Partagez | 
 

 [Terminé] Soleil, sable et bobos en tout genre ! [pv Dae]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Invité
« Invité »
(#) [Terminé] Soleil, sable et bobos en tout genre ! [pv Dae]  Mer 24 Mar 2010 - 19:32

L'eau à perte de vue... Les mouettes volant dans le ciel... Une jeune fille émerveillée devant ce spectacle... Lina, était là, les bras ballants, la bouche mi-ouverte, soudaine prise d'un émerveillement devant ce spectacle magique pour elle. Dans son pays d'origine, il n'y avait pas de mer et encore moi de mer bleu azur comme celle là... Se réveillant de ses pensées, elle dit un pas en avant, enfoncé ses pieds nus dans le sable chaud et jaune, comme la blondeur de ses cheveux.

Le réveil avait été dur. Une sonnerie horrible. Une chambre vide à son réveil. Oui, vide... Car Lina, comme à son habitude, éteignait son réveil pour se rendormir. Avant, sa mère la réveillait pour qu'elle ne soit pas en retard, sans oublier une petite remontrance, mais maintenant qu'elle était seule, plus rien ne l'empêchait de se rendormir. Et c'était un peu ça le problème! Donc dans une précipitation générale, telle un branle le bas de combat ou une chute de bombe imminente, la jeune fille se réveilla en hâte en voyant son joli réveil lui annonçait qu'elle avait déjà 5 minutes de retard à son premier cours. Quel entrée ! Une jupe blanche, une chemise bleue, des sous vêtements neutres, et c'était parti pour une course folle ! Heureusement, elle avait toujours le plan du lycée dans la veste qu'elle avait attrapée au vol. 5 autres minutes et la voilà devant une classe entière et un professeur souriant. Elle s'excusa, expliqua son arrivée, un petit mensonge larmoyant et le tour était joué ! Elle se présenta devant sa classe et partit s'asseoir au premier rang, prête à écouter le cours, qui s'annonçait très intéressant!

La matinée passa, puis la cantine lui donna raison a l'idée qu'elle se faisait d'elle, dégoutante et non comestible... L'après midi fut plus longue à cause des heures de japonais où elle tenta désespérément de comprendre ce que lui disait la prof. Elle ne le parlait pas encore très bien , et avait eu un peu de mal avec les autres cours, mais là, c'était l'apocalypse ! Pourquoi étudiait un livre avec des mots féodaux ! Ceux de notre époque lui donnait déjà assez de fil à retordre ! Heureusement,un surveillant vint les avertir de l'absence d'un de leur professeur. Une pause dans cette première journée de cours très mouvementé ! Une fin d'après-midi tranquille ! Lina repartit dans sa chambre, à la recherche d'un livre à lire. Mais ce qu'elle trouva sur son bureau fut plus intéressant. Un plan de la ville de Kobe oublié là par mégarde et aussi... De la plage ! Le choc fut vif, mais eut son effet. Il n'était que 16 heure, donc elle avait un peu de temps pour aller se baigner ! Il faisait chaud en plus, et son maillot bain la suppliait. Sa décision était prise !

Lina se retrouva donc sur la plage, un maillot de bain blanc à poids bleus enfilé par dessous les vêtements. Elle marcha jusqu'au milieu de la plage, regarda autours d'elle. Il y avait du monde pour un jour de cours, un lundi en plus. Mais elle s'en foutait des autres. Ils n'allaient pas l'embêter, et elle non plus ! Elle installa son sac, fait vite fait avec son portable, un porte monnaie au cas où une envie soudaine de crème glacée la prenne et la conduise en ville, un livre, une paire de lunette de soleil, une crème solaire et une serviette pour s'essuyer. Elle étala sa serviette sur le sable brulant et s'enduisit de cette nouvelle crème solaire, invisible et inodore. Vive la technologie moderne et le progrès scientifique ! Badigeonnée, elle se retourna. Elle s'était placée bien au centre et apercevait non loin de là, des petits rochers. Elle adorait escalader des trucs et se précipita en courant vers cette nouvelle activité. Son corps svelte, même un peu squelettique du fait de son manque de nourriture pendant l'enfance, glissant sur l'eau chaud de cette après midi. Arrivée devant les rochers imposants, elle se mit en marche. Au bout de quelques minutes seulement, elle était arrivée en haut et pouvait avoir une belle vue de la cote. Au loin, elle devinait la ville et à côté, le lycée. Puis la mer... Encore et toujours ce bleu...

Lina redescendit après une brève observation de la position des marchands de glaces et se dirigea à présent vers l'eau. Une fascination pour cette étendue grandissait en elle... Plus rien ne comptait... Elle marchait vers elle... Puis, lorsque les vaguelettes lui léchèrent les orteils, elle ne put empêcher un rire de sortir. Un petit rire discret... Elle continua sa marche tranquillement , les pieds dans l'eau... Le soleil était encore haut dans le ciel, malgré qu'elle marchait depuis un moment... Le vent était plus froid, et son corps dénudé avait la chair de poule... Elle marchait maintenant dans le sable, enjambant d'autres rochers. Puis, ce fut le rocher de trop. Lina glissa et tomba par terre, la tête la première dans le sable. Un silence de mort... Lina se remit debout, regardant son petit corps égratigné. Son ventre était un peu rouge, mais surtout, son pied droit saignait. Il y avait une bien belle entaille, qui en plus d'être pas très joli, faisait très mal... Elle essaya de faire un pas, mais le picotement que cela lui fit la fit s'asseoir. On force pas, ma jolie ! Restons calme surtout ! Cependant, elle ne put retenir ce très jolie gros mot qu'est « merde » sortir de sa petite bouche fine:

-Pleh!

En albanais bien sûr ! Quoique, cela n'apporta rien de plus à la situation... Elle était coincé avec un pied au bord de la gangrène dans une plage vide... Enfin, gangrène... Mais non, Lina avait vu tellement de personne non soigné pour une simple coupure, attraper la gangrène ou tout autre maladie dégoutante où l'on vous coupe un membre, qu'elle flippait dès la moindre égratignure.

Un souvenir d'enfance parmi tant d'autres du même genre...

Spoiler:
 


Dernière édition par Lina Lubjâ le Lun 29 Mar 2010 - 19:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: [Terminé] Soleil, sable et bobos en tout genre ! [pv Dae]  Ven 26 Mar 2010 - 11:17

| En espérant que ça te plaise ;_ ; |

    Aujourd’hui, il avait décidé qu’il visiterait un peu les alentours. Ou plutôt, c’était la seule occupation qu’il avait trouvé après les cours. Le fait de commencer par les heures de sport lui avait rappelé ses entrainements de boxe et depuis qu’il était installé ici, à Tokyo, la grande capitale, il ne s’y était pas totalement remis. Pas sérieusement disons. Dire qu’il avait quitté son club pour sa meilleure amie… Qui était introuvable à l’heure actuelle ! Honteux. Honteux je vous dis ! Comme si elle l’évitait alors qu’il venait pour elle en fin de compte ! Bref, ils pouvaient ne pas se taper la face et ça ennuyait le pauvre tit Dae qui manquait d’activités. Car après le cours de sports, les cours théoriques s’enchainèrent et laisser un Dae sur sa chaise ne lui donnera que plus envie de bouger. Il prenait vaguement des notes sur un bout de feuilles tout en discutant avec sa voisine ou l’autre. Rien de passionnant en sommes.

    La sonnerie libératrice retentit enfin, annonçant la fin de la journée pour lui et les autres. C’est avec un soupir qu’il quitta le local, ses affaires fourrées dans son sac. L’envie de retrouver un dortoir vide ne l’enchantait guère et au lieu de prendre le tournant, il continua tout droit, décidant qu’un petit imprévu ne serait pas de trop. P’t’être qu’il trouverait enfin un club de bon niveau pas loin ? Ou un endroit où aller courir le matin ? Le sport, c’était sa vie alors les deux petites heures imposées par l’établissement…Merci mais ça ne lui suffisait pas. Loin de là.

    Dae découvrit vaguement la ville, ses magasins, la discothèque, le cinéma… Mais pas de centre sportif qu’il désirait temps. Tokyo était bien décevante comme ville, la Corée lui manquait parfois. Le mal du pays ? Jamais il ne regretterait son choix, il avait sauvé sa mère et c’était le principal. Mains dans les poches de son jeans, il s’enfonça un peu plus jusqu’à ce qu’il quitte le centre au plaisir de voir un paysage plus calme, moins citadin. Aux bruits des vagues et au vent salée, un sourire illumina son visage déçu quelques minutes au par avant et… Il se mit à courir. Peu importe si les gens le regardaient tout bizarre en le voyant débarquer sur la plage, c’était sa découverte de la journée, compris ? Vous ne pouvez pas lui enlever ça. Droit comme un piquet, le seul enfant Sung ferma les yeux, profitant du soleil, de la brise et des voix. Cela faisait du bien de quitter l’internat. Quatre murs qui l’enfermait et depuis son arrivée, il n’avait pas réellement parlé à quelqu’un. C’était trop, trop calme pour lui. Paradoxalement, la plage, elle, était trop bruyante de gens inconnus. Des enfants qui crient, jouent, bousculent et vous envoient du sable tandis que les parents concernés font mines de ne rien voir. Puis les adolescents qui s’amusent tout autant, profitant pour décompresser après le bourrage de crâne de tout à l’heure.

    Pas après pas, il s’éloigna un peu vers un côté moins bondé mais plus rocheux. De toute manière, il ne comptait pas resté longtemps au risque de cramer à vu d’œil. Entre son t-shirt noir et sa peau non protégée… Il commençait à avoir chaud le petit Dae. ‘Fin tout de même âgé de 19 ans le « petit » Dae.

    Alors qu’il jugeait qu’il avait passé assez de temps ici, un charmant –il parle pas albanais- …mot ? se fit entendre non loin. Comme quoi, quand il ne faut jamais se croire seul. Il stoppa net sa marche, arquant un sourcil en dérivant le regard sur…elle. Une fille, assise sur le sable et la patte en sang. Lui qui n’était pas du genre à aborder quelqu’un en cas de problème sauf ses amis… Que lui arrivait-il ? Ahaha le coup de fouuudre ! Comment ça je dois arrêter de dire des bêtises ? Bon, okay, plus sérieusement… Il s’ennuyait. Et il n’avait rien d’autre à faire. Et à la voir s’affoler comme ça, on croirait qu’elle allait perdre son pied… Mais le coup de foudre aurait été aussi une explication, je maintiens !

    « pleh » ? C’est quelle langue ça ?

    Sa façon à lui d’indiquer sa présence… Tout en s’approchant d’elle et s’accroupissant à ses côtés pour regarder, curieux, l’ampleur des dégâts d’une, sans doute, mauvaise chute. Il entamait bizarrement la conversation non ? … Bah quoi, c’est plus original que « salut ça va ? Mais dis moi, tu as besoin d’aide, ohlala !». J’en fais un peu de trop, certes mais faut avouer…

    Ca fait mal ?

    Quelle question. Ca, ce n’était pas malin Da’. La réponse serait automatiquement oui. Ou non, ça dépendant de son caractère, si elle attendait de l’aide ou pas. De toute manière, Dae, c'est un collant, il comptait pas repartir après un non.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: [Terminé] Soleil, sable et bobos en tout genre ! [pv Dae]  Ven 26 Mar 2010 - 18:24

-« pleh » ? C’est quelle langue ça ?

Hein ? Lina sursauta à l'apparition de cette voix, puis ensuite, quand elle eut levée la tête, de ce garçon. C'était un asiatique, plutôt grand, cheveux noir, mignon... Le type que l'on trouve partout au Japon, quoi ? Parce que pour trouver un asiatique au cheveux noirs ici, faut pas être James Bond ! Lina leva donc la tête, curieuse de cette voix qui semblait l'interpeller, mais surtout de ce mot albanais à l'accent désastreux. Le jeune homme s'approcha d'elle pour regarder sa plaie, s'arrêtant peu à peu de saigner, mais laissant une trace rouge sur le sable. Lina n'avait toujours pas répondu à la question, un peu décontenancé de l'attitude de ce garçon. Enfin, garçon... Il semblait bien plus âgé qu'elle et elle lui donnait vaguement 18-20 ans... Lina n'avait jamais été très bonne dans les approximation de toute façon...

-Ca fait mal ?

La deuxième question réveilla Lina. Elle le regardait depuis tout à l'heure, en silence, essayant de chercher quelque chose, un truc... Un point faible pour se défendre au cas où... Oui, un truc du genre. Et puis, en même temps, elle examinait le tee-shirt trempé de sueur, la musculature de l'athlète et les cheveux en bataille. Trois points remarqués presque immédiatement... Allez savoir pourquoi !

-Euh... En fait, je suis tombée... Et, euh... En fait, je euh...

Lina bégaillait comme une cruche. Sa timidité excessive envers les inconnues lui faisait toujours perdre ces moyens. Un défauts parmi tant d'autres, mais qu'elle trouvait plus gênant. Une brise se fraya un chemin entre les rochers et la fit frissonner. Tout son corps se raidit et trembla légèrement. Celui fut son électrochoc. Elle reprit, un peu, confiance en elle, et repartit à l'assaut.

- Je suis tombée, et je me suis écorchée. Ça fait mal... Ça picote en fait... Oui, c'est ça... Euh... Et pleh... C'est ma langue natale...

Lina n'aimait pas parlé de son passé douloureux et ce mystère n'avait encore été percé par personne ici. A part l'administration qui avait son dossier, mais ça, ça s'appelle de la triche ! Elle n'avait en même temps jamais rencontré d'élève de Kobe... A part sa classe, qui l'avait laissé tranquille... Tant mieux ! Elle n'aimait pas qu'on la dérange, et sa vie que concernait qu'elle. Elle seule pour l'instant. Son père la détestait... Enfin, c'est ce qu'elle pensait, et ce dont elle avait peur. Elle n'avait personne d'autre ici. Même pas un ami. Et encore moins un petit ami. Le vide total, mais au moins un paix royale.
Lina bougea le pied et tenta de se remettre debout. Le sable la picotait encore, mais elle arrivait à supporter cette impression pourtant très désagréable. Elle prit appuie sur une pierre, ignorant totalement le jeune homme. Elle n'avait rien à lui dire. Elle ne le connaissait pas et bégayait, alors pourquoi enfoncer le couteau dans la plaie, et se refaire honte ? Inutile. Pourtant, elle eut besoin. Après seulement trois pas, elle s'écroula. Sa tête tournait. Elle avait chaud. Insolation ? C'est vrai qu'elle avait mis de la crème, mais elle était en plein soleil depuis un moment. Sur les fesses, une main dans le sable, elle ne trouvait plus ses repères. Où aller ? Que faire ? Demander de l'aide à un inconnu ? Et si ce n'était qu'un sale pervers, en quête de chair fraiche ? Pourtant, il était sa seul issue de secours. Elle se retourna, la tête tournant et l'appela.

-Toi ! S'il te plait ! Aide moi à me relever... Il... Il... Il faut que j'aille... A ma serviette... J'ai... J'ai la tête qui tourne... Insolation je pense... S'il te plait...

Et alors qu'elle lui retourna le dos, elle rajouta:

-Je te dirais d'où ça vient si tu veux... Ce mot... Et même mon nom...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: [Terminé] Soleil, sable et bobos en tout genre ! [pv Dae]  Ven 26 Mar 2010 - 22:18

    Curieuse fille aux cheveux aussi blonds que le sable. Une décoloration ? Il avait douté avant que ses yeux ne rencontrent les siens. Puis le « pleh » aidait également. Que d’histoire avec ce gros mot… Si seulement il savait ce qu’il venait de charcuter ! Mais il ne pouvait pas connaître toute les langues, l’albanais en particulier, pas sûr qu’il sache replacer le pays… Mais tu peux lui apprendre, tu sais, il en serait ravi. Soit, une petite blondinette aux yeux verts au Japon, avouez que c’était peu commun ! Dae était certes coréen mais il était le stéréotype asiatique et, du coup, se fondait aisément dans la population aux tifs noirs. Toute fois, avec tous les styles excentriques qu’on pouvait trouver ici, les colorations étaient plus que fréquentes et même habituelles.

    Qu’est ce qu’elle avait à le regarder autant ? Il cligna des yeux, penchant vaguement la tête, gardant sa position accroupie et appuyant ses bras sur ses genoux. HA ! Coup de f… Comment ça chut ? Même pas drôle. Pas un son, ni un geste en guise de réponse ne lui parvint. Il n’allait pas la manger… Bien que plus vieux qu’elle, et cela se voyait, il n’était pas un pervers ! Quoi que… Elle était quand même en maillot. C’est une invitation aux regards, c’est tout ! Pas de sa faute.

    Tombée, il l’avait supposé et un sourire en coin fit doucement son apparition en l’entendant bégayer. C’était mignon et ça l’amusait, bougeant doucement son bras de son genou pour poser sa joue contre la paume de sa main. Et il tenait en équilibre, si ce n’était pas merveilleux. Pas non plus spectaculaire voir même normal, d’accord, j’admets, rabat joie ! (Comprendra qui pourra…). Dae ne disait rien, il la regardait juste en souriant, attendant qu’elle lui donne des informations un peu plus…concrètes. Une brise fraiche lui fit lâcher un soupire. Il crevait sous la chaleur, le petit alors qu’il jurerait l’avoir vu trembler. Tel l’élément déclencheur, elle avoua s’être écorchée dans sa chute et en effet, il avait remarqué les différentes égratignures sur son corps svelte. Malheureusement, l’infirmerie était un peu loin mais pas non plus infaisable. Puis… Qu’est-ce qui prouvait qu’elle était élève à Kobe ? Il ne s’est pas posé la question… Il y avait peut-être d’autres écoles dans les alentours ? Au faite, elle était venue seule ? Pas de groupe d’amis ? Notons que lui non plus. Bon, tant qu’à faire…Tu veux être son amie ? … Ca fait un peu Facebook.

    Pour montrer tout de même qu’il ne s’en fichait pas, il hocha la tête et la regarda faire… Se lever avec le pied en sang, en voilà une drôle d’idée. Tentative qu’il savait foireuse avant même qu’elle ne retombe. Il leva les yeux au ciel avant de se redresser, époussetant son jeans de quelques grains de sable… Ce qui était totalement vain car on le sait tous, il suffit d’aller une fois à la plage pour en trouver encore trois semaines plus tard.

    « Toi » ? Quoi lui ? Tit Dae écarquilla ses yeux paraissant presque or aux rayons du soleil, gardant pour lui un « Et le s’il te plait alors? » Raah elle n’était pas gênée la petit madame mais, en la voyant si mal, il ne pouvait pas non plus l’ignorer. Il n’était pas si cruel, le jeune adulte. Elle lui tournait le dos mais c’était loin d’être la solution et de l’amener à sa serviette encore moins. Faut pas blaguer avec les insolations.

    Je suis ta seule issue neh ?

    Le coréen se remit face à elle, debout à présent puis s’abaissant soudainement, une flexion de jambes suffisant. Il posa patte sur sa chevelure de blés pour les ébouriffer avant d’attraper son avant bras et la prendre dans ses bras, en princesse. Haha… Dae est loin d’avoir l’étoffe d’un prince et si elle n’avait pas été blessée, ça aurait été en sac à patates sur son épaule, non mais ! T’as qu’à voir ça comme un entrainement en plus, tit Dae hn ?

    Si je t’emmène chercher ta serviette et te reconduis chez toi, j’ai droit à plus qu’un nom et un prénom ?

    Nouveau sourire sans pour autant avoir quoi que ce soit en tête. A vrai dire, il attendait ses propositions. Dae Dae, il brille plus qu’un soleil. Alors, crois-moi, t’es mal barrée avec ton début d’insolation Lina-chan.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: [Terminé] Soleil, sable et bobos en tout genre ! [pv Dae]  Sam 27 Mar 2010 - 15:35

-Je suis ta seule issue neh ?

Il n'avait pas tort. Lina était un peu coincé là. Soit l'insolation, soit ce type bizarre qui ne se prenait pas pour n'importe qui. Pourtant, malgré ces défauts apparents il aidait la pauvre jeune fille. Galant ? Ou avait-il quelque chose derrière la tête en ce moment ? Lina se méfiait beaucoup, surtout des japonais. Ils étaient comme son père... Seulement, à cet instant, Lina releva la tête car le jeune homme venait de poser sa main sur ses cheveux et s'amuser à les décoiffer. Ça se voyait qu'il n'en avait pas autant qu'elle, et qu'il ne se les brossait jamais, car sinon, il aurait arrêter tout de suite. Elle n'eut pas le temps d'ajouter quelque chose pour lui demander d'arrêter, qu'il la prit dans ses bras pour la transporter. Lina laissa un petit cri lui échapper, surprise. Mais pourquoi ? Ne pouvait il juste pas l'aider à marcher ? Aaah, ces hommes ! Toujours obligé d'en faire des tonnes ! Mais bon, au moins elle n'avait pas du tout mal et un peu plus chaud, collé au tee shirt du jeune homme. Et ça faisait du bien de fois de ses sentir princesse ! Enfin, pas trop non plus...

-Si je t’emmène chercher ta serviette et te reconduis chez toi, j’ai droit à plus qu’un nom et un prénom ?

Chantage ?! Alors là, c'était pas du jeu ! Elle était blessée, où était parti sa galanterie ? Espèce de profiteur ! Pourtant, malgré ces réticences, elle n'avait plus le choix.

-Hum... Moui...

Le jeune homme souriait. Content ? Il avait intérêt. Lina n'aimait pas parler d'elle et encore moins de son passé. Pourtant, elle avait cédé. Contre cet asiatique qui sentait la transpiration. Dans le genre prince charmant, on repassera ! Il se mit en marche, Lina lui indiquant par moment la direction à prendre. Il marchait d'un pas vif, semblant ne rien porter. Lina était toute maigrichonne mais comme même ! Il devait être bien fort pour pouvoir la porter comme ça ! Tant mieux, il ne la lâcherais pas en plein milieu.

-Je m'appelle Lina... Lina Lubjâ, et oui, je sais, ce n'est pas Japonais... C'est... Kosovare... Je suis kosovare, pas serbe, nuance !

Lina était une anti-serbe. Elle était de ceux qui pensait que le Kosovo avait le droit et le devoir d'être indépendant. Une majorité au Kosovo... Maintenant que c'était dit, elle scruta la plage. Le soleil était toujours là, malgré l'heure qui continuait à tourner. Elle retrouva vite sa serviette, et indiqua d'un signe du bras, la direction à suivre. Le jeune ne disait rien. Alors, comme promis, elle continua.

-Euh... Je... Je suis élève au lycée de Kobe, Kobe High School... Ouais, c'est ça ! Je viens juste d'arriver, alors je voulais voir les environs. Et puis, quoi d'autre ? Je sais pas quoi dire moi... A part que t'es qu'un gros profiteur et pervers... Ma mère était kosovare et mon père japonais, mais il me déteste. Il ne m'a jamais adressé la parole... Tant pis...

Il dit cette dernière phrase avec une pointe de regret. Malgré qu'elle s'en foute légèrement, elle trouvait sa triste, de ne pas connaître cet homme qui l'avait créé. Il avait aussi connu sa mère, alors ils auraient pu parler d'elle. Cependant, elle ne l'avait vu qu'une semaine, et ne lui avait pas parlé.

- Je parle pas très bien japonais encore... Mais je parle anglais. Et puis, merde ! C'est ma vie, t'as pas à la connaître par coeur non plus ! Qu'est ce que tu veux savoir de plus ? Allez, dépêche toi de me le dire ! Et puis, repose moi aussi !

Car il venait d'arriver à la serviette. Le vent n'avait rien fait bouger, et Lina voulait vérifier que tout était encore en place. Mais surtout, la sensation des mains de cet inconnu sur son corps la mettait mal à l'aise...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: [Terminé] Soleil, sable et bobos en tout genre ! [pv Dae]  Dim 28 Mar 2010 - 13:43

    Et voila qu’il portait une inconnue dans ses bras. J’avoue, il aurait pu simplement l’aider à marcher mais il n’aurait pas pu frimer du coup. Nah, plus sérieusement… Tu le vois, toi, le grand machin, l’aider à marcher avec leur différence de taille ? Ca aurait été plus embêtant qu’autre chose. Et ridicule. Oh et puis, il t’aide, râle et il te lâche, c’est tout. Nah.

    Dae l’avait simplement soulevé avec aisance. Un vrai poids plume la miss, comme on pouvait s’en douter après un regard sur sa silhouette. Les filles de nos jours… A bouffer des salades juste sous prétexte que l’été arrive… C’était marrant à observer à la cantine, il souriait toujours amusé, un peu comme son feuilleton quotidien en mangeant son p’tit dej’. Parfois, il ricanait tout seul, lâchant un « trop bon ! » tout en piochant dans son bol de céréales néanmoins il arrivait encore à s’étonner que personne ne l’approche à ce moment de la journée. Mais là n’était pas le sujet.

    Ce petit service demandait tout de même un échange, peu importe lequel. Il ne lui demandait pas non plus sa biographie complète et le petit moui qui confirmait sa demande ne pouvait que l’enchanter non ? De toute manière, là, elle y était un peu forcée. Tout en la conduisant vers sa serviette et au plein centre de la plage bondée de touristes soit dit en passant ( c’est Juin après tout ), elle engagea la conversation, se présentant et détaillant son pays natal ? Qu’il savait approximativement situer sur une carte mais il ne disait rien, l’incitant à continuer ? Ou alors il était tellement concentré à éviter les obstacles comme ce gosse qui manque de les percuter. Hop hop hop, une petite rotation et on continue. Comme quoi, l’entrainement était valable pour la vie de tous les jours même s’il évitait de cogner en dehors d’un ring. Dommage, ça lui manquait.

    A la fin de leur rencontre, il ne serait pas étonné d’avoir une copie de son acte de naissance. Elle parlait beaucoup, la petite blondinette. C’était loin d’être un reproche et ça faisait sourire le petit coréen. Ce qui, entre nous, était donc bien parti. Politesse oblige, Da’ ne l’interrompit pas, se concentrant sur les indications et informations qu’il devait assimiler. Finalement, il s’arrêta, l’écoutant s’emporter. Ooh zen, calmons nous. Avec douceur, il la reposa sur le sable puisque c’était ce que la princesse désirait.

    Je t’ai demandé plus que ton nom et prénom mais il te suffisait juste de me donner ton âge Lina !

    S’en suivit un léger rire. Haa elle était mignonne, c’est elle qui avait abordé ce sujet là, non ? Ce n’était pas un cours d’histoire ou un échange de passés. Au fond, il s’en moquait bien de ta mère et ton père, tout le monde a un vécu qui fait ce qu’on est aujourd’hui. Personnellement, son père, il le détestait autant que sa mère il l’adorait. Ca compensait un peu. Aborder ce sujet là, c’était assez délicat ce pourquoi il enchaina sur sa propre présentation moins étoffée mais qui le correspondait plus.

    La moindre des choses, c’est que je me présente. Dae Sung. Nah, ce n’est pas japonais non plus, Coréen et je suis aussi à Kobe. T’auras pas plus. Du moins pour l’instant.


    Chaud… Il faisait trop chaud. Il ne pouvait pas rester en place. Soit elle venait avec lui soit lui ne prendrait pas racine ici. Toujours debout, il observa vaguement la plage avant de reporter son attention sur elle, passant sa main dans ses cheveux jusqu’à la glisser dans sa nuque. Une douche ne serait pas de refus.

    Alors Lina~… On fait quoi ? On rentre à Kobe ou je t’abandonne ici ?

    Bizarrement, il détestait être comme ça, attentionné, mielleux,... trop gentil.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: [Terminé] Soleil, sable et bobos en tout genre ! [pv Dae]  Dim 28 Mar 2010 - 14:42

-Je t’ai demandé plus que ton nom et prénom mais il te suffisait juste de me donner ton âge Lina !

Bon, d'accord, elle avouait qu'elle était allée un peu loin. Elle n'aimait pas parler, mais quand elle commençait, on pouvait plus l'arrêter. Mais bon, il aurait pu juste sourire et la remercier. Non, mais oh ! Quel toupet ! Un emmerdeur de première ouais !

-Très bien môsieur, si tu veux tant le savoir, j'ai 15 ans !

Mais et lui alors ? Il ne se présentait pas. Impoli en plus. Elle lui trouvait beaucoup de défaut, mais sa plastique et sa façon de s'exprimer lui donnait un petit charme. Ses cheveux, légèrement trempés de sueurs, tombait sur son front en petites mèches. Il lui faisait penser à certains de ses amis kosovares, qu'elle avait abandonné pour venir dans ce pays qu'elle n'aimait pas. Le pays de ce père... En plus, elle ne comprenait rien à leur coutume bizarre, comme leur salut, ou leur rapport de force. Et cette plage... Elle n'en avait pas chez elle...

-La moindre des choses, c’est que je me présente. Dae Sung. Nah, ce n’est pas japonais non plus, Coréen et je suis aussi à Kobe. T’auras pas plus. Du moins pour l’instant.

Bin voilà ! C'était pas dur à faire ! Dae... C'était bizarre, mais original. Au moins pour elle, peut être qu'en Corée c'était super fréquent... Lina regarda dans son sac. Tout y était, rien n'avait été volé. Heureusement ! Pour une première sortie, ça aurait été l'apothéose ! Elle attrapa ses vêtements et enfila un tee shirt et un short. Une paire de lunette lui permit de regarder son « sauveur » de plus près, sans plissé ses petits yeux verts. Il semblait vouloir quelque chose. Et la réponse à la question de Lina arriva rapidement.

-Alors Lina~… On fait quoi ? On rentre à Kobe ou je t’abandonne ici ?

- Imbécile ! T'as vraiment le chic pour dire des conneries aux filles ? J'espère que c'est pas ta technique de drague, car elle est pourrie... Vraiment, les mecs de nos jours... C'est partout comme ça en Asie, ou c'est les Coréens qui sont juste des malpolis ? Bien sûr que je rentre à Kobe, t'as vu mon pied ?! Tu crois que je vais rester l'aprem' comme ça ?!


Vraiment !? Bon, Lina avait chaud, elle était fatiguée et énervée de s'être fait mal, mais quand même ! Un pareil imbécile, ça se trouve encore ?! La question était sûrement idiote, mais au mois, il l'avait posé. Il n'était pas du genre à la laisser tomber... Peut être était elle aller un peu trop loin... Lina attrapa une petite trousse rouge d'où elle sortit un pansement. Un gros, le plus gros même. Elle nettoya sa blessure avec de l'eau, un peu de désinfectant de sa trousse de secours et le pansement. Au moins, elle pourrait peut être marcher... Elle se tourna vers Dae, et lui dit, rougissante:

-Pardon... Je suis pas bien, excuse moi de m'être emportée... Tu veux bien m'aider à rentrer ? Je t'offrirais un truc si tu veux ?

Voilà, au moins c'était dit ! Bien que le jeune kosovare n'aimait pas s'excuser, il le fallait des fois. Elle se retourna, enfila ses chaussures, des sortes de tongues, mais plus élégantes. Elle se releva, le sable rentrant dans ses chaussures, se glissant entre ces doigts de pied, la chatouillant. Elle ne put s'empêcher de sourire. Les chatouilles étaient son petits points faibles. Elle secoua le pied, enlevant un peu de ce sable perfide. Mais alors qu'elle faisait un pas en avant, le sable fin s'effondra. Un trou fait par des enfants et vite rebouché ? En tout cas, Lina fut projeter en avant et arriva en plein sur le torse mouillé de Dae. La tête la première... Elle s'écroula littéralement sur lui. Pourtant, Lina ne ressentit pas de choc, et ce fut même plutôt doux. Le jeune homme, sous la surprise peut être, tomba aussi, et ils se retrouvèrent l'un sur l'autre, dans une plage bondé, sous un soleil tropicale et pour Lina la honte de sa vie.

Elle resta, malgré le contact dont elle n'avait pas l'habitude, assez longtemps, le temps de reprendre ses esprits, puis se poussa, affolée. Elle se retrouva à quatre patte sur lui, une main sur son torse pour se relever, l'autre dans le sable, et les joues plus rouge que les tomates les mûres du monde.

-Oh non ! Je suis désolée ! Je voulais pas, c'est mon pied, il est... Arg... Coincé... Mince, mais pourquoi tu t'enlèves pas !

Tout en parlant et en étant à quatre patte sur le jeune allongé sur le sable, elle tirait sa jambe, ne voulant pas s'enlever du sable.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: [Terminé] Soleil, sable et bobos en tout genre ! [pv Dae]  Dim 28 Mar 2010 - 16:37

    Quinze ans. Pfiou, ca faisait un coup de vieux au petit coréen de dix-neuf piges. C’était une môme comparé à lui… Elle devait être en première non ? Une toute nouvelle étudiante pour de longues années à Kobe… Alors que de son côté, il ne lui reste que cette année. Les deux extrémités.

    Lorsqu’il se présenta, ou qu’il eut finit, Dae eut la désagréable impression… Qu’elle n’en avait strictement rien à faire. Peut-être du fait qu’elle s’habillait tranquillement sur sa serviette de plage ? Un cocktail peut-être ? Au final, Dae, tu t’es fait avoir à aider une blondinette maladroite tombée d’un rocher. Comme quoi, il avait raison de ne pas aborder les inconnus pour leur demander ce qui ne va pas, ça lui apprendra. Soupire. La suite fut pire, ayant pour réaction de lui faire écarquiller les yeux. Ooow minute là ! Elle était tarée ou quoi ? C’était quoi ce comportement ? Nah mais d’où elle le remballe comme ça ? Tu sais, c’est bon, il se casse ! Ce qu’il ne fait… pas. Car autant faire chier jusqu’au bout pas vrai ? L’imbécile en question était mécontent, pire encore lorsqu’elle tenta de se racheter. Une fille lunatique, il ne pouvait pas mieux tomber. C’était sa mauvaise semaine ? Généralement, il évitait ses ex à cette période là. Voila pourquoi ce n’était pas plus mal de sortir avec un mec.

    Drague ? Qui a parlé de drague hn? Tu ne crois tout de même pas que je m’intéresse à toi ? 15 ans et planche à pain, t’emporte pas comme ça, y a aucune chance Lina.

    En plus, il risquerait d’être accusé de détournement de mineur. Ca serait fâcheux voir très problématique. Non mais oh, d’où elle s’énerve comme ça ? Là, il n’avait pas envie de l’aider, même excusée. Qu’elle se démerde et puis voilà… Ou pas. Nah il ne pouvait pas faire ça. Il a une conscience quand même le coréen! Nouveau soupire. Décidément…

    Un truc ?

    Le chantage, c’était pas mal. Il était intéressé par sa proposition, attendant une suite style… Quoi exactement ? Si tu arrives à trouver, c’est dans la poche. Mais tu l’as dis toi-même, il est pervers l’asiatique. ‘fin… C’est et restera un mec. ( Pour l’instant, il n’a pas décidé de changer de côté hahum…). En attendant, le soleil tapait toujours autant et il essuya vaguement son front, repassant sa main dans ses cheveux noirs propre aux asiatiques. Il fait ce qu’il peut pour avoir moins chaud, simplement. Ses yeux la suivait, l’observant se redresser, septique toute fois puis l’attendant pour enfin prendre le chemin de l’établissement. Mais non. Il suffit qu’il tourne un quart de seconde son regard pour qu’elle chute. J’vous jure. Insortable la miss. Le pire dans tout ça, c’est qu’il n’avait pu anticiper le coup, se demandant quoi en comprenant qu’il était couché à même le sol, sur le sable, un œil plissé. Petit à petit, il se rendit compte de sa présence contre lui, clignant des paupières en la regardant bêtement. Eh bah… Elle se jette sur lui maintenant. Ok d’accord. Le temps qu’elle aussi comprenne la situation ( haha, il a été plus rapide ! ) elle se redressa comme elle pouvait, s’appuyant sur son torse pour… se retrouver à quatre pattes. Calme tes hormones Dae, tout va bien se passer. Un grand sourire ornait ses lèvres, trahissant sa pensée avant même qu’il ne parle ou bouge. Il en rirait presque le bougre et ça se lisait aisément sur son visage. Fermant les yeux tout en s’appuyant sur ses coudes, et se rapprochant de son visage par la même occasion, le soleil lui donnait mal aux crânes et l’aveuglait. Fichu plage, fichu été. Doucement, il les rouvrit, croisant les verres de ses lunettes et, sans rien brusquer, caressa sa joue jusqu’à les lui enlever. Doré rencontrant le vert, à nouveau.

    « Ton pied » hein ? Qui drague qui là Lina ?

    Cette situation était plus qu’amusante vous ne trouvez pas ~ ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: [Terminé] Soleil, sable et bobos en tout genre ! [pv Dae]  Dim 28 Mar 2010 - 18:13

-« Ton pied » hein ? Qui drague qui là Lina ?

Lina se retourna tout de suite. Elle était arrivée à s'asseoir à côté et creusait pour enlever son pied. Mais ça, c'était plus que tout, une insulte pour elle et son éducation. Avoir vu sa mère se prostituer était un choc pour elle. Elle ne supportait les gars et leur façon de draguer, mais surtout, elle même, ne pourrait jamais draguer personne. Elle pensait trop aux hommes qui payaient sa mère dans le temps... Tout ces salauds... Et lui, ce petit con, il osait sous entendre ce genre de chose ?! Il avait qu'à dire que c'était une allumeuse tant qu'il y était ! Pour Lina, ça allait trop loin !

Elle retira son pied d'un coup sec, la force lui montait dans le corps. Elle se retourna et se mit debout ce gars. La fureur dans les yeux l'aveuglait. Elle bouillait de l'intérieur. Elle s'accroupit près de lui, toujours souriant. Il se sentait malin... Pas elle... Et elle fit un geste qu'elle ne faisait pas d'ordinaire. Elle le gifla. Une claque dans la figure, voilà ce qu'il méritait. Il ne comprendrait sûrement pas. Alors, elle lui expliquerais.

-Espèce de con ! Tu me connais pas ! Moi et mon passé ! Tu sais pas ce que j'ai vécu avant d'arriver dans ce pays de merde ! Tu sais pas ce que je voyais tout les soirs, ce que j'entendais à travers les murs ! Tu n'es qu'un sale gosse, vivant dans ta tranquillité, sans jamais avoir vu ce qu'était la guerre, le meurtre, la prostitution, le viol, le trafic d'être humain ou encore la pédophilie dans ta propre école ! Alors ne redis jamais ce genre de chose ! Je suis tombée espèce d'idiot, je te dragues pas !

Des larmes fines comme du cristal étaient montées à ses yeux au fur et à mesure qu'elle sortait sa colère sur ce pauvre garçon. Il ne devait pas se sentir bien... Enfin, une personne normale n'aurait pas été bien à sa place en tout cas. Mais vu le bonhomme, on pouvait s'attendre à tout ! Les gens autours d'eux s'étaient retournés et regardés le « couple » se disputer, certains même rigolaient pour cette dispute « d'amoureux » chuchotaient-ils. Lina leur lança des regards assassins qui les fit taire, et se retourna d'un geste simple. Les larmes coulaient encore plus et elle n'arrivait pas à les arrêter. Toute sa tristesse, qui s'accumulait depuis un moment, s'écoulait naturellement. Elle prit ses affaires, qu'elle mit rageusement dans son sac et attrapa d'un geste rapide sa serviette. Puis, en boitant, elle quitta la plage en larme. Quelle après midi réussi !

Le chemin du retour était long. Enfin, c'est ce qu'elle pensait. Elle avait mal. Sa blessure chauffait et faisait de plus ne plus mal au fur et à mesure qu'elle marchait. Le sable avait disparu, la terre et les graviers du chemin qui menait jusqu'au lycée avait remplacé la poussière douce et chatouillante. Lina n'était plus énervée... Enfin, un peu quand même, mais les larmes apaisait sa tristesse. Pleurer faisait toujours du bien. La douleur semblait remonter... Elle avait mal... Elle voulait s'asseoir, souffler... Elle se tourna et s'assit sous un arbre, près de la route. Puis, elle enroula sa serviette comme un petit doudou d'enfant, et pleura dedans. Elle n'avait rien d'autre à faire. Elle attendait que ça passe...

-Hé, ma belle ! Y a un truc qui cloche avec ton copain ?! C'est pas un gentil matou ?

Lina releva la tête. Trois gars étaient debout, devant elle, et la fixait en souriant. Qu'est ce qu'ils avaient ? Qu'il la laisse tranquille, elle n'avait pas besoin de débile dans leur genre... Surtout à ce moment là...

-C'est pas mon copain... Juste un débile qui se prend pour un bad boy...

-Donc t'es libre... T'es canon tu sais... Un peu plate, mais sexy...

Lina soupira. Pourquoi ? Pourquoi tout lui tombait sur la tête aujourd'hui... Elle n'avait pas besoin d'une bande d'ado en chaleur pour terminer ce cauchemar... Juste du repos, une douche et se coucher tôt... Et un peu de maquillage pour cacher ses yeux rouges...

-Dégagez... J'ai pas besoin d'une bande de débile, en plus de l'autre...

-Quoi ?! C'est nous les débiles ?! Espèce de sale garce, tu vas voir qui c'est les débiles !

Lina avait eu ce qu'elle méritait en fait. En même temps, provoquer trois gars alors que tu es seule au milieu d'une route déserte, avec un pied blessé et le moral à zéro, c'était pas intelligent... Lina était fatiguée dirons nous... Parce que l'intelligence, c'est pas ce qu'il lui manque ! Mais un coup de pied en plein ventre lui fit revenir à la réalité. Son ventre était pile-poil à la hauteur du pied de ce gars. C'était ça, d'être petite, de ne faire qu'un petit mètre cinquante huit ! En tout cas, Lina eut le souffle coupée et s'écroula par terre. Un petit choc en somme, vu qu'elle était déjà assise. Elle toussa plusieurs fois, entendant des rires près d'elle. Les larmes devinrent abondantes. Pourquoi n'était elle pas resté au Kosovo ? Tout cela ne serait jamais arrivé... Elle détestait ce pays, cette école, son père... Alors pourquoi rester ? Elle espérait vite trouver une réponse, une attache, quelque chose qui la pousse à rester... Mais à ce moment là, le problème était plus grave. Si ça continuait, elle allait s'en prendre un deuxième...

-Alors ma belle, on est toujours débile ?

-Oui, mais si je te le dis, tu vas me tabasser...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: [Terminé] Soleil, sable et bobos en tout genre ! [pv Dae]  Dim 28 Mar 2010 - 21:34

    Autant il avait déjà mangé des coups dans sa vie, que ce soit par son père ou dans les tournois, les gifles, ça faisait mal quand même. Un peu. Elle n’avait pas non plus une force surhumaine mais la rage fait beaucoup dans cette situation. Il tourna légèrement la tête sous la claque, réalisant ce qu’il se passe. Son sourire se volatilisa alors qu’il reposa ses yeux sur elle. Il ne s’attendait pas à cette réaction, elle prenait cela trop à cœur franchement, Dae l’écoutait d’une oreille lorsqu’elle lui expliqua. Qu’elle passe ses nerfs sur quelqu’un d’autre. Lentement, il se redressait, retirant le sable de son tee-shirt.

    Qu’est ce qu’elle en savait, au juste, de son passé à lui ? Elle croyait être la seule à vivre un mélodrame, la petite princesse ? Sourire en coin, dissimulé par sa tête légèrement baissée. A croire qu’elle cherchait de l’attention… Et Dae ne sera pas là à te dire « mooon la pauvre petite ». Chacun son passé, chacun se merde. C’est cru mais il n’était généreux qu’avec ses proches, pas une blondinette sensible, maladroite, agressive et lunatique. Planche à pain de surcroit. Il y avait d’autres manières de dire qu’elle était encore tombée en se coinçant le pied dans un trou. Mais non, il fallait que madame en fasse tout un foin. De plus, tout le monde les regardait et bizarrement, c’est lui qu’on qualifiera de connard pour faire pleurer une fille. Oh minute c’était facile ça. Mais allez vous défendre devant une bande de touristes avides de feux de l’amour. Alors qu’il ne disait rien, de toute manière c’était vain, Lina se remit sur pattes, rangeant ses affaires pour filer seule vers l’internat.

    Quoi ? Bien sûr que non il n’allait pas la suivre. Il opta plutôt pour ôter ses vêtements et faire un saut dans l’eau, quelques secondes suffirent, simple histoire de se rafraichir et pas que les idées. Il n’allait pas changer pour elle, il est comme ça le coréen. On aime, on n’aime pas, ce n’est pas son problème mais le votre. Il ne demande pas à ce que vous vous fassiez un effort.

    Le chemin du retour fut long pour lui aussi. Il s’était rapidement rhabiller, son t-shirt juste sur son épaule. Le mettre ne servirait à rien pour l’instant, mouillé, il serait couvert de sables… Non merci. Bref, c’est donc torse nu qu’il se baladait tranquillement dans les rues jusqu’à Kobe. Parce que sinon ce n’est pas marrant, il s’arrêta non loin d’un groupe de mec, trois s’il voyait bien, s’adressant à ... un arbre. Tout à fait. Pensant continuer sa route, la voix qui s’éleva faiblement l’arrêta de nouveau. Lina. Bordel, elle se foutait toujours dans un de ses merdiers… Levant les yeux au ciel… Oh il fait bon, il fait bleu…euh soit. Tu sais, ce n’est pas très malin de les traiter de débiles, viens pas dire qu’après, tu l’as pas mérité, le coup. Enfin non… mais provoquer plutôt. Il était sensé l’aider là ? En la voyant se plier sur le coup, il n’a pas hésité, marchant plus rapidement vers eux avant qu’un deuxièmes ne pleuve. S’ils étaient toujours débiles? On ne change pas en deux secondes, crétin.

    Ouais, ça c’est clair.

    Toujours profiter de l’effet de surprise
    . Dae souriait, presque aimable alors que ses poings, eux, ne le furent pas pour le pauvre adolescent. Chaque coté de la tête, aux points sensibles et enfin sur le thorax suffirent à le faire vaciller. Le problème, c’est qu’il n’était pas tout seul et que c’était bien beau de faire son héros là, mais la suite promettait d’être un peu plus… complexe. Pourquoi ils ne pouvaient pas avoir peur de lui ? Nah ? Bah nah, fallait qu’ils veuillent défendre leur copain. Une droite, il évita mais pas la deuxième. Et puis d’abord, ce n’était pas du juste. Sur un ring, on est deux, (nah l’arbitre ne compte pas !) pas trois, l’autre là, il tient la chandelle. Analyser avant de foncer. Malheureusement, le fait qu’il titube légèrement leur était profitable… Il retient un grognement, serrant les dents puis reprit l’avantage. L’échange dura… Il ne savait donner une approximation. L’adrénaline montait au fur et à mesure où il prenait de l’assurance et bientôt, tout cessa. Non sans mal pour les quatre mais Dae se rapprocha enfin de la blondinette, essuyant son visage du dos de sa main. Ca faisait plus mal qu’une gifle tout ça.

    T’es idiote ou tu le fais exprès ?! J’en ai marre de te venir en aide. Démerde-toi maintenant. Salut.

    Voila. Frustré mais elle n’aurait plus rien. Sans plus de discussion, il reprit pas à pas l’allée vers l’école. Qu’elle ne vienne pas lui dire plus tard qu’elle ne demandait pas son aide sinon c’est lui qui lui mettra le deuxième coup qu’elle avait failli se manger.


| Fini pour ma part : p |
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: [Terminé] Soleil, sable et bobos en tout genre ! [pv Dae]  Lun 29 Mar 2010 - 19:14

Très bien, c'est ta décision ~
Revenir en haut Aller en bas
 
[Terminé] Soleil, sable et bobos en tout genre ! [pv Dae]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kobe High School :: Hors RPG :: Poubelle :: Archives des rps :: Anciens rps-
Sauter vers: