Partagez | 
 

 Poursuivre... notre visite [TERMINER]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
« Invité »
(#) Poursuivre... notre visite [TERMINER]  Dim 26 Sep 2010 - 17:18

Finalement ils étaient arrivés, bon pas vraiment à l'endroit ou elle avait espéré, mais bon on fait avec ce qu'on n'a bien évident. Enfin on ne peut pas vraiment dire ça dans cette situation ici, mais elle avait du se tromper en prenant un tournant qui n'était pas vraiment là où elle avait désiré, oui elle connaît très bien le chemin pour partir, mais le retour ce n'est pas vraiment ça. Enfin ils étaient devant un bâtiment et si elle ne se trompe pas c'est bel et bien le bâtiment qu'elle va lui faire visiter, elle s'avança avec lui vers la porte de celui-ci.

"Ok suis moi."

Lorsqu'elle tourna sa tête vers lui, elle avait cru entendre un murmure de sa part, elle devait sûrement se tromper, elle devenait sûrement folle, pourtant elle l'a bien entendu pouffer de rire, enfin peut-être pas folle après tout si on les regarde bien ces deux-là on aurait des questions à leur proposer vous ne croyez pas? Avec leur esprit dérangé de temps en temps, enfin bref elle marcha donc vers le bâtiment avec lui. Lorsqu'elle voulu ouvrir la porte celui-ci la devança et l'incita à entrer, elle n'allait pas dire non bien évidemment. Une fois tout deux rentré elle pouvait enfin souffler, c'était la dernière ligne droite pour la visite, ce n'est pas qu'elle n'aime pas lui faire visiter loin de là, mais le plus loin qu'elle pense elle n'a jamais marché autant en une seule journée sa fatigue il ne faut pas croire, mais surtout sa sonnait bientôt leurs séparations respectifs qu'elle trouva bien dommage. Finalement elle tourna à gauche et les voilà...

Les voilà ou déjà? C'était un couloir certes, mais lequel? Il faut dire qu'elle se trompe tout le temps dans ce bâtiment, c'est un vrai labyrinthe, même si elle est ici depuis un an c'est dur de trouver, elle se stoppa net essayant de réfléchir calmement, ils étaient au début du bâtiment et elle avait tourné à gauche, donc logiquement si elle prend à droite elle devrait se trouver près des casiers ou quelque chose comme ça en tout cas. Elle se tourna vers lui et lui sourit et continua la marche.

Elle fit tout le chemin et bingo c'était juste, miracle elle avait eut raison elle est fière d'elle là. Elle tendis ses bras vers l'avant et dit:


"nous voici aux casiers, c'est ici que la plupart des élèves sont après leurs heures de cours, il faudra que tu en demandes un sinon tu vas devoir porter tous tes manuelles et je peux te dire qu'ils sont durs, mais demande un facile à refermer et ouvrir"

Et oui elle se r'appelle le jour ou elle a eu le nez casser à cause de son casier, maintenant elle le respectait et faisait tout correctement et gentiment, d'ailleurs elle mit sa main sur son nez tout en pensant à ça et en le frottant un peu il était réparé, mais le choc était toujours là.

"Je dis ça pour ne pas que tu ais un comme moi, un capricieux de service et adore jouer avec mes nerfs..."

Ben oui il faut dire ce qui est ce n'est pas assez marrant, par la suite elle continuait de marcher avec lui, en tournant par-ci et par-là il faut dire que les couloirs étaient long, mais assez compliquer surtout, lorsqu'elle se stoppa et le regarda comme un chien battu tout en disant.

"Hum... tu me crois si je te dis qu'on est perdu?"

En disant ça elle eut un petit sourire, le faisait-elle marché? Ou était-ce vraiment vraie, comment le savoir avec elle? Etait une sorte de vengeance? Non loin de là? Puis si vous pensiez à la punition non ce n'est pas ça du tout, elle sait ce que ce sera déjà sa punition, donc il n'y a plus de soucis à se faire pour ça.

"Enfin on n'est pas complètement perdu, disons que j'ai du louper une sortie."


Dernière édition par Kylie Hiromi le Jeu 21 Oct 2010 - 11:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: Poursuivre... notre visite [TERMINER]  Dim 26 Sep 2010 - 18:17

Et c'est sans remarque autre que son approbation qu'elle pénétrai dans l'établissement. Ainsi donc elle ne m'avais pas entendu, ma foi, tant mieux. A force elle finirai par croire que je me suis échappé de l'asile. Mais retournons à nos moutons. Nous avançâmes lentement dans le long couloir et je prenais bien garde à mémoriser les numéros des pièces. Après avoir tourné de l'angle, la demoiselle s'arrêta puis repris sa marche après quelques secondes. Nous nous trouvions désormais devant une longue rangée de casier, qu'elle me présentait euphorique.

"Nous voici aux casiers, c'est ici que la plupart des élèves sont après leurs heures de cours, il faudra que tu en demandes un sinon tu vas devoir porter tous tes manuelles et je peux te dire qu'ils sont durs, mais demande un facile à refermer et ouvrir"

"Je vois", m'exclamai-je tandis que je notais l'information dans un petit carnet sorti directement de ma poche.

S'ensuivit aussi une petite anecdote expliquant que son casier n'était pas simple à utiliser ainsi que plusieurs frottement de nez de sa part. Une équation se rédigea dans ma tête : casier difficile + X = bobo nez. La seule solution était qu'elle s'était payée la porte de son casier en plein dans le nez, et ça, ça doit faire mal.
Enfin tout cela pour enchainer sur le fait que nous sommes repartis dans le dédale, jusqu'à ce que le demoiselle ne s'arrête pour la énième fois.


"Hum... tu me crois si je te dis qu'on est perdu?"

Était-t-elle sérieuse ? ou non ? Son sourire semblait prouver que ce n'était qu'une mascarade, puis sans compter l'histoire de la fessée là, qui n'était pas bien clair.

"Enfin on n'est pas complètement perdu, disons que j'ai du louper une sortie."

Si je ne m'abuse, c'est à ce moment là que ma mâchoire s'écrasa sur le sol

"Tu me fait marcher, c'est bien ça ? Ou alors, en fin de compte tu as vraiment l'intention de me violer dans un coin sombre..."

Et voilà, j'étais reparti, dans de nouveaux éclats de rire cette fois. D'ailleurs j'en avais les larmes aux yeux et je me roulait par terre, l'histoire des sangles s'était transformé par les cadenas des casiers, je suis insupportable. Ce ne fut que quelque minutes plus tard, enfin calmé et à nouveau debout, que je réfléchissante à voix haute

"Et nous étions censés aller où au fait ? Il n'y aurais personne que tu pourrais contacter ou un truc du genre ?
En tout cas, avançons, on trouvera bien un chemin que tu connais"


Et c'est pas bien sur mais déterminé que je commençai à avancer dans le couloir, tendant la main vers Kylie, pour l'inciter à me suivre.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: Poursuivre... notre visite [TERMINER]  Dim 26 Sep 2010 - 18:47

Et non elle ne mentait pas elle était bel et bien perdue, mais en plus de ça elle était perdue avec Aaron, ce n'est pas comme si elle pouvait lui demander le chemin, il est nouveau et n'y connais encore rien à l'école, alors bonjour le spectacle je vous jure, elle n'aurait jamais dû mettre les pieds dans cet endroit à chaque fois qu'elle se retrouve toute seule, oui on peut dire ça, car si on ne compte pas que Aaron est là... Enfin elle veut dire par là que ce n'est pas un ancien élève et donc ne peut pas vraiment l'aidé non plus. Bref elle disait quoi encore? Ah oui dès qu'elle se retrouve toute seule elle se perd automatiquement ici, quand les autres élèves sont là c'est assez facile, elle n'a cas les suivre et puis voilà, mais dans une situation comme ça elle était perdue, elle avait du vraiment louper la sortie.

Elle regarda sa tête très embêtement par cette situation, en plus on ne peut pas dire qu'il ne fait rien pour rendre encore cette situation en délire.


"Ben si je te fais marché, tu crois qu'on a fait quoi toute la journée? on n'a marché et même couru un moment"

Un petit rire pour détendre l'atmosphère, en effet elle avait tourné à l'avantage la phrase de ce qu'il venait de dire, mais plus sérieusement.

"non je ne plaisante pas..."

Bon reprenons... Mais hé attend un peu là il vient de dire quoi après? Le violé dans un coin sombre, hé hé elle eut un petit sourire sadique en entendant ça, elle le regarda pouffer de rire à terre et dit:

"Oh mais si tu n'attends que ça, ça peut s'arranger il doit sûrement avoir des choses qui feront l'affaire pour ne pas que tu t'échappes."

Ah son plus grand avis il voyait la scène dans sa tête, car ce n'est pas possible de pouffer de rire comme ça, elle soupira en le voyant et attendit qu'il ce calme pour qu'on puisse enfin sortir de ce couloir qui n'en fini pas, elle va devenir folle si ça continue, elle déteste les endroits comme celui-ci d'ailleurs. Et encore plus la nuit ce n'est pas qu'elle a peur, mais on ne sait jamais sur quoi on risque de tomber... Surtout si on tombe sur un comme Aaron, avec toutes ces idées perverses franchement. Lorsqu'il prit la parole, ben elle voulait bien sonner, mais à qui?

"Sa va être dur de contacter quelqu'un le seul numéro que j'ai est celui de mon frère, il risque pas de nous aidé il n'a jamais mis les pieds ici."

Il faudrait vraiment qu'elle commence à remplir son téléphone de numéro, d'ailleurs elle n'avait même pas enregistré le numéro de l'école, faut dire aussi qui aurait cru qu'elle allait se perdre dans cette école. Elle n'avait plus envie de bouger et s'était adossée sur un des cassiers, elle essayait de réfléchir, mais rien ne lui venait en tête lorsque Aaron pris la décision d'avancer, elle le regardait un chemin qu'elle connaît? Hum peut-être, elle prit quand même sa main pour le suivre.

"hum voyons voir."

ça faisait maintenant dix minutes qu'ils cherchaient après la sortie en tournant par-ci et par-là, elle lui tenait toujours la main pour elle s'était une assurance qu'il ne partirait pas de son côté en la laissant à son triste sort. Lorsqu'elle accéléra le pas pour passer devant tout en le tirant un peu puis commence à courir, elle se r'appelait de quelque chose, finalement elle lui lâcha la main pour courir plus vite elle tourna à gauche et se stoppa net. Et on pu entendre un énorme.

"YOUPIEEEEEEEEEEEE, Aaron vient vite on est sorti d'affaire." Puis un gros boum, car elle venait de glisser tellement qu'elle avait couru et ne savait pas se stopper. Elle était à terre sur ses fesses.

"aie...aie"
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: Poursuivre... notre visite [TERMINER]  Dim 26 Sep 2010 - 22:13


"Oh mais si tu n'attends que ça, ça peut s'arranger il doit sûrement avoir des choses qui feront l'affaire pour ne pas que tu t'échappes."

Houlà, là par contre ça commençait à devenir un poil inquiétant. En effet nous étions perdus, enfin perdus, c'est quand même vite dit, nous emploieront donc le terme égarés pour désigner la situation. J'appris peu de temps après que le téléphone de la demoiselle ne comptenait qu'un seul et unique numéro, celui de son frère. Chose qui était, à mon humble avis plutôt inutile étant donné qu'elle devait le connaître par cœur. L'instant d'après, elle attrapai ma main. La sienne était douce et chaude, tandis que la mienne était moins douce et... bah moins chaude aussi.

Nous avançâmes lentement dans l'enchevêtrement de couloirs toujours main dans la main, mais surtout dans l'espoir d'un réconfort.A chaque fois que nous passions près de salles occupés, nous pouvions aisément nous rendre compte que l'étage était loin d'être désertique. Puis, et sans signe prévenant la chose, Kylie accéléra reprenant la place en tête, que j'occupais quelques secondes auparavant. Et accessoirement, me trainant par la même occasion, pour la seconde fois de la journée. Soudainement, le contact fut brisé, la chaleur avait disparue et Kylie accéléra, disparaissant à l'angle formé par l'intersection.

"YOUPIEEEEEEEEEEEE, Aaron vient vite on est sorti d'affaire."

Ma foi, enfin une bonne nouvelle, non pas que le fait de rester tous le deux ici me dérangeait mais en fait si, c'était le fait de rester ici. Un bruit de chute retenti et j'accélérai l'allure, courant à mon tour lorsque j'entendis ces "aie...aie". J'y étais presque, plus qu'à tourné et là, bam en plein milieu se trouvait Kylie. Bien sur, il m'était impossible de l'éviter et je m'étala lamentablement sur elle, enfin d'abord mes bras sur le sol qui prirent un choc plutôt monstrueux, puis le reste de mon corps qui s'affala sur le sien. Puis plus rien.[/i]

Quelques secondes plus tard je rouvris les yeux. Il y avait quelque chose d'anormal, et cette chose c'était que je ne me sois pas pris une jolie claque, pour le moment. En effet, je m'étais relevé brusquement après m'être rendu compte que j'avais atterri sur sa poitrine. Décidément, cet étage devait être maudit. Et en plus j'étais gêné, moi gêné, celui qui parlait juste avant de viol et autre sous entendus pas très glorieux

"Je suis sincèrement navré, princesse. Le fait de d'entendre chuter et gémir m'a fait me dépêcher et en fin de compte j'ai raté ce que j'aurais dû réussir. N'hésites pas à me frapper si ça peut te soulager, mais avant toute chose,tu vas bien ?"

Le changement brutal aurait pu passer pour suspect, si ce n'était que pour une fois, j'étais réellement inquiet, non seulement elle peut s'être fait très mal mais en prime, il se peut que j'ai aggravé la situation. J'attendais, anxieux, une réponse qui tardait beaucoup trop, selon moi à venir...

Hs-Aaron est un boulet -_- -sH
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: Poursuivre... notre visite [TERMINER]  Dim 26 Sep 2010 - 23:18

Finalement tout c'était passé vite, il faut dire qu'une fois qu'ils avaient fini de plaisanter avec leur blagues à deux balles, enfin à deux balles non, mais on dirait de gros pervers ses deux-là, mais pas du tout je vous r'assure enfin pour la part de Kylie c'est juste qu'elle aimait entrer dans le jeu, puis ce qu'elle avait dit était vraie, elle trouverait sûrement des choses pour le retenir, rien que dans son casier il y avait au moins une corde... Mais ce n'est pas pour attacher quelqu'un je vous r'assure, elle s'en servait surtout contre ses colocataires, vous avez le piège de la corde à terre, mais c'était fini avec ces enfantillages et l'avait rangé comme ça, enfin si elle se souvient bien.

Finalement tout ce passa assez bien... Heu bien je ne pense pas d'accord pour le début, mais la suite est assez mouvementée, il faut dire que ça ne se serait peut-être pas passé comme ça si Kylie avait prit la peine de lui expliquer qu'elle était sur d'être sur la bonne voit au lieu de courir comme ça avec lui main dans la main, pour ensuite la lâcher et regardé si s'était vraiment la sortir, mais le pire était à venir malheureusement, elle qui se casse la figure à cause que le sol était un peu glissant, maintenant elle comprend pourquoi on dit ne jamais courir dans les couloirs, elle aura retenu la leçon je peux vous le garantir.

Lorsqu'elle entendit les pas de Aaron ce faire plus vite, elle tourna la tête juste au moment où il arrivait une fois qu'elle le vit, mais qu'il ne sait pas s'arrêter.


"Atten..."

La voilà prise dans la chute de Aaron, elle n'était déjà pas en très bonne posture, mais là encore moins elle venait de se cogner la tête contre la première marche de l'escalier et elle sentait un poids sur sa poitrine, lorsqu'elle r'ouvrit les yeux en même tans que Aaron, lorsqu'elle le vit se relever brusquement. Il y avait de quoi il avait sa tête fourré dans sa poitrine un crime ça pour une fille, mais à quoi il pensait là!!! Il croit qu'elle va laisser passé ça? C'est une honte pour elle la pauvre c'est quelque chose à ne jamais faire avec une fille. Elle l'écouta tout en se redressant doucement et prenant appuis sur le sol pus sur la rampe.

Là elle pouvait casser tout sur ce passage, elle le regarda avec des yeux pleins de feu près à tirer avec si elle avait eu des révolvers. Mais tout en ayant un visage calme et doux. Somme qu'elle n'était pas vraiment en colère, puis-ce qu'il voulait venir voir ce qu'elle avait, mais c'est une réaction typique chez les filles et ça elle ne pouvait pas le contrôler.


"Tu...as...osé...Touch...Ma...Poit...Sans...permi..."

Elle n'arrivait plus a dire un mot complet dû à la chute, d'ailleurs on pouvait sentir que l'aura qu'elle avait disparaissait très vite elle se tient à la rampe et se tient la tempe avec sa main, elle avait super mal et l'énervement n'avait rien arrangé elle se mit accroupi tenant sa tête dans ses deux mains.

"Ma tête... j'ai une sale migraine maintenant."

Elle se redressa doucement en prenant la douleur sur elle, après tout il n'y avait pas de sang, donc impossible d'avoir des effets secondaires enfin elle espère, elle fit comme si la douleur était partie, elle ne voulait pas l'inquiéter plus que ce qui l'était. Tout en se redressant elle tremblait comme une feuille sûrement dû au choc qu'elle venait d'avoir. Elle avait juste une douleur passagère dans ses coudes, mais à par ça devrait aller...

"Sa va je n'ais rien de casser et oui sa va! Et toi sa va? Tes bras? J'ai cru les voir se taper fortement sur le sol."

Elle se frotta les coudes pour faire partir la douleur, mais son mal de crâne à elle empirait de minute en minute, mais elle est forte ce n'est rien du tout pour elle ça, elle peut supporter la douleur elle le peut. Elle regarda Aaron en attendant sa réponse et lui sourit, vous allez me dire où est passé sa colère? Il a quand même touché quelque chose qu'il ne fallait pas, elle ne l'était pas elle se préoccupait plus de leurs chutes autres choses.

"Pas deux fois ce qui est arrivé pendant la chute!! Mais au moins on est sortit du labyrinthe et je vais pouvoir te faire continué la visite."

Elle lui sourit un peu sadiquement.

"Au vu de ce qui sait passer ce sera une double punition pour toi"

Elle voulait détendre l'atmosphère un peu et quoi de plus naturelle que de parler à nouveau de la punition. Elle reprit un visage normal. Et sourire normal. Quand on y repense si elle n'avait pas lâcher sa main rien de tout ça ne serait arrivé, surtout que ça ne lui déplaisait pas d'être tenue comme ça, même si s'était pour chercher du réconfort sur leur situation.

[HS: Ne parlons pas de Kylie elle aussi c'est un boulet grandiose]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: Poursuivre... notre visite [TERMINER]  Lun 27 Sep 2010 - 19:04


"Tu...as...osé...Touch...Ma...Poit...Sans...permi..."
"Ma tête... j'ai une sale migraine maintenant."
"Sa va je n'ais rien de casser et oui sa va! Et toi sa va? Tes bras? J'ai cru les voir se taper fortement sur le sol."
"Pas deux fois ce qui est arrivé pendant la chute!! Mais au moins on est sortit du labyrinthe et je vais pouvoir te faire continué la visite."
"Au vu de ce qui sait passer ce sera une double punition pour toi"

Dire que j'étais affolé quand elle commença à prendre la parole ne serait qu'un doux euphémisme, mais dire que j'étais terrorisé ne serait que pure exagération de ma part. Disons donc que j'étais juste pas rassuré le moins du monde et je tentais d'esquiver son regard à tout pris. Il était clair que j'allais m'en prendre une jolie, que j'avais certes mérité, mais là ou se serait moche c'est que c'était totalement indépendant de ma volonté. Pour une fois... . Seulement, la baffe ne vint pas. Juste une mise en garde ainsi que des menaces. Et, une pointe d'inquiétude de sa part.

"Ne t'en fait donc pas pour moi, j'ai loin d'avoir eu une enfance facile, j'ai connu beaucoup pire, ce n'est rien. Herm, et si nous continuions la visite, hein ?"

Cette question m'étais surtout adressé à moi-même, oui. Oublier ce qu'il s'était passé, oublier ma chute, oublier sa... Oublie mon grand oublie putain. On en était ou déjà ? Ah oui les escaliers, il fallait les monter ou les descendre ? Bon et bien on va dire monter aller hop ! Oublier, oublier, première marche... Oublier, septième marche... Oublier, onzième marc...BAM !!
Rah, voilà que j'avais raté la marche en pus et que je m'étais vautré sur le palier étage maudit, bâtiment maudit. Faisant fi de la douleur qui me martelait le genou, genou qui avait gentiment percuté le rebord de la dernière marche. Je me rasseyais. En temps normal, je ne l'aurais pas fait mais là j'en avais besoin, je sortais de ma poche une petite fiole, dont j'avalai le contenu d'un trait. Du Gin, du vrai, voilà qui me réchauffait. Regardant Kylie, qui semblait en proie à la perplexité via le contenu de la fiole, je me décidai à lui répondre.

"Oui, c'est bien ce à quoi tu penses, sur le coup j'ne ai bien besoin, saleté d'addiction va..."
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: Poursuivre... notre visite [TERMINER]  Lun 27 Sep 2010 - 19:38

Enfin passons, en effet il n'avait pas fait exprès de tomber sur sa poitrine, après tout il a essayé d'esquiver tout en y arrivant pas, c'est sur que sur le coup c'est normal qu'elle ait réagi comme ça comment voulez-vous qu'elle réagisse autrement franchement. Enfin bref Kylie n'avait plus mal au coude, mais je ne parle pas de ça tête, une bonne nuit et ça devrait passé, elle prendra aussi un médicament qu'elle a dans sa chambre. Elle ne lui en voulait pas surtout qu'il s'était inquiété pour elle, alors la gifle à quoi sa servirait? Si il l'aurait reçu si il avait joué un plus grand des pervers, mais là c'était un accident, puis de toute manière elle n'avait vraiment pas envie de s'énerver, car plus elle s'énervait et plus sa tête lui fait mal.

Finalement il allait bien c'est ce qui compte et tans mieux pour lui, au moins on est sur de ne pas avoir deux morts dans cette école, le coup de média que ça ferait, mais quand même c'est assez bizarre, soit le bâtiment ne les aimait pas, soit ils étaient vraiment maudit maintenant, est-ce qu'on leur aura jeté un sort lorsqu'ils dormaient? Non impossible personne ne connaît cet endroit.


"Oui continuons en essayant de ne plus se fracasser sur le sol"

Et oui il faut dire ce qui ait ils n'avaient pas eu de chance une fois rentré dans ce bâtiment, elle eut juste le temps de se retourner qu'elle vit Aaron marché le premier et monter les escaliers et il était déjà assez loin, lorsqu'elle commence à monté doucement tout en se tenant à la rampe, pour garder son équilibre un petit moment et après ça devrait aller, elle regardait à terre aussi lorsqu'elle montait les marchent, quand elle entendu à nouveau un gros bruit sourd et une belle chute, elle redressa directement la tête elle n'eut même pas le temps de dire attention qu'il était déjà étalé sur le palier, mais qui plus ait il avait du vraiment se faire mal. Une fois qu'elle vit ça elle commença à courir marchant quatre à quatre les marchent pour arriver assez vite près de lui, le temps d'arriver il s'était mis assis et avait bu... Attend c'est bien ce qu'elle voit là!! Du Gin, non mais il est fou d'emmener ça ici lui.

Mais elle ne se préoccupait pas trop de ça, elle le regarda elle ne demandait même pas si ça allait, car elle voyait bien à sa tête que ça n'allait pas du tout, en plus à cette heure si de la journée l'infirmerie est fermée.


"Aaron, je vais regarder ton genou ok"

Elle tira juste un peu en arrière elle ne voulait pas se risquer à être sur deux marchent, se serait bête si a son tour elle venait encore à tomber, les gaffes il y en avait eu assez pour aujourd'hui, oh que oui il y en avait eu trop de même à son goût, ce n'est pas possible d'être aussi maudit, ensuite elle mit le dos de Aaron contre le mur, elle enleva son sac pour ne pas qu'il la gêne, elle retroussa le pantalon de celui-ci jusqu'a lui remonté jusqu'au-dessus de son genou tout en faisant attention à ne pas trop lui frotter sur la blessure, quand elle vit ça ce n'était vraiment pas une petite.

"Oulà ce n'est pas pour rien que tu as mal, bon au moins ce n'est pas ouvert profondément, il faut juste le temps que la peau se fasse à nouveau, mais tu es vraiment bien écorché là."

Elle se mit en mode réfléchissons, qu'est-ce qu'elle avait appris de ces cours oui le désinfectant, mais pas de bol elle en a pas sur elle, dans sa chambre oui, mais elle n'a pas ça sur elle, par contre elle avait un mouchoir en soie et la bouteille d'eau avec elle, ça devrait suffit pour le moment.

"Bon Aaron, le soucis c'est que l'infirmerie est fermée en ce moment, je vais te soigner avec le peu que j'ai et que je sais, sa risque évidemment de piquer."

Elle fouilla dans son sac après son mouchoir et pris la bouteille d'eau, elle mouilla le mouchoir puis ensuite met celui-ci sur la plait, elle sait ça ne fait pas du bien, mais il faut qu'il supporte ça. Une fois qu'elle essuya correctement on pouvoir voir la belle éraflure qu'il avait, qu'il soit contente ce n'est pas encore ouvert, pas besoin d'aller à l'hôpital pour ça, une fois que son mouchoir était rempli de sang et mouilla elle le déposa à terre et prit un autre qu'elle avait, tiens comment ça se fait qu'elle en avait autant dans son sac? Boh ne cherchons pas, elle le déchira en deux et commence à faire un pansement avec, une fois qu'elle eut fini tout elle remit tout en place, le mouchoir mouillé elle le mit comme ça dans son sac elle le lavera et jettera son mouchoir.

"Voilà qui est fait et pour ce qui est de ça..."

Elle lui pris sa petite fiole hors des mains, la mit dans son sac en dessous du mouchoir en sang, après tout qui voudrait aller regarder là-dedans.

"Comme ça tu ne risqueras pas d'être choppé dès le premier jour, mais je pense qu'il faudrait qu'on laisse la visite pour demain, tu ne sauras pas marché dans ton état, toute manière ici on est à l'étage des salles de cours. Puis dans ma chambre j'ai des médicaments contre la douleur et de la pommade."
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: Poursuivre... notre visite [TERMINER]  Mer 29 Sep 2010 - 21:59

A cet instant précis j'avais perdu pied avec la réalité. Tout d'abord reconstituer les éléments. Arrivée, rencontre, chambre, cantine, parc, couloir, poitrine, escaliers. Le bruit des pas de Kylie s'accentua tant au niveau de la fréquence que du son sourd qui se formait à chacun de ses pas. Je dirais qu'elle sera sur moi dans trois, deux, une, maintenant. Un magnifique arrêt sur image s'opéra lorsque elle aperçue la petit fiole contenant le précieux nectar. Quelques secondes qui furent suivies d'une grimace. Ma jambe. Pourtant ça me faisait mal mais c'était normal, je m'étais ouvert il n'y a pas trente secondes, il faut bien quelques minutes avant que la douleur

"Aaron, je vais regarder ton genou ok"

Rien eu le temps de répondre que j'étais déjà adossé contre le mur le plus proche. Elle semblait plus forte que ce que je ne l'aurais imaginé. Une fois dos au mur elle s'empressa de relever le tissu qui recouvrait ma jambe.

"Oulà ce n'est pas pour rien que tu as mal, bon au moins ce n'est pas ouvert profondément, il faut juste le temps que la peau se fasse à nouveau, mais tu es vraiment bien écorché là."
"Bon Aaron, le soucis c'est que l'infirmerie est fermée en ce moment, je vais te soigner avec le peu que j'ai et que je sais, sa risque évidemment de piquer."

Et bien pas ouvert profondément, je m'en doutais un peu, la douleur commençait à s'apaiser légèrement. Mais attends deux secondes, pas d'infirmerie ? En plein milieu de l'après midi, l'infirmerie était fermé. Rien que cette information qui semblait futile suffit à réveiller en moi un léger vent d'inquiétude. Où j'avais bien pu tomber ? Kobe High School est plutôt un établissement étrange. Hall gigantesque, cantine spéciale, étages maudits et escaliers meurtriers. La demoiselle sortit de son sac eau et mouchoirs, mouchoir qu'elle imbiba d'eau avant de l'appliquer sur la plaie. Et ça, ça fait pas très mal, la douleur en reste supportable mais elle était quand même présente donc dérangeante. la masse molle et rougeâtre que représentait le mouchoir, désormais, s'écrasa sur le sol alors qu'elle me faisait un pansement de fortune.

"Voilà qui est fait et pour ce qui est de ça..."

Même pas le temps de souffler le moindre merci que... attends, elle veut dire quoi par ça ? Et pourquoi elle louche comme ça sur ma fio... .Fiole dont elle s'empara sans me demander mon avis avant de la planquer dans son sac.

"Comme ça tu ne risqueras pas d'être choppé dès le premier jour, mais je pense qu'il faudrait qu'on laisse la visite pour demain, tu ne sauras pas marché dans ton état, toute manière ici on est à l'étage des salles de cours. Puis dans ma chambre j'ai des médicaments contre la douleur et de la pommade."

"Eh bien, je pense que je dois te remercier pour le pansement alors merci, mais tu ne peux pas me rendre mon alcool ?"

Je me relevai, lentement. Une fois debout, je fis un pas, puis deux, trois. Ça allait pas trop mal, je pouvais marcher, à une allure presque normale. "Puis dans ma chambre j'ai des médicaments contre la douleur et de la pommade." Dans sa chambre hein ? Ma foi, j'admets que je ne voulait pas encore retourner dans ma chambre et que je n'avais pas non plus envie de rester seul. De plus elle avait de quoi s'occuper de ma jambe, ce qui était somme toute le plus important.

"Ça va bien mieux finalement, merci. Et maintenant ce que tu attends : je te suis, guide"

Hs-Désolé pour le retard ainsi que pour la réponse très courte, mais au lycée je suis dans une semaine de travaille intensive donc bon voilà quoi :/-sH
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: Poursuivre... notre visite [TERMINER]  Mer 29 Sep 2010 - 23:22

Une fois que tout était fait, le fait de le soigner de regarder sa plaie même si elle n'est pas callée là-dedans, ça devrait aller comme ça pour le moment, maintenant si la douleur persiste là il faudra aller après l'heure du déjeuner de l'infirmier/infirmière, il faut dire qu'ils ont dur de prendre un petit repas, ils sont tellement parfois d'élèves, rien que pour ça elle ne fera pas ce métier là c'est sur. Pour cette blessure l'infirmerie devrait être ouverte après, mais faire à nouveau tout le chemin jusque là après la visite, ça va pas être des plus marrant déjà qu'ils se sont perdus dans les couloirs des casiers, alors merci elle passera son tour pour aujourd'hui il y avait eu assez de drôle de choses comme ça. Aller à l'hôpital? Non elle ne pense pas elle avait déjà vu plus grave que ça.

Finalement après que tout soit mis en place, elle le regarda se relever c'était un peu risqué, mais bon s'il voulait absolument marcher elle n'allait pas l'en empêcher après tout ce n'est pas elle qui a mal, malgré les chutes qu'ils se sont prise avant, enfin si elle à la tête, mais à part ça rien de très spécial, si ce n'est le mauvais sort qui s'acharnait sur eux. Elle l'écouta tout en le regardant et en faisant quelques pas pour voir si ça allait, elle le regardait mitiger en effet devait-elle continué réellement la visite ou lui dire carrément et platement qu'il faut qu'il laisse son genou au repos. Rah que cette situation est assez perturbante pour elle, car si elle pense à ce qui l'a fait pour elle lorsqu'elle dormait, la meilleure des choses seraient de le mettre dans sa chambre pour ne pas qu'il s'épuise inutilement. Mais d'un autre côté il avait l'air de vouloir continuer. Bon elle va continuer, mais le surveillera de près.

Quand la question de la fiole se fit retentir dans son cerveau comme une alerte à la bombe lol, ah oui c'est vrai elle l'avait déjà complètement oublié cette fiole. Elle le regarda avant de marcher.


"D'abord de rien c'est normal de te soigné, mais si tu veux après l'heure du repas de l'infirmier/infirmière on pourra aller voir si tu as super mal en marchant."

Le regarde encore et mis sa main sur son sac, comme pour dire ne tente rien à vouloir la récupérer tu risques gros en faisant ça comme un voleur.

"Désoler, mais je la garde et je te la rends après, se serait bête que tu te fasses renvoyer direct dès ton premier jour non? Alors, autant que sa tombe sur moi, même si je doute qu'il mettront la main dans un sac avec un mouchoir rempli de sang. Puis t'inquiète pas promis je te la rends après ok et ne t'en fait pas pour moi, je ne risque vraiment pas de me faire chopper, loin de là je peux te le garantir. Si je fais ça c'est parce que je t'aime bien, sinon je ne ferais pas tout ça pour toi."

D'ailleurs elle avança d'un pas pour ne pas l'inciter à vouloir la rependre, finalement tous les deux repris leur marche, elle marchait à son rythme en regardant si tout allait bien du coin de l'oeil, à la première réaction de douleur elle agira pour arrêter la visite. Lorsqu'elle s'arrête et lui montre les portes à droite.

"Bon ici on va faire un peu moins de bruit, mais je te présente quelques salles de cours, ici tu as musique, art, informatique, études et bien d'autres encore, toute manière il fait toujours écrit sur les petits panneaux en haut des portes"

Lui montre avec son doigt ou ils étaient c'est écriteaux.

"Pour la salle de théâtre elle est un étage plus bas, pour ce qui est des classes de 1er à la 5er c'est l'étage au-dessus et les classes de prépa encore une autre étage plus haut, je ne sais pas si tu veux aller les visiter? Mais bon on est quand même en plein cour donc ça risque d'être dur."

Elle le regarda et attendit sa réponse.

[Hs: Pas de soucis l'école avant tout ^^, ce n'est pas grave pour ton petit rp, je gère lol]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: Poursuivre... notre visite [TERMINER]  Jeu 30 Sep 2010 - 19:33



"Désoler, mais je la garde et je te la rends après, se serait bête que tu te fasses renvoyer direct dès ton premier jour non? Alors, autant que sa tombe sur moi, même si je doute qu'il mettront la main dans un sac avec un mouchoir rempli de sang. Puis t'inquiète pas promis je te la rends après ok et ne t'en fait pas pour moi, je ne risque vraiment pas de me faire chopper, loin de là je peux te le garantir. Si je fais ça c'est parce que je t'aime bien, sinon je ne ferais pas tout ça pour toi."

Bon là j'étais vraiment déçu, non pas par le fait qu'elle m'ait dit qu'elle m'aimait bien au contraire, j'étais empli intérieurement d'un sentiment de joie sans précédent,mais plus par le fait qu'elle m'ait pris mon doux nectar. Et c'est dans la bouderie que nous progressions, à un rythme plutôt réduit du fait de mon soudain handicap et surtout du fait que après l'épisode du parc, la tendance était plutôt à ne pas se presser qu'autre chose. Elle me fit un rapide présentation des salles.

"Bon ici on va faire un peu moins de bruit, mais je te présente quelques salles de cours, ici tu as musique, art, informatique, études et bien d'autres encore, toute manière il fait toujours écrit sur les petits panneaux en haut des portes"
"Pour la salle de théâtre elle est un étage plus bas, pour ce qui est des classes de 1er à la 5er c'est l'étage au-dessus et les classes de prépa encore une autre étage plus haut, je ne sais pas si tu veux aller les visiter? Mais bon on est quand même en plein cour donc ça risque d'être dur."

J'étais "sur le postérieur" ils avaient vraiment un budget beaucoup plus important que dans mon petit établissement ou j'ai fait mes premières années. De plus leurs installations ne semblait pas le moins du monde obsolète. Mais la visite devrait malheureusement être remise à plus tard.

"Non merci, j'aimerais juste me reposer un peu la jambe si possible."

Le fait de marcher presque normalement ne changeai rien dans le fait que j'étais légèrement entaillé et que je n'aspirai qu'à une seule chose, laisser ma jambe au repos le temps que l'hémorragie ne s'arrête complètement. Et dans la foulée, je me dirigeai vers les escaliers que je commençai à descendre, en prenant bien soin de me tenir à la rambarde, une seconde chute serait beaucoup trop idiot.

"Tu viens ?", m'exclamai-je en la fixant, l'invitant de ce fait à descendre à mon niveau

Hs-En fait je peux pas faire grand chose moi dans ce RP en y réfléchissant, vu que je ne connais rien encore X3-sH

Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: Poursuivre... notre visite [TERMINER]  Jeu 30 Sep 2010 - 23:09

Après une brève présentation des salles des cours elle le regarda, il faut dire que ce qu'elle aurait aimé lui montrer était les salles elle-même, mais le temps était aux cours donc ce n'est pas évidemment de lui faire visiter, déjà qu'avec le bruit de leurs chutes ça avait dû déranger certain professeurs qui ont l'ouie très fine, heureusement pour eux ils étaient à terre et non dans le couloir, donc pas de soucis à ce niveau-là. Mais à part ça qu'est-ce qu'elle pouvait bien dire sur les salles de cours, franchement elle ne voyait pas c'était une première pour elle d'expliquer tout jusque ce moment-là, en effet à part montré les chambres aux nouveaux elle se stoppait souvent là, car à chaque fois il refusait s'ils avaient besoin d'aide, alors pour une première elle se débrouille pas mal je pense, bon sans prendre en considération les chutes qui s'est passé, leurs arrières pensées et bien d'autres chose encore.

Finalement elle attendait sa réponse, quel soit positive ou négative ce n'est pas ce qui ennuiera Kylie, après tout avec ce qu'il avait au genou se serait préférable justement qu'il se repose, puis avec cette journée ça l'avait sûrement épuisée, Kylie elle était fatiguée même si elle avait fait une sieste, puis son mal de tête était toujours là, elle se réjouis de rentrer dans sa chambre prendre un médicament par la suite.


"Ok je comprends, c'est mieux parce que bon marché dans ton état ce n'est pas ce qui est des mieux."

Elle lui sourit puis elle fit volte face pour se retourner vers les marchent, lorsqu'elle tourna juste sa tête vers l'arrière, elle avait cru apercevoir quelqu'un, sûrement son imagination comme d'habitude qui sait, lorsqu'elle la retourne et voit déjà Aaron près des escaliers tout en lui disant de venir, elle courra un peu dans le couloir pour pouvoir le rattraper, lorsque finalement ils descendent ensemble les marchent attentivement cette fois, car les chutes ils n'en voulaient vraiment plus, cependant descendre et monter d'autres escaliers sa risque d'être douloureux, mais ils n'avaient pas grand-chose à descendre c'était déjà ça.

Elle restait à son rythme tout en le regardant du coin de l'oeil, une fois qu'il sort du bâtiment elle pris un tout petit raccourcis pour arriver plus vite au hall et ainsi pouvoir aller plus vite vers sa chambre à lui pour qu'il puisse se reposer, ça lui fera du bien, finalement ils auront passé toute la journée ensemble, parce que bon il était déjà passé 15h, les cours allaient bientôt finir, beaucoup d'élèves ne rentrait pas dans leurs chambres, mais allait surtout en ville se détendre, rare sont ceux qui rentre directement. Lorsqu'ils arrivent au hall, elle regarda le grand escalier, ils devaient encore monter tout ça. Elle regarda Aaron en tournant la tête vers lui.


"Tu crois que tu vas survivre? Parce que bon la monté risque d'être dur quand même, tu veux du soutien peut-être?"

Elle le regarda et attendait sa réponse.

[Hs: oui je me doute^^ petit aussi. Alors moi je laisse comme ça pour ne pas faire trop d'action et te laisser le champs libre pour que tu fasses l'action que tu veux jusque ta chambre.]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: Poursuivre... notre visite [TERMINER]  Lun 4 Oct 2010 - 20:41

"Ok je comprends, c'est mieux parce que bon marché dans ton état ce n'est pas ce qui est des mieux."

Ce fut en enchainement à cette ô combien cruelle verité que nous entamâmes le chemin du retour, en direction des chambres. La traversée fut plutôt lente bien qu'à mesure que nous progressions, la douleur s'estompait progressivement, bien que notre avancé restait lente. Elle me montra un passage permettant de rallier plus aisément et efficacement le hall et donc, dans la suite logique, les chambres.

"Tu crois que tu vas survivre? Parce que bon la monté risque d'être dur quand même, tu veux du soutien peut-être?"

Elle me regardait avec insistance. Tandis que j'arborai un sourire en coin avant de hausser un sourcil surpris, le temps que je ne percute ce qu'elle m'avait dit. Les escaliers ne semblait autant meurtrier que ça quand même, si ? Elle avait effectivement chuté au niveau du palier, mais je dirais surtout que c'était par inattention.

"Ne t'en fais donc pas pour si peu, j'ai largement connu pire que des escaliers avec une jambe douloureuse.", m'exclamai-je joyeusement. Et comme pour prouver que mes dires n'étaient pas issus de mon imagination, je m'avançait gaillardement vers les escaliers. Escaliers dont je commençai lentement l'ascension, tout en espérant qu'elle ne me demanderai pas à quoi je faisais allusion en parlant de pire...

Une petite paire de minutes plus tard j'avais rallié le second palier, le sien, au niveau duquel je l'attendais.

"En tant que tout bon gentleman, je me dois de te raccompagner devant ta porte...", m'exclamai-je en guise d'explication pour mon arrêt soudain.

Hs-Gros désolé pour le retard-sH
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: Poursuivre... notre visite [TERMINER]  Lun 4 Oct 2010 - 21:14

Une fois arrivé dans le hall elle voyait déjà la scène arrivé avec les escaliers dite vous qu'il doit monter quelques marches quand même et ce n'est pas rien dans l'état où il était il faut dire qu'avec toutes les chutes qu'ils venaient de se ramasser les escaliers étaient de la crème anglaise pour eux, mais on ne sait jamais chuter à nouveau risquerait sûrement de le tué cette fois... Puis a dire vrai une fois arrivé dans le hall, elle ne voulait pas vraiment monté les escaliers, car ça allait dire que leur journée était finie, alors qu'elle s'était bien amusée avec lui, bien sur si on oublie les chutes le reste était bien non? Enfin pour elle c'est comme ça qu'elle le voyait. Finalement elle attendait sa réponse à ces questions, après tout elle avait la responsabilité! Responsabilité de quoi? vous allez me dire c'est lui qui sait casser la figure tout seul, mais quand même si elle ne s'était pas chuter avant tout ça peut-être ne serait pas arrivé que voulez-vous Kylie à changer depuis l'année passée... Puis s'était un ami elle s'inquiétait c'est normal. Finalement elle entendit sa réponse.

Citation :
"Ne t'en fais donc pas pour si peu, j'ai largement connu pire que des escaliers avec une jambe douloureuse"

"Oui mais quand même on ne sait pas ce qui peut arrivé la preuve regarde notre journée elle sait finie par des chutes."

Elle venait de lui dire ça, mais venait seulement de remarquer qu'il avait commencé à avancer sur le temps qu'elle disait sa phrase, ah ben ça c'est ce qui s'appelle prendre quasiment un vide en pleine tronche, elle soupira un peu et le suivit un peu en retard par rapport à lui, elle ne voulait vraiment pas courir dans les escaliers pour ensuite faire une nouvelle chute? Et ben non merci très peu pour elle. Lorsque finalement ils arrivent au palier de Kylie, elle le regarda s'arrêter net, mais surtout le pourquoi lorsqu'elle l'écouta, oh que c'est gentil, mais elle s'inquiète toujours pour lui tant qu'il ne sera pas en sécurité dans sa chambre elle ne cessera de s'inquiéter c'est alors qu'elle sourit et lui dit:

"C'est très gentil à toi, mais vu que je te considère comme un ami, j'ai dans l'obligation de te conduire jusque ta chambre dans la sécurité et la bonne humeur pour être sur que plus rien ne t'arrive"

Elle lui fit un très grand sourire, lorsqu'elle se dirigea vers sa chambre en effet elle lui avait dit qu'elle lui donnerait un anti-douleur on ne sait jamais et un peu de pommade ça peut toujours servir vous ne croyez pas? Elle le regarda et dit:

"Ne bouge pas je reviens vite. Puis j'ai quelque chose qui t'appartient que je dois te rendre, donc ne part pas hein^^"

Elle fila tout droit vers la porte de sa chambre, elle était toujours fermée à clé ces colocataires n'étaient pas encore revenus tans mieux, elle l'ouvrit donc et chercha après des anti-douleur et sa pommade, lorsqu'elle les trouve enfin ce n'était pas trop tôt elle ne voulait pas faire attendre plus longtemps Aaron, mais une fois qu'il sera dans sa chambre la journée sera finie et c'est bien dommage, car elle aurait aimé passer plus de temps avec lui... Mais tiens au fait il doit lui faire écouter comment il joue au violon! Hum, aujourd'hui peut-être pas avec tout ce qui sait passé, elle sortit de sa chambre et alla vers lui elle avait mis tout dans son sac, je tiens à préciser qu'elle avait enlever le mouchoir rempli d'eau et de sang^^. Lorsqu'elle voit Aaron.

"Voilà je t'accompagnes et je te donnes tous ce qu'il faut, comme ça je serais rassurée ok et après promis je te fou la paix"

Lorsqu'elle dit ça, elle repensait aux paroles de ses parents le gros truc du fou nous la paix on travaille alors qu'elle ne les voyait déjà pas souvent, mais c'est surtout qu'elle avait l'impression de trop insister et de vraiment l'énerver ce qui serait dommage, car elle l'aime vraiment bien. D'ailleurs elle le regarda et lui dit:

"Dit Aaron, si je suis chiante il faut me le dire hein, il ne faut pas hésiter, par exemple si tu ne veux vraiment pas que je t'accompagne jusque ta chambre, tu me le dis et j'essaierais de trouver des poches pour mettre les affaires^^"

Lorsqu'elle dit ça elle était devant les marches pour monter au palier de Aaron, elle ne voulait pas se risquer de les montés si après il lui dit qu'il ne veut plus la voir ou ne veut plus du tout d'elle aujourd'hui, ça lui évite de les redescendres.

[Hs => pas de soucis à te faire <=HS]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: Poursuivre... notre visite [TERMINER]  Sam 9 Oct 2010 - 14:25


"C'est très gentil à toi, mais vu que je te considère comme un ami, j'ai dans l'obligation de te conduire jusque ta chambre dans la sécurité et la bonne humeur pour être sur que plus rien ne t'arrive"

Dans la bonne humeur ? Bah pourquoi pas, de toute façon, dans l'ensemble, la journée s'était plutôt bien passée, même très bien. Ce n'était pas l'idée que je me faisais d'une découverte d'établissement, et je dois dire que ça ne me dérange nullement.

"Ne bouge pas je reviens vite. Puis j'ai quelque chose qui t'appartient que je dois te rendre, donc ne part pas hein^^"

Partir ? Quelque chose qui m'appartient, quelque chose qui m'appartient... Un réflexe stupide, j'en conviens fortement, me parcouru et je précipitai ma main droite dans la poche interne de ma veste. Mon alcool, voilà tout. Le temps de cette réflexion était identique à celui qu'elle eu mise pour faire l'aller retour. Elle me rendit mes affaires, accompagnés de plusieurs médicament permettant d'atténuer la douleur et d'accélérer le processus de cicatrisation, vraiment très sympa de sa part.

"Voilà je t'accompagnes et je te donnes tous ce qu'il faut, comme ça je serais rassurée ok et après promis je te fou la paix"
"Dit Aaron, si je suis chiante il faut me le dire hein, il ne faut pas hésiter, par exemple si tu ne veux vraiment pas que je t'accompagne jusque ta chambre, tu me le dis et j'essaierais de trouver des poches pour mettre les affaires^^"

Une lueur de désespoir traversa mon regard, elle pensais qu'elle m'ennuyait ? Je dois dire que le fait de savoir que c'était l'impression qu'elle ressentait me rendait plutôt mal à l'aise. C'est alors qu'une idée survint, un geste que je n'aurais probablement pas osé dans d'autres circonstances et je profitai du fait qu'elle ai la tête basse pour m'approcher d'elle avant de lui ébouriffer les cheveux, de l'embrasser sur la joue et d'atteindre les escaliers que je commençais lentement à monter.

"Tu viens ou pas ? Je ne vais quand même pas te porter, si ?

Malgré cette touche d'humour, j'étais inquiet, il y avait un gros risque pour que l'humour ne passe pas dans cette situation et que en prime, elle ai mal pris mon geste. Bah advienne que pourra, je n'ai jamais connu une seule personne se fâchant pour un bisou. Mais bon cela peut arriver. Je progressai encore de quelques marches lorsque je perçue une réaction de sa part.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: Poursuivre... notre visite [TERMINER]  Sam 9 Oct 2010 - 15:38

Oui pour terminer cette journée, il faut de la bonne humeur même si tout au long on en a eu, pour une première journée elle avait été bien remplie et surtout Kylie ne s'était pas amusée depuis longtemps comme ça avec quelqu'un, si avec Yume et encore c'était dû au fait qu'elle s'était pris la porte de son casier en pleine tronche... Enfin bref reprenons où nous sommes arrivés, donc oui elle voulait l'accompagner, mais c'était surtout du fait que si y arrivait encore quelque chose Kylie ne serait pas là et il ne saurait pas qui appelé... Qui n'est là en ce moment presque personne, alors mieux vaut comme ça. Lorsqu'elle le laissa un petit temps tout seul le temps d'aller chercher tous les médicaments, mais surtout réfléchir à ce qui lui appartenait, mais qu'elle avait avec elle, va t-elle lui rende? Oui ou non, elle ne sait pas encore non elle lui rendra c'est sur, après tout. Toute manière avec Kylie mieux vaut éviter tout alcool...

Finalement elle parti avec lui, vous allez me dire pourquoi a t-elle dit ça? Chiante? Ben on ne sait jamais après tout c'est un peu comme ça que ses parents la voyaient! Alors bon c'est toujours bon de poser la question non? Elle n'y pouvait rien il fallait qu'elle soit rassurée au moins une fois. Elle mit son bras derrière la tête lorsqu'elle dit ça en se frottant l'arrière, comme une gêne elle imaginait déjà si il lui disait ouè en fait tu es vraiment chiante... Comment la réaction elle l'aurait pris! Pleuré? Non! Enervée? Peut-être, en fait elle ne sait même pas elle-même, mais elle imaginait aussi si il lui disait non. Tout venait dans sa tête comme un éclair.

Finalement elle marcha à côté de lui en attendant la réponse, mais rien ne vient lorsqu'elle senti ses cheveux se faire ébouriffé, mais heu pas encore, pas une deuxième fois ou la troisième fois? Elle a arrêté de compter de toute manière, sa coiffure en plus? La pauvre elle n'a pas de chance. Elle dit même toujours lorsqu'il lui ébouriffé les cheveux.


"Mais..."

Il n'a pas terminé sa phrase, car elle fut non pas choquée, mais très surprise par ce qui venait de ce passé par la suite, elle s'était même arrêtée c'était bien une des premières fois que quelqu'un d'autre l'embrassait sur la joue que son frère, comme une fille c'est ce qui est dit elle rougit! Alors, ne lui demander pas pourquoi c'est bien la première fois qu'elle rougit comme ça, faut dire aussi que c'était un autre que son frère et un garçon en plus... non elle ne va pas avoir un coup de chaud et ne plus savoir marché loin de là, sa lui a redonné la pêche pour la suite, du moins pour la fin de la journée qui va approcher, mais elle était tellement étonnée qu'elle était restée clouée sur place. Lorsqu'en entendant sa voix elle redressa la tête et commença à courir vers lui pour le rattraper. Tout en courant elle dit:

"non pas besoin, j'arrive"

Au moins avec ça elle venait de comprendre qu'elle ne l'ennuyait pas le moins dû monde, une fois à sa hauteur elle lui fit un grand sourire à pleine dent, ses yeux avaient changé d'expression on pouvait voir qu'elle était super contente, mais surtout heureuse qu'elle ne l'ennuyait pas. Lorsqu'elle lui pris le bras du côté ou son genou était ouvert elle mit le bras d'Aaron derrière sa tête pour qu'il prenne appuis, au moins comme ça sa va lui éviter de trop forcer sur son genou pour la montée...

"N'hésite pas à t'appuyer!"

Elle en n'a pas l'air, mais elle est très forte alors supporté la moitié du poids d'Aaron ce n'est vraiment rien. Hum en sachant ce qu'il vient de faire. Elle était toujours un peu gênée, mais ne le montra pas. Où du moins essaye que ça ne se voyait pas.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: Poursuivre... notre visite [TERMINER]  Mar 12 Oct 2010 - 19:09


"non pas besoin, j'arrive"

Hé bien la réponse aura été plutôt longue a venir. Cela devait être du au fait qu'elle paraissait troublée. Finalement je n'aurais peut être pas dû. Mais d'un autre coté elle semblait joyeuse donc ce n'était pas une peine perdue. Un léger moment de flottement se fit ressentir avant que je ne sente mon bras sur son épaule, signe qu'elle avait pris la décision de me soutenir. A priori

"N'hésite pas à t'appuyer!"

Je n'émis qu'un vague merci prenant la décision de ne m'appuyer que légèrement sur elle. J'avais assez de force pour me soutenir mais si je ne m'appuyais pas sur elle, elle finirai par mal le prendre.

Quelques minutes plus tard nous arrivâmes devant ma porte. Je fouillai quelques secondes dans ma poche avant d'en ressortir ma clef et de l'insérer dans la serrure. Une fois que le petit claquement désignant que la porte était ouverte eu retenti, j'ouvrai cette dernière et y pénétra, invitant Kylie à faire de même.

La direction que je pris fut plutôt évidente et c'est en quelques secondes que je me retrouvais assis sur mon lit, m'appliquant un vrai pansement à partir de ce que j'avais emmené dans mon sac. Une fois fini, je relevai les yeux vers Kylie, pour m'apercevoir qu'elle n'était pas partie, cela aurait été bête que je parle dans le vide. Je me laissais tomber en arrière dans un profond soupir.


"Hé bien, quelle journée ! J'espère que tu t'es autant amusée que moi. Mais n'hésite pas, fait comme chez toi.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: Poursuivre... notre visite [TERMINER]  Mar 12 Oct 2010 - 23:09

Finalement il s'appuyait un petit peu, c'était sûrement pour dire oui, mais en fait non, car je suis quand même un garçon, enfin style vous voyez je suis un mec donc bon être comme ça la gêne, même si elle se doutait que ce n'était pas du tout pour ça, mais pour autres choses, enfin bref elle n'allait pas se poser la question au pire s'il ne s'était pas appuyé, ben elle n'allait pas mal le prendre après tout elle avait décidé toute seule de le faire, alors même si il avait dit non, elle aurait compris, mais elle était quand même contente. N'allez pas lui demander pourquoi elle n'en sait rien ok... Après tout c'est mieux d'avoir une Kylie joyeuse que râleuse n'est-ce pas lol. Enfin bref la montée des escaliers se fit sans accident c'est un miracle pour eux, qui n'avait reçu que des chutes un peu plus tôt. Une fois arrivé devant sa porte elle enleva son bras de sa nuque pour qu'il puisse chercher après sa clé, au moins c'est signe que ses colocataires n'étaient pas là.

Une fois que la porte fit mine de bien vouloir s'ouvrir, Kylie était resté sur le palier, en effet elle n'allait pas partir comme ça, ou du moins lui dire au revoir et à demain, c'est surtout ça qu'elle se dit, lorsqu'elle le vit faire un vrai pansement, ah oui c'est vrai qu'avec ses bouts de mouchoirs craquer qu'elle avait mis pour faire au moins un pansement assez convenable devenait sûrement assez gênant. Une fois que tout fut fini elle le vit regardé dans sa direction, mais par la suite se laisser tomber en arrière avec un soupir! Un soupir? Sa voulait dire quoi ce soupir? Hum non Kylie ne cherche pas trop loin ça ne sert pas à grand-chose. Mais finalement elle l'entendit assez mal, car elle était éloignée quand même, mais parce qu'en plus il était affaler sur le lit, mais elle compris quand même.


"Merci."

Lorsqu'il lui dit rentré elle avait tout simplement dit merci, normal après tout il aurait pu lui dire bon ben merci et au revoir, ah on ne sait jamais ce n'est pas parce qu'on à passer toute la journée avec une personne que tout va aller pour le mieux n'est-ce pas? Enfin bref elle ferma la porte derrière elle, ben quoi après tous les autres n'avaient pas vraiment besoin de voir ce qu'il y avait dans la chambre d'Aaron, vous allez me dire une chambre est une chambre quoi. Elle ne resta pas debout évidemment, mais elle s'assied à terre juste à côté du lit de Aaron, les jambes croisées et s'était collée le dos contre le morceau du mur. Elle s'étira un peu tout en disant.

"C'est clair je me suis super bien marrée à faire un de ses jours des journées comme ça."

Elle fini de s'étira et eu un sourire, lorsqu'elle le regarda et dit:

"Au moins tu pourras dire que tu auras eu une journée mouvementée pour ton premier jour d'école^^"

En effet ça avait été une journée mouvementée, mais elle avait adoré elle ne s'était plus amusée comme ça depuis le jour où elle avait rencontré une autre fille qu'elle avait trimballer avec elle, car elle était poursuivie par un surveillant, n'empêche Kylie avait gagné et la jeune nouvelle s'était bien marrée. Enfin là c'était plus le genre de Kylie n'a vraiment pas envie de faire comme tout le monde. Bref nous allons passer ce chapitre.

"Sinon Aaron, sa va mieux ton genou? Ah tu n'as pas oublié ce que tu m'as dit? Pour le violon faudra se fixer un jour^^"

En effet le violon, ça elle ne le lâcherais comme ça ^^, elle voudra absolument l'entendre ce qui est normal, c'était rare les personnes qui savent joué du violon très bien. Elle adorait en plus cet instrument de musique.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: Poursuivre... notre visite [TERMINER]  Dim 17 Oct 2010 - 16:32

"Au moins tu pourras dire que tu auras eu une journée mouvementée pour ton premier jour d'école^^"

Il est vrai que affirmer le contraire aurais été un véritable mensonge. Je m'étais rarement autant amusé et de mémoire, jamais autant apprécié la compagnie d'une demoiselle aussi. Enfin presque jamais. Il y a certaines fois ou... .

"Sinon Aaron, sa va mieux ton genou? Ah tu n'as pas oublié ce que tu m'as dit? Pour le violon faudra se fixer un jour^^"

En l'entendant me parler, je me redressais sur mes coudes, tout en sortant de mes pensées. Si j'allais mieux ? Bah oui, enfin je crois. Pour toute réponse je me relevai et fis les quelques pas me séparant des mes affaires, posés par terre un peu plus tôt. Je me baissai, souplement puis empoigna la poignée de la housse de mon violon, et revins au niveau de mon lit. Je glissai ma main sur la fermeture éclair et fis coulisser celle-ci le long des dents qui fermaient la housse. Une fois ouvert, je sortis l'instrument plus tôt cité. La couleur sombre de son bois était en parfait accord avec ma tenue vestimentaire, elle dégageait une aura triste.

"Je le tiens de mon père. Mais maintenant qu'il n'est plus de ce monde, c'est le seul souvenir qui me reste de lui. Et désolé mais je ne pourrais pas jouer maintenant, il me faut avant toute chose l'accorder et puis, il serait dommage de ne jouer que pour une seule personne, même si c'est toi, non ?"

Je lui avait montré l'instrument histoire qu'elle ne penses pas que finalement la housse soit vide. J'en profitais également pour vider mes poches pour m'apercevoir que l'on avait essayé de me contacter. Je posais nonchalamment mon téléphone sur ma table de chevet. Avant de retourner m'asseoir.

"Désolé Kylie mais je crains de ne rien pouvoir t'offrir à boire, ni même à manger.

Hs-Vraiment navré, mais en ce moment j'ai quelques problèmes IRL...-sH
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: Poursuivre... notre visite [TERMINER]  Dim 17 Oct 2010 - 22:31

Installée à côté du lit à terre les jambes croisées, voilà une position bien différente que Kylie prenne, vous allez me dire aussi c'est normal elle ne voulait pas prendre trop de place et encore moins faire tombé quelque chose on ne sait jamais, surtout que ce n'est pas sa chambre alors imaginer le bordel que ça pourrait être si elle faisait tomber quelque chose, elle s'imaginait déjà la scène en train d'essayer de rattraper l'objet qui tombe, lorsqu'un autre tombe à cause de sa gaffe et ainsi de suite un domino comme on dirait, elle manquerait de mains pour tout rattraper, ça ne ferait qu'empirer les choses croyez-moi, autant restée sagement à terre, même si ça ne risquait vraiment pas d'arriver, ce n'est pas son genre d'être maladroite, mais vaut mieux ne pas tenter le diable surtout avec la journée qu'ils ont eu.

Enfin bref elle regarda Aaron lorsqu'il se redressa sur ses coudes, elle le regarda tout en ce demandant quoi, lorsqu'elle le vit marché en effet ça allait beaucoup mieux, au moins ça ne finira bien cette journée, tient d'ailleurs il était quel heure? Elle regarda sa montre déjà 16h00 les cours vont se terminer très bientôt, c'est seulement maintenant qu'elle se rendait compte de la journée, elle ne s'était jamais passée aussi vite, d'habitude elle traîne en ne sachant pas quoi faire, alalala il faudra qu'elle retrouve cette vitalité dans une journée, elle avait trop aimé.

Finalement une fois qu'elle le vit revenir il avait un étuis celui de son violon! L'étuis en lui-même était beau, il faut dire qu'elle est non pas émerveillée se serait trop pour un étuis, mais disons plutôt que sa prouve qu'il en prend soin, lorsqu'il sorti enfin son violon d'une couleur noire, la d'un coup elle se redressa un peu, mais elle se mit sur ses genoux et était face à lui, avec des yeux émerveiller et pétillant, comme si elle avait des étoiles dans les yeux!


"OUAHHHHHH!!"

Elle le regarda, avant qu'il ne dise sa phrase elle dit:

"en tout cas moi je l'aime déjà ton violon, j'adore sa couleur rien avoir avec ceux qu'on voit tout le temps brun je pense si je ne me trompe pas, mais celui-là il est comment dire... attirant je dirais, on se sent captivé par lui."

Bien sur elle venait sûrement de dire des âneries pour ne pas changer et surtout se montrer très ridicule, mais elle n'y pouvait rien c'était sorti tout seul, puis bon ben après tout elle le pensait vraiment alors elle est contente de l'avoir dit. Lorsqu'elle remarqua qu'elle s'était vraiment rapprochée de Aaron tellement qu'elle était fascinée par le violon, ce qui veut dire qu'elle était mise debout sur ses genoux face à lui toujours pour mieux le contemplé, lorsqu'il parla elle le regarda et l'écouta tout en se r'asseyant sur ses genoux. Une histoire triste, mais qui peut apporter beaucoup de choses.

"Oh je vois ton père devait être un très grand violoniste alors? Alors il faut en prendre grand soin tu as bien raison."

Elle n'avait pas su dire autre chose, personnellement elle ne sait pas quel mal on ressent quand on perds une personne chère, après tout elle n'a pas vécu ça, mais dans sa tête elle se dit qu'il fallait mieux qu'il ait eut un père qu'il l'aime que comme elle, avoir des parents qui l'ont détestée et ne s'occupait jamais d'elle, oui elle en avait eu la confirmation, mais elle s'imaginait que ça lui avait fait mal. Lorsqu'elle se redressa et s'épousta les fesses, c'est bien de s'asseoir à terre, mais bonjour la crasse après même si les chambres sont faites, au moins une chose est sur il n'y a pas de poussière et ça tant mieux. Quand elle le regarda après qu'il ait parlé. Elle lui sourit gentiment et gaiement.

"Ne t'inquiète pas, quand tu auras trouvé un public si je peux dire ça tu me fais signe"

Elle s'étira encore un petit peu et dit:

"Ne t'inquiète pas je vais y aller toute manière je ne voudrais pas déranger tes colocataires qui risquent sûrement de revenir, les cours vont bientôt se finir dans quelques minutes, alors autant que je m'en aie maintenant, ah oui avant que j'oublie."

Elle prit un bout de papier dans son petit sac et un bic elle écrit quelque chose dessus, mais quoi? Vous allez me dire bonne question hein? Qu'est-ce que sa va être? Rien de grave je vous r'assure. Elle le lui tendis.

"Tiens c'est mon numéro je sais sûrement ce que tu es en train de te dire que ça ne sert à rien, car on se verra quand même en cours, mais bon si un jour tu veux me joindre je parle surtout lorsqu'on n'a pas cours, ben tu peux quand même me contacter que ce soit pour n'importe quoi!"

Elle lui sourit et attend qu'il prenne.

[HS: Pas de problème ^^ :Hs]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: Poursuivre... notre visite [TERMINER]  Mer 20 Oct 2010 - 18:32

"OUAHHHHHH!!"

Ouahhhh ? Voilà bine une attitude complètement différente des habituels "C'est quoi cette couleur ?" ou bien encore des "T'es sur que c'est pas une guitare ?" et j'en passe et des meilleurs. Pourquoi donc les gens s'arrêtaient-t-ils sur la couleur ? Après tout on trouve bien des frites bleues, et c'est pas pour autant que ce ne sont plus des frites...

"en tout cas moi je l'aime déjà ton violon, j'adore sa couleur rien avoir avec ceux qu'on voit tout le temps brun je pense si je ne me trompe pas, mais celui-là il est comment dire... attirant je dirais, on se sent captivé par lui."
"Oh je vois ton père devait être un très grand violoniste alors? Alors il faut en prendre grand soin tu as bien raison."

Mon père, un violoniste ? Pas vraiment non, c'est surtout une alternative qu'il avait trouvé pour que non seulement je le laisse tranquille, mais aussi pour pouvoir s'en vanter auprès de son réseau social. Combien de fois m'avait-t-il appelé alors qu'il recevait des clients, afin que je leur joue un morceau ? Je ne les comptait plus et de mémoire, je m'étais même arrête d'y penser, je n'agissais que comme un automate dans ces moments là.

"On ne peut pas vraiment dire que mon père était violoniste, c'est plutôt que le fait que j'y joue l'ai arrangé. Enfin, c'est devenu comme mon trésor donc je ne peut que l'en remercier..."

Finalement elle se redressa avant de s'épousseter les fesses, chose qui me fit sourire. A croire que c'était rien de pus qu'un réflexe inconscient car la chambre n'était pas si sale que ça et en prime, je n'avait pas noté la moindre trace de saleté. A la suite de cela, et après un énième étirement, elle me répéta donc qu'il ne fallait pas que je l'oublie, avant de m'expliquer que a fin des cours approchait et qu'elle allait éclipser rapidement. Elle accentua sa phrase par une interjection avant de se saisir d'un morceau de papier ainsi que du matériel adéquat pour écrire dessus. Elle traça grossièrement des formes semblables à des chiffres, avant de me le tendre.

"Tiens c'est mon numéro je sais sûrement ce que tu es en train de te dire que ça ne sert à rien, car on se verra quand même en cours, mais bon si un jour tu veux me joindre je parle surtout lorsqu'on n'a pas cours, ben tu peux quand même me contacter que ce soit pour n'importe quoi!"

N'importe quoi hein ? Ma foi, je m'emparai du morceau de papier avec un large sourire, tandis que j'analysais intérieurement toutes les possibilités que je pouvait obtenir grâce à son numéro. J'avais glané un objet précieux ma foi.

"Ou quand je vais me remettre au violon, je suppose.C'était avec un sourire véritable que je m'adressais à elle, sourire qui devint vite narquois."Enfin j'en prends note, sois sur que je t'appellerais si jamais j'en ressent le besoin ou si... je manque de compagnie..."Malgré un début réel, la fin était plutôt perverse et pas totalement réelle. Devant le fait qu'elle me dévisageai, je lui tirait la langue bien content de ma petite boutade.

"Enfin bref, si tu est sure de ne pas pouvoir rester, la moindre des choses est que je te raccompagne au moins jusqu'à la porte, non ?"Et comme pour la rassurer, pour lui montrait que je ne la jetai pas dehors, j'accrochai son bras au mien avant de me diriger vers la porte et de lui tapoter a tête."Attention dans les escaliers" Avec tout ce qui était arrivé dans la journée, c'était le mieux à faire...

Hs-Bon ben moi je m'arrête là, je vois mal Aaron te parler alors que t'es au bout du couloir ^^" Et désolé pour l'attente-sH
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: Poursuivre... notre visite [TERMINER]  Jeu 21 Oct 2010 - 11:15

Finalement elle avait quand même vu le violon et ça c'était déjà pas mal, maintenant il faut absolument qu'il en joue un jour, car ça elle ne le lâchera pas, non quand même pas à ce point, mais c'est sur qu'elle risque de lui répéter assez souvent jusqu'à qu'il en ait marre, ouè ça c'est un bon plan, mais un mauvais aussi si on le prend dans le sens que sa va l'énerver plus qu'autre chose, mais bon elle sait se mettre des limites je vous rassure. Enfin bref elle le vit étonné par sa réaction! Quoi ce n'est pas normal de laisser échapper ce qu'on éprouve lorsqu'on voit une chose magnifique? Enfin bref passons, mais en tout cas elle avait été directement captivé par ce violon de couleur noire, elle en avait jamais vraiment non plus de couleur comme ça alors bon c'était une première pour elle.

Finalement elle le regarda lorsqu'il parle... Ah bon son père n'était pas violoniste ah la gourde qu'elle venait de faire là. Sa c'est bien Kylie faire des gourdes comme ça, au lieu de garder sa langue dans sa poche comme dit le dicton non il fallait que ça sorte, bah la prochaine fois elle sait qu'elle doit absolument se taire et surtout ne plus rien dire, elle le regarda et dit:


"Ah oups pardon, je pensais pourtant, mais d'accord"

Hum, elle n'avait pas trouvé autre chose à dire, car de multiples questions lui tournaient la tête, en effet comment ça arrangé? Pourquoi faire? On ne fait pas un cadeau pour ça? Enfin elle avait pleins de question en tête, qu'elle n'allait bien sur pas posé de peur de le blesser on ne sait jamais se remémoré un passé n'est pas toujours évident alors bon autant ne pas remuer le couteau dans la plaie, mais elle les garde en mémoire pour le jour ou le moment qu'elle trouva pour lui demander, après tout lorsqu'on veut connaître bien quelqu'un il faut un peu voir comment il était dans son passé non? Mais pour le moment pas besoin, elle en restera là.

Son numéro pour n'importe quoi, bah quoi il y a quoi de mal dans a phrase? Un conseil! Une aide! Et bien d'autres choses elle ne voit pas le mal qu'il y a, lorsqu'il parla a oui d'accord elle voyait un peu le genre de ce qu'il avait compris. Elle le regarda en le dévisageant, mais pas méchamment.


"ah ah ah toujours ce genre de chose hein à blagué, enfin j'aurais aussi pu le dire autrement sûrement... Bref"

Elle lui retira la langue aussi après qu'il ait fait, mais non elle ne va pas se laisser faire hein sinon il aurait gagné cette manche lol, oui ne cherchez pas à comprendre là pour le moment. Elle allait s'apprêter à partir lorsqu'elle senti son bras tiré et le vit son bras accrocher au sien, une fois arrivé devant la porte elle fit volte face pour être en face de lui évidemment, lorsqu'il lui tapota la tête, ah oui les fameux escaliers ça elle s'en r'appellera encore longtemps c'est sur.

"Pas de soucis je vais faire gaffe"

Elle dit ça avec le pouce en l'air comme pour dire je gère t'inquiète. Ensuite elle commença à marcher et lui fit un grand signe de main pour lui dire au revoir, elle se retourna et une fois arrivée aux escaliers elle commence à descendre les marches jusque sa chambre.
Revenir en haut Aller en bas
 
Poursuivre... notre visite [TERMINER]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kobe High School :: Hors RPG :: Poubelle :: Archives des rps :: Anciens rps-
Sauter vers: