Partagez | 
 

 Et la voilà arrivée... [Pv Nishiki Tsuki] [Terminé !]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Invité
« Invité »
(#) Et la voilà arrivée... [Pv Nishiki Tsuki] [Terminé !]  Sam 11 Sep 2010 - 17:15

"Miiaaaaaaaw"

Une longue plainte avait retentit, provenant d'un petit chat noir qui en avait marre des transports ! La jeune fille aux longs cheveux roses qui détenait la caisse ou la petite boule de poils résidait provisoirement, ne se retint pas pour pousser un long soupir. Elle posa la petit caisse de transport devant elle, tout en se débarrassant également de son sac d'affaires qu'elle tenait dans l'autre main. Ce n'était pas une valise, mais plutôt un grand sac de sport, donc ce n'était pas le plus facile à transporter. Fuyu garda tout de même les housses de ses deux guitares sur ses épaules, une sur chaque. Elle retint une forte envie de s'affaler en plein milieu de la voie publique ! Elle s'accroupit doucement pour regarder son chat et s'adresser, le plus naturellement du monde à ce dernier de sa petite voix discrète:

- " Shadooow, patiente encore un peu, moi aussi j'en ai marre ! Fait toi plus discret... "

Elle afficha un très léger sourire impuissant tout en sortant de sa poche un petit biscuit pour chat dont Shadow raffolait, puis elle lui donna à travers le grillage de la caisse. Le petit chat se frotta contre ce dernier avant d'engloutir la petite friandise. Fuyu redressa la tête, on pouvait apercevoir le portail de sa nouvelle école non loin de là. Elle se redressa tout en essayant de rassembler le peu de motivation qui lui restait. De plus, c'était une belle journée aujourd'hui, le soleil était au beau fixe et le ciel était dégagé et d'un bleu magnifique. Il y avait certes un léger vent, mais cela rafraichissait un peu les lieux. Pour l'occasion, la demoiselle portait donc un petit haut mauve, recouvert d'un chemisier noir ouvert ainsi qu'un short de la même couleur. Elle avait également mis ses mitaines et ses bottines noires. Fuyu reprit toute ses affaires en mains et continua sa route. Après quelques brèves minutes, elle arrivait enfin à destination. Un soupir de soulagement se fit entendre ! Fuyu Kagami arrivait enfin à Kobe High School à exactement 11h38 ! Elle s'était levé tôt aujourd'hui pour pouvoir prendre un train depuis Tokyo jusqu'à Kobe, ou elle avait prit le métro pour se rapprocher un maximum de son école. Le trajet n'avait pas été sans encombre avec tout ce qu'elle avait à transporter. Encore dans le train, elle avait été à coté d'une veille dame qui avait tout de suite adoré Shadow, et elle avait donc un peu parler des chats et d'autres petites choses. Par contre le métro... C'était autre chose ! Elle avait du courir pour ne pas le rater (même si le suivant n'était pas bien longtemps après), elle avait faillit faire tomber une de ses guitares, et une fois à l'intérieur elle n'arrêtait pas de donner des coup de guitare à ses voisins dès qu'elle faisait un geste ! Fuyu n'avait pas pensé qu'il y aurait autant de monde dans ses heures là... Mais bon ! En plus Shadow avait été insupportable, il avait miaulé (pour ne pas dire hurlé à la mort !) durant le trajet et tous les regards avaient été fixés sur la jeune fille.

Mais à présent elle poussait enfin le portail de l'école ou elle allait à présent séjourner. Fuyu n'arrivait pas en début d'année, mais elle avait rater le début de peu. Il y avait eu quelques soucis avec sa demande d'inscription, elle la voilà enfin à Kobe High School après tous ce grabuge. Malgré le soulagement d'être arrivé, la demoiselle sentait un nœud dans son ventre. Elle était tendu d'arriver dans un lieu qu'elle ne connaissait pas. Son visage semblait plutôt fermé et elle avançait d'un pas timide dans l'allée qui menait à la grande bâtisse. Quelques étudiants trainaient tout de même par-ci par-là. Il n'était pas loin de midi, Fuyu pensait que les cours ne devait pas être tout à fait finit, ou alors cela ne tarderait pas. Elle fallait encore qu'elle trouve sa chambre pour poser ses affaires. Elle ne savait même pas si elle allait devoir participer aux cours de l'après-midi ! Plus la demoiselle approchait de l'entrée, plus elle se posait des questions et sentait le nœud se resserrer. Fuyu avait un peu peur de rencontrer d'autres élèves et aussi de savoir comment elle devait réagir ou ce qu'elle devait faire après son arrivé. Une autre miaulement vint la sortir de son angoisse, elle la jeune fille posa un regard perdu sur la caisse de transport, attendant peut-être un miracle pour que Shadow lui dise quoi faire. Bon, fallait pas rêver non plus... Fuyu accédait enfin aux quelques marches qui était devant l'entrée, elle commença à les monter tout en essayant d'ouvrir son sac comme elle pouvait pour regarder si le papier qu'on lui avait remit concernant toutes les indications serait par là. Et forcément, elle faillait manquer la dernière marche et manqua également de s'étaler magnifiquement devant la porte en faisant voler toutes ses affaires, mais heureusement, ce fut juste son sac d'affaires qu'elle lâcha brusquement pour pouvoir se rattraper sur la porte évitant ainsi une grande secousse pour son petit chat ainsi que ses guitares. Fuyu était rouge de honte, elle espérait intérieurement que personne ne l'ai vue et c'est à ce moment qu'elle sentit que la porte s'ouvrait...


Dernière édition par Fuyu Kagami le Ven 14 Jan 2011 - 17:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Et la voilà arrivée... [Pv Nishiki Tsuki] [Terminé !]  Mar 14 Sep 2010 - 9:57

-DRIINNNNNNNNNGGGGGGGGGGG! ! !

Nishiki tâtonna sa table de chevet jusqu'à mettre la main sur son réveil et faire cesser cette agaçante sonnerie. Le jeune homme se leva et entreprit d'ouvrir les volets petit à petit afin de s'habituer à la lumière du jour. Il fut surpris de voir autant de soleil alors qu'il n'était que sept heure du matin, manifestement, la matinée sera bien ensoleillée. L'adolescent descendit les marches et prépara son petit déjeuner ainsi que celui de sa mère. Ce n'était pas dans ses habitudes de préparer les repas de cette dernière, mais parce que ce serait probablement la dernière fois qu'il prendrait le repas matinal avec celle ci, il voulut lui faire plaisir à cette occasion. En effet, à partir d'aujourd'hui il devra "habiter" à Kobe High School. Nishiki savait pourquoi sa mère avait entreprise toute les démarches administratives pour qu'il aille étudier là bas, il lui en était même très reconnaissant. Mais il n'aimait pas l'idée de la laisser seule ici.
Ce n'était que lorsque Nishiki finissait de faire sa vaisselle que sa mère entra dans la cuisine, encore à moitié endormi. Pendant qu'elle mangeait, le jeune homme regardait la télé tout en vérifiant mentalement qu'il n'avait rien oublié dans sa valise. Le jeune homme attendit jusqu'à dix heures afin que la température extérieure soit plus clémente afin de sortir de chez lui avec une chemise noire et un jean bleu foncé délavé. Dehors, il ne croisa pas grand monde, les enfants étant en cours et les adultes au travail. Le jeune homme savoura ce silence tandis qu'il se recueillit sur une tombe pendant une bonne heure. Même si le jeune homme ne pourrait plus venir au cimetière autant qu'avant, il comptait quand même venir au moins une fois par semaine. Comme d'habitude, devant la tablette funéraire, il ne pouvait s'empêcher de penser à son passée et à la fille qui était enterré ici tout en regardant la photo de son médaillon. Il chuchota un léger "J'y vais" avant de partir.
Des que Nishiki rentra, il vérifia une dernière fois sa valise avant de la mettre dans le coffre. Quelques minutes plus tard, il quitta sa ville natale pour celle de Kobe. Sa mère le déposa à quelques centaines de mètres de son école car le jeune homme n'aimait pas resté trop longtemps dans la voiture (le pauvre avait facilement le mal des transport). Après avoir mis son sac en bandoulière en travers de ses épaules et sortir sa valise, le jeune homme discuta un peu avec sa mère et lui fit ses aux revoirs avant que celle ci n'aille travailler.
Il ne mit pas beaucoup de temps à atteindre le portail du pensionnat. Au début, il croyait qu’il serait un peu excité d’aller dans une nouvelle école, dans un pensionnat. . . Mais maintenant qu’il était là, le jeune homme s’en fichait un peu. Il y avait quand même des points positifs, l’établissement était situé près du centre-ville, une forêt était là quand il aurait besoin de solitude. . . Nishiki aurait bien aimé se promener un peu dans le parc, mais il commençait un peu à avoir marre de tirer une valise. L’adolescent soupira et se dirigea vers l’entrée, légèrement blasé. Après avoir remonté son sac sur son épaule, le jeune homme entra dans la bâtisse.
Même si il n’était jamais venu ici, Nishiki savait que les dortoirs se trouvaient dans les étages supérieurs. Le jeune homme fouilla dans ses poches afin de trouver le mémo que sa mère lui avait faite afin de savoir quel étage c’était exactement . . . mais il ne le trouva nulle part. L’adolescent supposa qu’il avait du le faire tomber en remontant son sac et il sortit afin de le récupérer. Une fois à l’air libre, il eut la surprise de tomber sur quelqu’un qui venait vraisemblablement s’être accrochée à la poignée afin d’éviter une chute magistrale. La première chose qu’il remarqua était naturellement les cheveux roses de la jeune fille. Il la salua avec un léger hochement de tête et un sourire puis se dirigea vers la feuille qui aurait dû se trouver pliée en quatre dans sa poche et qui se situait actuellement. . . dans une flaque d’eau. Nishiki soupira légèrement, retourna vers l’adolescente et remarqua qu’elle portait un sac de sport, une cage . . . et deux housses de guitare ? Manifestement, elle aussi était nouvelle. Même si il ne savait pas pourquoi elle avait besoin d’autant d’affaire, il ne pouvait pas l’ignorer et continuer son chemin. En tant qu’homme, il était de son devoir de l’aider à transporter ses affaires.


-Tu veux un coup de main pour porter tes affaires ?

Au passage, le jeune homme en profita aussi pour retirer distraitement une feuille qui s’était coincé dans les cheveux de l’étudiante. Le magnifique plan de la journée faite par sa mère venant de tomber à l’eau, il n’avait plus qu’à se fier à son intuition pour se retrouver dans l’établissement.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Et la voilà arrivée... [Pv Nishiki Tsuki] [Terminé !]  Jeu 16 Sep 2010 - 18:13

Fuyu écarquilla les yeux tout en regardant devant elle. Il avait du apercevoir la chute qu'elle avait faillit avoir... Un jeune homme venait d'ouvrir la porte et lui adressa un signe de tête et un sourire pour la saluer. Fuyu n'avait pas réagit et le regardait en ayant retrouvé une expression normale, ses joues devaient être encore légèrement rouge de honte. La demoiselle se racla la gorge tout en détournant la tête pendant que le jeune homme passait à coté d'elle apparemment à la recherche de quelque chose. Elle avait eut le temps de le détailler brièvement, grand, mince, cheveux châtain et étrangement elle semblait avoir remarqué quelques reflets dorés dans ses yeux... Fuyu jeta un coup d'œil à ses affaires pour voir si tout était encore en un seul morceau. Apparemment Shadow s'agitait pas mal dans sa petite caisse mais restait pour une fois silencieux. Elle posa d'ailleurs la cage de se dernier à terre pour allez récupérer son sac. La miss entendit un soupir provenant de la personne qu'elle venait de croiser, elle regarda dans sa direction, voyant qu'il tenait dans la main ce qui semblait être un bout de papier trempé. Ce dernier fit demi-tour et retourna en direction de la jeune fille qui détourna sa tête assez brusquement pour ne pas montrer qu'elle le fixait, même si c'était plutôt raté... Alors qu'elle ne s'y attendait pas il lui adressa la parole, lui demandant gentiment si elle voulait qu'il l'aide à porter ses affaires tout en enlevant une feuille qui était dans sa chevelure rose. Elle était fixé sur ses yeux alors que sans vraiment s'en rendre compte elle prononça d'un coup:

-" Non ! "

Fuyu fut la première étonné de sa réponse. Elle avait même fait un petit sursaut et avait ses yeux grand ouvert tout en regardant le jeune homme en face d'elle. Elle avait répondu aussitôt et d'une voix plus dure qu'elle ne l'aurait voulut. Comme toujours elle avait du mal à réagir avec les gens de son entourage, il allait sûrement se faire une mauvaise opinion d'elle à cause de sa ! Fuyu se mordit discrètement la lèvre et décida de ne pas rester en place pour éviter de se sentir encore plus mal à l'aise. Elle arriva à coté de son sac et le prit, manquant de faire tomber une de ses guitares puis essaya de ne pas trop avoir à se pencher pour récupérer Shadow. La scène semblait tellement idiote... Elle soupira bruyamment, puis espérant que le jeune homme n'était pas trop loin elle prononça plus calmement:

-" Attend... Finalement je... je veux bien un peu d'aide... "

Depuis le début elle ne lui avait pas adressé un sourire et elle comprendrait qu'il refuse vue comme elle lui avait parler. C'était un des problèmes avec elle, aux premiers abords elle semblait froide et peu aimable, mais elle ne savait jamais comment réagir en face de certaines personnes. Fuyu pencha la tête sur le coté, le regard un peu dans le vague, puis elle redressa une des lanières de sa housse de guitare qui glissait le long de son épaule. Avec toutes ses affaires, on aurait put croire à un déménagement ! C'était presque le cas finalement, elle n'allait pas retourner chez elle souvent ! Et si elle avait laisser Shadow à son père, elle l'aurait sûrement retrouvé mort sécher dans un coin ! De plus il était hors de question qu'elle parte sans ses guitares, son acoustique qui représentait toute sa vie, et l'électrique qu'elle venait à peine d'acquérir. Ensuite il y avait ses affaires ordinaires. D'ailleurs avec tout cela elle en avait oublié le papier qu'elle cherchait quelques minutes plus tôt. Fuyu regarda de nouveau le jeune homme sans vraiment oser désserer une nouvelle fois ses mâchoires.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Et la voilà arrivée... [Pv Nishiki Tsuki] [Terminé !]  Dim 19 Sep 2010 - 10:51

-" Non ! "

Certes, Nishiki s'attendait à un refus, que ce soit par politesse ou parce qu'elle ne lui faisait pas confiance. Il savait que c'était difficile de confier quelque chose à quelqu'un qu'elle ne connaissait pas, mais le jeune homme devait avouer qu'il ne s'attendait pas à ce qu'elle le repousse avec une telle véhémence. Devait-il insisté quand même? Au début, c'était ce qu'il avait prévu mais maintenant. . . Non, il était hors de question qu'il la laisse seule comme ça, avec autant d'affaire à trimballer dans un lieu qui lui était vraisemblablement inconnu. L’adolescent ne pourrait plus se regarder dans une glace pendant un bon moment s’il l’abandonnait ainsi. Nishiki l’a vit essayé de porter son sac et ses guitares toutes seule et s’apprêtait à lui donner un coup de main avant qu’elle ne l’interrompe dans son élan par un soupir.

-" Attend... Finalement je... je veux bien un peu d'aide... "

Nishiki regarda un moment la jeune fille avant de lui sourire. Intérieurement, il se demanda aussi à quoi était dû cette volte-face.

"Pas de problèmes, je prend ton sac et je te laisse porter les guitares?"

Tandis qu'il s'approchait du sac, le jeune homme remarqua une sorte de cage pour transporter des animaux. Il s'agenouilla et croisa le regard du propriétaire des lieux, à savoir petit chat noir.

"Il est mignon ton chat."

Nishiki se redressa après avoir caressé le chaton avec un doigt et prit le sac de sport de la jeune fille avant d'entrer dans l'établissement. Sa valise était toujours là ou il l'avait laissé et il saisit la poignée avec son autre main puis se tourna vers l'adolescente.

"Au fait, tu sais c'est à quel étage les dortoirs? Je crois que c'était au premier étage, mais je suis pas . . ."

La jeune en fille en face de lui n'était soudain plus la même, elle fut remplacé par une autre aux cheveux plus court et avec un visage qu'il connaissait trop bien. Il écarquilla les yeux sous la surprise, voulut dire quelque chose mais les mots restaient coincé dans sa bouche. Finalement, il secoua légèrement sa tête pour reprendre ses esprits. Ce n'était pas possible qu'elle soit là. Si Nishiki était venu ici, c'était précisément pour ne plus avoir ce genre de. . ."vision". L'adolescent espéra n'avoir rien laissé transparaitre et prit la parole.

"Excuse moi, j'ai eu une impression de déja vu. Au fait tu t'appelles comment? Moi c'est Nishiki Tsuki, quatrième année."

Au passage, il aurait aussi bien aimé lui demander la raison de sa teinture rose mais préféra s'abstenir.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Et la voilà arrivée... [Pv Nishiki Tsuki] [Terminé !]  Dim 19 Sep 2010 - 17:08

L'étudiant la regarda un instant avant de lui sourire. Il devait la trouver bizarre de réagir ainsi... mais finalement, n'était-ce pas le cas ? Le jeune homme ne la laissa pas plus de temps que cela dans ses pensées puisqu'il prit la parole. Fuyu fut touché de l'attention de ce dernier, il ne semblait pas plus dérangé que cela par son attitude, et cela la rassura. Il lui dit ce ce n'était pas un problème tout en lui proposant qu'il prenne le sac et elle les guitares. Il y eut un petit blanc, la demoiselle ne répondit pas tout de suite, fixant le jeune homme devant elle. Il semblait souriant et gentil, pourquoi ne pouvait-elle pas être pareille ? Toujours elle semblait froide, elle avait l'impression de ne simplement pas pouvoir sourire, depuis déjà des années elle ne souriait plus, malgré les quelques efforts de son père. La seule chose qui la rendait heureuse était la musique, voilà la seule chose qui la réchauffait qui dégageait une chaleur identique aux sourires que certaines personnes lui adressaient. Tout en le voyant approcher de son sac Fuyu se sortit de ses pensées futiles et se mit à bouger en lui tendant son sac tout en prononçant d'une voix discrète:

-" Euuuh oui, merci. "

L'étudiant fit stopper quelques instants en apercevant la cage ou attendait sagement Shadow. Il se pencha et passa un doigt a travers le grillage pour caresser un instant le petit chat noir qui n'attendait que cela. Ce dernier faisait des petits miaulement successif tout en se frottant au grillage. Le pauvre devait vraiment avoir envie de câlins, et surtout envie de sortir ! Le jeune homme lui dit que son chat était mignon, et la demoiselle fit un petit "hmm" affirmatif tout en penchant sa tête de haut en bas, fière de son petit animal fétiche. Puis il se redressa et saisit le sac de Fuyu tandis que cette dernière reprenait la cage de transport en main avant d'entrer dans l'établissement. La jeune fille remarqua une valise non loin de là et d'ailleurs l'étudiant se dirigea vers celle-ci qu'il prit de son autre main. Alors lui aussi était nouveau, elle n'en s'était pas vraiment rendu compte, avec son sac à porter, elle ne devait pas lui faciliter la tâche.
Le jeune homme se tourna vers la demoiselle aux cheveux roses pour lui demander si elle savait à quel étage ce trouvait les dortoirs, que lui pensait que c'était au premier puis soudain il écarquilla les yeux et bloqua sur elle. Sa bouche restait ouverte mais aucun son semblait vouloir en sortir. Fuyu fronça les sourcils et pencha sa tête sur le côté, qu'avait-il ? Elle ne se le demanda pas plus longtemps vue qu'il se reprit assez vite tout en disant qu'il avait eut une impression de déjà vue. Il ne lui laissa pas le temps de demander quoique ce soit car il lui demanda ensuite comment elle s'appelait, il se présenta aussi, il s'appelait donc Nishiki Tsuki et était en quatrième année. Fuyu prit une voix un peu plus amicale et détendu tout en lui répondant:


-" Moi c'est Fuyu Kagami, et lui, fit-elle en montrant la cage, c'est Shadow. Je suis en troisième année. Pour ce qui est de l'étage... "

Elle se coupa tout en repensant qu'à la base elle recherchait un papier dans son sac pour justement savoir ou était sa chambre, Fuyu se rapprocha de Nishiki pour ouvrir son sac qui était encore entre les mains du jeune homme. La demoiselle fut un instant gênée par la proximité qu'il y avait entre eux deux mais c'était sûrement à cause du fait qu'elle n'avait pas beaucoup été entourée ces temps-ci... Soudain une question lui traversa l'esprit et elle lui demanda sans relever la tête:

-" En fait, tout à l'heure...."

Elle se coupa, elle aurait voulut lui demander ce qu'il lui avait prit quand il l'avait regarder en entrant mais elle ce dit que cela devait être personnel. Il avait eut une drôle de réaction et avait du se donner du mal pour le cacher... Fuyu avait même crut voir un léger voile triste masqué son regard, mais peut-être se faisait-elle des idées. Un blanc s'était installer et elle décida de ne pas le laisser trop durer.

-" Non... rien, oublie ce que j'ai dit. "

Elle trouva finalement le papier en émettant un petit bruit soulagé et le lit puis leva la tête vers Nishiki et lui dit:

-" Les dortoirs sont bien au premier étage... Je suis chambre 34, et toi ? "

Elle n'avait pas énormément de détail sur ou se situait les chambres, mais cela ne devait pas être très compliquer de trouver une fois à l'étage, en attendant sa réponse elle s'écarta d'un pas, et continua de le fixer de ses yeux bleus.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Et la voilà arrivée... [Pv Nishiki Tsuki] [Terminé !]  Dim 26 Sep 2010 - 4:38

Nishiki s'en voulait d'avoir confondu la jeune fille avec une autre. Non seulement c'était très gênant pour lui, mais en plus, c'était un peu insultant envers elle. Le jeune homme s'en voulait aussi d'avoir sorti une excuse aussi foireuse. D'un autre côté, ce n'était peut être pas tout à fait un mensonge. De toute façon, rien de ce qu'il aurait pu dire aurait pu couvrir le fait que, pendant un moment, il eut l'air d'un débile mental avec la bouche ouverte. Enfin, il était content qu'elle ne lui fasse pas de remarque là dessus et se présenta à la place. Elle portait donc le doux prénom de Fuyu, était d'un an sa cadette et son animal de compagnie s'appelait Shadow. Un nom qui allait comme un gant à la petite boule de poils noir. Elle s'interrompit cependant avant de finir sa phrase et Nishiki se demandait bien pourquoi jusqu'à ce qu'elle ne s'approche de lui, sans raison apparente et ne se mette à chercher dieu seul sait quoi dans son sac. L'adolescent remarqua, pendant que la jeune fille était assez proche de lui, qu'elle dégageait une odeur agréable. Soudain, elle sembla vouloir lui demander plus d'explications sur son comportement de tout à l'heure. Qu'allait-il pouvoir lui dire? Que pendant un instant il avait le visage de son amie défunte à la place de la sienne? Non, soit elle le prendrait pour un fou qui a des hallucinations (ce qui n'était peut être pas totalement faux) soit elle aura pitié de lui. Dire la vérité était donc exclue d'office pour lui, même si c'était peut être ce qui aurait été de mieux à faire. Peut être que tout ce dont il avait besoin c'était de se confier à quelqu'un afin de se soulager d'un poids. Cette pensée ne resta malheureusement pas très longtemps dans sa tête. Finalement, Fuyu lui demanda d'oublier ce qu'elle venait de dire et le problème de savoir quel mensonge il allait sortir s'en alla.

-Pas grave, excuse moi encore pour tout à l'heure.

L'adolescente sortit ensuite un papier de son sac qui contenait la réponse à sa dernière question concernant les chambres. Et apparemment, les chambres se trouvait bien au premier étage.

-Chambre 1 si je me rappelle bien.

L'étudiant se retourna, souleva légèrement sa valise et commença à gravir les marches de l'escalier sans trop de difficulté. Qu'allait-il faire après? Nishiki ira probablement déjeuner. la question était de savoir ou. La cantine? Il n'était pas très motivé à l'idée d'être dans une salle bondée. Ne restait plus que l'option restaurant. En même temps il en profitera pour visiter un peu la ville. Nishiki s'arrêta sur une marche, posa sa valise et se retourna.

-Au fait, tu sais si on doit aller en cours cet après midi? Ou alors on doit y aller demain matin?

Il aimerait bien commencer demain, comme ça, ça lui laisserait le temps de se promener un peu partout. Sinon, tant pis. Une pensée traversa soudain son esprit. Et si il invitait Fuyu pour le déjeuner? Après tout, elle aussi était nouvelle et comme ça ça lui permettra de mieux la connaitre. L'idée lui plaisait bien, jusqu'à ce qu'il ne la remette en question. Etais ce vraiment parce qu'il voulait faire connaissance que l'adolescent voulait inviter la jeune fille? Ou alors étais ce parce qu'il voulait revoir le visage de son amie défunte? Le jeune homme se mit à hésiter pendant un moment avant de renoncer. Même si il en avait envie, Nishiki ne voulait pas agir de façon aussi égoïste. Et puis, de toute façon, il commençait à avoir l'habitude de se promener en solitaire.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Et la voilà arrivée... [Pv Nishiki Tsuki] [Terminé !]  Jeu 30 Sep 2010 - 17:50

Fuyu lui jeta un bref regard désolé tout en entendant Nishiki s'excuser pour tout à l'heure, elle avait du le mettre dans l'embarras quelques instants, il est vraie que c'était déplacer de sa part. Après tout, elle le connaissait à peine, et elle ne savait rien de lui. Il est vraie qu'à première vue il semblait chaleureux et aimable, mais on ne peut jamais se fier à une simple première impression. Sa vie antérieur pouvait très bien être plus complexe qu'elle pouvait en avoir l'air d'après un simple aspect général. Enfin bref, la jeune demoiselle ne réfléchis pas plus à ce sujet là et passa à autre chose tout en annonçant sa chambre. A présent, il fallait plutôt se repérer dans cette immense bâtisse ! La question de savoir à quel étage s'était n'était plus un problème, apparemment cela ne semblait plus si compliqué. Le jeune home répondit à la question de Fuyu en lui disant qu'il était chambre une. Elle leva les yeux au ciel un instant et en un soupir elle prononça quelques paroles à voix basse:

-" Cela doit être loin de la mienne... "

Nishiki commença à gravir les marches qui menaient au premier, Fuyu prit la cage de Shadow, tenant toujours sont papier de l'autre main, et l'imita dans sa monter des marches. La demoiselle regarda un peu autour d'elle, elle espérait qu'il y avait une salle de musique à laquelle on puisse accéder librement. Ces futurs colocataires ne devait pas forcément supporter le son de sa guitare qui allait être assurément là souvent. Au pire elle avait remarquer une sorte de parc aux alentours de l'école, elle pourrait aussi s'exercer en pleins air, si bien sûr le temps le permet ! De plus il fallait toujours qu'elle se trouve un ampli pour sa guitare électrique... Fuyu quitta ses pensées sur la musique lorsque Nishiki s'arrêta sur une marche pour lui demander si il devait commencer cette après-midi ou demain. La jeune fille regarda de nouveau la feuille tout en relevant une mèche de cheveux roses qui s'amusait à se mettre devant ses yeux. Un autre soupir retentit alors que Fuyu releva son visage vers celui du jeune homme pour lui répondre:

-" C'est pas précisé ! Je compte reprendre demain moi, avec tout ce que j'ai à installé... elle se racla la gorge tout en regardant ses nombreuses affaires, en plus je n'ai pas encore mangé alors j'aurais jamais le temps de reprendre cette après-midi. "

Sur ces mots plutôt décider, Fuyu reprit sa marche et atteignit finalement le haut des escaliers. Elle souffla de soulagement même si la tâche n'avait pas été si difficile, mais c'était plutôt qu'après tout ce qu'elle avait vécue depuis qu'elle était partit de chez elle, elle arrivait enfin bientôt à sa chambre ! Au bout du compte elle avait plutôt envie de s'étaler dans son lit que de ranger ses affaires... Mais un bruit l'alerta que la priorité n'était ni le lit ni ses affaires. Son ventre criait famine, après tout elle s'était levée tôt et avait à peine déjeuner. Elle se mordit la lèvre inférieur et rougit légèrement en posant une main sur son ventre. Au même moment des élèves commençaient à inonder le hall. La pose de midi arrivait et les cours du matin se terminaient. La cantine allait vite être bondé et elle n'avait pas posé ses affaires. Fuyu regarda timidement Nishiki pour voir ou il en était, que voulait-il faire lui ? La miss lui aurait bien demander, mais finalement elle ne prit pas la parole. Elle se contenta de le fixer de ses yeux bleus, faisant finalement un signe de tête pour montrer qu'il fallait peut-être pas être dans le passage avec toute les valises alors que les étudiants affluaient.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Et la voilà arrivée... [Pv Nishiki Tsuki] [Terminé !]  Ven 15 Oct 2010 - 16:48

Nishiki pensa que le rangement de ses affaires ne prendrait pas beaucoup de temps, une heure au grand maximum. Même si sa valise était bien rempli, elle ne comportait que des vêtements, sans compter tout ce qui était fournitures scolaires et un roman quelconque au cas ou, afin de tuer le temps. Si il se dépêchait, il serait possible pour le jeune homme d'assister au cours de l'après midi, au pire, il louperait la première heure mais sinon, il pouvait aisément assisté aux autres cours. Mais bon, l'adolescent n'était pas très motivé à chercher les salles et à aborder d'autres élèves afin qu'ils l'aident à se repérer. Tant pis pour aujourd'hui. Le garçon sourit légèrement en entendant le ventre de Fuyu grogner. Il s’apprêtait à dire quelque chose lorsque plusieurs élèves commencèrent à affluer de tout les cotés du hall afin d'aller à la cantine. Quelques élèves le frôlèrent et il recula un peu avant de se tourner vers Fuyu. Cette dernière lui indiqua d'un signe de tête qui faudrait mieux ne pas rester sur le chemin. Facile à dire, mais avec tout ce monde qui venait de tout les côtés, il serait difficile pour les deux étudiants d'aller à contrecourant. Le jeune homme posa un sac et tendit le bras vers la jeune fille et la poussa légèrement afin de l'inciter à se rapprocher un peu plus du bord de la rambarde. Peut être y avait-il une autre solution? Mais Nishiki ne trouva d'autres solutions. Si ils avaient continué à monté les escalier, ils (surtout lui avec les sacs qu'il transportait) pourraient se faire percuter par d'autres élèves, et il n'était pas très conseillé de tomber dans les escalier. Quelques dizaines de secondes plus tard, de moins en moins d'élèves arrivaient et il en profita pour gravir les dernières marches.

-Ca va?

L’adolescent posa le sac et la valise pendant que la jeune fille le rejoignait. Certes il savait maintenant dans quel étage se trouvait le dortoir. Cependant, Nishiki ne savait pas précisément ou le trouver. Comme pour répondre à sa demande muette, une élève, qui visiblement n'était pas très pressée émergea d'un couloir et Nishiki en profita pour aller vers elle et discuter un peu. La jeune fille, visiblement très ouverte et nullement dérangé par lui lui indiqua le chemin aux dortoirs après qu'il s'était présenté et poser la question. L'adolescent en profita aussi pour lui demander de tout et n'importe quoi sur le pensionnat et ses alentours. Nishiki n'oublia cependant pas Fuyu et mis fin à la conversation assez rapidement (même si il aurait bien aimé la poursuivre et faire plus connaissance avec son interlocutrice). Après l’avoir souhaité un bon appétit, il retourna près de la fille aux cheveux violets et lui sourit légèrement.

- Excuse-moi, on y va ?

Discuter avec l’autre jeune fille lui avait bizarrement fais du bien et il se sentait d’humeur plus allègre. Le jeune homme se mit à avancer en trainant sa valise et en portant le sac de l’adolescente. Nishiki se demanda un moment quelle image la jeune fille avait de lui. Lui la trouvait assez sympathique et semblait être une fille bien même si il la connaissait depuis encore moins d’une heure. Le jeune homme, pensif, revint à lui lorsque ça valise roula sur un objet qui trainait par terre. Certainement un bouton ou quelque chose du genre. En parlant de bagage, il trouvait le sac de la jeune fille assez lourd comparé au sien. Nishiki se demanda qu’est ce qu’elle avait bien pu m’être à l’intérieur.

-Tu veux un coup de main pour ranger tes affaires ou ça ira ? Moi j’ai pas grand-chose alors ça me dérange pas.

A peine eu t’il terminer sa phrase que son ventre se mit à grogner légèrement. Heureusement, l'étudiante de tout à l'heure lui avait recommandé quelques restaurants sympathiques lorsqu'il lui avait posé la question. Nishiki ne croyait pas que cela allégerait son portefeuille de manière considérable. De toute façon car ça faisait longtemps qu'il n'avait pas utilisé son argent de poche, lorsqu'il s'en servait, c'était surtout pour offrir des cadeaux à son amie décédé. Le jeune homme s'arrêta et tourna la tête afin de voir sa camarade.

- Si t'as rien de prévu, ça te dirait d'aller mangé dans un restaurant? C'est moi qui invite.


Le jeune homme ignorait comment Fuyu allait réagir. Si elle refusait, cela ne l'étonnerait pas. Après tout, ils venaient juste de se rencontrer. Cependant, Nishiki en avait assez d'hésiter "juste" parce que pendant un moment il avait confondu la jeune fille avec une autre. Si il était venu ici, c'était pour arrêter de penser au passée et non pas se morfondre dedans.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Et la voilà arrivée... [Pv Nishiki Tsuki] [Terminé !]  Ven 22 Oct 2010 - 17:17

Les élèves affluaient, pressés d'aller manger. Il était préférable d'attendre que la vague d'élève passe avant de progresser dans leur recherche des dortoirs. Fuyu regardait ci et là, observant un peu les différent élèves, ce demandant si certains d'entre eux allaient être dans sa classe. Plusieurs étudiants dévisageaient les deux nouveaux, ce demandant sûrement qui ils étaient et si ils allaient être dans leur classe. La demoiselle détourna le regard, trop gênée par leurs regards insistants, surtout qu'elle ne passait pas inaperçus avec ses cheveux roses... Elle aurait bien voulut se faire toute petite pour l'occasion ! Puis doucement elle se sentit poussé sur le côté, en fait c'était Nishiki qui l'écartait du chemin pour éviter qu'elle soit bousculée. Fuyu se colla à la rambarde laissant passer les élèves. Finalement au bout de quelques minutes, Nishiki gravit les dernières marches et demanda à la demoiselle si elle allait bien. Pour toute réponse il eut un sorte de "Hm" prononcé à mi-voix par Fuyu. Elle regardait encore en direction du couloir, ses yeux légèrement masqué par sa tignasse rose.

Quelques étudiants, moins pressés, marchait tranquillement pour allez manger. Fuyu vit Nishiki se diriger vers une jeune fille. Fuyu restait en retrait et observait furtivement le jeune étudiant s'adresser à la demoiselle, lui demandant quelques renseignements sur le chemin à prendre et sur l'école. L'étudiante semblait assez ouverte et ils avaient l'air d'entretenir une bonne discussion, pendant un instant, Fuyu se dit qu'elle n'arriverait jamais à sembler si naturelle envers un étranger qui viens lui parler... Il suffit de ce souvenir de sa réaction quand Nishiki est venu lui proposer son aide pour son sac. C'était déjà limite pour elle d'arriver à faire une conversation correcte. Mais bon, elle faisait de son mieux (l'air de rien !), c'est l'essentiel. Finalement Nishiki revint en s'excusant tout en proposant d'y aller. Fuyu fit un mouvement de tête tout en répondant:


-" Ce n'est rien, allons-y. "

Dit-elle tout en commençant à marcher. Au moins, cette fois ils étaient sur du chemin. Il fit quelques mètres silencieusement, Fuyu se mit très doucement à fredonner un petit air de guitare qu'elle avait commencer à apprendre il y a quelques jours. En y pensant il allait falloir qu'elle s'exerce assez vite avant d'oublier le peu qu'elle avait apprit ! Ses yeux bleus parcouraient l'allée, curieuse de voir ou elle allait devoir habiter pendant quelques temps. C'était en quelques sortes un deuxième chez-soi. Il allait même être sûrement mieux que chez elle, qu'importe l'état des locaux... Nishiki brisa le silence instauré et sortit ainsi la demoiselle de ses pensées en lui demandant si elle avait besoin d'aide pour ranger ses affaires. Fuyu fut surprise, elle n'allait quand même pas lui demandé de ranger ses affaires, déjà qu'il portait son sac. Elle n'eut pas le temps de répondre que le ventre du jeune homme cria famine également. Peut-être qu'une personne normal aurait été amusé et aurait laisser entendre un léger rire, mais Fuyu détourna les yeux, laissant tout de même un maigre sourire se dissimuler sur ses lèvres. Elle se racla la gorge et dit timidement:

-" On... On verra cela plus tard, d'accord ? "

Surtout qu'il devait y avoir toutes sortes de choses dans ses valises... Elle n'était même plus sur de tout ce qu'elle avait mit dedans ! Cela aurait été trop gênant de se faire aider... surtout par un garçon ! Mais elle n'en dit rien, laissant ses réflexions sur le sujet pour plus tard. Ensuite il proposa à Fuyu d'aller au restaurant, il insista sur le fait que c'est lui qui invitait. La demoiselle fixa son regard dans le sien quelques instants, il était vraiment trop gentil. Elle réfléchit quelques instants, elle n'allait tout de même pas abuser de sa gentillesse, elle pouvait sûrement payer sa part. Depuis qu'il s'était rencontrer il n'avait que l'aider et elle n'avait rien fait en retour. Sa mère lui envoyait régulièrement des livres depuis l'Angleterre que Fuyu s'empressait de changer en yens. Elle devait avoir une de ses enveloppes sur elle. Finalement elle répondit:

-" Avec plaisir ! Je commence vraiment à avoir faim... Mais, ne t'inquiète pas, je peu payer ma part. "

Bon, pour l'instant il fallait au moins poser les valises, et le chat surtout ! Qui était bien silencieux dans sa petite cage. Lui aussi devait avoir faim, il avait mérité ses croquettes. Finalement ils arrivèrent dans un long couloirs, avec plusieurs portes numérotés. Celle de Nishiki ne devait pas être loin vue que c'était la 1ère. Fuyu chercha des yeux tout en avançant lentement si elle pouvait apercevoir la sienne d'ici.

-" Bon allons déposer tout ça... "

Dit-elle distraitement tout en perdant son regard dans la longue allée.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Et la voilà arrivée... [Pv Nishiki Tsuki] [Terminé !]  Dim 14 Nov 2010 - 17:31

Nishiki se rendit immédiatement compte de sa gaffe. Même si ça partait d’une bonne intention, le jeune homme se doutait bien que pour une fille cela devait être extrêmement gênant de se faire aider pour ranger ses affaires, et encore plus quand c'était par un garçon! Comme prévu, la jeune fille déclina l’offre. Mais alors que l’adolescent s’attendait à ce que la jeune fille dise non de manière froide et le prenne pour un pervers qui venait juste de sortir de prison, celle-ci lui répondit d’une voix timide, gênée d’après lui.

Le fait qu'elle ait accepté son invitation au restaurant lui fit un peu plaisir mais, même si elle aurait refusé, cela ne l'aurait pas tellement dérangé non plus. D'ailleurs elle aurait peut être dû pensa l'adolescent. Maintenant qu'il y repensait, le jeune homme se demandait bien pourquoi il restait avec Fuyu. Certes, c'était dans sa nature d'aider les autres et il n'aurait pas supporter de laisser une fille porter toute seule avec autant d'affaire. Mais bon, avant, l'adolescent l'aurait simplement aider à porter ces affaires et ça serait surement arrêter là. En effet, ces derniers mois le jeune homme n'avait pas parler avec beaucoup de monde hormis sa mère, même à l'école. Le fait qu'il ait invité spontanément la jeune fille à déjeuner avec lui alors qu'il venait à peine de la rencontrer l'étonnait. Comme quoi, il n'était pas devenu asocial malgré ce qui s'était passé. Tandis qu'ils se dirigeait vers les dortoirs, Nishiki regardait à travers les fenêtres à chaque fois qu'il y en avait une. Il trouvait que c'était un très bel endroit avec sa végétation très présente et il se demanda tout à coup à combien s'élevait les frais d'inscription ainsi que les frais pour le dortoir. Quand sa mère lui avait dit qu'elle le mettait en internat à Kobe, cela ne lui avait fait ni chaud ni froid tellement il était déprimé à l'époque même si il affichait un sourire de façade. Mais maintenant, il commençait à s'inquiéter pour le compte en banque de sa mère. La voix de sa camarade le fit émerger de ses réflexions économiques.
Ils venaient d'arriver dans le couloir des dortoirs. A chaque porte était affiché le numéro de la chambre correspondante et le jeune homme n'avait pas besoin de chercher bien loin pour trouver la sienne vu qu'il était dans la première. Par contre pour trouver celle de l'adolescente, il faudra marcher encore un peu. Nishiki posa son sac en face de sa chambre et avança afin de trouver la numéro trente quatre. Une fois arriver en face, il posa les affaires de sa camarade contre le sol. Il avait hésité à toquer pendant un instant, mais il préféra laisser cet honneur à Fuyu vu que c'était sa chambre.

-Je vais passer un coup de fil rapidement, on se retrouve dans le hall, ça te va?

(Non seulement c'est pas terrible, mais en plus j'ai mis trois semaine à te répondre, super désolé >_<)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Et la voilà arrivée... [Pv Nishiki Tsuki] [Terminé !]  Mer 1 Déc 2010 - 14:41

[Désolé ^^' J'ai moi-même mis un peu de temps à répondre... Mais je ferais plus rapidement la prochaine fois ! Sinon, tu peu répondre directement au restaurant maintenant, ou si tu ne veux pas commencer le rp, répond à celui-ci et je m'occuperais de faire le début de l'autre topic =)]

Alors qu'ils étaient enfin dans l'allée, Nishiki posa ses affaire devant sa chambre qui était la première d'une longue série, puis ensuite ils cherchèrent tout deux la numéro 34. Fuyu marchait légèrement en retrait tout en sentant le stress monter. Même si c'était l'heure de la pose déjeuner, il était probable qu'une des personnes occupant la chambre soit là. Elle n'aimait pas débarquer comme ça, devoir ce présenter et tout ce qui va avec... La jeune demoiselle fixait avec attention les chiffres qui défilaient, 25, 26, 27 ... Plus ils approchaient plus elle avait envie de faire demi-tour ! 32, 33, 34 ! Ils étaient arrivé. Nishiki posa le sac de Fuyu devant la porte et lui expliqua qu'il avait un appel à faire et qu'il se retrouverait dans le hall. Fuyu le fixa de ses yeux bleus et fit un hochement de tête tout en répondant simplement:

-" Merci. "

Elle le regarda s'éloigner dans la longue allée qu'ils venaient de parcourir, puis elle tourna sa tête face à la porte en bois. Il y eut un instant de flottement brisé par la miaulement de Shadow. La jeune fille expira bruyamment tout en levant une main tremblante pour finalement toquer doucement à la porte. ... Grand moment de solitude, pas un bruit... Elle re-toqua un peu plus fort, mais toujours pas de réponse. Peut-être devait-elle simplement entré ? Fuyu porta sa main à la poignée mais... la porte était fermé à clef. Effectivement, il n'y avait personne... La demoiselle soupira de soulagement avant de se pencher sur son sac d'affaire. Elle se souvenait qu'on lui avait également fournit une clef au cas où aucun des pensionnaires ne soit présent lors de son arrivé. Sa tombe bien c'était le cas ! Après quelques minutes de recherches intensives, elle finit par insérer la clef dans la serrure pour ouvrir la porte dans un "clic" très significatif.

La porte s'ouvrit dans un grincement laissant apparaître une chambre tout ce qu'il y a de plus banal. Il y avait 5 lits, dont apparemment deux occupés. Une fenêtre avec les rideaux tirés, laissait passer la lumière. Il y avait même un petit canapé, finalement c'était assez spacieux. Fuyu avança doucement, posant les sacs à l'intérieur puis elle ferma la porte pour pouvoir enfin laisser sortir le petit fauve noir qui se mit à courir dans tous les coins. Elle aperçut dans le coin une autre porte qui devait sûrement donner sur une petite partie salle de bain. Elle avait l'impression d'être une voleuse qui entrait par effraction chez des gens. La demoiselle se choisit un lit, près de la fenêtre pour poser son sac et ses guitares. Il y avait un petit placard à coté, mais elle décida de commencer son rangement plus tard. Elle 'assit sur le lit tout en poussant un long soupir, Shadow sauta sur le lit pour venir sur les genoux de Fuyu tout en ronronnant.


-" Ouiii je vais te donner à manger. " Bêtifia t-elle tout en caressant le petit chat.

Elle espérait que ses colocataires aimaient les animaux... Elle se leva paresseusement pour chercher dans son sac des petits bols ainsi qu'une petit paquet de croquettes. Elle ne pouvait tout de même pas en apporter un gros, il faudrait qu'elle en achète dans le coin. Puis elle prit le second bol pour allez le remplir d'eau fraîche. Fuyu prit également sa brosse dans son sac pour se recoiffer un peu avant de vérifier son allure devant un grand miroir qui était sur un des murs de la chambre. Elle fit un petit hochement de tête à elle même tout en prenant un plus petit sac pour mettre son porte monnaie, son portable, sa musique et quelques autres petites choses. Après n petit bisou à son chat, elle sortit de la pièce en refermant derrière elle, essayant d'imaginer ses colocataires débarqué tout en voyant un chat de la pièce... Puis elle repartit en direction du hall. Fuyu n'eut pas trop de mal à retrouver son chemin et elle descendit les escaliers tout en cherchant Nishiki des yeux. Peut-être n'avait-il pas finit de ranger lui ? Elle s'arrêta au pied des marches, tout en continuant de le chercher des yeux...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Et la voilà arrivée... [Pv Nishiki Tsuki] [Terminé !]  Jeu 16 Déc 2010 - 17:12

Le jeune homme se dirigea d'un pas tranquille vers ses affaires tout en cherchant en même temps dans ses poches la clé de sa chambre. Il eut certainement été plus poli de toquer et d'attendre afin de vérifier qu’un de ses colocataires viennent était présent et , mais à cette heure si, Nishiki se doutait bien que ses chances de rencontrer une des personnes avec qui il allait partager la pièce était mince (et ce n’était pas pour le déplaire car il n’avait envie de trop faire attendre Fuyu). Le jeune homme sortit de la poche de son jean un jeu de clé, reconnu rapidement l'extrémité de celle dont il avit besoin et l'enfonça dans la serrure. Après avoir tourné jusqu’à entendre un léger "clic" le garçon actionna la poigné et entra dans sa chambre.
Malgré l’unique fenêtre, qui était entrouverte, la chambre jouissait d’une bonne luminosité. Parmi les cinq lits dans la chambre, le jeune homme en repéra trois qui semblaient être déjà pris. Le garçon laissa sa valise au pied du lit qu’il souhaitait occupé après avoir méticuleusement examiné les deux restants, ainsi que l’oreiller et le matelas. Après cet examen, Nishiki sortit son portable et composa sans regarder le numéro de sa mère tout en faisant rapidement le tour de la pièce et de ses meubles. Pendant que résonnait le premier bip, le jeune homme ouvrit la porte qui menait à la salle de bain qui contenait tout ce qu’il fallait pour une bonne hygiène corporelle (l’inverse l’aurait grandement inquiété). Profitant du miroir qui lui faisait face, le garçon en profita pour ajuster sa coiffure un peu. Il écarta une mèche qui lui tombait trop près des yeux pour la mettre un peu plus sur le coté. Ici et là il affinait l’extrémité de ses mèches. Le garçon attachait une grande importance à son apparence physique, et il n’était pas rare qu’il passait plusieurs dizaines de minutes à se coiffer. Au bout du quatrième bip, le jeune homme raccrocha avant de tomber sur le répondeur et retentera certainement d’appeler sa mère le soir si il s’en rappelait toujours. Après avoir rangé son téléphone, le garçon continua cependant à se faire beau, il réajusta le col de sa chemise et arrangea d’autres petits détails rapidement lorsque son téléphone se mit à sonner. Décrocher ou ne pas décrocher ? Nishiki ne prit pas beaucoup de temps avant de choisir la deuxième solution. La sonnerie (issue d’une mélodie quelconque trouvée sur internet) lui indiquait que c’était sa mère qui l’appelait. Même si il était malpoli de l’ignorer ainsi, le jeune homme avait déjà assez trainé dans la salle de bain (même si ça devait faire moins de cinq minute qu’il était à l’intérieur de son point de vue) et il n’avait pas envie de faire attendre Fuyu (d’autant plus que pour lui le garçon DEVAIT arriver en premier lors d’un rendez vous, question de principe).

Nishiki n’avait pas un sens de l’orientation spécialement supérieur à la moyenne mais il n’eut cependant pas de difficulté à retrouver son chemin. Pendant tout le trajet il ne croisa aucun élèves, signe que la grande majorité des personnes qui occupait le batiment était parti déjeuné. Une fois tout en haut des escaliers du hall, il distingua nettement la jeune fille grace à ces cheveux. Ceux ci étaient comme un phare pour lui, visible dans un rayon de soixante-dix mètres à la ronde. Au moins comme ça il avait peu de chance de la perdre de vue.


- Excuse-moi du retard, on y va ?

Même si il ne laissait rien transparaitre, le garçon était assez déçu d’être arrivé après elle. Il n’aurait pas du rester aussi longtemps dans la salle de bain, mais d’un autre coté ça faisait longtemps qu’il n’était plus sortit en ville en charmante compagnie alors il voulait en quelque sorte « marquer le coup ». Ca devait certainement faire plusieurs mois qu’il ne s’était plus promener avec quelqu’un ni s’être préparé convenablement.


(HRP: je vais créer une suite dans les resto, encore désolé de te faire poireauter aussi longtemps à chaque réponse >_<)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Et la voilà arrivée... [Pv Nishiki Tsuki] [Terminé !]  Ven 14 Jan 2011 - 17:23

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
« »
(#) Re: Et la voilà arrivée... [Pv Nishiki Tsuki] [Terminé !]  

Revenir en haut Aller en bas
 
Et la voilà arrivée... [Pv Nishiki Tsuki] [Terminé !]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kobe High School :: Hors RPG :: Poubelle :: Archives des rps :: Anciens rps-
Sauter vers: