Partagez | 
 

 [terminé] Rentrée et nouveautés [PV : colocs]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
« Invité »
(#) [terminé] Rentrée et nouveautés [PV : colocs]  Mer 19 Mai 2010 - 21:44

Comme chaque année, Kantaro était ravi de retourner en classe. Mais cette année, il l'était bien plus que d'habitude et pour autre chose que les cours. Un jeune homme blond, présent dans sa classe et dans sa chambre, n'était probablement pas innocent dans cet enthousiasme. Oh, certes, Kantaro était désolé que Hugh ait redoublé, mais un sentiment totalement égoïste le rendait ravi de l'avoir encore une année près de lui. Il n'avait pas envie de penser à après, cet horrible moment où Hugh repartirait pour les Etats-Unis. Ce départ avait été repoussé d'une année, et c'était déjà ça.
Un léger soupir filtra entre ses lèvres alors qu'il gravissait l'escalier du hall de l'établissement. Il était vraiment devenu accro ... et n'arrivait pas à savoir si c'était un bien ou un mal ...

Arrivé devant la porte de la chambre 6, Kantaro s'immobilisa, vérifiant par réflexe les noms sur la porte. Hugh et Eiji étaient bien là. Les deux filles en revanche ... Deux nouvelles colocataires donc. Le jeune homme passa rapidement sur les noms avant d'entrer. Cependant, il se figea avant d'avoir franchit le seuil et reporta son attention sur les noms. Rika Akitaka, celle-là, il était sûr de ne pas la connaître. Mais Osaki Ran ... Ce nom ne lui était pas inconnu à la réflexion. Même s'il avait porté peu d'attention aux filles de sa classe l'année précédente, il se serait souvenu si elle en avait fait partie. Alors pourquoi ce nom lui disait-il vaguement quelque chose ? Après un temps de réflexion, Kantaro haussa les épaules et pénétra dans la chambre. Il verrait bien en temps voulu.

C'est avec une certaine satisfaction qu'il entra dans cette pièce si familière. Abandonnant sa valise un instant, Kantaro alla ouvrir la fenêtre en grand pour aérer un peu. Trois semaines sans être occupée, ... la chambre en avait sérieusement besoin ! Il entreprit ensuite de se réinstaller. Même lit, même placard, même bureau ...

L'adolescent s'interrompit alors qu'il déposait ses affaires de cours sur le bureau qu'il avait occupé l'année précédente. Si Hugh et Eiji reprenaient les mêmes places - ce qui était le plus logique -, il allait se retrouver entre les deux filles. Si en 4è année, Misa avait été le facteur de choix de son bureau, cette fois ce n'était plus nécessaire. Il était plus logique qu'il s'installe au bout, sur le bureau isolé, près de son lit et de son armoire. Plus près de Hugh aussi ...

Se ravisant, Kantaro se décida donc pour ce nouvel emplacement et commença à y disposer ses affaires. Stylos, livres, cahiers, dictionnaires ... chaque chose avait sa place bien précise. Son côté maniaque était vraiment flagrant quand on regardait son bureau ...


Dernière édition par Kantaro Fugiwara le Sam 17 Juil 2010 - 9:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: [terminé] Rentrée et nouveautés [PV : colocs]  Mer 19 Mai 2010 - 23:22

Trois semaines... c'était à la fois long et extrêmement court. En tous cas, grimper les escaliers et traverser le couloir jusqu'à la chambre 6 était totalement familier, pour lui comme pour Shizuka qui courrait allégrement à ses côtés au bout de sa courte laisse. Si le chiot allait vite regretter sa vie à la campagne telle qu'il l'avait vécu ces dernières semaines, il semblait aussi enthousiaste que son maître à réintégrer les murs du lycée. Ou bien était-ce simplement qu'il était heureux là où se trouvait Eiji, sans condition.
Le jeune homme réintégrait sa chambre, et le lycée, dans les mêmes conditions : 5ème année. De quoi grincer des dents... si le choix n'avait pas été le sien, conscient que passer en classe supérieur était envisageable mais serait difficile. Autant prendre de bonnes résolutions en faisant table rase sur une année qui avait été éprouvante pour lui. Le jeune homme espérait être suffisamment mur et discipliné pour ne pas se vexer de se retrouver avec des plus jeunes que lui. Après, si les plus jeunes se permettaient des remarques, il verrait, si, éventuellement, il pourrait remettre les choses à leur place...

Eiji s'arrêta un instant sur l'étiquette sur la porte de la chambre. Trois noms identiques à l'année précédente, un connu et un élément inconnu. Pourquoi pas... il était assez content de retrouver ses condisciples dans sa chambre : au moins l'ambiance serait bien plus détendue que celle dans laquelle il avait intégré la chambre 6 précédemment. Cette fois, il n'y aurait pas besoin de bagarre supplémentaire pour qu'une ambiance tranquille se crée.

Kantaro était déjà là quand il franchit le seuil de la porte et Eiji lui dédia un sourire radieux alors que le chiot faisait montre de sa joie à le revoir en gémissant et battant follement de la queue. Son maître se pencha pour détacher la laisse, permettant à l'animal de se jeter avec vigueur sur l'autre garçon pour lui faire la fête. Ces trois semaines avaient vu Shizuka grandir un peu, et surtout s'affirmer un caractère plus téméraire et frondeur.
Le sportif déposa son sac sur son lit – pourquoi en aurait-il changé ? - avant de se tourner vers son colocataire.

«  Content de te revoir là. Tu as passé de bonnes vacances ? »

Bavardage classique entre colocataires, certes, mais Eiji était sincère et vraiment intéressé par son cadet. Il en avait coulé de l'eau sous les ponts depuis le moment où il avait considéré Kantaro comme un intello désagréable et renfermé. Il était toujours renfermé, du moins peu ouvert, un vrai intello, mais il avait définitivement rayé le désagréable de sa description. L'avoir vu se ridiculiser au possible sur des génériques d'animes mettait à mal une définition si succincte de lui.
Shizuka se dandinait toujours de façon énamourée aux pieds de Kantaro jusqu'à ce qu'un appel d'Eiji le stoppe net dans sa démarche. Le chiot tourna la tête puis trotta docilement jusqu'à son maître qui le caressa chaudement. Pendant ses deux semaines à la campagne, essentiellement livré à lui-même, il avait passé un long moment à commencer l'apprentissage de Shizuka, auquel le shiba-inu s'était montré curieusement obéissant. Ca avait été un vrai plaisir de pouvoir le siffler au lieu de courir comme un fou derrière lui pour arriver à le rattraper.

Avec un soupir, le jeune homme attrapa certaines de ses affaires pour commencer à les ranger dans son placard. Son regard tomba sur les bureaux, ou plus exactement sur le seul bureau où des affaires scolaires nettement ordonnées venaient marquer un propriétaire. Propriétaire qui avait d'ailleurs changé de place par rapport à l'année dernière, contrairement au lit ou à l'armoire. Eiji récapitula un instant qui était où avant de laisser tomber devant les implications.

«  Au fait, tu connais nos futures colocataires ? »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: [terminé] Rentrée et nouveautés [PV : colocs]  Jeu 20 Mai 2010 - 17:57

Osaki avait passée des vacances à jouer les navettes entre le domicile de sa mère et celui de son père. Quelque jour avant la rentrée elle avait finalement pu souffler après des journées longues et fastidieuses. Elle était arrivée tardivement a Kobe l’année scolaire dernière et se renouveau l’excitait un peu, à l’idée de retrouver des camarades, de rencontrer de nouvelles tètes, d’avoir de nouvelle péripétie à raconter à son frère pendant de prochaine vacance . . . et enfin de changer de chambre !

Et oui cette année la brunette ne serait plus dans son petit cocon inhabitée qu’était la chambre 11 .Osaki avait été déplacée au numéro 6 à son grand étonnement .Ce qui n’était pas plus mal . . . elle avait envie de s’expatrier vers un continent nouveau . . . La chambre 11 était trop vide, trop calme, trop ennuyante. Cette année en classe Prépa et dans une nouvelle chambre lui réservait peut être, et elle l’espérait, un futur plus radieux !

La jeune femme se retrouva donc dans l’escalier qu’elle avait souvent emprunté avant les vacances ; dans ce fameux lycée auquel elle avait rêvassait toute la nuit dernière. Valise à droite et sac sur l’épaule elle claudiqua jusqu'à se retrouvée, enfin, à l’étage des chambres. Quels allaient être ses colocataires ? Sans doute des filles de son âge et peut-être même des filles de la classe prépa... Elle avança jusqu’au bon numéro tout en songeant à son futur.

Osaki frappa à la porte pour prévenir de son arrivée à ses futurs colocataires, s’ils étaient présents . . . Elle avança en chargeant sa valise sur son épaule et entra dans la chambre soufflant sur une mèche de cheveux rebelles. La jeune femme se retrouva en face de deux garçons, Ah ouai . . . des filles hm ? se dit Osaki en applaudissant sa préscience quasi-inexistante.
Le premier garçon était le géant d'un bon mètre 80 et le sympathique Eiji kimihiro qu'elle avait déjà rencontré auparavant. Le second . . . ? Le second ne nécessitait pas un descriptif . . . Et pour cause : Il s’agissait de Kantaro Fugiwara. . . . Le malheureux qu’elle avait réussie à mettre en colère le premier jour de son arrivée à Kobe. Merde était le seul mot qui lui venait à l'esprit mais bonjour était sans doute plus adéquat.

« Bon. . . »


La jeune femme s’arrêta net .Touchée par la grâce, elle venait de se dire qu’elle s’était trompée de chambre, oui ça ne pouvait être que ça. Elle se recula de quelque pas, passant sa tête au dehors de la chambre pour vérifier le numéro de celle-ci. Aie. C’était bel et bien ici. Comment allait-elle faire pour s’excuser à Kantaro ? Ce n’était pas vraiment le moment d’avoir ce genre de questionnement, l’idéal étant de finir son mot pour ne pas se faire passer pour une rustre.

« Bonjour je suis votre nouvelle coloc’ ! »

Osaki regarda vivement Kantaro puis fut interpellée par un truc statique qui la dévisageait curieusement. Elle baissa les yeux cherchant la cause de cette sensation d’observation gênante.

« Shizuka ! »


Elle se baissa vers le chiot qui l’observait toujours d’un air un peu dubitatif et caressa son doux pelage. Cette fois ci il était moins craintif. Cette petite boule de poile avait bien grandie.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: [terminé] Rentrée et nouveautés [PV : colocs]  Sam 22 Mai 2010 - 18:12

Kantaro finissait de ranger son bureau lorsque le bruit de la porte lui fit relever le nez. C'est un Eiji tout sourire qui fit son entrée dans la chambre, accompagné d'un shiba inu qui se rua sur lui dès qui fut libéré de sa laisse. L'adolescent se pencha pour soulever le chiot, qui posait déjà des pattes avant sur ses jambes, l'amenant à hauteur de son visage. Oh ! Il était plus lourd que deux semaines plus tôt ! Kantaro sourit et reposa l'animal avant qu'il ne se mette en tête de lui lécher le visage. Il passa ses mains dans le poil doux.

" Toi aussi tu m'as manqué bonhomme ! Dis-moi, t'aurais pas grandi par hasard ? "

Voyant qu'on lui parlait, Shizuka frétilla un peu plus vite de la queue, tout en émettant un jappement étouffé qui fit rire Kantaro tellement cela ressemblait à une réponse. Le jeune homme se redressa après une dernière caresse et se tourna vers Eiji. Un sourire radieux fut la réponse qu'il offrit à son colocataire avant de prendre la parole.

" Très. J'ai réussi à trouver des cours particuliers de russe, les deux dernières semaines. C'était vraiment super intéressant. Les cours par correspondance c'est bien, mais ça ne vaut pas la pratique face à un vrai prof. Il était russe en plus. "

En vérité, ces vacances avaient sans aucun doute été les meilleures qu'il ait passées de sa vie et les cours de russes - aussi bon qu'ils aient pu être - n'en étaient pas la véritable raison. Cependant, il se voyait mal l'avouer à Eiji, alors autant ne lui parler que de cette partie.

Il allait lui poser la question en retour, lorsque le sportif appela Shizuka. Le chiot répondit aussitôt, faisant preuve d'une obéissance qu'il n'avait pas jusque là, même s'il commençait. Kantaro avait passé la première semaine de vacances à lui inculquer quelques bases - dont celle de ne plus sauter sur les lits en prévision de la rentrée -, mais il n'avait pas eu le temps d'aller tellement plus loin. En reprenant le chiot pour les deux semaines suivantes, Eiji lui avait bien dit qu'il poursuivrait le dressage de façon plus poussée, mais il ne s'était pas attendu à ce résultat. Il émit un sifflement bref entre ses dents et Shizuka se retourna pour revenir à ses pieds aussitôt. Kantaro le gratifia d'une caresse.

" C'est bien Shizuka ! "

Il adressa un sourire à Eiji avant de poursuivre.

" T'as fait un sacré boulot. Je ne pensais pas qu'il serait aussi réceptif au dressage. Hugh va peut-être finir par l'accepter. "

Après une dernière caresse au shiba inu, Kantaro se dirigea vers son lit où reposait sa valise ouverte. Il en extirpa un petit ordinateur portable, cadeau de son père pour son anniversaire, certes un peu en avance, mais la rentrée ne laissait pas vraiment le choix. Il le déposait sur le bureau lorsque la porte s'ouvrit à nouveau. Hugh ? Non ... La silhouette brune aux formes féminines ne ressemblait en rien à Hugh. Dommage ...

La première déception passée, Kantaro fit attention à l'arrivante. Tient, ce visage lui disait quelque chose ... Et en vue de la réaction de la jeune fille, elle le reconnaissait aussi. C'était sûrement Osaki Ran alors ... mais ... Il fallut un certain temps à Kantaro pour que le souvenir de la brunette et de leur rencontre ne lui revienne à l'esprit. Son regard s'assombrit aussitôt et c'est une mine renfrognée qui accueillit la mauvaise nouvelle de leur colocation.
Le regard posé sur Osaki, à présent occupée à caresser Shizuka, Kantaro émit un long soupir exaspéré.

" ... Et merde ... Par pitié, dis-moi que t'as pas redoublé en plus. "

Qu'est-ce qu'il avait fait pour mériter ça ? Y avait-il, quelque part dans les archives de l'administration, un classeur avec les données relationnelles de chaque élève et ils s'arrangeaient pour qu'il y ait au moins une incompatibilité par chambre ? Ou alors, c'était une mauvaise blague ... une très mauvaise blague ...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: [terminé] Rentrée et nouveautés [PV : colocs]  Sam 22 Mai 2010 - 19:23

Eiji écouta avec un petit sourire Kantaro parler avec joie de ses vacances. Il n'y avait bien que lui pour être ravi d'avoir pu passer ses deux semaines de loisirs à étudier une langue étrangère de manière intensive. Lui aurait pris ça pour de la torture, mais à chacun ses plaisirs... Le jeune homme regarda le chiot revenir tranquillement à ses pieds, assez fier de son succès avec lui. Il avait attentivement lu son livre sur les shiba-inu, pour découvrir que derrière cette adorable boule de poils pouvait se cacher un véritable dictateur. Sachant que le chiot allait devoir passer un an de plus dans une chambre commune de l'internat... il était indispensable qu'il ait des rudiments de dressage.
Au final, ça avait aussi amusant pour le chiot que pour lui. Contraignant, certes, mais pour quelqu'un de déjà habitué à la rigueur de ses entrainements sportifs, cela avait plus été vu comme de la détente.

Il dédia un sourire amusé au chiot, puis à Kantaro. Il n'aurait jamais cru être aussi détendu pour sa rentrée. Il retrouvait sa chambre, ses marques... comme quand il était dans son ancien lycée, tout en étant loin de cette famille qu'il préférait ne plus voir. Au final, Eiji était assez confiant pour cette nouvelle année qui s'offrait à lui.

«  C'est vrai que ça a été plus facile que prévu... si il arrête aussi de dévorer ce qui traine, Hugh ne pourra que l'adorer. »

Il pensait que le chiot était guéri aussi sur ce point là. Mais là, c'était plus dur à savoir... sur la fin de l'année dernière, et pendant les vacances, Eiji avait choisi la méthode la plus sure : ne rien laisser trainer qui risquait de passer dans les dents infernales de Shizuka. Dans la chambre, ce serait déjà un peu plus dur. Le sportif baissa les yeux sur l'animal, sagement assis en train de renifler le sol sous ses pattes, sage comme une affiche publicitaire. Il verrait bien...

La porte s'ouvrit sur une tête connue avant que son ami ne réponde à sa question sur les futures locataires de leur chambre. Eiji put dévisager une petite brunette dont il se souvenait du rire contagieux lors de leur première rencontre en cours d'espagnol. Le jeune homme fut assez content de la voir arriver : il se souvenait d'elle comme une fille au contact facile, loin des pimbêches et nunuches qu'il avait pu croiser dans le lycée. La colocation ne devrait pas être trop dure à priori. La jeune fille s'agenouilla pour caresser le chiot, connaissant apparemment déjà son nom. Au moins le soucis de savoir si les deux nouvelles avaient un soucis avec les animaux était réglé à moitié.

«  Hello Osaki. Tu connais déjà Shizuka ? »

Eiji aurait parlé un peu plus si la voix froide et cinglante de Kantaro ne l'avait pas interrompue. Il y avait un moment qu'il n'avait pas entendu le jeune homme aussi... distant. C'était la voix de leur début, ce moment où ils n'attendaient qu'une chose tous les deux : de se taper dessus, ce qui avait fini par se faire et débloquer la situation...
Le kendoka fixa Osaki, puis Kantaro, passant de l'un à l'autre pour essayer de comprendre le froid qui venait de s'abattre sur la pièce. Il avait presque envie de rire – jaune – tellement cette situation était parallèle à celle qui s'était créée quand ils étaient arrivés tous les trois dans la chambre 6. A croire que le chambre était effectivement maudite, ou habitée par un yokai vengeur qui voulait absolument semer la discorde au sein de ses habitants.
Pour l'heure, le jeune homme se contenta de hausser un sourcil, l'air narquois.

«  Tu as quelque chose contre les redoublants Kantaro ? »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: [terminé] Rentrée et nouveautés [PV : colocs]  Sam 22 Mai 2010 - 22:56

Sentant l’atmosphère pesante Shizuka était parti se cacher près d’Eiji. Eiji observait chacun d’eux tour à tour, L’air de ne pas comprendre la situation et ne sachant comment reagir. La colocation entre eux s’annonçait mal et l’accueil que Kantaro lui avait réservée la laissée pour le moment sans voix. Méchanceté gratuite ou humeur noire ? Peut importe, ce n’était pas vraiment le moment pour venir taquiner la mauvaise humeur due à la fatigue de la jeune femme. Et il fallait croire qu’avec Kantaro les premiers jours de classe n’étaient jamais les bons. . .

Osaki savait pourtant très bien qu’elle s’était mêlée de choses qui ne la concernaient pas. Mais tout de même fallait il être répressif et froid pour si peu ? S’immiscer dans la vie d’un inconnu n’était pas son genre. Mais ce jour là elle était mal à l’aise et avait tenté de poser une discussion qui ferais du bien à son interlocuteur et qui ne s’arrêterai pas à une visite exhaustive du lycée.
Figée et pensive Eiji tira Osaki du stoïcisme dans lequel elle se trouvait, pensant qu’il fallait faire profil bas dans l’intérêt de l’ambiance entre colocataire. La valise de la jeune femme tomba de son épaule, et soupirant, déjà fatiguée, elle essaya de répondre en restant soft .Aujourd’hui elle avait l’irritation facile.

« Non Eiji , il a rien contre les redoublants .A la limite les redoublantes. . .M’enfin ce qui apparemment aurait pu l’enmerder c’est que je soit EN PLUS dans sa classe »

Elle se tourna vers Kantaro l’air peu combative.

« A ton grand bonheur je suis en prépa. »

Avant que son interlocuteur ait pu répondre la brunette observa circulairement la pièce. Elle tentait juste d’avoir à déblatérer sur un événement passé. Le plus simple aurait été de s’excuser. Mais la jeune femme ne voulait pas faire des excuses a quelqu’un qui s’en contreficherait et qui n’avait peut être même pas compris qu’il en faisait des tonnes pour des broutilles. Osaki s’avança donc vers le lit du fond à droite et posa sa valise nonchalamment. Elle s’apprêtait à ranger ses affaires quand elle se souvint de la question d’Eiji.

« J’ai rencontré Shizuka le premier jour de mon arrivé a Kobe . . . grâce . . . en même temps que ma rencontre avec Kanta . . . »

Comme tentative de discussion hors contexte c’était loupé. Heureusement qu’Eiji lui avait l’air plutôt décontractée. Osaki et Kantaro suffisaient amplement pour plomber l’ambiance.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: [terminé] Rentrée et nouveautés [PV : colocs]  Mer 2 Juin 2010 - 17:03

Un silence pesant s'était abattu sur la chambre après la première phrase de Kantaro à l'adresse de la nouvelle arrivante, le temps de prendre la mesure de certaines choses ... Et en premier lieu, qu'Eiji et Osaki se connaissaient. Ils avaient été dans la même classe l'année précédente, ce n'était donc pas si surprenant. Et vu la façon dont Eiji lui avait parlé, ils s'entendaient bien, du moins comme des camarades de classe normaux. Cela voulait également dire que Hugh la connaissait aussi. Au moins, si les choses s'envenimaient, ils pourraient faire tampon.

Et c'est d'ailleurs ce à quoi s'attela son ami en lâchant une petite remarque narquoise. Eiji savait parfaitement qu'il n'avait rien contre les redoublants - à une ou deux exceptions près, mais pour des raisons qui n'avaient rien à voir avec le redoublement - et tentait juste de débloquer la situation, ou simplement de rompre ce silence trop tendu. La question n'en étant pas vraiment une, Kantaro préféra rester silencieux. Mieux valait qu'il s'abstienne d'ouvrir la bouche s'il voulait tasser les choses. D'ailleurs, Osaki répondit à sa place, comme si elle craignait qu'il soit encore plus désagréable que dans sa réplique précédente.

" Parfait. "

Ce fut sa seule réaction en apprenant que la jeune fille était en prépa. Comme elle venait de la dire, Kantaro aurait eu du mal à digérer d'être à la fois dans la même chambre et la même classe qu'elle. Il ne la détestait pas - sinon il serait déjà en train de demander à ce qu'elle change de chambre -, mais il ne l'appréciait pas et se voyait difficilement la supporter 24h sur 24. Avec des horaires différents, ils ne feraient que se croiser en semaine. Et Osaki était certainement du genre à sortir avec ses copines le week-end. De son côté, il avait le tennis, la peinture, les nuits d'insomnie et bientôt le club de littérature. Bref ... Ils ne passeraient pas tant de temps que ça en commun dans la chambre.

Kantaro suivit le mouvement d'Osaki qui optait visiblement pour le lit anciennement occupé par Misa, puis se détourna vers sa propre valise pour continuer son installation. Il se figea, une pile de chemises pliées entre les mains, lorsqu'elle reprit la parole pour évoquer sa rencontre avec Shizuka ... et avec lui, donc. Sa mâchoire se crispa au dernier mot qu'Osaki prononça.

" Kantaro ... "

La réaction avait été immédiate et ... cinglante ... Kantaro dut prendre une profonde inspiration pour se faire moins glacial et plus calme dans la suite de ses propos.

" Passe encore que tu m'appelles par mon prénom sans mon autorisation, mais tu es priée de ne pas user de diminutifs. Evite ce genre de familiarité. "

De quel droit se permettait-elle ? La seule personne qui l'avait appelée ainsi ... ne l'avait fait que par accident, en interrompant ses phrases. C'était pourtant la seule personne dont il aurait accepté autant de familiarité ...

" Et tant que tu ne dépasseras pas les limites de ma vie privée, la cohabitation devrait être ... supportable ... "

Trop familière et trop curieuse ... Mais tant qu'elle respecterait la distance, il pourrait faire un effort ...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: [terminé] Rentrée et nouveautés [PV : colocs]  Jeu 3 Juin 2010 - 18:34

Eiji se massa lentement les tempes. La réponse cinglante de Kantaro aux explications hésitantes et lasses d'Osaki, il aurait presque pu la prévoir. D'après ce qu'il avait pu remarquer, quand le jeune homme avait décidé qu'il n'aimait pas quelque chose ou quelqu'un, il ne le faisait pas à moitié. Ajouté à cela un sens très aigüe de la politesse et du respect et le résultat donnait un adolescent pas toujours très agréable à fréquenter. Son ex-camarade de classe avait déjà du en faire les frais à sa tête, et rencontrait à nouveau ce charmant côté de la personnalité de tennisman. Au moins, quand ils s'étaient pris la tête tous les deux, Fugiwara avait de vraies raisons de ne pas l'apprécier et de ne voir en lui qu'une sale brute. Présentement, il avait l'impression diffuse que le principal soucis d'Osaki était qu'elle était une fille, et ouverte de surcroit.

«  Est-ce trop demander d'espérer que personne ne s'entretue dans la chambre ? »

Pas la peine de prendre l'habitude que quelqu'un fasse un séjour à l'hôpital par année scolaire. Ce n'était pas le genre d'habitude qu'Eiji avait envie de voir émailler ses souvenirs du lycée, ou de voir inscrit dans son dossier scolaire.
Avec un soupir, il prit son sac pour aller le déposer devant son armoire et entreprendre le rangement de ses affaires. Comme toujours, ses affaires de sport – du moins de kendo et kyudo – eurent la place d'honneur, avant que le reste de ses affaires ne suive, traitées avec un peu moins de précautions. Les deux hakama prenaient une place importante la petite armoire d'interne. Heureusement qu'il ne possédait par une garde-robe de fille...
Inquiété par le nuage noir et pesant qui venait de s'abattre dans la pièce, Shizuka se dirigea vers Kantaro et leva le nez vers lui, gémissant misérablement avec les oreilles aplaties en arrière. Le chiot semblait deviner la colère qui habitait le lycée, et la craindre. L'image était pitoyable et Eiji eut un pincement au coeur : habitué à voir maintenant le chiot plein de vie, le sentir misérable et effrayé comme à son arrivée dans la chambre était désolant.

Le côté agaçant de l'affaire était qu'il ne pouvait – et ne voulait pas – prendre partie. D'abord parce que Kantaro était un ami, et Osaki une camarade de classe. Symapthique, mais le lien s'arrêtait là. Sa fidélité allait en premier lieu à son ami. Ensuite parce qu'il ne savait pas exactement ce qui s'était passé lors de cette fameuse rencontre et ce qui s'était passé pour mettre Kantaro dans tous ses états.
Au final, il préférait rester en dehors, en espérant que les choses se tassent après un peu de temps de cohabitation.
Il avait comme un doute, mais n'y avait pas plus cru quand il avait commencé à habiter dans la chambre 6 aussi.. Avec un peu de chance, les choses se tasseraient avant qu'ils n'en arrivent au point de se taper dessus.

Eiji plia son sac et le rangea au bas de l'armoire avant d'en fermer la porte.

«  Quelqu'un pour venir courir avec moi demain matin ? Pour fêter la rentrée... »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: [terminé] Rentrée et nouveautés [PV : colocs]  Jeu 3 Juin 2010 - 19:55

Osaki écouta la réponse cinglante de Kantaro sans sourcilier. Malgré qu’il ait lâché du leste dans son ton Kantaro restait froid et hautain. La brunette se massa le front en essayant de se retenir de vomir une réponse méchante et irréfléchie qui n’aurait pour but que d’envenimer la situation. Mais c’était tellement tentant...en même temps joué à son jeu revenait à être aussi acariâtre que lui, pouvait-elle se rabaisser à réagir de la même manière qu’il le fessait ?Osaki allait ouvrir la bouche quand Eiji pris la parole.

Sa question remis bien vite l’esprit de la jeune femme en place. Oui, effectivement elle ne ferait pas cette bêtise...bien que la question d’Eiji ait tendance à mettre de l’huile sur le feu. Elle était énervée et ne pouvait prendre cette question que mal. Elle resta bouche bée quelques affaires à la main. C’était normal . . . normal qu’il dise ça, normal qu’il veuille abaisser les tensions, normal qu’il ne veuille pas une ambiance morne et incommode toute une année. Mais voila là c’était trop, avoir à supporter une famille disloquée et disloquante , être épuisé, avoir passé des vacances de quelques jours et maintenant avoir un colocataire désagréable qui n’arrivait pas à oublier une foutu petite erreur dont il agrandissait considérablement l’importance.

Ruminant ses maux la brunette se mordit les lèvres .Le pauvre Shizuka semblait abattu, le chiot si mignon habituellement avait l’air d’être redevenue aussi craintif que la première fois...à cause d’elle bien évidemment. Osaki se frotta le front une nouvelle fois. « Stop » était le bon mot ou « censure ».Elle n’en pouvait plus et savait très bien que son humeur et son état ne lui permettaient provisoirement pas de faire profil bas et de redevenir la bonne petite Osaki ouverte d’esprit et gentillette. A la nouvelle question d’Eiji, elle lâcha en voyant la figure hautaine de Kantaro :

« Je suis partante, ça me permettrait d’abaisser mes tensions intérieures et de me défouler un peu »


Le visage de Kantaro lui rappelait celui de sa tendre belle mère.Là c’était bon, ce n’était rien mais c’était le coup de grâce. La brunette enfourna ses dernières affaires dans son armoire et pris son carnet a croquis et un crayon. Elle fit valser sa valise sous son lit en y mettant un coup de pied et décida se s’échapper vers le toit. En soirée il n’y aurait personne, elle irait souffler un peu. Elle se dirigea donc rapidement vers la porte de la chambre ou peser trop leurs mauvaises humeur respectives et, fessant volte face à la dernière seconde lança un rapide « Desolé » à qui voulait bien l’entendre. A Eiji pour l’avoir mis dans l’embarras et à Kantaro pour la faute qu’elle avait commise et qui semblait tant lui peser. Elle essaya de sourire et parti en direction du toit.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: [terminé] Rentrée et nouveautés [PV : colocs]  Jeu 10 Juin 2010 - 12:53

Osaki ne répondit pas, et c'était certainement le mieux pour éviter la surenchère. Les tensions étaient déjà suffisamment lourdes pour qu'elle n'en rajoute pas. Et, tant qu'elle resterait à sa place, il n'en rajouterait pas non plus. L'idée de partager les mois à venir avec une personne si peu respectueuse de la vie privée des autres était assez exaspérante comme ça. Pourquoi ne pouvaient-ils pas tomber sur une fille aussi discrète que l'avait été Misa. Et d'abord, pourquoi ces fichues chambres étaient-elles mixtes !?

La voix d'Eiji s'éleva, lui rappelant en une phrase la situation de leurs débuts. La jeune fille ne pouvait pas comprendre le sous-entendu, lui si ... Et non, il était hors de question qu'il renouvelle l'acte auquel il s'était laissé aller l'année précédente. C'était tout bonnement inenvisageable ... et pas parce qu'Osaki était une femme ...

Un faible gémissement attira son attention vers ses pieds. Shizuka le regardait avec de grands yeux abattus, les oreilles plaquées en arrières. Kantaro eut un pincement au cœur à cette vision. Comment faire comprendre au chiot que sa colère n'était pas tournée contre lui ?

Avant qu'il n'ait pu faire quoique ce soit pour rassurer le pauvre petit shiba inu, Eiji lançait une proposition, malheureusement acceptée par Osaki. Et merde ! Il avait manqué de réaction sur ce coup là. En même temps, il n'avait pas pensé qu'elle accepterait. Dans sa tête, la proposition lui était destinée. C'était presque comme si elle avait voulu l'en priver volontairement. Bon ... là, il poussait un peu loin en lui attribuant des intentions qu'elle n'avait sans doute pas eu. Après tout, littéralement parlant, les paroles d'Eiji pouvaient s'adresser à eux deux. Mais quand même ... La mauvaise foi n'avait jamais tué personne ...

L'expression peu amène, Kantaro suivit la jeune fille du regard alors qu'elle prenait visiblement la direction de la sortie. Le "désolée" lâché sur le pas de la porte, le coupa net dans la réplique désagréable qu'il s'apprêtait à sortir. Osaki disparut de la pièce, le laissant présager qu'elle n'allait pas y remettre les pieds avant quelques heures.

Toujours près de son lit, l'adolescent y déposa la pile de chemises qu'il avait dans les bras, tout en s'agenouillant dans un soupir. Il tendit la main vers Shizuka et la déposa sur sa tête, que le chiot abaissa craintivement, avant de commencer à le caresser en douceur pour l'apaiser.

" Pardon, Shizuka. Je ne suis pas en colère après toi. Fais pas cette tête bonhomme. "

Kantaro était vraiment désolé de voir le chiot dans cet état et il le prit finalement dans ses bras, continuant à le caresser affectueusement. Restant assit par terre, il releva la tête vers Eiji. Une petite moue sur les lèvres, il soupira à nouveau, avant de détourner le regard sur la porte.

" Tu crois qu'elle s'excusait pour quoi au juste ? "
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: [terminé] Rentrée et nouveautés [PV : colocs]  Lun 14 Juin 2010 - 9:55

Eiji regarda Osaki fuir le champs de bataille aussi vite qu'un chat qui a reniflé un sushi et veut mettre la patte dessus, refermant la porte sur une excuse murmurée. Le jeune homme retint un soupir avant de tourner la tête vers Kantaro qui rassurait Shizuka avec sa tête des mauvais jours. Le chiot était encore inquiet, mais se calmait volontiers en constatant que personne n'allait le frapper. Pauvre bête... dans l'affaire, il y avait bien deux personnes qu'il avait envie de frapper, mais le chiot n'en faisait certainement pas partie. Mais en tout état de cause, ce n'était pas à lui de le faire...

Il s'assit du bout des fesses sur un des bureaux, quasi en face de Kantaro, et haussa les épaules par rapport à la question. Il connaissait la jeune fille comme on connait une camarade de cours : superficiellement. De là à connaître sa manière de fonctionner...

« D'être là peut-être ? Comment tu veux que je le sache... c'est une fille après tout. »

Ce qui voulait dire que ce serait surement beaucoup moins direct et beaucoup plus long à résoudre. Et puis connaissant Kantaro, et vu la manière dont il s'en était voulu à l'avoir frappé, il ne remettrait pas le couvert. Eiji aurait surement était moins pointilleux... mais aussi moins rancunier depuis le départ. La misogynie de son ami n'était un mystère pour personne : après l'avoir entendu pester toute la fin de l'année dernière sur les différents profs féminins, ou râler à propos des filles de la classe toujours casse pieds, habillées comme des prostituées ou en train de bavarder... il aurait fallu être sourd pour ne pas comprendre qu'il avait un sérieux problème avec la gent féminine. Seule Misa avait plus ou moins échappée à son courroux. Jusque là, Eiji s'en était juste amusé, mais il semblait qu'il allait maintenant se trouver aux premières loges pour constater cet adorable trait de caractère.

«  Proposition : vous venez tous les deux courir avec moi demain matin, je vous laisse sur le carreau tous les deux, et la chambre sera ensuite beaucoup plus calme... motivé ? »

Oui, il en avait les capacités sans l'ombre d'un doute, mais bizarrement, il se doutait que personne d'autre n'aurait envie de suivre ce genre de recommandation. Pourtant, il était sur et certain que le chambre serait plus tranquille une fois que les deux autres seraient en train de lutter pour seulement grimper dans leur lit.

«  Que s'est-il passé au fait ? Pour que vous soyez à couteaux tirés comme ça ? »

La question voulait dire beaucoup sur les rapports entre Kantaro et Eiji au final. L'année dernière, il ne se serait pas permis une telle curiosité familière. Maintenant, il était assez proche du jeune homme pour se permettre de poser la question... et s'intéressait réellement à la réponse. Ce n'était pas juste de la curiosité mal placée.
De toute façon, il allait vivre dans la chambre au milieu des deux belligérants... autant en savoir le maximum sur la situation qui s'était établie au départ.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: [terminé] Rentrée et nouveautés [PV : colocs]  Mer 16 Juin 2010 - 9:10

Rassurante, la main qui glissait sur le pelage du shiba-inu était bien plus douce que l'humeur du propriétaire de ladite main. Shizuka osa lever les yeux vers le jeune homme qui le tenait dans ses bras et tentait d'apaiser sa crainte. A tout hasard, il donna un petit coup de langue sur l'avant bras à sa portée, comme pour signifier qu'il ne lui en voulait pas de lui avoir fait peur.
Etait-ce parce que Osaki avait déserté les lieux ? Ou bien parce qu'il prenait sur lui pour rassurer Shizuka ? Ou encore parce que le passage de ses doigts sur le pelage dru avait quelque chose d'apaisant ? Toujours était-il que Kantaro semblait un peu plus calme, lui aussi. Plus disposé à écouter et à parler, également.

La réponse d'Eiji lui aurait sans doute extirpé un sourire en d'autres circonstances. Oui, Osaki était une fille ... et la situation aurait peut être été plus facile à gérer s'il n'y avait pas eu ce facteur aggravant. Kantaro avait parfaitement conscience que son ressentiment et sa méfiance vis-à-vis des femmes, même s'il était légitime à ses yeux, pouvaient être difficilement compréhensible pour les autres. Au moins, Eiji était-il du même avis que lui sur un point : les filles ne pensaient et n'agissaient pas comme les garçons. C'était un fait pourtant connu mais, étrangement, les gens en semblaient encore tout étonnés. Surtout les femmes d'ailleurs, qui reprochaient aux hommes de ne pas les comprendre, sans essayer la réciproque de leur côté ...

Un soupir vint ponctuer la question du kendoka. Quelques mois plus tôt, il l'aurait envoyé promener, mais à présent leur relation était toute autre. S'il ne s'était jamais confié à Eiji, c'était plus parce qu'il n'y avait pas eu d'occasion le nécessitant que par réticence. Et puis, il n'avait pas vraiment l'habitude non plus ...
Après une légère hésitation, Kantaro ouvrit finalement la bouche.

" Je ne pense pas que nous épuiser à la course soit une solution. Le problème ne serait pas réglé pour autant et tu ne serais tranquille qu'une heure, tout au plus. "

Les doigts du jeune homme vinrent gratouiller Shizuka derrière les oreilles. Il n'avait pas encore répondu et se demandait s'il devait le faire. Eiji était son ami. Les amis n'étaient pas là que pour les bons moments ... du moins était-ce ce que son grand-père lui avait dit durant les vacances. Mais ... l'opinion d'Eiji était importante. Comment jugerait-il la situation ? Et est-ce qu'il le jugerait, lui ? ... Et s'il arrêtait de se poser mille et une questions ?

" L'année dernière, je l'ai conduite à sa chambre quand elle est arrivée au lycée, et je lui ai aussi fait visité. C'était au moment où ma cheville allait mieux, quand j'ai commencé à reprendre les entraînements de tennis. "

Un sourire amer, un peu moqueur, se dessina sur ses lèvres.

" Ca me ressemble pas, hein ? J'étais vraiment de bonne humeur pour faire ça. Enfin bref ... Elle s'est montré désobligeante mais s'est excusé. C'était pas vraiment intentionnel donc j'ai accepté de passer outre. J'ai également passé sur sa familiarité, bien qu'elle soit allée beaucoup trop loin à mon goût. En revanche ... Je ne tolère pas qu'une inconnue se mêle de ma vie privée. En comptant le reste, ça faisait vraiment trop ... "

Etrange. Raconté comme ça, les choses paraissaient ... différentes ... même si le ressenti restait le même.

" J'ai pas été aimable, c'est vrai. Mais elle ne s'est pas excusée. Elle a pourtant eu le temps ... "

C'était sans doute ce qu'il digérait le moins. Si elle s'était excusée ... cela n'aurait rien changé sur le moment. Mais il ne l'aurait certainement pas accueillie, aujourd'hui, tel qu'il venait de le faire ...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: [terminé] Rentrée et nouveautés [PV : colocs]  Ven 18 Juin 2010 - 10:21

Ce n'était pas évident à partir de ces mots épars et de ces ressentis, mais petit à petit, Eiji reconstruisait la scène telle qu'elle avait pu se produire. Il n'était pas tellement dur d'imaginer une jeune femme enjouée, et un peu trop familière, prompte à se montrer curieuse, face à un Kantaro aussi fermé qu'une coquille d'huitre pour tout ce qui touchait sa vie privée. Mélanger ensemble, cela ne pouvait que faire des étincelles, et son ami n'était pas du genre à se montrer très tendre face à ce qui le dérangeait... Pour peu qu'Osaki ait elle aussi une certaine fierté, les choses n'avaient pas eu l'occasion de s'arranger. Et pourquoi se seraient-elles arrangées d'ailleurs ? Dans deux classes différentes, ils avaient eu tout le loisir de s'ignorer mutuellement, jusqu'à ce qu'ils se retrouvent dans une cohabitation forcée.

Eiji attrapa la chaise devant lui, la retourna avant de s'y assoir, les bras posés sur le dossier de la chaise. Shizuka avait retrouvé son calme dans les bras de Kantaro, rassuré par la caresse insistante que lui octroyait son second maître. Le tableau était paisible, bien plus qu'il ne l'avait été une dizaine de minutes plus tôt. Il finit par reprendre la parole au bout de quelques minutes de réflexion. Il n'était pas aussi rapide dans ses pensées que pouvait l'être un certain intello, et préférait prendre le temps de la réflexion. Surtout pour un de ses amis. Sa voix était pensive quand il finit par reprendre la parole.

«  Tout le monde n'a pas la même notion de vie privée je suppose. Regarde Hugh... je sais que c'est parce qu'il est en partie américain, mais lui et le terme retenu dans la même phrase, c'est carrément décalé ! »

Le japonais lâcha un éclat de rire peu amusé en se passant la main dans les cheveux. L'année dernière, il avait du se retenir un certain nombre de fois d'achever ce qu'il avait commencé à sa première rencontre, à savoir cloué Hugh contre le mur. L'américain était curieux, pas vraiment discret, et surtout très différent des japonais sur ce point. C'était tout, tout de suite, d'une manière particulièrement agaçante. Ils avaient fait des efforts tous les deux sur ce point pour arriver à un point où chacun en était satisfait. Parce qu'ils avaient voulu tous les deux faire un effort.

«  Pour les excuses...pourquoi t'en aurais-t-elle fait ? Vous n'avez même pas du vous recroiser dans l'année. Je ne cherche pas à la défendre... j'aimerais juste que vous n'essayiez pas de vous entretuer dans la chambre. »

Eiji soupira, le sourire sur son visage s'étirant pour devenir un rictus plus ironique.

«  Je sais, je suis mal placé pour donner des leçons, dans le genre je frappe avant de finir la discussion... »

Mais au moins il n'était pas terriblement rancunier. Une fois les coups donnés, et la colère envolée, il n'arrivait pas à garder rancune. C'était peut-être aussi simple comme manière de faire. Dommage que tout le monde ne soit pas du même avis.
Pour l'heure, il espérait juste que les deux autres se contenteraient de s'ignorer l'un l'autre.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: [terminé] Rentrée et nouveautés [PV : colocs]  Sam 17 Juil 2010 - 9:31

Le silence qu’Eiji laissa entre eux avant de répondre termina de calmer le brun. Shizuka, totalement rassuré à présent, se dandina pour s'extraire des bras de Kantaro et aller chercher un de ses jouets, mordant consciencieusement dedans en observant ses deux maîtres par coups d'oeil furtifs.
Le jeune homme soupira à l'évocation de leur colocataire.

« Hugh ... C'est différent ... »

C'était très différent, et pour un tas de raisons ... Mais s'il était honnête deux minutes avec lui-même, il devait avouer que le comportement du blond l'avait choqué lors de leur première rencontre. Pourtant, il en avait très vite fait abstraction, et à présent, c'était même quelque chose qui lui plaisait chez lui. Parce qu'ils étaient amis ou parce qu'il l'aimait ? Il ne savait pas trop, mais ce n'était pas si important.
Kantaro revint rapidement à la discussion, préférant ne pas s'égarer plus que nécessaire sur un terrain aussi instable. Il haussa doucement les épaules et adressa une ébauche de sourire à son vis-à-vis.

« Ne t'en fait pas, je n'en ai pas envie non plus. Il est hors de propos que je réitère ... Enfin, je me contenterais de l’éviter et de l’ignorer. Si elle fait de même de son côté, ça devrait être suffisant pour éviter tout ... débordement. »

Fille ou pas fille, ce n’est pas ce qui le retenait, mais bien l’idée de se montrer à nouveau violent. Il préférait fuir la pièce quand elle serait là, plutôt que de risquer de revivre la même chose que l’année précédente.
Kantaro se releva et se pencha au-dessus de sa valise afin de reprendre son installation, qu’il avait laissé en suspens à l’arrivée d’Osaki. Les derniers vêtements à déposer dans le placard et il pouvait refermer sa valise pour l’année. Il la hissa sur le dessus de l’armoire et s’assit sur le lit, observant Eiji qui terminait de s’installer lui aussi, songeur.

« En fait, c’est maintenant que j’ai envie de courir. T’es partant ? »

Eiji acquiessa. Kantaro changea donc rapidement de haut et enfila ses baskets. Ils quittèrent la chambre quelques minutes plus tard, Shizuka sur les talons, frétillant de la queue à l’idée de se dégourdir à nouveau les pattes avec ses deux maîtres.
Revenir en haut Aller en bas
 
[terminé] Rentrée et nouveautés [PV : colocs]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kobe High School :: Hors RPG :: Poubelle :: Archives des rps :: Anciens rps-
Sauter vers: