Partagez | 
 

 chat sauvage sur patins = DANGER [PV David Duval]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
« Invité »
(#) chat sauvage sur patins = DANGER [PV David Duval]  Mar 25 Mai 2010 - 20:31

Existait il un pire endroit dans tout Kobe? La jeune femme grimaça en regardant l'énorme étendue de glace qui s'étalait devant ses yeux. Il n'y avait que peu de monde sur les pistes extérieures, les gens préférant la chaleur relative et l'abri du vent qu'offrait celles internes. Pour sa part, elle cherchait la paix. Elle était vétue d'un court manteau noir et de gants. Elle regrettait de ne pas avoir enmené d'écharpes vue le froid émis par la glace.


Assise sur le banc, cela faisait bien 10 bonnes minutes que la jeune femme observait la glace. Et elle ressentait toujours la même répulsion. Mais commençant sérieusement à se geler, elle se décida à bouger. Se levant, elle réussit à se ratrapper d'extrème justesse au rebord de la patinoire. Guère pratique ce genre de chaussures... S'aidant du rebord donc, elle s'approcha à pas lents de l'entrée.


Pourquoi était elle là déjà? Ah oui! Tout simplement parce que...elle ne savait pas tenir sur la glace. Et avec son caractère, elle le prenait comme une faiblesse et une insulte personnelle. Hors de question de laisser les choses en état. Et puis, ça devait pas être si compliqué que ça.


_Aaaaah! je retire, je retire !!!! s'écria t elle alors qu'elle allait s'aventurer sur la piste mais qu'un jeune homme la dépassa en trombe.


Elle ressemblait à un chat devant une bassine, tous les poils hérissés, le dos rond, et grondant. Bon, même si ça tenait plus du gémissement....


Se donnant un coup de fouet mental, elle se décida et pénétra sur la piste. Heureusement eut elle la présence d'espit de s'accricher au rebord, car étrangement ses pieds partirent avant le reste de son corps, la mettant dans une position bizarre. Elle les ramena à leur place normale avec la force de ses bras accrochés desespérément à la rembarde.


Au bout de plusieurs minutes à avancer doucement en se tenant à deux mains, elle comprit qu'elle ne ferait aucun progrès dans ce genre d'entrainement.


_Qui ne risque rien....


A peine cette phrase formulée, son corps réagit de lui même. Elle se propulsa loin de la rembarde, vers le centre de la patinoire...un brin trop vite tout de même. Un cri lui échappa alors que ses bras battaient l'air à la recherche d'une rembarde de secours...inexistante évidemment.
Elle se sentie tomber en arrière sans rien pour se ratrapper. AAaaaaa elle allait se fracasser le crâne sur la glace....son imagination partit à 100 à l'heure.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: chat sauvage sur patins = DANGER [PV David Duval]  Dim 13 Juin 2010 - 19:04

Une journée froide, voir glaciale en ce mois d’avril.
Le soleil était pourtant présent mais le vent faisait baisser la température de plusieurs degrés…
Ce temps frisquet ne donnait pas envie de pointer le bout de son nez dehors… La plupart préféraient aller à la bibliothèque lire un bon roman au chaud, ou bien se réfugier dans les couloirs, le dos collé aux radiateurs…
David quant à lui, décida de sortir, le froid ne le rebutant pas le moins du monde !
Comme si cela aurait pu l’empêcher d’aller dehors sérieusement ? Puis ce qu’il attendait depuis un moment venait d’arriver !
Vêtu de son blouson noir, un jean, sans oublier une écharpe au couleur de la France, le jeune homme sortit de cours au pas de course, saluant ses camarades au passage. Il descendit les escaliers en quatrième vitesse, parvint dans le hall, où quelques adolescents traînaient. David passa devant eux s’en s’arrêter, puis poussa les portes.
Un grand vent frais l’accueillit mais loin de le démotiver, cela le reboosta au contraire ! Il respira à plein poumon, une main agrippant son sac qui glissé de son épaule.
Puis d’un pas rapide, l’adolescent sortit de l’école, direction la ville…
Il y avait d’ailleurs pas mal de monde en cette journée ! Faut dire qu’à cette heure, c’était la sortie des écoles et des bureaux. Certaines personnes marchaient à vive allure, pressées de rentrer chez elles, d’autres encore couraient après leur bus, l’une d’ailleurs manqua de s’étaler sur le sol !
Le français lui suivait sa route, connaissant le chemin sur le bout des doigts ! En effet, il se rendait souvent dans cet endroit lorsqu’il n’avait pas cours, ou quand il séchait bien sûr !^^
Pourquoi cet empressement, vous le serez très vite…
David traversa les rues bondées, arriva dans une petite ruelle et pénétra dans le lieu tant désiré…
Mais où ça ?
Le disquaire bien sur !
Quand on y entrait, une ambiance pop vous accueillait, les murs étaient peints dans des couleurs flashies, du orange ou bleu électrique…
Le vendeur Sora, un garçon d’une vingtaine d’année typiquement japonais, l’accueillit avec un grand sourire. En même temps, vu le nombre d’heure (et d’achats) que passait David ici… Sans plus tarder Sora lui tendit des 5 cds, le regard de David brilla d’un éclat de curiosité et d’impatience ! Enfin, les cds qu’il avait commandés étaient arrivés, en provenance directe de France ! Du rock, du rap de la variété… Il regarda le titre des différentes chansons, certaines tiltèrent sa curiosité imaginant déjà l’air ou bien les paroles qui pouvaient s’ensuivre…
En effet, le jeune homme ne connaissait plus beaucoup l’actualité musicale française ! Seules les plus connues passaient sur le net et pas forcément les meilleures.
L’adolescent régla le tout et après un quart d’heure de bavardage, il s’en alla son précieux sésame en poche.
Et oui c’était pour cinq malheureux cds que David s’était précipité et rien d’autres !
L’adolescent tout sourire marcha parmi les passants, heureux de retrouver une partie de lui… Une partie de France au Japon…
Il allait en partie retrouver un peu de son pays en chanson. Il marchait en direction de Kobe pour rejoindre ses amis, pourquoi rester plus longtemps ici ?
Enfin l’adolescent passa devant une patinoire extérieure ! Sa curiosité et son amour du sport l’entraîna ! Sans plus attendre, le français se dirigea vers le stand juste à côté, loua des patins, laissant à la caissière au passage son sac et ses baskets.
David enfila donc ses patins, les serrant au maximum pour pouvoir bien maintenir la cheville puis entra en piste !
Il n’y avait que peu de personnes sur la glace, certains débutaient à n’en pas douter, d’autres se débrouillaient fort bien !
Au début David tâtonna le temps de retrouver ses repères, puis après une dizaine de minutes, le jeune homme fila sur la glace, les bons vieux réflexes revenant vite à la surface !
Depuis son plus jeune âge, David allait à la patinoire se défoulant là aussi, déboulant comme un fou, faisant des chutes mémorables mais se relevant toujours…
Puis lorsque sa sœur fut un peu plus grande, il l’emmena avec lui et avec beaucoup de patience, il lui apprit les bases et ensemble ils s’amusaient…
L’adolescent glissa avec rapidité sur la glace, tout en restant en équilibre, patinant en arrière… Une fois de plus, cela prouvait que David était fait pour les terrains de sport que pour les salles de cours…
Alors qu’il patinait rapidement, il entendit un cri derrière lui, le français se retourna et vit une jeune fille déboulait au milieu de la piste mais contrairement à lui, ne maitrisait pas ses gestes ! Elle tentait visiblement de retrouver son équilibre en battant des bras comme un oisillon !
Instinctivement David glissa vers elle et juste au moment où elle allait s’étaler pour ne pas dire se fracasser au sol, le jeune homme se positionna derrière elle et la saisit sous les aisselles !
La jeune fille en question ‘était autre que Izura, une française qui tout comme lui était scolarisée à Kobe, et qui aimait également le sport !
Quelques semaines auparavant, ces deux là s’étaient livrés un match de volley de suite après s’être rencontrés ! Malheureusement, ils ne purent le finir car David avait reçu un appel de sa sœur…
Mais il avait de suite apprécié Izura par sa spontanéité, son sens de la répartie, sa détermination à gagner. Puis faut bien l’avouer elle était mignonne !
Mais revenons à la patinoire au moment où comme le prince charmant, David sauva la vie à la princesse Izura ! (non non je ne suis à peine pas dans mon délire ^^).
David se pencha au dessus d’elle tout en la maintenant et avec un sourire au coin des lèvres :

_ Besoin d’aide ? lui dit-il en français.

Question qui nécessitait pas une réponse, vu la situation où se trouvait la demoiselle…
Puis le sportif l’aida sans mal à se redresser, puisque lorsqu’elle fut sur ses deux jambes, il lui saisit son bras gauche et avec fermeté il la maintenait debout. Elle semblait avoir du mal déjà à rester debout sans bouger car il put voir son pied droit glissé sur le côté sans qu’elle puisse le contrôler. Ses longs cheveux blonds cachaient quelque peu son visage fin…

_ Une petite pause ne fera pas de mal lui dit-il tout en posant ses yeux noisettes sur ceux ambrés d’Izura.

Sans plus attendre, David la guida vers la rambarde puis vers le banc juste derrière. Il fit attention de e p tomber lorsqu’il marcha sur le sol puis tous deux s’assirent. Les coudes sur ses genoux. :

_ Toi aussi tu as affronté ce temps pour sortir de Kobe et t’amuser ? Son regard brillait de malice. Même si la patinoire ça n’a pas l’air d’être ton truc on dirait lui dit il gentiment.

En même temps où pouvait-on trouver des sportifs en dehors des cours ?
En salle d’études ? Ou en pleine révision ? Non à la patinoire bien sûr !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: chat sauvage sur patins = DANGER [PV David Duval]  Mar 15 Juin 2010 - 20:59

Izura détestait perdre. Elle le détestait férocement. Et quand elle se retrouvait dans ce genres de situations, il lui arrivait encore de sentir son coeur s'emballer, son sang s'échauffer et ses poings se crispaient par automatisme.


Quand la jeune femme se sentie glisser vers le sol, elle tenta de récupérer son équilibre, évidemment. Mais elle ne le pu. Cependant, elle sentie soudain quelque chose, en l'occurence quelqu'un, la retenir. Réflexes de nouveaux, que celui de s'agripper aux avants bras derrière elle, de peur qu'ils ne la lachent. Mais ça n'arriva pas. Il la maintenirent fermement dans cette position grotesque où elle ne pouvait rien faire, à moitié agenouillée. Alors qu'elle sentait la colère grondait, une voix connue prit la parole.


Par surprise, ses pieds se dérobèrent de nouveaux sous elle, mais David la tenait toujours fermement. Ah oui, il l'avait abandonné sur le terrain en volley ball après avoir reçu un coup de fil. Elle gardait un gout âcre. Non pas pour le fait qu'il ait eu plus urgent à faire, mais plutot parce que son instinct de joueuse ne pouvait s'en tenir à un match nul.


Elle se mordit la joue plutot que de répondre à cette question. Elle le prenait pour une humiliation personnelle. Il ne faut pas chercher, Izura était ainsi faite. Si elle avait besoin de l'aide de quelqu'un pour faire quelque chose, elle ne se le pardonnait pas. Surtout si cette situation se passait quand elle faisait de son mieux. C'était comme une paire de giffles. Quand elle était petite, et une sauvageonne, cela lui valait son rôle de leader, ça et le fait qu'elle savait courir vite, se battre et avait du courage (d'enfants) à revendre. Mais en grandissant, ce genre de comportement passait plus difficilement. Aussi avait elle appris à le maintenir en laisse.

Mais la situation présente était le genre de situation où elle peinait pour le retenir. En gros, la jeune femme était desespérante pour tout bon samaritain comme David qui ne faisait que tenter de l'aider. Et savoir qu'il tentait de faire de son mieux et d'être gentil n'était pas pour arranger son humeur. La culpabilité mettait plus de l'huile sur le feu qu'autre chose.


Il la garda en main jusqu'à l'amener vers le rebord, sans même attendre des protestations de sa part. La sauvageonne en elle s'en rebella d'autant plus. Elle avait beaucoup de mal à la retenir pour qu'elle ne se mette pas à crier des insanités qu'elle regretterait sur David. C'était un gentil garçon et elle l'aimait bien. Elle s'enfonça les ongles dans les paumes et le suivit sur le banc, se mordant la lèvre pour ne rien dire.


*Pitié, dis n'importe quoi, n'importe quoi !!!!*


Ca marcha...Du moins pour sa première phrase. La seconde...et bien avec ce genre de caractère en même temps....

Elle redressa la tête, les joues rouge de honte et les yeux où brillait une colère sourde.


_Sans blague?! gronda t elle.


Elle détourna le visage et le fixa vers la piste,se calmer se calmer !!!! Elle prit plusieurs inspirations.


_N...non, en effet. reprit elle d'une voix qu'elle tentait de maitriser.


_T'es plutot doué j'ai l'impression.. reprit elle, un peu calmé.


Elle n'était pas du tout jalouse. Elle savait depuis toujorus qu'elle n'était la meilleure en rien. Mais elle savait aussi qu'elle était plutot bonne dans de nombreux domaines...même si ces derniers n'étaient pas ceux dont une filette normale aurait dû se vanter.
Revenir en haut Aller en bas
 
chat sauvage sur patins = DANGER [PV David Duval]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kobe High School :: Hors RPG :: Poubelle :: Archives des rps :: Anciens rps-
Sauter vers: