Partagez | 
 

 [Terminé] Assumer ses actes [PV Jiro]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Invité
« Invité »
(#) [Terminé] Assumer ses actes [PV Jiro]  Lun 4 Oct 2010 - 18:25

(Suite de ça)

Il s'était fait rabrouer et pire, rabrouer devant témoin. S'il n'avait pas maitrisé depuis longtemps l'art de ne pas laisser filtrer ses pensées sur son visage, l'enseignant aurait pu lire toute son indignation. Mais Seiji prit la réprimande pour ce qu'elle était et s'efforça de l'accepter, même s'il n'était pas d'accord, même si Egawa lui avait vraiment sauvé la vie. La présence de l'enseignant était plutôt réconfortante dans la mesure où le kendoka semblait à nouveau vouloir sa peau, alors le blond ne comptait pas rechigner à l'accompagner. La punition serait sans le moindre doute stricte, alors même que ça n'était pas le genre du prof d'espagnol.

L'adulte lui avait toujours donné l'impression d'être trop gentil. Pas vraiment mou, mais tendre et Seiji n'aimait pas vraiment ça. Qu'il ait un quelconque pouvoir sur Kimihiro lui paraissait douteux, et d'ailleurs l'autre ne l'entendait effectivement pas de cette oreille. Non. Le brun avait préféré se faire remarquer et surtout se tirer, après avoir lâché une dernière insulte. Connard ! Seiji n'était pas « ça », mais un être humain, qui en l'occurrence se faisait violence pour ne rien répondre. Qu'il ait mal partout en se contractant de colère aidait sans le moindre doute à ce qu'il garde le silence, et il détourna son attention sur le prof. Alors, qu'allait-il faire devant ce choix cornélien ? Rattraper l'autre imbécile, veiller à ce que Seiji ne fuit pas en restant avec ? Le blond se serait incontestablement accompagné à l'école, pas le prof d'espagnol. Après lui avoir lancé de rentrer à l'école et de ne surtout pas chercher à se payer sa tête – même si ça n'était pas dit ainsi – il fixa sa montre et parti à la recherche du brun.

Seiji n'avait fait que quelques pas dans le bon sens quand il s'était retourné pour le regarder faire, avec la désagréable impression que tout n'était pas si simple. Il haussa cependant les épaules et tâcha de rentrer au plus vite, moitié par obéissance, moitié parce que rester en ville dans un tel état lui paraissait impensable. Raison pour laquelle il fit un crochet par sa chambre avant de redescendre en salle des profs pour y attendre Egawa.

L'attente avait ceci de désagréable qu'elle lui permettait de réfléchir, appuyé contre le mur devant la porte de la salle. Qu'allait-il se passer maintenant ? Il allait devoir s'expliquer, dire ce qui s'était passé. Le blond doutait que Kimihiro ait craché le morceau et il ne tenait pas vraiment à le faire. D'un autre côté... Il n'allait pas mentir à un prof, tout de même. Et s'il était collé ? Qu'allaient donc dire ses parents ? Il ne l'avait jamais été de sa vie. Toujours élève modèle, bon dans toutes les matières – parfois sans être très bons mais toujours avec des résultats supérieurs à 70 par devoirs. Et il allait être collé par la faute d'un imbécile !

Des bruits de pas retinrent son attention et Seiji se redressa. S'il s'était changé et nettoyé le visage très très rapidement, il savait au moins qu'il avait une sale tête. Pourtant il se tenait droit, son sac en bandoulière pendant toujours contre sa hanche. Son regard accrocha la silhouette de l'enseignant et le blond inspira profondément. Il allait devoir montrer patte blanche, et vu le capitale sympathie dont il bénéficiait avec ce prof-là, ce serait un tour de force de s'en sortir comme il l'entendait.


Dernière édition par Seiji Nakamura le Ven 19 Nov 2010 - 14:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: [Terminé] Assumer ses actes [PV Jiro]  Jeu 4 Nov 2010 - 20:34

Mais pourquoi avait-il dit ça ? S'il avait voulu supplier Eiji de ne pas lui faire la tête, il ne s'y serait pas pris autrement. Non mais franchement ... C'était ridicule ! Il s'était laissé guider par des émotions étranges - pour ce contexte - et voilà où il en était. Qu'est-ce que Kimihiro devait penser de lui à présent ? Bravo pour l'image de l'enseignant adulte et responsable, représentant l'autorité ... Crédibilité zéro, sur ce coup là. Cathan aurait bien ri de le voir ainsi.
A cela, venait s'ajouter ce sentiment de colère, totalement déplacé, et qu'il ne comprenait pas. L'origine se situait dans les aveux du kendoka mais la raison, ce sur quoi elle se focalisait, il n'en avait aucune idée. Les possibilités n'étaient pourtant pas énormes, mais il semblait qu'une donnée lui manquait pour comprendre. Le jeune homme espérait la trouver rapidement, car si une chose l'agaçait, c'était bien de ressentir des choses sans savoir pourquoi - surtout quand les sentiments en questions ne lui étaient pas coutumiers.

C'est en ruminant ces pensées que Jiro traversa le long couloir qui menait à l'espace administratif du lycée. Nakamura était bien là, devant la porte de la salle des professeurs. Il jeta un rapide coup d'œil à l'horloge suspendue au-dessus du bureau de la secrétaire et demanda à cette dernière l'heure d'arrivée de l'adolescent.
Une petite moue accueillit la réponse : il avait pris son temps ou fait un détour, visiblement. En s'approchant, Jiro remarqua cependant qu'il ne portait pas les mêmes vêtements qu'un peu plus tôt. Ceci expliquait le retard, et il ne pouvait lui en vouloir d'être allé se changer après tout. S'il comptait le temps que cette action avait dû lui prendre, Seiji avait sagement obéit à son injonction. Un bon point pour lui.

" Entrez, Nakamura. "

Jiro referma la porte tout en indiquant une chaise à l'élève. A présent qu'ils étaient seuls, il devenait évident que sa colère était tournée contre le blond. Il avait la réponse à "qui" mais pas à "pourquoi". Après tout, Nakamura ne lui avait rien fait et sa faute n'était pas des plus graves - n'en déplaise à Eiji -, alors pourquoi ? Etait-il devenu à ce point paternaliste pour le kendoka, que ce qui l'atteignait le blessait aussi ? C'était un peu capilotracté comme explication, tout de même ...

S'asseyant sur une chaise en face du troisième année, Jiro posa un regard inquisiteur sur lui. Sa voix avait conservé ce ton neutre et distant qu'il n'avait que sous l'effet de la colère, loin de ses intonations habituelles.

" Bien ... En premier lieu, je veux entendre votre version des faits. Que s'est-il passé pour que vous en arriviez aux mains tous les deux ? "

Ses paroles sous-entendaient qu'il avait eu la version d'Eiji, au blond d'en tirer les conclusions qu'il fallait.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: [Terminé] Assumer ses actes [PV Jiro]  Jeu 4 Nov 2010 - 23:27

Il sentait l'agacement du professeur. Non, sa colère plutôt. Bien qu'il ne soit là que depuis quelques mois, Seiji n'avait pas souvenir d'avoir déjà vu l'enseignant énervé de cette façon. Pourtant, Egawa-sensei était calme et son ton neutre, ce qui n'empêchait pas le blond d'obéir sans même tenter de commencer à s'expliquer. Il alla s'asseoir sur la chaise, en silence, s'évertuant à ne pas regarder l'homme devant lui. Il aurait probablement du s'excuser, songeait-il, mais cette perspective lui coûtait trop malgré son désir d'éviter de trop gros problèmes. Serait-il collé ? Seiji espérait que non, tout en en doutant fortement. Qu'allaient dire ses parents ? Il n'eut pas le loisir de chercher la réponse puisque le silence fut brisé par la voix toujours aussi calme de son professeur. Le jeune homme inspira silencieusement et releva les yeux.

« En fait... »

Il se sentit un peu stupide en y repensant, incapable d'expliquer ce qui avait réellement pu motiver son geste. Bien sûr il avait cherché à éviter ses cousines, à se fondre dans le décor – bel échec – ou quelque chose comme ça, mais embrasser le premier venu un peu familier... Kimihiro en plus ! Et un mec avec ça... Il inspira et préféra reprendre ses explications plutôt que s'attarder sur ce point.

« Je... Deux de mes cousines se trouvaient en ville. Elles sont vraiment infernales alors j'ai voulu les semer quand elles m'ont repéré et hum... j'ai... »

Il hésita. Qu'avait pu dire Kimihiro au prof ? Il n'en savait rien, il n'était même pas certain qu'il lui ait lâché la vérité. S'il ne l'avait pas fait et que Seiji la disait, risquait-il plus gros que des heures de colle si jamais l'autre l'apprenait ? Mais comment expliquer, alors, qu'ils aient fini par se battre ?

« Je ne sais pas vraiment ce qui m'a pris. Je n'ai pas reconnu Kimihiro – l'amertume de son ton disait bien à quel point il regrettait d'être tombé sur lui – en fait j'ai juste repéré une silhouette connue. Et je... je crois que j'ai voulu tenter quelque chose comme dans les films pour échapper à mes cousines. Quand je l'ai reconnu, j'ai pensé qu'il allait encore me frapper alors je l'ai fait sans trop réfléchir. Par anticipation, disons. »

L'affaire lui paraissait encore plus stupide maintenant qu'il avait lâché le morceau. Il espéra sincèrement que le prof n'insisterait pas pour avoir des détails et savoir ce qu'il avait fait à Kimihiro avant de le frapper. S'en souvenir était assez humiliant à son goût, d'autant qu'il n'avait aucune attirance pour la gent masculine. Ce même si le « baiser » ne l'avait pas dégoûté comme il l'aurait cru de prime abord, en-dehors du fait qu'il s'agissait, face à lui, du type le plus insupportable que la Terre ait porté.

« Et hum... voilà. Il a répondu, on s'est battu et vous êtes arrivé. »

Son ton était plat, alors même qu'il se tenait bien droit sur son siège. Il était en tort, il le savait bien, et s'il était disposé à montrer patte blanche, il ne parvenait pas à écraser complètement sa fierté et faire parfaitement preuve d'humilité. Car après tout, il n'était pas le seul dans l'histoire à avoir fait des âneries et les réactions du kendoka était plus que disproportionnées. Seiji risqua un regard sur le visage de prof pour tenter d'y lire ce qu'il en pensait. Il lui avait parut proche du cinquième année, mais était réputé pour être juste alors qu'allait-il bien pouvoir répondre ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: [Terminé] Assumer ses actes [PV Jiro]  Ven 19 Nov 2010 - 12:23

Pendant quelques instants, Jiro se demanda où voulait en venir Nakamura avec son histoire de cousines. Puis, son visage pris une expression franchement surprise, au fil des explications. Faire comme dans les films ... Le jeune enseignant n'étant pourtant guère plus vieux qu'eux, mais même ses élèves les plus âgés arrivaient à le surprendre par moment. Ou alors c'était une question d'éducation, ou bien, dans ce cas précis, de temps passé devant les films et séries américaines.
Jiro soupira légèrement. Nakamura avait évité de parler du baiser, mais il ne pouvait faire comme s'il n'était pas au courant. A moins de se faire plus inquisiteur et d'attendre que l'adolescent lui dise vraiment tout, mais il n'en voyait pas l'utilité et cela risquait de le braquer plus qu'autre chose. Avec les deux versions, il pouvait se faire une idée assez précise du déroulement des événements. Etrange scène qui défilait dans sa tête à présent ... et agaçante, par dessus le marché ...

" Nakamura ... J'espère que vous réalisez à quel point votre comportement était irréfléchi et bien imprudent. Embrasser le premier venu dans la rue ... Imaginez un instant que vous soyez tombé sur quelqu'un d'autre que Kimihiro, vous ne vous en seriez peut-être pas sorti avec de simples coups. "

Sans être paranoïaque, il n'avait pas envie de voir un de ses élèves faire les gros titres des journaux. Il y avait suffisamment d'informations catastrophiques comme ça chaque jour, sans en rajouter.
Jiro glissa une main dans ses cheveux. Il y avait tellement à dire qu'il ne savait plus par quel bout le prendre. Heureusement que sa colère s'apaisait un peu, il pouvait réfléchir plus posément.

" Outre ce risque inconsidéré, on n'embrasse pas les gens sans leur consentement, et en public qui plus est. "

Ah ! C'était donc ça ... Le simple rappel de cet évènement, venait de relancer son agacement. Ce n'était donc pas parce qu'il avait provoqué Eiji que Jiro en voulait à Nakamura, mais bien à cause de ce baiser. Il se sentait un peu comme un père qui s'énervait en découvrant que sa fille avait un petit ami, qu'elle n'était plus seulement à lui. Enfin, ce n'était pas exactement ça non plus ... mais ça y ressemblait un peu ...

" J'espère que vous aurez retenu la leçon. Pour la bagarre, je vous ferai part de votre punition d'ici quelques jours, en mettant un mot dans votre casier. Vous pouvez disposer. "

Jiro laissa l'élève se lever, avant de tiquer enfin sur un élément. Seiji avait embrassé un garçon ... Même dans une situation comme celle qu'il avait décrite, les gens se tournaient naturellement vers une personne du sexe qui les attirait. Ce qui signifiait que l'adolescent était attiré par les hommes. Mais, en avait-il conscience avant cet évènement ou bien venait-il de le découvrir ? Même s'il ne semblait pas tellement perturbé, comment le vivait-il ?
Jiro hésita un instant puis se décida à interpeller l'élève avant qu'il ne sorte.

" Nakamura. Je pense que c'est une très bonne chose que vous assumiez vos préférences. Cependant, si vous en ressentez un jour le besoin, sachez que je suis disposé à en parler. "
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: [Terminé] Assumer ses actes [PV Jiro]  Ven 19 Nov 2010 - 12:59

Voilà, il s'y attendait. Enfin... Il s'attendait aux remontrances. La tête baissée en attendant que l'orage passe, Seiji écoutait piteusement le professeur lui faire la leçon de morale qui se devait. Bien sûr qu'il le savait : c'était totalement con de sa part d'embrasser le premier venu. Une minute ? Embrasser le premier venu ? Kimihiro le lui avait dit ?! Oh l'enfoiré ! Et lui qui se retenait, justement, de dire les choses jusqu'au bout ! Certes, un peu voire beaucoup par gêne, parce qu'après coup c'était difficilement explicable. Mais aussi parce que la réaction du brun avait été telle qu'il préférait garder ça entre eux. Et l'autre, il en parlait ! Mais c'était qui ce prof pour que le kendoka lui confie ça ?

Le reste de la remontrance ne fut écouté que d'une oreille distraite alors qu'il ruminait. Bien sûr qu'on n'embrassait pas les gens sans leur consentement, mais en général on avait aussi affaire à des gens civilisés qui ne tentaient pas de vous tuer pour si peu de choses ! Bon ok, Kimihiro et lui étaient deux mecs, mais une erreur ça arrivait non ?


« Bien. Au revoir sensei. »

Il se releva, un peu raide, après l'autorisation du prof pour qu'il parte. Un vrai soulagement s'emparait de lui rien qu'à l'idée de quitter cette salle et l'espèce de malaise qu'il traînait à l'idée que le brun se soit confié au prof d'espagnol. Il en avait eu presque plus honte que lui bon sang ! La punition allait être gratinée, il le sentait. En prime, le prof avait tellement appuyé sur le baiser et pas sur la bagarre – pourtant le motif de sa présence ici – qu'il se demanda d'un coup jusqu'à quel point ça lui posait problème. La pensée que, peut-être, le fait qu'il ait fait ça à un mec le dérangeait n'eut pas le temps de lui traverser totalement l'esprit avant que le prof ne reprenne la parole en marchant dessus à deux pieds.

« Hein ? »

D'accord, il ne s'agissait pas de la chose la plus intelligente à dire et il avait manqué de couper la parole au prof, mais il n'était pas gay ! Il assumait ses préférences, oui, bien sûr, puisqu'il était hétéro. Il aimait les filles, lui, pas les mecs ! Avec Kimihiro c'était juste... Juste... Une connerie. Voilà.

« Vous vous trompez Egawa-sensei. Je ne suis pas gay, rajouta-t-il pour paraître un peu moins idiot, après s'être tourné vers le prof. C'est juste que j'ai reconnu une silhouette vaguement familière – j'avais déjà parlé avec Kimihiro – et je n'avais pas vraiment le temps de réfléchir alors... Voilà, lui ou une fille, c'était pareil, mais je ne connaissais que lui dans la rue. »

Il n'était pas gay, bon sang ! Pas du tout. Le corps des mecs le laissait parfaitement indifférent. Ça lui arrivait de les regarder de temps en temps, mais toujours d'un œil très critique. Il aimait seulement voir qu'il était plus attirant et mieux habillé qu'eux, que lui, au moins, savait accorder ses vêtements. Rien de plus. Ou rien en tout cas que l'adolescence n'expliquait pas !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: [Terminé] Assumer ses actes [PV Jiro]  Ven 19 Nov 2010 - 14:35

La réaction de Nakamura fut radicale : négation en bloc immédiate. Soit il voulait cacher son orientation sexuelle, soit il n'avait pas encore compris ce que sous-entendait son acte un peu plus tôt. Les deux possibilités se valaient largement. Difficile de savoir quelle était la bonne option. De toute façon, quelque soit la réponse, il ne valait mieux pas braquer l'adolescent sur un sujet aussi sensible. Il était préférable de lui laisser le temps de réfléchir à sa proposition. Il serait toujours là pour l'écouter quand le besoin s'en ferait sentir.
Jiro fixa un moment le jeune homme en silence, avant de hocher légèrement la tête.

" Très bien. "

C'était le genre de réponse qui signifiait plutôt qu'il acceptait de ne pas pousser plus loin, sans vraiment croire ses dires pour autant.

" Dans ce cas, vous pouvez partir. "

Jiro referma la porte derrière l'adolescent en soupirant. Cette histoire prenait vraiment une tournure étrange. Et s'il y avait plus de choses que ce qui était visible derrière tout ça ? Et pourquoi cela le touchait-il autant ?

Ce ne fut qu'à l'arrivée d'un de ses collègues, que Jiro réalisa qu'il était toujours debout au milieu de la salle, sans rien à y faire pour justifier sa présence. Il fit mine d'aller se servir un thé, discuta quelques minutes sans vraiment s'impliquer dans la discussion, puis quitta la salle en prétextant qu'il devait préparer le repas. Ce qui d'ailleurs n'était pas totalement faux maintenant qu'il y repensait. Eiji devait avoir ramené les courses à l'appartement, et Cathan devait se demander quoi faire de tout ça. Cette idée lui ramena un petit sourire sur le visage et c'est un pu plus léger qu'il retourna à l'appartement.
Revenir en haut Aller en bas
 
[Terminé] Assumer ses actes [PV Jiro]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kobe High School :: Hors RPG :: Poubelle :: Archives des rps :: Anciens rps-
Sauter vers: