Partagez | 
 

 Ca commence mal... [Nikita] [Terminer]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Invité
« Invité »
(#) Ca commence mal... [Nikita] [Terminer]  Mer 16 Juin 2010 - 21:50

[12h00]

C'est avec le vacarmes assourdissant de son réveil que Toshiro commença cette journée qui allait être une sorte de nouveau départ. Nouveau départ certes mais pas question de changé ses habitudes, oh non. C'est donc pour ça que l'aveille il avait bu comme un trou et que son réveil fut un peu, comment dire, brutal. Tant bien que mal le jeune homme arrêta la machine infernal qui ne cessait de répéter "Dring Dring", se leva et traina difficilement jusqu'à la cuisine ou ses parents étaient en train de manger. Le voyant arriver, ça mère ne pu s'empêcher de lui dire avec un grand sourire:


"Laisse moi deviner, hier t'as encore passé ta soirée à boire et maintenant t'en fais les frais ?"

Pour toute réponse de la part de son fils elle n'eut qu'une sorte de grognement. Après avoir manger et pris une bonne douche, la gueule de bois de notre ami était presque parti et il se sentait largement mieux. Comme tout les jours il se vêtit de sa tenue de barman. Celle-ci comprend un pantalon noir, une chemise blanche avec un d'un gilet noir par dessus. Il mit également son un nœud papillon noir. Après cela il alla contrôler une dernière fois ses affaires avant de partir. Comme c'était la première fois qu'il allait entrer dans un pensionnat il ne savait pas vraiment quoi emmener alors il ne pris qu'une valise et un grand sac. Dans la valise il y avait ranger ses habits. Dans son sac il avait réussi a y mettre son violon avec son étui. Cela ne faisait pas beaucoup de temps qu'il en jouait et il devait s'entrainer pour ne pas perdre la main. A par ça il y avait mis d'autre chose concernant la musique comme des partition, des cordes de rechange et divers autre objets. Bien entendu il n'allais pas partir sans au moins apporter une guitare mais c'était tellement évident pour lui qu'il ne considérait même pas ça comme un bagage. Après réflexion il choisit de prendre sa guitare acoustique.

Il était enfin près a partir pour le pensionnat Kobe High School. Pour aller d'Osaka à Kobe il n'y avait qu'une heure de route alors sa mère accepta de l'emmener. Une fois arrivé devant le dit pensionnat Toshiro embrassa une dernière fois sa mère et passa les grandes grilles de l'entrée. Il était maintenant devant un grand bâtiment tout en briques. Le jeune musiciens poussa la grande porte de ce même bâtiment et se retrouva dans un hall qui lui paraissait gigantesque avec tout un tas de personnes allant à droite à gauche. Étant de nature très sociale il demanda plusieurs fois ou était les dortoirs a plusieurs personnes qui passaient près de lui mais a chaque fois il avait des réponses du genre "Pas le temps j'dois aller en cours" ou "J'ai pas que ça à faire". Toshiro était légèrement vexé. C'était quand même pas la mer a boire que de prendre même pas cinq minutes pour l'aider. Et bien tant pis, si personnes ne voulait l'aider il allait trouver ses foutu dortoirs tout seul.

Il était donc parti pour prendre un escaliers qui menait dieu seul sait ou quand il heurta quelque chose. Regardant un peu tout au tour de lui il n'avait pas vu l'obstacle qui s'était dressé devant lui. Et en y regardant de plus près ce n'était pas quelque chose mais quelqu'un. En effet, à ses pieds se trouvait un jeune garçon qui était vraisemblablement tombé en heurtant Toshiro. Le jeune homme était un peu gêné. Il posa sa valise et tendit la main au jeune garçon pour l'aider a se relever tout en s'excusant:


"Désolé c'est ma faute, je regardais un peu partout et j'ai pas vu que tu était devant moi."


Dernière édition par Toshiro A. Izaki le Dim 3 Oct 2010 - 3:03, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Ca commence mal... [Nikita] [Terminer]  Mar 22 Juin 2010 - 16:13

( mes excuses pour le retard)

BOUM!!! Troisième fois de la semaine décidément Nikita était gâté pour cette rentrée qui commençait en fanfare! D' un coté pas que ce soit fondamentalement très grave ou très gênant mais bon y avait mieux hein pour commencer la journée...
Un peu sonné le garçon se leva pour se retrouver face à un visage inconnu celui d' un garçon blond, grand aux yeux foncés, de carrure athlétique d' au moins quatre ans de plus que lui. S' il agissait d' un nouvel élève de première ou deuxième année soit il avait un sérieux problème de croissance, soit justement il avait fini celle ci plus tôt que les autres; mais tout portait à croire que c' était plus vraisemblablement une personne de cinquième année ou de Prépa.

Quand celui ci s' excusa de l' avoir bousculé le petit blond eut un sourire poli et affirma à son interlocuteur que ce n' était pas bien grave, ce genre de choses pouvaient arriver à n' importe qui. Ah, des valises le jeune inconnu cherchait alors les dortoirs, après s' être présenté en règles et incliné de façon quasie cérémonieuse envers son nouveau Senpai, l' adolescent lui demanda s' il se souvenait du numéro de la chambre qui avait été donné à l' admission.
-Je pourrais si vous n' y voyez pas d' inconvénient et si vous êtes d' accord... Vous aider à trouver votre dortoir...

Sourire gêné d' autant qu' il ne connaissait pas encore pour le moment le nom de son interlocuteur, peu pratique pour converser avec quelqu'un ou même lui rendre service. Le jeune Polonais regard volontairement un peu bas attendit une réponse tout en se disant que faire une petite sortie avec certains élèves de secondes année pendant le week end pourrait être amusant.
Antonny serait peut être d' accord pour l' accompagner? Il lui demanderait ce soir.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Ca commence mal... [Nikita] [Terminer]  Mer 23 Juin 2010 - 18:37

(Pas grave n_n)

Une fois qu'il fut relevé, le jeune garçon que Toshiro avait bousculé se présenta, et cela de façon quasi solennel. C'était un peu gênant mais bon ce n'était pas comme s'il allait le faire a chaque fois qu'ils allaient se croiser. Le petit blond s'appelait donc Nikita. Toshiro ne mémorisa que ça car son nom était un peu dur a retenir et encore plus a prononcer. Mais il avait beau avoir une belle tête et un jolie prénom, Nikita faisait une chose que le musiciens détestait : Il le vouvoyait. Que cela vienne d'un adulte, passe encore, mais d'un enfant nan. Il trouvait froid de vouvoyer quelqu'un et étant une personne toujours proche des gens il n'aimait pas ça.

-Je pourrais si vous n' y voyez pas d' inconvénient et si vous êtes d' accord... Vous aider à trouver votre dortoir...

Toshiro lui répondit en souriant:

"D'accord, si tu sais ou se trouve la chambre 9 ça m'aiderai beaucoup que tu m'y emmène mais a une condition: S'il te plait arrête de me vouvoyer. J'ai peut être quelques années de plus que toi mais je suis un élève moi aussi. Et puis quand quelqu'un me vouvoie, surtout quand c'est un enfant, j'ai l'impression que c'est parce que je vaux mieux que lui mais ce n'est pas vrai. Je suis même sur que tu vaux mieux que moi alors je préfèrerai que tu me tutoie."


Et puis d'un coup Toshiro réalisa qu'il ne s'était même pas présenté. C'est vrai que Nikita s'était présenté a lui d'une façon qui lui était un peu différente de ce qu'il avait l'habitude de voir tant et si bien qu'en suite il oublia de donner son nom.


"Au faite, Je m'appelle Toshiro Izaki mais appelle moi Toshiro ou Toshi, comme tu veux."

Il reprit ensuite sa valise et son grand sac.


"Si ça te dérange pas on pourrait aller tout de suite à ma chambre ? Comme ça je pourrais poser une bonne fois pour toute mes affaires. Et puis pendant que l'on marche et pendant que je m'installerai on pourra faire plus ample connaissance."
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Ca commence mal... [Nikita] [Terminer]  Mar 29 Juin 2010 - 15:42

Ne pas vouvoyer ? Ah là ça promettait de pas être simple mais Nikita ferait cet effort; il ne lui restait plus qu' à parler le moins possible, ou utiliser le maximum de tournures impersonnelles, ce qui serait le cas dans quelques secondes à peine.
- Oui je sais où est la chambre 9, allons y alors; cette valise doit être lourde... v...
Il s' arrêta au bon moment alors qu' il s' apprêtait à demander à son interlocuteur s' il voulait qu' il l' aide à porter sa valise, en utilisant bien sûr le vous... Ah la conversation ne manquerait pas de saveur avec cet "interdit"... Gaffes et excuses en perceptive: cela promettait d' être amusant.

Quand le grand blond se présenta le jeune Polonais se sentit pris au dépourvu, quelle tournure de phrase devrait utiliser afin d' éviter le vous une fois de plus, il fallait y réfléchir.
Il opta pour une formule un peu sèche, salut à la Japonaise suivi de ce simple mot.
- Enchanté Izaki Senpai.
Quand Toshiro le désigna comme un enfant il tiqua essayant de ne pas trop le montrer car il avait horreur de cette appellation. D'accord il devait le reconnaître, il faisait plus petit non seulement à cause de sa taille, mais aussi son visage aux traits délicats. Enfin selon lui ce n' était pas une raison!

Après un regard à la chevelure dorée de son interlocuteur il s' interrogea: s' agissait il d' une teinture ou l' intéressé devait il ce blond à un parent métis? Autant le dire il ne s'agissait pas d' un attribut typiquement Japonais, mais détail que tout cela.
Le deux garçons atteignaient le premier étage plus que quelques marches; voulant alors se montrer serviable Nikita aida sa nouvelle connaissance à monter la valise avant de la déposer sur le pallier. Un rapide regard aux chiffres inscrits à coté des chambres, oui tout portait à croire que le neuf se trouvait effectivement à l' autre bout du couloir et pas ailleurs. Son intuition ne l' avait pas trompé.

L' adolescent s' adressa à son camarade dans un petit sourire.
- Voilà c' est le premier étage, la chambre 9 doit être au fond , désolé de ne pas être assez précis je ne me suis jamais énormément promené dans la zone du pensionnat, mais ça aller maintenant.
Il se passa nerveusement la main dans les cheveux, cet "exercice de style" lui demanda d' accorder une attention toute particulière à ce qu' il disait, chose légèrement fatigante.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Ca commence mal... [Nikita] [Terminer]  Mer 14 Juil 2010 - 21:40

[Désolé pour ce long retard et ce petit post ><]

La petite condition qu'avait imposé Toshiro semblait être une vrai contrainte pour le jeune polonais. En effet, à peine quelques minutes après lui avoir dit il recommençait déjà.

- Oui je sais où est la chambre 9, allons y alors; cette valise doit être lourde... v...

Bien évidemment il s'était stopper à peu près à temps mais cela fit sourire le musicien. Il se rendait compte que Nikita n'avait vraiment pas l'habitude de s'adresser au gens autrement qu'en les vouvoyant et cela l'amusait de le voir essayer de sortir de ce cadre impersonnel qu'est le vouvoiement. Ne voulant pas torturer d'avantage le petit blondinet il lui tendit sa valise pour lui montrer qu'il avait compris ce qu'il voulait lui demander.

"Tiens, si tu veux m'aider tu peux porter cette valise, elle n'est pas si lourde que ça donc je pense que tu arriveras à la porter."

Lorsqu'il se présenta Toshiro fit exprès de lui dire qu'il pouvait l'appeler par son prénom comme ça il le ferait peut être si il avait la "permission". Et pourtant non, pour seule réponse il eu:

- Enchanté Izaki Senpai.

Il aurait préférer quelque chose de plus personnel mais, étant une chose très courante voir presque obligatoire d'appeler un plus âgé avec le titre de sempai, il ne lui en tiendrait pas rigueur. Après cela ils partirent donc pour le dortoir numero neuf, celui de Toshiro. Pendant le trajet la conversation fut quasi nulle. Nikita qui semblait être timide ne parlait pas et se contentait de guider Toshiro qui, quant à lui, était surtout occuper à repérer les lieux et surtout le chemin menant à sa chambre. Une fois arriver au premier étage le petit blondinet posa la valise qu'il avait tenu a prendre puis dit:

- Voilà c' est le premier étage, la chambre 9 doit être au fond , désolé de ne pas être assez précis je ne me suis jamais énormément promené dans la zone du pensionnat, mais ça aller maintenant.

Toshiro ne comprenait pas bien pourquoi il s'excusait, il l'avait mener aux dortoirs ça n'était pas la mort si par hasard il se serait trompé d'étages. Il tapota l'épaule de son nouvel ami:

"Pas la peine de t'excuser pour un si petit détail. Sans toi je ne pense pas que je serais arriver jusqu'ici tout seul. Merci de m'avoir accompagné."

Puis il pris sa valise et ajouta:

"Tu veux me tenir compagnie le temps que je m'installe ? Je vois bien que tu n'à pas l'air d'être un grand bavard mais tu dois bien avoir des questions a me posé pour mieux me connaitre et tout ça, et si tu n'en à pas moi j'en ai". Bien sur si tu ne veux pas ou que tu a autre chose a faire te force pas hein."
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Ca commence mal... [Nikita] [Terminer]  Dim 18 Juil 2010 - 12:51


Quand Toshiro proposa à Nikita de lui tenir compagnie, il sentit ses joues s' empourprer sans trop comprendre, une seule chose pouvait expliquer ce comportement si peu rationnel: son Senpai l' intimidait beaucoup ou sinon... Bah bonne question il allait falloir chercher pourquoi, pas facile...
Il laissa son camarade entrer le premier puis y déposa sa valise pour lui répondre d' une voix quasi inaudible.
-...D'accord... je veux bien...
Dans d' autres circonstances quelqu'un le voyant ainsi aurait pensé qu' il était le maître d' hôtel ou un employé quelconque car il restait sur le pas de la porte n' osant encore entrer... Ah ces scrupules! Comme ce gamin faisait il pour ne pas se rendre malade tout les jours? Encore une très très bonne question tiens.

Le jeune Polonais trouvait déjà la situation un peu inconfortable mais cela empira net en raison de ce qu' il venait de dire. L' adolescent baissa la tête de la même manière qu' un enfant pris en faute... Après avoir joué quelques minutes avec le bout de sa manche il leva à peine les yeux pour répondre.
-...j' ai pas de questions... mais je répondrai dans la mesure du possible aux v...
Ah de nouveau blocage! Vraiment pas facile de gommer entièrement le vous de toute cette conversation, ou alors il n' avait pas les clefs en mains pour y parvenir.
Toujours debout à quelques centimètres de la porte Nikita attendait, dans une autre vie il ferait un parfait petit animal domestique: calme, obéissant... Mais là Toshiro risquait de se demander si il ne faisait pas peur au petit blond. Chose compréhensible car n' importe qui à sa place finirait par se poser une question de ce genre.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Ca commence mal... [Nikita] [Terminer]  Dim 25 Juil 2010 - 0:19

Mon dieu que ce gamin est timide, voila ce que pensait Toshiro. Il avait du mal à comprendre comment une personne pouvait l'être autant. Il faut dire que la timidité était loin d'être un trait de la personnalité au contraire. Toujours amical avec les gens, tutoie quasiment tout le monde, il serait même capable de tutoyer Dieu et lui parler comme on parle a un ami s'il le voyait. Dans ses conditions il lui était difficile d'aborder convenablement quelqu'un d'aussi timide que Nikita. Par chance le petit blondinet accepta, bien que d'une voix très réserver, de rester avec le jeune homme le temps qu'il s'installe pour pouvoir éventuellement faire connaissance.

-...j' ai pas de questions... mais je répondrai dans la mesure du possible aux v...

Décidément il ne pouvait se débarrasser de ce "vous" qui horripilait tellement Toshiro. On voyait qu'il voulais faire un effort mais en conséquence il ne parlais pas ce qui n'était pas forcement une meilleure chose. Le musicien soupira tout en commençant à ranger ses habits qui était dans la valise qu'il venait d'ouvrir:


"Bon, je vois bien que tu ne peux pas faire autrement que me vouvoyer, ou plutôt tu n'y arrive pas alors vas-y tu peux le faire. Après tout je n'est pas à te forcer. Et puis je préfère encore que tu me vovoie au moins tu pourras mieux me parler"


C'est clair que ça l'embêtait mais bon il n'allait pas mourir pour si peux, tant que ça pouvait permettre de décoincer Nikita un petit peu et qu'il parle c'est l'essentiel. Nikita qui, d'ailleurs, était toujours sur le pas de la porte.

"Tu peux rentrer tu sais je vais pas te manger
" dit-il en plaisantant.

Tout en continuant de ranger ses habits dans l'armoire qui était situé a côté de son lit, il jeta un coup d'œil sur le jeune polonais et remarqua un détail qu'il avait manqué, ne me demandais pas comment, c'était ses yeux. En effet ils étaient d'une belle couleur violette, ce n'était pas banale mais Toshiro les trouvaient vraiment beau. Bien sur il ne se gêna pas pour le faire remarquer.

"T'as vraiment des beaux yeux. C'est la première fois que je vois quelqu'un avec des yeux de cette couleur"

Puis il enchaina:

"Tu est originaire d'Europe du nord ou de l'est, je me trompe ?"


Le musicien n'avait que très peu de chance de se trompé puisque des personnes ayant les cheveux blond, presque platine, comme les siens sont souvent localisé dans les pays nordique comme la suèdes ou bien dans certains pays de l'Europe de l'ouest. En attendant la réponse à ça question il ouvrit son deuxième sac et en sortit un petit étui contenant son violon et se demandait ou il allait pouvoir le mettre.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Ca commence mal... [Nikita] [Terminer]  Mar 24 Aoû 2010 - 17:06


( mes excuses du temps de réponse)

Ah qu' il aurait ri le garçon ou la fille qui aurait pu observer cette scène et il aurait comme très souvent été difficile de lui en vouloir parce que très franchement il y avait de quoi et après coup Nikita lui même reconnaîtrait la stupidité de sa conduite. Le pauvre gamin était là sur le pas de porte semblable dans son attitude à s' y méprendre à celle d' un toutou attendant un sussucre, à un pauvre petite animal tremblant de froid au dehors mais incapable de réclamer ou de se manifester malgré sa grande envie de rentrer se réchauffer à l' intérieur: autrement dit savoureux tableau des plus risibles que celui ci.

Quand enfin le blondinet se décida pour de bon à suivre son Senpai dans la chambre il eut un petit mouvement de tête comme pour le remercier. Là encore ça valait le coup d' œil.
Sans parler de sa réaction quand Toshiro vaincu par son mutisme et ses pauvres tentatives infructueuses de passer au tutoiement le lui autorisa: O Joie! O Bonheur! Voilà ce qu' exprimaient ses petits yeux de créature trop mignonne pour son propre bien; ah ça finirait pas lui jouer des tours un jour tout ça.
-...Merci...merci beaucoup... C' est très gentil... très généreux de votre par...
Bon sang mais parfois que ce gamin donnait envie de le prendre par les épaules et de le secouer pour lui dire d' arrêter avec sa politesse excessive!!! Son interlocuteur allait il finir par craquer? Si oui cela se comprendrait aisément.

Cela ne surprendrait personne de savoir que le jeune Polonais s' assit à même le sol une fois invité à l' intérieur: bien sûr, voyons jamais jamais il n' aurait osé de prendre la liberté de s' installer sur le lit enfin:!!! Ah làlà... Et ça ne risquait pas de s' arranger avec ce qui suivit à savoir, le compliment sur ses yeux qui en toute logique le fit rougir comme pas permis, il manqua presque de le rendre aphone.

Ah elle avait par venir la question qui tombait presque à tout les coups, le régal des curieux.
-...Polonais Senpai...Je suis né dans un minuscule petit village de Pologne avant d' arriver au Japon à l' âge de quatre avec mes sept grands frères et grandes sœurs.
Tant qu' il n' en demandait pas plus Toshiro n' en obtiendrait pas davantage: raison de ce comportement évidentes comme toujours respect et politesse.
Quoi que la vue du violon lui fit briller les prunelles, il adorait la musique sauf qu' il lui faudrait une bonne dose de courage pour parvenir à demander si l' instrument en question appartenait à son Senpai, s' il savait en jouer et dans le cas d' une réponse positive depuis combien de temps.
Courage, Toshiro, courage!
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Ca commence mal... [Nikita] [Terminer]  Mar 7 Sep 2010 - 21:56

(Pour l'écriture depuis quelques temps je me sens plus a l'aise à la première personne, j'espère que ça ne te gène pas que je change comme ça d'un coup ^^)

Étais-je si impressionnant que ça ? C'est ça, je devais lui faire peur, je ne voyais pas d'autres solutions. C'est vrai quoi, j'avais l'impression d'avoir en face de moi un mini major d'homme qui s'adressait à moi comme on s'adresse à un client ou même à son patron. Je dois avouer que je me senti quand même quelques peu frustré. Je n'avais pourtant rien fais pour mériter un tel traitement et je n'étais pas non plus très imposant. J'étais certes plus grand que lui et un peu plus carré mais je n'avais pas une tête à faire peur. Je commençais à penser que cela pouvais aussi venir de son éducation et la, si c'était le cas, je ne pourrais pas faire grand chose. En effet, essayer de renier ce que l'on apprend depuis la naissance ne se fait pas en dix minutes. Néanmoins je n'allais pas abandonner l'idée d'avoir un semblant de conversation normal avec lui.

*Si t'étais pas si jeune et que tu n'avais pas cet air d'enfant innocent je t'aurais bien fait boire un peu d'alcool, histoire de te décoincer un peu*

Cette pensée me fit esquisser un sourire. Je la garda pour moi, n'ayant pas envie qu'il se braque encore plus. Une fois qu'il se décida à rentrer dans la chambre il me choqua encore plus. Je me disais qu'il n'oserai pas s'asseoir et qu'il resterai debout, et bien j'avais a la fois raison et tort. Oh oui le jeune polonais s'assit, mais pas sur une chaise ou sur un lit non, c'est par terre qu'il choisit de s'asseoir. Je ne pensais pas qu'il aurait pu me surprendre d'avantage et bien c'était chose faite. Un petit sourire s'afficha sur mon visage accompagné d'un léger soupire, c'était comme si, inconsciemment, je m'attendais qu'il fasse quelque chose de ce genre. Ni une ni deux je m'approchai de lui , le souleva et le déposa sur mon lit à côté de ma valise comme si de rien n'était.

"Détend toi enfin, comme je t'es dis je vais pas te manger. Je peux concevoir que tu sois timide et que tu es certains principes mais quand même, tu restes une personne normale."


Je poursuivi par la suite le rangement de mes affaires en écoutant Nikita qui s'était finalement décidé a parler un peu plus et pas juste répondre à sa question.

"Whoah 7 frères et sœurs ?! Ça en fait du monde"
disais-je en souriant.

C'est vrai qu'au Japon on était pas habitué à avoir des familles aussi nombreuses alors cela me surprenais toujours un peu. J'étais sur qu'il n'allais pas me poser à mon tour la question alors je décidai d'y répondre par moi même :

"Pour ma part je suis née et j'ai vécu ici au Japon, dans la grande ville d'Osaka. Et malheureusement je suis fils unique. J'aurai bien aimer avoir des frères et sœurs comme toi, peut être pas 7 mais 1 ou 2 ça aurait été cool."


Tout en disant cela, j'achevais de ranger mes habits. J'avais également réussi à caser ma guitare accoustique dans la penderie vu que je n'avais pas beaucoup de veste. Je m'interrogeais alors sur l'endroit ou je pourrais mettre mon violon. C'est alors que je vis Nikita s'extasier sur ledit violon que je venais de sortir, ou plutôt l'étui car il était encore rangé. Ça se voyait à sa tête qu'il voulait me poser des questions sur cet instrument mais, encore une fois, je dû prendre les devants. Je le sortis donc de son étui pour le lui montrer.

"Ça fait un an que j'ai commencer le violon. Comme ce n'est pas mon premier instrument à cordes j'ai quelques facilité mais je ne peux pas encore vraiment jouer de trucs très difficile"

Son intérêt pour mon violon me permis d'enchainer sur une question le concernant :

"Et toi, tu joues d'un instrument ou tu est juste un passionné de musique ?"


J'espérais qu'il me répondrais "Je joue du violon" comme ça je pourrais lui demander de jouer, peut être que cela le mettrait plus à l'aise par la suite.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Ca commence mal... [Nikita] [Terminer]  Lun 13 Sep 2010 - 16:28


Fallait il décrire l' étonnement profond et le choc qui saisit Nikita les quelques secondes qu' il passa dans les bras de son aîné le temps qu' il l' installe sur le lit? Les mots qu' il prononça enfin plus exactement la petite expression étrange qu' il s' échappa de ses lèvres était elle difficile à deviner? Bah non forcément pas besoin de détailler davantage autant en venir au fait.
- Nia???

Oui une situation comme celle ci se prêtait beaucoup trop à cette étrange onomatopée qui ne correspondait à rien, sans oublier les joues rouges et encore la couleur citée était un véritable euphémisme pour décrire la couleur qui naquit sur le visage du petit blond. Autant dire que même une fois sur le lit il avait toujours l' expression de départ. Bravo Toshiro ça ne pouvait pas être pire pensais tu? Bah grosse erreur... Pas sûr qu' il s' en remette facilement.

Cela avait de quoi sembler plus que bizarre mais il fallait le comprendre d' accord il en faisait peut être un peu trop mais jamais Marian et Klemens n' avaient été très câlins envers lui, ce qu' il connaissait surtout c' était une petite tape sur le crâne, ce qu' il pouvait tirer de mieux de ses aînés masculins.
Quand son Senpai expliqua qu' il débutait dans l' apprentissage du violon et demanda à Nikita s' il savait en jouer il eut pour réponse un très léger mouvement de tête négatif, il ne savait jouer d' aucun instrument, encore moins le violon. D' ailleurs il allait falloir attendre un peu avant qu' il se remette à parler. Déjà il résistait à l' envie de sucer son pouce: régression émotive... A croire que ça empirait.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Ca commence mal... [Nikita] [Terminer]  Dim 3 Oct 2010 - 3:02

J'étais tellement occupé à essayer de décoincer un peu Nikita que je n'avais pas vu le temps passé. Il faut dire que cela ne pouvait pas se faire en cinq minutes, loin de la. Il devait être surement la personne la plus timide que je n'avais jamais rencontré. Quand je l'es soulevé, il a prononcé une espèce d'onomatopée qui me fit éclater de rire. C'était drôle de parler avec lui. J'avais l'impression d'être dans un jeu ou il fallait faire super attention à nos actions pour éviter de perdre et retourné au point de sauvegarde précèdent. Visiblement la j'avais perdu car il semblait encore plus bloqué qu'au début et un rouge tomate était apparu sur ses joues. Une fois que mon rire fut passé, je lui dit en finissant de ranger les affaires qui restaient :

"T'es vraiment marrant comme garçon, c'est dommage que tu sois si timide"

Sur ses mots j'achevais enfin mon rangement. J'étais enfin officiellement pensionnaire de Kobe High School. Un sentiment de satisfaction s'empara de moi. Je pensais à toute les prochaines rencontres que je pourrais faire, tout les nouveaux amis que je pourrais me faire et cela me mettais en joie. Machinalement je regardais ma montre, et l'heure qu'elle indiquait me fit rappeler une chose importante :

"Hé merde, il est déjà cette heure là"


J'avais un rendez-vous avez le CPE pour qu'il me fasse un petit topo sur l'école, le règlement intérieur tout ça et il devait me remettre également les horaires des différents cours auxquels je devais assister. Malheureusement ledit rendez vous était dans cinq petites minutes. Cela ne m'enchantais pas de laisser ce pauvre Nikita comme ça mais je n'avais pas trop le choix. C'est donc avec un sourire un peu gêné que je lui dit :


"Désolé, j'aurai aimé parler plus longtemps avec toi mais j'ai rendez vous avec le CPE. Ca me soule un peu d'y aller mais sans ça j'aurai pas mon emploi du temps"


Je me dirigeais vers la porte puis regarda à nouveau Nikita :


"C'était sympa de parler avec toi mais maintenant que l'on se connais un peu plus j'espère que la prochaine fois que l'on se verra tu seras un peu plus bavard"


Sur ses mots je le saluais de la main et je m'empressais de courir vers le bureau du CPE. Par chance j'y avais été pour validé mon inscription et par conséquent je savais plus ou moins ou il se situait. Tout en courant je pensais au jeune Polonais, il était la première personne que j'avais rencontré ici. On ne peux pas dire qu'à ce moment on étaient vraiment amis mais je me disais qu'avec le temps il pourrait être plus familier avec moi et je pourrais peut être avoir une discutions normale avec lui.

[Voila je clos le rp, si tu veux répondre pour faire partir Nikita vas-y ^^]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
« »
(#) Re: Ca commence mal... [Nikita] [Terminer]  

Revenir en haut Aller en bas
 
Ca commence mal... [Nikita] [Terminer]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kobe High School :: Hors RPG :: Poubelle :: Archives des rps :: Anciens rps-
Sauter vers: