Partagez | 
 

 Candy Boy ( Antonny)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Invité
« Invité »
(#) Candy Boy ( Antonny)  Jeu 31 Déc 2009 - 16:18

C' était étrange, y avait il une épidémie de grippe dont souffraient les profs de première année? Nikita commençait à s' interroger sur ce point. Après avoir réussi à échapper non sans mal à la bande de voyons avec ce garçon, dont il avait fait la connaissance ainsi. Il ignorait son nom ou peut être ne s' en rappelait il plus déjà, pourtant en général il retenait bien les patronymes, les appellations, jusqu' aux petits noms donnés aux animaux. Sauf que là, flottement...

Alors qu' il se remettait de sa petite mésaventure qu' il l'avait replongé des années en arrière quand il disait encore bonjour en Polonais à son institutrice Nippone qui bien sûr n' approuvait pas du tout la sonnerie basique de son téléphone portable retentit.
Un bref regard à son écran confirma ce qu' il pensait: sa mère, pourquoi le contacter à une heure pareille... Était arrivé quelque chose.. Il souhaita que non.

Avec ce coup de téléphone imprévu une surprise l' attendait, en apprenant la nouvelle tout le couloir put entendre QUOI prononcé dans l' idiome natif du jeune garçon. Enfin son étonnement pouvait se comprendre: tout portait à croire que si tout se passait bien au plus tard le lendemain matin Marian son frère âgé de 16 ans était susceptible de le rejoindre à Kobe, ce à quoi il ne s' attendait pas du tout.

Après quelques échanges brefs avec sa mère l' adolescent raccrocha prétextant un cour: elle le bombardait de recommandations entres autres qu' il n'avait aucune envie d' entendre en dépit de toute l' affection et du respect qu' il ressentait à son égard, il y avait des limites quant même! Lui rappeler cinq fois dans une même phrase de faire attention, de l' appeler au moindre problème, il comprenait très bien à la première.

Enfin il ne pouvait en vouloir à celle ci d' être inquiète. Rangeant son portable il ne vit pas tout de suite l' un de ses camarades de chambre arriver.
-...Oh...Tu m' as fait peur! Dit le petit blond dans un rire nerveux.

( ça t' ira, hésite pas sinon)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Candy Boy ( Antonny)  Sam 2 Jan 2010 - 21:19

Ce jour-là, notre jeune garçon était installé sur un banc au parc en train de faire des exercices de mathématiques. Pour lui, faire des exercices de mathématiques, c'était l'une des seules solutions pour se remettre de mauvaises situations, surtout qu'il était recherché par des voyous et il était toujours paniqué. Il semblerait qu'il avait une paranoïa à cause de ses ennuis. À chaque minute, il pouvait rencontrer en chemin la bande de voyous par qui il était recherché et un élève prétentieux pouvait le dénoncer pour l'embêter. Il devait absolument faire quelque chose, prévenir l'administration qu'il avait toujours des ennuis sociaux avec certains élèves dans l'établissement ou prévenir une nouvelle fois son père, mais Antonny n'avait pas envie de le dire à son père. Il ne voulait pas que celui-ci s'en inquiète s'il lui avait dit ses ennuis à Kobe High School. Il voulait que ces misérables voyous soient renvoyés du lycée, et d'avoir un peu de paix.
Antonny ferma son livre d'exercices, il le rangea dans son sac à dos, il se leva en regardant de partout pour vérifier s'il n'y a pas les voyous et il se dirigea vers son dortoir.

Quelques minutes plus tard, il arriva devant la porte de la chambre numéro trois, il ouvrit la porte à l'aide de sa clé et il vit dans sa chambre un de ses meilleurs copains qu'il avait rencontré depuis son entrée à Kobe, Nikita Brzezinski. Le jeune polonais était en train de parler à sa mère et il raccrocha son téléphone portable dès que l'intello arriva dans la chambre. Le jeune garçon s'approcha du petit blondinet, celui-ci se retourna, il vit Antonny et il sursauta.


-...Oh...Tu m' as fait peur, dit le petit blond dans un rire nerveux.
-Ne me dis pas que ce sont mes blessures qui t'as fais peur, n'est-ce pas ? Non, non je plaisante. Tu vas bien ? dit-il amicalement
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Candy Boy ( Antonny)  Ven 8 Jan 2010 - 14:11

( mes excuses pour le retard)

Quand Nikita vit le visage d' Antonny il fronça les sourcils; son camarade de chambre avait encore des ennuis avec les mêmes individus peu fréquentables; même s' il ne lui en avait pas parlé il surprit un de leurs "échange" la veille. Il chercha dans ses affaires s' il lui restait un mouchoir.
- Ca se voit toujours autant. S' ils continuent il faut vraiment que tu trouves une solution, je me doute que tu veux pas inquiéter ton père mais... Ça peut plus durer...

Il était également arrivé à de rares occasions au jeune Polonais de se prendre quelques coups or, jamais ça n' alla aussi loin que les marques qui s'étalaient sur le visage de Antonny.
Dans de tels moments encore il aurait voulu être moins fragile, moins vulnérable ainsi peut être aurait il pu aider son colocataire au moins un peu...

Cependant il savait très bien que toutes ses tentatives pour lui venir en aide directement se solderaient toutes par un échec, inutile de causer au jeune garçon plus d' ennuis, il devait avoir largement son compte, d' autant que ce n' était pas dans les intentions de Nikita qui aurait été profondément peiné si cela venait à se produire; sans parler de la culpabilité qu' engendrerait un évènement aussi négatif.

Regardant son camarade dans les yeux avec un air décidé il ajouta quelques minutes plus tard.
- Si on allait tout les deux voir le directeur, tu crois pas que ce serait mieux... Enfin... Tu peux lui demander qu' il en parle pas à ton père...
Un certain malaise naquit brusquement, le petit blond craignait de n' avoir été trop loin et s' en voulait intérieurement... Qui était il pour dicter la conduite du jeune garçon???
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Candy Boy ( Antonny)  Dim 10 Jan 2010 - 14:37

- Ca se voit toujours autant. S' ils continuent il faut vraiment que tu trouves une solution, je me doute que tu veux pas inquiéter ton père mais... Ça peut plus durer, dit-il inquiet.

Nikita était inquiet pour son camarade, il était toujours recherché par ces voyous et celà inquiétait beaucoup l'intellectuel. Il devait absolument s'en débarrasser pour ne plus avoir de soucis au lycée. Son père était déjà au courant qu'il avait eu des ennuis dans l'établissement, il se demandait comment allait-il s'en sortir pour son avenir. Il pensait qu'il allait avoir une mauvaise vie, sans amis, seul face au monde. C'était l'impression que son père avait depuis que les ennuis avaient commencé. Antonny ne voulait pas avertir son père qu'il était toujours recherché par des voyous du lycée, car celui-ci risquait de s'inquiéter pour lui pendant un grand moment et il ne voulait pas le voir en train de pleurer dans son coin, mais d'un côté il avait de plus en plus confiance en son père depuis que celui-ci avait abandonné sa profession d'enseignant. Il avait pris le boulot de policier et il pouvait le contacter s'il avait des ennuis. C'était difficile pour Antonny de lui dire la vérité, surtout qu'il risquait peut-être de changer d'établissement s'il le disait à son père. Il ne voulait pas changer de lycée, il avait des amis qu'il avait rencontré depuis qu'il était arrivée ici et il ne voulait pas les quitter comme lorsqu'il avait déménagé à Kobe. Pour lui, ses amis, c'était comme une famille.
Antonny marcha dans tous les coins de la pièce en réfléchissant à sa décision, il ne voulait pas que l'administration avertisse son père. Il eut d'un coup une petite idée, il voulait appeler les flics si jamais ces voyous continuaient de lui faire du mal, mais il hésitait toujours d'inquiéter son père à propos de ses ennuis. Il vit son camarade de chambre en train de le regarder avec un regard inquiet et quelques minutes plus tard, il ajouta :


- Si on allait tout les deux voir le directeur, tu crois pas que ce serait mieux... Enfin... Tu peux lui demander qu' il en parle pas à ton père...

Le blondinet lui avait proposé d'aller avec lui dans le bureau du directeur. Il hésitait encore d'accepter la proposition de Nikita. Son ami était inquiet pour son camarade, surtout à cause des cocards que Antonny avait au contour de ses yeux.

-Tu as raison, vaut-mieux que je le dise à l'administration. Ça ne peut pas durer si je ne le dis pas.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Candy Boy ( Antonny)  Jeu 14 Jan 2010 - 14:56

( désolée pour l' attente mais je sais pas trop quoi marquer)

Une question se posait: où était exactement le bureau du directeur, ah ça c' était une autre histoire mais il se pourrait qu' Antonny lui ai la réponse.
- Bon je te suis, tu dois savoir où est le bureau mieux que moi... Ce serait dommage de se perdre après tout...

S'efforçant de sourire Nikita sortit de la chambre attendant son camarade pour être guidé, au passage il songea à son frère Marian; comment se passerait sa scolarité entre ces murs? Impossible de répondre pour le moment, peut être se faisait il du souci pour rien.

L' espace d' un instant le jeune Polonais s' interrogea sur la nature des brimades que subissait son colocataire: avait elle un rapport avec ses origines Anglo-Saxonnes? Pour sa par il ne voyait pas autre chose qui pouvait justifier autant de violence. Le comportement de certains natifs de ce pays était vraiment parfois des plus incompréhensibles et encore: au moins les cheveux de son camarade n' étaient ni blonds, ni roux, couleur qui valait un rejet encore plus immédiat qu' autre chose. Les yeux bleus aussi ça n' aidait pas.

Une fois qu' ils furent tout les deux dans le couloir il se tourna vers l' autre jeune garçon.
- Allez, ce sera plus facile et plus agréable d' être en internat après, et puis tu permettras peut être indirectement à d' autres élèves d' être débarrassés: tu es sûrement pas tout seul.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Candy Boy ( Antonny)  Ven 19 Fév 2010 - 23:27

- Bon je te suis, tu dois savoir où est le bureau mieux que moi... Ce serait dommage de se perdre après tout.....


Les deux adolescents sortirent de la chambre numéro trois et ils se dirigèrent vers le bureau du directeur. En chemin, il repensa à tout ce qui c'était passé. Toutes ces agressions et toutes ces insultes devaient être terminées. Antonny avait un peu peur de parler au directeur, mais il devait affronter sa grande timidité en lui et contrôler son stress. C'était une chose qu'il avait beaucoup de mal à contrôler. Il esperait pouvoir rassurer ses amis que toute cette histoire était terminée et il voulait surtout rassurer Miyu, qui elle était très inquiète pour lui.
Le jeune intello et le petit blondinet arrivèrent devant la porte de l'administration. C'était le moment pour Antonny de mettre à terme à cette histoire. Il serra ses dents et son camarade lui dit :


- Allez, ce sera plus facile et plus agréable d' être en internat après, et puis tu permettras peut être indirectement à d' autres élèves d' être débarrassés: tu es sûrement pas tout seul.

Nice boy hocha la tête en ayant toujours les dents serrées, il ouvrit la porte et il la ferma délicatement.

Antonny se trouva maintenant à l'intérieur de l'administration. Il s'aperçut qu'il y avait aucun élève et il vit devant lui la porte du bureau du directeur de Kobe High School. Il essaya de contrôler son stress et il se dirigea lentement vers cette porte. Il repensa à l'élève qui s'était fait frapper l'autre jour par le même type qu'il était recherché pendant qu'il allait au stand de nouilles chinoises. Il imagina les douleurs que ce jeune garçon devait avoir et la raison pour laquelle il avait été frapper. Il revit dans ses pensées les blessures qu'il avait et la position dans laquelle il était et ensuite il essaya d'imaginer lui à la place du jeune garçon. En pensant à ça, cela le rendit mal à l'aise pendant quelques secondes.
Il frappa à la porte du bureau, il la ferma et la conversation commença :

-Que puis-je faire pour vous ?
- Je..... J'ai encore des ennuis avec certains élèves et je me suis demandé si c'était possible de lui donner une sanction, dit-il angoissé.
-N'ait pas peur, petit. C'est mon boulot de vous aider. Tu connais son nom ?
-Non, je ne connais pas son prénom, mais je peut vous le décrire physiquement. Il est baraqué, il a des cheveux blancs et courts et il porte des vêtements avec quelques déchirures, répondit-t-il stressé.
-Je vois de qui tu parles, il a eut plusieurs avertissements et là il va avoir un avertissement en plus. Ce qui fait qu'il risquera d'être renvoyé définitivement du lycée pour plusieurs tentatives d'agressions. Il faudra que je réflechisse pendant un moment à cette affaire. Ma secrétaire t'appellera quand j'aurai parlé avec lui. Tu peux partir maintenant.

Avant de sortir du bureau, Antonny demanda au directeur s'il pouvait appeller son père pour l'avertir qu'il avait encore des ennuis à Kobe High School et le directeur accepta cette demande. Il ferma la porte du bureau, il se dirigea vers la sortie et il sortit de l'administration. Il vit son copain qui l'attendait depuis quelques minutes. Il se demandait s'il ne s'était pas ennuiyé.

- C'est fait !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Candy Boy ( Antonny)  Ven 26 Fév 2010 - 19:28

Il lui sourit content de l' apprendre.
- Bon si maintenant on allait déjeuner, je sais pas pour toi mais j' ai un peu faim.
Nikita attendit sagement que son camarade lui réponde debout non loin de lui se demandant s' il allait pleuvoir ou non car le ciel était couvert, de telle manière que personne n' aurait pu savoir si les nuages se dégageraient laissant place au soleil ou encore si temps resterait au même ou dernière option si la pluie tomberait.

Le jeune Polonais regarda avec un certain amusement plusieurs jeunes filles de dernière année qui chahutaient ensembles. Depuis qu' il était arrivé au Japon il n' avait jamais pu vraiment jouer avec plusieurs élèves de son âge comme cela, en général le nombre de personnes se retrouvant en sa compagnie se limitait à deux, bon comme ici la population étrangère voire occidentale semblait de ce qu' il avait pu voir plus nombreuse, il avait plus de chances ici de nouer des liens amicaux pouvant ainsi partager l' insouciance des jeunes de son âge. Enfin... Depuis quelque temps le petit blond se sentait par moment saisi d' une vive inquiétude qui avait commencé à se manifester quelques mois après ses 14 ans.
Il en ignorait la nature car jamais encore il n' avait ressenti ce genre de chose, surtout qu' il s'agissait d' un sentiment totalement irrationnel, incompréhensible et non fondé qui se manifestait parfois sans prévenir.

Il secoua vigoureusement la tête, inutile de se faire du souci pour rien, autant profiter de la bienveillance assez peu inhabituelle dont faisaient preuve les élèves de cet établissement; non que Nikita ne voyait chez chaque Japonais et Japonaise une personne mauvaise, blessante, injuste contenant tout ce qui y avait de plus négatif chez l' être humain mais bien que hormis un ou deux coups même si les brimades se résumaient à des paroles peu gentilles, être ignoré ou d' autres attitudes plus ou moins approchantes: le garçon finit par être en quelque sorte blasé de tout cela alors il manifesta un certain étonnement devant autant de gentillesses à de si nombreuses reprises. Enfin bon pas besoin de théoriser des heures là dessus hein.

Le jeune Polonais enleva une petite poussière grisâtre qu' il venait de voir sur son pantalon avant de reposer une nouvelle fois la question à Antonny se disant qu' il ne l' aurait pas entendu ou qu' il n' avait pas fait attention.
- Dis tu as entendu? Si oui on y va?

( désolée pour ce post lol)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Candy Boy ( Antonny)  Lun 19 Avr 2010 - 17:27

- Bon si maintenant on allait déjeuner, je sais pas pour toi mais j' ai un peu faim.

Pendant que le polonais observait avec admiration certaines étudiantes de dernière année, le jeune intellectuel était en train de regarder dans le vide, toujours plongé dans ses pensées. Il était soulagé d'avoir avertit le directeur du lycée et il avait bien fait de le faire pour ne pas laisser ce groupe de voyous le frapper, et de perturber ce pauvre garçon. Il n'avait plus besoin de stresser et de faire des cauchemars la nuit. Il avait ses amis et les personnes travaillant à l'administration qui l'encourageaient. Il fallait tout simplement qu'il oublie cette histoire et qu'il redevienne normal.

Nikita revint vers son ami et il lui reposa la question :


- Dis tu as entendu? Si oui on y va?

Nice boy revint à la réalité et il s'aperçut rapidement qu'il n'avait pas entendu ce que Niki lui avait demandé tout à l'heure.

- Euh... Pardon ! Je pensais à autre chose. Moi aussi j'ai l'estomac qui gargouille. En plus je me suis levé tôt aujourd'hui pour m'avancer dans les devoirs. répondit-il heureux. Allons-y ! Notre petit déjeuner nous attend !

Comme il était si sérieux ce Antonny.

Les deux adolescents de première année se dirigèrent vers la cantine pour prendre leur petit déjeuner de cette nouvelle journée. Le futur cancérologue se demandait ce qu'il y avait pour déjeuner, et son ventre n'arrêtait pas de faire du bruit. D'un côté, c'était le matin et ils étaient tous les deux à jeun. Le blondinet devait surement avoir un petit creux. Le garçon aux cheveux bruns regarda son camarade, il acquieça un petit sourire sur son visage et il lui demanda :

Tu t'es avancé pour demain ?


[désolé pour le retard et tu veux créer un autre topic quand on sera arrivé à la cantine ?]
Revenir en haut Aller en bas
 
Candy Boy ( Antonny)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kobe High School :: Hors RPG :: Poubelle :: Archives des rps :: Anciens rps-
Sauter vers: