Partagez | 
 

 Salle de sport ; Décisions (PV Tatsuki Yohei)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Salle de sport ; Décisions (PV Tatsuki Yohei)  Jeu 2 Sep 2010 - 18:35

Ca retombe au ralentit. Son estomac lui chute au fond du ventre. Pour remonter. Rechuter. Et se stabiliser enfin. Sur un ok salvateur. Dylan se permet même de soupirer. Tout doucement. Les yeux de Tats ne sont plus sur lui. C'est comme si on lui avait enlevé un poids sur les épaules. Même si ce con de jap n'a pas l'air bien. Limite exténué. Lui est encore trop sous le choc pour vraiment se poser. Alors autant bouger.

"Ouais. Me changer... J'en ai pour quelques secondes bouge pas."


Il s'arrache à lui. A cette discussion enfin terminée. Qui laisse son esprit vierge comme une page blanche. Une nouvelle page dans leur formidable amitié. Un "à suivre de plus". Pour l'instant il laisse le générique de fin défiler. S'enferme dans les vestiaires. Arrachant ce costume qui lui colle à la peau. Pour revêtir celui du baroudeur en un rien de temps. Il va pour enfiler sa veste. S'arrête. La fixe quelques secondes de trop. Et attrape son sac à dos. Retournant à lui. A cette carcasse qui zone sur la moquette bleue foncée. Avec ses pompes en plus. Encore heureux que personne l'ait chopé. Marrant comme on remarque des détails pas forcément important. Disons, au plus mauvais moment.

Et ses mains entourent Tatsuki. Recouvrent ses épaules de cette veste en vieux cuir. Qui sent les Etats Unis. Un peu de lui-même. D'after shave.

"Voilà. T'auras moins froid comme ça... et vivement l'été hein mon vieux? Même si dans ce putain de pays on regarde les zoziaux chanter le nez sur ses cahiers de cours."


Une seconde de réflexion.

"Bon, un putain de pays foutrement sympa. Alors me casse pas la gueule, nationaliste. Parait que c'est mon boulot ça. Je ferais péter l'académie le 4 juillet. Pour la forme."

Et une tape vigoureuse dans le dos de Tatsu. On se réveille là dedans.

"T'inquiète pas pour ta gueule au fait. T'as juste l'air d'un foutu punk japonais prêt à mordre. Sur qu'avec ta gueule tu risques pas de faire l'androgyne dans un groupe de visual kei. Et me demande pas comment je connais ça toi. J'ai une copine (...)"


    Ouais on sait


"(...) qui a des goûts bizarres parfois.... N'empêche que, les tatoos j'trouve ça coquet. Enfin j'dis ça..."


    Ben alors ferme là?


Le calme avec Dylan. C'est assez relatif. C'est peut-être motivant. Un brin agaçant. Comme une boutique de hot dog prêt des quais de New York. Une odeur de pain chaud qui tranche la grisaille. Un rayon de soleil savamment placé sur ses cheveux lissés. Une vraie série b ce mec. Bâtard. Bandant. Briseur de coeur. Bourrin de première. Un baka.

"Allez en route mister univers. T'auras droit à trois cheese si t'es sage. Et au fait, y'a le dernier Hulk qui va sortir on pourrait..."


Bla bla bla. Les conversations, un ronronnement continue. Un fond de radio sympa en attendant que les voitures de devant avance. Un bouchon pas vraiment éternel. Ca finira toujours par se décoincer.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Salle de sport ; Décisions (PV Tatsuki Yohei)  Jeu 2 Sep 2010 - 21:41

Il n’a pas bougé d’un cheveu le Tatsu. Même si s’effondrer sur un des bancs des machines lui semblait une excellente idée. Mais bouger jusque là, bof non merci… il a l’impression d’être en mode pause, comme sur un magnétoscope. Ce n’est pas lui qui a la télécommande, ou alors il ne sait pas où il l’a fichue…

Il est tellement à l’ouest qu’il s’aperçoit à peine quand Dylan revient. Et sursaute quand la veste se pose sur ses épaules, relevant vers son ami un regard surprit. Un peu perdu. Il l’écoute en hochant simplement la tête.

Ça va revenir, bien sûr. Dans quelques minutes, peut-être une heure, si vraiment il rame…. Tout sera revenu à la normale. Ou au pas normal. Comme dirait Dylan. Du pas normal entre eux, bah… Pourquoi pas. On s’en fou. Mais là, à l’instant, à juste regarder et écouter Dylan en face de lui, il n’a pas envie de lui casser la tête parce qu’il critique encore le Japon pour des raisons stupides. Il a juste envie de poser la tête sur son épaule, et de fermer les yeux un instant.

Il l’aurait peut-être fait, si Dylan n’était pas déjà repartit sur autre chose, à parler de quoi ? Sa copine… ? Sa gueule à lui. Il met un temps fou à faire le rapprochement avec ce dont ils parlaient y’a pas dix minutes. Ah ouais, une gueule de gay….



_Les tatoos ça rajoute au délit d’sale gueule ouais. Mais j’m’en fou parait que ça me va. Remarque si ça m’va pas je m’en fou aussi.

Un vague haussement d’épaules, et petit à petit, tout doucement, la machine redémarre. En crachotant, en toussotant. Parce que le poids du cuir sur ses épaules, et le parfum qu’il n’arrive pas à reconnaître, mais qui est si familier, ça le court-circuite un peu. Comme s’il avait besoin de ça….

Mais ça ne semble même pas grave, pour le moment, parce que Dylan parle bien pour deux. C’est marrant, c’est un peu ce qui aurait dû se passer, au départ.

Un Tatsuki à la ramasse, qui suit un Dylan motivé pour lui changer les idées, après un râteau avec une fille, mal digéré.

C’est un peu comme si cet interlude n’avait pas existé. Ou plutôt comme s’ils faisaient comme si, pour l’extérieur. Mais y’a la veste sur ses épaules. Y’a ses lèvres que Tatsuki effleure du bout des doigts, parce que Dylan a prit de l’avance et ouvre la porte, et qu’il le regarde pas.

Y’a des questions qui l’effleurent quand même, que son calme presque imposé après la tempête laissent filer, là où d’habitude il les aurait enfoncées tout au fond de son crane. Jeu de tape taupe psychique, il est très bon à ça.

Et il répond, de temps en temps, pour montrer qu’il suit. Parce que la voix de Dylan le rassure, alors qu’ils ont faillit se rejeter avec tant de violence ce soir. Se perdre peut-être. Ouais, on ira se le voir, ce film. Avec du bol on arrivera même à frauder un peu.

Et Tatsu se réveille, pas après pas, et se remet même à rire avec lui. A ses côtés. Et ça va mieux, à nouveau. Plus besoin de s’inquiéter, de se ruiner une bonne soirée comme ça. Plus besoin de se prendre la tête. Mais il garde quand même la veste. Sans doute parce qu’il fait froid.

Revenir en haut Aller en bas
 
Salle de sport ; Décisions (PV Tatsuki Yohei)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kobe High School :: Hors RPG :: Poubelle :: Archives des rps :: Anciens rps-
Sauter vers: