Partagez | 
 

 Deux jeunes au centre commercial pour des achats suprenants

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Invité
« Invité »
(#) Re: Deux jeunes au centre commercial pour des achats suprenants  Dim 20 Jan 2008 - 19:58

Seul avec Jun dans une cabine d’essayage qui était à l’intérieur d’une boutique fréquentée, le jeune brun ne savait plus quoi faire, il considérait vraiment le blond comme son ami, il ne voulait vraiment pas le perdre à cause du mauvais comportement d’Akito à son égard. Il se demandait ce qu’il se passait dans la tête de son ami de toujours, il voulait vraiment s’attirer les ennuis ? S’il continuait comme ça, le ténébreux allait faire entorse à sa politique et frappait Akito pour le remettre en place.

Le jeune blond semblait vraiment tétanisé par les actes déplacés d’Akito envers lui, il ne savait plus quoi faire. Il remarqua la larme du ténébreux qui tombait sur son épaule et, avec une voix d’enfant, lui demanda pourquoi lui pleurait. Ce pauvre garçon ne savait plus quoi penser, il se demandait pourquoi son ami de toujours lui faisait ça dans le dos. Ses larmes commençaient à couleur de plus en plus fort, il serrait Jun contre lui, il ne voulait pas perdre l’amitié qu’il lui porte.

Après quelques secondes, Agito lui répondit avec une voix mal assurée, coupé par des sanglots :

« J…je ne veux pas t…te perdre Jun, t’es la deuxième per…personne avec qui je me sens si bien. Je ne veux pas qu…que notre amitié soit ga…gâché par ce qu’il vient d’arriver. »

Il devenait de plus en plus vulnérable au choc émotionnel.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: Deux jeunes au centre commercial pour des achats suprenants  Dim 20 Jan 2008 - 21:24

Passant du gamin parlant à son grand frère à la mère parlant à son enfant, Jun passa ses bras autour d'Agito et caressa doucement son dos pour le calmer. Il n'y avait rien à craindre, même si le blondinet avait été certe très surpris il ne laisserait pas son ami pour autant. Passant traquillement une mains dans les cheveux du brun, chaque geste se voulait doux et réconfortant, appaisant. Sa voix l'était aussi quand il se remit à parler, ce n'était plus celle d'un enfant, il paraissait déjà bien plus adulte.

« T'inquiètes pas, c'est tout oublié, pleures plus tu vas me rendre triste. »

Un petit sourire à ces dernières paroles, un sourire pour lui-même, un sourire un peu rieur. En effet, quand le blondinet voyait des gens tristes ou en train de pleurer, il se trouvait rapidement dans le même état si ils ne cessaient pas. Il ne savait pas trop pourquoi mais depuis tout petit c'était comme si il partageait la douleur des autres. Etrange. Un petit baiser sur la joue de son ami, la petite tête blonde voulait tant voir son sourire comme peu de temps avant, ce beau sourire heureux et non ces larmes. Larmes d'ailleur qu'il essuya d'un revers de main. De nouveau cette voix de gamin qui se laissait entendre.

« Il est beau ton sourire, je veux pas que tu le laisses partir ! »

C'était quoi cette phrase ? Une phrase d'enfant, phrase que le petit Jun répétait bien souvent pour réconforter les gens. Jamais il n'avait réellement grandit, ses parents ne lui avaient jamais vraiment montré comment faire les choses comme un grand. Tout ce qu'il connaissait de l'âge adulte c'était quelques paroles réconfortantes que lui prononçait sa mère et les insultes que lui jetait son père. Le blondinet ne savait pas ce que c'était d'être un adulte, comme il ne savait pas ce que c'était d'être un « homme », quelqu'un de viril qui sait imposer le respect.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: Deux jeunes au centre commercial pour des achats suprenants  Dim 20 Jan 2008 - 21:57

Agito, depuis qu’il avait perdu son armure de glace, était vulnérable comme à ses premiers jours, il devenait de plus en plus sensible aux sentiments des autres, il s’attachait plus facilement aux autres mais il ne voulait pas les voir souffrir à cause de lui, c’était
trop dur. Dans un geste réconfortant, le jeune blond passa ses bras derrière le ténébreux et caressa doucement son dos. A ce geste, le jeune brun se calmait très légèrement, ralentissant le flot des larmes. Puis le blondinet passa une de ces mains dans les cheveux du jeune vulnérable, geste réconfortant pour lui, Agito avait bien choisis. Même la voix de Jun devenait rassurante, réconfortante, comme si le gamin d’avant était remplacé par une personne plus adulte, plus mature. Il lui dit de ne pas s’inquiéter, que c’était tout oublié et lui conseilla de ne plus pleurer car ça le rendait triste.

A ces mots, le jeune brun fut surpris puis stoppa à moitié le flot de ses larmes, il ne pouvait pas encore sourire, encore sous le choc des gestes d’Akito, mais il le voulait. Le ténébreux remarqua le sourire du jeune blond, il ne savait pas pourquoi il souriait comme ça, un sourire rieur. Peut-être qu’il souriait pour lui-même ? Agito ne le savait pas, mais il fut sorti de ses pensées par Jun qui lui fit un baiser sur la joue, le ténébreux fut surpris par ce geste si réconfortant, il croyait même voir une mère qui réconfortait son enfant. A cette pensée, le brun voulait tant arrêter ses larmes, mais il n’y arrivait pas. Le jeune blondinet essuya ces larmes d’un revers de la main et, de nouveau, cette voix de gamin que le jeune homme à l’œil ambré aimait tant se fit entendre. Jun disait que son sourire était beau, qu’il ne voulait pas qu’Agito le laisse partir.

A cette phrase, ce jeune homme fut grandement surpris, c’était vrai qu’il était rayonnant quand il faisait un sourire, mais pour lui, c’était une chose nouvelle, avant il ne souriait presque jamais, seulement quand son tuteur lui faisait un cadeau, et encore. Cette phrase déclancha une joie dans le cœur du jeune brun qui, restant dans le silence, serra Jun contre lui puis il posa sa tête sur l’épaule mouillée du jeune blond. Il ferma les yeux deux secondes, repensant à la même scène avec son bien-aimé, un sourire apaisé apparût sur son visage.

Après plusieurs dizaines de secondes rester enlacer, Agito releva la tête vers le jeune blond et, comme remerciement, lui donna un baiser sur la joue avant de planter son regard dans celui bleu ciel de son meilleur ami. Il affichait le sourire que l’autre travesti aimait tant, puis prenant une voix douce, il lui murmura :

« Jun…merci pour tout. »

Regardant le blondinet de plus près, Agito fixait pendant quelques secondes les lèvres de ce jeune homme, c’était vrai qu’elles étaient attirantes, mais il ne voulait pas les capturer, par respect pour Jun et pour Keitô. Il voulait quand même lui dire, pour qu’il ne soit pas choquer.

« Jun…j’ai envie de t’embrasser…je ne sais pas pourquoi. »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: Deux jeunes au centre commercial pour des achats suprenants  Dim 20 Jan 2008 - 22:06

Jun sentait bien qu'Agito se calmait petit à petit, et ça le rendait très heureux. Même si quelques sanglots se laissaient encore entendre, ils étaient de moins en moins fréquents. Le brun qui paraissait pourtant si dur à leur première rencontre était revenu à l'état d'enfant sensible. La pensé qu'il était vraiment mignon ainsi effleura l'esprit du blondinet, qui ne put s'empêcher d'y sourire. Finalement les larmes s'arrêtèrent et le jeune homme posa sa tête sur l'épaule de la petite tête blonde qui continuait à caresser tranquillement son dos. Il sentait qu'Agito souriait, ce qui fit apparaître un large sourire à ses lèvres, Jun était si heureux d'avoir fait cessé ses larmes.

Un nouveau baiser sur sa joue. Cette fois c'était le blondinet qui le recevait, ce qui ne manqua pas de le faire sourire une nouvelle fois. Le sourire du brun était réapparut, ce sourire si beau, si simple comme celui d'un enfant qui sourie de tout. Il fallait avouer que ça faisait chaud au coeur à la petite tête blonde, il aimait tant voir les gens heureux, surtout ses amis. Les deux regard l'un dans l'autre, l'ambré dériva, vers ... les lèvres de Jun ? Les paroles confirmèrent toute pensé, et firent rire le blondinet en même temps.


« Décidement, c'est ma journée moi ! »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: Deux jeunes au centre commercial pour des achats suprenants  Dim 20 Jan 2008 - 22:25

Personne en dehors de la cabine d’essayage n’avait entendu, ou même remarqué, que deux jeunes gens étaient dedans. Agito était heureux intérieurement que personne n’était venu les déranger, c’était pour lui un tournant qu’il avait pris avec une courbe parfaite. Il semblait quand même assez gêné par ses ambitions, il voulait tellement capturer les lèvres de Jun, mais pour une autre raison que celle d’Akito, lui c’était une raison qui ne résultait pas d’un amour quelconque, c’était plutôt une grand preuve d’amitié pour lui.

Le jeune blond, l’ayant bien entendu, riait légèrement et il prit la parole en ironisant sur le faite que c’était sa journée. Le ténébreux se sentait gêner par cette situation, il n’avait encore jamais dit à quelqu’un qu’il voulait l’embrasser, même pas à son amoureux, il l’embrassait seulement. Ces dires étaient une preuve de respect à l’égard de Jun, c’était vrai que normalement, il n’utilisait pas les paroles, il passait directement à l’acte, mais là, il voulait prévenir ce jeune blond de ses actes, qu’il ne tarda pas à réaliser.

Approchant son visage de celui du blondinet, le jeune ténébreux n’émettait plus aucun son, il fermait ses oreilles pour ne plus rien entendre, il voulait se couper du monde pendant ce moment qui serait peut-être le dernier avec ce jeune homme. Ses mains, inconsciemment, montaient sur le dos du jeune blond, elles arrièrent juste au niveau de sa nuque. Quand le brun captura les lèvres du jeune blond, une sensation déjà ressentie lui prit, la même sensation quand il embrassait Keitô. En plus, les lèvres de Jun avait, aussi bizarrement qu’il soit, le même goût que celle de son amoureux. Tous ces éléments réunis faisaient croire à ce jeune brun qui avait fermé les yeux qu’il était avec Keitô dans un monde à part. Son cœur battait de plus en plus vite, ses deux mains rapprochaient le visage du blond du sien, prolongeant ainsi le baiser.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: Deux jeunes au centre commercial pour des achats suprenants  Dim 20 Jan 2008 - 22:48

Jun fut surprit de voir qu'Agito allait vraiment l'embrasser, il pensait qu'il disait ça seulement en rigolant, ou encore qu'il le pensait seulement. Enfin, le blondinet se laissa faire, leurs lèvres entrant en contact très lentement. Ses mains étaient déposées dans le haut du dos du brun, mais il ne tarda pas, inconsciement, à les descendre sur ses hanches. Leurs deux corps très proches l'un de l'autre, les yeux fermés et leurs lèvres collées, la petite tête blonde se sentait vraiment bien là. Ce baiser était plus plein d'amitié qu'autre chose, mais quelle serait la réaction d'Akito ? Lui avait tenté d'embrasser Jun mais Agito l'en avait empêché, comment réagirait-il à ça ? Enfin, pour l'instant ce n'était pas ce qui tourmentait le plus le jeune travestit.

Les secondes passaient. Cinq, dix, peut-être ving secondes. Le blondinet ne pouvait donner d'estimation, tout ce qu'il savait c'est qu'il n'avait pas envie de lacher les lèvres du brun. Elles étaient si douces avec un goût particulier, si agréable. La main droite de Jun était remontée pour caresser doucement les côtes d'Agito alors que la gauche était restée au niveau des hanches. Finalement, après un certain moment, il rompit le baiser, regardant le brun dans les yeux, un large sourire aux lèvres.

Le blondinet restait silencieux. Après tout, que dire sur ce moment ? Il avait été vraiment agréable mais certainement qu'aucun mot qui se trouvait dans le vocabulaire de Jun ne pouvait décrire sa pensé.


[J'vais bientôt aller au dodo, j'verrai si je reste assez longtemps pour te répondre, sinan demain matin j'aurais sûrement le temps ou demain vers 15h30 :P ]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: Deux jeunes au centre commercial pour des achats suprenants  Dim 20 Jan 2008 - 23:18

Parfois, des gestes qui sont réservés qu’à l’expression de l’amour envers une personne pouvaient servir à montrer une profonde amitié entre deux personnes, même si cela était un peu louche. Enfin, c’est ce qu’il se passait pour Jun et Agito, celui-ci ne pensait vraiment pas avoir l’envie d’embrasser une autre personne que son bien-aimé, mais elle était belle et bien là et, bizarrement, il ne regrettait pas son geste, les lèvres du jeune blond étaient si douce, elles avaient un goût agréable, le même goût que celles de Keitô.

Il sentait bien les mains du jeune blond descendre dans son dos pour arriver sur ses hanches, toutes ces ressemblances avec un baiser de son amoureux étaient troublantes, mais aussi bienveillante. Les deux corps des deux amis étaient très proches, presque collé l’un contre l’autre, pour le bonheur de ces deux jeunes hommes. Agito ne pensait pas à la réaction d’Akito, vu que son baiser était une autre forme, il était bienveillant, il se voulait démonstrateur d’une amitié profonde, alors que celui qu’Akito voulait faire, c’était juste du à un manque qu’autre chose.

Les secondes devenaient des minutes pour le brun, même des heures, cela lui paraissait une éternité de bonheur. Aucun des deux jeunes hommes pouvaient estimer la durée du baiser, tellement captiver l’un par l’autre. Personne ne voulait lâcher le partenaire, c’était un moment incroyable, une amitié scellé par un long baiser, c’était magnifique. La main
droite du jeune blond remonta sur le corps du jeune brun et caressa doucement ses côtes, ce qui fit frissonner ce jeune homme, il avait des endroits sensibles, et c’en était un. Le ténébreux ne voulait pas stopper ce baiser, même s’il commençait à manquer d’air, il ne voulait en aucun cas briser ce moment si…magnifique pour lui. Mais après encore plusieurs secondes, Jun rompit le contact des lèvres, mais ne se dégageant pas pour autant des bras du brun. Il le regardait dans les yeux, affichant un large sourire. Ce même sourire était sur le visage du ténébreux qui ne voulait en aucun cas se prononcer, en plus, les mots ne suffisaient pas pour exprimer ce qu’il ressentait, c’était si magnifique.

Après plusieurs secondes resté dans le silence, dans les bras du jeune blond, Agito se dégagea de l’étreinte de Jun pour prendre son sac de sa main gauche, on pouvait rien qu’avec ce changement de main ce qu’il allait faire avec l’autre. Il laissa le temps au jeune blond de prendre ses affaires, il attrapa sa main libre avec la sienne puis sortit de la cabine d’essayage, tout en regardant le blondinet dans les yeux, l’air complètement satisfait. Maintenant, la seule chose qu’il voulait, c’était de passer du temps avec son meilleur ami.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: Deux jeunes au centre commercial pour des achats suprenants  Lun 21 Jan 2008 - 8:40

Tout portait à croire que c'était un baiser amoureux en voyant les deux jeunes gens, pourtant c'était juste un baiser débordant d'une forte amitié, mais ça eux seuls le savaient. Pendant plusieurs secondes ils restèrent ainsi, avec ce même sourire ravit sur leurs deux visages, jusqu'à ce qu'Agito se dégage un peu pour prendre son sac, attendant Jun. Le blondinet attrapa son sac et, dans un même mouvement, ils cherchèrent tout deux à prendre la main de l'autre. Le jeune travestit était si heureux, vraiment, certainement n'avait-il jamais eut un tel ami. Une fois leurs achats fait et qu'ils furent sortis du magasin, la petite tête blonde se décida à prendre la parole.

« Alors ? Tu veux aller où ? »

Non, aucun mot sur ce baiser ou quoi que ce soit qui s'en raproche. Vut leurs sourires et le plaisir que chacun avait prit et donné, leurs pensés là-dessus étaient parfaitement faciles à deviner. Mais impossible à décrire. Regardant tout autour d'eux, Jun observait chaque boutique, il voulait offrir quelque chose à son ami, il le désirait vraiment. Enfin, si il le laissait choisir le magasin, il serait plus sur de trouver quelque chose qui plairait à Agito.

[Excuse, c'est pas top X.x]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: Deux jeunes au centre commercial pour des achats suprenants  Lun 21 Jan 2008 - 12:42

Tous les yeux étaient rivés sur les deux jeunes gens, des regards passant de l’indifférence au dégoût, tout y passer. C’était vrai que voir deux jeunes hommes main dans la main sortant d’une cabine d’essayage, c’était assez…original. Ils sortirent du magasin après avoir validé leur achat, Agito demanda encore une autre facture au compte de son tuteur. Aucun des deux n’avaient lâché la main de l’autre, ils affichaient chacun un sourire satisfait, le brun ne trouvait pas les mots pour exprimer sa joie d’avoir trouvé un ami comme celui-ci, un ami qui pouvait le comprendre, un ami sur qui comptait et un ami avec qui il partageait des plaisirs.

Après quelques secondes passées en dehors du magasin en silence, le jeune blond se décida de prendre la parole en demandant où Agito voulait aller. C’était le cadet de ses soucis maintenant, le plus important pour lui, c’était de passer du temps avec ce jeune homme Il voyait en même temps que Jun regardait un peu partout, s’arrêtant sur quelques boutiques, le ténébreux savait que la question du blond était de trop, que ce jeune homme cherchait sans doute une bonne boutique, et le brun ne voulait pas gâchait cette recherche par un autre magasin. Inconsciemment, ce jeune homme caressa la main du blond avec son pouce, mais quand il remarqua ce qu’il faisait, il ne l’arrêta pas. Regardant Jun dans les yeux, Agito lui fit une mimique joviale en lui répondant :

« Je m’en fiche…du moment que c’est avec toi, je m’en fiche… »

Il se comportait comme un homme amoureux de l’autre personne, mais pour lui, le blond était son meilleur ami, cela s’arrêtait à ça. Il ne connaissait pas l’amitié, c’était la première fois qu’il en avait une aussi forte avec quelqu’un, il ne savait pas comment réagir, la seule chose qu’il connaissait, c’était l’amour et la haine et vu que la haine et de trop, il se comportait comme s’il était avec Keitô.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: Deux jeunes au centre commercial pour des achats suprenants  Lun 21 Jan 2008 - 15:55

Le sourire, ce beau sourire chaleureux, de Jun ne cessait pas, loin de là. Il était vraiment si heureux d'avoir trouvé un tel ami. Un ami qui surpassait tout ceux qu'il avait put avoir avant. Les gens pouvaient bien les regarder comme ils le voulaient, ce n'était pas ce qui le gênait. Ce petit geste, le pousse d'Agito caressant sa main, il le trouvait vraiment agréable. Et puis ces paroles, que pouvait-il entendre de plus gentil après tout ? C'était des mots qui lui vennaient droit au coeur. Ca l'aurait tout de même aidé d'avoir l'avis du brun sur un magasin, étant donné que c'était avec l'envie de lui faire un cadeau.

Enfin, après avoir bien regardé chaque vitrine, le blondinet se dirigea vers une vendant toute sorte d'habits mais la plupart en noir, blanc ou rose. C'était ce qu'il fallait. Ne lachant pas la main de son ami, la petite tête blonde observa toute la boutique du regard avant de partir vers les rayons plutôt classes. Au bout d'un petit moment à simplement regarder, Jun lacha tout de même la main d'Agito, fouillant dans le rayon, sans un mot.

Une nouvelle robe. En velour noir avec un peu de dentelle sur les bords et des manches longues. Le vêtement devait certainement arriver à hauteur des genoux. Ce n'était pas trop découvert et très bien habillé, plutôt contraire au style du brun, pourtant le blondinet était certain que ça lui irait. L'attrapant d'un geste habile, il la montra à son ami avec un large sourire. De nouveau, quelques paroles arrivèrent, pourtant le jeune travestit trouvait ça tellement innutile de parler après un tel moment.


Spoiler:
 

« J'aimerai beaucoup que tu l'essayes ... je suis sur que tu serais superbe avec ! »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: Deux jeunes au centre commercial pour des achats suprenants  Lun 21 Jan 2008 - 18:13

Une joie immense emplissait le cœur du jeune homme à l’œil ambré, personne ne pouvait décrire ce qu’il ressentait, même pas lui. Depuis qu’il avait tombé le masque, il se faisait plus d’ami, de très bon ami. Jun en était le parfait exemple, il était si attentionné, si compréhensif et si gentil. Ce jeune homme regarda toutes les vitrines qu’il avait à disposition puis il se dirigea vers une qui vendait toute sorte d’habit mais la plupart en noir, rose et blanc. Il entraîna Agito à l’intérieur, ce jeune brun caressait toujours la main de son ami avec son pouce, avec le sourire aux lèvres.

Le blondinet s’arrêta dans un rayon plutôt chique, et après un moment à rester pour observer, il lâcha la main du ténébreux qui le laissa partir sans difficulté. Jun fouillait ce rayon sans un mot, aucun mot n’était nécessaire dans ce moment-là, c’était tout en silence et en geste, du moins pour Agito. Après une bonne recherche, le blond attrapa d’un geste habille une robe avant de s’avancer vers son ami qui examinait la robe en question. Elle était de velours noir avec un peu de dentelle sur les bords et avait des manches longues. Elle arrivait certainement à la hauteur des genoux. Les deux visages affichaient le même sourire, le brun ne voulait rien dire, aucun mot dans ce moment là. Le blondinet prononça quand même quelques mots, en lui disant qu’il aimerait beaucoup que le ténébreux l’essaye, qu’il était sur qu’il serait superbe dedans.

C’était vrai que cette robe était magnifique, ça changerait de style mais d’une bonne manière. Alors ne prononçant aucun mot, Agito hocha la tête de façon affirmative avant de lui faire un plus grand sourire et d’attraper la robe. Il la mit sur son épaule puis se dirigea vers les cabines d’essayages. Il commençait à avoir l’habitude des panneaux d’indication, alors il les trouva facilement. Le ténébreux pénétra dans l’une, ferma le rideau, posa son sac et la robe sur le banc et fit glisser la minirobe qu’il avait sur lui jusqu’à qu’elle tombe à ses pieds. Une fois en caleçon, il attrapa la nouvelle robe qu’il enfila délicatement avant de se regarder dans la glace. Comme d’habitude, un sourire illumina le visage du brun qui se trouvait superbe dedans, en plus avec la coupe qu’il avait, c’était magnifique. Il sortit de la cabine d’essayage puis il découvrit Jun devant la cabine. Lui faisant un sourire, Agito lui montra la robe sur lui en ne disant rien, juste avec les gestes il se faisaient comprendre.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: Deux jeunes au centre commercial pour des achats suprenants  Lun 21 Jan 2008 - 20:38

Si peu de mots, mais les deux jeunes gens semblaient parfaitement se comprendre. Leurs regards étaient si expressifs, leurs sourires aussi. Toute parole passait par le biais de l'un d'eux. Etait-ce ça une grande et forte amitié ? Certainement, oui. Pourtant les deux jeunes hommes ressemblaient presque à deux amoureux. Connaissaient-ils au moins une autre manière de se prouver leur amitié ? Non, sûrement pas. Tout passait si bien ainsi, tout était si parfait, pourquoi changer après tout ? Ce sourire chaleureux et ce regard débordant de sincérité, ils étaient identique sur leurs deux visages.

Enfin, Agito attrapa la robe pour ensuite se diriger vers les cabines d'essayage, suivit de près par Jun. Le blondinet attendit patiement le brun à côté de la porte de la cabine où il était entré, s'imaginant déjà comment il serait dans cette robe. Il avait tellement hâte de voir le résultat, qui serait certainement superbe. Impatient, notre petite tête blonde en était rendue à avoir les mêmes idées qu'Akito, rentrer dans la cabine. Mais lui c'était pour voir plus rapidement comment allait le vêtement sur Agito, pas pour le voir sans.

Cette pensé juste partie, voilà que le jeune homme sortait, habillé de la magnifique robe. Aucun mot pour le décrire. Il faisait tellement classe dans l'habit, très bien habillé et en même temps il pouvait la porter les jours normaux, sans importance. Restant sans un mot, le blondinet attrapa doucement la manche du brun, à la manière d'un enfant demandant un calin, et enlaça son ami. Déposant au passage un baiser sur sa joue. Que dire face à ça ? Il était tellement beau dans cette robe que le silence était la meilleure chose.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: Deux jeunes au centre commercial pour des achats suprenants  Lun 21 Jan 2008 - 20:57

Le jeune brun se sentait si bien, aucun mot pour décrire ce qu’il ressentait, mais en tout cas, il était sûr d’une chose, c’était qu’il ne s’était jamais senti aussi bien de toute sa vie. Le jeune blond ne pouvait pas se rendre compte du bien qu’il procurait au ténébreux. Celui-ci regardait le jeune homme devant lui, l’air complètement apaisé se voyait sur son visage, il montrait sa robe pour avoir une appréciation du jeune blondinet mais il ne voulait aucun mot qui briserait ce moment si incroyable.

Jun, comme s’il avait lu dans les pensées d’Agito, ne prononça aucun mot, n’émit aucun son, il fit juste quelques gestes bien spécial, il attrapa doucement la manche du brun, comme un enfant voulant se faire enlacer par sa mère, puis l’entoura de ses bras. Un sourire heureux se dessina sur les lèvres de ce jeune homme qui, doucement, rendit l’étreinte du jeune blond. Celui-ci y ajouta même un baiser sur la joue, ce qui emplissait le ténébreux de bonheur.

Les secondes passèrent, les gens regardaient les deux jeunes gens d’un air horrifié, ce n’était pas commun de voir ça dans un magasin. Mais avec eux, c’était comme ça, Agito n’avait tout simplement aucune autre preuve d’amitié, mais cela était déjà bien suffisant. Le brun, par la même occasion, donna le même petit baiser sur la joue du blond avant de le serrer fort contre lui-même pendant deux secondes avant de le lâcher. Une fois les deux jeunes gens lâcher, celui avec la robe pénétra dans la cabine d’essayage pour enlever et remettre une autre robe, sa première, le fourreau noir avec de la dentelle violette. Il attrapa son sac à la volée avant de sortir du magasin et d’attraper, avec sa main libre, celle du jeune blond qui l’attendait.

Soudain, un bruit retentit au niveau de son estomac, il devait être l’heure du dîner, il regarda Jun avec l’air légèrement gêné. Il se décida enfin d’ouvrir la bouche pour lui demander :

« Ca ne te dirait pas d’aller manger quelque chose ? »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: Deux jeunes au centre commercial pour des achats suprenants  Lun 21 Jan 2008 - 21:31

C'était un trop plein de bonheur que recevait Jun ce jour-ci, son coeur allait exploser si ça continuait. Enfin, il n'allait pas refuser non plus, tant de joie et d'amitié n'était pas à refuser, surtout pas. Doucement, le blondinet pouvait sentir les bras d'Agito serrer leurs deux corps ainsi que ses lèvres contre sa joue, c'était si agréable. Les gens les regardaient assez bizarrement, mais bon, après tout chacun sa manière d'exprimer son amitié. Deux garçons ? Deux filles ? Sûrement ne savaient-ils pas mais dans tous les cas ils n'étaient pas tolérant. Vraiment pitoyable.

Finalement les deux jeunes travestits se desserrèrent, le brun retournant dans la cabine d'essayage et le blond attendant patiement. Il ne fallut que peu de temps au jeune homme à se changer, ressortant avec sa robe noire et violette, qui lui allait aussi vraiment bien. Une envie d'enfiler ses nouveaux vêtements prit Jun, qui se dépêcha à entrer dans une cabine et à en ressortir assez rapidement pour ne pas trop faire attendre Agito, vêtu de sa robe rose pâle et blanche et chaussé avec ses nouvelles bottes blanches. Il avait hésité à mettre son manteau, mais bon, il étaient à l'intérieur pour l'instant.

Chacun leur poche à la main, se tennant la main avec celle qui restait libre, les deux jeunes gens se dirigèrent vers la sortie du magasin, après que Jun ait rapidement payé la robe. En fait, il ne savait pas si Agito avait remarqué ou non, mais il s'en fichait pas mal puis-ce qu'il n'attendrait pas bien longtemps pour lui offrir. Le brun proposa d'ailleur d'aller manger quelque chose, c'est vrai, quelle heure était-il après tout ces achats ? Grand sourire aux lèvres, le blondinet aquieça, c'était son tour de ne plus prononcer un mot. Main dans la main, ils se dirigèrent donc vers un restaurant. Restaurant simple et peu cher mais convivial, surtout au chaud et la petite tête blonde avait remarqué une table pour deux innoccupée. Se décidant tout du même à parler, Jun prononça quelques mots.


« Ca te vas, ici ? »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: Deux jeunes au centre commercial pour des achats suprenants  Lun 21 Jan 2008 - 22:22

Le jeune blond, très rapidement, alla dans une cabine d’essayage mettre une nouvelle robe. Quand il en sortit, le brun pouvait voir qu’il avait revêtis la robe blanche et rose pâle qui lui allait très bien. Descendant légèrement le regard, il affichait un sourire en regardant les bottes de son ami, elles étaient risible, belle mais risible. Une fois sortie du magasin, main dans la main, le jeune ténébreux avait une « petite » faim, il n’avait pas trop mangé ce jour-là et il commençait à avoir les crocs. Alors il proposa d’aller manger un morceau. Le jeune blond, ne prononçant aucun mot, il entraîna l’autre jeune homme vers un restaurant simple, peu cher et convivial. Agito se demandait comment il pourrait se payer un restau s’il n’avait pas de sous…bah, il demanderait une facture, comme d’habitude, c’est le portefeuille de son tuteur qui va en prendre un coup.

Observant les tables, presque toute était occupé, sauf une table de deux personnes, l’un en face de l’autre, en tête à tête, parfait pour nos deux hommes. Jun qui n’avait pas besoin de parler le fit quand même, demandant au brun si cet endroit lui allait. Sans rien répondre, celui-ci entraîna le jeune blond vers la table inoccupée. Arrivé là, il s’assit sur une chaise, le blond sur l’autre, puis ils se regardèrent dans les yeux, sans pour autant émettre le moindre bruit. Après trente secondes d’attente, une serveuse arriva à la table de nos deux amis, elle affichait un sourire non forcé. Elle demanda aux deux jeunes gens :

« Que prendront nos deux jeunes hommes ? »

Agito tourna légèrement la tête vers cette serveuse avant de plonger son nez dans le menu. Après une petite recherche, un grand sourire se dessina sur ses lèvres, son plat préféré y était : Pates à la Bolognaise. Il posa le menu doucement, et regardant la serveuse, il lui répondit :

« Ce sera une assiette de pattes à la bolo, s’il vous plaît. »

« Ok, et pour l’autre jeune homme ? »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: Deux jeunes au centre commercial pour des achats suprenants  Mar 22 Jan 2008 - 17:06

Sans un mot, les deux jeunes travestits se dirigèrent donc vers la petite table libre, visiblement Agito était satisfait de ce restaurant. Tout sourire, Jun regardait son ami dans les yeux. Il était vraiment si heureux d'être là avec lui, de l'avoir rencontré. Ce beau silence fut briser par l'arrivée d'une serveuse, enfin, pour manger ce n'était pas bien grave. Parce que oui, le blondinet et un affamé permanent, un ventre sur pattes comme on dit. Comment fait-il pour rester si maigre ? Très bonne question, je suppose que lui même ne le sais pas. Attrapant le menu, la petite tête blonde hésita, pas trop longtemps non plus, sur les bons repas qui s'offraient à lui.

« Je vais prendre du riz au curry ! »

Restons raisonable. En fait il n'avait surtout pas trop faim, pour une fois. Non, pas pour une fois, c'est quelqu'un qui mange peu mais souvent dirons-nous. Une fois la commande prise et la serveuse partie, le regard de Jun se replongea dans celui d'Agito. Peut-être passaient-ils pour deux amoureux. Ou amoureuses. Mais c'était bien le cadet des soucis du blondinet, vraiment heureux d'être là, en compagnie du brun. Ce n'était pas souvent qu'il faisait des sorties avec des amis, et encore moins avec un tel ami. Ce silence, il pouvait parraitre plutôt lourd, mais il était en fait vraiment agréable pour la petite tête blonde. En effet, pouvoir faire passer tout sentiment ou toute pensée par le biais de son regard ou de son sourire le rend vraiment heureux.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: Deux jeunes au centre commercial pour des achats suprenants  Mar 22 Jan 2008 - 17:33

Une ombre du sourire qu’il affichait avant que la serveuse était arrivée restait gravée sur le visage du brun, même s’il considérait le blond comme son meilleur ami, quelque chose lui faisait repenser à ses moments avec Keitô. Mais il fut vite sortit de ses pensées par la voix de son ami qui commandait du riz au curry. La serveuse nota les deux plats et salua les deux jeunes gens avant de partir vers les cuisines. Enfin ils pourraient être tranquille pendant quelque temps, le temps que les cuisiniers fassent les plats. Comme s’ils avaient communiqué leurs pensées, ils croisèrent le regard et restèrent planter comme ça, sourire aux lèvres. Aucune parole, que des regards et des gestes, c’était quelque chose de si agréable et de reposant, même si des personnes pouvaient trouver ce silence…lourd. Les deux visages affichaient un sourire heureux, ils ne se quittaient pas des yeux.

Soudain, Agito sentit une chose rebondir sur ses cheveux. Sans trop faire attention, il se gratta légèrement la tête avant de la baisser et de la tourner légèrement. A ses pieds se trouvaient une boulette de papier qu’il ramassa et il chercha le lanceur. Il ne mit pas trop longtemps à le trouver, c’était un jeune qu’il reconnaissait entre mille. L’air du brun se changeait en un air hostile, qu’est ce qu’il foutait là ce con ? Ano yaro…. Heureusement, quand le jeune homme à l’œil ambré voulait se lever, la serveuse arriva avec les deux plats puis les déposa sur la table. Agito lâcha un petit sourire avant de se rasseoir et de regarder son plat avec un très grand appétit. Il affichait un très grand sourire, c’était son plat préféré. Il prit ses couverts, et prenant une bonne petite inspiration, commença à dire un peu fort :

« Idatakimasu ! »

Avant de plonger ses couverts dans son assiette et d’en manger le contenue.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: Deux jeunes au centre commercial pour des achats suprenants  Mar 22 Jan 2008 - 17:59

Les deux jeunes hommes restaient plongés dans ce silence, à se regarder et se sourire. Silence tellement appaisant, tellement agréable. Quelque chose vint quand même le perturber, mais par chance, pas le briser. En effet, quelqu'un vennait de lancer une boulette de papier derrière la tête d'Agito. Agito qui semblait assez énervé en voyant de qui il s'agissait. Il le connaissait ? Apparement, oui. Enfin, au moment où le brun allait se lever la serveuse arriva avec les deux plats, heureusement. Le blondinet ne voulait pas que son ami s'énerve alors que la journée était si bien.

Répondant à Agito rapidement, Jun commença à manger. Parce que tout de même, il avait faim le petit, hein. A la manière d'une fille. Oui, c'est ce qu'on pouvait dire de la manière qu'avait le blondinet pour manger. Chaque geste calme, avec beaucoup d'attention à ce que ses cheveux ou son visage reste propre. Travestit jusqu'au bout. Mais si la petite tête blonde était ainsi, c'est parce qu'être une fille était sûrement son plus grand désir.

Le regard rivé vers Agito, Jun mangeait lentement. Il s'amusait juste en regardant le brun manger, le voir ainsi dévorer son plat. Il semblait vraiment aimer. Un petit sourire en coin, il en fallait peu pour amuser le blondinet. Il lui fallut quelques minutes pour finir son plat, il n'était pas trop consistant, mais assez pour la petite tête blonde. Tout sourire, pour ne pas changer, il se contentait d'observer son ami en silence.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: Deux jeunes au centre commercial pour des achats suprenants  Mar 22 Jan 2008 - 18:23

La simple vue de cet enfoiré avait déclanché en Agito un sentiment de haine, pourquoi était-il ici, à ce moment si précieux à ses yeux, il avait enfin trouvé une personne sur qui comptait, et là, il avait aperçu son pire ennemi deux tables au-dessus, c’était bien sa veine. Mais ne voulant pas gâcher ce moment, le brun essayait de l’oublier, en se focalisant sur son plat de pattes. Quelques fois, il lançait quelque regard vers Jun, à chaque fois un sourire se dessinait sur son visage, ce jeune blond était travesti jusqu’au bout, il mangeait même à la manière des filles. L’autre travesti ne pouvait faire ça, surtout devant un plat qu’il raffolait.

Comme prévu, le jeune blondinet finit son plat avant le jeune brun qui avait une assiette bien plus consistante que l’autre. Le premier regardait maintenant le deuxième mangeait avec un sourire non caché mais toujours en silence. C’était si reposant, le jeune homme à l’œil ambré adorait le silence, c’était pour lui le moment de paix…mais qui ne dura pas très longtemps. Oui, comme s’il fallait s’en douter, la bande du rival à Agito commençait à semer un peu la zizanie en criant pour déranger ce qu’ils mangeaient. Pour l’ignorance, le brun était le pro dans ce domaine, il ferma ses oreilles puis se focalisa au maximum sur son plat qui ne dura pas plus de quelques secondes. Il posa ses couverts, mais une chose clochait, il avait toujours faim.

Alors regardant un peu partout, il trouva du regard une serveuse qu’il l’appela. Celle-ci arriva, demanda ce que le brun voulait, celui-ci lui répondit qu’il voulait un autre plat de patte à la bolognaise. La serveuse prit la commande et partit en cuisine, pendant ce temps là, le ténébreux se focalisa sur le regard bleu ciel du jeune blond, affichant un sourire qui exprimait ses sentiments. Il voulut le complimenter sur les yeux du blondinet, mais il fut stoppé encore par une boulette de papier, mais là plus grosse et en plus, renforcé par un bout de pain.


Il tourna la tête très rapidement, il regardait le jeune homme qui avait envoyé cette boulette, c’était son rival, encore une fois. Attrapant la boulette de papier, il planta son regard dans celui de l’autre jeune homme, puis il serra cette boulette de papier avant de la laisser tomber au sol et de replanter son regard dans celui du jeune blondinet, affichant de nouveau un sourire heureux. L'autre jeune homme semblait surpris par l'oeil ambré de la "jeune fille", il se demandait où il avait déjà vu ce regard.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: Deux jeunes au centre commercial pour des achats suprenants  Mar 22 Jan 2008 - 18:37

Jun eut un petit sourire en coin en voyant Agito demander un autre plat de pattes. Apparement il aimait vraiment ça, et il avait très faim aussi. Le blondinet, lui, avait bien assez mangé, il pourrait tenir un petit moment. Tient au fait, était-ce le bon moment pour offrir son cadeau au brun ? Après tout, la serveuse avait récupéré les assiettes et ils devaient attendre encore un peu pour avoir le nouveau plat du ténébreux. Se penchant, quittant ainsi un instant le regard de son ami, la petite tête blonde attrapa un paquet. Oui, il avait au passage prit une jolie boîte dans le magasin pour ranger son cadeau.

Tout sourire aux lèvres, le jeune travestit tendit donc le beau paquet parfaitement noir à l'expetion d'une rose rouge dans un coin. On pouvait trouver dedans la robe noire de velour qu'il avait essayé peu de temps avant. Elle lui allait si bien, comment Jun pouvait résister à l'offrir à son meilleur ami ? Une fois de plus une boulette arriva, pourtant Agito resta très calme, ignorant simplement le jeune homme qui lui semblait assez perturbé. Enfin, ça n'empêcha pas le blond d'offrir le vêtement au brun.

Les deux jeunes travestits étaient donc là, sans un mot et souriant sans cesse. La petite tête blonde attendait avec impatience la réaction du ténébreux. Serait-il heureux ? Il l'espérait, vraiment. Elle n'était pas des plus chères mais tout de même, de toute façon le prix importait peu pour le blondinet, il voulait faire plaisir à Agito. Et ses parents lui donnaient tout l'argent qu'il désirait du moment qu'il ne revennait pas chez eux. Une chance vous dites ? Non, Jun en est blessé, dépenser est pour lui une façon de montrer qu'il leur en veut de l'avoir renié ainsi.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: Deux jeunes au centre commercial pour des achats suprenants  Mar 22 Jan 2008 - 19:10

Pendant que Agito avait le dos tourné, le blond en avait profité pour sortir de dessous la table une boite quasiment noire avec quelques couleurs rose rouge. Le brun était très surpris, il en restait presque bouche bée, tellement il ne savait pas quoi réagir. Il attrapa la boite et la posa sur ses genoux après s’être légèrement reculé. Il ouvrit cette boite doucement, sans trop savoir ce qu’il y avait à l’intérieur. Là, ce fut un choc pour le ténébreux, c’était la dernière robe qu’il avait essayé, celle que le jeune blondinet lui avait dit de la revêtir car il disait que cela lui irait parfaitement.

Le cœur d’Agito se serrait contre lui-même, il en était terriblement ému, mais il ne laissait pas couler ses larmes, du moins, pas maintenant. Il essayait d’afficher un sourire mais il était tellement submergé d’émotions qu’il ne pouvait avoir un sourire. Il se leva doucement de sa chaise, il posa la boite sur celle-ci et se dirigea vers l’autre côté de la table, là où était assis Jun. Le regardant dans les yeux, le ténébreux ne pouvait plus contenir ses larmes de joies, il attrapa le jeune blond dans ses bras et le serra contre lui. Il n’avait pas l’habitude de recevoir des cadeaux, en plus un aussi superbe. Il n’arrivait vraiment pas à contenir sa joie, il était terriblement ému. Il trouvait même que de l’enlacer n’était pas assez pour exprimer sa gratitude, alors il donna au blondinet un bisou sur la joue avant de le lâcher. Il avait un grand sourire aux lèvres Agito, il essuyait ses larmes puis il retourna sur sa chaise, après avoir posé la boite juste à côté de lui, par terre. La bande du rival, Yohini, avait regardé cette scène avec attention, particulièrement le chef qui assemblait des morceaux d’un visage dans sa tête.

Soudain, il releva la tête et tapa son poing dans son autre main, affichant un bon petit sourire démoniaque. Il s’approcha doucement de la table des deux jeunes hommes et, voyant que Agito était captivé par le jeune blond, voulut lui mettre un coup de poing par derrière. Le brun ne bougeait pas, mais au dernier moment, il s’abaissa rapidement, attrapa le poing qui passait au-dessus de lui et envoya Yohini par terre. Après cela, il se remit tranquillement en place, puis attendit son plat, en fixant le blond dans les yeux. L’autre jeune homme, celui à terre, affichait un sourire, il en avait la preuve maintenant, alors il s’approcha du brun, et regardant le jeune blond, il lui murmura avec une voix à peine audible :

« Fait attention Agito…un accident peu si vite arrivé. »


Avant de s’éloigner, de rassembler sa bande et de partir. Le ténébreux faisait comme s’il n’avait rien entendu, mais il avait parfaitement compris ce qu’il voulait dire.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: Deux jeunes au centre commercial pour des achats suprenants  Mar 22 Jan 2008 - 20:41

Jun fut très heureux de la réaction d'Agito face à son cadeau, alors il n'avait pas remarqué quand il l'avait payée, c'était mieux au moins, l'effet de surprise était là. Le brun semblait vraiment très heureux, pas un sourire mais ses yeux humides le prouvaient parfaitement. Finalement il se leva pour enlaçer le blondinet, et verser quelques larmes au passage. Décidement, la petite tête blonde ne pensait pas que son cadeau aurait un tel effet sur le ténébreux, mais quelque part ça lui faisait terriblement plaisir. Finalement, en retour, Jun eut droit à un baiser sur la joue avant qu'Agito retourne à sa place.

Les garçons derrières, dont le jeune homme qui avait lancé les boulettes de papier, semblaient observer la scène avec une très grande attention. Enfin, ça le blondinet ne l'avait pas remarqué, il vit juste ce qui arriva peu de temps après. Celui que le brun semblait connaître arriva par derrière pour mettre un coup au ténébreux. La petite tête blonde se leva précipitement tout en tendant sa main vers l'avant et prêt à prévenir Agito mais il n'eut pas le temps que le brun avait mit l'autre au sol. Ce dernier murmurra d'ailleur quelques mots avant de partir avec sa bande. Le seul mot entendu pas Jun fut « accident », qu'avait-il dit ? Quel accident ? Quelque chose de déjà passé ? Allait-il arriver quelque chose au brun ? Un air légèrement affolé, le blondinet se renseigna tout de même un minimum.


« Dis Agito ... il parlait de quoi comme accident ? »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: Deux jeunes au centre commercial pour des achats suprenants  Mar 22 Jan 2008 - 21:05

Agito était inquiet, très inquiet pour le blond. La phrase que Yohini lui avait dit, elle n’arrêtait pas de trotter dans sa tête, il espérait que ce qu’il croyait n’était pas vrai…mais il ne pouvait pas s’en persuader, c’était trop évident, ce satané gosse allait s’en prendre à son ami pour l’atteindre indirectement. Il ne montrait pas son inquiétude pour autant, il était passé maître pour cacher ses sentiments quand il le voulait, alors il regardait toujours le jeune blond qui semblait un peu affoler.

Et comme si le ténébreux l’avait prédis, le jeune blondinet voulut se renseigner, il avait entendu le mot « accident », ce mot qui rendait le jeune homme à l’œil ambré si inquiet. Jun lui demanda de quoi il parlait comme accident. Agito ne pouvait pas se prononcer, mais après quelques minutes, quand il voulut lui répondre quand même, la serveuse arriva avec l’autre plat de pattes que le brun avait commandé. Celui-ci oublia légèrement son inquiétude et planta vigoureusement ses couverts dans le plat pour manger le contenu.

Il gardait tout de même un œil sur le blond qui semblait, lui, légèrement affolé. Voyant qu’il avait ses mains sur la table, le brun en profita pour lâcher un couvert et attraper une main du jeune blond, lui faisant un sourire assez faux, cachant une préoccupation assez grande. Il finit son assiette en quelques minutes puis, appelant la serveuse, demanda l’addition et aussi une facture à l’ordre de son tuteur, Suzuki Ryo. La jeune serveuse lui sourit et partit chercher ce que le ténébreux désirait. Celui-ci regardait toujours le jeune blondinet, avec ce sourire forcé, il voulait cacher son inquiétude mais, même s’il était passé maître, il ne savait pas se cacher devant des amis.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: Deux jeunes au centre commercial pour des achats suprenants  Mar 22 Jan 2008 - 22:35

Jun ne comprennait pas, pourquoi Agito semblait-il si calme ? Pourquoi était-il si silencieux ? Ca avait une tendance à l'agoisser encore plus je crois bien. Le blondinet attendait donc de recevoir une réponse, n'importe quoi mais il en voulait une ! Pas de chance, le plat de pattes arriva, elle faisait exprès cette serveuse ou quoi ?! Le brun semblait trouver dans cette assiette comme un échappatoire pour ne pas répondre à son ami. Un regard. Allait-il enfin dire quelque chose ? Non, toujours pas. Mais pourquoi ce silence, pourquoi ce regard !? Le ténébreux attrapa finalement une main de la petite tête blonde, lui adressant un sourire mal imité. Ca cachait quoi ça ? Lui aussi était inquiet ? Tant de questions qui arrivaient dans la tête du petit blond.

Finalement Agito demanda l'addition ainsi qu'à l'ordre de Suzuki Ryo, comme il faisait à chaque fois. Repensant un instant à la nourriture, Jun attrapa son porte-monnaie et sortit l'argent qu'il fallait pour rembourser le brun. Parce que bon, même si ça ne coûtait pas très cher, le blondinet n'aimait pas qu'on paye les choses pour lui.


« Tient, ce que je te dois ! »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: Deux jeunes au centre commercial pour des achats suprenants  Mar 22 Jan 2008 - 22:48

Le brun regardait toujours le blond avec son sourire mal assuré, il ne savait pas quoi faire pour ne pas inquiéter Jun, il ne voulait pas qu’il se fasse des soucis pour peut-être que des paroles en l’air. Heureusement que la bande de Yohini était partis, sinon le ténébreux aurait fait des dégâts dans le restaurant, après cette phrase. Soudain, le jeune blondinet fouilla
dans son porte feuille, Agito ne savait pas pourquoi, mais quand la tête blonde en sortit de l’argent et le tendit à la tête brune, ce jeune homme ne pouvait encore plus rien faire ni dire. Il ne voulait pas accepter l’argent. Mais le blond insista avec des paroles, en disant que c’était ce qu’il lui devait.

Le brun baissa la tête et prit l’argent, comme un regret. La serveuse arriva quelques secondes plus tard, avec l’addition et la facture. La regardant, le ténébreux attrapa l’addition, remarquant le prix, il donna les sous à la jeune femme en disant qu’il n’avait plus besoin de facture. Elle le regarda, surprise d’abord, mais un sourire s’afficha sur son visage puis elle partit. Agito, tournant la tête vers Jun, lui attrapa la main et lui fit encore un de ces sourires mal imités avant de se lever de la table et de sortir du restaurant. La seule chose à faire maintenant, c’est de se dépêcher de rentrer au pensionnat pour ne pas subir d’ennuis.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: Deux jeunes au centre commercial pour des achats suprenants  Mer 23 Jan 2008 - 14:36

Agito semblait accepter l'argent mais à regret, en même temps peut-être que, comme Jun, il n'aimait pas qu'on lui paye les choses. Enfin, ça faisait plaisir au blondinet de payer le repas. Sans vraiment comprendre, la petite tête blonde se sentit emporté, sa main tenue par celle du brun. Toujours ces sourires si faux, qu'avait-il ? Il ne parlait pas, comme avant, mais cette fois s'en était plutôt inquiétant. Pourquoi ce silence et pourquoi se pressait-il ? Restant tout aussi silencieux, les deux travestits partaient donc du restaurant main dans la main.

Attrapant le bras d'Agito de sa main tenant sa poche, Jun le stoppa un instant, il ne comprennait vraiment plus là. Et puis, sans rien dire il prit son ami dans ses bras. Pour le réconforter ? Pour qu'il ne soit pas ainsi mal assuré ? Pour qu'il lui dise quelque chose ? Allez savoir, peut-être même pour tout ça à la fois. Sans un mot, il restait là, tennant le brun dans ses bras. Le blondinet voulait savoir ce qu'il se passait, il était inquiet pour son ami, vraiment. Finalement, se reculant un peu pour regarder l'ami en question, la petite tête blonde prit la parole.


« S'il te plais ... expliques-moi ce qu'il se passe ... »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: Deux jeunes au centre commercial pour des achats suprenants  Mer 23 Jan 2008 - 15:41

Agito ne fixait plus qu’une chose maintenant, la sortie du centre commercial, la seule chose qu’il voulait faire à se moment là, c’était de se dépêcher de retourner au pensionnat, il ne voulait pas que son ami subisse le sadisme de son rival à cause de lui, si quelque chose arrivait au blond, le brun s’en voudrait à mort. Il gardait ce même souvenir de Yohini en train de lui écrasait le coude gauche à coup de brique, ce jour-là ce jeune homme faillit mourir à cause du ténébreux qui s’était énervé comme jamais.

Soudain, la tête brune sentit son bras se faire attraper par quelque chose, une main appartenant à son ami qui le stoppa un instant. Agito ne comprenait pas, et ne voulait pas s’arrêter, des minutes de perdu étaient des minutes de préparation pour la bande de son rival. Mais comme un geste bizarre n’arrive pas seul, la tête blonde enlaça le brun qui restait comme ça, les bras ballant le long de son corps, la bouche bée. Il ne comprenait pas où son ami en voulait aller. Il se sentait pris d’une grande émotion, une envie de pleurer, mais il la retint, il ne voulait pas humidifié l’épaule de son meilleur ami. Après quelques secondes, le jeune blond se recula légèrement pour regarder Agito, puis il prit la parole en lui priant de lui expliquer ce qu’il se passait.

Le ténébreux ne voulait pas mêler son ami à ses histoires, c’était pour lui une chose que seul lui pouvait régler par un seul moyen de très horrible, aucune issue de paix n’existait. Il voulait tellement mentir à son ami, en disant qu’il n’avait rien…mais, un ami est quelqu’un de confiance avec qui on pouvait tout lui dire. Alors baissant la tête, le brun retenait ses larmes avant de lui répondre :

« Jun…je suis désolé, mais par ta simple présence avec moi t’as impliqué dans une histoire assez violente. Le jeune homme qui a voulut me frapper, c’est mon plus grand rival, il a toujours voulu me faire tomber mais il n’a jamais réussi. Et maintenant qu’il sait que j’ai des amis, il va les attaquer pour m’atteindre indirectement… »

Ses poings se contractèrent, l’aura glaciale revenait progressivement.

« …mais je ne laisserais personne toucher à mes amis…surtout pas à toi. »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: Deux jeunes au centre commercial pour des achats suprenants  Mer 23 Jan 2008 - 16:01

Jun écouta attentivement les paroles d'Agito. Donc, si il avait bien comprit, le garçon de tout à l'heure avait décidé de faire du mal au blondinet pour détruire le brun à petit feu ? Ah mince, ça devennait plutôt assez embêtant étant donné que la petite tête blonde est vraiment nulle en ce qui concerne les combats, c'est tout juste si son corps a assez du muscles pour le porter alors pour se battre ce n'était même pas la peine. Tant pis, il essayerai de se défendre si jamais l'autre vient. Enfin, au bout de quelques minutes, le travestit réagit, il fallait qu'ils partent pour éviter le combat, c'était pour ça que le brun marchait si vite.

Reprenant la main d'Agito, Jun commença à avancer avec un pas assez rapide. Il fallait que les deux jeunes gens rejoignent rapidement le pensionnat pour échapper au jeune homme de tout à l'heure et sa bande. Courrant presque, le blondinet ne s'occupait même pas de savoir si le brun arrivait à le suivre, de toute façon ce n'était pas lui qui courrait bien vite, il n'avait jamais été vraiment sportif. Il était plus du genre d'une fille qui préfère rester sur le côté à parler de tout et de rien plutôt que faire tel ou tel sport, et surtout quand il s'agissait de la course. Enfin, les deux jeunes travestits avaient tout de même pas mal marché depuis qu'ils étaient au centre commercial, c'était assez long pour sortir. Enfin, pas des heures non plus, mais en plus que la petite tête blonde n'aille pas bien vite, la robe le ralentissait d'autant plus. Bah oui, allez courir avec une robe vous.


« Agito ..? »

Pourquoi l'appellait-il ? Très bonne question. Il voulait l'entendre, il voulait le savoir près de lui en plus de sentir sa main. Main que notre blondinet tennait un peu plus fort qu'avant et qu'il caressait doucement avec son pouce, une manière pour lui de s'auto-calmer dirons-nous.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: Deux jeunes au centre commercial pour des achats suprenants  Mer 23 Jan 2008 - 16:22

Cette journée s’était annoncé pourtant une très belle journée, Agito avait complètement tombé le masque face à Jun, il s’était trouvé un ami sur qui comptait, en plus ils avaient fait du shopping, mais maintenant, cela s’annonçait être la pire journée pour le pauvre brun, il
ne voulait impliquer personne dans ses histoires…serait-ce pour cela qu’il n’avait pas d’amis ? Partiellement, il ne voulait pas s’attacher à quelqu’un et aller en dehors du pensionnat, mais quand il était avec Jun, il avait oublié sa préoccupation, et maintenant voilà on il en arrivait, il devait fuir au plus vite car il avait le blond avec lui.

Celui-ci regarda le ténébreux avant de vite comprendre qu’il fallait fuir. Alors attrapant la main de la tête brune, il commença à avancer d’un pas rapide, mais pour Agito c’était une marche normale, il pouvait marcher plus vite…avec un pantalon. Mais là, en robe c’était difficile. Le blondinet courait presque, suivit de près par le brun dans le centre commercial. Il était grand ce centre, cela faisait plusieurs minutes qu’ils marchaient et ils ne voyaient pas encore la sortie.

Soudain, la voix du jeune blond se fit entendre, appelant Agito. Celui-ci sentait bien la main de Jun, elle serrait de plus en plus sa main et en plus, il la caressait avec son pouce. Un léger sourire apparut sur le visage du jeune ténébreux qui regardait les boutiques, quitte à acheter quelque chose, il allait acheter un jeans pour pouvoir courir plus vite. Son regard se posa sur une boutique de vêtement, l’idéal. Alors ouvrant la bouche, le brun lui répondit :

« Attends moi là, j’arrive dans une minute. »

Il dégagea sa main et entra dans le magasin tel une flèche. Il rentra dans les rayons en vitesse, il attrapa un tee-shirt au hasard puis dans un autre rayon un pantalon. Il se dépêcha de rentrer dans une cabine, de retirer sa robe avant d’enfiler les vêtements.

Spoiler:
 

Une fois enfilé, il les retira en deux en trois mouvements avant de se diriger, en caleçon, vers la caisse. Là, il demanda très vite une facture en élevant le ton, la caissière s’exécuta rapidement. Il mit cette facture dans le sac de vêtement et il revêtit ses nouveaux vêtements. Une fois bien habillé, il courut en vitesse vers Jun avant de se mettre dos à lui. Il s’accroupit en regardant le jeune blond, puis ouvrant la bouche, il lui dit :

« Montes sur mon dos…on ira plus vite. »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: Deux jeunes au centre commercial pour des achats suprenants  Mer 23 Jan 2008 - 17:49

Jun se détacha avec une pointe de regret de la main d'Agito, il en fallait effectivement peu pour le stresser et là, c'était le cas, il était vraiment stressé. Ses yeux divaguant tout autour de lui, le blondinet avait maintenant peur que le garçon ou un de sa bande arrive. Il n'eut pas la chance de voir le brun se promener en caleçon dans le magasin, scène qui l'aurait pourtant sûrement fait rire, fortement possible, oui. Enfin, là ce n'était pas le moment où il avait le plus envie de rire. La main de son ami lui manquait, il avait besoin de se rassurer et elle était de grand service, il avait put le remarquer tout à l'heure.

Il ne fallut que peu de temps à Agito pour sortir de la boutique avec cette fois-ci un pantalon et un t-shirt. Bon, ce n'était pas du superbe mais bon, il était préférable d'être à l'aise pour courir, surtout que le brun, lui, n'avait pas l'habitude des robes. S'accroupissant devant Jun, il lui dit de monter sur son dos, ce que le blondinet fit, tout de même un peu hésitant. Relevant un peu sa robe pour ne pas la déchirer, il grimpa et s'accrocha au brun. Non pas qu'il n'avait pas confiance en son ami, mais la petite tête blonde n'avait pas pour habitude de monter sur le dos des gens, vraiment pas. Enfin, il s'y ferait pour cette fois, hein.

Mal assuré, Jun se serrait fort à Agito, tachant de ne pas l'étrangler tout de même. Nouvelle technique pour se calmer, le blondinet avait la tête posée contre celle du brun, s'occupant à entortiller une mèche de cheveux de se dernier. Il essayait de se vider l'esprit comme il pouvait, même si ce n'était pas très concluant.
Revenir en haut Aller en bas
 
Deux jeunes au centre commercial pour des achats suprenants
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kobe High School :: Hors RPG :: Poubelle :: Archives des rps :: Anciens rps-
Sauter vers: