Partagez | 
 

 Le jardin secret [PV Agito]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar
Invité
« Invité »
(#) Le jardin secret [PV Agito]  Mar 29 Jan 2008 - 21:38

Jun ne pouvait s’empêcher de sourire. En effet, il passait la journée avec son meilleur ami qu’il considérait, à quelque chose près, comme un frère et celui-ci allait lui montrer un lieu que le blondinet serait seulement la deuxième personne à découvrir. Il allait sûrement voir le tuteur d’Agito et puis ce dernier voulait l’emmener dans ce verger secret pour que le jeune travestit puisse revivre un des moments passés avec sa mère. Il était vraiment heureux d’avoir un tel ami, il était vraiment gentil. Et puis ce sourire qui illuminait son visage, la petite tête blonde serait bien prêt à tout pour le voir encore et encore. Les deux jeunes hommes ressemblaient plus à des gamins qu’autre chose, mais n’était-ce pas leur cas ? Ou du moins celui du petit blond.

Les doigts entrelacés et le pas lent en direction des escaliers, voilà les deux amis en marche pour ce verger secret. Un large sourire était présent sur leurs visages, le même pour les deux. Sourire montrant bien leur joie. Les passants les regardaient souvent, en effet, l’un était habillé version hiver alors que l’autre semblait plus en été qu’autre chose. Sinon, aux yeux des gens ils apparaissaient plus comme un couple qu’autre chose, vu ce sourire, leurs mains l’une dans l’autre et Jun étant travestit, personne ne se retournait réellement pour ça. Marchant pendant un petit moment tout de même, voilà que nos deux amis arrivent devant une immense maison. C’était là alors qu’Agito avait grandit ? On lisait bien dans le regard du blondinet qu’il était impressionné, d’ailleurs, il en fit part à son ami.


« C’est ici … qu’habite ton tuteur ?! »

Sa main relâchant légèrement celle du brun et la bouche légèrement ouverte, on voyait bien que la petite tête blonde n’en revenait pas trop. Lui avait grandit dans une petite maison toute simple derrière laquelle se trouvait un jardin de taille moyenne, rien de plus.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Le jardin secret [PV Agito]  Mar 29 Jan 2008 - 22:20

Main dans la main, chacun un sourire sur les lèvres, vraiment très heureux d’avoir rencontré l’autre, les deux jeunes hommes descendaient l’escalier menant au grand Hall pour sortir du pensionnat et prendre la longue route qui menait à la demeure des Suzuki. Agito avait mis son autre main dans sa poche, regardant le ciel dès qu’il pouvait le voir en sortant. Il adorait contempler ce magnifique ciel bleu azur, comme d’habitude, pas de nuage à l’horizon. A chaque fois que ces deux jeunes hommes passaient sur un trottoir, ils attiraient les regards des autres gens qui marchaient, oui, l’un étant en tenue d’hiver, l’autre en tenue d’été, c’était bizarre. Mais personne ne faisait attention que Jun était un travesti, vu qu’il ressemblait vraiment à une fille, les gens prenaient le blond et le brun pour un jeune couple, vu les mains entrelacées et le sourire sur leur visage.

Il eu plus de 10 minutes pour rejoindre la grande demeure des Suzuki, demeure construite le siècle dernier et rénover récemment. D’abord, des murs de deux mètres de haut se dressaient devant eux, gardés par de nombreuses caméras de sécurité reliées à un bureau secret que Agito avait découvert. Les deux jeunes hommes arrivèrent enfin devant le grand portail, seule entrée du domaine, on pouvait voir à travers. Le blondinet qui était très impressionné en fit part à son ami, demandant si c’était ici que le tuteur du ténébreux vivait ici. Ce ténébreux sentit la main du blond se desserrer légèrement sous la surprise, sa bouche légèrement ouverte. C’était vrai que la première fois que le jeune homme à l’œil ambré avait vu cette maison, il avait eu la même réaction.

Serrant un peu plus la main de Jun, Agito le regarda dans les yeux, lui faisant un sourire, avant de lui répondre :

« Oui, c’est ici que Suzuki Ryo habite. »

Avançant vers l’interphone, le brun appuya sur un bouton, déclanchant une sonnette dans chaque pièce principale de la grande demeure. Il n’attendit que très peu de temps avant d’avoir une réponse de la part de son tuteur légal :

« Oui, C’est qui ? »

« Ryo, c’est moi, ouvres, j’ai une surprise… »

A peine quelques secondes après, le portail commença à s’ouvrir tout seul, rapidement. Il se claqua contre le mur dans un fracas assez conséquent. Avançant toujours avec la main de Jun dans la sienne, le ténébreux remarqua, comme d’habitude, que Ryo avait déjà ouvert la porte et qu’il attendait les deux jeunes hommes. Ceux-ci s’avancèrent tranquillement vers le tuteur, un homme assez grand toujours habillé simplement, un jogging noir et un tee-shirt blanc. Celui-ci qui remarqua les habits d’Agito ne put s’empêcher de dire :

« On a abandonné le noir plus une couleur vive alors, Agito, t’as autant changé depuis que je ne t’es pas vu ? »

Le principal concerné eu un petit rire amusé, ce qui choqua le tuteur qui n’avait jamais vu l’enfant qu’il avait son sa tutelle rire. Le ténébreux lui répondit :

« Et oui, c’est du à deux changements dans ma vie, l’un est juste à mes côtés. »

Ryo, portant son regard sur Jun, fit une mine étonnée, puis lui demanda :

« Ne me dit pas…que tu t’es trouvé une copine ?! Comment vous appelez vous, très chère ? »

Agito, regardant le blond, lui laissa le choix de jouer un petit jeu ou de lui dire la vérité, c’était à lui de choisir.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Le jardin secret [PV Agito]  Mer 30 Jan 2008 - 9:49

Sentant la main d’Agito resserrer la sienne, Jun se sortit un peu de ses pensés, resserrant lui aussi un peu ses doigts. Il sursauta en entendant une autre voix que celle de son ami, il n’avait pas vu ce dernier appuyer sur le bouton de l’interphone. Ce qui lui fit d’ailleurs échapper un petit rire moqueur, moqueur envers lui-même, se trouvant assez bête d’avoir sursauté pour ça. Une surprise ? Il était considéré comme une surprise ? Eh bien, pourquoi pas. Après tout, le brun n’avait-il pas dit qu’il n’avait pas d’amis avant ? Il ne fallut que peu de temps avant que le grand portail s’ouvre, laissant passer les deux jeunes hommes qui avancèrent aussitôt en direction de la porte déjà ouverte avec, certainement, le tuteur du brun sur le pas de la porte.

Jun regardait tout autour de lui, toujours aussi impressionné par la grandeur de cette demeure, il n’en revenait toujours pas. N’écoutant qu’à moitié ce qu’il se passait à côté, quelque chose le fit tout de même sourire. La remarque du tuteur d’Agito comme quoi ce dernier avait abandonné le noir pour des couleurs plus vives. Effectivement, si il n’avait pas revu le brun depuis qu’il était au pensionnat, ce dernier avait bien changé. Le blondinet avait put le remarquer puis-ce que quand il l’avait rencontré il ne portait que du noir et ne souriait pas, ou que très peu. Deux changements dans sa vie dont un à côté de lui ? Il était en train de parler de la petite tête blonde ? Apparemment oui vu que le regard de son tuteur c’était porté sur celui-ci.

Le jeune travestit tournant la tête pour regarder le tuteur d’Agito, il ne put s’empêcher de rougir aux paroles de celui-ci. Il le prenait donc pour une fille. En même temps, pas trop étonnant avec cette tenue. Et pour couronner le tout, une voix et un corps efféminée ainsi qu’un prénom mixte. Les joues légèrement rosées et les yeux cachés derrière ses cheveux, Jun répondit avec sa voix enfantine, mais on sentait bien dans le ton qu’il était très gêné. Réfléchissant à peine, il se dit qu’il était préférable de ne pas mentir au tuteur du brun, sinon il en voudrait peut-être au blondinet de lui avoir mentit si il apprenait qu’en vérité il était un garçon. La voix basse et extrêmement gênée, le jeune travestit répondit donc.


« Jun Naoko. Et … je suis … un garçon. »

Allait-il se moquer ? Beaucoup d'adultes ne se gênaient pas pour ridiculiser le blondinet en apprenant qu'il était un garçon. Le ferait-il lui aussi ? Vu comment le brun disait qu'il était gentil, il était possible que non. Mais bon, peut-être que sur ce point il était un peu moins sympa. Enfin, après tout la petite tête blonde avait déjà supporté beaucoup de chose par rapport à son style vestimentaire, une personne de plus ou de moins ne lui ferait pas grand chose. Et puis, il était tout à fait normal que les gens pensent que ce n'était pas normal, après tout un homme qui s'habille en fille ce n'est pas non plus très courant.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Le jardin secret [PV Agito]  Mer 30 Jan 2008 - 16:31

Qui se ressemble s’assemble, un proverbe qui se vérifiait avec Agito et Ryo. Ces deux hommes, ayant bien remarqué la légère teinte rosée des joues du blond, sourirent, amusés de voir cette réaction. Les autres gens pouvaient prendre ce sourire pour un sourire moqueur, mais ce n’était juste un sourire amusé vu que pour eux, être gêné arrivait très rarement. Les yeux du blondinet étaient cachés par ses cheveux, mais on pouvait certainement voir une étincelle de gêne briller dans ces iris.

La voix enfantine mais tellement gênée de Jun s’éleva dans l’air, ce jeune homme se présenta puis corrigea une chose, en disant au tuteur que c’était un garçon. Celui-ci parut étonner…mais agréablement, il s’essuya le front en parlant à l’intention du ténébreux :

« Tu m’avais fait peur Agito, je croyais vraiment que c’était ta petite amie, pourquoi tu m’as fait mijoté ? »

Le principal concerné ria légèrement mais dans ce rire, sa mâchoire s’ouvrit de plus en plus, il était en train de bailler. Passant rapidement sa main devant sa bouche, le brun regarda sur tuteur qui semblait encore étonner, cet homme n’avait jamais vu une fois l’enfant qu’il avait sous sa tutelle bailler pendant ces deux ans. Il arrêta son regard sous les yeux d’Agito, et voyant que les infimes cernes étaient partis, il sourit en disant :

« T’as drôlement bien changé, t’as réussi à bien dormir cette nuit ? Grâce à quoi ? »

Le ténébreux, regardant son tuteur dans les yeux, pointa du doigt le jeune homme à côté de lui, lui répondant :

« C’est ce jeune homme qui m’a aidé à bien dormir… »

« Avec son aura hein ? »

« Oui. »

Ryo regarda Agito d’un air un peu suspicieux, du coin de l’œil, et prenant un ton un peu mystérieux, il lui demanda :

« T’es pas venu ici pour discuter avec moi hein ? Qu’est-ce tu viens faire ici alors ? »

« C’est un secret :P. Mais j’vais prendre quelque truc dans ma chambre, tu me permets d’entrer ? »

Le tuteur, le regardant un peu surpris, s’écarta du chemin, laissant Agito entrer. Celui-ci s’arrêta sous le pas de porte, regardant derrière lui, il tendit sa main vers Jun, lui faisant un sourire.

« Tu viens ? »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Le jardin secret [PV Agito]  Mer 30 Jan 2008 - 17:31

Jun observait, tour à tour, Agito et son tuteur. Ce sourire, il y avait le même sur les lèvres des deux hommes. Etait-il moqueur ou non ? Le blondinet ne savait pas trop quoi penser, mais les paroles de Ryo le sortirent de ses pensés. Le brun lui avait fait peur ? Ah oui, il ne voyait pas de filles avant, sûrement pour ça. Un sourire timide se dessinait sur les lèvres de la petite tête blonde qui ne savait pas vraiment que faire, que dire. Ils parlaient de lui, que son ami avait put dormir cette nuit grâce à lui. En même temps, il n’avait rien fait de spécial, ils avaient juste dormit dans le même lit mais rien de plus. Si Agito c’était réveillé pendant la nuit, certainement que Jun ne l’aurait pas remarqué. Apparemment, comme le brun l’avait dit, son tuteur était une personne très gentille.

« Je … je n’ai rien fait de spécial moi. »

Agitant sa main devant son visage, le blondinet faisait signe que ce n’était pas réellement grâce à lui que son ami avait réussi à dormir, il n’avait rien dit ou fait pour. Enfin, il laissa les deux autres finir, Agito précisant que ce qu’il était venu faire ici était un secret avant d’ajouter qu’il voulait passer prendre quelque chose à sa chambre, demandant si il pouvait entrer. Attrapant la main de son ami, le jeune travestit le suivit timidement, adressant un petit sourire gêné à Ryo. En effet, à cause de lui le brun ne venait même pas ici pour le voir.

Le regard se posant sur chaque chose et dans chaque recoin de la maison, Jun était vraiment impressionné par cette demeure pour le moins immense, il n’en revenait pas vraiment qu’Agito ait grandit là. En même temps, pourquoi pas, hein ?! Suivant de loin son ami, le blondinet accéléra un peu le pas pour se retrouver à deux ou trois centimètres de lui à peine. Si on ne savait pas que la petite tête blonde était un travestit, on pouvait parfaitement prendre les deux amis pour un jeune couple. La voix encore un peu gênée, le jeune travestit s'adressa au brun.


« Dis Agito … tout à l’heure c’était pas pour vous moquer que vous avez rit .. ? Hein ? »

Un parfait gamin. Sa voix était celle d'un enfant pas très sur de lui et intimidé. Et puis la couleur encore un peu rose sur ses joues ne faisait qu'accentuer son air enfantin.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Le jardin secret [PV Agito]  Mer 30 Jan 2008 - 18:48

A chaque visite du brun, il ne voyait presque jamais son tuteur, seulement quand ils mangeaient, la plupart du temps Ryo passait ses journées dans sa chambre à lire des tonnes de livres, Agito pendant ce temps là faisait de la recherche, il se disait toujours « Qui dit demeure, dit passage secret ! » mais il n’en n’avait jamais trouvé, peut-être que pendant la rénovation, les ouvriers les ont bouchés, pourquoi pas.

Le jeune brun, tendant la main à son ami, lui fit un petit sourire, attendant que ce jeune blond attrape sa main. Celui-ci fit ce que Agito attendait, il lui attrapa la main puis le suivit timidement dans la grande demeure. Le ténébreux était amusé de voir comment le blondinet le suivait, timidement. Quant au tuteur, il monta au premier étage et s’enferma dans sa chambre, comme d’habitude. Jun, quant à lui, était émerveillé par toutes les belles choses qui se trouvait dans la grande maison, c’était vrai que là-dedans, c’était du pur luxe, que très peu de personne possédait de tel demeure. Agito, lui, avait l’habitude de chaque chose et marchait tranquillement vers le grand escalier en chêne se dirigeant vers le premier étage. Le blond le suivait lentement mais le rattrapa vite pour se mettre à deux trois centimètres environ, le collant presque. Si on ne savait pas que le blondinet était un garçon, on aurait pris ces deux jeunes gens pour un couple « normal ».

La voix de ce jeune homme à la chevelure blonde s’éleva dans la demeure, raisonnant un peu, il avait toujours cette gêne dans son timbre de voix, chose qui fit rigoler mais très doucement le ténébreux. Le premier lui demanda si lui et Ryo ne riait pas pour se moquer de lui tout à l’heure. Agito s’arrêta soudainement à quelques pas de l’escalier, le visage légèrement sombre, la tête baissée. Il semblait contrarier…mais c’était juste de la comédie, il aimait bien faire mijoter un peu les gens. Quelques instants plus tard, il regarda son ami dans les yeux, lui faisant un très grand sourire avant de le prendre dans ses bras et de lui faire un bisou sur la joue, comme ça, parce qu’il avait envie. Après avoir fait ça, il lui tira légèrement la langue pour lui dire l’instant d’après :

« Moh non ! C’est juste que nous deux, on a pas l’habitude de voir les gens rougir, alors on a une réaction amusée en voyant cette réaction de la part des autres, c’est tout. »

Se mettant juste à côté de son ami, le ténébreux lui prit comme d’habitude les hanches, le collant contre lui. Le premier avait un grand sourire aux lèvres et il attendait la réponse du blond.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Le jardin secret [PV Agito]  Mer 30 Jan 2008 - 19:52

Jun se cogna à Agito alors que celui-ci s’arrêtait net à quelques pas des escaliers. La tête basse et le visage assez sombre, il semblait vraiment contrarié. Le blondinet commença à baisser les yeux, cherchant ce qu’il avait put dire ou faire pour que son ami soit ainsi contrarié. Pourtant, il n’avait rien fait de spécial, ou dit … serais-ce sa question ? Etait-il contrarié par le fait que la petite tête blonde se soit travestit alors qu’ils allaient chez son tuteur ? Tant de questions qui se bousculaient dans la petite tête blonde. Finalement, il eut vite réponse à sa question … c’était simplement de la comédie. Vu le très grand sourire présent sur le visage du brun, ça ne pouvait être que ça. Jun fut tout de même un peu surprit quand Agito le prit dans ses bras et lui déposa un baiser sur la joue, non pas qu’il n’aimait pas ça, mais il ne s’y attendait pas à cet instant précis. Rigolant légèrement, le blondinet tira gentiment la langue, en réponse à son ami qui venait de le faire.

Finalement, les paroles du brun rassurèrent le jeune travestit. Seulement qu’ils n’avaient pas l’habitude de voir les gens rougir. Avec le blondinet, c’était une habitude à prendre. Il était si pur et bien souvent gêné de se travestir envers les adultes. Il avait peur d’être rejeté par les plus âgés comme l’avaient fait ses parents. Quelque part, c’était une réaction tout à fait normale de sa part. Sentant les mains d’Agito sur ses hanches, un grand sourire arqua les lèvres de Jun qui aimait sentir se contact qui lui prouvait que son ami était bien là, près de lui. Passant ses bras autour du corps du brun, le blondinet gardait un large sourire aux lèvres, rassuré que le rire de tout à l’heure ne soit pas moqueur. Puis finalement il desserra un peu son étreinte pour regarder son ami.


« Je connais pas moi ici, c’est à toi de me guider ! »

Un léger rire échappa à la petite tête blonde. En effet, ce n’était pas lui qui allait emmener le brun à sa chambre. Déjà qu’il ne connaissait pas la demeure, mais en plus elle était vraiment immense. Regardant tout autour de lui, le jeune travestit attrapa la main de son ami et avança en direction des escaliers puis-ce qu’il avait bien comprit qu’ils passeraient par là, un grand sourire enthousiaste aux lèvres.

« J’ai hâte de voir comment elle est ta chambre ! »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Le jardin secret [PV Agito]  Mer 30 Jan 2008 - 20:58

La main posée sur les hanches du blond, un grand sourire sur les lèvres, Agito attendait une réaction de la part de son ami. Celui-ci lui fit le même sourire si magnifique puis passa ses deux bras autour du corps du ténébreux, approchant légèrement son visage du sien. Ce geste fit agrandir le sourire de l’autre jeune homme qui commençait à adorer les câlins. Les deux jeunes hommes avaient leurs lèvres arquer au maximum, très heureux d’être avec l’autre. Après quelques instant, Jun desserra légèrement son étreinte, mais toujours les bras autour du corps d’Agito, puis il rafraîchit la mémoire en disant qu’il ne connaissait rien de la demeure et que c’était à lui de le guider.

Le brun n’eu même pas le temps de répondre que le blond lui attrapa l’une de ses mains, l’entraînant vers les escaliers, étape à franchir pour aller dans la chambre, il avait ce sourire si plaisant à voir, un sourire enthousiaste, prêt à découvrir la chambre du brun. Celui-ci, même si c’était inutile, lui fit savoir. Le ténébreux, l’écoutant qu’à moitié, entrelaça ses doigts avec ceux de son ami puis serra sa main. Lui jetant un regard, il lui déclara :

« L’escalier est un peu haut, alors il va falloir grimper ! »

Après cette phrase, ayant la main de Jun dans la sienne, s’écarta légèrement et monta les escaliers, suivit de près par son ami. Ce grand escalier avait une bonne trentaine de marches raides, difficiles à monter. Agito aidait son ami à franchir ses marches, ce n’était pas facile, même si le ténébreux avait pris l’habitude. Il montait les marches une par une, ne voulant pas faire tomber son ami dans les escaliers car il ne suivrait pas le rythme. Normalement, le brun les franchissait quatre par quatre, pour arriver plus vite en haut, mais il allait à la vitesse normale.

Après une bonne minute, les deux amis se trouvèrent dans le couloir qui menait à d’innombrable pièce dont deux salles de bain, huit chambres, deux bureau et une très grande bibliothèque. Le plancher était recouvert de tapis ancien, magnifique, dont il ne fallait pas marcher avec des chaussures dessus. Agito, regardant Jun, lui fit signe d’enlever ses chaussures et de les mettre juste à côté du meuble. Une fois cela fait, les deux jeunes hommes prirent à gauche et s’arrêtèrent à la troisième porte. Le ténébreux, regardant Jun dans les yeux, lui adressa quelques mots :

« J’ouvres… »

Avant de prendre la poignée de la porte et d’ouvrir la porte. Elle laissa voir une immense chambre…plongée dans l’obscurité. Le brun appuya sur l’interrupteur et la lumière fut. La pièce, une fois éclairée, dévoila sa beauté, un papier peint noir avec des motifs dorés, un magnifique lit de deux personnes, de la moquette rouge bordeaux, des tables de nuits et un bureau en chêne. Sur le lit se trouvait une très épaisse couverture bleue, avec la mer, un dauphin et un soleil. Agito s’avança vers son lit, et se jeta littéralement dessus, appréciant le confort de son ancien lit. Regardant Jun, il lui tendit une main en disant :

« Viens deux secondes ^^. »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Le jardin secret [PV Agito]  Mer 30 Jan 2008 - 21:24

Agito précisa à Jun que les escaliers étaient hauts, bien que le blondinet l’ait déjà remarqué, toujours aussi impressionné. Décidément, tout était immense dans cette demeure. Les doigts entrelacés avec ceux du brun, la petite tête blonde s’occupait à tenir sa robe avec son autre main. En effet, celle-ci avait décidé de se relever à chaque fois qu’il montait la jambe pour aller sur la marche au-dessus. Tant bien que mal, le jeune travestit montait chaque marche à une vitesse tout de même réduite par rapport à d’autres escaliers. Même si en temps normal il n’allait pas bien vite non plus. Au bout d’une bonne minute, les deux amis arrivèrent en haut où, prenant l’exemple sur le brun, la petite tête blonde retira ses chaussures. Sans savoir pourquoi, il aurait préféré ne pas avoir ses collants et pouvoir sentir le tapis sous ses pieds. Une vieille habitude qu’il avait avant à toujours marcher les pieds nus sur les tapis de la maison. Un immense couloir s’étendait face à eux, le jeune travestit fut tout de même moins surprit, ayant en quelque sorte prit l’habitude de voir toutes les choses en version géantes dans cette demeure.

Après être passés devant plusieurs portes, les deux jeunes hommes s’arrêtèrent face à l’une d’elles. Agito précisa qu’il ouvrait la porte, laissant ainsi place à une pièce plongée dans l’obscurité. Une fois la lumière allumée, Jun fut une fois de plus surprit. Parce que bon, que la maison soit immense ok, mais la chambre avec et puis décorée ainsi. Avançant doucement dans la pièce à la suite de son ami, le blondinet observait chaque recoin avec l’air d’un enfant découvrant le monde qui l’entoure. Le brun le fit rapidement sortir de ses pensés, lui disant de venir après s’être affalé sur son lit. S’asseyant timidement, redescendant sa robe qui avait décidé de l’embêter, le jeune travestit continuait à observer tout la pièce, toujours avec ce même air enfantin. Reposant son regard sur son ami, la petite tête blonde se décida enfin à reprendre la parole.


« C’est vraiment grand chez toi ! Ma maison faisait même pas la moitié de la tienne … »

Sans réellement le faire exprès, plus par habitude, Jun avait employé le passé pour parler de sa maison. En effet, maintenant que ses parents ne voulaient plus de lui il ne considérait plus que c’était chez lui et donc sa maison.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Le jardin secret [PV Agito]  Jeu 31 Jan 2008 - 7:44

La main tendu vers son ami, affalé sur son lit, Agito n’attendait qu’une chose : que Jun le rejoigne. Celui-ci observait tel un enfant découvrant le monde qu’il l’entoure la chambre de son ami, il fit vite stopper dans sa contemplation à cause de la proposition de la première personne. Ce jeune blond accepta et s’assit timidement sur le lit, continuant à observer la pièce comme un enfant. Après quelques secondes, il reporta son attention sur le ténébreux puis décida à prendre la parole, en s’exclamant que c’était vraiment grand chez Agito et, d’une voix légèrement nostalgique, ajouta que sa maison faisait même pas la moitié de la sienne.

Cette utilisation du passé choqua légèrement le brun qui, à preuve du contraire, pensait que c’était encore sa maison…mais vu qu’il ne savait pas ce qu’il s’était passé, il était dans le doute. Son ami semblait légèrement triste et cette vue rendit aussi le jeune homme à l’œil ambré un peu triste. Il ne savait pas quoi faire pour son ami, à part aller dans son verger essayer de faire la même chose que ses souvenirs d’enfance. Mais pour l’instant, ils étaient dans la chambre du ténébreux et celui-ci quitterait le confort de sa pièce après quelques minutes.

Tout d’un coup, Agito se redressa, regardant Jun dans les yeux. Il lui fit un sourire avant de s’approcher de lui, passant ses deux jambes de part et d’autre du corps du blond. Après quelques autres mouvement, ils se retrouvèrent collés l’un à l’autre, le ténébreux posa sa tête sur l’épaule de son ami et, tournant légèrement la tête, lui fit un gros sourire avant de lui faire un bisou. Ses deux mains étaient placées sur le torse de Jun mais ne bougeant pas d’un poil, c’était juste une variante de l’embrassade. Le brun reposa sa tête contre l’épaule du blondinet et, d’une voix très douce, il lui murmura :

« T’es le premier à avoir « visité » ma maison, Jun-chan… »

Il ferma les yeux, respirant la bonne odeur que son ami dégageait, une odeur de paix, de sérénité.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Le jardin secret [PV Agito]  Jeu 31 Jan 2008 - 18:00

Voyant le petit air triste dans l’œil d’Agito, Jun agita sa main devant son visage avec un sourire rassurant aux lèvres pour lui faire signe d’oublier ce qu’il venait de dire, que ce n’était pas bien grave. En effet, il c’était bien fait à cette situation depuis un petit moment. Voilà plus d’un an que ses parents l’avaient renié, et bien plus longtemps pour son père. Peut-être en parlerait-il à son ami un jour ? Pour l’instant ce n’était peut-être pas vraiment le moment, alors qu’ils étaient tout deux si heureux. De toute façon, en parler ne lui ferait sûrement jamais de mal. Mais peut-être que ça ferait remonter la tristesse du brun étant donné que le blondinet avait apprit que celui-ci n’avait pas de parents. A première vue, on pouvait parfaitement penser que la petite tête blonde continuait à observer la pièce, alors qu’en réalité il était plus en train de se perdre dans ses pensés.

Quelque chose le sortit de tout ça. Quelqu’un plutôt. Agito venait de se redresser, adressant un large sourire au jeune travestit. Ce dernier fut un peu surprit voyant son ami venir s’installer, ses jambes de part et d’autre du corps de Jun puis, après quelques mouvements, se retrouver collé à lui. Il fallait bien l’avouer, le blondinet se sentait très bien ainsi et un sourire arqua ses lèvres alors que le brun déposait un baiser sur sa joue. Les bras de son ami contre son torse, sa tête sur son épaule, la petite tête blonde se sentait vraiment bien. Passant ses mains sur celles d’Agito et penchant sa tête en arrière pour la caller dans le cou de ce dernier, le jeune travestit gardait ce même sourire qui illuminait son visage. Il était donc le premier à voir cette demeure ? Jun aurait vraiment aimé faire visiter sa maison à son ami, lui présenter ses parents. Mais ce n’était pas possible pour lui.


« J’en suis ravi ! Elle est très belle en plus ! »

Et c’était peu dire, le blondinet trouvait cette maison vraiment magnifique. Vraiment calme et avec beaucoup d’espace. Un tuteur qui semblait vraiment très gentil et … elle était tout simplement très agréable. Un large sourire aux lèvres, le jeune travestit essayait de s’imaginer comment ça aurait été si il avait fait visité sa maison au brun. Si ses parents, ou au moins sa mère, ne l’avaient pas renié. Si il avait toujours le droit de leur rendre visite. Perdu dans ses pensés, il ne faisait plus aucun mouvement, sa respiration restait lente presque comme si il dormait.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Le jardin secret [PV Agito]  Sam 2 Fév 2008 - 11:41

Assis sur son lit, collé à son ami, la tête posée sur l’épaule droite de celui-ci, les mains tranquillement placées sur le torse de celui-ci, Agito était si bien dans cette position qu’il ne voulait plus la quitter, sauf si Jun voulait, alors là, il ne pouvait rien faire que d’accepter. Mais le sourire de ce jeune blond disait le contraire, qu’il aimait bien être comme ça et que lui aussi ne voulait pas quitter les bras du ténébreux, bras qui ne bougeaient pas grâce à la volonté de celui-ci.

Le blondinet posa ses mains sur celles du jeune brun et, penchant la tête en arrière, calla sa tête dans le cou de son ami qui se fit assaillir par un frisson de bien-être, ça existe ça ? Ah bah, on en apprend tous les jours. Agito, tournant très légèrement la tête pour avoir du coin de l’œil le visage de son ami, arbora un sourire en voyant celui de Jun, les deux jeunes hommes n’étaient pas prêt de se quitter pour une quelconque querelle. La voix douce du jeune blondinet s’éleva dans la chambre, au plus grand bonheur du brun, le premier lui répondit qu’il était ravi et que la maison était très belle en plus.

Sentant le souffle lent, ne sentant plus aucun mouvement de la part de son ami, Agito pouvait se demander si Jun dormait sur lui, rien de plus normal. Doucement, avec sa main droite, il enleva la tête du blond de son cou et, se penchant en arrière, la posa sur sa poitrine. Une fois cela fait, prenant le blondinet dans ses bras, il l’entraîna avec lui au milieu du lit, la tête du ténébreux bien installée sur l’un des coussins. Se tournant tout en retenant Jun d’une main, il mit la couverture sur soi pour que son ami se couche dans son lit. Une fois Jun allongé sur le lit, Agito passa le drap et la couverture sur le blondinet puis il le rejoignit sous les draps.

Il faisait chaud là-dessous mais on s’y sentait si bien. Le ténébreux, s’approchant de Jun, passa ses bras autour de lui et se colla presque à son corps, les deux visages étant très très proches. Il ne manquait plus qu’à faire un seul mouvement et les lèvres pouvaient se coller. Le brun approcha un peu plus son visage de son ami et, avec ses lèvres, effleura celle de Jun, quelques millimètres séparaient leurs lèvres mais Agito n’avait pas l’intention de l’embrasser, c’était juste pour bien sentir le souffle chaud de son ami mourir sur son visage.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Le jardin secret [PV Agito]  Sam 2 Fév 2008 - 14:02

Alors qu’Agito tournait un peu la tête pour voir le visage de Jun, celui-ci affichait un large sourire, plongeant son regard dans l’œil ambré. Il se sentait bien dans ses bras, contre lui. Apaisé. Le blondinet ne pensait pas retrouver un jour un ami tel qu’Harumi qui avait été la seule amie qu’il avait eut dans sa vie. Mais il ne s’en plaignait pas, loin de là. Il se sentit soulever puis sa tête se retrouva sur la poitrine du brun qui, après plusieurs mouvements, l’installa bien sur le lit, passant les draps sur la petite tête blonde. Finalement, les deux amis se retrouvèrent dans le lit, l’un contre l’autre et leurs visages à la limite de se toucher. D’ailleurs, le jeune travestit sentit les lèvres de son ami frôler les siennes, leurs souffles chauds se croisant ainsi et mourant sur le visage de le vis-à-vis.

Cette sensation de bien être, de joie. Jun ne l’avait ressentit qu’avec une seule personne avant, pouvoir être dans ce même état de sérénité avec une autre personne le rendait extrêmement heureux. Remettant d’abord correctement sa robe qui avait décidé de remonter alors qu’il avait légèrement bougé sous les draps, le blondinet passa son bras droit autour du cou du brun alors que de sa main gauche il alla chercher une main de son ami pour entrelacer leurs doigts. Leurs lèvres se frôlant, leurs corps collés et la chaleur du lit comme de leurs corps donnait une atmosphère très plaisante. Mais si le tuteur d’Agito arrivait, qu’allait-il dire ? Ce n’était pas la préoccupation première du jeune travestit.

D’ailleurs, ils étaient venus là pour voir ce verger à la base … allez savoir si Jun y pensait encore. Il se sentait vraiment trop bien dans les bras d’Agito pour y repenser. Le souffle lent, mourrant sur le visage de son ami, le blondinet commençait à s’endormir à rester ainsi. Leurs lèvres, étrangement la petite tête blonde n’y faisait pas plus attention que ça, comme si la gêne de ce geste avait disparue. Même si ce n’était pas tout à fait le cas. Les yeux s’ouvrant lentement, le jeune travestit laissait aller ses yeux sur tout le visage du brun, s’attardant par moment sur ses lèvres qu’il trouvait tout de même très proches puis-ce qu’au moindre mouvement, les deux amis s’embrasseraient. Si il le faisait ? Non, par une trop grande timidité et par respect pour Keitô. Keitô que Jun n’avait encore jamais rencontré mais qu’il savait être le petit ami d’Agito. A cette simple pensé le rouge monta aux joues du blondinet, rien que penser à embrasser son ami le gênait.

Refermant les yeux, il dormait presque maintenant. Relevant doucement la tête, la lèvre inférieure de la petite tête blonde vint se coller à la lèvre supérieure du brun avant que le jeune travestit remette sa tête dans sa position initiale. De nouveau le rouge aux joues, pour changer. Leurs doigts toujours entrelacés, la petite tête blonde aurait put rester ainsi encore une éternité. Mais si Agito voulait bouger ? Il le ferait, tant pis.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Le jardin secret [PV Agito]  Dim 3 Fév 2008 - 13:31

Etre dans un lit confortable avec les meilleurs draps qu’il connaissait, collé à son ami, les deux visages très proches l’un de l’autre, à la limite de s’embrasser, les souffles se croisant et mourant sur le visage du vis-à-vis, Agito se sentait bien dans cette position qu’il ne voulait plus bouger pendant plusieurs minutes ou même heures, cela dépendrait de l’envie de Jun. Une partie de lui-même lui disait de franchir ces quelques millimètres avec son visage pour coller ses lèvres à celles de son ami, mais il n’allait pas le faire, il ne voulait pas le faire, par respect pour le blond mais aussi et surtout pour son bien-aimé. Le ténébreux avait déjà embrassé son meilleur ami deux fois, il n’allait pas réitérer l’expérience car si Keitô venait à le savoir, il ne serait pas content du tout. Mais pour l’instant, ce n’était pas la préoccupation principale d’Agito.

Ce jeune ténébreux sentit un bras entourer con cou alors que il sentit une de ces mains se faire attraper par l’une de Jun avant de les entrelacer. Leur deux corps collés, leurs lèvres se frôlant à presque s’en toucher et la chaleur douce du lit rendaient l’atmosphère si agréable et si plaisante que les deux jeunes hommes ne voulaient plus quitter cette position. Mais comment réagirait Ryo s’il les voyait ? En riant, bien entendu, il n’était pas de ces gens qui se choquaient pour rien, il serait choqué s’il les voyait en train de le faire, ça c’est normal, mais pour ça, il sourirait, simplement.

En y repensant, ils étaient venus pour visiter le verger du jeune brun mais ils devaient avoir oublié leur principale raison de venir dans la demeure des Suzuki, se sentant si bien dans le lit du ténébreux. Celui-ci, aussi surprenant soit-il, était presque en train de se rendormir, tellement il se sentait bien dans son lit, en présence de son meilleur ami qui devait être dans la même situation. Les souffles lents mourrant sur le visage du vis-à-vis, les yeux clos des deux côtés. Agito, en même temps que Jun, ouvrit lentement les yeux, parcourant tout son visage, s’attardant un peu sur les lèvres. Il avait toujours cette petite voix qui lui disait del es capturer avec les siennes, mais il ne voulait pas, par respect.

Les deux amis refermèrent leurs yeux en même temps, sur le point de s’endormir. Tout d’un coup, le ténébreux sentit quelque chose se collait à sa lèvre supérieure, cette chose était d’une grande douceur et avait un goût ressemblant à celui des lèvres de Keitô. A cette pensée, un sourire se dessina sur les lèvres du brun qui avait toujours les yeux fermés. Agito ouvrit doucement l’œil ambré et, remarquant le rouge des joues de son ami, un sourire amusé arbora son visage.

Il resserra un peu l’étreinte de sa main sur celle de Jun puis, trop feignant pour lever sa tête pour donner un bisou sur la joue de son ami, il déposa un très court baiser sur lèvres du blondinet, juste pour lui faire savoir qu’il était toujours là. Après ça, il passa son bras autour du corps du blondinet et caressa doucement son dos, toujours un sourire sur les lèvres. Ce moment était si magnifique qu’il ne voulait en aucun cas qu’il se finisse.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Le jardin secret [PV Agito]  Dim 3 Fév 2008 - 14:48

Jun se sentait infiniment bien. Dans un lit bien chaud, son corps contre celui d’Agito, leurs visages à peut-être même pas un millimètre l’un de l’autre et leur souffle mourant sur le visage de l’autre. Cette atmosphère était très plaisante, agréable. Le même plaisir que de se dire qu’on peu traîner dans son lit chaud un matin d’hiver avec une bonne tasse de chocolat chaud avec de la crème près de soi. Du moins, pour le blondinet. C’était ça une belle journée pour lui, le genre de journées qu’on voudrait faire encore et encore. Ce sourire, il l’avait vu. Ou plutôt sentit. La petite tête blonde se doutait bien que c’était par rapport à ce geste, et surtout ses joues qui avaient prit une teinte rouge rosé. Un sourire amusé arqua d’ailleurs aussi les lèvres du jeune travestit.

La main du brun resserrant un peu plus la sienne, Jun rouvrit les yeux mais eut juste le temps de voir le visage de son ami que celui-ci déposait un baiser sur les lèvres du blondinet. Un sourire doux, tendre, il aimait le goût des lèvres d’Agito, même si il savait que ce n’était peut-être pas vraiment raisonnable. Un petit bout de langue dépassant, pas pour provoquer ou quoi, comme si la tête blonde était comme ça. Passant sa langue sur ses lèvres comme pour capturer le goût de celles du brun, le jeune travestit avait fermé les yeux, appréciant. Ce goût si doux, agréable, devenait une sorte de drogue. Mais pourtant, Jun était bien trop timide pour embrasser à nouveau Agito, et trop respectueux aussi. La douce main du brun dans le dos de la petite tête blonde, ce dernier aimait ce contact. Non pas par pensés plus ou moins étranges ou par désir, simplement qu’il ne pensait pas avoir un tel ami, hormis Harumi, dans sa vie. Déjà un seul suffisait à son plus grand bonheur, mais là il en avait deux.

L’épais collant, la veste bien chaude et la grosse écharpe pour le couvrir en plus des draps, Jun n’avait pourtant pas spécialement chaud. Ou plutôt, il se sentait tellement bien là qu’il ne se rendait pas vraiment compte de la chaleur. S’endormant presque, le blondinet repensa au verger. Agito voulait-il encore y aller ? L’atmosphère était très agréable ici après tout, peut-être iraient-ils plus tard. De toute façon il leur restait une demi-journée. Enfin, demi-journée bien entamée déjà. Difficile d’estimer une heure puis-ce que la chambre n’était éclairée uniquement par une lumière artificielle, les volets étant fermés. Peut-être était-ce le milieu ou la fin d’après-midi. Aux environs de seize ou dix-sept heures, certainement. De toute façon ce n'était pas la préocupation première du jeune travestit.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Le jardin secret [PV Agito]  Dim 3 Fév 2008 - 15:50

Agito, même s’il savait pertinemment que d’embrasser une autre personne était déraisonnable envers son bien-aimé, il ne pouvait s’empêcher de le faire avec Jun, il était si adorable et si…mignon, surtout quand celui-ci était sur le point de s’endormir, il semblait si vulnérable que le brun se prenait vraiment d’affection, il ne laisserait personne toucher son ami, ni même l’agresser verbalement sans réticence.

Le ténébreux remarqua qu’un léger bout de langue dépasser des lèvres de son meilleur ami, une idée traversa son esprit mais l’oublia directement, jugeant cette idée trop osée. Ce jeune blondinet passa délicatement sa langue sur ses lèvres, pour capturer le goût des lèvres d’Agito restant sur les siennes. Cette scène, ce jeune ténébreux pouvait la prendre d’une façon un peu déplacée, mais il l’a prit dans le bon sens, Jun voulait juste reprendre un peu le goût de ses lèvres, c’était évident.

Continuant de caresser le dos de son ami, le ténébreux sentit toute la couche de vêtement sur le corps du blondinet, il passa sa main en haut, sentant une grosse écharpe, descendant, une veste bien chaude et descendant encore plus vers les jambes, il sentit un épais collant. Il avait chaud pour son meilleur ami, rien qu’en touchant ces épais vêtements. Mais comment il pouvait rester comme ça sous une épaisse couverture, c’est le genre de question qu’Agito se posait, très curieux. Mais repensant à l’atmosphère qui se dégageait des lieux, il comprit qu’il avait oublié la chaleur tellement il était bien. Cette pensée fit sourire le ténébreux.

Celui-ci dégagea sa main de l’étreinte de celle de Jun et, sans un mot, commença à déboutonner la veste chaude de son ami. Une fois les boutons enlevés, il retira l’écharpe du coup du blondinet et la posa derrière lui, sur une table de nuit. Il enleva délicatement la veste de son ami, lui faisant un sourire amical, il n’avait aucune intention déplacée à l’égard du blond, il trouvait juste qu’il avait vraiment trop de vêtements pour être dans un lit pareil. Après avoir retiré la veste, Agito s’enfouit dans la couverture et partit enlever les collants de son ami, le mettant plus à l’aise. Remontant sa tête vers la surface, il déposa les collants sur sa table de nuit et, avec une de ses mains, déboutonna son pantalon et le retira, se retrouvant en caleçon. Il le posa sur la table de nuit, il enleva ensuite sa chemise pour être le plus à l’aise possible, il n’allait quand même pas enlever son caleçon, ça ne se faisait pas.

Une fois parfaitement à l’aise, il alla se loger contre Jun, se blottissant contre son torse. C’était maintenant à lui de passer pour un enfant. Avec ses mains, il attrapa les bras du blondinet et les passa autour de son corps, évitant quand même sa blessure. Il plaça la couverture juste au niveau de son nez puis il ferma les yeux, appréciant ce contact. Entrouvrant la bouche, Agito dit à son ami :

« Mets toi à l’aise, s’il te plaît… »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Le jardin secret [PV Agito]  Dim 3 Fév 2008 - 17:34

Jun sentit la main d’Agito dans son cou, ou plutôt sur son écharpe, puis dans son dos jusqu’à arriver au niveau de ses jambes. Rien que ce geste eut pour effet de faire monter le rose aux joues du blondinet. Certes c’était doux et pas désagréable du tout mais, même si ça venait de la part de son ami, la petite tête blonde se sentait vraiment gênée, enfin, surtout pour cette main au niveau de ses jambes. Et finalement, sans aucun mot, les mains du brun s’appliquèrent à déboutonner la veste, dérouler l’écharpe et descendre le collant pour retirer le tout, certainement pour que le jeune travestit se sente plus à l’aise, et ait un peu moins chaud. Mais ce geste, malgré qu’il parte d’une bonne intention, gêna d’autant plus Jun qui ne savait plus vraiment que dire ou que faire. Se retrouver à se faire déshabiller par le brun le rendait très mal à l’aise et ses joues avaient prit une couleur rouge écarlate. Il fallut d’ailleurs que peu de temps avant qu’Agito se retrouve en caleçon, préférant sûrement se mettre plus à l’aise lui avec. Le blondinet restait sans un mot, sans un geste, les joues en feu.

Son ami collé contre son torse, la petite tête blonde se trouvait un peu perdu. Agito prit finalement les bras du jeune travestit pour les passer autour de lui tout en faisant attention à éviter la blessure. Ah oui, Jun l’avait oubliée cette blessure, en y repensant il laissa paraître une petite grimace de douleur. Sans savoir pourquoi, il souffrait pour son ami, qui lui ne semblait pas avoir plus mal que ça. Un peu moins mal à l’aise, le blondinet serra doucement son ami contre lui, blottissant sa tête contre celle de ce dernier. Un sourire tendre, c’était le tour du brun de prendre l’allure d’un enfant et le jeune travestit le trouvait adorable ainsi. La couverture remontée au niveau de son nez et son corps blottit contre celui de Jun, Agito ressemblait vraiment à un petit garçon, cherchant la chaleur réconfortante de sa mère. Une petite voix disant au blondinet de se mettre à l’aise, son ami voulait qu’il se mette à l’aise … mais comment ? Il était affreusement gêné malgré que ce soit un peu moins qu’au départ, et puis, qu’entendait-il par se mettre à l’aise ? Si c’était enlever sa robe ce n’était pas la peine d’y compter, déjà qu’il était encore tendu et que ses joues n’avaient toujours pas reprit une couleur correcte, il ne fallait pas imaginer que le jeune travestit se mettrait en caleçon, ou sinon il faudrait attendre longtemps.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Le jardin secret [PV Agito]  Dim 3 Fév 2008 - 18:02

Blottit contre son ami, en caleçon, Agito, même s’il savait pertinemment que Jun n’arriverait pas à se mettre à l’aise car il était si pur d’esprit et pouvait se gêner très facilement. Le ténébreux aurait pu penser à la gêne de son ami avant de le déshabiller, en l’avertissant, peut-être. Mais sentant toute la couche d’habit que le blond avait sur lui, le brun avait été pris d’une chaleur incroyable, il avait trop chaud pour son ami en passant ses mains le long de son corps.

Sentant la légère étreinte sur lui, Agito eu un petit sourire apaisé, la sensation des doux bras de Jun sur son corps lui procurait un sentiment de bien-être. Le ténébreux, se décollant très légèrement du torse de son ami, regarda son visage et, voyant les joues écarlates du blondinet, il n’eu pas la même réaction que d’habitude, ce n’était pas un sourire amusé, mais plutôt un sourire réconfortant. Il savait que le blond n’arriverait pas à se mettre à l’aise, à faire disparaître cette couleur écarlate de ses joues. Le brun ne savait pas comment rassurer son ami, il voulait tellement voir un sourire sur ses lèvres et ne plus voir la couleur rosée.

Il se replaça comme avant, la tête blottit contre le torse de Jun, Agito cherchait une solution, mais il n’en trouvait pas. Même si la sensation de bien-être faisait apparaître sur son visage un sourire, le ténébreux était frustré de ne pas trouver une quelconque solution au problème de son ami. Mais, après plusieurs dizaines de secondes, une lumière éclaira son cerveau, il avait trouvé. Alors se blottissant encore plus à son meilleur ami, caressant doucement le dos de celui-ci. Après ça, il entrouvrit la bouche, lui murmurant :

« Jun-chan…essayes de te détendre, je te l’ai déjà dis, je ne laisserais personne te faire quelque chose, et même je m’empêcherais moi-même de te faire quelque chose de mal. Alors, s’il te plaît, essayes de te détendre, je sais que mes gestes étaient très gênant, mais sentant la couche que t’avais, j’avais terriblement chaud pour toi. Et aussi…si je me suis déshabillé…c’était pour sentir la douceur de ta peau sur mon corps… »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Le jardin secret [PV Agito]  Dim 3 Fév 2008 - 18:44

Jun sentit Agito se décoller un peu de son torse, relevant la tête. Un sourire … réconfortant ? Sûrement pour les joues bien rouges du blondinet. Finalement le brun se remit dans sa position initiale, la petite tête blonde lui caressant doucement la peau nue de son dos, essayant de se calmer. Pourquoi était-il ainsi tendu à chaque fois, il fallait bien avouer que ça lui gâchait un peu certains moments d’être ainsi, surtout à cet âge. Ses fins doigts effleuraient le dos de son ami, ses ongles un peu longs tout de même la touchaient parfois sans la griffer. Le jeune travestit essayait de toute façon qui était en son pouvoir de se calmer, peine perdue. Sa main droite remontait doucement vers les longs cheveux bruns, enroulant une mèche autour de son doigt.

Quelques paroles qui se voulaient réconfortantes. Agito demandait à Jun de se détendre, expliquant qu’il ne laisserait personne lui faire du mal et qu’il s’empêcherait lui-même de lui faire quelque chose de mal. Ajoutant que si il avait retiré ses vêtements c’était parce qu’il avait chaud pour le blondinet et pour ce qui était de ses vêtements à lui, le brun, c’était pour sentir la douceur de la peau de la petite tête blonde sur son corps. Doucement, à ces paroles, le corps du jeune travestit se détendit, un sourire plus confiant naissant sur les lèvres de ce dernier. Les paroles de son ami l’avaient rassuré un peu, faisant disparaître le rouge de ses joues peu à peu. Quelque part, il savait qu’Agito ne lui ferait rien de mal, il savait que ce n’était pas à cause de quelconque pensé pas très correcte qu’il lui avait retiré ses vêtements. Pourtant il n’avait put s’empêcher de rougir.

Plus confiant et à l’aise, Jun blottit sa tête contre celle d’Agito, sa main droite parcourant doucement la peau nue de son dos alors que la gauche avait préféré descendre, rejoignant une main de son ami, entrelaçant doucement leurs doigts. Il se sentait bien là, vraiment. Un léger frisson le parcourut, sûrement le fait de ne plus avoir toutes ses couches de vêtements. Mais le blondinet n’avait pas froid pour autant. Finalement, par l’élan d’on ne sait quelle folie passagère, la main qui avait prit celle du brun remonta pour se déposer sous le menton de ce dernier, lui relevant doucement la tête. Sans vraiment savoir quelle motivation le poussait à faire ça, la petite tête blonde colla lentement ses douces lèvres à celles d’Agito. Juste un instant, juste pour avoir de nouveau leur goût. Et même une fois le baiser rompu, Jun garda ses yeux fermés, ses lèvres à la limite de se reposer contre celles de son ami.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Le jardin secret [PV Agito]  Dim 3 Fév 2008 - 19:38

Blottit encore un peu plus contre son ami, Agito espérait que ses paroles avaient eu l’effet qu’il le voulait, c’est-à-dire calmer Jun, le détendre pour qu’un sourire arbore son visage. Sourire que le brun adorait voir, il voulait le voir à ce moment-là qui était si magnifique. C’était l’une des rares fois qu’on pouvait voir le ténébreux comme un enfant dans les bras de sa mère, recherchant la chaleur réconfortante de celle-ci. Même si avec ce blond, cette scène allait se réitérer plusieurs fois, avec les autres, cela n’arriverait que très rarement, avec Keitô peut-être.

Se dégageant très légèrement de l’étreinte de Jun, Agito regardait si les joues de celui-ci avaient repris une couleur normale et, à son plus grand bonheur, c’était en train de se faire. Même un sourire arborait le visage du blond, ce qui fit énormément plaisir au brun qui, après avoir vérifié, reposa sa tête contre le torse du blondinet, fermant les yeux et respirant la bonne odeur de son ami. Celui-ci blottit sa tête contre celle du ténébreux qui affichait un sourire, sentant une main de son meilleur ami caresser doucement la peau nue du dos. L’autre main préférait descendre, rejoignant une main d’Agito qu’il attrapa pour entrelacer leurs doigts.

Un frisson, les deux amis en eurent un en même temps, le brun savait que c’était à cause de la douce caresse dans son dos, la douce main de Jun faisait l’effet désiré par ce jeune homme à l’œil ambré. Tout d’un coup, par un quelconque coup de folie passager, le blondinet plaça sa main, celle avait qui il avait pris celle du ténébreux, sous le menton de celui-ci pour lui faire relever la tête. Il n’eu aucune résistance de la part d’Agito qui avait une petite idée, mais un très petite idée, de ce que son ami allait faire. Pour je ne sais quelle raison ni motivation, Jun approcha doucement son visage de celui du brun qui fermait doucement les yeux, se préparant à apprécier les lèvres de son ami. Celui-ci déposa doucement ses lèvres sur celles du ténébreux pendant un instant, un petit instant qui paraissait une éternité de bonheur pour l’autre jeune homme qui appréciait ce moment si agréable.

Après ce court instant, le blondinet rompit le baiser mais, même si c’était finit, il avait toujours les yeux fermés, les lèvres prêt à se reposer sur celles du ténébreux qui, lui aussi, avait les yeux fermés. Celui-ci passa doucement, très doucement, sa langue sur ses lèvres mais elle toucha celles de Jun aussi. Mais ce n’était pas pour ça qu’il arrêtait le mouvement, il fit toute sa lèvre supérieure avant de le faire dans le sens inverse, pour avoir tout le goût des lèvres de son ami. Rangeant sa langue dans sa bouche, un sourire arbora le visage d’Agito qui adorait ce goût si particulier des lèvres du blondinet, il avait même envie de les capturer à nouveau mais lui, ce moment durerait plus longtemps.

Pensant et repensant pendant une dizaine de seconde, le ténébreux se décida enfin. Avec sa main droite, libre, il attrapa la nuque de son ami et approcha son visage du sien, collant ses lèvres à celles de son meilleur ami. Son autre main se dégagea de l’étreinte de celle de Jun et alla se positionner au même endroit que l’autre, dans la nuque du blond. Agito se colla encore un peu plus au travesti, appréciant ce baiser à sa juste valeur. Une idée traversa son esprit, une idée malsaine qui disait de briser le barrage des lèvres avec sa langue, mais il ne voulait pas le faire, pensant tout de même à Keitô.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Le jardin secret [PV Agito]  Dim 3 Fév 2008 - 22:45

Jun restait là, sans un mouvement, son visage à même pas un millimètre de celui d’Agito. Il venait de l’embrasser, il l’avait fait, lui le petit gamin tout timide. Une grande joie intérieure le prenait mais en même temps il s’en voulait un peu, que dirait Keitô si il l’apprenait un jour ? Le blondinet ne l’avait même pas encore rencontré que déjà il lui manquait de respect, il s’en voulait tout de même un peu. Il pouvait parfaitement sentir la respiration du brun mourir sur son visage, son souffle chaud s’écrasant. Sa langue un instant aussi, qui était sûrement sortie pour récupérer le goût des lèvres de la petite tête blonde. Toujours les yeux fermés, le jeune travestit profiter de ce court moment, respirant calmement et un très léger sourire tout juste visible naissant sur ses lèvres. Un sourire pour ce moment merveilleux, pour cette atmosphère plus qu’agréable ainsi que pour tout ce qui ce passait depuis la veille, le bonheur était à son comble ou pas loin pour la petite tête blonde.

Finalement, Agito s’approcha de nouveau pour recoller ses lèvres à celles de Jun. Ce dernier ne l’avait pas vu étant donné qu’il avait gardé les paupières closes et fut donc un peu surprit mais se détendit vite. Il se sentait plus à l’aise maintenant, même si une légère couleur rose pouvait encore se distinguer sur ses joues. Le blondinet aimait le goût des lèvres de son ami, il savait que ce n’était pas raisonnable, mais il aimait. Les deux mains du brun atterrirent dans la nuque de la petite tête blonde, rapprochant un peu plus leurs deux visages. Le jeune travestit, lui, laissa sa main droite avait gardé sa place dans le dos d’Agito et continuait à caresser lentement celui-ci alors que sa main gauche remontait lentement le long d’un bras de son ami, caressant celui-ci au passage du bout des ongles, pour venir prendre place dans sa nuque. Que d’initiatives de la part de cet être si innocent.

Jun ne voulait quitter les lèvres d’Agito, il se sentait bien ainsi. Leurs deux corps complètement collés l’un à l’autre, pourquoi bouger après tout ? La simple pensé que le brun rompt le baiser ou encore que son tuteur ou n’importe qui arrive n’effleurait même pas l’esprit du blondinet, trop bien au moment présent. Sa respiration était lente, son souffle chaud mourrant contre le visage de son ami. Une idée lui traversa l’esprit, pas une idée très correcte et assez inattendue de sa part. D’ailleurs, le jeune travestit fut assez surprit intérieurement par lui-même. Cet élan de folie, d’où venait-il ? Il n’allait certainement pas très loin pour Agito, mais pour Jun c’était quelque chose de plutôt inhabituel. Doucement pourtant, la petite tête blonde laissa s’échapper sa langue qui, avec lenteur, partit à la recherche de celle du brun qu’il ne mit pas longtemps à trouver. La caressant, la fuyant puis la retrouvant, c’était comme une douce danse qu’elles exerçaient.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Le jardin secret [PV Agito]  Dim 3 Fév 2008 - 23:34

Cette fois-ci, Agito n’avait que très légèrement surpris son ami en capturant ses lèvres, il n’avait qu’une très légère teinte rosée sur les joues mais comme le brun avait les yeux clos, il ne voyait pas cette rougeur. Il se sentait si bien ici, à ce moment-là, avec Jun, dans son lit, les lèvres collées à celles de son meilleur ami, le corps collé au sien et les deux mains positionnées dans sa nuque. Aucun perturbateur, Ryo ou même n’importe qui, venait troubler ce moment si agréable pour les deux amis et heureusement que personne ne vienne, sinon il serait choqué.

Alors que le ténébreux avait ses deux mains dans la nuque de son ami, celui-ci laissa sa main droite dans le dos du jeune homme à l’œil ambré, continuant de le caresser doucement, son autre main remontait lentement le long d’un bras, le caressant au passage du bout de ses ongles, pour prendre place dans la nuque. Agito était légèrement surpris de sentit autant d’initiative venant d’un être si pur normalement, mais cela le surprenait…agréablement. Sentir si bien son meilleur à ses côtés rendait le ténébreux très heureux, il n’avait pas eu de tel contact depuis…tout le temps. C’était une première concernant ce genre de contact très proche avec une autre personne, même avec Akito.

Les respirations lentes des deux jeunes hommes s’écrasaient sur le visage du vis-à-vis, rendant ce moment encore meilleur. Agito voulait briser le barrage des lèvres avec sa langue, mais que réagirait Jun, et si Keitô venait à apprendre ça. Mais, tout d’un coup, il sentit ses propres lèvres se faire titiller par la langue de son meilleur ami. Cela le surprit mais que dans l’ombre d’un instant, il invita la langue de Jun venir avec la sienne. C’est alors qu’une danse commença entre les langues des deux amis, celle du blond caressant celle du brun, la fuyant puis revenant.

Le ténébreux commençait à apprécier ce contact charnel avec Jun, il se prêtait bien au jeu de son ami, l’adorant. Mais quelque chose manquait dans le début de ce baiser et Agito savait quoi. Alors rompant le baiser quelque chose, il enleva l’une de ces mains de la nuque du blondinet pour attraper son menton, l’obligeant à entrouvrir les lèvres. Après ça, il commença à titiller la lèvre inférieure du travesti avec ses lèvres, l’attrapant plusieurs fois, sans approcher sa langue pendant ce lapse de temps. Après plusieurs secondes de titillement, le ténébreux passa à la vitesse supérieure, il continua alors de titiller la lèvre inférieure de Jun, tout en approchant sa langue de la sienne, puis le jeune travesti suivit ce mouvement, puis comme une danse se passant seulement entre leur bouche, leur langue se trouvèrent mêler à ce profond et long baiser. Sa main droit revint dans le dos de son ami et le caressa doucement. Il laissait maintenant l’initiative de continuer ou d’arrêter au blondinet, même s’il s’était juré de ne rien lui faire, ce moment était si fort qu’il voulait au moins aller un peu plus loin, pas jusqu’à l’acte proprement dit, mais pas loin.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Le jardin secret [PV Agito]  Lun 4 Fév 2008 - 14:00

Jun se laissait totalement emporter, ne contrôlant plus réellement tous ses gestes. Evidement, ça pouvait paraître comme un simple baiser beaucoup de personnes, mais pour lui c’était bien plus. Il était effectivement bien rare que de lui-même il aille embrasser quelqu’un, son meilleur ami dans le cas présent, et qu’il ne soit pas affreusement gêné par ce simple fait. Leurs deux corps collés et leurs langues se caressant doucement, les deux amis devaient ressentir la même joie, le même sentiment de douceur si agréable. Si quelqu’un entrait ? Peut importait pour le moment, certes si ça venait à se produire le blondinet ne saurait plus où se mettre, mais pourquoi est-ce que ça arriverait après tout ? Le rouge était toujours un peu visible sur les joues de la petite tête blonde, il ne pouvait pas s’empêcher d’être un peu gêné tout de même.

Une des mains d’Agito quitta la nuque de Jun pour venir attraper son menton, l’obligeant à entrouvrir un peu plus ses lèvres, chose que le blondinet fit sans refuser. Les lèvres du brun vinrent titiller sa lèvre inférieure, l’attrapant doucement. Finalement sa langue se joignit au mouvement, rejoignant celle de la petite tête blonde pour se mêler à nouveau. Reprendre leur danse. Le jeune travestit sentit la main de son ami venir prendre place dans son dos, caressant celui-ci avec douceur. Tant de tendresse, de complicité même. Jun aimait cette sensation, c’était un peu nouveau mais si agréable. Leurs deux corps collés, leurs lèvres et leurs langues avec, cette douce chaleur. Tout était merveilleux, vraiment. Un sourire très discret, tout juste visible, le blondinet aimait ce moment, il aimait ce sentiment encore nouveau.

Voilà que la petite tête blonde prenait des initiatives qu’il n’aurait pas pensé prendre, il ne maîtrisait plus trop ses gestes. Mais tout de même, il se contrôlait encore un peu, embrasser quelqu’un et caresser son corps n’était pas nouveau même si avec autant de sincérité ça l’était mais il n’avait jamais été plus loin. Il n’était jamais passé à l’acte. Et le voulait-il pour l’instant ? Tout ce qu’il savait, c’est qu’il voulait qu’il y ait des sentiments. Lentement, du bout des ongles, la main se trouvant dans le dos d’Agito descendit vers le bas. Elle caressait doucement le creux des reins. En même temps, sa langue continuait de se mêler à celle du brun, la caressant, la titillant. On pourrait facilement dire qu’il n’était pas lui-même à ce moment précis.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Le jardin secret [PV Agito]  Mar 5 Fév 2008 - 10:54

Des fois, on ne peut se contrôler quand on a des sentiments importants pour une personne, même si on s’est juré de ne rien lui faire et qu’on a une autre personne dans le cœur mais les pulsions ne sont pas des choses qu’on peut contrôler et parfois, elles sont obligées d’éclater au grand jour pour ne pas devenir fou. Agito ressentait tellement de chose qu’il ne pouvait comprendre quand il embrassait Jun, une attirance…corporelle, il avait envie du corps de son ami, le caresser de long en large et en travers, de l’embrasser et d’autres choses encore plus bizarre pour une relation censé être amicale. Ses mains tremblaient d’excitation, elles voulaient se balader sur le corps nu du blond, sa bouche commençait à être en feu, ses lèvres commençaientà se lasser de celles du blondinet, elles aimeraient bien embrasser autre chose comme le cou, le torse et même l’aine. Mais pour l’instant, Agito se contrôlait encore un peu pour ne pas tomber dans une folie corporelle et faire mal à son meilleur ami.

Tout d’un coup, le ténébreux sentit la main du blond, du bout des ongles, se déplacer lentement vers le bas pour, doucement, caresser le creux de ses reins. Toutes ces envies que le brun avait commençaient à prendre de l’ampleur avec cette caresse, il se sentait frissonner d’excitation, ses mains tremblaient dans le dos de Jun mais il les retenait, du moins, il essayait de les retenir. Mais avec ce contact des lèvres, la danse des langues et cette caresse dans le creux de ses reins, Agito ne pouvait retenir l’envie du corps de son ami de remonter à la surface. Doucement, la main qui était dans le dos du blondinet partit vers le bas, décrivant des petits cercles, pour aller se positionner dans le creux de ses reins et même un peu plus bas, sur les fesses. De là, il les caressa doucement, les serra délicatement avec ses doigts, sentant son envie se décuplait. Il continua son « French Kiss » avec son ami pendant encore quelques secondes, jusqu’au moment où il allait manquer d’air.

Trois secondes plus tard, Agito sépara ses lèvres de celle de Jun, lui donnant un petit baiser sur les lèvres. Après ça, il lui fit un sourire sincère, apaisé et sensuel. Avec son autre main positionnée dans la nuque de ce jeune homme, le ténébreux caressa doucement la joue de celui-ci puis, se laissant aller, s’abaissa légèrement, mettant ses lèvres au niveau du cou de son ami. Là, il approcha son visage et posa sa bouche sur la base de son cou sans approcher sa langue. Il lui donna quelques baisers avant de lui lécher le cou délicatement et en variant l’intensité et la longueur de son coup de langue, sa main gauche rejoignant l’autre sur les fesses de Jun, les serrant et les caressant délicatement. Si le brun, dans le temps qui restait, n’aurait pas de prise de conscience, il le ferait avec son ami, ayant trop de sentiments importants pour lui.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Le jardin secret [PV Agito]  Mar 5 Fév 2008 - 11:24

Jun sentait bien la peau d’Agito qui frissonnait sous le passage de ses doigts, les mains de son ami tremblaient dans son dos, dessinant doucement des petits cercles avant de prendre place dans le creux des reins du blondinet. Ces douces caresses et ce baiser plus qu’agréable provoquaient une sensation plutôt nouvelle chez la petite tête blonde qui n’avait jamais été plus loin que ça. Lentement, ses doigts effleuraient la peau du brun, remontant parfois le long de la colonne vertébrale avant de redescendre au creux des reins. Les mains de son ami se trouvaient maintenant sur ses fesses, les caressant et les serrant légèrement. Non, ce n’était pas désagréable du tout, évidement. C’était simplement encore un peu nouveau, c’était un plaisir encore inconnu.

D’où sortait ce sentiment ? Le jeune travestit n’avait encore jamais goûté au plaisir charnel, il n’avait encore jamais ressentit un désir particulier pour celui-ci, mais là, était-ce ça ? Cette de rester collé au corps d’Agito, de le caresser encore et toujours, de continuer à l’embrasser. Cette sensation de chaleur, le cœur battant un peu plus rapidement. C’était ça avoir du désir pour quelqu’un ? C’était de cette manière là que ça se manifestait ? Ce sentiment encore nouveau, c’était donc le désir ? Après tout, ce n’était pas si désagréable que ça, pas du tout.

Après un petit moment, les lèvres des deux amis se détachèrent, le brun déposant encore un court baiser sur les lèvres de Jun avant de lui adresser un sourire que le blond lui rendit. Enfin, son sourire contenait, pour sa part, un peu d’appréhension. Qu’allaient-ils faire ? Ils allaient « le » faire ? Le blondinet découvrait peut-être un peu trop de choses à la fois, tout était un peu confus. Pourtant ce sentiment, cette sensation de désir, était toujours là. Il se surprit même à vouloir faire des choses qu’il n’oserait jamais en temps normal. Etait-ce une simple folie passagère ou était-il en train de commencer à faire plus réellement son âge. Il avait toujours agit comme un enfant, était-ce donc ça être plus adulte ? Tant de questions qui trottaient dans la petite tête blonde.

Sans vraiment s’en rendre compte, le jeune travestit descendit sa main qui se trouvait dans la nuque d’Agito en effleurant sa colonne vertébrale doucement et se posa sur la hanche droite du brun, la caressant. Son autre main continuait ses douces caresses dans le creux des reins de son ami. Cette sensation de chaleur, faisait-elle elle aussi de ce sentiment de désir ? Sûrement, oui. Sa peau frissonnant au niveau du cou, Jun put sentir les lèvres du brun s’y poser délicatement. Après quelques baisers, sa langue s’appliqua elle aussi. Les joues du blondinet avaient gardé une couleur rosée et ses yeux restaient clos. Il se sentait bien, tout ça était si agréable.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Le jardin secret [PV Agito]  Mar 5 Fév 2008 - 11:52

Ce sentiment de profonde envie de faire quelque chose qu’on n’aurait jamais fait avec un meilleur, Agito la ressentait et pourtant, même s’il avait une autre personne dans son cœur, n’avait pas de remord à le faire, il avait trop de sentiments pour Jun, ce serait une profonde souffrance que de se retenir de lui faire des choses, lui qui était si mignon et si attirant avec son corps efféminé, ses cheveux blond et son magnifique visage qui portait des lèvres donnant envie de les capturer avec les siennes. Le ténébreux sentait, à force d’avoir autant de désir, sa partie intime se développer légèrement mais ce n’était pas pour ça qu’il ne stoppait pas son manège avec le cou de son ami, trop de désir.

Sentant la main qui était dans sa nuque, Agito frissonna au mouvement de celle-ci descendant jusqu’à ses hanches, les caressant doucement. Cette caresse fit naître dans l’esprit du ténébreux des idées encore plus corporelles les unes que les autres. Ses mains se contractèrent un peu plus sur les fesses du blond et, avec ses ongles, les griffa très légèrement, pour lui procurer une sensation nouvelle. Sa bouche était toujours logée dans la base du cou du blondinet, lui donnant des baisers, des brefs et longs coups de langues sur cette passerelle de peau qui trouvait de plus en plus trop petite.

Doucement, ses dents voulaient faire parti de l’action, alors Agito, approchant encore un peu plus sa bouche de la peau, commença à la mordiller très légèrement avant de lui donner un coup de langue, pour calmer la légère douleur. Il donnait ces légers coups de dents sur toute la base du coup du blondinet, passant juste après un coup de langue pour atténuer la douleur. Ses doigts griffaient toujours légèrement les fesses du blond, les caressant juste après pour ne pas trop lui faire de mal.

Sentant son corps en voulant plus, le ténébreux stoppa tous ses mouvements et, passant ses deux bras autour de Jun, le redressa pour le mettre assis sur le lit. Après ça, il attrapa délicatement les bords de la robe de son ami tout en approchant son visage de celui-ci, posant ses lèvres dessus. Il releva doucement le vêtement qu’il avait dans les mains et, décollant ses lèvres, enleva complètement l’habit et la mit sur la table de nuit du côté du blondinet. Les deux jeunes amis se retrouvèrent en caleçon, l’un juste devant l’autre. Celui avec l’œil ambré, parcourant le corps de l’autre jeune homme du regard, ne put s’empêcher de se mordre la lèvre inférieure en s’imaginant ce qu’il allait faire avec ce corps. Attrapant les deux bras de son ami, Agito se rapprocha de lui, callant son genoux droit juste au niveau de l’entrejambe de Jun et lui fit un petit sourire.



Après ça, il approcha son visage de celui-ci, lâchant ses bras, et captura ses lèvres avec les siennes, passant ses mains sur le dos nu du jeune blondinet. Il caressa doucement ce dos, le griffant très légèrement, tout en faisant passer sa langue entre les lèvres, rejoignant celle de Jun. Elles reprirent leur danse. Il faisait patienter le moment tant attendu par son corps, pour le rendre encore plus merveilleux.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Le jardin secret [PV Agito]  Mar 5 Fév 2008 - 12:22



Dernière édition par le Mar 5 Fév 2008 - 19:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Le jardin secret [PV Agito]  Mar 5 Fév 2008 - 13:04

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Le jardin secret [PV Agito]  Mar 5 Fév 2008 - 15:38



[Ca va, mes posts sont pas trop mal quand même pour l'instant ^o^.]
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Le jardin secret [PV Agito]  Dim 10 Fév 2008 - 19:16

Revenir en haut Aller en bas
 
Le jardin secret [PV Agito]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kobe High School :: Hors RPG :: Poubelle :: Archives des rps :: Anciens rps-
Sauter vers: