Partagez | 
 

 Enfin arrivé...[Dean et Yume]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Invité
« Invité »
(#) Enfin arrivé...[Dean et Yume]  Ven 20 Aoû 2010 - 21:22

Finalement non les saignements n'avaient pas arrêter, mais elle voyait un peu trouble maintenant vous allez dire pourtant elle marchait assez vite, mais lorsqu'on ne connaît pas le chemin de l'infirmerie c'est un peu dur de s'y retrouver, elle n'est pas plus aidée vu que Yume ne savait pas non plus, mais avec leurs deux cerveaux elles avaient réussi à trouver un chemin qui semblait sur la bonne voit, mais maintenant restait à savoir si ça allait être à droite ou à gauche, comme Kylie l'as dit tout à l'heure à droite, elle s'entait bien ce chemin peut-être bien qu'elles se trompent on verra bien. Finalement Yume dit à droite aussi, et ben go alors bien qu'elle commençait à avoir la tête qui tourne, les yeux troubles embrumer, mais en plus de ça son nez ne devait plus ressembler à autre chose, c'est sur il est cassé ou fouler pour que sa saigne pendant au moins 10 minutes depuis qu'elles s'étaient croisée... Heureusement que Kylie marche vite. Finalement elles prit à droite, Kylie s'arrête lorsqu'elle entend Yume parler, elle essaya de voir clairement un peu dur je l'avoue sur ce coup.

"Oui c'est sûrement là, toute manière si ce n'est pas là je ne tiendrais plus longtemps, j'ai du mal à rester sur mes pieds déjà, allait go"

En effet go il fallait y aller, maintenant ou jamais, Kylie se sentait partir à terre le saignement de nez fit enfin son effet secondaire que Kylie n'avait pas senti jusqu'ici, elle continua de marcher lorsqu'elle se trébucha et failli tombé, mais elle se retient à Yume qui de justesse avait faillit tombé aussi, mais heureusement pour elles rien ne s'étaient passés. Elle sourit à Yume et s'accroche à son bras, elle ne savait presque plus marché droit alors imaginer si elle se prend un mur, franchement là se sera carrément l'ambulance qu'il faudra appeler.

"Je m'accroche un peu à toi ok? On est bientôt arrivé, enfin j'espère bien entendu."

Finalement elles arrivent devant une porte et un miracle c'était bel et bien l'infirmerie, Kylie tenait toujours son mouchoir rempli de sang dans une main, tout en ce tenant au bras de Yume avec l'autre main libre, elle était soulagée finalement c'était bien là première fois qu'elle voulait qu'on la soigne, elle n'en pouvait plus elle avait poussé dans ses dernières ressources, bon peut-être pas elle a encore à donner, mais ayant un nez quasi rouge vif, départ parce qu'il était en sang d'une part à cause du fameux coup alors soit il n' y a pas un gros problème, soit il y en a vraiment un! Elle regarda Yume avec un beau sourire du moins elle essayait finalement elle lui lâcha le bras. Elle regarda cette immense porte, en effet une chose qu'elle n'a pas avoué c'est que Kylie déteste les infirmeries et encore pire les hôpitaux, lorsqu'elle voulu frapper elle se stoppa net, ne pouvant pas le faire sa main tremblait, c'était un gros problème pour elle, la seule fois qu'on avait réussi à la mettre à l'hôpital pour une blessure c'était parce qu'elle était tombée dans les pommes et ils en avaient profité, mais là elle sait ce qui va ce passé, enfin non mais elle s'attend à tout de la part des infirmiers, elle imagine déjà la grosse aiguille elle a une phobie des aiguilles qu'elle tombe quasiment dans les pommes lorsqu'elle en voit. Finalement elle regarde Yume tout en se tenant au petit coin du mur.

"Heu, en fait ce que je ne t'ai pas dit, j'ai une trouille bleue des infirmeries ainsi que de ceux qui y travaillent, les aiguilles je n'en parle même pas, si on rebroussait chemin, dit? Allait on peut rebrousser chemin non?"

Elle plissa les yeux de fatigue tout au long de sa conversation. Elle ne voulait plus être soignée, non en fait elle ne sait même pas pourquoi elle a demandé à Yume de l'emmener à l'infirmerie elle qui déteste ça, d'ailleurs elle venait seulement de piger que c'était elle qui avait demandé, mais pourquoi avait-elle fait ça? Dû au choc de la porte du cassé qu'elle s'était vraiment ramassée et que à cause de ça elle n'avait plus ses pensées qu'elle a d'habitude?? Hum un choc sûrement, mais là elle était presque vidée de ses forces à peine penser à y entré la-dedans, aller voir un homme/femme en blouse blanche la pétrifiait quasiment de peur.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Enfin arrivé...[Dean et Yume]  Dim 22 Aoû 2010 - 0:28

Quand Yume avait poser la question, elle était presque sur qu'elle avait raison. Elle ressentait ce petit "Bling!" et cette idée positive dans sa tête. Vous savez, quand on demande quelque chose, alors qu'on sais que c'est là. Ou du moins qu'on sait qu'on a raison, c'est ce qu'elle ressentait. Et elle le ressent toujours. Du bout du couloir, les deux camarades se dirigère vers cette porte.

Oui c'est sûrement là, toute manière si ce n'est pas là je ne tiendrais plus longtemps, j'ai du mal à rester sur mes pieds déjà, allait go"


Pour dire vrai, c'était l'infirmerie. Pourquoi? Car juste avant le coin, celui qu'elles venaient de tourner, il y avait une petite pancarte. Et deviné ce qui était inscrit dessus: infirmerie. Avec une petite flèche qui montrait le fond. C'est débile, hein. Bon je plus important c'était qu'elles étaient arrivées. Enfin. Mais ce fut à peine au milieu du long couloir, que Kylie tribucha sur ses pas. Yume sursauta, mais ce retenue, et esseya de l'empêcher d'atteindre le sol. Yume avait presque prévu cette accident. Une élève qui saigne pendant plus de 10 min, non-stop. Ca cause des troubles visuels. Les jambes semble être en compote, alors qu'on a marcher quelques mètres. On sens l'air au tour, se réchaufais. On transpire, on se demande ce qui arrive. On est désorienter, on se perd dans son âme.
Bon j'arrête, car ça commence à ressembler petit à petit en une histoire d'horreur.
Revenons à notre histoire, Kylie s'accrocha a son bras. Elle tourna son regard qui fixait l'endroit ou elle devait tomber, pour regrader la petite Yume. Sourire aux lèvres.

"Je m'accroche un peu à toi ok? On est bientôt arrivé, enfin j'espère bien entendu."

Fallait bien que ce soit la bonne destination. Et cette pancarte? C'était le but, et il y a rien à dire de plus. Elles étaient arrivée point bar. On ne va pas en faire une montagne, qu'elles soit arrivées par hasard.

" Pas d'problemes. "

Et enfin, ce n'était pas long comme même, elles étaient arrivées. La porte était comme même assez grande pour une porte normal. On semblait arrivé chez dieu, dans sont petit bureau des pêchers (XD). Avec la petite étiquette colait vulgairemant sur le bois. Infirmerie. C'était ce qu'il y avait écrit. En tout cas elle était majestueusement écrite. Les jolies courbes royals donnait à cette porte ue apparence qu'on ne lui donnerait pas. Sa grandeur, s'ajoutait aussi. Mais sinon, cette porte etait rien d'autre que celle de l'infirmerie. Rien de spéctaculaire sur ce point.
Kylie lacha le bras de Yume, pour le monter jusqu'au mileu de la porte. Elle semblait vouloir toquer. Mais juste quand elle voulue cogné avec ses poing la porte. Elle se retint. Quoi? Qu'y avait-il? Pourquoi elle s'est figer? Hein? Elle est pourtant pas timide. Pas du tout. Alors... Pourquoi?
Elle finit par regarder la fille à ses cotés, en se tenant au petit mur du coin. Elle semblait un peu géné.

"Heu, en fait ce que je ne t'ai pas dit, j'ai une trouille bleue des infirmeries ainsi que de ceux qui y travaillent, les aiguilles je n'en parle même pas, si on rebroussait chemin, dit? Allait on peut rebrousser chemin non?"

On pourais un peu deviner. Qui n'aurait pas peur des aiguilles? Des grande ceringues qu'on montre dans les dessins animés? C'est vrai, Yume avait tout aussi une trouille bleu de ces engins. Ca fait frissonner. Mais voyons... Pourquoi une ceringe de 50 cm pour un saignement de nez? Ou une foulure de nez? Ou brisait, peut-être? Et pourquoi en avaoir peur?
Peut être s'imaginait-elle l'infirmerie comme la salle des souffrances. Avec les ciseaux, fin couteaux, aiguilles et ceringues remplissant les murs. Avec une table où on t'accroche les 2 bras et les 2 jambes pour pas que tu bouge d'un poil. Salle sombe et noir. Juste la petite ampoule au plafond, qui éclair la table où se trouve la victime. Et le pire du pire... L'infirmier/infirmière bossu, resemblant un un/une sorcier/sorcière. Qui te souris, comme si tu était son festin. Qui à déjàs un outils dans la main, qu'il/elle tient hautement.

"Tu sais l'infirmerie c'est pas comme dans les films d'horreur interdit au - 16ans. Et puis tu sais... Moi aussi j'ai les frissons des aiguilles,ceringues,etc. Et... De toute façon on devra bien y aller, vu l'état de ton nez..."

Yume est souvent aller à l'infirmerie. Quelque foie pour elle, quand par exemple elle est tomber de l'echelle à la bibliothèque. Mais souvent elle a aconpagnée d'autres, des amies ou des inconnues. Mais ça c'était dans son ancien colège. Pas à Kobe.

"Bon, je frappe, 'kay?"

Allez, hop! Un petit "Toc Toc" ne fait rien de mal. Tient, je me demande ce que fait l'infirmier/infirmière. En faite, c'est un homme ou une femme aujourd'hui? Personne a expliquer le système de l'infirmerie. Quels jours il y a l'infirmier et quels jours il y a l'infirmière. Car, oui. Il y avait les deux. Combien? Personne ne sais. A part ceux qui vont souvent à l'infirmerie. Comme la petite fillette qui tomber toujours dans les pommes, pour on ne sais quelles raisons. Elle ne nous l'a jamais dit. Bah,elle devait savoir pas mal de chose sur l'infirmerie et ceux qui si rendent.
Bon, il est temps de frapper au but. Yume leva son poignet et le cogna 3 foie contre la porte de boie peint en blanc. Toc Toc Toc!
Maintenant on attend juste une réponse de l'intérieur. Enfin... j'éspère qu'il y a comme même quelqu'un... Car normalement il devrait être en train de manger, vu que c'est la pause de midi...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Enfin arrivé...[Dean et Yume]  Dim 22 Aoû 2010 - 11:19

Autant Dean était venu de très mauvaise humeur au lycée, la veille, autant aujourd’hui il était d’une humeur à peu près correcte. Par contre, s’il revoyait à nouveau la jeune fille qui a ses règles plus d’une fois dans le mois, il allait commettre un meurtre. Mais vraiment. Qu’on ne le retienne pas. Une étudiante de plus ou de moi ça ne changera pas grand chose et quand bien même, on s’en fout. Soit, il en avait de la chance que celle-ci ne soit pas venue. Par contre, Dean avait droit à la visite très spéciale de la collègue de la jeune fille. Elle était aussi souffrante. Pauvre choute. Pourquoi cette fois ? Interro de maths ? Dictée de kanji ? Ou alors la prof de sport vous obligeais à vous déshabillez dans une seule et même cabine ? Franchement, les jeunes de nos jours sont réellement à plaindre. Mais soit. Dean l’accueillis avec tout le charme qu’il pouvait lui offrir et lui conseilla vivement de ne plus revenir. Après lui avoir bien fiat comprendre que l’école n’est qu’une petite partie de sa vie mais que c’est ici qu’elle apprendra la vie, qu’elle se devait d’aller en cours, même si c’est chiant et blahblahblah et blahblahblah, elle repartie, donnant l’impression d’être plus motivé que jamais de suivre ces putains de cours.

Il était 12h. Temps pour Dean de faire sa pause casse-croute et cigarette. Après avoir eu en tout 4 patients pour le matin, notre adulte ne voulait pas imaginer quel serait l’effectif durant l’après-midi. Surtout que d’affronter toute horde d’étudiant qui se disaient sur le point de crever, le ventre vide, ce n’était pas son truc à notre infirmier. Ainsi donc, il s’installa à son bureau, soupirant de plaisir face à cet instant de répit. Le silence était tellement agréable qu’il lui semblait déjà surnaturel. Mais soit. Dean se pencha et sortie d’un tiroir son casse-croute et une pièce pour acheter son café. Puis, se tournant sur sa chaise, il alla fouiller dans la poche intérieure de sa veste et en sortie son paquet de Mild Seven qu’il posa à côté de sa bouffe. Il observa quelques instants le paquet puis l’ouvrit et regarda l’intérieure, grimaçant. Mince, plus que 3 clopes qu’il pouvait se grillé. Il devrait réellement penser à a en racheté, car la pénurie de cigarettes c’était comme la pénurie de capote : c’était invivable et très dangereux. M’enfin, il en sortie deux et les disposa bien gentiment à côtés de son casse-croute et sa pièce de monnaie avant de remettre le paquet dans la poche de sa veste.

Dean s’apprêtait à se lever, lorsqu’il entendit toquer à sa porte. Emettant un long et discret râle, il se laissa retomber sur sa chaise. Ce silence avait été tellement agréable et était arrivé tellement au bon moment, qu’il était évident qu’il n’était qu’éphémère. M’enfin. Dean fit rapidement disparaître ses deux clopes dans un tiroir parce que ce serait très mal vu qu’un infirmier fume, avant de redresser la tête. Croisant les bras devant son torse, il se recula contre son dossier et dit d’une vois à la fois forte mais douce

« entre.»

Ou reste dehors, au choix. Perso, je préfère la deuxième solution. Je suis sûr que toi aussi tu dois crever de faim. Ça nous arrangera tout les deux, non ? Bon, il est évidant que cette phrase n’avait pas été dite à haute voix . Dean se contenta d’afficher un sourire discret, gardant son regard fixé sur la porte, se demandant réellement qui serait l’assaillant. Une fille ? Une femme ? Un homme ? Un singe ? Un ornithorynque ? Que de choix s’offrait à lui.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Enfin arrivé...[Dean et Yume]  Dim 22 Aoû 2010 - 16:34

Finalement elles avaient vu juste et c'était bien l'infirmerie, mais rien que d'avoir pensé qu'il y aurait un homme/femme en blouse blanche la terrorisait, enfin non là c'est un peu exagéré quand même, mais disons qu'elle a toujours eu des sales coups avec ce genre de gens en blouse blanche, pour elle c'est un vrai cauchemar pourtant il faudrait bien y aller, car là ce n'est vraiment plus possible de tenir encore deux minutes, finalement elle nu pas le choix Yume avait beau essayer de la r'assuré ça ne faisait rien du tout, autant parler à un chien à ce moment-là. Sur sa phrase elle n'avait pas tort, l'état de son nez était plus grave qu'un simplement un nez qui coule, là elle ne put riposté pourtant ça la démangeait, mais pas de bol pour elle Yume avait tout à fait raison, alors là Kylie se tait elle n'avait pas le choix, sauf qu'elle se demandait si s'était un homme ou une femme, si c'est une femme qu'elle ne fasse ses manières avec elle et qu'elle se grouille à la soigner, si c'est un homme... Ben en fait pareil enfin presque il a intérêt à être doux sinon Kylie risque vraiment de riposter sans crier garde.

*Courage miss, il le faut c'est pour ton bien, après tu as encore cours courage*

Finalement Yume la regarda et lui dit ok, elle ne pu dire non de toute manière, c'est alors qu'elle vit Yume toquer, ça y est on ne peut plus faire marche arrière, tu as intérêt à rester avec elle sinon elle te poursuivra jusqu'à avoir sa revanche lol. Non il le fallait, elles attendirent quelques minutes. Elle regarda Yume et dit:

"Il y a personne!"

Mais pas de bol pour elle, dès qu'elle eut fini de dire ça elle entendit des petits bruits dans l'infirmerie, si elle ne se trompe pas elle entendit un bruit de tiroir? Oui ça y ressemblait assez bien en tout cas, que se passait-il dans cette infirmerie? Rien de très spécial s'y ça ce met, finalement elle entendit le mot qu'elle ne voulait pas entendre "entré" voilà maintenant c'est fait il est plus question de faire marche arrière, elle prit une bonne respiration son pull qui était assez large lui donnait chaud, une bouffée de chaleur? Si stressée que ça? Étonnant venant d'elle, bref elle regarda Yume finalement elle avança sa main près de la porte, tient la poignée de celle-ci et l'ouvre, non pas doucement, mais juste normalement comme on ouvre une porte, une fois ça fait elle regarde Yume, la tire sur le bout de sa manche pour l'inciter à venir et elle rentra avec celle-ci.

Elle vit une pièce assez spacieuse, en effet elle n'imaginait pas du tout comme ça une infirmerie du moins ici, celle qu'elle avait connu ressemblait plus à un champ de bataille qu'autre chose, finalement elle se sentait un peu plus sereine, elle regarda un peu partout en tenant toujours son mouchoir qui était maintenant complètement couvert de sang, lorsque ses yeux se pose sur l'homme en blouse blanche. Sa première réflexion fut:


*Ah un homme! Rare*

Heureusement qu'elle n'avait pas un problème au niveau du corps, car ça lui aurait été incapable de se faire examiner avec un homme, hors de question le corps d'une fille est sacrée, enfin bref elle s'avança doucement vers lui pour au moins qu'il l'entende parler, elle ne savait même pas quoi dire, après tout il n'est pas myope et il voit bien qu'elle est vraiment blessée et qu'elle ne fait pas semblant, pour une fois en plus qu'elle n'invente rien d'ailleurs étonnée c'était bien dans la première école qu'elle ne mentait pas! Miracle je dis! Bref elle dit juste.

"Pouvez-vous faire quelque chose pour mon nez? Où est-il trop tard?"

Un ton d'ironie? Peut-être! Pour cacher sa faiblesse? Oui sûrement aussi après tout elle avait déjà fait un gros effort, mais elle resta assez près de Yume on ne sait jamais. Elle regarda la pièce attentivement, reposa ses yeux sur l'infirmier. Elle voyait toujours assez trouble, sûrement dû au saignement de nez important. Elle plissa un peu les yeux.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Enfin arrivé...[Dean et Yume]  Dim 22 Aoû 2010 - 17:10

Tout d'abord, il n'y eu rien. Pas de réponse. Pendant ce petit laps de temps, Kylie et Yume échangérent quelques regards. C'est bien ce que je disais. C'est le midi, tout le monde mange. Peut-être qu'on va déranger. Peut-être que l'infirmier/infirmière serait déjà en train de manger, et qu'on arrive avec "Toc toc" quadn il/elle est en train d'aspirer des spagheti, avec une belle petite barbe de sauce tomate? Ce serait drôle n'empêche. Scoop de l'année. Dommage elle n'a pas emmenée son apareil photo, il est resté dans son casier. A cette pensée Yume ne pus s'enpéché de sortir un tout petit rire discret.
On entendit de dérière la porte quelque bruit. Oui,oui. Le bruit d'un tiroire qui s'ouvre et qui se ferme. Oh! Il/Elle range son déjeuner, et sort une serviette. Se netoie la bouche, et lance sa serviette dans la poubelle qui se trouve au coin. Il/Elle se dépêche le plus possible, pour ne pas ce faire chopper.

"Il y a personne!"

Mais ce n'est que des bétises ce que je vous raconte. Enfin, 3 seconde plus tard on eu la réponse. Kylie n'a pas pu terminer sa phrase.

« entre.»

C'était une voix froide et douce. Elle faisait peur, et rendait joyeuse. Montre qu'il, car oui c'était la voix d'un homme, était énérvé et qu'il attendait.

"Tu vois. Il y a quelqu'un."

Les filles se regardèrent. Sous peu, Kylie s'avança légérement et ouvrit la porte. Normalement. C'est déjàs un petit signe que la Kylie est moins stréssé,enon? Et encore une foie, elle regarda la petite Yume. Tira un peu sur sa manche courte pour l'insiter à rentrer. Allez hop! On rentre!
Une foie rentrer, Yume ne fut pas surprise de voir une salle blanceh, quelque décos sur les murs blancs. Un bureau en face. Avec un homme reculer sur son dossier de chaise. Les bras croisés. Et... un petit truc à manger devant lui. Mince! Il s'apprétait à manger! Et nous on l'a dérangées. Mais Yume n'est pas trop du genre à oublier les choses qui viennent de ce passé. Qu'a-t-il mit dans son tiroir? Ohoh! Un petit secret? Quelque chose que personne ne doit voir? Qui serait mal vu par les autre de la part d'un infirmier?

"Pouvez-vous faire quelque chose pour mon nez? Où est-il trop tard?"

Aïe, aïe, aïe! Faut pas demander ça en premier! Faut de la politesse, voyons. Yume la ratrapa juste aprés qu'elle eu finit la phrase. A peine une seconde aprés. C'est important.

"Tout d'abord, bonjour."

Elle le dit, avec un petit sourire de réussite. Maintenant, on attend plus que l'infirmier réponde. Tient en y pensant, c'était quoi encore son nom? Elle l'avait lu quelque part dans les affiches ou les post-it sur les tableau de la cour et du hall. Bon, en espérant qu'il n'est pas furieux qu'on l'ait empêcher de comencer son repas...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Enfin arrivé...[Dean et Yume]  Dim 22 Aoû 2010 - 19:52

Y a des gens parfois qu’il ne faut pas chercher à comprendre mais qui devrait apprendre à se taire. Soit. Dean était quelques peu furieux qu’on l’a empêché de commencer son repas, mais quand bien même, il allait pouvoir sauver la vie à un … nez. Yeah. C’était tellement passionnant. Dean aurait préféré devoir emmener un jeune avec une épaule déboité et un autre membre brisé à l’hôpital, mais soit. On fait ce peut avec ce qu’on a. Ainsi donc, Dean se contenta d’afficher un sourire aimable et observa les deux personnes.

C’étaient deux jeunes filles. L’une devait avoir 18-19 ans, l’autre 16-17. M’enfin, on sait tous que notre cher Dean n’est pas un pro dans la reconnaissance de l’âge. Même un âge approximatif est difficile à donné. L’infirmier remarqua juste que celle qui semblait la plus âgé des deux tenait un mouchoir rouge devant son visage. Alors ou bien c’était la couleur d’origine d’un mouchoir spécial on-ne-verra-pas-que-je-saigne ou alors ce mouchoir regorgeait déjà de sang. Il est évident que c’était la deuxième solution qui la plus probable. Ainsi, Dean se devait d’agir vite où elle risquait de se vider de son sang et mourir. Oui. Oui il faut toujours se douter du pire. Toujours. C’est comme ça qu’on évite les mauvaises surprises.

M’enfin, quoiqu’il en soit, Dean se leva et se dirigea vers les deux jeunes filles. Il leurs sourit furtivement et dit un simple « bonjour » avant de se diriger vers la plus grande. Il lui empoigna les épaules et prit son mouchoir entre les doigts « celui-là, on peut le jeter » c’est ce qu’il fit sans plus attendre avant de lui en tendre un nouveau, propre. « voilà » Il l’obligea ensuite à s’installer sur un des lits avant de lui poser une main au front « alors voyons voir de plus … ouille … » Il grimaça légèrement et pencha doucement la tête sur le côté, afin d’observer le nez de la jeune fille de tout les côtés « t’as fait quoi pour le mettre dans cet état, hm ? »

Il se redressa et posa ses mains sur ses hanches. Il coula un regard calme vers celle qui accompagnait la jeune blessé et les observaient tour à tour, haussant un sourcil. Dean n’était pas seulement curieux de savoir ce qui s’était passé, il voulait surtout connaître l’histoire afin de déterminer si oui ou non le nez était effectivement cassé. Bien qu’il ne fallait pas avoir fait de très longues études pour le savoir …
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Enfin arrivé...[Dean et Yume]  Dim 22 Aoû 2010 - 22:26

Oui il y avait bien quelqu'un pas de bol pour elle, mais heureuse de savoir que quelqu'un était là et qu'il pourrait l'aider, elle était contente pour une fois de voir quelqu'un avec une blouse blanche, c'est incroyable ce que le cerveau retient lorsqu'on a été traumatisé avant. Mais bon tout n'est que malchance parfois dans la vie suffit de tomber sur quelqu'un qui ne sait pas faire son métier correctement ou qu'il s'en fou carrément de ce qu'il fait pour traumatisé des gens. Enfin bref finalement elle était entrée avec Yume juste à côté d'elle! Quoi? Oui je sais pour son âge elle ne l'ait fait pas en ayant presque une tête de déterrée tellement qu'elle trouille, faut dire aussi qu'elle n'a jamais eu rien de casser, alors imaginer si elle une mauvaise nouvelle, ben personnellement si ça ne l'empêche pas de trop rater des cours elle s'en fou qu'il soit cassé, elle ne voulait pas rater sa dernière année ici... On pourra lui remettre un trophée!! De cassure lol.

Kylie direct arrivée, direct elle parla sans même se présenter ni un bonjour, elle n'y pouvait rien son nez lui faisait mal à en pleurer, mais elle ne pleure pas évidemment sinon sa montrerait vraiment qu'elle pleure pour un rien, mais la douleur se faisait de plus en plus forte à force d'avoir de la fatigue qui pouvait se lire sur son visage. Finalement c'est Yume qui reprit Kylie en disant bonjour à l'infirmier, oui c'est vrai Kylie à oublié, mais il ne faut pas non plus oublier que là elle est bien arrangée et que sa fait dix minutes qu'elle est comme ça, pas pour rien qu'elle voit trouble et autre chose à chaque fois. Elle hocha la tête lorsque Yume dit bonjour. Bon il n'a pas l'air très heureux de nous voir débarqué, mais là il y a vraiment urgence ça n'aurait pas pu attendre dix minutes de plus, sinon on pouvait retrouver Kylie écroulée à terre inconsciente, si je vous l'assure, ça ne fait pas du bien...


*Bah ou moins il pourra dire qu'il ne chaume pas.*

Puis d'un coup elle le vit se diriger vers elle, oula qu'est-ce qui va faire pas touche à Kylie, mais finalement il l'empoigna pour la dépêcher de la mettre sur un lit pour commencer l'examen de son nez, elle le regarda et ce laissa faire toute manière elle n'avait pas le choix si elle voulait qui la soigne, bon d'accord le mouchoir jeté elle l'avait regardé faire et pensé que s'était celui de Yume, vous aller me dire se serait dur de le r'avoir étant donné le sang dessus et en grande quantité, mais quand même pauvre petite mouchoir... Oui comment elle sait s'apitoyer sur un mouchoir alors que son état est peut-être critique? Bah il ne faut juste pas cherché avec Kylie c'est tout, moins la chercher à se comprendre et mieux sait. Une main sur le front? Elle fut étonnée elle n'avait pas de fièvre pourtant, enfin elle ne sentait rien de tels, mais fallait mieux le laisser faire, elle regarda Yume du coin de l'oeil il était hors de question qu'elle la laisse tomber surtout dans un moment comme celui-ci, quand la question fatal arrivé.

Comment sait-elle fait ça, une histoire qui n'en vaut pas le coup d'être raconter moi je vous r'assure, surtout qu'il risque de rigoler d'elle et elle risque vraiment de le prendre mal et surtout ne pas contrôler ses gestes, même blessée une fois énervée même la pire douleur elle ne s'en plus rien, dû à l'effet de l'adrénaline sûrement.


"Elle n'a rien à avoir ladedans je vous r'assure. Disons que... comment dire... elle a entendu un gros boum et elle est venue voir... Et moi je me suis pris la porte de mon cassier elle ne voulait pas se fermer, j'ai pensé que claquer fort ça allait marché, mais sa à eu l'effet contraire et je me la suis r'amassée..."

Elle regarda l'infirmier, d'accord ce n'est peut-être pas la meilleure histoire si on voulait trouver une excuse, mais pour une fois que c'était vrai, mais avant qu'il parle elle dit:

"Je sais c'est bête et pas réfléchit, mais la vie est comme ça..."

Elle s'imaginait déjà tout ce qu'il pensait, rien que ça elle devait rester calme, lorsqu'elle regarde Yume, elle ne put s'empêcher d'avoir un petit sourire envers celle-ci, en effet sans elle, elle ne serait même pas pour le moment et elle l'avait bien dépanné avec ses mouchoirs. Elle regarda à nouveau l'infirmer, mais elle ne posa pas la question que tout le monde pousserait après l'avoir vu regardé de tous les côtés. Non elle préfère avoir non pas une surprise, mais autans pensé sûrement le pire elle s'en doute, que de se dire ouè ce n'est pas grave et qu'en fait c'est pire que grave.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Enfin arrivé...[Dean et Yume]  Lun 23 Aoû 2010 - 5:59

Tout compte fait l'infirmerie n'est comme on le raéconte dans la pluspart des rumeurs qui courent dans la salle de cour en attendant que le le prof arrive. L'infirmier s'avança vers Kylie. Celle-ci semblait un peu dan la panique. C'est pas ci grave que ça, non? " Bonjour." Il lui prit le mouchoir rouge de sang que Kylie tenait dans sa mains. « celui-là, on peut le jeter » Il le jeta dans la poubelle, et lui tendit un autre, tout propre.« voilà » Bon c'était le mouchoir de Yume, mais c'est pas grave. Elle en a pleins d'autres, et celui là ne lui tenait pas trop à coeur. Et en plus, quand il avait jeté son mouchoir et qu'il s'était retourné, Yume en profita pour jeter un léger coup d'oeil dans la poubelle. Il n'y avait rien, juste le mouchoir. Bon. Une foie ce rituel de changement de mouchoir finie, il obliga la fille à s'allonger sur un des lits standar. Kylie avait un visage qui ressemblait à celui qu'on a quand on est sur un bateau qui coule, et qu'on reste imobile car on ne peut pas y croire. Comme elle l'avait dit avant, elle avait une trouille bleu des infirmerie et des hôpitales. Alors cette expression s'expliquait. Il posa sa mains sur le front de Kylie. « alors voyons voir de plus … ouille … ». Il fit une légére grimace, puis pencha sa tête sur un coté. Pour quoi faire? Pour observer? Bon, fait pas de poser de question sur les gestes des infirmiers/infirmières. Ils savent ce qu'ils font, où du moins ils jouent le rôle de "tous savoir".
« t’as fait quoi pour le mettre dans cet état, hm ? »

Sa phrase finit, il se remit droit, et posa le creux ses mains sur ses hanches. L'état du nez de Kylie était grave? Même trés grave? Que ce passait-il? Yume, se mit en position " fille sage et invisible".
L'infirmier tourna discrétement un regard vers Yume. Puis il regarda Kylie. Et puis encore Yume, et aprés Kylie. Et encore une foie. Puis... Il haussa un sourcil. Quoi? Il croyait que la cause de cette hémoragie était la faute de Yume? Mais Yume n'est pas du genre à faire de mal au autre, voyons! Elle était enfantine, sur le point de ne jamais faire de mal à qui que ce soit, même si ce serait une enemie jurée. Mais cepandant, même si elle avait un visage enfantin et un regard naïf. Elle avait un corp de 16-17 ans. Faible. Mais fort à la foie. Mais ce n'est pas une raison pour l'accuser. Mais qui siat, peut être ne pensait-il pas ça. Peut être pensait-il à autre chose....

"Elle n'a rien à avoir ladedans je vous r'assure. Disons que... comment dire... elle a entendu un gros boum et elle est venue voir... Et moi je me suis pris la porte de mon cassier elle ne voulait pas se fermer, j'ai pensé que claquer fort ça allait marché, mais sa à eu l'effet contraire et je me la suis r'amassée..."

Elle l'a dit vrai. Mais faut dir que ce genre d'histoire n'est pas facile à être avalé par un adulte. En plus, dit de cette manière, àa ressemblait fortement à ces petites histoires qu'on dit au prof de sport pour ne pas avoir sport. Un "Monsieur j'ai oublié mes affaires!" Ca c'est un mensonge. On est dans un internat, my friend. On peut aller cherche sa tenue de sport tout le temps. Mais la meilleur ce fut tout de même celle-ci: "Monsieur, mes affaires de sport son encore à laver." Bon ces histoires, on ne l'ai croit pas. C'est du blablabla.

"Je sais c'est bête et pas réfléchit, mais la vie est comme ça..."

Mais celle-ci est vrai. Bon, c'est au tour de Yume de s'expliquer un peu. Car là, l'infirmier n'a pas du tous comprendre.

" Pour être plus clair, je m'apprêter à allez vers mon casier en sortant des cours. Et dans le couloir, j'ai entendu un énorme BOUM! J'ai courut jusqu'à la voie par terre, le nez qui saignait. "

Ouais, bon. Faut dire que leur histoire ça ne va pas. Bon aprés, peut être que l'infirmier croit en leur histoire de casier et de BOUM! et de saignement de nez.
Revenir en haut Aller en bas
 
Enfin arrivé...[Dean et Yume]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kobe High School :: Hors RPG :: Poubelle :: Archives des rps :: Anciens rps-
Sauter vers: