Partagez | 
 

 [PV The Cat] Le prof d'anglais est dans la place ! [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
« Invité »
(#) [PV The Cat] Le prof d'anglais est dans la place ! [Terminé]  Jeu 30 Sep 2010 - 13:02

La vie est belle et il chantonne. Le chauffeur de taxi dit rien, mais sans doute qu'il n'en pense pas moins. Surtout que trimballer un énergumène pareil et ses valises jusqu'à la Kobe High School, alors que son client n'a pas dormir depuis pas loin de 24h, c'est pas de tout repos. Mais le roux a pas pu pieuter. Ni aux USA, ni dans l'avion et pourtant le trajet a été long : il est excité. Et maintenant qu'il est arrivé, son euphorie paraît ne pas vouloir descendre. Il sort de la voiture avec enthousiasme et part récupérer ses bagages, levant le nez ensuite vers l'école, un sourire plaqué sur les traits. Le chauffeur de taxi doit se gratter la gorge puis l'interpeller franchement pour qu'il se souvienne qu'il a pas été transporté à l'œil. Akutsu sort le fric, lui tend, reprend sa monnaie et se décide à rejoindre son appart'.

C'est lequel déjà ? Ah oui, le 7. Le 7, le nombre parfait. Ça vous plante un décor ça déjà. Si c'est pas bon signe pour son année, quand même ! Il est pas vraiment superstitieux mais un peu quand même. Surtout si c'est positif : ça peut être que bon pour son moral qui n'a pourtant pas besoin d'être remonté. Parce qu'il est à bloc, là. Prêt à faire feu, à rentrer son savoir dans la tête d'élèves qu'il ne verra que le lendemain. Parce qu'on est dimanche et que personne ne fait cours le dimanche. Même pas lui.


« Yooosh ! A moi l'école, les profs et les filles ! »

Mais avant, il prend ses valises et marche droit vers les portes. Appartement 1. Appartement 2. Appartement 3. Les valises pèsent. Il espère que le reste de ses affaires est bien arrivé à destination. Pas qu'il ait eu grand chose à prendre vu qu'il créchait dans une chambre étudiante mais quand même, il tient à ce que ce qui est à lui l'accompagne.

Appartement 5. 6. 7 ! Il sourit, lâche les bagages et défonce la sonnette. Il aurait bien aimé y aller plus doucement, mais c'est plus fort que lui. Il dose pas son énergie et le doigt s'est écrasé sur le bouton avec la grâce d'un éléphant dans un magasin de porcelaine. Il espère que ses futurs colocataires sont bien là, et surtout pas trop grincheux. Et pas trop coincé, parce qu'avec sa gueule de délinquant juvénile... S'il tombe sur des vieux ça va même être encore plus drôle. Il sait qu'il a pas une gueule de prof. S'il doit montrer patte blanche il est pas couché. Alors il a certes pas envie de dormir, mais pas plus de rester sur le pallier.

La porte s'ouvre assez vite ceci dit et c'est pas un dinosaure qui apparaît. Même qu'il est plutôt beau gosse, franchement métisse et donne pas l'impression d'avoir un balai coincé dans le cul. Un bon point. Ou trois. Akutsu sourit donc davantage.


« Salut, je suis le nouveau coloc. J'ai pas osé entrer comme ça, j'me suis dit que vous apprécieriez moyennement. C'est bien l'appartement 7 pour le personnel de la Kobe High School, au fait ? »

Et le nom de l'école lâché avec l'accent new yorkais, ça vous pose tout de suite. Fais gaffe mon grand, le prof d'anglais est dans la place !

[HRP : Pour des raisons pratiques, ça se passe le dernier dimanche d'avril^^]


Dernière édition par Akutsu Moe le Lun 3 Jan 2011 - 18:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: [PV The Cat] Le prof d'anglais est dans la place ! [Terminé]  Ven 1 Oct 2010 - 10:15

La prof de bio n'était plus revenue.
Enfin si, elle était revenue avant les vacances, avec une expression perpétuellement inquiète sur le visage et sa discrétion était carrément devenue un retranchement complet. Quand elle avait fait ses valises sans un mot, à peine quinze jours après la rentrée, Cathan n'avait même pas été surpris. Ils étaient retournés à cette colocation tranquille entre Jiro et lui, et il n'avait pas vraiment à sans plaindre, quelque soit la facette du japonais dont on parlait. Cathan avait même essayé de boire du thé pour lui faire plaisir mais... non. De l'eau chaude avec des plantes dedans, très peu pour lui.

Une fois ce détail environnemental expliqué, quelqu'un pouvait-il expliquer pourquoi il se retrouvait comme un crétin à corriger des copies d'élèves sous doués, installé sur le canapé du salon, à une heure où il aurait pu être tranquillement dans son lit à oublier le reste du monde ? Un brin de masochisme, ou l'enthousiasme déroutant de Jiro quand il était parti à son entrainement de kyudo ce matin. Le japonais avait eu la gentillesse de prévoir une pleine cafetière, particulièrement corsée – surement avait-il du prendre en compte la pile de copies posées sur la table basse, n'attendant que son bon vouloir.
En tous cas, il était servi. Il avait beau savoir que les maths n'étaient pas une discipline évidente, voir autant d'erreurs rassemblées en aussi peu de pages, ça le dépassait. Bon sang, c'était des maths primaires et simplistes, ça ! Ils comptaient faire quoi les gosses de leur vie, plus tard, éviter toute branche un tant soit peu scientifique ? Il ratura une nouvelle page d'un rouge vif. Et encore, ce n'était que des QCM, avec une demande réduite de démonstration... il ne voulait même pas imaginer le massacre quand il leur refilerait des problèmes qui demandaient de longues démonstrations.
Un 65% se vit écrire en haut de la feuille avant qu'il se s'assoit au fond du canapé avec sa tasse à la main, prenant une pause bien méritée. La pile avait de toute façon nettement diminuée... avait-il passé les cancres de la classe ou pas ? Il n'était pas sur que ses nerfs supportent pire torture des maths.

C'était marrant : dans son ancien job, il ne perdait quasi jamais son calme. Ici, où perdre son calme ne le mettait absolument pas en danger, son caractère était beaucoup moins stable. Il fallait dire, au bureau, personne ne remettait jamais en question ses marottes, ou ne faisait d'erreur telle qu'il avait envie de se taper la tête contre les murs. A oui, c'était ça la différence... il avait été entouré d'adultes compétents. Plus ou moins compétents certes, mais chacun faisait son taff dans un grand tableau. Bien sur, il y avait des crashs. Bien sur, il y avait des branches pourries et des coups de putes. Mais il ne se retrouvait pas à jouer les nounous.
Il avait joué, décroché le gros lot et secoué les requins au passage. S'il avait envie de tuer un de ces gosses, il n'avait qu' à s'en prendre à lui même.

La sonnette hulula un son propre à lui arracher les oreilles au moment où il allait se repencher sur ses copies pour se dépécher d'en finir.
Qui pouvait venir le déranger ? Un des autres profs ? Cathan se leva pour aller ouvrir la porte, et dut, comme à son habitude, baisser les yeux pour regarder le visage du petit gabarit japonais qui lui faisait face. Cheveux quasi de la même couleur que les siens, air enthousiaste et encore plus jeune que Jiro, il eut un instant de flottement en se demandant si c'était un élève perdu, jusqu'à ce qu'il se présente.
Il se fendit d'un sourire et s'écarta pour laisser passer l'autre, ouvrant largement la porte pour le laisser entrer avec toutes ses affaires.

" Welcome aboard."

Jeune, oui, à peine plus vieux que les élèves les plus agés, c'en était presque effrayant. Pas autant que son air ravi d'être là... Cathan n'aurait pas été surpris de le voir se mettre à sautiller sur place comme un jeune chien un peu trop énervé pour arriver à contenir toute son énergie.
Dernier détail plus intéressant : sa manière de prononcer le nom du lycée, à l'accent impossible à rater pour un américain. Il tendit la main pour le saluer, renonçant aux courbettes japonaises. Il n'avait pas le dos assez souple pour ça.

" Bienvenue. Cathan O'Leary, prof de maths. Et pas le peine de me dire que vous n'aimez pas cette matière, je le sais. Vous voulez un café avant de vous installer ? "

Autant commencer par les choses agréables.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: [PV The Cat] Le prof d'anglais est dans la place ! [Terminé]  Ven 1 Oct 2010 - 20:04

« Akutsu Moe, nice to meet you. »

Poignée de main virile et volontaire. Akutsu sait qu'il a pas affaire à une larve, même si sa première impression était clairement à l'opposé de cette idée. Son coloc' a plutôt l'air cool et, vu son accent quand il parle, américain. D'où, le Japonais peut pas le dire, mais au moins il peut s'exprimer dans la langue de Shakespeare de tout son saoul et être compris. Parce que l'anglais reste la langue avec laquelle il s'exprime le plus souvent et ce depuis qu'il est gamin.

« Volontiers pour le café. Ça fera pas de mal d'avaler un truc, j'ai juste eu droit au petit-dej' infecte dans l'avion. »

Une valise dans chaque main, il rentre à l'intérieur. Son regard furète autour de lui alors que son sourire ne quitte pas son visage. Bien ! Au moins l'appartement a l'air sympa. Rénové récemment. Propre. Grand aussi, mais ils doivent vivre à quatre dedans. Il a pas connu un tel luxe depuis un bon moment, et la perspective d'avoir des colocataires l'enchante. Il aperçoit le paquet de copies sur la table basse et a une pensée compatissante à l'égard du prof de maths. Effectivement, il a jamais raffolé de la matière, mais lui au moins la comprenait. C'est pas le cas de tous les élèves et ceux qui pigent pas la massacrent. D'un autre côté, il va au devant de résultats assez similaires avec l'anglais.

« Ça dérange pas si je pose mes bagages avant qu'on discute ? »

Déjà il cherche la bonne porte des yeux, celle qui le mènera à sa chambre. Parce qu'il va pas toutes les faire avant d'y poser les valises, qu'il aurait l'impression de violer l'intimité des autres. O'Leary ayant l'amabilité de lui dire laquelle est la sienne, il le remercie et file y lâcher les deux malles de tissu devant le lit. Puis il referme la porte et revient au salon avec l'envie d'entonner un air idiot qu'il a entendu dans l'avion. Mais il ne le fait pas. Il a déjà du saouler le chauffeur de taxi avec, c'est bien assez.

« Chouette endroit pour crécher. Si j'ai tout compris on est quatre par appartement, donc je suppose que celui-ci fait pas exception. »

Sa voix enjouée porte alors qu'il marche vers son collègue, repassant au japonais sans trop s'en rendre compte. Il prend le temps de le détailler un peu mieux. L'autre est plus vieux. A peu près le même âge qu'Ikkaku, soit la trentaine ou un peu plus. Et roux aussi, en plus naturel d'après ce qu'il en voit. Et il est grand. Plus que lui. D'ailleurs il doit lever les yeux pour lui parler quand il reprend la parole.


« Les autres sont là ? »

[HRP : En vert, il parle anglais. En rouge, il parle jap']
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: [PV The Cat] Le prof d'anglais est dans la place ! [Terminé]  Sam 2 Oct 2010 - 11:25

Moe. Le nom tourna un moment dans sa tête pendant que le jeune homme allait s'installer dans une des chambres qu'il lui indiquait, plein de bonne volonté. Cathan lui fut reconnaissant de disparaitre quelques instants de son champs vision. Il n'était pas sur qu'il aurait pu empécher la surprise de se lire sur visage une seconde de plus. Pour quelqu'un capable de mentir dans la plupart des situations, ce n'était pas peu dire.
Cathan décomposa ses gestes, prenant le temps d'aller jusqu'au buffet pour prendre une tasse et la remplir de café noir, avant de la déposer sur la table basse, non loin de ses copies. Cuillère et sucre étaient disponibles sur le bar de cuisine américaine si jamais le jeune homme se sentait le besoin de travestir son café pour le boir. Quoique, vu comme il avait l'air énergique, il avait peut-être besoin de beaucoup de sucre.

L'américain se rassit sur le canapé, sa propre tasse en main, alors que son nouveau colocataire revenait sans cesser de parler. Ce ne fut qu'une fois qu'il passa au japonais que Cathan réalisa qu'il avait parlé en anglais. Un anglais courant, suffisament marqué par l'accent d'un américain de l'est pour qu'il ne fasse pas attention au fait qu'il était japonais en premier lieu.
Cathan lui adressa un sourire amusé, attendant qu'il ai fini de parler pour réussir à en placer une, en profitant pour remettre ses pensées en ordre.

" On est quatre... en théorie. Vous êtes le 3ème locataire depuis que la prof de biologie est partie. L'autre est Jiro Egawa, le professeur d'espagnol. Vous ne devriez pas tarder à le croiser, il est à son entrainement de tir à l'arc."

Tir à l'arc, kyudo... la différence était trop subtile pour qu'il ne s'amuse pas à charrier Jiro sur sa discipline profondément peu sportive et ennuyeuse – du point de vue d'un américan pour qui tirer se fait avec une arme à feu. Ce serait surement la base de discussions fascinantes et hautement culturelles si un jour il prenait le temps d'en parler. Il imaginait déjà la tête de Jiro, polie mais outrée, à l'idée de la comparaison. Il ne se lassait jamais de titiller le petit japonais.

" Moe, c'est un nom particulier... "

Il ne parlait pas seulement des inombrables jeux de mots sur ce nom de famille. Jeux de mots qu'il n'avait découvert que bien plus tard, quand sa connaissance du japonais avait été suffisament étendue. Ce nom, il en avait entendu parler beaucoup plus tôt, noté sur le haut d'une petite feuille terriblement officielle que sa mère lui avait donné avec un sérieux inébranlable. Impossible de l'oublier, même si il avait tout fait pour ne pas s'y intéresser. Il avait réussi jusque là.
Le Japon était grand... pas besoin d'être professeur de maths pour savoir que les probabilités de croiser quelqu'un portant ce nom étaient infimes. Mais avant toute chose, en apprendre plus.

Cathan ne lui laissa pas vraiment le temps de répondre avant de reprendre la parole.

" Vous avez fait vos études sur la côte Est ? "

Nul besoin de préciser la côte de quel pays – du moins de son point de vue, chauvinisme américain parlant – avec l'accent du jeune homme, c'était vendu par avance.
Même si cela ne se voyait pas vraiment, Cathan était tendu, aux aguets, plus méfiant envers ce jeune homme qu'il ne l'avait été depuis son arrivée au Japon. Comme si son nom de famille était une insulte personnelle.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: [PV The Cat] Le prof d'anglais est dans la place ! [Terminé]  Lun 4 Oct 2010 - 21:16

Se laisser tomber dans le canapé en avisant la tasse sur la table basse. S'en saisir rapidement alors qu'on s'installe, avachi pratiquement, et marmonner quelque chose sur la chaleur de la boisson. Souffler sur ses doigts en écoutant la réponse, et boire une gorgée amère. Ainsi les deux autres colocataires ne sont finalement qu'au nombre d'un seul, parti pratiquer son kyudo dans le dojo de l'école. S'il peut, Akutsu ira le voir faire. Peut-être pas ce matin-là mais plus tard, quand il le connaitra, si l'autre est d'accord.

« Oh, du kyudo. J'aime assez voir pratiquer, c'est relaxant. »

Il ne demande rien sur le sujet au roux qui l'accueille et boit plutôt une autre gorgée de la boisson noirâtre qui le fait immédiatement grimacer. Akutsu se redresse et pose la tasse, puis se lève alors que son hôte et désormais coloc' reprend la parole. Sur son nom de famille.

Nouvelle grimace. Il a pas l'air japonais, alors le plus jeune espère qu'il lui épargnera les jeux de mots à deux sous sur les moe. Il va déjà y avoir droit en masse avec ses élèves, si on pouvait le laisser tranquille avec ça chez lui... Chez lui. Il a du mal à se faire à cette idée. D'ailleurs il ne s'est pas approprié les lieux encore et cherche le sucre. Qu'il finit par trouver, avec les cuillères.


« A New York plus précisément. J'y ai passé les trois dernières années. »

Il marque une légère pause alors qu'il compte le nombre de carrés de sucre qu'il va prendre. Ce sera trois.

« Ça s'entend d'ailleurs. » Il rigole un peu en revenant vers le salon. « Avant ça j'étais à Kyoto. Comme j'ai fais mes études à l'école internationale, je parle anglais depuis que je suis tout gamin. Du coup je prends encore plus rapidement les accents quand je pars dans un pays anglophone. »

Il s'est assis et regarde les carrés de sucre plonger dans la tasse avec un « plouf » discret. Un sourire amusé sur les lèvres, il se met à mélanger la boisson. Ce sera peut-être buvable, cette fois.

« Et vous, d'où vous êtes ? J'ai cru reconnaitre un accent américain tout à l'heure, mais d'où... »

C'est que les USA, c'est grand. Alors New York est peut-être une ville qui fourmille, avec des gens qui sortent toujours, à toutes heures et venant d'endroits divers, mais ça ne l'a pas formé à reconnaître tous les accents d'Amérique du Nord. Et c'est qu'il y en a, mine de rien. Le pire auquel il ait eu droit, c'est l'accent texan. Un pote de fac venait de là-bas. Le sien était léger mais parfois il forçait le trait. Et là Akutsu avait parfois du mal à suivre.

Tout à ses pensées, il lève les yeux et regarde le prof de maths. Son souffle s'abat sur la boisson pour la refroidir et il boit une gorgée. C'est chaud, mais au moins c'est agréablement sucré. Et ça fait foutrement du bien d'avoir les entrailles réchauffées. Ce que sa mine extatique laisse aisément comprendre.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: [PV The Cat] Le prof d'anglais est dans la place ! [Terminé]  Mar 5 Oct 2010 - 12:36

Cathan mit de côté le malaise qu'avait soulevé le nom de famille de son interlocuteur. Nul besoin de s'en faire maintenant. Il ferait des recherches – extensives si besoin – pour voir ce qu'il pourrait apprendre sur lui. Tout le monde laissait des traces, des tas de traces, et une de ses petites compétences étaient justement de les remonter et de les aditionner. Et si besoin il connaissait des des gens pour. Et... pas besoin de s'affoler. Ce qu'il voulait savoir aller se vérifier en 5 minutes avec une fiche d'état civile en fait.
Et si oui ou non... Le mot restait en travers de sa gorge, même simplement en pensée. En premier lieu, s'intéressait à l'homme en face de lui. Quoique, homme... le terme était difficile à employer pour ce gamin qui bougeait sans arret et qui avait fini par s'arréter pour savourer son café après avoir sucré outre mesure sa tasse, transformant son café de la mort en café candy. Rien que pour ça, il l'aimait déjà. Il avait tout à fait l'air d'être le genre pour qui la gastronomie se passait tout aussi bien au McDo. Jiro allait s'arracher les cheveux avec deux colocataires du même genre.

Il parlait aisément, de lui, de ses études, ouvert et tranquille. Sur ce côté, il lui rappelait Jiro, assez éloigné des stéréotypes de japonais renfermés et silencieux, pour qui la notion de vie privée et d'étranger revenait à se taire. Mais s'il avait passé ses dernières années aux States...
New York, difficile de faire plus éloigné de Los Angeles, ou de Kyoto. Et difficile de faire plus cosmopolite et générique aussi.
Cathan déplaça le paquet de copies – maintenant bien oublié au profit d'Akutsu, ce qui n'était pas un mal – pour poser sa tasse sur la table, et se penchant légèrement en avant, sourire aux lèvres.

" Los Angeles, importation directe américaine."

Avec un beau mélange de gènes irlandais et japonais, mais ça, ce n'était qu'un détail. L'essentiel était qu'il avait la nationalité, et surtout l'esprit d'un américain. Il n'avait jamais voulu être autre chose. Le détour par le Japon était une façon de prendre le large, pas une recherche d'identité, il avait passé ce stade depuis une bonne dizaine d'années au moins.

" Vous allez pouvoir vous amuser, il y a plusieurs élèves d'origine américaine, dont au moins un originaire de New York."

Enfin, eux, c'était plus le japonais que l'anglais qu'ils avaient besoin d'apprendre, mais la classe avait plus de chance de les aider que disons... la classe de mathématiques par exemple.
Le jeune homme buvait son café avec l'expression d'un gosse à qui on a offert une barbe à papa dans un parc d'attraction : en extase. S'il l'avait croisé ailleurs que dans l'appart avec cet air là, il aurait eu beaucoup de mal à vraiment croire qu'il était prof lui aussi.

" Pourquoi Kobe au fait ? Parce que c'est proche de Kyoto et de la famille ? "

Oui, ok, il était véritablement curieux. Pas de quoi fouetter Hime, non ? D'ailleurs, en parlant d'elle, la chatte approchait ses poils et ses pattes de velours silencieusement, jusqu'à sauter sur le comptoir de la cuisine, toisant silencieusement le nouvel arrivant comme pour considérer s'il pouvait lui apporter quelque chose ou non.

[hrp : ce qui est en italique est en anglais ]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: [PV The Cat] Le prof d'anglais est dans la place ! [Terminé]  Mar 5 Oct 2010 - 20:48

Il rouvre les yeux alors que l'autre lui répond. Ça oui, pour s'amuser il va s'amuser, il l'espère bien. C'est même pour ça en partie qu'il a décidé de postuler dans cette école. Pour les étrangers. Bien sûr qu'ils ne seront pas tous anglophones mais une partie. Et avec cette partie-là, il pourra aller plus loin que les cours normaux. Parce que l'anglais, ça lui a pas semblé bien compliqué à apprendre, et enseigner la conjugaison de To Be n'est pas tout à fait ce qui lui fait prendre son pied.

Sa tasse bien chaude dans les mains, il répond donc à la seconde remarque du prof de maths par un sourire et un hochement de tête, puis reprend une gorgée de café. Avec plus de réserve mais toujours autant de plaisir, parce qu'il a quand même réaliser qu'il a un comportement de gosse. Enfin sa prise de conscience n'allait pas l'empêcher de recommencer plus tard.


« Eh bien... Pas vraiment en fait. »

Il ponctue sa réponse d'un léger rire avant de reprendre.

« Un ami de la fac connaissait cette école. Il m'avait dit qu'elle recueillait beaucoup d'étrangers, et j'ai pensé que ça me rappellerait un peu l'ambiance de mes années d'études au Japon. »

Son ton se fait un peu pensif alors qu'il recommence à siroter son café. Son regard accroche le fauve qui habite les lieux. Un beau chat dont il ne reconnaît pas la race, mais dont la fourrure semble appeler sa main. Il ne se lève pas pour le caresser ceci dit et se contente de la fixer. Le félin qui lui fera détourner le regard n'est pas encore né. Même si c'est très puéril.

« Comment s'appelle le fauve qui nous fixe depuis tout à l'heure ? Jolie bestiole en tout cas. »

Il retient les autres questions qui lui viennent. A qui est ce chat ? Est-ce qu'il entre dans les chambres, dort sur les lits ? Il en a encore d'autres mais songe aussi qu'il a de la chance de ne pas y être allergique. Il n'avait pas été prévenu qu'il y aurait un fauve. Peut-être qu'il pourra lui aussi s'en acheter un ? Mais d'abord il veut s'accoutumer à sa vie ici. Chaque chose en son temps.

Finalement l'animal finit par le lâcher du regard, se couchant complètement sur le comptoir, la queue battant la mesure. Akutsu s'en détourne et fixe son colocataire, essayant de trouver discrètement des poils de chat sur ses vêtements pour savoir si c'est le sien. Parce que si ça l'est, il doit le prendre dans ses bras de temps en temps. Mais si le jeune roux aperçoit bien quelques poils de chat, ils ne sont pas très nombreux. Peut-être au kyudojin ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: [PV The Cat] Le prof d'anglais est dans la place ! [Terminé]  Mer 6 Oct 2010 - 16:31

Cathan suivit le regard d'Akutsu et jeta un oeil sur le comptoir, pour voir sans étonnement Hime en train de faire sa toilette, leur lançant de temps à autre un regard altier. Apparemment contente d'avoir attirer l'attention sur sa petite personne, la chatte sauta souplement au sol et franchit les derniers mètres qui la séparaient, se frottant légèrement contre Cathan qui tenta de la repousser d'un mouvement de jambe – sans succès, elle était déjà partie ailleurs – avant de sauter sur le dossier du canapé pour se rapprocher un peu plus d'Akutsu. Il était persuadée que cette odieuse féline ne se frottait à lui que dans un seul but : lui prouvait qu'elle aurait toujours le dernier mot, qu'il l'apprécie ou non. C'était bien une femelle...

" Hime, qui porte plutôt bien son nom. C'est la chatte de Jiro, et est persuadée d'être la reine en la demeure. Elle se débrouille bien pour ouvrir les portes en plus."

Lovée sur le canapé, Hime cligna des yeux, désintéressée de Cathan au possible, ce qui n'était pas pour lui déplaire. Impossible d'avoir le dessus avec un félin pareil. Raison n°1 pour laquelle il préférait les canidés, entièrement dévoués à leur maître et parfaitement obéissant.
D'autant plus que Hime semblait avoir considéré que s'il mettait Jiro dans son lit, elle pouvait parfaitement considéré qu'il lui appartenait aussi – pas qu'elle eut de scrupule pour s'installer auparavant de toute façon...

Sa tasse était vide. A quel moment ce drame s'était-il produit ? Le jour de la tasse sans fond n'était pas encore arrivé. Dommage. Certaines nuits, avec le paquet de clopes d'un côté et sa tasse de l'autre, il ne se serait jamais pris la peine de se lever si la cafetière ne s'était pas située dans la cuisine, seul coin où se ravitailler correctement.
Cathan se leva pour aller remplir sa tasse une nouvelle fois, même si maintenant qu'il avait abandonné la correction de ses copies, le remontant lui paraissait bien moins nécessaire.
A côté de ça, remplir la paperasse et tous es formulaires au FBI avait semblé gratifiant.

" Vous enseignez pour la première fois Moe-kun ? "

Cathan se figea un instant, un demi-sourire flottant sur ses lèvres à l'erreur alors qu'il venait de faire, avant se rassoir avec sa tasse pleine dégageant un savoureux arôme.

" Pardon, Moe-san. J'ai parfois un peu de mal avec les suffixes. Les lois de la politesse exacerbées ne sont pas vraiment faites pour les américains."

C'était crédible, parfaitement, cet américain qui se trompait dans les suffixes et les formules de politesse. Un peu moins face à son japonais précédent parfait à l'exception de son accent et à la vue cette petite lueur amusée qui trainait au fond de ses yeux.
Enfin l'erreur était humaine, et Akutsu faisait réellement gamin. Il espérait juste qu'il ai assez le sens de l'humour pour que ce soit assez fun de le charrier régulièrement dessus. Après tout, ils allaient être colocataire pour un petit moment a priori...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: [PV The Cat] Le prof d'anglais est dans la place ! [Terminé]  Jeu 7 Oct 2010 - 14:00

Akutsu regarde le manège de la chatte et de son colocataire avec un sourire amusé, caché derrière une tasse fumante. Il observe la gracieuse féline venir s'installer sur le canapé, tout près de lui. Avec un instant d'hésitation, alors que le roux lui répond, il tend la main pour qu'elle lui renifle les doigts. Comme elle ne réagit par particulièrement, il lui pose la main sur la tête et la gratouille derrière les oreilles. Ce que la chatte semble apprécier, bien qu'il reste un peu méfiante. Une victoire pour Akutsu, compte-t-il mentalement.

« C'est un chat. »

Répond-il laconiquement, avec philosophie. C'est bien connu après tout. Les chats prennent leurs aises sur « leur » territoire et on les attitudes d'un roi. Une femelle n'allait pas faire exception. Le Japonais regarde son collègue se lever du coin de l'œil, et marmonne des paroles bêtifiantes à l'adresse de l'animal. Ils vont bien s'entendre, il n'en doute pas. D'ailleurs, son charme agit déjà ! La jolie féline saute de son perchoir et vient prendre ses aises sur ses genoux, alors qu'il lui caresse la fourrure dans le sens du poil.

Il continue de siroter son café, en silence jusqu'à ce que son colocataire revienne s'asseoir à ses côtés. L'appellation ne le choque pas vraiment parce qu'il n'y fait pas attention, concentré qu'il est sur l'animal qui ronronne sur lui. Et puis il a encore l'habitude qu'on lui donne du -kun, même si c'est vrai que ça devrait passer avec le temps. Quand O'Leary lui fait remarquer son erreur, Akutsu réalise pleinement, enfin. Et songe qu'il se sent encore un peu comme un élève, que ça ne l'avait même pas dérangé. Que dorénavant, on l'appellerait sensei et ça lui ferait bizarre. Mais que sensei c'est vraiment la classe, parce que maintenant, il était prof. Alors son sourire s'agrandit alors qu'il rigole à l'excuse de son aîné, lequel semble de toute façon trop amusé pour être vraiment repentant.

« Y a pas d'mal. Trois ans aux USA et on prend l'habitude de ne plus avoir droit à la rigidité japonaise. »

Habitude qu'il avait déjà initié avant. Même s'il peut se montrer extrêmement formel et bien élevé du point de vue nippon, il a très souvent un comportement à la limite de ce qui ne se fait pas pour un pur japonais. A commencer par une familiarité outrancière à ses heures perdues.

« J'enseigne pour la première fois ouais. L'anglais, mais visiblement vous aviez deviné. Et vous ? Vous devez déjà avoir l'habitude d'être prof non ? »

Akutsu termine son café et repose la tasse, en limitant ses mouvements pour ne pas faire partir la chatte. Son regard s'attarde sur le paquet de copies précédemment repoussé, qu'il montre brièvement du doigt.

« C'est pas trop catastrophique ? J'ai voulu me renseigner un peu sur le niveau de l'école et j'ai cru comprendre que c'était pas brillant. »

Mais ça fait un challenge de plus, et lui, les challenges, il aime ça.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: [PV The Cat] Le prof d'anglais est dans la place ! [Terminé]  Ven 8 Oct 2010 - 18:52

Akutsu passait sans arret de l'anglais au japonais sans marquer de pause, trahissant la marque qu'avait apposée sur lui ces dernières années passées aux USA. Il maitrisait superbement les deux langues, mais Cathan se demandait s'il était inconscient de ce changement ou n'arrivait tout simplement pas à se décider sur quelle langue parler. Celle du sol où ils étaient ou la langue native de son interlocuteur ? L'ensemble ne donnait pas vraiment une allure de prof sur de lui, loin de là. Ce que confirma le jeune homme de manière détendue en confirmant qu'il s'agissait effectivement de son premier poste.
Même sans ça, la manière dont il avait réagi au kun – à savoir aucune réaction – aurait suffi à Cathan. Il ne semblait pas plus stresser que ça à l'idée par contre... avait-il à faire à un autre passionné de l'éducation, comme Jiro, pour qui faire passer son savoir était totalement satisfaisant, à l'opposé d'un certain prof de maths à la formation pédagogique on ne peux plus douteuse, qui grinçait des dents devant le désastre que faisaient les élèves des mathématiques.

Bref, un jeune homme simple, passioné par ce qu'il faisait, loin de l'idée qu'il se faisait d'une famille d'un riche homme d'affaires. Le hasard n'était peut-être que le hasard, au final.
Il finit par lui répondre, choisissant l'anglais comme langue puisqu'elle semblait tant plaire à son nouveau colocataire.

" En fait, c'est la première fois que j'enseigne au Japon. Mais au final – vu le choix de lycée - ça n'est pas si différent des USA."

Mélange subtile de vérité – oui, c'était la première fois qu'il enseignait de Japon – pour un joli tissu de mensonge. A part sur son CV, il n'avait jamais enseigné les maths nul part. Certes, il avait parfaitement les connaissances pour, peut-être un peu moins les méthodes, mais de son point de vue, la meilleure manière d'enseigner à ces gosses seraient surement avec un flingue sous le nez pour les pire d'entre eux. Façon de parler bien sur. Mais reste que leur manque flagrant de maturité ne cessait de le surprendre.

La dernière question lui arracha un sourire. Bizarrement, pour certains de ses élèves, il était sur que le cours d'anglais allait poser beaucoup moins de soucis que le cours de maths. Tant mieux pour eux.

" C'est sur que c'est pas l'élite. D'un autre côté, la moitié des gosses sont étrangers, et je pense qu'une bonne moitié de ceux là ont du mal avec les kanji. Ca doit pas mal fausser leur niveau général. Je pense qu'ils auront moins de soucis en anglais. Sans compter ceux qui arrivent en cours de route... Le lycée est ouvert à tous les horizons, bon point pour l'ouverture d'esprit, surtout pour les japonais, mais question niveau général..."

Il haussa les épaules. Diplômé de Berkeley, il s' était plutôt habitué à une certaine élite pendant ses études. Mais pour être honnête, ça avait été l'université. Le lycée avait été un gros cran au dessous de ce standing, et il ne s'en était pas plus mal tiré.

" Au moins ça met du sel dans les cours."

Tant qu'il n'avait pas besoin de mettre au coin une élève à chacune de ses interventions...
Il finit par lever sa tasse comme pour porter un toast.

" Bon courage pour le baptême du feu. On pourra aller boire un verre en ville après cet évènement pour fêter ça, si tu veux entre colocs'. Je suis sur que Jiro se fera un plaisir de te consoler, ou de te donner des trucs."
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: [PV The Cat] Le prof d'anglais est dans la place ! [Terminé]  Sam 9 Oct 2010 - 1:41

Alors c'est la première fois que son collègue enseigne au Japon. Akutsu en déduit à sa réponse qu'il a déjà essayé de rentrer quelque chose dans la tête des morveux – malgré l'affection qu'il leur porte d'avance, il ne peut pas s'empêcher de les appeler ainsi mentalement. Et le jeune roux comprend aussi que les élèves seront bien moins formels et tatillons sur la politesse que dans la plupart des autres lycées japonais et probablement moins acharnés de travail. Est-ce qu'il en est content ? Pas vraiment. Pas déçu non plus. Mais ça va être dur pour lui de reprendre ses marques s'il a toujours l'impression d'être un peu ailleurs. D'ailleurs, comment se fait-il que la KHS concentre un tel nombre d'étrangers ?

L'autre réponse le surprend bien moins. En fait il s'attendait à ce que les copies en maths ne soient effectivement pas brillantes. Et l'analyse qu'en fait son aîné est pertinente. Si les élèves galèrent avec les kanjis, forcément, pour comprendre les exercices c'est plus compliqué. Dans sa matière, ce sera paradoxalement moins simple pour certains... et plus durs pour d'autres. Car ceux qui ne sont pas anglophones et peinent avec le japonais auront doublement des difficultés à comprendre son cours. Encore qu'il compte bien ne faire que parler anglais. C'est comme ça qu'on apprend : en baignant dedans.


« Ah ça oui, je veux bien croire ! » Il rigole un peu, sans cesser de caresser Hime. « Pour mettre du sel... J'imagine même que ça doit pas être de tout repos, entre les nouvelles arrivées, les départs, ceux qui doivent s'habituer à l'école et les Japonais trop accoutumés à leurs lycées... »

Oui, il veut bien croire que les cours soient un peu folklorique. Il espère néanmoins avoir un peu de calme pour commencer. Parce qu'il n'est pas très sûr de ses réactions si sa classe devenait un bordel sans nom. Il n'aime pas la violence, mais il est direct. Et comme prof, il ne peut pas l'être trop. L'idée d'être retenu par sa profession dans sa manière de remettre les autres à leur place le dérange un peu, mais il la chasse loin avec un sourire qui remonte aux oreilles lorsque immédiatement après sa réponse, son colocataire lève sa tasse pour porter un toast. Il l'imite avec amusement alors que sa tasse vide lui paraît bien légère.

« Bien volontiers. Je suis toujours partant pour une soirée en ville. »

Il a la tentation d'accompagner sa phrase d'un « kampai » totalement absurde vu l'état de remplissage de sa tasse. Le mouvement y est toutefois. Il ramène ensuite le récipient vers lui, sans le reposer. Pour ça il faudrait se pencher encore une fois et la chatte a déjà ouvert un œil. Il veut pas la voir partir de ses jambes, même si c'est un peu inconfortable.

« Alors dis-moi, comment est-il ce Jiro ? Il est prof de quoi ? A t'écouter, il a l'air de sacrément aimer son métier. C'est pas toujours évident avec les profs. J'en ai vu beaucoup qui finissaient par abandonner, ce que je trouve dommage. Si les profs abandonnent, qui va aider les élèves, hein ? Bref, j'en étais au coloc'. Il a quel âge ? »

Et sa question est parfaitement justifiée... par sa curiosité. Dans son regard limpide cependant, on y lit surtout un réel intérêt. Il ne pose pas la question pour faire la conversation mais parce que la réponse lui importe. D'abord parce que le kyudojin et lui vont vivre ensemble à partir de maintenant. Ensuite parce qu'un prof qui aime son métier, de ce qu'il en a vu, c'est un jeune prof. Et Akutsu est un être sociable qui a besoin de vite se lier. Il voit en ses colocataires deux potentiels potes avec qui s'éclater, alors il interroge. Pour savoir. Pour se faire une idée.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: [PV The Cat] Le prof d'anglais est dans la place ! [Terminé]  Sam 9 Oct 2010 - 11:40

Le jeune prof semblait prendre les choses du bout côté, toujours enthousiasme. Cathan l'espérait pour lui, sinon il était bon pour la dépression avant la fin du mois de mai. D'ailleurs il se demandait si ce n'était pas une des raisons de la fuite de la prof de biologie, avec son air sombre et triste... C'était certes peu probable vu le caractère affirmé qu'elle avait semblé posséder, mais savait-on jamais... elle était peut-être du genre à ne rien exprimer, et avait fini par craquer devant le silence de mort reignant dans sa classe.
Et c'était avec ce genre de réflexion qu'on faisait de bons articles de psychologie à 3 cents qu'on trouvait dans les magazines féminins. Enfin, d'après ce qu'il en savait, soucis familiaux ou autre... le seul truc épatant était que le lycée avait beaucoup de mal à garder ses professeurs longtemps, et les élèves ne devaient pas y être étrangers. Il supposait que les purs japonais finissaient par vouloir trouver un lycée plus adapté à leurs attentes, ou le respect et la discipline n'était pas un vain mot mis à bas par les attitures des gaijins. Pour les autres... peut-être ne comptaient-ils pas rester au Japon trpo longtemps.

Ah... Jiro. Un sourire amusé étira les lèvres de Cathan. Il y avait tant à dire sur son colocataire... japonais jusqu'au bout des ongles, mais avec de sévères améliorations qui le rendait bien plus vivable qu'un japonais pure souche – ou pur riz ? - du point de vue d'un américain. Le cas échéant, il se doutait que le japonais ne l'aurait pas supporté bien longtemps. Il avait beau être sécrément chauvin, il voulait bien croire que les manies américaines étaient un peu.... grossières ? Du point de vue de quelqu'un de plus réservé.
Son regard se posa sur Hime, qui s'était décidée à monopoliser les jambes d'Akutsu, réussissant magistralement à faire de lui son fauteuil, l'empéchant de bouger par sa simple présence. Le jeune prof aurait pu se dégager sans soucis mais non... il préférait faire le moindre mouvement possible pour ne pas la déranger. 1 point pour la chatte.
Si les chiens ressemblaient à leur maître, c'était beaucoup moins le cas pour les félins, encore heureux...

" Il est prof d'espagnol. Il a d'ailleurs passé pas mal du temps en Espagne, du coup il est comme toi, un peu moins à cheval sur le protocole. Il adore enseigner et passerait ses journées à aider ses élèves si on – enfin eux – le laissait faire. Plus important il adore cuisiner et le fait super bien. Son plus gros défaut doit être d'être un buveur de thé... tout le monde n'est pas parfait. Il doit avoir à peu près ton âge, ou un ou deux ans de plus."

Il y avait une sincère affection dans la voix de Cathan quand il parlait de Jiro, qu'il n'avait pas peur de montrer. Le prof d'espagnol était une personne adorable et tranquille, qu'il était facile d'apprécier. La première personne qu'il était venu à apprécier comme un ami au Japon, pour ses manières ouvertes et honnêtes, et son enthousiasme sans borne dissimulée par une retenue élégante.
Le fait qu'il soit aisé de lire en lui comme dans un livre ouvert avait aidé à ce que Cathan lui fasse confiance, loin de sa méfiance habituel. Ca ne voulait pas dire qu'il était près à lui confier tous ses secrets, mais ça... c'était encore autre chose.

" Vous devriez trouver facilement de quoi discuter. "

Son regard se posa sur Hime qui se contenta de cligner des yeux, l'ignorant avec superbe. Odieuse féline. En fait, c'était ça le plus gros défaut de Jiro : d'être énamouré d'une bestiole poilue, arrogante et moqueuse.

" Elle t'a adopté comme coussin, ça doit être bon signe."

Le ton de sa voix signifiait aussi : plutôt toi que moi, et tu es seul dans cette galère, j'ai déjà donné.
Deux amoureux des chats... bizarrement, il était quasi sur que ça ne voulait pas dire qu'elle s'intéresserait moins à lui.

" Tu fais un peu de sport ? "

Ca aussi, ça serait pas mal, trouver quelqu'un qui s'intéressait à autre chose que de contempler une cible avant d'y mettre une flèche. Ou deux. Ce qui était assez loin de la définition de sport dans sa tête...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: [PV The Cat] Le prof d'anglais est dans la place ! [Terminé]  Dim 10 Oct 2010 - 16:33

L'affection dans la voix de son collègue ne passe pas inaperçue. Elle déclenche un sourire plus doux que les autres, mais toujours un peu amusé sur les lèvres d'Akutsu. Il est peut-être un peu sensible, mais en tout cas ça lui fait plaisir de voir que ses colocataires semblent vraiment bien s'entendre. Il ne les envie pas, mais ça lui rappelle tout de même qu'il ne connait personne à Kobe. Il ne s'en fait pas, cependant. Et quelque part, il espère que quelqu'un parlera de lui comme ça, un jour.

En attendant il se contente de lâcher un rire amusé à la mention du thé, grand défaut aux yeux de l'Américain, qu'il ne juge pas si sévèrement pour sa part. Il aime le thé, et quoi que les cérémonies auxquelles il ait du assister ne lui ait pas laissé un souvenir excellent, au moins il n'a ni le breuvage, ni ces moments en horreur. Quoiqu'il s'en tienne loin, peu pressé de renouveler l'expérience d'une cérémonie du thé.


« Oui, de ce que tu en dis, on dirait que ça ne posera pas trop de problèmes. »

Ils laissent passer un léger silence, à peine brisé par les ronronnements du matou sur ses genoux. Matou qui attire finalement l'attention du plus âgé, et dont la remarque fait à nouveau sourire Akutsu. Il jette sur son collègue un regard taquin, visiblement conscient de la répugnance que le professeur de mathématiques éprouve à l'idée d'être approché par le fauve. Il n'osera pas dans un premier temps, mais si l'autre et lui s'entendent assez pour ça, il le taquinera sans doute sur le sujet. Ils ont le temps de voir ceci dit.

« Il semblerait bien oui, mais elle va me mettre des poils partout. »

Sa main continue de caresser la chatte malgré ça et effectivement, il enlève des poils de temps en temps. Elle regagne un pelage plus léger pour l'été et perd donc les poils gagnés durant l'hiver. C'est visiblement une chatte d'appartement. Il y en a moins que si elle sortait couramment, mais il peut voir qu'elle avait une fourrure fournie tout de même.

Son collègue reprend la parole, embrayant sur un sujet qui plait immédiatement à Akutsu. Il n'était pas un grand sportif mais se défendait pas mal dans certains sports. A commencer par le basket qu'il pratique toujours, pour peu qu'il trouve du monde avec qui jouer. Il faudra d'ailleurs qu'il vérifie s'il y a des terrains adéquats sur le campus de l'école. Ou qu'il demande à son colocataire de lui faire visiter.


« Je joue au basket en amateur. En fait j'aime vraiment ça, mais à part au collège et au lycée, je n'ai pas pu pratiquer sérieusement. Peut-être que si j'avais pas voulu faire prof, j'aurais tenté une carrière là-dedans... Et toi ? Tu pratiques un sport ? T'as plutôt bien la carrure pour. »

Son collègue est plutôt grand, en effet. Assez carré, aussi, et même si Akutsu ne peut pas le voir, il le devine relativement musclé sous ses vêtements. Le genre de mec qui garde la forme, au minimum. Et comme il est américain, peut-être que lui aussi aime le basket, sport relativement populaire là-bas. Il le fixe avec insistance sans faire attention. Est-ce qu'il serait partant pour jouer contre lui, un jour ? Mais d'abord, connaître l'emplacement des terrains. Le plus jeune retrouve le sourire qu'il a perdu en étant plongé dans ses pensées.

« Si ça te dérange pas, tu voudrais bien me faire visiter un peu l'école ? »

Et vraiment, le formalisme japonais a du mal à revenir quand il lui parle. Beaucoup de mal.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: [PV The Cat] Le prof d'anglais est dans la place ! [Terminé]  Jeu 14 Oct 2010 - 19:17

Apparemment, Akutsu ne passerait pas sa vie dans les bouquins ou à préparer ses cours. Encore une fois, dans sa façon de parler, Cathan pouvait aisément voir un gamin enthousiaste et détendu. Est-ce que ça allait détonner en salle des profs ? Pour le peu de temps qu'il passait la bas de toute façon... Il n'avait pas vraiment de point de comparaison avec un autre lycée, mais ici, chaque prof travaillait dans son petit coin, sans jamais vraiment consulter les autres. A part avec Jiro, il n'avait quasi jamais échangé de point de vue sur un élève au final. En gros, il n'arrivait pas à situer Moe au sein des autres profs. Jeune, certes, mais pas tellement plus que les autres, à la différence que lui faisait vraiment son âge.

" Je n'ai pas fait de baskets depuis la fin de l'université... je me demande si je saurais encore mettre un ballon dans le panier. J'ai pris l'habitude de faire des trucs plus solo, comme du jogging ou de la muscu. Hors de question de passer ma vie derrière un bureau. Je ne promets donc pas d'être à ton niveau. "

L'université, les sports collectifs et ses petits plaisirs. Ok, il en avait aussi un peu fait à Quantico pendant sa formation pour le FBI, mais de manière tellement anecdotique pour se détendre, que ça ne valait même pas la peine d'être mentionné, eut-il eu l'envie de mentionner ce petit passage de son CV consciencieusement laissé de côté depuis son arrivée au Japon. Aucune édition pour sa deuxième partie de sa réponse par contre : rester en forme et en bon état général avait toujours été une de ses marottes, encore plus maintenant qu'il se retrouvait dans un job aussi plan plan que celui là. Il abusait déjà de café et de clopes, si en plus il se retrouvait avec une bedaine de trentenaire...
Certes, ça aurait pu ajouter au déguisement pour ne pas être reconnu par ses anciens collègues, mais ça ne faisait définitivement pas parti des possibilités de son point de vue.

Cathan se leva, tasse dans une main, paquet de copies dans l'autre. La tasse atterrit au fond de l'évier où elle attendrait son bon vouloir où son prochain café pour être nettoyée. Quand au paquet de copies, il évita le destin de la tasse, même si de son point de vue, il l'aurait aussi mérité, et rejoint son ordinateur portable avant d'être transporté dans sa chambre, sur son bureau, à l'honneur comme occupation pour ce soir, à sa plus grande joie. Et les élèves osaient se plaindre des cours eux ? Ils n'avaient qu'à tenter de corriger une fois un paquet de leurs conneries, et ils comprendraient mieux la douleur des profs. Il émergea de sa chambre avec un paquet de clopes à la main.

" Ok. Tu as quelque chose de prévu... maintenant ? "

A cette heure là, un dimanche matin, il y avait de grandes chances que les gosses soient au fond de leur pieu en train de roupiller gaiment, laissant la place à leurs aînés pour vagabonder au gré de leurs envies dans le lycée.
Sans atteindre la taille des campus américains qui étaient des mini villes à eux seuls, Kobe était déjà un lycée plutôt vaste, qui méritait qu'on s'attarde un peu plus de 5minutes pour le visiter, avec une ambiance assez fun, plus proche de ce que connaissait Cathan que d'un lycée japonais bien coincé avec uniformes et ambiance compétitive à la clé.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: [PV The Cat] Le prof d'anglais est dans la place ! [Terminé]  Jeu 14 Oct 2010 - 22:56

Un léger rire amusé s'échappe d'entre ses lèvres à la première réponse du roux. Non, être à son niveau, ça ne sera pas forcément difficile. Ça fait tellement de temps qu'il n'a pas joué... Et ça lui manque incontestablement. Quand sa dernière année d'étude est arrivée, il a fallut qu'il bosse en même temps, à la fois pour payer son loyer et ses dépenses courantes, mais aussi travailler pour réussir à devenir prof. Ça ne lui avait pas laisser beaucoup de temps pour la détente, surtout qu'en bon japonais il n'avait pas compté ses efforts. Maintenant qu'il est de retour dans son pays de naissance, qu'il est officiellement professeur même s'il n'a pas encore enseigné, il va pouvoir se détendre.

« T'en fais pas, par rapport à ce dont j'étais capable plus jeune, j'ai largement perdu je pense. » Il manque une très légère pause et ajoute en guise de justification : « Pas trop pu jouer au basket ces derniers temps. »

L'autre se lève, vite imité par Hime qui n'a guère apprécié de sentir son coussin tressauter. L'absence du plus âgé semble d'ailleurs signifier la fin de la discussion aux yeux de la chatte, ce qui n'est pas pour déplaire à Akutsu. S'il aime indiscutablement les chats, il commençait à avoir besoin de bouger. Le jeune homme se redresse donc et s'étire ostensiblement avant de frotter son jean pour enlever les poils du félin qui s'y sont accumulés.

Puis très vite il entreprend de faire comme le prof de maths qui est parti avec tasse et copies dans les mains. Un instant, il se demande si le papier aussi finira sous l'eau, mais très logiquement, ça n'est pas le cas. Arrivant après l'Américain, il dépose sa propre tasse dans l'évier, marquant un instant d'hésitation. Il n'est pas maniaque, mais pour faire bonne figure et parce qu'il vient d'arriver, décide de nettoyer leur vaisselle alors que l'autre est parti faire il ne sait trop quoi dans sa chambre après qu'Akutsu lui ait proposé de lui faire visiter l'école.

Lorsque le nouvel enseignant se retourne en l'entendant revenir, les mains occupées par un torchon sur lequel il s'essuie, Cathan accepte son offre, avançant même l'heure de départ à... tout de suite. Et ça ne peut que plaire au plus jeune, qui s'imagine déjà lui proposer – parfaitement par hasard et tout à fait fortuitement – de jouer un peu contre lui une fois sur les terrains. Même s'il doute que son aîné soit parfaitement dupe.


« Ouais, maintenant on peut ! »

Il pose le morceau de tissu mouillé et redescend les manches de son sweat. La température dehors devrait être un peu remonté mais, dans le doute, il préfère rester comme il est. Le temps en avril change trop rapidement au Japon pour qu'il se risque vraiment à se découvrir alors que ce n'est que le matin. C'est donc ainsi qu'il sort, regardant l'extérieur avec les yeux d'un gosse émerveillé. Il n'y croit pas encore trop, surtout que l'école est surprenante. Jamais il n'aurait pensé être aussi bien logé alors qu'il s'agissait uniquement d'un appartement de fonction. Mais c'est vrai qu'ils sont trois pour payer le loyer.

« Je te laisse me guider, à part le chemin pour venir ici, j'ai rien vu du tout. L'école est grande ? Ça avait l'air sur le plan. »

Il marche tranquillement, les mains dans les poches, en suivant le roux alors que son regard s'attarde sur ce qu'il entoure. La fatigue ne se fait pas vraiment sentir encore, alors il a l'espoir d'arriver à se souvenir d'un maximum de choses de cette sortie.

« Les élèves sont comment ici ? » reprend-il après avoir eu sa réponse, sans prendre la peine de faire de transition, puis il ajoute avec un sourire en coin en taquinant gentiment son collègue. « A part mauvais en maths. »

[Suite aux terrains]
Revenir en haut Aller en bas
 
[PV The Cat] Le prof d'anglais est dans la place ! [Terminé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kobe High School :: Hors RPG :: Poubelle :: Archives des rps :: Anciens rps-
Sauter vers: