Partagez | 
 

 [TERMINE]Training... Why not ? {PV Ryoma}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
« Invité »
(#) [TERMINE]Training... Why not ? {PV Ryoma}  Mer 14 Avr 2010 - 16:22



Rien de tel qu’un entraînement pour bien se réveiller, n’est-ce pas ? Ma première nuit dans ce pensionnat était assez courte, je n’avais pu dormir que quelques heures, sans doute le stress de mon premier jour de cours ici ? Peut-être, mais je ne me prenais pas la tête que pour cela, je pensais aussi à ma famille et mes amis, j’avais passé pratiquement toute la soirée au téléphone. Le pire, c’est que l’une de mes amies avait fendu en larmes, je pouvais l’entendre, je la rassurais en lui disant que nous allions bientôt nous revoir. Mais, attendre encore quelques mois alors que nous n’avions jamais été séparées depuis nos cinq ans, ça nous déchirait le cœur à toutes. Mais ce qui m’avait fait le plus mal, c’était quand elle m’avait passé mon meilleur ami, il s’était retenu de me dire quelque chose, je le sais. Aussi, j’avais insisté, il avait mis du temps pour me l’avouer, qu’il allait déménager dans une autre ville, j’étais resté silencieuse pendant un bon moment.

Je l’avais vraiment engueulé cette fois, qu’il ne me l’ait pas dit avant, il avait attendu que je sois loin de lui pour me faire part de cette mauvaise nouvelle. Mais enfin, que cherchait-il au juste ? Tant d’émotions que je ne m’étais empêché de verser quelques larmes après avoir raccroché. Je venais de comprendre maintenant, pourquoi une de mes amies pleurait, c’était aussi parce-qu’il nous quittait. Il ne changerait jamais de toute façon, à cacher des choses, ne les garder pour lui-même en ne voulant pas nous faire souffrir. C’était donc les raisons pour lesquelles j’avais eu beaucoup de mal à fermer l’œil.

Le soleil se leva rapidement, je me mis donc assise, en m’étirant longuement les bras et les jambes. Pour être bien en forme, comme on dit : Le monde appartient à ceux qui se lèvent tôt. Même trop tôt, il était 7h du matin, surtout après avoir passé une nuit aussi étrange que la mienne. Mmh, j’avais bien envie de faire du tennis, je n’avais pas touché à une balle depuis deux jours, c’était beaucoup trop long. Je me dirigeais donc vers la salle de bain afin de prendre une douche bien froide, j’avoue qu’il faisait de plus en plus chaud malgré que nous soyons encore en Avril. Ah ! Qu’est-ce que c’était bon de se sentir propre, je ne pouvais pas passer plus d’une journée sans prendre de douche. Au bout d’environ dix minutes, j’avais fini. Je me mis donc en peignoir puis séchais rapidement mes cheveux. Bon, il ne me restait plus qu’à m’habiller, je mis mes sous-vêtements puis sortis de la salle de bain pour prendre ma tenue de tennis qui était dans mon placard.

Hmm... Les garçons de mon ancien lycée m’avaient regardé plus que bizarrement quand je portais ceci, mais bon, j’espère que ce ne sera pas pareil ici. Non, je suis sûre de me tromper car les dragueurs et pervers sont partout, vraiment partout ! Vous voulez voir quelle tenue je vais porter ? C’est celle-ci. Elle était la plus confortable, même si la jupe était vraiment très courte, je pris une serviette que je mettais dans mon sac, avec une bouteille d’eau au cas où j’aurais soif, car à force de transpirer la première chose à faire c’est de boire un bon coup pour se rafraîchir.

Mmh, quoi d’autre ? Je pense n’avoir rien oublié, il ne devait probablement pas y avoir grand monde, il était déjà 7h30. Ah, il fallait faire vite avant que trop d’élèves ne prennent tout le terrain. J’enfilais rapidement ma tenue et mes baskets, puis ramenais tous mes cheveux en arrière, prenant un élastique souple et les attachais soigneusement. Je me regardais rapidement dans la glace, parfait, je pouvais donc y aller.

Je sortis de la chambre en jetant un dernier coup d’œil à mes voisines qui dormaient paisiblement. Je n’avais pas eu le temps de leur parler et de faire connaissance, tant pis, ce sera pour plus tard, après tout ce n’était pas pressé. Je descendis les escaliers en croisant quelques élèves, tiens, déjà debout ? Je quittais donc le hall en me dirigeant vers les terrains, bon, il fallait maintenant que je trouve celui réservé au tennis. Finalement, cela ne m’avait pas pris longtemps, j’avais repéré une pancarte l’indiquant. Je marchais lentement, en contemplant ce terrain, il était très grand, comparé à celui de mon ancien lycée.

Un sourire étira alors mes lèvres, je pris une raquette de tennis dans mon sac ainsi qu’une balle, puis je la lançais en la frappant le plus fort possible. Après quelques minutes de défoulement dirais-je, je me tournais légèrement vers la droite et vit une bande de garçons faire leur entrée. Il n’y avait pourtant que moi sur le terrain, une fois de plus, j’étais victime de dragueurs, décidément on n’allait jamais me laisser tranquille. En tout cas j’étais mal, vraiment mal, toute seule, contre une bande de quatre garçons, ils s’étaient dangereusement approchés de moi. L’un d’eux vint alors à me dire avec une voix … de dragueur quoi.

« Salut ma belle, qu’est-ce tu fais là toute seule ? Tu devrais venir t’amuser avec nous… »

« Non, je ne vais pas perdre mon temps avec des mecs de votre genre… »

Avec une petite dose de langage familier comme « mec » ne ferait pas de mal, surtout avec des dragueurs, s’ils voyaient que je parle comme une fille bien sage, ils allaient en profiter. C’est qu’il était borné en plus, en me prenant par la taille, il avait en plus osé placer sa main un peu plus bas. Là, c’était la goutte d’eau qui avait fait déborder le vase, je ne permettrais jamais, je dis bien jamais à quelqu’un de me toucher sans mon accord, surtout sur des parties comme celles-là. Je levais donc ma main, et oui, les filles avaient le droit de donner une correction aux garçons qui leur faisaient des choses bizarres.

Ce garçon s’était donc pris une belle « tarte » comme le disent les gens d’aujourd’hui, je fis un petit sourire ce qui l’énerva rapidement. En me prenant violemment par le bras, je pouvais l’entendre murmurer à ses potes « Y a personne, profitons-en ». Un frisson me traversa tout le corps, là, j’avais vraiment peur, même si je demeurais calme, au fond j’étais vraiment tétanisée. Je me doutais de ce qu’ils voulaient faire, mais je ne me laisserais pas aussi facilement berner, ils croyaient vraiment que j’allais leur dire. « Oui je veux bien m’amuser avec vous, je m’ennuie », mais là, c’est grave, j’appelle ça du viol si ils me touchent une seconde fois. Cela m’apprendra à venir m’entraîner tôt le matin, quand il n’y a personne.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: [TERMINE]Training... Why not ? {PV Ryoma}  Mer 14 Avr 2010 - 19:27

Melodie du post : Kelun => Chu Bura => Bleach Opening 8


Le réveil sonnait, il était tôt, 6h30 pour être précis. Pourquoi je me levais si tôt ? et bien entrainement oblige. Et oui j'ai un statut et je me dois de conserver un minimum mon niveau et ma condition physique si je ne veux pas être largué. Déjà qu'au dernier tournoi je me suis pris une sacrée raclée car j'avais un peu trop délaissé mon entrainement, la il n'en serait pas de même pour le prochain. Je n'avais pas fait un résultat dégueulasse, mais disons que me faire sortir en quart de final c'est pas super quoi ... Enfin je m'étais remis en question et je me replongeais un peu plus dans mon sport, délaissant si il le faut mes conquêtes pour retrouver mon statut de leader. Enfin je sautais rapidement du lit, je chopais une tenue de sport dans mon armoire, un compresseur noir, un short de basket noir, chaussette de même couleur ainsi qu'une veste a capuche bordeaux. Mes sous vêtements et ma trousse de toilette dans un sac de douche et le tout fut embarqué direction la salle de bain. Je passais une bonne demie heure à me préparer, j'aimais la douche du matin, bien chaude à souhait. Enfin suite à cela je me coiffais rapidement, pas besoin d'en faire des masses j'allais suer après tout. Enfin ma tenue était mise, je me rendais donc à nouveau dans ma chambre en prenant garde à ne pas réveiller mes colocataires. Je fixais Satsuki d'un œil lubrique, cette fille était vraiment une dépravé quand j'y pense, mais bon apparemment elle en pince pour moi, je l'a plains vraiment.

Je ne sais pas ce qu'elle me trouvais, j'ai pas un physique dégueulasse c'est vrai, mais soyons honnête je ne suis pas le prince charmant de ces dames bien au contraire, j'aime trop m'amuser avec la gente féminine, ça me perdra un jour cette attitude j'en suis sur mais bon je me conforte avec l'idée que je suis jeune et que je profite de la vie, c'est tellement plus simple quand on a ce genre de raisonnement. Enfin il était 7h, je préparais mon sac de tennis, il était assez imposant, logique vu que j'avais trois raquettes différentes, un nombres de balles incalculable, et les cordages, strap, grip en tout genre bref mon matériel quoi. Je m'y ensuite deux bouteille de powerade dans mon sac ainsi qu'une bouteille d'eau, puis je mis mon casque de musique direction la cafétéria. Je n'avais pas déjeuné donc en toute logique je me pris un petit pain au melon, j'adore ça, ainsi qu'un jus de fruit et je me mangeais ça sur le chemin qui menait au terrain de tennis. Je ne mis pas trop longtemps à arriver, logique depuis le temps que je connais le chemin. Enfin en arrivant j'entendais des bruits, tiens quelqu'un était déjà la c'est rare mais je déchantais rapidement quand je vis la scène qui se déroulait sous mes yeux. Une nana se débattait autour de quatre mecs, et à mon humble avis elle ne leur faisait pas la causette et ne devait pas s'entendre après eux. D'ordinaire plutôt pacifiste je ne me même que rarement des choses qui ne me regarde pas mais la c'est limite, j'aime pas qu'on s'en prenne à une fille, surtout que la les mecs avaient l'air de vouloir faire autre chose que la parlotte.

Je rentrais dans le court, j'ouvrais mon sac de tennis, sortit deux balle, je la levais en l'air et lançais un smash puissant en direction de celui qui tenait la jeune fille. En pleine tête, il faut dire que j'étais assez adroit dans mon sport, donc viser une cible aussi grosse était un jeu d'enfant. Suite à cela je m'approchais raquette en main puis je dis d'une voix calme mais froide.

" Dégagez les nains ou je vous explose un par un. "

J'ai de la chance de faire ce gabarit n'empêche, au moins les gens me craignent un minimum, ou y vont à reculons. De plus j'étais quelqu'un de connu dans le lycée, non pas que j'ai une très bonne réputation mais on savait que je n'étais pas un tendre. Je me mis à la hauteur d celui qui tenais la jeune fille, je le chopais par le col et le repoussait, me méfiant tout de même des autres.

" Allez bougez ou je vous bute un par un. "

Heureusement pour moi que ce n'était que des mioches, car si ils avaient été de mon âge, malgré le fait que je sois très grand et plutôt balèze, et que de surcroit je sois doué en muay thaï, je pense que la j'aurais eu un peu de mal. Enfin les voyous ne demandèrent pas leur reste, c'est de la balle d'être un des plus vieux du bahut par moment. Je regardais ensuite la jeune fille, elle avait l'air de s'entrainer de son côté aussi. Je lui fis un sourire princier puis la regardait de la tête aux pieds. Belle gueule, bien foutu, corps tracé, mhhh y'a du potentiel dis donc, je commence à comprendre pourquoi ces emmerdeurs s'en étaient pris à elle. Enfin je lui dis d'une voix calme et douce ce coup ci.

" Sa va rien de cassé ? Comme quoi même les terrains de sport ne sont plus sûr . "

Je regardais la jeune fille puis je lui fis un sourire angélique.

" Ne faites pas attention à ces énergumènes ... Au fait je m'appelle Ryoma, Ryoma Akane enchanté ! c'est rare de voir du monde ici, ça vous dit un camarade d'entrainement ? Bien sur c'est si vous avez encore le cœur à vous entrainez ? Vous voulez peut être en parler au directeur ? "

Je parlais un peu trop, je fis alors une courbette à la jeune fille pour me présenter, je devais baisser légèrement le regard pour l'observer, vraiment jolie dis donc. Enfin je repris la parole puis lui dis d'un ton enjoué.

" Désolé je parle trop .... "

Je posais ensuite mon sac à mes pieds, mon casque était encore autour de mon cou et diffusait sa musique, je coupais alors celle ci histoire d'avoir un peu de politesse puis j'attendais une réaction de ma charmante interlocutrice.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: [TERMINE]Training... Why not ? {PV Ryoma}  Mer 14 Avr 2010 - 21:36



Franchement, je me disais que les hommes ne changeraient jamais, ils n’avaient qu’une seule idée en tête ; séduire ou bien violer la personne si elle ne répond pas à leurs avances positivement. Oh bien sûr il y a ceux qui laissent tomber et qui vont voir ailleurs si la personne n’est pas intéressée, je dirais que ce sont bien les plus raisonnables. En tout cas ces idiots n’allaient pas s’en tirer aussi facilement, leur « chef » n’avait pas du tout aimé la gifle, ça c’était clair, j’aurais préféré ne pas user de la violence mais il la cherchait vraiment. Ils étaient quand même égoïstes, d’utiliser les filles comme cela, pour se vider… ou bien pour passer le temps.

Pour eux, nous sommes des machines ou quoi ? Cela m’énervait de plus en plus, je n’avais pas rencontré un seul homme honnête mise à part mon meilleur ami. Je me rappelle encore, il y a de cela environ deux ans, j’étais tombée accidentellement sur un garçon de mon ancien lycée, il m’avait aidé à me relever, ne croyez pas qu’il était différent des autres. Non ! Il avait volontairement placé ses mains sur ma poitrine en prenant soin de bien me tripoter, ah ! Le pauvre, il s’était pris une belle gifle à la figure, c’était bien fait pour lui. Et je ne cesserais de me défendre de cette manière contre tous les hommes qui allaient avoir un geste déplacé envers moi. Il fallait arrêter, je n’étais pas une fille facile, j’avais ma fierté et mon honneur, pour eux une fille est synonyme de prostituée. Bien sûr ! D’accord, je sais que j’ai tort de généraliser mais il y avait beaucoup trop d’idiots sur cette terre. Et comme avec ma chance j’en ai rencontré plein sur mon chemin, ce n’était pas de très bons souvenirs croyez-moi.

Je ne pouvais m’empêcher de sourire, oui, car dès mon arrivée dans ce pensionnat, les problèmes faisaient déjà surface avec ces dragueurs qui voulaient me violer. Mais bon, malheureusement, nous pouvions facilement tomber amoureuse de ces hommes, et qui nous aimaient aussi –ou pas-. D’ailleurs, quelques jours avant, une amie à moi s’était faite larguée par son petit ami qui lui avait donné comme excuse « Je ne veux pas te faire souffrir ». Elle en avait pleuré pendant des semaines, car cela faisait quand même deux ans qu’elle était avec lui. Comme par hasard, il est sorti avec une autre fille deux semaines après, cela montrait qu’il y a vraiment des garçons qui étaient des s*lauds. Et encore, je suis gentille ! Bref, je n’étais pas chanceuse moi, toujours à tomber sur des dragueurs au lieu d’un gars minimum poli. Enfin, soudainement je vis quelqu’un qui avait lancé violemment une balle dans la tête du chef de bande, je me demandais qui cela pouvait être.

Je n’avais pas eu le temps de bien distinguer la personne qui était assez loin, mais elle s’était rapprochée de plus en plus peu de temps après. C’était un garçon, très grand pour un japonais, il me dépassait d’environ huit centimètres. Il avait chopé le même homme par le col et leur dit de partir d’ici en les menaçant. Ils n’avaient pas réfléchi et décidèrent donc de partir, je laissais échapper un long soupir de ma bouche. J’étais vraiment soulagée, jamais je n’avais eu aussi peur d’un danger, sûrement parce-que c’était la première fois que je m’étais retrouvée confrontée à quelque chose de ce genre. Ce jeune homme s’était approché de moi en me faisant un doux sourire que je lui rendis avec tendresse, il vint à me demander, avec une voix douce et rassurante.

" Sa va rien de cassé ? Comme quoi même les terrains de sport ne sont plus sûr . "

« Oui, je vais bien. Je te remercie de m’avoir sauvée de ces… brutes. »

Mais comment avait-il fait pour autant les effrayer, à cause de sa taille peut-être ? Mais cela pouvait aussi être à cause de sa réputation qu’il tenait au lycée. Probablement, ce qui justifiait leur peur et leur angoisse à son arrivée.

" Ne faites pas attention à ces énergumènes ... Au fait je m'appelle Ryoma, Ryoma Akane enchanté ! c'est rare de voir du monde ici, ça vous dit un camarade d'entrainement ? Bien sur c'est si vous avez encore le cœur à vous entrainez ? Vous voulez peut être en parler au directeur ? "

Je lui souris, il pensait que j’allais en parler au directeur, ce n’était pas vraiment mon genre, même si ils avaient failli me faire quelque chose d’assez grave. Je n’allais quand même pas les dénoncer, je savais que cela allait empirer, et je voulais passer un peu inaperçue dans ce lycée, je ne cherchais guerre les problèmes après tout. Il s’appelait donc Ryoma, je trouvais que c’était un très joli prénom, qui lui allait bien, Hmm… Akane, ce nom me disait quelque chose. Je me trompais sûrement. Il vint ensuite à faire une courbette en signe de respect, je m’inclinais à mon tour mais bien évidemment comme le faisaient les anglais, toujours avec mon sourire sur les lèvres, en lui répliquant en même temps.

« Je suis enchantée Ryoma, je m’appelle Rika Akitaka. J’ai remarqué que tu avais un très bon lancer, c’est un plaisir pour moi de t’avoir pour camarade d’entraînement. Et… Ce n’est pas la peine d’en parler au Directeur.. »

Je regardais ma montre, déjà 8h, je n’avais pas eu beaucoup de temps pour m’entraîner, aussi j’allais bien me dépenser en sa compagnie. Je repris donc ma raquette et la balle qui étaient par terre à cause du petit incident avec les autres idiots. Il vint ensuite à m’avouer qu’il était désolé, qu’il parlait trop. Je lui fis un sourire, en secouant la tête pour le démentir. Je l’invitais ensuite à se mettre de l’autre côté du terrain pour faire une partie, en lui faisant signe du commencement. Levant la balle en l’air pour lancer un énorme smatch, je faisais du tennis depuis mes quatre ans et j’étais désignée championne cinq ans de suite au collège. Mon objectif était d’être connue au Japon, et surtout de faire partie de l’équipe nationale, mon entraîneur m’avait promis que j’avais toutes les compétences requises pour cela. Je me demandais quel allait être l’avis de Ryoma sur ma façon de jouer..


Dernière édition par Rika Akitaka le Jeu 22 Avr 2010 - 19:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: [TERMINE]Training... Why not ? {PV Ryoma}  Mer 14 Avr 2010 - 22:07

Mélodie du post : Daft Punk => Aerodynamic

Bon pour un premier rapport c'était pas trop mal, j'avais tendance à trop ouvrir ma grande bouche pour parler, parler et encore parler, mais que voulez vous, je suis un bavard, mais bon être trop sociable tue le sociable, on me prendrait pour un lourd donc autant éviter. La jeune demoiselle en face de moi s'appelait donc Rika, jolie prénom, tout comme elle d'ailleurs. Bon il était 8h du mat j'allais quand même pas entrer en mode dalleux qui drague direct, surtout que la vue la scène qui vient de se dérouler, je risquais le rembarrage du siècle, donc pour le moment je me contenterais de sa présence en tant que partenaire de tennis, pour la partenaire de plumard, on verra après hein. Comment ça je précipitais les choses ? Mais non voyons, certains dirait qu'il faut d'abord faire connaissance, mais le but de faire connaissance n'est il pas au final de coucher ensemble ? Quel répartie pourri n'empêche, typique du monsieur je veux taper dans tout ce qui bouge, n'empêche que j'aimais ma logique, et je m'en tenais. Je n'étais pas un saint, je le savais, et je vivais avec. J'aimais ma vie et la personne que j'étais mais la je revêtais la tenue de tennisman, je retirais ma veste que je posais sur le banc avec mon sac puis j'allais de l'autre côté du court. Je fixais la jeune fille d'un regard doux et attentionné, comme un petit agneau ma voix s'éleva.

" Enchanté Rika, ravie de faire ta connaissance en tout cas, mais vas y mollo avec moi je ne suis pas très doué tu sais malgré ce que tu peux croire, j'ai eu de la chance tout à l'heure. "

Mon cul ouais, c'est fou comme je pouvais être un faux cul par moment. Enfin j'étais quelqu'un a la fois de modeste mais de sur de lui, paradoxal non ? Enfin je n'aimais pas exhiber le fait que j'étais un joueur pro, j'étais plutôt bien connu dans le milieu, un rookie qui monte en puissance quoi, mais rien de bien impressionnant quand je suis en face des monstres internationaux, je garde d'ailleurs un souvenirs peu appréciable d'un match de qualifications contre un du top 10 mondiale, la pilule que je m'étais prise n'empêche .... Enfin je m'étais bien rattraper ensuite mais j'avais encore d'énorme progrès a faire, puis j'étais face à une fille, donc je lèverais le pieds un minimum. Non pas que je sois macho ou autre, mais je ne pourrais pas jouer comme une brute non plus, je jouerais à mon niveau habituel, mais en levant le pieds un minimum, le but étant de faire des échanges, pas de prouver qui est meilleur que l'autre, enfin c'est ma vision, mais si la jeune fille a du niveau, autant en profiter. Et je fus d'ailleurs bien étonné quand elle smasha, plutôt fort d'ailleurs, j'étais habitué à pire naturellement, mais pour une demoiselle elle a une bonne patate. Bon j'ai promis de lever le pied mais finalement non, autant lui montrer tout de suite qui est le patron, je lèverais la main après. Je m'approchais alors de la balle, mon regard à cette instant changea instantanément et devint froid, carnassier même et j'envoyais une frappe lourde, très lourde même, direction le coin opposée de la jeune fille. J'avais été cependant un peu trop brutal, je m'en étais rendu compte, je voulais pas qu'elle le prenne mal, du coup pour moi cette première balle n'était qu'un échauffement. Puis ce n'était pas un match donc je m'en fichais un peu si je marquais, d'ailleurs la c'était le cas, mais comme dit plus haut le but est d'échanger, pas de se marteler la tronche.

" Excuse moi j'ai été un peu bourrin ..... "

Je sortais alors une balle de ma poche puis je relançais un autre smash vers la jeune fille, un peu moins rude, mais bien quand même, je ne voulais pas l'offenser en lui envoyant des petites frappes non je respecte mon adversaire, faible ou fort, fille ou garçon. Cependant je ne pouvais pas me résigner à bourriner sur elle. Du coup je levais le pied, nos échanges cependant étaient fluides, à la fois fort, prévis et technique. Je transpirais bien grâce à elle, que c'était agréable d'avoir un partenaire potable en face de soi, capable de vous renvoyer des balles et même de vous mettre des points car oui bien sur je ne suis pas invincible hein, Rika m'en mettait des points faut pas abuser non plus. Enfin l'heure tournait tranquillement, tout en jouant je vins prendre la parole.

" Tu te débrouilles super bien Akitaka-san, tu joues depuis longtemps ? "

Tout en renvoyant des balles à la jeune fille je continuais à discuter.

" En tout cas tu es très doué, ça fait plaisir d'avoir un partenaire de valeur, c'est tellement rare ici. "

Nous continuons ainsi un petit moment, je ne sais pas quand la jeune fille voudrais arrêter, mais pour ma part je pouvais continuer encore un moment, quoique le désir d'en apprendre plus sur elle commençait à me titiller, enfin ça j'aurais tout le temps de le faire après l'entrainement. En tout cas pour une fois mon visage respirait la joie de vivre, une expression de fraicheur se lisait sur mon faciès, j'étais vraiment content de cet instant privilégié et j'espère bien, et je le compte, qu'il y en est d'autre, enfin pour ça il faudrait que Rika soit d'accord ... Et ça c'est autre chose je pense.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: [TERMINE]Training... Why not ? {PV Ryoma}  Jeu 15 Avr 2010 - 11:34



Je me disais qu’il devait être vraiment très fort, probablement plus que je ne l’étais vu le smatch qu’il avait lancé il y a quelques minutes. Mais de toute manière, je n’étais pas là pour me confronter à lui ou autre, c’était juste pour ne pas m’entraîner seule. Mais au fond, je voulais connaître son niveau, car plus motivée que moi pour progresser au tennis ? Vous n’alliez pas en trouver beaucoup dans ce lycée. D’accord, j’étais la meilleure joueuse dans mon ancien lycée, mais bon, peut-être que c’était leur niveau qui était trop bas. Bref, je fus surprise par ce qu’il me disait, d’y aller mollo avec lui ? Qu’il n’a eu que de la chance. J’en doutais, lancer un smash aussi précis n’était pas à la portée de tous, même si la chance avait pu l’aider. J’avais hâte de me mesurer à lui, j’étais prête, en attendant qu’il se mette en place, je m’étirais légèrement les bras. J’avais remarqué aussi qu’il avait un corps d’athlète, il devait sûrement être habitué à s’entraîner, cela pouvait se voir. En faisant un petit sourire, je vins à commencer la partie en lançant un smash assez fort, il l’avait envoyé d’une frappe très lourde. Je n’avais pas pu la renvoyer car elle n’était pas loin des filets, bon, j’allais réussir la prochaine fois, il fallait juste qu’il smash plus fort. Après tout, nous devions d’abord nous échauffer, alors autant ne pas y aller trop fort la première fois. Il s’excusa donc de l’avoir lancée de cette manière, je le regardais puis lui fis un petit sourire.

« Ce n’est rien, ne t’inquiètes pas. »

Il relança un smash beaucoup plus fort que le dernier, je faisais donc de mon mieux pour le lui renvoyer, il était vraiment très fort. J’étais étonnée par sa force et sa technique que j’admirais énormément, digne d’un vrai champion c’était clair. Il m’avait battu, mais ce n’était pas grave, je me doutais bien que je ne ferais pas le poids contre un homme aussi fort. D’ailleurs ce petit entraînement m’avait donné cette rage de m’entraîner encore plus pour lui arriver à la cheville un jour. Il vint à me faire un compliment comme quoi je me débrouillais super bien, en me demandant si je jouais depuis longtemps, je vins à lui répliquer, toujours avec mon sourire sur les lèvres.

« Merci Akane-san, je trouve que tu joues parfaitement bien. Pour répondre à ta question, oui, je fais du tennis depuis mes quatre ans, et toi ? »

Nous avions continué de jouer, en se renvoyant la balle plusieurs fois tout en discutant.

« Merci beaucoup, c’était pour moi un honneur. Je m’entraîne durement pour qu’un jour j’atteigne ton niveau.. »

Après plusieurs minutes d’entraînement, je n’avais jamais autant transpiré ! Ouf, il était vraiment très fort, en lui demandant donc de nous arrêter. Je me dirigeais ensuite vers mon sac qui était sur un banc et y pris une serviette pour essuyer ces sueurs. Je m’assis ensuite, en soupirant, j’avais commencé à pratiquer ce sport très jeune, mais je m’étais rendue compte que j’étais loin d’être une championne. Il fallait que je me ressaisisse aussi, c’était ça le sport, on rencontrait toujours quelqu’un de plus fort que nous, mais c’était clair que ça me touchait. Je mettais en doute mes capacités etc, mais c’est normal après tout, je fermais les yeux en respirant calmement. J’aimais tellement sentir le vent caresser mes cheveux, surtout lorsque l’on transpire, ce n’était pas comparable à une douche mais ça apaisait quand même. Je glissais par la suite la serviette sur mon épaule, en invitant Ryoma à s’asseoir à mes côtés, brusquement je passais mes doigts sur l’un des mèches de ses cheveux pour la remettre en place, lorsque je le réalisais, je la retirais de suite, gênée.

« Désolée... C’est une manie. »

Oulala ! Il allait penser que j’étais une maniaque, je n’y pouvais rien, si il y avait quelqu’un qui avait une mèche qui ne tenait pas en place, je ne pouvais pas la laisser comme cela. Bon, pensez ce que vous voulez après tout, mais j’étais comme cela, et je n’arrivais pas à me débarrasser de cette manie.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: [TERMINE]Training... Why not ? {PV Ryoma}  Dim 25 Avr 2010 - 23:11

Et bien ça faisait du bien de transpiré autant. Nous venions donc de mettre fin à notre petite séance d'entrainement, je ne pense pas que nous reprendrions vu que nous avions déjà bien joué, mais au moins nous avions maintenant le temps de faire connaissance. La jeune fille m'invita donc à venir m'assoir près d'elle, je repassais alors près de mon sac dont je retirais ma serviette pour m'éponger, je l'a mis ensuite autour de mon cou puis je sortis deux boissons de mon sac. Le powerade, boisson énergisante dont je suis très friand. Je ne suis pas le seul d'ailleurs, Soma et Kenta le sont aussi, il faut dire que suite à un effort intensif, cette boisson énergisante est excellente, elle permet de bien récupérer, de bien se réhydrater, bref le top quoi. Enfin suite à cela je m'approchais de la jeune fille, lorsqu'elle avait pris la parole je n'avais fait que lui répondre par des sourires, mais je me dis que maintenant je pourrais vraiment entamer la discussion. Car oui quand je joue je n'aime pas trop discuter, de temps en temps oui, mais pas trop quand même, paradoxal vu mon comportement de tout à l'heure, disons qu'il y a un juste milieu. Enfin quand je fis face à la jeune fille, je vis sa main se lever vers moi, je la suivis du regard, je me demandais bien ce qu'elle allait faire .... Enfin je fus vite fixé, elle remit en place une de mes mèches, étonnant, aurais je affaire à une maniaque ? Bof au pire je m'en fous, si ça la gêne qu'elle le fasse mais au pire au lieu de tripoter mes cheveux tripote autre chose Rika .... Ok arrêtons nous la. Je lui fis un sourire puis lui dis d'une voix douce et posé.

" Pas grave ne t'en fais pas ça me gêne pas "

Une fois assis, je buvait tranquillement ma boisson en tendant une bouteille à Rika. Je sirotais la mienne tranquillement puis je parlais, toujours de cette voix calme.

" Tiens bois ça c'est excellent pour la récupération. "

Je continuais à boire la mienne quand je repris la parole tranquillement.

" Pour te répondre Akitaka-san, je fais du tennis depuis que je suis en âge de tenir une raquette. Mon vieux était un grand champion, j'essaye de suivre ses traces, mais je ne te cache pas que c'est dure. Mais ne t'en fais pas pour ton niveau, je te trouve excellente pour une fille. "

Pour ne pas qu'elle se méprenne je continuais tranquillement mon discours

" Ne te méprends pas bien sur, je veux dire d'un point de vue sportif, c'est la première fois que je joue contre une nana qui se défend aussi bien, après chez les garçons, tu le sais très bien le jeu est totalement différent. "

Je lui fis un sourire colgate puis j'enchainais sur un autre sujet.

" Sinon ça fait longtemps que tu es la ? Je ne t'ai jamais vu au bahut je suppose donc que tu es arrivée il y a peu ? "

Changement radicale ouais mais bon il fallait bien tenter une approche moins sportive je dirais, car après tout je pense qu'on peut bien s'entendre tout les deux. Enfin tant que je ne fais pas le con à vouloir tenter n'importe quoi .... Quoique je pense que ça devrait le faire, puis il serait temps que j'arrête d'être une bête sauvage qui saute sur tout ce qui bouge, mais bon dur dur après tout, car ne dit on pas que chasser le naturel, il revient au galop ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: [TERMINE]Training... Why not ? {PV Ryoma}  Sam 1 Mai 2010 - 14:02


J’espérais vraiment qu’il n’allait pas se méprendre par rapport à ce que je venais de faire, il allait peut-être le prendre d’une autre manière, soit que j’étais une maniaque, ou bien je faisais cela pour tenter une approche afin de le séduire. Non mais c’est vrai, les hommes pensaient assez à la deuxième option, mais bon, ce n’est pas qu’il n’était pas mon type, mais je n’étais pas du genre à séduire, restant toujours naturelle. J’étais aussi assez étourdie, calculatrice ? Pas du tout, je ne me mettais jamais à la place de la personne avec qui je parlais, si j’avais quelque chose à dire je le faisais toujours.

Mais bon, j’étais vraiment timide, mais ça, je faisais de mon mieux pour que personne ne le remarque. Si ils arrivaient à me démasquer, je n’allais pas m’en sortir, car les hommes profitent de la gente féminine qui a un caractère assez timide, pour eux c’est facile de l’approcher et autre. Mais bon, je ne me laisserais pas faire, j’étais une fille qui savait se défendre, enfin… Pas beaucoup, je restais quand même une femme, je ne savais donner que des gifles, mais je n’étais pas puissante pour autant. Il fallait vraiment que je prenne des cours de karaté ou autre, déjà qu’à peine arrivée, je m’étais fait agresser par ces voyous de bon matin, si Ryoma n’était pas intervenu, qui sait ce qu’ils m’auraient fait.

Bon, il fallait que j’oublie cela, mais j’étais inquiète, un incident de ce genre pouvait très bien se produire encore une fois. Je sortis de mes pensées lorsque Ryoma vint à me répondre, fiouh ! J’étais rassurée, il ne l’avait pas pris autrement, décidément je me prenais vraiment la tête pour rien. Bref, il me tendit par la suite une bouteille, en me conseillant de la boire, que c’était excellent pour la récupération. Je la pris donc, en enlevant le bouchon, j’y goûtais par la suite.

« Merci beaucoup, c’est vraiment délicieux. »

Et encore, ce n’était pas assez pour qualifier ce goût, je ne connaissais pas du tout, en tout cas il devait vraiment être un sportif de haut niveau. Il m’avait avoué qu’il faisait du tennis depuis très longtemps, qu’il voulait suivre les traces de son père, même si c’était dur. Je lui souris doucement, puis vins à lui répliquer, d’une voix toujours aussi basse et douce.

« Ne t’en fais pas, je suis sûre que tu y arriveras Akane-san, crois-moi, je me trompe rarement quand il s’agit des capacités d’autrui. Ne perds jamais confiance, je compte sur toi pour aller jusqu’au bout. »

Pour moi, il était clair que c’était déjà un champion, je pense qu’il était encore peut-être aussi fort que mon entraîneur, qui avait été champion pendant quatre ans auparavant. J’avais cet instinct, qui me disait que tout irait bien pour lui. Quant à moi, je ne savais pas si j’allais y arriver, car j’avais besoin de m’entraîner beaucoup plus, pour qu’un jour, je sois championne internationale. Mais il ne fallait pas prendre mes rêves pour des réalités, même si il avait dit qu’il me trouvait excellente, je n’étais jamais satisfaite, je me demandais pourquoi d’ailleurs. Mais en même temps, c’était une bonne chose, non ? Car c’est comme cela qu’un sportif donne tout ce qu’il a pour s’améliorer encore plus. Néanmoins, j’eus un sourire en l’écoutant dire que je ne devais pas me méprendre, que c’était seulement du point de vue sportif. De toute façon, je n’avais pas pensé à autre chose en disant ça, mais bon, s’il voulait préciser, pourquoi pas. Je vins à lui répondre, toujours avec mon sourire sur mes lèvres.

« Merci, ça me fait très plaisir d’avoir un compliment de quelqu’un d’aussi fort que toi. »

J’étais sincère, je le considérais certes comme un rival niveau sport, mais il restait quand même quelqu’un que j’aimais bien, et j’espérais vraiment qu’il réussisse et devienne un vrai champion. Il m’avait demandé depuis combien de temps j’étais là, qu’il ne m’avait jamais vu au lycée. Je lui tendis la bouteille en lui souriant, j’avais déjà bu presque la moitié, sans m’en rendre compte d’ailleurs.

« Tiens, merci encore. Pour te répondre, je ne suis à Kobe que depuis hier. »

Je me mis debout, en face de Ryoma, je me demandais bien si il allait accepter, mais bon, je n’allais jamais le savoir si je ne lui posais pas la question. Je lui souris donc, en prenant la parole.

« Dis-moi… Akane-san, serais-tu….. d’accord pour que nous puissions jouer ensemble une autre fois ? J’aimerais beaucoup…. que tu m’apprennes des choses…. des techniques.... Mais ce n’est pas grave si tu ne le veux pas. »

Même si il allait refuser, cela n'allait rien changer, j'aimais bien parler avec lui, et le trouvais vraiment gentil. Je savais que j'étais en bonne compagnie, je le regardais donc avec mes yeux bleus si profonds, en attendant sa réponse, gardant le sourire.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: [TERMINE]Training... Why not ? {PV Ryoma}  Ven 14 Mai 2010 - 21:15

Mélodie du post : Kevin Rudolf feat Lil Wayne : I made It

HRP : désolé pour la taille du post, je suis pas super inspiré .... Je ferais mieux au prochain promis ^^

Yeahhhh je sens que ça va être une bonne journée, bon seul petit bémol j'ai les crocs .... Pas faim au sens que tout le monde le pense un non faim autrement. Enfin je verrais Nina ce soir de toute façon donc tranquille Émile la journée va être fatale !!! Je regardais la jeune fille qui était près de moi, plutôt pas mal à vrai dire, j'en fais pas mon diner mais à la limite mon quatre heure pourquoi pas ? Bon aller assez divaguer ! Pour une fois que je m'entends bien avec une nana et que je n'ai pas ( trop ) d'arrières pensées autant que cela reste ainsi. En plus c'est une sportif elle aussi alors autant rester en bon terme. Enfin même si je ne la trouve pas ultra méga attirante, je dois avouer qu'elle a quelque chose, je sais pas surement sa silhouette bien tracé et son regard si profond. Enfin on parlait de tout et de rien, apparemment la jeune fille venait d'arriver à Kobe, j'en étais sur je l'aurais vu sinon. Pourquoi ? bah j'ai un radar pour ce genre de chose, ou plutôt pour les filles qui ressemblent à quelque chose. Enfin je l'a laissais parler jusqu'à ce qu'elle me fasse une proposition plutôt alléchante. Je l'a fixais et je laissais un petit silence planer, je me mis debout à mon tour. Je lui faisais face, j'étais bien plus imposant donc je baissais les yeux pour la regarder. Je lui fis un sourire angélique puis je lui dis avec ma voix de minet.

" Je me disais aussi ...... Je t'aurais remarqué sinon, comment aurait il pu en être autrement. "

J'eus un petit rire puis je continuais sur ma lancée.

" Pour ta proposition, pas de problème Akitaka-san, mais à une seul condition, pas de " san " entre nous ok ? je pense qu'on va passer pas mal de temps ensemble, donc appelle moi par mon nom tout simplement, ou même par mon prénom d'accord ? "

Je lui fis un sourire puis je commençais à tranquillement ranger mes affaires dans mon sac. Je parlais en même temps naturellement.

" Sa te dit qu'on se mange un morceau ensemble ? Après la douche bien sur car la je dois sentir le fauve, et j'aime pas ça ... En tout cas pas quand je suis en compagnie d'une jolie demoiselle ! Alors tenté ? "

Je continuais donc à ranger mes affaires tranquillement, mes raquettes et tout le reste étaient dans mon sac, j'étais refringué un minimum mais j'avais envie d'une douche. Je fixais alors Rika puis j'attendais tranquillement sa réponse, au pire si elle veut pas tant pis je mangerais seul, ça me changera pas de mes habitudes, mais bon un peu de compagnie ne se refuse pas, surtout quand celle ci est plaisante.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: [TERMINE]Training... Why not ? {PV Ryoma}  Jeu 3 Juin 2010 - 13:41



HRP : Désolée du retard et de ce post merdique ! >.< Je ferais mieux la prochaine fois promis. =/

Il était vraiment sympathique, j’espérais que nous allions bien nous entendre à présent. Enfin, je me méfiais quand même, je ne le connaissais pas encore et je ne devais pas faire confiance au premier venu non plus. Je commençais vraiment à sentir la transpiration, et je n’aimais pas cela du tout, il fallait que je prenne une douche au plus vite. J’étais quand même surprise qu’il me dise qu’il m’aurait remarqué si j’étais là auparavant. Mmh, il devait sûrement être au courant de tout à Kobe, je n’en doutais pas, car je pense que c’était son genre. Il devait être très populaire aussi, parce-que d’après ce que j’avais compris, les voyous de tout à l’heure n’avaient aucun mal à le reconnaître et s’enfuir à toute vitesse.

D’ailleurs il fallait que je reste sur mes gardes, au cas où ils reviendraient. Ce serait bien s’ils pouvaient me laisser tranquille et aller embêter ou enlever d’autres filles que moi. J’attendais tranquillement la réponse de mon interlocuteur, espérant qu’il allait accepter, de toute façon, s’il allait refuser, ce n’était pas grave. Je m’entendais bien avec lui et n’avais pas lui en vouloir pour si peu, ce n’était pas du tout mon genre. Il me répondit donc qu’il acceptait, mais que je devais l’appeler de façon plus… intime, enfin pour moi c’était ça. Mais bon, comme nous allions passer du temps ensemble, je n’étais pas contre, je lui fis donc un doux sourire.

« D’accord, pas de problèmes Akane-kun. »

Il était environ dix-heures, je ne m’étais pas rendue compte que le temps passait aussi vite. Là, je n’en pouvais plus, il fallait que je prenne une douche, il faisait tellement chaud que ça ne faisait qu’empirer les choses. Je commençais à ranger mes affaires, puis j’entendis Ryoma qui me demandait si nous pouvions manger ensemble après avoir pris une douche. Mmh, pourquoi pas, j’avais déjà très faim, et puis, cela me permettrait de le connaître un peu plus. Je lui répondis toujours avec mon grand sourire, celui qui faisait craquer n’importe qui.

« Oui je veux bien qu’on mange ensemble, et merci du compliment. Tu es aussi très charmant, hmm… après la douche… Que dirais-tu qu’on se retrouve devant le portail de Kobe dans… Trente minutes ? Enfin comme tu veux, si tu veux prendre ton temps, tu me trouveras dans la chambre n°6. »

Je continuais de ranger mes affaires dans mon sac, tout en lui répondant. Je levais par la suite mes yeux vers le ciel, le fixant, il faisait vraiment très beau, l’été était déjà là. Enfin, ce n’était pas ma saison préférée mais je l’aimais beaucoup, elle était classée deuxième dans mes favoris après la saison du printemps. Je ne savais pas vraiment quoi faire à présent de moi, je voulais déjà rentrer chez moi pour revoir mon père, mais d’un autre côté, il valait mieux que je reste ici.

Il fallait que je me raisonne, mais c’était tellement difficile de vivre loin de la personne la plus chère à nos yeux. Je sortis de mes pensées puis recroisais le regard de Ryoma, le fixant pendant un bon moment, ses yeux m’intriguaient, je n’en connaissais pas la raison. J’attendis sa réponse pour pouvoir aller prendre ma douche, car là, je ne pouvais plus supporter de rester dans cet état, j’avais beaucoup trop transpiré.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: [TERMINE]Training... Why not ? {PV Ryoma}  Mer 16 Juin 2010 - 18:37

HRP : Vraiment Désolé j'avais complètement oublié de te répondre .. Je sais je suis impardonnable T.T Bref le post est court mais c'est juste pour clore après tout, je te laisse ouvrir le prochain ^^

Je fixais la jeune fille et j'attendais donc impatiemment sa réponse, celle ci ne se fit d'ailleurs pas attendre très longtemps. Elle était d'accord avec moi, point positif. Cependant elle avait grand besoin de prendre une douche elle aussi, et je l'avoue j'en rêve depuis tout à l'heure. Je me vois déjà sous l'eau bouillante en train de savourer cet isntant qui est unique dans une vie de sportif. Enfin la jeune fille voulait bien qu'on mange aussi un morceau ensemble, c'est un bon point. Cependant je devrais peut être prévenir Nina ... Comme je sais qu'ici il y a pas mal de mauvaises langues qui disent tout et surtout n'importe quoi. Tiens mais depuis quand je me dis qu'il faut que je prévienne ma " petite amie " quand je sors ? oulaaaa sa va pas chez moi, mais alors pas du tout. Enfin c'est la mine légèrement grise que je pris la parole sans rien démontrer bien sur, je cachais mon étonnement derrière mon sourire angélique.

" Et bien ça me va, on se retrouve dans trente minutes, c'est plus que suffisant pour moi. Je te retrouve au portail Akitaka-chan. "

Ouep sa sonne mieux à mes oreilles d'un coup. Enfin je mettais mon sac sur mon épaule, puis je mettais à nouveau mon casque sur mes oreilles, musique à fond, je partis en direction du vestiaire, la mine inquiète, je sais pas ce que j'ai à penser constamment à Nina, mais je vais devoir régler ce problème ... Et vite ! Enfin je jetais un dernier coup d'œil à Rika, puis je disparaissais dans un recoin pour aller prendre ma douche, je pense que manger un morceau avec elle me changera un peu les idées.

TOPIC TERMINE
Revenir en haut Aller en bas
 
[TERMINE]Training... Why not ? {PV Ryoma}
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kobe High School :: Hors RPG :: Poubelle :: Archives des rps :: Anciens rps-
Sauter vers: