Partagez | 
 

 [terminé] Merci Tezuka ! (vacances à Osaka) [PV : Hugh]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
« Invité »
(#) [terminé] Merci Tezuka ! (vacances à Osaka) [PV : Hugh]  Mer 19 Mai 2010 - 18:38

Gare d'Osaka en ce petit matin de Mars, une semaine avant la rentrée. Assis sur un banc, Kantaro attendait en essayant de contrôler sa nervosité. Il allait revoir Hugh après deux semaines. Jamais le temps ne lui avait paru aussi long. Et pourtant, entre Shizuka qu'Eiji lui avait laissé une semaine, et ses cours, il n'avait pas manqué d'occupation. Mais une idée fixe à la chevelure blonde, ne le quittait pas instant, quoiqu'il fasse ...
Lorsqu'il avait décroché le téléphone pour proposer à l'américain d'aller à une rétrospective sur l'œuvre de Tezuka, son cœur s'était emballé rien qu'au son de sa voix. Il avait eu toute la peine du monde à contrôler son enthousiasme, d'autant que Hugh allait rester dormir ...

Les bus se succédaient, jouant avec la patience du jeune homme. Quelle idée d'arriver une heure en avance aussi ... Les minutes s'égrainaient lentement, puis ... enfin l'heure ... enfin le bon bus ...
Kantaro prit une grande inspiration avant de se lever posément et d'accrocher son sac sur son épaule. Rapidement, il repéra la tignasse blonde au milieu de la foule et s'approcha.

" Hugh ! Salut. "

Un geste de la main et un sourire. Etre le plus normal possible. C'était juste une sortie entre amis.


Dernière édition par Kantaro Fugiwara le Mar 3 Aoû 2010 - 12:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: [terminé] Merci Tezuka ! (vacances à Osaka) [PV : Hugh]  Mer 19 Mai 2010 - 18:54

2 semaines que les vacances avaient commencées. Le regard dans le vague, Hugh regardait sans y penser défiler les paysages de la campagne japonaise au travers desquels le vieux bus l’emmenait. La route était poussiéreuse, et l’air un peu trop chaud. La climatisation ne faisait pas partie des options proposées dans ce genre de vieux véhicules de campagne.

Hugh avait pensé qu’il retournait aux states. Mais un imprévu de dernière minute l’avait contraint à rester au japon. Apparemment, sa mère croulait vraiment sous le travail, et avait eut l’air réellement désolée au téléphone. Et puis de toutes façons, il avait toujours aimer passer ses vacances au japon, pas vrai ? C’était ce qu’elle lui avait rappelée. Oui, c’était bien : Passer du temps avec ses cousins avait toujours été un plaisir non négligeable pour le jeune homme. Mais pourtant, cette année… Ses cousins n’avaient pas semblé être intéressés à l’idée d’aller se balader en forêt, pas plus que de trainer dans la vieille maison, ni par aucune de ces vieilles activités qu’ils avaient qualifiées « pour les gosses ». Ils étaient apparemment passés à un stade supérieurs, plus intéressés par leurs copines potentielles ou officielles et autres activités d’adolescent.

Hugh avait considéré tout cela, un peu attristé. Cela donc aussi disparaissait ? Il devait avouer que lui aussi avait un peu changé, mais l’idée d’aller jouer dans la forêt lui plaisait pourtant toujours autant. A défaut, il s’était mis un peu en retrait, traînant seul et lisant des mangas et des comics. La motivation n’était pas au rendez-vous pour faire ses devoirs, qu’il avait laissé de coté avec un petit regard ennuyé. Il avait redoublé, et ne s’en sentait en vérité même pas gêné. Il aurait du, non ?

L’appel de Kantaro avait été inattendu, et surprenant. Il n’avait pas espéré revoir l’un ou l’autre de ses colocataires avant la rentrée, et voilà que Kantaro l’appelait pour lui proposer de passer une journée et une nuit chez lui. Ravie de voir que son neveu avait tout de même des activités de jeune de son âge, sa tante avait presque poussée Hugh dehors, avec un billet dans la main et un bisous sur le front.

Alors que le bus approchait de sa destination, Hugh sentit son cœur s’accélérer quelque peu à l’idée de revoir Kantaro. Il tira un peu sur son tee shirt, mal à l’aise. Il était de nouveau habillé comme un sac, n’ayant encore jamais remis les vêtements achetés lors de la sortie. Mais il se sentait mieux, ainsi. Le bus s’arrêta, et Hugh sortit vivement, de peur de manquer l’arrêt. Il eut tout juste le temps de regarder alentours pour chercher Kantaro que celui-ci était déjà présent, le saluant avec enthousiasme.

Hugh sourit. Kantaro était un peu moins strict qu’à son habitude, eut égard aux vacances. Ses cheveux étaient un peu plus ébouriffés – oh, à peine – et sa chemise un peu moins ajustée également. Le même mais en différent, plus spontané et plus détendu. Il était certainement comme ça chez lui aussi.
Il se retint de le prendre dans ses bras. Cette habitude américaine, aussi normale que de se faire la bise pour un européen, était des plus déplacées ici. Dommage, s’eut été sincère.

« Aaaaah il faisait chaud dans ce bus ! Kantaro j’ai bravé la mort pour venir te voir ! »

S’exclama t’il avec une mimique exagérée.

« J’espère qu’il fait frais chez tes grands parents au moins ! »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: [terminé] Merci Tezuka ! (vacances à Osaka) [PV : Hugh]  Mer 19 Mai 2010 - 19:43

Fidèle à lui-même, c'est la première réflexion que se fit Kantaro en voyant débarquer l'américain. Toujours aussi mignon, fut la seconde qu'il se hâta de ranger dans un coin de son esprit. Ca n'avait pas sa place ici. Ca ne devait pas l'avoir ... Un sourire amusé s'installa sur ses lèvres aux remarques de Hugh.

" Pour moi ou pour Tezuka ? "

Mince ... Même dit sur le ton de la plaisanterie, c'était pas un peu tendancieux comme remarque ? Ah ! S'il se mettait à surveiller la moindre de ses paroles, ça allait vite devenir invivable ! Il allait vite falloir qu'il apprenne à composer avec ... Kantaro préféra enchaîner aussitôt plutôt que se torturer l'esprit avec ça.

" T'en fait pas, ils sont en possession de l'invention du siècle : la clim ! "

Faisant signe à Hugh de le suivre, Kantaro l'entraîna dans les rues du centre d'Osaka. Ce n'était pas la première fois qu'il se rendait à une exposition au même endroit et il connaissait suffisamment bien le chemin pour s'y rendre les yeux fermés.

" Quand j'ai entendu parler de cette expo, je me suis dit que ça te plairait sûrement. C'est cool que t'ais pu te libérer. Ca aurait été dommage de la rater. "

Ca avait été un merveilleux prétexte. Quelque chose qui leur plaisait à tous les deux. Et comment un futur mangaka aurait-il pu résister à une telle proposition ? C'était peut-être un peu bas d'avoir misé sur la passion de Hugh mais ... jamais il n'aurait osé l'inviter sans avoir une raison recevable.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: [terminé] Merci Tezuka ! (vacances à Osaka) [PV : Hugh]  Jeu 20 Mai 2010 - 22:30

Hugh plissa le regard à la réflexion de Kantaro, répondant du tac au tac avec un petit sourire en coin.

« A ton avis, lequel des 2 est le plus sexy ? »


Mais déjà Kantaro l’entraînait à sa suite, apparemment en terrain connu. Docile, Hugh marcha dans ses pas, regardant alentours. Il ne connaissait pas beaucoup cette ville, même si elle n’étais pas beaucoup différente de bon nombres de villes japonaises. Ses cheveux blonds étaient un peu plus décalés que dans les abords de Kobe, l’endroit étant déjà plus peuplé de natifs purement japonais. Le jeune homme haussa les épaules avec une petite mine désabusée à la remarque de son compagnon.

« Me libérer ? Je t’avoue que je m’ennuie depuis le début des vacances, je tourne en rond… J’en aurais presque hâte de la rentrée, affreux non ? »

La chaleur ne le motivait pas à travailler sur son manga. S’il avait put entendre les pensées de Kantaro… Lui, futur mangaka ? Il ne s’imaginait certainement pas comme tel, et ce pour de moults raisons. Mais il était vrai que l’idée le séduisait malgré tous les aspects négatifs que ce genre de vie comportait.

La visite de l’exposition dura plusieurs heures pour les 2 jeunes hommes, qui prenaient tous 2 le temps de regarder chaque planche et objets exposés, Hugh détaillant les planches avec un œil de dessinateur, tandis que Kantaro prenant souvent le temps de lire toutes les petites pancartes descriptives.
Lorsque l’exposition ferma ses portes, ils furent presque poussés dehors.

« Aaaah, j’avais pas fini de regarder les dernières planches ! »

Pleurnicha Hugh, son flyer souvenir à la main.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: [terminé] Merci Tezuka ! (vacances à Osaka) [PV : Hugh]  Sam 22 Mai 2010 - 21:38

Bien qu'il n'ait eu aucune réaction sur le coup, la réponse de Hugh tournait en boucle dans la tête de Kantaro alors qu'il se demandait comment il devait l'interpréter. Pour ne pas se laisser trop aller dans ses pensées, il s'était mis à parler de l'expo, puis de la rentrée, des vacances, de ses cours de russe, ... posant également des questions à Hugh ... et ce jusqu'à leur arrivée au salon d'exposition.

L'exposition en elle-même fut un pur moment de plaisir pour les deux passionnés qu'ils étaient, chacun pour des raisons différentes, mais bien passionnés. Ils ne s'accordèrent pas beaucoup de pauses, en dehors de celle nécessaire pour engloutir le bento préparé par la grand-mère de Kantaro. Il y avait trop de choses à voir pour s'octroyer plus de "divertissement". Kantaro avait callé son rythme sur celui de Hugh, au cas où son ami aurait peiné à un moment donné, mais ce dernier ne semblait pas montrer de signe de fatigue. L'effet Tezuka, certainement.

Le temps fila sans qu'ils s'en rendent vraiment compte, et ils furent poussés gentiment dehors par le personnel, avec les autres retardataires qui semblaient eux aussi trouver qu'il était trop tôt pour fermer. Kantaro eut un petit sourire, mi dépité de devoir déjà partir, mi amusé de la réaction de Hugh.

" C'est vrai qu'une journée c'est trop court. Et puis, il y a tellement à voir chez Tezuka ... "

Et encore, il n'y avait eu que deux conférences et pas de diffusion d'animés. Sinon ils auraient été obligés de la faire sur deux jours. Quoique ... ça aurait été une bonne raison pour que Hugh reste un peu plus longtemps ...

Kantaro jeta un coup d'œil à l'horloge de son portable. Ils avaient encore du temps pour traîner mais ils pouvaient aussi bien discuter à la maison et ils devaient passer par le combini avant de rentrer. L'adolescent vérifia machinalement qu'il avait toujours la liste de courses confiée par sa grand-mère, puis guida Hugh vers les arrêts de bus. Direction les quartiers pavillonnaires de la banlieue d'Osaka.

La fin d'après midi était chaude mais agrémentée d'une douce brise apaisante, rendant supportable la marche entre le combini et la maison. Les deux garçons parlaient encore du mangaka lorsqu'ils franchirent le seuil. Après les présentations d'usage, la grand-mère les expédia dans la chambre de Kantaro, plaçant dans les mains de ce dernier un plateau chargé de rafraîchissements et de petits gâteaux. Ce ne fut qu'une fois la porte fermé que le jeune homme réalisa que Hugh était dans sa chambre et que c'était fort différent de celle qu'ils partageaient au pensionnat.

" Heu ... Hé bien, te voilà dans mon antre ... Fais pas gaffe au désordre. "

Encore fallait-il qu'il y en ait ... A la rigueur, le futon déposé au pied du lit en prévision de la nuit et qui n'était pas là d'ordinaire. Sinon ...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: [terminé] Merci Tezuka ! (vacances à Osaka) [PV : Hugh]  Sam 29 Mai 2010 - 22:35

Hugh eut une petite moue en adressant un regard en biais face à la réponse placide de Kantaro, avant de laisser échapper un petit soupir, comme convaincu par son pragmatisme. Docile, il accompagna Kantaro le long des rues désormais un peu plus fraîches à son gout. La démarche de Kantaro était tranquille, effet des vacances ou autre chose ? Hugh n’avait en fait pas spécialement envie de réfléchir plus en avant aux raisons qui faisaient adopter ce rythme nonchalant au jeune homme. Et puis, peut-être était il ainsi, au naturel, chez lui ? Hugh, songeur, se repassa mentalement les informations qu’il connaissait au sujet de Kantaro. Sa mère, son père, et finalement, sa maison, qui était certainement bien ici, chez ses grands parents… Un instant comme figé à l’entrée du petit jardin qui entourait la demeure, il finit par rejoindre Kantaro avec le sourire.

Hugh fit appel à toute sa réserve pour ne pas gêner Kantaro face à ses grands parents, et ne fut pas mécontent d’être poussé vers la chambre. La voix de Kantaro dans son dos, énonçant une petite phrase de convenance le fit rire sans qu’il ne se retourne.

« En désordre ? Un message subliminal pour que je mette plus d’ordre dans mes affaires au pensionnat ? »

Il s’avança de quelques pas, laissant son sa posé à coté de la porte, regardant autour de lui sans chercher à dissimuler sa curiosité. Entrer dans la chambre de quelqu’un n’était pas rien ! Son regard passa tour à tour sur le bureau, rangé avec la même maniaquerie que celui du pensionnant, sur les rangées de livres, le chevalet et les toiles entassées dans un coin qui attirèrent son regard comme un aimant – il dut se faire violence pour ne pas y toucher – et enfin sur le lit occidental, avec non loin, le grand aquarium auréolé d’une lueur bleutée.

« Oh, super ! »

Il s’approcha, ses doigts effleurant la vitre avant qu’il n’aille s’asseoir au bord du lit, sans gêne, se laissant tomber en arrière, les yeux fermés.

« Mine de rien, on a bien marché cet aprem, je suis vanné ! Ca me change des derniers jours, de bouger un peu. »

Il se redressa sur un coude pour regarder Kantaro.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: [terminé] Merci Tezuka ! (vacances à Osaka) [PV : Hugh]  Mer 2 Juin 2010 - 11:53

La présence de Hugh dans sa chambre avait quelque chose de surréaliste, et pas seulement parce que c'était lui. Kantaro n'avait jamais invité qui que ce soit à venir chez lui. La première personne à avoir franchi le seuil était Eiji, lorsqu'il était venu chercher Shizuka. Mais, en dehors du "kidnapping" dont le sportif avait été victime au moment du déjeuner, ils avaient passé leur temps dans le jardin avec le chiot, à discuter tranquillement de leur première semaine de vacances.
Hugh était la toute première personne extérieure qu'il laissait entrer aussi loin dans son intimité. Le regard du blond se posant sur chaque élément de la pièce ressemblait presque à une mise à nu. Kantaro fut parcouru d'un frisson le long de la colonne vertébrale. La situation était d'autant plus troublante en vu des sentiments qu'il nourrissait à l'égard de son ami. Heureusement qu'il lui tournait le dos en cet instant ...

Dans un effort de maîtrise, le jeune homme déposa le plateau sur son bureau et s'attela à remplir les verres du jus d'oranges fraîchement pressées par sa grand-mère. Accomplir ce genre de petits gestes anodins et mécaniques, avait quelque chose d'apaisant. Kantaro se retourna à l'exclamation de Hugh, pour le voir s'approcher de l'aquarium et en effleurer la vitre des doigts un court moment.
L'instant d'après, l'américain se laissait tomber sur son lit, le laissant dubitatif sur la manière dont il devait agir. Comment faisaient les autres quand ils recevaient leurs amis chez eux ? Devait-il s'asseoir par terre ou sur le lit à côté de Hugh ? N'était-ce pas un peu tendancieux s'il s'approchait trop ? Et si ...

Kantaro chassa ses questions d'un petit mouvement de tête et alla donner à manger aux poissons pour se donner le temps de prendre une décision sans rester dans cette posture statique embarrassante. Puis, il rejoignit Hugh sur le lit, s'installant en tailleur dans une attitude pseudo décontractée qu'il était loin d'avoir. Un petit sourire aux lèvres, il lui tendit un des deux verres.

" Tiens, pour te remettre. "

Kantaro jeta un rapide coup d'œil circulaire sur la chambre. Objectivement, elle n'était pas en désordre. Sa première remarque avait été un peu maladroite ... Il en revint rapidement au blond. Est-ce qu'il percevait son malaise ? Il espérait que non. D'ordinaire, il réussissait assez bien à se maîtriser, mais la situation était tellement nouvelle qu'il avait l'impression de perdre le contrôle chaque fois que son regard se portait sur Hugh.

" Tu t'ennuies à ce point ? Dans ce cas, plutôt que de repartir par le premier bus demain matin, ça te dirait de rester la journée pour faire un tour dans Osaka ? Il y a des bus en soirée. Tu peux même rester une nuit de plus. Ca dérange pas. "

Qu'est-ce qui lui prenait ?! Lui qui réfléchissait toujours avant de parler ... C'était sorti tout seul ...
Kantaro but une longue gorgée tout en cherchant quelque chose sur quoi focaliser ses pensées. Quelque chose d'autre que Hugh ... Une idée, vite ... Son regard dévia sur les toiles entreposée dans un coin de sa chambre, contre le mur et il les désigna d'un mouvement de tête.

" Tu peux regarder si ça te fait envie. Ca n'a rien d'extra mais ... Enfin, te gène pas surtout. "

Dans le genre changement de sujet, il y avait plus discret ...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: [terminé] Merci Tezuka ! (vacances à Osaka) [PV : Hugh]  Lun 7 Juin 2010 - 13:52

Kantaro était prévisible. Ou, plus que lui, c’était l’interaction avec lui qui était prévisible, facile. Kantaro était une personne réservée, un peu gênée lorsqu’il s’agissait de discuter. Le plus simple pour Hugh était de se montrer spontané, envahissant et curieux, chose à laquelle il s’attelait avec enthousiasme. Il n’avait pas peur de se faire rabrouer pour son colocataire. Quelque chose lui disait que celui n’arriverait pas. Il espérait simplement que Kantaro trouvait, comme il l’espérait, son comportement agréable, désamorçant une légère tension sous-jacente, et non pas exaspérant. Était-ce une impression ? Kantaro lui semblait quelque peu tendu, comme si quelque chose le gênait. Hugh supposait qu’il s’agissait simplement de son intrusion dans un lieu privé. Chose normale pour une jeune homme réservé comme lui. Au blond de désamorcer la tension.

Le regard de Hugh se coula sur le jeune homme assis à coté de lui, le dos raide malgré la position décontracté. A vrai dire, il n’avait jamais vu le jeune homme totalement décontracté. Cela ne lui aurait tout simplement pas convenu. Ce n’était pas ainsi que son corps s’exprimait. Lorsque Kantaro était heureux ou à l’aise, ce n’était pas avec d’exubérants mouvement ou avec des mots qu’il l’exprimait, mais avec une action discrète, un regard. Hugh aimait cette part de sa personnalité : Il parvenait à être présent et vivant malgré sa réserve. Mais il semblait aussi n’être pas si nombreux à savoir appréhender la présence de Kantaro. Il fallait dire que pour réussir à communiquer avec lui, il fallait donner de soit, ce que tous n’étaient pas prêt à faire. Il n’allait pas leur lancer la première pierre, il comprenait.

Il se redressa, prenant le verre tendu avant d’en boire une petite gorgée. Il tourna la tête avec un petit air surpris à l’invitation, bien vite mise de coté par le brun qui redirigea la conversation vers ses toiles.

« On verra… Je ne voudrais pas abuser de l’hospitalité de tes grands parents, et puis, ça serait peut-être mal vu ici. »

Ce faisant, il faisait bien évidemment référence à sa chevelure blonde, signe obséquieux de sa différence et de son intégration forcement difficile. Après une autre gorgée, il se leva, allant tripoter les toiles avec des gestes doux et assurés.

« Je ne pensais pas que tu peignais autant, je ne t’ai jamais vu dessiner à l’école »

Constata t’il d’un ton léger, même si nullement surpris par cela.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: [terminé] Merci Tezuka ! (vacances à Osaka) [PV : Hugh]  Mar 8 Juin 2010 - 20:46

Kantaro était décidé à faire abstraction de sa proposition formulée de façon un peu trop spontanée, mais la réponse de Hugh lui fit l'effet d'une douche froide. "On verra" ... Qu'est-ce que ça voulait dire "on verra" ? Pourquoi cette incertitude ? Même un refus aurait été mieux ... La suite voulut donner un semblant d'explication, et Kantaro préféra considérer que c'était bien ça qui faisait hésiter son ami, plutôt que de se poser trop de questions. Il les chassa donc rapidement pour afficher un petit sourire amusé.

" Si quelqu'un risque d'abuser ici, c'est plutôt toi qui devrait te méfier. Mes grands-parents sont tellement contents que j'invite un ami, qu'ils se fichent pas mal que tu sois japonais, américain ou les deux. Eiji s'est littéralement fait kidnapper pour le déjeuner quand il est venu chercher Shizuka. Et j'ai bien cru que ma grand-mère allait me lyncher quand je lui ais demander si ça ne les dérangeait pas que je t'invite. Si tu avais voulu repartir dès ce soir, je crois qu'elle t'aurait assommé pour t'obliger à rester. "

Cette fois, le sourire de Kantaro était réellement rieur. Se souvenir de ces évènements avait totalement effacé l'amertume de la première réponse du blond. Il n'avait même pas fait attention qu'il avouait au passage n'avoir jamais invité personne. Bah ... Ce n'était pas comme si Hugh ignorait qu'il n'avait pas d'autres amis que lui et Eiji.

Un peu plus détendu, Kantaro regardait à présent l'américain penché sur ses toiles : des paysages et des animaux essentiellement, certaines en estampes, et une ou deux faites en duo avec son grand-père. Ses yeux errèrent un moment sur Hugh pour s'arrêter finalement sur sa nuque que venait chatouiller quelques mèches blondes. Les cheveux étaient fins et il les devinait doux au toucher. Perdu dans sa contemplation, Kantaro ne réagit pas immédiatement lorsque Hugh se retourna pour lui parler. Un instant surpris d'être ainsi pris en faute, il se rattrapa assez vite pour répondre.

" C'est difficile d'emmener tout son matériel au lycée. Au final, je n'ai pris que mon carnet à croquis et de quoi faire un peu d'aquarelle. Ici, j'ai l'atelier de mon grand-père. "

Et quel atelier ! Le grenier de la maison avait été entièrement aménagé à cet usage, et depuis qu'il avait initié son petit-fils à la peinture, le vieil homme y avait réservé un espace pour lui. Kantaro aimait particulièrement les moments où ils y étaient tous les deux.

" Ca te dit d'y aller ? On a le temps avant le repas. "

Le jeune homme se levait déjà, bien décidé à partager son petit univers avec Hugh.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: [terminé] Merci Tezuka ! (vacances à Osaka) [PV : Hugh]  Mer 23 Juin 2010 - 11:31

Hugh regarda un court instant Kantaro par-dessus son épaule avec une expression franchement étonnée devant le débit de parole dont sut faire un instant usage son camarade. Kantaro était… Si peu lui même ? Mais tellement fidèle à lui même à travers les propos énoncés. Il faisait donc partit, avec Eiji, des rares amis du bruns ? Une ombre passa dans le regard de Hugh, imperceptible. Ca devait être pour ça que le brun s’accrochait autant à lui. Le jour ou il trouverait quelqu’un de mieux… Le jour ou il s’ouvrirait à d’autre… Ca finirait. Bah. Comme le jour ou il quitterait l’école. Peu importaient les raisons pour lesquelles on s’intéressait à lui pour le moment : Autant juste en profiter sans chercher à quoi cela était du.

Les doigts de Hugh couraient sur les toiles, autant de caresses qu’il ne prodiguait pas à autrui. Le regard de Hugh courait, intéressé, sur les traits et les couleurs, lisant ceux que d’autres ne voyaient pas. Il n’était « que » gribouilleur de manga et autres frivolités, mais avait aussi appris à apprécier l’art avec un grand A. Tout ce qui était dessiné l’attirait de toutes manière, chose apparemment difficile à appréhender pour beaucoup de monde.

Le mot « atelier » lui fit tourner la tête avec surprise. Vraiment ? Il regarda Kantaro avec des yeux brillants d’impatience.

« Un atelier ? Ou ça, je n’ai rien vu en arrivant ! C’est comment ? »

Il était debout lui aussi, prêt à suivre Kantaro sans ciller. Le jeune homme l’invita d’un geste de main à la suivre à travers la maisonnée. Passant non loin de la grande mère de Kantaro, Hugh lui adresse un petit salut de la tête, un peu gêné du regard un peu trop clairvoyant de la grand mère qui semblait voir plus qu’il n’y avait à voir dans sa présence et dans le comportement de Kantaro. Il n’était qu’une passade, inutile d’en faire tout un plat.

Hugh monta les escalier menant sous les toits avec passion, mais fut bien obligé de s’arrêter alors qu’il était presque en haut, le souffle court, la main repliée contre la poitrine. Quelle idée de courir. Et dire que Kantaro était allé à un rythme plus lent justement pour le ménager. Il ne savait pas comment prendre ce comportement du brun, si attentif à lui. Peut-être aurait il préféré qu’il se comporte plus « normalement » ? Cette manière de ralentir ses gestes pour lui était comme une comédie ou chacun d’entre eux faisait semblant que ce fut « normal bien sur ».

Hugh inspira lentement. Pourquoi ses pensées étaient-elles si sombres dernièrement ? Il releva la tête, adressant un grand sourire paisible à son compagnon, avant de monter les dernières marches.

« How »

Il n’en dit pas plus, la main posée sur la rampe, n’osant pas aller plus en avant le temps d’un instant. L’atelier était immense, recouvrant sous les toits toute la superficie de la maison. La lumière coulait avec abondance par les verrières, rendant l’endroit bien plus lumineux qu’il ne s’y serait attendu. Plan de travail et chevalets tachés étaient placés dans un désordre organisé, et, prêt d’une fenêtre donnant sur le jardin, un petit coin plus ordonné et plus strict se trouvait la. Hugh eut un sourire malicieux en s’approchant de cet espace.

« C’est ton coin ça, non ? »

Il se demandait ce qui avait put rendre le jeune homme aussi maniaque parfois.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: [terminé] Merci Tezuka ! (vacances à Osaka) [PV : Hugh]  Mar 13 Juil 2010 - 21:34

Voir Hugh évoluer dans son univers avait quelque chose d'étrange. C'était comme une mise à nue consentie, à la fois affreusement gênant et terriblement excitant. Kantaro avait l'impression de jouer à l'équilibriste avec ses propres sentiments et sensations, penchant tantôt d'un côté, tantôt de l'autre, sans réussir à totalement se stabiliser. Etait-ce normal de ressentir tout ça pour un évènement aussi anodin aux yeux d'autrui ? Et Hugh avait-il conscience de tout ce qu'impliquait sa présence dans cet atelier ? Car, malgré l'amitié qu'il avait pour Eiji, il ne l'aurait jamais laissé y mettre les pieds ...

Un léger sourire effleura ses lèvres à la question de Hugh, et il hocha la tête pour acquiescer tout en se rapprochant du blond. Le jeune homme n'avait pas hésité une seconde pour identifier son espace. Il le connaissait bien. Ou alors il était trop prévisible avec son côté strict et maniaque ... Son visage s'assombrit un peu à cette idée.

" Je dois être bien ennuyeux ... "

Et encore plus pour quelqu'un d'aussi ouvert que l'américain. Ce n'était pourtant pas faute d'avoir essayé de changer, surtout depuis qu'il connaissait Hugh et Eiji. Mais il avait beau savoir pourquoi il agissait ainsi, il n'arrivait pas pour autant à arrêter. C'était tellement ancré en lui ... Un réflexe de survie ... Parce que tout devait être le plus parfait possible pour éviter ...
Non ! Il n'avait pas envie d'y repenser maintenant. Ce moment était trop précieux, il n'allait pas le gâcher à cause d'elle ... Il devait se reprendre, ne pas afficher cette mine devant Hugh ... Le brun alla se poster devant la baie vitrée, tournant à moitié le dos à l'américain, et observa le jardin un moment.

" J'aime bien la vue qu'on a d'ici. C'est apaisant. "

Diversion maladroite mais acceptable ... du moins l'espérait-il.
Kantaro laissa un instant le silence s'étirer, le regard dans le vague en direction de la petite fontaine en bambou au balancier régulier. Ses pensées tournaient un peu trop vite. Est-ce que Hugh avait parlé ? Il fallait qu'il fasse cesser ce vacarme dans sa tête ...

" Est-ce que ... heu ... Je me demandais si ... si tu accept... "
" Les garçons, à table ! "


La voix du grand-père s'élevant depuis l'étage inférieur eut l'effet d'une décharge électrique le ramenant à la réalité. Qu'est-ce qu'il s'était apprêté à dire ? Kantaro déglutit difficilement avant de se retourner, affichant un visage le plus neutre possible, sans savoir s'il était vraiment convainquant. Sa main chercha en vain les lunettes qu'il ne portait pas pour les redresser, et alla finir sa course dans ses cheveux pour y remettre une mèche imaginaire.

" Mieux vaut descendre tout de suite, ils n'aiment pas trop attendre. "

Sans attendre de réponse, le jeune homme ouvrit la marche pour rejoindre le rez-de-chaussée, espérant que Hugh ne reviendrait pas sur ses paroles après le dîner.
Le repas, bien que traditionnel, avait été préparé pour pouvoir plaire à un occidental, la vieille femme ayant harcelé son petit-fils de questions sur les goûts de son camarade vis-à-vis de la cuisine japonaise. Discussions ordinaires, parfois un brin inquisitrices quand il s'agissait de la famille de Hugh, ... Le repas passa tranquillement, ramenant le calme dans la tête du brun. Puis, le thé dans le jardin.

Le temps avait tendance à s'écouler sans qu'on le voie. Il semblait passer lentement et pourtant il faisait déjà nuit. Les garçons regagnèrent la chambre où Kantaro déplia le futon avant de s'asseoir dessus.

" Il est encore un peu tôt, non ? Tu veux faire quoi avant de dormir ? "
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: [terminé] Merci Tezuka ! (vacances à Osaka) [PV : Hugh]  Dim 18 Juil 2010 - 10:59

Hugh n’était pas certain de la manière dont il eut convenu pour lui d’interpréter le comportement de Kantaro à son égard. Parfois, il y avait des choses dans son regard… Sans parler de la manière dont il le laissait parvenir dans certaines parties de sa vie privée… A moins que malgré les apparences, Kantaro soit au fond quelqu’un d’ouvert ? Non. L’idée en elle même était risible. Il avait bien appris à le connaître, avec le temps, et Kantaro n’était pas ça. Il était un solitaire avec peu d’amis, et sa présence ici n’était certainement pas anodine pour lui.

Un murmure étouffé lui fit tourner la tête, et l’expression amère et presque douloureuse du brun lui fit froncer les sourcils, indécis quand à la conduite à suivre. Mais bien vite – trop vite – Kantaro se détourna, allant à la fenêtre, lui balançant quelques banalités à picorer. Hugh fit la moue, se rapprochant de lui pour creuser un peu, mais la vue le fit taire. C’est vrai, c’était apaisant. Le vent courait légèrement parmi les plantations, et même à travers la vitre, on pouvait entendre le claquement régulier du bambou. Un son que Hugh connaissait pour l’avoir déjà entendu plusieurs fois dans des jardins, sans qu’il ne lui soit réellement familier. On ne devenait pas fou à entendre ce bruit sans cesse ?

Kantaro ouvrit la bouche pour parler, et Hugh tourna la tête vers lui, surpris. Qu’avait-il dit ? Etait-ce lui qui avait eut la tête ailleurs un moment, ou la voix du grand-père avait elle réellement couvert ses propos ? Kantaro eut un geste gêné, remettant un mèche de cheveux en place – il ne lui connaissait pas ce tic. En remplacement des lunettes ? – et se dirigea bien vite vers l’escalier. Hugh lui emboîta le pas, docile.

Le repas fut à la fois bruyant et calme, les protagonistes parlant. Même Kantaro. Hugh mangea avec application, ne voulant pas déplaire aux grands-parents du brun, se montrant souriant autant que possible. Il répondit le plus franchement qu’il put aux questions, se contenant d’hocher sobrement la tête lorsque l’on s’approchait de trop prêt de choses gênantes. Sa mère et sa maison lui manquait, et être au japon en plein été… Était une chose habituelle. Mais pas après y avoir déjà passé des mois. Mais aurait-il vraiment voulu revenir aux États-Unis ? Il n’en était pas si sur désormais.

Une fois de retour dans la chambre, Hugh se dirigea vers son sac à dos, en récupérant une petite bouteille d’eau ainsi que les médicaments qu’il avait évité de prendre à table, ne voulant pas essuyer de regard ou de question gênante. Il but d’une traite, la question de Kantaro lui faisant tourner le regard. Rabaissant la bouteille et s’essuyant la bouche d’un revers de main, il désigna d’un mouvement de tête le futon au sol.

« Je peux dormir dessus tu sais, tu peux garder ton lit. »

Il ne voulait pas non plus imposer de contrainte par sa simple présence. Il était peut-être occidentale, mais tout autant capable de dormir sur un futon.

« Rien de particulier. Je suis content d’être ici avec toi. »

Répondit-il avec un sourire, s’asseyant sur le futon à coté du brun. Il s’étira, avant de poser son dos contre le rebord du lit, laissant son regard couler sur l’aquarium d’ou émanait une douce lueur bleuté.

« Tu disais quoi dans l’atelier tout à l’heure ? J’avais la tête ailleurs, je ne t’ai pas entendu . »


Les 2 pieds dans le plat, tout en douceur et par surprise. Copyright Hugh.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: [terminé] Merci Tezuka ! (vacances à Osaka) [PV : Hugh]  Lun 19 Juil 2010 - 21:46

Assis sur le futon, Kantaro suivait les gestes de Hugh alors qu’il prennait ses médicaments. Un rituel exécuté plusieurs fois par jour et qu’il connaissait bien. Si le blond avait été gêné au début de leur cohabitation et s’était évertué à les prendre à l’abri des regards, il ne s’encombrait plus de cette pudeur à présent. Du moins, devant Eiji et lui.
C’est avec une certaine surprise qu’il vit Hugh atterrir sur le futon à ses côtés. L’idée de le laisser dormir dessus ne l’avait même pas effleuré. Non pas parce qu’il voulait le ménager, mais bien parce que ça n’avait pas beaucoup d’importance pour lui. Il dormait tellement peu ... et il pouvait s’endormir n’importe où, dans n’importe quelle position. Un lit, c’était un détail anodin en ce qui le concernait, alors autant le laisser à quelqu’un pour qui ça ne l’était pas.

Une chaleur diffuse s’étendit sur son visage aux paroles du blond. Y avait-il un second sens caché, un sous-entendu qu’il devait percevoir ? Ou bien était-ce simplement la façon habituelle de parler de l’américain ? Cette façon simple et franche qu’il appréciait mais qui le laissait parfois dans l’incertitude, comme en cet instant.
Kantaro vira carrément écarlate lorsque Hugh lui rappela ses paroles d’avant le diner. Non. Il ne pouvait pas lui dire. Il fallait qu’il trouve autre chose, et vite ...

" T’en fais pas pour le lit. Vu ce que je dors, on peut pas vraiment dire que j’en ai besoin. "

Petite diversion avant de passer à la suite, le temps de trouver une idée. Et une qui expliquait la gène dont il avait fait preuve en parlant. Un sujet personnel ...

" Hum ... En fait, je me demandais quel était ton genre de mecs. Plutôt sportifs non ? "

C’était le genre de discussion qu’avait les garçons entre eux normalement. Enfin, d’ordinaire, ils parlaient de filles. Mais dans le cas de Hugh, c’était différent. Et au final, ils n’avaient jamais parlé de ça ensemble. Le sujet avait vaguement été abordé lors de leur sortie au centre commercial, lorsqu’il avait racheté le magazine, mais Eiji était là et ils n’avaient pas poursuivi. Et là, il avait vraiment envie de savoir.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: [terminé] Merci Tezuka ! (vacances à Osaka) [PV : Hugh]  Lun 19 Juil 2010 - 22:03

Tranquillement assis à coté du brun, Hugh fronça légèrement les sourcils face à la gêne apparente qui fleurissait sous les joues de Kantaro. Il avait certes conscience de parler parfois un peu trop franchement. Rien qu’une histoire de contraste américain / japonais, ou y’avait il autre chose derrière ça ? C’était peut-être juste son tempérament, en fait. Il eut un sourire un peu gêné à la réponse de Kantaro.

« J’avoue. Excuse-moi. »

Chacun son sujet tabou. Pour lui, c’était ses angoisses, son cœur, pour Kantaro l’insomnie et d’autres fantômes. La question prit Hugh totalement au dépourvu, le jeune homme affichant un air franchement étonné.

« Mon genre de mec ? »

Répéta t’il, surpris que Kantaro aborde ce genre de sujets. Non pas parce qu’ils évitaient souvent le sujet de sa sexualité, mais plus pour le coté sexuel en général. Ce n’était pas forcement dans les habitudes du brun de parler de ça. Mais pour sa part, cela ne le gênait pas foncièrement.

« J’aime bien les mecs sportifs oui, mais plus pour l’aspect visuel tu vois ? Décoratif ? »

Il rit un instant, amusé. La plupart des gens le prenaient mal et ne parvenaient pas à comprendre ce que l’œil du dessinateur pouvait apprécier dans une belle musculature. N’y avait-il que ça ? Bon d’accord, il avait un faible pour les sportifs. Mais il n’y avait pas que ça qui comptait.

« Mais le plus important c’est quelqu’un avec qui j’ai une connexion, tout simplement. »

Il sourit, mais son regard s’était fait un peu vague, tandis que ses pensées le ramenaient vers Brian et vers tous ces instants passés ensemble dans la chambre, dans cette intimité feutrée et si particulière, alors que, seuls au monde et tout pour lui, les gestes s’étaient avec le temps plus affirmés, plus intime, pour finalement aboutir à cette étrange relation qui avait pris fin en même temps que la force de son cœur qui avait finit par céder, le conduisant à l’opération. Instinctivement, la main de Hugh se porta vers ses clavicule, effleurant sous le tee short la cicatrice dont il connaissait par cœur la forme.

Se ressaisissant, il sourit à Kantaro.

« Et toi, ton genre de fille ? Je parie que tu aime celles qui ne parlent pas trop et qui sont un peu sérieuses, non ? »

Ce n’était pas tout à fait vrai, mais il y avait une part de taquinerie la dedans. Il savait bien que Kantaro n’était pas limité à la surface intello qu’il présentait au reste du monde. Mais à vrai dire, il le voyait difficilement en couple. Il avait comme l’air de se suffir à lui même la plupart du temps, ou plutôt… De ne pas avoir envie de s’ouvrir à un autre.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: [terminé] Merci Tezuka ! (vacances à Osaka) [PV : Hugh]  Mar 20 Juil 2010 - 9:33

Kantaro tourna doucement la tête aux excuses de son ami. Il n’y avait pas de quoi s’excuser. Ce n’était pas de la faute de Hugh s’il ne dormait presque pas. Ce n’était la faute de personne ... ou presque ... Il n’avait besoin que de très peu de sommeil, depuis toujours, et ses insomnies, qui raccourcissaient encore ce temps, n’avaient qu’une seule origine. Au final, s’il n’en parlait pas, c’était parce que la nuit était son domaine privé, un espace-temps rien qu’à lui. Parce que les autres dorment, parce que la nuit fait peur, ... parce qu’il n’y avait jamais eu personne avec qui il ait voulu partager ces moments. Même si, depuis quelques temps, les heures lui paraissaient un peu plus longues et qu’il lui prenait parfois l’envie de réveiller Hugh ...

Le blond paru tellement choqué par sa question que Kantaro s’en voulut un instant de l’avoir posée. C’était pourtant un bon échappatoire pour éviter celle qui avait faillit franchir ses lèvres dans l’atelier. Mais finalement, Hugh répondit sans tabou. Visiblement peu gêné par le sujet.
L’aspect "décoratif" ... Vraiment ? Juste pour le plaisir des yeux alors ? Une petite moue dubitative se dessina sur les lèvres du brun. N’y avait-il vraiment que ça ? Mais, Hugh était quelqu’un de direct, pas du genre à donner une réponse de convenance. Alors ... peut-être bien ...

La suite lui fit tourner la tête vers le blond, le temps de voir son regard se voiler. Ah ... d’accord ... Hugh était déjà "connecté" à quelqu’un. Il aurait dû s’en douter. Même si, visiblement, ce n’était pas une pensée agréable. Un ex dont il était toujours amoureux ou quelqu’un d’inaccessible ? Il aurait tellement voulu savoir ... mais ça aurait été affreusement égoïste. Kantaro n’arrivait pas à savoir ce qui le peinait le plus : que Hugh soit si mélancolique ou que son cœur batte pour un autre ?

Kantaro dut prendre sur lui pour répondre au sourire du jeune homme. Sourire qui disparut aussitôt à la question. Ce n’était pas la question qui le choquait - après tout, il l’avait un peu cherché en posant la sienne -, mais bien que Hugh l’imagine s’intéresser aux filles. Il était tellement surpris qu’il ne nota même pas la taquinerie qui suivit. Il referma brusquement la bouche en réalisant qu’il l’avait laissée ouverte un bon moment sous l’effet de surprise.

" Les filles ... ne m’intéressent pas ... Je ne les aime pas. "

Vraiment pas. Il n’était pas hétéro. Il ne l’avait jamais été et ne le serait jamais. Sa seule réaction lorsqu’il avait dû faire face à des déclarations, avait été du dégoût. Etait-il gay pour autant ? Pas vraiment. Du moins, ce n’était pas ainsi qu’il se définissait.

" J’aime les gens sincères et honnêtes, directs aussi. Même si c’est parfois un peu gênant, j’aime bien cette qualité. Un peu comme toi au final. "

Un léger rire pour diminuer la portée de ses paroles et Kantaro reprit, portant son regard sur l’aquarium.

" En fait ... je ne pense pas avoir de genre. Je suis celui d’une seule personne et ce n’est pas une fille, ça c’est certain. "

Et l’espoir que ses sentiments soient réciproques venaient de fondre à peine une minute plus tôt, lui laissant une sensation douloureuse au creux de l’estomac.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: [terminé] Merci Tezuka ! (vacances à Osaka) [PV : Hugh]  Mar 27 Juil 2010 - 14:47

La question de Hugh sembla plonger Kantaro dans une abîmé de perplexité dont il ne sortit qu’au moment ou il réalisa l’aspect peu élégant qu’il devait présenter, la bouche laissée ainsi ouverte. Sa réponse fut à son image : Sobre, directe, et quelque peu sibylline. Il n’aimait pas les filles, vraiment ? Hugh eut une pensée pour la mère de Kantaro et se mordit la lèvre, un peu ennuyé. Il était certain que pour lui, toute la gente féminine était certainement à onire. Pour sa part, il appréciait leur compagnie. Les filles étaient souvent plus enjouées et ouvertes que les garçons. Plus facilement vipère aussi. Il fallait savoir leur plaire. C’était un jeu qui plaisait à Hugh, sans dépasser le stade de l’entente cordiale.

Kantaro étaya ses propos de quelques mots qui firent naître une rougeur sur les joues de Hugh alors que leurs regards se croisaient. Mais bien vite Kantaro détourna le regard avec un petit rire, comme pour éviter que le blond ne se fasse des idées. Kantaro n’avait jamais vraiment montré de propension à être attiré par les garçons… N’est-ce pas ? Et au delà de cela… Hugh balaya d’un revers de main mental les idées qui venaient l’ennuyer. Il doutait de toutes manières que Kantaro ait ce genre d’intérêt envers lui.

Les derniers mots du brun le laissèrent perplexe. Qu’entendait-il par la ? Il y avait quelqu’un qui l’intéressait ? Hugh eut un petit sourire chafouin tout en regardant Kantaro en biais. Il était beau, et il aimait son air sérieux et presque perpétuellement coincé. Kantaro avait un charme que les autres semblaient ne pas vouloir voir. Et il était également son ami.

« Je te laisse ton jardin secret, je n’insisterais pas. Mais j’aimerais bien savoir un jour. »

Curieux, comme toujours, et il n’allait pas s’en dissimuler. Le jeune homme se releva, s’étirant, avant de prendre dans son sac le tee shirt dont il se servait pour dormir ainsi que sa trousse de toilette.

« Je vais me rafraîchir un peu avant de dormir. »

Avisant les collections de manga soigneusement rangées parmi d’autres livres sur la bibliothèque, il se tourna vers Kantaro avec un petit sourire en coin. Quels que soient leur origine, il était toujours curieux de lire de nouvelles séries, et encore plus si c’était celle de Kantaro !

« Ca te dérange pas si je bouquine un peu tard ? »


Techniquement, il savait que non. Mais peut-être le brun souhaitait il garder un peu de son domaine de la nuit ?

Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: [terminé] Merci Tezuka ! (vacances à Osaka) [PV : Hugh]  Ven 30 Juil 2010 - 9:09

Kantaro se demanda un moment ce que Hugh avait bien pu interpréter de ses paroles, vu la réponse qu'il lui fit. Mais au moins, le blond semblait décidé à le laisser tranquille sur le sujet ... pour l'instant. La curiosité de son ami était insatiable. Mais apprécierait-il de savoir dans ce cas précis ? Une seule chose certaine, il serait forcément le premier informé.

Assis sur le futon, il observa Hugh, profitant qu'il ne le regardait pas pour poser ses yeux sur son corps fin. Et s'il faisait comme dans les histoires qu'il avait lues dans les magazines du blond ? S'il se levait, s'approchait et l'embrassait, là, tout de suite ... Que ce passerait-il ? Kantaro chassa rapidement cette idée. C'était de la fiction. Là, ils étaient dans la réalité, et ça ne se passait pas comme ça. On ne pouvait pas agir et s'inquiéter des conséquences après ... aussi tentant que cela soit, et même si ça semblait si facile dans les mangas. La vie n'était pas si simple ...

Détournant le regard pour ne pas avoir l'air de trop insister et éviter que Hugh ne se fasse des idées - même si elles auraient été parfaitement justifiées en l'occurrence -, Kantaro suivit celui de l'américain sur sa bibliothèque et esquissa un sourire à sa question. Oh non, cela ne le dérangeait pas. Au contraire ... Il pivota doucement la tête en signe de négation.

" Aussi tard que tu voudras. Ne te gêne pas pour moi. "

C'était plutôt à lui de s'inquiéter de ça. D'ailleurs, il n'avait jamais demandé à ses colocataires s'il les dérangeait. Etait-il suffisamment discret ? Ou bien les autres trop polis pour lui en faire la remarque ? Lorsque Hugh revint dans la chambre après son passage à la salle de bain, ce fut sa première question.

" Je n'ai jamais posé la question, mais maintenant que tu m'y as fait pensé ... Est-ce que je vous dérange la nuit ? C'est la première fois que je partage ma chambre avec d'autres alors je n'avais jamais été confronté à ce problème. J'essaye d'être discret et de ne pas rester dans la chambre, mais peut-être que je vous réveille quand je sors ou que j'allume ma liseuse pour lire ... Je préfèrerais que vous me le disiez si c'est le cas. "

A bien y réfléchir, c'était la première fois qu'il évoquait le sujet avec quelqu'un d'autre que son père, ses grands-parents ou un médecin. Il avait passé plusieurs examens pour tester son sommeil et il en était ressorti qu'il n'y avait aucune pathologie. Il était juste un très petit dormeur. Un brin insomniaque en prime, mais rien d'alarmant. Difficile cependant d'en parler sans inquiéter les gens.

" Et au cas où tu t'inquièterais de ça ... c'est normal. Mon cycle de sommeil est juste très court. "

Autant mettre tout à plat maintenant qu'il avait lancé le sujet.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: [terminé] Merci Tezuka ! (vacances à Osaka) [PV : Hugh]  Lun 2 Aoû 2010 - 22:36

Bien loin d’imaginer quelles idées se tramaient dans l’esprit de Kantaro alors qu’il l’observait, Hugh regardait avec attention les titres soigneusement rangés, hésitant sur celui à prendre en premier. A la réponse négative du brun, Hugh eut un petit sourire en coin alors qu’il jetait un œil vers lui. Effectivement, on parlait bien de Kantaro… Il ne l’avait jamais vu dormir, et les quelques fois ou il avait fait mine de se coucher lui aussi, l’illusion n’avait pas pris, tant dans son comportement tout laissait deviner qu’il s’apprêtait simplement à se lever dès que le dortoir serait un peu calme. Plus d’une fois, le blond avait surpris sa silhouette se détacher dans l’entrebâillement de la porte alors qu’il quittait les lieux, souvent après avoir murmuré quelques mots à Shizuka. Parfois l’emmenant avec lui aussi.

Après quelques mots, Hugh regagna silencieusement la salle de bain. Il resta un long moment sous la douche, un peu songeur. Ces vacances étaient étranges, et il lui était également fort étrange d’être ainsi chez quelqu’un d’autre que ses cousins, seul endroit autre que la maison parentale. Lorsqu’il sortit de la douche, il jeta un regard accusateur à son reflet dans la glace, définitivement trop fluet, trop sec, avant de s’habiller pour la nuit comme le faisait à l’école, simplement en caleçon et en tee shirt. Evangelion ce coup ci. Ses compagnons de chambré avaient put voir défiler bon nombre de tee shirts otaku de sa collection. Il tira inutilement sur son caleçon pour dissimuler un bleu un peu trop imposant, avant d'hausser les épaules, comme blasé. Il retourna à la chambre en silence, une petite serviette éponge sur les épaules alors qu’il finissait de se sécher vaguement les cheveux.

A peine était-il revenu dans la chambre et installé en tailler sur le lit, une pile de manga à coté de lui, que Kantaro lui reparla de cette histoire vaguement évoqué d’insomnie. Ça l’avait travaillé durant tout le temps qu’avait durée sa douche ? La main posée sur le 1er tome, Hugh la ramena ainsi que sa sœur dans une position plus sage, prompt à l’écoute.

« Tu vas quand même pas passer la nuit à attendre que le temps passe. »

Fut la réponse évidente de Hugh, une expression honnête sur le visage. La simple idée que Kantaro cherche à se montrer plus discret encore était quelque part risible.

« On te le dirais si ça gênait. Quand je dessine trop longtemps, Eiji dit bien qu’il veut dormir non ? … t’es discret comme une sourie. »

Le blond sourit de toutes ses dents, amusé de la comparaison. Il porta la main à sa serviette, se séchant une dernière fois les cheveux avant de la reposer sur ses épaules.

« J’aimerais bien ne pas trop dormir moi non plus, ça me donnerait plein de temps pour pouvoir dessiner… »

Déclara t’il, songeur.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: [terminé] Merci Tezuka ! (vacances à Osaka) [PV : Hugh]  Mar 3 Aoû 2010 - 12:26

Un sourire amusé effleura les lèvres de Kantaro à la réponse spontanée de son ami. Dit de cette façon, certes, ça semblait évident. Attendre que le temps passe, il l'avait déjà fait quelques fois, par obligation, et c'était long ... incroyablement long. Le rappel sur la vie dans leur chambre d'internat lui rappela pour quelle raison il n'avait jamais posé la question avant. Oui, ils lui auraient dit s'il gênait.

" Une souris ? ... Tant mieux. Ca m'aurait ennuyé de vous déranger. "

Kantaro esquissa un sourire amer à la remarque songeuse de Hugh. Ce n'était pas la première fois qu'il l'entendait. Une réaction classique : les gens couraient toujours après le temps pour faire le plus de choses possible.

" Ponctuellement, c'est pratique. J'avoue ... "

Mais toutes les nuits ... c'était juste long et lassant. Certes, il avait l'habitude et faisait en sorte d'avoir toujours de quoi s'occuper, mais il y avait des nuits vraiment interminables ... Mais inutile d'ennuyer Hugh avec ce genre de réflexion. La remarque avait été innocente et spontanée, comme toujours avec le blond. Et c'était bien là une de ses qualités.

Passant à autre chose, Kantaro attrapa le livre posé sur sa table de chevet, imitant Hugh dans son activité du soir. Après quelques pages pourtant, il reposa l'ouvrage sur le futon, incapable de se concentrer sans relever le regard sur l'occupant de son lit, et alla chercher son carnet à croquis. Une fois réinstallé, il hésita un moment, passant son regard alternativement sur le feuillet blanc, Hugh, puis la pièce. Le crayon tourna un moment dans le vide, puis il se décida enfin.

Croquer Hugh alors que celui-ci était éveillé et donc parfaitement conscient de ce qu'il faisait, était une totale nouveauté. Il aurait sans doute dû lui demander la permission mais, craignant un refus, s'était abstenu. Ce n'était pas la première fois, et pourtant si, d'une certaine façon : Hugh était bien plus expressif quand il lisait. C'était autre chose que pendant son sommeil.
Depuis qu'il l'avait dessiné pour la première fois, Kantaro avait cru un moment que son blocage sur les visages était passé. Loin de là : il avait été incapable de faire des portraits d'autres personnes. Et maintenant, il savait que c'était parce que c'était Hugh qu'il y arrivait. Juste lui. Les croquis du blond endormi avaient noirci les pages de son précédent carnet, qu'il avait rangé précieusement. Celui-ci était nouveau, et il l'entamait en espérant que le blond ne s'offusquerait pas en réalisant ce qu'il était en train de faire.

Le temps s'écoula sans que Hugh ne l'arrête. Il semblait bien qu'il n'avait même pas réalisé, plongé qu'il était dans sa lecture. Tant mieux. Ainsi, il faisait un modèle parfait, changeant parfois de position pour s'affaler toujours un peu plus sur le lit. Kantaro eut un sourire amusé en réalisant que l'américain s'était finalement assoupi. Abandonnant son carnet, il s'approcha un peu, tendant la main pour repousser une mèche blonde qui barrait le visage paisiblement endormi.

" Bonne nuit, Hugh ... "

Kantaro changea l'orientation de la lampe de chevet de façon à ce que la lumière ne gêne pas son ami, puis s'écarta du lit. Alors qu'il regardait les croquis qu'il venait de faire, le brun soupira doucement. Cette nuit allait être une nuit blanche. Il le sentait. A cause de la présence de Hugh ... mais, justement grâce à sa présence, elle ne serait pas aussi longue que les autres ...
Revenir en haut Aller en bas
 
[terminé] Merci Tezuka ! (vacances à Osaka) [PV : Hugh]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kobe High School :: Hors RPG :: Poubelle :: Archives des rps :: Anciens rps-
Sauter vers: