Partagez | 
 

 Une arrivée épuisante. [PV - Sun Johnson] [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Invité
« Invité »
(#) Une arrivée épuisante. [PV - Sun Johnson] [Terminé]  Dim 4 Avr 2010 - 13:40

Les premiers rayons du soleil traversaient les volets de ma chambre, en cette période de l’année, il se levait très tôt, j’ouvris légèrement un œil, et regarda mon réveil qui indiquait 4 heures, j’étais en retard, je n’avais pas entendu Yume, mon domestique, me réveiller. Je sortis un pied du lit le plus difficilement possible. Je m’assis et me frottait les yeux, je filai sous la douche à la vitesse la plus rapide que mes jambes engourdis le permettaient. C’était une nouvelle journée, et aujourd’hui beaucoup de choses allaient changer, enfin. Je ne voyais pas vraiment l’intérêt de se lever si tôt mais papa avait insisté pour que je sois à mon nouveau lycée avant que tous le monde soit debout.

Je sortis de la douche en trombe, enfin réveillé, je n’avais jamais été aussi rapide. J’enfilai un t-shirt gris foncé, assez échancré qui laissait voir une bonne partie de mon torse, mon jean presque trop serré habituel et mes chaussures pointues, je jetai un dernier coup d’œil au réveil, 4 heure 20. 20 minutes de retard. Je touchai mon cou pour vérifier que mon collier était bien là puis je pris mon sac et couru dans la voiture ou Yume m’attendait depuis un bon moment déjà. J’eu bien évidemment le droit à ma morale quotidienne sur le faite que j’avais trop pris l’habitude de me lever en retard. Démarrant la voiture à toute vitesse, je regardais ma maison partir sous mes yeux, je voyais tous ce que j’avais perdu et tous ce que je pourrai perdre, et j’eu peur. J’allumai une cigarette.

Par chance, le train avait un peu de retard et j’arrivai quelques secondes seulement avant que celui-ci ne démarre. Je regardai Yume me faire de grands signes sur le quai, c’est surement lui qui allait le plus me manquer, il avait depuis que j’étais né, toujours été là pour moi. Mais cela faisait partit des sacrifices à faire.

Si mes calculs étaient bons, je devais arriver aux alentours de six heures à Kobe, cela me laissait un petit peu de temps pour me reposer. Je laissai donc ma tête s’appuyer contre la vitre du train et je fermai doucement les yeux en imaginant le lieu ou j’allais me retrouver.


« Kobe High School! Kobe High School! »

Je rouvris les yeux, pris mon sac et descendit du train, marchai un peu et me retrouvai devant mon nouveau lycée. Il faisait chaud mais un léger vent frais faisait que je me sentais bien. J’avançai, sac en main dans le hall d’entrée. Je fis un tour sur moi-même, il n’y avait personne. Tous les élèves devaient dormir encore, mais je ne savais pas où aller. J’avais en main l’enveloppe ou était remis la clé et le numéro de ma chambre qui était la une. Je ne savais même pas ou se trouvait les chambres.

Je m’assis sur un banc, pris ma tête dans mes mains essayant de combattre la fatigue qui refaisait surface et je me dis à moi-même.


« Cela ne doit pas être si compliqué que ça ! »

Je relevai d’un coup la tête tout épuisement envolé, j’avais l’impression que quelqu’un me regardait mais je n’arrivai pas à cerner d’où.


Dernière édition par Edric Kell le Sam 17 Avr 2010 - 22:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Une arrivée épuisante. [PV - Sun Johnson] [Terminé]  Lun 5 Avr 2010 - 16:04

Ça faisait même pas 4 jours que Sun avait eu la merveilleuse idée de provoqué le prof de philosophe sur le toit. Résultat : fracture du coude et bras gauche immobilisé dans un plâtre pour je ne sais combien de temps. 2 mois qu’il avait dit le médecin ? On peut se dire que 2 mois vus comme ça, ce n’était pas tellement. Mais un plâtre signifiait aussi pas de sport, pas écrire, douleur à n’en plus finir, nuit blanche, un nombre incontestable d’antidouleur et de médicaments en tout genre. Mais surtout, l’immobilisation de son bras signifiait plus de guitare pendant 8 semaines. Rien que le fait de penser à cela, lui foutais le moral à zéro.

Ce fut donc, après une énième nuit blanche, durant laquelle son bras le faisait souffrir comme d’habitude depuis les trois derniers jours. La douleur venait et repartait, se répartissant dans tout son corps. Pourtant, il avait prit les antidouleurs prescris, c’était quoi le problème alors ? Sa faisait maintenant 3 nuits de suite qu’il n’avait pas dormit plus de deux heures et sa le travaillait encore plus durant la journée. A cause de la fatigue, mais surtout à cause de la douleur. M’enfin, passons et revenons au présent.

Ce fut, après cette fameuse nuit, que Sun décida de se lever. Il devait être 5h30 quand il posa son pied sur le carrelage froid. Il eu tout le mal du monde à passer son sweater au dessus de son bras, sans qu’un cri de douleur ne lui fut arraché. N’ayant aucune envie de réveiller ses coloc, il était occupé à se mordre la joue et crispé le visage. Bordel ! Il n’avait plus aucun contrôle sur son corps. C’était ça de vouloir venger quelqu’un qui s’était barré sans donner de nouvelles. Deuxième fois que ça arrivait à notre Sun. Et quoi donc ? Oui il se sentait rejeter, ouais il se sentait délaissé. Mais il n’avait pas le courage à penser à ses problèmes de cœur, étant donné que ses problèmes physiques étaient bien plus importants et avait bien plus d’ampleur.

Il réussit tout de même, après avoir réprimé à plusieurs reprises des cris de douleur, à enfiler son sweater. Les larmes lui montèrent tout aussi souvent aux yeux et il eu un mal fou à les refouler. Une fois habillé, il ferma les yeux et essaya de se calmer. S’adossant contre le mur, il se concentra afin d’inspirer et expirer calmement, attendant que la douleur se dissipe un peu. Evidement, elle ne partira jamais complètement. Ainsi donc, Sun s’approcha doucement de sa table de chevet, sortie la boite de médicaments et pris deux cachets, comme prescrit. Il regarda quelques instants le contenant, et soupira, bien tenter d’en prendre encore deux, avant de le reposer dans le tiroir et sortir de la chambre.

Marchant doucement et d’un pas mal assuré dans les couloirs, Sun espérait secrètement ne rencontrer personne sur sa route. Il devait faire peur. Surement qu’il ressemblait à un zombi. Haha. Bienvenue a Zombieland. Les zombies ici sont très gentils et ne veulent que faire connaissance. Comment ça vous avez peur ? Oh mais non, il ne faut pas. Ils ne veulent que faire amis-amis c’est tout, pas besoin de vous enfuir en courant. Bref, trêve de plaisanterie.

Sun avait atteint les escaliers et les descendait maintenant doucement, faisant bien attention où il mettait ses pieds. S’il tombait, ça ne serait pas vraiment – et c’est un euphémisme- très agréable. L’anglais soupira discrètement et releva la tête, un bruit ayant suscité sa curiosité. Sun se figea. Là, au milieu du hall se trouvait une silhouette, seule. Une valise à ses pieds, la tête dans les mains. Haha. L’accueille a Zombie land se fera donc pas un zombie lui même. Non. C’était décider. Bien que notre jeune homme était du genre à aller vers les autres, n’hésitant pas à accueillir les nouveaux, il n’avait aucune envie de le faire aujourd’hui. Pas tant qu’il aurait cette tête et cette douleur qui lui traversait le corps.

Ainsi donc, Sun se détourna lentement et posa son pied sur la première marche. Evidement, à l’endroit même où celle-ci grinçait. Fermant les yeux, notre guitariste priait secrètement que l’inconnu n’avait pas entendu le grincement. Doucement, très doucement Sun reprit son ascension
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Une arrivée épuisante. [PV - Sun Johnson] [Terminé]  Lun 5 Avr 2010 - 21:01

Je restai là à regarder un peu de partout cherchant du regard la personne qui était proche de moi, je n’avais pas pour habitude d’aller voir n’importe quelles personnes pour n’importe quelles raisons mais je n’allai pas rester planter ici éternellement non plus. Je finis par me résoudre que ça devait être mon imagination qui me jouait des tours et retourna m’asseoir, mais au moment ou je fus installé, j’entendis un grincement, je me relevai d’un coup à l’affut du moindre signe et par chance je réentendis un grincement de marche, je me retournai d’un coup et aperçu très vaguement un jeune homme sans doute légèrement moins âgé que moi, un gros plâtre à son bras, aux cheveux noirs et un visage blafard. Le voyant remonter l’escalier que je n’avais même pas remarqué, je couru en bas en lui demandant peut être un peu trop brusquement de l’aide…ce qui me surpris moi-même.

« Où se trouve la chambre une !? »

Je m’étais rendu compte que je ne m’étais même pas excusé ni présenté, ni salué. Il y a quelques heures seulement, cela m’aurait été égal et je n’aurais même pas prit la peine d’adressé la parole à quiconque, seulement, à ce moment précis, il y avait quelque chose qui me dérangeait, je ne savais pas si c’était l’angoisse d’être dans ce nouveau lycée et surtout dans cette nouvelle vie, la fatigue ou tout simplement cette personne qui m’avait plus ou moins donné envie de lui parler. Cela ne me ressemblait pourtant pas. Malgré moi, et les diverses raisons qui me poussait à dire ce que j’allai dire, je me lançai.

« Excuse moi, je me nomme Edric Kell. Je suis nouveau et… Je ne connais pas vraiment l’endroit. »

Je me trouvai pathétique. Je n’arrivai même pas à prononcer une phrase complète sans hésitations, et je crois que je rougis légèrement mais ne voyant plus le jeune homme, je me dis qu’il ne m’avait pas vu et tant mieux. Pourtant, je me demandai en vu du silence qui régnait si celui-ci n’était pas repartit me laissant seul avec mon monologue.

Je jetai un regard sur mon sac laissé encore au pied du banc, me demandant pourquoi j’étais là finalement. Mais bien que silencieuse, la pièce était chaleureuse, empli d’une odeur agréable, indéfinissable. Cet endroit allait peut être me convenir tout compte fait ! Je me sentis finalement rassuré et chose plus qu’inhabituel, je souris à mon interlocuteur qui restait cependant invisible.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Une arrivée épuisante. [PV - Sun Johnson] [Terminé]  Mar 6 Avr 2010 - 19:46

Au son des pas se rapprochant rapidement et dangereusement de lui, Sun resta figé, tête baissé. Sur la plus haute marche de l’escalier silencieux et immobile, main droite sur la balustrade, l’anglais espérait secrètement et vainement que l’inconnu ne prendrait pas la parole. Peine perdue. Une voix s’éleva du bas de l’escalier, demandant fortement où était la chambre numéro 1. Au ton sonore de la voix, Sun se raidit. Bordel, gueule encore plus fort ! Au moins tu seras sûr de réveiller le bahut, le dirlo et le CPE. Et là on sera tout les deux dans la merde.

Soupirant alors discrètement, Sun se tourna doucement et fit face à l’inconnu. Celui-ci reprit alors la parole, parlant sur un ton plus doux cette fois-ci, se présentant comme étant un certain nouveau et dénommé Edric Kell. Alors, chose dont notre jeune homme s’étonna lui-même, il reprit la descente et s’approcha ainsi de l’inconnu. Ce sera donc un zombie en personne qui accueillera le nouveau. Bienvenue a zombieland, je suis, je me présente, Sun Johnson, zombie a temps complet durant deux mois. Haha. Quelle ironie du sort, dis donc …

M’enfin, Sun s’était donc approché de l’inconnu et pouvait maintenant voir plus clairement son visage. Des yeux gris, comme l’anglais n’en avais encore jamais vus, des cheveux d’une couleur orangé qui n’avait pas l’aire très naturelle. Il était tout de même plus grand que notre guitariste. Bien 10 centimètre de plus, ce qui laissait aussi penser Sun qu’il devait être plus âgé.

Mais, tout en l’observant tranquillement, notre guitariste se raidit brusquement. Si lui pouvait le voir, alors Edric pouvait aussi le voir, lui et sa tête à faire fuir les bisons ! Argh, ce n’était vraiment pas une bonne idée d’aller accueillir un nouveau, alors qu’il savait pertinemment qu’il ne ressemblait à rien. M’enfin, se reprenant, Sun jeta un coup d’œil sur le papier du jeune homme, avant reporter son attention sur lui

« Chambre numéro 1 ? » Demanda-t-il d’une petite voix, avant de toussoter légèrement et continuer, plus fort cette fois, en désignant le haut de sa main droite « Tu montes l’escalier et c’est la première porte à gauche ou droite, je ne sais pas vraiment » Sun ferma durant un cours instant les yeux et crispa le visage, avant de se détendre légèrement à nouveau et reprendre la parole, tendant sa main au jeune homme « Sun Johnson pour ma part et lycéen depuis pas mal de temps. SI tu as des questions, n’importe lesquelles, demande-moi. Je m’efforcerait de te répondre, dans la mesure où j’en suis capable »

N’importe lesquelles ? Evidement, que la question sur sa santé physique ne rentrait pas en compte, mais logiquement un inconnu ne viendrait pas sur l’idée de poser cette question. Par pur respect envers la personne qui venait lui souhaiter la bienvenue. M’enfin, essayant tant bien que mal de faire abstraction de la douleur de son bras, qui s’intensifiait au fur et a mesure, Sun s’efforça de sourire et paraître agréable.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Une arrivée épuisante. [PV - Sun Johnson] [Terminé]  Mer 7 Avr 2010 - 14:14

[Rigolo va ! XD]

Après un moment de silence qui me laissait perplexe sur mon imagination, j’aperçu enfin le jeune homme qui m’avait bien semblé apercevoir, je fus soulagé. Il était effectivement très blanc et un gros bandage entourait son bras qui aurait pu éveiller la curiosité de n’importe qui. Ce brun était un peu plus petit que moi et paraissait tout de même plus jeune. C’était triste mais plutôt comique de le voir se rapprocher et m’observer un long moment comme si je venais d’une autre planète. Il finit par me tendre la main que je pour le saluer ce qui valu sans doute de lui faire encore plus mal à au bras. Ce Sun avait l’air gentil mais plutôt distant, sans doute avait-il mal dormi.

Lorsqu’il insista sur le fait que je pouvais lui demander n’importe quelles questions, mes yeux se dirigeaient inconsciemment et directement sur son bras. Mais je n’étais pas non plus stupide et après un moment à le fixer, je remontais mon regard et finit par regarder les yeux bleus de Sun un long moment sans doute pour chercher quoi dire. Puis je finis par lâcher un petit :

« Merci pour ton aide. »

Je me dirigeai vers ma valise, l’a prit et retourna vers Sun. Ca m’embêtait un peu de quitter la première personne que je rencontrai aussi rapidement mais je n’avais cependant aucune question à lui poser. En même temps, qui donc avait réellement des questions lorsque l’on demandait si on en avait ? L’histoire de faire un peu la discussion malgré moi, je reposai ma valise au pied du jeune homme en lui demandant d’un ton plus indifférent que je ne l’aurais voulu.

« Je ne connais pas vraiment le fonctionnement de ce lycée et… »

Je laissai ma phrase en supent, cela ne servait à rien de continuer avec un manque de motivation pareil dans la voix. J’attendis donc simplement si lui avait une question ou plutôt une réponse ou tout simplement quelque chose à me dire. Pour une raisons que j’ignorai, j’étais un peu gêné mais j’espérai que cela ne se remarquait pas. Puis je me dis que Sun attendait surement la suite de ma phrase, qui n’existait d’ailleurs pas.

Pour éviter tout problèmes quelconque dès mon arrivée, je me dis qu’il fallait sans doute mieux ne rien dire et voir comment les choses allaient s’améliorer, mais voilà, je n’étais pas sur que tout allait bien se passer. Je pris donc mon sac, détourna le regard de Sun et bredouilla.

« En faite, rien, désolé. »

C’était la seule chose que j’avais trouvé, et je n’étais pas vraiment fier. Je passai donc devant Sun et entrepris de monter les marches de l’escalier avec ce sac trop lourd pour moi. Je savais que l’allais appréhender chaque marche, je regardai donc la haute de l’escalier essayant de me convaincre que cet effort si tôt le matin sera vite passé. Et une marche, et deux, et je fis une pause, déjà essoufflé comme si je sortais d’un marathon de quarante kilomètres, pathétique n’est-ce pas ? On a du souffle ou on n’en a pas !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Une arrivée épuisante. [PV - Sun Johnson] [Terminé]  Jeu 8 Avr 2010 - 20:02

Oui, Sun avait bien remarqué le coup d’œil qu’Edric avait jeté sur son bras. C’était normal et automatique, lui même en aurait fait autant. Mais bon, l’anglais ne put s’empêcher de soupirer discrètement et fermer les yeux, espérant secrètement que le jeune homme ne demanderait rien à ce sujet. Bah ouais, qu’est ce qu’il aurait put répondre ? Que c’était le prof de philo en personne qui l’avait mit dans cet état ? Surement pas ! Ce serait lui faire peur pour rien, étant donné qu’il n’était même pas encore installé.

M’enfin, Edric reprit la parole, le remerciant de son indication. Sun esquissa un sourire, préférant rester silencieux plutôt que de risquer que sa voix ne le trahisse. Il regarda ensuite l’inconnu se détourner et repartir dans la direction opposé. Il se baissa pour prendre la valise et revint vers Sun, la déposant à ses pieds. Instinctivement, notre jeune homme abaissa son regard. Edric ne voulait quand même pas lui demander de lui monter sa valise ? L’anglais eu un haussement de sourcils avant de reporter son attention sur Edric et l’écouter à nouveau.

Autre soupire. Oui, Sun avait été bête de lui demander s’il avait des questions ou autres, connaissant pertinemment la réponse. C’était normal que personne n’ait des questions quand on le lui demandait. M’enfin, le jeune inconnu bredouilla un truc avant de monter deux marches et s’arrêter, essoufflé. Sun sourit amusé et le dépassa lentement. Arrivé à sa hauteur, il prit la parole

« Je t’accompagne. De toute façon je retourne dans ma chambre … »

Il lui adressa un sourire et continua à grimper aussi rapidement que sa fatigue et sa faiblesse le lui permettaient. Mais, à peine avait-il monté 4 autres marches qu’il se sentait défaillir. Sa vue se brouillait et il dut s’appuyer contre le mur. Ne pas tomber, surtout ne pas tomber ! Lutant pour rester debout, Sun ferma les yeux et crispa le visage. En même temps, la douleur à son coude se réveilla brusquement, lui traversant telle une vague tout le corps avec violence. Gémissant, Sun se laissa tomber lentement en avant. Assit sur l’escalier, recroqueviller sur lui, main droite sur son coude gauche, il garda les yeux fermés et tenta de reprendre le dessus sur la douleur, ignorant si Edric avait ou non réagit …
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Une arrivée épuisante. [PV - Sun Johnson] [Terminé]  Sam 10 Avr 2010 - 14:02

Je fus soulagé voir content de savoir que Sun acceptait finalement de m’accompagner, car bien qu’il m’avait expliqué que ma chambre était juste à coté, je me connaissais, je savais que j’aurai été capable de me tromper, voir de me perdre. J’eu un petit sourire moqueur à moi-même. Je repensai à quand j’étai plus petit ou je m’étais perdu dans ma salle à manger parce que toutes les lumières étaient éteintes. Ou la fois ou je m’étais perdu dans un hôtel car je m’étais trompé d’étage et ce n’était évidemment pas moi qui m’étais trompé, non, c’était le dixième étage qui c’était trompé, il avait prit l’apparence du septième, je donnai donc des coups de pieds dedans pour le faire réagir et qu’il rechange de forme. Ah… J’en ai connu des histoires à dormir debout en y repensant.
Cela me fis encore plus sourire quand Sun s’était arrêté à la quatrième marche, essoufflé, certes je n’avais pas énormément de souffle, mais j’avais quand même mon sac qui participait beaucoup à cette fatigue. Mais sur le moment, je n’avais plus pensé que lui devait avoir bien mal à son bras. A cette pensée, Sun semblait vraiment souffrir, il s’était appuyé contre le mur, devant vainement lutter contre la douleur. Je trouvai mal placé de le regarder se tortiller dans tous les sens, je continuai donc très lentement mon chemin, souffrant aussi de ce satané sac qui devait peser dix fois mon propre poids. Trouvant que Sun mettait beaucoup de temps à arriver tout de même, je me retournai et le vis recroquevillé sur lui-même, assis par terre. Et moi, imbécile que je suis et surtout surement mon ancien caractère qui reprenait le dessus, je lui lançai avec un petit rire.
« Aller, ce n’est pas vraiment le moment de piquer du nez ! »
Ayant compris à la fin de la phrase que ce n’était pas vraiment le genre de choses à dire dans ces moments là, une légère honte se laissa paraître sur mon visage. Mais à quoi avais-je pensé !? Enfin, ce qui était dit, était dit, et je jugeai préférable de rattraper comme je le pouvais cette boulette… Comme je le pouvais.
« Euh, c'est-à-dire que ce n’est pas ce que je voulais dire… Euh, tu devrais plus dormir car euh, tu aurais moins mal, euh, euh, euh, etc. »
Oui, je n’avais pas vraiment un don pour rattraper mes idioties et encore moins pour conforter et aider une personne. Mais j’avais fait ce que j’avais pu, je verrai bien comment Sun le prendrait. Je n’osai pas vraiment l’aider à se relever de peur de lui faire mal et le laissa donc, assis sur les marches attendant que celui-ci daigne bouger. On aurait dit une baleine échoué. Je souris de nouveau. Il fallait que j’arrête de penser à ce genre de choses dans des moments pareil, vraiment. Et le pire dans tout cela, c’était que non, les escaliers n’étaient pas si grands que ça !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Une arrivée épuisante. [PV - Sun Johnson] [Terminé]  Sam 10 Avr 2010 - 15:21

Cette voix. Cette façon de l’ignorer. Putain ! Edric était réellement à claquer ! Au moment où il prit la première fois la parole, Sun n’avait qu’une envie : se relever, attraper Edric, lui encastrer la tête 36 fois contre le mur, l’emmener en haut de l’escalier, lui briser le bras en deux et le pousser en bas de l’escalier, de façon a ce qu’il se fasse bien mal, qu’il faille appeler les urgences, qu’Edric se retrouve paralysé. Mais surtout, Sun voulait qu’il souffre et qu’il traverse le même calvaire que lui connaissait tout les jours depuis 4 jours.

Il releva un regard plein de haine vers Edric. Rapidement celui-ci se sentit mal à l’aise et bafouilla des excuses, inutile dans ce cas là. Car oui, la colère que Sun commençait à ressentir prit le dessus. Il trembla légèrement et, souffle court, se releva. Malgré le fait que la pièce tourne, que sa vue était encore brouillé légèrement et que son bras le faisait souffrir, il parvint à se mettre debout. Adossé au mur, il fit face à Edric et prit, froidement la parole

« Va crever en … »

Ce fut la seule chose que Sun réussi à prononcer, avant que sa voix de le trahisse à nouveau. Décidément, la colère n’était pas ce qu’il fallait quand on était dans son état. L’anglais crispa le visage, et lutta pour ne pas laisser ses émotions prendre le dessus. Il détourna son regard et ferma les yeux, au bord des larmes. Putain, pourquoi personne ne pouvait le comprendre ? Pourquoi personne ne daignait l’aider ? Etait-ce contre nature d’aider une personne en détresse ? Depuis son aventure sur le toit et sa rencontre avec le prof de philo, tout semblait aller de travers pour lui. Ce n’était pas tant la fracture ou la fatigue qu’il ressentait, mais surtout le manque d’attention des personnes. Le départ de Yume n’avait rien arrangé, et le mettait plus en colère. Qu’autre chose. Oh oui, Sun voulait pleurer, crier, se plaindre, mais il n’y arrivait pas. Il n’arrivait pas à laisser libre cour à ses émotions, surtout face à tant de cruauté. Se poser en victime ? Non, ce n’était pas le genre de notre jeune homme. Il n’aimait pas que les gens ressentent de la pitié pour lui. Pour cette raison, il admirait ceux qui réussissaient.

Mais revenons au présent. Sun, toujours adosser contre le mur, réussit à reprendre ses esprits et releva un regard haineux vers Edric. De toute sa vie, il n’avait pas ressentit cette terrible envie de meurtre. Hm, il comprenait maintenant ce qu’Harima aurait put penser quand Sun l’avait provoqué. A cette pensée, l’anglais soupira à nouveau et, tout en maintenant son regard haineux rivé sur Edric, il s’avança doucement vers lui, soutenant son bras gauche avec sa main droite et chancelant légèrement se retrouve devant lui. Il reprit la parole

« Je pourrais crever sur place, tu ne t’en rendrais même pas compte » dit-il froidement «estime toi donc heureux que je n’ai pas réussi à dormir depuis 3 nuits, pour les raisons dont tu ne rends sans doute pas compte… » Les muscles de sa mâchoire se contractèrent et il fronça les sourcils «J’aimerais tant que tu souffres comme moi. Je pense que tu ne diras plus ce genre de conneries. »

Sun se détourna et commença à monter les escaliers avant de reprendre la parole, sans se retourner vers le jeune homme :

« Le silence est d’or. A retenir et à méditer. »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Une arrivée épuisante. [PV - Sun Johnson] [Terminé]  Dim 11 Avr 2010 - 14:37

Je voyais bien que Sun m’en voulais malgré mes pitoyables excuses, il y avait de quoi cela dit, je n’avais pas vraiment agis comme quelqu’un de très respectueux. Mais je ne savais pas vraiment quoi faire à présent, je n’avais jamais réellement eu besoin de présenter des excuses puisqu’habituellement, tant que je ne connaissais pas la personne, cela m’importais de savoir que celui-ci m’appréciait. Comme je disais, que l’on parle de moi en bien ou en mal, l’important était que l’on parle de moi. Seulement, à ce moment, c’était différent, j’étais déjà allé beaucoup plus loin que ça mais malgré tout, c’est la première fois que je regrettai d’avoir dis quelque chose de ce genre. Lorsqu’il commença sa phrase que j’avais très bien comprise malgré qu’il ne l’ait pas finit à cause de sa douleur justement, je sentis comme un poignard dans le dos. Je trouvai quand même un peu exagéré qu’il souhaite ma mort pour juste une petite blague – pas drôle, certes – mais une petite blague. Cela dit, je n’avais jamais vraiment vécu de douleur physique. Peut être cela faisait plus mal que je me l’imaginais. Probablement même.
Je ne savais pas quoi faire, l’aider à marcher serait une bonne chose surement, mais j’avais peur de lui faire mal et d’empirer mon cas et le sien par la même occasion. Je restai donc silencieux pendant que lui déblatérai ce qu’il pensait de moi surement dès le moment ou il m’a vu, mais ça me passait bien au dessus de la tête.
Voyant sur le visage de Sun que la douleur avait beaucoup de mal à passer, je me dis qu’il devait sans doute avoir quelque chose pour la calmer dans sa chambre. Je pris mon courage à deux mains, le prit du côté ou son bras n’était pas cassé et après avoir faillis le faire tomber deux ou trois fois je le portai de cette façon très légèrement de façon à ce que ses jambes puissent avancer plus librement. Une fois en haut, je l’assis, redescendis en vitesse chercher mon sac, remonta tout aussi rapidement et m’assis à coté du garçon essayant très difficilement de reprendre mon souffle. Je finis enfin par le regarder essayant avec tout autant de difficulté que la première fois de lui présenter mes excuses.
« Hum… C'est-à-dire que je suis désolé et euh… Je n’ai pas fais attention. »
C’était la seule chose que j’avais été capable de dire sur le moment. Je trouvai en y repensant que ce n’était pas si mal que ça finalement, bien évidemment, Sun ne me connaissait pas et ne savait ni même comprenait sans doute pas la façon dont je vivais avant. Cela dit, je trouvais ma phrase malgré la banalité et les hésitations, vraiment très sincère, c’était sans doute le plus important.
J’espérai aussi qu’il n’allait pas m’en vouloir d’avoir faillis le refaire tomber quelque fois, ça partait d’une bonne intention mais Sun avait l’air assez spécial. Enfin, je me trompai peut-être, ce qu’on m’avait appris, c’était qu’il ne fallait pas juger une personne dès la première fois, je me dis qu’il était largement temps que j’applique cette règle. J’attendis donc, dans le silence perpétuel de la matinée, que Sun se mette à répondre.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Une arrivée épuisante. [PV - Sun Johnson] [Terminé]  Sam 17 Avr 2010 - 22:20

Non mais qu’est-ce qu’il lui prenait ?! Edric l’avait rattrapé et lui avait attrapé le bras droit si brusquement que Sun était presque tombé en avant. Et ce n’était pas tout ! Il se montrait tellement pas délicat qu’il le fit presque chuté à deux autres reprises. Certes, notre jeune homme n’était pas contre de l’aide, mais si Edric l’avait réellement envoyé en bas des escaliers, il lui en aurait voulut à vie. Encore aurait-il fallut que Sun ne perde pas la mémoire ou autre, mais ça c’était une autre histoire.

L’anglais se retrouvait maintenant, grimaçant et gémissant de douleur sur la plus haute marche des escaliers. Recroqueviller sur lui même, son bras droit soutenant le gauche, Sun avait fermé les yeux. Les traits de son visage étaient crispés de douleur et tendus, tout comme les autres muscles de son corps. Il ne prenait même pas en compte qu’Edric avait redescendu les escaliers pour reprendre sa valise, tellement il était occupé à réprimer les cris de douleurs. Le fait que le jeune homme reprenne la parole, tentant à nouveau, mais en bafouillant, de s’excuser platement, sortit Sun de ses pensées. Il tourna son regard vers lui et soupira doucement, n’ayant même plus la force de lui en vouloir. Il baissa à nouveau le regard et ferma les yeux, se sentant tout à coup complètement vider de ses forces. Puis, son porter son attention sur Edric, il dit d’une voix trahissant sa faiblesse

« Ça va, c’est rien. Je … désolé, je ne vais pas … t’embêté plus longtemps. »

Il replia légèrement ses jambes, leva son bras droit et, agrippant la barre de bois, il se tira en l’air de manière a se retrouver sur ses pieds. Puis, n’attendant même pas d’avoir trouvé son équilibre, il partit, chancelant vers sa chambre, sans regarder en arrière, ignorant si oui ou non Edric avait réagit. Mais, de toute façon, qu’est-ce qu’il en avait à faire après tout ? Sun avait fait un malaise sur les escaliers et cet enfoiré n’avait pas réagit, s’était juste foutu de sa gueule. Connard, j’aimerais bien te voir une fois, avec une fracture récente, à être pris de vertige. A ce moment là, c’est moi qui serai à tes côtés et je te laisserais en plan. Arrivée à sa chambre, Sun jeta un regard vers Edric et fronça les sourcils avant de rentré dans sa chambre.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
« »
(#) Re: Une arrivée épuisante. [PV - Sun Johnson] [Terminé]  

Revenir en haut Aller en bas
 
Une arrivée épuisante. [PV - Sun Johnson] [Terminé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kobe High School :: Hors RPG :: Poubelle :: Archives des rps :: Anciens rps-
Sauter vers: