Elle représentait un paysage. Rien de bien extraordinaire : la mer, très agitée, et un phare au loin. La décoration du restaurant était simple, mais agréable. Sur la table, se trouvaient deux sets de table en papier, un verre chacun, et des baguettes posés sur un euh... repose-baguette ? (XD). Sur les sets, une belle photo d’un jardin à la japonaise en fond, et des publicités un peu partout.

L’observation de Yume s’arrêta là, le serveur arrivant pour leur donner la carte et leur demander ce qu’ils voulaient boire. Yume regarda le serveur, puis lança un regard à Sun. Celui-ci l’interrogea du regard, puis commanda sa boisson en premier. Cela permettait à Yume de réfléchir un peu à ce qu’il voudrait prendre. Il ne savait pas vraiment, et hésitait entre plusieurs choix. Mais en entendant celui de son ami, il se décida, et l’annonça au serveur lorsque ce fut son tour :

Ramune litchi pour moi. Et euh ... un okonomiyaki.

Il récupéra la carte qu’il avait posé sur sa table sans même l’ouvrir (puisqu’il savait déjà ce qu’il voulait avant de venir) et la tendit au serveur avec un léger sourire gêné. Il le regarda s’éloigner, puis reporta son regard sur les baguettes. La voix de Sun le tira hors de ses pensées, et il releva la tête vers lui, souriant.

Oh, c’est pas grave ^^° Comme tu dis, au moins j’ai pu bien dormir =)

Yume était un peu surpris qu’il s’excuse de l’avoir emmené voir ce film. Bon c’est vrai que tant qu’à aller au cinéma, ils auraient pu regarder un truc qu’ils aimeraient. Mais malgré tout, Yume ne lui en voulait pas pour ça. Pour rien, d’ailleurs. Il s’en voulait un peu de s’être endormi, surtout.

Son regard se repositionna sur les baguettes, puis sur son verre qu’il attrapa. Il se mit à l’examiner d’un air distrait, sans vraiment l’examiner. Juste l’avoir dans ses mains, le regarder, « jouer » avec. Quelques instants plus tard, le serveur revint leur apporter leur boisson et repartit aussitôt. Yume prit alors sa bouteille et enleva la languette de fermeture, puis s’occupa de la bille à l’intérieur. Concentré à la tâche, il regardait fixement ce qu’il faisait, se mordant la lèvre inférieur en même temps. Sun pourrait lui parler à ce moment là, il ne l’entendrait même pas.

Alors qu’il en finissait avec l’ouverture de sa bouteille, une question lui vint en tête, et avant qu’elle ne s’en aille, il la posa à son camarade, tandis qu’il versait le liquide pétillant dans son verre :

Au fait, pourquoi t’étais seul ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: [TERMINER]Un cinéma? Oké, mais en solitaire~ [PV YUme]  Lun 14 Déc 2009 - 19:45

    Au fait, pourquoi t’étais seul

    Pour les mêmes raisons que toi, abrutis! Et puis, je t’en pose des questions, moi ?
    Voilà ce qu’aurait répondu notre jeune homme s’il avait affaire avec quelqu’un d’autre que Yume. Lui, cet adolescent qui, en somme, était encore inconnu et celui qui, mine de rien, avait ce petit quelque chose qui attirait notre guitariste. Mais, bien que ce même Yume ait quelque peu remballé Sun durant leur dernière rencontre, ce dernier ne demandait pas mieux qu’une soirée comme celle-ci afin de se rapprocher de Yume.

    Alors, au lieu de rétorquer quelque chose de méchant, notre guitariste baissa son regard. Légèrement mal à l’aise, il commença à jouer avec sa serviette. Puis d’un geste brusque, il attrapa sa bouteille, ouvrit la capsule et versa le contenu dans le verre. Essayant de paraître calme- en passant, il n’éprouvait aucune difficulté pour ce faire- il porta son attention sur Yume. Affichant ensuite son sourire habituel, il parla d’une voix tranquille.

    « Eh bien, faut croire que je ne suis pas assez intéressant, au point d’aller seul au cinéma »

    Il porta son verre à ses lèvres et prit une gorgé de sa boisson. Pendant que le liquide gazeux et sucré inonda sa bouche, Sun ferma quelques instants les yeux.
    Pourquoi avoir répondu cela ? Yume sera maintenant, sans doute, tenté de croire que le jeune homme s’apitoie sur son sort, si bien qu’il était obligé de le dire à un inconnu.

    Sun soupira discrètement. Puis, reposant son verre sur la table et reportant son attention sur Yume, il reprit tranquillement et en haussant les épaules :


    « M’enfin, ce n’était pas plus mal que ça, après tout »

    C’était maintenant ç Yume d’essayer de savoir s’il entendait un quelconque sous-entendu dans cette déclaration. Mais, quoi qu’il puisse penser ou dire, Sun enchaîna rapidement :

    « Et toi ? Comment se fait-t-il qu’un jeune homme de ton genre se retrouve seul au cinéma ? »

    Notre adolescent, tout en continuant de sourire, mit ses coudes sur la table de par et d’autre du set, croisa ses doigt et posa délicatement son menton dans le creux.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: [TERMINER]Un cinéma? Oké, mais en solitaire~ [PV YUme]  Jeu 17 Déc 2009 - 18:40

Tout en posant sa question, Yume fixait son verre dans lequel il versait sa boisson avec concentration. Cette fichue bille gênait l’écoulement normal et bloquait parfois carrément le liquide. Lorsqu’il finit par y arriver, le verre presque débordant, il reporta son regard vers Sun, en attente d’une réponse. Celui-ci regardait ses mains, qui tripotaient sa serviette, avant de la poser pour attraper la bouteille et se servir. Enfin, il finit par lui répondre. Ce qui fit d’ailleurs sourire Yume. Ce que Sun disait sonnait faux. Enfin, Yume ne le trouvait pas inintéressant (sinon pourquoi lui aurait t’il demandé de l’accompagner ?), alors il doutait que les autres aussi. Au contraire. Déjà, il y avait ces yeux. Comment ne pas s’intéresser à ça ? Et puis faut avouer qu’il a belle gueule...

Yume sourit à son camarade, avant de faire comme lui, et boire une gorgée ou deux de sa boisson. Une de ses boissons préférées. Il aime en fait beaucoup tout ce qui est au litchi, et forcément, le ramune ne fait pas exception à la règle. Il avait eu l’occasion de gouter le Soho chez lui, mais ne pouvait malheureusement pas en boire ici, en raison de l’interdiction de l’alcool aux mineurs. Et c’est qu’on ne rigole pas avec ça, au Japon, malheureusement. Sun enchaîna ensuite sur une remarque, à laquelle Yume ne fit pas tellement attention. Enfin, il fit plutôt le lien entre cette phrase et le film en lui-même, ce qui en résulta une légère surprise. Au final, il avait trouvé ça pas mal ? Alors qu’à la base, il disait pourtant détester ce film... M’enfin bon, Yume ne dit rien, et se contenta de sourire. De toute façon, il avait dormi pendant tout le film, alors il ne pouvait pas dire grand-chose.

Et puis, Sun enchaîna si rapidement ensuite, qu’il n’aurait pas eu le temps d’ouvrir la bouche pour répondre quoi que ce soit. Il lui retourna la question, chose que Yume aurait préféré éviter. Mais c’était le risque qu’il avait prit, en commençant lui-même par poser une question qui avait de fortes chances de lui être renvoyée. Le japonais fit la moue. En plus, il ne voyait pas ce qu’il voulait dire par ‘un jeune homme de [son] genre’. Qu’avait il de spécial ? Rien, enfin, normalement... Il soupira à son tour, et répondit en souriant :

Bah... Je devais y aller avec quelqu’un, mais il a annulé au dernier moment...

Il avait dit cela sur un ton simple, toujours souriant, presque sur le ton de la plaisanterie. Au final, il ne lui en voulait plus de l’avoir laissé tomber comme une vieille chaussette. Au moins, cela lui avait permis de rencontrer à nouveau Sun, et passer du temps avec lui. Même si ce temps était un peu perdu en quelque sorte, puisqu’il s’était endormi pendant le film.

A peine avait il terminé sa phrase, qu’une serveuse arriva, et déposa devant chacun d’eux les plats qu’ils avaient commandé. Sun en avait bien plus, et à la vue de toutes ces choses, Yume se demanda comment il allait faire pour tout manger. Déjà avec un okonomiyaki, Yume ne pourrait plus avaler grand-chose d’autre. Peut être que, malgré les apparences, son camarade était un gros mangeur. Ou peut être avait il tout simplement sous estimé la capacité de son estomac. Ils verraient bien. Tandis que la serveuse s’éloignait, Yume attrapa ses baguettes, et lança un regard vers Sun avec un grand sourire :

Itadakimasu ^^

Il s’était réjouit de manger, et à présent qu’il avait son plat devant les yeux, il ne s’en priva pas. Il devint subitement silencieux, attaquant son assiette et savourant. Et puis, il n’aimait pas tellement manger en parlant, habitude qu’il avait depuis tout petit avec sa famille. Les repas avaient toujours été d’un calme absolu, et peu de paroles perturbaient le silence qui régnait. De temps en temps, il observait discrètement son camarade en face de lui, relevant les yeux de son assiette de brefs instants.

Lorsqu’il eut finit son assiette, son camarade n’avait évidemment pas encore finit de tout manger. Yume posa ses baguettes, et, posant son coude sur la table, il appuya sa joue contre son poing, observant de travers Sun. Enfin plutôt, son assiette. Rapidement, ses pensées prirent le dessus, et son regard ne fut plus qu’un regard vague. Il n’était plus attentif à ce qui se passait autour de lui, plongé dans ses pensées...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: [TERMINER]Un cinéma? Oké, mais en solitaire~ [PV YUme]  Ven 18 Déc 2009 - 18:53

    Adorateur du kiwi et de tous les aliments à base de ce fruit, Sun but son ramune avec un certain bonheur et un grand plaisir. Il avait, certes, hésité à prendre un sake – on lui en aurait sans doute vendu sans demander sa carte d’identité- mais en fin de compte il avait opté pour une boisson non alcoolisé. De plus, il n’était pas le genre à se bourrer la gueule en soirée, s’étant déjà prit une bonne cuite et le hangover qui allait avec. Mais malgré cela, Sun ne disait pas non à un petit verre pour des occasions spéciales, mais sa s’arrêtait aussi ici. Donc, pour en revenir à notre sujet initial, Sun dégustait, au sens propre du terme, sa boisson et but ainsi, gorgé après gorger, la moitié de son verre. Puis, alors qu’il le déposa à nouveau sur la table, Yume reprit la parole. Notre jeune homme porta son attention sur ce dernier et l’écouta attentivement.

    Apparemment quelqu’un lui avait posé un lapin. Esquissant une légère grimace désolé, Sun s’apprêtait à rétorquer quelque chose sur le pourquoi du comment il ne ferait jamais ça etc., une serveuse vint leur apporté leur plat respectif. Sun fit de grands yeux en voyant son assiette


    « Wow … »

    C’est tout ce qu’il put dire en vu de ce qu’il devrait manger. Bien que ça avait l’aire on ne peut plus délicieux –l’odeur y contribuait sans doute beaucoup- Sun ne put s’empêcher d’esquisser un sourire gêné. Il avait faim, c’est sûr, n’empêche qu’il se demandait bien comment il pourrait avaler tout ça !

    M’enfin, tant qu’à faire, autant commencer. On verra par la suite comment il s’en sortira. Sun prit donc les baguettes en mains et s’attaqua tout d’abord aux makis. Trempé dans du wasabi qui était, lui, mélangé à de la sauce soja … un vrai délice ! Il eu donc très vite fini ses sushi puis s’attaqua au okonomiyaki. Dès la première bouchée Sun ne regretta pas son deuxième choix.

    Mais, alors qu’il en avait mangé les 3/4, il s’arrête subitement avec l’impression que tout ce qu’il avait avalé allait remonter. Il déglutit légèrement, se recula sur sa chaise et s’efforça à calmer sa respiration pendant qu’il prit les dernières gorgés de son ramune.

    Il porta ensuite son attention sur Yume et sourit amusé en le voyant ainsi perdu dans ses pensés. Il prit alors le temps de l’observer plus en détails, remarquant ses jolis yeux et la couleur ainsi que la couleur peu répandue au Japon de ses cheveux. Ajoutez à cela un nez fin et des jolies lèvres, et vous avez un jeune homme charmant qui Sun trouvait de plus en plus attirant.

    Enfin, s’était quelque peu calmé et ayant déposé ses baguettes à côté de son assiette, il s’avança et prit la même position que Yume, changeant juste de bras d’appuis. Puis, tout en souriant, il prit la parole


    « S’était vraiment bon. Dommage juste… »Il se redressa et baisse son bras. Tout en se frottant la cuisse, il posa un regard dépité sur son assiette avant de continuer « … de devoir gâcher cet oko- je ne sais plus quoi … »

    Soupirant légèrement et reportant son regard sur Yume, il pencha légèrement la tête sur le côté et afficha à nouveau son sourire. Soutenant quelques instants le regard du jeune homme, il laissa le silence s’installer entre eux, avant de reprendre calmement :

    « Tu pensais à quoi juste avant ? »

    Sun, direct ? Non, jamais \o/
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: [TERMINER]Un cinéma? Oké, mais en solitaire~ [PV YUme]  Lun 21 Déc 2009 - 15:52

Lorsque la serveuse avait apporté les plats, Yume avait eu un regard amusé en voyant la réaction de son camarade. N’avait il jamais mangé d’okonomiyaki ? Apparemment non. Bah, il faut bien une première à tout, non ? Le regardant manger ses maki, Yume avait regretté un instant de ne pas en avoir prit : ils avaient l’air vachement bons. Au final, lorsqu’il eut fini de manger, il ne le regrettait plus, n’ayant plus faim du tout. Il s’était alors posé en attendant que Sun finisse de manger, l’observant se faire durant quelques minutes, avant de se plonger dans ses pensées et ne plus vraiment le regarder, bien que ses yeux soient dirigés vers lui. Il ne remarqua ainsi pas le regard que lui porta ensuite le jeune homme en face de lui. Son visage affichait un léger sourire, en accord avec ses pensées.

Cependant, il fut tiré hors de celles-ci lorsque Sun prit la parole, à propos du plat qu’il venait de finir. Yume releva la tête de son support, et regarda Sun d’un air légèrement surpris, un « mmh ? » s’échappant de sa bouche. Percutant sur ses paroles quelques secondes après, il reporta son regard vers l’assiette de son camarade pour constater qu’elle n’était pas terminée. Il sourit alors. Il s’était bien douté que l’anglais ne finirait jamais son assiette, tellement il avait vu gros. Et puis le « oko- je sais plus quoi » l’amusait aussi. Pourtant, ce n’était pas dur à mémoriser, si ?

Lorsqu’il releva les yeux, il croisa le regard de Sun, le soutenant quelques instants. Mais il finit vite par dévier le regard, gêné par celui de Sun. Ses joues rougirent légèrement. Décidément, ces yeux bicolores le déstabilisaient à chaque fois, et il se sentait mal à l’aise. Il laissa alors le silence s’installer, fixant ses baguettes posées à côté de son assiette. Jusqu’à ce que Sun le brise. Il lui demanda alors à quoi il pensait, quelques instants auparavant. Yume se mit à rougir, brusquement. Il ne pouvait pas répondre à cette question. Il ne pouvait pas lui dire qu’il pensait à lui. Enfin, plus précisément à ce jour où ils s’étaient rencontrés. Et à ce qu’il aurait du faire, plutôt que de fuir à chaque fois qu’il avait l’occasion de discuter avec lui. Sans oser un regard vers son compagnon, Yume répondit, légèrement hésitant :

euh, à rien >_<

Passa alors un serveur non loin de leur table, et Yume en profita pour l’interpeller. Puisqu’ils avaient terminé de manger (au vu de l’assiette de Sun qui semblait être destinée à finir ainsi), autant demander l’addition. A moins que Sun y voie un quelconque inconvénient, auquel cas il le lui ferait savoir, probablement. En attendant que le serveur revienne avec la note, il se leva de table, et, s’adressa à Sun en souriant:

Je reviens

Il s’éloigna aussitôt, cherchant des yeux autour de lui un quelconque écriteau lui permettant de localiser les toilettes. En mangeant, il s’était quelque peu sali les mains, et n’aime pas du tout avoir les mains sales. Ne trouvant pas, il demanda à un serveur qui était de passage, et se rendit ensuite là où il l’avait guidé. Evidemment, c’était mal indiqué, et le petit dessin indiquant les toilettes était à peine visible depuis la salle. Il entra dans la petite pièce réservée aux hommes (euh, évidemment XD), et se dirigea vers les quelques lavabos. Il regarda son reflet quelques instants dans le miroir et soupira. Il n’avait pas très bonne mine, un peu fatigué. Il fit couler l’eau, se passant les mains dessous. Il y resta quelques instants, l’eau tiède étant plutôt très agréable...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: [TERMINER]Un cinéma? Oké, mais en solitaire~ [PV YUme]  Lun 21 Déc 2009 - 19:00

    A rien ? Voilà une pensée bien intéressante. Mais quoiqu’il en soit, Sun avait bien du mal à croire aux paroles de Yume. Quelqu’un qui ne pensait « à rien » n’avait pas ce genre de regard rivé dans le vide et cet air de nostalgique, ou je ne sais quoi, sur le visage. Et puis vu la façon dont Yume réagissait, il n’y avait pas de doute qu’il pensait à quelques chose en particulier. Par apparemment, Yume n’avait aucune envie d’en parler. Alors, à quoi bon le forcer ? Autant le laisser faire et ne pas continuer sur ce sujet.

    Puis, à peine eu-t-il prononcer ces deux mot, que Yume appela la serveuse et demanda l’adition. Sun fit la mou. Il voulait déjà partir ? Sans doute qu’il s’ennuyait avec notre jeune homme. D’un côté, ils n’avaient pas encore vraiment discutés, alors pourquoi vouloir le fuir ? Sûrement qu’il ne se faisait que de fausses idées, n’empêche que le fait que Yume voulait payer dès maintenant, ne le rassurait pas du tout. D’autant plus quand ce dernier se leva de table. Sun le regarda étonné et le suivie du regard pendant que ce dernier disparaissait derrière une porte.

    Notre jeune homme soupira tristement et détourna son regard et reporta son attention sur l’assiette vide de son compagnon. Il déglutit, posa ses coudes sur la table et enfouis sa tête dans ses mains. Les yeux fermé, ses pensées commencèrent à s’entre choqué dans sa tête, mais ce fut une voix qui le tira de sa rêverie. Celle du serveur qui leur avait indiqué une table.


    « Vous avez finis ? »

    Sun releva la tête et regarda l’inconnu froidement.
    « Non on n’a pas finis, mais débarrassez quand même, si sa peut vous faire plaisir. »

    Cette fois-ci il avait parlé haut et fort d’une voix glaciale. Le serveur déglutie, baissa le regard et s’empressa de prendre de prendre les couverts de chacun avant de déguerpir rapidement. Sun le suivie du regard et, sans hésité d’avantage, il se leva à son tour, si brusquement qu’il percuta la femme à qui Yume avait demandé l’adition. Sans s’excuser, notre jeune homme s’avança d’un pas décidé vers les toilettes, qu’il n’eut aucun mal à trouver, ayant vu le chemin qu’avait emprunté Yume.

    Sans s’arrêter, Sun ouvrit la porte et se glissa à l’intérieur, avant de la refermer doucement derrière lui. S’adossant contre la porte, il observa le reflet de Yume dans la glace. Puis, tranquillement, il s’approcha et s’arrêta derrière lui. Effleurant légèrement les épaules du jeune homme de ses mains, Sun demanda doucement
    :

    « Qu’est-ce qui se passe … ? On dirait que tu me fuis … »

    Après avoir parlé, Sun laissa le silence s’installer entre eux et baissa le regard sur le dos de Yume. Rapidement, l’idée de le caresser lui traversa l’esprit …
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: [TERMINER]Un cinéma? Oké, mais en solitaire~ [PV YUme]  Mer 23 Déc 2009 - 15:14

Les mains sous l’eau tiède, Yume y resta un moment comme ça, fixant ses mains, avant de les retirer de sous le jet, pour aller chercher une noisette de savon au distributeur, et se frotter les mains, sans énergie. Il se reperdit dans ses pensés, ses yeux fixant la mousse autour de ses mains. Dans sa tête, il revoyait Sun, son joli visage, et ses yeux... Il essayait de chasser ces images, mais elles revenaient au galop, indélogeables. Et pourquoi lui, d’abord ? Il le connaissait à peine, et c’est pas pour ce qu’ils avaient discuté... Yume se sentait bizarre quand il était avec lui, quelque peu mal à l’aise, et avait finit par quitter la table. Bon, il avait le bon prétexte, mais cela ne pourrait pas durer longtemps, et il devrait bien y retourner, sans quoi Sun finirait par trouver étrange cette absence prolongée.

Il avait rallumé l’eau et se rinçait les mains, quand il perçut un mouvement dans le miroir. Il releva la tête et regarda le miroir, dans lequel il vit le reflet de la personne occupant ses pensées. D’abord surpris, il ne trouva que dire, le fixant avec cet air surpris à travers le miroir. Il l’observa se rapprocher, jusqu’à être derrière lui, puis il baissa les yeux, et ferma le robinet, avant de secouer ses mains au dessus du lavabo. Il se figea lorsqu’il entendit la question de Sun. Il mit un certain temps à réagir, et donc à répondre. Les yeux toujours fixés sur ses mains au dessus du lavabo, il répondit, sur un ton hésitant :

Non... C’est pas ça.... >_<

Oué... enfin si, c’était ça, au final. Il ne faisait que fuir les difficultés, et ce depuis le début. Sun l’avait remarqué, et il le lui reprochait, à présent. Yume se trouvait dans une situation compliquée, et ne savait pas quoi dire pour se justifier. Il n’avait tout simplement pas de justificatif. Il se tourna alors pour faire face à son camarade, mais se retrouva alors à son gout un peu trop proche. Il se recula, mais ne put guère gagner que 3 ou 4 centimètres, le rebord du lavabo le stoppant. Son visage rosissant légèrement, il regarda son camarade silencieusement. A ce moment là, il aurait presque voulu le prendre dans ses bras et se serrer contre lui. Il se surprit lui-même à penser ça. Certes, il n’avait pas eu de câlins depuis longtemps, mais de là à vouloir se jeter contre un inconnu... Dans un lieu public, en plus ! Qu’est ce qui lui prenait ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: [TERMINER]Un cinéma? Oké, mais en solitaire~ [PV YUme]  Jeu 24 Déc 2009 - 15:47

    Cette sensation de malaise mais en même temps de bonheur, était étrange, mais pas inconnue. Sun ne l’avait que ressentie avec deux personnes. Tout d’abord Eiji, son premier amant qu’il avait dut quitter en partant de Londres. Ensuite Malek. Ce rebelle qu’il avait rencontré dès son arrivé au Lycée. Mais leur relation était bizarre et n’avait pas duré bien longtemps ; ce qui était fort dommage. Sun se retrouvait encore souvent à penser à ce jeune homme, qui restait malgré tout inconnu. Et maintenant que notre guitariste ressentait ces mêmes émotions en compagnie de Yume. Mains moite, difficulté à respirer, cœur serré, nervosité montante … il n’y avait plus de doute quand à ses sentiments. Mais pourquoi ? Pourquoi à nouveau commencer à être amoureux d’un inconnu ? Pourquoi Yume qui, il fallait bien l’avouer, n’avait rien de particulier qui le détachait des autres ?

    Avec Eiji et Malek, tout était différent. Ils avaient tout les deux quelque chose d’intéressant dans leur personnalité, ce que Yume n’avait pas. Mais ne nous étendons pas sur le sujet des sentiments, car nous pourrions encore les décrire pendant plus de 3 pages.
    Revenons donc aux deux jeunes hommes qui se retrouvaient maintenant face à face. Yume, s’étant tourné, se retrouvait maintenant non loin de Sun et tout deux, mal à l’aise, s’étaient reculé et avait baissé le regard. Notre guitariste soupira doucement afin de se donner du courage et ferma les yeux. Rapidement ses pensées s’entre choquèrent dans se tête et Sun ne savait plus quoi pensé. Mais, réussissant à reprendre le dessus, il rouvrit les yeux et reporta son regard sur Yume. Puis, sans prévention, il ouvrit les bras et entoura les épaules du jeune homme. Le serrant contre lui, il posa sa tête sur son épaule gauche et referma les yeux, restant ainsi quelques instants. Puis, sans changer de position, il prit doucement la parole et lui souffla dans l’oreille :


    « Sa me rassure alors, que tu ne me fuis pas. »

    Puis, se détachant de Yume, Sun se recula légèrement, affichant un sourire sincère, afin de voir une quelconque réaction de la part du jeune homme.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: [TERMINER]Un cinéma? Oké, mais en solitaire~ [PV YUme]  Lun 28 Déc 2009 - 0:25

Yume regardait Sun, et se mit à rougir suite à ses pensées, et puis la proximité qu’il y avait entre eux. Du coup, il baissa les yeux pour regarder ses pieds, ne pouvant soutenir plus longtemps le regard de son camarade. C’est alors que, sans prévenir, Sun s’avança (pour le peu qu’il y avait à parcourir) et entoura Yume de ses bras, à la grande surprise de celui-ci. Il avait lu dans ses pensées ? Noon, pas possible ! Ça n’existe pas, les gens qui lisent dans les pensées des autres. Et puis pourquoi faisait il ça ? Un câlin, à quelqu’un qu’il connaît à peine ? Et puis même, un câlin... En tant que quoi, ami ? Ou ... Non ! Pas possible, ça non plus ! Bien que cela ne lui soit pas désagréable, au contraire, ce contact ne fut pas sans lui rappeler l’époque de son dernier copain en date, avec qui ça s’était mal terminé, et dont il n’avait plus aucune nouvelle depuis qu’ils avaient été séparés. Depuis son arrivée ici, il y a quelques mois. Il était resté dans son coin, se remettant à ne parler à plus grand monde, et éviter toute relation plus qu’amicale. Surtout parce qu’il n’avait pas envie de revivre tout ça. Si seulement il pouvait être normal, comme tous ces mecs, et être attiré par les jolies filles... A croire que ce n’était pas ce coup ci que ça allait arriver...

Enfin bref, retournons au présent. Yume s’était laissé faire, prit par surprise, et son visage s’était mis à rougir encore plus, gêné de la situation. Manquait plus que quelqu’un rentre et les surprenne, le pire qui puisse arriver. Yume ne préférait même pas imaginer ça.
Toujours serré contre lui, et sa tête posée sur son épaule, l’anglais lui répondit, d’un ton bas inaudible pour toute personne éloignée même de quelques dizaines de centimètres seulement. A ces mots, le visage de Yume rougit encore (eh oui, c’était encore possible !), en cherchant la signification de ceux-ci. Rassuré ? Pourquoi ? C’était si grave, si jamais ça avait été le cas ? Du coup, Yume ne se sentait pas à le rejeter encore une fois, de peur de lui faire croire que finalement si, il le fuyait.

De toute façon, il n’eut pas le temps de répondre, ni de réagir, Sun se détachant de suite après avoir parlé. Néanmoins, Yume en restait perturbé, et ça se voyait à son expression. Du coup, faisant référence à tout ça, c'est-à-dire geste et paroles, Yume ne put s’empêcher de demander, sur un ton hésitant, s’efforçant à soutenir son regard bicolore :

... Pourquoi ... ? >_<


[buuh dsl, c’est court >__< dis moi si ça te va pas, j’essayerai d’y retoucher >_< ]
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: [TERMINER]Un cinéma? Oké, mais en solitaire~ [PV YUme]  Mer 30 Déc 2009 - 10:11

    « Pourquoi ? » Sun n’avait pas prévu cette question lorsqu’il s’était exécuté à prendre Yume dans ses bras. La réponse était pourtant évidente, non ? Notre jeune homme arrivait-il tellement bien à cacher ses sentiments derrière ses gestes ? Pourtant étant quelqu’un qui était tout sauf discret, Sun était persuadé que ce qu’il ressentait était plus que visible. Ou alors c’était Yume qui interprétait mal ses faits, ce qui était on ne peu plus probable. Mais n’allons pas lui rejeter la faute à lui Le pauvre, il était déjà assez mal à l’aise comme ça, il ne faudrait pas rajouter une couche.

    Mais bizarrement, en ce qui concernait notre guitariste, celui-ci se sentait bien. Le cœur battant et ce nœud au fond de la gorge, étaient des ressentiments que Sun aimait. Certes, cela pouvait faire mal par après, n’empêche que, sur le moment, c’était tout sauf désagréable.
    Mais avant de trop tomber dans le sentimental, revenons-en aux faits présents.

    Sun, après avoir serré Yume contre lui, s’était détaché du jeune homme qui lui avait ensuite posé une question. Alors, sans réfléchir et sans prévention, Sun passa tendrement sa main sur la joue de l’adolescent, souriant, approcha son visage du sien et posa finalement ses lèvres sur celle de son compagnon. Sa langue, se frayant un passage, alla chercher sa semblable, jouant avec elle. Les yeux fermés, main gauche reposant sur la joue gauche de Yume, Sun alla lui caresser le creux du dos et pencha légèrement la tête sur le côté, appréciant le moment présent.

    Mais ce bonheur intense fut malheureusement de courte durée, étant interrompue par la venue de deux étrangers dans la salle où se trouvèrent nos deux jeunes hommes. Sun se détache brusquement de Yume, faisant face aux deux inconnus. Ces derniers commencèrent à rigoler, lâchant des paroles pour le moins désagréable.

    Soupirant, Sun se senti honteux pour Yume. Il se pouvait très bien que ce dernier n’appréciait guère d’être dérangé pendant qu’il embrassait un autre homme. Notre guitariste avait apprit, par expérience, de ne plus faire attention à des remarques à titre homophobe : il avait eu droit à cela tout les jours à Londres. Des gens de ce genre se trouvaient partout, c’était un fait prouvé. Mais fini les flashs back.

    Sun, sans lui jeter un regard, attrapa sa main et l’entraina en dehors, ignorant les deux autres.
    Ils se dirigèrent ensuite rapidement vers leur places et s’assirent l’un en face de l’autre, regard baissé et silencieux. L’arrivée de la serveuse brisa ce silence, leur apportant la facture. Sun soupira à nouveau et, après avoir rapidement déclaré qu’il n’avait plus un sous, Yume se proposa gentiment de payer pour lui. Notre guitariste afficha un sourire reconnaissant.

    Puis, le silence retomba entre eux. Ils se levèrent sans échanger un mot et sortirent du restaurant, saluant les serveurs au passage. Une fois dehors, ils marchèrent quelques instants avant que Sun n’attrape le poignet de Yume et l’attira à nouveau contre lui.


    « Oublie ce que j’ai fais et ce que je vais faire. Oublie cette soirée. Je n’ai jamais existé » souffla-t-il en passant sa main dans les cheveux de Yume, et le plaquant contre le mur, il commença à l’embrasser avec véhémence.

    Ses mains se baladant sur les hanches et sur le dos du jeune homme, Sun se sentie transporté et ferma les yeux.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: [TERMINER]Un cinéma? Oké, mais en solitaire~ [PV YUme]  Ven 1 Jan 2010 - 19:25

Le regard fixé sur Sun, Yume attendait une réponse. Ses pensées se bousculaient dans sa tête. Il avait posé une question con, dont la réponse à laquelle il pensait était probablement la bonne, mais il ne voulait pas l’accepter (bien que c’est ce qu’il espérait au fond de lui), lui-même doutant de ses propres sentiments. Du coin de l’œil, il vit un mouvement et tourna les yeux vers la main qui s’approchait de son visage avant de s’y poser. Distrait par celle-ci, il n’avait pas vu le visage de Sun se rapprocher, et se laissa faire, surpris. Même agréablement surpris. A l’intérieur de sa poitrine, il sentit son cœur s’emballer, tandis que Sun approfondissait le baiser. Yume laissa passer la langue aventurière, frissonnant au passage de sa main dans son dos. Il ne savait pas trop ce qu’il faisait, mais n’avait pas tellement envie d’arrêter, il se sentait étrangement bien. Ses bras qui jusqu’à présent pendaient le long de son corps, allèrent lentement entourer Sun au dessus des hanches.

Sauf qu’à ce moment précis, la porte de la pièce s’ouvrit, laissant entrer deux hommes qui, d’abord surpris, ne s’empêchèrent pas de lancer quelques remarques désobligeantes à l’égard des deux jeunes hommes. Sun s’était écarté quand ils étaient entrés, Yume le poussant brusquement à la vue de ces deux personnes. Yume se sentit alors mal à l’aise, et en colère. Il se contenta de lancer un regard mauvais aux deux cons, et se laissa ensuite entraîner par Sun en dehors des toilettes, tout chamboulé.

Ils s’installèrent de nouveau à leur table, constatant que les assiettes avaient été débarrassées, ne restant plus que les verres. A peine ré installés, une serveuse arriva près d’eux pour déposer une coupelle avec la facture dessus. La voyant débarquer, Sun précisa qu’il était fauché. De toute façon, Yume n’avait jamais eu l’intention de le laisser payer ce repas. Il lui avait payé le ciné, alors il lui devait bien ça. Il se proposa alors pour payer (de toute façon il fallait bien, ils n’allaient pas partir en voleurs), et sorti son porte monnaie de sa poche. Il fouilla à l’intérieur et en ressortit quelques billets qu’il tendit à la serveuse. Elle fouilla dans sa sacoche pour lui rendre la monnaie, et ils purent ensuite quitter la table définitivement.

Yume récupéra son gilet et l’enfila rapidement, salua le serveur qui passait par là, et quitta le bâtiment à la suite de Sun. Une fois dehors, ils marchèrent silencieusement côté à côté. Yume avait les mains dans les poches et avançait en regardant le sol devant ses pieds. Il repensait à ce qui s’était passé quelques minutes auparavant, revoyait le visage moqueur de ces deux hommes qui les avaient interrompus. Ces deux là, il ne souhait pas les revoir, c’est sûr, mais il en voulait aussi à Sun : s’il ne l’avait pas embrassé, ils n’auraient pas eu à supporter de telles remarques.

Perdu dans ses pensées, il en fut soudainement tiré lorsque la main de Sun l’attrapa pour l’attirer contre lui, le stoppant dans sa marche. Le temps de capter, et essayer de comprendre le pourquoi du comment des paroles que Sun prononça ensuite, Yume s’était retrouvé plaqué dos contre le mur le plus proche, sous l’emprise de Sun. Alors que ses derniers mots résonnaient encore dans la tête de Yume, des mains indiscrètes se posèrent sur ses hanches, tandis que Sun l’embrassait violemment. Le temps de réagir, Yume s’était laissé faire, mais eut vite fait de le repousser brusquement de ses deux mains. Aussitôt, il s’écarta pour prendre un peu de distance avec lui, et le foudroya du regard. Plus que de la colère, c’était de la panique qu’il ressentait. Ça lui avait pas suffit, fallait qu’il remette ça !? Et puis même, ça se fait pas, comme ça dans la rue, avec tous les passants. Passants qui d’ailleurs, ne s’étaient pas gardé de leur lancer un regard, parfois dégouté pour certains. Regard qu’il ne supportait pas, évidemment, d’où sa réaction. Sur le coup, il lui adressa la parole agressivement, sans pour autant trop hausser le ton, histoire que personne d’autre n’entende leur conversation :

Ça va pas !? Fait pas ça ici, merde !

Enervé sur le moment, Yume repartit d’un pas rapide sans l’attendre, avant de s’arrêter et se retourner au bout de quatre pas, rajoutant :

Et n’essaye même pas ça au lycée...

Cette fois, il avait reprit un ton calme, mais n’avait pas l’air de plaisanter. Surtout pas au lycée... En ville, c’est très gênant, d’une parce que ça se fait pas, gay ou pas, et de deux parce qu’il se pourrait qu’une connaissance le voie. Au lycée, c’est pire. C’est le lieu qu’il fréquente le plus, un concentré de gens sans scrupules, qui te sortent des remarques désobligeantes sans peser le poids de leurs mots. Une concentration de gens qui te dévisagent comme si tu étais anormal. Et les conséquences que cela peut avoir...

Yume dévisagea Sun quelques instants, restant immobile tourné vers lui, puis reprit son chemin d’un pas tranquille, les mains dans les poches, comme si de rien n’était. Haussant légèrement le ton, il finit par lui lancer :

Magne toi !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: [TERMINER]Un cinéma? Oké, mais en solitaire~ [PV YUme]  Sam 2 Jan 2010 - 15:42

:arrow: Suite ICI ^^
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
« »
(#) Re: [TERMINER]Un cinéma? Oké, mais en solitaire~ [PV YUme]  

Revenir en haut Aller en bas
 
[TERMINER]Un cinéma? Oké, mais en solitaire~ [PV YUme]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kobe High School :: Hors RPG :: Poubelle :: Archives des rps :: Anciens rps-
Sauter vers: