Partagez | 
 

 Un OVNI de cantine.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
« Invité »
(#) Un OVNI de cantine.  Jeu 22 Juil 2010 - 20:00


Le réveil de Ren sonna 11h00. Il avait eu un sommeil assez agité cette nuit et, c’est pourquoi il se réveilla en sueur mais aussi de très mauvaise humeur (déjà qu’il l’est habituellement, alors quand il l’est encore plus mieux, ne fallait pas lui parler dés son réveil.) Tout le monde avait quitté la chambre, et c’était tant mieux, se réveiller, nez à nez avec son "coloc’ de chambre, qui rentrait d’une après midi riche en émotion" c’était pas quelque chose que Ren n’appréciait vraiment, Il aurait donc quelque minute de liberté dans cette piaule partagé à quatre. Il se redressa d’un seul coup, comme un somnambule, une tête vraiment endormit et dépité du genre -> =_=, des cernes jusqu’aux pieds, (déjà qu’elle ornait naturellement le dessous de ses yeux profondément noir.) le visage plus pale que jamais, on aurait dit qu’il avait veillé depuis 3 jours. Puis il se laissa tomber en arrière et se recoucha. Il était la, sa tête pas vraiment fraiche, quelque instant quand il eu tout d’un coup le sentiment de faim qui apparut, son ventre avait fait un gargouillement bruyant, il faut dire que Ren était du genre à sauter un repas, il ne mangeait jamais correctement à la même heure tout les jours, et pourtant il n’avait aucun problème de poids.

Le Rebelle se leva il fit un saut au sanitaire se laver, marchait comme un zombie, une ombre malveillante dans les couloirs, muet et presque absent, déconnecté de la réalité. Il enfila des vêtements, sans vraiment regarder lesquelles, s’alluma une clope et fuma dans la chambre, bien que se soit interdit, Il avait quand même ouvert la fenêtre, trainé une chaise et c’était assis, le bras pendant à l’extérieur de la chambre, par la fenêtre, qui remontait quelques fois jusqu'à sa bouche. Une foi fini il sortit de la chambre et claqua involontairement la porte, se dirigeant, avec une flemme pas possible jusqu’à la cantine. Plus il se rapprocha de ce lieu, plus les brouhahas atteignait ces oreilles, et encore, à 11h45 il n’y avait pas grand monde à la cantine. Ren rentra dans la vaste pièce, resta planté quelque instant et soupira, comme d’habitude. Il jeta quelque regard mauvais à des gens qui avait osé poser un peu trop longtemps leurs yeux sur lui. Il y avait cette grosse femme qui servait de la bouffe comestible mais dégelasse, enfin c’était l’avis de Ren. Il prit un plateau, et survola des yeux ce qu’il y avait, entrée, bof… Il ne prit rien. Dessert…Soupire…Plat principal...La grosse lui prit son assiette en tirant une de ces tronches pas vraiment aimable, mais bon Ren n’était pas mieux, elle lui servit quelque chose qui semblait être de la ...ratatouille ? Ou bien du vomit de chat, avec une viande caoutchouteuse à vu d’œil. Ren resta planté et récupéra son assiette d’un air dégouté, il avait assez faim en plus. Il regarda simultanément la cantinière et son assiette.


Elle lui cracha un "et bha tu bouges mon gars ?"

Il soupira, pas décidé à l’emmerder verbalement aujourd’hui. Il fit quelques pas en arrière, chopa une pomme à la peau rouge brillante, du pain et traina les pieds en ruminant des injures auprès de cette grosse femme.

Ren ne fit pas vraiment attention à ce qui l’entourait, il manqua de faire tomber une personne en la bousculant, il marcha aussi sur le lacet de quelqu’un, fit tomber une carafe d’eau au passage et finit par balancer son plateau sur la première table qu’il trouva en entendant au loin des "non mais ça va pas" ou des "qu’il est c***", près du mur. Il n’avait pas calculé que des gens s’y trouvaient mais il n’en avait pas grand-chose à faire, il ne leur adressant aucun signe d’attention, s’assis et soupira. La il regarda de nouveau la cantinière et posa ses yeux sur la bouillie orange. Ren prit son pain commença à faire une série de petite boulette prête à l’emploi qu’il balança sur la cantinière, dans les cheveux, sur le dos, dans la grosse poche de son tablier…Il était la dans son trip tout seul. La grosse cantinière se retournait quelque foi et lançait des regards suspects autour d’elle le regard plissé. Ren avait un petit sourire amusé et malveillant, et avait remarqué que les gens plus loin sur cette grande table le regardait d’un air de snobinard, en le prenant pour un jeune homme arginal, il cracha un :

-Quoi ?!

Et n’attendit aucune réponse et reparti dans son jeu de boulette tout en croquant bruyamment dans sa pomme.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: Un OVNI de cantine.  Jeu 22 Juil 2010 - 21:25

Hayato se demandait ce qu'il faisait là. De mauvaise humeur, il regardait avec dégout le menu du jour. C'était de la ratatouille, mais Hayato pensait plutôt que les cuisiniers avaient récupérés des restes de la semaine pour en faire... cette chose. Ses camarades de classe semblaient être aux anges. La ratatouille, c'était super pour envoyer des projectiles sur les intellos de la table d'à côté. Hayato avait protesté plusieurs fois, mais on l'avait gentiment remit à sa place.

Il pouvait restait dans le groupe, ou allait voir ailleurs. Hayato avait choisit la première option. Pas par lâcheté, mais par flemme. Il n'avait pas envie de recommencer le même cinéma dans un autre groupe pour pouvoir se faire accepter. Et finalement se rendre compte qu'il traînait avec des débiles. Quand ses copains ne se moquaient pas des autres, Hayato prenait part à leurs discussions très enrichissantes : filles, argent, filles, argent... passionnant. De toute façon, il suffisait de rire de temps en temps et tout allait bien.

Hayato sortit de ses pensées pour s'apercevoir qu'un gars pas très commode attirait sur lui l'attention de toute la salle, chose peu commune. On pouvait voir le type se frayer un chemin, marmonnant de insultes. A lui seul, il avait réussi l'exploit de renverser une carafe d'eau sur un groupe de filles. Hayato déglutit. Le type venait vers SA table. C'était la catastrophe assuré. Il n'y avait pas beaucoup de monde à cette heure, mais il y en avait suffisamment pour faire courir les rumeurs. Parfait pour avoir une réputation au ras des pâquerette. La crainte était confirmée. L'énergumène posa violemment son plateau sur leurs table et commença son manège, ne semblant pas les voir. Quel affront. Les garçons de la table étaient tellement estomaqués qu'il n'osèrent rien dire sur le moment. Hayato regarda le type prendre son pain.

Il n'allait quand même pas s'y mettre lui aussi ? Hayato se fichait sur qui le type envoyait ses boulettes, du moment que ce n'était pas lui. Un de ses camarades voulut prendre la parole, mais au même moment, le type vociféra un "quoi" à une autre table qui le regardait. De quoi passer l'envie de lui parler. Pendant qu'il était occupé avec sa pomme, Hayato commençait à réfléchir. Il avait l'impression d'avoir vu une photo de lui sur un blog d'une camarade, il y a peu. Il y avait un truc pas net.

Mais oui, c'était le fameux type dont tout le monde parlait. Celui qui avait brûlait un canapé entier de la salle commune avec son briquet. Le bruit courait qu'il était un ancien pyromane et qu'il avait anéanti son ancien établissement, le rayant de la carte définitivement. C'est avec un mélange de crainte et de fascination qu'il tenta une approche.

"C'est vrai que t'as cramé ton ancienne école ?"

Ce n'était peut-être pas la meilleure chose à dire pour débuter une conversation avec ce genre de personne, surtout si la rumeur s'avérait vrai. Mais c'était trop tard. Et puis le pyromane n'allait pas brûler leur table pour les punir. Du moins Hayato l'espérait. Avec un peu de chance, il changerait de table.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: Un OVNI de cantine.  Ven 23 Juil 2010 - 19:08

Ren continuait de manger bruyamment sa pomme, tout en lançant ces petites boulettes sur la cantinière, qui commençait à s’agiter, de retrouver des petites boules de mie dans ses cheveux. Il était tranquille, il avait trouvé sa victime pour le repas, du moins si personne d’autre ne venait le faire ch*ez, Il y avait de quoi peter un plomb, quand la grosse faim vous venait et qu’on vous servait une ratatouille périmé de 4 jours. La table ou Ren avait craché son "quoi" marmonnait des choses à son insu, Ren soupira, il n’avait pas envie de faire toute un scène, de se retourner et de faire bouffer les cheveux de la fille qui marmonnait le plus fort. Il n’avait déjà pas remarqué, qu’il avait fait une entrée un peu marginal, dans la cantine, du à sa maladresse mais aussi à son égoïsme naturel.

Ren entendit d’un seul coup une voie masculine qui avait annoncé ses paroles, "C'est vrai que t'as cramé ton ancienne école ?" , le son de cette voie le guida non loin de lui, d’ailleurs c’était le petit groupe de personne dont Ren avait squatté la table au fond. Il regarda le mec qui lui avait annoncé d’une façon curieuse, mais oser, et surtout il n’avait pas l’air de vouloir se foutre de sa gueule. Ren le regarda de son habituelle regard noir et mystérieux, puis il balaya du regard les autres garçons un par un, qui étaient avec lui. La première chose que Ren constata c’est qu’ils étaient tous très soigneux envers leur apparences, quelque fois négligé volontairement mais il en ressortait une sorte de plaisir visuel, Ren ne s’étonna donc pas de voir des minettes les boire des yeux plus loin. Le gars qui lui avait adressé la parole semblait être quelqu’un de sur de lui mais aussi d’extrêmement calme, un point positif. Puis Ren repensa à ses, paroles, hein ? Bruler son ancienne école ? que.. Il fit une tête surprise et murmura, en lançant des regards dédaigneux au amis de jeune homme.

-C’est quoi ça…

Un peu maladroit. Le c’est quoi ça n’était pas dirigé vers le groupe mais vers la révélation qu’il venait de lui dire. Très vif d’esprit, Ren repensa à cette fameuse après midi ou il avait été dans la salle commune, il avait quoi…bruler un ou deux coussins par ennuis ? il y en avait tellement… Et puis il n’avait ennuyé personne ce jour la, enfin...dans ces souvenirs. Puis Il esquissa un petit sourire amusé au jeune homme. Ren sortit son briquet de sa poche et commençait à s’amuser avec, l’éteindre, l’allumer, l’étreindre, l’allumer… Puis il ajouta sur un ton de reproche et simula le menteur qui ne mentait pas.

-Mais non c’est n’importe quoi …

Ren faisait évidement exprès de semer le doute dans les esprits. Les jeunes filles en chaleurs qui buvaient du regard la petite bande, jettèrent un regard dégouté vers Ren avec une once de peur. Ren commença à emmètre l’idée de la rumeur. Les guignols qui l’avaient vu dans la salle commune avaient du faire tourner l’info et de bouche en bouche l’info s’était transformé, c’était assez courant. Le rebelle posa d’un seul coup le briquet sur la table, cela devenait intéressant, il fut réjoui de cette nouvelle, et sa mauvaise humeur c’était presque dissipé grâce à ce joli cœur. Il passa un bras derrière le dossier, légèrement affalé, il semblait avoir un air décontracté, tout en mangeant sa pomme. Puis il demanda tout simplement et sèchement, comme l’avait fait son interlocuteur, avec un léger mouvement de tête vers lui.

-Ou t’as entendu ça ?

Il avait regardé le jeune homme naturellement et simplement sans être réellement agressif, mais quand même, avec son regard sombre, ce qui lui donnait l’air d’être sur la défensif.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: Un OVNI de cantine.  Ven 23 Juil 2010 - 21:02

[Dsl du retard les gars]

La matin, une heure que Kylie déteste, surtout lorsqu'elle doit se lever pour aller en cours, mais bon c'est sa dernière année, elle doit faire un effort, elle qui avait bien faillit doubler sa cinquième elle ne voulait plus de ça, surtout qu'elle pourra quitter cette école plus tard, la joie qu'elle se fera, mais là n'est pas la question, les cours qu'elle avait eus était vraiment soûlant ce matin, elle n'en revenait pas, elle n'avait jamais une cette impression et pourtant s'endormir au cours comme ça, c'est qui lui en faut beaucoup! Peut-être parce qu'elle avait vu déjà la majorité de ce que le professeur disait? Hum elle ne sait pas vu que de toute manière elle n'a fait que dormir. Seulement l'heure de la cantine sonna, c'est vrai qu'elle commençait à avoir faim, mais devait-elle aller à la cantine ou pas? Après tout elle ne sait pas trop ce qui va l'attendre là, surtout niveau bouffe elle est super difficile et stricte sur la nourriture, bah elle verra bien.

*Bah on va tenter le coup, qui ne risque rien à n'a rien comme on dit*

C'est alors qu'elle commença à marcher vers la cantine, en passant en mêmes tans à son casier pour mettre des cours qu'elle n'avait plus besoin et prendre ceux de l'après-midi. D'ailleurs elle avait un fichu casier qui jouait avec ses nerfs, si si je vous assure à se bloquer une fois sur deux, on lui avait vraiment donné à casier pourrir, ben oui fallait bien le donner à quelqu'un ce casier et ça avait dû tomber sur elle pfff.... En bref une fois tout ça fini, elle va vers la cantine.

Une fois arrivée elle vit le monde, c'était bondé elle ne pensait pas que ça aurait été à ce point, elle en fut trop étonnée et impressionnée, c'est que la cantine devait être bonne pour avoir autans de personnes qui viennent manger ici. C'est alors que justement elle regarda là foule, c'est qu'il avait beaucoup de monde et presque plus de place, lorsque se sera à son tour de trouver une place, elle n'en aura plus et elle qui n'est pas très... comment dire ça... Très aimable enfin si, mais bon il y a toujours le côté dû me dérange pas ou je te bouffe. Elle soupira d'ailleurs et avança tranquillement dans la file. Lorsqu'elle vit un garçon marmonner plusieurs choses après avoir quitté la dame qui servait elle se demandait pourquoi il avait agis comme ça, elle ne tardera sûrement pas à le savoir, mais ce qui l'étonna plus c'est les gaffes qu'il venait de faire, elle voulu en rire, mais se retient elle aussi elle aurait pu être à sa place, mais s'était assez marrant faut dire, mais elle se retient, lorsque finalement tout pris une tournure différente, elle l'observait de la file, pas commode, mais il avait l'air sympa, lorsqu'un autre jeunes homme s'approcha de lui et ils commencent une discution. Bah ce n'était pas trop son problème.

Finalement elle sentit qu'on la tira par derrière, elle se retourna et fit des yeux menaçant, non mais hé ho on ne tire pas sur les habits des autres, surtout qu'elle venait de les achetés il n'y avait pas longtemps. D'ailleurs aujourd'hui elle avait changé un peu de style, pantalon militaire taille basse, un T-Shirt jaune, des ceintures mises sur son pantalon en tombant sur le côté, des bracelets à ses bras, un collier et elle avait attaché ses cheveux sur le côté. Bref quelqu'un lui dit d'avancer, ah oui c'est vrai c'est à son tour, c'est alors qu'elle vit ce qu'on lui servait, elle regarda sa avec des yeux de pitié, elle en avait même presque envie de vomir, l'odeur nauséabonde la rendait malade. Elle regarda la dame de la cantine et dit:


"heu vous êtes sûr que c'est comestible, je ne tiens vraiment pas à être malade moi, j'ai encore des cours cet après-midi"

C'est alors qu'elle tapa avec sa louche et on entendit un son assez strident, qui ferait presque retourné toute la cantine, elle la regarde et fini par faire son chemin, elle n'avait vraiment pas envie de se la mettre à dos, surtout qu'elle n'avait vraiment pas l'air commode, finalement elle chercha après autre chose pour manger, quelque chose de comestible évidemment, miracle pour elle, il restait du pudding, tiens d'ailleurs elle se demandait si cen'était pas un rêve, elle regarda à droite et à gauche elle se pinça, mais non c'était bien réelle. Une fois qu'elle eut fini elle avança dans la cantine, lorsqu'elle vit les tables toutes occupées, elle soupira de malheur, elle le savait elle le sentait même, puis finalement son attention repris sur les deux garçons lorsqu'elle vit encore quelque place libre à côté d'eux, devait-elle tenter? N'allait t'elle pas les dérangé? Bah si c'est le cas ce n'est pas grave elle fera avec, après tout elle a tellement l'habitude de se faire rejeter. Elle s'avança vers eux, une fois arrivé à leur hauteur elle dit:

"excusez-moi de vous interrompre sûrement dans une conversation très intéressante, mais puis-je m'asseoir ici, il n'y a plus de place ailleurs, mais je n'ai vraiment pas envie de manger par terre."

Elle les regarde à tour de rôle en attendant leurs réponses.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: Un OVNI de cantine.  Sam 24 Juil 2010 - 14:38

Hayato suivait discrètement du regard les moindres faits et gestes du garçon un peu plus âgé que lui. Contrairement aux autres, il n'était pas inquiet, mais jouer avec un briquet à côté de la cantinière, c'était très risqué. C'était le genre de dame à provoquer les ennuis par un simple accès de colère. Il se souvenait de ce jour où elle hurlait pendant une vingtaine de minutes sur un pauvre élève de première année parce qu'il avait fait tomber son assiette par terre. Alors si elle remarquait le briquet, elle allait entrer dans une rage folle. Surtout en découvrant la personne qui lui envoyait des boulettes de pain de mie depuis cinq minutes. Elle en avait encore dans les cheveux.


"Mais non c’est n’importe quoi…"


La réponse ne présageait rien de bon. D'après l'attitude du pyromane, il l'avait vraiment fait. Il semblait prendre son temps avant de répondre complètement à la question. Inconfortable et déroutant à la fois. Non seulement l'histoire semblait de plus en plus improbable, mais l'attitude du garçon était louche. Jusqu'à présent, il n'avait fait que répondre vaguement, ce qui déplaisait fortement à Hayato. Il voulait insinuer quelque chose, c'était clair. Mais de là à savoir si c'était vrai. À son grand soulagement, le jeune homme éteignit son briquet et l'air lui parut plus respirable. Lorsqu'il demanda à Hayato d'où venait le ragot, ce dernier évita soigneusement de mentionner le nom de sa camarade, par précaution.

"Pas mal de monde en parle... surtout ceux qui étaient dans la salle commune ce jour là."

Maintenant qu'Hayato y pensait, ces gens était le genre de personne à faire courir des racontars pour passer le temps. On passait le temps d'une manière comme une autre. Par exemple, la cantinière s'amusait à taper avec sa louche pour mettre hors d'usage les tympans des élèves à côté d'elle. Soudain, une fille vint à leur rencontre. Elle avait des cheveux longs et brun, ainsi que des grands yeux couleur jaune émeraude, ce qui n'était pas courant. Encore une personne plus âgé qu'Hayato.


"Excusez-moi de vous interrompre sûrement dans une conversation très intéressante, mais puis-je m'asseoir ici, il n'y a plus de place ailleurs, mais je n'ai vraiment pas envie de manger par terre."


Avant que quelqu'un proteste, Hayato lui fit signe que oui. Il n'allait pas la laisser comme ça. Et encore moins manger au sol, bien qu'elle devait avoir dit ça au second degrés. Cela n'était jamais arrivé à Hayato, mais quelque chose lui disait que ne pas trouver de place devait être particulièrement désagréable, surtout tout seul. Raison de plus pour faire preuve de politesse, contrairement à ses amis qui ne s'étaient pas manifestés du tout.

Avec eux, c'était ignorer les autres, comme le pyromane d'ailleurs. Ils n'avaient pas daigner prendre part à la conversation, attendant patiemment la fin de la pause. Plus tard, ils raconteraient à tout le monde à quel point ils étaient courageux d'avoir partager un repas avec un criminel recherché par l'état, ce qui alimenterait le bruit. L'école avait ses bons comme ses mauvais côtés.

"Et si t'as jamais brûler d'école, tu voudrais le faire ?" demanda Hayato à son interlocuteur, si on pouvait le considérer ainsi. Après tout, ils n'avaient échangés que quelques paroles. Peu banales d'ailleurs. Cette question lui était venue assez spontanément. La curiosité pouvait être un vilain défaut, surtout dans ces cas là. Hayato ne pourrait s'en prendre qu'à lui-même s'il se passait quelque chose.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: Un OVNI de cantine.  Dim 25 Juil 2010 - 14:20

Finalement Kylie avait trouvé une place, d'ailleurs elle avait été étonnée, quelqu'un la voulait bien pour manger, bon d'accord elle a un peu changé, mais reste toujours la Kylie, en tout cas lorsqu'elle était arrivée, elle ne s'était pas trompée c'était bien lui qui avait fait gaffe sur gaffe, le pauvre quand même ça ne devait pas être très amusant non plus pour lui, mais il n'avait peur de rien et ça ces tans mieux, d'ailleurs il avait fait vite claper les petits lapins qui parlaient sur son dos. Elle était contente pour lui sans violence, mais très efficace peut-être devra t-elle prendre exemple sur lui? Oh il ne faut pas aller trop vite en besogne là, qu'est-ce qu'elle pense Kylie, faut qu'elle se calme sur ses pensées.

*non Kylie il faut arrêter de penser comme ça, tu est toi et personne d'autre*

Finalement elle avait demandé à cette table, si elle pouvait s'asseoir, celui qui était debout lui répondit en signe de tête qui disait oui va s'y tu peux, elle l'avait remercié d'un coup de tête. Elle regarda néanmoins son plat qu'elle ne savait pas trop ce que c'était, elle commença à trifouiller dedans voir si c'était assez bon ou si elle trouverait quelque chose de potable la-dedans, elle en fut dégoûtée plus elle remuait dedans et plus ça la dégoûtait et lui donnait envie de vomir et l'odeur la dérangeait vraiment de trop. C'est alors qu'elle redressa la tête et regarda les deux garçons celui qui était assis et l'autre qui était toujours debout. Bref elle ne les dévisagea pas ils avaient été très gentil avec elle, mais elle regardait un peu le style des deux, complètement différent l'un de l'autre, là il n'y avait vraiment plus rien à dire, quoi que si on regarde Kylie elle n'ont ne ressemblait à aucun des deux.

Finalement elle se remit en chasse dans son plat, elle allait mettre une bouchée en bouche, lorsqu'elle entendit la phrase d'un jeune homme debout, là d'un coup elle lâcha sa fourchette sans faire exprès, sa nourriture retomba dans son assiette et l'éclaboussa un peu, ça lui donnait vraiment envie de vomir, elle prit une serviette et commence à s'essuyer le visage avec dégoût. Lorsqu'elle avait entendu la phrase, ça lui r'appelait celle que son frère lui disait, sauf qu'elle, elle avait vraiment foutu le feu dans son ancien pensionnat de sauvage. Finalement elle vit qu'il s'adressa au jeune homme assis, elle fut toute de suite prise par la conversation. Sans pour autans avoir voulu écouter leur conversation et de loin. Seulement était donnée que Kylie est très franche et spontanée elle ne peut s'empêcher de lâche une phrase.


"Allait? Ta vraiment envie de faire brûler l'école? Et..."

Elle ne termina pas sa phrase, car elle venait de se mêler des affaires des autres, mais c'est très dur de ne pas écouter surtout lorsqu'on est assez proche. Elle l'est regarda avec un sourire un gêné et elle dit:

"Je n'ai rien dit, c'est sortit tout seul faut m'en excuser, continuer votre conversation"

Ils ne devaient vraiment pas être contente qu'elle ait eu les oreilles baladeuses, mais elle n'y peut vraiment rien, puis ce genre de discutions l'intéressait vraiment bien. Finalement elle reprit sa fourchette et mis un peu dans sa bouche, la tête qu'elle faisait montrait que c'était vraiment dégoûtant, d'ailleurs elle ne put s'empêcher de recracher dans sa serviette c'était tellement dégoûtant.

"je ne mangerais pas ça si j'étais vous"

Quoi? Elle pouvait faire un peu la conversation aussi non? Elle n'a pas le droit? Mais si qu'elle peut.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: Un OVNI de cantine.  Dim 25 Juil 2010 - 18:00


Pendant que Ren écoutait attentivement le jolie cœur l’informer sur ce foutu ragot, il y vait une une nénette qui c’était incrusté, elle avait eu le culot de couper leur conversation dés plus importante, d’ordre international. Le jeune homme lui lança un regard sombre, accentué par ces cernes, elle avait cette air sur d’elle, et un coté oratoire plutôt développé, Ren n’aimait pas ce genre de personne qui se permettait tout et qui se donnait un air sympathique pour pouvoir trainer avec tout le monde. Certes nous dirons que Ren n’est pas très facile à aborder, et très méfiant des autres. Il ne connaissait pas cette fille mais sont arrivé lui avait déplu, alros qu'elle était surement très gentille.. Il se plaisait à discuter "normalement" avec l’autre. Puis il marmonna pour lui-même en soupirant.

*Elle l’était jusqu'à ce que t’arrives pff..*

Elle n’avait surement du pas l’entendre, et c’était tant mieux, si c’était le contraire il n’en avait strictement rien à faire. Il reposa son regard sur l’autre jeune homme qui lui avait posé cette question assez directe. Est-ce que Ren pourrait bruler une école s’il le voulait ? Avec une préparation et des complices, ouai… il pourrait le faire, juste pour s’amuser… Ren prit de nouveau son briquet et l’alluma il regardait la flamme un instant, il avait un air songeur et sérieux et amusé, puis il l’éteignit en soufflant sur la petite flamme en annonçant, tout en regardant la nouvelle arrivante dans les yeux.

-Pourquoi pas…

Il reposa son regard sur le jeune homme en esquissant un sourire un peu sadique. Ren n’était pas un pyromane, loin de la, mais après cette épisode de la salle commune et les informations données par le jeune homme, Il se jura de retrouva l’une des têtes à claque de geek et de lui faire sa fête, même si il en était pour rien, il prendrait pour tous ceux qui avait fait tourner cette rumeur. Et voila que l’autre brunette qui s’était assise maintenant non loin de Ren et du mec, se mit à intervenir, sans qu’on lui demande son avis.

"Allait? Ta vraiment envie de faire brûler l'école? Et..."

Ren posa son regard sur elle avec violence, il fronça légèrement les sourcils, puis ajouta avec un calme qui contrastait avec l’expression de son visage.

-Dans tout les cas on l’aurait continué la conversation…

Il la regardait maintenant avec un air dédaigneux, puis il soupira, s’incruster dans une conversation c’était tellement osé, et puis elle n’avait rien suivit elle avait entendu juste les parole de l’autre curieux. Ren fut insensible à ses excuses et son sourire gêné, arme redoutable L’autre jeune homme avait été plus humain et avait fait preuve de gentillesse, peut être par pitié pour elle. Ren regardait ces deux gros curieux et soupira encore une foi. Il installa un silence oppressant un peu gênant, tout deux attendaient évidement une réponse de la part de Ren, de quoi le cerner, pour pouvoir le mettre dans une catégorie, un méchant ou un gentil ? un pyromane ? ou juste un petit c*n ? Ce besoin de catégoriser les gens, Ren réfléchit quelque instant, il croqua de nouveau dans sa pomme. Puis il l’avala bruyamment et annonça avec un air monotone

-Ecoutez, j’ai pas l’intention de bruler l’école…

Il eut un espèce de pouffement de rire , et regarda la jeune fille qui venait d’arriver, il eu d’un seul coup une vision dans sa tête. Il se serait lever d’un seul coup de sa chaise, aurait été se mettre derrière la jeune fille, lui aurait pri une poignée de cheveux et se serait mis à les bruler avec son briquet, elle aurait crié, se serait débattu, Ren l’aurait laissé s’en aller courir dans toute la cantine sous les yeux horrifiés des autres élèves. Elle aurait crié comme si on l’égorgeait, et aurait mis sa tête dans le bac ou était le vomit de chat périmé, la ou était la fameuse ratatouille. Ren rigola intérieurement et s’ordonna d’oublier cette vision amusante, commençait ‘il vraiment à devenir un fou du feu ? loin de la, mais c’était quand même une vision pas net. Ce qui le réveilla de son rêve éveillé, c’était la voie de la jeune fille qui affirmait un "je ne mangerais pas ça si j'étais vous".
Ren ne la regarda pas de peur de l’imaginer le crane chauve, bruler et d’éclater de rire. Il se contenta de ravaler son rire et d’esquisser un sourir un peu malveillant sans regarder ni l’un ni l’autre. Puis il finit par lever ses yeux sombres vers le jeune homme en annonçant.

-Merci du tuyau.

Et il recommença à balancer des boulettes de pain sur la cantinière, rouge de colère, sous les air abasourdit de ses camarades.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: Un OVNI de cantine.  Dim 25 Juil 2010 - 20:57

Son interlocuteur marmonna quelque chose, mais suffisamment bas pour que personne n'entende. Hayato devinait que ce n'était pas très sympathique, tout en le regardant prendre de nouveau son briquet et l’allumer, puis l’éteindre, scrutant la fille droit dans les yeux.


"Pourquoi pas..."


Ainsi, il pourrait brûler une école, voilà qui était bon à savoir pour se sentir en sécurité durant les jours à venir. Charmant. Néanmoins, la fille restait assise sans aucun mot, puis elle entama une phrase, histoire d'en savoir plus.


"Allait? Ta vraiment envie de faire brûler l'école? Et..."


Après tout elle était assise à la même table qu'eux. Hayato devait admettre qu'elle avait du cran. La fille avait l'air de vouloir bombarder le pyromane de questions, mais la réplique de ce dernier l'en dissuada. Finalement, elle abandonna et s'excusa, affichant un sourire gêné. Le regard intrigué d'Hayato allait de la fille au garçon. Elle avait l'air décontracté et à l'aise, tandis que leur camarade avait l'air d'être quelque peu énervé. L'attitude de l'autre garçon avait changeait du tout au tout. Il regardait la fille d'un regard mauvais. Oui, il était furax. Il devait avoir tendance à s'enflammer pour un rien. Certes elle c'était immiscé dans la conversation, mais il n'y avait pas mort d'homme.


"Écoutez, j’ai pas l’intention de bruler l’école…"


Voilà qui était plus clair. Sa soif d'informations disparu, Hayato garda son avis pour lui, ne voulant pas provoquer de problèmes. Il détestait les conflits et l'atmosphère devenait tendu. Il se contenta donc de répondre de façon neutre à la fille quand elle leur conseilla de ne pas toucher au plat du jour. La cantine de l'établissement avait grand besoin d'un contrôle hygiénique.

"Pas besoin d'un expert pour deviner que dans quelques jours y aura la queue devant l'infirmerie."

Depuis que l'affaire de l'école brulée s'était réglé, tout était redevenu normal. Si on pouvait appeler ça normal. Il s'agissait plus d'un calme relatif, mais les élèves restaient aux aguets. Jamais Hayato n'avait participé à une conversation aussi étrange. En plus, c'était lui qui l'avait déclenché, il ne pouvait blâmer personne.


"Merci du tuyau." dit l'autre garçon à Hayato. Un remerciement de sa part devait être rare.

Le brouhaha habituel reprit, et le le présumé pyromane reprit son activité favorite : lancer des boulettes de pains sur la cantinière. Personne n'essayait de l'empêcher et la femme continuer de lancer des regards furibonds à droite et à gauche, ne pouvant déterminer d'où venait les lancés.

Au moment où Hayato décidait qu'il était temps d'arrêter les questions, on pouvait entendre des pas lourds se rapprocher de la table où ils étaient. Il allait encore se passer quelque chose d'improbable. Hayato ne mangerait plus jamais à la cantine, c'était définitif. La cantinière venait. En effet, elle avait été victime d'une attaque de boulettes de pain depuis dix minutes. D'une démarche incertaine, la cantinière s'arrêta devant eux. C'était la goutte qui faisait déborder le vase. Les "amis" d'Hayato s'en allèrent sans aucune gêne, abandonnant leur plateau à peine entamés. C'était courut d'avance.


"C'est pas bientôt fini ce jeu de gamin ? Qui a abimé mon brushing avec du pain ? C'est pas vrai ça !" s'exclama la grosse dame avec une haine non dissimulé. Son monologue n'eut aucun effet, à part l'hilarité général dans la salle. Son brushing avait meilleur mine qu'avant. Même s'il n'était pas en face d'elle, Hayato pouvait deviner qu'elle ne se brossait pas souvent les dents. Il n'avait plus faim et jeta ses couverts, dégoûté à vie. Plus jamais de ratatouille. Jamais.

La cantinière attendait que quelqu'un prenne la parole, tapant nerveusement du pied. Il n'était pas question de dénoncer qui que ce soit. Hayato n'avait pas peur des représailles, mais c'était assez drôle de voir cette femme que tout le monde détestait à bout de nerfs.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: Un OVNI de cantine.  Dim 25 Juil 2010 - 22:03

A peine arrivée, elle s'était déjà faite détester de l'autre jeune homme assis, s'attirer les foudres de lui? Aucun problème elle s'est géré ce genre de situation, ce n'est pas lui qui va commencer à lui faire peur justement au contraire tout ce qu'il pouvait faire pour l'énerver, ou tout simplement la mettre en garde, lui faisait un grand sourire, après tout un mec de ce genre il y en a plein dans l'école. Elle s'était surtout excusée pour l'autre jeune homme qui était debout, mais pas pour l'autre après tout vue son niveau de caractère, rien ne servait d'être vraiment aimable avec lui et s'en fichait complètement, sa présence le dérangeait? Il n'avait cas le dire! Bien que justement elle aurait fait tout pour l'énerver encore plus. Sur sa phrase de sa conversation elle répliqua, elle n'allait quand même pas ce laisser faire.

"Tu aurais sûrement continué ta conversation, si tu parlais moins fort, après tout je n'y peux rien si j'entends tout"

Lorsqu'elle vit ses yeux un peu menaçant et surtout perdu dans ses pensées, sa y est elle savait qu'il était en train de préparer quelque chose ou du moins il était en train de penser à quelque chose, bien qu'elle ne sait pas, mais clair et net que c'était en rapport avec elle. Ça ne pouvait que l'amuser dans un sens, il ne faut pas croire, Kylie n'est pas le genre de fille à se laisser faire et encore moins devant ce genre de personnes, d'accord les garçons devaient sûrement la voir comme genre une fille emmerdante qui s'immisce dans la vie des autres, pourtant c'est vraiment tout le contraire, moins elle est en contact et mieux elle se porte. Finalement il leur parla à tous les deux tout en disant qu'il ne brûlera pas l'école, la-dessus elle ne pu s'empêcher de répondre.[/i]

"Tu fais ce que tu veux c'est ta vie pas la nôtre"

Action/réaction Kylie est toujours comme ça, après tout ça marche assez bien ce dicton, finalement elle entendit l'autre jeune homme debout en train de dire une phrase après qu'elle eut dit qu'il ne fallait pas manger ça, sans déconner il va y avoir une épidémie de gastro et encore on ne serait même pas sur que ce sera une simple gastro. Elle sourit à ça, bon elle devait bien avouer elle voulait un peu se taire, mais c'est très dur.

Lorsqu'elle regarda le gamin en train de s'amuser à lancer des boulettes à la cantinière, bah voyons pourquoi ça ne l'étonnait pas, elle soupira un peu après tout il ne lui avait rien demandé et elle n'ont plus, elle s'est excusé pour avoir parlé sans avoir la parole, maintenant sa suffit les regards menaçant. Finalement un bruit assez sourd se fit et elle vit la cantinière, sur d'elle en plus elle regardait les trois jeunes gens, mais en plus les soit disant amis du jeune homme debout était très vite partit.


*Sympa l'amitié, bande de trouillard jamais vu ça je le plein s'il n'a que des amis de ce genre là*

Finalement lorsque la cantinière se mit à parler et en plus de son brushing, Kylie ne put s'empêcher d'avoir un fou rire, la cantinière la regarda assez méchamment, mais elle ne pouvait vraiment pas se retenir, elle voulait qu'on dénonce quelqu'un? Mais elle croit quoi celle-là? que quelqu'un va vraiment lui venir en aide, jamais de la vie, c'est alors qu'elle reprit un peu de son sérieux, lorsqu'elle la vit taper du pied en attendant une réponse. Kylie elle avait reprit un petit fou rire, regardant la cantinière, elle se reprend au sérieux, mais bien sur avec un large sourire.

Finalement la cantinière prit Kylie pour cible, vous allez me dire aussi avec un sourire comme ça, dur de ne pas croire que c'est elle et pourtant c'est vrai.


Elle soupira un peu.

"Ce n'est pas moi! Ecoutez, vous n'avez pas envie de vous faire viré n'est-ce pas? Alors si j'étais vous je retournerais derrière servir les plats immondes sans faire d'histoire, ah j'oubliais vous aller faire quoi de mon pudding périmer aussi?"

La phrase en trop qui fit sortir la cantinière de ses gants, elle tapa son poing sur la table et écrabouilla le pudding qui lui éclaboussa partout sur Kylie, décidément c'est le jour où elle doit se r'amasser que de la bouffe sur elle ou quoi? La cantinière était vraiment près d'elle et l'odeur dans la bouche sentait vraiment mauvais. Elle voulu dire quelque chose, mais les nausées étaient trop forte l'odeur du pourri, de sa bouche et de la bouffe s'en était de trop pour l'estomac de Kylie. D'ailleurs elle se retourna vers la poubelle et y vomis, qu'elle joli spectacle elle s'en serait bien passé, surtout que les autres devaient bien rigoler de sa tronche après avoir autans énerver la cantinière, mais en plus vomir. Surtout un certain jeune homme qui l'avait prit en grippe.

Après quelques minutes les nausées de Kylie cesser, mais elle était complètement vidée de ses forces, elle chercha de la main une serviette n'importe quoi pour essuyer ça bouche, elle en trouva une et s'essuya, une fois sa fait elle poussa tans bien que mal la poubelle plus loin pour l'odeur, elle prit sa bouteille d'eau et bu une bonne gorgée. Celle-là était toujours devant eux. Elle dit en se parlant à elle même.


"Super l'idée que je me faisais de la cantine pour une fois que je voulais y venir."
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: Un OVNI de cantine.  Lun 26 Juil 2010 - 18:44


Cette rapidité de raisonnement agaçait fortement Ren. Si c’était le but de la jeune fille et bien elle avait réussi. Mais Ren ne laissa transcrire aucune colère contrairement à tout à l’heure. Il se contenta de soupirer d’un air agacé, comme à son habitude., Les minette de se genre c’était pas sa tasse de thé, trop bavarde trop sur d’elle pheu…Puis il lui cracha

-Vu votre curiosité je pensais utile d’être clair sur ce point…

Il la dévisagea. Quand tout à coup à pas de mammouth s’approchait de la table la cantinière. Ren avait arrêté se chamailleries quelque minutes avant, mais n’avait pas pensé que la grosse cantinière se dirigerait vers la table. Il étouffa un petit rire moqueur en ayant sa grosse tête boursoufflé rouge de colère, et ses cheveux non brushingé, rempli de ces trophées. Les deux autres avaient l’air aussi amusé de la situation que lui, même si tout les trois tiraient des tronches d’innocent. Les pseudos amis du BG avaient quitté la table, la bande de lâche. Ren lança un bref regard, presque de haine envers ces snobinards. Et pendant ce temps la l’autre grosse commençait à s’exciter, elle avait pris pour cible la brune, qui en pleurait presque de rire, prise d’une colère délirante, la cantinière posa son gros poing sur l’immonde pudding de la jeune fille, qui l’éclaboussa en pleine tête.

Ren ne put s’empêcher d’étouffer un petit rire, tout comme le reste de la cantine. Mais d’un seul coup il regarda la cantinière, elle était vraiment immonde. Ren se leva brutalement, il dépassait de taille la femme enrobé. Il prit son assiette remplis de la fameuse ratatouille, Il regarda la cantinière dans les yeux, puis il tira la poche de son large tablier, avec délicatesse et y versa lentement le contenue de l’assiette. Il balança l’assiette sur la table et jeta un regard menaçant à la cantinière, en même temps, la jeune fille c’était mise à vomir. La cantinière était évidement rouge de colère sur le point de frapper notre jeune homme. Pendant ce temps là, la jeune fille continuait vomi dégouté, surement par ce combo puissant, de pudding splatché, la cantinière et le repas en général…Mais surtout à cause de l’odeur abominable qui sortait de la bouche de cette grosse femme, Ren en avait les yeux qui piquaient lui aussi.


Il resta planté devant cette femme, surprise, tout comme le reste de la vaste salle, elle avait la bouche ouverte avait émit un espèce de gémissement de surprise, et ‘n’arrivait pas à prononcer un seul mot. Sa colère se transforma en gène, Elle commença enfin à jurer contre Ren, lui continuait de la regarder, avec un air totalement inerte, il n’entendait qu’un bla bla bla bla. Puis il prit le pudding écraser, et le vida dans la grosse poche remplie déjà de la ratatouille, Il y avait une odeur abominable qui sortait du tablier, et une grosse tache orangâtre marron c’était créée sur le gros ventre de la cantinière. Une nouvelle foi choqué de se geste provocateur, elle était sur le point de lever son gros poing une nouvelle fois sur Ren mais semblait y repenser à deux fois… Elle perdrait surement sont travail si elle frappait un élève, et aurait surement du mal à trouver un établissement qui l’accepterait après cette épisode, de plus elle semblait comprendre que Ren n’était pas un petit c*n qui accepterait d’être de corvée de cantine ou bien d’être de cuisine avec elle en punition….

C’était le raisonnement de Ren. Il esquissa un sourire victorieux, quand sa pensée était confirmée par l’attitude retenu de cette femme. Puis elle s’en alla, la tache sur le bide, le pain dans les cheveux le visage rouge de colère et sa mauvaise haleine avec elle, peut etre s'en allait t'elle cherchait du renfort ou bien elle c'était avouée vaincu, Ren s'en foutait...Peut etre moins si l'administration ramennait ces fesses ici.
Ren s’assit, comme si rien ne c’était passé, Il soupira et croqua de nouveau dans sa pomme. Evidement la moitié de la salle le fixait d’un air stupéfait, il ne s’en rendit pas compte de suite, c’est seulement en levant les yeux pour regarder le jeune homme qu’il se rendit compte que la plupart le regardait lui et la brune qui se remettait de cette dur épreuve, puis il annonça au deux autres :

-Si je ne brule pas l’école, je brulerai p’t'être la cantine…

Il avait toujours se regard noir naturel mais esquissa un petit sourire amusé de la situation. La jeuen fille c'était calmé tout les yeux étaient tourné vers elle maintenant, Ren la regarda un instant, elle bu une gorgée de sa bouteille d'eau, un silence presque religieux raignait dans la cantine tout le monde était encore choqué par la situation qui avait préssédé, Ren quand à lui balança le trognon de sa pomme dans l'assiette vide, et reprit sa pause décontracté en soupirant, puis jetta un bref coup d'oeil au garçon près de lui.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: Un OVNI de cantine.  Mar 27 Juil 2010 - 2:13

Loin d'être impressionné par la cantinière, Hayato la toisait d'un air indifférent, ne se foulant pas pour dissimuler ses pensées peu agréables envers la grosse femme. Ces gens là ne méritaient aucune attention, aussi il laissa les autres s'occuper de son cas. Comme d'habitude, sa flemme et son manque de sens des responsabilités prenaient le dessus. Peu importe le contexte, cela finissait toujours de la même manière. Il laissait les autres résoudre le problème, ne voulant pas s'impliquer d'avantage. Et cela ne le dérangeait pas le moins du monde. Il se fichait éperdument de la cantinière, bien qu'il n'avait jamais détestait quelqu'un comme ça avant. Surtout une personne à qui il n'avait jamais adresser la parole de sa vie.


"Ce n'est pas moi ! Écoutez, vous n'avez pas envie de vous faire virer n'est-ce pas ? Alors si j'étais vous je retournerais derrière servir les plats immondes sans faire d'histoire, ah j'oubliais vous aller faire quoi de mon pudding périmer aussi ?" s'exclama la fille. La grosse femme, pleine de rage, tapa son poing sur la table et écrabouilla du pudding qui éclaboussa la fille. Un grand moment de solitude pour elle. Hayato était content de ne pas être à sa place en tout cas.


Le spectacle qui s'offrait aux élèves était stupéfiant. L'accès de colère de la femme avait provoqué des réactions étonnantes. La fille à côté avait vomit dans la poubelle, heureusement peu éloignée de la table, et le garçon s'était amusé à remplir la poche du tablier de la cantinière avec de la ratatouille et du pudding. Navré pour la fille, Hayato la regardait pousser la poubelle où elle avait vomi pour chasser l'odeur incommodante. Tout le monde la regarda pour finalement revenir sur la cantinière, qui était sous les feux des projecteurs. C'était juste spectaculaire. Jamais encore la cantine n'avait assistait à une chose pareille et les absents s'en mordraient les doigts. La cantinière s'en alla et la plupart des élèves se préparaient à sortir pour raconter l'évènement peu commun qui venait d'avoir lieu.

Le calme du garçon qui venait de tailler une nouvelle réputation à la cantinière était ahurissante. Ne craignait-il pas qu'elle en parle à l'administration ? Qu'elle se venge ? De plus, elle allait continuer de servir les plats. Ce n'était pas le problème d'Hayato qui préférait éviter la cantine à partir de maintenant. Pas question de recroiser cette source infini de problèmes. A elle seule elle cumulait toutes les tares humaines de la planète. Était-elle seulement humaine ? Difficile à dire. Le défaut le plus traumatisant était son problème d'haleine. Hayato pensa vite à autre chose, sinon lui aussi allait rendre son repas dans la poubelle.


"Si je ne brule pas l’école, je brulerai p’t'être la cantine…"


"Avec la bonne femme dedans, si possible." dit Hayato. Il ne se souciait pas vraiment du garçon, mais celui-ci était beaucoup trop détendu par rapport à ce qu'il venait de se passer. "T'es pas inquiet ? Ça va te retomber dessus. Le moment où tu t'y attendra le moins." continua-t-il d'un air impassible. Mais il exagérait à peine. Le plus désolant, c'était qu'à force de manquer les cours Hayato devrait se présenter aux heures de colles qui étaient sans doute très pénibles. Mais ça c'était normal. Le problème, c'était que le personnel prévenait toujours au dernier moment.

Si des élèves pouvaient être virés pour avoir fumer dans les toilettes de l'établissement, Hayato devinait que si le garçon ne faisait pas quelque chose, ses jours étaient comptés. A moins que la cantinière n'en parle pas, humiliée. Mais les élèves témoins pouvaient le faire. Déjà que la rumeur qui avait circulé à propos de pyromanie était peu rassurante. C'était un des nombreux défaut de l'école. Tout le monde était victime un jour ou l'autre du phénomène appelé "le bouche à oreille". C'était particulièrement désagréable.

"Ça me fait penser qu'aucun de nous ne s'est présenté." dit finalement Hayato. Il prit son temps puis déclina finalement son identité. Il était étrange que personne ne l'avait fait jusqu'à maintenant. Il fallait dire que le repas était mouvementé. "Moi c'est Hayato." ajouta-t-il. Il n'en voudrait pas si les deux autres ne faisaient pas de même, c'était peut-être la seule fois leur seule et unique discussion. En effet, il n'avait décidément rien en commun tout les trois, au niveau du physique comme du caractère. Et ils avaient réussi à discuter, ce qui constituer une véritable prouesse.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: Un OVNI de cantine.  Mar 27 Juil 2010 - 15:19

Fallait croire que Kylie allait être encore une fois la tête de turque avec cette bonne femme, mais il était hors de question qu'elle se laisse faire non mé hé ho, surtout que pour une fois elle n'avait rien fait et c'était un miracle. Finalement elle oublia même la prise en grippe avec le jeune homme assis, sa phrase d'avant n'avait ni fait froid ni chaud pour Kylie, on pense du mal d'elle? Tans mieux elle se portera, enfin elle espère bah sinon ce n'est pas la fin du monde de ne pas avoir d'amis, alalala la vie de lycéenne et bien compliquée par rapport aux cours de correspondance qu'elle prenait avant, elle ne pensait vraiment pas que c'était aussi difficile que ça, elle se demandait même comment il n'y avait pas de répression ici. Bref La situation s'était comme on peut un peu aggravée, en effet elle n'attendait pas la réaction du jeune homme assis, mais le beau spectacle était là, il avait lu dans ses pensées? On aurait dit, car c'était exactement ça qu'elle voulait faire, mais ayant eu des nausées impossibles.

Bon oui d'accord elle s'est pris du pudding en pleine figure, les rires étaient bel et bien présent, elle s'en préoccupait? Non même pas, ça ne lui fit ni chaud ni froid, mais c'est bien d'un seul rare moment qu'il pourront rigoler d'elle. D'ailleurs elle en riait un peu de ça aussi, après tout faut mieux rire avec les gens même si c'est de nous qu'on se moque plutôt de faire la sale tête, surtout qu'elle était presque vidée de ses forces avec ces vomissements.


*Et ben pour un spectacle s'en était un, bravo à toi joli coup de main pur lui faire ça*

Finalement le jeune homme assis, parla ou plutôt fit comme une sorte d'annonce, d'ailleurs Kylie fut un peu étonnée qu'il lui parle malgré toutes les grippes qu'ils ont eu. C'est sur que de brûler la cantine ne serait pas, mais ça ne serait pas mieux seulement la cantinière? Sinon fini les bagarre de nourriture avec les plus petits, non Kylie n'a jamais tenté, mais c'est sur qu'elle aimerait y participer, elle voulu dire quelque chose, mais l'autre jeune homme debout parla finalement.

"je suis pour avec ta réponse" En regardant le jeune homme debout.

Finalement elle n'avait rien mangé du tout, mais pire que tout elle n'avait plus rien sur l'estomac, bon ben elle est sur de mourir de faim, non elle risque plus de dormir en cours et encore si elle en a cet après-midi, car elle n'est sur de rien. Elle écouta la conversation, en même tans elle pris un chewing-gum à la menthe, car le goût du vomi était atroce et acide, au moins avec ça elle est sur de tout.

"Je ne pense pas qu'il aura quelque chose, après tout il peut demander la légitime défense, après tout la cantinière n'a pas le droit d'abandonner son poste, puis ça m'étonnerait qu'elle irait se plaindre si elle veut garder son poste" En regardant le jeune homme debout, puis fixa le jeune homme assis et dit: "Mais c'est vrai qu'on ne sait jamais fait quand même peut-être attention, on ne sait jamais." D'ailleurs maintenant elle était sur celui assis devait penser encore une fois, mêle toi de tes affaires. Surtout que là c'était pour l'aider.

Elle n'était pas très inquiète pour lui, faut dire ce qu'il en était s'il avait fait ça c'est qu'il saurait sûrement se sortir de cette affaire, bien qu'elle pourrait toujours l'aider en prenant sa défense, vu qu'après tout elle a été quasiment agressée par cette bonne femme, il aurait moins de problèmes peut-être comme ça. Bah elle dit ça, mais si ça se met elle ne verra plus ou simplement le croisé, alors pourquoi essayer de se donner du mal pour rien, très peu pour elle est beaucoup trop de responsabilité, elle préfère passer son temps libre à dormir ou autres.

Ensuite elle entendit une phrase très pertinente venant du jeune homme debout, c'est vrai qu'aucun d'eux ne s'était présenté, faut dire aussi que tout avait été vite, elle se faire prendre en grippe par l'autre jeune homme, l'autre qui avait tans bien que mal réussi à aborder celui-ci et elle qui s'était faite attaquée par la grosse femme, en on y repense s'était assez marrant. Mais surtout étonnant pour elle, elle n'aurait jamais parlé autans à quelqu'un l'année passée, bonne résolution Kylie.


"Enchantée Hayato, moi c'est Kylie ravie de faire ta connaissance."

Elle regarda l'autre garçon pour voir s'il allait quand même se présenter ou pas, personnellement il faisait ce qu'il voulait, comme dit elle le croisera sûrement comme ça, mais en y pensant deux s'étaient présentés, mais elle ne savait pas dans quelle classe ils étaient, c'est surtout que Kylie se dit que si elle tombe dans la classe du jeune homme assis, bonjour les louange de la cantine et ainsi de suite. Puis on peut ne pas dire qu'il faisait sûrement tous les deux plus vieux que leurs âges, enfin pour elle c'est comme ça qu'elle les voit. Devient-elle poser la question ou pas? Etait-ce bête? Bah elle va se taire sur ce coup ci. Mais elle dit juste.

"Vous êtes ici depuis longtemps? Je veux dire dans l'enceinte de l'école?"

Elle pouvait bien poser la question après tout, l'école était tellement grande, qu'elle ne savait jamais qui était nouveau ou non, puis ça expliquerait déjà beaucoup de choses, voir peut-être d'ailleurs, le méli-mélo dans la tête de Kylie. Elle pensait même que ça allait les souler, après tout elle ne les connait pas vraiment.



Dernière édition par Kylie Hiromi le Mar 27 Juil 2010 - 19:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: Un OVNI de cantine.  Mar 27 Juil 2010 - 18:23


La bonne femme dedans si possible…Cette phrase raisonnait dans la tête de Ren. Le jeune homme avait émit un petit pouffement sans regarder ni l’un ni l’autre. Il jeta un bref coup d’œil à la cantinière qui était retournée à son poste, toute poisseuse, et cela n’avait pas l’air de la déranger. Le pain dans les cheveux les immondices dans la grosse poche et les mains collées par le pudding. On pouvait faire la comparaison entre avant l’arrivé de Ren et après l’arrivé de Ren. Car ou il était entièrement responsable de l’état de la bonne femme, les boulettes de pain avait engendré le pudding sur les mains et la ratatouille sur le bide. Ce changement physique et moral en seulement 30 minutes…

Ren posa son regard sur le garçon quand celui-ci était curieux de savoir si Ren éprouvait de l’inquiétude par rapport à ce qui venait de se passer. Action/réaction, la brune avait répondu cache que en gros il ne risquait pas grand-chose…Ren haussa les épaules avec une tête qui disait *je m’en fou complètement* Ce qui suffit aux deux autres pour comprendre. Ce qui avait surpris Ren c’était le calme du garçon, il n’avait pas bronché une seul foi, était resté presque neutre face à cette situation. Ren se mit à tripoter le reste de son pain, il faisait des petites boulettes et des plus grosse, il coupait la croute en espèce de bande, et semblait en pleins d’en un atelier artistique avec les aliments. On devait surement le prendre pour un attardé, un fou, un psychopathe. Il prit une cuillère et racla le reste de pudding écrasé, il mit la cuillère au dessus en hauteur, comme quand on sert le thé, de sa construction étrange de pain, et laissa glisser doucement le pâté de pudding sur le pain. Pendant ce temps là, le jeune homme c’était présenté, Ren leva les yeux vers lui, la cuillère toujours en l’air. La jeune fille rétorqua à son tour, il finit donc par posé son regard noir naturel sur elle.
Enfin Ren baissa son bras et ajouta tout simplement, le dos légèrement courbé et les yeux levé vers eux :

-Ren.

Il reposa sa cuillère. Il est vrai que Kylie, Hayato et Ren n’avait strictement rien en commun, au niveau du style, de la façon de pensée et des caractères. Mais une chose semblait les lier à présent, cette expérience et ce dégout profond pour la cantinière. Ren rejeta un regard sur la cantinière, puis il eut un sourire amusé un peu malveillant. Il tourna sa tête puis commença à tripoter à l’aide de sa fourchet le gros tas de pain/pudding , pour décrire la chose, il s’agissait d’une grosse boule de pain ou était dessus une boule plus petite, le pudding coulait sur cette sculpture étrange. Ren sortit son fameux briquet de la poche et commença à bruler le gros tas de nourriture, du gaspillage à l’état pur. Cette fois si on devait vraiment le prendre pour un dingue, un gamin un immature ce qu’il n’était pas du tout en réalité, mais son attitude lui donnait souvnet cette air la…Il n’y avait pas de flamme mais juste un filet de fumée qui c ‘était créé avec une odeur qui se sentait à peine. C’était peut être pas la chose à faire avec la réputation qu’il avait…Il ajouta d’un air évident en soupirant

-Et bha la voila brulé la cantinière…

Et bien il c’était bien fait remarqué et avait du culot pour se faire de un, dégouté voir détester des plus anciens et de deux se fritter avec le personnel…Il eut un petit sourire de nouveau mais cette foi sans la moindre malveillance, mais presque désolé.
Quand soudain Kylie posa une question il leva les yeux vers elle et annonça, tout en brulant sa chose, qui cette foi si virait au noir.

-Moi j’viens d’arriver.

C’était assez étonnant de voir Ren aussi peu irriter, malgré que plus tôt Kylie l’avait vraiment agacé dans sa manière d’être, Hayato un peu moins, peut être parce que celui-ci paressait plus neutre à toute cette situation…Mais c’est comme ci c’était un nouveau départ avec ces présentations et cette expérience partagé. En repenssant à la raison du geste de Ren il n’avait pas vraiment réfléchit aux conséquences de son acte, c’était une envie, soudaine, quelque chose de presque incontrôlable. Dés fois il arrive au gens d’avoir des envies mais impossible à réaliser, ce genre de chose Ren ne pouvait le contrôler, il entrait en action au lieu de rester dans l’envie, mais c’était surtout dans le but de se divertir, il ne faut pas le cacher, pousser les gens à bout et voir leur réaction.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: Un OVNI de cantine.  Ven 30 Juil 2010 - 18:34

Ainsi, la fille se nommée Kylie et le garçon Ren. Normalement, les présentations se déroulaient au début d'une conversation, mais c'était tout sauf un repas normal. C'était mémorable au grand regret d'Hayato. Il était partagé entre chasser ce souvenir le plus vite possible de son esprit ou le garder pour éclater de rire à chaque fois que son regard croiserait la cantinière. Le second choix était alléchant.

C'est avec un haut-le-cœur qu'Hayato découvrit le manège de Ren. Voir cet espèce de tas de nourriture... Était-elle avariée ? Hayato s'en doutait depuis le début. Cette cantine n'était pas faite pour lui. Mais il se promit de faire un large détour pour ne pas passer par là, le jour suivant.

Ren avait tripoté avec sa fourchette de la nourriture, qui était en fait une grosse boule de pain puis une plus petite dessus. Le jeune homme était en train de brûler le tas de nourriture avec son briquet et des filles commencèrent à pousser des cris aigus en le voyant faire. Ce n'était pas si effrayant que ça. Ce qui était inquiétant, c'était la tête du tortionnaire qui avait l'air de s'amuser. Il lâcha d’un air évident :


"Et bha la voila brulé la cantinière…"

Il était peut-être capable de brûler la cantine après tout. En fait, Hayato ne voulait pas connaître la réponse pour une fois. Il valait mieux ne pas savoir.

"Vous êtes ici depuis longtemps? Je veux dire dans l'enceinte de l'école?" demanda Kylie.

"Moi j’viens d’arriver."

"Depuis la rentrée pour ma part."

Hayato regarda son plateau et regarda l'heure sur son portable. Il était resté aussi longtemps ? Super, tout ce temps perdu pour regarder une bonne femme se faire humilier. Bon, ce n'était peut-être pas du temps perdu tout compte fait. Et puis Hayato avait fait connaissances de deux personnes assez... spéciales. Impossible de passer à côté. Néanmoins, il était peut-être temps de se sauver. Il en avait assez vu et il avait un cours dans peu de temps.

"Bon, c'était intéressant mais je dois y aller." dit Hayato en se levant sans attendre de réponses de la part des deux autres, qu'il laissa seuls à la table. Il ne savait pas si il les reverraient, l'école était grande et ils n'étaient pas dans la même classe.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: Un OVNI de cantine.  Sam 31 Juil 2010 - 21:18

Finalement tout c'était bien passé malgré le fait qu'il y avait eu des irritations entre elle et Ren, elle et la cantinière et ainsi de suite, elle était contente il faut bien le dire elle ne voulait vraiment pas partir en laissant derrière elle une mauvaise envie qu'on lui parle. Ce n'est pas qu'elle veut à tout prit se faire aimé et loin de là, mais partir sur une fausse idée d'elle ça elle n'aimait pas, d'ailleurs on peut peut-être remercier la cantinière pour ça, c'est grâce au petit manège qu'elle venait de faire que tout c'était après déroulé correctement, mais aussi que Kylie ce contentait plus de ce qui l'intéressait. Finalement les deux jeunes hommes s'appelaient Hayato et Ren ce sont des noms assez facile à retenir, elle était contente d'avoir faire une rencontre dès plus inhabituel, ça changeais du train train quotidien.

Lorsqu'elle vit Ren entrain de jouer avec les restes de la nourriture, il essayait de faire une pièce montée sûrement? Mais le voir jouer avec la nourriture comme ça elle repensait à tout ce qui s'était passé surtout le moment où elle avait fait tout dans la poubelle, elle pensait qu'il s'arrêterait là, mais non il la crama le problème c'est qu'il y avait une odeur assez noséabonde qui en sortait quand même. Lorsqu'elle vit son visage en effet il n'avait plus de doute il s'amusait bien, elle n'u qu'un petit sourire en entendent sa phrase.


"brûlée, mais sa pue aussi comme elle"

Heureusement l'odeur devenait moins forte à force que ça virait au noir, personnellement elle ne veut plus du tout savoir ce qu'il y avait eu dedans, rien que d'y repenser elle n'a des-haut-le-coeur. Finalement étonnée c'est Ren en premier qui répondit, il était donc il venait d'arriver décidément il y en avait des nouveaux cette année, déjà l'an passé, mais ici encore plus, bref lorsque Hayato parla lui c'était depuis la rentrée, hum oui en effet ça faisait déjà quelques mois, donc en gros dans le petit groupe de trois qui s'est formé à la va vite c'est là plus vieille de l'enceinte de l'école, bah pour pas changer d'ailleurs.

"Ok vous êtes tout frais alors ici, bah tans que l'école vous plait tans mieux."

Bon à mon avis pour la cantine ça ne serait pas un lieu qui plait à ses trois en tout cas. Finalement après se qu'il venait de se passé il y eu un petit blanc, faut dire que ce qui c'était passé ça ne servait à rien d'en parler des tonnes de fois, finalement Hayato prit la parole en effet il était l'heure. Elle regarda Hayato puis Ren ils allaient aller en cours elle suppose enfin pour Hayato sur pour Ren elle n'en savait trop rien, elle par contre elle va s'ennuyer! Elle n'a pas cours alors bonjour la galère, du moins elle n'avait pas prit des cours en plus que ce qu'elle avait en prépa science, puis le prof n'était pas là donc quartier libre. Elle regarda Hayato et dit:

"Ouè à plus bon cours"

Elle le regarda partir, elle se demandait même si il avait entendu, bah ce n'est pas grave, elle regarda alors après Ren qu'est-ce qu'elle pouvait bien lui dire maintenant?

"Tu as cours toi? Pour ma part il ne me reste plus cas aller chercher à mangé ailleurs et traîner dans les rues cette après-midi"

C'était bien des fois de ne pas avoir cours, mais bon des jours comme ça aussi c'est pénible. Commence à se lever pour partir.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
« »
(#) Re: Un OVNI de cantine.  

Revenir en haut Aller en bas
 
Un OVNI de cantine.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kobe High School :: Hors RPG :: Poubelle :: Archives des rps :: Anciens rps-
Sauter vers: