Partagez | 
 

 [Terminé] Besoin d'air ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Invité
« Invité »
(#) [Terminé] Besoin d'air ...  Jeu 6 Mai 2010 - 23:13

    Liberté. Rien d'autre ne venait à l'esprit de Kuushi, pas même le dîner qu'elle avait amèrement raté. Ce sentiment d'air pur et frais qu'offre cet immense terrain rassurait étrangement la jeune fille. À vrai dire, les voyages entre Sapporo, l'orphelinat et son nouveau domicile l'avaient tellement épuisée qu'elle n'avait pas trouvé la force nécessaire pour faire ne serait-ce un petit footing. Ce trop plein d'énergie allait la faire exploser; dans quel sens ? Si elle-même le savait ...

    À pas de loup, elle mit un pied devant l'autre (c'était la grande mode paraît-il) et s'avança jusqu'à une grande grille, aux croisés argentés, qui entourait un terrain qui lui était familier : c'était un terrain de baseball. Pas n'importe lequel. C'était le plus beau terrain qu'elle n'ait jamais vu; des bases parfaitement espacées, avec pas un seul grain de sable rouge sur le dessus. C'était comme si des lucioles volaient tout autour, faisant apparaître de magnifiques étoiles en plein jour. Kuushi se frotta vivement les yeux mais ce mirage persistait. Elle fut soudain prise d'un vertige et tomba sur les fesses. Elle était surprise mais s'y attendait après tout.
    Elle entra sur le terrain désert et arriva en son milieu. Elle scruta les environs, personne à l'horizon ou de remarquable. Elle traça une croix au centre du cercle que formaient les bases et leva un pied, histoire de tester son équilibre. Sa cheville commençait à glisser de sa main, son souffle se coupait rapidement et son cœur s'accélérait inutilement. Elle n'était visiblement pas dans son assiette. Elle s'assied là, sur la croix qu'elle devait probablement effacer, et fixa ses pieds. La semelle de sa chaussure s'enlevait progressivement mais être à l'aise dans ses baskets lui paraissait suffisant. Finalement, elle s'étala tout du long sur cette croix définitivement effacée. Les membres écartés, telle une étoile de mer, fixant le ciel d'un bleu roi car le soleil, rougeoyant, se couchait petit à petit. Allongée là, Kuushi paraissait inanimée mais elle n'avait pas du tout envie de se lever et d'aller dans sa nouvelle chambre.


Dernière édition par Kuushi Kurohoshi le Mer 2 Juin 2010 - 23:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: [Terminé] Besoin d'air ...  Dim 23 Mai 2010 - 22:32

Après avoir longuement insisté auprès de ses parents, Askelon réussit l'exploit de les convaincre de lui acheter un piano numérique. Bien que riche, ses parents faisaient très attention à la façon dont il dépensait son argent. Bien que ses livres prenaient de la place, cela ne les dérangeaient pas mais ils se demandaient bien sur quel coup de tête leurs fils avait décidé de reprendre du piano après cinq ans d'abstinence. Lui même l'ignorait, après avoir convaincu ses parents, il était allé dans un magasin et le prix de l'appareil avait fait monté ses sourcils de cinq bon centimètres, le prix de la housse encore plus. Ça lui a pris du temps, mais il avait réussi à retrouver son niveau d'antan.

Alors qu'il trimballait son précieux sésame sur son dos, il observa l'entrée de l'académie. Il n'était pas très motivé à passé la grande porte, d'autant plus qu'avec la rentrée, il y avait plus de monde que d'habitude dans le hall. Heureusement, il ne faisait pas tellement froid et le jeune homme se décida à se promener encore un peu. Le garçon passa son temps à flâner, le nez en l'air à observer le ciel, un de ses passe temps favori! Ou qu'il allait, le ciel était toujours le même et paradoxalement toujours différent.

Il évita le parc qui était rempli de couple à cet heure ci et se dirigea vers les terrains de sport. Askelon n'était pas très souvent allez là bas, normal quand on séchait les deux tiers des cours de sports. . . De toute façon, découvrir l'endroit ne lui ferait pas de mal, et ça lui évitera de se perdre misérablement comme la dernière fois. Alors qu'il avait un excellent sens de l'orientation dans la forêt, celui ci lui faisait parfois défaut dans les lieux les plus simples, et il ne comprenait pas pourquoi.
Ses pas l'amenèrent au terrains de base ball, première fois de sa vie qu'il en voyait un vrai. Au collège, en Angleterre, il avait déjà pratiqué du soft ball, mais c'était sur un terrain de foot et des plots avaient servis à remplacer les bases. C'est pourquoi le terrain qu'il observait actuellement lui semblait très bizarre.
Le jeune homme aperçu une fille allongé au milieu du terrain, les bras en croix et hésita un moment. Était-elle inanimée ou faisait-elle semblant de dormir? Il ne saurait le dire et n'était pas très motivé à ce mêler de ce qu'il ne le regardait pas. Enfin, si elle avait un problème, il fallait bien l'aider, il ne pouvait plus décemment continuer sa route en l'ignorant. Il soupira et s'approcha du corps étendu.


-Ca va?

Piètre question, mais c'était mieux que de l'ignorer non?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: [Terminé] Besoin d'air ...  Mer 26 Mai 2010 - 17:18

Par petites intervalles, Kuushi s'amusait à ouvrir et fermer les yeux; une fois, elle s'attardait sur un nuage à la forme défaite, une autre, elle suivait un oiseau s'envoler et sortir de son champ de vision. Un oiseau ? Bien qu'elle se remémora avec dépit la fiente d'un moineau lâchement tombée sur son ancien sac, la jeune fille se dit qu'être un oiseau ne devait pas être si mal. Deux ailes, deux pattes. Un bec et des plumes. Mais plus important, la simplicité. Un oiseau ne devait sûrement pas se prendre la tête avec des équations ou avec des textes historiques. Et si ? Kuushi referma les yeux en oubliant la probabilité sordide à laquelle elle venait de penser; est-ce qu'un oiseau savait lire ?
Parfois, Kuushi pouvait être, elle aussi, d'une simplicité extrême. Mais cette façon de voir les choses pouvait être un atout majeur, et on appelait cela l'optimisme. Que ce soit en cas de défaite ou de problème, elle gardait un sourire intact. Sauf ... si elle avait faim, et c'était le cas. Son ventre la martyrisait pour avoir son dû. Kuushi s'était défiée elle-même : elle tiendrait une demie-heure de plus, son estomac n'avait qu'à bien se tenir. C'était quasiment un dialogue intérieur entre l'estomac, la conscience et son corps. Cet entretien dû se terminer plus rapidement que prévu.

    « Ça va ? »

Kuushi se fit interpeler par une voix. Ni trop claire, ni trop grasse. C'était un garçon, pas trop vieux. La jeune fille ouvrit un œil et força le deuxième à imiter l'autre. Elle n'arrivait pas à identifier la personne : il était devant son Soleil. Son Soleil ? Oui, Kuushi se l'était approprié depuis quelques temps. C'est pourquoi elle eût premièrement envie d'insulter l'individu qui l'empêchait d'en profiter. Mais le fait qu'on fasse attention à elle, qui était couchée, sans rien demander à personne, lui fit tout de même plaisir : elle n'était pas transparente.
Elle se redressa et resta assise. Elle mit une main sur son front pour en faire une visière, histoire de pourvoir voir son interlocuteur. Kuushi demeura silencieuse, ou pensive, et prit la parole.

    « Hmm, oui. Je vais bien et vous ? »

Elle avait hésité à le tutoyer, bien qu'elle pensait qu'il devait être étudiant. Elle lui adressa néanmoins un petit sourire avant de se redresser totalement.
Définitivement, c'était un garçon. Plutôt grand, pas vraiment gros. Des cheveux noir corbeau et un teint assez pâle. Il devait être japonais ou asiatique du moins, c'était ce que s'était dit Kuushi après avoir aperçu des yeux finement tirés, d'un bleu-gris métallique. Le jeune homme portait un sac assez imposant sur le dos. Était-ce un sportif qui avait besoin du terrain ?

    « Ah ... Je dérange peut-être. Je suis désolée d'avoir monopolisé le terrain. Merci », fit-elle en souriant.

Gênée, elle s'ébouriffa rapidement les cheveux avant de se courber devant l'inconnu. Ainsi courbée, son estomac reprit le dessus et émit un bruit qui la fit pâlir. Seule, elle n'avait pas été dérangée par ce gargouillement. Mais devant les autres et surtout ceux qu'on ne connait pas, c'était à éviter ...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: [Terminé] Besoin d'air ...  Ven 28 Mai 2010 - 23:08

Maintenant qu'il y pensait, qu'est ce qu'il a bien pu le pousser à adresser la parole à la jeune fille? Certes, de loin on aurait pu croire qu'elle avait fait un malaise et s'était évanoui, mais en se rapprochant, on voyait bien qu'elle ne faisait que se reposer, la poitrine se soulevant au rythme régulier de la respiration, les bras et les jambes étendu afin d'avoir la forme d'une ridicule étoile de mer. . . D'un autre coté ce n'était pas son genre d'ignorait quelqu'un dans le besoin quoique. . . Enfin, maintenant qu'il à pris la parole, cela ne sert plus à rien de tergiverser.

« Hmm, oui. Je vais bien et vous ? »

Bon point: il aimait bien sa voix, mauvais point: elle le vouvoyait. Askelon n'avait pas l'habitude qu'on le vouvoie, surtout par quelqu'un qui devait avoir le même âge que lui à vue d'oeil, et puis, le vouvoiement était aussi utilisé parfois pour se moquer de quelqu'un en toute subtilité. Vu qu'elle venait de le rencontrer, qu'elle semblait un peu dans les vapes et que peut-être il faisait plus que son âge cela l'étonnerait beaucoup que son vouvoiement ait une connotation péjorative.


Hmm? Oui oui.

Première surprise lorsqu'elle se leva: la jeune fille était beaucoup plus grande que ce qu'il avait cru au départ. Certes elle demeurait plus petite que lui mais, d'aussi loin qu'il s'en souvienne, il avait rarement croisé des filles aussi grande que celle qu'il lui faisait face. Mais bon, au final, il s'en foutait un peu de la taille. Deuxième surprise: longs cheveux noirs et yeux bleues. Première fois que l'adolescent rencontrait une telle combinaison, généralement c'était cheveux blond plus yeux bleu ou vert ou alors cheveux noirs plus yeux marron ou noir. Force était d'admettre que le mix des deux stéréotypes n'était pas si mal. De toute façon, il aimait bien les yeux bleus, ça lui rappelait le ciel et la mer.

Ah ... Je dérange peut-être. Je suis désolée d'avoir monopolisé le terrain. Merci

Merci? De quoi le remerciait-elle? Et pourquoi aurait-il besoin d'un terrain? Ce n'est qu'après avoir fait légèrement glissé le sac par terre et posé une main dessus qu'il se rendit compte du quiproquo. Avec une housse aussi large, il devait passé pour un. . . baseballeur? Pas sur que ce soit le nom correct, mais au fond, peu importe. Par contre, ça ne lui disait toujours pas pourquoi elle le remercia. . .
Elle se courba soudainement devant lui. Même si son visage n'exprimait rien (de toute façon, il exprimait en temps normal pas grand chose), il ne put s'empêcher d'être surpris. C'était la première fois que quelqu'un se courbait devant lui, et ça le mettait assez mal à l'aise. Alors qu'il commença à ouvrir la bouche pour prendre la parole, un formidable bruit se fit entendre, tantôt léger, tantôt grave, Askelon se demanda comment un ventre si fin pouvait faire autant de bruit. Lorsqu'elle se releva, la pâleur de ses joues contrastaient avec la roseur qu'il avait vu la première fois. Il ne put s'empêcher de sourire avant de rigoler légèrement. Au vue de la puissance du grognement, "affamé" n'était qu'un euphémisme.


-Pas de problème pour le terrain, c'est juste que en te voyant étendu par terre, je croyait que tu avais eu un malaise ou un truc dans le genre. . . Je comprend pourquoi maintenant ajouta t'il d'une voix légèrement narquoise.

Au même moment, le sien se mit à grogner légèrement. Maintenant qu'il y repensait, ce devait être pour ça qu'il y avait autant de monde dans l'établissement. Toutes ces personnes devaient être en train d'aller à la cantine.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: [Terminé] Besoin d'air ...  Dim 30 Mai 2010 - 11:25

HRP ~ Désolée, je savais pas vraiment quoi faire :0 Si quelque chose te va pas (enfin, j'ai juste repris les éléments que tu m'as donné), dis-moi (:


Kuushi n'avais entendu que brièvement la voix de son interlocuteur, lorsque qu'il lui répondit. Une petit moue et de fines lèvres. Étrangement, elle n'arrivait plus à se détacher du bas du du visage du jeune homme, voyant sa mâchoire se mouvoir au rythme de ses paroles. Ses lèvres, joliment rosies, était une fois de plus un atout pour la beauté de ce dernier. La beauté ? Effectivement, Kuushi avait trouvé un certain charme à celui qui l'avait interpelé; était-ce seulement parce qu'il avait fait attention à elle ? Elle se traita d'imbécile en son for intérieur et se trouva bien niaise sur le coup.
Le jeune homme avait déposé ce sac imposant qu'il trimbalait sur son dos à terre et Kuushi ne reconnut pas le bruit singulier qui faisait battre son cœur : ce n'était pas des battes de baseball, visiblement. Curieuse, elle se demandait bien ce qu'il pouvait bien y avoir à l'intérieur. Des affaires de rechange n'auraient pas fait ce bruit. Des livres de cours ? Cela ne lui parvînt pas à l'esprit, car elle souhaitait plus que tout que son premier cours n'arrive jamais. « Peut-être était-ce du matériel ou un instrument, quelque chose comme ça, » se dit-elle en analysant le sac.
De peur de paraître impolie ou encore plus idiote qu'elle ne l'était , allongée sur le soleil en étoile de mer, elle se courba sans raison valable. Premièrement, elle l'avait fait pour le remercier de lui avoir laissé utiliser le terrain dans ces conditions; mais comme elle avait compris qu'il ne devait sûrement pas être un joueur de baseball, elle se courba sans but précis. Simple politesse. Elle réalisa qu'elle avait peut-être été trop formelle, d'avoir vouvoyé l'inconnu pas très vieux, et de s'être courbée ainsi, mais mieux valait une telle scène qu'une de violence ou autre.
Sur le moment, il eut un gros blanc, c'est peut-être pour cela que le terrifiant son produit par l'estomac de Kuushi se fit bien entendre. Elle devina un léger rire chez le garçon en face d'elle, cela la mit mal à l'aise. Comment faire pour être la plus idiote à une première rencontre ? Appelez Kuushi, elle saura vous guider dans la voie de l'embarras !
    « Pas de problème pour le terrain, c'est juste que en te voyant étendue parterre, je croyais que tu avais eu un malaise ou un truc dans le genre . . . Je comprend pourquoi maintenant. »
Il termina sa phrase d'un ton narquois. Elle aurait bien voulu lui sauter dessus et lui en mettre une (bien qu'elle ne l'aurait jamais fait) mais son amertume se dissipa bien rapidement : le corps du jeune home clama à son tour sa faim. Les deux étaient restés silencieux puis elle, en cherchant les yeux de l'autre, se mit à rire, néanmoins gênée. Elle était heureuse - si c'est le mot, de ne pas avoir été la seule ridicule. Elle regarda le ciel et fixa à nouveau son regard sur l'individu avant de se présenter.
    « Je m'appelle Kuushi Kurohoshi, j'ai dix-sept ans et je suis en quatrième année à Kobe, fit-elle rapidement. Je suis ... désolée pour ça, j'ai un peu faim; mais je vois que je ne suis pas la seule, ça me rassure dans un sens. »
Elle souriait bêtement, mais après tout, que pouvait-elle faire de plus si ce n'est agir de la sorte ? Elle eut envie de l'inviter à manger mais elle s'en empêcha, de peur de paraître trop rapide, ou quelque chose dans le genre ...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: [Terminé] Besoin d'air ...  Dim 30 Mai 2010 - 18:43

L'arroseur arrosé. . . pendant un court instant, il maudit son estomac de son impudence. Maintenant qu'il y repensait, il n'avait plus rien mangé depuis midi, et encore, son repas s'était résumé à un sandwich acheté à la va vite. Au moins, il était content que ce la fasse rire. Le malheur des uns fait le bonheur des autres comme on dit. N'empêche, il avait encore en tête le vacarme que fit l'estomac de la jeune fille, à coté le sien paraissait ridicule.

Je m'appelle Kuushi Kurohoshi, j'ai dix-sept ans et je suis en quatrième année à Kobe, fit-elle rapidement. Je suis ... désolée pour ça, j'ai un peu faim; mais je vois que je ne suis pas la seule, ça me rassure dans un sens. »

Décidément, la jeune fille était vraiment trop formel. Askelon n'était pas un ambassadeur! Mais il aimait bien la politesse de Kuushi. Kuushi? Ca sonnait typiquement japonais, mais il trouvait quand même le prénom un peu bizarre. D'un autre côté, l'adolescent était mal placé pour critiquer les prénoms des autres. Autant Aeternam avait une consonance latine, autant il se demandait ou diable ses parents étaient parti pêcher un prénom pareil. Ils auraient certainement mériter un prix pour l'originalité du prénom de leur fils. N'empêche, il avait beau râler mais il aimait bien son prénom.

-Askelon Aeternam, cinquième année.

Le garçon n'était pas très motivé pour aller à la cantine. Certes, son paternel lui avait râlé dessus quand il avait appris qu'il mangeait quasiment tout les jours dehors, mais on voit bien que ce n'est pas lui qui devait mangé l'horrible tambouille de la cantine. Il chercha mentalement son itinéraire jusqu'à la sortie quand il se rendit compte. . . qu'il l'avait oublié. A force de flâner le nez en l'air, Askelon avait complètement oublié de prendre des repères tel un paneau, une griffure, une poubelle. . . En plus, il ne se rappelait plus des tournants qu'il avait pris! C'était grave quand même à son âge. Si. . . une fois à droite puis. . . Il ragea intérieurement, en plus, initialement il était venu pour éviter de se paumer! Il remarqua la jeune fille et la regarda comme s'il la voyait pour la première fois. C'est vrai, il n'avait pas fait attention la première fois, mais maintenant qu'il la regardait plus attentivement, il la trouvait très joli, surtout ces yeux bleus qui le captivait comme une flamme attire un papillon. . . et généralement, l'insecte ne survivait pas quand il entrait en contact avec la flamme. Il lâcha un soupir, ce n'était pas son genre de jouer les jolis cœurs, pas du tout. Il était reconnaissant envers ses parents qui lui avaient offert la possibilité de s'ouvrir au monde, mais une vie de solitude ne s'oubliait pas comme ça. De toute façon, un peu de compagnie ne lui ferait pas de mal.

-Tu vas te marrer. . .mais je me rapelle plus de la route pour sortir. Tu veux bien m'aider? Et euh. . . ça te dirait d'aller manger dehors avec moi?

HRP: et moi j'aimerais bien savoir tu fais comment le gris :oops:
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: [Terminé] Besoin d'air ...  Lun 31 Mai 2010 - 22:08

HRP ~ Alors je sais pas si tu as vu ton MP, mais voilà le code #41515b (:

Kuushi se sentait un peu mal, voyant son interlocuteur tourner la tête, à gauche, à droite. Elle n'aurait su dire pourquoi, mais elle était anxieuse pour une chose ou une autre. Anxieuse ? Ce n'était pas vraiment le terme qu'il aurait fallu pour bien définir son sentiment à ce moment précis, mais c'était ce qui s'en rapprochait le plus. Le jeune homme tourna la tête et reposa son regard sur elle. Une étrange vague de chaleur lui prit soudain, comme si elle avait été au somment d'un volcan entrant en éruption. Pourquoi avait-elle eu cette sensation ? C'était comme s'il l'avait fusillé du regard, ou plutôt enflammé ... ce qui pourrait peut-être expliquer cette bouffée de chaleur plus qu'oppressante. Elle fut libérée. Mais une nouvelle pensée se propagea chez elle : le visage du jeune homme n'exprimait rien. Rien, ou plutôt pas grand chose. Comme si tout ce qui lui arrivait chaque jour (ou devait lui arriver) était ennuyant, de plus en plus, au fur et à mesure qu'il vieillissait. Était-il heureux ou bien le contraire ? Avait-il des problèmes ou s'en foutait-il simplement de sa vie ?
Arrachée à ses pensées, une nouvelle fois, elle put entendre le timbre de voix du garçon en face d'elle un peu plus longtemps :
    « Askelon Aeternam, cinquième année. »
Un peu froid, voire distant. Il proposait une certaine limite entre les deux élèves, ce qui bloquait peut-être la plus jeune. Mais elle oublia bien rapidement ce petit 'mur' et le trouva plus élégant qu'autre chose. C'est vrai qu'il en imposait, de la classe et du charme. Soudain résonnèrent dans la tête de Kuushi les deux premiers mots que ce dernier avait prononcé : « Askelon Aeternam ». Aussi bien loin qu'elle put chercher, elle n'arriva pas vraiment à deviner d'où pouvait bien provenir un nom pareil. Cet ensemble ne lui déplaisait pas vraiment, cela apportait une certaine touche d'exotisme à ce visage assez calme.
Elle ne percuta que quelques secondes plus tard que ledit Askelon était en cinquième année; elle avait sûrement dû se rendre ridicule en essayant d'être trop polie. Ce n'était pas vraiment dans ses habitudes d'être distante ou solennelle à ce point. Elle espérait seulement que celui-ci n'avait pas été blessé ou trop surpris par ses manières.
Faim. Cela devenait presque intenable pour Kuushi qui se demandait à présent comment avait-elle fait pour résister aussi longtemps. Une odeur, bien que fade, lui arriva aux narines. Elle se répandait progressivement sur les terrains, qui ne se trouvaient pas si loin de la cantine. C'est ça, c'était l'heure du repas; mais quelque chose lui dit qu'il valait mieux pour elle qu'elle n'y mange pas en ce jour. Refuser de la nourriture en de tels cas devait être un signe, c'est cet argument débile qui lui confirma sa peur.
    « Tu vas te marrer. . .mais je me rapelle plus de la route pour sortir. Tu veux bien m'aider ? Et euh. . . ça te dirait d'aller manger dehors avec moi ? »
Il devait sûrement être le champion de la surprise ou quelque chose comme ça, mais Kuushi n'arrivait pas à trouver d'autre terme (plus débile l'un que l'autre) pour le définir. En effet, il l'avait une fois de plus surprise en l'interpelant; cela allait devenir une habitude. Elle comprit qu'Askelon ne devait probablement pas être doté d'un sens de l'orientation hors pair et qu'il lui demandait désespérément son aide (oui, Kuushi aimait bien se donner de la force en s'estimant ainsi quelques fois). Elle ne put décidément pas refuser une telle demande d'un si bel agneau égaré; ça y est, elle divaguait. Après être revenue, seule cette fois, à ses esprits, elle décida de rétablir un contact plus approprié entre eux deux, en le tutoyant légèrement, de peur d'être maladroite.
    « Ha, vous ... tu es perdu ? balbutiai-t-elle. Je connais le chemin, c'est facile je vais te montrer ! »
Son sourire avait retrouvé place sur le visage de la jeune fille, visiblement plus détendue. Elle avait réussi à le tutoyer plus facilement que prévu - alors qu'elle avait imaginé un scénario beaucoup plus palpitant et à risques pour en arriver à ce résultat. Sans vraiment réfléchir, elle s'était saisie du bras d'Askelon et l'avait traîné dans les couloirs, utilisant raccourcis et chemins qui lui étaient à elle-même inconnus. Ils arrivèrent néanmoins près de la sortie de l'établissement et elle se retourna enfin vers celui qui l'avait suivi de force.
    « Sinon, j'aimerais beaucoup manger avec toi ! »
Bizarrement, elle se sentait plus légère, d'un poids mystérieux en moins, le sourire aux lèvres. Même si elle devait paraître niaise en cet instant, le fait qu'elle soit heureuse abolissait toute nervosité.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: [Terminé] Besoin d'air ...  Mer 2 Juin 2010 - 22:29

Pendant un cours instant, le jeune homme envisagea la possibilité qu'elle refuse, après tout, il n'était qu'un inconnu parmi tant d'autre. De toute façon, il pourrait toujours à se débrouiller, de là ou il était, l'adolescent pouvait apercevoir le toit de l'établissement et s'en servir comme point de repère mais ça lui prendrait plus de temps. Askelon lâcha un léger soupir, ça lui apprendra à être tête en l'air. Il mit les mains dans ses poches et l'une d'elle toucha son portable. Pendant un très court instant, il espéra que la fonction GPS était incluse dans son mobile avant de vite désenchanter. Son portable était une vieillerie, qui a plus de deux ans et qui, d'après ses proches, transmettait mal le son et possédait une qualité de photo lamentable. Il nota mentalement qu'il ferait mieux d'en acheter un nouveau cette semaine. Son ventre se mit soudain à grogner légèrement, en fait, c'était plus une sensation qu'un bruit et l'adolescent se demanda pourquoi diable il avait si peu manger à midi. Il n'avait nullement besoin d'un régime (contrairement à certains) et n'était pas pressé, alors pourquoi avoir pris seulement un misérable sandwich au jambon?

« Ha, vous ... tu es perdu ? balbutiai-t-elle. Je connais le chemin, c'est facile je vais te montrer ! »

Cette simple phrase mit fin à sa pseudo réflexion car au final, il s'en foutait pas mal de la raison, ce qui est fait est fait et les regrest sur quelque chose d'aussi futile ne servait strictement à rien. Pendant un court instant, le garçon fut à la fois surpris et content qu'elle accepte de l'aider avec le sourire. La drôle de sensation qui lui indiquait qu'il la mettait mal à l'aise disparut en même temps et avant qu'il n'ait le temps de dire quoi que ce soit, elle s'était déjà saisi de son bras, et surprise, force était de constater qu'elle avait de la poigne. Askelon n'avait jamais eu de garrot, mais, au vu de la force de Kuushi, la sensation qu'il avait au bras ne devait pas en être très éloigné et il espéra intérieurement que le sang continuerait à circuler dans son membre. L'adolescent essaya de retenir les passage qu'elle lui fit prendre avant de vite abandonner, la jeune fille avançait trop vite pour qu'il puisse retenir la route. Tant pis, il n'avait qu'à faire attention tout à l'heure. Après quelques minutes de ballotements (et de douleur pour son bras) il voyait enfin la sortie.

« Sinon, j'aimerais beaucoup manger avec toi ! »

Askelon fut d'abord surpris du sourire qu'elle affichait avant d'en esquisser un léger. Étrangement, il était content que. . . la jeune fille soit contente. Il remarqua aussi avec un soulagement non feint qu'elle avait à son grand bonheur cesser de le vouvoyer. Le garçon fit quelques pas vers le portail qui symbolisait la limite entre la nourriture de mauvais gout et le reste.

-Tu viens?

HRP; suite au resto
Revenir en haut Aller en bas
 
[Terminé] Besoin d'air ...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kobe High School :: Hors RPG :: Poubelle :: Archives des rps :: Anciens rps-
Sauter vers: