Partagez | 
 

 Comme une sale journée... [PV Dylan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
« Invité »
(#) Comme une sale journée... [PV Dylan]  Mar 28 Sep 2010 - 21:15

Mikail enrageait en passant sous le portail de Kobe. Sa journée n'avait été qu'une longue suite de merdes en tout genre. Son réveil d'abord, qui n'avait pas sonné. Mikail n'avait pas encore de cours ; mais bon quand même ; il aimait se réveiller tôt pour avoir sa journée devant lui. Et puis non, avant même son réveil, il y avait sa nuit ; une mauvaise nuit. Il avait mal dormi ; c'était fait réveillé au milieu de sa nuit par un sms d'une amie en France et avait fait des cauchemars toute la nuit. Ce sms ! Ce putain de sms ! A quoi elle pensait en le lui envoyant, hein ? « Tu me manques. Pourquoi t'es parti ? » Bordel ! Comme si ils lui manquaient pas ses potes en France ! Comme si ELLE ne lui manquait pas ! Il ne s'était pas attendu à ce que le pont soit difficile à couper avec son père ; et ça n'avait pas été le cas ; mais avec ses amis... Ils ne comprenaient pas la raison de son départ... Ils ne la comprendraient jamais de toute façon... Et pour couronner le tout donc ; son réveil qui, ne s'acquittant pas de sa tâche, l'avait laissé dormir 3h de plus, 3h de cauchemars en tout genre et de nuit agitée. Il s'était bien réveillé en partie quand les autres c'étaient levés mais il s'était rendormi sans difficultés...

Pour se détendre et se changer les idées ; Mikail avait décidé de chercher un club d'art martial, n'importe lequel tant que c'était un nouveau, un qu'il n'avait jamais fait, et qu'il lui permettrait de se défouler un peu ; d'évacuer tout ça... Il avait pas fait 50m dans la rue que son téléphone vibrait. Appel Visio ; c'était sa mère. Elle l'avait invité à déjeuner ensemble ; prétextant une excellente nouvelle à lui annoncer. Cette invitation avait requinqué Mikail. Voir sa mère aussi souriante lui faisait du bien. Il se dirigea donc vers le restaurant prévu ; car son réveil tardif avait raccourci la matinée, et il était bientôt l'heure du rendez-vous. La mère de Mikail était déjà a table. Mikail arriva, embrassa sa mère et s'excusa de son retard. Il commanda et regarda sa mère avec une joie non-dissimulée, avide de connaître cette « excellent nouvelle ». Sa mère lui sourit de ce sourire qui signifiait qu'elle était vraiment heureuse ; que quelque chose de bien c'était ou allait se produire ; ce qui apaisa Mikail. Il se rappelait exactement comment elle avait formulé l'« excellente » nouvelle...

« Tu me déçois un peu quand même Mikail ; tu ne m'a même pas posé de question, rien... Enfin bon, je suppose que tu te bases sur tes intuitions et que tu attendras que j'ai finit pour me dire que tu y avais pensé grâce à tel ou tel détails ; mais que tu ne t'es pas prononcé car ça pouvait être aussi telle ou telle autre chose, comme d'habitude ; mais bon... Il y a quand même des détails qui ne trompent pas. Ce restaurant par exemple ; c'est quand même un restaurant chic, pas un de ceux dans lesquels j'ai l'habitude d'aller ; regarde leur carte ! Donc je disais...»

Mikail ne l'écoutait plus. Il avait senti le bonheur le quitter et laisser la place à un sentiment étrange, mélange de peur et de colère. Il n'aimait pas qu'on parle d'argent ; c'était toujours mauvais. Même les bonnes nouvelles finissait par en devenir de très mauvaise quand on parlait argent... Mikail avait quand même décider de continuer à écouter sa mère ; au cas où...

« Et donc tout ceci au final c'est grâce à ton père ! Tu vois c'est pas un si mauvais bougre finalement. Et il m'a dit que tu ne répondais plus à ses appels ; c'est vrai ?»

Mikail avait jeté un regard noir à sa mère, un regard haineux que même ses lunettes n'avait pas camouflé. De quoi se mêlait-elle ? Il s'était levé et avait dit clairement à sa mère que tout ce qui venait de son père il n'en voulait pas et que si ce repas avait lieu grâce à lui il 'en passerai. S'en était suivi une grosse engueulade entre deux esprits forts qui n'avait pris fin que lorsque le gérant et les serveurs les avaient mis dehors tous les deux. Mikail était parti de son côté. La nouvelle de devoir quelque chose encore à son père l'énervait au plus haut point ; et il avait VRAIMENT besoin d'un club de sport là ; mais il n'avait plus la patience d'en chercher. Il était revenu à la prépa, et sa colère n'était en rien atténuée par la longue marche, au contraire, l'agacement l'avait gagné au cours du trajet retour et exacerbait cette colère qui ne demandait qu'à exploser et tout détruire sur son passage...

Il traversa la cour d'un pas rapide ; tapant quelques personnes sur son chemin sans chercher à s'excuser ; perdu dans ses pensées. Il voulait se battre ; frapper quelqu'un, prendre des coups... Il voulait un combat ! Les arts Martiaux servaient à ça ; à le défouler. Il était en manque, il n'avait rien fait depuis son arrivée au Japon. Rien, pas une bagarre ; pas un cours ; pas un coup reçu ou donné ; rien. Et toute la frustration de ces deux semaines passées atteignaient un point culminant aujourd'hui ; frustration à laquelle venait s'ajouter sa colère ; elle aussi en partie refoulée, et tout ceci donné un mélange prêt à exploser à tout moment... Il percuta une épaule un peu plus large et plus dure que les autres et continua son chemin au milieu des élèves.

« Dis donc connard, ça te dirait de bousculer mon poing? »

Mikail s'arrêta ; et se retourna lentement, fixant le jeune homme qui l'avait interpellé derrière ses lunettes. Il lui fit face ; bouillant d'une colère sourde qui ne demandait qu'a s'exprimer.

« Pourquoi pas... »

Si ses lunettes masquaient la colère dans ses yeux ; sa voix était provocante et agressive. Il voulait se battre...
Revenir en haut Aller en bas
 
Comme une sale journée... [PV Dylan]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kobe High School :: Hors RPG :: Poubelle :: Archives des rps :: Anciens rps-
Sauter vers: