Partagez | 
 

 Une arrivée des plus...tranquille...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Invité
« Invité »
(#) Une arrivée des plus...tranquille...  Dim 27 Déc 2009 - 11:59

Il faisait beau, le soleil brillait, les ptis oiseaux chantaient... Heu oui bref on s'en fou, toujours est-il que notre jeune ami venait de passer le portail de l'école les mains dans les poches, son sac de sport contenant ses affaires négligemment porté sur l'épaule, les cheveux en bataille et l'air rieur. A il était content d'arriver enfin à destination, le voyage avait été plutôt long et pour tout dire il avait regretté de n'avoir personne avec qui passé le temps, même un poisson rouge lui aurait semblé utile tellement il s'était ennuyé!

Mais bon, cette fois il était bel et bien arrivé et comptait en profiter! Il avait traversé la cour sans rencontré personne, forcément en plein milieu de la journée... Un passage rapide par l'accueil pour signaler son arrivée, un petit tour dans les couloirs toujours aussi vides, et il avait finit par se retrouver devant la porte de sa chambre. La numéro 5 parait-il, bah pourquoi pas, ici où ailleurs après tout ça ne changeait pas grand chose! Et puis il avait appris que, non seulement ils était nombreux, cinq si ses souvenirs étaient correctes, par chambre, mais qu'en plus elles étaient mixtes!


* Et ben, ça va donner!*

Rien ne semblait pouvoir entamer sa bonne humeur du jour! Enfin libre il allait pouvoir être tranquille et se laisser aller à sa passion, la drague et l'amusement! Cool! Il frappa à la porte, pas de réponses. Il chercha donc dans sa poche à la recherche de la clé, la rentra dans la serrure et la fit tourner doucement.

*Voyons voir à quoi ressemble cette piaule*

Il poussa la porte et observa la chambre un instant. Ça avait l'air plutôt sympa, rien de bien exceptionnel mais ça semblait pas mal. Et puis toute façon il ne comptait pas vraiment dormir toute les nuits ici, ou en tout cas pas vraiment tout seul... Il entra enfin, refermant la porte derrière lui et s'avança à la recherche d'un lit vide. Bof, visiblement ils n'étaient pas encore au complet ici, loin de là même. Avisant le lit le plus proche de lui il lança son sac dessus avant de se laisser tomber à son tour les bras croisés derrière la tête. Un moment il resta ainsi, les yeux fixant le plafond, un sourire un peu con au coin des lèvres. Il se sentait bien, tout simplement.

Au bout d'un moment assez long il se releva enfin et s'assit sur son lit. Observant l'armoire un peu plus loin il décida que vider son sac serait déjà un bon début. Il l'attrapa donc et en rangea le contenu dans l'armoire. Il n'avait pas forcément grand chose pour le moment, ses 'parents' lui avaient dit de ne pas tout emporter, qu'il n'aurait qu'à acheter tout ce dont il avait besoin sur place! A c'était quand même utile qu'ils soient aussi friqués ceux-là! Ça convenait en tout cas tout à fait à notre blondinet!

Une fois le sac vide et ranger au fond de l'armoire il retourna se poser vers la fenêtre et sortit une cigarette de sa poche.


*Enfin en paix!*
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Une arrivée des plus...tranquille...  Dim 7 Fév 2010 - 19:36

« Tu verras, tu te feras plein d’amis, j’en suis certaine. Ca te changera de la solitude d’avant, quand tu voyageais avec tes parents, tu seras rarement seule au pensionnat. Te connaissant, je me doute bien que ça t’ennuie de partager ta chambre, et toutes tes journées avec d’autres personnes que ta famille. Mais pour en avoir fait l’expérience, je t’assure que tu t’y feras très vite, ça va très bien se passer, j’en suis certaine. Et puis tu pourras venir me voir les week-ends, ou on pourra se voir même certains jours où tu auras des heures de creux, manger ensemble à midi, par exemple, ou encore … »

Anna ne l’écoutait que d’une oreille, elle lui avait déjà fait ce discours une dizaine de fois au moins. La jeune fille savait pertinemment que sa tante s’en voulait de ne pas pouvoir être suffisamment présente pour s’occuper d’elle toute la semaine, et qu’elle s’inquiétait pour sa nièce, mais c’était légitime. Anna regardait le paysage défiler par la fenêtre ouverte, le vent lui fouettait le visage, mais elle aimait cette sensation, elle se sentait libre. Sa tante demeurait à Kobe, aussi le trajet fut de courte durée. La voiture s’arrêta net devant le portail de ce fameux pensionnat, où Anna allait passer la plus grande partie de son temps, désormais.


« Tu veux que je t’accompagne à l’intérieur ? » lui demanda sa tante.
Pour seule réponse, Anna secoua la tête pour lui signifier que non, ça ira, elle se débrouillera. Elle ouvrit la portière, sortit de la voiture et la ferma aussitôt, avant de se saisir de son unique petite valise, qui était dans le coffre. Elle ne possédait pas grand-chose, elle s’était contentée du strict minimum : des vêtements et son précieux journal intime. La jeune fille se retourna pour admirer le bâtiment qui deviendrait sa maison pour le reste de l’année. Elle prit une grande inspiration pour contenir ses larmes et glissa sa tête dans l’ouverture de la fenêtre.

« Ca y est, je dois y aller maintenant. Prends bien soin de mon petit Popcorn ! Je t’appellerai, c’est promis ! »

C’est sûrement lui, Popcorn, son petit chaton adoré, qui allait le plus lui manquer. C’était son seul ami, son confident, sa petite dose de bonheur au quotidien. Elle l’avait laissé aux soins de sa tante, à contre cœur, mais elle savait que ce serait bien mieux pour lui que de vivre enfermé dans une chambre d’étudiant.
Anna entra donc au sein de l’établissement et regarda sa tante repartir en lui faisant des petits signes de mains, auxquels elle répondit avec un petit sourire forcé. Tout en traversant la cour, elle se demandait si elle avait fait le bon choix, si elle n’aurait pas mieux fait d’avoir un chez-soi bien à elle, même si elle aurait dû faire un long trajet pour aller et revenir de l’école publique. Mais c’était trop tard pour hésiter, maintenant, elle était inscrite et elle se trouvait dans la cour de ce pensionnat, sa valise à la main. Elle ne pouvait plus reculer, il fallait aller de l’avant.
Elle poussa la lourde porte, et se dirigea vers l’accueil, où on lui donna son numéro de chambre, son emploi du temps et d'autres papiers administratifs.

Anna ne s’attarda pas et emprunta les couloirs, déserts, sans vraiment savoir où elle allait. Le silence qui régnait en maître ne l’étonnait pas, on était en plein milieu de l’après-midi, tous les élèves devaient être en cours, ou dans leurs chambres. De l’extérieur, le pensionnat n’avait pas l’air si grand, mais s’il n’y avait pas de panneaux, Anna se serait sans aucun doute perdue dans les longs couloirs de l’école. Elle suivit donc la flèche qui montrait les dortoirs, et arriva dans un nouveau couloir, encore plus long que les précédents. Sur chaque porte, il y avait un numéro, elle n’eut donc aucun mal à repérer la fameuse chambre n°5.

La porte était ouverte, elle entra donc discrètement, un peu intimidée des personnes qui s’y trouveraient derrière. La première chose qu’elle remarqua fut un jeune homme, tourné vers la fenêtre, qui tenait une cigarette à la main. Interpelée, Anna jeta un coup d’œil à la feuille qu’on lui avait donnée à l’entrée pour vérifier qu’elle ne se soit pas trompée. Non, c’était bien là, ce garçon a dû se tromper, ou alors il attendait une des ses colocataires.


« Salut ! lança-t-elle timidement pour signaler sa présence. Je suis nouvelle, euh … je m’appelle Anna, Anna Sensui et c’est ici ma chambre, enfin je crois… Tu attends quelqu’un ? »

Anna posa sa valise sur un lit qui semblait n’appartenir à personne, et s’assit à côté de celle-ci, puis l’ouvrit. Elle leva les yeux vers le jeune homme et fixa sa cigarette.

* Tiens… c’est bizarre ça.*

« Heu … tu es sûr que tu as le droit de fumer ici ? » lui demanda-t-elle avec un petit sourire en coin.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Une arrivée des plus...tranquille...  Lun 15 Fév 2010 - 21:35

Perdu on ne sait où, Seihachi fixait un point à l'horizon sans vraiment le voir. Le blondinet laissait sa cigarette se consumer sans même penser à la fumer. Parfois, d’une geste machinal plus que par une prise de conscience il portait le petit tube à ses lèvres et aspirait un peu de cette substance qu’il trouvait toujours si apaisante, et qui était devenue, au fil des ans, sa plus fidèle compagne. La seule avec laquelle il restait longtemps, la seule qu’il avait toujours eut envie de garder à ses côtés. La seule qui lui faisait autant de mal qu’elle l’apaisait, mais surtout la seule qu’il respectait et dont il ne voulait pas se séparer.

Sur fond d’une ruelle se déroulait une sorte de film, un enchaînement un peu brouillon et imprécis de la vie d’un gamin baladé au gré des vents. Depuis tout petit il avait eut l’esprit aventurier, toujours avide d’apprendre, il voulait tout savoir et tout de suite. Il était irrémédiablement attiré comme un aimant vers l’inconnu, et sa seule envie avait toujours était de s’y plonger, sans jamais se soucier des conséquences que cela pouvait avoir. Sa curiosité faisait de lui un gamin vif et agréable… autant qu’insupportable par ses innombrables escapades.

Le jour où on lui avait révélé les mystères de sa naissance, sa soif d’aventure n’en était devenue que plus forte. Comme sa mère avant lui le gamin se sentait proche de l’univers des rues, à la fois attirant et terrifiant, sans doute d’autant plus attirant d’ailleurs qu’il était dangereux et dès lors, interdit. Sa soif de connaissance étant toujours présente, et le môme étant très loin d’être un idiot, cette attirance, bien que forte et très souvent assouvie, ne l’amena pas dans un aussi mauvais chemin que celui qu’avait emprunté sa mère. Il suivit un chemin plutôt droit, malgré la présence de quelques ornières, parfois bien plus profondes que ce qu’elles le semblaient au premier abord.

Bref, perdu cet univers dont lui seul avait la clé, le blondinet n’entendit par la porte s’ouvrir sur une nouvelle venue qui entra bientôt dans la chambre. Lorsque celle-ci signala au jeune homme sa présence, Sei’ prit volontairement le temps de redescendre doucement de son nuage. Lorsqu’il fut certain d’avoir à nouveau les pieds bien sur terre il aspira une énième bouffée de fumée et se retourna vers la jeune fille, son habituel sourire bien entendu planté au coin des lèvres, éclairant son visage.


« Salut ! Moi c’est Seihachi. Et si ta chambre est celle-ci alors je suppose que nous sommes colocataires. En fait je viens juste d’arriver moi aussi. »

D’un vague geste de la main il désigna les lits s’arrêtant en dernier un bref instant sur le sien.

« Je suppose que celui sur lequel ton sac est posé est vide aussi, je me suis installé là, on verra quand les autres reviendrons si ça leur convient. »

Se tournant vers l’armoire il ajouta


« Je me suis installé là, mais vu que je n’ai pas grand chose tu dois avoir suffisamment de place pour y mettre tes affaires aussi. »

Se dirigeant vers son lit sans quitter la jeune fille du regard il s’assit sur celui-ci et sourit lorsqu’il entendit la remarque sur sa cigarette. Avant de répondre il s’autorisa quelques secondes, le temps de détailler très rapidement la jeune fille. En tout cas elle avait l’air plutôt sympa, et le petit sourire qu’elle avait eut en lançant sa dernière remarque laissait présager du plutôt bon pour la suite. Enfin il répondit en haussant les épaules sans perdre son sourire un brin, voir carrément en fait, charmeur.

« A vrai dire je n’en ai aucune idée ! Je suppose que non mais je me suis pas vraiment posé la question avant de l’allumer. Si c’est effectivement interdit et que toi ça te gène j’irais dehors pour fumer… »

Cela dit, si la demoiselle n’était pas gênée par l’odeur le blondinet n’avait pas grand chose à faire du fait que fumer soit autoriser ou non, il s’autorisait toujours le droit de faire ce que bon lui semblait. D’ailleurs s’occupait du bien être des autres n’était pas vraiment dans ses habitudes, mais bon, il pouvait peut être faire une petite exception, au moins pour un temps, et ne pas s’attirer dès le départ les foudres de sa nouvelle colocataire. S4allongeant légèrement sur son lit, en appuie sur le côté sur son bras droit il continuait d'observer tranquillement la jeune fille.

"Et sinon qu'est-ce qui t'amène ici?"
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Une arrivée des plus...tranquille...  Lun 15 Fév 2010 - 22:48

Le jeune garçon semblait avoir la tête dans les nuages, il mit un peu de temps à répondre à Anna, qui fût d’ailleurs horriblement surprise de la réponse.

*Quoi ? Les chambres sont mixtes ?! C’est pas possible j’ai dû me tromper…*

Anna vérifia à nouveau la feuille qu’on lui avait donnée à l’accueil, elle était bien chambre n°5. Cela la terrifia, elle n’avait déjà pas l’habitude de partager sa chambre, si en plus ça devait être avec des garçons ! Elle appréhendait déjà sa première nuit au pensionnat et sentait son estomac se nouer.

« Je ne savais pas que les chambres étaient mixtes » dit-elle sur un ton qui se voulait un peu gêné.

Visiblement, ça n’avait pas l’air de gêner son colocataire, au contraire. Mais Seihachi avait l’air gentil, et ça tombait bien, lui aussi venait d’arriver. Cela rassura la jeune fille, elle se sentit déjà un peu moins seule, elle qui appréhendait tant son arrivée en plein milieu de l’année scolaire !

« Alors tu n’as pas encore eu l’occasion de rencontrer nos autres colocataires… Je me demande bien comment ils sont, j’espère qu’ils seront aussi sympathiques que toi ! »
ajouta-t-elle précipitamment pour masquer sa gêne quant au mélange des sexes dans les chambres.

Seihachi lui désigna l’armoire et lui signala qu’il devait rester de la place pour ses propres affaires à elle. Elle commença aussitôt à défaire sa petite valise, même si ça lui paraissait bizarre de ranger ses petites culottes à côté des sous-vêtements d’un garçon qu’elle ne connaissait absolument pas. Elle prit une première pile d’habits qu’elle casa soigneusement sur une étagère de l’armoire.


« De toutes façons, je n’ai pas amené grand-chose, je pense que ça suffira pour mes petites affaires » dit-elle en souriant à son compagnon de chambre. « Et non, la fumée de cigarette ne me dérange pas, j’y suis même habituée, mon père étant fumeur ! Pour ma part en tout cas, c’est inutile que tu sortes ! »

Anna faisait des allers-retours entre l’armoire et son lit, un peu intimidée par le fait que Seihachi ne la quitte pas des yeux. Il ne restait plus que ses sous-vêtements et son journal dans sa valise. La jeune fille ne se voyait décidemment pas ranger ses sous-vêtements sous le regard d’un garçon comme Seihachi, aussi les laissa-t-elle dans sa valise. Elle glissa discrètement son précieux journal intime dans un tiroir de la petite commode accolée à son lit et referma sa valise, qu’elle cacha sous le lit.

« Et sinon, qu’est-ce qui t’amène ici ? »

Anna se retourna vers le jeune garçon, le sourire toujours collé aux lèvres et entreprit de lui répondre, sans trop savoir par où commencer.

« Eh bien … Mes parents sont journalistes, ils voyagent beaucoup. J’ai grandi avec eux, je suis allée de pays en pays mais j’étais lassée de la solitude qui accompagnait mes cours par correspondance, j’avais besoin de retrouver un peu de stabilité. Donc je suis rentrée au Japon et je me suis installée chez ma tante. Mais comme elle gère un restaurant, elle n’a pas énormément de temps à me consacrer. Et me voilà au pensionnat au Kobe ! » dit-elle en riant.

« Et toi, c’est quoi ton histoire ? »
Revenir en haut Aller en bas
 
Une arrivée des plus...tranquille...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kobe High School :: Hors RPG :: Poubelle :: Archives des rps :: Anciens rps-
Sauter vers: